Paris et Londres veulent de nouveau approfondir leur relation en matière de défense

Les accords de Lancaster House, signés en novembre 2010, promettaient un renforcement significatif de la coopération entre la France et le Royaume-Uni en matière en défense, tant sur le plan industriel que sur celui des opérations. Cependant, douze ans plus tard, leur bilan est contrasté.

Certes, la pleine capacité opérationnelle de la Force expéditionnaire commune interarmées [Combined Joint Expeditionary Force – CJEF], formée par des unités de l’armée de Terre et de la British Army, a été prononcée [au bout de dix ans…]. Et la Royal Air Force a mis trois hélicoptères de transport lourds [HTL] CH-47 Chinook à la disposition de la force Barkhane, au Sahel. En outre, un sous groupement tactique interarmes [S/GTIA] français est déployé en Estonie, sous commandement britannique, dans le cadre de l’Otan. Par ailleurs, la Royal Navy a engagé, au moins à une reprise, l’un de ses « destroyers » au sein du groupe aéronaval français… Et les porte-avions Charles de Gaulle et HMS Queen Elizabeth ont manoeuvré ensemble, lors de l’exercice Gallic Strike 21.

Enfin, de par leur proximité « culturelle » et leurs capacités communes, et aux côtés de leurs homologues américaines, les forces françaises et britanniques ont pris part à l’opération Hamilton, menée en avril 2018 contre le programme syrien d’armes chimiques.

Était-il possible d’en faire plus, au niveau bilatéral, lors de ces dernières années? Possible… En revanche, s’agissant de l’industrie de défense, quelques programmes ont pris du retard quand d’autres ont été annulé… ou réduit à leur plus simple expression.

Si les accords de Lancaster House ont permis un rapprochement franco-britannique en matière de dissuasion nucléaire [traité « Teutates »], de missiles anti-navire léger [ANL/Sea Venom et de guerre des mines [programme MMCM, pour Maritime Mines Counter Measures] ou encore de faire aboutir l’initiative « One Complex Weapons » en s’appuyant sur MBDA, le programme FMAN-FMC [Futur Missile Antinavire / Futur Missile de Croisière] a connu quelques turbulences en raison des différends politiques entre Paris et Londres.

Différends politiques qui auront été fatals à d’autres programmes d’armement ambitieux, le drone MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance] Telemos ayant été abandonné, de même que le projet de drone de combat « SCAF », pour lequel Français et Britanniques s’étaient engagés à financer à hauteur de deux milliards d’euros, en 2016.

Malgré le cadre offert par les accords de Lancaster House, la France et le Royaume-Uni ont emprunté des voies différentes pour le renouvellement de capacités militaires clés, Paris ayant ainsi privilégié, à partir de 2017, des coopérations avec l’Allemagne [SCAF pour l’aviation de combat, MGCS pour le char du futur, MAWS pour la patrouille maritime, EuroMale pour les drones MALE, etc].

De leur coté, les Britanniques se sont aussi tournés vers les industriels allemands pour la modernisation de leurs chars Challenger 2 et l’acquisition de blindés Boxer… Et ils ont lancé leur programme Tempest, appelé à rivaliser avec le SCAF.

Seulement, si les relations franco-britanniques ont pu être très fraîches ces dernières années [Brexit, quotas de pêche, prise en charge des migrants, affaire des sous-marins australiens, etc], les rapports entre Paris et Berlin ne sont actuellement pas au beau fixe… loin de là. Notamment à cause du blocage des programmes d’armement SCAF et MGCS, faute d’entente entre les industriels impliqués, mais aussi de l’OPA allemande sur la défense aérienne eurpéenne, des désaccords sur les questions énergétiques et de l’attitude à adopter face à la Chine, l’Allemagne étant par ailleurs sur le point d’autoriser le chinois COSCO à prendre une participation de 24,9% au capital du port de Hambourg.

Ainsi, le conseil des ministre franco-allemand qui aurait dû avoir lieu en octobre a été « reporté » [si ce n’est annulé] pour, officiellement, des impératifs de calendrier, comme si un tel évènement n’était pas prévu longtemps à l’avance… Et la rencontre entre le président Macron et le chancelier Olaf Scholz, le 26 octobre, n’aura pas permis d’aplanir les différends entre les deux pays. Signe qui ne trompe pas : aucune conférence de presse n’a été donnée à l’issue de leur entretien, contrairement aux usages.

« Les relations sont désormais si glaciales entre Emmanuel Macron et Olaf Scholz […] qu’ils n’osent même pas être vus ensemble », a commenté Politico Europe, qui y a vu un « camouflet » pour le chancelier allemand, venu à Paris « avec une équipe de journalistes au complet ».

Ce coup de froid sur les relations franco-allemande va-t-il revivifier la coopération entre Français et Britanniques en matière de défense? Il est trop tôt pour le dire.. En tout cas, ce n’est pas exclu. Le 6 octobre, en marge du premier sommet de la Communauté politique européenne, M. Macron s’est entretenu avec Liz Truss, alors cheffe du gouvernement britannique. Et il a été question d’organiser un sommet entre les deux pays en 2023 et d’approfondir « la coopération bilatérale, en particulier dans le domaine de l’énergie » et du nucléaire.

Trois semaines plus tard, alors que Mme Truss a quitté le 10 Downing Street, son successeur, Rishi Sunak, s’est à son tour entretenu, par téléphone, avec M. Macron. Et, cette fois, le sujet de la défense a été abordé, au même titre que l’énergie nucléaire.

M. Macron « a dit sa disponibilité à travailler étroitement » avec M Sunak « pour approfondir la relation bilatérale entre la France et le Royaume-Uni, notamment dans les domaines de la défense, des affaires stratégiques et de l’énergie. Ils sont à cet égard convenus d’avancer dans la préparation d’un sommet bilatéral en 2023 », a en effet indiqué la présidence de la république. « Les deux dirigeants ont également dit leur détermination de coopérer face aux défis communs, que ce soit à l’échelle continentale ou mondiale », a-t-elle ajouté.

De l’autre côté de la Manche, les services de M. Sunak ont évoqué un « large éventail de domaines dans lesquels la coopération franco-britannique est vitale », citant la guerre en Ukraine, la défense, l’éconmie ou bien encore l’énergie nucléaire [pour laquelle la coopération est appelée à « s’accroître »].

Reste maintenant à voir quelle forme prendra ce renforcement de cette coopération militaire entre la France et le Royaume-Uni… Jusqu’à présent, rien de bien précis n’a été avancé. On en saura sans doute plus lors du prochain sommet franco-britannique que MM. Macron et Sunak ont dit « attendre avec impatience ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

170 contributions

  1. Titeuf dit :

    La France devrait travailler davantage avec les Italiens dans le domaine aérien.
    Ils ont de bonnes capacités et vont au bout des choses,voir le programme fremm.
    l’Allemagne veut jouer cavalier seul,grand bien lui fasse, espérons que nos politiques sonnent le glas de cette coopération infructueuse.

    • albatros dit :

      Exactement, les coopérations avec l’Italie dans les domaine des missiles mais aussi aéronautiques sont sans doute plus prometteuses car les deux pays sont leader dans ces domaines, beaucoup plus que l’Allemagne ou même la Grande Bretagne.
      Un projet de SCAF avec eux et surtout de missiles variés (anti aériens, anti navires, ) serait plus vite conclu. Arrêtons la parlote stérile avec les anglais et les allemands, cela foire toujours ensuite.

    • Sorensen dit :

      Bonne idée, le Tempest irait bien à la France.

    • Too dit :

      Le problème avec les Italiens, c’est l’argent.
      Les dépenses de l’Italie sont 2 fois moindres que celles des Français, Allemands ou Anglais.
      Et il en va de même pour le PIB (j’exagère un peu, mais on en est pas loin).
      .
      Donc oui le partenaire Italien serait un bon plan, mais ils manquent un peu de profondeur budgétaire.

    • Jf dit :

      Je dirait même plus, une alliance industrielle latine. fut un temps, ce projet était dans les cartons.

    • NRJ dit :

      @Titeuf
      Les italiens nous font le même coup avec les frégates Horizon que les allemands nous ont fait avec le Tigre Mk3.
      Quant aux FREMM, il n’y a pas de coopération. C’est des frégates complètement différentes, à l’exception du système de propulsion.

