L’armée américaine est en quête de fusils d’assaut Kalachnikov AK-74

En avril, l’US Amry a fait savoir qu’elle venait de retenir Sig Sauer pour lui fournir des fusils d’assaut XM5 et XM250, de calibre de calibre 6.8 mm, dans le cadre de son programme « Next Generation Squad Weapon », celui-ci ayant été lancé afin de remplacer les M-16 et autres M4 alors en dotation au sein de ses différents régiments.

Cela étant, l’armée américaine s’est mise en quête d’un autre type de fusil d’assaut, en l’occurrence des Kalachnikov AK-74. Tel est en effet la teneur d’un avis qu’elle a récemment publié pour le compte du « Program Manager for Soldier Lethality » [PMSL] et du Combat Capabilities Development Command – Armaments Center [CCDC-AC], dont la mission est de « créer, intégrer et fournir des solutions technologiques ».

Plus précisément, l’US Army cherche des AK-74 dotés d’une crosse fixe et d’un canon d’environ 16 pouces [40,64 cm]. Certains modèles produits ailleurs qu’en Russie [et en Union soviétique] seront potentiellement acceptés, l’avis ayant cité le md.86 [fabriqué en Roumanie] et le MPi AK74, que l’on trouvait autrefois en République démocratique allemande [RDA].

« Les armes fabriquées ailleurs sont également souhaitables à condition qu’elles soient conformes au modèle de l’AK-74″, est-il précisé dans l’avis. En revanche, celles produites en Bulgarie [AR-SF] et en Pologne [Tantal] ne seront pas acceptées.

Par ailleurs, peu importe l’état des armes demandées par l’US Army, le seul critère pris en compte étant qu’elles soient ‘ »jugées sûres pour le tir ».

Cela étant, aucune précision n’a été donnée sur ce que compte faire l’armée américaine de ces fusils de conception russe… Une des hypothèses est qu’elle pourrait ensuite les livrer aux forces ukrainiennes. Cependant, cela dépendra du nombre d’armes qu’elle entend récupérer… Or, l’avis ne dit rien à ce sujet.

Une autre piste est que l’US Army envisage d’utiliser des AK-74 pour l’entraînement de ces troupes, à l’instar de son homologue française. En effet, en janvier 2020, l’armée de Terre avait expliqué avoir acquis des fusils AK-47 pour en équiper le CENTIAL-51e RI, l’objectif étant de « développer encore plus l’aguerrissement et la polyvalence » de ses soldats et de préparer ces derniers à « mieux accompagner et former sur le terrain » les armées partenaires, équipées de telles armes.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

100 contributions

  1. Czar dit :

    « e calibre 6.8 mm, dans le cadre de son programme « Next Generation Squad Weapon », »

    si j’ai pas loupé un épisode, les stazunis qui nous ont poussé, parmi d’autres vassaux otaniens, à abandonner le 7.62 pour le 5.56 vont maintenant influencer dans le sens du 6.8, du fait de leur poids dans la Ligue de Délo…., pardon comme phare du monde libre

    • Twisted dit :

      Pour ça faudrait déjà qu’ils mènent leur programme à terme

    • PK dit :

      Non. On a abandonné le 7,5 mm pour le 7,62 mm. On n’avait rien au niveau du fusil d’assaut en revanche : quand on a créé le FAMAS, on a choisit le 5,56 pour faire comme les Américains.

      Je pense d’ailleurs que c’est une erreur d’avoir abandonné la 7,5 qui était supérieure à la 7,62. On a déjà abandonné l’excellente 13,2 pour la 12,7… Des inconvénients d’avoir été supplétif pendant la SGM…

      • lgbtqi+ dit :

        vous préconisez qu’on occupe quel statut durant la seconde guerre mondiale ?

        • Rémi dit :

          Sans Pétain pour diriger l’armée Francaise durant l’entre deux guerre, nous aurions eu le statut de l’armée Francaise pendant la premiére. Je ne sais juste pas si cela aurait ´´eté mieux.

          • Czar dit :

            mais oui remise, c’est pétain seul qui a pris sa retraite 6 ans avant la grande déculottée de l’an quarante qui est responsable de celle-ci. tu as bien appris ton catéchisme de petit jean-risistôns attends juste que trois poils de cul de plus te poussent sur ta tronche soja et tu auras même le courage de combattre hitler depuis sa tombe j’te sens sur une lancée, là c’est pas encore la Chanson de Roland mais fais selon tes moyens l’important c’est de participayyy »

          • Robert dit :

            Le général Philippe Pétain a été chef d’état-major des armées de mai 1917 à décembre 1918 pour réparer des erreurs de ses prédécesseurs. A l’issue, il a été élevé à la dignité de maréchal.
            Expliquez-nous à quel titre il a dirigé l’armée française entre les deux guerres.
            Et le général Franco, alors qu’il était ambassadeur en Espagne et sollicité pour recevoir les pleins pouvoirs lui a dit;
             » vous êtes le vainqueur de Verdun, n’associez pas votre nom à la défaite que d’autres ont subie.  »
            Vous avez du subir les cours de réécriture spatio-temporelle de l’histoire par l’éducation nationale ou avec le gauchiste américain Paxton qui n’a de cesse de régler des comptes personnels concernant l’histoire militaire de son pays en s’en prenant à la France. Sinon, je ne comprends pas votre propos.
            Je vous rassure tout de suite, Pétain avait un alibi pour nos lâchages coloniaux et notre suivisme des américains en Irak, Syrie, Libye et Ukraine.
            https://fr.geneawiki.com/index.php?title=Philippe_P%C3%89TAIN&mobileaction=toggle_view_desktop

        • précision dit :

          C’est vrai que lorsque l’on reçoit la plus grande partie de l’équipement de nos alliés on peut difficilement faire la fine bouche. Surtout que la logistique et la planification étaient forcément gérée par ces alliés vu le rapport des forces.

          Mais ce rôle « subalterne » de l’armée française libre a toujours fait couler l’encre et l’absence d’alternative n’interdit pas de relever des inconvénients à une situation…
          https://www.cairn.info/revue-guerres-mondiales-et-conflits-contemporains-2015-1-page-137.htm

      • NRJ dit :

        @PK
        « Je pense d’ailleurs que c’est une erreur d’avoir abandonné la 7,5 qui était supérieure à la 7,62. On a déjà abandonné l’excellente 13,2 pour la 12,7… » Qu’est ce qui vous fait dire que la 7,5 ou la 13,2 étaient supérieures ? Votre expérience personnelle ?

        • Opexum dit :

          Étonnamment, j’ai utilisé la 7.5 sur mon FSA 49/56 pendant 1 an.
          Grosse patate (pour un gamin de 17 ans) mais j’ai jamais loupé ma cible à 300m avec les organes de visée de base.
          Pour la 7,62 on ne peut comparer car c’était avec du FRF2.
          Je me rappel juste que je faisais un coup, un but.

