3e Escadre de Chasse / Archives

Un Mirage 2000D porté disparu alors qu’il survolait le Jura [MàJ]

Un Mirage 2000D de la 3e Escadre de chasse, implantée sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey, a disparu des écrans radar alors qu’il survolait le massif du Jura, ce 9 janvier, en fin de matinée. Le plan SATER [sauvetage aéroterrestre] a immédiatement été déclenché pour retrouver l’appareil ainsi que son pilote et son navigateur

Un Mirage 2000D a perdu une munition inerte au-dessus d’une usine lors d’un vol d’entraînement

C’est un incident très rare qui s’est produit dans l’après-midi du 10 avril, à Nogent-sur-Vernisson [Loiret] : pour une raison qui reste à déterminer, une munition inerte (ou emport d’exercice) d’un Mirage 2000D s’est détaché alors qu’il survolait l’usine de Faurecia. Deux personnes ont été blessées. Ayant décollé de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey,

Barkhane : Les Mirage 2000 sont de retour au Niger

Dans le cadre de la réorganisation des plots « chasse » de l’armée de l’Air, quatre Mirage 2000 ont atterri, le 26 juillet, à Niamey (Niger) afin de relever les Rafale jusqu’alors engagés dans l’opération Barkhane depuis N’Djamena (Tchad). Le dossier de presse de l’opération Barkhane, mis à jour début juillet, avait annoncé le deploiement de 4

Chammal : Intense activité des Mirage 2000D en 48 heures

Le fait a déjà été souligné dans ces colonnes : l’activité cumulée des équipages des 8 Mirage 2000D du détachement chasse déployés sur la base aérienne projetée (BAP) en Jordanie (ou H5) dans le cadre de l’opération Chammal est 4 à 5 fois plus intense qu’en France. Et cela s’est encore vérifié entre les 21

Deux Mirage 2000 impliqués dans le troisième raid français en Syrie

Suite à la déclaration faite ce 9 novembre par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, au sujet d’un troisième raid aérien français en Syrie, l’État-major des armées (EMA) a précisé que cette mission avait été effectuée par une patrouille mixte de deux Mirage 2000 D et N ayant décollé de la base aérienne

Irak/Chammal : Des avions français visés par des missiles sol-air SA-7?

Les reportages au sujet des aviateurs français engagés dans l’opération Chammal – nom de la participation française à la coalition anti-EI (État islamique ou Daesh) – sont rares, notamment en raison de restrictions imposées par les autorités jordaniennes et émiraties. Cependant, à l’occasion du déplacement du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, en Jordanie,