À cause de l’inflation, Berlin pourrait revoir ses ambitions militaires à la baisse

Peu après le début de la guerre en Ukraine, et au-delà de son intention de porter les dépenses militaires de son pays à 2% du PIB, le chancelier allemand, Olaf Scholz, avait annoncé la création d’un fonds spécial doté de 100 milliards d’euros pour remédier aux déficits capacitaires de la Bundeswehr [forces armées fédérales allemandes, ndlr].

Puis, en mai dernier les députés allemands se sont mis d’accord pour contourner les règles budgétaires incrites dans la Loi fondamentale, notamment celles relatives au « frein à l’endettement », ce fonds « spécial » devant être abondé par un supplément de dettes. Restait à voir comment la Bundeswehr allait utiliser ces ressources supplémentaires…

Selon un document du ministère allemand de la Défense, il était alors question de financer cinq blocs capacitaires : forces aériennes et capacités spatiales [40 milliards d’euros], commandement et contrôle [20 milliards], forces terrestres [16,6 milliards] et marine [20 milliards] et cohérence opérationnelle [c’est à dire, les petits équipements, pour plus de 2 milliards].

La liste des équipements que souhaite acquérir la Bundeswehr est un inventaire à la Prévert : chasseurs-bombardiers F-35A, hélicoptères CH-47 Chinook et H-145M, Eurofighter EF-2000 dédiés à la guerre électronique, avions de patrouille maritime P-8A Poseidon de plus, défense anti-missile projets DLBO [Digitalization of Land-Based Operations] et TAWAN [réseau étendu tactique], blindés Puma et Boxer, deux corvettes K130 ainsi que des sous-marins U212CD et des frégates F-126 supplémentaires, etc.

Depuis, seul un effort sur les petits équipements a été réalisé… Et aucune commande importante n’a été officialisée pour le moment. Ce qui inquiète d’ailleurs Marie-Agnes Strack-Zimmermann, la présidente de la commission de la Défense du Bundestag et dont le parti – le FDP – participe à la coalition gouvernementale emmenée par M. Scholz. « À ce jour, il n’y a pas de liste de projets concrets devant être financés par le fonds spécial. Cela doit changer rapidement. Je m’attends à ce que des décisions soient prises », a-t-elle confié au Süddeutsche Zeitung, le 20 octobre.

Et pour cause… Car tous les projets souhaités par la Bundeswehr ne pourront pas être financés, ce qui suppose des arbitrages difficiles. D’autant plus que l’inflation élevée et le dollar fort rendent plus coûteux l’achat de certains équipements.

Ainsi, selon un responsable de l’industrie allemande de l’armement, cité par le quotidien économique Handelsblatt, « pour répondre aux souhaits de la Bundeswehr, il faudrait 200 milliards d’euros ». Sans aller jusque-là, la Cour fédérale des comptes [Bundesrechnungshof] a déjà critiqué le fait que le montant total des dépenses prévues au titre de ce fond spécial dépassait largement les 100 milliards prévus..

En outre, certains programmes sont considérés comme intouchables. Ainsi, en est-il de l’achat de 35 F-35A, étant donné qu’il est essentiel à la participation allemande aux plans nucléaires de l’Otan. Celui des hélicoptères CH-47 Chinook ne devrait pas non plus être remis en cause, comme les projets en matière de défense aérienne, l’Allemagne étant à l’origine d’une initiative lancée dans le cadre de l’Otan dans ce domaine.

Or, les F-35A et les CH-47 Chinook étant de facture américaine, le faiblesse de l’euro par rapport au dollar rend leur achat mécaniquement plus onéreux… Ce qui réduit d’autant la marge de manoeuvre pour d’autres programmes.

En effet, dans le « devis » présenté en juillet à Berlin par l’administration américaine, les 35 F-35A étaient proposés au prix estimé de 8,4 milliards de dollars, soit 8,2 milliards d’euros à l’époque… et 8,52 milliards selon le taux de change actuel.

Aussi, et d’après Handelsblatt, la Deutsche Marine doit s’attendre à quelques déconvenues : par exemple, l’achat d’un nouveau lot de corvettes K130 serait menacé. De même que le remplacement des obusiers PzH2000 cédés à l’Ukraine. Enfin, l’acquisition de quinze Eurofighter EF-2000 de guerre électronique serait également dans la balance.

