Renseignement/ Archives

Affaire de Salisbury : Londres expulse 23 diplomates russes et gèle ses contacts avec Moscou

Le 12 mars, Mme le Premier ministre britannique, Theresa May, a indiqué que le colonel Sergueï Skripal, un ancien officier du renseignement russe « retourné » par le MI-6 et réfugié au Royaume-Uni, sa fille Ioulia ainsi qu’un policier, avaient été empoisonnés une semaine plus tôt, à Salisbury, par un gaz innervant de « qualité militaire », appartenant au

Rex Tillerson, le chef de la diplomatie américaine, va être remplacé par le directeur de la CIA

Le président américain, Donald Trump, a l’art et la manière de surprendre tout le monde. Ainsi, ce 13 mars, il a annoncé, via Twitter, le remplacement de Rex Tillerson, alors chef de la diplomatie américaine, par Mike Pompeo, le directeur de la CIA. A priori, M. Tillerson n’a pas été prévenu des intentions du locataire

Londres demande des explications à Moscou après l’empoisonnement d’un agent russe du MI-6

Le 4 mars, trois personnes ont été gravement empoisonnées par une substance chimique à Salisbury [sud de l’Angleterre], dont le colonel Sergueï Skripal, un ancien officier du renseignement militaire russe ayant été débauché par les Britanniques, sa fille Youlia et un policier venu à leur secours. Lors de l’enquête, confiée à Scotland Yard, il a

Londres convoque une réunion « Cobra » après l’empoisonnement présumé d’un agent russe du MI6

Le 4 mars, un homme de 66 ans et une jeune femme ont été retrouvés inconscients, sans blessure apparente, sur un banc d’un centre commercial à Salisbury, dans le centre de l’Angleterre. Hospitalisés en soins intensifs dans un état critique, ils sont actuellement traités pour une « exposition à une substance inconnue », d’après la police du

Le chef d’état-major de l’armée de Terre veut « mieux tirer parti du renseignement de terrain »

Créé en juillet 2016 en reprenant les traditions de la brigade de renseignement, le commandement du renseignement (COM.RENS) a pour mission de contribuer « à la à la production du renseignement d’intérêt Terre des forces terrestres pour leur préparation et leurs engagements opérationnel » et d’apporter « aux autorités de l’armée de Terre l’appréciation globale de situation du

Un réseau gouvernemental allemand aurait été infiltré par des pirates informatiques russes

L’évolution technologique aidant, la sécurité informatique est un éternel recommencement. En 2007, il fut rapporté que de nombreux ordinateurs du gouvernement fédéral allemand avaient été infectés par un logiciel espion chinois de type « cheval de Troie ». Depuis, les serveurs du Bundestag [chambre basse du Parlement d’outre-Rhin] furent, eux aussi, la cible d’une campagne de cyber-espionnage,

Les C-160 Gabriel seront remplacés par trois avions Falcon de guerre électronique

Actuellement, l’armée de l’Air dispose de deux Transall C-160 « Gabriel », spécialisés dans le recueil du renseignement d’origine électro-magnétique (ROEM). L’an passé, son chef d’état-major (CEMAA), le général André Lanata, avait insisté, auprès des parlementaires, sur la nécessité de lancer rapidement le programme de « Charge universelle de guerre électronique » (CUGE) avant de pouvoir remplacer, en 2023,

Selon le renseignement irakien, le chef de l’État islamique se ferait soigner en Syrie

La semaine passée, les autorités irakiennes ont diffusé une liste de terroristes activement recherchés, à commencer par Abou Bakr al-Baghdadi (alias Ibrahim Awad Ibrahim Ali al-Badri al-Samarraï), le chef de l’État islamique (EI ou Daesh), qui s’était autoproclamé « calife » en juillet 2014, lors d’un prêche dans la Grande mosquée d’Al-Nouri, à Mossoul. La grande question

La LPM 2019-2025 va faciliter les prélèvements biologiques sur des individus suspects lors d’opérations extérieures

En mai 2007, un décret publié au Journal Officiel indiquait que la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) ne pouvait pas avoir le moindre droit de regard sur 8 bases de données gérées par les services de renseignement. Et cela, au nom de la sûreté et de la raison d’État. Depuis, la liste

Renseignement : Le « Five Eyes », un club fermé… mais ouvert à la France

En décembre dernier, le ministère des Armées a démenti une information selon laquelle la France s’apprêterait à rejoindre les « Five Eyes », une alliance formée après la Seconde Guerre Mondiale et réunissant les services de renseignement américains, britanniques, canadiens, australiens et néo-zélandais. « Le ‘5 eyes’ constitue un club historique et fermé qui comporte des avantages (mutualisation