La Suède a trouvé des traces d’explosifs sur des « objets étrangers » récupérés près des gazoducs Nord Stream

Le 26 septembre, après plusieurs explosions survenues dans les zones économiques exclusives [ZEE] de la Suède et du Danemark, quatre fuites détectées sur les gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2, exploités par le groupe Gazprom pour exporter du gaz naturel russe vers l’Allemagne. Et, très vite, la thèse d’un sabotage fut avancée.

Au moment des faits, les deux gazoducs n’étaient pas en état de fonctionner. Ayant été au centre de multiples controverses depuis le début de son construction, Nord Stream 2 n’était pas encore entré en service… Et Nord Stream 1 était à l’arrêt depuis plusieurs semaines en raison, selon Gazprom, de « problèmes techniques ». Et cette situation était forcément de nature à perturber l’approvisionnement énergétique de l’Allemagne, malgré les sanctions européennes décidées contre Moscou pour son agression de l’Ukraine.

Quoi qu’il en soit, étant donné qu’elle pouvait trouver un intérêt à saboter les deux gazoducs [invoquer un cas de force majeure lui permettrait de cesser ses livraisons de gaz à l’Allemagne sans avoir à payer de pénalités], la Russie fut très vite soupçonnée par certains…

En retour, le Kremlin accusa d’abord les États-Unis d’en avoir été à l’origine, soulignant les « énormes bénéfices réalisés par les fournisseurs américains de gaz naturel liquéfié », ceux-ci ayant été sollicités par les Européens pour compenser les livraisons russes. Puis, plus tard, le ministère russe de la Défense affirma que la Royal Navy avait participé « à la planification, à la fourniture et à la mise en oeuvre de l’acte terroriste » contre les deux gazoducs.

À noter par ailleurs que, en mai 2021, la Russie avait dénoncé une « activité accrue de navires, d’avions et d’hélicoptères militaires » visant à perturber la construction de Nord Stream 2. Et de pointer plus particulièrement la marine polonaise. À l’époque, Varsovie avait répondu que l’action de ses forces en mer Baltique était conforme au droit international.

Cela étant, trois enquêtes distinctes sont actuellement menées par la Suède, le Danemark et l’Allemagne pour déterminer les causes des quatre fuites constatées sur les deux conduites de gaz. La société Nord Stream, dont le premier actionnaire est Gazprom, a été autorisée par Stockholm à envoyer un navire civil sur les lieux des sabotages présumés. Et, début novembre, elle a dit avoir constaté la destruction d’un tronçon sous-marin d’une longueur de près de 250 mètres du gazoduc Nord Stream 1.

Le 6 octobre, et après l’envoi du navire de sauvetage de sous-marin HSwMS Belos près des fuites apparues dans la ZEE suédoise, le Service de la sûreté de l’État de la Suède [Säkerhetspolisen, ou SÄPO] avait confirmé que des détonations étaient bien à l’origine des dommages constatés sur les gazoducs ». Et de préciser que des « objets » avaient été saisis et qu’ils allaient être analysés.

Le résultat de ces examens vient d’être communiqué par Mats Ljungqvist, le procureur chargé de l’enquête préliminaire menée en Suède. « Les analyses qui ont été réalisées montrent des restes d’explosifs sur plusieurs des objets étrangers découverts », a-t-il annoncé, ce 18 novembre. Ce qui ne peut qu’évidemment renforcer la thèse d’un sabotage. « La poursuite de l’enquête préliminaire pourra montrer si quelqu’un peut être poursuivi pour crime », a-t-il ajouté.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le sabotage de ces deux conduites de gaz n’a pas forcément exigé de capacités d’action dans les fonds marins, comme celles que possèdent la Russie et les États-Unis… étant donné que Nord Stream 1 et Nord Stream 2 ont été posés à des profondeurs allant de 80 à 100 mètres.

Par ailleurs, de nouveaux éléments sont apparus dans ce dossier… Selon Reuters, qui a consulté les données du trafic aérien, un avion de patrouille maritime P-8A Poseidon de l’US Navy était en mission au-dessus de la mer Baltique le jour du sabotage des deux gazoducs. Cet appareil survolait la mer du Nord quand une explosion au sud-est de l’île de Bornholm fut enregistrée par les sismologues suédois, à 00h03 GMT, le 26 septembre.

Puis, aux environ de 01h00 GMT, ce P-8A Poseidon passa au sud de Bornhom, en direction du nord-ouest de la Pologne. Après avoir survolé le territoire polonais, il s’approcha, vers 02h44 GMT, à environ 15 nautiques de la zone où l’explosion venait de se produire, avant de mettre le cap vers l’enclave russe de Kaliningrad. Par la suite, l’avion coupa son transpondeur entre 03h39 GMT et 06h20 GMT, avant de le rallumer alors qu’il se trouvait de nouveau près de l’endroit où fut signalée une fuite.

Sollicité par l’agence de presse, un porte-parole de l’US Navy a confirmé ce vol d’un P-8A Poseidon au-dessus de la Baltique, expliquant qu’il avait assuré un vol de reconnaissance de routine dans la région, « sans rapport avec les fuites des gazoducs Nord Stream ». Et à la question de savoir si les renseignements qu’il avait pu éventuellement collecter à cette occasion pourraient aider les enquêtes, il a répondu : « Nous n’avons pas d’informations supplémentaires à fournir pour le moment ».

Des informations supplémentaires, l’entreprise américaine SpaceKnow, spécialiste de l’analyse des données satellitaires, en a récemment donné…

Ainsi, en effectuant des recherches parmi les images de la région prises par différents satellites durant les 90 jours ayant précédé le sabotage des gazoducs et en croisant différentes données d’itentification et de de reconnaissance, SpaceKnow a déterminé que 25 navires naviguaient dans le secteur au moment des faits… Et que deux d’entre-eux avaient désactivé leur système d’identification automatique [AIS], pourtant obligatoire pour les bateaux civils. Or, la mer Baltique étant très fréquentée, il serait irresponsable pour le capitaine d’un navire de se passer d’un tel système, conçu pour éviter les collisions. À moins d’avoir quelque chose à cacher…

Ces navires « fantômes », mesurant environ 95 à 130 mètres de long, seraient passés à quelques nautiques des endroits où ont été constatées les fuites. « Ils avaient leurs balises éteintes, ce qui signifie qu’il n’y avait aucune information sur leur présence et qu’ils essayaient de dissimuler leurs informations de localisation », a expliqué Jerry Javornicky, PDG et cofondateur de SpaceKnow, au magazine américain Wired. Les résultats de ce travail de recherche ont depuis été transmis à l’Otan.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

152 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    Merci pour votre travail monsieur LAGNEAU.

  2. Rufus S. dit :

    C’est comme dans un roman d’Agatha Christie : absolument tout le monde a un mobile, un moyen et une opportunité de le faire, et à la fin, on apprendra que c’est la Corée du Nord qui est responsable, mais par accident car elle voulait saboter les égouts de Séoul et ses commandos ont tenu la carte à l’envers.

    • Vincent dit :

      Tout le monde, non.
      Grande-Bretagne, USA, Pologne, Suède, Ukraine avaient des mobiles. Mais c’est tout.
      Et s’il y a un pays pour qui c’est une catastrophe, c’est bien l’Allemagne.

  3. DarkCed dit :

    Les ricains savent sûrement assez précisément ce qui s’est passé. Un P8 au-dessus de tout ça a pu suivre en live les faits.

    • lgbtqi+ dit :

      eh ouais, mais comme c’est les ricains, vous ferez bien attention de n’en rien croire, hein ?

  4. Achille-64 dit :

    Très bon article, merci.

  5. Clavier dit :

    Personne de sensé n’a le moindre doute sur l’autorité qui a ordonné ce sabotage et qui dans un souci louable de transparence l’a par ailleurs annoncé urbi et orbi…..sans oublier les félicitations chaleureuses pour ce travail rmarquable de la part d’une autorité polonaise alliée…

    • Dolgan dit :

      Personne de censé n’a votre niveau de certitude dans cette affaire.

