Des députés s’étonnent du choix de la bombe américaine GBU-49 pour armer le futur drone MALE européen

En février, après des mois, voire des années de palabres, l’Organisation Conjointe de Coopération en matière d’Armement [OCCAr] a fini par notifier le contrat de développement et de production du futur drone MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance] européen à Airbus Defence & Space GmbH.

Pour rappel, l’idée de développer un drone MALE européen avait été proposée en 2013 par Airbus, Dassault Aviation et Leonardo. Puis, ayant pris la direction du projet dans le cadre d’une collaboration avec la France, l’Italie et l’Espagne, l’Allemagne fut en mesure d’imposer à ses partenaires le principe d’une double motorisation, l’appareil devant afficher une masse d’environ dix tonnes [soit cinq fois plus qu’un MQ-9 Reaper américain…].

« La décision d’opter pour un design bimoteur constitue […] une concession faite aux autorités allemandes, qui, d’une part, ne devra pas amener la France à renoncer à ses priorités et, d’autre part, devra se traduire à l’avenir par une plus grande souplesse de leur part dans la définition des caractéristiques d’autres projets », avait commenté l’ex-député Jean-Jacques Bridey, dans son rapport sur la Loi de programmation militaire 2019-25.

Par ailleurs, la question d’armer ou non cet EuroDrone fut en suspens pendant un temps, l’Allemagne ayant tardé à se décider pour des raisons « éthiques ».

Quoi qu’il en soit, le groupe Safran pouvait espérer bénéficier de ce programme. D’abord avec son turbopropulseur Ardiden TP3 pour la motorisation de ce futur drone européen. Puis avec son kit A2SM [Armement Air Sol Modulaire, ou Hammer] qui, monté sur un corps de bombe [généralement des Mk82 de 500 livres], permet à un aéronef d’atteindre une cible avec une grande précision et à une distance de sécurité.

Seulement, l’Ardiden TP3 n’a pas été retenu par Airbus Defence & Space, qui lui a préféré le Catalyst [ex-Advanced Turboprop, ou ATP], proposé par Avio Pro, filiale italienne de l’américain General Electric [GE]. Ce choix a fait tiquer quelques uns… Car si ce turbopropulseur sera fabriqué en Europe, il pourrait intégrer des composants américains susceptibles d’être concernés par la réglementation ITAR [International Traffic in Arms Regulations], laquelle sert de prétexte aux États-Unis pour bloquer des ventes d’équipements militaires pouvait faire de l’ombre à leurs industriels.

La Commission européenne a d’ailleurs indiqué qu’elle suivrait ce dossier. « Avio Aero est tenu, dans le cadre de l’application du droit de l’Union, de fournir tous les éléments de preuve garantissant que la souveraineté européenne sera préservée. À ce titre, la sous-traitance à Avio ne doit pas être contraire aux intérêts de l’UE et de ses États membres en matière de sécurité et de défense », a en effet fait valoir Thierry Breton, le commissaire chargé du marché intérieur, de la politique industrielle, de la défense et de l’espace.

Quant aux munitions qu’emportera l’EuroDrone, la Direction générale de l’armement [DGA] a récemment indiqué que la bombe GBU-49 qui, composée d’un corps de bombe Mk-82 et d’un kit Enhanced Paveway II, est produite par l’américain Raytheon, en ferait partie. De même que le missile haut de trame [MHT, ou Akeron LP] de MBDA… mais pour les appareils destinés à l’armée de l’Air & de l’Espace [AAE]. Exit donc l’A2SM de Safran…

D’où les interrogations exprimées par des députés lors de la dernière audition d’Emmanuel Chiva, le Délégué général pour l’armement [DGA].

« L’Eurodrone embarque des bombes GBU-49 de fabrication américaine plutôt que des bombes françaises ou même européennes. Il ne nous semble pas que le groupe Safran ait été consultés à ce sujet », a ainsi déclaré Pierrick Berteloot [RN].

Celui-ci a été rejoint par Jean-Louis Thiériot [LR]. « Comment analysez-vous le choix d’équiper l’Eurodrone de bombes GBU-49 de Raytheon plutôt que de l’A2SM de Safran », a-t-il demandé au DGA. « Cela s’explique-t-il par des raisons techniques ou par autre chose? Je trouve inquiétant que l’on choisisse un matériel américain pour un projet de coopération européenne alors qu’existaient probablement des solutions européennes », a-t-il conclu.

Cependant, M. Chiva n’a pas répondu précisément aux interrogations de ces deux députés. « Au moment d’équiper [l’Eurodrone], l’A2SM de Safran n’a pas été retenu. Toutefois, pour la France, nous avons décidé d’équiper, en complément, le drone du missile ‘souverain’ MHT de MBDA », a-t-il dit. « La GBU-49 est un armement un peu plus basique et de portée moindre par rapport aux missiles que les armées françaises utilisent », a-t-il ensuite admis.

A priori, il aurait été difficile de faire autrement, pour des questions de coûts. « Si l’on devait, un jour, équiper l’Eurodrone d’un autre type de munitions, il faudrait étude cette possibilité, tout à fait envisageable en modifiant quelques caractéristiques architecturales. Mais ce sont quelques dizaines de millions d’euros qui devront être consacrés à ce rééquipement », a expliqué M. Chiva. « En résumé, l’équipement choisi pour l’Eurodrone reflète la vie normale d’un projet ; je suis conscient que certains industriels s’offusquent de pas avoir été retenus mais la décision prise résulte d’une étude de définition transparente », a-t-il ensuite fait valoir.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

106 contributions

  1. Saucisson Furtif dit :

    Le foutage de gueule est transparent lui aussi !
    Nous pourrions tout produire de manière indépendante sans ces associations et transferts de technologies forcés

    • DD29 dit :

      tout à fait d’accord avec vous, c’est l’Allemagne qui impose ses choix et Macron dit toujours amen avec la formule « couple franco allemand » Par contre il n’existe pas de couple « germano – français »

    • HMX dit :

      « Le foutage de gueule est transparent lui aussi ! »

      Pas mieux ! Une énième couleuvre à avaler, sur ce programme en décalage complet avec les besoins de nos forces armées, et sur les évolutions technologiques. Alors que tout le monde travaille sur la prochaine génération de drones, nous allons tranquillement sortir, en 2030 (si tout va bien !) un gros drone MALE dont nous aurions eu besoin en 2010… Par ailleurs, en plus d’être énorme, très vulnérable, et inadapté à la haute intensité, il s’agira sauf erreur du drone MALE le plus cher du monde. On applaudit… une sorte de Rolls Royce, précieuse et disponible à quelques exemplaires uniquement, qu’on n’osera pas exposer au dessus d’un « vrai » champ de bataille. Alors qu’on aurait eu besoin de l’équivalent d’un véhicule utilitaire, robuste, fiable et disponible en grand nombre. On gaspille notre argent avec ce programme, et plus grave encore, on perd du temps.

      S’il fallait faire des choix budgétaires dans le cadre de la prochaine LPM (et il se murmure que ce serait le cas…), cet Eurodrone ferait une cible toute désignée. L’Allemagne ayant torpillé tous les autres projets en coopération (ou en tout cas, elle y travaille activement…) on ne voit pas bien pourquoi la France resterait dans l’Eurodrone.

      A choisir, et au stade où nous en sommes, il semble largement préférable à court terme d’acheter du Patroller et quelques Reaper supplémentaires pour « faire le job », et de mettre le paquet sur un programme de drone de nouvelle génération (turboréacteur, furtif, soute à armement) qui pourrait fort bien être un dérivé du Neuron, et/ou un dérivé des effecteurs déportés qui doivent de toute façon être développés dans le cadre du SCAF.

