CNES : Un « bail à construction » pour le futur centre opérationnel du commandement de l’Espace a été signé

Quand il fut créé, en septembre 2019, le Commandement de l’Espace [CDE] s’était installé provisoirement dans des locaux du Centre national des études spatiales [CNES], à Toulouse, faute de pouvoir disposer de ses propres installations pour accueillir ses 220 militaires.

Il était alors question de construire, au milieu de « l’écosystème » spatial français et d’ici à 2025, un centre opérationnel devant notamment regrouper le Centre militaire d’observation par satellites [CMOS] 1/92 Bourgogne et le Centre opérationnel de surveillance militaire des objets spatiaux [COSMOS].

« Ce sera un projet ambitieux qui implique la création de nouvelles infrastructures ainsi que le développement de moyens techniques modernes tels que le traitement massif de données, l’aide à la décision par l’intelligence artificielle, la réalité augmentée, la connectivité, etc. Ce centre devrait accueillir le personnel du CNES mais également es partenaires industriels et commerciaux », avait alors expliqué le général Michel Friedling, alors à la tête du CDE.

Ce projet va pouvoir enfin voir le jour… En effet, ce 24 octobre, un « bail à construction », d’une durée de quarante ans, a été signé afin de faire sortir de terre non seulement le futur bâtiment du Commandement de l’Espace mais aussi celui qui accueillera le Centre d’excellence Otan [COE] pour le domaine spatial.

« La parcelle retenue par le ministère des Armées en juillet 2021 pour y implanter le bâtiment du CDE se situe sur le site du Centre spatial toulousain du CNES, au cœur de l’écosystème spatial français et européen afin de maximiser les synergies avec ce dernier. L’infrastructure prévue permettra d’accueillir à terme un effectif d’environ 500 personnes. Le second bâtiment, destiné à accueillir le COE pour le domaine spatial, sera construit à proximité immédiate de celui du CDE et pourra accueillir une cinquantaine de permanents français et étrangers », précise l’armée de l’Air & de l’Espace.

D’après les explications du site spécialisé LegalPlace, dans le cas d’un bail à construction, le preneur s’engage à construire et/ou à améliorer des édifices sur le terrain du propriétaire. « Il s’engage également à les conserver en bon état ainsi qu’à supporter l’intégralité des charges et des réparations sur toute la durée du bail. Le locataire est ainsi propriétaire des constructions pendant cette période, puis c’est le bailleur qui en devient propriétaire une fois le bail arrivé à son terme, ce qui lui permet de profiter de toutes les améliorations réalisées », avance-t-il.

« Je souhaite saluer la mobilisation des équipes de l’armée de l’Air et de l’Espace, du Service d’infrastructure de la Défense [SID] et du CNES qui ont permis de franchir, dans les délais impartis, cette étape essentielle dans la concrétisation de notre futur Centre des opérations spatiales militaires à Toulouse », a commenté le général Philippe Adam, l’actuel commandant de l’Espace.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

45 contributions

  1. VinceToto dit :

    Ils ont l’air contents sur la photo même si cela doit être bien triste pour le CDE de ne pas être au Pentagone français, le Bazard.
    Toulouse c’est une ville de kékés et de kakous, ou le prix du mètre de pastis à doublé à cause du Métro, mais au moins ce n’est pas Paris.

    • Fabouze dit :

      super commentaire… très pondéré, ça apporte quoi a part une remarque désobligeante sans fondement…. on peut juger ici l intérêt de vos commentaires en général… enfin si c comble votre ego….

    • Seb dit :

      C’est bien la première fois qu’on me traite de keke et de kakou !!
      Vous n’avez pas du fréquenter les bonnes personnes à Toulouse et c’est dommage…

      • VinceToto dit :

        Si, si, notamment des Toulousains (CNES, CNRS, Météo France, Airbus, Latécoère, etc., etc.) et c’est ce qu’ils disaient de l’évolution de Toulouse. Mais si vous ne vous en rendez pas compte, c’est que …

  2. FJAG dit :

    La leçon n’a pas été retenue : A moins qu’ils n’aient trouvé une formule magique, dans ce genre de contrat, chaque fois que le locataire demande un aménagement, et ils sont inévitables compte tenu de leurs durées, le bailleur à la possibilité de renégocier le contrat à la hausse…
    Comme Louis XIV accordant une rente.

    • dp dit :

      Oui mal compris, c’est un bail à construction, pas un partenariat public privé. Le bâtiment reviendra au bailleur, le CNES dans 40 ans.