      • Catoneo dit :

        @PK Quand les techniciens de la MAS ont développé (en perruque) le fusil d’assaut français pour éviter un contrat belge, ils ont choisi le calibre 5.56 utilisé en Europe occidentale, mais ils ont fait l’erreur de chambrer le tonnerre différemment. Ce qui fait que les munitions n’étaient pas 5.56NATO.
        Et puis, il y a eu l’embuscade d’Uzbin…

        PS : dans les années 60 au stage commando, on tirait à la kalash 7.62 pour l’apprivoiser !

      • RAF dit :

        en suisse ce fut aussi le cas, la 7.5×55 (GP11)à été abandonnée au profit du 5.6 (GP90) lors des prototype pour le fass (550, c42) afin de s’aligner sur les normes otan.
        normalement la GP80 en 6.45×55 aurait du remplacer la GP11.
        bref, SIG à fait les fonds des tiroirs et est tombé sur la GP80 et la foutu au gout du jour pour les amerloks mais avec 40 ans de retard…

      • Castel dit :

        @ PK
        Vous parlez du 7,62, il faut se rappeler qu’il y e avait plusieurs :
        Tout d’abord le plus puissant, le 30,06, qui avait servit au « Garrant » pendant la seconde guerre mondiale et qui est encore utilisé aujourd’hui sur la mitrailleuse de 30, d’une puissance assez proche de notre 7,5 de l’époque.
        Puis il y a eu le 308, d’une puissance légèrement inférieure, qui était prévu pour équiper les fusils d’assaut des forces de l’OTAN, avec notamment le « F.A.L. », nettement plus puissant que la kalachnikov 7,62, mais qui obligeait l’arme a avoir 2 positions, l’une pour le tir en rafale, mais uniquement en position d’appui, car , le recul était trop important pour tirer debout, l’autre pour le tir en semi auto, mais moins efficace en cadence de tir, par rapport à la kalach…
        C’est donc pour ça que l’ OTAN a décidé d’adopter le calibre 223 (5,6mm), suivit quelque temps plus tard par le pacte de Varsovie, qui remplaça le 7,62 par le 5,45.
        C’est donc pour ça qu’il est difficile de comparer notre 7,5mm de l’époque au 7,62, selon qu’il s’agit du 30,06 ou du 308……

        • PK dit :

          Remarque judicieuse pour la 30. Ceci dit, cela n’enlève rien à la puissance de la 7,5, meilleure que la 30,06.

          Vous avez oublié aussi le 7,62 court qui similaire au 7,64 de l’AK47, pour les fusils US M1 Carbine (je n’ai pas souvenir qu’elle ait été employée pour une autre arme). À part le côté maniable du fusil, la cartouche manquait cruellement d’efficacité et peinait à tuer un homme au-delà de 100 m, ce qui n’est pas le cas de la 7,62 russe (mais qui elle, manque totalement de précision à cette distance).

    • Hyle dit :

      J’adore la référence à la Ligue de Délos 😉 !

      Je suis entrain de lire Le Cabinet des Antiques, de Jaeghere, et il remet de nouveau les pendules à l’heure :
      « La liberté pour Athènes, ne s’entendait, pour son peuple et ses dirigeants, qu’au seul bénéfice de ses citoyens. Hors les aristocrates, qui étaient souvient liés aux élites des autres cités par des liens de familles, nul ne mit longtemps en question l’assujetissement qu’Athènes faisait connaître aux Grecs qu’elle avait réunis, dans la Ligue de Délos, sous prétexte de combattre qui Sparte, qui les Perses, mais qu’elle traitait (ses alliés) de plus en plus comme des ennemis vaincus, pressurés par le droit de conquête. […] L’empire apparaissait aux Athéniens comme le prolongement naturel de la démocratie comme elle, il les faisait bénéficier d’une plus grande liberté en leur procurant des prébendes qui les dispensaient de travailler, des marques d’honneur que les alliés venus à Athènes pour soumettre leurs affaires à leurs tribunaux ne manquaient pas de leur multiplier. Tous étaient bien conscients qu’il leur donner d’exercer, à l’égard du monde Grec, une forme de tyrannie. Périclès s’était lui-même chargé de le rappeler en 430 à ses concitoyens qui, devant les premiers revers de la guerre qu’avait fait naître un impérialisme devenu insupportable à Sparte et à sa clientèle, envisageaient de s’en dégager et de chercher les voies d’une paix de compromis. […] »

      Vous l’aurez compris, l’empire thalassocratique athénien via la Ligue de Délos, c’est les USA via l’OTAN. Sparte c’est la Russie et les Perses la Chine. L’Histoire est tragique, elle revient nous démontrer que 3000 ans plus tard peu de chose ont changé, seuls le nom des protagonistes.

      Vive Sparte, vive la France, vive la Russie.

      • Sorensen dit :

        La France est de trop dans ce triptyque, elle n’a pas de lien avec les dioscures.

      • Lacédémone dit :

        Ils avaient des AK-74, les hoplites ?

        • Dolgan dit :

          Mieux, ils combattaient en slip , le torse huilé, en faisant n importe quoi. Toute référence à un certain film serait fortuite.

      • Thierry le plus ancien dit :

        cé n’importnawak comme d’hab, comparer les perses à la Chine c’est avoir mangé les pages de son manuel d’histoire tartiné avec du nutella, c’est plein d’ânerie du début à la fin votre bidule.

        Les Romains aussi étaient en république, dirigés par des magistrats (élu pour 1 an), questeurs (finance), édile (gestionnaire), prêteurs (justice), et au dessus le Sénat et deux Consuls qui faisaient ensemble ce que fait un président de la république aujourd’hui.

        Il y avait même un régime d’exception comparable à ce que l’on appelle aujourd’hui le 49,3 ou la réforme par ordonnance, lorsqu’il y avait un conflit militaire à gérer, les 2 consuls s’occupant de l’armée, le Sénat donnaient le pouvoir des consuls à titre temporaire à un magistrat qui prenait le titre de « dictateur », et c’est ce système qui a enterré la démocratie pour la remplacer par l’empire romain, le temporaire est devenu permament…. Les aristos c’était les patriciens

        faut vous faire un dessin ou vous voyez la comparaison ?

        Pour la Grèce, Athènes s’est fait la chef de ligue de Délos contre les perses mais Sparte avait les dents encore plus longue en fondant la ligue du Péloponnèse, Athènes sera conquise par Sparte et son allié Perse… et passera sous le joug des trentes Tyrans (oligarchie totalitaire et violente)

        https://www.linternaute.fr/actualite/guide-histoire/2619853-ligue-de-delos-athenes-prend-le-pouvoir-en-grece/

      • lgbtqi+ dit :

        « Vive Sparte, vive la France, vive la Russie. »

        C’est ça… Molon labe, et tout et tout, plein de patchs, la bouche pleine de slogans…

        Eh, le spartiate putatif, le spetznaz dans vos rêves, vous marchez combien de km d’une traite et sans manger ?

      • PK dit :

        Eh oui, l’Histoire repasse toujours les plats… Mais on est dirigés par des ignares absolus pour qui l’histoire ne s’écrit qu’au futur.

      • tschok dit :

        @Hyle,

        Chacun de vos commentaires redonnent de la couleur aux charmes de la connerie, quand elle devient savante.

