Un militaire de l’armée de Terre a perdu la vie après avoir été percuté par un train lors d’un exercice dans le Var

Un jeune militaire du rang de l’armée de Terre a perdu la vie dans la soirée du 17 novembre, après avoir été percuté par un train assurant la liaison entre Nice et Marseille, à la hauteur de Puget-sur-Argens, dans le Var. Deux de ses camarades ont été légèrement blessé et un troisième est en état de choc. Ils ont été hospitalisés à Fréjus.

Selon les explications données par le ministère des Armées, cet accident est survenu lors d’un exercice de synthèse entrant dans le cadre d’une Formation générale élementaire [FGE], qui permet d’accéder au grade de caporal. Dix militaires du rang, encadrés par un chef de groupe, y prenaient part.

D’après la presse locale, ce groupe, issu d’un régiment originaire de Tarbes, a franchi une voie ferrée au moment où le TER Nice-Marseille arrivait à la vitesse de 140 km/h. Malgré un freinage d’urgence, le conducteur de la locomative n’a pu éviter l’un des militaires, qui avait trébuché sur la voie. Quoi qu’il en soit, une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du drame. Et le parquet militaire de Marseille s’est saisi de cette affaire.

« Toute l’armée de Terre est profondément touchée par cet accident. Sébastien Lecornu, ministre des Armées, présente ses condoléances les plus sincères à la famille et aux proches du militaire décédé », a fait savoir le ministère des Armées, via un communiqué.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

64 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Seigneur , quelle tragédie…..quelle tristesse…..

    Sympathies sincères à la famille , aux proches , courage aux frères d’ armes !

    Merci Soldat ; merci à Toi .

    Prompt rétablissement à Tous !

  2. Robert dit :

    Paix à son âme et condoléances à sa famille et ses camarades.

  3. thrx dit :

    Condoléances à la famille de la victime, qu’il repose en paix.

  4. Gandalf dit :

    Ridicule! Dans les fait ca sera la France qui armera le drone pour frapper des groupes terroristes au Sahel etc… Donc sa devrait etre Hammer de base.
    Il est grand temps de revoir la copie concernant les coop avec les boschs!

  5. ScopeWizard dit :

    140 km/h , en gros c’ est du 40 m/s .

    Ça signifie que si la traversée du groupe s’ est par exemple effectuée en sortie de courbe , par exemple à un point ou la voie est bordée d’ un talus grassement terreux et herbeux voire d’ un mur d’ isolement , non seulement il se peut que l’ intensité du bruit perçu se soit avérée trompeuse quant à la distance réelle du train en approche ( exemple typique de présence de brume ou brouillard qui amplifierait d’ autant ce phénomène d’ atténuation ou même de direction ) , mais également qu’ il eut été très difficile de le voir arriver .

    Et donc en cas de pépin , en 5 secondes à cette vitesse le train parcourt 200 mètres .

    Par conséquent , à supposer que le freinage ne soit intervenu qu’ une seconde avant voire deux , il est évidemment déjà trop tard , inévitablement le train va « taper » ce qui se trouve sur son passage sans parler de l’ effet du souffle d’ air déplacé par toute cette masse en mouvement qui occupe un certain volume susceptible de « happer » et bien-sûr de toute la force d’ impact .

    Toujours sur le plan de la sécurité , il faut également bien avoir conscience qu’ entre la fermeture complète des barrières et le passage effectif du train , sur un passage à niveau à fonctionnement automatique , l’ intervalle de temps peut se situer entre 10 et 20 secondes , pas davantage .

    Donc imagine si le train roule à 160 km/h ou à la vitesse de 45 mètres par seconde….

    Bref , soyons prudents….

    • PERATON dit :

      Michel CHEVALET, sors de ce corps….

    • Sempre en Davant dit :

      Scope, d’autres informations sortiront et seront confirmés ou non lors du procès.
      Ainsi: https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/var/frejus-et-saint-raphael/on-en-sait-plus-sur-l-accident-qui-a-coute-la-vie-a-un-militaire-dans-le-var-ce-jeudi-2658044.html

      D’ici là, comme les proches vont aller chercher des informations sur le web, nous devrions garder nos hypothèses pour nous même, en nous souvenant qu’il n’y a pas d’entraînement anodin.
      Les risques consenti servant à la sécurité de tous par ce qu’ « au besoin, en opération, au péril de sa vie »…

      Il y aura assez d’épreuves pour chacun, et de « fluos de noir vêtus »…

      • ScopeWizard dit :

        @Sempre en Davant

        Entièrement d’ accord d’ autant qu’ en règle générale , je ne commente pas ce genre d’ actualité .

