Dans son livre intitulé « La force noire », publié en 1910, le général Mangin avait défendu l’idée de constituer une puissante armée « africaine » à partir des territoires coloniaux appartenant à la France, afin de compléter les troupes métropolitaines. Que ce soit au Maghreb ou en Afrique noire, plusieurs unités avaient déjà été constituées avec l’incorporation d’autochtones,