L’Italie envisage l’achat de six avions ravitailleurs KC-46A Pegasus auprès de Boeing

Depuis 2012, l’Aéronautique militaire italienne [Aeronautica Militare] met en oeuvre quatre avions ravitailleurs de type KC-767A, dont la conception est dérivée de celle du B-767-200ER de Boeing. Estimant cette capacité insuffisante, l’état-major transalpin a récemment fait part de son intention de commander deux exemplaires supplémentaires, à l’occasion de la publication du programme pluriannuel de la Défense pour la période [Documento Programmatico Pluriennale della Difesa] 2022-24.

Plus précisement, il était alors question d’acquérir la dernière version du KC-767A [basée sur le B-767-300, ndlr] proposée par le constructeur américain et de moderniser les quatre appareils en service. Et ce document justifiait un tel choix en soulignant les « retombées technologies exceptionnelles » pour l’industrie italienne de la coopération entre le ministère de la Défense et Boeing. Et le coût de ce programme était alors estimé à environ 645 millions d’euros.

Finalement, l’Aeronautica Militare a renoncé à ce plan… au profit de l’acquisition de six KC-46A « Pegasus » [ou KC-767B dans la nomenclature italienne]. Telle est en effet la recommandation faite le 2 novembre par la Direction de l’aremement aéronautique et de la navigabilité [ARMAEREO], qui relève du Secrétariat général de la défense et de la Direction nationale de l’armement [SEGREDIFESA].

En effet, celle-ci a estimé que l’acquisition de deux nouveaux KC-767A et la modernisation des quatre déjà en service ne serait pas réalisable… Et que par conséquent, la seule solution était de se procurer six KC-46A Pegasus afin d’être même au niveau que l’US Air Force. À noter que l’option « A330 MRTT » n’a, semble-t-il, pas été envisagée.

Le coût de ce programme, qui débutera en 2023, est évalué à 1,1 milliard d’euros. Outre la livraison des KC-46A, cette somme comprend la fourniture de divers équipements [auto-protection, liaisons de données, communication, etc] ainsi qu’un soutien logistique pour une période de cinq ans. Et les quatre KC-767A seront repris par Boeing, comme a été le cas avec les KC-767J des Forces aériennes d’autodéfense japonaises, celles-ci ayant aussi commandé des « Pegasus ».

Après les États-Unis, le Japon et Israël, l’Italie devrait donc être le prochain client du KC-46A, malgré des défauts de conception [notamment au niveau de son « Remote Vision System »] que Boeing peine à résoudre. D’ailleurs, lors de la présentation de ses résultats, en octobre, le constructeur américain a présenté une perte de 3,3 milliards de dollars, dues en partie à son avion ravitailleur et au programme Air Force One.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

123 contributions

  1. Manu34 dit :

    Dédicace à tous ceux ici qui conseillent de travailler avec l’Italie (ou les anglais) plutôt que les allemands pour les programmes en coopération…
    Eh ben non les gars, en fait c’est pareil avec les 3 ! 😀
    Et sinon tout le monde qui s’intéresse au sujet, américains inclus, se doute bien de ce que vaut le KC46 face au MRTT, et donc comprend bien le sens de cet achat…

    • tschok dit :

      Oui, c’est ce que je disais plus bas, mais tout haut: d’une façon générale, les zétrangers ne sont pas fiables.

      Ils sont pas comme nous, il n’y a rien à y faire.

      Ce que je leur reproche le plus: on ne peut pas compter sur eux pour défendre nos intérêts. Partant de là, on ne peut pas fonctionner avec eux.

      Dans un contrat, il faut que ce soit gagnant-gagnant, pour que ce soit équilibré: gagnant pour nous une fois, et gagnant pour nous une deuxième fois.

      Mais ils ne le comprennent pas ça, ces ingrats.

      Qu’ils aillent se faire foutre!

      • Manu34 dit :

        Blablabla à côté de la plaque pour déverser son fiel. Je n’ai pas parlé d’intérêts français stricto, ici hors sujet, mais d’intérêts européens. Que je sache l’Italie est un membre de l’UE.

      • Guillaume dit :

        lol

        exelent 🙂

      • Stefano dit :

        Mi chiamo Stefano,sono italiano.
        Noi siamo un paese fondatore della UE,ma non per questo dobbiamo sempre comprare Europeo! Abbiamo preso i sei Pegasus perché avevamo l’obbligo di cedere i KC 767 solo a Boeing,inoltre così abbiamo una semplificazione logistica.
        Voi francesi poi non potete parlare…non ci avete mai voluto nel programma Mgcs come partner attivi e noi alle vostre condizioni non ci parteciperemo. Ma,le vostre chiusure nei programmi Europei hanno fatto nascere il Tempest e vi hanno fatto perdere il mercato dei corazzati più importante d’Europa,ovvero la Polonia.
        Giudicate prima voi stessi e poi gli altri…

        • franck dit :

          Stefano l’italien et une très belle langue, malheureusement je ne la comprend pas…je ne suis pas le seul je pense.

          • Google traduction dit :

            Je m’appelle Stefano, je suis italien.
            Nous sommes un pays fondateur de l’UE, mais nous n’avons pas toujours besoin d’acheter pour cela ! Nous avons pris les six Pegasus car il y a une obligation de vendre les KC 767 uniquement à Boeing, et de cette façon nous avons une simplification logistique.
            Vous ne pouvez donc pas parler français… vous ne nous avez jamais voulus dans le programme MGCS en tant que partenaires actifs et nous ne participerons pas à vos conditions. Mais, vos fermetures dans les programmes européens ont donné naissance au Tempest et vous ont fait perdre le marché des chars les plus importants d’Europe, à savoir la Pologne.
            Jugez-vous d’abord et ensuite les autres…

          • Stefano dit :

            Je m’appelle Stefano, je suis italien.
            Nous sommes un pays fondateur de l’UE, mais nous n’avons pas toujours besoin d’acheter pour cela ! Nous avons pris les six Pegasus car il fallait vendre les KC 767 uniquement à Boeing, et ainsi nous avons une simplification logistique.
            Vous ne pouvez donc pas parler français… vous ne nous avez jamais voulus dans le programme MGCS en tant que partenaires actifs et nous ne participerons pas à vos conditions. Mais, vos fermetures dans les programmes européens ont donné naissance au Tempest et vous ont fait perdre le marché des chars les plus importants d’Europe, à savoir la Pologne.
            Jugez-vous d’abord et ensuite les autres…

    • john dit :

      Vouloir systématiquement généraliser des opinions est absurde…
      Et votre conclusion l’est encore plus. L’Italie utilise 4 KC-767 ! Ces appareils datent de plus de 10 ans ! Il a été développé par l’Italie et le Japon.
      Donc d’après vous, est-il plus intelligent d’acheter le même type d’appareil, et avoir tous les éléments mécaniques en commun avec le futur appareil, ou un type totalement différent, qui demandera de séparer les maintenanciers, qui ne permettra pas d’étendre la formation des pilotes, etc… ?
      Ce choix est logique considérant le matériel en service, et cela n’a pas d’intérêt de vouloir généraliser quoi que ce soit.