        Néanmoins , et si vous voulez tout savoir , pour il y a des années en avoir fait l’ expérience , j’ estime qu’ il vaut parfois bien mieux se servir d’ un tel évènement afin de « prévenir » plutôt que « guérir », ceci en sensibilisant sur certaines réalités que beaucoup semblent négliger , ce qui le cas échéant pourrait alors amener son lot d’ éléments utiles le jour venu .

        Oui , dix fois oui , 140 km/h ou 40m/s c’ est rapide ; il faut faire gaffe .

        Merci du lien .

      • Bench dit :

        Plutôt que de faire des supputations inutiles et stériles sur la vitesse des trains, le bruit, le freinage et aussi pourquoi pas le sexe des anges, je me dis sérieusement que l’ enquête à venir fera toute la lumière sur ce tragique accident. On ne sait pas grand chose de précis au sujet de la situation qui a amené ces militaires à franchir une voie ferrée à cet endroit. Et ce ne sont pas les articles de presse publiés à chaud depuis l’accident qui feront la lumière sur ce tragique accident.
        En attendant, respect à ces gars qui s’engagent et payent de leur vie cet engagement.

        • vno dit :

          L’enquête dira que c’est la faute à pas de chance … Le responsable de la chute mortelle ne pouvant être interrogé et étant la seule victime ! La justice prononcera un nom lieu ! De brillantes carrières ne verront jamais le jour dans la plus grande discrétion au cas ou certains auraient mentis ! Le chef d’état-major de l’armée de terre viendra s’excuser avec les parents à TPMP pour qu’ils ne déposent pas plainte si l’équipement de leur fils était inadapté à la mission … Grandeur et servitude des militaires !

          • ScopeWizard dit :

            @vno

            Le pire , c’ est que cette description par anticipation du cours des évènements à venir et surtout à prévoir , est vraiment très réaliste par rapport à certaines « réalités » .

            Et c’ est bien malheureux .

        • ScopeWizard dit :

          @Bench

          Oui , alors surtout n’ oublie pas de ramener ta fraise et de faire ton intéressant .

          Pourfendre le Scope ayant ceci de certainement très distrayant .

          En attendant , le Scope ayant lui aussi vécu ce genre de « fatalité », c’ est donc un peu pour ça qu’ il se sent autant concerné .
          Par conséquent , à son niveau s’ entend , il fera tout pour que d’ autres prennent conscience et évitent de s’ exposer sans avoir bien à l’ esprit ce qu’ il peut arriver à s’ aventurer sur une voie ferrée , même si on sait ce qu’ on fait peu importe .

          Voilà pourquoi il ramène aussi bien sa fraise que sa science ; on va dire qu’ il a comme une idée de ce dont il est question .

          • Bench dit :

            @Scope: pour l’instant c’est plutôt toi qui la ramène à répétition ta fraise avec tes cogitations hs sur la vitesse des trains et l’âge du capitaine. 3 commentaires spécieux.
            Et pour faire simple, je me fout éperdument de savoir que tu as « aussi vécu ce genre de « fatalité » ». C’est tout simplement hors de propos ici où l’article rapporte un dramatique accident qui n’a pas besoin que des rigolos s’amusent à radoter et pondre des évidences. N’importe qui de sensé sait que l’accès aux voies ferrées est strictement interdit et qu’il y a risque de mort. Donc inutile d’en rajouter en mode moi je sais et je préviens. L’enquête en cours sur ce dramatique accident déterminera les responsabilités, les erreurs éventuellement commises et on s’y tiendra. Point!
            Tu aurais mieux fait de te contenter de ton premier post, celui où tu disais sobrement :  »
            « Sympathies sincères à la famille , aux proches , courage aux frères d’ armes ! »

          • ScopeWizard dit :

            @Bench

            « pour l’instant c’est plutôt toi qui la ramène à répétition ta fraise avec tes cogitations hs sur la vitesse des trains et l’âge du capitaine. 3 commentaires spécieux. »

            « spécieux » ?