      Faut pas rêver. Il y a plus d’échec et de problèmes dans les coopérations avec les allemands, mais c’est uniquement car on coopère plus avec l’Allemagne qu’avec les autres pays. Ce ne serait pas différent avec les italiens.

    • Mathieu dit :

      Il ne faut pas compter sur l’Allemagne.

    • ben dit :

      Dans leur tête ils ne sont pas seuls, et comptent bien faire travailler leur Lebensraum de l’Est à leur projet

  2. Tempo dit :

    En matière de coopération ne pas oublier le projet MMCM dont est issu le programme SLAM-F

  3. fabrice dit :

    Le Challenger 3 semble plutôt être une collaboration israélo anglaise…
    https://www.thedefensepost.com/2022/09/23/british-challenger-tank-israeli-laser/
    Les Anglais font les mêmes raisonnements que les Allemands. Partenariat avec les meilleurs.
    Paris devrait coopérer avec ses grands amis, les chances pour l’univers intergalactique et au delà, l’Algérie, la Jordanie, le Liban… Ont de grandes leçons à nous donner en « comment transformer de beaux pays en poubelles en ruines »….

    • Czar dit :

      « Le Challenger 3 semble plutôt être une collaboration israélo anglaise… »

      tu veux dire que vous avez souverainement , dans une munificence toute d’Orient, laissé les anglais participer à un projet lancé chez eux et fabrqiué par eux ?

      y en a d’autres qui ont transformé mon pays en poubelle, et on ne les oubliera pas.

      • Robert dit :

        Vous délirez, Fabrice, Krasucky est probablement un des seuls syndicalistes juifs.
        Il faut vraiment placer votre couplet victimaire à tout prix?
        Par contre, les ligues de vertu, LICRA, SOS Racisme, CRIF, Bnaï Brith, vous pouvez leur demander ce qu’ils pensent des chances pour la France. Ce sont eux qui ont interdit tout débat politique sur l’immigration extra européenne et musulmane, et interdit à la droite de s’allier au FN.
        Votre racialisme nuit à votre QI supérieur, visiblement.

      • Czar dit :

        ceux qui nous ont vendu le post-national, ils peuvent avoir le même passeport que toi avec un test ADN – le seul Etat qui assume la pure loi du Sang depuis la chute de certain régime outre-rhinois.

        j’en entendais encore un à la radio ce midi. après avoir chié sur toutes les patries et toutes les traditions de la Terre, au seuil de crever, daniel cohn-bendit commet un bouquin sur son idôntitayy chouive tous les mêmes ça commence maoiste et ça finit rabbin comme benny levy

      • Dolgan dit :

        Visiblement, il ne doit plus rester beaucoup de moquette a fumer dans certaines synagogues extrémistes. Va falloir vous mettre aux produits naturels produits en terre d islam.

      • lgbtqi+ dit :

        Expliquez-vous un peu, sauf à être lâche, ce qui ne nous surprendrait d’ailleurs aucunement :

        – les déchets, c’est quoi / qui ?

        – le fait de ne pas oublier certains, ça veut dire quoi ? Que vous en ferez là encore des ruminations impuissantes, toujours des ruminations, et rien d’autre ?

        Vous n’êtes quand même pas lâche, vous qui ici insultez à tour de bras avec l’aval du taulier… Si ? vous êtes un lâche ?

        • précision dit :

          « vous qui ici insultez à tour de bras avec l’aval du taulier »… c’est un peu l’hôpital qui se moque de la charité. A votre dernier commentaire vous m’appeliez le « hun », gratuitement…

          • lgbtqi+ dit :

            Oui, je vous appelle le « hun partial », car vous aimez jouer l’impartial alors que vous ne l’êtes nullement. Ce qui est très différent des insultes qu’on trouve en ce blog.

            Et laissez donc czar le rageur répondre aux questions qui lui sont posées au lieu de faire opportunément partir les choses en épissure.

            Du moins, s’il a le courage de ses propos, le rageur…

          • Ahem dit :

            Vous reprenez lgbtqi+, mais le dernier paragraphe de Czar ne vous chiffonne pas ?

          • ScopeWizard dit :

            @lgbt

            « Oui, je vous appelle le « hun partial », car vous aimez jouer l’impartial alors que vous ne l’êtes nullement. »

            Oui , mais quelle est sa tendance le plus souvent exprimée ? celle d’ une impartialité , celle d’ une partialité , celle d’ un équilibre , celle d’ une objectivité , etc ?

            Par conséquent , pourquoi le « hun » ? si c’ est pour un mot d’ esprit , à lui seul le terme étant connoté…

            « Ce qui est très différent des insultes qu’on trouve en ce blog. »

            Hormis le fait que selon la doxa du moment et sa charge idéologique , on a très vite fait d’ « insulter »….
            Donc là aussi , c’ est quoi une « insulte » ? De quoi parle t-on ?

            « Et laissez donc czar le rageur répondre aux questions qui lui sont posées au lieu de faire opportunément partir les choses en épissure. »

            C’ est vous qui les premiers chassez en meute avec un goût du sang prononcé sans oublier toute une dramaturgie psychodramatique associée , et il faudrait « laisser » ???

            « Du moins, s’il a le courage de ses propos, le rageur… »

            Il l’a puisqu’ il les tient ; ne faisant ainsi pas plus pas moins que les autres….

        • ScopeWizard dit :

          « Si ? vous êtes un lâche ? »

          Tu crois qu’ il est con à ce point ? Qu’ il va se laisser piéger aussi grossièrement , qui plus est par quelqu’ un qui l’ est tout autant du simple fait de s’ exprimer sur un espace commentaires sous anonymat via pseudo ?

          Lâches ou cons , en ce cas vous êtes à égalité .

          Raison pour laquelle perso je ne « joue » jamais à ça , à moins qu’ il y eut versement d’ un premier acompte , que le premier sang ait été versé ; auquel cas , ouverture des vannes .

          « vous qui ici insultez à tour de bras avec l’aval du taulier… »

          Mais quel « aval du taulier » ?
          Si ledit taulier appliquait ce si beau principe , même pas 30% des commentaires pourtant effectivement validés le seraient .
          Les tiens avec ; alors prière de ne pas se plaindre .

          « les déchets, c’est quoi / qui ? »

          Pourquoi les « déchets » ? Pourquoi pas les « ordures » ?

          QUI est en train de foutre en l’ air la France , sans parfois même s’ en rendre compte en bon idiot utile inconséquent qu’ il est persuadé des bienfaits du progrès ?

      • précision dit :

        « y en a d’autres qui ont transformé mon pays en poubelle ». De quel pays parlez-vous? Il y a beaucoup de pays qui ont à un moment ou un autre fait office de poubelle. On pourrait même dire que c’est le cas de tous, à commencer par le territoire national de chaque pays. Je me joins à lgbtqi pour espérer que « on ne les oubliera pas » n’est pas une menace(?). Ne pas oublier est généralement souhaitable, mais la rancune est rarement bénéfique.

        • ScopeWizard dit :

          @précision @lgbt @Ahem

          Mais arrêtez donc votre numéro de chochottes et passez un coup de chamoisine sur la poussière plutôt !

          Beaucoup semblent ne plus se souvenir de rien voire étaient en transit voire n’ étaient pas encore nés , mais ici-même , d’ à peine voilées menaces de mort et autres sympathiques vœux envers son prochain à ce point déguisés ont été « adressés » par ceux-là même qui se réclamant du « camp du bien » s’ offusquent à ce jour de ce que certains émettent .

          Vous comprenez ce que ça signifie ? Qu’ il y a eu du précédent ; d’ où le fait que certains l’ ont gardé mauvaise dont ma pomme s’ il vous faut un archiviste .

          En substance , morceaux choisis : « les traîtres seront un jour retrouvés » , « pourquoi ne crèverais-tu pas d’ une « longue maladie » ou « nous n’ aurons pas cette chance » , « on va attendre que les Blancs se trucident entre-eux » , etc….

          Bref , de quoi faire fantasmer toute un pan d’ imagination interprétative….mais sans doute pas dans le meilleur des sens , le plus Chrétien….oh ça on !

          Navré , mais il y a des boîtes de Pandore à ne jamais ouvrir parce qu’ après voilà le résultat….

    • Twisted dit :

      Wouah un composant israélien! J’ignorais que l’Abrams X, avec deux (DEUX!!) viseurs panoramiques PASEO de chez Safran était une collaboration franco-américaine!