      • S&C dit :

        Sensé.
        Une personne sensée est censée disposer de toutes ses facultés.
        Mais ce n’est pas parce que l’on se pense sensé que l’on détient nécessairement la vérité.
        Ainsi, il ne suffit pas de proclamer qu’il serait insensé de douter de la culpabilité du grand Satan pour que cette culpabilité soit établie.

      • Bangkapi dit :

        Mais Clavier est le champion du clavier.

  6. bluesmartini dit :

    L’article cité de Wired est également intéressant, à lire.
    Sur cette affaire j’ai quand même beaucoup de doutes concernant l’implication russe. Par contre si cela s’avérait être un coup des américains et alliés, alors ce serait un grave coup contre les intérêts de l’Europe.

    • Paddybus dit :

      La réalité, c’est que depuis des années, ce pays commet des actes agressifs principalement sur le plan commercial contre les pays d’europe… et tout particulièrement la France, le plus retentissant ayant été Alstom, grâce à l’extra-territorialité de leurs loi, et une structuration économique, juridique, politique avec laquelle ils se permettent tout….. et il faut le rappeler une passivité coupable des instances européennes qui laissent faire, qui n’ont jamais opposé la moindre loi, la moindre contestation de ce fait… culpabilité de l’ue qui est normale si on en a compris l’origine, et ce qui en a motivé l’existence…!!!

  7. SKoh6371 dit :

    Je prends les paris : qui avait intérêt à nous vendre l’énergie au prix fort , qui avait intérêt à faire exploser l’Europe et à relancer ses ventes d’armes via l’OTAN ?
    Ou alors l’enquête va patiner car il s’étonnerait qu’au pays natal de Nobel on ne sache pas identifier la provenance d’un explosif selon son « adn ».
    mais les niais et atrophié du neurone continueront à hurler que : au final le coupable est ….V ….

    • Frédéric dit :

      Qui est un niai et atrophié du bulbe sinon un gus qui oublie gaiement de préciser que ce  »sabotage » a était fait à moitié. Seul l’installation qui n’a jamais servi est entièrement HS et la Russie à proposé aussitôt sa destruction de reprendre les livraisons de gaz par le tube intact. Guillotin, sort de ce corps !

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « mais les niais et atrophié du neurone continueront à hurler que : au final le coupable est ….V …. » D’autres se précipiteront pour aboyer que le coupable c’est…………J….
      Comme quoi chacun voit midi à sa porte !

      • Paddybus dit :

        Mais ….V…. n’a jamais menacé de le faire…. et …V…. n’a jamais été félicité par un ministre polonais….
        Par contre….. J….. a menacé de le faire…. et ….J…. a été félicité par un ministre polonais…!!!!

        Au surplus, ….V… n’a aucun intérêt à le faire car après le conflit ils était probable que les livraisons de gaz pouvaient reprendre…
        ….J…. lui a tout intérêt à le faire pour empêcher les livraisons de …V… et imposer ses propres livraisons…

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « Par contre….. J….. a menacé de le faire…. et ….J…. a été félicité par un ministre polonais…!!!! » Jugement plutôt hâtif, non? J’espère que vous ne serez jamais juré d’assises avec vous pas besoin de preuves votre « intime conviction » suffira!
          « Mais ….V…. n’a jamais menacé de le faire… » Comme quand début février il a précisé que les troupes amassées à la frontière ukrainienne n’étaient là que pour des exercices?

          • Paddybus dit :

            Les défenseurs de la doxa n’ayant aucun argument défendable en sont toujours réduit aux excès, aux comparaisons oiseuses… et d’y ajouter quelques tous petits mensonges…. je n’ai pas évoqué mon « intime conviction »…. pourquoi toujours cette dérive….??? on perd son calme…???

            Il n’y a personne actuellement au monde qui sérieusement attribuerait à une autre nation que les usa…. cette destruction…. c’est une évidence… sauf pour les gens comme vous…!!!!

            Tenez si ça pouvait vous calmer et vous ramener aux tristes réalités…!!!
            https://youtu.be/1I77W2ddzAo

    • lgbtqi+ dit :

      les « atrophié » (sic) du neurone (re-sic), eux au moins, ont lu tout l’article. Ce qui « luir » a permis de bien comprendre que « vos » patrie de khoeur avait un intérêt sérieux à faire sauter cette « canalisassions ».

      Vous ne m’en voudrez pas de m’être alignée sur votre orthographe j’espère.

      • Saint Benoit dit :

        très cher monsieur ??! on se demande bien pourquoi vous ne concluez pas au vu des intérêts militaires actuels et économiques, que la seule entité qui a intérêt à saboter le gazoduc est et sera toujours les USA… tout le monde ne Europe le sait bien mais ne le dit pas, à croire que la propagande du régime fonctionne bien, et que les gens comme vous qui semblent attribuer Hiroshima aux russes, a anéanti tout cartésianisme. A qui profite le crime ? aux USA et à leurs valets. Dire le contraire c’est être un traitre à notre nation.

        • lgbtqi+ dit :

          à vous, qui usurpez la mémoire de Saint Benoît, comme roland de roncevaux usurpe celle du neveu de Charlemagne, en une odieuse tentative de récupération de notre Histoire au profit de votre propagande poutinesque :

          « la seule entité qui a intérêt à saboter le gazoduc est et sera toujours les USA » : vous ne lisez manifestement pas les articles de notre hôte, vous vous contentez d’exploiter l’espace de parole qu’il offre.

          Le cartésianisme ??? Fichtre, que vient-il faire ici ???

          Hiroshima, les Russes ??? vous avez lu ça où ???

          En revanche, la traîtrise, c’est du côté de ceux qui se réjouissent de voir le Chevalier Paul et nos navires mis en danger par les armes poutiniennes.

    • joe dit :

      Moyen très simple voir simplissime pour la russie de contrer cela : ne pas envahir un pays souverain. Les US n’avaient jamais eu aussi peu de troupes en Europe, l’UE aussi peu armée et organisée, la russie aussi « riche » avec des ventes de matières premières et presque aucune sanctions notablement efficace même après la Crimée… Et puis rien de plus simple pour l’industrie chimique militaire de reproduire un explosif militaire de l’ennemi à l’identique, à la molécule prêt.

      • Guillotin dit :

        @joe : la Russie n’a pas envahi un pays souverain : elle mène une opération spéciale pour venir en aide à la communaté russophone du Donbass qui était en cours d’anéantissement par des milices néo-nazies, et d’autre part l’ukraine n’est pas un pays souverain : c’est un pays sous tutelle américiane, avec des membres du gouvenrement qui sont citoyens américains, et désormais qui est entièrement financé par les USA et l’OTAN . C’est un territoire sous contrôle et sous influence, une base avancée atlantiste contre la Russie.

  8. Toto le hublot dit :

    cette histoire coûte de l’argent à Gazprom mais pas seulement, les autres actionnaires qui eux sont bien européens et surtout allemands y sont pour leurs frais….boum

    • ROG dit :

      Si le gazoduc n’était pas hors d’usage, Gazprom aurait du soit reprendre les livraisons, soit payer une lourde pénalité. Je ne suis donc pas sûr que l’on puisse dire que cela leur coûte de l’argent.

      • toto le hublot dit :

        Mais de quelles pénalités vous parlez?
        Les livraisons se poursuivent via la Chine, la Turquie et surtout via l’Ukraine.
        Vous pensez que c’est dans son intérêt de payer des droit à l’Ukraine?
        Le gaz non livré est simplement brulé , donc perdu.
        Les turbines et les pièces détachées étaient consignées au Canada et en Allemagne.
        Le seul intérêt de la Russie est de vendre le plus possible et le plus cher possible surtout à l’Europe.
        Tôt ou tard la guerre sera négociée, que fera t’elle à se moment là? reconstruire un gazoduc?
        Vous pouvez les haïr, mais ils ne sont pas complètement stupides, un outil rentable ne se casse pas.
        Une dernière chose, le gazoduc force sibérie va rentrer en fonction avec un contrat sur 20 ans à 15 centimes le mètre cube pour la chine.. contre 1.29 euros pour le gaz importé par l’Europe, depuis les Usa , le moyen orient et…La chine, qui nous revend le gaz russe.
        95% d’une économie occidentale ,est la transformation de l’énergie en biens et en services, moralité on ne pourra plus jamais être compétitif avec la Chine, et les entreprises européennes énergivores se délocaliseront aux Usa pour avoir une énergie moins chère.

