Le tissu bariolé multi-environnement des prochains treillis F3 sera produit par des usines établies en France

En mai, le ministère des Armées a dévoilé le « bariolage multi-environnement » [BME] pour le treillis F3, fruit d’une réflexion entamée en 2015 par la Section technique de l’armée de Terre [STAT], en relation avec le Service du commissariat des armées [SCA], la Direction générale de l’armement [DGA] et la société Tissus d’Avesnières, spécialiste de l’impression complexe sur textile.

Dans le détail, ce bariolage, dit « passif », est multi-environnement dans la mesure il s’adapte à tous les milieux [montagne, désert, forêt, urbain].

« Les couleurs retenues, issues de l’étude de diverses régions du monde, se confondent dans tous les environnements. L’effet disruptif de certaines couleurs amplifie la dissimulation à moyenne distance en trompant l’oeil de l’ennemi. Pour maintenir sa performance en multi-distances, les taches sont constituées d’un enchevêtrement de formes brisées complexes de grande taille, atténuées par des effets de dégradé et d’autres petites taches franche », avait alors expliqué l’armée de Terre.

Avec ce BME, un seul type de treillis F3 sera désormais nécessaire pour l’ensemble des théâtres d’opérations. Et un adversaire mettra 25% de temps en plus pour repérer un soldat qui en est vêtu.

Moins de six mois plus tard, le marché portant sur la production de 3 millions de mètres linéraires de tissu bariolé multi-environnement, pour environ 75 millions d’euros, a été notifié par la Plate-forme Commissariat [PFC] de Rambouillet à trois entreprises, dont deux françaises et une de droit belge.

« Au regard de l’objet du marché, la PFC de Rambouillet a eu recours aux dispositions du code de la commande publique relatives aux marchés de défense ou sécurité permettant ainsi d’exiger une localisation des moyens de production au sein de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen », explique le Service du commissariat des Armées [SCA].

Il est question de produire 3 millions de mètres linéraire de tissu F3, pour un montant total estimé à 75 millions d’euros.

Ainsi, TDV Industries [implantée à Laval, avec 160 employés] et EUROPROTECT [installée à Lyon, avec une vingtaine de salariés] ont été retenues par la PFC, pour fournir respectivement 50% et 20% des quantités de tissu nécessaires pour les prochain treillis F3. De même que le groupe belge UTEXBEL, qui fera réaliser la commande reçue par sa filiale « Tissage de Baisieux », dont l’usine se trouve dans le Nord [59].

« Le premier bon de commande portant sur 1 million de mètres linéaires [25 millions d’euros] sera notifié d’ici à la fin de l’année. Les premières livraisons de tissu interviendront à la fin du second semestre 2023. Il permettra la confection de 300 000 tenues dotées du BME. La PFC de Rambouillet passera un marché spécifique dans le courant 2024 », détaille le SCA.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

84 contributions

  1. Catoneo dit :

    Nous avons compris que ce tissu complexe sera produit en France.
    Où se fera la confection ?
    Je n’ose espérer un contrat français, nous en avons bien besoin.

    • perry57 dit :

      Oh le contrat sera « éventuellement » attribué à un boite française et je pense à P.B. mais celui-ci fera réaliser les prestations à l’étranger comme d’habitude (Madagascar ou Maghreb…), C’est le Made in France mais déporté.

    • Tringlos dit :

      il sera 100% français, confection du tissus et confection des treillis également !
      Tout est là : https://www.youtube.com/watch?v=1rw71RYUCz0

    • Thierry le plus ancien dit :

      la confection du tissus sera bien d’une boite française grâce à un procédé mécanisé moderne imprimant le tissus, j’ai vu passer un reportage sur la question, et là ils jouent sur les mots, car la fabrication, c’est à dire la découpe du tissus et la couture ne sera pas faite en France et viendra de la main d’œuvre pauvre et sous payés de ce qui reste de la mondialisation, selon le moins disant du moment.

      C’est toujours ces combines foireuse ultralibéral, aucune illusion à avoir, création d’emploi zéro en France avec l’étiquette « fabriqué en France » par dessus.

  2. Prof de physique dit :

    C’est quoi ce chauvinisme ?
    Il faudrait les produire en Chine ou au Bengladesh pour faire de vraies économies, dans le sens d’une mondialisation moderne.
    J’espère que ces entreprises ont leurs quotas de LGBTxyz, de diversitude racisée, de sans papiers engagés au nom des métiers en tensions.
    S’il n’y a que des auvergnats dans une usine d’Auvergne, c’est raciste et nauséabond.