Sur ce point, l’allemand Hensoldt et l’israélien Rafael ont annoncé, le 18 octobre, avoir signé un accord de partenariat exclusif afin de proposer à la Luftwaffe une solution de guerre électronique à l’horizon 2028. Ainsi, il s’agirait d’associer les capacités de la nacelle « Sky Shield Escort Jammer » du second au système de brouillage « Kalaetron Attack » développé par le premier.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

162 contributions

    • Sempre en Davant dit :

      Après avoir pourri l’€drone ! Chapeau!

      Pour le reste RAS! Krieg ist ein racket nous nous pattrons chusqu’au dernier ukrainien!
      Ya c’est choli comme du Steppenwolf : https://youtu.be/qje0UuM8-OU The Pusher

    • Twisted dit :

      Si t’avais lu ne serait-ce que la première ligne de l’article tu saurais qu’ils les louent déjà

    • Thierry le plus ancien dit :

      lorsque l’armée ukrainienne arrivera dans Kherson il faut qu’ils utilisent des obus fumigène en grande quantité afin de créer un brouillard artificielle pendant que leurs combattant se répandront dans les rues face à un adversaire qui ne pourra ni voir ni tirer sauf au hasard.

      Cela n’est pas nouveau, cette méthode a été utilisé en 1918 pour rompre le système défensif allemand et enfin percer les réseaux de défense fortifiés, en combinaison avec l’effet de surprise, ainsi que les avions et les chars.

      repousser l’armée russe hors d’Ukraine c’est encore le meilleur moyen d’en finir avec des raids aériens de drone et missiles contre les infrastructures civils.

      Les fumigènes pourraient d’ailleurs aussi protéger les cibles fixe des drones qui ne pourront pas identifier leur objectif, cela a été utilisé pour protéger les usines allemande des raids aériens de B17, avec souvent du succès car un plafond nuageux bas ne permettait pas de bombarder si la cible n’était pas visible à l’oeil.

      Les drones c’est pareil, ils faut qu’ils voient la cible. Que l’on envoi du fumigène en quantité en Ukraine ! ça sera encore plus utile que les obus explosif.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « face à un adversaire qui ne pourra ni voir ni tirer sauf au hasard. » Euh….Oui, enfin le problème est que vous ne voyez plus grand chose non plus et si en plus le vent………….tourne!
        « repousser l’armée russe hors d’Ukraine c’est encore le meilleur moyen d’en finir avec des raids aériens de drone et missiles contre les infrastructures civils. » Ils les tirent à distance de sécurité, depuis leurs navires en mer Noire où de la « Rodina »
         » ne permettait pas de bombarder si la cible n’était pas visible à l’oeil. » Mais oui! Pour l’U.S.A.F. qui bombardait de jour déjà j’ai comme un doute néanmoins pouvez vous nous expliquer comment faisait la R.A.F. qui bombardait majoritairement de………………….nuit?
        « Que l’on envoi du fumigène en quantité en Ukraine !  » Ah l’enfumage…………………!

      • Robert dit :

        Vous êtes si bien équipé en fumigènes pour éluder et inventer des « réalités »contraires à la vérité que vous devriez vous mettre au travail.
        Je suis persuadé que vous pourriez aider l’armée ukrainienne efficacement.
        Ne me remerciez pas.

        • lgbtqi+ dit :

          Quand d’autre aide l’armée et les intérêts poutiniens en balançant des infos sur les forces spéciales FR et en relayant assidûment et très servilement la propagande de saint poutine…

      • Tintouin dit :

        Je ne savais pas que les ukrainiens avaient ouvert le concours Lépine pour gagner la guerre haute intensité.
        Nul doute que vous serez le gagnant du concours.

      • Nike dit :

        Les drones Iraniens sont guidés par GPS. Ils en ont rien à faire des fumigènes…

  1. Mic dit :

    Au lieu d’acheter US s’ils regardaient ce qui est possible d’acheter en Europe peut être que l’ardoise serait moins élevée !!!!
    Le GVT Allemand est pire que le nôtre dans ce domaine…

    • Monsieur Boulier dit :

      Un dollar fort et un €uro faible sont effectivement favorables à nos exportations.

