La Norvège confirme la vente de 32 F-16 d’occasion à la Roumanie pour 388 millions d’euros

Afin de moderniser son aviation de combat et de commencer à retirer du service ses MiG-21 « Lancer » hérités de son passé communiste, la Roumanie fit l’acquisition, en deux temps, de 17 chasseurs-bombardiers F-16 de seconde main auprès du Portugal, pour un montant total de près de 880 millions d’euros.

Seulement, la Forțele Aeriene Române [force aérienne roumaine] souhaitait initialement se doter de 24 F-16, afin d’être en mesure de tenir son contrat opérationnel. Mais les contraintes budgétaires contrarièrent cette ambition, qui ne fut pas abandonnée pour autant.

Aussi, le remplacement des F-16 de force aérienne royale norvégienne [la Luftforsvaret, ndlr] par des F-35A pouvait être une belle occasion pour Bucarest d’exaucer le souhait de son état-major… Et c’est ce qui va se passer.

En effet, ce 4 novembre, le ministère norvégien de la Défense a confirmé qu’il céderait à la Fortele Ariene Române 32 F-12 pour 388 millions d’euros. Outre la livraison des appareils, ce montant comprend la fournitre de pièces détachées ainsi que des prestations de maintenance et de formation du personnel technique.

Selon l’accord signé avec Bucarest, les avions prendront le chemin de la Roumanie dès la fin 2023, après avoir été remis à niveau, avec l’appui des États-Unis [dont le feu vert était nécessaire pour permettre cette transaction]. Cela permettra à la Fortele Ariene Române de retirer ses derniers MiG-21 LanceR.

La maintien en condition opérationnelle de ces F-16 ainsi que la formation des techniciens roumains seront assurées par Kongsberg Aviation Maintenance Service, désigné comme « partenaire stratégique ».

« Je suis très heureux que nous ayons pu finaliser cet accord, qui est la plus grande vente d’équipements militaires appartenant au gouvernement jamais réalisée par la Norvège », a commenté Bjørn Arild Gram, le ministre norvégien de la Défense. « Cette vente sera une contribution importante en vue du renforcement de la force aérienne d’un allié de l’Otan et créera en même temps de la valeur pour l’industrie de défense norvégienne tout en générant des revenus pour l’État norvégien », a-t-il ajouté.

Les F-16 de Luftforsvaret « ont été parmi les mieux entretenus, avec des normes techniques élevées. Je félicite les équipes de négociation des deux pays pour leurs efforts. Grâce à cet accord, nos F-16 continueront à servir l’un de nos alliés de l’Otan pendant plusieurs années à venir », a par ailleurs fait valoir Gro Jære, la directrice générale de l’Agence norvégienne du matériel de défense.

De son côté, le ministère roumain de la Défense a précisé que les anciens F-16 norvégiens devraient être maintenus en service pendant au moins dix ans… Soit le temps nécessaire pour préparer la transition vers des avions de combat de 5e génération. Pour rappel, le président roumain, Klaus Iohannis, avait évoqué l’achat de F-35 en février dernier, lors d’une visite à base aérienne de Câmpia Turzii.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

65 contributions

  1. Frédéric dit :

    Et le parlement bulgare approuve par 162 voix pour, 49 contre et 11 abstentions, l’achat d’un second lot de 8 F-16 neuf livrables à partir de … 2027, les premiers commandés devant l’aitre en 2025. Délai de livraison vraiment long en cette période de tension.

    • Stoltenberg dit :

      LM est en train d’activer sa nouvelle chaîne de production des F-16 à Greenville. Les commandes ne sont pas si récentes pour une bonne partie (2018 pour beaucoup), c’est juste que toute l’usine à Fort Worth a été dédiée aux F-35 et donc il fallait déplacer la producrion du F-16.

  2. Clavier dit :

    Y’a pas à dire…. à l’argus, les avions de combat perdent énormément les premières années…!
    y’a des affaires à faire surtout quand le carnet d’entretien est à jour .

  3. Aramis dit :

    Elle confirme aussi la livraison des Mig 29 Roumains à l’Ukraine. Une bonne chose.