    • mich dit :

      C ‘est marrant cette propension a être aussi aussi excessif d’un extrême à l’ autre , mais j’ oubliai que c ‘est bien ça le propre de l’ extrême , je suppose également que c ‘est parce qu ‘un prof de physique connait bien tout les métiers sous tension .

      • Czar dit :

        « c ‘est bien ça le propre de l’ extrême »

        ça vaut mieux que d’être un boumeur marinant dans son centrisme mou et ses fuites urinaires, nesspâ

        « il n’y a pas de vérités moyennes » Bernanos

        • Naledi dit :

          Oui montre les muscles « si j’te rate rien qu’avec le vent je t’en rhume ! » comme dirait l’autre comique 😉

        • mich dit :

          Tiens , qui se ressemble s ‘ assemble ,tu m’ étonnes ! quoique je ne vois pas pourquoi vous vous sentez visé car vous n ‘êtes pas extrême mais juste un crétin moyen qui ne m’ a toujours pas donné la définition d ‘un boumeur ,allez un petit effort le mou du bulbe , faites nous rêver quoi !

          • Czar dit :

            essaie d’être « moyen » comme moi, michou tu sentiras le souffle du grandiose et t’auras autre chose à raconter à tes petits-enfants blasés que ta médaille en chocolat honorant ta participation à Polmar, le Hartmannswillerkopf, mais avec les boulettes de l’Erika Même que t’as été tout courbaturé pendant une semaine après (mais , grand seigneur, t’as pas réclamé de pension d’invalidité.)

            « qui ne m’ a toujours pas donné la définition d ‘un boumeur  »

            et donc c est-y qu’t’es trop con, ou juste trop fainéant pour chercher par toi-même (ce qui chez tout le monde relève de la culture gé de base) ?

          • mich dit :

            Eh non le mou du bulbe c ‘est juste pour connaitre votre définition à vous car comme pour le grandiose vous semblez bien à la ramasse comme souvent dans vos comentaires miteux , par contre je veux bien enlever moyen , crétin suffira largement pour un intello comme vous .

        • lgbtqi+ dit :

          « y’a pas de cons moyens » – lgbtqi+

          Retournez à Marsault, il va continuer à vous former.

        • zcomme dit :

          vu tes références à Kolwezi ailleurs sur le site, quand tu parles de fuites urinaires et de molles bedianes tu dois parler en connaissance de cause

    • Waroch dit :

      ah parce que tout de suite pour économiser du pognon faut faire appel aux auvergnats? Honteux stéréotype réactionnaire, même pas rédigé en inclusif en plus! Sandrine Rousseau est en PLS, z’êtes fier de vous j’espère, espèce de barbecuo-viandard?!
      😀

    • Tristan dit :

      Ce n’est pas du chauvinisme mais du protectionnisme dont nous avons bien besoin ! Les chinois et les américains peuvent le faire mais nous pas?

  3. DRAILLET dit :

    Enfin une bonne nouvelle

  4. PHILIPPE dit :

    La production de tissu s’effectuera donc sur le sol national ce qui, assurément, est une bonne chose. Mais où aura lieu la confection des 300000 tenues évoquée en fin d’article ?
    A ce propos, il y a pas mal d’années déjà, la Suisse a externalisé, pour des raisons d’économies budgétaires, au Portugal la fabrication de ses tenues militaires avant de se rendre compte que cette dernière constituait un appoint non négligeable dans le soutien à son agriculture de montagne.

    • vrai_chasseur dit :

      @PHILIPPE
      Revue rapide des confectionneurs officiels de l’actuel treillis F3 français. La plupart seront sans doute reconduits :
      – KARO-06, à Jaltusha, Bulgarie
      – Transconfection à Kazanlak, Bulgarie
      – Seyntex à Tielt, Belgique (sous-traite une partie en Bulgarie)
      – Armor Développement, à Quimper, France (une partie est faite en Tunisie, dans l’usine où sont faits les cabans « bretons » Armor Lux, l’autre marque du même groupe)
      – Léo Minor à Nîmes, France (usines au Maroc et en Tunisie)
      – Il y a aussi Paul Boyé à Bédarieux, France, fournisseur de longue date de l’armée – mais qui ne fait pas partie des fournisseurs de l’actuel F3. Paul Boyé a réussi à exporter aux USA.

