Malgré une mise à jour, le Pentagone maintient les restrictions de vol du F-35A par temps orageux

Le 28 août 2020, des chasseurs-bombardiers F-35 de la force aérienne néerlandaise [Koninklijke Luchtmacht, Klu] devaient se joindre à l’exercice « Allied Sky » qui, mené dans le cadre de l’Otan, visait à démontrer la solidarité entre alliés, via l’escorte de six bombardiers stratégiques B-52H Stratofortress américains au-dessus du territoire de l’Alliance.

Seulement, les prévisions météorologiques ayant annoncé une dépression orageuse pour le Benelux, les F-35A restèrent à Leeuwarden… en raison de restrictions de vol leur interdisant d’approcher à moins de 40 km d’un orage. En effet, à cause d’un problème détecté au niveau de leur système OBIGGS [On Board Inerting Gas Generation System], ces appareils étaient alors potentiellement vulnérables à la foudre.

Ce souci affectant le système OBIGGS avait été détecté quelques semaines plus tôt, lors d’une opération de maintenance réalisée sur des F-35A de la base aérienne de Hill [Utah].

Pour aéronef, la foudre n’est pas forcément le phénomène le plus dangereux, à condition de disposer d’un OBIGGS, qui permet d’écarter le risque d’incendie ou d’explosion si jamais il devait être frappé au niveau de ses réservoirs.

Le principe d’un tel dispositif consiste à remplacer l’oxygène d’un réservoir par un gaz inerte [de l’azote, nldr] afin de rendre les vapeurs de caburants ininflammables.

Or, durant les opérations menées à Hill, il apprarut que certains des tubes utilisés pour faire circuler le gaz inerte dans les réservoirs présentaient une usure prématurée. D’où des restrictions de vol de nouveau imposées par le F-35 Joint Program Office [c’est à dire le bureau du programme F-35 au Pentagone]…

Car, en effet, ce n’était pas la première fois que le F-35 connaissait un problème au niveau de son système OBIGGS. Au début des années 2010, il fut constaté qu’il n’envoyait pas suffisamment d’azote dans les réservoirs pour le rendre totalement inerte. Aussi, son constructeur, Lockheed-Martin mit au point un correctif, lequel permit de lever les restrictions de vol par temps orageux.

Quoi qu’il en soit, en juin 2021; Lockheed-Martin ayant assuré que le problème venait du « terrain », le bureau du programme F-35 s’attacha à trouver une solution. En novembre de la même année, celui-ci fit savoir qu’il envisageait une « modification matérielle », consistant à remplacer « un section de tubes et de raccords » du dispositif par une conception plus robuste ». Du moins suffisamment pour résister aux vibrations qui se produisent durant un vol. Et, en août 2022, une mise à jour logicielle, censée avertir le pilote d’une possible dégradation du système OBBIGS, commença à être installée sur les F-35A.

A priori, les deux autres versions du chasseur-bombardier de Lockheed-Martin, savoir le F-35B [à décollage court et à atterrissage vertical] et le F-35C [variante embarquée], seraient également concernée étant donné qu’il était prévu, en février dernier, de leur apporter les mêmes modifications.

Selon Air Force Times, malgré les restrictions de vol, quelques F-35 ont quand même été touchés par la foudre. Cette mésaventure est arrivée à un appareil du 6th Weapons Squadron de la base de Nellis [Nevada] en août 2021. Elle a été classée parmi les incidents de « classe B », c’est à dire qu’elle a provoqué des dégâts d’un montant compris entre 600’000 et 2,5 millions de dollars. Quelque jours plus tôt, deux F-35B de l’US Marine Corps [USMC] avaient connu le même sort, avec des dégâts évalués 570’000 dollars.

Au total, selon Laura Seal, une porte-parole du bureau du programme F-35 citée par Air Force Times, l’US Air Force et l’USMC avaient indiqué, au 25 janvier 2022, que leurs F-35 avaient été frappé à quinze reprises par la foudre, chaque incident ayant coûté entre 25’000 et 570’000 dollars en réparations.

Aussi, et même si aucun de ces cas n’a causé la perte d’un pilote, le Pentagone n’entend prendre aucun risque… malgré la mise à jour appliquée au système OBBIGS des F-35A… Laquelle n’est, finalement, sans doute pas suffisante.

« Cette mise à niveau apportera une amélioration mais elle reste insuffisante pour lever les restrictions liées à la foudre », a en effet déclaré un porte-parole du bureau du programme F-35, auprès de Breaking Defense, après avoir été de « découvertes supplémentaires faites plus tôt cette année ». Et d’insister : « Ces restrictions seront levées lorsque tous les problèmes de sécurité seront résolus ou atténués de manière acceptable ». Puis il n’a pas souhaité en dire plus, « pour des raisons de sécurité opérationnelle ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

201 contributions

  1. Alain dit :

    Dans quelles conditions cet engin « que tout le monde s’arrache » peut il réellement voler?
    Je parle seulement de voler, je ne parle pas de remplir sa mission ….

    • scalectric dit :

      La dinde ne supporte pas l’orage, dommage, déjà qu’elle n’était pas belle.

    • john dit :

      Ne pas oublier que ici, il s’agit de contexte de paix, et que le but est de protéger les pilotes et les machines.
      Les Rafale aussi sont détournés lorsque il y a un orage. Ils sont même allés atterrir dans un autre pays qui n’avait pas les infrastructures pour protéger les Rafale.
      Il y a une différence importante, c’est qu’ici, c’est protocolé. Mais cela se fait aussi parce que l’USAF, la Navy et l’USMC ont une taille qui n’est pas comparable à des armées européennes, et donc certains aspects sont protocolés là où ce n’est pas toujours le cas en Europe. Dans les faits, il n’y a pas bcp d’avions militaires qui volent dans des orages… Ils le font si nécessaire. Mais pas volontairement à moins de vol d’essai.
      1. USMC:
      – 55 Harrier
      – 118 F-18
      – 57 F-35 B
      2. Navy
      – 566 F-18 E/F
      – 25 F-35 C
      3. USAF
      – 284 A-10
      – 43 B-1
      – 20 B-2
      – 73 B-52
      – 266 F-15 C
      – 218 F-15 E
      – 1 F-15 EX (143 commandés)
      – 930 F-16
      – 187 F-22
      – 302 F-35

      (et il y a des avions volés par des pilotes de réserve qui ne comptent pas dans les appareils en service actif, mais qui sont utilisés, et potentiellement employés en cas de conflit, d’autres placés en stockage longue durée dans le désert).

      • ScopeWizard dit :

        @John

        C’ est très vrai .

        Ne procédons aux entraînements QUE par bonnes conditions ; en effet , tout coûte si cher que nous n’ allons pas risquer gaspiller en cassant le matériel….

        Après si la guerre éclate , c’ est pas grave , tout ce beau monde se démerdera et les meilleurs survivront .

        Loi du genre , quoi .

      • Bench dit :

        @John: j’ai un peu de mal à saisir votre logique. Si je vous suis correctement vous affirmez que les protocoles de sécurité des vols en cas d’orage n’existent que pour les USA à cause de la taille de leurs parcs aériens. Ce qui implique qu’en Europe il n’y aurait pas de protocoles à ce sujet. Vous pouvez préciser, svp.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « (et il y a des avions volés par des pilotes de réserve qui ne comptent pas dans les appareils en service actif, » Vous en êtes certain? Il se trouve que la Garde nationale du Vermont vole sur F 35
        https://monkeyviral.com/wp-content/uploads/2020/05/6201822-scaled-1210×642.jpg

  2. Lagrange dit :

    Voilà c’est bien la preuve qu’il est le meilleur! Personne n’a réussi à avoir autant de problèmes techniques!

    • NRJ dit :

      Ah mon cher @Lagrange. Notre discussion s’était arrêtée avant que vous puissiez répondre (http://www.opex360.com/2022/11/19/scaf-berlin-annonce-un-accord-entre-dassault-aviation-et-airbus-sur-lavion-de-combat-de-nouvelle-generation/).
      Donc je vous repose les questions : 1) où voyez vous une critique d enotre hôte ?
      2) Ou voyez vous une remise en cause (c’est la question que j’avais posé et à laquelle vous n’avez pas répondu) ?
      3) Ou avez vous vu que la source de mon article sur la répartition du SCAF etait un document patronal allemand ?
      4)Pourquoi ma source serait t’elle plus périmé que celle de notre hôte sachant que notre hôte se base sur les déclarations de Trappier en mars 2021 là où mon article date d’août 2021 ?

      C’est bien de faire des accusations mais après faut les justifier….

      • Lagrange dit :

        1) Le fait de prétendre lui donner une leçon de journalisme.

        2) Le fait de remettre en cause ses sources avec une source pour le moins sujette à caution et périmée.

        3) C’est juste dans le résumé de l’article: « selon un document de l’organisation patronale allemande dans l’aéronautique, le BDLI ». Vous n’avez pas lu jusqu’au bout de la phrase…

        4) Notre hôtes a recoupé, et visionné l’audition au Sénat qui ne s’est pas faite sans document fournis aux Sénateurs. Pas vous visiblement. Mais puisque vous arrivez à décréter qu’il a tort prenez sa place…

        C’est bien de faire des accusations mais après faut les justifier…

        • NRJ dit :

          @Lagrange
          1) Ou voyez vous une leçon de journalisme ?
          2) Où voyez vous une remise en cause de ses sources ?
          3) OK.
          4)  » Mais puisque vous arrivez à décréter qu’il a tort prenez sa place… ». Où avez vous vu que je décrétais que notre hôte a tort?
          5) Vous dites que ma source est périmée. La définition du terme « périmée » selon le Larousse est « qui n’est plus valable ». Si cette information est comme vous dites, « périmée », alors ça veut dire qu’elle était vraie et qu’elle ne l’est plus. En quoi mon information est « périmée » ?

  3. Gaulois78 dit :

    Pour les aficionados jeudi 24 novembre c’est Thanksgiving, le jour de la dinde…

    Traduction aficionados Espagnol vers Français = ventilateur..C’est un signe..

    • PK dit :

      Biden vient de gracier 2 dindes… Tous les espoirs de la Dinde sont donc permis…

      • Rémi dit :

        Il devrait surtout gracier un F35.
        Je sais je suis méchant, mais ca fait du bien

        • M.W dit :

          Evité la dinde pour les fête de noël , elle ne s’en portera que mieux , et encore pour 2023 l’élevage des dindes , va se retrouver dans toutes volières du monde , a ce jour plus de 1000 dindes sans doute vendu…..
          drôle , pour un avion que personne ne veut….