      • ScopeWizard dit :

        @Monsieur Boulier

        Oui ; mais il en va à l’ inverse sur l’ autre tableau , celui des importations .

        Or , la France notamment comparée à l’ Allemagne est beaucoup plus importatrice qu’ elle est exportatrice .

      • Rom dit :

        C’est certain, mais il nous reste plus rien à exporter étant donnée que l’outil industriel français a été démoli après plus de 20 d’€ et commencé par la politique dite du franc fort après Maastricht en 92.

    • Alfred dit :

      Mais le gouvernement allemand ne veut surtout pas développer une industrie d’armement européenne. Il veut dominer l’Europe et avoir accès à l’armement nucléaire de l’Otan. C’est différent

    • Gandalf dit :

      Pour info ils achetent US car ils vendent beaucoup de VW aux US. La balance commerciale favorise l’Allemagne vs les US donc acheter du matos US aide aa faire passer la pillule. Pour la France/US c’est l’inverse.

      • Math dit :

        Pour France/Allemagne, c’est exactement pareil. Nous avons un pb qu’ils choisissent d’ignorer.
        Je pense que les sociétés françaises devraient être à minima incitées à changer de flottes de véhicules.

    • GHOST dit :

      Vous avez la liste des équipements que  » l´Europe » peut vendre á l´Allemagne? L´Europe c´est le nom de quel pays ?

      • Mic dit :

        SAMP/T déjà pour commencer
        Il ne possède aucun industriel du niveau de Thales, Safran, Dassaut un autre Européen MBDA Leonardo Saab avec le Gripen. et les avions radar de ce meme Suedois et peux continuer longttemps encore (Thales à eu un contrat de 1 milliard d’euros pour les systèmes de leur Fregates en construction…..

    • yakafokon dit :

      Il risque pas de reconnaître le savoir des pays latins.

    • Lothringer dit :

      La solution européenne est … française.
      Or suite à la présence « humiliante » (du point de vue de la culture militaire séculaire allemande) de la France à la signature de la défaite à Berlin le 08-09 mail 1945, il est hors de question pour l’Allemagne d’acheter un matériel militaire français. C’est une question de principe sur laquelle ils se feront tuer sur place plutôt que de mettre de l’eau dans leur vin.
      Donc…ils préféreront sabrer dans leurs objectifs d’équipement plutôt que d’acheter du matériel (pas cher) français.
      Encore un fois, c’est une question de principe intangible.

      Les Polonais, eux, sont plus filous ; ils achètent sud-coréen.

      • JC dit :

        Consigne impérative donnée à mon gendre allemand, il y a quelques années pour le choix de sa voiture de fonction : marque allemande ou à la rigueur Volvo mais surtout pas française !

        • jean dit :

          certains modèles allemands contiennent des moteurs français, faut que le gendre fasse gaffe !

        • FP dit :

          ridicule

          • JC dit :

            Mais véridique !

          • Gaulois78 dit :

            @FP
            Non, non, c’est véridique… l’Allemagne non contente de d’être mis à la merci des Russes, Chinois, Ricains, on trouve des moteurs de fabrication Gauloises dans les entrailles de gesetzlich vorgeschriebenes Auto…Le mercantilisme Allemand n’a aucune limite cher FP…

            Une Mercos à 47K€ avec moteur Renault…La lousse, comme signe ostentatoire il y a mieux…

            Perso je roule Subaru Forester bi-carburant, vieux break robuste, modulable, tout pourrave, crit’Air 1 s’il vous plaît..