            En l’ occurrence , intéressant comme choix de mot….

            Je te la fais courte ; si mes interventions et leur contenu ne TE conviennent pas , par exemple si à TES yeux elles sont à ce point HS ou « spécieuses » , TU t’ adresses au principal intéressé , à savoir le modérateur .

            Et c’ est lui qui en décidera ; personne d’ autre .

            « Et pour faire simple, je me fout éperdument de savoir que tu as « aussi vécu ce genre de « fatalité » ». »

            Mais que m’ en voici surpris , si tu savais ; à un point ahurissant .
            Rassure-toi , il y a longtemps qu’ il est clair que tout doit tourner autour de ta superbe .

            « C’est tout simplement hors de propos ici où l’article rapporte un dramatique accident qui n’a pas besoin que des rigolos s’amusent à radoter et pondre des évidences. »

            Mais ça c’ est ton avis , le TIEN à TOI , et ce n’ est rien de plus que ça .

            « N’importe qui de sensé sait que l’accès aux voies ferrées est strictement interdit et qu’il y a risque de mort. »

            Non , pas forcément ; sachant qu’ en plus les gens supposément « sensés » ne sont plus si nombreux .

            Par exemple , certaines substances obscurcissant les capacités de jugement , sensé ou pas , le résultat est le même .

            « Donc inutile d’en rajouter en mode moi je sais et je préviens. »

            Nooôoon , bien-sûr , comment donc ; fermons plutôt notre gueule et puis si quelqu’ un en crève , ben tant pis ; on dira que c’ est la vie….que ce n’ était pas nos affaires , donc chacun pour soi puis éventuellement avec un peu de chance , et Dieu pour tous .

            « L’enquête en cours sur ce dramatique accident déterminera les responsabilités, les erreurs éventuellement commises et on s’y tiendra. Point! »

            Et donc à y être , vas-y dis-moi tout ; ce sont donc les conclusions du résultat de ladite enquête qui empêcheront qu’ un nouveau drame se produise , n’ est-il pas ?

            Ah ouais , t’ es vraiment un futé toi ; comment n’ y avais-je pas pensé…..

            « Tu aurais mieux fait de te contenter de ton premier post, »

            Ben tu vois je ne me suis pas « contenté » , au contraire j’ ai trouvé plus intelligent et surtout beaucoup plus altruiste d’ en rajouter , notamment d’ insister sur le risque encouru afin que d’ autres prennent conscience du danger et que ça ne leur arrive pas .

            Je sais ; c’ est « spécieux » .

            M’ enfin , je sais ce n’ est là qu’ un détail , mais 400 à 500 personnes se font tuer chaque année sur ces voies si fréquentées de tous ces « sensés » qui savent que l’accès aux voies ferrées est strictement interdit et qu’il y a risque de mort .

            Puis il y a les conducteurs de trains aussi , qui de leur côté organisent à chaque fois une mémorable sauterie lorsque ça leur arrive de « taper » .

            CLAP CLAP CLAP

            Excellent , Bench ; tu es excellent….

    • VinceToto dit :

      Vous semblez réellement bouleversé.
      Hypothèse. Si le conducteur de train a eu le temps de déclencher un freinage d’urgence c’est que la visibilité était très suffisante pour traverser à pieds en faisant attention.
      Normalement c’est les ponts, tunnels qui sont dangereux. Sinon il ne faut normalement pas longtemps pour sortir, ou sortir quelqu’un, de la voie quand un train arrive.

      • ScopeWizard dit :

        @VinceToto

        « Vous semblez réellement bouleversé. »

        Ben oui , c’ est toujours triste voire bien plus que ça .
        Eh puis aussi , ça me rappelle des souvenirs….évidemment pas des plus agréables….du côté de Vincennes me semble t-il….

        « Hypothèse. Si le conducteur de train a eu le temps de déclencher un freinage d’urgence c’est que la visibilité était très suffisante pour traverser à pieds en faisant attention. »

        Je n’ en suis pas si sûr , voyez-vous…

        « Normalement c’est les ponts, tunnels qui sont dangereux. »

        Sur une voie ferrée avec du trafic régulier notamment du train rapide ? Dans ce cas , tout est dangereux .