      • Tulio dit :

        40 ans ! C’est bien long pour un bail à construction !

      • FJAG dit :

        Oui, le CNES est propriétaire du terrain, et mandate une entreprise privée qui va construire dessus à ses propres frais un bâtiment qu’elle louera au CNES. Au bout de 40 ans, le CNES deviendra propriétaire du tout, d’ici là, il payera un loyer pour le bâtit (et non le terrain, dont il est resté propriétaire), lequel permettra à l’entreprise de rembourser les emprunt qu’elle à fait, à des taux bien plus élevés que ceux qu’aurait obtenu l’état, et de faire sa marge bénéficiaire.

        Et pendant 40 ans, sauf à avoir incroyablement bien bordé le contrat, chaque aménagement dont aura besoin le CNES fera l’objet d’un avenant auprès d’une entreprise privé en situation de monopole.

        • FJAG dit :

          Bon, je dénonce ma propre erreur, d’après l’article d’Air & Cosmos, plus clair :
          Le CNES est propriétaire, et le locataire est le Ministère des Armées.

          On est pas simple, quand même : En arriver à passer un bail entre le public et le public…

    • dp dit :

      C’est un bail à construction, pas un partenariat public privé

    • Czar dit :

      quel est le problème ? le CNES est un organisme public lui aussi.

    • Haha dit :

      Tu penses que le CNES Centre national d’études spatiales (établissement public à caractère industriel et commercial) va essayer de grater de la tunasse sur le dos du Commandement de l’Espace [CDE] ?

  3. xorminet dit :

    Donc dans 40 ans le bâtiment appartiendra au constructeur?
    J’espère que j’ai mal compris.

    • beber dit :

      Plutôt au propriétaire (le CNES)

    • df dit :

      Non l’armée va construire les bâtiments a ses frais sur un terrain qui ne lui appartient pas. Elle payera un loyer pour ça. Dans 40 ans c’est le propriétaire du terrain qui va récupérer la propriété du bâtiment. 😉

      • Tulio dit :

        Le loyer du terrain sera forcément symbolique puisque la contrepartie est la construction de l’immeuble.

        • df dit :

          Pour avoir travaillé sur des baux à construction, elle n’est pas du tout symbolique…surtout si tu récupères un bâtiment que dans 40 ans!!! Apres ça reste moindre qu’un loyer « commercial » classique.

    • Haha dit :

      Oui tu as mal compris, c’est un contrat entre le CNES Centre national d’études spatiales (établissement public à caractère industriel et commercial) et le Commandement de l’Espace [CDE] pour le terrain, pour l’instant il n’est pas fait mention de qui va construire le bâtiment.
      Mais bon c’est pas impossible que les contribuable se fasse encore baiser avec un contract type Balard, je suppose que tu pensais a ca 🙂

      • Tulio dit :

        C’est très clair, c’est le preneur, le CDE, qui construit le bâtiment, évidemment et le loyer du terrain devrait être symbolique. En contrepartie, le CNES récupèrera le tout à la fin du bail., ça s’appelle un bail à construction.

  4. Patrico dit :

    C est une trés bonne chose que le CDE est enfin ses propres batiments et surtout son propre hyper Matos de surveillance du Space! c est avec grand retard certes mais c est indispensable et cela va faire évoluer et découvrir en Grand à nos chers Militaires, le monde qui circule à tous les « étages »au dessus de nos territoires! par contre le cadeau fait à l Otan qui va pouvoir s installer mitoyennement et ainsi pouvoir puiser dans nos données ultra sensibles c est tellement gentils !!! merci a Tous !

  5. farragut dit :

    Curieux, je pensais que le NATO Space Force Command Center avait été installé par Donald Trump à Ramstein, en Allemagne.
    https://www.defensenews.com/global/europe/2020/10/20/ramstein-air-base-to-host-new-nato-space-center/
    https://www.stripes.com/theaters/europe/ramstein-air-base-to-house-new-nato-space-center-1.649112
    https://www.nato.int/cps/en/natohq/official_texts_190862.htm

    Ce qui est cohérent avec la décision de Olaf Scholz de faire de l’Allemagne le centre « européen » de défense antimissile pour l’ensemble des pays « européens » (du Nord).
    http://www.opex360.com/2022/10/13/plusieurs-pays-de-lotan-rejoignent-le-bouclier-anti-aerien-europeen-propose-par-lallemagne/
    Est-ce à dire que la France veut « doublonner » Ramstein pour les pays « européens » du Sud ? 😉

