14-18 / Archives

M. Macron souhaite que « l’armée victorieuse » de la Grande Guerre soit honorée au Panthéon

La commémoration, le 11 novembre prochain, du centenaire de l’armistice ayant mis fin aux combats de la Grande Guerre, a pu donner lieu à quelques polémiques, notamment sur le sens que l’Élysée entendrait donner à ces cérémonies. À en croire les propos tenus dans l’entourage présidentiel, il ne serait pas question de « célébrer la victoire »

11-Novembre : Mme Parly assure que l’état-major « n’a jamais imaginé rendre un hommage au maréchal Pétain »

Depuis quelques jours, une polémique prend de l’ampleur au sujet des commémorations du centenaire de l’armistice ayant mis fin aux combats de la Grande Guerre, le 11 novembre prochain. En cause, des propos de l’entourage du président Macron, selon lesquels ce dernier ne souhaiterait pas une cérémonie « trop militaire ». Ce qui s’est traduit, dans certaines

Il y a cent ans, la cavalerie française remportait une victoire décisive à Usküb, après un audacieux raid à cheval

Septembre 1918. Sous le commandement du généralissime Foch, le forces alliées, renforcées par l’arrivée du contingent américain, ont repris l’initiative après avoir tenu le choc lors de l’offensive générale allemande lancée sur le front occidental, au printemps, par le général Ludendorff. Elles donnent des coups de boutoir contre la ligne Hindenburg et progressent selon trois

Centenaire de la Grande Guerre : Le sacrifice des soldats portugais lors de la bataille de la Lys

En cette fin d’année 1917, l’état-major allemand voit s’ouvrir une nouvelle perspective, avec la révolution d’Octobre en Russie. Avec l’effondrement des armées du Tsar et le traité de Brest-Litovsk qui s’annonce, ce dernier peut désormais se concentrer sur un seul front, celui de l’Ouest. Aussi, il va y redéployer toutes ses forces disponibles afin de

Un soldat français disparu lors de la bataille de Verdun et identifié grâce à son ADN va être inhumé à Douaumont

Près d’un siècle après l’armistice du 11 novembre 1918, les restes de soldats portés disparus pendant les combat sont régulièrement découverts au gré du hasard. C’est ce qui arriva le 6 mai 2015, quand, lors de travaux au Mémorial de Fleury-devant-Douaumont, dans la Meuse, trois squelettes quasiment entiers furent trouvés. Casque Adrian, balles de fusil

Guerre 14-18 : L’Australie veut des explications au sujet d’un projet d’éoliennes sur le site de la bataille de Bullecourt

En avril 1917, dans le cadre de la bataille d’Arras, menée pour soutenir l’offensive française du Chemin des Dames, les forces britanniques décidèrent de porter leur effort sur le village de Bullecourt, tenu par les Allemands depuis 1914. En effet, intégré au système défensif de la ligne Hindeburg, ce dernier occupe une position stratégique. Aussi,

Il y a 100 ans, les premiers chars français venaient de connaître leur baptême du feu

Le 17 avril 1917, le général Jean Estienne, le patron de l’Artillerie Spéciale (AS) nouvellement créée, a de quoi être en proie au désarroi. La veille, les premiers chars d’assaut français – des Schneider CA1 – venaient de subir leur baptême du feu lors de l’offensive du Chemin des Dames. Et, au soir de cette

Camille Mortenol, un fils d’esclave devenu officier de marine et défenseur de Paris

Sous l’impusion de Victor Schoelcher, la IIe République adopta, le 27 avril 1848, un décret abolissant l’esclavage. Et, ainsi, près de 250.000 esclaves antillais, guyanais et réunionais, devinrent des citoyens à part entière. En Guadeloupe, un dénommé « André » n’avait pas eu à attendre l’application de ce décret puisqu’il avait été « affranchi » un an plus tôt

Verdun 1916-2016 – Le « père » de l’aviation militaire française devient ministre de la Guerre

Comme on l’a vu à l’occasion du portrait de Jean Navarre, la suprématie aérienne au-dessus du champ de bataille de Verdun aura été essentielle, ne serait-ce pour guider les tirs d’artillerie et observer les mouvements des troupes ennemies. Si l’aviation militaire française a pu répondre au défi posé par son homologue allemande dès août 1914, elle

Verdun 1916-2016 – Jean Navarre, la sentinelle des airs

Lors de ses préparatifs pour lancer une offensive dans le secteur de Verdun, l’état-major allemand mis le paquet non seulement sur l’artillerie mais aussi sur l’aviation. Ainsi, à la veille du premier tir d’obus sur les positions françaises, environ 280 avions de type Fokker étaient rassemblés sur la rive droite de la Meuse, dans la