      La terminologie c’est confection « maîtrisée » quand l’usine est en France et confection « contrôlée » quand elle est à l’étranger.
      Bref, on « contrôle » beaucoup la confection d’un F3 … il a de grandes chances d’avoir été confectionné par des petites mains expertes au Maghreb ou en Bulgarie.
      Lesquelles donnent satisfaction, si on en juge par les retours positifs des soldats eux-mêmes (sur Barkhane etc).

      Ceci dit, la valeur ajoutée réside pour beaucoup dans le tissu. Là, c’est la PME française « Tissus d’Asvenières » dans la Mayenne, qui est à la barre.
      Petite PME familiale dont le savoir-faire en impression et fabrication textile est mondialement reconnu. La plupart des clients exigeants internationaux (musées, salles d’art, grands créateurs notamment américains et asiatiques etc – et maintenant l’armée française) font appel à elle pour leurs tissus spéciaux ou haut de gamme. La pépite typique à la française.

    • john dit :

      La Suisse est en cours de production des nouvelles tenues, et ce sont des entreprises suisses et européennes (mais principalement suisses) qui font le tissu. Et nous aurons aussi un nouveau camouflage. Sauf qu’il s’agit du même motif, le noir a été abandonné pour un brun foncé. Et à ma surprise, j’ai constaté que certains officiers supérieurs avaient un autre camouflage que les nouvelles recrues.
      Le marché SMHE (ou MBAS en allemand) concerne de nouvelles tenues de combat, nouveaux systèmes de portage, système d’hydratation et système de protection balistique (2 versions). Les fournisseurs sont 4 entreprises suisses, 1 italienne, 1 belge. D’ailleurs, les tissus techniques (anti-IR par exemple) font partie des technologies maîtrisées, et sont exportées à l’étranger. Parmi les clients, critiquables car après 2014, la Russie qui a acheté pour CHF 90 millions de tissu « indétectable ». Utilisable typiquement pour des tenues de combat, mais aussi pour des bâches de camouflage.

      Bref, mais ce que je constate, que ce soit pour la France ou la Suisse, dans les 2 cas, quand les exigences concernent des équipements plus avancés techniquement, les chances pour un contrat national sont améliorées ! La haute technologie est ce qui protège les industries suisses. Les coûts à l’export ont explosé ces dernières années avec l’augmentation du franc. Malgré tout, les exportations n’ont pas tant souffert. C’est là où l’Europe peut se différencier face au monde.
      Mais après, il y a aussi le fait qu’en Suisse, acheter suisse dès que possible fait partie de la culture. Et c’est le cas aussi en Allemagne. Peut-être que le citoyen a sa part de responsabilité dans la perte d’industries !

      • Czar dit :

        « Peut-être que le citoyen a sa part de responsabilité dans la perte d’industries ! »

        j’ai déjà répondu à cette foutaise, quand bien même elle peut sonner raisonnable au premier abord: quand tu as le choix entre 5 marques de machine toutes fabriquées à l’étranger, je ne vois pas le « poids » que peut avoir le consommateur c’est le grande distri qui a été se fournir en zhine pour vendre plus de camelote et donc augmenter ses bénefs, c’est l’industrie qui a délocalisé

        • mich dit :

          Ah je comprends mieux , vous n ‘avez pas connus l’ époque ou il y avait le choix entre marque étrangère et française , en tout cas cela ne fait pas un « boumeur » comme vous dites ,par contre on comprends pourquoi vous ne voyez pas grand chose ,faut juste grandir un peu !

          • Czar dit :

            « vous n ‘avez pas connus on comprends  »

            nan, mais j’ai connu l’époque où les analphabètes, conscient de leur infirmité, savaient encore fermer leur gueule sur les -nombreuses – questions les dépassant et balayer la cour en fredonnant du Lucienne Delyle.

          • mich dit :

            Ah , Cz a connu une époque !mais dites moi vous parlez comme un ancien , un peu boomer ? Pas besoin de mêler à ça les infirmes ,un grand intellectuel comme vous devrait aussi savoir qu ‘il peut aussi la fermer un peu , mais cela dépasse surement votre immense ego .

