SCAF : Berlin annonce un accord entre Dassault Aviation et Airbus sur l’avion de combat de nouvelle génération

En février 2021, à l’issue d’un conseil franco-allemand, Angela Merkel jeta un froid au moment d’évoquer le Système de combat aérien du futur [SCAF], un programme lancé en 2017 par la France et l’Allemagne, rejoint plus tard par l’Espagne.

« Vous savez que c’est un projet sous leadership français mais il faut quand même que les partenaires allemands puissent être à un niveau satisfaisant face à leurs homologues [français]. Nous devons donc voir très précisément les questions de propriété industrielle, de partage des tâches et de partage de leadership », avait-elle lancé, se faisant ainsi l’avocate des exigences posées par son industrie… et le Bundestag [chambre basse du Parlement allemand].

À l’époque, il était question de lancer la phase 1B [celle ouvrant la voie à un démonstrateur, ndlr] et le blocage concernait surtout le pilier n°1 du programme, c’est à dire l’avion de combat de nouvelle génération [NGF]. En effet, estimant avoir déjà fait assez de concessions, Dassault Aviation entendait garder les leviers lui permettant de tenir son rôle de maître d’oeuvre, ce qui lui contestait Airbus, représenté par ses fililales allemande et espagnole.

En effet, l’industriel français avait déjà accepté que 50% des tâches spécifiques se fissent sans responsable désigné et que les 50% restantes fussent partagées selon la règle des trois tiers, dont deux tiers devait revenir à Airbus, grâce à ses deux filiales. Seulement, il n’était pas question pour lui de transiger sur sa propriété intellectuelle et de céder sur les commandes de vol, l’architecture fonctionnelle, l’interface homme-machine et la furtivité du NGF.

Quoi qu’il en soit, et malgré trois rapports [deux du ministère allemand de la Défense et un de la Cour fédérale allemande des comptes] ayant dénoncé la « mainmise française » sur le SCAF, le Bundestag accorda, du bout des lèvres, le financement nécessaire au lancement de cette phase 1B. Ce qui permit par la suite, au niveau gouvernemental, la signature de l’Arrangement d’application n°3. Seulement, aucun accord n’était encore en vue entre les industriels impliqués dans le développement du NGF.

En mars, le Pdg de Dassault Aviation, Éric Trappier, ne cacha pas son impatience. « Avec la France qui est leader sur le contrat, Dassault Aviation est prêt à signer. On a fait tout ce qu’il fallait pour pouvoir signer avec Airbus. J’attends la signature d’Airbus », avait-il lancé. Et d’évoquer un « plan B ».

De son côté, en juin, le Pdg d’Airbus Defence & Space, Michael Schoellhorn, fit monter les enchères, dans un entretien accordé au quotidien Les Échos, en contestant le statut de « meilleur athlète » de Dassault Aviation, en particulier dans le domaine des commandes de vol.

Dans le même temps, l’idée d’un échec du SCAF, ou plus précisément du NGF, commença à être évoquée de plus en plus ouvertement, tant en France qu’en Allemagne. En témoignent les propos tenus par certains députés [y compris ceux de la majorité] lors de l’examen des crédits de la mission Défense pour 2023 à l’Assemblée nationale…

Cela étant, malgré les positions fermement défendues par les industriels concernés, les discussions se sont poursuivies. Et elles ont fini par aboutir, sans que l’on sache encore qui, de Dassault Aviation et d’Airbus, a fait des concessions… Ou s’il s’agit de ne pas laisser filer une partie des budgets débloqués pour la phase 1B [soit 3,6 milliards d’euros, ndlr]…

Toujours est-il que, dans la soirée du 18 novembre, la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, a annoncé, via Twitter, qu’un « accord politique » sur le SCAF venait d’être conclu après des « négociations intenses » entre les industriels. Et d’y voir un « signe important de l’excellence coopération franco-germano-espagnole », ajoutant qu’il « renforce les capacités militaires de l’Europe et garantit un savoir-faire important non seulement pour notre [industrie, ndlr], mais aussi pour l’industrie européenne ».

Selon l’AFP, l’Élysée a réagi avec une déclaration quasiment identique à celle faite par Mme Lambrecht, mais en ne manquant pas de rappeler que la « France assure le rôle de chef de file du projet ». À ce propos, il est étonnant que la partie française ait été devancée par Berlin pour faire cette annonce… Et à l’heure de la rédaction de cet article, le ministre français des Armées, Sébastien Lecornu, n’a encore rien dit. En outre, Dassault Aviation n’a publié aucun communiqué et reste muet sur ses réseaux sociaux.

Pour le moment, seul Airbus s’est exprimé au sujet de cet accord qui, d’après lui, « représente un grand pas en avant pour ce programme phare de défense européen ». Cependant, a-t-il continué, un « certain nombre d’étapes formelles dans les pays respectifs doivent être franchies afin de permettre une signature rapide du contrat auquel nous devrons nous conformer ».

Pour autant, la route est encore longue est semée d’embûche. Lors de l’examen du budget allemand de la Défense 2023, la semaine passée, le Bundestag a réaffirmé sa volonté de voir le SCAF et le MCGS [Main Groun Combat System, ou, pour simplifier, le char franco-allemand du futur, dont la direction a été confiée à Berlin, ndlr] avancer au « même rythme » et défendu une « meilleure prise en compte des intérêts de l’industrie allemande ». Deux exigences qui, selon lui, ne sont actuellement pas satisfaites.

Enfin, il n’est pas impossible non plus que le Parlement français ait un mouvement d’humeur s’il considère que les intérêts de la France ne sont pas suffisamment défendus, tant pour le SCAF que pour le MGCS.

Pour rappel, parmi les six autres piliers du SCAF, celui relatif aux moteurs devait être dirigé par Safran, qui, à la demande de Berlin, a finalement dû consentir à former, avec l’allemand MTU, la co-entreprise EUMET. Et Airbus Allemagne assure la direction des travaux sur les « effecteurs connectés », avec les filiales française et allemande de MBDA ainsi que l’espagnol Satnus pour partenaires. Même choise pour le « cloud de combat », en association, cette fois, avec Thales et Indra [par ailleurs désigné « leader » pour les capteurs]. Enfin, Airbus Espagne a la main sur la furtivité, Airbus Allemagne et Dassault Aviation ayant été désigné « partenaires principaux ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

270 contributions

  1. lolo dit :

    c’est bien ce qui me semblait on a avant tout une déclaration d’intention politique et rien de concret au niveau industriel…Airbus reste flou et Dassault carrément muet..

    • Rom dit :

      C’est clair que c’est une très mauvaise nouvelle, rien ne sortira de ce truc ou alors ça sera complètement nul à chier.
      La façon dont c’est expliqué sur le papier, c’est une usine à gaz où même une chatte y perdrait ces petits.

      • lgbtqi+ dit :

        eh oui, rom, une très mauvaise nouvelle. Pour votre camp, la poutinie.

        • Felipe dit :

          Lgbtqi+
          Quel rapport entre la « poutinie » et le scaf ? Si vous voulez bien réfléchir un peu au lieu de tout répartir dans votre grille de compréhension du monde (réduite à deux cases à priori)
          Trois points seulement svp
          1/ au nom de quoi défendre son industrie est admissible outre Rhin et pas en France ? Pourquoi dassault (entreprise privée qui survivra avec ses projets aviation civile et son secteur electronique) devrait il donner ses brevets ? Vous dites quoi aux salariés ?
          2/ dites moi comment vous gérez les spécificités françaises ( armement nuc dont les, allemands ne veulent pas entendre parler) et aviation embarquee ?
          3/ dites moi comment vous gérez les intentions allemandes de contrôler les exportations d’armes « européennes » alors que ces exportations conditionnent l’équipement des armées françaises. Le cas du rafale est emblématique.
          Le conflit ukrainien n’interdit pas de se prémunir de la volonté de leadership de nos voisins.

          • lgbtqi+ dit :

            @ Felipe :

            il semble qu’à votre différence, j’ai une vue panoromique des interventions de Rom ici. Faites ne serait-ce qu’une brève recherche et vous verrez leur motif profond. Vous verrez ce qui l’enchante et vous le distinguerez bien vite de ce qui l’attriste.

            Je refuse le pointillisme dans mes réponses. Je réponds aux intentions sous-jacentes.

          • ScopeWizard dit :

            @lgbt

            HA HA HA HA HA ! 😀

            Quelle mauvaise foi , c’ est pire que génial !

            Impressionnant .

            Donc , payé aussi .

          • alexandre dit :

            @lgbt, vous faites dans l’inquisition maintenant ?
            Reprendre les anneries débitées, très bien. Arceler systématiquement les pseudos qui ne vous plaise pas, c’est lourd.

          • lgbtqi+ dit :

            @ alexandre :

            le plus lourd dans cette histoire est que :

            1) ce sont ces gens qui ont commencé à me dénigrer et à m’insulter parce que je suis généralement la seule femme ici et lgbt… Tout pour pas plaire donc aux mecs qui aiment rester entre eux.

            2) la propagande constante de ces individus.

            Vous aimeriez sans doute que je reste sans réponse, mais tel n’est pas mon choix et bien d’autres me rejoignent dans la dénonciation de ces profils

            Le jour où, pour me mettre à votre niveau orthographique, ses gens harrêteront leur propagande hostile à la France, j’araiteré de la cignaler en temps que tel.

            Leur camp l’a compris et perfectionné bien avant que nos responsables politiques et militaires commencent à se réveiller : la propagande est une arme de guerre majeure.

        • ScopeWizard dit :

          @Felipe

          « Quel rapport entre la « poutinie » et le scaf ? Si vous voulez bien réfléchir un peu au lieu de tout répartir dans votre grille de compréhension du monde (réduite à deux cases à priori) »

          Je me demandais justement qui mettrait cet intervenant devant son inénarrable sens de la bêtise , qui par ailleurs en dit si long sur ses intentions….

          J’ ai failli m’ y coller mais tout compte fait , non ; aucun intérêt .

          En tout cas , excellentes questions ; voyons les réponses….

          • Paddybus dit :

            M’enfin mon petit ScopeWizard…. on lève le pied…??? ;0)))
            Bon si c’est pour remettre les gaz en sortie de boucle….alors, OK…!!!!
            Mais attention l’anti-Poutine hystérique et inquisiteur veille au grain…. pas de dérapage à basse vitesse…ça mène à la vrille….

  2. Reflex dit :

    Je me marre… enfin je pense à tous devins, pseudo spécialistes, rageux, trolls qui nous annonçaient la mort du programme.
    Conclusion : quand on est pas dans la partie…et dans le secret des négociations …. on ferme sa G….
    Quant à savoir si cela va fonctionner c’est une autre affaire… le temps nous le dira

    • Momo dit :

      Relis mon pauvre ami, relis: un accord politique
      Hahahahahahahahaha ^^

    • le sicaire dit :

      @Reflex ou comment se contredire en deux phrases : « Conclusion : quand on est pas dans la partie…et dans le secret des négociations …. on ferme sa G….
      Quant à savoir si cela va fonctionner c’est une autre affaire… le temps nous le dira »
      Il parait que le « en même temps » est à la mode. 😉

    • Tulio dit :

      Oui, on va se marrer… Avec nos amis les Boches, les programmes se suivent et se ressemblent…

      • Septimus dit :

        Il est inadmissible pour désigner les Allemands de ressortir un mot que l’on croyait rayé à jamais du vocabulaire français. Mais vu le niveau affligeant de la plupart des commentaires, on ne peut que tirer l’échelle…

    • Felipe dit :

      @reflex
      on en rediscute dans un, deux , trois quatre, cinq ans??…
      si vous en êtes encore à croire que les besoins opérationnels (chasseurs lours/moyens, omniroles, supériorité aérienne, nuc ou pas nuc, etc…)
      si vous en etes à croire que nos amis allemands vont laisser une industrie de défense concurrente s’installer en europe
      si vous en êtes seulement à croire que nos amis allemands veulent une défense européenne qu’ils ne contrôleraient pas
      et si vous pensez que nos amis allemands vont accepter longtemps encore la dissuasion nucléaire française…

  3. Bomber X dit :

    Une étape de franchie, rien de plus. D’autres, nombreuses, et jalonnées d’écueils se présenteront avant le vol du premier prototype de série.
    Bref, le plan B de Dassault Aviation reste toujours dans les tuyaux au cas où.

  4. xaloy dit :

    «À ce propos, il est étonnant que la partie française ait été devancée par Berlin pour faire cette annonce… Et à l’heure de la rédaction de cet article, le ministère français des Armées, Sébastien Lecornu, n’a encore rien dit. En outre, Dassault Aviation n’a publié aucun communiqué et reste muet sur ses réseaux sociaux.»

    Les autorités et industriels français se sont couchés devant les exigences allemandes, une trahison historique !

    • Carin dit :

      Ou les autorités allemandes crient trop fort, trop tôt… pour tenter le sort, et ainsi essayer d’influer sur la décision de paris et de la BITD française?
      Paris qui n’a d’ailleurs donné qu’une indication… le SCAF sous direction française…
      Alors je conseillerais d’attendre les déclarations des différents intéressés avant pour certains de crier victoire, et pour d’autres de crier toute leur morgue mortifère envers Macron.
      Cette affaire ne fait que commencer, et nous avons tous pu constater que nos amis allemands pouvaient revenir sur leur signature en fonction des désidératas de leurs industriels…
      On est pas sorti du bois avec ces loustics.

      • Czar dit :

         » leur morgue mortifère envers Macron. »

        emploie pas des mots que tu ne comprends pas bien, quand bien même t’as l’impression que l’assonance fait de toi un nouveau Mistral, narbo.

        • Carin dit :

          @Mini Louloute de comptoir
          Je te l’ai dit Charlot, ne t’adresses pas à moi, le taulier ne fait pas paraître mes réponses pour ne pas te faire de mal…
          Alors profite de sa mansuétude et passe au large.

          • Czar dit :

            « ne t’adresses »

            no seulement t’as pas compris comment l’écrire, mais t’as pas compris tout court le concept de forum, narbo carlin.

      • Félix GARCIA dit :

        « pour tenter le sort, et ainsi essayer d’influer sur la décision de paris et de la BITD française? »
        Parce-que Paris qui communique à la presse pour tordre le bras de DASSAULT ça fait partie du tableau ?
        Moi, je crois qu’il n’y a que DASSAULT qui défende les intérêts de la France (en défendant les siens) dans cette histoire.
        Mais … je n’ai jamais caché mon antipathie (pour ne pas dire ma haine) pour la politique de l’actuel locataire de l’Élysée et de sa clique.
        « En même temps », je ne vois pas pourquoi j’adhérerai à la privatisation, puis la « fusac », de la France …
        https://www.youtube.com/watch?v=zt4m7JqJUQw

      • TINA dit :

        Bsrt Mr CARIN!

        Je vous rejoins la patience qu’ils nous faut tous et toutes, concernant les déclarations « véritables ».

        Parmi celles – ci il faut être particulièrement prudent, mais cette fin de négociation doit être répudiée.
        ET puis , tout ceci, progressivement, pour faire comprendre et acter à tous et toutes, les points suivants autant qu’insupportables et surtout bien compris par NOUS, et non compris par tous les autres ( notamment 15…). A savoir :
        – « European Sky Shield » –> Message bien reçu par NOUS !
        – SCAF à 3? —> reprenons seul , en gardant une fenêtre pour nos espagnols!
        – MGDS —> Nexter attend notre accord pour le produit présenté récemment? Ou bien , celui d’une modernisation « grasse » du char leclerc?
        – L’EURODRONE –> intéressons-nous aux aspects non obtenus mais pensés par les espagnols… Et donnons leur notre accord « réfléchi » pour ressortir ces aspects, en les imposant aux Allemands!
        – Le transfert localisé des moteurs spatiaux ( vulcain et Cie) ? Je connais un point qui supprime ce transfert…Mais Schutt!
        – L’achat de Tigres auprès d’Eurocopter – pardon, australiens et d’avant allemands et ceux de toujours allemands- , et les moderniser en + de ceux de L’ ALAT. On doit tomber à 100 à 140 Ex.