        « Sinon il ne faut normalement pas longtemps pour sortir, ou sortir quelqu’un, de la voie quand un train arrive. »

        Tout dépend ; tu as six gars qui courent avec par exemple plusieurs voies à traverser , tu as le dernier qui tombe pile là où il ne fallait pas sauf qu’ il est lesté d’ un lourd chargement et qu’ en plus il s’ est blessé donc peine à seulement se relever voire n’ est plus tout à fait conscient , le temps que ceux qui sont devant s’ en aperçoivent , réalisent et se précipitent l’ aider , le train qui n’ était qu’ à 300 m au moment de sa chute ( environ 6 à 7 secondes ) est déjà sur lui , même s’ il freine sec il ne pourra pas s’ arrêter à temps , c’ est trop tard .

        Faut pas croire , à 140 km/h le temps file à une vitesse hallucinante , ça va très vite .

        Imagine ton copain étendu sur la voie , le train qui déboule , voire pourquoi pas un autre qui circule sur l’ une des voies à traverser pour porter secours au copain resté par terre , autre train qui lui aussi sera à ton niveau dans quelques secondes et vois ce qu’ il te reste pour agir ; eh oui , c’ est pour ça que traverser une voie ferrée n’ est vraiment pas conseillé comme sport de masse….

        Bref , souvent ça se joue à presque rien….

        • VinceToto dit :

          En groupe, il faut parfois mieux traverser les voies dangereuses en rang plutôt qu’en file. En file? En mode tactique discret pour ne pas se faire repérer tout en repérant les potentiels dangers, très peu de risques, moins que seul en fait.

          • lgbtqi+ dit :

            En plus, c’est bien, le ballast, il fait pas du tout de bruit sous les semelles et on y marche en parfait équilibre. Et la nuit, c’est bien connu, on entend moins bien.

      • lgbtqi+ dit :

        n’oubliez pas de nous en faire la démo par l’exemple.

        • VinceToto dit :

          Essayez traversée de virage en montagne par tempête de neige en sortie de tunnel. Quand faut y aller, faut y aller. Et Vite.

    • Gégétto dit :

      ScopeWizard,

      Salut Scope!
      |Toujours sur le plan de la sécurité , il faut également bien avoir conscience qu’ entre la fermeture complète des barrières et le passage effectif du train , sur un passage à niveau à fonctionnement automatique , l’ intervalle de temps peut se situer entre 10 et 20 secondes , pas davantage .

      [Donc imagine si le train roule à 160 km/h ou à la vitesse de 45 mètres par seconde….]

      Non l ami, même si la vitesse du train est de 160km/h le temps écoulé entre la fermeture effective des barrières et le passage du train sera toujours le même, environ 25 secondes. Parce que les pédales d annonce du PN seront situées à une distance telle du PN(passage à niveau) qu il y aura toujours ce délai de 25 secondes entre la fermeture effective des barrières et le passage du train.

      explication du fonctionnement d un PN:
      Lorsqu’un train arrive sur un passage à niveau, la séquence est la suivante :
      Le train passe sur les pédales d’annonce : clignotement des feux rouges, tintement des sonneries.
      Au bout d’une temporisation de 6 secondes : abaissement des barrières.
      Les barrières se baissent durant environ 8 à 10 secondes.
      Quand elles sont abaissées, arrêt des sonneries.
      Par sécurité, un délai supplémentaire de 10 secondes est prévu avant le passage du train.
      Passage du train.
      Environ 5 secondes après le passage de la dernière voiture du train, réarmement : extinction des feux rouges et ouverture des barrières.

      Le code de la route te dit de t’ arrêter au feu rouge qu ‘il soit fixe ou clignotant. Sur un PN les barrières servent à matérialiser la limite route/voie ferrée; pas à arrêter les véhicules routiers.

      Cela étant il s agit malheureusement d un drame et l on ne peut que sincliner.

      • ScopeWizard dit :

        @Gégétto

        Salut Gégétto ! 🙂

        « Non l ami, même si la vitesse du train est de 160km/h le temps écoulé entre la fermeture effective des barrières et le passage du train sera toujours le même, environ 25 secondes. Parce que les pédales d annonce du PN seront situées à une distance telle du PN(passage à niveau) qu il y aura toujours ce délai de 25 secondes entre la fermeture effective des barrières et le passage du train. »

        Et non ; et à mon avis c’ est là où se situe l’ erreur .