    • fabrice dit :

      Non, le partenariat que veut faire l’Allemagne (et les 20 autres pays) est essentiellement avec Israël et les USA, au moins dans un 1er temps.
      La France compte demandé de l’aide aux hyper compétents exceptionnels, chances pour la Galaxie et au delà, centres de recherches libanais et algériens…
      Rome et Madrid rigolent…

      • L'Alacrite dit :

        La France et l’Italie disposent déjà d’une solution dans le domaine ABM, elle s’appelle SAMP/T. Ce système a été développé (et continue d’être développé) sur fonds propres, sans ponctions sur les budgets militaires d’autrui ; à titre indicatif, le contribuable américain finance jusqu’à 80% du programme Arrow.

        Washington a d’ailleurs récemment rappelé qui était le patron, mettant en exergue les évidents liens de dépendance dont certains (((commerciaux))) un peu trop zélés pensaient s’affranchir : https://www.israeltoday.co.il/read/us-holding-up-sale-of-israeli-missile-shield-to-germany/

  6. Dambrugeac dit :

    cadeaux incroyables faits à l’Otan au cœur de notre service d’armée spatiale. Les yeux ébahis du gamin devant les lumières des USA et de leurs alliés ennivre celui qui devrait privilégier et défendre les intérêts de sa patrie !

  7. Mario 1114 dit :

    @patrico : par contre le cadeau fait à l Otan qui va pouvoir s installer mitoyennement et ainsi pouvoir puiser dans nos données ultra sensibles c est tellement gentil (s) …

    Vous venez de (re)découvrir l’eau chaude !

    http://www.opex360.com/2021/06/26/espace-la-cooperation-franco-americaine-passera-par-des-operations-communes-et-lechange-dofficiers/

    Le systéme Graves :

    https://www.onera.fr/fr/actualites/1er-systeme-europeen-de-veille-spatiale-graves

    Concernant la surveillance du territoire :

    https://www.spacesecurity.info/quest-ce-que-le-grand-commandement-de-lespace-cde-cree-par-la-france-pour-la-defense-de-lespace/

    http://www.opex360.com/2021/11/15/thales-devoile-un-nouveau-radar-de-surveillance-aerienne-aux-capacites-de-traitement-cinq-fois-plus-elevees/

    Bonne continuation a tous/toutes !

  8. une seule chose ,qui fournit les programmes d’installations??

  9. Hubisan dit :

    Dans 40 ans tous les batiments et infarstructures appartiendront au proprietaire du terrain.
    Quel est le nom de ce proprietaire?
    Quel propriétaire autre que l’Etat Français peut il etre legitime a posséder ces infrastructures du futur?
    Depuis quand l’Etat Français construit il chez les autres?
    Est ce l’Europe qui possede le foncier?
    Incroyable aussi une telle com, comme une provoc, disant l’Etat Français construit chez un autre et on ne vous dit pas qui! et on attend de voir si il y a une reaction…
    Incroyable.

    • Czar dit :

      effectivement, incroyable de voir un jacky qui part en mode automatique parce qu’il est trop con pour comprendre l’article du premier coup et tropfainéant pour le relire une seconde fois histoire de voir la lumière. le terrain c’est au CNES qu’il appartient, foutix, ça reste la Frônce (trois couleurs un drapoooô) relâche la pression artétrielle les hôpitaux saturent avec la 14ème vague de covid exterminator qui approche maintenant que la guerre en ukraine va faire la pause d’hiver

    • Dubitatif dit :

      Je n’arrive pas à savoir si vous vous indignez à l’idée que cette infrastructure puisse à terme éventuellement revenir à une entité non-nationale ou si vous récriminez contre l’auteur de l’article qui aurait sciemment rédigé un texte laissant entendre que cette infrastructure puisse être au final récupérée par un acteur étranger afin de donner aux nombreux commentateurs anti-U.E. de ce blog une nouvelle occasion de se lâcher.

    • Patrico dit :

      et oui tout a fait d accords surtout quand on entend dans les régions et au niveau des Experts de l Etat qu il y a des millers d hectares de terres et batiments de l administration et de l Armée en quasi friche et qui devrait etre vendu aux collectivités pour construire et aux domaines! !!
      Des questions? a suivre. MERCI thank you a Tous !