      • Loufi dit :

        Les ritals sont de la même nature de fdp que les boches. Pk déjà avoir choisi le 767 il y a dix ans ? Tous leur programmes sont tournés vers les us, ils ne valent pas mieux que les polaks

    • Aymard de Ledonner dit :

      Georgia Meloni donne des gages aux US. Cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas travailler avec eux. Les belges ont acheté des F35 pour faire plaisir à Trump mais ça ne les a pas empêché de travailler avec nous dans le terrestre.

      • Manu34 dit :

        C’est vrai. Mais je pensais plus à l’aéro, sachant que beaucoup ici préconisent dans leurs comms de passer des allemands aux anglais ou italiens dans ce domaine.

  2. albatros dit :

    Un achat politique du nouveau Gvnt italien, désireux de se rapprocher encore de l’OTAN et donc des Etats Unis au détriment du constructeur européen (et en France à Toulouse) des Phoenix.
    Biden décidément ne cesse d’imposer ses produits partout dans le monde, et il va perdre les MidTerms pour des raisons économiques et industrielles,; quelle ironie

    • Carin dit :

      @albatros
      Joe Biden n’a pas encore perdu… je pense même qu’il va être renforcé lors de ces élections…
      Celui qui va prendre une grosse claque c’est Mr Trump! Ses sbires qui « protègent » les bureaux de votes en armes, ça passe mal, d’autant que sur les réseaux sociaux ils parlent déjà de « triche »…

    • mich dit :

      Bonsoir , achat plutôt économique , partenariat avec les USA en armement deja bien en place ,rien de surprenant dans ce choix . Quand à l’ OTAN ils sont deja bien dedans ,d ‘ailleurs à mon avis si vous demandiez au pilote de « l’ alat » Italienne si il troqueraient leurs « mangusta » contre des apaches c ‘est sur qu ‘ils diraient non !!!

  3. Roque dit :

    Voilà à quoi servent les fonds européens! Enf…

    • Carin dit :

      @Roque
      Peut de gens y font attention, mais l’Italie est au même titre que l’Allemagne une perdante de la dernière guerre… nos amis américains y font également la pluie et le beau temps.. en dernier ressort.

      • précision dit :

        que cela puisse influencer certains choix italiens, sans doute. C’est d’ailleurs un des rares pays d’Europe occidentale où l’on trouve au pouvoir des politiciens d’extrême-droite atlantistes (les USA ont plutôt tendance à soutenir d’autres profils de politiciens en Europe de l’Ouest).
        Mais comme les allemands ont, eux, acheté des A330MRTT, donc je ne vois pas trop pourquoi ce facteur expliquerait que le KC46 ait emporté les suffrages de l’armée de l’air italienne.

        • précision dit :

          pour conclure cet aparté politique, il est d’ailleurs intéressant de noter rétrospectivement que dès 2020 le « atlantic council » identifiait G.Meloni comme une figure montante au sein de la ligue dont certains autres éléments moins atlantistes inquiétaient Washington.

          https://www.atlanticcouncil.org/in-depth-research-reports/issue-brief/why-the-us-italy-relationship-matters/

          • Czar dit :

            précision à la précision : meloni n’a jamais appartenu à la Ligue (ex « du Nord » qui était un parti régionaliste que salvini a recalibré en parti patriote meloni c’est Fratelli d’Italia, héritier de l’ancien MSI, parti néo-fasciste (au sens réel, pas celui généralement fantasmé par nos chochottes hyperosmiques) du fait du poids des bolchéviques en Italie, les droites au sens large – y compris les nationalistes -ont toujours été très pro-américaines, ce qui n’est pas forcément le cas ailleurs.

          • Robert dit :

            Meloni a fait repentance depuis un moment sur les sujets les plus « clivants » auprès des organisations internationales non élues de son passé adolescent au MSI, elle devait faire partie de mouvement de jeunesses du parti.
            Elle est atlantiste et totalement pro-Ukraine, pro-UE, etc…
            L’Italie, historiquement, est le seul pays ou un mouvement d’inspiration fasciste a existé puisqu’il est lié à son histoire.
            Et Meloni selon l’histoire politique italienne ne gouvernera pas seule mais avec la Liga et le parti de Berlusconi, ce qui fait un mélange plus pour mobylette que voiture de course.
            Comme les Démocrates suédois, mais avant eux l’AFD allemand, qui ont fait disparaître les éléments les plus radicaux et adopté quasiment tous les diktats progressistes de la pensée unique.
            Il faut comprendre que la souveraineté et l’identité deviennent des enjeux essentiels en Europe et que les progressistes ont ruinés tous les pays qu’ils ont gouverné, en même temps que peu de citoyens veulent que la vie politique de leur pays soit déterminé par des histoires de fesses névrosées et des non sens écologique. Par contre, ils vivent au contact de moeurs étrangères qui s’imposent à eux et dont les élites persistent à nier les méfaits.

          • lgbtqi+ dit :

            @ robert le catho-d’affichage surtout préoccupé par les choses de César :

            vous oubliez que la névrose frappe essentiellement les refoulés et que tout le monde n’accepte pas l’autorité du lobby du slip kangourou avec ses représentants à double personnalité : un versant de leur personnalité condamnant les ébats sexuels non consentis avec des mineurs, l’autre versant de leur personnalité les pratiquant allègrement.

  4. ki2 dit :

    c’est parce que Alenia à une part importante du programme 767 à la base

  5. Kabuli dit :

    Encore un succès de l’industrie de défense européenne

  6. Jean-Yves dit :

    Mais vous devez acheter des Français, pour le bien de votre propre souveraineté, Italiens insolents !!!!.

    La France : Souveraineté pour moi, mais pas pour toi.