        Mais j’hésite sur un point: voyez-vous dans la ligue de Délos une préfiguration de l’Otan, ou à l’inverse dans l’Otan un prolongement de la ligue de Délos, à près de 2.500 ans de distance (juste une paille)?

        En fait, votre analogie est complètement discutable, mais pour une autre raison: vous savez qu’en histoire il faut se méfier des analogies, elles sont souvent trompeuses. Plus exactement, on leur donne trop souvent une signification qui n’est pas celle qu’elles ont, mais celle qu’on voudrait qu’elles aient.

        Je crois que vous tombez complètement dans ce piège.

        Voilà où est le vice, vous allez d’ailleurs le comprendre vous-même si vous répétez à voix haute la phrase que vous avez écrite: « L’Histoire est tragique, elle revient nous démontrer que 3000 ans plus tard peu de chose ont changé ».

        Croyez vous réellement qu’en 3.000 ans (plutôt 2.500, m’enfin bref on va pas chipoter pour 5 siècles non plus, c’est vous le féru d’histoire après tout) peu de choses changent?

        Et si oui, croyez-vous qu’on puisse encore parler d’histoire, s’il ne se passe rien ou presque, puisque rien ne change?

        Pour qu’il y ait une histoire, au sens où on l’entend habituellement, il faut qu’il se passe des trucs. S’il ne se passe rien, l’écoulement du temps s’accomplit littéralement comme un « voyage sans histoire ».

        Dire, comme vous, que 3.000 ans d’histoire ne changent rien ou si peu, c’est détruire instantanément l’idée même de l’histoire, c’est saborder votre navire. Ce n’est pas très habile: détruire soi-même le vaisseau sur lequel on s’embarque pour essayer de démontrer une affirmation, c’est pas le truc le plus intelligent à faire, vous trouvez pas?

        C’est le grand problème des gens qui ont une conception cyclique de l’histoire: le fait que l’histoire se répète, en revenant toujours à son point de départ, après avoir reproduit inlassablement toujours les mêmes événements, impose l’idée qu’en définitive il ne se passe rien, ou très peu.

        Le plus drôle étant que ces gens sont absolument persuadés de dire quelque chose de très intelligent et de très profond sur l’histoire elle-même, qu’ils viennent pourtant de réduire à néant.

        C’est l’une des nombreuses manifestations de ce qu’on appelle la connerie savante: quand un pseudo savoir, mal compris, détruit l’intelligence qui est en nous. On croit qu’en lisant un bouquin sur un épisode de l’histoire, on peut tirer des généralités de portée universelle sur 3.000 ans d’histoire de l’humanité, comme ça, allez hop!

        Il est vrai qu’il est plus simple de le faire avec une histoire cyclique. Si vous êtes dans une histoire qui est non-cyclique, non-linéaire, chaotique, il devient très difficile de tirer des généralités de portée universelles, même sur de longues périodes.

        En fait, on pourrait faire l’hypothèse que c’est l’intention pré-établie de tirer de l’histoire des généralités de portée universelle qui invite certaines personne à faire le choix du modèle cyclique, parce que c’est plus facile.

        Autrement dit, les gens qui prétendent que l’histoire est cyclique n’auraient en réalité pas d’opinion très établie sur le fait qu’elle est cyclique ou non. Ce qui détermine leur choix d’un modèle cyclique, c’est autre chose: la paresse intellectuelle.

        Il est tout simplement plus facile de tirer des généralités sentencieuses de portée universelle sur un modèle cyclique que non-cyclique.

        Tenez, on va vérifier: seriez vous capable de sérieusement argumenter sur le caractère cyclique de l’histoire? Je parie que non.

        • Czar dit :

          « vous savez qu’en histoire il faut se méfier des analogies, elles sont souvent trompeuses. »

          et vous pouvez en croire schnock qui invoque les années trente jusques et y compris lorsque sa biscotte beurrée tombe du mauvais côté.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          Pourquoi faire si long pour en définitive ne rien dire ou presque ?

          « Plus exactement, on leur donne trop souvent une signification qui n’est pas celle qu’elles ont, mais celle qu’on voudrait qu’elles aient. »

          Et vice et versa .

          « « L’Histoire est tragique, elle revient nous démontrer que 3000 ans plus tard peu de chose ont changé ». »

          Mais tout dépend de ce qui sera considéré « changement » , voyons .

          « C’est le grand problème des gens qui ont une conception cyclique de l’histoire »

          Mais tout simplement parce qu’ elle l’ est .

           » le fait que l’histoire se répète, en revenant toujours à son point de départ, après avoir reproduit inlassablement toujours les mêmes événements, impose l’idée qu’en définitive il ne se passe rien, ou très peu. »

          Mais n’ importe quoi ; ce n’ est pas du tout cette idée qui s’ impose , c’ est celle d’ un être Humain qui depuis que l’ Histoire existe , c’ est-à-dire en gros depuis l’ invention de l’ écriture ( que ledit être humain a inventé ) , n’ évolue que très peu ET par rapport au temps qui passe ET par rapport aux épreuves , surtout majeures le plus souvent d’ une portée très négative mais en parallèle puits sans fond d’ enseignements , ET par rapport aux avancées scientifiques et technologiques , médicales , sociales , sociétales , celles des armes .

          Sur un plan tout personnel par rapport à l’ évolution de chaque individu , d’ un individu à un autre évidemment tout ça peut être très différent voire le contraire .

          Excepté que nous sommes des grégaires qui vivons en société dont nous dépendons et dont elle dépend , donc sur le plan du nombre vu la façon dont nous sommes organisés depuis au moins l’ Antiquité soit près de 5000 ans , la mentalité des Hommes est à peu de chose près toujours la même .

          Déjà parce qu’ il n’ y a pas d’ égalité ; certains sont physiquement plus grands et plus forts , d’ autres plus habiles , d’ autres plus intelligents , d’ autres plus résistants , d’ autres ont des dons , etc..

          Évidemment , tous ces facteurs peuvent se combiner ; n’ empêche qu’ à chaque fois cela ne concerne pas la majorité des individus , se détachent donc ces groupes ainsi que des exceptions associées .

          Et c’ est là que les Athéniens s’ atteignirent…..

          Parmi ces groupes et exceptions , certains voudront toujours plus et mieux que les autres donc asseoir un pouvoir leur permettant de soumettre la majorité plus faible ou rendue plus faible , par exemple par division de ce qui pourrait constituer une force opposante , mais sans aucun partage , au contraire en essayant de s’ accaparer le territoire et les biens qu’ ils convoitent , et ce , pour diverses raisons .

          En parallèle , par leur capacité de réflexion comme par volonté d’ endoctrinement , en dehors de possessions matérielles ou pécuniaires d’ autres chercheront à transmettre ( savoir , connaissances , expérience , religions , idéologies , philosophie , politique , etc… ) mais là aussi tout peut se combiner , ce qui in fine forme des peuples , avec une identité , une langue , une religion , un système de gouvernance , etc….