  10. Guillotin dit :

    Un centre particulièrement sensible sera donc construit dans un secteur très urbanisé et très peuplé, avec toutes les interférences de tous ordres imaginables, et une facilité extrème pour toute entité étrangère éventuellement malveillante, de s’installer, vivre, recruter , implanter des sociétés bidon proches pour surveiller etc .. ayons une pensée émue pour nos chères étudiantes chinoises ( si populaires ici ) qui ne vont pas tarder à venir s’inscrire en masse dans les universités toulousaines, et qui seront de futures mariées par régiments entiers !
    Je suis étonné d’être le premier à évoquer cet aspect des choses ! mais où donc est passée la brigade anticocos habituelle ?

    • reglab dit :

      effectivement le choix geographique est quelque peu choquant pour un site ultra sensible

    • Bravo Charlie dit :

      ce problème de l’infiltration malveillante chinoise est connue depuis un moment mais les politiques ne semblent pas réagir.

      Peut-être espèrent-t-ils une démocratisation de l’ethnie han à notre contact…

      Je ne peux à nouveau que recommander l’excellent rapport de l’Inserm qui fait toute la lumière sur la RPC :

      https://www.irsem.fr/rapport.html

    • Fabouze dit :

      mais vous connaissez le site au moins? ou bien comme d habitude vous ecrivez juste pour occuper le terrain ? il y a déjà sur ce site bcp de centres de commande pour nos satellites militaires… de nombreux sites militaires .. et aussi a proximité Airbus, Thalès, astrium etc… je peux vous assurer que c est une zone industrielle sécurisée… ça ne changera pas grand chose… et les chinois sont sûrement déjà la… si vos délires sont exactes…

      • Guillotin dit :

        @ Fabouze : excusez-moi ! mes délires ? c’est pas moi qui écris régulièrment sur les étudiantes chinoise et les implantations chinoises ici et là près de sites sensibles ! vous vous trompez d’adresse ! voyez plutôt auprès des commentateurs réguliers ici qui répétent en boucle ces histoires ..
        Je n’occupe pas le terrain non plus ; à raison de 1 commentaire en moyenne sur 10 articles proposés ! là aussi vous confondez avec certains qui font des tartines sur tout et sur rien. maintenant il va falloir se calmer !

        • Parkinson dit :

          « Je n’occupe pas le terrain non plus ; à raison de 1 commentaire en moyenne sur 10 articles proposés ! »

          Alors, c’est officiel, G. ne sait pas compter.
          Ou bien il perd la mémoire.
          Parce que, non, il n’est pas de mauvaise foi. Pas G, quand même.

          J’ai jamais tué d’chats
          Ou alors y’a longtemps
          Ou bien j’ai oublié
          Ou ils sentaient pas bon
          (Brel – Ces gens là)

  11. Gusgus dit :

    Oui, vous avez mal compris. Dans 40 ans, c’est le bailleur (en l’occurrence le CNES) qui sera propriétaire du bâtiment.

  12. Patrico dit :

    et oui tout a fait d accords surtout quand on entend dans les régions et au niveau des Experts de l Etat qu il y a des millers d hectares de terres et batiments de l administration et de l Armée en quasi friche et qui devrait etre vendu aux collectivités pour construire et aux domaines! !!
    Des questions? a suivre. MERCI thank you a Tous !

  13. Czar dit :

    On notera sans trop de surprise l’obsession de la fouench army à singer provincialement les logos ronds de la base permanente de son inspiration, sa promise ,sa dulcinée, son seul espoir https://abcpatches.com/product/united-states-space-command-patch/

    c’est pas comme s’il existait une forme de blason spécifiquement français : http://www.teitarc.com/wp-content/uploads/2013/05/Nouvelle-image.png

    évidemment quand on ne défend plus un pays et donc une Tradition mais des ‘Valeurs’©, censées de plus être universelles, ….

  14. Thierry le plus ancien dit :

    Les bétonneuses des amis élu français de la Russie sont déjà sur la ligne de départ pour fournir un ciment de qualité soviétique, avec des micros coulés dedans tel que cela se faisait pour construire des ambassades étrangère en URSS.

    Tout cela est d’une naïveté touchante, le bail de 40 ans est à peu près la durée de vie de ces micros et capteurs coulé dans la masse.

    Si on pouvait tamiser un peu les élus trop complaisant avec vlad l’empaleur on aurait moins d’impureté dans le béton. déjà que Lafarge c’était la fête avec l’état islamique, le lobby des taupes dans ce milieu là me parait quelque peu excessif par rapport à la moyenne, va falloir sortir les tapettes.