  2. Fralipolipi dit :

    M Chiva serait-il amateur de suppositoires ?
    – 2 moteurs au lieu d’un seul, ça passe.
    – un moteur US plutôt que français, ça passe
    – une bombe US aux courtes pattes plutôt qu’un modèle français ou européen plus innovant, ça passe aussi.
    .
    C’est quoi la prochaine étape pour tout céder à l’Allemagne et à Airbus Defense GmbH ?
    .
    Le Scaf NGF ne risque-t-il pas de finir bridé « anti-France » de la même manière par ces si « chers » alliés allemands ?
    Exit l’AASM aussi, exit le Mica, exit les Exocet et FMAN, etc , etc …
    .
    En attendant, encore cette semaine, voilà un bel exemple de plus (s’il en fallait) du peu – très peu – de confiance que l’on peut accorder à Airbus Defense GmbH … et encore moins à ses dirigeants politiques Allemands … en ce qui concerne leur bonnes intentions vis-à-vis de la coopération européenne, et de la coopération avec la France en particulier :
    https://meta-defense.fr/2022/11/18/airbus-ds-propose-a-la-coree-du-sud-une-collaboration-pour-exporter-ses-nouveaux-avions-de-combat/
    Jeu de dupes ou jeu de p…s ?!
    .
    Il en dit quoi M. Chiva ?

    • Sorensen dit :

      Vous racontez encore n’importe quoi.
      -Le moteur est européen.
      -L’armement qui équipe le Eurodrone est du ressort de l’utilisateur, pas d’Airbus.
      -Dans continuité du rapprochement de Airbus Helico. avec KAI.
      -la stratégie airbus vous échappe.

      Concernant le FCAS : https://twitter.com/AirbusDefence/status/1593665818755321857

      • le Docteur dit :

        N’importe quoi ! Pas étonnant vu le pseudo.
        – Le moteur est US
        – Des pays partenaires de la France ont décidés de préférer une bombe US à des solutions européennes
        – La stratégie allemande vous échappe …

      • Fralipolipi dit :

        Dis donc, ma Sossotte, t’as vraiment l’impression d’avoir écrit un truc un brin intelligent là ???
        … parce que, en vrai, tout sonne creux et archi faux dans ton bullshit !
        Halte au sketch vieux troubadour … non mais quel clown de foire cette Sossotte !!!

        • Sorensen dit :

          Ce n’est pas une impression. C’est le cas.

          • Fralipolipi dit :

            @Sossotte
            Je pense que tu devrais allez consulter …
            sinon ton arrogance crasse finira un jour par te faire suffoquer 😉

      • Leroy dit :

        Autant écrire que l’Europe ne pourra pas exporter son drone bimoteur ! Au royaume des c…, nous sommes les rois.
        Au fait, à quand un quadrimoteur ?

        • Vinz dit :

          Qui serait assez c0n pour vouloir une m3rde pareille vendue au kilo de toute façon ?

      • JEAN dit :

        la stratégie airbus est allemande donc pro US.

      • Bomber X dit :

        N’importe quoi, comme d’habitude.
        « -Le moteur est européen. »
        Si ce moteur construit en Europe intègre des composant américains, alors il est américano-européen.
        « -L’armement qui équipe le Eurodrone est du ressort de l’utilisateur, pas d’Airbus. »
        Le constructeur, donc Airbus, livrera des drones câblés pour l’emport de la GBU-49.
        Et la France a décidé en plus et à ses frais, de câbler ses drones pour le missile MHT, ce que précise M. Chiva dans l’article de notre hôte :
        « Toutefois, pour la France, nous avons décidé d’équiper, en complément, le drone du missile ‘souverain’ MHT de MBDA » »

      • Antonio dit :

        -Avio aero est une filiale à 100% de GE. l’américain aurait pu choisir de renommer sa filiale en GE Italia mais il ne l’a pas fait pour des raison évidente de positionnement sur le marché européen…. le Catalyst ici evoqué est un travail de la filiale italienne sur la base d’un développement moteur GE. ne nous trompons pas, le deal se fait avec le contrôle des américains.
        -les choix de l’armement n’est possible qu’en fonction des options décidées par le fabricant. ici Airbus DS ne proposera que le choix du missilier Américain à ses futurs clients. Sauf pour la France AAE qui aura la possibilité d’opter pour du Mbda (choix inaccessible pour l’export…

        Bref pour une coopération étatique européenne vidant a développer l’industrie du continent, faire le choix d’une motorisation US et d’un armement US (sauf dérogation Française) c’est particulièrement choquant. si encore ilnsnzgisant d’une développement sur fonds 100% privés ok mais la ce n’est pas le cas

  3. Bomber X dit :

    Eurodrone = moteurs italo/américains, bombes américaines.
    Et il n’y a rien qui les choque les « politicards » quand ils nous parlent souveraineté européenne ????
    Je note en tout cas, qu’il y a une volonté manifeste d’écarter un acteur majeur de l’industrie de défense française de ce programme, au profit des Américains.
    Rappelez moi déjà quelle est la nation qui pilote ce programme ?

    • et v'lan passe moi l'éponge dit :

      — Rappelez moi déjà quelle est la nation qui pilote ce programme ?

      La bonne question est qui va acheter ce truc…
      L’Allemagne va en commander 50 avant de réduire sa commande a 10 juste avant de payer, puis finira par dire que l’entretient coûte trop cher…
      L’Italie en commandera peut être une demi-douzaine.
      L’Espagne, les Pays-Bas peut être la Belgique…
      La France… Bah les Reapers font le job, donc si on la joue fine, on demande l’intégration du MHT à Général Atomics… Et on reste chez eux…
      Du coup les Germains sont content il peuvent continuer à faire un Panzer volant, et nous on a des trucs qui fonctionne.

  4. Slim dit :

    c’est européen, donc ça va hors de prix innutilisable et en retard

  5. Kamelot dit :

    Pffff… la GBU-49 (matériel connu et déjà utilisé) est bien suffisante pour un conflit asymétrique ou de basse intensité. À noter que nos industriels n’ont rien proposé dans cette game de prix à part la BGL 120 (?). le futur Akeron LP couvrira, plus que largement, le haut du spectre, à condition d’avoir une transmission pour le flux vidéo.
    Pour un conflit de haute intensité l’Eurodrone Deluxe Premium est déjà obsolète et inapproprié dans le cadre du déni d’accès avec les défenses aériennes. Tout au plus, il pourra faire de la surveillance maritime, du relais Com-Réseau ou de la GE loin des coups et en fond de théâtre. En aucun cas, une mission armée est envisageable: trop risquée!
    Pour cela, il faudra envisager autre chose et changer de logiciel.

    • Tao dit :

      Certes, mais dans ce cas autant que ça fasse tourner la BITD francaise et européenne.

      Déjà qu’il est pas super, si en plus on le soutient pas aves des munitions un peu capable.

      Et puis les défenses AA ont parfois des trous…

    • Blurb dit :

      @Kamelot
      Quelle est justement « la gamme de prix » expliquant que personne ne saurait proposer un équivalent « bon marché » de la GBU49, ou un peu plus cher mais intégralement produit en Europe ?
      Je croyais que nous avions remonté une fabrique de corps de bombes … sans compter une filiale de Rheinmetall qui doit aussi continuer à produire, ou Safran qui plachait sur un AASM plus léger.

  6. xaloy dit :

    La souveraineté européenne ! Quel charlot ce Macron.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « La souveraineté européenne ! Quel charlot ce Macron. »?????????????????