    • fabrice dit :

      Très bonne chose ? Plus la guerre durera plus la situation économique sera tendue en Europe. Il n’est pas non plus dans l’intérêt de l’UE d’avoir une frontière terrestre avec un pays d’une grande superficie en guerre, zone de non droit, trafics d’armes, mercenaires, misère, grand nombre de pauvres etc…Quand au soutien à l’Ukraine, elle augmente l’extrémisme des positions de Kiev, maintenant c’est reconquête du Donbass et de la Crimée, expulsion des russophones etc…
      Quand aux eurocrates, ils s’excitent, maintenant c’est « forteresse europe » et messianisme woke sur toute la planète. Un retour de l’impérialisme sous prétexte « lutte climatique » avec des arguments « démocratiques » à géométrie variable.

      • French cancan dit :

        « Quand au soutien à l’Ukraine » ; « Quand aux eurocrates ».
        Quant à, quant au, quant aux.
        Merci.

      • Aymard de Ledonner dit :

        L’intérêt de l’Europe c’est que le désastre pour l’armée russe soit colossal de telle sorte que Poutine et ses successeurs soient vaccinés pour un bon moment de nouvelles aventures vers l’ouest. Et plus généralement d’envoyer le message que les conquêtes style chevauchée des valkyries, c’est terminé en Europe. Et plus ce message sera convaincant et plus l’Europe soit en sécurité.
        Quand à l’extrémisme de l’Ukraine, c’est un faux problème. Sans perfusion de munitions, les combattants ukrainiens ne pourront plus avancer. Il est bon que Poutine sache que rien n’est acquis et qu’il peut très bien perdre une partie des territoires qu’il a annexé en 2014.
        Quand aux russophones, la langue russe est devenue synonyme d’oppression en Ukraine et les russophones pro-Ukraine s’obligent à parler ukrainien. Pour les pro-russes c’est évident qu’il leur sera demandé des comptes. Les collaborateurs sont rarement à la fête en fin de conflit.

        • French cancan dit :

          « Quand à l’extrémisme » ; « Quand aux russophones ».
          S’il vous plaît : quant à, quant au, quant aux. Merci.

      • Aramis dit :

        « Plus la guerre durera plus la situation économique sera tendue en Europe. » En Russie aussi.

        « Quand au soutien à l’Ukraine, elle augmente l’extrémisme des positions de Kiev » Le non soutient à Kiev augmenterait l’extrémisme des positions Russes.

        « Quand aux eurocrates » Ce sont en effet de dangereux fanatique assoiffés de droit de l’hommade.

  4. Fralipolipi dit :

    Ça c une (très) bonne affaire pour la Roumanie !

  5. Kaya dit :

    32 F-16 pour 388 millions,soit à peine le prix de 3 Rafales ,c’est vraiment une affaire.

  6. Harambe dit :

    http://www.opex360.com/2022/10/31/les-forces-armees-norvegiennes-ont-releve-leur-niveau-dalerte/

    J’ai du mal à comprendre qu’un pays qui se croit en danger puisse vendre du matériel militaire dont il aurait besoin à court terme… à moins que ça soit du pipeau destiné à faire peur aux civils et leur faire avaler la pilule…

  7. mikeul dit :

    32 F16 AM/BM MLU block 10 ou 15 pour 388 M€ sur 10 ans soit l’équivalent d’un M2000-5 : je trouve que cela du sens .
    Dans un contexte de manque cruel d’agent ,de réactu de LPM et d’un risque élevé d’avoir à engager les Rafale j’ai du mal à comprendre pourquoi notre AA n’étudie pas ces options de bons M2000 sur le marché de l’occasion ( Qatar avec gros potentiels restants , UAE , ..) pour faire les missions de police aérienne sur la métropole , la supériorité aérienne sur les zones de moindre intensité ( méditerannée, sahel , DOM-TOM , …) et économiser nos Rafales : on a les mécanos , le soutien Dassault pour les différences de matériel et très probablement des pilotes français qui ont volé sur ces machines au Systèmes d’armes différents des nôtres. Le MCO ne serait pas être beaucoup plus élevé que notre flotte actuelle compte tenu du stock important de pièces achetés par le client étranger .

  8. Klaus Maffrei dit :

    32 F16 remis à niveau vendus pour 388M€, avec les pièces détachées, l’entretien et la formation, c’est pas cher pour des avions qui ont encore une dizaine d’annees de potentiel.
    La Roumanie a fait une très bonne affaire, quoi qu’en disent certains.
    Et la sécurité de l’Europe s’en portera mieux.

  9. Achille-64 dit :

    La Roumanie aurait sûrement préféré le 2000, mais ils ne sont pas au même prix.