          • Frank dit :

            @ M.W Oups! Vous vous aventurez sur des sables mouvants, je le crains.
            Sachez, mon bon, que l’axiome bien enraciné chez nombres de commentateurs est que le F-35 n’est une dinde, une bécasse, ou tout autre volatile, et qui n’était destinée qu’à finir en daube par ses acheteurs stupides.
            On voit désormais bien mieux le résultat.
            1000 vendus? Entre les ventes, les engagements fermes contractés, ceux en négociation et ceux en devenir, vous êtes loin du compte pour les années qui viennent.
            Même l’Autriche, après tant d’autres, y songe pour ses futurs réveillons, c’est dire:
            http://psk.blog.24heures.ch/tag/f-35
            Entre le F-35, et tant d’autres choses en Europe, je me demande qui sont les véritables dindons de la farce dont on fourre l’aimable gallinacé pour les festivités de Noël.
            D’un autre coté, si les dindes ne votent pas pour Noël, ce sont les pseudo gourmets crédules, soumis et naïfs qui le font pour elles.

  4. Momo dit :

    Plusieurs remarques:
    . John et sorensen sont convoqués au parloir pour nous confirmer que jamais, non non non jamais, il n’y a d’orages sur leurs territoires (dont les f35 ne sortiront bien sûr pas, on sait jamais…).
    Et que leurs commandes, postérieures à la découverte du problème, les a amené à prendre les précautions contractuelles qui s’imposent même au premier woke venu.
    . Pour John, le simulateur est-il bien prévu pour être ‘thunderstorm’ free? Ou bien est-ce que le F35 (officiellement appelé Lightning, en plus c’est vrai) du simulateur est programmé avec le bon défaut d’OBIGS?

    Le problème du défaut est classé selon un cout de réparation (théorique sans doute mais rendu très pratique par LM).
    Mais c’est nul, parce que le problème d’un avion qui se veut être militaire est avant tout son opérabilité. A tout moment et quel que soit la météo.
    Et là pas un mot. Alors on se doute bien qui si ça gênait pas trop on en parlerait pas. Quel que soit le cout de la réparation. Donc le vrai problème qui est masqué dans le bla-bla du bureau du F35 c’est que c’est hyper handicapant et qu’un avion frappé par la foudre n’est plus opérationnel pendant un moment.
    Super! en particulier dans les zones tropicales et équatoriales. Pas étonnant que les marines n’en veulent plus. Les japonais vont devoir faire super gaffe vers le sud.

    La conclusion du gus du bureau du F35 (wow!) est des plus parlantes: « Ces restrictions seront levées lorsque tous les problèmes de sécurité seront résolus ou atténués de manière acceptable ». Puis il n’a pas souhaité en dire plus, « pour des raisons de sécurité opérationnelle ».

    • LEONARD dit :

      @Momo
      -Pas étonnant que les marines n’en veulent plus-
      Non
      Ils confirment le besoin de 420 zincs.
      Et le retrait des AV8 et F18:
      https://seapowermagazine.org/marine-corps-aviation-plan-reduces-number-of-f-35s-in-some-squadrons-keeps-420-f-35s-total/

      De toutes façons, ils n’ont pas d’autre choix.

      • Momo dit :

        Sorry j’aurais du mettre au passé: ils n’en voulaient plus et l’avaient clairement affichés.
        Mais comme vous dites ils n’ont pas eu le choix, et les déclarations de 2020, qui venaient du coeur, ont été évidemment corrigées par LM et les éléments du lobbying notamment en charge des ventes à l’export:
        https://meta-defense.fr/2020/03/31/lus-marines-corps-envisage-de-renoncer-a-ses-f35b/

        Sans en faire des tonnes: l’USMC n’en voulait pas, mais LM & co ont su trouver les mots pour faire taire le patron de l’USMC, qui n’a de toutes façons pas le choix. C’est un peu comme la suisse mais pour d’autres raisons liées au blanchiment massif par UBS.

      • Alpha (α) dit :

        Le problème des Marines, c’est qu’ils manquent de pilotes : beaucoup démissionnent pour ne pas à avoir à voler sur F-35B qu’ils jugent peu fiable, voire dangereux…
        Bon, précisons tout de même que le manque de pilotes et le problème de toutes les forces aériennes aujourd’hui, mais c’est encore plus flagrant dans l’USMC.

        • Czar dit :

          j’ai déjà eu l’occasion de le dire, mais je me pose toujours la question : est-ce que c’est la difficulté à recruter des pilotes qui va pousser à la dronisation des forces aériennes ou est-ce que cette difficulté est le résultat des gens qui ‘sentent’ qu’il entrent dans une impasse en termes de carrière ?

          c’est quoi la carrière d’un pilote de chasse ? 15 ans ? 20 en comptant la formation ? quand on voit les bonds franchis technologiquement en deux décennies peut-être peuvent-ils se demander s’ils ne seront pas demain aussi archaïques qu’un dactylo à l’poque des logiciels de traitement de texte à reconnaissance vocale

    • Vodafone dit :

      La conclusion du gus du bureau du F35 (wow!) est des plus parlantes: « Ces restrictions seront levées lorsque tous les problèmes de sécurité seront résolus ou atténués de manière acceptable ». Puis il n’a pas souhaité en dire plus, « pour des raisons de sécurité opérationnelle ». Rafale a eu le même problème, dérouter pour l’Indonésie par peur des orages.

      • Momo dit :

        Totalement faux, courts en fuel et volonté d’éviter une tempête tropicale majeure. Rien à voir avec un pb d’obbigs ou autre équipement. Les avions n’étaient pas en danger.
        On le précise pour ceux qui ne le savent pas contrairement à Vodafone troll tarifé au service de LM sur ce coup là.
        Et les indonésiens ont particulièrement noté que les avions sont repartis après un minimum de maintenance dès le lendemain.
        Au final l’Indonesie a passé un premier contrat avec Dassault…
        Des gens intelligents à leur tête.

  5. Charcot84 dit :

    Le F35 tant vanté par les fans présente toujours des « handicaps » qui laissent perplexe. La Suisse, l’Allemagne etc..ne sont pas des pays où les orages sont rares, ça promet…Si à chaque foudroiement, la facture est en moyenne de 300000 à 400000 dollars, ça va augmenter sensiblement le coût de la MCO !!!

    • Gamberge dit :

      Question de néophyte qui aime bien comprendre (et qui ne vise aucunement à défendre le F-35) :
      Quand un chasseur français (avec un OBBIGS fonctionnel) est foudroyé, cela nécessite-t-il parfois (jamais ?) (toujours ?) des réparations ? Et si oui, dans quel ordre de prix ?
      Quelqu’un comme @mécano-mirage a probablement une réponse fiable à apporter.

      • v_atekor dit :

        Je ne connais pas le cas particulier du F35, mais en général, les avions sont de grosses cages de faraday en aluminium, donc ne craignent pas la foudre. Pour les Mirages et avions de cette génération le nez qui porte un radar qui attire particulièrement la foudre et qui est enveloppé d’une coque plastique tout à fait transparente pour un orage, seul le radar peut craindre sérieusement la foudre.
        .
        Le problème vient des matériaux en carbone et des revêtements absorbants. La présence trop massive du carbone dans la coque a pour conséquence de supprimer l’effet cage de faraday, l’énergie ne « traverse pas/contourne pas » mais reste concentrée là où elle tape. Les revêtement absorbent les ondes électromagnétiques, donc les changent en chaleur plutôt que les refléter. La chaleur et la présence de carburant font mauvais ménage et présente un risque d’explosion.
        .
        Normalement ce risque est prévu dans tous les avions à coque carbone par l’ajout de fils de métal qui traverse la coque et de peinture conductrice qui permettent de raccrocher à une cage de faraday. Le soucis c’est que c’est un principe contradictoire avec la furtivité passive. Je ne sais pas quelle a été l’approche sur le F35, mais il n’y a pas de solution simple à cette contradiction dans les besoins : laisser passer la foudre, absorber les ondes radars… Je ne sais pas si ceci explique cela, mais c’est quand même la voie classique.

        • Gamberge dit :

          Merci v_atekor pour cette réponse détaillée.
          Et quand vous dites que seul le radar peut craindre sérieusement la foudre, savez-vous s’il arrive parfois qu’il soit endommagé par un foudroiement ?

        • john dit :

          A noter que les matériaux choisis sont par définition une balance de choix entre diverses propriétés, et des choix sont faits.
          Par contre, non ce n’est pas aussi simple que des cages de Faraday, même pour des appareils en aluminium.

          Chaque éclair est réellement un risque pour un avion. En général, le point d’entrée et de sortie sont clairement visibles sur les appareils de ligne. Dans certains cas, c’est la peinture uniquement qui souffre. Dans d’autres cas, ça laisse un trou énorme dans le fuselage. Le cas du Bombardier CRJ 200 de Delta, en 2009 est intéressant.
          A noter aussi que dans les années 80, la NASA a volé un F-106 dans 1’400 orages, a été touchés plus de 700 fois par la foudre, l’appareil n’était pas endommagé, mais les instruments pouvaient l’être à cause d’un courant électrique induit, et ce malgré l’aspect cage de faraday.

          Et il faut noter une évolution majeure en plus des matériaux, c’est l’utilisation grandissante de capteurs de tous genre sur l’extérieur de l’appareil ! Et ces capteurs ont un coût ! Et à nouveau, quelque soit l’appareil, cela est vrai !

        • ChrisLo974 dit :

          interessant ses explications, il n’y a pas que la production thermique à un point d’entrée, il y a aussi une intense décharge électromagnétique, qui pourrait endommagé plus ou moins fortement les différents capteurs un peu partout sur la structure, qui aide le cerveau (électronique de bord protégé) de l’avion à le maintenir dans son domaine de vol. ces dommages peuvent rester silencieuses et clignoter comme un sapin au moment le plus critique (appontage F35B et C)…Ce qui m’impressionne au delà de très nombreux soucis matériel et logiciel du F35A/B/C, c’est que des acheteurs aucun n’a pu obtenir ou négocier une partie de la MCO et la fabrication des pièces, TOUT est Made/Repair In USA. Il possède même un diagnostique de bord qui peu communiquer directement avec les serveurs US…

      • vno dit :

        Pas mal d’orage du coté de Saint-Dizier, et cela vole par tous les temps. Il évite juste de rentrer dans les cellules orageuses. Les F5 de la patrouille turque ont pris cher un jour de meeting avec la grêle.

        • Gamberge dit :

          Merci vno.
          Et si l’orage est au-dessus du terrain, nos chasseurs en approche doivent-ils se dérouter ou bien attendre que ça passe ou alors se posent-ils malgré l’orage ?

          • Pascal, (l'autre) dit :

            @ Gamberge Tout dépend de la « virulence » de l’orage mais en règle générale ils se déroutent où se mettent en attente si l’orage s’évacue assez vite. A noter qu’il y a eu des crash (de gros porteurs) suite aux rafales descendantes issues du cunimb, ces rafales déséquilibrent l’avion en face d’atterrisszge et ont tendance à plaque l’avion au sol. Ces rafales sont particulièremnt vicieuses car elles peuvent survenir parfois à plusieurs kilomètres du noyau actif de l’orage.
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Rafale_descendante

          • Gamberge dit :

            À nouveau, merci Pascal.