      • fabrice dit :

        Twisted
        Non, pas seulement. L’armement et l’électronique du Challenger 3 vont être relié à un casque façon « avion de combat » (le système avait été inventé d’ailleurs par la même boite israélienne). Ce genre de casque ça coûte dans le M de $ soit bien 20% du prix du blindé…
        https://en.globes.co.il/en/article-elbits-x-ray-vision-to-be-built-into-new-uk-battle-tank-1001316132
        Il achète ce laser parce qu’il est lié au système de défense actif israélien (ça vaut aussi dans le M de $ soit encore dans les 20% du prix du blindé…), ils vont aussi acheter le radar qui va avec…
        Il semblerait aussi que le système de chenille, le système anti mine, le système anti incendies, le blindage soit aussi de la même origine ou produit par des sociétés israéliennes au RU…
        C’est gentil de la part des Israéliens avec le coup que leur avait fait le RU dans les années 70 avec le Chieftain, ils auraient pu être rancuniers.

        • Twisted dit :

          C’est donc bien la place de l’industrie israélienne, fournir des composants aux systémiers

    • fabrice dit :

      l’Algérie, la Jordanie, le Liban sont trois créations coloniales récentes, n’ayant aucun passé ni aucun futur. Des créations et des créatures du temps de la colonisation ne reposant sur rien d’autre que le bon plaisir d’un ministre colonial de l’époque. La frontière entre la Jordanie et l’Arabie s’appelle le hochet de Churchill parce que sa main a fourché sur la carte parce qu’il rôtait.
      Israël lui est l’héritier d’un royaume qui existait déjà à l’époque des Pharaons et dont les dirigeants dînaient à la table des Césars…

      • Czar dit :

        le Liban a été créé au sein de l’empire ottoman sur pression française – expédition de syrie de 1860 qui a remis au goût du jour pour le second empire un chouette hymne composé lors du premier :

        https://youtu.be/T7pX4iMp7ZQ

        sinon, il a pour voisin au sud un machin onuesque créé depuis moins longtemps que l’espérance de vie d’un mineur, , dont une bonne part des voisins ne reconnaît aucune existence et dont personne ne reconnaît la pseudo « capitale »

        Les Libanais survivront.

      • Twisted dit :

        Faut être singulièrement stupide pour croire au mythe des frontières tracées au crayon

      • Dolgan dit :

        Euh non l etat d Israël sioniste c’est une création post seconde guerre mondiale.

        Tous les croyants musulmans ou chrétiens ont autant de légitimité divine sur ce territoire que les sionistes. Cad aucune car dieu refuse de se manifester pour dire qui sont les vrais croyants.

        Dans le doute, c’est gens là feraient mieux de respecter les 10 commandements. Mais c’est trop demander aux fanatiques religieux.

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        A l’histoire n’est pas votre fort… Faites des recherche sur les phéniciens entre autre.

    • Jack dit :

      OUAIIIIIIS ! Bravo ISRAEEEEEEL 🙂 !!!!

      Sinon, vous pensez quoi d’une collaboration éventuelle entre la France et le Royaume-Uni sur le thème de la défense ?

      • fabrice dit :

        Bah c’est dans la réponse, les Anglais et les Français sont concurrents, pas complémentaires. La France pour construire une voiture a besoin des meilleurs pneus, carrosseries, freins à main, vitres…Pas de s’associer avec un autre assembleur de voiture…
        Qu’est ce qui coûte le plus cher dans un char ? L’électronique, l’IA, les capteurs…Pour l’instant la France n’a ni drones (certains chars en lancent et communiquent avec), ni casque de contrôle genre Iron Vision, ni système de défense active genre Iron Fist etc…C’est comme si tu fabriquais une voiture mais sans airbag, sans système d’aide à se garer…Concernant la voiture, c’est de l’annexe qui fait vendre, pour un char, les briques qui manquent sont vraiment différenciant concernant la survie et l’efficacité.

  4. Carbon14 dit :

    Bonjour à tous,
    Ne faudrait-il mieux pas accès nos partenariats avec les pays latins (Italie, Espagne) ou le Benelux dans nos coopérations ?

    Au vu des précédents projets réalisés ou tout simplement annulés (ou ceux en cours) avec les Anglais et les Allemands, quel est l’intérêt pour la France de travailler avec ces deux pays qui nous mettent souvent des bâtons dans les roues, à part pour des raisons financières ?

  5. Riecko dit :

    Nos histoires d’europe puissance n’interesse personne. Faisons remonter notre budget sans nous préoccuper des eunuques qui nous entourent.

  6. farragut dit :

    Même si la perfide Albion est coutumière des abandons de programmes en cours de route (souvenons-nous de leur retrait du programme Concorde, qui avait valu une grosse colère du Général De Gaulle), il vaut mieux pour la France essayer de coopérer avec une puissance nucléaire, et qui a aussi l’expérience du combat sur mer, sous la mer, sur terre, et aussi dans la construction aéronautique militaires (et des moteurs des avions de combat ou des bombardiers -pour mémoire, les réacteurs Olympus du Concorde étaient dérivés de ceux des bombardiers « V » de la dissuasion britannique).
    Avec les leçons de la guerre des Malouines et l’expérience de leurs porte-aéronefs avec F-35B (retour anticipé au « vrai » porte-avions, avec EMALS et AAG), il y a plus de raisons de « converger » (à défaut de tomber d’accord comme pour le FCAS des années 95) sur des programmes d’équipements communs aux deux nations.
    Par contre, il faudra une véritable équipe d’experts juristes pour décortiquer les failles des contrats que l’on voudrait signer avec les brits, sachant que chat échaudé craint l’eau froide… 😉
    Et comme les Anglais n’ont plus accès à Bruxelles et à la Commission Européenne, ils devraient être moins « nuisibles » question énergie que les Teutons et leurs gouvernements ordo-libéraux (bien que leur nouveau PM soit un pur et dur de ce côté aussi). Mais comme nous avons échappé à une nouvelle période TINA à la Thatcher, peut-être qu’entre banquiers d’affaires (Sunak et Macron), les transactions par Internet seront-elles plus faciles ! 😉

    • Math dit :

      Sunak a du sang indien qui coule dans ses veines. Et on aime bien l’Inde en France.

      • Czar dit :

        on l’aime un peu trop, comme toujours avec ce romantisme exalté et bien con ô lô frônçaise : la politique de modi, c’est de se passer de nous. c’est pas comme s’il l’avait pas affirmé publiquement

        • farragut dit :

          Ce n’est pas parce que c’est un Indien qu’il n’aurait pas raison ! On pourrait même lui piquer sa politique industrielle aéronautique, et la généraliser pour en faire un « Make in France », et pas bêtement un « Choose France » pour que les investisseurs étrangers ne payent d’impôts !
          Cella dit, Le Maire serait bien inspiré de généraliser l’absence d’imposition des cabinets de conseil américains (et de la multinationale Total) à tous les contribuables français !
          Mais comme il « oublie » que McKinsey ne paye pas d’impôts en France, on ne peut pas lui reprocher de se rappeler que d’autres peuvent payer à sa place ! 😉

        • Patrick, de Belgique dit :

          D’accord, il l’a dit, c’est normal qu’un nationaliste veuille se passer de tout le monde, en plus c’est un nationalisme basé sur une religion et l’intégrisme hindouiste, ce n’est pas triste non plus; mais à l’allure où en Inde , ils prennent leurs décisions, ce n’est pas demain qu’ils n’auront plus besoin des autres… C’est là que les Français doivent essayer de jouer leur carte; la chance de la France, c’est justement de ne pas être parmi les plus gros, les plus encombrants tout en ayant une panoplie assez complète d’outils militaires de bonne qualité, sans être une puissance capable de faire ensuite vraiment pression sur un pays de la taille de l’Inde! C’est donc sur cette relative faiblesse politique et économique que l’on doit jouer, se rendre utile à certains autres en n’ayant pas trop de scrupules vis-à-vis de la concurrence, européenne en particulier, qui n’en a aucune quand il s’agit de nous souffler des marchés! Il n’y a aucun romantisme là-dedans, Pondichéry et Chandernagor, c’est terminé depuis longtemps …

          • Czar dit :

            il a fait plus que « le dire » il y a un programme avec la sortir du recours à des fournisseurs étrangers je n’ai pas retrouvé le discours sur YT, mais avec un peu d’envie vous le ferez

            c’est assez français que de déclarer que ce que les gens vous disent, ils ne le pensent pas, et ne le feront pas plus.