        • asvard dit :

          La grande distri a obligé les consommateurs à acheter des produits à bas couts … mais bien sûr.
          Si les consommateurs ne veulent que du caviar la grande distri ne vendra que du caviar sinon elle restera avec ses oeufs de lump sur les bras.
          La grande distri ce n’est certainement pas sur les produits chinois à bas couts qu’elle marge, ce sont en général des produits d’appels.
          C’est sur le haut de gamme qu’il y a des marges pour un industriel et la France à part le luxe c’est le moyen de gamme au mieux et c’est pour ça qu’elle se fait bouffer par la concurrence. Incapable de faire du haut de gamme à part pour le prix parce que le reste ne suivait pas (qualité perçue et réelle insuffisantes, SAV à la ramasse …) tout au moins pour les produits de grande consommation (tres grande série).
          C’est pour ça que PSA à créé DS pour essayer de monter en gamme, reste à voir combien de temps ça tiendra et si cela suit pour qu’on oublie qui est derrière. Mais j’ai des doutes c’est construit dans les mêmes usines que les autres PSA donc avec la même culture (pas d’hésitation pour envoyer chez les clients des véhicules que l’on sait mauvais, cause incident de process, et que l’on reverra plus tard en SAV)

          • Czar dit :

            « Si les consommateurs ne veulent que du caviar la grande distri ne vendra que du caviar sinon elle restera avec ses oeufs de lump sur les bras. »

            mais quel raisonnement de brêle…. le prototype du blaireau moyen qui pense que les gens « expriment librement leur avis dansd un cadre parfaitement concurrentiel tu crois que les gens ont passé leur vie à traquer l’indication de provenance sur leurs appareils ? c’est « les gens » qui ont été démarcher pour implanter des usines en chine dès que les barrières commerciales ont été levées

            tu crois que ça été quoi, exactement la contrepartie de carrouf pour pouvoir implanter ses magasins chez les noiches ? les dirigeants chinetoques, eux ne sont pas des débiles raisonnant dans l’éther des grands principes leur logique elle est colbertiste et transactionnelle

            DS le bon exemple leur dernière berline fabriquée en zhine mais bien fait pour leur gueule elle se vend pas là-bas… et se vend pas plus en France car les gens ne paieront pas 40K pour du luxe made in china » dans lequel le gvt fr ne roulera jamais hé dis–moi bulot suivant ta logique, c’est parce que les Français n’achètent pas de Clio que renault les fait fabriquer en turquerie ou au maroc et nous les revend ici ? me dis rien je sais déjà par avance pour qui t’as veauté t’es le con.., le coeur de cible

      • mich dit :

        Bonjour ,  » Mais après, il y a aussi le fait qu’en Suisse, acheter suisse dès que possible fait partie de la culture.  » ,vous n ‘ êtes pas frontalier @John ,c ‘est ça ? c ‘est comme sur les routes , nous savons très bien rouler à 80 et 120 sur les routes Suisse (bien sur un peu forcé ! ), comme le citoyen suisse sait très bien se servir de son « coyote »pour aller sur les côtes !

      • Vigi dit :

        Merci John pour cet éclairage sur ce qui est fait en Suisse.
        Toujours interessant d’avoir la vision d’autre pays

  5. FJAG dit :

    Sur la photo, ça le fait.
    Sur le long terme, il serait logique d’intégrer à des lunettes une IA qui détecte et surligne précisément ce type de motif – ce qui ne signifie pas qu’on pourra s’en passer, juste qu’il faudra s’adapter.

    • john dit :

      Un peu une copie des camouflages modernes britanniques. Les Américains ont un peu repris les camouflages avec le MultiCam et l’OCP.
      Mais la France on dirait presque une copie conforme. Mais si il est bon, c’est compréhensible. Ce qui est inquiétant, c’est que ça ait pris autant de temps de développement pour une copie.
      Le fond qui transitionne en diverses nuances de brun / beige / kaki, les formes du camouflage, le blanc utilisé.
      https://gatdaily.com/british-mtp/
      Le MultiCam a repris cela, puis amélioré avec des traces verticales.
      Le camouflage français reprend en ce sens plutôt le MultiCam des forces spéciales. Mais c’est un bon moyen de ne pas payer la licence.
      https://domhyde.wordpress.com/2009/12/20/multi-terrain-pattern-camouflage-for-british-armed-forces/

    • lgbtqi+ dit :

      ça le fait ? Mais vous plaisantez ou quoi ?

      Cette photo d’illustration est sans doute une des pires qui puisse être faite. Ne serait-ce que par l’uniformité de la structure de fond (ondulatoire).

      Les mecs auraient été pris en photo dans le désert, un pierrier ou en forêt, ça aurait été bien.

