Politique de défense/ Archives

Général Lecointre : Malgré l’effort de défense prévu, la France aura toujours une « armée des dividendes de la paix » en 2025

Après plus de deux décennies de coupes budgétaires, de déflation d’effectifs ou encore de réductions capacitaires, il ne faut guère se faire d’illusions : la Loi de programmation militaire 2019-25, promulguée le 13 juillet par le président Macron, même si elle prévoit un effort financier important de 197,8 milliards d’euros d’ici 2023, ne fera pas

Il faudra trouver au moins 575 millions d’euros pour financer le surcoût des opérations extérieures et intérieures

1,364 milliard d’euros : telle est l’estimation du coût total des opérations extérieures [OPEX] et des missions intérieures [MISSINT] pour 2018, donnée par le général François Lecointre, le chef d’état-major des armées [CEMA], lors d’une audition, en juillet, à l’Assemblée nationale, dont le compte-rendu vient d’être rendu public. Or, la Loi de finances 2018 avait

Le ministère des Armées serre la vis sur les activités de transmission des traditions dans les lycées militaires

Ce 3 septembre, 4.000 élèves ont leur rentrée dans un établissement scolaire dépendant du ministère des Armées, ouverts essentiellement aux enfants de militaires (70% des cas) et de fonctionnaires (15% maximum). À noter qu’ils accueillent également 15% de jeunes boursiers issus en priorité des zones urbaines sensibles (15%). Avec des familles « soumises aux mobilités géographiques

Le président Macron veut doter l’Union européenne d’une clause de défense collective renforcée

Dans la droite ligne de son dernier discours prononcé lors la Conférence des ambassadeurs, le président Macron a proposé, ce 30 août, à Helsinki, de renforcer significativement la portée de l’article 42-7 du Traité sur l’Union européenne, lequel prévoit que les États membres doivent « aide et assistance par tous les moyens en leur pouvoir » à

L’Agence pour l’innovation de défense sera officiellement créée le 1er septembre

L’Université d’été du Mouvement des Entreprises de France [MEDEF] a été une nouvelle occasion pour la ministre des Armées, Florence Parly de se livrer à un plaidoyer en faveur de l’innovation, pierre angulaire de la politique qu’elle entend mener. Lors de ses voeux, en janvier, Mme Parly avait même repris un slogan de mai 1968,

Et si l’Allemagne ne pouvait plus compter que sur le seul « parapluie nucléaire » français?

Ancien professeur à l’Université de la Bundeswehr, politologue et spécialiste des relations internationales, Christian Hacke ne passe pas pour un excentrique. Pourtant, l’on ne peut qu’être surpris par la teneur de la tribune qu’il a publiée dans l’hebdomadaire Welt am Sonntag, le 29 juillet dernier. Estimant que l’Otan est fragilisée par les fréquentes rodomontades du

Pour Mme Parly, les écoles militaires sont des « vecteurs d’influence et de rayonnement extraordinaires »

Les suppressions de postes que le ministère des Armées a connues entre 2008 et 2015 ont évidemment affecté le format des écoles militaires françaises. Au point même qu’il avait été proposé de les « ouvrir » au monde civil pour les péréniser étant donné que les places disponibles qu’elles offraient jusqu’alors avait « drastiquement » diminué. Or, cette réduction

Si les chiffres du Bilan social de la Défense sont justes, le recrutement féminin des armées aurait fortement augmenté en 2017

En raison de la confidentialité qu’exige leur nouvelle affectation, on ne sait que très peu de choses de ces quatre jeunes femmes qui viennent d’effectuer leur première patrouille à bord du sous-marin nucléaire lanceur d’engins [SNLE] « Le Vigilant ». Si ce n’est que l’une a occupé la fonction de médecin de bord, que deux sont des

Vers un changement d’approche pour le soutien des forces?

La réforme du ministère des Armées lancée en 2008 mit en place des « bases de défense », dont l’objectif était de mutualiser le soutien de plusieurs unités dans un périmètre géographique donné [1h à 1h30 de route] en concentrant sur un même site les services d’administration, de gestion, d’habillement, etc. Et cela, pour quelques économies loin

Le président Macron veut définir une « stratégie spatiale de défense »

Le mois dernier, l’entreprise américaine de sécurité informatique Symantec a révélé qu’un groupe de pirates chinois appelé « Thrip » aurait mené une campagne d’espionnage visant des sociétés de télécommunications et d’imagerie géospatiale ainsi que des organismes du secteur de la défense implantés aux États-Unis et en Asie du Sud-Est. Plus précisément, il s’est intéressé aux systèmes