    • Sorensen dit :

      Voilà, n’importe quoi. Le contrat du Concorde interdisait qu’une des parties quitte le programme. Au demeurant, ce fût un exemple de coopération sur un modèle fédéral et qui sera celui des coopérations de l’union européenne : le programme avait deux têtes, avec un organisation horizontale.
      Il est vrai que Dassault n’était pas de la partie.

      • Twisted dit :

        Cet atavisme du « voilà, n’importe quoi », une mauvaise traduction de « hier ist alles »?

      • farragut dit :

        Source ICARE n°164 Concorde et son histoire (Tome 1, Mars 1998, page 28 sur 206) :
        « En octobre 1964, un nuage passe dans le ciel du supersonique franco-britannique : la Grande Bretagne veut sortir de l’entreprise.
        Mais la convention de 1962 comporte une clause draconienne interdisant le divorce d’un des signataires.
        De toutes façons, le général de Gaulle est prêt à continuer seul l’aventure Concorde.
        Un de ses ministres racontera plus tard que la réunion du mercredi à l’Elysée commençait presque invariablement par : « Où en est le Concorde? »  »

        Comme quoi, ce n’est pas parce que c’est écrit dans un contrat ou une convention entre Etats que la Grande Bretagne ne peut pas avoir envie de changer d’avis…
        Et ce n’est pas le PDG de l’Aérospatiale qui aurait pu s’y opposer. Il a fallu que le Général De Gaulle (et pas la Reine d’Angleterre) « rappelle » aux Anglais que quand on signe à deux, c’est UN seul contrat qui est signé, pas deux…

        • farragut dit :

          Correction : ICARE n°163

        • Sorensen dit :

          « souvenons-nous de leur retrait du programme Concorde ».

        • ScopeWizard dit :

          Quoi qu’ il en soit , dès que Prime Minister Wilson ( parti Travailliste ) arrive au 10 Downing Street ( octobre 1964 ) , avec le P 1154 ou le TSR2 Britannico-anglais annulés voire industriellement sabordés en février et avril 1965 , en ce même mois de novembre 1964 Concorde fait bel et bien partie des programmes en cours dont les Anglais annonceront le 19 vouloir se désolidariser .

          Excepté qu’ ils se verrontaussitôt menacés d’ être trainés devant la Cour de Justice de La Haye qui compte tenu des clauses du contrat signé en novembre 1962 entre les deux partenaires , aurait condamné les Anglais à s’ acquitter d’ un énorme dédommagement exigé par la France de De Gaulle .

          Le risque étant si grand en ces années si difficiles budgétairement parlant , que Londres a préféré ne pas insister .

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        — Le contrat du Concorde interdisait qu’une des parties quitte le programme. Voilà, n’importe quoi.

        Vous vous êtes trompé dans l’ordre des mots, je me suis permis de les remettre e place.

        –Il est vrai qu’AIRBUS n’était pas de la partie.

        Là vous avez confondu DASSAULT et AIRBUS. Ne me remerciez pas c’est mon plaisir.

      • ScopeWizard dit :

        @Sorensen

        « Il est vrai que Dassault n’était pas de la partie. »

        Dassault était de la partie ; sur le plan industriel s’ entend , donc celui de la réalisation de l’ avion selon la spécialité ou les compétences de chacun au mieux de leur mise à contribution .

        Sur le plan des billes financières , là je n’ en sais rien ; logiquement je suppose que oui .

        Evidemment , sur le plan industriel il était loin d’ être seul : Rolls Royce + Bristol + Hawker Siddeley + SNECMA pour la motorisation , BAC pour la majeure partie du fuselage + les trappes ainsi que les entrées d’ air , Sud Aviation + Dassault pour la voilure , Hispano Suiza + Messier pour les trains ( Messier pour le train avant , Hispano Suiza pour le train principal ) , Sud Aviation pour la partie centrale du fuselage , etc….

        Pourquoi toujours vouloir jouer au plus calé si c’ est pour raconter n’ importe quoi ?

  7. pfr dit :

    Gooood News ! Excellente collaboration.
    Et entre banquier, ils devraient s’entendre…

    • Momo dit :

      Bon point, entre traders et hommes à femmes (oui, bon, ..), il y a des zones d’adhérence.

  8. Blockhaus dit :

    Je pense en effet que la France devrait notamment chercher des collaborations avec le Benelux. Contrairement a l’Allemagne, le Royaume-Uni et… la France, les pays qui le composent n’ont pas d’ego demesure ni de fierte mal placee…

    • Momo dit :

      Dans l’idée oui mais que proposent-ils?
      D’autant que le ‘frugal’ Mark Rutte donne autant de leçons qu’il détourne pour sa pomme, cela n’est vraiment pas engageant.
      Et d’expérience largement avérée les hollandais sont les quasi égaux des anglais pour la flute et le biniou.
      Anglais qui restent quand même les rois du menson… euh marketing avec le couteau planté, avec le sourire, dans votre dos.
      Mais eux ont des billes à proposer (contrairement au benelux et aux allemands)

    • Math dit :

      Oui, pourquoi pas.

    • GC9410 dit :

      Euh… Travailler avec nos amis belges et surtout hollandais nécessite de ménager beaucoup de susceptibilité. Il y a un biais (justifié ?) chez eux à croire que les français se pensent supérieurs.

      • Dolgan dit :

        Une collaboration avec les belges, ça doit être folklorique. Ils ont quoi? Un gouvernement tous les 6mois qui tient 2mois? Et entre les deux un système qui traite juste les affaires courantes.

        • Blockhaus dit :

          La coalition actuelle est en place depuis 2 ans… Pourquoi, quel est le probleme ?

        • Fafou dit :

          Assez que pour acheter du CAMO et des Caesars 2 fois 😉

        • Aymard de Ledonner dit :

          Pour Scorpion ça marche bien. Et pour le programme de guerre des mines, ça s’annonce bien également. Inutile de les regarder de haut et de tomber dans les travers qu’on nous reproche souvent.

        • Grosminet dit :

          @ Dolgan:

          Mes amis Belges affirment sans rire que leur pays fonctionne mieux en l’absence de gouvernement ^^

          Sinon,ils ont « un peu » la FN Herstal,dont il est question pour QUATRE pays (Y COMPRIS LA FRANCE) de l’utiliser pour relancer la filière des munitions petit calibre,le spécialiste en tourelles Cokerill,la Sonaca….
          Ils ne sont pas complètement à poil,et semblent s’orienter vers une politique de reconstruction « à la française » de leur industrie de défense…..

          Le plus difficile sera de convaincre les flamands (qui EUX,ont un réel complexe de supériorité,il faut le vivre pour le constater :/ )

  9. VinceToto dit :

    « Jusqu’à présent, rien de bien précis n’a été avancé »
    Ce sera simple et comme d’hab: avec renseignements US et sous commandement US, et souvent logistique US: Afrique, Moyen-Orient, Europe, Asie, Pacifique, etc. .

  10. Alfred dit :

    Il en aura fallu du temps perdu et des projets franco allemands au point mort pour que ça atteigne le cerveau… Maintenant, il n’y a plus qu’à mettre les bouchées doubles avec les anglais et les italiens pour un scafpest, tempscaf, ou le plan B de Dassault (sans oublier de prévenir Lecornu, quand même …)

  11. Qui ça ? dit :

    La dernière fois que La France a coopéré avec le Royaume-Uni dans un projet militaire, c’était au début de la précédente décennie pour concevoir en commun une série de portes-avions. Mais très vite les deux pays ont divergé. Les Anglais ont construit leurs deux portes-avions de classe Reine Élisabeth, tandis qu’en France on a renoncé à son projet de PA2. Résultat de cette coopération, on a dépensé en France 200 millions d’euros au profit exclusif des porte-avions de la Royal Navy.

    Cf: https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140210trib000814681/quand-la-france-finance-a-fonds-perdus-les-porte-avions-de-la-royal-navy.html

    • Vins dit :

      Oui j’ai pensé au pa2 en lisant l’article…
      On repart pour un tour….

      • Qui ça ? dit :

        « Errare humanum est, perseverare diabolicum »

        • lgbtqi+ dit :

          vous pouvez ajouter sed après la virgule.

          • précision dit :

            on peut, mais cela n’a rien d’obligatoire et ce n’est même pas l’usage le plus courant.
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Errare_humanum_est,_perseverare_diabolicum

          • lgbtqi+ dit :

            @ précision :

            Vous avez un versant un peu obsessionnel à toujours chercher la petite bête, même la plus insignifiante ?

