Forces navales/ Archives

Succès du second tir d’essai du missile anti-navire léger

Le second essai du missile anti-navire léger (ANL ou Sea Venom pour les Britanniques) a été réalisé le 18 avril dernier mais ce n’est que plus d’un mois plus tard que la Direction générale de l’armement [DGA] a publié un communiqué à son sujet. Cet essai, qui a donc impliqué les équipes de la DGA

Des navires russes ont approché les eaux territoriales britanniques à 33 reprises en 2017

Le 25 décembre dernier, alors que la Royal Navy était confrontée à une pénurie de navires de premier rang disponible, la frégate de type 23 HMS St. Albans fut sollicitée pour un bâtiment russe de même nature, à savoir « l’Amiral Gorchkov », qui naviguait alors près des eaux territoriales britanniques. La veille, le patrouilleur HMS Tyne

La Marine nationale lance à nouveau un « Hackathon » pour innover en matière de partage d’une situation maritime

En mai 2017, la Marine nationale avait lancé à son tour un « Hackathon », en partenariat avec Thales et l’École 42 de l’entrepreneur Xavier Niel, afin de trouver des solutions innovantes dans les domaines du commandement en mer, de l’analyse du fonctionnement d’un navire, de l’utilisation des réseaux sociaux dans l’activité maritime et de l’analyse d’une

La marine chinoise n’est plus invitée à l’édition 2018 de l’exercice aéronaval américain Rim of the Pacific

En 2014, la marine chinoise avait été invitée par les États-Unis, à participer pour la première fois à l’exercice aéronaval Rim of the Pacific [RIMPAC], malgré les différends en mer de Chine méridionale et les incidents liés aux revendications de Pékin au sujet de l’archipel japonais Senkaku. À l’époque, cette invitation avait été justifiée par

Un sous-marin nucléaire russe a tiré une salve de 4 missiles balistiques intercontinentaux « Boulava »

Le 26 octobre 2017, les trois composantes des forces stratégiques russes (terrestre, aérienne, sous-marine) furent sollicités pour un rare exercice de « gestion de leurs forces » respectives. Ainsi, des bombardiers Tu-160, Tu-95MS et Tu-22 M3 tirèrent des missiles de croisière « sur des cibles au sol » situées au Kamtchatka (Extrême-Orient), dans la république des Komis (nord) et

Le porte-avions Charles de Gaulle a été remis à flot

Après quinze mois passés en cale sèche pour son second arrêt technique majeur (ATM), le porte-avions Charles de Gaulle a quitté le bassin Vauban, à Toulon, le 16 mai. Le premier détail qui saute aux yeux est sa coque, qui, repeinte, est comme neuve. Mais au-delà de ce côté anecdotique, le navire amiral de la

Thales a lancé la production du SEA FIRE, un radar numérique destiné à équiper les Frégates de taille intermédiaire

Le groupe Thales a annoncé, la semaine passée, avoir lancé la production du premier radar numérique SEA FIRE destiné à équiper les cinq futures Frégates de taille intermédiaire (FTI) de la Marine nationale. Bénéficiant de l’expertise de Thales en matière de Big Data et de cybersécurité, le SEA FIRE est le fruit de trois années

Le Royaume-Uni investit plus de 2,7 milliards d’euros pour ses programmes de sous-marins nucléaires

Le ministère britannique de la Défense [MoD] s’est fait épingler par le comité des comptes publics de la Chambre des communes qui, dans un rapport publié le 11 mai, a estimé qu’il « n’a tout simplement pas assez d’argent pour acquérir tout l’équipement dont il a besoin. » Le MoD entend investir près de 180 milliards de

Décès accidentel d’un officier marinier de la frégate de surveillance Ventôse

La frégate de surveillance Ventôse, habituellement basée aux Antilles, a perdu l’un de ses marins, le 11 mai, alors qu’elle venait d’appareiller de Saint Domingue, en République Dominicaine pour rejoindre sa zone d’opération. Travaillant « en extérieur sur une installation de la frégate », explique la Marine nationale, le maître Romuald Le Roux a fait une chute

Le second porte-avions chinois entame ses essais en mer

La première sortie en mer du second porte-avions chinois, appelé, pour le moment, CV-17, était espérée pour la journée de la marine chinoise, le 23 avril. D’ailleurs, à cette époque, les autorités chinoises avaient interdit la navigation maritime dans certaines partie de la mer de Bohai et de la mer Jaune en prévision de cette