          • Gaulois78 dit :

            de s’être mise…
            ಠ⁠︵⁠ಠರ⁠╭⁠╮⁠ರ(⁠⌐⁠■⁠-⁠■⁠)༎ຶ⁠‿⁠༎ຶ。⁠:゚⁠(⁠;⁠´⁠∩⁠`⁠;⁠)゚⁠:⁠。Il est temps que je m’inscrive à une formation en ligne ortogrfikミ⁠●⁠﹏⁠☉⁠ミ(⁠●⁠´⁠⌓⁠`⁠●⁠)(⁠・⁠o⁠・⁠)
            J’espère que lgbtqi+ est en congés scolaires

          • lgbtqi+ dit :

            à casque à cornes et grandes moustaches :

            s’il n’y avait que ça…

        • lgbtqi+ dit :

          à coté de ça, je connais un Allemand qui s’équipe beaucoup en France. Et les gérants des magasins dans la zone frontalière vous diront à quel point les Allemands aiment acheter en France…

          • malgré-moi dit :

            ceux qui aiment la bonne bouffe oui, ils adorent acheter en France, du bon fromage par exemple, introuvable chez eux.
            Mais ceux-là sont peu nombreux, pour la majorité des allemands la nourriture c’est fonctionnel : c’est le carburant du corps humain et puis c’est tout! Et comme ils sont radins, ils achètent le carburant le moins cher et tant pis pour la qualité.

          • lgbtqi+ dit :

            @ malgré-moi.

            Non.

            Vous généralisez curieusement. Et vous soustrayez tout autant.

          • alexandre dit :

            @ JC rien a voir avec la France, c’est juste que la berline Allemande est le signe extérieur de richesse le plus répandu dans le monde, alors vouloir posséder ce genre de chose ne me pose pas de problème, par contre la pression sociale qui découle dans beaucoup de milieu de la possession ou non de ce genre de chose m’embête. En Europe cela reste mesuré comparé à ce qu’il peut se passer en Chine ou en Corée du Sud par exemple.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          Etonnant, surtout quand on voit le nombre de voitures de marque française immatriculées en Germanie! Comme en France le nombre d’Audi, de « Béhème » et de W.V.

          • lgbtqi+ dit :

            Certains ici ont peut-être besoin d’attiser la dissension, ou plutôt de la provoquer.

          • JC dit :

            Étonnant si on veut. Cadre dans une boîte allemande on se doit de la représenter avec un véhicule allemand. Normal, non ? Mais en France, pour afficher le statut du cadre et la « solidité » de l’entreprise on préfère se doter d’Audi, BMW et autres véhicules étrangers.

      • dede dit :

        Ils ont acheté des hélico français…

        • Pascal, (l'autre) dit :

          @JC Mais en France, pour afficher le statut du cadre et la « solidité » de l’entreprise on préfère se doter d’Audi, BMW et autres véhicules étrangers. » Oui, vous n’avez pas forcément tord mais vous ne devez pas ignorer qu’en France le « paraître » est quasiment un mode de vie, en France on « s’affiche » Sinon en Allemagne nombre d’automobilistes roulent en voiture de marque française tout en concédant que ce n’est pas des »Clio, des C1 des Twingos ou des 108!

    • Alex dit :

      l’Allemagne ne mettra jamais 100M sur la place, c’est mort depuis le début cette histoire, le complexe industriel Allemand n’en n’a rien à cirer de l’armée et les Milliards passeront en duping commercial un point c’est tout, et même si elle en met ne serait ce que la moitié cela ne permettra même pas de se mettre à niveau, cette armée repars de 0 dans tout

      La marine, nulle nulle nulle tous les bateau sont au port (bientot port chinois meme)

      Les sous marins…….lol… le système de propulsion électrique ne fonctionne pas (la corée du sud la confirmée, merci à elle pour les vraies données que ce soit sur les SM et les F35)

      La lutwaffe ils ont deux avions qui volent

      L’armée de Terre c’est même pas la peine, les Léo sont tous au garage et y savent même pas par quelle pièce commencer

      Ils ont aucune notion de la guerre et aucune notion de stratégie hors lobbying commercial (avant c’était la Russie et maintenant ça va être la Chine et ne vous inquiétez pas le chantage Chinois ne fait que commencer et l’industrie Auto Allemande est prête à tout pour préserver ses intérêts donc on va commencer par donner un morceau du port de Hambourg et après on va vendre des accords avec l’europe pour mettre tous le monde dans la merde)

      • malgré-moi dit :

        Le dernier paragraphe est douloureux mais tellement vrai. Et pas besoin de parler au futur, il suffit de regarder les efforts allemands pour la signature de l’accord de libre-échange Chine-UE

      • Bistrotier dit :

        Merci pour ce commentaire tout en nuance.