      • Max dit :

        Le but de la photo, c’est sûrement qu’on puisse voir à quoi ressemble le motif. Si c’est juste une photo d’un pierrier sans distinguer personne, c’est certes efficace mais pas très pertinent.

        • lgbtqi+ dit :

          il y avait un autre moyen : une photo double. Une partie avec fort contraste, et une autre au milieu d’un pierrier.

          Il ne suffit pas de savoir faire des choses de qualité, encore faut-il les faire valoir. Et nous avons, en France, en la matière, des progrès à faire.

  6. Carin dit :

    Le retour de la confection des tissus militaires sur le sol national, est une bonne chose… reste la fabrication…
    Ensuite s’attacher la participation d’une entreprise belge, est une bonne idée, je pense que l’armée belge y viendra, parce que de ce lis en plus imbriquée dans la française.

    • john dit :

      Non, la Belgique ne va pas y venir…
      La Belgique a déjà son nouveau camouflage, elle a été honnête et acheté la licence pour le MultiCam plutôt que de le copier. Mais on ne verra pas la différence !

      • zcomme dit :

        les belges toujours les caniches des US à accepter de se faire racketter pour leur acheter leur camelotte

  7. SKoh6371 dit :

    Bon début maintenant il faut penser aux munitions.

  8. FUSCO dit :

    Et ben voilà, quand on veut on peut.
    Très bonne nouvelle pour les industries locales.
    Il y a encore bien d’autres exemples possibles.
    Dans ma vieille casquette de l’USS Intrepide, il y a une étiquette qui dit « Proudly made in the USA », tout un programme.

  9. ScopeWizard dit :

    C’ est super , m’ enfin je crains qu’ il ne faille rêver….

    Ceux qui annoncent de prochaines relocalisations massives soit se racontent des histoires , soit nous en racontent .

    Déjà si sur les marchés de la Défense comme de la Sécurité ainsi que nombre de ceux ayant rapport avec les besoins de la puissance publique , une réelle préférence Française finit par devenir la règle , et ce , en quelques courtes années , ce sera très-bien ; si en plus celle-ci parvient à se faire en 100% local , alors là ce sera l’ apothéose de la félicité….

    Bien-sûr , ceci sans que la qualité de notre production en souffre mais aussi en partant du principe que ladite puissance publique ne se voit réduite de trop .

    Mais ne rêvons pas plus , le reste sera beaucoup plus compliqué….

    Selon nombre de conclusions de spécialistes auxquelles j’ ai personnellement nette tendance à souscrire tellement elles s’ inscrivent dans un raisonnement global ayant ceci de logique , une relocalisation comme nous l’ imaginons -soit essentiellement du Secteur Privé- ne pourra se faire qu’ à partir du moment où : primo , la main d’ œuvre autre que Française comme hors de France sera moins chère ou à égalité de coûts de la nôtre , secundo , dès lors que le robot sera de plus en plus présent au point de remplacer des centaines de milliers d’ emplois humains .

    Par conséquent , à la sortie , il y a peu de chances que le chômage puisse baisser ; le « plein emploi » sera alors décrété au seuil de 10 ou 15% voire 20% de demandeurs d’ emploi .

    Bref , nous nous acheminons de plus en plus vers une société des 20/80 .

    • JC dit :

      20 % en activité…..80 % au chômage ?

      • ScopeWizard dit :

        @JC

        C’ est ça .

        En gros , quelques individus au sommet de la pyramide à qui profite tout le système , un pourcentage à la production , le reste des actifs dans des emplois de service à la personne probablement mal rémunérés et peu reconnus + du service public .

        Le reste touchant très certainement un revenu universel afin de permettre à la machine économique de tourner et n’ ayant plus que cette fonction .

        Le sommet

    • KL42 dit :

      Si je n’abuse, une socièté ne peu répondre à un appel d’offre militaire que si elle fait plus de 20 m€ de CA. C’est l’une des raisons que nous n’avons pas de fabrications de fusil d’assaut car aucune société Française ne remplit ce critère.
      Donc
      EUROPROTECT [installée à Lyon, avec une vingtaine de salariés] aurait 20 % du travail. Faire plus de 20m€ de CA avec 20 personnes, c’est soit les gars sont payés comme au Bengladesh, soit ils sont hyper modernisé, chaque gus doit sortir pouor plus de 1m€/an à lui tout seul.
      Soit il y a quelque chose qui m’échappe… Un critère pour les armes et un autre pour les fringues ??? Rien ne m’étonnerait avec les réglementations de l’UE.