            Alors allons-y pour alimenter ce penchant. J’ai employé le verbe pouvoir, vous comprenez ?

          • ScopeWizard dit :

            @lgbt

            « Vous avez un versant un peu obsessionnel à toujours chercher la petite bête, même la plus insignifiante ? »

            Effet miroir ?

            « Alors allons-y pour alimenter ce penchant. J’ai employé le verbe pouvoir, vous comprenez ? »

            Donc @précision a bel et bien des « penchants » , alors pourquoi le traiter de « hun » ?

            À géométrie variable , quoi ; tantôt il est « partial » , tantôt il a des penchants et allons-y gaiement pour la confection de costumes….

            Bref , tempus fugit carpe diem ; on ne sait jamais , on pourrait avoir loupé tellement de trucs , memento mori….

  12. DarkCed dit :

    On a toujours dit que nos ennemis naturels (ou les plus anciens si vous voulez) sont les Anglais. Cependant il faut se rendre à l’évidence, se sont eux qui ont l’expérience la plus proche de la nôtre comme le dit @farragut. Il y a de vraies synergies à créer avec eux sur les munitions et quelques programmes structurants.

    • Hauteville dit :

      Les Brits sont nos meilleurs ennemis et consubstantiellement nos meilleurs amis depuis 1066 tels des frères siamois. Nous nous détestons cordialement et nous nous estimons de concert. Paradoxe. Nous avons fondé leur nation. Au combat, je préfère être à leur côté.

  13. philbeau dit :

    HS , mais on en a parlé il y a quelques jours . Présenté comme un gadget sous un angle peu convaincant , le projet étant évidemment autre chose qu’un bateau pour écolos…
    https://www.youtube.com/watch?v=Xf6LCwh441o

  14. Phil dit :

    Mouais… sans remonter à Jeanne d’arc, nos relations avec les brits sont toujours compliquées. Ils sont toujours en train de faire des coups dans le dos et n’ont pas de parole.
    Une coopération avec eux doit être très bordée juridiquement. Ils sont spécialisés dans les accords de dupes ( je commande 12 frégates pour imposer mes choix, et j’en prends que 6 à la fin…).

    Ils sont aussi peu loyaux que les allemands, et encore plus inféodes à washington…

    • MERCATOR dit :

      @Phil

      En fait, cela est plus complexe, les Britanniques sont notre meilleur et plus ancien ennemi,n’oublions pas les liens spéciaux que nous avons depuis Guillaume le Conquérant , les Anglais n’ont que du mépris pour tous les autres pays excepté la France qu’ils considèrent comme le seul pays digne d’être un compétiteur ( néologisme tiré de to compete ) .
      Quant aux teutons eux, ce n’est pas du mépris, mais de la haine pour tout ce qui n’est pas germain, notons au passage que l’ensemble des morts des guerres franco-britanniques n’a pas dû dépasser la centaine de mille en 1000 ans alors que nous en sommes à plus de deux millions en cent cinquante ans avec les germains .

      • Patrick, de Belgique dit :

        Sur le fond, il y a une part de vérité, mais quant au nombre des morts, il faut nuancer un peu, les grands conflits franco-allemands ont eu lieu surtout à l’époque moderne, avec des populations plus nombreuses, des armées bien plus nombreuses encore et surtout des armes infiniment plus destructrices tant sur le plan humain que matériel; il reste infiniment souhaitable que la paix demeure sur le Rhin pour le bien des Européens, même si on ne doit pas accepter de se laisser ficeler par qui que ce soit !

  15. Fabiano dit :

    D’un côté l’Allemagne, qui veut tuer EDF et le système énergétique nucléaire français, de l’autre l’Angleterre, qui confie à EDF la construction de ses réacteurs nucléaires EPR.
    D’un côté l’Allemagne, qui ne pense qu’à piquer nos technologies critiques de défense, de l’autre l’Angleterre, qui est une puissance nucléaire comme la France et possède un écosystème militaro-industriel assez similaire au notre.
    Face à ces éléments, il est évident que s’il doit exister une coopération économique, militaire et industrielle avec un pays voisin, cela doit évidemment être avec l’Angleterre.
    Au moment du Brexit, je pensais l’inverse et qu’il était possible d’avoir une coopération franche et saine avec les allemands. Depuis une paire d’année, les allemands nous ont montré leur vrai visage et leur volonté hégémonique. Et bien qu’ils aillent au diable!

    • PK dit :

      Vous avez découvert la duperie teutonne que depuis 2 ans ?

      Vous savez, la collaboration (sic) avec un pays étranger n’est pas une obligation ni une fatalité. Une fois qu’on a compris cela, les choses deviennent simples.

      On fait pour nous, éventuellement avec un partenaire qui veut bien financer notre projet et avoir en retour notre production ou l’autorisation d’une ligne de production chez lui. C’est tout. À la marge, on adopte une demande d’évolution du partenaire, si cela ne grève notre cahier des charges et le temps de développement.

      Pour l’armée, c’est chacun chez soi et éventuellement des manœuvres communes.

      Mais bon, on a des élites mondialisées qui ne rêvent que de fusion. On a bien des gugusses qui défendent que former nos pilotés d’aéronaval aux États-Unis est bien.

      On marche juste sur la tête.

      La relation entre états doit toujours être réduit à la portion congrue sur les domaines souverains.

      • Fabiano dit :

        @ PK

         » s’il doit exister une coopération économique, militaire et industrielle avec un pays voisin, cela doit évidemment être avec l’Angleterre ».
        Je préfère de loin l’absence de coopération sur les programmes militaires et notre autonomie stratégique. Mais s’il doit y avoir coopération, autant que ce soit avec les anglais.

        Jusqu’à il y a 3 -4 ans, je considérais que les allemands avaient retenu les leçons du passé et qu’il devait être possible de travailler avec eux. Erreur…

        • PK dit :

          Tant qu’à faire à collaborer avec quelqu’un, et eu égard à mon expérience industrielle, les Italiens sont plus fiables.

          Et en plus, ils sont sympas, n’ont pas la grosse tête et ne se prennent pas au sérieux, même les big boss… J’en ai vu un perdre un pari et venir à genoux baiser le drapeau français (le lendemain d’une certaine finale de coupe d’Europe) devant tout le monde 🙂 Le gars avait pourtant un salaire annuel à 6 chiffes…

          Inimaginable avec les coincés d’Anglo-saxons…

      • lgbtqi+ dit :

        Même avec la poutinie il faut réduire la relation à la portion congrue ?

        C’est dommage, alors qu’elle est présentée comme un partenaire si valable, si intéressant…

  16. Thierry le plus ancien dit :

    Absolument personne en Europe n’aime travailler avec Macron et quand on voit la façon dont il travail en France (en passant en force sans négocier) on ne se demande plus pourquoi.

    Mais le conflit ukrainien a effectivement le mérite de refaire travailler ensemble les grandes puissance européennes y compris l’Angleterre dont le lien avec le reste de l’Europe est solide même s’il passe sous la mer, en matière de défense il y a convergence c’est certain et c’est un domaine qui a été laissé en friche jusqu’à récemment, donc sous évalué, il y a un fort potentiel de remontée comme diraient les marchés financiers et ça se fera quand même par dessus l’épaule en dépit de l’égo surdimensionné du condukator pourfendeur de social qui patine sur une planche savonneuse avant de finir le groin dans la gadoue tel qu’il se prédestine lui même à mettre la France dans la rue, après l’avoir mis à la rue, ce qui est une conclusion logique.

    • et v'lan passe moi l'éponge dit :

      –Absolument personne en Europe n’aime travailler avec Macron et quand on voit la façon dont il travaille en France (en passant en force sans négocier) on ne se demande plus pourquoi.

      Ce n’est pas lui qui engage la responsabilité du gouvernement mais le premier ministre. C’est la première fois depuis 9 ans que le 49.3 est utilisé. Pour rappel Roccard l’a utilisé 28 fois en 3 ans. il y a donc encore un peu de marge.

      • Lothringer dit :

        Je crois qu’à l’époque de Michel Rocard, il n’y avait pas la limite d’une seule utilisation du 49-3 (hors texte budgétaire) par session parlementaire. Sachant qu’il y a 2 à 3 sessions parlementaires par an, cela fait donc 6 à 9 utilisations possibles en 3 ans, auxquelles on peut ajouter les textes budgétaires. Égaler ou dépasser le record de Michel Rocard semble hors de portée.