        Maintenant, il y a d’autres projets en cours de négociation ou récemment signés , dans des secteurs de la mécanique, engrais, production produits pour production d’énergie, Transports et logistiques multi-secteurs civils…
        Effectivement, nous devons renégocier, revenir sur nos signatures et engagements en fonction de nos objectifs de la nation , et de ceux de nos industriels…. Et de la renaissance de nos corsaires, S.M.P du moyen âge ! Quel bonheur ressuscité et revivifiant

  5. Coléo91 dit :

    Ce qui n’est pas un long fleuve tranquille est loin d’être terminé !

  6. Alfred dit :

    Le PDG de Dassaut n’ayant pas réagi, il pourrait s’agir d’une manœuvre avant tout politique destinée à lui faire accepter l’inacceptable. Sans doute est il en train d’analyser quelles seraient les conséquences pour l’entreprise des différentes options qui s’offrent à lui. Attendons donc sa réaction (ou son absence de réaction) qui ne manquera pas d’être éclairante.

  7. Lecoq dit :

    Ca sent le sapin pour dassault.

    Triste

    • Carin dit :

      @Le coq
      Vous pensez vraiment que Dassault va se laisser tuer sans réagir?
      Vous savez que cette entreprise très attachée à la France mais néanmoins privée, peut quitter le territoire national et aller s’établir ailleurs et que c’est pas les candidats qui lui feraient un pont d’or et de diamants qui manquent, à commencer par les États Unis d’Amérique…
      Personnellement, je ne me fais aucun souci pour Dassault Aviation. Personne ne peut tuer cette entreprise, elle est condamnée à prendre de l’importance, pas le contraire.. le tout étant de savoir si cette importance se fera sous cocarde française ou pas…

      • ScopeWizard dit :

        @Carin

        Sauf que ça va revenir au même ; comprends bien que si Dassault n’ est plus Français , ce sera comme si la France perdait Dassault et donc les Français avec , rien moins que l’ un de ses plus illustres et talentueux fleurons…

        Imagine Dassault Américain ; dans ce cas , perso je te le dis tout de suite , de cette entreprise je n’ en aurai plus rien à foutre , et ça c’ est garanti .

        Mais alors plus rien de chez rien .

        Tu piges le truc ?

        Par son excellence forgée au cours de tant de décennies mais aussi son ancrage à cette appartenance nationale dont il a été l’ un des plus grands fers de lance de sa Défense , Dassault participe au sentiment de fierté qu’ il y a à être Français , à ce que ce pays peut donner de plus beaux comme fruits…

        Si demain Dassault assure sa survie en devenant Canadien ou Italien ou pourquoi pas Japonais , pour le sentiment de fierté d’ être Français , ben tu repasseras….

        Par conséquent , terminé ce sera comme une sorte de divorce non mutuellement consenti .

        • Carin dit :

          @Scope
          Tu as raison… mais une entreprise telle que Dassault Aviation, ne peux pas se laisser assassiner, il faut aussi comprendre ça!
          Et si je parle des américains, c’est bien parce qu’au fond cet état considère Dassault comme le meilleur créateur d’avion de combat, et qu’il ne laisserait à personne la possibilité de contrôler Dassault… quel qu’en soit le prix.
          Et si la France, pousse Dassault vers la sortie, c’est ce qui risque d’arriver… et c’est ce que sous-entend le post de @Lecoq, ce à quoi je lui explique que Dassault ne mourra pas…

          • ScopeWizard dit :

            @Carin

            « une entreprise telle que Dassault Aviation, ne peux pas se laisser assassiner, il faut aussi comprendre ça! »

            Mais c’ est sûr et certain ; ce qui tu le reconnaîtra en dit très long sur les sales cons que nous avons comme dirigeants , idem chez les Allemands .

            « au fond cet état considère Dassault comme le meilleur créateur d’avion de combat, et qu’il ne laisserait à personne la possibilité de contrôler Dassault… quel qu’en soit le prix. »

            Oui , et c’ est également ce que je pense depuis longtemps ; avec les moyens qui étaient les siens du moins comparés à ceux des Superpuissances , Dassault a su faire très très très très fort .

            « Et si la France, pousse Dassault vers la sortie, c’est ce qui risque d’arriver… »

            Et alors , si ça devait arriver et par leur faute , tu les vois mieux les traîtres qui se sont emparés de la France de De Gaulle , là ?

            Je suppose que oui .

            « et c’est ce que sous-entend le post de @Lecoq, ce à quoi je lui explique que Dassault ne mourra pas… »

            Si la France perd Dassault , elle perd très très gros , notamment son indépendance dans beaucoup de domaines .

            Ce qui m’ amène à dire que Macron comme l’ ensemble de la macronie et tous ces européistes , veulent tuer la nation Française au profit d’ un gloubi boulga européen qui à terme signera la fin de cette même Europe qui n’ accèdera jamais au stade de bloc-puissance mais se déchirera .

      • Gaulois78 dit :

        @Carin
        J’entend la meute aboyer Scaf Scaf Scaf…

        Attendons la mise au point de Trappier, la confirmation de l’accord, sauf si Macron a obtenu sa tête auprès des actionnaires de Dassault.

        Visiblement il y a beaucoup d’étapes à franchir d’après le communiqué…

        Il y a une enveloppe de 3 milliards pour la mise au point de démonstrateur, rien n’empêche Saint-Cloud de profiter du budget, poursuivre le dev du Rafale et du Neuron et ensuite faire comme les British, Teutons, Italiens, Espagnols, dire bye bye… Ça serait un juste retour des choses…

        • Carin dit :

          @Gaulois 78
          Éric Trappier n’est pas que le PDG de Dassault aviation… il est aussi le représentant élu de la BITD Française… c’est d’ailleurs à ce titre que la clé du dossier SCAF lui a été confié. Je vois très mal l’état français demander la tête de ce monsieur(qu’il n’obtiendrait pas), sans s’attirer les foudres du reste de la BITD. Si le SCAF passe, ce sera avec l’accord de l’ensemble des entreprises que Trappier représente.
          Et si personne ne s’est encore exprimé sur ce soit disant accord final, c’est qu’il y a un loup, et qu’on en est peut-être pas encore ou les allemands veulent nous le faire croire…

      • Lecoq dit :

        Sans les contrats de l’état francais, la branche militaire de dassault peut fermer ses portes.
        L’équilibre de dssult e fait ur le volet civil et militaire. Si l’un tombe, l’autre est fragilisé.

        Et non, dassault ne peut pas partir a l’étranger. 90% de ses sites industriels sont en france. Quasi tous ses sous traitants sont en france. Safran et Thales ne suivront pa Dassault sans l’état francais …

        D’un autre coté si la france tord le bra a Dassault et donne les clef aux allemands, c’est terminé l’aeronautique francaise …

        • Carin dit :

          @Lecoq
          Les ateliers de Dassault sont comme tous les ateliers des entreprises qui en une semaine ont déménagés à l’étranger…
          Thalès et Safran sont présentes dans de très nombreux pays étrangers…
          L’état tout puissant devant ce genre d’entreprises c’est un mythe.
          Mais libre à vous d’y croire.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Oui enfin Dassault n’est pas hors sol : ses bureaux d’étude sont pleins d’ingénieurs français. Et l’État accepterait jamais une délocalisation. Mais je suis d.accord avec vous sur le fait que Dassault n’est pas un lapin de 5 semaines.

      • Czar dit :

        toujours confit dans tes foutaises grandiloquentes, narbo qu’est-ce que les états-unis peuvent avoir à foutre de Dassault, alors qu’ils ont encore plusieurs constructeurs d’importance mondiale ?

        quant à la capacité de dassault de se barrer, faut vraiment rien comprendre à ce que c’est et comment ça fonctionne tu vas aussi déménager tout l’écosystème des sous-traitants ? et tu crois que dassault lui-même ne sait pas qu’il vend ses avions certes parce qu’ils sont bons, mais surtout car ça signifie un accord et un appui de la France sans ça, en concurrence frontale avec Boeing et LM (et avec les restrictions us s’ils s’installaient là-bas) dassault c’es tliquidé. c’est ça un mariage de raison, narbo : l’armée française est un client captif à qui on peut un peu gonfler la note, mais c’est aussi le client indispensable dont on doit accepter les fourches caudines

    • dompal dit :

      @Lecoq,
      Je pense que vous n’avez pas compris que Dassault est le maquereau du programme ou si vous préférez, la pierre angulaire !
      Sans DA, le projet n’aboutira pas.

      Airbus DS n’a pas les compétences pour concevoir ce futur zinc.

      • Lecoq dit :

        Je crois que c’est vous qui ne comprenez pas. Dassult a les competences uniques, les allemands les veulent et ensuite ils dezingueront dassault …

        • et v'lan passe moi l'éponge dit :

          Cela ressemble effectivement au regroupement de ce qui s’est fait outre Atlantique ce qui a donné naissance à LM et permis le développement de la branche défense de Boeing, , avec une différence les acteurs qui ont disparus étaient moribonds financièrement pour différentes raisons.
          Là il y a une différence majeure Dassault a une santé financière qui qu’est loin d’avoir Airbus.

      • ScopeWizard dit :

        @dompal

        Disons pour être plus précis , qu’ ils les ont .

        MAIS qu’ il y a CEUX qui sont suffisamment compétents pour faire PLUS que simplement pondre un programme , LE RÉUSSIR .

        Et réussir un programme parce qu’ il y a à la fois savoir-faire , excellence , expérience voire génie , il est certain que par rapport au quasi-novice AIRBUS DS qui de surcroît n’ utilise pas toujours au mieux ses très importants moyens , des deux constructeurs , le « petit artisan » DASSAULT AVIATION aux quelque 5000 chasseurs construits et vendus , est largement le mieux placé .

  8. Matou dit :

    Je m’interroge comme tout un chacun sur les concessions. Gageons que Dassault Aviation et les autres acteurs de la BITD française aient manoeuvré suffisamment pour préserver leurs intérêts clés. En théorie, une coopération avec l’Allemagne fait pleinement sens, mais en pratique, on est loin du compte. C’est un partenaire très difficile dont les voltes faces peuvent encore survenir au gré de l’avancement du projet. De mon point de vue, la France a manqué d’ambition. Le bon exemple me semble être le programme Tempest avec un acteur et un pays clé jouant un rôle central en attirant d’autres pays. C’est exactement la même stratégie que les allemands ont mis en place pour le système de bouclier anti-missile. Malheureusement, notre pays est souvent coincé dans son histoire et une vision peut-être un peu étroite des choses, ce qui lui nuit gravement parfois. Oui, je suis critique, oui d’autres pourront s’évertuer à démolir cette position, mais c’est pourtant ce que je ressens en regardant ce qui se fait ailleurs. Et voilà maintenant Airbus qui veut s’allier aux coréens pour importer leurs avions de chasse en Europe. On marche sur la tête ! Croisons les doigts toutefois pour que ce consortium SCAF puisse avancer malgré tout. Je pense qu’il serait dans l’intérêt de la France de développer un chasseur léger en parallèle. Parès, c’est une question de finances, mais Dassault doit avoir des réserves dues aux bons résultats sur le Rafale. C’est aussi une question de capacitaire, à voir.

    • Félix GARCIA dit :

      « c’est une question de finances »
      Fausse excuse de Jean-Foutre (pas vous hein, mais les kleptocrates qui nous dirigent et les incapables/lâches que l’on nomme politiciens/élus).

      « Des paradis fiscaux florissants qui servent la face sombre de la mondialisation • FRANCE 24 »
      Renaud Van Ruymbeke est un ancien juge d’instruction spécialiste des enquêtes politico-financière et auteur d’un ouvrage fraîchement paru aux éditions « Les Liens qui libèrent », intitulé « Offshore. Dans les coulisses édifiantes des paradis fiscaux ». Il revient sur les paradis fiscaux et ce qui a changé en matière de lutte contre la fraude fiscale durant les décennies passées.
      https://www.youtube.com/watch?v=v9X2vaUiz7k

      Tax Justice Network
      https://www.taxjustice.net/
      Financial Secrecy Index 2022
      https://fsi.taxjustice.net/
      Corporate Tax Haven Index – 2021 Results
      https://cthi.taxjustice.net/en/
      The Tax Justice Network’s Illicit Financial Flows Vulnerability Tracker
      https://iff.taxjustice.net/#/

      Et ce, sans même parler de nettoyer le reste des écuries d’Augias.

    • scalectric dit :

      Non vous n’êtes pas critique et comme vous dites « regardons ce qui se fait ailleurs » prenons comme vous l’exemple du Tempest, il est presque déjà tombé à l’eau parce que le pays leader n’a plus les fonds pour le mener à bien et les pays invités en ont encore moins

      • ScopeWizard dit :

        @scalectric

        Ah bon , @Matou n’ est pas critique ?

        Mais bien sûr qu’ il l’ est .

        Avant de dire à untel ce qu’ il est ou ce qu’ il n’ est pas , en guise d’ élémentaire première étape peut-être faudrait-il déjà commencer par connaître le sens des termes….

        Eh oui au moins ça…

        • Chevillard dit :

          Parce que ScopeWizard, lui, il est légitime pour dire à untel ce qu’ il est ou ce qu’ il n’ est pas ?

          • ScopeWizard dit :

            @Chevillard

            « Parce que ScopeWizard, lui, il est légitime pour dire à untel ce qu’ il est ou ce qu’ il n’ est pas ? »

            ScopeWizard LUI connaît le sens des mots qu’ il emploie , TOUS SANS EXCEPTION , autrement il ne les emploie pas .

            Elle est LÀ la différence .

            Par conséquent que vient foutre le terme « légitime » dans votre réaction ?

            Voilà ; encore un qui la ramène , mais pour sortir n’ importe quoi et évidemment se vautrer .

            Et puis à y être , vous apprendrez le sens du mot « critique » .

            Rompez !

  9. Raymond75 dit :

    Ainsi le ‘système de systèmes’ technico-militaire permet au machin de collaboration européen de progresser, sans bien sûr que tout soit encore résolu …

    Le coût des armements devient tellement ridicule qu’il impose des collaborations internationales non vraiment désirées, et qui seront toujours soumises aux impératifs diplomatiques du moment.

    Mais la guerre d’agression russe en Ukraine nous montre que si le matériel est important, ce qui compte avant tout c’est une unité et un fort sentiment civique de la population pour se défendre : il ne faut pas confondre un ‘état’ qui combat et une ‘nation’ qui combat ! Et la France me semble trop divisée, et trop faible moralement, pour cela … et pour y remédier pas de budget pharaonique ni même d’un renforcement de l’éducation civique, considérée par la majorité des enseignants comme du nationalisme.

    • Matou dit :

      Si les ukrainiens ne disposaient pas de la fourniture en armement occidentale, le moral n’y suffirait pas hélas. Quant à la France, pas d’accord. Je crois en ce pays et je pense que les français savent se retrouver lorsqu’il s’agit d’une grande cause nationale. C’est peut-être ce dont nous manquons. Ce peuple a besoin de victoires comme disait Valérie Giscard d’Estaing, quoi qu’on pense de ce dernier. C’est peut-être aussi pour cela que le générale DeGaulle disait qu’il ne peut y avoir de France sans grandeur. Cela dit, on ne peut certainement pas espérer la guerre. Il y a d’autres moyens de conquérir des victoires. Mais si un conflit nous engageait, ce serait l’heure de vérité, que l’on n’espère ne jamais voir.

  10. JC dit :

    Berlin force la main à la France ou c’est une idée ?

    • Math dit :

      Personne n’en sait rien pour le moment. Il y a tant de conditions qu’une déclaration politique de haut rang n’a aucune valeur. Ceux qui ont parlé ne sont pas les décideurs. Même la commission allemande n’a aucune prise réelle sur la partie Française. La décision d’y aller ou non sera prise après l’examen du projet de loi Allemand sur le contrôle des exportations porté côté allemand au niveau européen. Pour le moment, cette déclaration ne vaut rien. La France n’a rien signé de plus. Wait and see.
      On peut compter aussi sur des difficultés au niveau parlementaire en France, juste pour ne pas laisser la primeur de ce type d’action aux allemands.

    • LEONARD dit :

      @JC
      Non, c’est pas une idée. Et l’Espagne aussi:
      https://twitter.com/Defensagob/status/1593713561083207680
      A noter que la photo d’illustration, c’est la version Airbus du démonstrateur SCAF….

      • Félix GARCIA dit :

        « A noter que la photo d’illustration, c’est la version Airbus du démonstrateur SCAF…. »
        Merci pour l’info (j’avais pô fais gaffe).