        • toto le hublot dit :

          Cela a déjà commencé avec Tesla qui devait construire une megafactory de batteries en Allemagne et qui a tout arrêté pour la construire finalement au Texas.

    • joe dit :

      Faux. Ils avaient arrêtés les livraisons depuis plusieurs mois et Vlad comptait bien sur ces réductions de livraison pour faire plier l’EU… Encore loupé, comme tout ce qu’il fait 🙂

  9. Alex dit :

    Bon en gros ça pourrait être n’importe qui…… quand même louche cette histoire, bizarrement sur ce coup ci je n’accuserai pas les Russes du premier coup…il doit y avoir un long file à démêler et nos alliés nous ont parfois montré qu’ils n’en n’ont parfois que le nom et que la manne financière sur le gaz en tout genre doit faire tourner pas mal de tête……Wait and see

  10. Guillotin dit :

    Nous découvrons l’humour suédois. Trois semaines de recherches acharnées pour découvrir qu’il y a eu une action volontaire, un attentat, contre ce gazoduc ! Dans un mois, ils annonceront que ce gazoduc était immergé ! incroyable !
    Les histoires belges, du coup , passent pour d’aimables distractions pour surdoués !
    Encore merci à eux, les Suédois, pour ces moments exceptionnels. Avec les membres de l’OTAN, et ceux à venir, on n’est jamais déçu !

    • PK dit :

      J’avoue que j’allais faire le même commentaire 🙂

      • tschok dit :

        Qui se ressemble, s’assemble.

        • lgbtqi+ dit :

          @ Tschok :

          ah oui, mais non. On était bien tranquille dans la « communauté » (!) sans qu’ils viennent y faire leur assemblages frénétiques.

      • lgbtqi+ dit :

        forcément : en votre omniscience déclarée dès le jour de l’explosion, ni vous PK-pls-man ni chiotin n’avez jamais eu besoin d’enquête. Grâce à vos super-pouvoirs, vous saviez dès l’explosion.

        Y’a pas à dire, z’êtes vraiment trop forts ! Vous êtes des Chances, pour la France…

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Nous découvrons l’humour suédois.  » Rien à envier à l’humour russe qui parle d’opératin spéciale pour une…………………….invasion!
      « Encore merci à eux, les Suédois, pour ces moments exceptionnels. » Et surtout félicitons les Russes qui ne cessent de nous émerveiller de leurs prouesses………………militaires!

    • Daniel BESSON dit :

      Cit :[ Trois semaines de recherches acharnées pour découvrir qu’il y a eu une action volontaire, un attentat, contre ce gazoduc ]

      Ils ont fait des progrès depuis le meur… L’accident de chasse urbain qui a couté la vie à Olof Palme …

    • lgbtqi+ dit :

      à chiotin le shimou fékaka (sic) :

      c’est là bien une différence entre l’otan et vous, qui n’arrêtez pas de nous décevoir en vos progrès thérapeutiques.

    • Bomber X dit :

      L’humour suédois n’arrive cependant pas à la cheville de l’humour russe.
      Mobilisation générale de 300 000 Russes qu’il dit !
      Aussitôt 350 000 volontaires se mobilisent comme un seul homme et….. quittent précipitamment le pays pour la Géorgie, la Finlande, etc…
      S’ensuit le grand cirque Barnum que l’on connait.
      S’ajoutant aux fameux replis stratégiques, où les troupes laissent sur place armes et bagages, ne prenant même pas le soin d’enterrer leurs morts. Il faut voyager léger !
      Et que dire du FSB ! Les gars, ils te trouvent les coupables avant même que les actes aient été commis ! Balèzes !
      Non, il n’y a pas à dire on se marre avec eux.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit :[ Aussitôt 350 000 volontaires se mobilisent comme un seul homme et….. quittent précipitamment le pays pour la Géorgie, la Finlande, etc…]

        Vous serez surpris d’apprendre qu’une partie non-négligeable commence à revenir ! Rassurez vous ! Ce n’est pas la  » classe créative  » qui s’est prostituée à l’Occident ces dernières années mais le  » popolo minuto  » de professions utiles à la Fédération de Russie . Pas les blogueurs , les  » associatifs  » , les journaleux , les avocats ,… Mais les charpentiers , les maçons , les mécaniciens , les électriciens ,les infirmiers , …
        Le  » tri  » que j’avais évoqué sur ce blogue , et que M. Dimitri MEDVEDEV a évoqué sur Touiteur , est en train de se faire !
        Ces gens reviennent tout simplement par ce qu’ à contrario du  » popolo grasso  » qui s’établira dans le Caucase , dans les Balkans ou en Israël – les plus chanceux amtha – pour ceux qui pourront afficher un quartier de Judaïté comme la Sobchaque , ils n’ont plus d’argent pour survivre dans des pays qui les méprisent .
        Rassurez vous , ce n’est pas une source  » Bessonienne  » qui l’affirme mais le The Moscow Times™ que tout le MSM Occidentalien érige avec Meduza ™ comme des  » journaux libres de référence « 3© !
        Pour l’occacze le pseudo @L’Alcarite qui a disserté avec tant de sachancité sur cette émigration , et l’immobilier en Estonie , saura l’apprécier …. ;0) Alors oui , c’est un retour sous conditions , forcé par des conditions économiques , mais c’est un retour !

        https://www.themoscowtimes.com/2022/11/04/russians-who-fled-military-draft-return-home-as-panic-fades-a79275

        Amtha les Russes sauront se montrer généraux avec le retour de ces personnes comme ils sauront se montrer intraitables avec leur ancienne  » classe créative  » qui formera le nouveau lumpenproletariat des Balkans et du Caucase . Torcher le c** d’une Géorgienne , d’une Croate ou d’une Arménienne dans un EPHAD c’est fun !

        A signaler que l’immense comédien Konstantin Lavronenko qui jouait le rôle du traitre anti-Soviètique Ukrainien  » Akademik  » d’un réseau  » stay behind  » dans la série  » Likvidatsaya  » qui se déroule à Odessa en 1946 vient d’apporter son son soutien au  » régime Poutinien  » et à ses compatriotes artistes qui se positionnent en faveur de la gue… De l’opération spéciale . (Izvestia™ du 16 novembre 2022 )

        • L'Alacrite dit :

          Le pseudo @Daniel Besson s’emballe un peu vite.

          « Draft-age men who left Russia in fear of being sent to fight in Ukraine are returning home after Russian President Vladimir Putin announced an end to the country’s chaotic mobilization that swept hundreds of thousands into the Armed Forces »

          Plus que les conditions économiques subies dans leurs pays d’accueil (à quoi s’attendaient-ils .. ?), c’est la fin annoncée de la mobilisation (du moins, de sa première édition 2022) qui pousse les refuzniks à revenir en Russie. Avec plus de 700 000 personnes concernées, c’est tout de même rassurant.

          Toutefois, les premiers mobilisés revenant déjà sous la forme d’une boîte en zinc et d’un chèque de 15.000€, je ne suis pas sûr qu’une éventuelle seconde édition de la mobilisation sera mieux accueillie par les principaux concernés.

          Quant au reste de votre verbiage, c’est votre interprétation (espérance ?). Ce « retour » dépend donc essentiellement de la bonne volonté du Kremlin de ne pas mobiliser davantage. Les défaites militaires s’enchaînant à rythme soutenu, ces promesses n’engagent que ceux qui y croient. Mais on se rassure avec les moyens du bord …

        • L'Alacrite dit :

          Cit. « Amtha les Russes sauront se montrer généraux avec le retour de ces personnes »

          En parlant de généraux :
          https://t.me/gruz_200_rus/4194
          https://t.me/gruz_200_rus/4184

          C’est cadeau ;0)

    • Bomber X dit :

      Grosse colère de Moscou !
      Les Ukrainiens auraient exécutés 10 soldats russes qui se sont rendus.
      Du coup, frustration des Russes qui n’ont pu les tuer eux mêmes !