    • PHILIPPE dit :

      L’Allemagne est dans la même situation que la Chine. En effet si ces 2 pays possèdent un réel savoir-faire dans bien des domaines ils sont tributaires d’une part des importations pour pouvoir produire et d’autre part de l’export pour écouler leurs productions. Ces 2 dépendances expliquent d’ailleurs une bonne partie leurs politiques extérieures respectives.

  2. Catoneo dit :

    C’est peu dire qu’on n’y comprend rien, à moins que les crânes d’oeufs de la défense fédérale aient anticipé déjà la défaite de la Russie et la ruine de son armée d’offensive.
    On notera en passant que les deux projets franco-allemands ne sont pas une urgence, sans doute inscrits dans un futur plus lointain. En fait, ils s’en f… tent.

    • blavan dit :

      Les « cranes d’oeuf » ont bien raison, il ne sert à rien de se sur armer depuis que les russes ont montré leur incapacité à garder le Donbass. Les va-t-en guerre sont déçus , l’OTAN et même l’UE sont largement supérieurs à l’armée russe dans le conventionnel, il n’est plus besoin d’investir dans le classique , mais il faut renforcer notre capacité nucléaire et nos défenses anti missiles stratégiques.

      • Mathieu dit :

        Bien sûr que la capacité de l’armée russe conventionnelle était surestimée dans le but d’affoler les gens et de resserrer les rangs. Quand je penses à ceux qui s’excitait devant l’invasion de l’Europe par les russes, franchement à se pisser de rire les faucons affolés. Beaucoup d’autres affirmaient bien qu’il serait impossible pour les russes d’aller plus loin que le donbass, même la première descente sur Kiev au début était juste pour disperser la défense ukrainienne. Jamais et c’est certain ils n’ont eu l’intention de prendre la capitale ukrainienne. Depuis l’intervention russe en Syrie on voit bien les limites du dispo moscovite. Les soviétiques (pardon russes) n’ont toujours voulu que contrôler les zones frontalières voir peut être pousser jusqu’à la ligne naturelle du Dniepr dans le sud, mais pas plus, et en espérant que l’Ukraine abdique rapidement, là est l’erreur. Surtout que ces derniers sont devenus les combattants non officiels de l’OTAN, équipés, formés et soutenus (renseignements) par l’Organisation (les US). Poutine à été trop confiant, et nous on a raté dans le passé la possibilité de rattacher la Russie à l’Europe, résultat, on l’a poussé vers la Chine. Pas sûr qu’à terme ça nous rende service, à voir.

        • malgré-moi dit :

          « Jamais et c’est certain ils n’ont eu l’intention de prendre la capitale ukrainienne. » alors celle-là elle est grosse, je ne sais pas si vous avez des infos directes de l’état-major russe, mais les faits indiquent tout le contraire : c’était bien leur but et ils ont échoué lamentablement.

          Quant à la dernière partie, ben si, justement, Merkel notamment a voulu arrimer l’ours russe à l’europe via l’interdépendance économique. Poutine avait un autre but que gagner du fric : il a cru pouvoir museler l’Allemagne en la rendant dépendante de son gaz.
          La Russie poussée vers la Chine? Non, elle y est allée toute seule de son plein gré. Et ça ne m’inquiète pas du tout pour nous, mais plus pour la Russie : dans l’UE on a essayé de faire du donnant-donnant avec la Chine, faut croire qu’il n’y a pas de proverbe chinois équivalent 😀

        • fab le vrai dit :

          Cher Mathieu, je me permets de reprendre vos mots «  » même la première descente sur Kiev au début était juste pour disperser la défense ukrainienne. Jamais et c’est certain ils n’ont eu l’intention de prendre la capitale ukrainienne. » »

          Je ne croies pas un instant qu’il s’agissait d’une diversion…. on mobilise pas 60 000 bonshommes sur les routes depuis la Biélorussie, on perd pas entre 250 et 400 paras dans la tentative de prise d’Ostomel juste pour détourner l’attention de l’ennemi…