    • EchoDelta dit :

      Airbus DS pèse de tout son poids sur le gouvernement français et reste persuadée que Macron et son gouvernement ont le pouvoir de tordre le bras de Dassault à ce sujet. Malheureusement pour eux je crains qu’ils surestiment beaucoup les pouvoirs du président français… Mais l’avenir nous le dira, on se rapproche du dénouement.

  11. Sorensen dit :

    L’on va enfin pouvoir passer à la standardisation du programme FCAS et son européanisation, maintenant que Dassault et la France sont dépucelés. Je salue aussi l’intégration du F-35 au programme et probablement du KAI KF-21 européanisé.

    Tout ce qui s’oppose à l’Europe doit être traité en ennemi de l’intérieur et anéanti.

    Je suis dans la joie.

    • Achille-64 dit :

      Vous devriez arrêter la boisson, ça vous évitera de voir des éléphants roses, p**eaux ou pas.

    • Czar dit :

      « Je suis dans la joie. »

      ça se sent, dans tous les sens du terme. ton auxiliaire de vie passe ce soir pour effacer les conséquences de cette kolossale exultation ?

      bon après faut arrêter de te tirer sur la nouille panheurotpethaine vu les propos de trappier postés la veille (cf comm de Félix garcia) rien n’est fait

    • Félix GARCIA dit :

      « Tout ce qui s’oppose à l’Europe doit être traité en ennemi de l’intérieur et anéanti. »

      « C’est la guerre ! »
      https://www.youtube.com/watch?v=N3BvWjceirg

      ♫ Que l’on touche à la liberté ♫
      ♫ Et Paris se met en colère ♫
      ♫ Et Paris commence à gronder ♫
      ♫ Et le lendemain, c’est la guerre ♫
      […]
      ♫ On veut être libre ♫
      ♫ À n’importe quel prix ♫
      ♫ On veut vivre, vivre, vivre ♫
      ♫ Vivre libre à Paris ♫
      https://www.youtube.com/watch?v=O2_VCmG34uI

      • Félix GARCIA dit :

        Je dois dire que vos propos sur « l’anéantissement » me rappellent quelque chose …
        Un certain Heinrich ! Non, pas celui d’OSS 117, celui-là :

        « Tout le monde saura que s’il s’engage dans les SS, il y aura toujours une possibilité de se faire tuer. Il saura qu’il ne dansera pas à Berlin ou ne fêtera pas le carnaval à Munich tous les deux ans, mais qu’il sera stationné à la frontière orientale dans un hiver glacial. Cela nous garantira une sélection saine pour toujours. Cela nous permettra de créer les conditions préalables pour que le peuple germanique tout entier et pour que toute l’Europe, dirigée, ordonnée et entraînée par nous, le peuple germanique, pendant des générations, résiste à la lutte fatidique avec une Asie certaine d’éclater à nouveau.

        Nous ne savons pas quand cela se produira. Lorsque l' »homme de masse » surgira de l’autre côté avec 1 à 1,5 milliard d’individus, alors le peuple germanique avec ses, j’espère, 250 à 300 millions d’individus, avec les autres peuples européens, pour un total de 600 à 700 millions d’individus, sur un périmètre s’étendant jusqu’à l’Oural, ou, dans cent ans, s’étendant sur l’Oural, poursuivra sa lutte pour la vie contre l’Asie. Malheur, si le peuple germanique venait à ne pas résister dans cette lutte. Ce serait la fin de la beauté et de la culture, de la puissance créatrice de cette terre. C’est l’avenir lointain. C’est pour cela que nous nous battons : il est de notre devoir de transmettre l’héritage de nos ancêtres. »
        http://www.holocaustresearchproject.org/holoprelude/posen.html
        (traduit avec DeepL [j’avais la flemme, et pi ça marche vachement bien])

        • Félix GARCIA dit :

          PS : Que ceux qui trouve troublante la proximité entre leur vision de « l’Europe politique » et ces quelques mots se plongent dans le discours dans son entièreté, et écoutent (ou lisent) Georges-Henri SOUTOU ; « Europa! Les projets européens de l’Allemagne nazie et de l’Italie fasciste »

          ♫ J’vois des drapeaux bleus ♫
          ♫ Constellés d’étoiles d’or ♫
          ♫ Ils veulent faire disparaitre ♫
          ♫ Le drapeau tricolore ♫

        • Gargl dit :

          Et un point Godwin pour Félix.

          • Félix GARCIA dit :

            – Mais monsieur, tous les européistes ne sont pas nazis !
            – Je connais cette théorie oui …

            ^^

    • Titeuf dit :

      Le mec se gargarise d’une avancé majeur pour l’Allemagne…
      Par contre tu la ramènes moins quand les usa te l’a mette profond pour l’Allemagne…
      bizarre…..

    • Bomber X dit :

      L’abus de pastis frelaté nuit à la santé.

    • scalectric dit :

      êtes vous un ennemi de l’intérieur ou de l’extérieur ?
      Je plaiderais pour les deux: un ennemi de l’intérieur venu de l’extérieur
      Rassurez vous, vous allez avoir du travail de dénigrement car l’industrie française et européenne à encore de beaux restes

    • Félix GARCIA dit :

      « Je suis dans la joie. »
      —> DeepL Traduction : « Ich bin in Freude »

      —> https://www.youtube.com/watch?v=86FW-0KnQRY

    • Tannenberg dit :

      factuellement, le gouvernement allemand ne sait plus ou il habite sinon il n’aurait pas torpillé autant de projet franco-allemands au profit de produits US, ni signé l’intégration du F35 qui est une décision pro-OTAN mais anti-européenne, et d’ailleurs les industriels allemands en ont gros sur la patate avec les contrats relatifs au MCO qui devaient leurs échoir et dont ils ne toucheront rien, alors essayez donc de revoir votre commentaire a jeun pour voir et laissez la moquette tranquille…

    • Twisted dit :

      C’est l’air vif et pur de Sils Maria qui fait cet effet?

    • Gaulois78 dit :

      Le Teuton aime se faire battre, ça repentance à lui c’est jamais plus de guerre mondiale, de génocide, d’extermination, c’est pour cela qu’il se soumet à certaines nations …USA, Chine, Turquie, pays du Golfe…

    • dompal dit :

      @Sorensen,
      Faut arrêter la consommation de champignons hallucinogènes ; c’est mauvais pour votre santé et vous fait aussi passé pour un abruti !

      Nan, faut vraiment arrêter, c’est pas bien. ! 🙁

      • ScopeWizard dit :

        @Achille-64 @dompal @scalectric @Gaulois78 @Czar @Twisted @Bomber X @Tannenberg

        Ouvrez les yeux ; à 99% ce pseudo est payé pour diffuser sa propagande sur ZONE OPEX 360 .

        Mais encore ?

        Ben qu’ il reçoit du pognon pour ça , pardi !

        Rassure-toi , il y a fort à parier qu’ il est loin d’ être seul dans ce cas , de même qu’ il y a tout aussi fort à parier qu’ il y en aura de plus en plus .

        Regarde ; souviens-toi comment il a surgi et quelle était sa façon de faire dès le départ….

        Conclusion : ce pseudo est là pour ça et donc entre-autres ça t’ explique pourquoi tu ne peux pas échanger avec lui , sauf peut-être si tu vas dans son sens ou s’ il se sent coincé .

        Ce qui signifie que non seulement il ne sert à rien de lui répondre , mais que tu perds ton temps à le faire .

        Maintenant si vous y tenez vraiment , ce qui se comprend volontiers , prenez exemple sur l’ excellent @Félix GARCIA qui est l’ un des rares à lui répondre comme il faut lui répondre ; en le désamorçant par un foutage de gueule magistral complètement foutraque aussi loufoque que farfelu qui s’ il y répond le pousse aussitôt dans ses retranchements .

        Et c’ est là que tu t’ aperçois qu’ en dépit de prétentions discursives cents fois affichées censées t’ en mettre plein la vue et faire office d’ autorité , dans la réalité tu es loin d’ avoir affaire à un futur Prix Nobel….

        Tu peux bien évidemment le contrer en lui posant une colle ou en l’ obligeant à te sortir une ânerie toute faite style rhétorique&éléments de langage répétés en boucle façon mainate , donc empreints de psittacisme , mais ça ne marchera pas toujours…

        Même ma pomme qui ne suis pourtant pas facile à berner , s’ y est maintes fois laissé prendre….

        Le mieux serait donc de les repérer et vite les mettre en quarantaine ; ILS N’EXISTENT PAS .

        Par contre si tu leur réponds , LÀ OUI ILS EXISTENT !

        Et c’ est EN EXISTANT qu’ ils portent atteinte à cet espace qui ne manque déjà pas de « bien intentionnés en tous genres » , sans que cette lie s’ y rajoute au risque de finir par provoquer une gangrène….

        • Ératosthène dit :

          La meilleure preuve que Sorensen est un désinformateur payé est qu’il avait continué à écrire débilement sous un message de L.L. signalant la morte de militaires allemands.
          On aurait attendu d’autres considérations de sa part en pareille circonstance, s’il avait été un commentateur normal.

          • ScopeWizard dit :

            @Ératosthène

            Je ne m’ en souviens pas , c’ est possible .

            « On aurait attendu d’autres considérations de sa part en pareille circonstance, s’il avait été un commentateur normal. »

            Disons que hormis les raisonnables ou nuancés , tu as à la fois un mélange de crétins que perso j’ appelle les « winners » , les tordus vicieux à souhait , et les « en service commandé » , très souvent semblables aux Gardes Rouges .

            Et je ne sais pas si vous vous souvenez de ce que leurs maîtres ont fait de ces Gardes Rouges qui de leur côté , parfois enfants , ont été endoctrinés jusqu’ à envoyer leurs propres parents et familles dans les geôles du pays voire carrément à la mort….

            Une fois devenus inutiles voire nuisibles , lesdits Gardes Rouges ayant été mis au rebut et persécutés .

            En somme , à titre d’ exemple , voilà à quoi peut mener l’ obéissance aveugle à des salauds totalitaires qui n’ ont rien à foutre que d’ eux-mêmes .

    • et v'lan passe moi l'éponge dit :

      — Tout ce qui s’oppose à l’Europe doit être traité en ennemi de l’intérieur et anéanti.

      Vous êtes un peu dur avec l’Allemagne…

    • Oderosh dit :

      @Sorensen
      Pourriez-vous expliquer comment, selon vous, favoriser l’accès au marché européen d’un avion américain et d’un avion sud-coréen ne sont pas des « choses qui s’opposent à l’Europe » ?

    • Gaulois78 dit :

      @Sorensen
      Tout ce qui s’oppose à l’Europe où à l’Allemagne ?

      En 78 j’ai eu l’occasion (pas l’honneur..niet..nein…) de garder Rudolf Hess à la prison de Spandau..Du haut du mirador il avait l’air de rien cet insignifiant criminel de guerre..J’ai fait un topo sur les entreprises Allemandes qui ont collaborer, se sont enrichies pendant la guerre, elles existent toujours, les descendants de ses criminels sont toujours actionnaires de ces groupes…WW, Porsche, BMW Continental, Deutsche Bank, Heinkel, Siemens, Daimler, ThyssenKrupp, IG Farben fabriquant du Zyclon B utilisé dans les camps d’extermination dont sont issus les géants de la chimie Bayer et BASF, la liste est longue…C’est sur Berlin que Little Boy aurait dû tomber dès 1943…

  12. Parabellum dit :

    Erreur de se soumettre à ce machin néo allemand et ce pour un avion alors que l avenir et les présent devrait être drones et missiles.les avions comme les bateaux sont des vecteurs vulnérables et personne ne veut perdre de vies.les robots de combat sont indispensables mais rien à l horizon français.

  13. Fabiano dit :

    La France qui s’écroule… Après le nucléaire, la BITD française va maintenant dépendre du bon vouloir allemand.
    Notre pays est mort.

    • Soult dit :

      Si ça peut vous rassurer l encephalogramme est presque plat depuis longtemps. Macron veut juste euthanasier un grand malade.

      • Fabiano dit :

        @ Soult

        Il faudrait peut être sérieusement se poser la question des allégeances de Macron. Il a été fait « global young leader » il y a quelques années au forum économique de Davos présidé par Klaus Schwab. Tout cela est public. Or Klaus Schwab est allemand et son père travaillait avec le régime nazi pour le compte de l’industrie suisse selon Wikipédia. Klaus Schwab est l’auteur du funeste ‘Great Reset » dont Macron semble s’inspirer régulièrement >>> le pass vaccinal, « la fin de l’insouciance, de l’abondance, des évidences »…
        Question: est-il possible que Klaus Schwab réussisse avec Davos et l’Union européenne là où les allemands ont échoué avec la seconde guerre mondiale, c’est à dire à vider la France de sa substance? Formulée autrement, Klauss Schwab est-il à la recherche d’une revanche tardive de l’Allemagne sur la France au moyen d’Emmanuel Macron ?
        Essayons de répondre à cette question. Qu’y a t’il de plus important pour un pays souverain que son économie et sa défense nationale? L’économie, c’est avant tout de l’énergie transformée et Macron n’a cessé depuis qu’il est aux affaires de saper le système énergique français fondé sur le nucléaire. Au bénéfice de l’Allemagne qui ne rêve que de tuer EDF. Quant à notre BITD, il la dissout dans le magma euro-mondialiste pour le plus grand profit de l’Allemagne, avec le SCAF notamment. De nombreux autres événements viennent étayer l’appétence d’Emmanuel Macron pour les intérêts allemands. Citons en 2021 le déménagement à Ottobrunn en Allemagne de l’usine de moteur de Vernon qui produisait les moteurs d’Ariane, la vente heureusement avortée d’Alstom Transport (qui se porte comme un charme aujourd’hui) à son concurrent allemand Siemens au début de son premier mandat ou encore la signature en 2019 du traité d’Aix-la-Chapelle qui donne à l’Allemagne une puissance diplomatique inédite depuis la seconde guerre mondiale via une coopération accrue au sein du Conseil de sécurité des Nations unies (un des objectifs affichés du traité).
        Après tous ces gestes de la France en faveur de l’Allemagne, on pourrait attendre en retour quelques gestes de l’Allemagne en faveur de la France dans une élégante réciprocité. Ils n’en est rien. Au contraire, l’Allemagne continue à s’opposer férocement aux intérêts français (bouclier anti-missile récemment).
        Emmanuel Macron est donc un Président qui s’attaque aux piliers de notre nation, à son économie, à sa défense, à sa diplomatie au profit de l’Allemagne sans rien obtenir en retour.
        Chacun en tirera les conclusions qu’il souhaite. Personnellement, ma conviction est faite sur les intentions réelles de notre très cher Président.

    • Félix GARCIA dit :

      « Notre pays est mort »

      « MONTJOIE ! SAINT-DENIS ! QUE TRÉPASSE SI JE FAIBLIS ! »

  14. philbeau dit :

    Berlin ? alors on a compris . Toute cette énorme farce politique qui au nom d’une pseudo défense européenne a abandonné à l’Allemagne les commandes d’un projet majeur pour la défense nationale et nos industriels qui sont un des piliers de ce qui reste de capacités nationales en matière de technologies avancées va , comme on l’a dit depuis le début , se terminer par une capitulation en rase campagne de la part de nos politiques aux manettes , décidément capables de toutes les bassesses . On sait depuis hier qu’Airbus DS a proposé aux coréens d’être le « concessionnaire » de leurs avions pour leur vente en Europe, continuant ainsi d’essayer d’acquérir ailleurs des capacités qu’il n’a pas . Voir le KF 21. On voit dès lors la fiabilité et la confiance qu’on peut accorder aux allemands pour la suite de ce programme . Coopération ? c’est une guerre de tranchées qui s’annonce .

    • Carin dit :

      En faisant cela Airbus Allemagne espère obtenir le MCO de ces avions… histoire de prolonger sa survie… ce qui en d’autres termes veut dire qu’il y a une semaine Airbus Allemagne tentait de se raccrocher aux branches pour ne pas disparaître si ce con de Dassault Aviation faisait capoter le projet SCAF, avec son putain de plan B.

  15. Lothringer dit :

    « Airbus Espagne a la main sur la furtivité »
    C’est une blague ? Ils ont un équivalent de l’Onera, les Espagnols ?