      • Thierry le plus ancien dit :

        vous oubliez un peu vite les recours par ordonnance dont Macron est le champion toute catégorie, ça ou le 49.3 c’est pareil :

        https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/06/10/emmanuel-macron-champion-du-recours-aux-ordonnances-derriere-francois-hollande_5474289_4355770.html

        Le parlement en France est devenu fantoche, plus personne ne l’écoute, pas étonnant que les gens ne votent plus, à quoi bon élire des fantômes sur lesquels le président ou le son premier ministre, fantoche lui aussi, s’assoit.

        • et v’lan passe moi l’éponge dit :

          Ce que vous oubliez vous manifestement c’est qu’une ordonnance doit être ratifié par le parlement. Donc aucune comparaison avec le 49.3.
          Le seul point ou je vous rejoint un peu c’est sur le parlement. Pour moi il n’est pas fantoche, par contre les parlementaires le sont. Ils ont complètement vidé de sa substance le rôle de parlementaire, pour la remplacer par une vision partisane qui ne tient jamais compte du souhait de leur électeurs.

        • Courmaceul dit :

          Les vapeurs du Monde sur le recours aux ordonnances me font bien sourire.

          Quant au 49.3, cet article est tout à fait conforme à l’esprit que De Gaulle avait des Français: l’absence de la notion de compromis dans les mentalités. Il est d’autant plus d’actualité lorsque vous n’avez qu’une majorité relative à l’Assemblée Nationale.

          Entre la NUPES et le RN, il ne reste que LR et quelques socialistes pour obtenir une majorité sur les textes.

          Le vrai sujet, il me semble, c’est l’exercice démocratique entre deux échéances électorales. Et là, ça bloque.

  17. Carin dit :

    Mr SUNAK arrive à peine… il sait que l’Angleterre est vérolée par les states, ses idées de coopérations actives avec la France, vont tourner court… les américains n’en veulent à aucun prix.
    Sinon, il était clair que la rencontre entre Mr Macron et le chancelier allemand n’avait rien donné…
    Nous sommes à la fin du mois, j’ai lu certains écrits sur OPEX parlant d’entente entre Dassault et Airbus DS, qui allait sortir incessamment sous peu… j’en doute au vu de cette rencontre.
    J’attends donc la très prochaine déclaration du président entouré de son ministre des armées, du CEMA, et d’Eric TRAPPIER, devant un parterre de professionnels militaires et civils de la BITD, dans la salle de réception de l’Élysée ou carrément dans les ors de Versailles.
    Quoi qu’il en soit, annonce il va y avoir.
    Et à Dieu plaise qu’il s’agisse d’un plan B d’envergure, englobant le NGF, et le MGCS.
    Pour ce dernier KMW devrait se tenir aux côtés de Nexter, l’avenir de cette entreprise familiale de renom n’est plus en Allemagne où son rachat par Rheinmetall l’attend, mais dans KNDS, ou tout son talent est reconnu.
    Et je dois dire que je serais assez content de voir KNDS écrit sur toutes les usines de ce groupe en Allemagne!
    Je serais assez content qu’avant même la création d’un premier char lourd, nos amis Indiens s’y intéressent, ainsi que les EAU, les Saoudiens, etc…
    Le monde veut renouveler ses chars et son artillerie… fonçons!
    Le monde veut renouveler son aviation… fonçons!
    Le monde veut que tous leurs matériels soient connectés entre eux façon SCORPION… fonçons! Et MERDE aux frugaux, et à l’administration américaine. On ne manque pas de satellites en France, on peut « Scorpioniser »tous nos clients.

    • fabrice dit :

      SCORPION n’est pas que franco français. La « connection des matériels entre eux façon SCORPION » ça existe depuis 20 ans…Ailleurs.

      • Jack dit :

        Bah… Dassault fabrique des avions de combat depuis plus de 100 ans alors certain pays situés… ailleurs sont incapables d’en concevoir 😉

        • fabrice dit :

          Ailleurs ils en conçoivent et même sans pilote…D’ailleurs Marcel Bloch dit Dassault (nom de résistant) c’est comme Sunak pour certains commentateurs…D’ailleurs pour Pétain, le héros de certains ici, ce n’était pas vraiment un « Français »…
          Pour revenir au sujet, la France, en prenant pour exemple d’ailleurs la Turquie, ferait mieux d’ajuster sa diplomatie, au lieu de chercher des conflits inutiles, avec des pays utiles pour améliorer sa défense.
          http://french.peopledaily.com.cn/International/n3/2022/1028/c31356-10164430.html
          On compte faire des partenariats de défense avec la Palestine et le Liban ? Les deux causes perdues que s’échine notre diplomatie à soutenir.
          Prenez la liste des 50 plus grandes compagnies mondiales de défense et regardez à quels Etats elles appartiennent…

          • Lothringer dit :

            La Palestine, c’est l’actuel Israël, n’est ce pas ?
            Pour rappel, Golda Meir, avait sous la période du mandat anglais un passeport palestinien.
            (en fait la Palestine , c’est le pays des Philistins, c’est à dire la bande de Gaza).

      • Tintinophile dit :

        Connexion en français, pas « connection » (c’est de l’anglais).

    • RasLeBol dit :

      @Carin: « J’attends donc la très prochaine déclaration du président entouré de son ministre des armées, du CEMA, et d’Eric TRAPPIER, devant un parterre de professionnels militaires et civils de la BITD, dans la salle de réception de l’Élysée ou carrément dans les ors de Versailles. »
      ça sort d’où ça histoire de déclaration, pourriez-vous développer SVP, j’en peux plus de cette épisode à rebondissement, ça devient pénible cette affaire avec les têtons, qu’on en finisse une bonne fois pour toute!

      • Czar dit :

        ça sort de sa tronche de mythonnarbo, faut pas tout prendre au sérieux je vois mal un tel retournement après les déclarations de lecornu il y a trois semaines et l’annonce d’un quasi-accord sur la nouvelle phase entre Dassault et Airbus DS

      • Valentine dit :

        « cette affaire avec les têtons »
        Qu’est ce que vous avez contre les tétons ?
        Moi j’aime bien les affaires avec les tétons.

  18. Momo dit :

    Peu de gens en France imagine la pauvreté de l’anglais moyen et le délabrement calamiteux des infrastructures et du pays en général.
    Seuls ceux qui vivent en Ile de France peuvent en avoir une idée sur les infrastructures, la crasse et l’insécurité. Et encore le niveau des allocs est 5 fois celui des anglais.
    Après les faste de l’enterrement royal les calamités de l’apocalypse version moderne continuent de toucher le Royaume Uni.
    Macron (mais saura-t-il en jouer? C’est pas évident vu son aveuglement) a un gros coup à faire avec Sunak qui en plus, en tant qu’Indien et Hindouiste, n’a que faire du passé et de la grandeur de l’Angleterre. Probablement au contraire même s’il ne l’avouera jamais.
    Et en bonus existentiel cela ramènera sholtz au niveau du péteux qu’il est en réalité.

    • fabrice dit :

      Eh ben dis donc, beau préjugé sur Sunak. je vous rappelle que le chantre de la grandeur de l’Angleterre et le plus efficace de tous les 1er ministres anglais depuis W Pitt a été Disraéli. Un juif originaire de la Méditerranée. Parfois il faut être adopté par un pays pour l’aimer.

      • philbeau dit :

        Z’êtes lassant fabrice , presque autant que l’extrême gauche racialiste . Disraeli n’était pas originaire de la Méditérrannée , et son père avait abandonné le judaîsme . Pourriez être un peu honnête , même sur ces questions .

      • Czar dit :

        et tu détermines sur quels critères objectifs son efficacité proclamée (je veux dire plus objectifs que son caractère de péritomisé) ?

      • Momo dit :

        Sacré fabrice, un peu faisandé sur ce coup là! Parce que faire la pub pour ton club de vacance préféré en déformant le sujet est pas top.
        Etre Indien et Hindouiste est donc une insulte pour toi, c’est très regrettable, mais cela ne l’est pas pour moi bien au contraire.
        Sunak ne renie rien de ses racines et il a l’intelligence normale de s’intégrer, particulièrement bien, dans le pays qui l’a accueilli. Les deux sont parfaitement compatibles mais pas sûr que tu vois exactement ce que cela veut dire.
        Malheureusement il y en a beaucoup, beaucoup, qui comme toi ne voient pas bien -_-

      • Courmaceul dit :

        je m’empresse de vous rassurer: vous êtes parfaitement intégré dans le régime de Poutine.