  11. Carin dit :

    L’étude de ces traces d’explosif vont prendre quelques semaines encore… à l’issue, tout ce que l’on saura c’est le nom du fabricant de cet explosif… ce qui ne nous avancera pas beaucoup.. j’espère que la société ayant transmis ses résultats et l’ensemble de son enquête aux services de l’OTAN, en ont fait de même auprès de divers célèbres journalistes d’investigations, histoire que le fruit de ce travail ne soit pas enterré, non pas dans le but de protéger l’un ou l’autre des possibles auteurs, mais juste pour ménager la chèvre et le choux, comme pour l’histoire du Courbet et son illumination au radar de conduite de tir d’un bâtiment turc… l’OTAN n’est plus une institution de confiance!
    Mais que les groupies à Poutine se rassurent, je pense toujours que ce sont ses services qui ont fait le coup.
    Je me désole juste que tout le monde
    « semble » vouloir noyer le poisson!
    On le saura dans quelques semaines à la sortie des résultats sur l’explosif.

  12. Auguste dit :

    La Baltique,surtout en ce moment,est surveillée comme le lait sur le feu.Vu la faible profondeur et la précision des satellites et des Poséidon,même une crevette ne passerait pas à travers.Et on veut nous faire croire qu’on ne sait pas identifier des bateaux « fantômes »,ni savoir qui a fait le coup?.

  13. Pacem dit :

    Si le SAR (synthetic aperture radar ) ne permet pas une identification visuelle de ces navires, il ne devrait pas être trop compliqué de remonter et/ou de suivre leurs déplacements et donc de savoir de quels bateaux il s’agit… Maintenant, est ce que leurs présences dans la zone et le mutisme de leur AIS est une preuve de culpabilité, pas vraiment, mais devrons certainement s’expliquer le ou les pays dont le drapeau était arboré par ces navires.

    Au delà des difficultés criantes des pays qui enquête actuellement à collaborer, je suis quand même surpris que (officiellement) les seuls infos qu’on ai à analyser à l’instant T des explosions, soient des images satellites et des relevés sismiques. Moi qui pensais que cette zone était truffé de bâtiment de guerre et de sous marins…

  14. Rom dit :

    Ah les américains auraient salopé le boulot ?? Les chances pr que la vérité soit dite dans les médias est maintenant très faible.

  15. PPSD dit :

    Oui merci de relayer l’information Mr LAGNEAU

  16. blavan dit :

    On peut retrouver des « objets » près du crime, mais la seule question qui vaille, c’est à qui profite le crime, en l’occurrence pas à la Russie.

    • Alpha (α) dit :

      @blavan
      Ah ! Vous avez lu l’article de notre hôte en travers ?
      « Quoi qu’il en soit, étant donné qu’elle pouvait trouver un intérêt à saboter les deux gazoducs [invoquer un cas de force majeure lui permettrait de cesser ses livraisons de gaz à l’Allemagne sans avoir à payer de pénalités], la Russie fut très vite soupçonnée par certains… »
      Ravi d’avoir pu vous rendre service !… 😉

      • Daniel BESSON dit :

        Cit :[ , la Russie fut très vite soupçonnée par certains… » ]

        Maintenant si ce sont les Russes qui ont fait le coup , je ne donne pas cher des câbles dans le coin ! ;0) Je suis à peu prés sûr que les Mosquals y sont aussi capables de bolosser un câble sous-marin que les Bo***s en 1914 !
        Sinon je ne vois pas comment ceux qui soutiennent cette thèse pour le NS peuvent affirmer le contraire pour les câbles ?

        Maintenant Otan n’ a donc pas été capable , avant l’adhésion de la Suède et de la Finlande , d’ y faire régner l’ordre !
        Dans le coin Maurice Beitoune raconte qu’ils sont devenus des femmele***s à Brouxelles et qu’ils sont plus capables de donner la punition … ;0)

        Ps : La barbe c’est en dessous de la couverture !

      • blavan dit :

        @alpha. Il n’y a que vous et quelques manipulateurs pour invoquer cette close sur les pénalités, au contraire les russes tenaient l’Allemagne et l’UE avec ces livraisons.

        • Courmaceul dit :

          Exiger un paiement en rouble pour continuer les livraisons est une exigence unilatérale qui modifie les clauses commerciales initiales. Devant un Cour d’Arbitrage on ne cause pas en centime d’Euro.

          Au contraire de vous, Gazprom le sait parfaitement.

      • PK dit :

        C’est une excuse bidon (Biden ?) et tout le monde le sait. La Russie n’a AUCUN intérêt à cesser ses livraisons de gaz, étant donné que cela fait entrer (d’énormes) devise et qu’ils tiennent par les couilles les Européens avec, surtout l’Allemagne (qui est sur le point de craquer)

        Bref, cela ressemble surtout à une excuse pour trouver un motif pour tout le monde afin de noyer le poisson (qui a déjà du mal à respirer avec tout ce méthane). Vous avez dit brouillard de guerre ? Je dis désinformation par proxy.

        • Bomber X dit :

          @blavan
          @PK
          Il semblerait qu’Alpha ait fait mouche ! 🙂

        • Bomber X dit :

          Et pourtant : ils ont été obligés de nous lâcher les c**illes, car leur gaz on en veut plus !
          Résultat, il le vendent désormais à bas prix à la Chine et à l’Inde qui eux, tiennent maintenant la Russie par les couilles ! 🙂
          Poutine, le naufrage total.

          • PK dit :

            LOL. Vous habitez sur quelle planète ?

            La Russie vend son pétrole à prix d’or à l’Inde qui le refourgue – avec une belle commission – à l’Europe, dont la France.

            C’est qui les pigeons ?

    • lgbtqi+ dit :

      @ blavan :

      vous avez lu l’article au moins ?

      Ou l’important c’est de poster après avoir rapidement trouvé un article qui puisse servir d’opportunité à votre propagande.

      • Frank dit :

        @ lgbttqi+++ Remarque intéressante de votre part.
        « vous avez lu l’article au moins ? »
        Et aveu involontaire tout aussi intéressant, d’ailleurs.
        Parce qu’hormis commenter les commentaires, façon laconique, avec une somme de clichés téléguidés dont la pertinence et l’humour m’échappe, j’ai pas l’impression que vous les lisez, les articles, ici ou même ailleurs.
        Donc, plutôt que boutades vaseuses et petites piques aigries permanentes, pourquoi ne pas nous éclairer de vos lumières sur le fond du dit article? Comme sur tant d’autres choses.
        On est là pour apprendre, voir tenter de comprendre.
        Aidez donc les pauvres incultes que nous somment.
        Je savait déjà que la bêtise était déjà un formidable tremplin vers l’idiotie, je découvre désormais grâce à vous qu’elle est aussi un refuge pour la vulgarité brève et gratuite.
        Les dérives nébuleuses et sélectives du méthane des sabotages des Nord Stream, probablement…
        Je compatis. Le gaz était Russe.
        Un avis sur ces curieux sabotages dans les eaux territoriales hyper surveillées par l’OTAN de Bornholm au Danemark?
        J’en doute.

        • Paddybus dit :

          Je souscrit avec plaisir… ;0))))

        • lgbtqi+ dit :

          « On est là pour apprendre, voir tenter de comprendre.
          Aidez donc les pauvres incultes que nous somment. »

          NON, vous êtes là pour assurer la propagande des armes poutiniennes, notamment par l’insinuation. Tout internaute pourra remonter le fil de vos interventions et s’en rendre compte.