  10. Czar dit :

    règle numéro : on ne communique que sur ce qu’on veut cacher donc la mise en avant de la fabrication du tissu sert à faire passer la pilule de la confection qui sera, bien évidemment fait à l’étranger, soit l’essentiel de la valeur ajoutée.

    Et puis cette amusant cette mode du retour à la production nationale : hier encore c’était l’odieux-protectionnisme-imbécile-du-Front-national-xénophobe-figé-dans-ses-archaïsmes-et-qui-ne-comprend-rien-à-l’économie-moderne et là, depuis que les jônhintellijôns ont rejoint les crétins obsidionaux d’hier, ça redevient une évidence, même si l’on essaie de nous recycler un globalisme étriqué dans la figure obligée de la souverainetayyy iouropihinne

    bon si je ricane des nouvelles fidélités éternelles des girouettes d’époque, ça reste un mouvement à encourager, même si comme je le soulignais au début, il faut éviter de se laisser abuser par le brandissement constant du drapeau;

  11. Un citoyen vigilant.......... dit :

    Conçu en France……. qui nous dit que ce n’est pas le contraire…..? Depuis que les USA nous ont vassalisé depuis 1914 suite au prêt-bail (qui est devenu par la suite la méconnue conférence de Paris de 1920) entérine la vassalisation de notre État par ce dernier et qui ont organisé la débâcle de 1940 par l’intermédiaire de la FED et de la banque d’Indochine afin de faire acheter du matériel américain aux français, ce qui a rendu les USA immensément riches et puissants……. Donc conçu et fabriqué en France : personne ne me le fera croire !!! Si la CIA a un mot à dire sur la direction de notre pays, je leur dirai TAIT-TOI…….

    15h45

    • Silentium aurum dit :

      « Je leur dirai TAIT-TOI… »
      Il vaudrait mieux leur dire TAIS-TOI.
      Mais au point où vous en êtes, quoi que vous puissiez dire ne changerait probablement pas grand-chose.

    • lgbtqi+ dit :

      pas difficile, la « CIA ils son » chez vous. Partout. Même dans votre taie d’oreiller qu’elle a vassalisée en 1914.

    • ScopeWizard dit :

      @Un citoyen vigilant……….

      J’ ai rien compris .

      Perso , je ne connais qu’ une Conférence de Paris soit celle de la Paix qui se tient de janvier à août 1919 avec cette particularité d’ un président Woodrow Wilson qui va « séjourner » six mois en notre si belle France afin de nous « vendre » son plan de paix pour l’ Europe .

      Président Américain sous au moins une triple influence ( les vainqueurs Clemenceau ainsi que Lloyd George ( rien pour l’ Italie d’ Orlando, encore moins pour les vaincus dont les empires devaient disparaître par démantèlement ) , de puissants lobbies bancaires tels que JP Morgan , son opinion nationale ) qui essaiera de « contenter » chaque partie au point qu’ il finira vraisemblablement par lui-même en souffrir ( accident vasculaire cérébral en octobre 1919 ) , notamment en cédant aux pressions bancaires concernant les « réparations » de guerre imposées à l’ Allemagne -à présent République de Weimar- auxquelles LUI était personnellement défavorable mais dont les Français ainsi que JP Morgan voulaient ( se souvenir de l’ exorbitante rançon exigée par l’ Empire Allemand en 1871 que la France alors riche et puissante parviendra à payer en deux ans et demi à peine ce qui permettra de la libérer de l’ occupation de troupes Allemandes ainsi que faire de même avec nombre de prisonniers de guerre dont Napoléon III ) .

      Par conséquent , entre les avancées et le Traité de Versailles et me semble t-il ses quatorze clauses , pourriez-vous préciser et clarifier votre propos ?

    • La théière de combat dit :

      Ça va papy ? Une tisane peut-être ? Doucement sur le Ricard.