          Peuples qui pour nombre de raisons , dont leurs différences ou tel élément à convoiter , peuvent décider de s’ affronter voire de s’ anéantir…

          Navré , mais de tout ça , en plus de cinquante siècles , rien n’ a fondamentalement changé….

          Raison pour laquelle , certes différente dans sa forme , dans le fond l’ Histoire nous revient sans arrêt dans la figure….

          Il est là le sens d’ un « éternel recommencement » .

          « Le plus drôle étant que ces gens sont absolument persuadés de dire quelque chose de très intelligent et de très profond sur l’histoire elle-même, qu’ils viennent pourtant de réduire à néant. »

          Peut-être certains , mais la majorité est bien moins crétine que cette caricature ; par conséquent , rien n’ est réduit à néant sinon par ceux qui ont une perception faussée ou erronée de « ces gens » .

          « On croit qu’en lisant un bouquin sur un épisode de l’histoire, on peut tirer des généralités de portée universelle sur 3.000 ans d’histoire de l’humanité, comme ça, allez hop! »

          Tout va dépendre du bouquin comme de son auteur , du sujet traité , de l’ angle de traitement , etc…
          En général , il en faut donc plusieurs et dont au moins les idées se rejoignent en un constat de « vérités » convergentes , sachant bien que l’ Histoire est faite de visions différentes et fragmentaires , d’ interprétations de faits .
          Bref , les cons le croiront , les autres ne se contenteront pas de si peu .

          Maintenant , il est évident que si les cons sont fabriqués en série et à la chaîne….

          « Si vous êtes dans une histoire qui est non-cyclique, non-linéaire, chaotique, il devient très difficile de tirer des généralités de portée universelles, même sur de longues périodes. »

          Nature de l’ Homme ; qu’ est-ce qui se retrouve , qu’ est-ce qui est reproduit encore et encore ; pas la peine de chercher plus loin .

          Les mêmes causes produisant les mêmes effets , certes avec nuances , mais c’ est ainsi .

          « En fait, on pourrait faire l’hypothèse que c’est l’intention pré-établie de tirer de l’histoire des généralités de portée universelle qui invite certaines personne à faire le choix du modèle cyclique, parce que c’est plus facile. »

          Oui « on pourrait » , mais ce serait très con , en tout cas hyper-restrictif .

          Au-delà de l’ HISTOIRE , nous avons qui ? L’ Être Humain ; à ce que l’ on en sait , c’ est lui qui écrit l’ Histoire , personne d’ autre .

          C’ est cette créature qui est au centre de tout .

          Ce qui ne signifie pas qu’ elle y serait archi-seule….puisqu’ elle est en interaction avec l’ ensemble de tout le Vivant….

          « Ce qui détermine leur choix d’un modèle cyclique, c’est autre chose: la paresse intellectuelle. »

          Absolument pas ; pourquoi cet amalgame , cette généralisation par ailleurs si dénoncée dès lors que l’ idéologie va dominer le raisonnement tenu ?

          « Il est tout simplement plus facile de tirer des généralités sentencieuses de portée universelle sur un modèle cyclique que non-cyclique. »

          Pourquoi une telle emphase ? C’ est très lourd là ; chacun a depuis longtemps compris où tout ceci veut en venir….
          Les uns ont une conviction , les autres en ont d’ autres , mais certains sauront les défendre .
          Quoi qu’ il en soit , à la lecture de cet énième pavé , concernant TSCHOK , le baratin est réellement cyclique ; par conséquent , rien qu’ avec cette micro-diatribe visant à démontrer qu’ elle ne le serait pas , je dirais que OUI et cents fois OUI , l’ HISTOIRE est bel et bien cyclique .

          « Tenez, on va vérifier: seriez vous capable de sérieusement argumenter sur le caractère cyclique de l’histoire? Je parie que non. »

          Personnellement ? Ad lib !
          Et je ne suis certainement pas le seul ; fort heureusement !

          • lgbtqi+ dit :

            « Pourquoi faire si long pour en définitive ne rien dire ou presque ? » (dixit Scope Wizard).

            Ah nooooooooooooon, pas vous ! Non ! Vous qui mettez sur les rotules les comités de lecture sucessifs à la Pleïade.

          • Régilait dit :

            Pffff, Scope, c’était bien la peine de dire à Tschok qu’il avait fait trop long…

          • ScopeWizard dit :

            @lgbt @Régilait

            Primo , vous n’ avez pas manqué de remarquer que je reprends son verbatim….

            Secundo , indépendamment de ce léger détail technique du reste plutôt habituel chez-moi , je me devais de récompenser son effort .

            Enfin , tertio , mais chuuuuuut faut pas le dire , vous aurez également noté que la phrase en question figurait en introduction de la passe d’ armes à venir….

            Simplement , il se trouve qu’ elle a duré un poil plus longtemps qu’ escompté….

            HEIN ?

            Non , rien ; je me suis juste fait avoir !

            Mais surtout : chuuuuuuuuut !

            Le répétez pas !
            Mon honneur ne s’ en relèverait pas…. 🙁

      • NRJ dit :

        @Hyle
        « Vous l’aurez compris, l’empire thalassocratique athénien via la Ligue de Délos, c’est les USA via l’OTAN. Sparte c’est la Russie et les Perses la Chine » Oui c’est ça. On s’en bien que la France se fait opprimer par les USA et que l’OTAN entrave la souveraineté des États. Ce n’est pas comme si un État de l’OTAN pouvait acquérir des systèmes antiaériens russes, n’est-ce pas ? Et ce n’est pas comme si un État de l’OTAN pouvait attaquer les alliés des usa dans un autre pays ?

        Et c’est vrai que la puissance libératrice de la Russie en fait une Sparte. Les Ukrainiens peuvent en témoigner, eux qui se prennent des bombes sur la figure. C’est beau la liberté qu’apporte la Russie. Les Polonais doivent être des crétins pour préférer l’opppression de l’OTAN à la liberté russe, eux qui ont en plus expérimenté cette liberté pendant 40 ans.

        • ScopeWizard dit :

          @NRJ

          Tout comme vous avez la vôtre , c’ est SON interprétation .

          Mais ce qui devrait se dégager , c’ est le FOND .

          Qu’ est-ce que ce que ça nous dit ? Qu’ est ce que ça nous apprend ?

          « Oui c’est ça. On s’en bien que la France se fait opprimer par les USA et que l’OTAN entrave la souveraineté des États. »

          « opprimer » n’ est sans doute pas le verbe qui convient ; canaliser , guider , limiter , amener vers , brider….

          A partir du moment où l’ « on » décide de faire partie d’ une telle organisation avec ses règles et obligations ou contraintes , évidemment que l’ on est « entravé » , autrement ça ne sert à rien et surtout ça n’ a aucun sens .

          Mythe de l’ Homme libre qui n’ a jamais existé , ça .

          C’ est un choix , par contre il y a de la contrepartie qui motive que l’ « on » ait fait un tel choix….

          « Ce n’est pas comme si un État de l’OTAN pouvait acquérir des systèmes antiaériens russes, n’est-ce pas ? Et ce n’est pas comme si un État de l’OTAN pouvait attaquer les alliés des usa dans un autre pays ? »

          Ce qui à lui seul en dit très long sur ce qu’ est l’ OTAN et son deux poids-deux mesures .