    Lorsque le projet de char Franco-Allemand a été annoncé dans le cadre de la fusion Nexter-Krauss-Maffei, le concurrent Rheinmettal de Krauss-Maffei s’est invité dans le projet sans qu’on le lui demande (histoire d’avoir accès aux informations quant à l’avancement du projet) , tout en développant son propre char en parallèle.
    De la même façon que les Teutons nous le font dans le dos avec le char, la France avec Dassault serait bien inspirée de développer toute seule en parallèle (ou en co-développement avec l’Inde) un autre avion (monomoteur ?) dont les dimensions le rendront compatible avec une commercialisation export. Car le NGF (issu du programme SCAF) sera INVENDABLE à l’export et signera la mort de Dassault-Défense.
    De toute façon, des sites de défenses s’accordent pour dire qu’il faudrait un successeur au Mirage-2000.
    https://meta-defense.fr/2022/10/27/il-existe-bien-un-creneau-commercial-pour-un-successeur-au-mirage-2000/
    Sinon, ce sont les coréens et les Chinois (et Turcs ?) qui rafleront la mise.

    • Jean Le Bon dit :

      Exact !
      ça sent encore l’enfumage tout çà…

      • lgbtqi+ dit :

        ça sent l’enfumage, dit en toute innocence le Jean Bon.

      • Ceci cela dit :

        Le pronom démonstratif « ça » ne prend pas d’accent. Il est la forme contractée de « cela », qui n’en prend pas non plus.
        C’est l’adverbe de lieu « çà » qui s’accentue. Mais la seule occasion de l’utiliser en français est dans l’expression « çà et là ».
        Merci de votre attention.

    • Tannenberg dit :

      Malheureusement d’accord avec votre analyse, le Bundestag (et les intérêts industriels qui y sont représentés) se paie bien notre tête… un M2000+ avec un M88, ça aurait de la bouche 😀

  16. Michel dit :

    Attention! Dassault, Thales et consorts devront être vigilants s’il ne veulent pas se faire siphonner leurs savoirs faire par nos amis européens étant donné que certains Lots, furtivité, motorisation …seront vraisemblablement pas conduits par sociétés référentes en la matière. Après cela sera le tour du MGS où nos Amis allemands ne manquerons pas d’être a la manœuvre.

  17. Félix GARCIA dit :

    « Libres échanges : conversation avec Eric Trappier – Public Sénat »
    18 nov. 2022
    https://www.youtube.com/watch?v=Mq0Nu7oRKkk

    À partir de 6 minutes … la question du « plan B » est évoquée … d’une « certaine manière » …
    Puis, il reparle avec insistance de « plan B » vers 13’30 (à propos des Falcon 5X/6X) …….. puis à la 26ème minute (toujours à propos des 5X/6X) ………..

    Je vous laisse juger par vous-mêmes …
    …………. le 18 novembre 2022 … hier après-midi ……………………….. quelques heures avant l’annonce d’un « accord politique » avalisé par Christine LAMBRECHT, Emmanuel MACRON, INDRA et AIRBUS DEFENCE …

    J’l’aime bien Éric TRAPPIER (même s’il avait tort sur le « Pass Vaccinal » [oui, c’est un représentant de l’aviation, aviation qui se portait mal à l’époque et … pardon, quoi ? qu’est-ce que ça a à voir avec le SCAF ? rien, mais vu que j’ai la haine …], pi sur plein d’autres trucs …) …

    • Félix GARCIA dit :

      Avion de chasse du futur: le vrai-faux accord franco-allemand
      « Divergences persistantes
      Fin de l’histoire, donc ? Pas vraiment. Au lendemain de l’annonce allemande, ni Dassault Aviation ni le ministère français des armées n’ont confirmé l’accord industriel. Et pour cause : celui-ci n’est pas encore totalement bouclé. « 98% des sujets sont réglés, mais Dassault ne signera pas si les 2% restants ne sont pas résolus », assure un proche du dossier à Challenges. A bien y regarder, les communiqués du ministère de la défense allemand et de l’Elysée divergent d’ailleurs sur un point : le premier évoque clairement la conclusion d’ »accords industriels »; le second parle quant à lui un accord « sur le point d’être conclu ». « Il y a, à l’évidence, une tentative allemande de tordre le bras à la France, estime-t-on dans le camp français. Si Berlin, mais aussi l’Elysée, avaient voulu énerver Dassault, ils ne s’y seraient pas pris autrement. »

      Certains termes des communiqués publiés le 18 novembre n’ont rien fait pour apaiser le débat. Dassault a fixé, depuis un an, une ligne rouge pour la poursuite du projet : il doit, comme le prévoient les accords initiaux sur le SCAF, être le maître d’œuvre du pilier 1 du projet, l’avion de combat lui-même. Mais le communiqué allemand, s’il confirme que le travail est « sous la responsabilité globale de la France », évoque aussi une « démarche de coopération d’égal à égal ». Ce quasi-oxymore n’a pas échappé aux négociateurs de Dassault à Saint-Cloud, qui pourraient y voir une énième tentative de contestation du leadership de l’avionneur français sur le projet. Interrogé par Challenges, Dassault Aviation se refuse à tout commentaire. »
      https://www.msn.com/fr-fr/finance/entreprises/avion-de-chasse-du-futur-le-vrai-faux-accord-franco-allemand/ar-AA14iRVB

      PAR BÉLÉNOS !!!
      Mille milliards de mille sabord(age)s !!!!
      UN POUR TOUS, ET TOUS POUR UN !!!

      VIVE LA FRANCE !!!

    • Gaulois78 dit :

      @Félix GARCIA
      d’une certaine manière où d’une manière certaine

      Son message est limpide, le plan B avance en silence avec l’aide de Thalès, Safran et les sous-traitants…

      Je ne crois ni au drone Mâle ni au Scaf, sauf pour bénéficier des financements, aides de l’Europe si c’est possible (?) la phase 1B représente une manne de 3.4 milliards d’euros, ça sera toujours ça de pris pour le développement futur du Rafale+Neuron

      Attendons déjà de connaître la situation économique 2023 de l’UE, les British n’ont plus d’argent, F35 oblige, leur avion de NG va prendre un sévère coup de « tempest »

  18. Guillotin dit :

    Une bien mauvaise nouvelle, claironnée par des allemands empressés, et qui affichent fuièrement leur domination pour ne pas dire leur emprise, sur le projet .
    Un projet qui a déjà un aspect de semi-bricolage calamiteux et moche, du genre de ce que les associations militaires européennes peuvent faire de pire, et dieu sait qu’elles ont des capacités dans ce domaine .
    que viendra faire le SCAF dans un univers européen dominé par le F-35 américain ? de la figuration européenne au mieux, avec des possibilités plus que rikiki à l’export ..
    La faiblesse de notre pays mène à ça : c’est encore un bien mauvais jour pour nous, les faibles, les soumis. Il ne reste plus qu’à espérer quelques miracles pour faire avorter cet embryon déjà malformé

    • lgbtqi+ dit :

      la chine, que vous aimez tant n’a besoin d’aucun partenariat pour fabriquer son nouveau fusil d’assaut foireux, avec les balles qui arrivent latéralement sur la cible…

    • lgbtqi+ dit :

      anyway, tout ce qui pourrait servir à l’unité de l’Europe vous est détestable, chiotin, et on comprend bien pourquoi, avec vos admirations pour xi-kim-poutin

  19. PHILIPPE dit :

    Si c’est Berlin qui le dit !
    « France assure le rôle de chef de file du projet » => nous verrons bien.

  20. JC dit :

    Paris fait profil bas tandis que Berlin bombe le torse ! La messe est dite.

  21. NRJ dit :

    Bon ben voilà. A tout ceux qui disaient qu’il fallait un plan B, que le SCAF ne marcherait jamais, tout ça, ben on voit que lorsqu’il y a un intérêt commun à avancer et que les Etats poussent le projet, les industriels arrivent à se mettre d’accord.
    Le boulot n’est pas fini, car il y aura encore l’étape du Bundestag voire de l’Assemblée Nationale à suivre, mais une bonne partie du travail est fait.

    « En effet, l’industriel français avait déjà accepté que 50% des tâches spécifiques se fissent sans responsable désigné et que les 50% restantes fussent partagées selon la règle des trois tiers, dont deux tiers devait revenir à Airbus, grâce à ses deux filiales. Seulement, il n’était pas question pour lui de transiger sur sa propriété intellectuelle et de céder sur les commandes de vol, l’architecture fonctionnelle, l’interface homme-machine et la furtivité du NGF. ». Je suis curieux de connaître votre source @Laurent Lagneau. J’avais vu que 80% des packages étaient faits conjointement, et que sur les 6 derniers, 4 étaient dirigés par Dassault (https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/scaf-comment-dassault-aviation-et-airbus-se-sont-repartis-le-developpement-du-ngf-891377.html) et que 38% de la charge de travail était assurée par Dassault (32% par Airbus Allemagne, et 30% par Airbus Espagne).
    Après c’est peut-être plus compliqué, ou ça a peut-être changé, je vous laisse me dire.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ NRJ,

      C’est ce qu’avait expliqué M. Trappier lors d’une audition au Sénat en mars 2021

      • Sorensen dit :

        Je confirme.

      • Lagrange dit :

        Excellent! Merci monsieur L’agneau! Tout le forum passe son temps a lui expliquer qu entre ses croyances et la réalité il y a écart.

        Après il a des opinions pro SCAF mais ça bon, chacun les siennes.

        • NRJ dit :

          @Lagrange
          Il y a une différence entre les faits et les opinions. Les données sur la répartition de la charge de travail, c’est des faits, ce n’est pas des opinions. C’est pour ça que je pose la question à @Laurent Lagneau.

          « Tout le forum passe son temps a lui expliquer qu entre ses croyances et la réalité il y a écart. » Si pour vous le terme « tout le forum » se limite à 3 décérébrés, je trouve que c’est assez antipathique pour notre hôte.
          Après je suis curieux de savoir où; selon vous, mes croyances et la réalité s’écartent.

          • Lagrange dit :

            « C’est pour ça que je pose la question à @Laurent Lagneau. » Oui.

            « Si pour vous le terme « tout le forum » se limite à 3 décérébrés » C’est plus que ça. En général les gens qui ont de longs échanges avec vous sont loins d’être décérébrés.

            « Après je suis curieux de savoir où; selon vous, mes croyances et la réalité s’écartent. » L’objet de la question que vous posiez à monsieur Lagneau par exemple. Vous vous accrochez à une croyance fondé sur un article d’août 2021 (!) reposant sur un document patronal allemand pour mettre en cause l’article de notre hôte qui est pourtant corroboré partout et ce depluis plusieurs mois.

          • NRJ dit :

            @Lagrange
            « En général les gens qui ont de longs échanges avec vous sont loins d’être décérébrés. ». On peut faire une sacré liste de gens décébrés quand même: Alpha, EBM, Philbeau, PK pour les plus visibles. Et ce indépendamment de leur opinion.

            « Vous vous accrochez à une croyance fondé sur un article d’août 2021 (!) reposant sur un document patronal allemand pour mettre en cause l’article de notre hôte qui est pourtant corroboré partout et ce depluis plusieurs mois. ». Je pose une question à notre hôte sur ses sources car je vois qu’il mentionne des informations qui sont différents des info dont moi je dispose. Ou voyez vous une remise en cause ? Là franchement faut expliquer.

            Sinon en quoi le fait que les infos dont je dispose viennent d’un document patronal allemand en fait des informations fausses ? Là aussi faut expliquer.

          • Lagrange dit :

            @NRJ « Alpha, EBM, Philbeau, PK » je ne vois pas en quoi.

             » Je pose une question à notre hôte sur ses sources » Si vous ne doutiez pas de ce qu’il écrit en opposant une source douteuse et périmée vous ne le feriez pas.

            « Sinon en quoi le fait que les infos dont je dispose viennent d’un document patronal allemand en fait des informations fausses ? » Ce n’est pas neutre, et surtout c’était complètement périmé, impropre à critiquer notre hôte.

          • NRJ dit :

            @Lagrange
             » je ne vois pas en quoi. » C’est votre opinion.

             » Si vous ne doutiez pas de ce qu’il écrit en opposant une source douteuse et périmée vous ne le feriez pas. » Pourquoi je douterais ?

            « Ce n’est pas neutre, et surtout c’était complètement périmé » En soit mon lien date d’août 2021. L’audition de Trappier date de mars 2021. Du coup, sachant ça vous estimez toujours que l’information dont je fais mention est périmée ? D’ailleurs où avez vous vu que l’article dont je fais mention repose sur un document patronal allemand ? Je suis curieux de savoir. Il est fait mention de l’Allemagne dans l’article mais les infos ne sont pas sourcées.
            « , impropre à critiquer notre hôte. » Là j’ai deux questions:
            1) où voyez vous une critique d enotre hôte ?
            2) Ou voyez vous une remise en cause (c’est la question que j’avais posé et à laquelle vous n’avez pas répondu) ?

          • Lagrange dit :

            @NRJ « Pourquoi je douterais ? » La preuve vous avancez l’opinion contraire et vous posez la question des sources du point de vue opposé au votre.

            « En soit mon lien date d’août 2021. » C’est ce que je dis complètement périmé. La preuve c’était le cas.

          • Bomber X dit :

            @NRJ
            « On peut faire une sacré liste de gens décébrés quand même: Alpha, EBM, Philbeau, PK pour les plus visibles.  »
            Hey l’artiste ! Vous m’avez oublié !
            Et puis déjà on dit  » décérébré  » ……..
            Sinon, vos chevilles, ça va ?
            Et la grosse tête ?
            Punaise, non mais voyez cet égo démesuré !!!
            Et il insiste à nous raconter des conneries qui sont immanquablement contredites sur ce site, que ce soit par des participants aux échanges, bien plus pertinents et renseigné que lui, ou même par les faits, qui font régulièrement l’objet d’articles de notre hôte.
            NRJ : vous en êtes grotesque et devriez vous faire soigner.
            Pitoyable est le mot juste pour vous qualifier.

    • Blavan dit :

      Un accord n est pas forcément un bon accord. Les partisans du plan B voulaient éviter un mauvais accord et avoir a attendre au delà de 2040 pour la très hypothétique entrée en service.

      Il faut espérer que l accord ait préserver les principes d efficience industriel bien oublies jusqu ici et la volonté d avoir un matériel exportable. Un matériel qui réponde aux demandes françaises en gros, et vers 2030 pour conserver les parts de marché.

      • NRJ dit :

        @blavan
        « es partisans du plan B voulaient éviter un mauvais accord et avoir a attendre au delà de 2040 pour la très hypothétique entrée en service. ». Les partisans du plan B oublient qu’un tel programme coûte suffisamment cher pour qu’une modeste puissance comme la notre ne puisse se la payer.

        « Il faut espérer que l accord ait préserver les principes d efficience industriel bien oublies jusqu ici et la volonté d avoir un matériel exportable. ». En soit, il y a quand même une notion de leadership sur laquelle Dassault n’a pas lésiné pour le NGF.

        « et vers 2030 pour conserver les parts de marché. » . Vers 2030 il y aura de futures évolutions du Rafale (nouveau moteur basé sur celui du prototype pour le NGF). On n’aura donc pas forcément intérêt à brusquer si rapidement l’arrivée du SCAF. Mais les Rafale F5 et F6 profiteront sans aucun doute des avancées apportées par le SCAF;

      • blavan dit :

        blavan@blavan. Il n’y a pas assez de pseudo disponible pour me piquer le mien. Ou alors vous êtes tombé sous le « charme  » de mes interventions ? Sans rancune, c’est bien rédigé et cohérent.

    • Math dit :

      Tant que Carin n’a pas parlé, personne ne sait ce qui va se passer

    • Bomber X dit :

      « les industriels arrivent à se mettre d’accord. »
      Pour l’instant, ce sont les politiques qui annoncent que les industriels sont d’accord.
      Aucune annonce de Dassault, et Airbus reste très mesuré dans sa déclaration rappelant que : « un certain nombre d’étapes formelles dans les pays respectifs doivent être franchies afin de permettre une signature rapide du contrat auquel nous devrons nous conformer « .
      Les politiques voudraient-ils mettre un coup de pression à Airbus et Dassault ?

      • NRJ dit :

        @BomberX
        Effectivement, Dassault et Airbus n’ont pas confirmé la signature. Il devient urgent d’attendre.