        • Alpha (α) dit :

          Idem sur Rozanoff, surtout l’été…
          Juin dernier a été particulièrement orageux dans les Landes. Et nos Rafalounets volaient…

    • john dit :

      Vous les voyez souvent voler vos Rafale et vos Mirage 2000 dans des orages? Tout appareil cherche à les éviter sauf nécessité absolue.
      La France a fait atterrir ses Rafale dans un pays qui n’avait rien prévu pour les recevoir plutôt que de les voir atterrir sur le porte-avion. Et l’orage était prévisible. Donc ça remet en question cette idée.

      Quant à la MCO, prix fixe déjà défini pour la Suisse, et compris dans le coût d’achat pour 10 ans… Ce qui n’était pas le cas d’autres appareils !

      • blondin dit :

        vous vous avancez un peu je pense, des avenants au contrat, via des impératifs de sécurité ou autres sont toujours possible. Et quand vous avez pas le choix, et bien vous acceptez, meme si pas prévu au départ. D’autant plus si vous avez pas la main sur l’entretien, les retrofits et mises à niveau.
        On aura forcément l »occasion d’en reparler une fois que vous aurez vos avions !
        Vous semblez parfois donner l’impression de chercher à vous convaincre vous meme car au fond vous savez très bien que rien n’est vraiment garanti sur la durée de vis de l’avion. Ce qui est de toute façon pas possible.

      • Fab dit :

        Tu parles du Mirage 3, auquel la Suisse a voulu apporter tellement de modifications que ça en a fait exploser le coût?

      • Bomber X dit :

        John, arrêtez votre mauvaise foi et vos mensonges, vous êtes pathétique.
        Et si vous faite allusion à l’atterrissage de Rafale en Indonésie il y a quelques années, non, ce n’était pas un simple orage qu’ils ont évité.

      • Phil Valentine dit :

        @John,
        Avouez qu’il y a une différence entre le fait de chercher à éviter un orage (question de bon sens) avec une restriction de vols de toute la flotte en cas d’orage ?! Vous ne voyez pas la nuance ?
        Si cela n’avait aucun impact pourquoi en parler et communiquer sur le sujet ?!
        Quant à la MCO en suisse, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent …. et vous le savez très bien !
        Après quand on empile vos différents commentaires il en ressort comme un je ne sais quoi de Rafale bashing saupoudré de mauvaise foi.
        Mais ce n’est que mon humble avis

  6. philbeau dit :

    On n’entend pas beaucoup parler du F35 dans l’actualité en Europe de l’Est . Beaucoup de communication en général sur la mise en ligne de l’appareil dans les rangs de l’Air Force, et bien sûr sur son succès commercial , les restrictions d’emploi sont éludées . L’avion médiatique a pris le dessus .

  7. CaptainàDoc dit :

    Gare aux foudres allemandes et suisses !
    J’espère qu’ils vont acheter plein de simulateurs de vol pour l’entraînement quand il ne fait pas beau …

    • daniel dit :

      Rien que des simulateurs.
      Ça suffira largement.

    • AirTatto dit :

      J’espère qu’il y a la terre sur le secteur pour les simulateurs, ou un réseau électrique isolé, ça serait un comble de ne plus faire de simulateur durant les temps orageux.

    • john dit :

      Donc la France ne compte pas plus sur des simulateurs que par le passé? Intéressant… Pourtant ses pilotes sont en dessous du nombre d’heures de vol préconisé par l’OTAN… Peut être que la Suisse a juste le mérite d’être honnête dans ce domaine?

      • Phil Valentine dit :

        La Suisse honnête ? ok .. alors diffusez les résultats et les critères de votre appel d’offre !
        ;))

        • Frank dit :

          @ Phil Valentine Ces deux articles pourront peut-être vous aider:
          http://psk.blog.24heures.ch/tag/air+2030
          Ps: Je n’y connais que trop peu sur ce sujet pour me permettre un avis sur Air 2030, mais je sais par contre que l’honnêteté, c’est souvent pour certains une précaution bien hypocrite de ne rien faire d’intellectuellement répréhensible que on puisse prouver. Le pire.
          Simple remarque un peu cynique que chacun devrait garder à l’esprit, mais bof!

  8. phipat dit :

    Quelle daube

  9. Titeuf dit :

    Non de Zeus !!!!
    Heureusement les simulateurs ne seront pas concerner.
    Tant qu’à faire ,en simu,ne pas développer de programmes de zones orageuses, ça serait toujours ça d’économiser….
    Quel plaie ce zinc .

    • infiniticipe dit :

      Une autre plaie est la confusion entre le participe passé et l’infinitif.

      Les simulateurs ne sont pas concernés.
      Ça serait toujours ça d’économisé.

      Si vous avez un doute, remplacez le verbe que vous voulez utiliser par un verbe du 3e groupe (tordre, coudre, boire, …)
      Les simulateurs ne sont pas cousus ou les simulateurs ne sont pas coudre ? Il ne sont pas cousus. Donc participe. Donc les simulateurs ne sont pas concernés.
      Ça serait toujours ça de tordu ou ça serait toujours ça de tordre ? De tordu. Donc participe. Donc ça serait toujours ça d’économisé.
      En simu, ne pas boire de programme ou en simu, ne pas bu de programme ? Ne pas boire (en vol non plus d’ailleurs). Donc infinitif. Donc en simu, ne pas développer (vous ne l’aviez pas faite, celle-là, c’est pour l’exemple).

      Espérant avoir fait œuvre utile…

      • Titeuf dit :

        L’on verra….
        Mais merci quand même.

      • Frank dit :

        @ infiniticipe Œuvre utile? Aucun doute. quoique?
        Je vais d’ailleurs sortir illico mon Bescherelle et mon Littré de leurs nimbes poussiéreuses, pour finir par savoir enfin la différence entre un prêcheur, un cuistre, un pédant, ou un déconnecté.
        Chacun son miroir…
        Peut-être me trompè-je, mais il me semble que d’autres plaies actuelles excusent nos fautes de grammaire et d’orthographe…
        On s’emballe, on s’insurge, on se frite, on ment et l’on propagande, tels des Russes, en oubliant l’essentiel:
        Parler pour ne rien dire, mais en respectant les formes académiques du vide de son propos.
        C’est probablement un métier, mais j’avoue que votre post m’a bien plu.
        Mais vous devez défaillir, vu le nombre d’abrégements dans le jargon militaire. Je compatis.
        Pour info:
        https://www.college-de-france.fr/chaires-actuelles
        Une occasion gratuite pour remettre à leur place des intervenants, qui ont oublié les rigueurs de la forme, pour privilégier le fond, ces crétins?

  10. Rom dit :

    Trop bien la 5G, tu peux pas voler quand il y a 3 nuages qui menacent de faire un orage, très grosse intensité de connerie !

  11. Achille-64 dit :

    Merci pour ce résumé du feuilleton OBIGGS, à ne pas confondre avec la série ‘OBOGS’.
    Si d’ici là, d’autres pays ont le coup de foudre pour cet appareil, ils auront été éclairés sur ce problème du Lightning.

    • Félix GARCIA dit :

      « Si d’ici là, d’autres pays ont le coup de foudre pour cet appareil, ils auront été éclairés sur ce problème du Lightning. »
      Joli !
      🙂

  12. Sorensen dit :

    Le bras de fer s’intensifie au moment où le Pentagone veut augmenter ses dépenses pour le F-35.

    • Gaulois78 dit :

      @Sorenson
      Le bras de fer avec qui ?
      Vous pensez à quoi exactement ?

      • j dit :

        Pense-t-il vraiment ?

      • Sorensen dit :

        Pentagon contre LM.

      • Tempo dit :

        Discussion animée en persepctive le Congrès
        https://twitter.com/dan_grazier?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Eauthor
        “Any reduction in the number of F-35s produced now is actually a good thing,” says POGO’s Dan Grazier, who has been studying the program for years. “Buying F-35s now is like purchasing a new smartphone at full price from your wireless carrier knowing it won’t make phone calls yet because the software hasn’t been written.”

        • Tempo dit :

          Oups
          …en perspective avec le Congrès. A vouloir aller trop vite…

        • Sorensen dit :

          Certes, c’est surtout qu’ils n’auraient jamais du lancer sa production avant sa finalisation.

          Il faut revenir au sujet qui est la passe d’armes entre le Pentagon et LM dans la perspective de la fin du contrat type Total System Performance Responsibility -qui est un désastre- en vue d’un contrat type performance based logistics.
          Le contrat optionnel -avec déjà d’important transfert d’intégration- touche à sa fin dans moins d’un an et nous serons alors si le LM a rempli ses obligations, si le Pentagon accepte un PBL et à quelles conditions. Où si LM est court-circuité.

          Tous les coups sont permis.

          • john dit :

            Et ce problème concerne une grosse majorité des avions militaires, mais pas seulement.
            Les gens ici qui moquent les Américains qui ont choisi le KC-46… Mais en réalité, en dehors du retard, l’USAF se fiche des surcoûts, puisque la responsabilité est dans les mains de Boeing.
            Et penser que cela n’arrive qu’aux USA est une erreur… Le NH90, l’A400M sont des exemples de programmes ayant des problèmes continus. Sauf que contrairement au NH90, le F-35 reçoit les budgets pour résoudre les problèmes. Pour le NH90, toutes les nations responsables ferment les yeux sur l’existence des problèmes.

          • Sorensen dit :

            C’est incomparable, le F-35 a été en produit en série à l’état de prototype. Mais oui il est en voie de finalisation.

  13. lym dit :

    Le F35 est vraiment un avion merveilleusement bien né: Avec lui, le coup de foudre du déjà baisé client coûte déjà bien cher pour un truc généralement sans conséquences chez la concurrence… On attends avec impatience le coût du divorce!

  14. Raymond75 dit :

    Bon d’accord : c’est un peu gênant dans l’Europe de l’Est et du nord en hiver, mais en été il vole !!!

  15. ScopeWizard dit :

    De mémoire , je ne sais plus quel général et ancien pilote avait en substance dit ceci : « pour un pilote de combat , le pire à affronter est une mission de pénétration basse altitude de nuit par conditions météo très difficiles en Mirage III E . »

    Ou un truc comme ça .

    Et bien , sachant qu’ au sein de l’ Armée de l’ Air , le dernier vol des Mirage III E date de 1994 pour une entrée en service en 1964 soit 30 années auparavant pour les premiers livrés , question : MAIS OÙ EN SONT LES AMÉRICAINS AVEC CETTE USINE À GAZ DE F-35 ?

    Ces missions en III E datent des années 1960-1970 voire 1980 , mais entre-temps sont arrivés les Mirage F1 CT ou les Mirage 2000 N et D , c’ est-à-dire que même nous , petits nullards de Français toujours trop petits auprès de certains grandioses , avons vachement su évoluer….