    • Manu34 dit :

      Airbus: Europe (Et pas France !!)
      Italie: Europe
      Boeing: Etats-Unis
      Mauvaise foi: Jean-Yves

      • john dit :

        A330 produit en France…
        B767, se fournit auprès de l’Italie.
        KC-46, basé sur le KC767 italien.

        Et concept de défense européenne? France… Pourquoi? Parce que c’est dans son intérêt économique, et stratégique. Mais cet intérêt n’est pas partagé par tous.
        La politique française de dissuasion nucléaire est très égoïste. Et ce choix est celui de la France, c’est comme ça. Mais cela n’aide pas à garantir la paix de nombreuses nations.
        Le problème c’est que sans le parapluie nucléaire d’une autre nation, le futur c’est de plus en plus de pays qui vont développer un arsenal nucléaire. Si la France veut d’une défense européenne, elle doit changer sa politique de dissuasion pour avoir une réelle chance.
        Cela passe par fournir l’ASMP-A de la même manière que les USA ont les B-61 en Europe. (avec le même type de conditions d’utilisation).

        • Czar dit :

          l’italie première bénéficiaire du plan de relance européen auquel la France va plus cotiser qu’elle ne va recevoir, t’as un commentaire à faire là-dessus, le chouize ?

          • franck dit :

            Czar comme d’habitude vous ne dites que des conneries, vous êtes comme le père de Cléopâtre un joueur de pipo qui se prend pour stratège!!!
            Chiffre 2018 union européenne: contribution européenne Allemagne 29,3 milliard , France 22,2 milliard, Italie 17 milliard, royaume uni 16,4 milliard , Espagne 11,8 milliard
            Montant du budget européen perçu par chaque état membre : Pologne 16,3 milliard, France 14,8 milliard, Espagne 12, 3 milliard , Allemagne 12, 1 milliard, Italie 10, 3 milliard
            Italie comme la France est un contributeur nets pour votre info comme vous m’avez l’air de ne pas tout comprendre , les pays contributeurs nets versent plus au budget européen qu’ils n’en reçoivent!!!
            Second point l’Italie sera en effet le pays qui va recevoir le plus sur le plan de relance, je vous rappelle quand meme que cette somme est un prêt et pas un don ….la aussi je vous explique…. elle devra rembourser…jusqu’à maintenant les italiens font partie des pays fiable qui rembourse leurs emprunts … vous pouvez regarder les autres années ils sont presque du meme acabit a quelques milliards prêt….de plus la somme ne sera pas versé en une fois mais en plusieurs étapes, jusqu’a maintenant l’Italie est toujours dans les négociations pour avoir la première parti de leurs emprunt.
            Pas besoin de vous expliquer ce que je pense de vous, un gros C.. aviné au gros nez rouge qui a un avis sur tout mais qui ne prononce que des conneries…..

          • Czar dit :

            va jouer de la mandoline ailleurs, gominé à gourmette : https://www.lesechos.fr/monde/europe/plan-de-relance-europeen-litalie-crie-victoire-1225195

            209 milliards sur 750 pour tout le continent c’est près d’un tiers aucun rapport avec ce que vont recevoir les autres pays et là dessus y a 90 milliards de subventions donc pas des « prêts » contrairement à tes foutaises

        • Jean-soutien dit :

          « La politique française de dissuasion nucléaire est très égoïste. »
          La politique française est très égoïste ?!?
          De la part d’un suisse (puisque je crois que vous l’êtes) c’est particulièrement cocasse à lire.
          J’ai bien fait de vous lire, vous avez fait ma journée.

          Ca me rappelle Jean Ziegler, suisse lui aussi, philosophe, qui s’insurge à l’idée d’une Europe qui refuserait son accueil sans restrictions aux réfugiés…
          Ces suisse!… 🙂

        • précision dit :

          « Le problème c’est que sans le parapluie nucléaire d’une autre nation, le futur c’est de plus en plus de pays qui vont développer un arsenal nucléaire.  »
          Je suis bien d’accord, mais comme le problème se pose surtout (bien que pas seulement) lorsque ce sont des nations peu stables/ en conflit qui développent un tel arsenal, je ne vois pas en quoi fournir l’ASMP aux européens diminuera significativement ce risque, qui se pose surtout dans le Golfe/Moyen-orient, en Asie, etc. Non, l’abandon universel de la dissuasion (et la réduction plus générale des armements) me semble une voie bien plus prometteuse d’assurer la sécurité à l’échelle mondiale, si jamais l’on parvient à convaincre les autres grands états de suivre cette voie. A l’heure où il va falloir renouveler cet arsenal hyper coûteux dans avec une économie en berne, ce serait aussi un moyen de retrouver des marges budgétaires pour régler des problèmes plus importants.

          • précision dit :

            bien sûr, un peu hors sujet, mais ce n’est pas moi qui ai lancé ce fil.

        • et v'lan passe moi l'éponge dit :

          –La politique française de dissuasion nucléaire est très égoïste.

          Là, on atteint des sommets. La France a toujours payé seule les dépenses lié a sa force de dissuasion.
          Les autres nations ont fait le choix de se placer sous le parapluie américain. Il y a 60 ans aucun pays européens n’auraient misé dessus.
          Donc oui la force de dissuasion française est dédié en priorité à la sécurité de la France.
          Si un jour les autres nations européennes veulent participer au financement le rôle de la dissuasion française pourra éventuellement être revue si un accord est trouvé.
          Si on veut parler d’égoïsme, je pense que la Suisse et l’Allemagne sont de bien meilleurs exemples.

    • JC dit :

      Serait-ce par manque d’informations ou d’intelligence que vous mettez un tel commentaire ?

    • Momo dit :

      Moussa? Jeff? Bob? Sacha?
      Pourquoi changer de nom?

  7. Benoit_MCR dit :

    et l’A330 MRTT ??? le meilleur ravitailleur multi-rôle qui soit !!!

    • Dimitri dit :

      Airbus est très peu implanté en Italie. Je ne vois pas pourquoi elle ferait ce cadeau. Airbus c’est surtout France, Allemagne, Espagne et Royaume-Uni. Comme l’A400m, l’Italie préfère acheter des C-130J. Et pour les hélicoptères, elle a son propre constructeur national Leonardo.

      • précision dit :

        Il y a du vrai, mais Airbus et Leonardo sont et ont été partenaires sur de très nombreux projets:
        Eurofighter, MBDA, NHIndustries, ATR…

        D’un autre côté, Boeing a aussi un partenariat assez fort avec Alenia. Et les italiens semblent avoir été assez satisfaits de leurs KC767 qu’ils ont beaucoup utilisé.