    D’autant qu’un MiG-21 a déjà abattu un F-16, mais jamais un 2000.

    Et en plus … (allez, on se fait plaisir; désolé c’est en anglais, j’ai la flemme de traduire)

     »
    In Oct ’96, a Greek AF Mirage-2000 shot down Turkish F-16. incident was hushed up, but was finally revealed by the Greek Def Minister in ’03.
    Lt. Grivas, from HAF’s 331st FS, was credited with the kill. On the afternoon of October 8, 1996, 2 Turkish F-16s and 4 F-4s were on a SEAD training mission over the Aegean when they reportedly violated Greek airspace north of Chios.
    Greek Dassault Mirage 2000 jets, 1 flown by captain Thanos Grivas (yes Thanos) were sent to intercept the Turkish jets. After being reported to refuse to leave Greek airspace just north of Samos during the ensuing dog fight, Turkish F-16 piloted by Captain Nail Erdoğan and his co pilot Lieutenant Colonel Osman Çiçekli was shot down by a R550 Magic missile frm Thanos Grivas’s jet The co-pilot, Lieutenant Colonel Osman Çiçekli survived by using his ejection seat but Captain Nail Erdoğan did not eject and was reportedly died in the crash.
    Turkish Navy, with help from Greece was conducting a detailed search activity where the plane was assumed to have crashed. Aydın class mine hunters M-266 TCG Amasra and M-268 TCG Akçakoca, and the salvage ship A-589 TCG Işın were searching for the wreck of the plane since 14 April 2014, while fast attack craft P-341 TCG Martı provided escort. The search eventually ended with the body of Nail Erdogan unable to have been found.
    It was first only rumors that the F-16 was shot down until in 2003 A former Turkish naval commander confirmed that a Greek warplane had shot down a Turkish F-16 fighter in the Aegean in 1996.
    In 2012, after the downing of a Turkish RF-4E on the Syrian Coast, Turkish Defence Minister İsmet Yılmaz confirmed that the Turkish F-16D was shot down by a Greek Mirage 2000 with an R.550 Magic II in 1996 after violating Greek airspace near Chios island.
    « 

  10. scalectric dit :

    quid des Mig 21 iront-il en Ukraine ?

  11. Guillotin dit :

    @Aramis : cadeau empoisonné, vu l’état et le taux d’attrition des quelques Mig 21 roumains restants.. et il faudra encore que les Ukraino-américains aient des bases en état d’où opérer, et ne se fassent pas descendre comme à peu près tout ce qu’ils avaient comme  » aviation  » ..

  12. Dividendes dit :

    @ aramis
    En effet, une excellente nouvelle. Tout ce qui permet de faire durer le conflit est bon pour les affaires!

  13. Allobroge dit :

    Un vaste marché de dupes au profit des USA et se sont les européens qui paieront finalement. Mais bon sans le parapluie US que serions nous n’est ce pas ?

  14. Tommy dit :

    A choisir entre 16 avions neufs en 2027 pour 8 milliards ou 49 d’occase entretenus et ugradés en 2024 pour 1 miliard à tout casser, le choix est vite fait… bon choix pour la Roumanie dont les vieux mig21bison sont de cercueils volants.
    C’est le choix idéal pour passer au vrai standard Otan

  15. Frederic dit :

    Niveau prix, les péruviens ont fait extrêmement fort en achetant 6 hélicoptères Sea King a l’Espagne pour 100 EUR l’unité !?! :
    https://www.journal-aviation.com/actualites/l-espagne-vend-ses-derniers-sea-king-pour-100-euros-piece~56127.html

  16. Tannenberg dit :

    euh… 17 F-16 du Portugal pour 880 millions d’euro en 2016/19, bon d’accord le contrat prévoyait aussi la formation des pilotes, les pièces et la maintenance sur 5 ans, donc avec les 32 F-16 de Norvège pour 388 millions d’euros, même si l’article mentionne que le contrat englobe la formation du personnel technique et « des » pièces détachées… il y a un truc qui me fait buguer, d’autant qu’a l’époque du premier contrat, l’EM roumain voulait 24 appareils opérationnels au total (amha, ce qui semble déjà beaucoup pour ce pays), va-t-il y avoir des cellules qui ne serviront que de réserve a pièces détachées ?