          Et tant qu’il en sera ainsi, vous me trouverez face à vos tentatives.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        @PK « La Russie vend son pétrole à prix d’or à l’Inde qui le refourgue – avec une belle commission – à l’Europe, dont la France. » A prix d’or ? Plutôt à prix bradé! ce qui effectivement n’empêche pas l’Inde de réaliser pour le moment une bonne affaire, pour le……………………. Moment !
        https://fr.businessam.be/inde-chine-petrole-russe-boycott-sanction/

    • tow dit :

      A qui profite le retrait de Kherson? en l’occurrence pas à la Russie, donc on doit en déduire que l’armée russe a été évacuée par les américains.
      Quoi ce n’est pas si simple?

      La Russie travaille depuis des années pour faire de son gaz, une arme géopolitique. Beaucoup n’ont jamais voulu le comprendre, pourtant c’est vrai.
      NS 1&2 sont des gazoducs qui dès l’origine n’avaient qu’une vocation, se détourner des pays de l’Est afin que la Russie puisse exercer des pressions sur des pays comme l’Ukraine ou la Biélorussie tout en gardant en sécurité les ventes à l’Europe de l’Ouest.

      Depuis quelques mois même, on sent qu’à Moscou, on semble prier pour que l’hiver soit très compliqué pour les européens afin qu’ils cèdent, qu’ils se fracturent et finissent par abandonner leur soutien à l’Ukraine afin d’obtenir du gaz. C’est un pari, en coupant NS la Russie exerce une pression qui va dans ce sens du manque énergétique en Europe.
      A vrai dire, le Kremlin est aujourd’hui dans une position d’attente ou il espère que le soutien à l’Ukraine ne passera pas l’hiver. Certains pensent que les russes vont « profiter » de l’hiver pour se refaire grâce aux mobilisés ou je ne sais quoi, pourtant on est face à une impuissance militaire russe qui dépend d’une politique énergétique pour gagner, tant en voulant pousser les occidentaux à abandonner l’Ukraine, tant en poussant cette dernière à lui couper l’électricité.

      Mais qu’espèrent les russes de cette politique au-delà des quelques mois qu’on a devant nous? Ils ne voient pas qu’au final, dans les années qui viennent, tout sera fait pour réduire au maximum les importations énergétiques russes.
      La Russie aujourd’hui est dans un naufrage dont on ne mesure pas l’effet tant certains pensent encore qu’à la fin de la guerre, les affaires reprendront comme si rien ne s’était passé.

      • Patrick, de Belgique dit :

        D’où le risque majeur d’une plus grande dépendance de la Russie vis-à-vis de la Chine car il faudra bien vendre du gaz pour pouvoir subsister! Cela ne fera pas l’affaire des USA, il faut donc s’attendre à une évolution de la politique américaine, la guerre leur ayant permis de resserrer les rangs de l’Otan avec en plus des gains substantiels provenant des ventes d’armement et de gaz à l’Europe, et d’obtenir divers avantages en Ukraine pour l’avenir, on peut penser raisonnablement qu’ils seront amenés à faire pression sur Kiev pour accepter une certaine réalité, et, pourquoi pas, aider à pousser une partie de l’actuel exécutif ukrainien vers la sortie ! Ce qui serait sans doute un comble pour certains sentimentaux mais ici, il s’agit bien d’intérêts et pas de sentiment! Ce qui pourrait venir compliquer la situation, c’est la possibilité que le régime moscovite ne résiste pas aux turbulences provoquées par le conflit qu’il a lui-même déclenché en passant massivement à l’action en Ukraine, il n’est peut-être pas non plus souhaitable que cela aille jusque là, le bateau européen tangue suffisamment et les problèmes de démocratie en Russie, çà doit rester d’abord l’affaire des Russes. Ce qui doit nous préoccuper, nous, c’est notre sécurité et la défense de nos intérêts, on ne le répètera jamais assez!

      • Paddybus dit :

        Tow, j’ ai une autre possibilité… Que les allemand aient voulu être réellement indépendant pour leurs livraisons de gaz, aient voulu augmenter les volumes sans passer par d’interminables négo avec des pays braqués contre la Russie et qui en plus bénéficient d’une manne sans rien faire, avec aussi un pouvoir de blocage…
        Il se trouve qu’au moins la France devait partager cette vision puisqu’ils ont aussi investi dans le projet NordstreamII

        Votre vision russophobe me semble un peu restrictive… et comme les gouvernements changent, que l’ue est plus vacillante que jamais… que les fournisseurs beaucoup plus cher et dont la facture CO2 est beaucoup plus élevée seront tôt pu tard remis en cause… il est fort probable que les deux Nordstream seront un jour de nouveau opérationnels…; Rendez vous dans 5 ans…???

        • lgbtqi+ dit :

          Ne confondez pas conscience de l’agression russe avec russophobie.

          Vous n’avez pas le niveau, et pas seulement en orthographe. L’internat de psychiatrie, c’était pas à votre portée, ni même le DESS de psychologie.

          Non, vous avez déjà du mal à assurer votre rôle de propagandiste, alors n’allez pas vous gâcher davantage.

  17. Bomber X dit :

    Bonjour, il me semblait avoir lu quelque part qu’une flottille de l’US Navy croisait dans la zone également, quelqu’un peut confirmer ou infirmer ce point ?

  18. Raymond75 dit :

    La Baltique étant une mer fermée, étroite et particulièrement surveillée, il sera sans doute assez facile de reconstituer la route de ces navires suspects, et à terme de les identifier.

    Une entreprise française a mis au point une méthode de suivi (par satellite je crois) de navires qui ont étaient leur transpondeur. Etait elle active à ce moment, et pour cette zone ?

  19. Kamelot dit :

    Bon, rien de surprenant… cet attentat ou sabotage a pu être fait par beaucoup de protagonistes, y compris les « enquêteurs », d’une manière directe ou par un tier.
    la nature des explosifs ne désignera pas forcément le ou les auteurs.
    Le feuilleton continu…

    • lgbtqi+ dit :

      Le feuilleton continue, sauf pour les propagandistes de poutine, qui savaient déjà tout avant même que l’explosion ait lieu.

      La différence entre l’Occident et la poutinie, c’est que cette dernière a déjà en ses cartons toutes sortes d’explications toutes prêtes. Ainsi que les méthodes et les moyens pour les diffuser.

  20. BRAVO CHARLIE dit :

    Oui, c’est vrai on peut remercier ces articles instructifs. Par contre beaucoup de commentaires sont affligeants, et souvent contraires à nos intérêts nationaux, alors que c’est vraiment pas le moment.

    • JC dit :

      Sur le coup, c’est votre commentaire qui peut paraître affligeant.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit :[ . Par contre beaucoup de commentaires sont affligeants, et souvent contraires à nos intérêts nationaux, ]

      Je suppose que vous voudriez qu’OPEX360™ ressemble à ça ? ;0)

      https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5363009

      • olivier 15 dit :

        Le Gaulois est un peu devenu le BFM TV d’aujourd’hui. Excepté qu’aujourd’hui, il n’y a plus le respect de l’orthographe, ni des cartes géographiques !

        • Daniel BESSON dit :

          @olivier 13
          Il ne faut pas oublier que les  » trolls d’OLGINO  » ™© ont été précédés par le  » bourrage de crâne  » ! ;0)

          Je constate avec amertume que plus personnes ne parle aujourd’hui des travaux de l’universitaire Anne MORELLI qui ont été mis en avant lors de l’agression contre la Serbie en 1999 .
          J’en profite pour évoquer le courage rédactionnel des éditeurs de la série  » Journaux de guerre  » il y a quelques années et surtout des universitaires Français et Belges qui y ont publié des articles .

    • lgbtqi+ dit :

      Oui, cela semble curieusement échapper à notre hôte. À moins qu’il ait quelque raison supérieure et cachée. Ou qu’il soit grandement débordé. Ou bien ?

    • Frank dit :

      @ BRAVO CHARLIE Certes, mais avouez aussi que tirer sur les commentaires, qui n’ont de valeur que celles que leur donnent leurs auteurs, cela ne doit pas masquer le plus important:
      La définition, l’objet, la finalité, la défense, les moyens et la volonté de privilégier nos intérêts Nationaux.
      Parce qu’au vu des résultats, elle est un peu floue, cette défense de nos intérêts Nationaux.