      • scalectric dit :

        Leonardo n’a pas ces produits en catalogue, en revanche, acheter européen c’est acheté intelligent, créer des emplois en Europe et de la richesse en Europe qui profite à tous. En plus cela permet une indépendance technologique et d’usage des produits.

  8. DarkCed dit :

    Choix logique. La reprise du vieux matériel à sûrement joué dans la balance. De plus ils connaissent déjà le matériel. De notre côté quelque MRTT en plus seraient les biens venus aussi.

  9. Raymond75 dit :

    Ha la ‘défense européenne’ !!!

  10. Auguste dit :

    Défauts de conception? : la fiabilité et l’utilité de l’engin ne doivent pas être les principaux critères pour la signature du contrat,à mon avis.Les retombées,nommées pudiquement « technologiques »,probablement.

  11. Olivier Fournier dit :

    L’Europe en marche.

  12. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Il est bien connu que l’Europe ne produit pas ses propres avions capables de faire face à cette tâche, n’est-ce pas… VIVE L’EUROPE?

    • albert dit :

      Poutine a malgré tout raison sur un point, l’Europe est le vassal de l’Amérique.

      • Guillotin dit :

        @ albert : oula ! vous allez vous faire insulter de tous les noms ici ! Il y a des vérités qu’il ne faut surtout pas dire car elles heurtent la sensibilité profonde de certains aveugles, sourds, autistes qui vivent enfermés à l’écart du réel pour ne pas avoir à se remettre en question…

  13. philbeau dit :

    Pas sûr que l’Italie ait fait la bonne pioche …Compréhensible en partie par son équipement actuel , le KC46 paradoxalement peine à être un super KC767 …et là on donne dans l’euphémisme poli . Au delà de ces considérations techniques…un superbe nouvel exemple de « l’Europe de la défense »… Le temps qui viennent vont être dévastateurs pour l’industrie européenne face à l’Amérique , dans ce domaine comme dans tous les autres .

    • tschok dit :

      Mes bien chers frères,

      Je pense sincèrement que nous devrions tous unir nos efforts, par la prière, pour faire comprendre à nos frères italiens à quel point ils ont commis une erreur lourde de conséquence en achetant ces avions.

      Et j’ose dire qu’il nous faut même avoir une pensée encore plus universaliste en offrant à l’ensemble des peuples européens nos compétences dans ce domaine: s’ils ont une hésitation sur le matériel à acheter, qu’ils nous posent la question et on leur dira quoi faire, avec humilité et dévouement.

      Mais sans choisir à leur place ce qui est bon pour eux, surtout. Rien de plus détestable que ce sentiment de supériorité imbu de soi-même que nous donne trop facilement la pensée paternaliste.

      Heureusement qu’elle nous est complètement étrangère.

  14. lym dit :

    Ne pas envisager le MRTT que même les militaires US auraient aimé avoir comparé au Pegasus, c’est quand même surprenant: Probable que cela ait à voir avec une ligne de fabrication F35 dont il faut assurer la charge (comme si tous ces futurs heureux clients proches de nous n’étaient pas une justification suffisante)?

  15. Jason Bourne dit :

    Le Airbus A330 MRTT n’a même pas été evoqué comme solution de contournement par les italiens alors que l’avion est reconnu comme le meilleure de sa catégorie et surtout vu les déboires du programe Pegasus.
    Donc soit les italiens ont une dent contre Airbus DS ( Peut être qu’ils regrettent amèrement d’être passé à côté de la grande réussite de Airbus aviation civile et qu’on leur aurait fermé la porte à un certains moment et ils en veulent à Airbus )
    Ou alors soit les américains ont bien verouillé le client comme avec les clienst du F16 qui passent tous sur F35 et idem pour les avions ravitailleurs .
    Ou alors les deux.

  16. farragut dit :

    Visiblement, le taux d’endettement de l’Italie, supérieur à celui de la France, l’incite à acheter des produits « européens » en… dollars, aux Etats-Unis, et à accroitre sa dette en profitant de la baisse de l’euro par rapport au dollar ! 😉
    Il faut croire que les subventions fédérales pour l’achat des ravitailleurs de Boeing sont un argument de poids pour les clients, indépendamment des « qualités » des produits.
    Faut-il en conclure, qu’une fois engagé dans l’achat de F-35A ou de F-35B, il faut continuer à payer en dollars, quel que soit le besoin réel ?
    Qui parlait de s’allier à l’Italie pour la construction navale ou aéronautique ?

    • tschok dit :

      @farragut,

      Je sais pas, c »est compliqué ce que vous dites. Moi, ce que je trouve, c’est que d’une façon générale, il y a trop d’étrangers dans le monde, et qu’ils ne sont pas fiables.

      Ils sont pas comme nous. Nous, on est super fiables. Les zotres, ils sont fourbes.

      La preuve: quand je regarde mes compatriotes autour de moi, aucun n’est délinquant. C’est bien la preuve que c’est les zétrangers qui sont délinquants, c’est du bon sens. Mais les médias nous le disent pas ça, ils nous le cachent.

      Pour en revenir aux Italiens, bon, ‘tention, on n’est pas xénophobe, nous les Français, et c’est une qualité que le monde nous reconnait, mais il faut quand même avoir le courage d’aller à l’encontre du mainstream ambiant, qui tue notre démocratie, et oser dire ce qui est: ils sont pas très nets tout ces gens-là. Et très endettés, en plus. Signe de mauvaise gestion à mon avis. Et de paresse. Encore des jouisseurs qui vont profiter de nous, des parasites, comme les Polonais.

      Heureusement sur ce blog, vous avez des vraies personnalités originales, des libres penseurs, qui ont profondément réfléchi à ces problèmes, et qui pensent à contre-courant, à l’encontre des idées reçues et des préjugés de gauche. Je pense à l’ami Scope et à l’ami Robert, notamment qui ont dit des choses justes et vraies sur les Noirs, les femmes et les Juifs aussi, et pas seulement sur les zétrangers. Le problème est global: c’est tous les gens qui sont pas comme nous qui sont dangereux.

      Les Ukrainiens, par exemple. Ils sont pires que les Italiens d’après ce que j’ai compris.

      Vous en avez discuté avec eux? Ils font penser dans la bonne direction, je crois. La direction de la vraie France, authentique. A mon avis, avant de parler sur des sujets aussi délicats que celui que vous abordez, il faut les consulter, comme les oracles. Faut remettre l’église au centre du village, quoi.