      • jaktav dit :

        Il faut se rendre à l’évidence, nous sommes dirigés par des Europhiles (voire mondialistes) qui, faut-il le constater, n’ont pas la souveraineté de la France chevillée au corps (la France, vous avez dit la France…? quels atouts?). Il faudra bien qu’un jour, les Français demandent des comptes à tous ces fossoyeurs. A moins que la souveraineté de la France n’intéresse personne. Sauf peut être les allemands (puisqu’on en parle, mais il y en a beaucoup d’autres) qui, eux, y croient (et donc qui n’en veulent pas!)…

        • Dambrugeac dit :

          Le problème est que l’opinion publique devient de plus en plus inculte, n’est pas du tout formée aux questions industrielles et de defense et surtout est totalement intoxiquée par l’idolâtrie européenne et du mythique couple franco allemand qui n’existe que du côté français. La preuve : les derniers sondages de satisfaction de l’actuel chef d’État… en hausse permanente !

    • Schtar dit :

      « La souveraineté européenne ! Quel charlot ce Ma…» ce xaloy !

  7. Kamelot dit :

    La GBU-49 (matériel connu) est bien suffisante pour un conflit asymétrique ou de basse intensité. La DGA et nos industriels n’ont rien proposé dans cette game de prix, La BGL 120 étant à développer et les A2SM trop coûteuses.
    l’inquiétude e nos Élus devraient se porter sur l’usage de l’Eurodrone Deluxe Premium dans le cadre d’un conflit de haute intensité avec un déni d’accès…

  8. Czar dit :

    moi, le seul truc qui « m’étonne » pour le dire poliment, c’est que la France ne se soit pas désengagée d’un projet coûteux, qui semble ne présenter aucun avantage technologique particulier et qui sera non seulement armé, mais aussi propulsé par un moteur uhesse je ne vois pas le lien avec une autonomie européenne, pour ne même pas parler d’une souveraineté française

    si un esprit éclairé pouvait nous informer sur l’avantage qu’on espère obtenir de sa possession et qui justifierait sur le plan opérationnel la poursuite de cette coopération au lieu de se concentrer sur la production d’un outil national plus pointu, j’imagine que l’E-M doit bien avoir un argumentaire, qu’il soit valable ou moins….

    • Alpha (α) dit :

      Dans ce programme soi-disant « Européen », on voit très bien qui laisse entrer le loup américain dans la bergerie Europe…
      Pour les bombes, on pourrait cependant relativiser, en précisant que la GBU-49 a un coût bien moindre que l’A2SM. Mais tout de même ! Quid de notre souveraineté ?
      Mais voyons comment va se poursuivre ce programme : De ce que j’entends, ici ou là, et au vu de ce qui se passe en Ukraine, les opérationnels futurs (AdA&E française…) sont très sceptiques sur la capacité de cet appareil à s’insérer doctrinalement dans une vison de haute intensité…
      Alors je ne pense pas qu’il y aura un abandon, trop de ressources ont été engagées.
      Mais je vous fiche mon billet que ce programme sera revu en cours de route et réorienté vers des missions maritimes au profit de la Marine Nationale !

      • Czar dit :

        « Alors je ne pense pas qu’il y aura un abandon, trop de ressources ont été engagées. »

        oui mais c’est ça que je ne comprends pas : le projet trainait, il avait été mis sur la sellette pour dépassement des budgets prévisionnels et pourtant « on » a choisi de s’enferrer dans le bouzin donc QUI a fait le choix de s’y accrocher envers et contre tout, vu que j’imagine que les industriels français eux non plus ne devaient pas être ravis si je dis pas de conneries l’investissement au niveau national doit être d’un milliard c’est ça ? donc l’équivalent d’un SNA

        (je vous avais posé une question sur l’éventualité d’un contrat Rafale chez les Séoud – mais j’ai oublié sous quel sujet c’était et donc impossible de savoir ce que vous avez répondu et si même vous avez vu la question)

      • Carin dit :

        @ALPHA(a)
        Vous avez mis le doigt dessus…
        Ce drone ne pourra servir qu’à nettoyer les approches françaises, en lieu et place des ATL2-6 qui ont bien d’autres choses à faire à l’international.
        Je pense qu’une quinzaine de ces produits seront acquis, et pour certains d’entre eux, basés en outre-mer pour surveiller nos ZEE.
        Il se pourrait même qu’ils soient motorisés par Safran ultérieurement, Airbus ayant de grosses difficultés d’approvisionnement en pièces détachées sur l’ensemble de ses produits.
        Je pense aussi qu’il va falloir taper très fort sur la table d’Airbus Allemagne, sa « direction » nous étant franchement hostile.

    • Meiji dit :

      Oui, autant acheter pour plusieurs fois moins cher un énorme stock de Reapers.

    • lgbtqi+ dit :

      Parfois, la souveraineté en votre demeure peut être assurée par un Glock 17 ou un Colt 1911, même si ces pistolets ne sont pas français…

      • Czar dit :

        je sais que ne pas être finaude fait partie du plein personnage de butch, josy, mais a priori, il s’agit là non pas d’un produit existant, mais d’une coop à, venir alors même qu’on a tous les acteurs au plan national pour en produire un, plus conforme à notre cahier des charges

        • lgbtqi+ dit :

          @ la hyène de service :

          votre besoin d’insulter est tel qu’il raccourcit votre pensée.

          Les délais, la hyène, les délais…

          • Czar dit :

            « @ la hyène de service :

            votre besoin d’insulter »

            j’ai connu des somalis drogués au khat plus lucides que ça.

          • lgbtqi+ dit :

            il est à la portée de chacun de recenser vos interventions et de se faire une idée de leur tonalité. Comme de leur portée.

  9. philbeau dit :

    Chiva est aussi peu transparent que son prédécesseur (je vais éviter toute allusion à son format , quoique…) De toutes façons rien n’est clairdans ce projet , du moins pur le côté français . Pour le côté allemand , l’objectif d’écarter au maximum ce qui avantagerait le partenaire français est tranquillement déroulé par Airbus , dans la ligne habituelle , pourquoi se gêner puisque les responsables français sont prêts à toutes les bassesses pour donner raison à leur gourou eurobéat de président .
    Tiens à propos d’airbus DS , on apprend qu’ils sont prêts à jouer les concessionnaires pour la vente des productions coréennes (?!) en Europe!
    https://meta-defense.fr/2022/11/18/airbus-ds-propose-a-la-coree-du-sud-une-collaboration-pour-exporter-ses-nouveaux-avions-de-combat/
    dans le genre défense de l’industrie européenne , on fait mieux . mais bon , faute d’avoir les capacités de réaliser par eux-mêmes des produits attractifs , les allemands font ce qu’ils savent faire , acheter et vendre . Une décision en tout cas qui va surement rassurer le partenaire Dassault sur la fiabilité et la confiance qu’il pourra avoir avec Airbus pour réaliser le Scaf , dont les politiques se trémoussent d’annoncer qu’enfin c’est parti ! enfin , pour bientôt …Avec l’hypothèse de faire entrer le concurrent KF 21 dans la danse ?
    Le feuilleton n’est pas fini , loin de là .

  10. jean-daniel Vilomet dit :

    UE en mort cérébrale !

    • Guillotin dit :

      @ jean-daniel Vilomet : encore eut-il fallu qu’elle en eûsse eu un, de cerveau ! 😉

      • Plouc putatif dit :

        Eûsse ?
        L´imparfait du subjonctif n´est pas à la portée de n´importe qui.
        Après « eut » à la place de « eût », ça fait beaucoup de pédanterie étalée.
        Ça tombe mal, en parlant de cerveau.