    Et les Américains ?

    Ben eux aussi avaient su évoluer…..

    Et pas qu’ un peu !

    Oui , mais le F-35 est arrivé….et le moins que l’ on puisse dire c’ est que ce n’ est pas Zorro…..plutôt le Sergent Garcia…..

    Fort sympathique au demeurant , m’ enfin bon….
    https://www.youtube.com/watch?v=5IoBYQu2hNM

    Manque plus que le Caporal Reyes , quoi…. 😎

    • Raymond75 dit :

      Un Mirage III avait intercepté un U2 !!!

      • Titeuf dit :

        ben là je bosse…
        je verrais cela demain à tête reposer.
        Utile,oui,si j’y penserai dans le futur,je l’espère….

        • ScopeWizard dit :

          @Titeuf

          Voici :
          http://aviateurs.e-monsite.com/pages/1946-et-annees-suivantes/mirage-vs-u2.html

          Je crois qu’ il y a même eu un Mirage F1 qui a fait de même et un autre près d’ intercepter un SR 71 .

          • Pascal, (l'autre) dit :

            « Je crois qu’ il y a même eu un Mirage F1 qui a fait de même et un autre près d’ intercepter un SR 71 . » Peut être quand le F1 a enfin été équipé du missile à « haut dénivelé » le super 530 F

          • Bench dit :

            @Scope: pour info ce n’était pas un F1 mais un III qui intercepta un SR71 au dessus de la France. C’était à l’automne 82 au retour d’un vol de reconnaissance au dessus du Liban. Le 71 avait un problème de pression d’huile sur le moteur droit et décida de rentrer à Mildenhall en passant au dessus de la France en descendant plus bas que prévu, et surtout sans demander d’autorisation. L’histoire ne dit cependant pas à quelle altitude se passa cette interception. Le pilote US eu la surprise de voir un Mirage III arriver sur sa gauche et lui demander ce qu’il faisait là. Réponse peu élégante de l’américain surpris , doigt d’honneur et full pc pour dégager vite fait sans demander son reste.
            Article ici :
            https://theaviationgeekclub.com/the-story-of-the-sr-71-blackbird-crew-that-gave-the-birdie-to-a-french-air-force-mirage-iii-pilot-lit-the-afterburners-and-outran-him/
            Cela dit l’anecdote du III et de l’U2 est aussi très intéressante, surtout quand on se réfère à la conclusion de Roger Pessidou, et qu’on voit cette histoire de 1982, sur les suites de cette interception réussie qui donna des sueurs froides aux Américains:
            « J’ai su beaucoup plus tard que cet épisode de l’interception avec photo avait beaucoup impressionné et inquiété les Américains, qui ont d’ailleurs suspendu leurs vols U-2 pirates au-dessus de la France… pour les reprendre plus tard en SR-71 à M 3.0, à 75.000 ft et plus… mais c’est une autre histoire ! »

          • ScopeWizard dit :

            @Bench

            Merci du lien comme de l’ explication !

            Effectivement , j’ ai bien entendu parler d’ une telle anecdote , mais tout était tellement confus que je ne me souvenais plus de grand-chose….

            Dans le même ordre d’ idées , de Frédéric Lert , il existe un petit bouquin dont le sujet est le Mirage F1 .

            Dans l’ un des chapitres traitant de l’ emport du Mirage F1C il était fait état des faits suivants….

            En somme , lorsqu’ au début des années 1970 apparaît le MiG 25 ce boulet de canon Soviétique volant à plus de Mach 2.5 et 60.000 pieds qui très vite donne des sueurs froides à l’OTAN et qui pourtant historiquement était la réponse de Moscou au futur couple des North American B-70 Valkyrie/F-108 Rapier tous deux classe Mach 3 , en France son existence sert d’ aiguillon au développement du missile air-air MATRA Super 530 F qui doit équiper le Mirage F1.

            Faute de MiG 25 à disposition , pour s’entraîner l’ Armée de l’ Air Française qui doit mettre au point et tester des procédures d’ interception , va faire appel au Mirage IV comme à l’ occasion aux SR-71 Américains basés en Grande-Bretagne sur la base de la RAF de Mildenhall que justement tu citais .

            «Lancé à Mach 2 et plus de 50000 pieds , le Mirage IV fait une cible difficile à atteindre pour la patrouille de F1C lancée contre lui , écrit Fréderic Lert . Les intercepteurs plafonnent à Mach 1,8 et 45000 pieds .
            Pour le pilote de l’intercepteur , la plus grosse difficulté tient à l’accrochage du plot radar pour verrouiller le tir . La vitesse de rapprochement est telle que le plot traverse le petit écran du radar en dix secondes . Il faut du doigté… »

            A Orange (Vaucluse) , les pilotes de la 5 ont eu à tenter d’intercepter « à plusieurs reprises » des SR-71 américains .

            « L’ avion noir traverse la France du Nord vers le Sud à Mach 2.8 . La seule possibilité pour l’intercepter est de faire décoller deux avions d’ Orange au moment où l’appareil aborde les côtes françaises du côté de Dieppe ! (…) La fenêtre de tir est extrêmement étroite et ne dépasse pas quelques secondes . Dans les faits, il ne semble pas que les F1C aient jamais réussi à « tuer » un Blackbird » , raconte Fréderic Lert .

            A l’époque , des « rumeurs » signalaient des vols de MiG 25 sur la France en provenance d’Afrique du Nord .

            Trente ans plus tard , aucune information fiable n’a jamais filtré .

            https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/a0/89/1d/1935776/1540-1/tsp20130506180133/Mirage-F1.jpg

            Il existe au moins en 2 tomes ; ils sont assez complets , précis , et bien documentés .

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Et les Américains ?
      Ben eux aussi avaient su évoluer…. » Dans le domaine des missions nécessitant du « suivi de terrain » les U.S. ont utilisé en particulier le F111 « Aardvark » ainsi que le A6 Intruder.
      Le « tamanoir » surnom donné au F111 en raison de la forme de son nez.
      https://www.heesters.eu/wp-content/uploads/2019/01/010526.jpg
      Après une mise au point assez laborieuse le F111 se montrera une machine fiable et redoutable. Une version dédiée à la guerre sera même développée le EF111 « Raven » (corbeau)
      https://cdn10.picryl.com/photo/1992/04/01/an-ef-111a-raven-electronic-warfare-aircraft-from-the-366th-tactical-fighter-275110-1600.jpg
      Deux A6 aux couleurs chatoyantes (certainement les avions réservés aux « boss » des flottilles!
      https://www.avionslegendaires.net/wp-content/uploads/2009/01/Ga6-1.jpeg
      Un film pas mal à visionner……………………sauf pour ceux atteint de prurit suppurant où d » épilepsie dès que l’on évoque l’Amérique ! Le vol de l’Intruder
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Vol_de_l%27Intruder

      • ScopeWizard dit :

        @Pascal, (l’autre)

        Merci des liens ! 🙂

        Oui , F-111 qui fut terriblement laborieux à mettre au point , mais qui une fois cette phase terminée s’ est révélé excellent alors qu’ au Vietnam il avait pourtant été vite retiré et même interdit de vol .

        En comparaison , Dassault avait beaucoup moins galéré ; malheureusement d’ un point de vue de son électronique comme de son système d’ armes le Mirage G coûtait trop cher à développer .

        « Une version dédiée à la guerre sera même développée le EF111 « Raven » (corbeau) »

        Ben vu que c’ est bien un avion de guerre… 😉

        Une version dédiée à la guerre ÉLECTRONIQUE sera même développée le EF111 « Raven » (corbeau)

        Oui , je l’ ai vu maintes fois ; très bon film qui mine de rien en dit long sur l’ absurdité de la façon dont Washington entendait politiquement mener cette guerre , ce qui par exemple n’ a pas manqué de causer la mort de nombre de pilotes .

        Et niveau représentation de l’absurdité de la conduite de cette guerre , celui qui suit , tu connais ?
        https://www.youtube.com/watch?v=58n3NpuYw9Q

        Et dans un registre différent , que dis-tu de celui-ci ?
        https://www.youtube.com/watch?v=YNuaMNT1f2s

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « Et niveau représentation de l’absurdité de la conduite de cette guerre , celui qui suit , tu connais ? » Air Bat 21 avec l’excellent Gene Hackman* je connais, Hamburger hill…………je ne connais pas, je vais essayer de le trouver, merci pour les liens.
          « Une version dédiée à la guerre ÉLECTRONIQUE sera même développée le EF111 « Raven » (corbeau) » Voilà ce qui arrive quand on poste trop vite! Cela n’a pas échappé à votre perspicacité !
          * Gene hackman que j’apprécie particulièrement dans « ennemi d’état » de Tony Scott qui a réalisé entre autre le désormais célèbre To Gun (frère de Ridley Scott connu pour Alien le 8 ème passager, Blade Runner) avec Will Smith et dans le rôle du méchant Jon Voight. De l’excellent cinéma qui n’hésite pas à critiquer les travers de la démocratie américaine. Il a réalisé aussi USS Alabama et Spy games, films que j’apprécie de revoir et de redécouvrir!

  16. chill dit :

    Fait beau en Allemagne ?

  17. Pascal, (l'autre) dit :

    L’arme anti F35……………..
    https://i.ytimg.com/vi/Hzdaut_V8s8/maxresdefault.jpg
    Impressionnant mais souvent sans conséquences notables!
    https://coqktail.com/wp-content/uploads/2017/11/avion-foudre.jpg

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @ Gaulois 78 « Hamburger hill (1987) passe régulièrement le soir sur les deux chaines Paramount Channel
      Prochaine diffusion pour enregistrement lundi 28 à 01h05 » Merci pour le tuyau!

  18. Alpha (α) dit :

    Encore ? Le sort s’acharne. C’est pas juste…
    Alors que le Block 4 prend encore du retard malgré les allégations de L.M. …
    Le dernier « AIR FAN » publie d’ailleurs un dossier à ce sujet.
    Pauvre Dinde.

    • Gégétto dit :

      J ‘espère que le mensonge n est pas génétique aux USA et chez L.M. en particulier ! ^^
      Allez un petit coup de CRISPR-Cas9 et tout devrait rentrer dans l ordre. ^^

      • Alpha (α) dit :

        Naaaaannn ! Vous mélangez tout et confondez « mensonge génétique » et « mensonge de circonstance »…
        En Russie, ils sont resté pendant plus de 70 ans sous une chape de plomb où le mensonge était une doctrine, et même le crédo de l’idéologie communiste. Aujourd’hui à l’évidence, les Russes ne peuvent plus s’en défaire…
        En Amérique, ou en Occident, on peut voir des mensonges sur certains sujets bien entendu, les exemples ne manquent pas. Mais il y a des contre-pouvoirs pour les dénoncer…
        Par exemple, et puisque nous parlons du F-35, les mensonges le concernant sont démontés par le POGO ou autres organismes officiels, quand ce n’est pas la presse spécialisée qui le fait.
        Quels sont les contre-pouvoirs en Russie ? 🙂
        Là bas, « un petit coup de CRISPR-Cas9 » ne suffira pas…

        • Gégétto dit :

          Vous avez raison,
          la Russie est une démocratie qui reste imprégnée de l’héritage soviétique, mais aussi impérial.
          Oui, sur le territoire russe et à l extérieur, il ne fait pas bon contester le pouvoir en place (Emprisonnements, assassinats). Les contre-pouvoirs sont souvent exilés et ont portes ouvertes dans nos médias, regardez pour la France : BFM ou LCI (avec modération toutefois).