  17. Guillotin dit :

    @ NRJ : vous ne suivez pas l’actualité, vous ne savez pas ce qui a été dit et répété, par des gens participant aux discussions, sur les engagements formels pris par les occidentaux, USA y compris évidemment à travers l’OTAN, dans les moments de la fin de l’URSS, de ne pas étendre l’OTAN vers l’est ? cela a été publié et répété partout récemment . Mais il est vrai aussi qu’il n’y pas pire aveugle que celui qui refuse de voir ..

    • NRJ dit :

      @Guillotin
      Quelles sont vos sources ?

      • Guillotin dit :

        @ NRJ : entre autres, le témoignage de Laurent Dumas, ex-ministre des Affaires Etrangères et qui a assisté à ces discussions, aussi le témoignage du très occidentalisé Gorbatchev, présent aussi , et des documents provenant de sources occidentales déclassifiées, par exemple ici

        https://www.solidaire.org/articles/ukraine-la-preuve-qu-americains-et-europeens-s-etaient-engages-ne-pas-etendre-l-otan-vers-l :

        Ne vous en faites pas : ces preuves ne viennent pas de Corée du Nord ni de Moscou ni de Istambul ni de Téhéran, vos grands Satans habituels .

        • Alpha (α) dit :

          Hey salut vieille baderne ! Le week-end a été bon ? 😉
          Déjà, il n’y a jamais eu de ministre des affaires étrangères se nommant Laurent Dumas… Roland, surement, mais pas Laurent ! 😉
          Sur votre lien relatant des conversations qui se seraient tenues à Bonn le 6 mars 1991. ..
          A cette époque, existait encore le Pacte de Varsovie, dissout en juillet 1991, et l’URSS, dissoute le 26 décembre 1991.
          Et bien évidemment, lors de ses discussions qui tenues à Bonn, les négociateurs politiques, dont des Soviétiques, ne pouvaient pas deviner que l’URSS allait exploser et qu’une grande partie de ses républiques, dont la Russie, allaient proclamer leur indépendance. De fait, tout ce qui fut conclu avec les Soviétiques devenait caduque.
          Une promesse a donc été faite aux Soviétiques. Pas aux Russes. 😉

        • NRJ dit :

          @Guillotin
          Dans ce que vous mettez, il n’y a aucun engagement officiel, rien que des rencontres dans des antichambres et des engagements.
          Celui qui le dit le mieux est Poutine quand il affirme « Rien n’avait été couché sur le papier. Ce fut une erreur de Gorbatchev. En politique, tout doit être écrit, même si une garantie sur papier est aussi souvent violée. Gorbatchev a seulement discuté avec eux et a considéré que cette parole était suffisante. Mais les choses ne se passent pas comme cela (4) ! ».
          Des vagues paroles dans les antichambres du Kremlin ou de tout autre bâtiment, ce n’est pas des engagements officiels, et encore moins contraignants.
          Donc je reviens à ma questions: quelles sont vos sources que les pays membres de l’OTAN se sont engagés officiellement à ne pas étendre l’OTAN vers l’est ?

          • Guillotin dit :

            @ NRJ : savez-vous ce qu’est l’honneur et la parole donnée ? on ne dirait pas ! des negociateurs de très haut niveau n’ont donc pas de parole, ils trahissent la parole donnée ?
             » des antichambres ? en plus ? à ce niveau ? votre mauvaise foi coupable est risible mais très grave, c’est celle de l’escroc. Si vous savez autant de parole que vos négociateurs occidentaux, je plains les gens que vous fréquentez

    • vrai_chasseur dit :

      @guillotin
      Vous aussi, relatez correctement l’histoire.
      Les seuls engagements formels ayant eu lieu entre ce qu’on appelait d’un côté « l’occident » et de l’autre « l’URSS », sont ceux du traité de réunification de l’Allemagne du 12 Décembre 1990, signé à Moscou en présence de Gorbatchev et de son conseiller aux affaires internationales, Andrei Gratchev.
      Ce traité ne prévoyait qu’un engagement de l’Allemagne réunifiée à ne pas déployer de capacités militaires NBC au-delà de la ligne de frontière de 1945 (donc la ligne Oder-Neisse), c’est-à-dire en pratique sur le territoire géographique de la RDA. Il prévoyait également la réduction des 2/3 de la future Bundeswehr, ce que l’Allemagne a effectuée (malheureusement à ses dépens aujourd’hui).
      Il n’y a rien eu d’autre, notamment rien sur « l’extension vers l’est ».

