Opérations/ Archives

Quand l’évêque aux armées britanniques fait scandale

Depuis le début de l’année, plus de 100 soldats britanniques ont perdu la vie au cours d’opérations militaires en Afghanistan, sur un total de 237 depuis que Londres s’est engagé militairement dans ce pays en 2001. Autant dire que le sujet des pertes est sensible outre-Manche et qu’il explique en grande partie la défiance de

La Brigade franco-allemande en Afghanistan?

Certes, la France et l’Allemagne ont indiqué attendre les conclusions de la conférence internationale sur l’Afghanistan du 28 janvier 2010 pour se prononcer sur l’envoi d’éventuels renforts. Selon les informations du quotidien Le Monde, le président américain, Barack Obama, aurait demandé respectivement 1.500 et 2.000 soldats de plus à son homologue français, Nicolas Sarkozy, et

Afghanistan : L’évaluation du Général Petraeus

On ne présente plus le général David Petraeus, l’actuel chef de l’US Centcom, le commandement américain en charge du Moyen Orient et de l’Asie centrale. Inspiré par les théories de contre-insurrection développée par le lieutenant-colonel français David Galula, cet officier avait appliqué en Irak – et avec succès – la stratégie qu’il avait recommandée au

Vannes rend hommage à ses marsouins

Après six mois d’opérations en Kapisa, la mission de la Task Force Korrigan a officiellement pris fin ce 10 décembre, au cours d’une prise d’armes présidée par Hervé Morin, le ministre de la Défense. Etant donné que le 3e Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) a constitué l’épine dorsale du Groupement tactique interarmes (GTIA) Kapisa, il

L’Afghanistan demande de l’aide pour financer ses forces de sécurité

Une des clefs de la nouvelle stratégie américaine en Afghanistan, devenue celle aussi de l’Otan, est « l’afghanisation du conflit », c’est à dire qu’il s’agit de permettre aux autorités afghanes de prendre en main leur propre sécurité. Pour y arriver, le général McChrystal, le commandant de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) et des

La confiance affichée du général McChrystal

Parmi les options qu’il avait soumises au président Obama, le général McChrystal, le commandant de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) et des troupes américaines en Afghanistan, aurait souhaité 80.000 soldats en renfort. Au final, il n’en disposera que d’à peine la moitié, du moins pour le moment, pour mettre en oeuvre la

L’armée sud-coréenne revient en Afghanistan

Ainsi, l’Otan et les 16 pays partenaires de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) se sont engagés à fournir 7.000 militaires de plus pour renforcer leurs contingents respectifs en Afghanistan. Et le secrétaire de l’Alliance atlantique, Anders Fogh Rasmussen, a indiqué par voie de communiqué que des contributions supplémentaires pourraient s’ajouter à ce

Un message pour soutenir nos soldats en OPEX

«A titre privé, j’ai de la peine pour les familles des victimes. C’est une chose terrible que la mort de ces soldats. D’un autre côté, c’est un métier qu’ils ont choisi. Je suis personnellement pacifiste. Je respecte le fait que des gens puissent avoir une attitude différente de la mienne. Mais je n’adhère pas à

Colère du cobra dans la province du Helmand

Quelques jours après l’annonce de la nouvelle stratégie afghane par le président Obama, une offensive d’envergure a été lancée le 4 décembre dans la province du Helmand, un bastion taliban situé au sud-ouest du pays. Cette opération, appelée « Colère du cobra », mobilise 900 Marines américains, des militaires britanniques, ainsi qu’une centaine de soldats et de

Renforts français en Afghanistan : c’est non à 82% selon un sondage

Finalement, l’Otan devrait fournir les 7.000 soldats supplémentaires demandés par Washington afin de mettre en oeuvre la nouvelle stratégie en Afghanistan. Ces effectifs s’ajouteront aux 30.000 hommes qui iront renforcer les troupes combattantes américaines, essentiellement dans le sud afghan, là où l’insurrection est la plus intense. Cependant, le général McChrystal, le commandant de la Force