          Mais:

          En Occident, on ne nous ment pas , on nous manipule; c est pas pareil, en effet!
          Et ceux qui dénoncent ces manipulations sont mis dans les rangs des complotistes (qui existent aussi).

          Dans le cas du F35, il y a les deux:
          D abord il y a mensonge sur le matériel (L.M)
          Puis manipulation, pour faire croire aux dirigeants des pays acquéreurs que le F35 est incontournable.
          Sont trop forts ces Américains!

          Vous avez le droit de penser que ,systématiquement ,lorsqu on nous ment, les contre-pouvoirs sont là pour le dénoncer.
          Un exemple hors infos du site Opex:
          Le cas en France du mensonge sur l’ efficacité, les effets secondaires du vaccin anti-COVID.
          Il était où le contre pouvoir?
          Mis dans la case des complotistes!!!
          A mon humble avis le scandale du sang contaminé c est du pipi de chat à côté.
          Même si on commence à percevoir un début de vérité.

          Pour conclure, dans le cas des Russes:
          Oui, pour le mensonge lié à la doctrine, à l idéologie.
          Non, pour la génétique.

  19. Catoneo dit :

    La chasse de beau temps, c’est nouveau, ça vient de sortir.

  20. Lecoq dit :

    Ca laisse reveur, et donc les b52 ont volés sans escorte ?

  21. GUEPRATTE dit :

    Quel éclair de génie !!! les Russkovs et les Chinois feront la guerre par temps orageux…..vu que cette daube du F35 n’est pas un foudre de guerre….

    • Rémi dit :

      C#est bien la preuve que ce sont des vilains si ils osent engager leurs avions mal concus (Rappeller que les avions russe n’étant pas au top de la technologie LM car n’ayant pas couté assez de milliards de dollars en dev sont mal concus) Si ils engagent dans des conditions choisies pour affaiblir les F35, c’est la preuve que les russes sont méchants.
      J’espére que tout le monde a pris la bonne pillule avant de me lire.

  22. Fafou dit :

    Pays d’Europe de nord, budget serré, cherche paratonnerre, pour 36 dindes aux ailes courtes, vos dons à http://www.sosdefensesousleau.be

    • EchoDelta dit :

      Cela me fait mal pour les belges qui participent quand même activement à La Défense de l’Europe, de voir qu’ils vont se trainer ce zinc pendant des années alors qu’il ne correspond absolument par à leurs besoins, tout cela pour un caprice d’hommes politiques.
      Nous avons intérêt à commander pas mal de Rafales, car quand il faudra traiter La Défense, Suisse, Belge, danoise, etc. nous allons avoir besoin de plus d’avions pour plus d’HdV.

      • Alpha (α) dit :

        « car quand il faudra traiter La Défense, Suisse, Belge, danoise »
        La Suisse et la Belgique, oui, c’est nous qui filons un coup de main.
        Pour la Danoise, c’est la valeureuse Luftwaffe qui lui donnera un coup de main !
        Oups, j’oubliais… Ah oui… Les Danois sont dans la merde !!! 🙂

      • Carin dit :

        @échodelta
        Tous ces pays gardent une grande partie de leurs F16, sauf la Suisse qui garde ses F5 Tiger.

  23. Meiji dit :

    Il n’aime pas le froid non plus.

    • Pauv'p'tite bête dit :

      Ni la grande vitesse, paraît-il (rapport à la peinture qui s’échauffe, si j’ai bien compris).

  24. Qui ça ? dit :

    Les Russes vont investir dans des fusées ensemençant des nuages orageux !!

  25. PHILIPPE dit :

    Comme rempart l’Occident est servi !

  26. Czar dit :

    le f35 commence de plus en plus à ressembler furieusement à des joueurs de tennis français « non mais le terrain était détrempé » ils sont exilés fiscaux aussi, ces merveilles ?

    • EchoDelta dit :

      Ils ont demandé pour partie (34 avions ?) l’asile en Suisse en tout cas… Est ce pour des raisons fiscales ?

  27. Jackez Le Navenec dit :

    Les suisses vont être contents. Y A jamais d’orages en montagne

  28. Patrick, de Belgique dit :

    Si l’ennemi a un peu d’honneur, il n’engage le combat que par beau temps…

  29. c pas moi dit :

    F35 « Lightning » ……ah ah ah ahrghhh

  30. Paddybus dit :

    Les problème de vol sous la pluie sont-ils réglés…???
    Les problème de vol haute vitesse le sont-ils aussi…???
    Les ricains aurait-ils inventé l’appareil volant exclusivement CAVOK…??? le tout temps semblait pourtant être un avantage…!!!

  31. Et v’lan passe moi l’éponge dit :

    Et pendant ce temps la l’USS Ford mouille au large de l’île de Wight, sans le moindre F35 à bord, confirmant le fait que le F35 est un avion à acheter mais pas a utiliser!

  32. Alex dit :

    Si j’en crois ses nombreux problèmes, défaillances et restrictions, les systèmes antiaériens ennemis sont le cadet des soucis du Lockheed Martin F-35.

  33. Pascal, (l'autre) dit :

    Pour un avion qui a comme nom de baptême « Lightning » être sensible aux décharges électriques d’orages c’est un brin…………..surréaliste!

  34. Phil dit :

    Bientôt ils pourront plus faire la guerre sous la pluie. Quelle farce ce coucou!

  35. PNL dit :

    Les F35 suisses ne voteront que par beau temps !
    En cas de besoin, la Suisse pourra toujours faire appel à l’Armée de l’air Française.

    • Czar dit :

      et on les enverra chier avec plaisir.

    • Rions un peu dit :

      Entre fautes de frappe et correction automatique sauvage, on trouve parfois au fil des contributions certaines perles surréalistes qu’il aurait été dommage d’avoir éliminées par une relecture trop attentive.

      Ainsi, « Les F35 suisses ne voteront que par beau temps » m’a bien fait rire.

      Beau temps ou pas, ils voteront d’autant moins que la votation populaire concernant leur achat n’aura pas lieu. Mais s’ils avaient pu voter, auraient-ils, dans un moment de prise de conscience douloureuse mais salutaire, voté contre ?

    • Carin dit :

      @PNL
      Les suisses sont moins cons qu’il n’y parait… ils gardent leurs F5 Tiger, pas par choix, puisque le F35 était censé le remplacer, mais parce qu’ils ont bien compris que la MCO du F35, ne leur permettrait pas celle des F18.. du coup exit l’excellent F18, et ils gardent leur plus vieil avion, parce que lui ses pièces détachées sont entièrement fabriquées sur place.. et les orages, même de montagnes ne sont pas un problème pour lui!

      • PK dit :

        « Les suisses sont moins cons qu’il n’y parait… »

        Comme ça, vu de l’extérieur, ça n’a pas l’air évident, vus les efforts qu’ils déploient à paraître le plus débiles possibles.

        Mais on vous croit sur parole si vous les connaissez bien.

    • Carin dit :

      @PNL
      Ça aussi nos amis suisses l’ont prévu… ils viennent de renouveler le contrat avec la France, l’Italie, l’Allemagne.

  36. Alfred dit :

    Vous n’y êtes pas. Il suffit qu’ils volent avec les réservoirs pleins en permanence pour limiter les risques d’explosion par foudroiement. Ou alors qu’ils utilisent de l’huile de friture à la place du kérosène. C’est très tendance en ce moment

  37. Le Suren dit :

    C’est incroyable ! Comment peut-il cumuler autant de défauts ? Incompétence des ingénieurs ? Matos défectueux ? Les deux ?

    • Thierry le plus ancien dit :

      les plus gros défauts viennent des pays qui n’ont pas de chasseurs furtif puisqu’ils n’arrivent pas à en fabriquer même avec des ingénieurs compétent…

      Tout programme novateur a ses défauts de jeunesse avant d’arriver à maturité, par contre les programmes sans défaut sont par nature sans innovation et aussi sans intérêt.

      chacun est libre de préférer une calculatrice à un ordinateur, voir même un boulier…

      voyez le nombre de critiques pour connaître le nombre d’innovations.

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        –es plus gros défauts viennent des pays qui n’ont pas de chasseurs furtif puisqu’ils n’arrivent pas à en fabriquer même avec des ingénieurs compétent…

        Bah le truc c’est que ce ne sont pas des problèmes lié à la furtivité qui posent soucis…

        Si on prend le moteur, dès ses caractéristique connu, tout le monde savait que les températures du F135 provoquerai des usures prématurés des aubes de turbines, P&W disait avoir la solutions, elle n’est toujours pas là.
        Elle pourrait se présenter sous la forme d’un nouveau moteur dit EATP, P&W prétend avoir la solution avec un nouveau moteur, plus mieux… GE eux annoncent le XA100 avec un cycle adaptatif. Dans tous les cas le rétrofit pose question en raison du coût mais aussi de la possibilité réelle (compatibilité mécanique) de le faire.
        Passons sur les problèmes d’alignement et de support du canon non maitrisé, ainsi que le remplissage des réservoirs par un gaz inerte. Oublions le(s) fabuleux logiciel(s) de maintenance prédictive qui ne font que tomber en panne. Mention spéciale pour la version C avec sa crosse d’appontage mal placée qui impose de nouvelles procédure d’appontage pas au goût de l’USN… Par pitié je ne parlerai pas du fameux casque trop lourd qui favorise la désorientation spatiale.
        Au demeurant toutes ces déceptions ne sont pas des innovations puisque ailleurs on sait faire des moteurs avec une durée de vie décente, même chez les russes, des canons qui tirent droit, et des logiciels de maintenance qui permettent de faire voler les avions.
        La seule innovation serait la furtivité… Oui mais là il y a un hic, on considère généralement que la durée de vie d’un avantage est de l’ordre d’un génération et le F35 a déjà plus de 30 ans… C’est un avion du passé sans possibilité d’évolution. Le très célèbre Block4 attendu pour hier, n’est plus prévu pour 2022/2023, mais certainement avant 2030, enfin des que les problèmes informatique de la version TR3 du système seront résolus et qu’un solution pour le moteur aura été choisie….
        Les Marines n’en veulent plus, l’USN non plus et L’USAF, dont une partie des généraux va se retrouver au conseil d’administration de LM se fait tordre le bras par le congrès pour continuer cette gabegie.
        Personnellement je préfère une règle à calcul qui va me confirmer que 1+1=2, a un super ordinateur avec un casque de réalité virtuel qui pour la même demande va me répondre 1.