        Il n’empêche que la branche russe des juifs est « légèrement » pourri. Vous n’êtes pas sans savoir qu’au Congrès Juif Mondial, c’est la grande chute.

        Pour les losers, une seule sentence: la chasse d’eau.

  19. ONERESQUE dit :

    Avant de tirer de quelques « plans sur la Comète » d’une nouvelle potentielle « entente cordiale », il faut mettre en contexte les ressorts politico-industriels :
    1 > Sunak reste un partisan farouche du Brexit appuyé par les puissants lobbies de la City ( 28% du PIB UK ), ancré dans un libéralisme de marché financier et partisan donc d’une orthodoxie budgétaire qui ne laissera pas filer les budgets militaires UK malgré tous les fantasmes…HORS, les besoins Royal Navy, AWACS et forces terrestres exsangues SONT déjà ÉNORMES !!!

    2 > La coopé sur le SCAF avion connaît des rebondissements récents assez étranges vers un accord Phase 1B, précipités sans doute par les perspectives alarmantes de récession allemande et le poids très pénalisant du plan massif de soutien Scholz à 200 milliards, qui se surajoute aux 100 Md€ d’urgence redressement minima Bundeswehr

    3 > BAE, encore plus qu’ AIRBUS DS Manching, s’accroche becs et ongles à l’obsession de conserver le know-how jet fighter pour les équipes de Wharton et BAE a trouvé dans les japonais des alliés riches qui convergent vers la MÊME CONFIG aérodynamique que Dassault et que le TEMPEST, dont les premiers mock-up, n’étaient que des miroirs aux alouettes…Donc, BAE n’a plus besoin de SAAB et se contentera de donner des restes à LEONARDO qui va se charger de l’EW et des radars X-C distribués. IL N’Y A PLUS DE PLACE pour Lancaster House sur le NGF…..cible ratée à cause du BREXIT = référendum idiot de BLAIR + effets dévastateurs de la puissance médiatique des lobbystes anglais Murdoch-milliardaires-City tournée vers l’Arabie heureuse….

    DONC, DONC, malgré toutes les vacheries sévères d’outre-Rhin que Macron s’est coltiné jusqu’à la lie du calice ces derniers temps et qui, en tant qu’ « actes » – « preuves de désamour » nous font comprendre notre véritable statut européen de surendetté e, maintenant, « nouveau dindon de la farce » , nous n’avons pas de SUBSTANCE concrète sur laquelle coopérer avec le Royaume-Uni à part les missiles FMAN-FMC qui urgent aussi …………Pour l’Allemagne, son jeu assez pernicieux de dévalorisation tacite de la France ( très agressif ), qui s’appuyait sur notre faiblesse de déficit de la balance commerciale FACE à leurs KOLOSSAUX excédents……pourrait ne pas durer aussi longtemps que çà quand le Gaz va manquer au Printemps et qu’il faudra rouvrir les carrières de Lignite……

    • Momo dit :

      Sorry but there is quite a number of issues in the picture you give of the UK.
      It does not match at all with the actual situation of BAE and Blair has nothing to do with the brexit.
      Voting on brexit was David cameron’s paramount fault. Blair is crap but do not need that.
      By the way, Airbus Gmbh has no know-how regarding complete jet fighter design and prototyping.
      This is why they do whatever they can to bleed Dassault.
      Finally BAE and UK gov do need to get more partners to possibly fiinish tempest or similar nextgen fighter. No money and no US assistance, that is for sure.

    • Lado dit :

      Pas d’accord la City et toute la région de Londres sont très hostile au Brexit
      Le ressort du Brexit est l’alliance des nostalgiques et des laissés pour compte du N de l’angleterre (anciennr terre de G , red wall) hostiles a l’immigration (beaucoup) et à Bruxelles. Mr Farage, un Asselineau avec du talent, qui a mené avec les Brexiters une campagne de mensonges éhontés face à des politiciens médiocres (les milliars d’Euros versés à l’ EU qui manque au systeme de santé en perdition ! (la France avec tous ses pb est enviées).. Singapour sur Tamise..! les banques ont surtout déménagé à Dublin ou à Paris , Amstedam ou Francfort..Les accord de libre échanges avec les US ou le Japon? (ils préfèrent l’EU ..étonnant non!)
      Sur le fond comme le dit plus haut Momo on ne rend pas bien compte en France du délabrement des infrastructures , de l’industrie, de la formation non élitiste, et même de l’espérance de vie dès que l’on sort de Londres? C’est à bien des égards une fantastique has been

      • Momo dit :

        So you know.
        What a pity…

      • Czar dit :

        vision très superficielle ça désigne la masse des votants, pas ceux qui ont initié le projet dans l’idée d’en faire un singapour-sur-tamise, un turbo-néo-thatchérisme revisité la City n’est pas univoque il y az une solide tradition euro-sceptique dans les milieux financiers, surtout lorsque l’UE a commencé à avoir une dimension plus politique que juste libre-échangiste

    • Conjonction dit :

      Conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car.
      Or, pas hors.
      OR, les besoins Royal Navy. Pas « HORS, les besoins Royal Navy ».
      Merci

  20. Spock dit :

    La coopération avec les Brits, c’est toujours la même chose : tous les 10 ans on remet le couvert (FCAS, porte-avions), et à chaque fois ils nous font cocus : ils prennent les technologies qui les intéressent avant de filer à l’anglaise.

    • et v'lan passe moi l'éponge dit :

      Pourtant il y a eu de brillante coopération Franco/Anglaise, dans le domaine des hélicoptères qui ont donné la Gazelle, le Puma le Lynx , les missiles Exocet, les moteurs comme le RTM322, l’Adour et j’en oublie…

  21. Spock dit :

    Avec les Allemands, c’est pire : règle de base,
    « la France est soutenue par l’Allemagne comme le pendu est soutenu par la corde ».

  22. beber dit :

    Compte tenu des diverses réflexions et rappels historiques rappelés ici sur nos partenariats Anglais et Allemands, je vois, malheureusement, autant de soucis à prévoir avec l’un comme l’autre dans une association dans des projets d’envergure.

  23. beber dit :

    Globalement la France semble toujours jouer la loyauté (et la naïveté) dans les accords économiques et militaires, alors que nos voisins jouent uniquement leur intérêts avec des coups tordus sans aucuns scrupules .
    Quand on ne joue pas contre notre camp…

  24. Yrr dit :

    Excusez-moi mais : Pour ce qui est du matériel, Dassault s’en sort très bien tout seul, de même que nos autres fabriquants jusqu’à ce que les politiques leur aient imposé des « coopérations » qui ne sont que des contraintes énergivores et chronovores.
    Un peu plus de budget maintenant que tout le monde est d’accord suite à la récente actualité, et nous sommes capables de faire mieux et surtout plus vite tout seul, sans perdre 10 ans sur chaque programme à trouver un compromis boiteux pour satisfaire les besoins disparates de quelques partenaires pas toujours bien inspirés. Pour ce qui est des manoeuvres et opérations militaires, c’est forcément pour atteindre des buts politiques, et ceux de la France ne coïncident que rarement avec ceux de l’Allemagne ou de l’Angleterre.

  25. Raymond75 dit :

    La collaboration entre deux pays en ruine est riche d’avenir …

    • Guillotin dit :

      @Raymond75 : effectivement, une association des losers ouest-européens, ça aurait de la gueule ..; ça pourrait leur donner l’impression d’exister, éventuellement, si on y ajoutait cependant les armées irlandaises, islandaises voire portugaises, ce qui serait vraiment le summum !

      • lgbtqi+ dit :

        En Corée du Nord, la population gratte toujours le sol pour trouver des protéines sous forme de vers de terre, pendant que l’unique obèse du pays se gave ?

        Vous nous parlez de l’économie de winner de la poutinie ? de son pib ?

    • Parallélépipède dit :

      Ben alors, Raymond, on réalise avec amertume où les délires 68ards ont conduit la France ?

