NBC/ Archives

Séoul redoute un essai nucléaire nord-coréen imminent

La Corée du Nord a vivement critiqué, le 21 avril, la prochaine tournée asiatique de Barack Obama, la qualifiant de « geste réactionnaire et dangereux » pouvant « provoquer une escalade des tensions et apporter les nuages sombres de la course à l’armement nucléaire » dans la péninsule coréenne, où le président américain est attendu dans 4 jours. Est-ce

Le régime de Bachar el-Assad est à nouveau soupçonné d’avoir utilisé des armes chimiques

Après l’attaque au gaz neurotoxique ayant visé un faubourg de Damas, en août dernier, et l’accord conclu entre les Etats-Unis et la Russie au sujet de son démantèlement, lequel est encadré par la résolution 2118 du Conseil de sécurité des Nations unies, l’on pouvait penser qu’il ne serait plus question, à l’avenir, de l’arsenal chimique

La Chine a diffusé des images d’un tir de missile intercontinental

Pour qu’une force de dissuasion soit efficace, il faut qu’elle soit crédible. Et surtout qu’un adversaire potentiel le sache. Aussi, après les annonces faites par les Etats-Unis de déployer un escadron d’avions de combat F-22 au Japon et de réaffecter un porte-avions sur la côte Pacifique, la Chine a procédé à un essai du missile

Quelques pistes pour expliquer les dysfonctionnements des forces stratégiques américaines

Affaires de drogue, mesures de sécurité non respectées, inspections ayant mis en évidence le manque de préparation de certaines unités, tricheries à des tests d’évaluations, résultats insuffisants… Les forces stratégiques américaines ont beaucoup fait parler d’elles ces derniers mois. Et pas en bien alors que, au contraire, il est attendu que ses personnels fassent preuve

Dans un « tweet », le président iranien parle de « reddition des puissances mondiales » dans le dossier du nucléaire

En novembre dernier, à Genève, le groupe 5+1 (les membres du Conseil de sécurité de l’ONU et l’Allemagne) avait conclu un accord intérimaire avec l’Iran sur son programme nucléaire. Et cela après des années de blocage. Ce texte prévoit ainsi un assouplissement « limité, temporaire, ciblé et qui pourra être annulé » des sanctions prises à l’égard

Dans les années 1960, l’armée américaine aurait testé une arme « biologique » à Okinawa

Il y a maintenant 4 ans, la production de pavot avait chuté considérablement en Afghanistan en raison d’un champignon parasite qui s’était attaqué aux cultures. Mais cela n’avait aucunement affecté le chiffre d’affaires des producteurs et autres trafiquants : le prix du kilogramme d’héroïne avait tout simplement augmenté de 169%! Curieusement, cette histoire de champignon

Nexter veut acquérir l’équipementier NBC Paul Boyé Technologies

Le groupe Nexter, spécialiste français de l’armement terrestre, négocie actuellement l’acquisition de l’entreprise Paul Boyé Technologies afin de constituer un chef de file européen dans le domaine de la protection individuelle et collective des combattants et des forces de sécurité contre les menace NRBC (Nucléaire, radiologique, biologique, chimique). Fondée en 1904 à Sète, l’entreprise Paul

L’arsenal chimique syrien sera partiellement détruit en mer

Après avoir fait l’inventaire de l’arsenal chimique syrien, il fallait trouver une solution pour le détruire, conformément à l’accord trouvé entre les diplomates russes et américains en septembre dernier, lequel a conduit par la suite à l’adoption d’une résolution par le Conseil de sécurité des Nations unies. Selon le calendrier établi, l’arsenal syrien devra être

Un accord préliminaire sur le nucléaire iranien a été conclu

Finalement, les propos tenus à l’égard d’Israël par l’ayatollah Ali Khamenei, n’auront pas eu d’incidences sur les négociations entamées il y a plus de 4 jours à Genève sur le programme nucléaire mené par Téhéran. Pour rappel, le Guide suprême iranien avait affirmé, le 20 novembre, que « les fondements du régime sioniste » avaient été « affaiblis

Le casse-tête de la destruction des armes chimiques syriennes

Le processus de destruction de l’arsenal chimique syrien est dans les temps. Du moins pour le moment… Ainsi conformément au calendrier prévu, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OAIC) a terminé d’en faire l’inventaire le 1er novembre dernier. Seulement, il reste à passer à l’étape suivante et c’est là que les choses se compliquent. D’ici