      • lgbtqi+ dit :

        et qu’il ne serve pas de fosse septique, chiotin le « shimou fékaka » (sic)

    • Tringlos dit :

      Pas forcément, je ne suis pas un spécialiste dans le domaine, malgré tout le projet franco-allemand, longtemps au stade comateux, le fameux Scaf, semblerait retrouver de sa superbe ! Je laisse les plus savants (sûrement la plupart d’entre vous) que moi se faire leur propre opinion.
      Bien à vous.
      https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/avion-de-chasse-europ%C3%A9en-scaf-dassault-et-airbus-tombent-d-accord-macron-salue-un-grand-pas-en-avant/ar-AA14hg9e?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=b1388b18149c4d20acc3c3a8dbcd533c

      • Bomber X dit :

        Accord pour le SCAF entre les industriels. Oui, un grand pas en avant comme le confirme Macron.
        Mais d’autres ornières vont apparaitre au fur à mesure de l’avancée du programme.
        Et reste toujours l’écueil politique allemand, à savoir le Bundestag !

      • E-Faystos dit :

        opinion déjà faite: trop gros, trop lourd, trop cher, trop complexe.
        .
        le SCAF promet d’être un avion de 15 tonnes, soit un petit bombardier. il sera.rapide, mais adieu la furtivité si il passe la.quatrième.vitesse sur autoroute.
        il aura des armes en soutes donc adieu la polyvalence du Rafale.
        il devra être maniable mais la France comme l’Europe n’a as l’expertise des US et Russes sur les moteurs à flux vectoriel.
        .
        pour compenser ces lacunes, il faudra du temps.
        ils faudra une électronique de pointe, qui sera longue à déverminer.
        de plus, il faudra des assistants, et si vous regardez objectivement le.m programme de l »eurodrone, long, cher, obèse, avec des partenaires qui cherchent à mettre les américains dans la boucles pour gruger les recherches R&D et écarter les Français, ça donne un aperçu exact de ce qui va se passer: un bras de fer permanent entre.industriels, assortis de coups de mentons, pressions et chantage entre partenaires.
        vivement que l’on pose le cas de la navalisation et de l’emport de la bombe atomique, que l’on mesure la solidarité de nos alliés.

  11. mikeul dit :

    Dans la presse aéronautique il est fait état d’un retard de l’ordre de 1 à 2 ans dans la certification du moteur GE/avio Catalyst retenu par Airbus GmbH.
    Après le moteur et maintenant le missile Safran a vraiment tout perdu sur ce programme.

    • john dit :

      C’est pas comme si Safran était exemplaire sur ses moteurs…
      – Safran est en retard sur ses livraisons de moteurs Leap conçus avec GE (mais quand c’est Safran avec GE, pas de problème?), et ces retards datent déjà de 2018.
      – Safran a causé la fin du Falcon 5X, le moteur Silvercrest a été un exemplaire de ratés complets ! Et la gamme Falcon X sera équipée principalement de PW307, sauf pour le 10X qui sera équipé du moteur RR Pearl 10X (dérivés des moteurs du bombardier Global)

      Pour le moteur Avio Aero Caralyst sur l’Eurodrone est européen, conçu en Europe, et il est 100% ITAR-Free ! Il est conçu intégralement par Avio Aero, en Italie, Pologne et en Allemagne. Il est testé et assemblé en République Tchèque. Et il s’agit d’une conception totalement nouvelle, il n’est pas dérivé d’un autre moteur.
      GE vend ce moteur évidemment vu que Avio Aero est une entité détenue par GE. Mais les entreprises concernées sont européennes. Et il va équiper le Beechcraft Denali, concurrent direct au PC-12 NGX, qui lui est équipé par un moteur PW PT6 qui n’a pas bcp de concurrence. Avoir un concurrent européen est une bonne chose. Et son utilisation civile sur un mono-moteur sur une gamme où il y a bcp d’utilisateurs potentiels va forcer à fiabiliser ce moteur.
      Quant au moteur proposé par Safran, il n’est utilisé que sur des hélicoptères indiens chinois et russes. Et il est sensé être utilisé sur la Ka-62 de l’armée de l’air russe.

      Pour les missiles, chaque nation peut faire ses choix. Si même la France n’achète pas français…

  12. EchoDelta dit :

    En gros un bimoteur us a peine plus performant que le reaper er il daudra que ôon paye en plus de notre poche (et qui devra t on oayer en plus, avec quel transfert de techno a la cle ???) pour l’armer correctement ?
    La france a été systématiquement écartée des decisiôs structurantes de ce projet alors que nous en finançons une grosse part. Il est vraiment temps de se désengager.

    • john dit :

      Les moteurs sont 100% européens. Mais la désinformation française bat son plein.
      Et pour les moteurs proposés par Safran, ils sont aussi proposés à l’armée de l’air russe pour le Ka-62. Rien que cela est problématique…

  13. Électeur dit :

    On se satisfaisait tous, récemment sur ce blog, de l´augmentation du budget militaire et du respect de la LPM.
    Ceci au (bon) motif que c´est de l´argent dépensé dans l´économie française.
    Mais non, en fait : pour notre classe politique euro-atlantiste, il suffit que ce soit dépensé chez nos « partenaires », au mépris des intérêts français.
    .
    Honte à notre classe politique incapable de nous présenter des candidats soucieux des intérêts français.
    Et si ces candidats existent, notre classe politique est incapable de s´organiser pour les faire gagner.
    .
    Classe politique (ir)responsable parce que ça se paiera en emplois industriels, souvent hautement qualifiés, perdus.

  14. ZoSo dit :

    Sacré pitre encore ce député RN…

    Les GBU-49 ca fait des décennies que les avions français en utilisent. L’AASM c’est une bombe guidée de haute précision et donc ultra chère et bien plus utile équipé sur un rafale, la GBU c’est bien plus bon marché et amplement suffisant pour exploser des pick-up dans le désert depuis un drone.

    Un drone MALE n’a aucune vocation à être utilisé dans le cade d’un conflit de haute intensité, c’est une arme destiné aux conflits asymétriques.

    • Czar dit :

      tu as encore un peu de pensayyy présidentielle au coin de la bouche, zozo

      accessoirement il t’aura sans doute échappé que la préoccupation du moment, c’est la ôtintônsitayyy et je doute que les allemands aient accepté de produire un drone aux seules vocations de conflit post-colonial auquel, eux, se font un devoir d’éviter de participer remballe tes hémorroides nupes

    • PK dit :

      « Les GBU-49 ca fait des décennies que les avions français en utilisent. »

      Et quand les Ricains couperont les robinets, on fera comment ?

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Et quand les Ricains couperont les robinets, on fera comment ? Ah non… les robinets fermés c’est plus la mode moscovite!

        • PK dit :

          Encore une fois, c’est du bottage de touche : vous ne répondez pas à la question,en passant sur un autre sujet, de façon qui plus est très maladroite, car nous n’avons pas de contrat militaire avec les Russes, du moins que je sache.

          Quid de notre indépendance si les États-Unis décident de fermer le robinet ?