      Ce qui s’est passé en réalité, est que dès 1991, la Hongrie, la Pologne, la Tchécoslovaquie et la Roumanie ont fait immédiatement acte de candidature commune à l’OTAN : l’URSS, a alors brutalement réalisé que 4 pays majeurs de l’ancien Pacte de Varsovie allaient échapper à sa sphère d’influence. 13 membres du conseil de l’OTAN (sur 16 à l’époque) dont les USA et la France, ont voté initialement non à ces candidatures (rappelons qu’il faut l’unanimité pour qu’un nouveau membre soit intégré à l’OTAN) : autant dire que l’OTAN ne voulait pas. C’est sous l’insistance pressante de ces pays eux-mêmes, menaçant d’un déséquilibre géopolitique chaotique permanent en Europe Centrale, que le conseil de l’OTAN a finalement révisé sa position.
      Le conseiller Andrei Gratchev a expliqué à l’époque (un conseil : relisez son livre « Un nouvel avant-guerre ? Des hyperpuissances à l’hyperpoker ») qu’il « comprenait la position de ces pays » (sic) en raison de « l’ingérence tsariste passée envers eux » (resic).
      C’est tout le problème de Poutine aujourd’hui : tenter de modifier l’histoire à son avantage, en renversant la logique accusatoire à coup de quasi-vérités extrapolées à partir du réel.
      Il convainc peut-être les idolâtres inconditionnels, mais certainement pas ceux qui connaissent un minimum cette période.

      • Tannenberg dit :

        @vrai_chasseur, comme d’habitude, merci pour cette contribution éclairée qui met en évidence l’idéologie que cherche a nous servir en soupe l’ami Guillotin. Le coup de l’influence tsariste… croquignole a souhait 🙂

      • vrai_chasseur dit :

        Ajoutons que la seule négociation informelle a été la proposition des conseillers de Gorbatchev de rétrocéder à l’Allemagne l’exclave de Kaliningrad (donc l’ex-cité hanséatique allemande Königsberg avec ses faubourgs et son port). L’Allemagne a poliment refusé et cela ne s’est donc pas fait, arguant (à juste titre) que la réunification était un sujet déjà suffisamment complexe à gérer pour elle.
        Il est vrai que l’équipe du Kremlin de l’époque autour de Gorbatchev avait un tout autre calibre que l’équipe actuelle qui occupe les postes du pouvoir russe. Leur vision géopolitique était plus développée, mieux construite et argumentée. C’est en contraste fort avec celle de l’équipe russe actuelle au pouvoir, qui semble naviguer à vue avec comme seule vision de l’avenir, celle du passé.

        • Czar dit :

          oui enfin ça c’est une présentation gentillette et conforme (en un ou deux mots) : les ‘ouvertures sur kaliningrad étaient surtout une façon sans conséquence par la diplomatie russe pour que les pays du bloc ne se précipitent pas à l’Ouest : rétablir Koenigsberg, c’était ouvrir la voie à des revendications territoriales en Silésie comme dans les sudètes – pas de l’Etat allemand, évidemment, mais de groupes de pression d’anciens déplacés qui pèsent leur poids en RFA c’est assez léger de réellement croire que la russie allait bazarder sa vitrine sur la baltique alors que cet accès avait été son objectif depuis trois siècles, et qu’ils allaient refiler aux schleuh un territoire stratégique peuplé de russes et vide d’allemands

    • Vittorio dit :

      Anciens trolls soviétiques, rappelons que l’ex-union soviétique, dirigée par vlad, avait garanti l’intégrité territoriale de l’Ukraine après que l’Ukraine eut renoncé aux armes nucléaires. L’Ukraine était censée avoir des bombes atomiques et le vaillant vlad se chierait .

    • Tannenberg dit :