        • Thierry le plus ancien dit :

          figurez vous que si la casque est plus lourd c’est aussi qu’il possède une vision à 360 degrés grâce aux caméras et capteurs installés partout suer l’appareil et qui diffusent en permanence tout ce qu’il reçoivent, rien à voir avec un bête casque ordinaire qui se contente de protéger la tête des chocs et les yeux du soleil… C’est pas une évolution mais une révolution, le nombre d’innovations vous échappe totalement.

          le réacteur unique du F-35 a une puissance que les autres bi-réacteur ne peuvent qu’envier en rêve, le reste n’est que littérature et petite écriture comptable ou propagande bête et méchante.

          Le F-35 est déjà l’avion le plus vendu au monde en ce moment et il est bien parti pour dépasser le score mirifique du F-16. L’armée américaine se régale déjà avec, les microscopiques défaut que vous regardez au microscope pour les monter en mayonnaise est hors de proportion avec ses désormais indéniable avantages.

          Changez de disque vinyle il est tout rayé !!!

          • Pascal, (l'autre) dit :

            « rien à voir avec un bête casque ordinaire qui se contente de protéger la tête des chocs et les yeux du soleil… » EH ben, il doit pas voir grand chose votre pilote! Vous vous rendez compte si la France avait acquis des F35 et si vous aviez été pilote!
            « le nombre d’innovations vous échappe totalement. » Equipe déjà les pilotes d’Eurogighter!
            https://th.bing.com/th/id/R.d9c313651ecf4ec1870556e652edc297?rik=S22VK%2bi6Dpk3Rg&riu=http%3a%2f%2fimg.bemil.chosun.com%2fsite%2fdata%2fimg_dir%2f2017%2f08%2f07%2f2017080701684_4.jpg&ehk=pTjUXVSf9UqU%2b7kYanp7ll8HbXyPD0LHCB9MAcxbu5I%3d&risl=&pid=ImgRaw&r=0
            « le réacteur unique du F-35 a une puissance …. » Nécessaire pour propulser une machine à l’aérodynamique limite désastreuse pour sacrifier sur l’autel de la furtivité qui ne sera plus un avantage tant les moyens de détection vont évoluer ! De plus votre moteur « puissant » a pour le moment des « petits » problèmes impactant sa disponibilité et sa…………… durée de vie !
            « propagande bête et méchante. » Comme la vôtre?
            « es microscopiques défaut que vous regardez au microscope » Quelque chose de microscopique se voit effectivement à l’aide d’un microscope, c’est plus………….pratique sinon parler de propagande bête et méchante et nous pondre ce petit bijou, est ce de l’autodérision?
            « Changez de disque vinyle il est tout rayé !!! » Le problème est que le vôtre est ……………………mal gravé !

          • et v'lan passe moi l'éponge dit :

            –C’est pas une évolution mais une révolution, le nombre d’innovations vous échappe totalement.

            Ce qui ne m’échappe pas c’est la désorientation spatiale des pilotes qui ont du mal à absorber autant d’information tout en gérant leur mission. Ce qui ne m’échappe pas non plus c’est la masse du casque entre 2kg et 2,5kg avec une répartition des masse qui le rend fatiguant à porter. Une innovation doit servir et non pas desservir.

            –le réacteur unique du F-35 a une puissance que les autres biréacteurs ne peuvent qu’envier en rêve..

            Tout cela au détriment de la fiabilité et d’une maintenance hors norme…. Posez-vous les bonnes question et essayez de comprendre pourquoi on fait le choix de deux moteur plutôt qu’un seul.
            Je doute que l’on voit 2 F135 monté un jour sur un avion… Même sur le B21

            –Le F-35 est déjà l’avion le plus vendu au monde en ce moment..

            Oh…Le joli raccourci! Le F35 est le chasseur dit de 5em génération qui est le plus vendu. Cette formulation est beaucoup plus honnête.
            Le chasseur récent le plus produit devant être le F16. le F35 n’atteindra jamais le score du F16 juste en raison de son prix et de ses coût de maintenance. Si les US sont riches ce n’est plus le cas de beaucoup de pays, ces pays commande en dizaine et non plus en centaine.

            Pas besoin de microscope pour voir les défauts, pour que le GAO les vois et que LM et P&W les reconnaissent. Il n’y a que les groupies qui refusent de les voir.

            Le disque est rayé? bah c’est ce que je disais au début c’est un avion du passé qui n’évoluera plus…

      • Alpha (α) dit :

        « Tout programme novateur a ses défauts de jeunesse »
        Pour le F-35, il a du se baigner dans l’eau de jouvence, car la jeunesse semble durer éternellement… 🙂
        Et toujours plus de 800 défauts insolubles…

      • Carin dit :

        Mon bon Thierry
        Ton jeunot a 25 ans… comme le temps passe.. ça fait 15 ans qu’il est en ligne!

    • VladVirus22 dit :

      The X-Files : Aux frontières du réel.

    • E-Faystos dit :

      @ Le Suren
      Aucun des deux, mon capitaine !
      Cherchez plutôt du côté des décideurs industriels qui ont transformé le successeur du F16 en appareil au rôle et temps d’emploi limité.
      à l’origine était le programme : un chasseur multimission peu onéreux et dernier cri.
      premier problème : trois versions pour un avion.
      -pour l’armée de l’air
      -pour la marine
      -pour le Marine Corps.
      .
      donc il fallait un appareil simple mais lourd (la navalisation) ou très complexe (atterrissage court voir vertical).
      .
      Second problème : la furtivité.
      ou comment faire une brique car la furtivité radar contrevient aux loi aérodynamique. et ça pèse lourd.
      .
      ce qui éloigne encore du chasseur dit « léger ».
      .
      troisième problème, et pas des moindres : l’appel aux fonds internationaux pour financer le programme. d’abord en créant un club.
      ensuite en liant les partenaires par des achats groupés… mais en contrepartie, il fallait donner du travail aux partenaires. avaient-ils les compétences ? pas tous. d’où les problèmes de corrosion, usure excessive, sous-dimensionnement.
      .
      Rapidement, le F35 à dû être amaigri et l’usage intensif de matériaux composites non-conducteurs font que les impacts de foudre sont destructeurs. Et l’OBIGS n’y changera rien parce que son travail, c’est d’empêcher la formation de poches d’air+carburant susceptibles d’exploser sous la puissance de la génératrice surpuissante de l’avion.
      donc l’ingénieur qui a parlé fait de la communication.

    • T(32 dit :

      Je suis surpris que personne ne rappelle la fonction principale de l’obiggs, elle est d’éviter l’explosion des vapeurs en cas de frappe d’obus, la possibilité de voir les vapeurs s’enflammer à travers un orage n’est pas prioritaire. J’en veux pour preuve que pour le Tigre français l’obiggs n’a pas été retenu alors que la version allemande en dispose, bien que cet équipement soit produit par Air Liquide.

  38. Thaurac dit :

    Bon, ok, mais sur l’iran, pas de mousson, non?

  39. patadouf dit :

    « Orage !! Hooo désespoir !! »

  40. durieux dit :

    Très funeste présage pour un empire
    Que des cieux ne pas pouvoir supporter l’ire :
    Jupiter reniera l’aigle impériale
    Que trahit une ombre de dinde triviale…

  41. Thierry le plus ancien dit :

    Tous les impacts de foudre signalés se sont produits en vol, aucun n’affectant la capacité du pilote à piloter l’avion en toute sécurité.

    Et en l’occurrence, en Ukraine ça n’est pas la foudre qui fait tomber les avions, même ceux qui ont un anti foudre à tout épreuve, en revanche ces avions attirent tout autant les missiles mais avec des conséquences bien plus grave que la Foudre pour le F-35.

    Même dans les pays les plus orageux au monde, mieux vaut avoir un F-35 s’il y a la guerre, la foudre sera toujours le moindre des soucis. Et je ne doute pas que ce problème sera résolu, les OBBIGS seront à nouveau renforcés ou remplacés par un nouveau modèle, il n’y a rien d’insurmontable.

    Les chanteurs de cancan locaux qui hantent ces lieux en recherche du moindre article de F-35 à gribouiller en seront pour leur sifflet…

    • et v'lan passe moi l'éponge dit :

      –aucun n’affectant la capacité du pilote à piloter l’avion en toute sécurité.

      C’est exactement le même discours qu’a employé Boeing pour écarter toute suspicions sur le 737 Max….

    • Alpha (α) dit :

      « Tous les impacts de foudre signalés se sont produits en vol »
      Et oui… Parce qu’au sol, il y a ça :
      https://korii.slate.fr/tech/technologie-us-air-force-trolle-trouille-orage-eclair-tonnerre-f-35-danger-orage-degats
      Selon vous, Titi, vu que vous êtes un « spécialiste », voir même un « expert », pensez-vous qu’il soit possible de voir le F-35 voler affublé de son paratonnerre ?
      Au delà, le tweet moqueur des utilisateurs de F-35, tel que l’on peut le voir dans l’article confirme ce que beaucoup savent déjà : les opérationnels américains n’ont aucun confiance en la Dinde !

      • Thierry le plus ancien dit :

        j’attends surtout de voir un avion de chasse française recevoir l’ordre de voler dans un orage remplis d’éclairs ! Cela ne se peut pas par principe de précaution car même si les avions en métal supportent mieux la foudre ils ne sont pas immunisés non plus pour autant, un réservoir de carburant n’est pas à l’abris total de la foudre.

        les matériaux composite du F-35 lui confèrent des avantages indéniable sur le métal autant en furtivité qu’en propriété mécanique de résistance et de souplesse ou gain de poids, que n’ont pas les avions en métal, la protection contre la foudre est une piètre consolation qui ne me satisferait pas si j’étais un pilote de chasse en 2022, ça vaut une sucette chupa shups, pas plus…

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « j’attends surtout de voir un avion de chasse française recevoir l’ordre de voler dans un orage remplis d’éclairs !  » Comentaire une fois de plus (trop/) à coté de la plaque! En temps de pais il est fortement déconseillé de rentrer voire se trouver dans l’entourage immédiat d’un cunimb, tous les pilotes vous le diront et même en en fonction de la mission entemps de guerre! Cas de l’U.S. NAVY? des Marines et de l’U.S.A.F. pendant la guerre du Vietnam en période de mousson où les cunimbs représentent la majeure partie des nuages!
          « si j’étais un pilote de chasse en 2022, » Obligé de voler dans les nuages! Vous voyez à quoi vous avez échappé? Veinard
          ps: donner l’ordre de voler à un avion…………désolé mais un avion qu’il soit un Rafale, un 2000, un Sukhoi ou un …………F35 vous pourrez vous époumoner à lui donner un ordre il ne rectifiera jamais la position!

