Côte d’Ivoire/ Archives

Des militaires manifestent pour leurs soldes en Côte d’Ivoire

Les tensions entre anciens rebelles pro-Ouattara et partisans de l’ex-président Gbagbo n’ont pas disparu. Notamment au sein des forces armées ivoiriennes où ceux qui ont servi le second affirment que leur avancement a été bloqué au profit des premiers. C’est l’une des raisons qui explique le mouvement d’humeur de soldats ivoiriens, ce 18 novembre, à

Côte d’Ivoire : M. Le Drian confirme la transformation de l’opération Licorne

Progressivement, toutes les annonces faites au début de cette année par Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, au sujet du dispositif militaire français pour la bande sahélo-saharienne se concrétisent. Ainsi, après la confirmation des implantations des forces françaises au Mali, au Niger, au Burkina Faso et au Tchad, afin d’élargir le champ d’action

Le scorpion, le crocodile et le fleuve : 15 ans de relations franco-ivoiriennes

Un scorpion voulait traverser le fleuve. Il demande alors à un crocodile de l’aider mais ce dernier lui répond qu’il voudrait bien mais il craint de se faire piquer. Mais l’insecte arrive à le convaincre en lui promettant qu’il n’en fera rien car celui lui coûterait la vie. Mais au milieu du guet, le scorpion

Menace terroriste contre les intérêts français en Côte d’Ivoire

« Aucun pays de la sous-région n’est à l’abri des violences terroristes », a estimé, le 28 mai, Hamed Bakayoko, le ministre ivoirien de l’Intérieur, pour qui « l’ennemi est de manière permanente en éveil et ne ménage aucun effort pour liguer toutes les forces du mal contre la sécurité des populations ». Et d’ajouter : « On a constaté

Main basse sur les matières premières en Côte d’Ivoire

La crise ivoirienne a beau être terminée depuis maintenant deux ans avec la chute de Laurent Gbagbo, il n’en reste pas moins que le pays reste divisé, comme l’ont montré les tensions constatées lors des dernières élections municipales. « Le désarmement et la réinsertion des ex-combattants des deux camps politiques, qui demeurent cruciales pour résoudre une

Bombardement de Bouaké : Il n’y aura pas de poursuites contre Michèle Alliot-Marie

Alors que des forces françaises s’étaient interposées dès 2002 entre les troupes loyales au pouvoir en place et les groupes rebelles établis dans le nord du pays, le président ivoirien, Laurent Gbagbo prenait l’initiative de lancer l’opération « Dignité » après s’être procuré, malgré l’embargo sur les armes, de nouveaux moyens militaires, dont deux avions Sukhoï SU-25

Un pétrolier français porté manquant au large de la Côte d’Ivoire

La navire citerne « Gascogne », battant pavillon luxembourgeois mais appartenant à la société française Sea-Tankers, n’a plus donné signe de vie depuis le 3 février au soir. Il est probable que le bâtiment ait été victime d’un acte de piraterie. C’est du moins l’hypothèse avancée par le Bureau Maritime International (BMI), établi à Kuala Lumpur. « On

Le 2e Régiment Etranger de Parachutistes toujours en mouvement

Le 2e Régiment Etranger de Parachutistes est une unité très sollicitée. En décembre dernier, alors qu’elle était affectée au Gabon, sa 3e compagnie avait été envoyée en urgence en République centrafricaine pour renforcer, avec une autre unité du 2e Régiment Etranger d’Infanterie, les effectifs du 8e Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine (RPIMa) de l’opération Boali,

Affaire Mahé : Acquitté, le brigadier-chef Ben Youssouf demande sa réintégration dans l’armée

Acquitté à l’issue du procès Mahé, qui s’est récemment tenu devant la cour d’assises de Paris, le brigadier-chef Lianrifou Ben Youssouf, entend être réintégré dans l’armée, au même grade qu’il avait au moment de la résiliation de son contrat. Aujourd’hui âgé de 32 ans, il était parmi les 4 militaires français accusés du meurtre de

Affaire Mahé : Trois militaires condamnés à des peines de prison avec sursis, un autre acquitté

C’est un verdict clément que la cour d’assises de Paris a prononcé, ce 7 décembre, à l’encontre des quatre militaires français jugés pour le meurtre, commis le 13 mai 2005, d’un coupeur de route ivoirien recherché pour de nombreuses exactions, alors qu’ils participaient à l’opération Licorne, en Côte d’Ivoire. Les audiences du procès ont permis