  21. Robert dit :

    Si l’enquête implique des tenants du camp du Bien, comment feront-ils pour le reconnaître?

  22. Momo dit :

    Le sabotage est établi, cela parait un peu comme faire exploser une porte ouverte mais c’était sans doute une étape nécessaire.

    Le P8 et les satellites US ont fourni énormément d’informations sur les allées et venues le jour des explosions mais pas du tout sûr qu’il y ait grand chose d’exploitable.
    Parcequ’à part un chef woke pas un responsable même à petit niveau aurait imaginé aller en live faire sauter le bidule sous les yeux de la planète entière.
    Des charges ont très probablement été posées bien avant, voir même à la pose des tubes ou dans la foulée, par une nation qui s’est dit que cela pourrait servir le moment venu. Ou même comme une simple garantie au cas ou…
    L’analyse de l’explosif si c’est possible sera intéressante sans être décisive, et les débris ramassés pourraient avoir une histoire à raconter.
    Néanmoins si le geste a été bien pensé ce n’est pas du tout sûr qu’il y ait la solution avec cela.
    Autre possibilité d’investigation, probablement en cours mais peu communicable, les différents capteurs et hydrophones que les marines du coin ont du installer ont enregistré beaucoup de données, qui remontent pour certaines à la pose des tuyaux.
    Et là il y a peut-être une possibilité d’analyser ces données, genre stop de quelques heures mais pas longtemps à proximité, c’est faisable avec des outils du big data (pas de traduction) pour en tirer des pistes.
    Mais encore faut-il les avoir les ‘data’.
    Sinon ça va être très compliqué de prouver quoi que ce soit.

    • tschok dit :

      @Momo

      Pour les gens qui ont de la rigueur intellectuelle, trouver des traces d’explosif est un élément qui permet de valider l’hypothèse d’une atteinte volontaire.

      Et pour ceux qui n’en ont pas, c’est une péripétie sans intérêt.

      Pour des enquêteurs, comme vous le dites, c’est une étape nécessaire. Le procureur suédois est néanmoins prudent: « La poursuite de l’enquête préliminaire pourra montrer si quelqu’un peut être poursuivi pour crime ».

      Bon ok, on a un attentat. Mais pour l’instant, pas de suspect.

  23. On est de plus en plus dans le « Café du Commerce » sur ce forum avec les analyses à 2 balles !
    La sensibilité politique de mecs vivant confortablement en Occident mais ouvertement anti Occident pour de mauvaises raisons fait dire ou supposer n’importe quoi à certains ici !

    Bref de plus en plus la cour de récré ………….

    • Czar dit :

      ça serait d’ailleurs pas mal que tu hausses tes analyses au niveau d’un bon vieux café du commerce, willy, parce que tlà ton numéro de groupie pavlovienne chatenfeu des stazunis et de traque de l’ogre de moscovie, on a déjà josy de la secte alphabet qui s’en charge (et tu sais que ces gens ont la priorité, comme tous piétons, sans doute car ils font des « marches » une fois l’an)

      • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

        Ah je vois que cela te pose un souci de te voir amalgamé au Café du Commerce …

        Il n’est pas question d’analyser plus haut que cela, vous n’en valez pas la peine !

        Pour le reste tu peux toujours allez fantasmer à Moscou …mais tu risques vite d’en revenir …

        Mais non je n’ai pas envie d’élever mes analyses avec les « cas pathologiques » qui se promènent ici …
        Que certains commencent par devenir adultes, ensuite on pourra discuter !

        • Czar dit :

          « Mais non je n’ai pas envie d’élever mes analyses »

          je crois qu’on l’avait noté depuis un moment, willy (j’espère que tes travaux de décorateur sont moins minables)

  24. Scorsese dit :

    Et c’est un coup des États Unis et de l’Angleterre je vous confirme

  25. Patrick, de Belgique dit :

    Souhaitons nous à tous de vivre assez longtemps pour enfin connaître l’origine de tous les coups tordus qui ont ou auront lieu pendant ce conflit! Intéressantes aussi les tractations qui auraient lieu entre Américains et Russes en ce qui concerne le nucléaire en Ukraine (La Tribune du 12-11-22), qui sait, un nouveau petit Yalta énergétique… Oh, Energie, quand tu nous tiens!

  26. Czar dit :

    bon il s’agit de la russie, et on le saura, ou il s’agit des stazunis et, la suède souhaitant intégrer l’Otan, on ne le saura pas. si l’on nous donne pas un nom, l’attentat aura été signé reste à voir les conséquences que les européens en tireront, notamment les allemands premières cibles d el’opération

    • tschok dit :

      Vous êtes sûr?

      Pour la cible, je veux dire.

      Vous êtes bien renseigné.

    • PK dit :

      Les gouvernements européens se coucheront : c’est une question mentale chez eux.

      Reste à savoir en revanche comment réagiront les peuples. Pour le moment, les Allemands sont dehors tous les jours depuis des semaines (comme les Brésiliens d’ailleurs) dans un silence assourdissant des médias. Comme qui dirait, faudra bien que cela pète un jour.

      Et je ne suis pas sûr que cela sera contre les Russkofs. Y’en a un au Kremlin qui doit bien se marrer en tout cas.

  27. Robert dit :

    Une information intéressante.
    Les élections de mi mandat aux USA ont vu la chambre des représentants passer aux républicains dont une élue s’est empressée de demander un audit sur l’argent donné à l’Ukraine par le gouvernement Biden.
    Je ne sais pas si cette initiative ira à terme.
    http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2022/11/18/ca-bouge-enfin-6412461.html

    • lgbtqi+ dit :

      Ah, Saint Daoudal le Ré-Informateur, le mec qui déteste tellement la France en sa réalité qu’il est passé d’indépendantiste breton à ultra-nationaliste français. Une valeur sûr, le Kervouc’h…

      Et il faut bien que les républicains US renvoient un peu la balle à votre Incarnation-de-la-Virilité… C’est pas comme s’ils ne lui devait rien… En France aussi on a vos amis communisto-nupo-rassemblo-machin truc aussi qui sont pas trop d’accord pour que l’Ukraine puisse se défendre… Comme vous, qui la souhaitiez déjà en train de se rendre, « pour abréger ses souffrances », dans un bel élan de compassion et de sincérité, comme on les connaît chez vous.

  28. Robert dit :

    Sans oublier que les scandales impliquant le fils Biden vont peut-être enfin sortir, sachant qu’il a utilisé la fonction de son père, vice président puis président, pour magouiller et commettre des crimes.
    Ah, oui, le second dirigeant des Proud Boys, sorte de groupuscule pro-Trump, ainsi que d’autres membres serait un agent infiltré du FBI. Ils étaient en pointe dans le prétendu assaut du Capitole dont la seule victime réelle a été une manifestante pro Trump assassinée sans motif légitime par un agent de police. Donc, infiltration FBI peut vouloir dire provocation à passer à l’acte.
    https://www.nytimes.com/2022/11/14/us/politics/fbi-informants-proud-boys-jan-6.html

    • lgbtqi+ dit :

      Rassurez-vous, le catho d’affichage tellement passionné par les affaires de César qu’il finit par en pincer pour genrikh iagoda : poutin ne risque aucune enquête. En son pays du moins. Parce que le consortium international de journalistes ne s’en est pas privé lui, qui est à l’abri de ses assassinats et déportation.

      https://www.courrierinternational.com/sujet/consortium-international-des-journalistes-dinvestigation-icij

      https://www.courrierinternational.com/video/panama-papers-comment-des-proches-de-poutine-ont-dissimule-1-milliard-de-dollars

      etc

      • Paddybus dit :

        lgbtrucmuche… Tu t’es vraiment fait une spécialité des liens bidons, des infos trafiquées et des pétards mouillés…. les panama papers sont connu pour être une opération de com’ organisée et minuté dans l’intérêt probables de services ricains…. et comme par hasard la cible noméro 1, c’est Poutine…. énorme non…???
        Ca devient clownesque avec un guignol comme toi….!!!!!