        « Les politiques voudraient-ils mettre un coup de pression à Airbus et Dassault ? » Il n’y a pas trop d’intérêt à faire un coup de pression comme ça. Ca ne changerait rien à la négociation, et ça les ferait passer pour des imbéciles si les négociations échouent encore.

    • Soult dit :

      @NRJ « A tout ceux qui disaient qu’il fallait un plan B » beaucoup le pensent toujours car le fait qu’il y ait un accord arraché au forceps par les politiques (et encore rien n’est signé) ne prouve pas que le SCAF tel qu’il est décrit est une bonne idée et ni qu’il va fonctionner.

      Le bundestag devrait accepter l’accord sans sourciller s’il est favorable à l’allemagne et qu’il rallonge de plusieurs années le calendrier. Ce n’est pas un soucis. Le problème est que le programme n’est pas abandonné.

      Cependant le démonstrateur n’a pas encore volé il n’y a rien d’irréversible à ce stade. Mais il y a peut être une raison de continuer le SCAF.

      Il serait en effet possible de continuer le SCAF en le ralentissant au maximum sous prétexte que nous pauvre petit pays insignifiant n’avons pas l’argent et les compétences pour participer à un programme de ce type. On pourrait aussi dire aux allemands que 2040 c’est beaucoup trop tôt, que 20 ans de développement ce n’est pas assez, 30 ans paraît un minimum. On pourrait justifier ça en disant que si les EF 2000 ont attendu 15 à 20 ans avant la production, il faut attendre nécessairement plus pour le SCAF qui va avoir des capacités suprieures, ce qui justifie d’étaler le développement.

      Airbus serait complètement partant en plus parce que ça renchérit le coût total du développement. Le bundestag serait partant aussi parce que ça baisse le budget annuel du programme.

      Tout ça bien sûr en augmentant notre budget pour faire en parralèlle la cellule de Rafale avec des formes furtives qui avait été évoquée cette année plus des effecteurs déporté associés et ce qu’on prévoit pour le F6 à l’intérieur. Et que ce nouvel avion arrive vers 2030/2035, avec 300 avions prévus pour la France dont 60 navalisés, dans ce cas on peut se permettre de lacher quelque milliards par an dans le SCAF en laissant le maximum de chose à Airbus pour y investir le moins possible et que dans des choses qu’on réutilise dans ce Rafale II. Faisons le à l’allemande: tout pour notre pomme peu importe que ça plombe la coopération.

      A ces conditions le SCAF est une bonne idée.

      Et comme 2040 c’est beaucoup trop loins pour pouvoir planifier on aura alors largement le temps d’attendre que les allemands trouvent le programme trop cher et le quitte à la fin du développement après avoir gavé Airbus défense, sans se soucier de leurs partenaires, ce qui est l’issue la plus probable.

      • Mat49 dit :

        @Soult caustique mais il y a de la suite dans les idées. A un moment on pourrait se demander si on ne devrait pas dire chiche aux allemands. On finance 10% du programme sur des trucs bâteau de la cellule où Dassault est sous traitant et pour les 90% restant (dont commande de vol, furtivité, interface homme machine) Espagne et Allemagne payent et ils se démerdent pour faire sans notre aide.

        A côté on extrapôle un chasseur du Rafale suivant un cycle d’acquisition court.

      • NRJ dit :

        @Soult
        Vous prenez les allemands pour des imbéciles ?
        Par ailleurs d’où viennent ces milliards d’euros pour financer les 300 Rafales furtifs.

        « Tout ça bien sûr en augmentant notre budget ». Ah ben si mais oui bien sûr. Vous avez vriament pensé à tout. Vous expliquerez simplement au mindef où ils trouvent les milliards, ainsi qu’au gouvernement.
        Si on fait le SCAF avec les allemands, ce n’est pas par plaisir, mais par nécessité financière. Si vous n’avez pas compris ça je ne peux rien pour vous.

    • vrai_chasseur dit :

      @NRJ
      E Trappier l’a expliqué très clairement devant les parlementaires.

      Vous pouvez voir aussi les choses sous un autre angle : malgré la belle unité allemande de façade, il existe de plus en plus une distance entre la volonté politique allemande de faire aboutir le SCAF (entre autres parce qu’ils n’ont pas de plan B pour leur propre industrie) et ce que revendiquent les industriels allemands pour prospérer.
      En l’espèce, ne pas prendre non plus les politiques allemands pour des béotiens : s’ils défendent leur industrie bec et ongle, ils savent aussi que leurs industriels ne sont pas les meilleurs en aéronautique militaire, à commencer par Airbus. Simplement ils ne le diront pas publiquement.
      De fait, Airbus sait construire des avions, mais n’a pas encore prouvé qu’il sait mener des programmes complexes en tant que maitre d’oeuvre d’une coopération.
      Tous les programmes européens placés sous maitrise d’oeuvre Airbus ont connu, connaissent, et connaitront énormément de vicissitudes, pour employer des mots sages : l’Eurofighter n’arrive pas à faire aujourd’hui tout ce que fait un Rafale depuis 5 ans, l’A400M a pris 7 ans de retard et a failli être stoppé s’il n’y avait eu les milliards d’euros supplémentaires déversés par les gouvernements, le NH90 passe plus de temps au hangar qu’en opérations, sans compter l’évolution du Tigre Mk3 dont la facture est jugée totalement exorbitante par les allemands eux-mêmes.
      A l’inverse quand c’est Dassault le maitre d’oeuvre d’une coopération internationale (le nEUROn avec 7 partenaires européens par ex.), ça avance, ça délivre dans le planning et le budget prévu.
      Le Bundestag le sait parfaitement.
      Ce que dit E Trappier est simple. Dans un programme international, au-delà du métier d’avionneur il y a un métier bien plus complexe et critique : maitre d’oeuvre ensemblier. Pour « dé-risquer » un programme aussi complexe que le SCAF, il faut a) évidemment que le maitre d’oeuvre ait au moins un CV de maitre d’oeuvre réussi (ça parait évident, mais pas pour tout le monde…) et b) qu’il soit responsable des domaines fondamentaux (comme les commandes de vol par ex.) lorsqu’elles requièrent des décisions directes incombant à la maitrise d’oeuvre.
      Dassault a ce CV.
      Airbus ne l’a pas encore, malgré ses dénégations.
      Le Bundestag sait qu’il est devant un dilemme : d’un côté, soutenir l’industrie alleman-pardon, européenne, et de l’autre, s’assurer que chaque euro de contribuable allemand dépensé dans le SCAF aboutisse à quelque chose de viable in fine.
      C’est le dilemme classique d’André Gide : savoir choisir entre sa mère et la justice.
      Plus les jours passent plus ce dilemme enfle, ce qui les oblige maintenant à sortir du bois.

      • Mat49 dit :

        @Vrai-chasseur, je ne suis jamais d’accord avec NRJ mais ce que vous dîtes me paraît un peu raide pour Airbus sur le passé.

         » l’Eurofighter n’arrive pas à faire aujourd’hui tout ce que fait un Rafale depuis 5 ans, » Certes mais Airbus n’était pas maître d’oeuvre car les responsabilités ont été partagées à chaque fois pour que tout le monde ait de la soupe. Airbus n’était pas vraiment maître d’oeuvre.

         » l’A400M a pris 7 ans de retard et a failli être stoppé s’il n’y avait eu les milliards d’euros supplémentaires déversés par les gouvernements,  » Là oui Airbus est en partie coupable mais ce n’est pas Airbus qui a voulu que plein d’usines dispersées en europe soit impliquées. Là encore les états sont en partie coupable, et largement responsable.

        « le NH90 passe plus de temps au hangar qu’en opérations, » Airbus n’est là qu’un des acteurs du consortium pas le maître d’oeuvre.

        « sans compter l’évolution du Tigre Mk3 dont la facture est jugée totalement exorbitante par les allemands eux-mêmes. » Là oui il y a peut être Airbus en cause car le coût total est exhorbitant pour une mise au standard d’où l’abandon par l’allemagne. Enfin pas que, car Airbus hélicoptère étant principalement en France et un peu en Espagne…

        C’est plus l’organisation des programmes sans réels maître d’oeuvre et au prorata des participations des pays qui a provoqué autants de soucis sur autant de programmes.

        Après sur le SCAF cela n’exonère en rien l’allemagne et Airbus qui veulent reproduire ce type d’organisations dont l’expérience montre qu’elles font exploser les budgets au point de gommer les avantages que devraient donner en principe une coopération sur un programme national.

      • NRJ dit :

        @vrai_chasseur
         » Airbus sait construire des avions, mais n’a pas encore prouvé qu’il sait mener des programmes complexes en tant que maitre d’oeuvre d’une coopération. »/ C’est vrai et c’est bien la raison pour laquelle les allemands ont accepté de laisser le leadership du SCAF à la France et la direction du NGF à Dassault.

        « l’Eurofighter n’arrive pas à faire aujourd’hui tout ce que fait un Rafale depuis 5 ans » Cet argument est hors sujet pour 2 raisons:
        1) Airbus DS n’existait pas quand l’Eurofighter a démarré (c’était MBB au début).
        2) L’Eurofighter est conçu pour d’autres missions que le Rafale. Il est conçu pour l’interception à haute altitude. Ils essayent aujourd’hui de le rendre plus polyvalent, mais ce n’était pas sa mission à la base. Là c’est comme si vous disiez qu’un électricien est mauvais car il ne sait pas faire de la plomberie.

         » l’A400M a pris 7 ans de retard et a failli être stoppé s’il n’y avait eu les milliards d’euros supplémentaires déversés par les gouvernements ». Ah bah c’est un programme complexe.

        Pour le NH90, @Mat49 a répondu mieux que je ne l’aurais fait.

        « sans compter l’évolution du Tigre Mk3 dont la facture est jugée totalement exorbitante par les allemands eux-mêmes ». C’est ça. Et l’Espagne alors ? Ils ont rejoint le Tigre Mk3, ça signifie qu’ils ont plein de thune n’est-ce pas ? Je ne l’aurais pas cru.

        « A l’inverse quand c’est Dassault le maitre d’oeuvre d’une coopération internationale (le nEUROn avec 7 partenaires européens par ex.), ça avance, ça délivre dans le planning et le budget prévu. ». Ce n’est pas exactement la description du Rafale. Il n’y avait pas de retard mais il y a eu des surcoûts non négligeables. Quant à l’équivalent du Neuron, le Barracuda, n’a pas eu de problème particulier. Et si vous voulez un exemple d’avion qui s’est plutôt bien passé, il y a l’A330MRTT. Et puisque vous avez pris l’exemple de l’Eurofighter (un exemple qui me parait inadapté mais soit), alors le C295 s’est bien passé (ou alors je vous laisse me dire quels furent les éventuels problèmes. Je n’en ai pas eu vent).

        Le Bundestag cherche à défendre les intérêts allemands au maximum. Ca ne veut pas dire qu’ils oseront remettre en question le SCAF.

  22. Cw dit :

    jusqu’à, quand nos dirigeants vont-ils nous promener avec cet accord impossible ???ou est notre sécurité militaire industrielle à quand le plan B??on a besoin d un grand De Gaulle….et d interroger les citoyens….

    • scalectric dit :

      Pourquoi remettre le Grandcharles sur le tapis, laissez le se reposer avec les lombrics, il a fait assez de conneries.
      Pire encore:  » interroger les citoyens » la démocratie participative est une anti démocratie, il n’y a rien de plus con.
      Interroger les citoyens sur des sujets dont ils n’ont jamais entendu parler et ne comprennent rien c’est de la démocratie à la Mélanchouille.
      A chaque fois qu’il y a un micro trottoir aux actualités, la plus part des interrogés sont incapables de répondre ou ne comprennent même pas la question.

  23. Jason Bourne dit :

    Donc si on lit entre les lignes, il y a juste eu un accord de principe entre constructeurs mais mais pas du tout d’accord formel avec signature et déblocage de financement immédiat des gouvernements et des parlements respectifs ! Surtout que Dassault et le gouvernement français brillent par leur silence ! Donc Dassault aurait juste dit un petit « oui » pour espérer que Airbus Allemagne obtienne in ewtremis le financement fédéral avant la fin de l’année.
    Finalement, il n’y a pas de véritable accord et les deux « partenaires » se méfient l’un de l’autre comme de la peste. Bref Dassault peut continuer à travailler sur son plan B. Le SCAF reste en sursis avec un acharnement thérapeutique inutile.

  24. Buburoi dit :

    Est ce que Dassault a gagné le bras de fer avec les allemands. Va t’on enfin construire le prototype du SCAF et permettre aux ingénieurs de Dassault de travailler ?

  25. Namroud dit :

    que de temps perdu
    même les Turcs et Sud coréens ont de l’avance, je ne parle pas des usa, chinois et russes avec leur su 57

  26. Titeuf dit :

    Et merde…….
    C’est la fin….
    Si dans les milieux autorisé l’on ne moufle pas c’est que ça sent pas bon pour les intérêts Français,j’en ai bien peur.
    Je vois mal les Allemands célébrer le couple franco-allemand et crier victoire pour la défense européenne,2 choses dont ils se foutent royalement , ça pue cette histoire .
    Qu’est-ce que Macron a concéder, encore,pour son délire de Vizir Européen ???
    Comment et pourquoi Dassault à finalement donner son accord ???
    L’on va vite le savoir, et cela va pas être triste je pense.

    • Sorensen dit :

      Vous n’avez pas bientôt fini avec votre « couple franco-allemand  » qui n’existe qu’en France? Le FCAS repose sur trois acteurs, pas deux : Allemagne-Espagne-France.

      Officies et industriels espagnoles se sont eux aussi réjouis. Cela se comprend, début Octobre, l’Espagne a foutu la pression à la France.

      • Titeuf dit :

        Ben non ,a pas fini avec le couple franco-allemand….
        On nous le rabâche assez souvent dans nos contrées ,que veux tu, a force ça rentre dans la tête….comme une pub avec mère Denis.
        C’est comme la défense européenne….

  27. Olivier dit :

    Cet accord est une mauvaise chose. D’abord parce que les besoins des deux pays sont totalement divergeant en matière de missions, ensuite parce que l’Allemagne n’a de cesse de vouloir siphonner les savoirs faire des industriels français. Par ailleurs, la France possède toutes les compétences pour réaliser seule cet avion de nouvelle génération. Mais une fois de plus, les intérêts français sont sacrifiés sur l’autel de la sacro-sainte coopération franco-allemande, pour des raisons purement politiques et par l’obstination idéologique macronienne. A l’arrivée, si tant est que ce projet aille au bout, un mouton à cinq pattes et des dépassements de budgets importants, style A400M, pour un produit trop cher et trop complexe, dont l’avenir notamment en termes d’exportation est plus qu’un certain.

  28. Mic dit :

    De toute façon cela n’avancera pas avec un montage industriel comme celui ci !
    montage à engendrer des surcouts de débiles…. Pire que l’A400M depuis le temps que je dit que les Allemands ne sont pas suffisamment compétents dans ces domaines….
    C’est avec les Suédois qu’il fallait bosser eux ils savent concevoir un chasseur vs Gripen
    EUX ! ..(SAAB Aero).

    • NRJ dit :

      @Mic
      Sauf que les suédois ne sont pas volontaires pour faire un SCAF. Le Gripen est prévu pour rester en service jusqu’en 2060. Par ailleurs, il y a également le problème du budget que les suédois seraient capables de mettre sur la table, budget qui sera très inférieur àc elui des allemands et espagnols.

    • scalectric dit :

      Bof, ils en ont vendus combien de Gripen ?
      Tant que l’on a pas passé un seuil critique, ça doit pas être très rentable
      Ils vont se faire bouffer par les chinois comme Volvo

  29. Condrieu dit :

    On se calme. Dassault, n’a pas encore donné son accord.

    • Clavier dit :

      Exactement …….
      On est devant une annonce politiquarde, belle déponstration de « wishful thinking » ….on en reparlera quand il s’agira de signer officiellement
      pour l’instant on engrangera des commandes de Rafale preuve qu’on avait eu mille fois raison de quitter la joint venture de l’ACE

    • GHOST dit :

      ..toutes les technologies de Dassault ont été financées avec l´argent de la France.. Dassault n´est pas l´État en France.

      • Gaulois78 dit :

        @GHOST
        Comment se passe les financements chez les autres compétiteurs…
        Growfunding, loterie nationale, private equity, bingo ?