      Et surtout le bon sens. C’est super-important, ça. Le bon sens, il n’y a que ça de vraie, comme ma bonne vieille 4L, on ne le dira jamais assez, même si l’histoire le répète.

      • farragut dit :

        @tschok
        Je n’ai pas tout compris à vos remarques, mais mon propos ne traitait pas vraiment de l’origine étrangère des décisions, mais de la nature même des décisions.
        Celles-ci pourraient paraitre absurdes à certains qui ne connaitraient pas les règles du jeu permettant de décider de quel matériel (avion de combat, ravitailleur ou missile) il faut se doter pour quel type d’avenir (et aussi du type d’avenir, par la même occasion).
        Mes remarques sur la « logique » du raisonnement ou sur la validité des « hypothèses » (sur le fameux « futur » de la guerre, et son « niveau » d’intensité) étaient faites pour démontrer que nous ne disposions pas de l’ensemble des informations sur « l’intérêt » calculé par les décideurs.
        Si vous avez des idées sur le type d’informations qui permettent de prendre ce type de décisions, quel que soit la nationalité (car cela s’applique aussi aux décideurs « français »), n’hésitez pas à nous en faire part.
        (le bon sens ne suffit pas toujours comme explication, dans ce cas) 😉

      • francois dit :

        y’a pas que l’histoire qui se repete 🙂

      • St Chamond dit :

        Humour potache des années 90. On dirait du Coluche. Ce qu’on découvre aujourd’hui c’est que les étrangers sont justement étranges : c’est à dire que non seulement il n’ont pas nos intérêts mais qu’ils n’ont pas la même conception de leurs intérêts, de nos intérêts mais encore de la bonne manière de les défendre. Bref ils sont bien étrangers et c’est et ça restera toujours un problème. La condition humaine…

      • Czar dit :

        « C’est bien la preuve que c’est les zétrangers qui sont délinquants, c’est du bon sens. »

        et de la statistique officielle, schnock, toujours en rester aux âpres faits : https://twitter.com/damienrieu/status/1580208316398985216

        • PK dit :

          Les gauchistes ne vivent pas dans la vie réelle.

          Le seul espoir est que même les cons se fracassent au mur de la réalité un jour. Soit ils en meurent, soit ils retournent sur terre, avec les pieds dans le concret.

          En général, ils deviennent de droite 🙂

          • Confusionnisme dit :

            Parce que dire que tous les étrangers ne sont pas des délinquants, c’est forcément être un gauchiste ?

          • lgbtqi+ dit :

            et si vous les mettiez en PLS ? Comme les pneumothorax, les éviscérations et les traumatisés rachidiens…

      • Cricetus dit :

        Excellent ! Vous êtes en pleine forme…

        • Czar dit :

          on savait déjà que t’avais des goûts de merde concernant les avions (f35) fallait pas te forcer à étendre ce vice à ta définition de l’humour

  17. Achille-64 dit :

    Le couple KC-46/F-35 fera des merveilles en opérations, c’est certain. Du moins, c’est le point de vue italien.

    Assez classique le tropisme pro-américain de la défense italienne, quand même. Bon, c’est leur choix.
    C’est quand même étonnant le peu de choses que l’Italie et la France font ensemble, au regard de la qualité industrielle et militaire des deux pays.

    • Patrico dit :

      Mais cher Achille 64! merci pour votre interessante derniere ligne ! cela ne tiens qu a l apaisseur des cravates de certains guindés de nos politicos et autres sachants ! mais cela est connu de longue dates dans d autres domaines! mais ce qu ils oublient c est qu eux ils signent des contrats et sont fiers, aussi !Merci a vous, tous.

  18. Catoneo dit :

    Quand je lis que « l’option A330MRTT n’a, semble-t-il, pas été envisagée » j’aimerais en savoir plus.

    • Dimitri dit :

      Airbus est très peu implanté en Italie. Airbus c’est surtout France, Allemagne, Espagne et Royaume-Uni. Comme l’A400m, l’Italie préfère acheter des C-130J. Et pour les hélicoptères, elle a son propre constructeur national Leonardo. Et puis Boeing reprend ses anciens avions ce que ne ferait pas Airbus.

    • Dibi dit :

      Bonsoir, à ma connaissance l’Airbus A330 MRTT n’a pas été choisi par l’Italie, pour deux raisons, la première est que les pistes d’atterrissage des bases militaires italiennes sont trop courtes pour un avion avec ses caractéristiques.
      La seconde est que Leonardo, dans les usines de Naples, construit le fuselage du B767 à partir duquel le KC46 est obtenu.
      La nouveauté de ces nouveaux avions, qui ne sont pas que des ravitailleurs, mais aussi des combi.
      Honnêtement, j’espère que l’histoire des B767A précédents ne se reproduira pas, qu’AMI a attendu au moins 5 ans pour les mettre en service, en raison de divers désagréments, surchargeant entre-temps la flotte de C130j.

    • vrai_chasseur dit :

      @catoneo
      ça tient beaucoup à la relation Boeing / armée de l’air italienne sur le support et la maintenance des avions ravitailleurs, qui résulte en un excellent taux de disponibilité de ces avions depuis 2011.

      L’armée de l’air italienne a en fait noué avec Boeing, depuis une décennie, un contrat de support innovant pour ses ravitailleurs. Sans entrer dans les détails, ce contrat est de type PBL (pour « Performance Based Logistics ») : la maintenance et le support des ravitailleurs italiens sont effectuées par le constructeur Boeing, qui garantit, par contrat de support à prix fixe, une performance opérationnelle prédéterminée. La performance est exprimée (c’est ça qui est intéressant) sous forme de taux de disponibilité opérationnelle des avions ravitailleurs et de quantité garantie de kérosène servie en vol à des aéronefs ravitaillés, sur la durée du contrat. Après tout, c’est ce que demande une armée de l’air à ses ravitailleurs, in fine …
      Ce contrat PBL réussit bien à l’armée de l’air italienne : ses avions ravitailleurs ont eu en moyenne le meilleur taux de disponibilité opérationnelle de toutes les flottes de ravitailleurs militaires comparables. Même comparés aux ravitailleurs américains de l’US Air Force, ils ont servi 2 fois plus de kérosène en vol par avion ravitailleur sur la durée totale des missions, tout en gardant les coûts de MCO à des niveaux équivalents.
      Peu d’armées de l’air dans le monde peuvent se prévaloir de tels résultats opérationnels.