          Bon , après il est certain que j’ ai affaire à un pro-USA pro-OTAN pro-Europe , il n’ y a donc rien de surprenant ou de nouveau dans le discours ; notion du disque qui tourne et se répète dès lors qu’ il y a prétexte à le lancer et relancer .

          Ce type de répétition nous concernant tous…

          • NRJ dit :

            @Scope
            « « opprimer » n’ est sans doute pas le verbe qui convient ; canaliser , guider , limiter , amener vers , brider…. » Certes. De même que le terme de conquête et d’assujettissement n’est pas exactement le terme qui convient.

            « A partir du moment où l’ « on » décide de faire partie d’ une telle organisation avec ses règles et obligations ou contraintes , évidemment que l’ on est « entravé » , autrement ça ne sert à rien et surtout ça n’ a aucun sens . ». Les seules entraves de l’OTAN sont le fait de devoir prendre part à un conflit si un pays membre se fait attaquer. Et encore, cette condition n’est pas automatique, on l’a vu avec l’épisode de la mort cérébrale qui concernait la Turquie.

            « Ce qui à lui seul en dit très long sur ce qu’ est l’ OTAN et son deux poids-deux mesures . ». Il n’y a pas deux poids deux mesures. Tous les pays de l’OTAN sont à la même enseigne. La seule chose qu’on peut en apprendre, c’est que le fait d’être dans l’OTAN ne change rien pour les pays membres (en tout cas tant qu’un pays ne se fait pas attaquer, et encore ça reste discutable).

            « Bon , après il est certain que j’ ai affaire à un pro-USA pro-OTAN pro-Europe , ». Ca y est, on a guignol qui revient. Quand les arguments rationnels partent, il ne reste plus que les critiques basiques et pitoyables.

            « notion du disque qui tourne et se répète dès lors qu’ il y a prétexte à le lancer et relancer . ». J’ai pas de raison de dire des choses différentes s’il n’y a pas de changement et qu’aucun fait ne vient remettre en cause mes opinions.

          • ScopeWizard dit :

            @NRJ

            Je vous dis ce que vous êtes , c’ est très clair dans votre discours .

            Alors plutôt que traiter de « guignol » , posez-vous la question du pourquoi vous faites cet effet là .

            Arguments « rationnels » ; n’ importe quoi .

          • NRJ dit :

            @Scope
            « Je vous dis ce que vous êtes , c’ est très clair dans votre discours . ». Vous faites votre interprétation avec votre idéologie. Rien de plus, rien de moins. N’en faites pas une vérité générale merci.

            « posez-vous la question du pourquoi vous faites cet effet là . ». Parce que pour les guignols idéologues du blog, j’ai l’outrecuidance de dire qu’il faut faire des coopérations européennes et j’ose même dire que l’OTAN n’est pas la source de tous nos problèmes.
            Et pour les personnes un peu idéologues et dotées de capacités intellectuelles limitées, ça donne la réponse que je suis un pro-USA, un pro-OTAN, et un pro-Europe.

            Quand l’idéologie remplace la réflexion rationnelle, il n’y a plus de place pour le débat, c’est la conclusion finale de pareilles conversations.

            « Arguments « rationnels » ; n’ importe quoi . ». Effectivement, puisque ça concerne votre commentaire. J’ai écris pour rappel « Quand les arguments rationnels partent, il ne reste plus que les critiques basiques et pitoyables » en réponse à votre commentaire.

          • ScopeWizard dit :

            @NRJ

            C’ est vous qui traitez les autres d’ idéologues ?

            HA HA HA HA HA ! 😀

            Excellent ! 🙂

            Qu’ est ce que vous pouvez être drôle à vos moments perdus !

            Et puis surtout , quelle puissance dans la lucidité sur vous-même ; proprement époustouflante !

      • Rémi dit :

        Oui, enfin rappellez vous comment les athénien chaitaient les villes qui se révoltaient. Pour sortir d’une tellle ligue c’est compliquée.

      • précision dit :

        La comparaison est toujours intéressante, et je ne vais pas critiquer celle-ci alors que j’avais aussi la ligue de Délos il y a quelques jours dans un post. Je vois peu d’arguments sérieux dans les réponses à votre comparaison, à part le lieu commun selon lequel toute comparaison a ses limites. Je vais donc ajouter ma pierre avec une remarque qui n’argumente ni n’informe, mais nuance seulement:

        Il ne faudrait pas tomber d’un extrême à l’autre et exclure au lieu d’inclure. N’oublions pas dans la liste : vive Athènes, vive l’Ukraine, vive les USA, et surtout que vivent les hommes et les femmes de ces pays.

        • précision dit :

          (inutile de me répondre qu’Athènes n’est pas un pays à notre époque, il m’arrive en effet de manquer de précision).

      • Robert dit :

        Je connais Michel de Jaeghère, j’ai écoute cette émission concernant cet ouvrage. C’est très intéressant.
        https://tvl.fr/zoom-michel-de-jaeghere-l-invention-du-patriotisme-dans-la-grece-antique

    • Tulio dit :

      C’est exactement ça…

    • Frédéric dit :

      Il vous est donc impossible d’écrire en français correctement ?

      • Czar dit :

        Le jour où tu sauras écrire français comme moi, fraidasse, tu n’auras jamais été aussi près d’être publié dans la NRF. Y a encore d’la marge (quoique, avec Ernaux et son misérabilisme ouvriériste accédant au Nobel, certes à l’ancienneté et au nombre de pétitions signées, t’as tes chances. Sur un malentendu, ça peut marcher. Allez fonce, woudairz ouinz azzeissay)

        • ScopeWizard dit :

          @Czar

          HA HA HA HA HA ! 😀

          Excellent ! 🙂

          Who dares wins as they say !

          Devise prolongée du SAS !

          Film anglais ( 1982 ) méconnu , mais à visionner au moins une fois sachant que le comédien principal , à ma connaissance ancien para , était très proche du niveau d’ un vrai SAS !
          https://www.youtube.com/watch?v=vzxXCNT_e3s

          • Indoxiqué dit :

            Heureusement que le grand homme de lettres a son factotum pour l’applaudir et faire les traductions.

          • ScopeWizard dit :

            @Indoxiqué

            Eh oui , c’ est ça le bénévolat….

            HEIN ?

            Mais non ; pas le benêt vola !

            Ceci , face à la meute , parfois quelque renfort….

          • Robert dit :

            Quel est le titre pour chercher une version française?

          • ScopeWizard dit :

            @Robert

            Il a longtemps été régulièrement diffusé sur les chaînes cinémas mais à ma connaissance reste introuvable en DVD ou Bluray en VF ou édition Française .

            Perso , je me l’ étais donc procuré en Bluray en Angleterre mais évidemment en VO non sous-titrée .
            https://i.ytimg.com/vi/pj7PbDeYGzw/maxresdefault.jpg

            Le titre Français est « Commando » ( identique au titre du film avec Schwarzenegger sorti en 1985 ) , le titre Anglais est « Who Dares Wins » , le titre US est « The Final Option » .