    • Kaya dit :

      Et ben ,utiliser des GBU 49 pour détruire des pick-up ,vous n’avez pas trouvé plus gros ?? 🙂 🙂

      • john dit :

        La taille n’est pas la seule considération…
        Pour info, en termes de coûts, on a les estimations suivantes:
        – Mk 82, bombe de 225 kg, non guidée, américaine, seule info de pric trouvée date de 2001, à $ 2’000 USD par unité
        – GBU-12 Paveway II, une bombe Mk-82 comme charge explosive, équipée d’un système de guidage par laser ainsi que des ailettes. $22’000 USD.
        – GBU-49, le kit de guidage coûtait $ 42’000 USD en 2015, il comprend un guidage laser + GPS
        – AASM, l’équivalent français, utilise aussi la mk 82 comme charge explosive… la France a choisi de la guider par GPS + navigation inertielle. Sinon, il y a une variante où le guidage Infra-rouge est ajouté au kit de guidage, et une autre version où le guidage peut être fait par laser.
        Le coût unitaire? € 164’000 en 2012.
        Le AASM existe aussi en version plus légère. Mais si vous regardez les coûts, vous préférez utiliser quoi au milieu du désert si il n’est pas question de dégâts collatéraux?

        A noter, les Mk82 sont produites aussi en Europe. Rheinmetall Italie a développé la versionMK82-EP, l’explosif provient de EURENCO. Et ces bombes sont utilisables avec les kits de guidage paveway, enhanced paveway, JDAM, LJDAM et AASM.
        Et la France et l’Allemagne ont commandé cette bombe en 2020.

        Quant au Reaper, il emporte des missiles Hellfire, Brimstone, peut emporter des Stinger (anti-aérien) et même de AIM-9X mk2. Et dans les bombes, on parle uniquement des Paveway II et JDAM, dérivés du Mk-82. Donc oui, ça correspond à une réalité. Le volume permet de baisser massivement les coûts.

  15. Félix GARCIA dit :

    Avion de combat européen: un accord a été conclu entre les industriels
    «  »L’accord politique sur le SCAF est un grand pas en avant et – surtout dans le contexte international actuel – un signal important de l’excellente coopération entre la France, l’Allemagne et l’Espagne. Il renforce les capacités militaires de l’Europe et garantit un savoir-faire important pour notre industrie et, plus largement, pour l’industrie européenne », écrit la présidence française dans un communiqué qui souligne que « la France assure le rôle de chef de file du projet ». »
    https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/defense/avion-de-combat-europeen-un-accord-a-ete-conclu-entre-les-industriels_AD-202211180684.html

    • Félix GARCIA dit :

      Vincent Lamigeon@VincentLamigeon
      Deux heures après le communiqué du ministère de la défense allemand annonçant un accord industriel Dassault-Airbus sur le SCAF, toujours aucune nouvelle de Dassault et du MinArm français
      8:24 PM · 18 nov. 2022
      https://twitter.com/VincentLamigeon/status/1593686647215833088

      Airbus Defence@AirbusDefence
      Airbus statement on the Future Combat Air System #FCAS
      We can confirm that discussions among industry and governments on the next phase of FCAS ave concluded which represents a big step forward for this European flagship defence programme.
      Now, a number of formal steps in the respective countries have to be taken in order to allow a speedy contract signature.
      Therefore, we will provide further updates on the programme and the way forward in due time once the contract between industry and the three nations is ready for final signature.
      https://twitter.com/AirbusDefence/status/1593665818755321857

      Indra@IndraCompany
      Indra statement on the Future Combat Air System #FCAS
      We can confirm that discussions among industry and governments on the next phase of FCAS ave concluded which represents a big step forward for this European flagship defence programme.
      Now, a number of formal steps in the respective countries have to be taken in order to allow a speedy contract signature.
      Therefore, we will provide further updates on the programme and the way forward in due time once the contract between industry and the three nations is ready for final signature.
      https://twitter.com/IndraCompany/status/1593677088325787650

      Dassault Aviation@Dassault_OnAir
      …………………………………………………………………………….
      https://twitter.com/Dassault_OnAir

      Sébastien Lecornu@SebLecornu
      …………………………………………………………………………….
      https://twitter.com/SebLecornu

      ……………… ?

      Duc Leb0wski@Duc_leb0wski
      Du côté des motoristes, dassault nous a informé depuis trois semaines que le deal serait signé à la fin du mois; arrêtez de vous faire des films…
      https://twitter.com/Duc_leb0wski/status/1593716142278942720

      ………….. ?

      « Qu’il parle maintenant ou se taise à jamais » ?

  16. mitridate dit :

    Ce que revele cet article est affligent pour la France incapable de defendre ses interets. Son interet est desormais de s’associer à des Européens inféodés aux USA, allemands en tête.

    • Lothringer dit :

      @Mitridate
      Eh oui…l’Europe est devenue un poison à petite dose quotidienne.
      Malheureusement nous en sommes devenus dépendants, au lieu de nous en immuniser progressivement.

  17. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    « Honi soit qui mal y pense » … Quiconque dit à haute voix ce qui est évident …. sera dénoncé comme troll russe ou chinois….

  18. Réno dit :

    Qu’allons nous faire dans cette galère dronesque ?

  19. VinceToto dit :

    Raytheon ou Safran en guidage de Mk 82? C’est cela la question? Akeron? etc.? ???
    Perso, au point oû cela en est, je serais pour rajouter un M61 20mm et voila le drone MALE A-10 de l’UE.
    Cela n’a pas traversé la pensée de ces députés que ce projet est juste bon pour la poubelle ainsi que les gens qui l’ont conduit?

    • john dit :

      Vous ne voyez pas une différence entre un missile et une bombe guidée?
      La bombe de 500 livres Mk-82 est la base de toutes ces bombes guidées JDAM, Paveway, AASM, etc… Ces bombes sont aussi produites en Europe. Par contre, le coût des systèmes de guidage est ridiculement élevé pour les AASM en comparaison.
      – AASM, € 167’300 l’unité uniquement pour la production de 2’348 kits dans les années 2010. Pour son développement, il faut ajouter une certaine somme. Avec les coûts de développements, il semblerait que le programme ait coûté € 846 millions, donc € 360’200 par kit de guidage !
      Elle utilise la bombe Mk82 BLU 111 comme tête explosive, 218 kg d’explosif semble-t-il, portée 50-60 km depuis haute altitude

      – bombe guidée américaine, dans les dizaines de milliers de francs en fonction des versions et des évolutions.
      https://defense-update.com/20110506_precision_attack.html

      – Akeron LP, ou ce qui était avant appelé « missile haut de trame » a été commandé à hauteur de 500 missiles pour € 700 millions en 2020.
      Sa portée est de 8 km. C’est un équivalent français au Brimestone, et sa mission est anti-char / anti-blindé, et divers guidages sont possibles, y compris à l’aveugle. Son poids est de 35 kg.

      Vous ne voyez pas la différence d’utilisation? Vous croyez vraiment que ce missile remplace la bombe mk82 avec un système de guidage? Ce sont des armes complémentaires !
      Acheter un guidage américain qui fait la même chose que l’AASM (qui est une « copie » de ces systèmes américains), mais pour un prix de 5-30 fois moins cher, normal de vouloir un guidage moins cher…

      Et pour le moteur, cet article est plein de désinformation…
      Le moteur est conçu pour être ITAR free. Même si Avio fait partie de GE, il s’agit des entreprises européennes qui développent et produisent ce moteur, et c’est contractuel. Donc je ne vois même pas en quoi c’est un problème.
      Et ce sont des entreprises qui ont toujours existé en Europe, mais rachetées par un autre proprio. Ca n’en fait pas des entreprises américaines !

  20. MAS 36 dit :

    Tout ce temps pour ça, quand on voit la production de drones BAYRAKTAR turcs aussi basiques soient ils, ils ont le méritent d’être produits en grand nombre et d’être efficaces. Aux dernières nouvelles la France et l’Allemagne ont signé pour lancer le SCAF en production. Affaires à suivre….