        • E-Faystos dit :

          Sauf que.
          Statistiquement, un avion est frappé par la foudre une fois par an.
          Que des impacts se sont produits sur le F35 alors qu’il est sommé de les contourner et éviter.
          Que des vidéos d’impacts sur des Airbus et autres avions de ligne qui font encore appel au « vieilles technologies » et les laisse continuer leur route car des protections insuffisantes entraîneraient l’interdiction d’exploitation. Donc ils sont bien protégés même si l’impact ne doit pas toujours laisser l’avion indemne.
          Quand à l’utilisation de composites, Dassault en use depuis la fin des années 70 avec le Mirage 2000. mais entre composites et furtifs, y’a une différence qui oblige à employer des matériaux offrant une plus grande résistance électrique. Donc les impacts causent plus de dommages au revêtement.

          • Cantatrice dit :

            « Quand à l’utilisation de composites, »
            S’il vous plaît. Quant à. Avec un t. Pas un d.
            Quant à = En ce qui concerne. Quand = Lorsque.
            Quant à l’utilisation de composites, …

  42. Thierry le plus ancien dit :

    BASE AÉRIENNE D’AMENDOLA, Italie – Des chefs de l’armée de l’air du monde entier qui se sont rendus dans le sud de l’Italie cette semaine pour discuter de la meilleure façon de tirer le meilleur parti de leurs F-35 se sont réunis devant des journalistes pour regarder un mécanicien travailler sur un jet italien.

    La scène à la base aérienne d’Amendola n’aurait pas été remarquable si le mécanicien n’était pas de l’armée de l’air néerlandaise et faisait partie d’une offre visant à montrer comment les opérateurs de F-35 peuvent travailler sur les avions des uns et des autres pour économiser de l’argent, augmenter l’efficacité et montrer à Moscou à quel point il y avait l’unité.

    « Il peut y avoir des moments où un F-35 américain doit se dérouter vers la base d’une autre force aérienne, ou prévoit de le faire, et nous essayons de les rendre interopérables afin que n’importe quelle nation F-35 puisse travailler sur n’importe quel F-35, peu importe d’où il vient. de – et pas seulement le ravitailler, mais aussi le réarmer », a déclaré le général James Hecker, commandant des forces aériennes américaines en Europe et en Afrique, qui était présent à la réunion.

    La conférence à Amendola, qui a coïncidé avec Falcon Strike 2022, un exercice impliquant des F-35 italiens, néerlandais et américains, a réuni des représentants du nombre croissant de clients F-35, dont la Finlande, la Pologne, la Belgique, Israël, les États-Unis, la Norvège, Danemark, Pays-Bas, Italie, Royaume-Uni et Canada.

    Hecker a déclaré que d’ici 2034, il s’attendait à voir un peu plus de 600 F-35 voler en Europe, contre environ 140 commandés aujourd’hui.

    « Si nous arrivons à 600 F-35 en Europe, c’est assez puissant et envoie un message fort à tout adversaire de l’OTAN », a-t-il déclaré.

    source :
    https://www.airforcetimes.com/global/europe/2022/11/23/users-of-the-f-35-huddle-in-italy-to-tout-joint-maintenance-plans/

    • et v'lan passe moi l'éponge dit :

      Il est heureux qu’un mécanicien de F35 quel que soit sa nationalité puisse travailler sur un F35 quel que soit sa nationalité, vu qu’ils ont tous acheté le même avion.
      De même que l’on a pu voir des mécanos belges travailler sur des F104 Allemands, des français travailler sur des mirages belges et espagnols, des espagnols sur des F18 US, des italiens sur des Tornados Allemands et ces derniers sur des Tornados anglais…
      C’est une non information présenté comme un pas en avant alors que c’est actif depuis bien longtemps.
      Si j’étais mauvaise langue, et je le suis, je dirai que c’est la garanti pour tous les pilote de F35 de pouvoir être dépanné dans plein de pays….

    • Alpha (α) dit :

      Oui, et ???……..
      Il réparait les dégâts causés par la foudre votre mécano néerlandais ???

      • Thierry le plus ancien dit :

        et pour vous la seule menace d’un avion de chasse c’est la Foudre ??? va falloir décrocher votre machoire de ce nonos…

    • blondin dit :

      vous venez de démontrer que le F35 est un moyen de domination des US sur l’Europe et sa défense Rien que pour ça il ne faut pas investir sur cet appareil. C’est toujours mieux que d’avoir l’ami vlad mais ça reste une forme de dépendance/soumission.

  43. sepecat dit :

    Pour un appareil déclaré vainqueur du concours JSF le 26 octobre 2001 et ayant effectué son premier vol en 2006 (source https://aviationsmilitaires.net/v3/kb/aircraft/show/2075/lockheed-martin-f-35-lightning-ii), constater qu’il est toujours soumis à des restrictions de vol liées aux orages en 2022, soit seize années plus tard, a de quoi laisser largement dubitatif… Les inconditionnels de la bête sévissant sur ce forum et ailleurs nous diront, certes, que ce n’est qu’un péché de jeunesse mais pour les clients ayant passé commandes et reçu ledit F35 pas sûr que les coûts de maintenance et les restrictions d’emploi associés à ces défauts soient particulièrement appréciés. Ceci étant posé, les clients en question se sont largement fait avoir par les discours de LM et les pressions plus ou moins amicales de l’Oncle Sam. Bref, autant l’arrivée d’un nouvel appareil en service se passe rarement sans problèmes dits « de jeunesse », autant lorsqu’il s’agit du F35 on commence à penser que sa jeunesse est éternelle tant les déboires et les coûts associés s’accumulent au fil des années. Pendant ce temps, d’autres avions militaires conçus durant la même période volent, apparemment à la satisfaction de leurs utilisateurs… et je ne parle pas que du Rafale. Le seul point rassurant pour les heureux détenteurs ou futurs détenteurs de F35 c’est que la diminution des heures de vol par recours accru au simulateur est de nature à limiter les risques. Même si un orage est simulé sur le plancher des vaches nul doute qu’un extincteur sera immédiatement disponible dans les environs immédiats. Quant aux Suisses ayant conservé tout leur bon sens (il y en a), je ne suis pas sûr que la lecture de ce genre d’actualité soit de nature à les rassurer sur la DA de leur territoire pour les prochaines années…

    • Friture dit :

      mais de quelles pressions parlez vous…ce n’est pas le comportement habituel d’un allié comme les zussa.
      en général quand vous ne répondez pas favorablement à leur menssonges ( Irak 2) ils vous collent des sanctions ,vin ,fromage foie gras….Merci

  44. MERCATOR dit :

    « En termes de densité de foudroiement, les 3 pays les plus foudroyés d’Europe de l’Ouest sur les 10 dernières années sont l’Italie, la Suisse et la France ».

    Si l’on fait une moyenne généreuse des différentes régions, on obtient pour l’ensemble de la Suisse environ 1,5 impact de foudre par an et par kilomètre carré. Pour l’ensemble de la Suisse, cela signifie une moyenne à long terme d’environ 60’000 à 80’000 impacts de foudre par an, en ne tenant compte ici que des éclairs principaux sans les éclairs secondaires. Souvent, on observe encore 1 à 2 éclairs secondaires par impact. Au total, le nombre d’impacts de foudre est donc d’environ 150’000 par an.

    Une estimation grossière et incertaine du nombre total d’éclairs par an sur la Suisse, impacts plus éclairs intra-nuageux, devrait être de l’ordre de 2 à 3 fois plus élevé que le nombre d’impacts de foudre. Bon il faudra rajouter une bonne vingtaine de millions de francs suisses de réparations et la perte de deux, trois appareils par an, à moins bien entendu d’interdire les avions de vol de mai à septembre !

  45. rainbowknight dit :

    F35 un avion ? Plutôt un système de systèmes créé par des informaticiens pour voler. L’avionneur a eu à charge d’intégrer tout ce fatras dans une cellule et les commerciaux de le vendre. Performant militairement car très avancé mais pas fiable et pas un « appareil » au sens où l’entendent ceux qui sont susceptibles un jour de l’employer..
    Le vrai tour de force c’est de réussir à l’imposer à des gens intelligents..

  46. vrai_chasseur dit :

    Bon, sans excuser les lacunes du F35, il ne faut pas non plus oublier que voler dans un orage ou au milieu d’éclairs peut être dangereux.
    D’ailleurs c’est interdit également aux pilotes des F/A 18.
    C’est marqué noir sur blanc dans le manuel de vol du F/A 18 : http://info.publicintelligence.net/F18-EF-000.pdf
    page 303 : « 4.1.9 Prohibited Maneuvers : Environmental – 1. Flight in lightning or thunderstorms »

    En vérité la chose à retenir c’est que des aéronefs néerlandais n’ont pas volé en raison d’une décision amont émanant du Pentagone. C’est un peu mesquin de raccourcir les choses comme ça, mais cela devrait faire réfléchir dans les états-majors.

  47. MacOuane dit :

    Pfff, vous n’y comprenez rien ! Ils savent juste que ça peut dérégler le convertisseur spatio-temporel du F-35A: <a https://zupimages.net/viewer.php?id=22/47/li59.jpg

  48. Carin dit :

    Bientôt 15 ans que ce truc est en ligne…
    LM se fout vraiment de la gueule des pilotes.. enfin le NGAD arrive, mais seuls les states auront les moyens de remiser dans le désert l’ensemble de leurs F35, pour les clients autres, va falloir ramer pendant 30 ans, et raquer encore plus du fait de la contraction des commandes que va engendrer l’abandon de la danseuse par l’Air force, et l’USMC, enfin pour cette dernière, il va lui falloir soit attendre un remplaçant au F35B, soit l’arrivée d’un hélico capable de croiser a 700km/h. Je penche pour l’helico.
    Malgré tout ce que j’en pense, je plains Red/john… son baratin de vendeur va encore se compliquer, d’une part, et ce doit être très frustrant de voir que le meilleur vendeur de la danseuse reste l’administration américaine!

  49. Alex dit :

    il parait que la ou ils sont les simulateurs sont SAFE et que la disponibilité avoisine les 100% car même en cas de coupure de courant cet hiver, les groupes diesels fonctionneront.
    Oufff la défense Européenne est sauve

    Lors des prochains exercices inter armée, les possesseurs de F35 ont déjà précisé au MINARM français d’équiper les Rafales de puces GPS pour pouvoir les intégrer au simulateur afin quand même de pouvoir jouer ensemble.