        Toi tu parles du moment où le signal lumineux comme sonore commence suivi par les barrières qui à leur tour entament leur descente .

        Tandis que ma pomme parle de l’ intervalle de temps entre des barrières qui ont fini de s’ abaisser et le passage effectif du train .

        Et c’ est là que beaucoup se font avoir ; parce que parfois il ne va pas s’ écouler plus de 10 secondes .

        Si je suis aussi affirmatif , c’ est que je me suis rendu sur place pour constater par moi-même et mesurer à l’ aide d’ une montre-chrono ; maintenant , vu que ce n’ est vraiment pas mon sport favori et qu’ on dira que je n’ ai pas que ça à faire , ça ne date pas non plus d’ aujourd’ hui ; par conséquent , depuis tout ce temps , il est possible que les choses aient changé .

        Ben , tu sais ce que je fais faire ?

        Dès qu’ une occasion se présente , je tâcherai de comparer en reprenant la mesure sur le même passage à niveau , je verrai bien ce qu’ il en est .

        Merci de tes explications !

        Attends , tu as écrit quoi , là ?

        « Par sécurité, un délai supplémentaire de 10 secondes est prévu avant le passage du train.
        Passage du train. »

        Ben voilà , 10 secondes ; soit exactement le temps que j’ avais mesuré à l’ époque .

        « Le code de la route te dit de t’ arrêter au feu rouge qu ‘il soit fixe ou clignotant. »

        Oui , c’ est tout à fait ça .

        « Sur un PN les barrières servent à matérialiser la limite route/voie ferrée; pas à arrêter les véhicules routiers. »

        Heu…alors je ne sais pas quel est le bougre de Prix Nobel qui a pondu une connerie pareille , mais non ; les barrières servent bel et bien à empêcher toute incursion sur la voie ferrée , alors peut-être pas à « arrêter » mais au moins à dissuader de tout franchissement , autrement une large ligne tracée au sol voire un portique assez haut suffiraient .

        Tu comprends bien qu’ un tel système de barrières ne sert pas à seulement « matérialiser » , c’ est une sécurité , quitte à ce que ce soit une sécurité supplémentaire qui se rajoute aux autres .

        « Cela étant il s agit malheureusement d un drame et l on ne peut que sincliner. »

        Oui ; s’ incliner : mais pas forcément rester passifs .

        • Gégétto dit :

          ScopeWizard,

          Salut!
          Oups! mes doigts ont fourché, ou mon cerveau d ailleurs, dans mes explications.

          Le délai entre fermeture effective des barrières et le passage d un train ce n ‘est pas environ 25 secondes comme je l ai écrit, mais environ 15 secondes ; c est ce délai de sécurité supplémentaire.
          Putain pourtant j ai pas abusé de substances illicites, j ai vu que j avais écrit 10 secondes!!!

          Te déplace pas inutilement sur le terrain regarde cette vidéo avec le chrono en main:
          https://youtu.be/WeTRsdW3UjQ

        • ScopeWizard dit :

          @Gégétto

          Salut Gégétto ! 🙂

          Merci du lien !

          Alors perso entre la complète fermeture et le passage de ce TGV , montre-chrono en main , sur cette vidéo moins de 15 secondes ( 14.94 sec ) .

          Perso , j’ avais in vivo mesuré sur un PN du côté de Muret ; me semble t-il sur la ligne Toulouse-Saint-Gaudens , celui où un accident mortel s’ était produit quelques jours auparavant .

          Donc pas de TGV de 200 mètres de long pour 160 à 330 km/h en régime de croisière normal suivant les tronçons , mais à mon souvenir , plutôt du train régional filant à 160 km/h max .

          Temps mesuré : 10 secondes soit 5 de moins que pour ce TGV .

          C’ est dire si ça va vite et si le danger est grand .

          « Putain pourtant j ai pas abusé de substances illicites, j ai vu que j avais écrit 10 secondes!!! »

          Ben oui , c’ est bien ça , je confirme : 10 secondes .

          Mais évidemment , parfois c’ est sans doute plus , n’ en doutons pas .