    • Kaya dit :

      Le carnet de commande de TB-2 est plein pour les trois prochaines années à raison de 20 appareils construits par mois .Selon des sources il se dit que le missile anti aérien portatif ROKETSAN SUNGUR d’une portée de +8km va être intégré au TB-2 ,il pourra en emporter 4 et même plus si on rajoute des points d’emports ,un gros plus pour abattre d’autres drones,des hélicoptères ( déjà détruits avec des MAM-L) ou autres engins volants .Les drones TUSAŞ AKSUNGUR et BAYRAKTAR AKINCI utilisent un équivalent du GBU- 49 ,la version turque est certainement moins cher . L’AKINCI va faire un test de tir du nouveau missile de croisière léger ROKETSAN ÇAKIR en janvier ,ce missile peut être lancé par toutes sortes de plateformes aériennnes (avions ,hélico,drones) , terrestres et marines(pratiquement tous types de navires et par les navires de surfaces inhabités) ,il a une portée de +150km ,peut évoluer en essaim et est réorientable si besoin .

  21. Philippe dit :

    A la lecture des différents commentaires et surtout des déconvenues qu’ils exposent vis à vis de l’évolution présente du drone MALE , de ses équipements et armements , je sens percer un fort et constant ressentiment . Il combine, chez de nombreux intervenants, tout à la fois un anti-américanisme de principe, une défiance exacerbée à l’égard de l’Europe et un profond mépris vis à vis de l’actuelle équipe gouvernementale française. A tous ceux là il convient de rappeler une évidence forte . La France n’a plus les moyens d’assumer seule tous les coûts qu’imposent le renouvellement de ces armements conventionnels. La coopération n’est plus un choix..c’est une obligation. Il en découle des concessions très douloureuses que ce soient en matière de souveraineté ou d’indépendance dans les différents compartiments de sa vie politique économique et militaire. Ce sont les choix politiques, sociaux et économique d’hier qui ont conduit à cette situation. Je gage d’ailleurs que d’autres choix politiques auraient, in fine, conduits au même résultats. Nous sommes devenus insuffisants, voilà tout. Pour l’avion de combat du futur, le prochain char de combat et le porte avions à venir ça sera pareil. Faudra ci faire les amis. Fermer le banc.

    • Czar dit :

      en français on écrit « le ban » curieux que les coréens (même poids démographique, poids économique un peu inférieur) eux y arrivent l’anti-américanisme de principe a ses – nombreuses – justifications historiques l’anti-souverainisme aussi appelé culture du renconcement et de la soumission n’en a une

      • john dit :

        La différence c’est que la Corée du sud réussit à produire pour pas cher, ce qui rend intéressant ces achats.
        L’AASM est 5-30 fois plus cher que les équivalents américains ! Donc acheter français parfois est une erreur stratégique. Et la Corée du Sud elle achète en gros volumes les armements terrestres, ce qui rend le coût intéressant. Et ne pas oublier que la dette publique est incomparable. Mais aussi que le service militaire a toujours lieu et que cela réduit le coût d’une partie du personnel.
        L’achat polonais d’équipement coréen:
        – 180 K2 produits en Corée pour $3.26 milliards, $18 millions / unité
        – 212 K9A1 pour $2.32 milliards. $10.94 millions / unité
        Moins de 2 mois après que le contrat ait été signé, la Pologne a reçu 10 K2 et 29 K9
        Et à cela il faut ajouter un transfert de technologie et une production ensuite en Pologne.

        A titre de comparaison:
        – Leclerc, d’après la cour des comptes, € 15.9 millions l’unité et en 2001. Cela prend en compte les coûts de développement, industrialisation, pièces de rechange, systèmes d’armes, munitions, instruction, entraînement et infrastructures. Le seul élément qui manque pour la Pologne c’est le coût d’infrastructure.

        Pour le Caesar, la version NG
        – Belgique, 9 Caesar NG, € 62 millions, € 6.89 millions par unité
        – France, 33 Caesar NG, € 600 millions, 18.18 millions par unité

        Et on compare des canons sur « bêtes » camions, à des vrais systèmes tout-terrain sur chenilles, avec plus de munitions, chargement automatique, sécurité incomparable… Pas limité aux routes comme le Caesar détruit il y a peu en Ukraine.
        Et en plus, les équipes sont réduites 4 par K9, le K-10, équipage de 3, permet un rechargement en sécurité et rapide.
        Equipage de 5 à 6 idéalement pour le Caesar.

        Bref, il y a des comparaisons qui font mal parce que la réalité démontre des coûts énormes pour certains équipements français, et qui mettent en question l’achat d’équipement français.
        Et pour toute autre nation, si ils achètent français ou américain, il n’y en a pas un des 2 qui est plus sûr que l’autre.

    • Perhatian dit :

      @philippe

      Sinon on se contente d’écouter seulement les traitres dans votre genre effectivement on a pas les moyens.
      En revanche si on fait le ménage dans le superflus …
      Fin de radio France et France television, 4 milliards , fin de l’AME 1.5 milliards, fin de l’accueil des « réfugiés » , 9 milliards, fin des mineurs isolés , 2.5 milliards , fin des aides a la presse , 1 milliards, voila 18 milliards sans que cela n’impacte en quoi que se soit les français.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit :[ Fin de radio France et France television, 4 milliards , fin de l’AME 1.5 milliards, fin de l’accueil des « réfugiés » , 9 milliards, fin des mineurs isolés , 2.5 milliards ]

        Vous n’avez RIEN compris !
        Les étrangers en situation irrégulière sont ici pour faire tourner une machine économique à des couts – très – inférieurs à ceux du lumpenprolétariat  » de souche  » , l’ AME est là pour maintenir en bonne santé cette main d’œuvre ainsi que les smalas et Radio Frounze est là pour nous convaincre qu’il faut accueillir cette main d’œuvre et la soigner ! ;0)
        Le système est très cohérent et vous n’ en saisissez juste pas la cohérence …
        Maintenant commencez par renoncer à vos repas livrés par un coursier à vélo clandestin , préparé par un cuistot clandestin et dont les ingrédients ont été ramassés ou abattus par des clandestins et votre réflexion sur le  » cout nul pour les Français  » deviendra peut-être pertinente ?

    • lxm dit :

      C faux, la France a les moyens. Il suffirait juste de remonter au budget militaire pendant la guerre froide, rationaliser notre structure militaire devenue trop complexe, et acheter français, et arrêter surtout de réduire et repousser les commandes, faisant exploser alors le prix à l’unité à cause des coûts incompressibles en plus d’y combiner l’inflation due au décalage.
      La France pourrait aussi aller dans l’espace toute seule.
      La France c’est presque 70 millions de personnes, plus peuplée que l’empire romain à son zénith.
      Regardez l’état désastreux de notre parc nucléaire, pleins d’autres secteurs sont sinistrés, pas la faute aux français mais aux gouvernants, qui ont obéi à l’union européenne dont le principal but est de détruire la France et contrôler l’allemagne et de transformer l’europe en état-client à terme complètement anglophone de Washington. La principale catastrophe étant l’euro, monnaie de malheur unique au lieu d’être commune comme prévue, et qui a fait exploser notre dette en laissant libre nos gouvernants fous de s’endetter à court terme pour acheter les élections et de stopper toute industrie nationale, au lieu d’investir et d’être simplement.. intelligents.