        • Félix GARCIA dit :

          « C’est de la folie, il faut vendre la caravane ! Vous savez ce qu’il m’a dit ? Il m’a dit Banco ! »
          https://www.youtube.com/watch?v=72qb_-OoZ6I
          ^^

        • farragut dit :

          @Gaulois78
          Penser aussi à rajouter « Black Programs » (financement CIA, NSA, NRO, etc.), ou SSP (Secret Space Programs)…
          Remarque : les ouvrages de Michael Salla sur ce dernier sujet sont désormais (presque tous) disponibles en français :
          https://www.amazon.fr/s?k=Michael+Salla

          Sinon, il y a une video YouTube d’une excellente conférence sur les niveaux de secret dans les programmes US, y compris sur les programmes secrets « cachés » dans des programmes publics…
          Paranos s’abstenir ! C’est pire que tout ce que vous avez pu imaginer… 😉

    • Courmaceul dit :

      « 98% des sujets sont réglés, mais Dassault ne signera pas si les 2% restants ne sont pas résolus », assure un proche du dossier à Challenges.

      Challenges 19/11 17h02

  30. patadouf dit :

    Vue la manière d’annoncer cet accord, ça renifle un grand succès de nos négociateurs français… Dans 20 ans on pleure… Notre souveraineté techno nationale sacrifiée sur l’autel du dieu fédéraliste ???

  31. Fralipolipi dit :

    On attendra surtout que Eric Trappier se prononce !
    .
    Sinon, confier la « furtivité » à Airbus Espagne, c très rassurant … on sait tous que ce sont de grands spécialistes historiques du sujet …
    C’est éclairant sur la manière dont les choses fonctionnent …

    • Sorensen dit :

      Transfert technologique à l’Espagne d’une des nations les plus avancées concernant la furtivité, l’Allemagne.

      • Czar dit :

        effectivement vu qu’on n’a jamais vu le moindre avion purement allemand dans le ciel depuis des décennies Technologischer Triumph

      • Fralipolipi dit :

        @Sossotte
        …faut arrêter la drogue mon bonhomme … tu es ridicule sur tte la ligne.

        • ScopeWizard dit :

          @Fralipolipi

          Mais enfin , cher Frali , que s’ est-il donc passé entre vous ?

          C’ est la seconde fois que je vous pose cette question à laquelle à cette heure vous n’ avez toujours pas daigné apporter réponse….

          HEIN ?

          Ben c’ est que c’ est vexant !

          Eh oui .

          Et pardi…

          Pourtant , à une époque , vous vous faisiez même la courte-échelle , aviez des goûts en commun , bref promo et tape dans le dos à tous les étages….

          Comment ça , je raconte n’ importe quoi ???

          Ben non ; la preuve….
          https://www.youtube.com/watch?v=M5gBlDMYvsg

          Alors ? 😉

      • Blurb dit :

        Quel appareil ou drone furtif ont donc conçu les Allemands à défaut de le produire et de l’utiliser ?

        • et v'lan passe moi l'éponge dit :

          Je pense que Sorensen pense à la furtivité du missile Taurus… C’est vous dire à quel point il est déconnecté de la réalité.

  32. Prof de physique dit :

    M….!

  33. Mic dit :

    j’ai oublié de dire que avec les évolutions du Système Rafale on commence à voir
    a quoi va ressembler la version au de la de….. 4.2 pour tous ce qui concerne effaceurs déportés, Cloud etc….
    et puis Macron dans 4 ans il est plus la, et son successeur ne sera peut être pas aussi conciliant avec les Allemands… . .

    • scalectric dit :

      Peut-être pas aussi conciliant mais peut-être plus con.
      Je vais encore mal dormir cette nuit

      • PK dit :

        « Peut-être pas aussi conciliant mais peut-être plus con. »

        Va falloir trouver un sacré champion… Faudra sans doute faire tous les dîners de la jet-set pour y parvenir.

    • Paddybus dit :

      Avec un risque majeur, que le prétentieux, qui en permanence crache sur les Français, soit imposé au niveau européen…. on le subirait alors bien plus…. C’est ma principale inquiétude… il a favorisé la montée de von der lahyène… Peut-on être certain qu’il n’y aura pas de contrepartie…???

  34. GHOST dit :

    ..Lacher du lest afin d´obtenir l´avion ou rester dans des positions qui ne font pas avancer le projet?

  35. Yrr dit :

    Comment faire pour saboter un programme d’armement ? Facile, vous vous associez avec les Allemands, c’est très efficace. Je crois que nos dirigeant le savent et trahissent délibérément la France. Ensuite quand nous nous retrouverons sans rien, on pourra en convaincre les moutons de l’opinion publique : nous achèterons du matériel américain.

    • lgbtqi+ dit :

      c’est sûr, d’ailleurs ils sont déjà là en embuscade.

      Sous votre oreiller. Et dans la salière.

  36. andré dit :

    l’Europe a besoin d’une défense commune, avec des corps d’armées communs et un armement européen.
    (en prime vous aurez des emplois!)

    • Clavier dit :

      Allez dire ça aux Américains….!

    • Jf dit :

      vivement que les générations des boomers et juste la génération suivante soient en terre. vous êtes les pires générations que notre nation a connu. vous avez réussi à détruire ce que les autres générations ont construis en 20 siècles. je ne vous supporte plus, c’était déjà vrai bien avant le COVID, mais là, ça atteint son paroxysme.

      • lgbtqi+ dit :

        C’est bien dommage que vous crachiez sur la gueule de vos parents et grand-parents.

        Vous qui êtes de la génération magnifique, qui n’a jamais rien foutu à part se prendre le nombril en selfie.

        Moi, je vous propose de faire preuve d’un peu d’honnêteté :
        1) vous vous passez définitivement de tout ce que vous devez aux « boomers »
        2) plutôt qu’être le réceptacle passif d’une propagande qui vise à fracturer la société française, vous créez vous-même votre nouveau motif à dissension au sein de la population française.
        3) et comme vous êtes au paroxysme contre les boomers et suivants, pour pas rester une petite pleureuse sur internet, vous faites quelque chose au lieu de couiner.

        • Czar dit :

          lbfezkjhf:shklsdfh-% a dit « une propagande qui vise à fracturer la société française »

          lapsus laconconien

          • lgbtqi+ dit :

            Arrêtez vos projections. Ne confondez pas votre haine (affichée) de la chose lgbt avec sa réception par le reste de la société.
            C’est comme vos histoires contre les USA <- les "chouifs"…

            Vous tournez en rond. C'est pitoyable.

      • Gaulois78 dit :

        @Jf

        La génération Z ne s’intéressant pas trop à la chose militaire,
        on présume d’après votre souhait que vous êtes de la génération Y, celle qui veut hériter, posséder, celle qui ne laissera rien à ses enfants (Z) faute d’avoir suffisamment travailler..Se contentant de dilapider l’effort d’épargne de ses parents, grands-parents…

        J’imagine qu’il vous est insupportable de reconnaître que vous ne serez jamais à la hauteur du sacrifice de vis parents, c’est bien pour cette raison honteuse que vous souhaitez leur disparition pas que pour une raison vénal ?

        On appelle cela un déni..

        Vous ne le savez pas encore mais vous êtes le prochain sur la liste boomer, c’est presque déjà votre tour…

        Je vous conseille une lecture sur la période des 30 glorieuses, c’est prenant :https: //www.babelio.com/livres/Fourastie-Les-trente-glorieuses/382223

        Définition : baby-boomers : individus nés entre 1946 et 1964.

        Génération X : entre 1965 et 1979.
        Génération Y : entre 1980 et 2000.
        Génération Z : à partir de l’an 2000.

        • lgbtqi+ dit :

          Bien dit.

          J’ai toujours eu un mauvais pressentiment une fois arrivée au Z… Pourvu que ce ne soit pas l’Oméga…

          Vous connaissez l’origine de ces lettres ? J’en suis ignorante et curieuse.

          • Gaulois78 dit :

            @lgbtqi+
            Ne sachant pas si votre post m’est destiné (mettre un pseudo de destinataire)

            La recherche sur le net permet de valider l’âge des générations à +- quelques années, il existe même une génération Silencieuse… Il s’agit de la génération 1925-44…Celle qui a connu l’après Grande guerre et s’est manger la 2eme…Les survivants de cette génération Silencieuse doivent fortement contrarié ce JF qui ferait d’après ses propos ferait fortement impression dans un stalag équipé pour l’euthanasie…

            Je lui recommande quelques chansons:
            Mon vieux de Daniel Guichard
            Les vieux de Jacques Brel
            Les vieux mariés de Michel Sardou
            La chanson des vieux amants toujours de Jacky
            Le vieux de Serge Reggiani

            Pour finir sa triste existence je lui recommande J’arrive de Jacques Brel, un chef d’oeuvre…

            http://www.audodo.fr/dossiers/pourquoi-parle-t-on-de-generations-x-et-y-2/

          • lgbtqi+ dit :

            @ Gaulois 78

            Le post vous était destiné : l’indentation des messages le montre.

            Je reste curieuse de l’origine de ces lettres. Pourquoi pas A, B, C par exemple ?

            Quant à vos recommandations musicales, je crains qu’elle tombent à plat pour lui, s’il est comme ceux que je vois : les chansons à paroles leurs sont étrangères, la mélodie leur est étrangère, remplacée par une sorte de dégueulis de notes à profusion et sirupeux que nulle ne peut fredonner, et toute concentration au-delà de 3 min suscite la même réaction que marcher une heure : un cri d’abdication = « ça me prend la teuté ! ».

            Ceux qui ne respectent pas mon pays, ceux qui ne respectent pas la liberté, ceux qui ne respectent pas ceux qui nous ont porté ont droit à toute mon absence de sympathie.

    • Carin dit :

      @andré
      Vous enfoncez tout seul, l’idée que vous voulez porter…
      Votre phrase est du Macron pur jus dans le texte, et vos parenthèses cercle justement ce que les entreprises allemandes, bien relayées par le Bundestag veulent s’accaparer.. les emplois!

  37. Raymond75 dit :

    Coût estimé pour ce jouet pour adultes en uniformes : 100 000 000 000 € !!!

    Quelle honte, quel preuve d’infantilisme de nos sociétés de dilapider ainsi des sommes folles alors qu’il y a tant à faire pour limiter, et surtout s’adapter au changement climatique, que les inégalités augmentent du fait de la soumission de nos politiques à la finance internationale, et que l’on sait que dans les années à venir 3 000 000 000 d’êtres humains ne pourront plus vivre là où ils sont.

    Alors, plutôt que de prendre à bars le corps ces problèmes, on envisage de s’entretuer « pour se protéger », et on laisse des débiles mentaux comme Poutine s’installer au pouvoir …

    En plus, ce ‘système de systèmes’ sera probablement brouillé dès son utilisation en situation de guerre !

    • fabrice dit :

      Surtout que le cahier des charges ressemble un peu à un F35 qu’on espère améliorer (furtivité, connectivité, guerre électronique, travail en interaction avec drones et troupes au sol…)

    • Lucide dit :

      Le changement climatique, arrêtez de nous faire rire. Tout le monde s’en fou.

  38. Hermes dit :

    Si Dassault n’a rien dit, y’a fort à parier que la concession soit française, pour changer…
    On ne peut pas dire que Dassault soit avare en parole quand ils savent qu’ils ont le vent dans le dos…

    • Carin dit :

      @Hermes
      Si Dassault n’a encore rien dit, c’est juste parce que nos amis allemands relayés par nos amis espagnols font du « pousse à la décision », alors que rien n’est acquis pour eux..
      Je m’attends même à ce que des pages entières de journaux soient achetées par Airbus, et consorts, pour faire la promotion de leurs vues, et le dénigrement de Dassault, et de Trappier… (deja vu en Australie)!
      Mais j’ai bon espoir que cet accord s’il se signe, sera comme Trappier et ses mandants le veulent. L’air de rien, il en va de la survie de cette branche d’Airbus, qui sans le SCAF, va se retrouver à sec dès 2030… d’où cette offre faites aux coréens pour s’assurer le MCO de leur avion d’une part, et l’accès à certaines technologies, qui leur permettront d’acquérir un peu de ce qui aujourd’hui leur fait cruellement défaut.
      Et que la partie Espagnole ne s’y trompe pas, si pas d’accord sur le SCAF, c’est leur Airbus à eux qui prendra l’eau, l’accord avec les coréens ne concerne qu’Airbus Allemagne, qui préférera sacrifier le laquais espagnol, plutôt que de mettre le feu à sa maison.

  39. m´enfin dit :

    Une usine à gaz qui ne présage rien de bon, comme (presque) tous les autres
    projets élaborés en coopération.
    L´avenir nous le dira.

    • CaptainàDoc dit :

      On dirait qu’ils ont allumé un feu orange clignotant devant une autoroute à construire !
      Et la furtivité pour Airbus Espagne qui ne maîtrisait déjà pas le FADEC de l’A400M …
      Pour le plan B Dassault, je verrai bien un appareil omnirôle bourré d’IA avec ou sans pilote/Nosa …

  40. Titi dit :

    C’est surtout que l’Allemagne a décidé de se faire la France. Et l’affaire des sous-marins australiens a créé un précédent qui dit que la France est un partenaire faible . Comme pour le tigre, ohb et galileo le transfert de technologies spatiales françaises à l’Allemagne , un budget allemand de l’ESA pour la première fois au-dessus de celui de la France… et tant d’autres dossiers. L’Allemagne ne fait plus semblant d’être leader et fait même jouer l’Espagne et l’Italie contre la France… Depuis le départ du royaume uni , il n’y a plus de contre poids . Et l’Italie et l’Espagne joue un peu le rôle que la France jouait en troisième position… sans compter que les actions se font avec al bénédiction de washington dont Berlin sert les intérêts..
    Il n’y a pas 36000 solutions pour la France. Refuser tout projet avec les allemands et choisir des partenaires moins dominants comme l’Italie l’Espagne et d’autres nations .
    Faire des choix techniques contraints aussi ou bien oser s’endetter bien plus pour garder le leadership militaire….

    • EchoDelta dit :

      On peut aussi arrêter de s’endetter en coupant dans les dépenses… L’autre jour sur une radio, un député lâche que 42% du personnel du tribunal administratif est consacré aux demandes d’asiles des migrants… Si toute l’administration française fonctionne ainsi alors en faisant des choix clairs on arrêtera de dépenser autant en adaptant notre législation, par exemple en limitant drastiquement les recours, et en automatisant les traitements, pour épargner notre administration.

  41. Achille-64 dit :

    Le dernier paragraphe de l’article ressemble un peu à cette blague sur le club de vacances européen:
    – les Anglais à la cuisine,
    – les Allemands à l’animation,
    – les Italiens à la comptabilité,
    – les Espagnols (je ne sais plus),
    – et les Français bien sûr, à l’organisation ..

  42. Grisey dit :

    la fin des brevets français une trahison de plus

  43. SLIL dit :

    macron a t il baissé son pantalon une fois de plus? nous allons bientot le savoir on n’ous parle d’un accord mais pas du contenu de celui ci, tout cela pour maintenir l’illusion d’un couple franco allemand
    inquiettant

  44. Carin dit :

    50% du boulot sans maître d’œuvre désignés ça promet de belles empoignades, et de sacrés retards…
    L’Espagne désignée maître d’œuvre sur la furtivité forcément passive… ça promet aussi!
    J’espère que la présidence n’a rien imposé à Dassault, et au reste de la BITD française, parce que dans le cas contraire, on va s’en mordre les doigts, parce qu’aucunes de ces entreprises ne va forcer le trait pour imposer la meilleure techno qu’ils ont en magasin, et adopteront les bonnes comme les mauvaises solutions émanent d’Airbus…
    Même le NGF risque de ne pas aller beaucoup plus loin qu’un EF2000 à peine amélioré…
    On vient déjà de passer de 80 à 100 milliards d’euros, et vu que c’est pas fini, ce projet en plus de risquer d’être très bancal, risque aussi de nous coûter plus cher qu’un plan B, parce qu’il ne faut pas se leurrer toutes les spécificités françaises seront faites à nos seuls frais, et hors budget!
    Bref, je vais attendre les déclarations de nos élus et de Trappier… mais ça pue… j’ai l’impression que les allemands s’empressent de faire des annonces, comme un superstitieux récite des contres-sorts…
    Je pense que les annonces françaises viendront après les signatures effectives des divers contrats, concernant la distribution effective des divers piliers.
    Ça risque de rendre ces annonces un tantinet exaltées.