            C’ est certes une autre époque , mais c’ est franchement bien fichu , et Lewis Collins prouve qu’ il aurait pu être un sacré James Bond , sorte de Daniel Craig avant l’ heure et encore plus percutant que Timothy Dalton .
            https://www.youtube.com/watch?v=iJLjcoAMzLc

            https://www.youtube.com/watch?v=tdiM2gvvalE

        • précision dit :

          féroce. Mais pourquoi donner dans l’ad hominem? Certes Frédéric a dégainé le premier et je ne l’ai pas vu aussi critique avec d’autres amateurs de néologisme dont il partage peut-être plus les idées, mais votre réponse est un peu aggressive par rapport à son post à lui, ne trouvez-vous pas? Après tout, demander des participants au débat qu’ils s’expriment dans la langue de Molière me semble à peu près légitime. Je l’écris d’autant plus librement que j’ai conscience de mes efforts parfois insuffisants en la matière.

          • Czar dit :

            « Certes Frédéric a dégainé le premier  »

            mais moi j’ai visé juste https://youtu.be/YhwIrONyEzg

          • Robert dit :

            Quel est le titre pour chercher une version française?

          • Robert dit :

            Czar,
            C’était le bon temps ou chacun devait assumer ses paroles et ses actes sans pouvoir se défiler.
            Bernard Lugan milite pour le rétablissement du duel en matière de presse.
            Il a plusieurs fois envoyé Vladimir Volkoff à un journaleux qui l’avait insulté pour lui permettre de laver son honneur en acceptant un duel. Etrangement, vu le courage dont ils font preuve pour insulter et diffamer quand c’est sans risque, aucun de ces pisse-copies n’a répondu favorablement à sa demande.
            il faut croire que l’honneur n’est plus en vogue qu’au pluriel comme disait Péguy.

    • bullnar dit :

      c etait il y a 60 ans , a part ca en effet on aurait pu garder le lebel … c est pas ecrit dans ton edition de la pravda ? …

    • joe dit :

      On ne le fait pas pour faire plaisir aux US mais pour avoir les mêmes calibres. Ça logistique en est grandement facilitée. LE 6.8 est largement supérieur au 5.5 et se rapproche très sensiblement des performances du 7.62. A terme on pourrait même envisager de ne garder que le 6.8 et la 12.7, cette dernière permettant d’avoir des ogives guidées.

      • Mat49 dit :

        « LE 6.8 est largement supérieur au 5.5 et se rapproche très sensiblement des performances du 7.62. » Non il est supérieur au 7,62. Le hic c’est que de tel cartouche ne sont utiles que si on a un terrain dégagé face à des fantassins porteurs de gilets parre balles.

        Sinon a courte distance il n’y a que des défauts par rapport au 5,56: moins de munition emporté, recul plus fort, poids de l’arme plus important.

        Ce qu’il faudrait ce n’est pas une opposition entre .277 Fury et les cartouches intermédiaires mais l’utilisation du .277 Fury par un tireur de précision par escouade plus par la mitrailleuse de l’escouade, voir par un autre membre comme le chef d’escouade. Je pense qu’il faut toujours une cartouche intermédiaire car c’est trop avantageux pour s’en passer. Après est ce que la 5,56 est encore la cartouche intermédiaire dont nous avons besoin? Je dirais non il faudrait une cartouche intermédiaire entre le .277 Fury et le 5,56 X 45 mm. Quelque chose comme du 6,5 Grendel avec une douille similaire au .277 Fury.

        • Mat49 dit :

          Par douille similaire j’entends avec la base de la douille en acier pour un surcroit de puissance.

    • ScopeWizard dit :

      Ce que je trouve marrant , c’ est suite à nos aventures en ex-Yougoslavie , dans les années 1990 , auxquelles je rajoute celles de notre chouchou Eltsine en Tchétchénie , quelques années plus tard le nombre d’ armes de ce type que se sont retrouvées dans nos chères cités et autres quartiers difficiles…..

      Le nombre de morts que cela a permis d’ occasionner , notamment par tout un tas de pioupious inexpérimentés s’ enhardissant à jouer aux caïds après avoir eu leur phase cowboys contre indiens mâtinés yamakasi ; hilarant !

      Et donc tout ce qui promet de nous revenir en provenance de notre si proverbiale générosité envers nos amis Ukrainois probablement même via l’ Albanie ; désopilant !

      https://www.youtube.com/watch?v=2OA9mA176mA

      https://www.youtube.com/watch?v=9hYaoz-Dbs0

      Bref , en définitive , l’ artisanat d’ antan avait quelque chose de tellement plus sympa….
      https://www.youtube.com/watch?v=2OA9mA176mA

      Qu’ est ce qu’ on pouvait se fendre la poire avec un six coups , une brochette , voire une Thompson model 1928….
      https://www.youtube.com/watch?v=E0cTvZlxsyA

      Ecoutez , il n’ empêche que comme en substance déclaré par notre inestimable BHL : « le prix à payer , eh bé , il sera bien modique » ; à se tordre en mille de rire….

      Et ce , en toutes circonstances….
      https://www.youtube.com/watch?v=xEvb7B4O698

      https://www.youtube.com/watch?v=eyiC0nrDLHs

      https://www.dailymotion.com/video/x88x52y

      Et on sourit ! 😎

    • VinceToto dit :

      Encore un fil de culturo intelos philo politico HS alors kon parle de trucs pratiques. Sérieux, fallait pas les lancer sur la Ligue de Délo… . Vous êtes … ou quoi?

    • Finaud dit :

      @Czar les fouilles archéologiques dans la région d´Athènes n´ont jamais trouvé de 5.56 ni de 7.62.
      C’est donc la preuve que la Ligue de Délos utilisait déjà du 6.8.

    • Oliver dit :

      Ca fait un bail que le sujet d’augmentation du calibre (puissance de pénétration) de l’US Army est sur la table !
      Que la France ait une industrie souveraine des munitions de petits calibres avant de rentrer dans de telles circonvolutions. Cela me rappelle le débat sur les balles Dum-dum à l’instauration du calibre Otan 5.56 x 45 mm.
      Mieux vaut blesser gravement l’ennemi que de le tuer ?
      Dixit wiki :
      《 La munition moderne militaire 5,56 × 45 mm Otan connue sous la nomenclature M193, dont l’ogive est d’un poids de 3,5 g ou 55 grains en utilisant les mesures américaines, utilisant le pas de rayure nominal de canon à 14 ou 12 pouces, est susceptible de se comporter de façon similaire par un ou des retournements de l’ogive à l’impact, sans toutefois être expansive comme la balle dum-dum, car la munition M193 est une ogive blindée (« full metal jacket ») ou chemisée d’un alliage cuivre.
      En 1969, l’Otan change de munition 5,56 × 45 mm. Elle adopte la munition SS109 de la mitrailleuse belge FN Minimi, dont le poids de l’ogive est de 62 grains ou 4 g, utilisant un pas de rayure de 7 ou 8 pouces. Cette munition ne se retournerait pas à l’impact. De nombreuses munitions utilisées pour les opérations de police ou d’intervention, nommées balles expansives, sont conçues pour se déformer à l’impact, afin d’optimiser la restitution de l’énergie cinétique et éviter d’atteindre un tiers derrière une cible.》

  2. JC dit :

    Elle peut toujours s’adresser aux War dogs. Ils en connaissent un rayon sur les AK !