    • PK dit :

      « A tous ceux là il convient de rappeler une évidence forte »

      Oui : très forte. Vous gobez parfaitement le discours des mondialistes qui nous dirigent. Vous en êtes un brave soldat et nous vous remercions de l’effort que vous avez fait pour soutenir leurs pensées que vous avez manifestement fait vôtre.

      Mais cela se soigne, et avec un peu de bonne volonté, vous pouvez redevenir français, prendre le problème à bras le corps et vous rendre que tout est possible, même le contraire de ce qu’affirment les mondialistes.

      La France est un grand pays dotée de grands moyens. Elle n’attend que de la volonté et un retroussage de manche pour retrouver sa splendeur.

    • Dambrugeac dit :

      ”s’y faire” et non ci faire ! ouvrez le ….

    • philbeau dit :

      Propos pro gouvernemental bien charpenté en langue de bois qui évite de parler du principal : l’absence totale dans la macronie d’une conscience pourtant élémentaire de préserver les intérêts nationaux , du moins ceux de nos industriels qui sont le pilier sur lequel s’appuie l’Etat pour fonctionner , et la base du marché du travail , un pays comme la France ne pouvant se suffire d’être une économie de services . Les allemands nous donnent l’exemple , ils ont cette perception reptilienne qui visiblement vous fait défaut . Quant à la forme de votre intervention , on a compris que , sorti de votre réflexion basique de courte vue , vous ne savez pas imaginer d’autres options .

    • Vinz dit :

      Pas besoin de nous pondre une logorrhée. Le coût du suppositoire, qui ne comprend même pas la pommade, suffirait à conduire une enquête parlementaire.

      Pareil pour la facture de Tigre Mk3.

  22. P4 dit :

    Selon cette article* au sujet de la prochaine LPM et de ses accomodations la cible d’acquisition de l’Eurodrone va baisser et passer de 6 à 4, le Tigre Mark 3 serait abandonné et les SCAF/MGF repoussé de deux ans.
    *https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/loi-de-programmation-militaire-la-fin-d-un-double-discours-940925.html

  23. mich dit :

    Ouh là là ,nos appareils tirent des  » Paveway « !!! aux armes citoyens ……..perso j’ attends plutôt que l’ on nous explique un peu clairement en quoi ce drone correspond à un besoin de notre armée .

  24. Mitridate dit :

    rectificatif % à mon envoi precedent. L’interet de la France est de ne pas s’associer à l’Europe de la Defense (et autres variétés de dossiers), Allemagne en pointe, devenues inféodées aux USA…

  25. farragut dit :

    @Félix GARCIA
    « Méfiez-vous des Grecs (ou Allemands) qui font des cadeaux ! »
    https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/defense/avion-de-combat-europeen-un-accord-imminent-entre-dassault-et-airbus_AD-202211180517.html
    https://www.greelane.com/fr/sciences-humaines/histoire-et-culture/beware-of-greeks-bearing-gifts-origin-121368/

    D’ailleurs, le discours de Elisabeth B. et de Emmanuel M. était déjà tout écrit depuis longtemps (par ! 😉
    Il y a même une affiche, avec une vraie question : « Etes-vous plus européen que lui ? »
    https://s3.amazonaws.com/s3.timetoast.com/public/uploads/photo/9846910/image/3bec78fe3f3f6404d2979d2b452e4526

  26. Charles dit :

    un AASM pour un drone ? Et pourquoi pas un missile de croisière ? Le choix a été fait d’intégrer l’arme la plus adaptée à la mission, la moins chère aussi. Et n’oublions pas que Gbu49 intégrée=Gbu12 intégrée…cost effective. Quel intérêt d’avoir une arme à domaine quand on tire des groupes terroristes juste au dessous ? Sans compter qu’il doit y avoir un différentiel de masse à la faveur de la GBU non négligeable pour un drone.

    • Kaya dit :

      Concevoir un drone lourd comme l’Eurodrone et ne pas l’utiser justement avec de grosses bombes type AASM,de mini missiles de croisière ou d’autres bombes guidées est ridicule et contraire aux déclarations faites justement sur ce projet . 🙂 🙂 L’Eurodrone n’a dans ce cas là n’aurait aucun intérêt et serai un gouffre à pognon ,il y va tout droit quand on voit les futurs armements de l’Eurodrone . 🙂 🙂

    • Blurb dit :

      « Cost effective » car produite à des milliers d’exemplaires par les USA depuis 20 ans au moins … qu’est-ce qui empêche les EUropéens de faire pareil avec une variante « simplifiée » ou plus légère de l’AASM 250kg ?

  27. Clothlegrand dit :

    Quelqu’un a expliqué à nos industriels la notion de concurrence ? Au boulot Safran et arrêtez d’attendre que la Bitd vous nourrisse en allant pleurnicher auprès des députés ; il se passe des choses sur la planète.

  28. Dambrugeac dit :

    Le problème est que l’opinion publique devient de plus en plus inculte, n’est pas du tout formée aux questions industrielles et de defense et surtout est totalement intoxiquée par l’idolâtrie européenne et du mythique couple franco allemand qui n’existe que du côté français. La preuve : les derniers sondages de satisfaction de l’actuel chef d’État… en hausse permanente !

  29. Benoit dit :

    c est n’importe quoi. sur les drones ce qui compte c’est la partie gestion du vol. une fois développé le design les moteurs l’armement on fait comme on veut.

    La France n’a qu’a prendre les solutions de commande de vol du neuron et mettre un moteur et 2 ailes pour avoir son drone. d ailleurs l ‘Eurodisney est trop gros trop lourd trop cher. ce qu’il faut c’est une plateforme reaper like… et mettre en développement le reste.

    10 millions pour valider une munition ! quel foutage de gueule.

  30. vno dit :

    Donc pour résumer, il est trop cher d’intégrer une A2SM trop « basique » ( pas assez cher pour masquer les rétro-commissions ?) que nous utilisons déjà à moindre coup au profit d’un missile hors de prix construit à l’étranger pour l’avoir en quantité. Cela couterait des dizaines de millions pour modifier les supports. Ok, sauf que le premier drone n’existe pas, et que une fois construit, c’est la que la modification coutera des dizaines de millions pour cause d’évaporation politique et privée à la charge de nos armées. C’est tellement gros que s’en est indécent de corruption ou pire d’incompétence crasse au ordre de l’Elysée pour faire passer une autre affaire au profit des Allemands !

  31. abajo dit :

    Dans l’article tout le monde aura repéré la coquille : l’Eurodrone pèse cinq fois plus que le Reaper US (et non cinq fois mois)
    Et comme le dit justement ZoSo, même si les kits Paveway II coûtent plus cher qu’il y a 10 ans, rien à voir avec un AASM.
    Il faudrait aussi que notre industrie de défense développe des armes moins coûteuses pour les produire à bien plus d’exemplaires : La quantité est une qualité en soi.
    Sources :
    https://defense-update.com/20110506_precision_attack.html
    GBU-49 – PavewayII 40 000$
    AASM : 167 300€

    • mikeul dit :

      Ok pour dire que » la quantité est une qualité en soi »; qu’il y un rapport de prix important bien que le rapport 4 ne me semble pas prendre en compte le ASSM évolution lancé en 2017.
      Pour autant si un pays choisit un drone plus lourd que le Reaper dans un rapport de 4 au minimum c’est pour utiliser d’autres armes et en particulier plus lourde , précise ou ayant un allonge plus grande. Donc se priver dès le départ d’un armement français existant pouvant se monter sur des bombes classiques de 125kg à 1 tonne ( d’ailleurs déjà compatible pour les plus légers avec les points d’emport du MQ9 Reaper) je ne comprends pas. C’est d’autant plus incompréhensible que la DGA dit que c’est possible plus tard moyennant quelques dizaines de millions d’euro pour faire les tests et une modification ultérieure .
      J avais un patron de BE qui disait en simplifiant : » une modif cela coûte 1 au stade de la conception, 10 au niveau du proto, quelquefois 100 en série » !!

