Renseignement/ Archives

La Direction du renseignement militaire a signé une convention de partenariat avec le CNRS

Pour développer les capacités technologiques (intelligence artificielle, big data, etc) et acquérir l’expertise dans des domaines particuliers dont elle a besoin, la Direction du renseignement militaire (DRM) s’ouvre au monde académique ainsi qu’à ceux de la recherche et de l’industrie. D’où la raison d’être de son projet « Intelligence Campus », qui implanté sur la base aérienne

Des cyber-espions chinois auraient volé d’importantes données relatives aux capacités sous-marines de l’US Navy

L’affaire de ces deux anciens agents de la Direction générale de la sécurité extérieure [DGSE] mis en examen pour avoir communiqué des informations sensibles au renseignement chinois a récemment fait couler beaucoup d’encre. Cette semaine, rapporte Valeurs Actuelles, la cellule de coordination nationale du renseignement et de lutte contre le terrorisme (CNRLT), de l’Élysée, a

Un Irakien ayant le statut de réfugié en France soupçonné d’être un cadre de l’État islamique

Un ressortissant irakien d’une trentaine d’année, ayant obtenu le statut de réfugié en France avant de s’installer à Lisieux, a été interpellé par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et mis en examen par le parquet de Paris. Arrivé à Calais au cours de l’été 2016 au milieu d’autres migrants, après être passé

Une innovation d’une équipe de la Direction générale de l’armement permet de détecter les fuites d’informations sensibles

En juin 2014, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information [ANSSI], qui dépend du Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale [SGDSN], a diffusé une instruction ministérielle relative à la protection des signaux compromettants et donc à la menace dite « TEMPEST » [Transcient Electromagnetic Pulse Emanation Standard]. L’objet de cette instruction était

Un employé des chemins de fer lettons condamné pour espionnage au profit de la Russie

Il se passe des choses curieuses dans l’est de l’Europe. Ainsi, des dépôts gouvernementaux de munitions explosent régulièrement en Ukraine où, dans le même temps, des responsables du renseignement et des chefs séparatistes pro-russes du Donbass sont assassinés. Et il arrive même que d’assister à des résurrections… ou du moins à celle du journaliste et

Deux anciens de la DGSE mis en examen pour trahison au profit d’une puissance étrangère

Le ministère des Armées a partiellement confirmé une information donnée par l’émission « Quotidien » [TMC] et le journal Le Monde, selon laquelle des agents de la Direction générale de la sécurité extérieure [DGSE] ont été arrêtés et mis en examen pour intelligence avec une puissance étrangère. Ainsi, via un communiqué publié le 24 mai au soir,

Pour recruter les spécialistes dont elle a besoin, la DGSE soigne sa communication

Comment recruter des experts dans le domaine des nouvelles technologies, soumis à une rude concurrence du secteur privé, tout en étant relativement discret? Telle est l’équation que doit résoudre la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). « C’est la maison qui doit, dans l’État, recruter le plus d’ingénieurs, le plus de spécialistes, le plus de

Comment le Mossad a-t-il pu subtiliser plus de 10.000 documents relatifs au programme nucléaire iranien?

Le 30 avril, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a présenté une masse de documents censés démontrer que les dirigeants iraniens avaient menti quand qu’ils affirmaient que l’Iran ne cherchait pas à mettre au point une arme nucléaire. Au total, 55.000 pages de documents et 55.000 fichiers stockés sur 183 CD-ROM ont ainsi été dérobés

Israël dément être impliqué dans l’assassinat d’un membre du Hamas en Malaisie

Le 21 avril, deux hommes à moto, ayant une « allure européenne » selon des témoins, ont attendu que Fadi El-Batch, un enseignant en ingénierie électrique membre du Hamas, sorte de son domicile, à Kuala Lumpur (Malaisie), pour lui tirer plusieurs balles dans la tête. Plus tard, le vice-Premier ministre malaisien Ahmed Zahid Hamidi a précisé, à

Attaque chimique : La France publie un « faisceau de preuves » mettant en cause la responsabilité de Damas

Quelques heures après les frappes contre le programme syrien d’armes chimiques, le ministère des Armées a publié une « évaluation nationale » [.pdf] concernant les faits ayant eu lieu à Douma [Ghouta orientale], le 7 avril dernier. Ce document, qui compile des « analyses techniques d’informations de source ouverte et de renseignements déclassifiés obtenus par les services français »,