          Tout va bien . 🙂

  6. Auguste dit :

    Ils ont franchi la voie ferrée à plat ventre?.Excusez,je pensais à la Section d’Epreuve à St Jean.
    Sincères condoléances à ses proches.

  7. Sempre en Davant dit :

    Toutes mes condoléances à sa famille et à ses camarades.

  8. Ducleroir dit :

    pas besoin de temps de détails cet un tragedique accident tout mes condoléances à la famille et ces proches ainsi qu un bon rétablissement à ces compagnons de section

  9. Alfred dit :

    Ça va peut être choquer, mais indépendamment du mort et des blessés, il est clair que des consignes de sécurité n’ont pas été respectées. D’une part, parce que le groupe n’avait rien à faire sur une voie ferrée ouverte à la circulation des trains, et d’autre part parce que le risque de la traversée de la voie n’a pas été correctement évalué. Le chef de groupe, le chef de section, le commandant de compagnie et le responsable du bureau instruction peuvent préparer leur caleçon en zinc.

    • Bangkapi dit :

      Et pourquoi pas le commandant de la région militaire ?
      Faut arrêter les conneries, des gens qui traversent des voies ferrées à pied il y en a tous les jours, civils comme militaire.
      S’il y a une responsabilité ( et il y en a une ) elle ne peut se trouver que sur le terrain et celui qui n’a pas évalué le risque sur place.

      RIP soldat.

    • PK dit :

      « D’une part, parce que le groupe n’avait rien à faire sur une voie ferrée ouverte à la circulation des trains, et d’autre part parce que le risque de la traversée de la voie n’a pas été correctement évalué. »

      Il est clair qu’il y a erreur, puisqu’il y a un mort. Après, l’armée, ce n’est pas pour entraîner des bisounours à Disneyland. Si l’on ne peut entraîner une section auprès d’un secteur naturel de combat, alors on ferme l’armée.

      Union de prières avec la famille.

    • Buburoi dit :

      Il y a une enquête judiciaire et une enquête de commandement. Il y aura donc des sanctions administratives et un procès, avec des parties civiles. Le chef de corps sera en première ligne, plus que les lampistes.

  10. Kamelot dit :

    Respect à la victime, condoléances à sa famille, ses amis et camarades. C’est terrible!
    De même, soutien au conducteur du train.

    Connaissant ces exercices militaires et le risque ferroviaire par mon vécu, la conjonction des deux augmente grandement la possibilité d’un accident. Effectivement: prudence!

  11. Plaige dit :

    Bravo M. Lagneau ! Ne vous laissez pas marcher sur les pieds pénibles qui sont nombreux malheureusement. Les « pénibles » comme @Dompal, « ça ose tout et c’est même à ça qu’on les reconnait ! »
    J’en profite pour vous remercier pour la qualité et la diversité des articles au quotidien qui rendent ce site passionnant. Sursum corda !

    • Anaxagore dit :

      Rien à ajouter. Je ne peux que remercier M Lagneau pour tout ce temps passé à nous informer.

  12. Vieux margi dit :

    Repose en paix camarade…condoléances à la famille ,bon rétablissement aux autres camarades et au conducteur du train…

  13. Castel dit :

    Tout en joignant mes condoléances à ceux qui les ont déjà exprimées sur ce site, je voudrais attirer l’attention sur un point concernant les manœuvres et les exercices militaires en temps de paix :
    J’avais évoqué les quatre morts pendant les manœuvres à Münsingen lorsque j’étais dans les FFA; cet accident s’était produit suite au renversement d’un unimog ;
    Mais ce que je n’avais pas précisé, c’est que cet accident s’était produit sur une petite route qui menait au camp, et non pas à l’intérieur de celui-ci, car le chauffeur s’était retourné dans le fossé pour éviter un véhicule civil qui arrivait en sens inverse…
    Donc, il y a une conclusion à tirer de ce genre d’accident :
    Lors d’exercices d’entrainement en temps de paix, il me semble nécessaire que l’encadrement rappelle à la troupe que le fait de les réaliser dans des zones civiles, n’est pas synonyme de sécurité, en effet, personne ne s’attend à voir surgir des militaires, et cela demande une vigilance équivalente pour nos soldats que s’ils se trouvaient en zone de conflit !!