  3. Castel dit :

    Je ne vois pas trop l’intérêt pour l’US Army de se doter d’un calibre très voisin du 5,56, qu’ils on semble-t-il l’intention d’abandonner dans l’avenir au profit du 6,8….
    A la limite, une version modernisée du 7,62 m’aurait parut plus intéressante.
    Mais, c’est leur problème, et, tant que le calibre 223 nous donne satisfaction, inutile de changer quoique ce soit.
    Par contre, pour le tir de précision à longue distance, j’espère qu’on ne va pas abandonner le 8,5mm, dont je n’entend plus parler, car celui-ci devrait permettre d’avoir une arme beaucoup plus légère qu’avec du 12,7, tout en améliorant la pénétration contre les transports de troupes par rapport au 7,62 !!

    • ron7 dit :

      On s’interroge… Les USA ont-ils récupéré de gros stocks de munitions pour les AK74 ??
      Il faut les FA correspondants pour les utiliser… Non ??

    • Rémi dit :

      Beaucoup reproche à la 5,56 so manque de puissance. La 7,62 est trop lourde.
      Les USA essaient autre chose.

  4. VinceToto dit :

    Une info, parmi d’autres à propos de l’AK-74(déjà utilisée par certaines forces US depuis de nombreuses années, et pas que pour du Fake Flag):
    https://sofrep.com/news/navy-seal-sniper-on-why-the-ak-74-trumps-the-colt-m4/
    Il n’y a pas que cela comme point positif AK-74 vs. M-4 vs. XM5
    (Bon après, je ne l’ai pas testée mais la mitrailleuse XM250 a l’air super sympa grâce au calibre .277 Fury si il faut porter sur son dos les munitions).

    • précision dit :

      Sans doute un des liens les plus intéressant sur cette page. En plus ça m’a fait découvrir la biographie plutôt haut en couleur du fondateur de sofrep et auteur de l’article. Merci.

  5. Frédéric dit :

    Pour les Ak utilisé par l’armée française, j’ai lu qu’il s’agissait de la version polonaise

  6. Broken Arrow dit :

    J’ai rien entrave! C’est pour qui pour quoi pour quand? Enfin bon, c’est juste l’avis du CCDC-AC hein?! Sauf que l’on sait qu’il y a des généraux pro-russe dans l’armée US… Comme chez nous! D’ailleurs, qu’elle serait en France l’équivalent de ce centre dont la mission est de « créer, intégrer et fournir des solutions technologiques »?

  7. Thierry le plus ancien dit :

    le XM5 a été commandé en 107 000 exemplaire par l’US Army, le contrat prévoit une extension possible jusqu’à 250 000 exemplaire maximum dans le cas ou les Marines voudraient aussi cet arme.

    Le XM5 ne remplacera donc pas tous les M4 en service (500 000 ont été fabriqués), il sera distribué uniquement aux troupes combattante et de contact rapprochés (unités d’élites), à ce stade il n’est pas encore clair de savoir si le M4 à long terme va subsister à coté du XM5 ou si d’autres type d’arme vont compléter la dotation, mais à court et moyens terme le M4 continuera de servir plusieurs années au minimum, voir décennies, au main des troupes non combattante notamment, ou comme arme secondaire.

    CE AK74 est sans nul doute pour les troupes d’autres pays dont l’Ukraine ainsi que l’expérimentation sur les gilets par balle ou comparaison balistique avec les armes américaine à des fins d’évaluation, peut être aussi pour doter des forces spéciales ou conseiller militaires qui auraient à rester discret dans leurs actions et se fondre dans l’univers ambiant… Après tout, les russes ont montrés l’exemple quand ils ont envahis la Crimée sans insignes sur leurs uniformes qui étaient similaire aux ukrainiens à l’époque.

    Aucune chance de voir les AK74 autrement que comme un trophée ou un souvenir au main des troupes américaines, c’est une arme encore en dotation dans quelques pays mais déjà d’ancienne génération. les Russes possédaient une quantité importante de AK74 et ont dû en perdre beaucoup en Ukraine, au point de ne plus en avoir assez pour leurs nouvelles recrues, seul leurs troupes d’élites sont équipés du remplaçant AK12 adopté il y a environ 5 ans je pense.

  8. Hamidou Brown dit :

    Une idée de pourquoi ils veulent pas les versions Bulgares et/ou Polonaises? Plusieurs personnes m’ont fait de bon retours sur les versions Bulgares… Mais après les goûts et les couleurs…

  9. TP dit :

    Fiabilité des armes, c’est bien…Désarmement des Hommes , c’est mieux.

    • tschok dit :

      On s’y emploie. Lidl propose des prix imbattables sur Parkside.

    • Géo l´ignare dit :

      TP, désarmer l´ennemi est le but de toutes les guerres.
      C’est pourquoi nos pacifistes préconisent notre désarmement, s´imaginant qu´ainsi nous serons tranquilles.
      .
      Ce principe inepte, appliqué par nos gouvernements à partir de 1919, fit que nous nous trouvâmes fort dépourvus quand la blitzkrieg fut venue.

  10. vieux margi dit :

    Avec l OTAN va falloir suivre et adopter le 6,8…
    Peu de différence entre 6,8 et 5.56

    Cherchez a qui cela profite….

    Préfère le 7.62. Voir le 7.5 … Ah le bon vieux FSA 49.56…

  11. Chris dit :

    Si c’est pour armer les Ukrainiens ou former ses propres troupes, pourquoi accepter certains dérivés de l’Ak74 et pas tous? L’essentiel étant qu’elles sachent tirer en toute sécurité, ce que les dérivés AK des autres pays savent très bien faire. Quid?

  12. civis17 dit :

    Ils ont essayé d’en trouver dans certaines métropoles d’Europe ?

  13. Alfred dit :

    @Opexum. « A 300m avec les organes de visée de base », donc l’oeilleton et le guidon. Vous n’en rajouteriez pas un peu ? Parce que pour mettre son chargeur dans la tête du tireur couché à 200m, il ne fallait déjà pas être mauvais avec un 49/56 affecté individuellement (et non pas le premier attrapé sur le ratelier)

  14. dakia dit :

    Est ce une bonne idée d’enrichir encore la Russie

  15. Josien Alain dit :

    Je viens de lire pour la première fois la succession d’échanges. C’est curieux, la problématique de départ concerne les calibres et ça file tout droit vers des exposés d’histoire avec des points intéressants mais malheureusement ponctués d’opinions. Il y a bien des réflexions et commentaires d’ordre militaire sur les calibres mais c’est parti vite sur l’Histoire.