  12. HMX dit :

    Il y quelques semaines on a vu que pour les chaussures de l’AdT, on avait acheté sans état d’âme chez les allemands et autrichiens, alors même que des sociétés françaises très performantes existaient dans ce secteur (Salomon notamment) : http://www.opex360.com/2022/10/09/le-commissariat-des-armees-devoile-la-nouvelle-chaussure-de-combat-zone-temperee/
    Là, il semble que pour le tissu des treillis, on ait réussi à acheter français. Mais la confection risque fort d’être confiée à des opérateurs turcs, tunisiens ou asiatiques…

    Le principe général, c’est que tous les achats du Mindef sont assujettis aux règles du code de la commande publique, à l’exception d’une courte liste : voir page 3 du « mode d’emploi » ci-dessous, aimablement fourni par Bercy :
    https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/daj/marches_publics/conseil_acheteurs/fiches-techniques/champs-application/marches-defense-securite-2020.pdf?v=1580282644

    Cette liste est évidemment scandaleusement réduite, on sent bien que la notion « d’intérêts de l’Etat » ou « d’intérêt national » a été interprété de la façon la plus restrictive possible. Le marché de la défense se doit d’être un grand marché ouvert à la concurrence de nos voisins, partenaires et alliés, finalement un marché presque « comme les autres », sous réserve quand même de quelques rares limitations généreusement concédées par les traités européens. Au passage, il est assez amusant de lire ceci (page 1) :
    « Les marchés de défense ou de sécurité sont soumis aux principes de liberté d’accès à la commande publique, d’égalité de traitement des candidats et de transparence des procédures afin d’assurer l’efficacité de la commande publique et la bonne utilisation des deniers publics au même titre que les marchés classiques. Ces principes ont en outre, pour les marchés de défense et de sécurité, pour objectif d’assurer le renforcement de la base industrielle et technologique de défense européenne » . Il s’agit là d’une retranscription de l’article L.1113-1 du code de la commande publique.

    Vous avez bien lu : on se soucie donc très officiellement de renforcer la BITD « européenne ». Ne cherchez pas les dispositions pour renforcer la BITD française : il n’y en a pas. Un oubli regrettable, probablement…

    Des solutions existent pourtant. A défaut d’envoyer valser les règles et traités en vigueur (ce qui serait néanmoins tentant…) , on pourrait dans un premier temps relire avec attention les textes, et jouer sur leur interprétation. Par exemple, dans la courte liste d’exceptions mentionnée plus haut, il en est une potentiellement très intéressante :
    – « marchés portant sur des armes, munitions ou matériel de guerre lorsque, au sens de l’article 346 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, la protection des intérêts essentiels de sécurité de l’État l’exige, notamment pour des achats qui nécessitent une confidentialité extrêmement élevée ou une grande rapidité d’acquisition (3° de l’article L. 2515-1). »

    Or, l’article 346 du Traité est ainsi rédigé :
    « Tout État membre peut prendre les mesures qu’il estime nécessaires à la protection des intérêts essentiels de sa sécurité et qui se rapportent à la production ou au commerce d’armes, de munitions et de matériel de guerre; ces mesures ne doivent pas altérer les conditions de la concurrence dans le marché intérieur en ce qui concerne les produits non destinés à des fins spécifiquement militaires » : il y a là une possibilité d’interprétation qui mériterait toute notre attention. Une chaussure de combat, ou un treillis de combat, sont à mon sens clairement des produits « destinés à des fins spécifiquement militaires »… il aurait suffit de l’argumenter en préambule du marché pour réserver la mise en concurrence aux seuls opérateurs nationaux. Pourquoi ne pas adopter une posture un peu plus volontariste, avec une définition plus extensive de l’intérêt national ??

  13. Shimou Fékaka dit :

    Depuis quand la France a-t-elle l’industrie pour ce genre de chose ? A part sanctionner et opprimer la Russie, la CdN, l’Iran, elle ne représente plus rien.

    • Le Glaire dit :

      Si elle ne représente rien, pourquoi des trolls dans ton genre passent ils leur temps à nous les briser sur les réseaux sociaux? Toujours aussi cohérents les putinophiles…

  14. dompal dit :

    Oh p*tain !!!
    De mon temps (87-03) on avait des treillis F1 pour l’OM et des F2 « pour le reste ».

    Depuis que j’ai quitté la boutique, soit presque 20 ans, l’AF n’a pas su proposer un autre treillis à nos garçons !??