  14. Lolo dit :

    Et pas un mot pour le conducteur du train, qui, impuissant, a vu l’inévitable arriver sous ses yeux.
    Cette personne sera traumatisée à vie et ne pourra probablement plus exercer son métier, nourrir sa famille.
    Après tout, ce n’est qu’un « civil »…

    • Castel dit :

      Bien sûr, ce conducteur de train est une victime « collatérale » de cet accident, mais qu’on le veuille ou non, les principales victimes sont bien les militaires et leur famille…
      D’ailleurs, puisque vous abordez le sujet, a-t-on parlé du traumatisme qu’a dû causé au conducteur du train la mort des six adolescents concernant l’accident de Millas…
      On a beaucoup entendu parler du chagrin des familles et de l’état psychique de la conductrice du car scolaire, mais pas un mot sur celui du conducteur du train, alors, pourquoi faudrait-il en parler pour un accident concernant des militaires ?

    • ScopeWizard dit :

      @Lolo

      C’ est pire que ça ; certains s’ y habitueraient presque car au cours de leur carrière dans la fonction ils vont « taper » plus d’ une fois….

      Demandez à certains conducteurs , le nombre de suicidés par TGV par exemple….

      « Taper » , quand tu es conducteur de train , ça peut arriver ; et vu la masse , l’ inertie , la vitesse , en général c’ est mortel…..

      Combien ont même vu de tels candidats au suicide se fendre d’ un large sourire avant de les taper….

      Tu comprends ? Le type est face à toi , tu as même l’ impression qu’il se marre , et toi tu vas le tuer parce que tu ne peux rien faire pour éviter ça .
      Tu es donc réduit à l’ impuissance la plus totale et tu sais que tu vas ôter la vie à un être qui a probablement une famille , des proches , etc…

      Raison pour laquelle , ceux qui trouvent que les cheminots conducteurs de trains sont trop payés , trop privilégiés , ou sont de gros branleurs , feraient bien mieux de se renseigner sur certains « aspects » du métier auxquels beaucoup sont confrontés .

      Sachant bien que chaque année , CHAQUE ANNÉE , du moins était-ce encore le cas durant la période 2010-2015 , ce sont 400 à 500 personnes qui seront « tapées » .

      Eh oui , le conducteur est à chaque fois aux premières loges….

      Mais évidemment , si tu comptes sur la vox médiatique pour en faire état , tu peux toujours attendre….

  15. Superdidier dit :

    vous ne connaissez pas la configuration du terrain, ni la distance a laquelle le conducteur a freiné, ni l’état de fatigue physique et mentale du groupe (peu qu’ils aient passés un bonne nuit de sommeil pendant un stage).
    Lorsqu’on franchit une piste ou une route ça se fait en formation ligne avec un certain espacement entre les personnels 5 a 15 mètres en général, le temps de se rendre compte qu’un camarade a chuté , parcourir cette distance, le relever avec peut être 30 a 50 kg d’équipements, l’épuisement et le manque de lucidité ou peu de visibilité ca n’est pas si facile d’aller relever un soldat (lui aussi probablement tout équipé donc pesant certainement plus de 100 kg) .

    • ScopeWizard dit :

      @Superdidier

      Voilà ; c’ est bien ça .

      Effectivement , relever ou porter secours à un camarade dans l’ urgence avec la menace imminente d’ un sur-accident , comme ça en parlant ça a l’ air facile , sauf que ça ne l’ est pas .

      Merci d’ avoir explicité la chose ! 🙂

  16. dragon para dit :

    @dompal
    Et bien bravo dompal pour votre forminable commentaire. J attendais de voir jusqu’où va votre médiocrité et bein pas déçu, j imagine la tête de victime que vous devez avoir pour vous comporter comme ça. Bref, si vous souhaitez donner du crédit à votre pseudo bein c est raté, pour le coup, vous vous êtes viandé lamentablement.