  50. UnKnown dit :

    Bon là manifestement on est sur un problème d’usure, bien identifié, donc à court et moyen terme LM devrait pouvoir corriger ce défaut (enfin, sauf énième mauvaise surprise). Reste à voir le cout de la facture, et le délai d’intervention sur la flotte d’appareils concernés. Ça va alimenter des détracteurs de la dinde.
    Qu’on se rende bien compte qu’on prend des précautions extrêmes (clouer la flotte au sol jusqu’à identification/résolution du problème ou interdire l’utilisation dans certaines conditions) parce qu’on est en temps de paix, et qu’on préfère appliquer le « risque zéro ». En temps de guerre, les F-35, je pense qu’on les balancerait quand même dans l’orage et advienne que pourra.

  51. Castelli dit :

    On avait pas tous ces problèmes avec les Spad XIII de mon Grand Père…
    Nynjazen

  52. Val dit :

    quid du Rafale dans les conditions orageuses?

  53. EchoDelta dit :

    Ce qui m’amuse toujours dans cette histoire c’est l’oxymore parfait entre le nom donné au F35, le Lightning, et sa « crainte » des éclairs…
    Ce sont des poètes chez LM. Quand il n’y a pas d’orage, il peut y avoir un Lightning !

    • dompal dit :

      @EchoDelta,
      « Ce qui m’amuse toujours dans cette histoire c’est l’oxymore parfait entre le nom donné au F35, le Lightning, et sa « crainte » des éclairs… »
      Bien vu !!! 😉

      « Ce sont des poètes chez LM »
      Je dirais plutôt que ce sont des illettrés ! 🙁
      ……quant à la compétence de leurs d’ingé……..

      Par contre ils ont des VRP redoutables !!!!
      ….ils peuvent être bons dans tous les domaines non plus ! 😉

  54. PHILIPPE dit :

    un peu d’histoire : pendant la seconde guerre mondiale la formation des pilotes « kamikaze » était réduite à sa plus simple expression qu’on en juge :
    Kamikazetokubetsukōgekitai – Kamikaze Special Attack Corps song
    https://www.youtube.com/watch?v=JYgImSmfp40

  55. Fralipolipi dit :

    Même côté Italie (et pas seulement US), lors des manoeuvres communes de cette semaine du PA Cavour avec les PAN CDG et PAN G.Bush,
    on notera que le PA italien met en oeuvre des Harrier …. et toujours pas ses F35B …
    https://twitter.com/French_CSG/status/1595769140769325056/photo/1
    .
    La Dinde est à nouveau bel et bien restée sur la table … Joyeux Thanksgiving à tous les Fail-35 lovers !!! 😉

    • Sorensen dit :

      L’Italie ne possède que deux F-35B, sous-diplômé.

      • Fralipolipi dit :

        @Sossotte … le sur-diplômé de fête foraine 😀
        Et c’est pas faute de les avoir commandés il y a 20 ans ou presque !!!
        Gentil petit arrogant que tu es, si tu étais moins aveuglé par tes idées crasseuses, tu te poserais la question de savoir POURQUOI l’Italie ne disposerait que de 2 F35B après tout ce temps ???… Toi pas comprendre ?
        Alors je vais t’expliquer.
        Tu viens tout simplement d’ajouter de l’eau à mon moulin, en participant toi même à la démonstration que ce programme Fail35 est une tromperie sans nom … et sans fin … pour tous ses clients exports, dont l’Italie (… elle qui est pourtant censée en assurer l’assemblage et l’entretien dans ses usines … bizarre qu’elle n’ait que 2 appareils F35B ops après tant de (dizaines) d’années de développement et de commandes).
        .
        Sinon, ma petite Sossotte, j’attends toujours ta réaction au sujet du radar Aeasa du Typhoon que Dielh doit faire tout seul comme le champion de classe mondiale que tu nous décris, mais qui dans la vraie vie ne sait pas faire sans Leonardo (Cf le contrat de 260M€ payé par les Allemands à Leonardo pour les y aider).
        Tu nous avais bien raconté de beaux mensonges sur ce coup là en prétendant l’inverse … petit trompeur de maternelle 😀
        Allez, bonne nuit ma Sossotte, dors tranquille, les Dinde n’iront pas se cracher sur ta maison ce soir.

        • Sorensen dit :

          « 2 F35B après tout ce temps ??? » Après tout ce temps de? Les calendriers contractuels et de livraisons sont publiques.

          Que vient faire Diehl dans la conception Germano-Espagnole HENSOLDT-INDRA du ECR MK1 dans le lequel Leonardo n’a rien à voir?
          Qu’est-ce que vous n’avez pas compris des communiqués de presse au sujet de ce contrat de fourniture? Que j’ai déjà traité ici en torchant votre tronche en biais de sous-diplômé? Cela fait quinze fois que vous revenez avec ce délire.
          Le ECR MK1 est une dérivé du CAESAR pour la énième fois, Leonardo n’a rien à voir dans le développement du ECR MK1; ce contrat ne concerne que la fourniture partagé -partage consortium EuroRADAR- et la R&D allouée -sur IP Hensoldt- qui ici viennent renforcer l’interdépendance hors consortium -prise de position de Loenardo chez Hensoldt-, la préparation de la fusion du FCAS et du Tempest et la fédéralisation de l’industrie de défense européenne.

          De la même manière, toutes les antennes des ECR sont de Hensoldt, cela n’implique pas la participation de Hensoldt au MK2 et MK0, cela se fait au sein de EuroRADAR.

        • Seb dit :

          méchant !
          Leonardo c’est allemand enfin !!
          tout le monde sait cela !!

        • Tintinophile dit :

          « les Dinde n’iront pas se cracher sur ta maison ce soir. »
          Parce que ça crache, une dinde ?
          Comme le lama, alors ?

          Quand lama fâché, señor, lui toujours faire ainsi.
          https://www.capsurlemonde.org/andes/lamas/tintin.html

          Sinon, c’est se crasher, si on veut utiliser un anglicisme.
          Et en français, nous avons s’écraser, qui est très bien aussi.

  56. vascocap dit :

    Vous êtes tous des mauvaise langues!

  57. dompal dit :

    Interdiction de rigoler !

    • Thanksgiving dit :

      À l’impossible, nul n’est tenu.
      Quarante ans de blague assurés au prix de l’aéronautique militaire européenne. Cheers…

  58. dompal dit :

    Le 24 novembre est le jour de la Thanksgiving…et c’est aujourd’hui. 🙂

    Souhaitons une bonne fête à tous les pays acheteurs du F-35 Lightning II.

    Ne boudons pas notre plaisir de les voir se régaler d’une belle dinde farcie de pb insolubles par LM. 🙂

    Alors on dit merci qui ??? 😉

  59. bob HVE dit :

    A la lecture de l’article j’ai l’impression que l’on confond un peu tout, ne sachant pas si la confusion est au niveau de l’auteur ou des intervenants mentionnés dans l’article…

    L’OBBIGS sert à éviter que l’avion explose d’un coup suite à un foudroiement comme le Boeing 707 de la Pan Am qui a explosé en plein vol en 63.
    Mais ça ne veut pas dire que l’avion se subira pas de dommage par rapport à la foudre…

    AUCUN avion ne vol délibérément dans un cumulo-nimbus. Comme l’a remarqué Pascal l’autre, le givrage et les turbulences sont monstrueuses et toutes les compagnies civiles et armées aériennes du monde font de l’évitement de CB dans leur procédure avec des distances plus ou moins longues (20 NM c’est effectivement un peu beaucoup mais c’est pas déconnant non-plus…).
    D’où également le perfectionnement des radars météo qui ont énormément évolué.
    Je ne parle même pas du risque d’aveuglement des pilotes à ce moment (perte de vision de plusieurs dizaines de secondes…)

    Un avion qui se fait foudroyé, doit se faire inspecter sous toutes les coutures:
    Point d’entrée et de sortie de l’éclair ?
    Systèmes électroniques impactés, radio, antennes, radar etc… ?
    Soudure de la cellule ?

    Sachant que c’est un processus long et qui peut aller jusqu’au démontage de plusieurs parties de l’avion donc couteux.

    Donc non, traverser un CB n’est pas anodin et à part quelques avions comme la version du C130 qui fait de l’étude météo et qui rentre sciemment dans les ouragans, non, personnes ne volent dans un CB sans s’en soucier même parfois la situation y menne comme par exemple des orages isolés noyés dans une couche nuageuse et pouvant précisément être localisé en avance par les prévisionnistes météo.

    Et que l’USAF prenne des mesures pour éviter de dépenser des millions (ex: remplacement du radar à antenne électronique active) pour réparer un avion qui se prendrait de la foudre, ça n’est pas surprenant. On en ferait autant avec un Rafale.

    Au final, il faut différencier le risque de voir son avion exploser en vol à cause des vapeurs de kéro et de l’autre coté avoir des inspection à faire sur un avion couteux et complexe en cas de foudroiement.

    La question qu’il reste, c’est la différence de prix entre réparer un F35 après un foudroiement ou réparer un avion contemporain style Rafale.

    Au passage, je suis même pas sûr que le Rafale soit équipé d’un système équivalent à l’OBBIGS.

    • E-Faystos dit :

      Non Bob, il n’est pas question d’expliquer que l’OBIGS protège de la foudre: c’est le boulot d’une cage de Faraday.
      D’ailleurs le rôle de l’OBIGS consiste à chasser les poches de mélange AIR + CARBURANT de la cellule. Et c’est là que la question se pose: comment et pourquoi de telles accumulations?
      .
      Et bien c’est assez spécifique au F35: les ingénieurs ont du mettre les armes et le carburant dans la cellule. Pas sous les ailes, pas en nacelle, pas en pod… donc il ont opté pour placer les réservoirs autour du moteur.
      Rien de problématique en termes de sécurité. .. sauf que le F135 est un énorme moteur, qui produit beaucoup de poussée (10 tonnes à sec, 15 t avec PC) ET que la puissance des alternateurs électriques de l’appareil est considérable, au point que jamais chasseur ne posséda si haut ampérage.
      Toujours aucun problème donc si le moteur était bien isolé… mais le circuit de carburant du F35 est d’un complexité rare: il refroidi la cellule, dont la tuyère pour que celle-çi ne soit pas l’équivalent d’un soleil dans un détecteur infrarouge. donc c’est du carburant qui est chauffé qui circule en boucle dans l’avion…
      .
      Le Rafale en revanche parie sur deux réacteurs qui sont peu émissifs en matière infrarouge. Et l’air chaud des moteurs est mélangé à de l’air froid venant des premiers étages du compresseur.
      l’air suit un circuit totalement différent du carburant qui ne peut s’accumuler et ne peut créer de poches explosives! ouf.
      .
      D’autre part, pire que la foudre, il y les collisions aviaires qui ont récemment coûté un F 35 au complet, quand un bimoteur que j’ai déjà cité s’en tirerait en rentrant prestement.
      .
      Alors bien sûr, F35 et Rafale partagent les mêmes ambitions, mais il ne faut pas le placer en concurrence pour autant: il y en a un qui fait le boulot et un autre qui fait pitié.