      @Guillotin « Mais il est vrai aussi qu’il n’y pas pire aveugle que celui qui refuse de voir .. » et vous êtes un des mieux placés de par vos commentaires pour illustrer vos propres propos, enfin dans votre cas, je soupçonne plutôt une malignité bien biaisée et/ou un paiement a la ligne, mais quand même, je suis surpris… vous qui avez tous les plans de nos grands généraux de l’OTAN dans un fond de tiroir, ils ne vous ont pas transmis le contenu des plans pour la Roumanie? et vous n’avez pas les enregistrements sonores des ces engagements formels ou un truc qui claque genre document officiel pour nous illuminer de cette sainte vérité qui constitue la première pierre de la propagande anti-occidentale de la constellation poutinienne? a propos de missiles, ça ne vous dérange pas quand les chaines de TV publiques russes diffusent des schémas d’attaque a l’arme nucléaire sur les capitales européennes, ou la mise en place de mig-31 a Kaliningrad, équipés d’arme hypersonique capable d’emporter une charge nucléaire dans ce but… par contre des intercepteurs SM-6 en Roumanie pour contrer les missiles balistiques, la ça vous gratte? bon aller, je vous la remet, par ce que appliqué a votre cas, c’est collector: « Mais il est vrai aussi qu’il n’y pas pire aveugle que celui qui refuse de voir .. »

      • Guillotin dit :

        @ Tannenberg: les médias publics russes ? ceux qui sont interdits en France, dans une grande démonstration de démocratie ? Ils montrent ce qui correspond à leur gouvernement. Comme les médias français , pour le nôtre.

        Avez-vous vu et entendu les médias français qui répètent H24 la doctrine de l’OTAN ? non, évidemment ! eux, les Russes, ils n’ont pas le droit d’entendre des infos orientées, mais nous on a le droit parce qu’on est les Gentils !
        je connais la rhétorique honteuse de l’OTAN, ce maître que vous devez adorer chaque jour, et qui vous manipule chaque jour, que ça vous plaise ou non
        vous êtes d’un parti-pris très répandu et tellement primitif que je souhaite, en effet, un grand « reset » pour l’occident : il est inévitable, il sera douloureux, vous n’aurez toujours rien compris mais il sera trop tard .
        Allez ! continuez-donc à « apprendre » l’histoire contemporaine par les séries culcul de Netflix, c’est tout ce que les français méritent , et ils en redemandent ! pauvre pays !

        • Tannenberg dit :

          Épargnez nous vos arguments pour ados pré-pubères et les accents victimaires de votre rhétorique a 2 balles. Je vais vous dire, le grand reset pour la Russie, ce serait déjà que les journalistes (ceux qui ont signé la charte et l’appliquent, pas les guignols journalistes autoproclamés) puissent faire leur boulot normalement, mais cela n’est pas près d’arriver comme vous nous le démontrez (tout comme le nombre de journalistes emprisonnés ou assassinés depuis que Poutine est au pouvoir).

    • fab le vrai dit :

      à Guillotin… Encore ce pseudo-argument de l’engagement pris en 1991!!! en 1991, l’URSS existe toujours, ainsi que le pacte de Varsovie… entre 91 et 95, quasiment tous les anciens « satellites » de l’URSS d’Europe centrale ont choisi de ne pas adhérer à la CEI… la plupart du temps par vote démocratique.

      Cela a d’ailleurs donné lieu à des traités signés par Moscou avec des contreparties de désarmement partiel et de reconnaissances mutuelles de fontières.

  18. Guillotin dit :

    @Vittorio : J’ai parcouru internet et je n’ai trouvé aucune trace d’un dirigeant de l’ex union Soviétique et qui s’appelle « vlad » ou  » le vaillant vlad » : pouvez-vous préciser vos sources et mettre un lien éventuellement ?
    car je ne peux pas imaginer que quelqu’un comme vous, qui avez un langage aussi raffiné, puisse confondre.
    J’ai aussi cherché autre chose dans divers dictionnaires et guides de conjugaison : pas de trace du verbe  » se chier » que vous utilsez avec tant de finesse et de délicatesse dans votre commentaire mémorable … vous parlez quelle langue, exactement ? et vous vivez où ? un bel endroit, sans aucun doute, et où ça sent bon !

    • Arrosoir dit :

      Et « utilsez », dans quelle édition du Bescherelle l’avez-vous déniché ?

    • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

      Pour un type qui fait de sa propre merde un igloo (ou un bunker peut-être), votre commentaire est aussi cocasse.

      • Guillotin dit :

        @ MonCulEnColleretteSurLaCommode : astiquez bien votre commode, plutôt.. au moins elle, elle sera un minimum polie . vous faites partie du lot des gens qui salissent ce site et qui donnent une image particulièrement fécale des français

    • Alpha (α) dit :

      » se chier » … »un bel endroit, sans aucun doute, et où ça sent bon ! »
      Venant de quelqu’un dont le pseudo était auparavant Shimou Fékaka c’est croustillant ! 🙂