  45. SLIL dit :

    macron a’il sacrifier la défense française sur l’hotel de sa chimére européiste on ne sait pas, cette accord semble tellement honteux qu on ne nous donne méme pas le contenu

    • lgbtqi+ dit :

      on salue notre nouveau champion de l’aurtograf. Après inquiettant (sic), avoir sacrifier et une accord.

      Vous savez pourquoi « on » ne vous donne pas le contenu ? ça demande certainement un niveau scolaire supérieur au CE2, à la dix fait rance de la propagande dont vous vous à brevet.

  46. Ber dit :

    Cool ! Un pillage de plus de l’industrie française avec soutien actif du gouvernement français (ou bien de la préfecture américano-allemande de la région France, c’est selon). En avant ! La bonne nouvelle, c’est que bientôt ce pays ne pourra plus perdre grand chose.

  47. ONERESQUE dit :

    Outre le fait déjà souligné qu’il reste à boucler les accords industriels et que l’on attend l’expression franche de la position définitive de Dassault, les déductions basiques rappellent que le SCAF-NGF est, tout à la fois une opportunité de développer la 6GEN, mais aussi 2> un dangereux « trou noir budgétaire » et, enfin 3> une menace létale pour la BITD française aéro 2050…

    1 > UNE OPPORTUNITÉ GEN 6- Car concevoir à la fois :
    – une cellule avec un fuselage carbone-PEEK à nombre de pièces minima alors que l’on ne fait que des ailes en composites et qu’il faudra de grandes soutes
    – un réacteur triple flux cycle adaptatif avec des aubes au carbure de Tantale à très haute température d’entrée turbine genre XA-100
    – des ruddervators arrière de grande taille et leur contrôle commande
    – un radar Bi-bande AESA X et C avec des antennes déportées sur ailes et queue appareil en détection AR
    – une furtivité du niveau du F-35 avec les adaptateurs d’impédance EM, les rails anéchoiques intégrés etc…..
    – des mini-missiles anti missiles MBDA intégrés à départ azimut décalé
    – une IRST 360° pour le suivi panoramique de situation tactique et une nouvelle suite ECM / ECCM à forte puissance
    >>>>
    TOUT CELA nécessite un budget hors d’atteinte d’une seule nation, on est d’accord…..et on ne parle même pas des futurs génératrices montées sur arbre réacteur pour les futurs Laser 900 kW ( faudra sauter çà avec cette génération )

    2 > Un trou noir budgétaire – Les exigences opérationnelles des CHI futurs sont dictatoriales, elles réclameront bien des ultra-furtifs, des missiles en soute donc obligatoirement, du Supercruise pour le Pacifique ou la patrouille, des réservoirs de kérosène énormes, des radars AESA très longue portée et des IRST de surveillance 360° en azimut ….Des SPECS fabuleuses, mais qui mènent OBLIGATOIREMENT à un zinc de la taille d’un F-22, voire d’un feu YF-23, avec une masse au décollage allant jusqu’à 34-35 Tonnes…..un appareil qui va sortir des usines à un CAPEX de 170 à 185 M€ et des coûts OPEX attenants aussi très très costauds…..

    3 > Une menace létale pour notre BITD : Bon, Bis Repetitat 26.000 fois déjà…Qui achètera çà, du 175 M€ acquisition brute?…..Mohamed Ben Salmane, qui aura déjà des TEMPEST-FX comme les Japonais ? …..les Indiens ? le Qatar et au-delà ? ……..NOBODY ! Les preuves de cette menace d' »invendabilité » ont déjà été révélées en empreinte négative par les mesures de recherche de complément de gamme de certains constructeurs…Ainsi, pourquoi BAE a fait feu de tout bois ces 15 dernières années pour promouvoir son montage d’offres commerciales collaboratives avec SAAB sur l’export du JAS-39 ? Et pourquoi AIRBUS DS essaye d’approcher KAI en ce moment même pour réaliser le même type de montage ? AIRBUS DS souhaiterait promouvoir agressivement le BOROMAE dans le futur sur les marchés mondiaux…..Bon, pas besoin d’ergoter, les analystes de ces boîtes savent pertinemment que ce seront les seuls types de chasseurs vendables aux puissances de rang intermédiaires…Pendant ce temps, il ne restera à Dassault que le F6 ou le F7 du Rafale en catalogue….m’enfin….un fighter qui dure aussi longtemps que les vénérables B-52…on a des doutes…….

    • St Chamond dit :

      C’est sûr qu’on voit pas trop comment on pourrait sortir 5 milliards chaque année sur 20 ans en plus des coûts de développement et d’acquisition du Rafale. Mais …

      Meta-Défense promeut régulièrement les méthodes de F.Kendall qui travaillait sous Obama aux acquisitions au secrétariats à la défense.

      Aux E-U aussi le coût des programmes d’armement commence à être insupportable. Face à ça Kendal dit qu’il est possible aujourd’hui, grâce certaine technologie de conception numérique que j’ai oublié, de sortir un démonstrateur en un peu plus d’un an. Il dit qu’ail faut repenser les programmes à partir de ça et développer de petites séries d’avion spécialisé.

      On pourrait pas planifier à horizon 2050 une série de programmes (chasseur léger de supériorité aérienne, chasseur moyen aéronaval, chasseur de guerre électronique …) avec à chaque fois l’objectif de développer quelques technologies clef et la possibilité de faire des coopérations ? Ça permettrait peut-être de solutionner vos 3 points.

      • ONERESQUE dit :

        L’expérience perso de direction de programmes de R&T a convergé pour ma part sur des conclusions voisines de celles de Roper : Seuls des programmes courts, à ambitions mesurées, peuvent survivre à l’inflation folle des coûts de développement, manpower, hardware, software; de nos entreprises européennes habituées à profiter en secteur Défense à des budgets niches « vaches à lait » ( voire les abus Tigre 3 ). Un travail pointu, non amortissable sur de grandes séries, pour des livrables échantillonnaires, qui est bien commodes pour saler les additions et arrangeant au final pour la valorisation boursière, avec le prix de la protection sociale européenne et de la taxation globale dont on connaît les niveaux….

        En résumé > Plus un programme cherche à marier la « carpe et le lapin », plus il doit développer de technos neuves, plus il est ambitieux, et surtout PLUS IL EST LONG….et plus les coûts EXPLOSENT avec une divergence exponentielle qui n’est plus la simple somme des surcouts !!!….

        > C’est une des raisons majeures de la réussite (relative) en spatial d’ ARTEMIS, qui a un coût élevé, mais pas astronomique, car c’est un Lego des boosters de la navette, d’anciens moteurs de la navette, d’un réservoir amélioré de navette….pas de véritable gros développements tous azimuts, des améliorations progressives.

        > Une belle réussite aussi, le prototype de la société BOOM, un supersonique tout carbone construit en un temps record avec un budget limité….succès qui ne débouchera hélas sur rien car Rolls-Royce vient de les lâcher et aucun motoriste ne veut les suivre….

        > AU TOTAL : Dassault devra bien sortir, s’il veut survivre en militaire au-delà de 2045, un monomoteur avec le M-111 successeur du M-88, cellule tout carbone-PEEK, 12 T max au décollage, furtif, delta à ruddervators, où seront recyclés le RBE-2 amélioré, les évolutions de SPECTRA, la voilure du Rafale ? en tout cas, l’équivalent du SLS d’ARTEMIS en chasseur, un lego de vieux éléments éprouvés, mais rafraichis avec des composants remis au goût du jour à coût minimum…..

      • EchoDelta dit :

        Alors si on fait le NGF tout seul on peut déjà diviser par deux les couts… Même si cela reste un investissement conséquent, normalement une nation comme la notre qui consacré 12 milliards d’euros à financer des tests COVID en 2021, devrait pouvoir investir un sixième de cette somme dans son prochain chasseur militaire sans que cela n’émeuve sur le budget de la France. Quand on regarde ce que finance les mairies, les départements, les canton, les régions, etc. comme idiotie, il faut arrêter de pleurnicher sur le budget.

    • farragut dit :

      @ONERESQUE
      D’autant plus qu’avec le YF-22, l’USAF a choisi non pas le meilleur avion, c’est à dire le YF-23 que vous mentionnez, mais celui qu’elle pouvait se payer.
      Et AUCUN F-22 n’a été proposé ou autorisé par les USA à l’export, malgré les demandes pressantes des Israéliens et des Japonais.
      https://www.thedrive.com/the-war-zone/27309/the-only-man-who-flew-both-the-f-22-and-the-yf-23-on-why-the-yf-23-lost
      https://theaviationgeekclub.com/yf-23a-thermal-designer-explains-why-northrop-lost-atf-competition-even-though-the-black-widow-ii-was-stealthier-than-the-yf-22a/

  48. hoche38 dit :

    Encore une affaire foireuse où la souveraineté française aura été balayée dans un but politique aussi évanescent qu’européen.

  49. Bob dit :

    Je mets un lien vers un autre article ou l’auteur explique l’importance du parlement en Allemagne dans la prise de décision financière d’une part et d’autre part des crédits disponibles aujourdui car déjà votés antérieurement qu’il serait ballot de ne pas consommer ( du point de vue des industriels !!!)
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-l-argent-du-scaf-vaut-bien-un-accord-entre-airbus-et-dassault-941374.html

    • Sorensen dit :

      Pour en être réduit à cette narration, Cabirol doit être désespérè. Ce qui me fait plaisir.

  50. Vinz dit :

    Par chez nous on [comprendre les crevards de boomers en clair] aime bien saccager ce qui fonctionnait bien depuis une bonne quarantaine d’année.
    – L’instruction publique
    – Les hôpitaux
    – Le secteur de l’énergie – avec EDF et le nucléaire
    – La police judiciaire
    etc.
    Si on pouvait aussi saccager notre industrie aéronautique, ça serait cerise sur le gâteau.

    • Raymond75 dit :

      Fort heureusement tous les crevards de boomers seront morts dans dix ans, et vous pourrez alors exprimer votre savoir faire pour le plus grand bien des générations futures 🙂 🙂 🙂 parce que vous, c’est sûr, vous aurez le contrôle des politiques et de la finance internationale.

      Et en plus vous aurez le SCAF !!!

  51. vno dit :

    Le tribunal administratif vient de refuser le démantèlement du spot d’accueil de Toulon qui est vide; on attend donc les autres bateaux contrairement aux explications confuses de Moussa notre ministre Catho quasi intégriste d’après sa légende Wiki RPR/UMP/LR/LREM. Plus un rond pour l’armée, Désolé pour les militaires qui n’avaient pas compris… Certains mineurs semblent être déjà à Nancy ce matin, ils vont bien et sont manifestement en train de se renseigner rue Saint Nicolas (fort en géographie les chérubins) sur la façon de rejoindre Amsterdam, pour le seul commerce qu’ils savent pratiquer en Érythrée ! L’autre bonne nouvelle, c’est que EDF vient de se rappeler qu’elle a fermé et démantèle ses centrales à charbons et que pour redémarrer ces centrales nucléaires en janvier, elle a besoin d’environ 100 MW par réacteurs pour chauffer l’eau et que janvier va être tendu, malgré l’effort des Français (surtout du réchauffement climatique qui tombe à point ). Mais tout est prévu, on a signé hier avec l’Allemagne pour la fourniture d’électricité à la France. Je dois dire que la, je ne comprends plus, puisque nos centrales redémarrent. A moins que le tarif préférentiel à bas coût ne corresponde qu’à nos ventes en Allemagne ? L’avenir du SCAF va devenir trés secondaire … le peuple n’a aucune vision climatique et est mauvais au point de faire flamber les beaux projets, il va falloir le changer, faute de pouvoir l’acheter !

  52. OBIOU dit :

    Une victoire politique ? un désastre pour notre pays et nos industries

  53. JM24 dit :

    Dassault va travailler sur le SCAF avec son plan B en parallèle, Et le Rafale F 4.2 et F5.
    2027 plus Macron et lancement du Rafale F5 plus voir le F6 et le plan B un super Rafale.
    C’est aujourd’hui du politique de Macron, il faut a attendre 2027 pour la fin

    • Ératosthène dit :

      @JM24 : Rappel : Du temps de Hollande, on pensait que ce ne pourrait pas être pire après lui, et donc que ce serait nécessairement mieux.
      Beaucoup ont déchanté, et pourraient encore déchanter après l’élection d’un nouveau mondialiste.
      Les gauchistes préfèreront toujours voter pour le successeur de Macron que pour quelqu’un d’autre bien à droite.
      Il ne faut pas penser au futur en rêvant.

  54. xaloy dit :

    «Airbus Allemagne, qui exigeait plus de responsabilités sur les commandes de vol du NGF (Next Generation Fighter) pour soutenir ses bureaux d’études de Manching, voulait obtenir des engagements fermes de Dassault Aviation sur l’après démonstrateur. L’avionneur tricolore n’aurait pas cédé face aux demandes pressantes d’Airbus.»

    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-l-argent-du-scaf-vaut-bien-un-accord-entre-airbus-et-dassault-941374.html

    Une bonne nouvelle !

  55. Paddybus dit :

    cit: Et Airbus Allemagne assure la direction des travaux sur les « effecteurs connectés »
    Une telle phrase n’est elle pas inquiétante si on se rappelle l’A380 et ses problème teutons qui ont retardé le projets d’une bonne année…???? ;0)))))) avouez qu’il fallait la faire celle là non…???

    • Carin dit :

      D’un autre côté, en France, on n’a pas vraiment besoin de drones ailiers fidèles, ou autres.
      Tous ce qui sera militaire en cours d’utilisation sera un ailier fidèle.
      Il ne faut pas perdre de vue le système SCORPION dont à terme tous les matériels seront équipés, et dont les liaisons passeront par nos satellites, ce qui en clair veut dire qu’un matériel en cours d’utilisation au dessus de n’importe quel endroit du fin fond du nord de la France, sera connecté via SCORPION à n’importe quel matériel en cours d’utilisation au fin fond du sud de la France… et comme ces coms sont fortement cryptés, cela revient au cloud de combat qu’Airbus veut mettre en place à grands frais, sous prétexte d’interopérabilité entre forces européennes, alors que celui de l’OTAN sert précisément à ça, que l’actuelle L16 permet justement les échanges entre alliés, et que nos amis allemands s’en servent encore pour que leurs Tornado de renseignements, transmettent le fruit de ce que leurs capteurs récoltent…

      • Paddybus dit :

        @ carin, je faisais juste une allusion au problème de connectique du 380 dû aux allemands qui avaient fait des harnais un peu trop courts…. juste ça…
        Pour le reste, peut-être, peut-être pas… avec les moyens de brouillage, que va donner ce genre de réseau essentiel…???

  56. jean dit :

    On s’embarque dans un très mauvais projet. Quel est notre intérêt stratégique d’y participer ?
    Cela va contribuer une nouvelle fois à nous affaiblir industriellement et financièrement et aussi politiquement.
    C’est un pas de plus vers la fin de la France.

  57. 2cv dit :

    Bon il me semble que du côté français les réactions officielles sont plutôt lentes. Est-ce volontaire ou à cause du Week-end ?
    De plus on souligne fort justement qu’elles ne sont que politiques. Rien du côté de chez Dassault? le premier concerné et très expérimenté « celluliste » pour ce NGF/SCAF. Cela est-il le signe à minima fort, « d’un net manque d’enthousiasme et d’approbation » quant à ce que les officiels Allemands nous indiquent ou veulent nous faire croire avant les fêtes qui déjà arrivent au galop.
    Donc l’emploi du conditionnel, avant les gros mots, doit-être employé.
    Message:
    PHILBEAU……… Help !
    Tu manques sur le site de l’ Helvète, victime que tu es de son goût pour sa sournoisement et pseudo modération estampillée US$.
    Peux tu y remédier ?