      Dès lors, l’Italie n’a pas voulu changer cette relation partenariale gagnant-gagnant, pierre angulaire de l’excellent taux de disponibilité de ses ravitailleurs : son intérêt est évidemment de pérenniser ce très bon taux de disponibilité sur sa flotte de ravitailleurs futurs. Elle a donc préféré la continuité à la rupture, en prolongeant ce type de contrat PBL avec Boeing : Boeing devra délivrer une performance contractuelle comparable sur ses nouveaux avions. Le but est également de capitaliser sur le tissu de relations établi entre les différents intervenants, et sur les procédures de travail bien rodées par 10 ans de pratique entre les techniciens Boeing et les militaires italiens.
      Le choix du MRTT aurait demandé à l’Italie de redéfinir de zéro avec Airbus l’atteinte du même taux de disponibilité, Même si le MRTT est réputé excellent et très fiable, ce que personne ne conteste en Italie, le choix a été de ne prendre de risque opérationnel avec un budget très serré (le budget était prévu au départ uniquement pour la modernisation de 4 avions existants, ce qui s’avère finalement impossible).

      On serait bien avisé, en Europe et même en France, d’examiner de plus près comment l’armée de l’air italienne s’y est prise pour faire bien fonctionner ce type de contrat PBL depuis 10 ans. Il y a certainement des enseignements à tirer.

      • mich dit :

        Bonjour , très intéressant votre comentaire , j’ en profite pour vous demandez votre avis sur les NH90 Italiens , on dirait que cela fait très peu de vagues chez eux qui sont un des principaux utilisateurs des deux versions ,auriez vous des infos sur le sujet ,merci d’avance .

      • Monsieur Plus dit :

        Clair, précis, didactique, dépassionné. Merci.

      • Achille-64 dit :

        Merci pour ce point.
        PBL qui est aussi une pierre angulaire du contrat Rafale indien, on le sait.

    • Jean-Michel dit :

      Les italiens n’ont pas oublié comment les français ont bloqué l’entrée d’Alenia dans le consortium Airbus à la fin des années 90.

  19. Patrico dit :

    il faut dire que l Ialie a déjà une tres forte et performante industrie Aéronautique et Astronautique réelle ! ses industriels collaborent déjà étroitement avec les industriels Aéro Anglo Saxons et sont référencés HGS! ce nouvel investissement certes puissant va leurs rapporter énorméments avec de nouveaux contrats et emplois de pointes à la clef! a savoir qu ils ont déjà des usines de montage des F35 ! et cela ne s obtient pas avec du blabla! par des politiciens ! Donc Airbus perd un marché défence et attention à celui des lanceurs et satellites! a mon simple avis. Merci Thank you merci a Tous.

  20. Dodo dit :

    J’ai comme le sentiment que ceux qui disent « ou est l’Europe » sont aussi ceux qui la « descende » le reste du temps….
    Mais on a l’habitude, ils vont dire qu’on doit quitter l’UE, ainsi tous les autres pays achèteront français en Europe, non mais c’est certain!

    • Veille dit :

      C’est plus qu’un sentiment. Du moment qu’ils arrivent à déblatérer sur ce sujet et sur d’autres.

  21. Castel dit :

    La coopération Américano Italienne ne date pas d’hier :
    Léonardo s’est associé avec Lockheed Martin pour le Spartam c27J, avec Bell Aircraft pour le convertible BA 609, et avec Sikorsky et pour le Marine One qui transporte le Président des Etats-Unis ( !!)
    Au fait, rappelez moi le nom des entreprises Allemandes qui fabriques des aéronefs militaires en coopération avec les Etats Unis….

    • mich dit :

      Bonjour ,  » Eurocopter UH-72 Lakota  » ,un peu de sang allemand quand même !

  22. Zigomar dit :

    Bof..! Encore une fois de plus, La France est cocue, battue, humiliée…mais finalement, toujours contente de son sort, redemande toujours et encore une nouvelle magistrale avoinée de derrière les fagots…
    Bah..! Il paraît même que…comme chez les taureaux…les cornes sont un signe de puissance…

    • mich dit :

      Il est content !! (bien sur comentaire aussi inutile que le votre comme dirait certains autres )

    • lgbtqi+ dit :

      Ne transposez pas votre cas à la situation de la France, merci. Et apprenez à assumer, voire à aimer vos fantasmes, vous en serez moins divisé, moins clivé en votre vie.

    • Castel dit :

      Si on peut être déçu que les Italiens est choisi d’acheter Américain plutôt que Français, je ne vois pas en quoi la France se sentirait humiliée….
      Tout d’abord, je rappellerai qu’Airbus est Européen, et pas exclusivement Français, c’est donc les pays Européens qui participent à ce programme ( dont la France, bien entendu) qui devraient se sentir humiliés…..
      D’autre part, la France elle-même se fournit allègrement en matériels Américains :
      https://lecourrier-du-soir.com/armement-la-france-va-debloquer-2-milliards-de-dollars-pour-acheter-du-materiel-militaire-americain/
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140116trib000809916/armement-la-france-achete-de-plus-en-plus-americain.html

    • Soad dit :

      @Zigomar / Guillotin
      « cocue, battue, humilié »
      À un moment faut arrêter de raconter des conneries. L’Italie a le droit d’acheter ce qu’elle veut et à qui elle veut.
      Nous n’avons strictement rien à dire, nous, français, là-dessus.

      Ça devient complètement ridicule et absurde ce réflexe de Pavlov de voir la France systématiquement « humiliée » quand un autre pays n’achète pas français.

      Les pleureuses si nombreuses sur ce site, les donneurs de leçons, faut se réveiller et arrêter de croire que nous, français, on sait mieux que les autres. De toutes façons, à vous lire: Polonais, allemands, ukrainiens, italiens, japonnais, anglais, us, suisses, belges etc etc, ça se résume à ça: « tous des cons ». Et encore je pèse mes mots il y en a ici qui sont à la limite quand il s’agit de parler d’étrangers….
      Faut peut-être se poser les bonnes questions les gars. Et, surprise! Le monde ne tourne pas autour de nous!
      Dingue ça…..