      Ce choix / décision est tout simplement incompréhensible selon moi ou de la mauvaise gestion de notre argent.

  32. hoche38 dit :

    Quand on est domestique dans une grande maison, on mange aussi la soupe de son patron.

  33. Guillotin dit :

    Les députés français s’étonnent ? Soit c’est de la pure comédie, pour essayer de montrer qu’ils servent à quelque chose, soit c’est de la véritable naïveté et de l’incompétence crasse.
    L’une des premières choses que tout représentant de la nation devrait connaître, c’est qui est le véritable patron de notre pays… il devrait savoir depuis longtemps que le véritable patron, c’est la commission européenne d’une part, le chancelier allemand d’autre part, et à 6000 km de là, le locataire de la Maison-Blanche qui tire toutes les ficelles…

    les députés français qui s’étonnent devraient aller voir un peu dans la vraie vie jusqu’à quel point leur pays a été américanisé depuis les années 60, à quel point notre pays est soumis, pieds et poings liés, à des doctrines, à un système économique, à un système sociétal, qui n’ont plus rien à voir avec la France mais tout à voir avec l’Oklahoma, le Texas, le Wyoming, et Washington surtout.

    Les députés qui s’intéressent à la Défense nationale devraient commencer par faire l’inventaire de tout ce qui est lié aux États-Unis dans notre arsenal, dans nos doctrines, de A jusqu’à Z: ils apprendraient quelque chose et seraient moins étonnés la prochaine fois..

    le jour où ils commenceront par dire qu’il faut construire français, y compris dans la Défense Nationale, de haut jusqu’en bas, ils commenceront ce jour-là à s’intéresser aux véritables intérêts de notre pays : pour le moment on en est extrêmement loin

    • Bench dit :

      @Guillotin: faudrait savoir et être clair Guitou.  » le véritable patron, c’est la commission européenne d’une part, le chancelier allemand d’autre part » ou bien  » leur pays a été américanisé depuis les années 60, à quel point notre pays est soumis, pieds et poings liés, à des doctrines, à un système économique, à un système sociétal, qui n’ont plus rien à voir avec la France …..  »
      C’est qui le véritable patron en France? Parce que là avec votre argumentaire, j’ai un peu de mal à saisir. Si vous pouviez éclairer ma lanterne à ce sujet et préciser ce qu’est la vraie vie, j’en serai fort aise.

  34. Cbibi dit :

    Des munitions américaine pour un drone Européen construit dans une certaine mesure pour une « autonomie Européen » , contre-productif a un niveau très européen c’est aussi drôle qu’inutile.

  35. Valerianf dit :

    Un drone bi-moteur pour quelles missions?
    Conflit asymétrique: le Reaper fait déjà le boulot et est parfaitement validé.
    Conflit de haute intensité: trop gros il va être rapidement abattu.
    Conflit des banlieues: un bi-moteur ne sert à rien.
    En clair c’est un machin politique coûteux qui ne sert à rien.

  36. Aymard de Ledonner dit :

    Trois points :
    – 2 moteurs, ce n’est pas si extraordinaire et déjà fait sur des drones nettement plus petits tels que l’AR5 de Tekever ou le Bayraktar Akinci.
    – moteur italo-US. Le moteur Safran n’a malheureusement pas convaincu. Airbus et les italiens sont maintenant garants que ce moteur reste accessible. Eux-seuls savent s’ils ont pris un risque trop important.
    – bombes US. Nous avons le savoir-faire pour les faire mais les notres coutent deux fois et demi le prix des américaines. En achetant US on ne perd pas de savoir-faire puisque nous continuons à acheter des bombes FR pour les rafales et on économise de précieux crédits.

  37. Kissifrot dit :

    Imaginez que vous soyez membre de l’UE hors France. On vous propose un projet militaire dont la bombe supportée serait 100% française. Même si le matériel est jugé parfaitement efficace et suffisant, feriez-vous confiance à des gouvernements français qui depuis sarko ne font qu’obéir aux injonction US, trahissant leurs contrats militaires signés – et pas seulement envers la Russie – ? La question est vite répondue. On ne peut pas commercer avec des guignols non souverains. L’UE est une machine créée par et pour les américains, et tant que les français y resteront, ils se suicideront toujours plus. De Gaulle l’avait compris. Séguin l’avait compris. Asselineau l’a compris. Il faudra encore combien d’échecs pour que vous le compreniez ?

  38. Philippe dit :

    C’est étrange cette propension qu’ont certains à insulter ceux qui ne sont pas exactement de leur avis. Sur ce site à priori dédié au débat, à l’échange des points de vue et des opinions, la moindre expression d’une différence vous condamne aux insultes, au dégueulis ordurier, aux accusations graveleuses émaillées d’expressions dignes de l’inquisition genre traitre, vendu aux américains aux anglais, aux boches ,aux juifs. On devient en trois mots collabos de Macron, de Poutine, de Le Pen ; de Biden voire des quatre à la fois. Sans parler des experts en grammaire ou en orthographe qui soulignent ironiquement les fautes des autres sans jamais voir les leurs. Du calme les amis. On développe son point de vue, on expose ses arguments, on réfute courtoisement ceux de l’autre. Bref on fait progresser le débat. Peut être qu’à la fin vous arriverez à convaincre votre contradicteur. Et à défaut vous aurez la satisfaction d’avoir démontré la supériorité de l’intelligence sur la bêtise.

  39. kaya dit :

    Pendant ce temps ,d’autres pays ne perdent pas leur temps sur des projets complètement dépassés alors qu’ils ne sont même pas entrés en service . 🙂 🙂
    Une p’tite vidéo des tests au sujet l du futur avion de combat inhabité de l’armée turque devant entrer en service en 2025 et même avant .
    https://www.youtube.com/watch?v=E5oapLzCjeo

    • Czar dit :

      « du futur avion de combat inhabité de l’armée turque »

      inhabité, improduit, invendu, inutilisé les trucs ont 50 ans d’avance

      • Kaya dit :

        Ahaha,soit pas jaloux copain . Le Rafale ne vaudra plus rien dans a peine quelques années le KIZILELMA va le renvoyer au lacard comme tous les autres chasseurs ,vous allez être à la rue et vous quémandez l’aide de l’Allemagne pour le Scaf ,cela fait pitié pour la France mais c’est largement mérité vu comment vous méprisez les autres . 🙂 🙂 Avec le KIZILELMA ,la société BAYKAR qui a déjà une large avance sur les ingénieurs français ,aura au moins cinquante d’avance,tu l’as dis lulu et il est certain que cet appareil arrivera à très prochainement à terme et il ne sera vendu à aucun pays et surtout pas la France . 🙂 🙂

      • Kaya dit :

        Ahaha,que t’es comique . 🙂 🙂 Avec le KIZILELMA,la société BAYKAR va avoir 50 ans d’avance sur les ingénieurs français,tu l’as dis lulu . 🙂 🙂
        Il en est où le p’tit Patroller qui devait entrer en service en 2019 ,ils n’ont toujours pas trouvé le problème ,en trois ans ?? 🙂 🙂 Pendant ce temps la Turquie a conçu et mis en service le TUSAŞ AKSUNGUR , pratiquement trois fois plus gros que le Patroller, en à peine 2 ans . 🙂 🙂