    • philbeau dit :

      Je suis persona non grata , ayant essayé de contrer benoîtement quelques commentaires haineux de suisses anti-français survoltés , qui ne passent pas la modération à la sauce Pk ; c’est à dire on laisse s’exprimer des propos hors sujet concernant la France et les français à des degrés où un Sorensen d’ici serait un contradicteur poli , pour bloquer ceux qui ne vont pas dans la doxa du site , où on le sait il est interdit de rapporter toute critique du F35 et du choix du gouvernement suisse , le tout mis en forme sans déroger à ce qui relève d’un réelle modération , c.à.d insulter de quelque manière que ce soit nos chatouilleux voisins . Après , ça reste , une fois qu’on a compris le format , amusant de prendre la mesure de la bêtise de gens qu’on croirait modérés et doux comme le miel de leurs bonbons …et de découvrir une haine réelle là où on ne le penserait pas .

  58. Jf dit :

    comme certaines personnes de chez Dassault et Thalès disent à voix basse, ça était une erreur des le départ d’avoir lâcher du leste lors des 2 premières négociations, ce qui a permis à Airbus d’avoir des leviers de pression. pour en demander beaucoup plus. nous sommes arrivé à des singeries dans les maîtres d’oeuvres de lots. deux entreprises allemandes et une Espagnol attendent avec impatience afin de se faire les poches du savoir faire français dont je rappelle pour certains que nous avons financé par nos impôts. Le plus triste, c’est que l’on sait le résultat que cela donne ensuite, merci l’exemple Airbus et esa. les dirigeants français sont prêts à tout donner, voi à mettre notre nation en péril pour atteindre leurs rêves et leurs ambitions bien aidé par nos vieux.

    • forêt10 dit :

      @ JF
      Safran, Thales, MBDA n’ont au départ (période 2015 – 2017) même pas été consultés.
      Les politiciens Allemands et les incompétents Français ont tout arrangé en catimini et les ont mis devant le fait accompli.
      Seul Dassault avec toutes les peines du monde essaie de sauver ce qu’il reste encore à sauver.
      Reprenez le détails de la répartition des 7 piliers et vous serez fixé.
      Si Dassault perd le leadership du NGF, alors on pourra assister aux funérailles de la BITD Française…

  59. Catoneo dit :

    Sous la plume de Stephen Szabo dans NI, une analyse qui sort de l’ordinaire pour le futur de l’Allemagne :

    « Une conséquence majeure de la réorientation stratégique de l’Allemagne (Zeitwende) sera la réactivation du débat sur la dissuasion nucléaire. C’est une question que personne en Allemagne ne veut discuter, étant donné l’histoire et tout ce qui touche au nucléaire. Cependant, cela deviendra inéluctable pour les hommes politiques à moyen terme. La guerre téméraire du leader russe Vladimir Poutine en Ukraine qui menace de recourir aux armes nucléaires clarifie le défi de la dissuasion nuclaire qu’affronte l’Europe au coeur même de sa politique de sécurité… »
    La suite sur The National Interest :
    https://nationalinterest.org/feature/will-germany-be-next-nuclear-weapons-state-205897

  60. Slil dit :

    l’histoire nous montre que nous pouvons aller très loin dans le compromis, jusqu’à la compromission, voir la collaboration….

  61. Momo dit :

    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-l-argent-du-scaf-vaut-bien-un-accord-entre-airbus-et-dassault-941374.html

    Pour ceux qui ne liront pas tout l’article: pas d’inquiétude, l’objet de ce pseudo-accord où Mme Lambrecht en profite pour mettre une claque en Lecornu, comme si c’était elle qui était à la manoeuvre, c’est de récupérer plusieurs centaines de millions.
    Pou Airbus comme Dassault.
    Sur le plan industriel il n’y a absolument aucun changement.

    Pour les énervés à la zozorensen : on rappelle que Dassault n’est pas sous la férule de l’état et ne mettra pas son existence en péril pour faire élire macron à la tête de l’europe ni lemaire à la présidence.
    Ca vous pouvez en être sûr, Dieu merci!

    • Dedmond dit :

      Lemaire pour assurer son avenir politique est en train de réfléchir et prendre la tangente comme le fit un certain président.

    • philbeau dit :

      Merci pour ceux qui n’ont pas l’abonnement ! Là il était difficile , sur les quelques lignes , de comprendre l’article …

  62. iroise dit :

    « La route est longue et semée d embuches » !!!!!
    Grande grande Méfiance face aux allemands et aussi du locataire du Palais….

  63. Paddybus dit :

    Sujet un peu décalé…. mais voici une vidéo que j’ai trouvé fort intéressante…
    Les gens ouverts, conscients et les réalistes allez y … plein d’infos qui viennent corroborer le point de vu contraire à la doxa…
    Les acharnés de la doxa… surtout n’y allez pas, vous allez avoir bobo la tête…!!!! ;0))))
    https://youtu.be/1I77W2ddzAo

  64. Thierry le plus ancien dit :

    Soulagé de voir la Furtivité entre les mains d’Airbus, car chez Dassault ils ont trop longtemps été des hérétiques sur la question, et même le drone Neuron qui n’a jamais franchi le seuil du prototype est un faible investissement et n’est pas convainquant en pratique. Airbus au contraire peut trouver des partenaires qualifiés aux USA…

    Il est clair qu’avec le conflit en Ukraine les européens ne pouvaient pas annoncer un échec du Scaf, ce qui aurait été considéré comme une victoire pour Poutine à fragmenter l’Europe petit à petit, d’autant que la Russie était en avance dans ce domaine sur l’Europe, mais on peut heureusement en parler au passé ! les sanctions prélèvent leur dû !

    Il n’était pas non plus question de laisser à Dassault la main libre pour nous sortir un Rafale 2 qui ne serait même pas au niveau du f-35 et cela en 2040…

    Donc maintenant que le programme est lancé, reste à faire la jointure en adoptant de nouveaux avions car ceux en service ne tiendront jamais jusqu’en 2040 ou même plus, surtout les mirages restant et les Rafales Marine déjà bien usés car entré en service bien avant les autres Rafales.

    Commander des rafales neuf n’est pas pertinent puisqu’ils seront en mi-vie à la sortie du SCAF, empêchant une commande plus massive de Scaf avec des avions déjà dépassés restant en service 20 ans de plus…, alors que si l’on a du F-35 il ne dépareillera pas notre capacité aérienne jusqu’en 2040 et plus, ils resteront en service tout en étant au top technologique à coté du SCAF.

    • EchoDelta dit :

      Jamais la France n’achètera de F35… Ses caractéristiques n’offrent aucun intérêt pour la France, tant en embarqué que pour l’AAE. Il ne correspond absolument pas aux caractéristiques demandées par la DGA, dès lors je ne vois même pas pourquoi il serait considéré.

  65. Dedmond dit :

    Si Macron a négocié aussi bien la vente et le rachat de l’activité énergie (turbines gaz et vapeur) d’Alstom, je crains le pire pour Dassault et notre BITD. Si tel est le cas, Macron et Hollande auront été les pires fossoyeurs de la France. Wait and see.

    • ron7 dit :

      Pas mieux !
      Pas de coupure de courant de courant cet hiver, les centrales à charbon allemandes vont nous aider !
      Le programme SCAF signé… en rapport avec l’électricité nucléaire qui manque ! Le Co2 des centrales allemandes transféré sur le compte de la France, bah… Oui ou non Question légitime !?
      Pas de commentaires sur ce deal SCAF France-Allemagne, on a signé côté français à l’insu de notre plein gré !? Bref, un silence assourdissant… on a signé quoi ??
      Est-ce que, ça veut dire In Fine, qu’on a finalement accepté de manger 5 ou 6 couleuvres de plus, pour débloquer le dossier !
      Macron qui n’écoute personne, après le dossier controversé Alstom (vente aux USA) a t-il vendu Dassault aux allemands ? Possible !?
      Gouverner, c’est prévoir Macron et le temps long… Une imposture !
      Un bis… attendu : Qu’ils viennent me chercher !!

    • MERCATOR dit :

      Premièrement, dans cette affaire, EDF donc, l’État français n’est absolument pas perdant sur le plan financier,EDF devra débourser environ 200 millions de dollars pour cette transaction, une fois pris en compte les liquidités et dettes de l’activité rachetée. L’activité qui sera acquise par EDF est valorisée au total 1,2 milliard de dollars, du fait d’une trésorerie importante.

      On connaitra peut-être un jour la genèse, Macron n’a pas eu le choix, contraint et forcé par nos amis américains,

      . Ce qui a été insupportable pour les USA c’est qu’Alstom s’engage dans une politique d’alliance avec la Chine sans le feu vert du pays maître de l’énergie, les USA.

      Frédéric Pierucci vice-président Monde de la division chaudière, devait prendre la tête du joint venture avec Shangai Electric dans le charbon, mais aussi le centre des négociations avec la Chine, il n’était pas le seul, visé , également un grand nombre d’autres dirigeants d’Alstom qui avaient participé aux actes incriminés et le PDG en particulier. La détention immédiate et très dure de Frédéric Pierucci dans le cadre de la loi anticorruption était à la fois un avertissement et un chantage à l’égard de l’équipe dirigeante du groupe, et de Macron qui avait en mémoire une affaire récente similaire. où Siemens avait dû se séparer de toute son équipe dirigeante pour les mêmes raisons qu’Alstom : corruption d’États étrangers à coups de dollars, et donc punis par l’émetteur de la monnaie, les USA ( rappelons que les peines peuvent être lourdes, amendes considérables, peines d’emprisonnement pouvant atteindre quarante années !

      Ce dernier n’a pas donc eu le choix comme je l’ai dit plus haut, mais il s’était bien juré de rattraper le coup, et Alstom profita du produit de la vente et du feu vert occulte US pour racheter Bombardier .

  66. PHILIPPE dit :

    A propos de leadership, les achats européens, massifs, de F35 n’augurent rien de bon pour l’autonomie européenne.
    Ne pas oublier non plus que l’Allemagne et différents pays européens du Nord, très à cheval sur la question de la rigueur budgétaire, regardent avec de plus en plus de défiance les pays riverains de la Méditerranée, dont la France, pour leur laxisme budgétaire et leur dette croissante.
    Par contre rappelons nous tout de même que le Concorde, malgré un échec commercial en partie dû à la crise pétrolière, reste une belle prouesse technologique européenne.
    Aussi observons la manière dont nos champions du régalien vont maintenant conduire cet important dossier.

  67. Marco dit :

    L’Europe et surtout les allemands m’emm….. Nous avons les capacités de faire du 100% français. Seule manque la volonté politique subordonnée à cette foutue UE de m…

  68. Mirridate dit :

    Je suis incompetent pour apprecier le bien-fondé des besoins français en matiere d’equipement de defense aerienne etc.. En revanche, j’ai compris que la vision allemande diverge de celle des français. Le choix allemand, particulierement en matiere d’energie et de dependance à la Chine et aux USA,me semble l’affaiblir avant l’horizon 2035 l’Allemagne. Les choix français m’apparaissent plus convaincants pour demain et cela pourrait repositionner la France plus favorablement en Europe. De ce fait le pseudo-partenaire allemand actuel pourrait prochainement s’avérer être un boulet. L’avenir dira si le mariage de la carpe et du lapin etait pertinent. S’il l’est un jour, ça serait une première.

  69. 2cv dit :

    Tout à fait d’accord PHILBEAU, à propos des « reclus en leurs montagnes de certitudes ».
    Si ils étaient courageux ces quelques  » neutres « , on se satisferaient bien, par exemple, de les retrouver à la Bandera ou à la Légion. Mais eux  » Messieurs pas chez nous ». Nous  » on regarde et paie notre assurance Paix aux USA, parce-que par eux nos bras sont tordus pour d’insignifiantes et stupides affaires de fonds chez nous déposés, dont l’origine certes est, peut-être, à discuter « . En clair ( Russie, mafias diverses, la liste est longue ).
    Toutefois il arrive, mais c’est rare, que cette camarilla ( avec en tête le ci-devant « ex pilote de l’IAI « ou plutôt de la MAF, autrement dit, un opérationnel de la Mythomane Air Force et d’autres ) soit, en le disant aimablement, tournée. Un plaisir!
    Quant au roman  » NGF/SCAF « , d’abord de la sérénité et du discernement. Toutefois, il est impossible compte tenu des intérêts de la BIDT Française de se faire embarquer avec un pays qui une fois la paix revenue à l’Est y retournera pour du facile court terme et d’accord, pour la réussite de son économie. Et puis grosse différence essentielle entre l’Allemagne et la France . L’Allemagne est un authentique pays Parlementaire face, depuis 1958, à une République Bonapartiste ou le Parlement se soumet au  » chef  » et où l’on fait la  » loi programme « . Cette dernière pratique a l’avantage pour notre pays de figer dans le marbre des décisions importantes pour la collectivité . Par contre en Allemagne, un programme au  » long cours  » peut-être arrêté très très facilement. Il suffit d’une coalition différente de celle qui a voté le projet structurant ou vital. Et cela en matière de défense si l’on veut se protéger ou avancer dans la clarté, c’est le pire qui puisse arriver.

  70. Olie dit :

    Il ne faut oublier que les allemands vont acheter des F35 pour pouvoirs être autorisés à utiliser la bombe nucléaire américaine mais ils ont un problème les USA veulent entretenir les F35 et ça n à pas était prévu dans le budget.. par contre il faut que M TRAPIER reste le cfef de fil du programme SCAF car c est la France qui utilisera le plus cet avion à fin de remplace notre rafale .. mails il ne faudrait pas encore qu il nous fasse perdre du temps pour le mettre en production pour éviter de développer nos futurs versions du rafale pour rester à la pointe par rapport à nos adversaires

  71. P4 dit :

    Si lors de la visite de notre premier ministre Mme Borne à Berlin le 25 novembre rien n’est signé ou qu’il n’y a pas d’annonce engageante ce sera un gros désaveu pour le Mindef Allemand Mme Lambrech(et pas le chancelier) et Airbus defense, en gros les Allemands tapent de plus en pus fort sur la table et rien ne se passe, pas d’annulation du programme ou une réorientation vers le Tempest, leur position est elle si confortable qu’il le laisse penser?

  72. Paul et Mick dit :

    Le Scaf ! Une idée piégeuse pour le pays, soutenue à bouts de bras par un ? « rêveur hors sol »,notre Président.Le concernant,si cela était la première fois.Mais non! Il y a le précédent d’Alstom qui tache. Cela rappelé, soutenons mieux et différemment Dassault dans cette lutte à mort.J’ose l’écrire.
    Soutien et remerciement à Philbeau, je vous ai relu là où vous savez, et 2cv.Effectivement Avia News, la chose du Calviniste des aéronefs P.Kümmerling, bien secondé par ce représentant de la, dixit 2cv , »MAF »plus l’intermittent Liv »and Let die », au moins,forment une association d’authentiques tartuffes.Depuis juillet 2021, ils « modèrent » à tours de bras.Le but, il faut sauver le soldat F35.Un joujou localement inutile si l’on se réfère aux buts officiellement recherchés au départ de cet appel d’offres Helvétique. Sauf qu’une élite aux commandes a besoin pour ses affaires sombres passées,présentes et à avenir d’une indulgence de la part de l’oncle Sam.Peut importe que le Peuple paie Cash l’addition. il ne s’agit-pas des mêmes comptes. Real spoliation quand tu nous tient !

  73. Lado dit :

    Accord annoncé à Berlin sans aucun commentaire Fr ce qui diplomatiquement est un démenti (qui lui serait perçu comme hostile!)
    Ce matin Eric Trappier parle d’un « pseudo accord politique dans l’Opinion »

    On est loin d’un accord, cela est la seule certitude

  74. Apoetes dit :

    Les Allemands ont passé commande pour du F35 Américain…35 avions… au prix unitaire et avec un coût de maintenance pharaonique…vous pensez vraiment que le SCAF va voir le jour ?

  75. Alfred dit :

    Trois jours après l’annonce de la ministre de la défense allemande et les applaudissements de l’Elysee, toujours aucune réaction de Dassault, malgré un week-end permettant de la préparer au calme. Ça commence à faire long pour une affaire soit disant réglée à part quelques points de détail. L’hypothèse du coup fourré politique destiné à faire plier Dassault pourrait donc se confirmer, d’autant plus que le ministre de la défense français reste muet sur le sujet.

  76. Neys L dit :

    De toute façon ,ils sont une guerre en retard. L’avion d’aujourd’hui c’est un avion volant à 100 KM de haut pour annihiler tout départ de missile .

  77. Felipe dit :

    lgbtqi+
    j’ai rien compris
    mais vous ne répondez pas aux questions