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @ zigue du omar matué! Airbus est EUROPEEN!!!!!!
      « Encore une fois de plus » un commentaire à la con, c’est certain!
      « cocue, battue, humiliée » Travail d’introspection ?
      « comme chez les taureaux » Symbole tout hispanique, chez nous c’est le coq !! N’en profitez pas pour déclarer que le coq chante les pieds dans la merde je vous rétorquerai avec « gourmandise » que chez certains c’est la tête qu’ils ont dedans, c’est même pour cela que l’on ne comprends rien à ce qu’ils racontent

  23. albert dit :

    Tout ceux qui disaient que le F-35 était choisi uniquement pour ses qualités supérieures au Rafale voient aujourd’hui leur argument balayé d’un revers de la main. Tout le monde le sait le MRTT est nettement meilleur que le KC46, meme l’USAF l’avait choisi avant que la politique protectionniste annule tout et impose le Boeing, et pourtant malgré cela nos voisins européens continuent à préférer acheter un avion américains meme s’il est moins bon et plus cher. C’est une belle démonstration de la puissante force politico-militaro-commercial des USA. On sent bien que tout le monde recherche le soutien américain en ces temps de tension et menace.
    C’est triste de voir que l’Europe n’achète meme pas ses produits, pourtant de qualité. C’est peut etre pour ça qu’elle s’effondre et s’enlise, à tout vouloir acheter aux chinois, aux américains, aux russes, et autres et surtout pas en europe.
    Peut etre qu’n jour l’UE devrait commencer à dire que les achats hors europe annule toute aide financière. Y en a marre de voir par exemple des grecs acheter du F-35 avec l’argent qu’on leur a preter après leur avoir évité la banqueroute. Idem pour la Pologne qui a gracieusement profité des aides européennes et qui en remerciement n’achète que du made in US.

    • farragut dit :

      @albert
      J’abonde dans votre sens sur votre remarque du deuxième paragraphe, mais en ces temps de COP27, il a peut-être une autre explication « plus simple » à cette décision.
      En effet, si la Commission Européenne veut absolument mettre en avant sa réussite sur l’atteinte des objectifs de Neutralité Carbone, quel meilleur moyen que de ne rien fabriquer sur place (en Europe), et d’exporter astucieusement « sa » pollution en Chine, en Russie ou aux Etats-Unis, en achetant à ces pays les produits polluant à fabriquer ?
      On pourrait en effet y voir une extension de la politique « Zéro pollution chez moi » de l’Allemagne, qui fait fabriquer les composants en Chine (phase la plus polluante), les assemble chez elle (moins polluant, et pas très coûteux avec du gaz russe bon marché), puis réexpédie les produits ainsi libellés « Made in Germany » pour faire un bon profit en Deutsche Marks…
      Un peu comme la stratégie « zéro centrale nucléaire », mais expédition des déchets radioactifs en France pour le stockage longue durée…
      On ne peut pas reprocher à l’Italie, à la Pologne et aux autres pays européens d’acheter des composants et produits chinois (pas cher, c’est bien), ou des armements américains (la qualité, c’est mieux !), si c’est plus écolo !
      Aujourd’hui même, on apprend que la Pologne a signé avec les US pour une première centrale nucléaire (en dollars), contre les EPR d’EDF et le MOX d’Orano (qui auraient pu être payés en euro) !
      Bon, d’accord, plus de dix ans de retard sur la mise en service, et des dépassements de coûts sans limite, et des ennuis techniques à la mise en fonctionnement comme en Finlande aujourd’hui -novembre 2022-, c’est un mauvais exemple !!! 😉
      Mais c’est pour le principe !
      (En fait, acheter US, c’est aujourd’hui un gage de bonne sagesse, du moins pour ce domaine du nucléaire -B61 et centrales-en particulier ! ) 😉

  24. Ératosthène dit :

    On s’appelle Meloni, mais on agit comme Draghi.

    • EchoDelta dit :

      Cela dit elle est pas encore au commande de tout. Mais quand bien même elle ne décidera pas de tout. Les états ont des structures solides en Europe. C’est aussi cela la démocratie.

  25. Guillotin dit :

    @ albatros : je partage entièrement cette analyse. Il s’agit d’une annbnce de contrat, très politique .
    Il y a une nouvelle dirigeante en Italie, qui a été présentée en France, jour après jour,vant son élection, comme une post-fasciste, une candidate de l’extrème-droite nauséabonde , et j’en passe ..
    Jusqu’au moment où toute la bienpensance médiatique française a appris que cette candidate prenait des positions très pro-américaines et pro-Otan, et pro-eupéennes ..
    Miracle ! la terrible post-fasciste a été adoubée instantanément et sa réputation sulfureuse a été effacée instantanément ! au contraire, on n’a plus rien à dire qui puisse être disgracieux envers cette merveilleuse dirigeante italienne, qui se trouve désormais parée de toutes les vertus !
    Elle a trouvé le truc magique pour mettre toute la bienpensance occidentale à ses pieds ! Il suffit de prononcer la formule magique :  » Je suis pour l’OTAN, pour les USA et pour l’Union Euorpéenne » et aussitôt tout vous sera pardonné ! Mieux même ! la Sorcière est transformée en Princesse par ce coup de baguette atlantiste magique !

    Pour enfoncer le clou, la nouvelle dirigeante italienne, cette formidable- femme- si- courageuse- dans- ce- monde- de-mâles- dominants, laisse entendre une commande de matériel militaire américain ! le summum !
    alors que le MRTT est des plus prometteurs et déjà très impressionnant, en Italie on confirme le  » made in USA » , ce qui assure à cette dirigeante, désormais , gloire, soutien médiatique occidental, absolution de tous ses propos fâcheux antérieurs : bref elle aura droit à un mandat impérial et protégé, aussi longtemps quelle affichera cet atlantisme militant …

    On vérifie donc encore une constante : peu importe qu’on soit de droite, d »ultra-droite, post-fasciste ou néo-nazi, si on est du côté des américains et de leurs colonies européennes, on a tout bon et on est dans le camp du bien !

    Par contre, si elle avait serré la main de Poutine, rien qu’une fois, depuis son élection , elle serait déjà à l’index et sous la menace d’une révolution orange grâce à des ONG bien dirigées depuis Langley ….Elle ne tiendrait pas un an, pas un ..

    Ah comme c’est bien d’être du côté de la bienpensance atlantiste mondialisée !
    C’est une assurance aussi efficace que celle que la Mafia de Chicago imposait à ses  » clients » ..et en Italie, dieu sait que la Mafia, on connaît !

    • mich dit :

      Même réponse que pour @albatros , sauf que vous , vous nous servez encore une énieme version de votre soupe favorite , ne vous inquiétez pas camarade les autocraties vaincront !

    • lgbtqi+ dit :

      Elle serait à l’index ? Tiens, poutine emploierait le même procédé que trump pour « attraper les femmes » ?