  26. albert dit :

    Les anglais ont toujours été de très bons partenaires industriels en terme de défense mais aussi aviation. On a fait de belles choses avec eux (Concorde, Jaguar, Airbus, Lynx, etc) et ils sont très compétents dans ce domaine. On devrait clairement lacher les allemands qui sont des partenaires insupportables qui ne pensent à leurs propres intérets et bloquent tout projet où ils n’ont pas l’avantage.
    On a trop longtemps cédé aux lobbying pro allemand et pro européen, on a voulu sanctionner les anglais pour le Brexit et on a fait les mauvais choix, ça nous coute cher. Revenons vers les anglais pour la défense, on fera de très belles choses ensemble d’autant qu’on se retrouve souvent sur le terrain en opex. Travailler avec les allemands est devenu impossible.

  27. Mathieu dit :

    Très très bien, les Anglais sont les meilleurs partenaires que l’on puisse avoir en Europe.
    On a presque la même vision des choses que ce soit opérationnel et industriel.

  28. Thierry HENRY dit :

    Faisons en sorte de n’avoir à compter ni sur les allemands, ni sur les anglais, ni sur les italiens, ni sur les maliens… Sur personne, en fait.

  29. Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

    Ce qui devient épuisant en lisant ce forum, c’est qu’en écoutant certains jusqu’au bout de leur logique digne de la cour de récréation, on serait vite en guerre avec l’Allemagne, l’Angleterre, les USA et j’en passe ! En suivant donc ces braves gens on reviendrait vite à la guerre de 100 ans, la guerre de 7 ans, 14/18 et 39/45 …
    PFFF ça devient juste vraiment lassant …

    • Momo dit :

      Ce serait bien que tellement lassé tu nous fiches la paix…
      Adieu

    • Czar dit :

      il est temps que tu nous quitte. Vivre enfin ton rêve More-Ricain

    • lgbtqi+ dit :

      Et ce sont, la plupart du temps, ceux qui encensent la poutinie.

      C’est cohérent : tout ce qui peut affaiblir la France et diviser l’Europe répond aux besoins fondamentaux de leur maître.

      Mais vu leur niveau, qui leur permet juste de reprendre et de diffuser la parole du kremlin / kgb / fsb, ils ne se rendent pas compte de leur répétitivité et de son effet vomitif.

    • Courmaceul dit :

      Entretenir la désunion de l’Occident sert les intérêts de leurs maitres.

    • ScopeWizard dit :

      @Souvenirs

      Enlève l’ UE de l’ équation , et tu y es déjà en guerre .

      La guerre ce n’ est pas que se taper sur la gueule en s’ entretuant et se cassant tout histoire d’ agrandir son terrain en piquant celui des voisins , c’ est aussi une guerre économique , culturelle , financière , industrielle , etc….

      Pourquoi l’ UE et pourquoi autant de facilité à nous faire la guerre entre Français , Anglais , et Allemands dès lors que nous entrons dans l’ ère industrielle ?

      Indice : ressources liées au charbon , donc à l’ acier….puis éventuellement CECA qui n’ était pas qu’ une communauté ayant valeur de symbole….

  30. Patrick, de Belgique dit :

    En matière de défense, si je dois choisir entre deux égoïsmes, l’anglais ou l’allemand, je préfère l’anglais, c’est à dire la GB, malgré les mauvais tours qu’elle nous joue parfois! Et aussi, voir du côté des pays latins, même si ce sont des concurrents potentiels, nous devons tenter d’exploiter nos possibilités communes car nous avons quand même une culture commune, au-delà des égos et des intérêts nationaux; ce qui reviendrait à la fin à opter pour une sorte de stratégie périphérique vis-à-vis d’une Allemagne rêvant peut-être à une sorte de nouvelle Mitteleuropa dont elle se servirait pour contrôler économiquement et politiquement l’ensemble de l’Europe; j’ai personnellement regretté le départ de la GB de l’UE, car justement elle était un obstacle à la dissolution institutionnelle des états dans une Europe fédérale dont on voit bien qui serait le gagnant, mais aujourd’hui, les choses étant ce qu’elles sont, c’est par le biais de la défense que nous pouvons encore coopérer vraiment avec les Britanniques et maintenir une marge de manoeuvre vis-à-vis d’une UE qui pourrait vite devenir étouffante, tant pour les institutions françaises que pour l’économie en général et l’industrie d’armement en particulier. On va me dire que la GB traverse une crise, et alors ! En Italie aussi, il y a des problèmes, et en France tout va bien ? C’est vrai, tout le monde n’a pas la chance de vivre en Belgique où on est resté un an et demi sans gouvernement et où en définitive, on ne s’en est pas porté plus mal !

  31. Valerianf dit :

    La France est en manque de matériel nouvel génération, notamment un chasseur et un char lourd.
    Les Allemands veulent clairement éliminer l’industrie de défense française, rêvant jusqu’à l’interdiction d’exportation sous contrôle de l’Europe.
    https://www.latribune.fr/opinions/le-piege-allemand-se-referme-sur-l-exportation-francaise-d-armement-937664.html
    Il faut que la France se réveille et trouve de nouveaux partenaires.
    Les Anglais l’ont été par le passé et ils ont des compétences techniques.
    Rien n’empêche de discuter et d’essayer de mettre en commun de la technologie avec les Anglais.
    Mais arrêtons de perdre notre temps avec les Allemands.
    Le Président Macron en est-il capable?

  32. vrai_chasseur dit :

    2 éléments essentiels font que France et UK ont intérêt à se rapprocher pour la défense :
    – Durant les négociations du brexit on a discuté de tout entre l’UE et le Royaume-Uni…. sauf de défense. Le sujet défense a été éludé pendant 6 ans, or il est maintenant au beau milieu de la table, par la force des événements. Comme disait avec un brin d’amertume le First Sea Lord britannique à l’issue d’une rencontre au sommet entre E. Macron et Boris Johnson : « ils ont discuté de licences de pêche. »
    Le brexit ne change rien à la réalité géopolitique internationale du Royaume-Uni. Le Royaume-Uni va devoir rechercher des alliances durables avec ses voisins immédiats et la France est le voisin privilégié avec qui est elle a appris à travailler. Les pays scandinaves seront également dans la démarche. Les militaires anglais ont absolument tenu à faire survivre au brexit les accords de Lancaster House avec la France, contre leur propres politiciens. Ils ont eu raison.
    – Le pivot Asie-Pacifique des USA et son corollaire, la moindre importance de l’Europe vue de Washington, n’est pas une lubie momentanée. Initiée sous les démocrates elle a été poursuivie par les républicains, puis à nouveau par les démocrates : cette tendance de fond est là et va durer. mettant fin à l’ère politique de George H W Bush, c’est-à-dire le temps où toute initiative d’autonomie européenne était plus ou moins torpillée par l’administration américaine avec l’aide du Cheval de Troie britannique. Aujourd’hui les USA recherchent des alliances en réseau ‘multi-noeuds’, via différents groupes (QUAD, etc) où les britanniques ne sont plus « l’allié privilégié ». Qu’on ne s’y trompe pas, AUKUS par exemple c’est USA-Australie, les britanniques tiennent simplement la chandelle. Si on veut être caricatural, ce n’est plus complètement l’OTAN seule que Washington a en tête mais l’OTASE l’Alliance Asie du Sud-Est et d’autres alliances. Caricatural bien sûr, mais les britanniques s’en sont évidemment rendu compte. Que diraient-ils, de même que bon nombre de pays d’UE, si tout à coup les USA disaient : « bon les européens vous vous démerdez maintenant, je m’occupe de la Chine. »
    L’intérêt stratégique mutuel d’un rapprochement France / Royaume-Uni est certain. Il dépasse même le seul sujet défense. Il touche aussi l’énergie, par exemple. Liz Truss a laissé un seul héritage de ses 44 jours de mandat : faire passer l’idée au sein des parlementaires que le nucléaire français était une bonne solution pour l’énergie.
    Reste à voir comment ce rapprochement va se concrétiser.

    • Czar dit :

      « Le brexit ne change rien à la réalité géopolitique internationale du Royaume-Uni.  »

      si. le compte à rebours de la réunification irlandaise est enclenché (victoire du sinn Fein) et une fois ce premier pas admis, l’Ecosse retrouvera sa souveraineté (avec d’ailleurs la question de Faslane)

      le royaume-uni résiduel (les gallois ne partiront jamais) n’aura ni les mêmes moyens ni les mêmes ambitions, et sans doute plus la même vision.

  33. vno dit :

    mirage III B modifié pour simuler concorde afin de simuler son pilotage et son domaine de vol peut-etre ?