        • lgbtqi+ dit :

          mais oui paddybus, tout ce qui vient de l’extérieur de la poutinie est réputé faux par vous. Tout ce qui sort des tuyaux de poutine est Ultime Pravda. Le monde entier a tout faux, sauf poutine. Continuez à bien apprendre, vous allez progresser, et pas seulement en orthographe…

          sont connu, lol.
          l’intérêt probables des ricains, lol.

          Au passage merci de vérifier encore la corrélation entre niveau orthographique inférieur au CE2 et adhésion à la propagande poutinienne.

  29. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Säkerhetspolisen, ou SÄPO]

    Dirigée par le célèbre colonel Sponsz ! Celui qui a dirigé l’enquête sur le meu… L’accident de chasse urbain d’ Olof Palme ? ;0)

    Cit : [ La Suède a trouvé des traces d’explosifs sur des « objets étrangers » récupérés près des gazoducs Nord Stream ]

    L’inspecteur Duflär Gadjetson est sur la piste …

    Cit : [ dont le premier actionnaire est Gazprom ]

    https://www.youtube.com/watch?v=cqFVLAKaEWs

    Cit :[ Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le sabotage de ces deux conduites de gaz n’a pas forcément exigé de capacités d’action dans les fonds marins, comme celles que possèdent la Russie et les États-Unis… étant donné que Nord Stream 1 et Nord Stream 2 ont été posés à des profondeurs allant de 80 à 100 mètres ]

    Effectivement ! Les premiers scaphandriers , comme Tintin dans  » Le trésor de Rackham Lerouge  » , sont pour des entreprises privées de travaux maritimes ( Les  » travailleurs de la mer  » …. ) ! Au lendemain de la PGM le renflouage des épaves c’est essentiellement le fait de sociétés privées et les travaux pétroliers off-shore (  » COMEX™ ) ce sont des entreprises privées . Le célébrissime  » Commandant Cousteau  » a développé ses techniques avec l’aide d’une société de travaux maritimes et avec du matériel fourni par une société privée ….

    • tschok dit :

      Et vous avez lu Bécassine, aussi?

      • Daniel BESSON dit :

        Cit :[ Et vous avez lu Bécassine, aussi? ]

        Si la remarque s’adresse à Mézigue , j’en possède même des éditions originales figurez-vous ! ;0)
        C’est une manière très agréable de thésauriser pour un  » coup de Trafalgar  » soit dit en passant .
        Je possède aussi des éditions originales de GIFFARD et ROBIDA où le scaphandre est présenté pour la première fois comme une arme dans le cadre du sibéde ouârefère OUPS  » La guerre sous-marine  » !
        D’autres questions le @tschok ????

    • Robert dit :

      Et en 1961 le secrétaire général de l’ONU Dag Hammarskjöld qui remettait en cause certains intérêts, miniers entre autre?
      Ah, oui, c’étaient des méchants racistes sud-africains.

  30. Alfred dit :

    Les analyses permettront certes de déterminer la nature et la composition des explosifs, et éventuellement leur origine si un traceur ou marqueur y était incorporé. Il ne serait d’ailleurs pas surprenant qu’on y trouve de l’aluminium. Mais hormis le cas de mélanges particuliers spécifiques à certains pays (ce qui serait surprenant, car ça reviendrait à signer son forfait), et en l’absence de traceur ou marqueur, ça n’apportera pas grand chose. Et dans tous les cas, il faudra ensuite remonter le parcours des explosifs depuis leur fabrication jusqu’à l’explosion. C’est une affaire qui est partie pour durer, à moins que d’autres éléments permettent d’avancer par recoupement.

  31. LEONARD dit :

    Rationnellement, 2 questions:
    – Explosion interne ou externe ? Ca, le proc suédois aurait pu le dire rapidement. Si c’est interne, gros soupçon Gazprom.
    – Si externe, quel moyen utilisé ? Le même sur les 4 fuites ? (explosif intégré, explosif plaqué, vecteur mobile ?)
    Les 2 bateaux fantômes, pertinence relative en cas d’explosion externe, nulle en cas d’explosion interne.

    • aleksandar dit :

      Tout le monde sait que tous les gazoducs sous-marins sont piégés par leur constructeur.
      Une petite bombinette dans un tube ou circule du gaz, rien de plus normal !
      J’adore ce site !

      • LEONARD dit :

        @aleksandar……….
        Voyons….
        Celui qui prétendait que ce n’était pas la voiture de Stremousov ?

        • aleksandar dit :

          Et non, mon biquet, ce n’était pas la voiture de Stremousov, laquelle etait équipée d’une cabine blindée qui a été éjectée sous la violence du choc.
          Bisous

          • LEONARD dit :

            @aleksandar
            Ah, je vois que l’info n’est pas passée chez notre serbo-moujik.
            Je réitère donc:

            LEONARD 18 novembre 2022 à 14:35
            @aleksandar
            En fait, c’était bien la voiture de Stremousov, mais le lendemain, et remise à l’endroit.
            Tout est là, y compris la géolocalisation.
            https://twitter.com/Cen4infoRes/status/1593024494586671104

            Et les impacts de balle laissent des questions en suspens. (sur la carrosserie, on dirait des impacts de billes de tungstène, en plus de l’impact sur la vitre…..)

            za vashé zdorovie

  32. albert dit :

    Dire que les coupables sont américains sous prétextes qu’un P8 passait au dessus ne démontre rien, les russes auraient été capable de déclencher l’explosif au moment du passage, vu que ces patrouilleurs ont leur transpondeur allumé et sont donc visible de tous sur Radar et meme sur internet. Il arrivent parfois que des aviosn militaires coupent le transpondeur quand ils s’approche des eaux d’un ennemis. Les américains ne sont pas idiots au point de saboter un pipeline au moment où leur avion passe au dessus.

    Prétendre ensuite que la destruction de ces deux pipelone permettait de vendre leur gaz liquéfié à l’UE est idiot vu que de toute façon après l’arret et le boycott de l’europe sur le gaz russe il n’y avait pas d’autre choix que le gaz US. donc pourquoi détruite un pipeline pour récupérer un client alors que de doute façon ils auraient récupéré.

    Franchement le seul qui avait un interet c’est Poutine. La destruction des pipeline permettait de punir l’europe en leur privant de gaz pour l’hiver, sans avoir à payer de grosse pénalités contractuelle. C’était aussi une réponse aux sanctions européennes. N’oublions pas que ma marine russe est réputé pour ce type de sabotage et actions sous marine, elle est osuven tprésente le long des cables internet sous marin dont certains en écosse ont mystérieusement été coupés après le passage de bateaux russes.

    Et puis je vois mal les anglais ou les américains prendre un tel risque avec leur partenaire de l’OTAN car si des preuves les incriminaient cela serait dramatique pour leur image auprès des partenaires. ils ne prendraient pas un tel risque.
    Les russes sont les champions pour semer le doutes et la zizanie et je n’ai aucun doute de leur culpabilité. Mais vu qu’ils ne reconnaissent jamais rien meme devant l’évidence de preuves il ne fallait pas s’attendre à une autre réaction que de semer le doute en accusant les partenaires entre eux.

    • Clavier dit :

      Vous connaissez mal les Américains et leurs cousins anglais……

    • Daniel BESSON dit :

      Cit :[ N’oublions pas que ma marine russe est réputé pour ce type de sabotage et actions sous marine, ]

      Jusqu’à la preuve du contraire que vous allez tous nous montrer , mais à part vos insinuations tapées avec vos petits doigts rageurs sur votre clavier , les principaux états qui ont sabotés des câbles ou des oléoducs sous-marins ce sont les Etats-Unis ( Guerre Hispano-Américaine et aide aux  » Contras  » ) , la Prusse ( Seine ) et l’Empire-Allemand ( Baltique ) …. C’est une liste non-exhaustive !
      Désolé de rester dans le factuel …

    • aleksandar dit :

      Les « grosses pénalités contractuelles » c’est de la rigolade.
      Les russes sont déjà dans un cas de force majeure puisque c’est les européens qui bloquent les turbines et pièces détachées.
      Essayez de trouver quelque chose de plus crédible pour votre propagande.