      Eh oui, Chiotin, son côté atlantiste nous rassure, quand il la voue aux gémonies auprès de serviles de xi-kim-poutine comme vous…

    • Clavier dit :

      Quand nos voisins s’équipent avec du matériel de m*****, ça me rassure plutôt…..

    • Bench dit :

      @Guignoltin: allez plutôt lire et essayer de comprendre le post de vrai_chasseur, (qui contrairement à vous sait de quoi il parle en matière d’aviation), en réponse à la question posée par catoneo plutôt que de pondre des tartines indigestes et ineptes qui n’ont pas grand chose à voir avec le sujet.

  26. tschok dit :

    Bon.

    Première giclée de commentaires, magnifique comme d’hab.

    Maintenant, les clones ont parlé. Leur liberté d’expression telle qu’ils la conçoivent (le droit de dire des conneries sans être contredit) a été respecté.

    Ouf, c’est fait.

    Place aux gens qui ont des choses intelligentes à dire.

    Que les cons sachent néanmoins que leur liberté d’expression n’a pas été épuisée -car elle n’a rien à voir avec l’idée qu’ils s’en font – et qu’ils peuvent continuer à participer à la discussion, même s’ils n’ont rien de particulier à dire, raison pour laquelle je prends mon ticket.

    • Czar dit :

      je peine à me souvenir la dernière fois* où j’ai lu un truc de toi qui t’aurait permis d’accéder sans trop resquiller à la seconde catégorie.

      je veux dire hormis de prendre des poses pincées de roi en exil.

      *(ni même s’il y en a jamais eu une, pour résumer la chose sans trop de fards consolateurs)

  27. RobPul dit :

    N’est-il pas hypocrite de se plaindre que les Italiens n’aient pas choisi un produit « européen » franco-allemand alors que la France n’achèterait jamais un produit « européen » italo-allemand?

    Le critère français pour choisir ce qu’il faut acheter n’est pas si le produit est européen ou non mais si les entreprises françaises ont joué un rôle majeur dans son développement et sa production.

  28. Alain d dit :

    L’Italie n’achètera jamais d’A400M, ni d’A330-MRTT, ni de C295 parce que Groupe Airbus (Espagne, Allemagne, France).
    Tout est normal

    • mich dit :

      Alitalia n ‘a que des Boeing et Air France que des Airbus , c ‘est un peu plus compliqué quand même le commerce ! d ‘ailleurs plus haut l’ explication de @vrai_chasseur est très à propos .

      • Jean-Michel dit :

        Air France possède 62 Boeing 777 et 10 Boeing 787.
        https://wwws.airfrance.fr/information/prepare/nos-avions

      • Alain d dit :

        @mich
        La réponse de Jean-Michel est édifiante pour votre petit monde.
        Et puis l’Italie abrite des bases américaines. Et les entreprises italiennes de défense, comme les britanniques, dépendent beaucoup des contrats US, avec leurs filiales US qui gèrent aussi nombre d’exportations extra-US.
        Bienvenu dans le monde réel.

        • mich dit :

          Bonjour , je crois que vous n ‘avez rien compris à ma réponse donc je vous laisse dans votre monde .

        • v_atekor dit :

          La réponse de Mich est ironique. Air France est un des plus gros clients mondiaux du Boeing 777 et le principal client Européen alors qu’Alitalia possède pas loin de 1000 Airbus…

    • Coléo91 dit :

      Les anglais y sont peut être aussi un peu pour quelque chose puisqu’ils fabriquent TOUTES les ailes des Airbus depuis l’origine !

  29. Phil dit :

    Encore une victoire de l’armée européenne.

  30. UnKnown dit :

    Tant que les Italiens y trouvent leur compte. Je glose qu’il y a des intérêts industriels au niveau des sous traitants Italiens qui travaillent déjà avec Boeing.

  31. grincheux dit :

    l Italie attend Trump et sa mane de $ pour bon service.

  32. Soad dit :

    Affirmer que le ravitailleur de Boeing est moins performant que le MRTT de Airbus est en soit une erreur.
    Certes il y a des différences et Boeing a eu beaucoup de difficultés. Mais cet appareil est ou sera tout aussi efficace que son cousin européen.
    L’Italie, qui n’est pas concernée par Airbus, s’est tourné vers Boeing depuis longtemps déjà. Il n’est pas surprenant qu’ils restent avec le même fournisseur, en plus des retombées qu’il peut y avoir avec leur propre industrie. Retombées qui n’existent pas avec Airbus….
    Choix logique, choix souverain, choix pragmatique.

  33. Matou dit :

    On a peut-être trop laissé l’Italie de côté sur les grands programmes. Résultat, ils se tournent vers les anglo-saxons (US, GB avec Tempest). Quel dommage, surtout quand on parle de souveraineté européenne. Ce pays est plein de compétences. Il n’est peut-être pas encore trop tard, en particulier dans un contexte où l’Allemagne nous fait faux bon à peu près sur tous les grands programmes d’armements, nous fait perdre un temps précieux et avance en solo au détriment de solutions européennes justement franco-italiennes pour certaines (je pense évidemment à la solution de missiles pour assurer une bulle de protection). Cela devient presque lassant de réclamer une autre solution (mais peut-être est-elle en discussion) de coopération que celle avec l’Allemagne. Nous devrions peut-être travailler avec les italiens sur le MGCS, avec le benelux et la suède par exemple. A discuter mais il est temps pour la France de reprendre son rôle de leader en matière de défense.

  34. Maître Luke dit :

    Acheter du KC-46 aux capacités de ravitaillement et de transport logistique à des années-lumières en arrière de celles de l’A330 MRTT …
    Faut le faire quand même ! Décidément, nos partenaires « souverainistes » italiens ont encore pas mal à apprendre sur les véritables enjeux de l’indépendance européenne et a fortiori italienne au XXIe siècle.

  35. dompal dit :

    Ca n’a rien de déconnant !
    Quand on achète des zincs qui ne volent pas, à quoi bon acheter des ravitailleurs comme le A330 MRTT ?
    Mieux vaut acheter des KC-46 qui ne savent pas ravitailler.
    C’est tout à fait logique.
    Au moins l’Italie fera des économies……et je suis sûr que les autres pays acheteurs du F-35, feront de même, ça me parait évident !!! 😉

    • Charognard dit :

      @ dompal
      Du moment que leurs pilotes pourront s’entraîner sur simulateurs,tout le monde sera content.