Points chauds/ Archives

La Russie va adapter sa doctrine militaire pour faire face à l’Otan

En 2010, l’Otan avait repris le dialogue avec la Russie, et cela après l’épisode géorgien d’août 2008, le président américain, Barack Obama, venait de lancer une politique de « reset » avec Moscou, avec en ligne de mire une réduction des arsenaux nucléaires. Et il n’était pas question pour l’Alliance d’intégrer en son sein l’Ukraine et la

Le contrat franco-saoudien visant à livrer du matériel militaire au Liban est en cours de « finalisation »

En décembre 2013, lors d’une visite du président Hollande à Riyad, l’Arabie Saoudite annonçait une aide 3 milliards de dollars afin de permettre aux forces armées libanaises de se procurer du matériel militaire d’origine française. Avec les répercussions de la crise syrienne, le Liban connaît une situation délicate, avec un afflux de réfugiés à gérer

L’Australie va intégrer le programme de partenariat renforcé de l’Otan

Étant donné que l’Alliance atlantique ne concerne, pour le moment, que l’Europe et l’Amérique du Nord (plus la Turquie), l’Australie n’en fait pas partie. Pourtant, ce pays a contribué à la Force internationale d’assistance à la sécurité, déployée en Afghanistan sous l’autorité de l’Otan. Cependant, il n’était pas le seul : d’autres en ont fait

Frappe américaine et offensive de l’Amisom contre les jihadistes somaliens

S’ils ont été mis sur la défensive par les forces de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), les milices shebabs, qui ont fait allégeance à al-Qaïda, n’en restent pas moins dangereuses, avec plusieurs attaques suicides commises au cours de ces derniers mois. Le 31 août encore, l’une d’entre elles a visé le quartier général et une

Les jihadistes de l’EI utilisent des mini-drones

Il y a quelques jours, les jihadistes de l’État islamique (EI) ont pris le contrôle de la dernière position tenue par les forces loyalistes syriennes en s’emparant de la base aérienne Tabqa, située dans la province de Raqqa, dont ils occupent déjà le chef-lieu. Comme ils l’ont déjà fait précédemment, les jihadistes ont massacré les

Irak : Berlin veut armer au moins 4.000 combattants kurdes

  La chancelière allemande, Angela Merkel, va expliquer devant les députés du Bundestag (chambre basse du Parlement) le projet de livrer des armes aux combattants du Kurdistan irakiens (les Peshmergas) afin de les aider à lutter contre les jihadistes de l’État islamique, lesquels ont établi un califat à cheval entre la Syrie et l’Irak, à

Fin de mission pour les Mirage 2000 envoyés en Pologne

Alors que le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, est actuellement en visite officielle en Pologne, les 4 Mirage 2000 des escadrons de chasse 1/2 Cigognes et 2/5 Île de France qui avaient été envoyés sur la base aérienne de Malbork en a terminé avec leur mission de permanence opérationnelle (PO) au profit

Que peut bien contenir le disque dur d’un ordinateur ayant appartenu à un jihadiste de l’EI?

Beaucoup de jihadistes de l’État islamique communiquent via les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou encore Diaspora ainsi que les sites de partage de vidéos. D’ailleurs, un service du département d’État, le Center for Strategic Counterterrorism Communications (CSCC), a été spécialement créé en 2011 pour contrer la propagande numérique des groupes terroristes. « C’est une guerre

Des avions Transall de l’armée de l’Air larguent de l’aide humanitaire en Irak

Depuis le 10 août, la France livre de l’aide humanitaire aux populations irakiennes poussées à l’exode par l’avancée des jihadistes de l’ »État islamique » dans le nord du pays. Ainsi, 60 tonnes de fret ont déjà été acheminées en 3 rotations d’Airbus A-340 à Erbil, capitale du Kurdistan irakien. Mais, afin de répondre plus rapidement aux

Les États-Unis cherchent une « coalition mondiale » pour combattre les jihadistes en Irak et en Syrie

Pour le roi Abdallah d’Arabie Saoudite, l’inaction face à l’État islamique, qui a conquis des territoires importants en Syrie et en Irak et établi un califat, est « inadmissible ». Après avoir dénoncé, devant les nouveaux ambassadeurs accrédités à Riyad (dont celui des États-Unis), les exactions commises par les jihadistes ainsi que leur cruauté, le souverain saoudien