  33. LEONARD dit :

    Puisqu’on parle d’action clandestine, affaire à suivre:
    https://twitter.com/SmartUACat/status/1593657952224813058

  34. Jacques Premier dit :

    Perfide Albion ! Comme ils sont dans la merde, ils veulent foutre l’économie européenne à plat aussi.

    • Paddybus dit :

      Hypothèse ne pouvant être exclue….

    • tschok dit :

      Personnellement, je pense que c’est un coup des Suisses, mais chuuut…

    • lgbtqi+ dit :

      Oui, en plus ils sont partout ! Et je crois même qu’on ne nous dit pas tout ! On nous cache des choses. Et le pauvre poutin est injustement vilipendé, lui qui fit ses études aux kgb pour apporter de l’aide humanitaire aux petits noirs. Un être pétri d’amour objet de toutes les critiques, quelle honte…

      Moi je trouve qu’il fait chou finalement, en ses fragilités… ça nous distrait un peu de ses chevauchées, avec les têtons turgescents, sur des ours comme le disait si bien un autre contributeur ici.

  35. Alfred dit :

    @Leonard. Vous pouvez laisser tomber l’explosion interne, les images du gazoduc qui ont été diffusées ne montrant pas de gonflement ou d’éclatement en tulipe du « tuyau » avec des déchirures parallèles aux génératrices. Comme déjà exposé, il était inutile de fixer la ou les charges sur les « tuyaux », l’effet destructeur d’une explosion sous marine étant maximal à une « certaine distance » de la charge. Un ou des bateaux équipés d’un sonar et d’un mât de charge avec un treuil suffisaient pour immerger des charges à proximité des gazoducs (1000kg d’explosif de densite 1,6 tiennent sur une palette de 0,7 m3). La mise à feu était à la portée d’un « bricoleur averti », la seule difficulté résidant dans l’étanchéité du dispositif qui devait résister à une dizaine de bars.

    • LEONARD dit :

      @Alfred
      Je n’ai pas de photos/vidéos des 4 sites d’explosion, mais ce que j’ai de plus précis, c’est ça, sur la partie suèdoise:
      https://www.expressen.se/nyheter/forsta-bilderna-fran-sprangda-gasroret-pa-ostersjons-botten/
      Et franchement, je ne peux pas statuer.
      Si vous avez des compétences permettant réellement de conclure, c’est avec plaisir….

      • Alfred dit :

        @Leonard.Disons qu’une formation d’ingénieur complétée par des cours théoriques et pratiques sur les explosifs et les destructions, ainsi qu’une affectation dans une unité spécialisée (ni commando, ni forces spéciales) où l’emploi des explosifs était courant, m’ont fourni les bases et l’expérience nécessaires pour comprendre un certain nombre de choses. (Sans pour autant avoir la tête qui enfle et prétendre être infaillible). Le tout est de bien analyser ce que l’on observe et de raisonner en termes de résistance des matériaux.
        Sans rentrer dans les détails, et de façon intuitive, lorsque vous cintrez lentement un tuyau, un côté est tendu, tandis que l’autre est comprimé. Dans le cas où le cintrage est effectué violemment et très rapidement la partie tendue va se rompre et la partie comprimée se repliera sur elle même ou sera arrachée. La cassure franche du côté tendu sera perpendiculaire à l’axe du tuyau. Si vous « gonflez » un tuyau avec une pompe hydraulique, des fissures parallèles à l’axe du tuyau vont apparaître sur la face extérieure du tuyau sous l’effet de la dilatation. Faites la même chose violemment et très rapidement. Les fissures vont s’agrandir et le tuyau va éclater. Il y aura sur les deux parties du tuyau des cassures parallèles à l’axe du tuyau. Regardez la vidéo en vitesse lente, et observez bien les traces de rupture. Conclusion ?

  36. Phil dit :

    A qui profite le crime ? on accuse les russes ,c’est tellement simple ! Comme pour les 2 missiles tombés en Pologne, qui viennent, en fait, d’Ukraine. Mais dans ce cas, nos merveilleux journaliste collaborateurs parlent d’erreur malencontreuse, le discour change….cherchez l’erreur !

  37. Roland Desparte dit :

    Attendons patiemment les résultats des recherches menées, sans préjuger ni oublier que la guerre est multiforme. Aucun Etat ne peut s’enorgueillir de ne jamais avoir fauté ou d’avoir désinformé pour préserver ses propres intérêts, parfois au détriment de ses alliés et dans un jeu multibandes qui bien souvent nous dépasse. Une seule attitude à adopter : ne pas nous diviser et rester fidèle à notre drapeau.

  38. Bomber X dit :

    De toute façon, on s’en fout de savoir qui a fait péter ces gazoducs : ils ne servent plus à rien désormais et ne serviront probablement plus jamais, l’Europe se détachant totalement du gaz russe.
    Dès lors, ça doit être un coup de Greenpeace qui voulait en faire des abris pour les poissons. Greenpeace Russie bien entendu.

  39. dompal dit :

    A qui profite le crime ???

  40. Félix GARCIA dit :

    (Little) Think Tank@L_ThinkTank
    L’OTAN affirme que des avions russes ont effectué « une approche dangereuse et non professionnelle » vers ses navires dans la mer Baltique. Ne répondant pas aux demandes de communication, les russes ont survolé les navires à 91 mètres d’altitude.
    https://twitter.com/L_ThinkTank/status/1593915738783248384?cxt=HHwWgMCjwez63J4sAAAA

    Véwy eune-profechiaunol !

  41. 341CGH dit :

    Des traces de ceci ou de cela, ça n´a plus aucune importance.
    Du moins pas plus d´importance que de savoir qui a commandité l´assassinat de JFK.
    Le gazoduc a été saboté sans que l´on sache par qui ni pourquoi. Peu importe.
    Ce sabotage démontre, volontairement ou non, la fragilité de l´Allemagne.

  42. Alfred dit :

    @Leonard. Ce n’est pas une question de niveau, et personne n’a à se sentir inférieur ou supérieur. J’expose le mode opératoire qui me semble le plus probable en fonction d’un certain nombre d’éléments, et chacun est libre d’en penser ce qu’il veut.
    Cela étant, Linear shaped charge = charge perforante linéaire, donc une charge coupante apparemment. Toutefois, le principe de fonctionnement de ces charges est de projetter à très grande vitesse un jet de métal en fusion qui coupe la paroi du »tuyau ». Mais il doit pour cela exister une certaine distance entre la charge et la paroi pour que le jet se forme correctement. Et si ça fonctionne très bien à l’air libre, il n’en irait pas de même sous l’eau, à moins de réaliser une chambre parfaitement étanche et remplie d’air ou d’un autre gaz entre la charge et la paroi du gazoduc. Ce qui commence à faire beaucoup de complications inutiles, puisqu’un simple « ruban » annulaire d’explosif plaqué sur le gazoduc serait tout aussi efficace, les complications en moins. En outre, des plongeurs devraient utiliser un mélange gazeux spécial pour travailler à 100m de profondeur et disposer d’un caisson de décompression pour remonter, ce qui ne serait pas vraiment discret. Et enfin quelques charges de 15 ou 20 kg d’explosif chacune n’auraient pas provoqué des enregistrements sysmographiques de magnitude comprise entre 1,9 et 2,3 à 50 km de distance et plus. Les temps sont certes à la mode des navy seals et autres, mais cette version des faits comporte un certain nombre d’incohérences. Du moins est-ce mon avis.

  43. Daniel BESSON dit :

    Message de service :
    La quatrième travée de la première voie routière du Pont de Crimée vient d’être posée grâce à la  » conception digne d’un pays du tiers monde  » ™®
    Les joints de dilatation sont en train d’être posés . Si quelqu’un veut bien le signaler à moncolonel ANCEL , mongénéral YAKOVLEFF , myadmiral Samuel J. COX , au MD Britiche , à l’ ISW et à d’autres …
    Sur la qualité de l’acier que certains pourraient critiquer , il se trouve qu’il provient en partie d’AZOVSTAL™ !