    Concernant les différents calibres, que je pratique quelque peu grâce au rechargement (pas tous mais il existe des livres éclairants pour approcher un calibre que l’on ne recharge pas, ainsi que des logiciels de simulation balistique), j’ai compris qu’il n’y avait pas de mauvais calibre de nos jours, mais différents calibres qui sont adaptés aux différents besoins que nous avons. Et si certains calibres sont très proches d’autres, c’est simplement la concurrence commerciale entre firmes qui crée ce phénomène. Vu les enjeux financiers qui en découlent, ça se comprend. Et évidemment, le tout englobé dans des considérations et décisions politiques mêlées de stratégie long terme bousculée par une réalité immédiate.

    Tout cela mériterait une thèse … qui provoquerait des empoignades verbales assurément.

    • précision dit :

      « C’est curieux, la problématique de départ concerne les calibres et ça file tout droit vers des exposés d’histoire « .
      En fait, non, le sujet de l’article n’est pas vraiment plus le calibre que l’histoire, c’est l’achat d’un type d’arme bien spécifique. Parmi les modèles rejetés dans l’avis américain il y a des armes du même calibre que l’AK74.

    • Sempre en Davant dit :

      Oui mais non.

      En tant que rechargeur vous devez savoir que pour obtenir un effet et de la précision l’ensemble des éléments donc, chambre, douille, amorce, poudre, balle, canon en temps que longueur et pas doivent être bien assortis. Si j’ai oublié quelque chose : c’était sans intention déplaisante : ne tirez pas.

      Dès le début des combats urbain en 2003 le M4 et la M249 Minimi ne donnent pas satisfaction. Par rapport à la munition d’origine OTAN 5.56 les balles ont été alourdies et raccourcies pour s’adapter aux raccourcissement des canons depuis les M16.
      La létalité est insuffisante, le bruit excessif, la flamme non compatible avec la vision nocturne, … et en plus la minimi est incapable de fournir l’appui feu à travers le mur en parpaing sous la fenêtre ou à coté.
      Avec les systèmes de traduction vous trouverez, avec la moindre minutie, tout les détails des essais pour re muscler la US5.56 qui n’est pas aux normes OTAN ni tellement La Haye compatible.
      Ça n’a pas marché.

      La principale campagne de soutien aux troupes engagés fut One Soldier One Google exigeant que chaque militaire dispose d’une vision nocturne pour son arme.
      La seconde fut pour la généralisation des « suoressors » comprendre les atténuateurs de son et de flamme.

      Conséquence? Une arme aussi longue ou plus longue qu’elle ne l’aurait été avec un canon de 50cm, et non équipable d’une baïonnette. But pas grave business is business on ajoute un pistolet avec étuis, chargeurs, gadgetogadgets… Ça ce vend!

      Objectivement pour le PA je suis de mauvaise foi car l’utilité d’avoir une arme qu’on peut utiliser depuis l’intérieur d’un véhicule est indéniable…
      Mais pourquoi alors raccourcir les canons des fusils d’assaut au point de les rendre inopérants? La bonne solution pour les industries militaro-industrielles et pétrolières consistait naturellement à laver longuement les troufions à 60°avec une lessive ordinaire au PH inadapté! Les produits sont bons, il suffit d’appliquer un process rétrécissant sur les soldats.

      Pour le prouver le marketingeuh s’occupera de créer des compétions de tirs avec trois ou quatre armes tacticales très beaucoup que gagnerons des anciens spécials forces very particuliers comme vous zé moi. Dans le lot il y aura un ou deux camping caristes : faut pas oublier de vendre du déodorant le savon c’est pas une marge suffisante.

      Bref, même si le 5.45×39 du 74 était considéré comme inférieur au 5.56 étuis acier des FAMAS par les toubibs et si, avec son cran de mire et son guidon de carabine a air comprimé, il donnait plus de 100m de moins de portée utile qu’un FAMAS… Il touche sa cible et il fait de la casse même quand on le néglige.

      Pour rire encore un peu : causons chargeur. Le chargeur 25 cartouches jetable devait arriver garni au combattant dans un joli emballage cadeau.
      Sous l’impulsion d’un économe écolo tendance sardine il est devenu réutilisable jusqu’à la nuit des temps.
      Dans la conception pourtant, s’ils faisaient pas 60 cartouches c’était pas pour vendre plus d’unités de chargeurs mais pour permettre de tirer vers le haut à l’aide du bipied et à plat ventre.
      En ces années reculés l’idée, que le fantassin fasse le swat team bien groupir par paquets de 12, pour s’offrir sublimement aux feux ennemis et aux moyens de circonstances n’était pas dans les esprits.

      Il sera toujours possible d’objecter que le nouveau calibre 6.8 offre une capacité de chargeur bien supérieure au 458 SOCOM ce qui donnera lieu a la réplique que le nouveau il tient dans la plateforme AR10 patins-couffins il nage bien le chef…
      Une arme correspond parfois a l’idée que l’on a de la guerre et de soi. Mes spaces warriores zétaient pas tous nogood mais même mézigues il se voyait pas faire le GIGN d’appartement en appartement dans aucune sorte de FALLOUDJAH qui de mémoire fut une affaire de marine’s

      Je vous laisse faire vos recherches et vos traductions. 10 ans de sacerdoce : la quille Bord**!

      Des atténuateurs et des lunettes de tir nocturnes pour chaque AIF surtout les plus courts!!! Sinon c’est la ZAD au balargone!

  16. MASS dit :

    En tout cas mois je suis emmerdé avec mon Famas 5,56 acquis neuf légalement à la Manufacture d’arme de Saint-Etienne en 1985 !
    Si seulement les ricains voulaient me le racheter …..ou l’Etat Français car le pauvre il est enterré car devenu hors la loi avec tout son équipement bretelle kit de réparation percuteur baïonnette …et aussi le matériel de rechargement qui va avec: amorce poudre douilles ogives .
    Quel gâchis.
    Mais on ne sait jamais si il y a une guerre civile il pourra reprendre du service et moi avec……

  17. Damien dit :

    Le calibre retenu par l’armée américaine est le 6,5 x 51 et non un 6,8 …
    Quand au AK, qu’il viennent dans nos zone tribale, cela ne devrait pas être difficile d’en trouver, mais faut payer en francs Suisse ou en Or , pas en monnaie en voie de disparition …

  18. Damien dit :

    Pénurie partout, la Russie vole les laves vaisselle pour récupérer l’électronique, les américains cherche des AK, les allemand n’ont plus d’électricité pour faire tourner leurs usines ;o)))))
    Et ce nouveau fusil pourrait se faire que les gangs en dispose avant les combattants de première ligne si j’en crois https://www.sudouest.fr/international/europe/ukraine/guerre-en-ukraine-des-gangs-finlandais-mettent-la-main-sur-des-armes-envoyees-a-kiev-12808050.php (Europol en avait déjà parlé) Vous allez voir qu’un de ces quatre matin c’est un « césar » qui va tirer un obus sur un commissariat de quartier …

    • Robert dit :

      Parlez pas de malheur, des Javelins sont déjà repartis sur le dark net.
      Et je n’ose imaginer ce qui est passé du côté obscur de la farce.
      La France connaît trop bien les armes de guerre des guerres des Balkans.