    Quand on dit que le l’AF a une guerre de retard, ce n’est pas juste que des mots…..et je ne parle même pas du matos….!!! 🙁

  15. Jul dit :

    Bref le multicam US arrive en France, mes fabriquer par les français

  16. Mario 1114 dit :

    @Philippe : Mais où aura lieu la confection des 300000 tenues …

    A Laval :

    https://www.google.com/amp/s/amp.ouest-france.fr/politique/defense/le-nouveau-treillis-intelligent-des-soldats-francais-est-cree-en-mayenne-f8992c3e-d2ba-11ec-8fd0-9941437d80ae

    Et le Concernant le rapport robotique et chomage pour 10000 ouvriers :
    Corée du sud 932 robots – pourcentage de chomage 2,6 . Japon 390 robots – pourcentage du chomage 2.6

    Allemagne 371 robots – pourcentage du . .. 5.5
    France 194 robots – pourcentage du chomage 7.1
    les causes sont ailleurs !
    https://www.planeterobots.com/2021/12/24/top-10-des-pays-les-plus-automatises-dans-le-monde/

    https://fr.countryeconomy.com/marche-du-travail/chomage

    Bonne continuation a tous et toutes !

  17. Tringlos dit :

    Le treillis est vraiment chouette, en revanche je ne supporte plus de voir le HK 416 des perfides teutons. Franchement on aurait pu se démerder avec Thales pour une chaine F90 nationale.

  18. Olie dit :

    Nous devons tout faire en FRANCE pour notre armée et ne plus dépendre de pays étrangers ou européen comme l’Allemagne qui nous coupera l’herbe sous le pieds ! !??je n’ai aucune confiance en eux!!!

    • Clavier dit :

      l’herbe sous le pied…?
      Ayez confiance dans les Allemands….ils l’ont annoncé très clairement et ils tiendront parole ….

  19. Roland de Roncevaux dit :

    ah ah ! La grandeur française ! La réindustrialisation en marche ! On va confectionner quelques milliers de treillis dans des usines FRANÇAISES monsieur ! Françaises les usines !

    • Général Lucidov dit :

      N’oubliez pas les machines à laver Vedette, fabriquées en France ! Elles font un tabac en Ukraine !

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Elles font un tabac en Ukraine ! » Et surtout en Russie………………tous les Russes qui ont « visité » l’Ukraine les ramènent en ……………………….souvenir!

    • lgbtqi+ dit :

      oui, alors ? vous qui jamais n’avez été appelé Roland, qui n’êtes jamais allé à Roncevaux et qui de Franc comme de Français n’avaient aucun titre à prétendre ?

  20. bullnar dit :

    c est bien car il est manifestement mieux , mais je ne peux m empecher de noter la « reflection » lancee en 2015… ca reflechit vite quand meme…. ou bien ?

  21. vieux margi dit :

    …ça y est tous les PSA glock ont été livré..on va avoir un nouveau treillis,les nouveaux véhicules sont livrés au compte goute, notre partenaire…l Allemagne joue cavalier seul…on fabrique toujours pas nos munitions et dépendons des autres….m…alors
    Y en a pas un qui de projette ?
    Nos soldats sont devenus des guerriers plus des bidasses ,courageux , motivés mais du matos comme dans l esprit de 14.18 ou 39.45
    Fabriquons , produisons des treillis des armes Françaises, munitions …..et vendons les aux autres..
    On va encore réagir quant il sera trop tard…
    Et les Allemands qui nous em…… avec les chars Leclerc. c est pas avec leur nombre que l on va abîmer leurs routes…
    Y a autre chose …

  22. UnKnown dit :

    Purée c’est vraiment devenu un EHPAD de vieux aigris la rubrique commentaire…

    • Tringlos dit :

      Oui un gros concours de fiel, et ça se savate la gueule en toute bonhommie ! On saupoudre d’un peu de trolling du nervis du FSB et on frôle le firmament !

    • Czar dit :

      y a encore pire qu’un vieil aigri : un jeune con capable d’avaler n’importe quel narratif sans que ça tilte dans sa tronche bovine car ça a reçu le label magique de la nouvautayyy

      « la modernité, ce paganisme des imbéciles » Beaudelaire.

  23. NicoM dit :

    Il y a un truc que je ne comprends pas.

    On fait de le R&D de folie pour trouver le camouflage le plus performant possible, et quand on fait le RETEX de la guerre en Ukraine, on vois les mecs qui se bariolent de gros scotchs blanc, jaunes ou bleu bien visibles pour, je suppose, éviter les tirs amis…

    Du coup, on ne pourrait pas intégrer à l’uniforme une fonction « visible identifiable » qu’activerait/désactiverait le soldat selon la situation (par exemple, un tissu retournable sur le casque avec une face « camouflée » et une face « colorée ») ?

    • PK dit :

      ON pourrait faire comme les chasseurs et atteindre le summum de la connerie avec des tenues camouflées en orange ou en jaune.