  17. Czar dit :

    Condoléances aux proches, courage aux camarades.
    Pour le reste, nous n’étions pas sur le terrain, nous savons rien de leurs état de fatigue etc

    • Czar (le vrai) dit :

      putain c’est trop compliqué pour ta petite tronche de prendre un pseudo A TOI, sans empiéter sur celui des autres et créer -volontairement en plus puisqu’on te l’a expliqué – de la confusion sur ce forum ? Ca fait des années que celui-ci est associé à MA personne sur ce forum alors tu ravales tes grosses larmes bleues de dessin animé japoniais et tu cogites fermement pour trouver une autre signature à tes pavés qui n’atteindront pas à l’immortalité des lettres un truc simple, qui claque chais pas Monkon, ça t’itait bien, Monkon. allez Monkon c’est signé et ratifié

  18. Alfred dit :

    @Bangkapi et PK. Ce genre d’accident s’est déjà produit par le passé. Il avait donné lieu, à la diffusion générale d’une note permanente fin des années 70 debut des années 80, qui interdisait de passer sur des voies ferrées lors des activités d’instruction. Peut être est-elle enterrée sous la poussière aujourd’hui. Mais, elle pourrait bien ressurgir dans le cadre de l’instruction de cette affaire, et poser quelques problèmes aux gens que je cite. Certaines fonctions comportent des responsabilités présumées auxquelles on ne prête pas forcément attention (voir le cas du chef de bord par exemple). Et, ce sont le règlement et les notes permanentes qui s’appliquent le jour où.

  19. Sobre -2min dit :

    Bon ok, j’ai enfin compris pourquoi l’équipe de Sentinelle n’est pas intervenue directement au Bataclan. Le niveau de discernement dans l’AdT est aussi élevé que dans la magistrature… Merci bwana!

    • Alfred dit :

      @Sobre-2min. Ce n’est pas aussi simple que vous le pensez. D’abord, l’ordre et la sécurité publique ne font pas partie des missions de l’armée de terre en temps normal. Ensuite, le personnel de Sentinelle, qui se trouvait dans une situation bâtarde, ne pouvait faire usage de ses armes que pour se défendre s’il était agressé. Enfin, si une « coopération » aurait pu être éventuellement envisageable avec la Gendarmerie, les autorités ont fait le choix de faire intervenir la Police. Imaginons un instant que l’équipe de Sentinelle soit intervenue en faisant des dommages collatéraux parmi les clients du Bataclan. Les avocats des blessés et des tués n’auraient pas manqué de soulever le problème, et ceux des assaillants d’en tirer profit. Ça peut paraître idiot au premier abord, mais c’est comme ça. Accepteriez vous, en supposant que vous soyiez militaire, d’être réquisitionné par n’importe quelle autorité (commissaire de police, maire, sous fifre d’un préfet, etc…) et d’utiliser votre arme pour faire ce qu’il vous dit sur la voie publique? Si oui, je vous plains car les mêmes souffriraient certainement d’amnésie au moment de rendre des comptes.

  20. dompal dit :

    @A tous,

    Bien sûr je déplore la mort de ce militaire, comment pourrai-je faire autrement puisque je suis un ancien de la boutique !?!

    Je reproche simplement à @M. Lagneau cette d’info, qui n’est pas trop ‘valorisante’ pour l’AT !!! 🙁 🙁 🙁

    • ScopeWizard dit :

      @dompal

      Mais oui mais d’ accord ; mais tu veux quoi ? Qu’ on planque toutes ces fatalités sous tapis et moquettes et hop ! ni vu ni connu ???

      Dans la vie , certes tout n’ est pas noir , mais tout n’ est pas rose non plus ; alors on fait quoi ?
      On ne parle que de ce qui va bien et on fait comme si le reste n’ existait pas ?

      Allons , sois raisonnable toi aussi .

    • Albert dit :

      Ah bein oui mais le site de Mr Lagneau n’est pas le site de communication de l’AT. Donc on ne parle que de se qui valorise alors, c’est plus un site d’information de défense, c’est le site du ministère des armées !!!!
      On plonge en plein dans de la propagande alors avec vous.
      Signé: un militaire d’active.

  21. VinceToto dit :

    Accident au niveau du chemin de la Gaudrade. https://www.varmatin.com/faits-divers/un-militaire-mort-et-deux-blesses-apres-un-accident-de-train-un-temoin-et-le-maire-de-puget-sur-argens-racontent-808643
    Après avoir regardé les images satellites de la voie ferrée, de ses aménagements, chemins, voies sur la commune de Puget-sur-Argens.
    Je parie sur des problèmes de lecture de carte et de terrain suivis d’une manœuvre inadaptée de passage de voie ferrée malgré une bonne visibilité pour le train(point positif).