          • Mathieu dit :

            Peut être que vous avez raison et je respecte mais moi je crois le contraire. Je crois qu’ils ont mobilisés au nord pour descendre sur Kiev en diversion MAIS y a eu comme un os, ça ne s’est pas passé comme prévu et la résistance ukrainienne à rendue les choses plus compliquées. Il y a eu une certaine arrogance russe dans leurs capacités à agir et peut être qu’ils ont beaucoup non pas sous-estimés les Ukrainiens mais plutôt surestimés leurs propres forces.
            Pendant la seconde guerre mondiale, Staline à lancer une partie de ses meilleures forces dans les opérations Saturne, Mars et Jupiter (en parallèle d’Uranus à Stalingrad) et ces 3 premières ont lamentablement échoués. Le but de l’armée rouge lors de ces 4 opérations était de détruire les 9 armées allemandes des groupes centre et sud et seul 1 but a réussi, la 6eme armée de Friedrich Paulus. Comme quoi on peut lancer des opérations dans un ensemble et en perdre les 3/4.
            En tout cas c’est ce que je pense. De toute façon, on saura cela quand tout sera fini et que l’on aura accès à toutes les données de l’ « opération spéciale ».
            En attendant, ce qui est à suivre et risque d’être encore plus dangereux, est la fin du régime Poutinien et surtout le après. N’oublions pas que la Fédération de Russie est le leader mondial en dotation d’armes de destructions massives. Et il faudra s’assurer qu’il n’y a pas de perte en ligne de ces armes.
            Bonne journée.

        • Catoneo dit :

          @Mathieu
          Si d’une façon ou l’autre le Kremlin est obligé de négocier la sortie de crise, la Fédération de Russie va se casser comme une tablette de chocolat, peut-être en commençant par le Caucase. Et une Russie exsangue laissera l’extrême-orient russe être développé par la Chine populaire qui a besoin de terres et de minerais, jusqu’à ce que le vieil empire du milieu expulse ceux qu’elle considère comme des colons blancs apathiques, alcooliques et étrangers à l’écosystème régional.
          Entretemps toute l’Asie centrale aura fui la pestilence du Kremlin (ça a déjà commencé).
          Voilà la page d’histoire que Poutine est en train d’écrire.

        • Assassaissur dit :

          « même la première descente sur Kiev au début était juste pour disperser la défense ukrainienne. Jamais et c’est certain ils n’ont eu l’intention de prendre la capitale ukrainienne. »
          C’est beau les certitudes.
          En juin 1944, un monsieur brun et moustachu était tout aussi certain que le débarquement de Normandie n’était qu’une manœuvre de diversion des alliés. Heureusement pour nous, il n’a pas su l’arrêter, lui, cette « diversion ».

      • albatros dit :

        Vous oubliez qu on utilise pas l’arme nucléaire…c’est une arme ultime de dissuasion et que nous avons la seconde ZEE mondiale et beaucoup d’alliances militaires dans le monde.
        Et vous oubliez la Chine, et nos ennemis en Afrique…ainsi que la menace subie dans nos DOM COM (et certainement pas du fait des russes dont la Marine est sous développée)
        Toutes les raisons pour avoir une Marine forte et moderne mais aussi des équipements pour l’AdeT et l’aviation capable de lutter contre les défenses aériennes elle même. Sans quoi, finies les OPEX et la défense de notre immense ZEE. Car on a beau avoir du nucléaire, face à des terros ou même d’autres armées conventionnelles, on est nus car on ne l’utilisera jamais…

  3. bonnechancemonpapa dit :

    L’agenda « Wehrmacht 2035 » est repoussé à … Plus tard mdr 🙂

  4. fabrice dit :

    A mon avis, la Pologne aussi va revenir à la réalité…Visiblement ils se tapent des taux d’intérêts à 8,76%…
    https://www.thefirstnews.com/article/poland-under-pressure-from-financial-markets-says-pm-33951
    Les midterms approchent… Le Monde laisse percevoir son inquiétude…
    https://www.lemonde.fr/international/article/2022/10/22/midterms-2022-les-europeens-inquiets-d-une-eventuelle-remise-en-cause-de-l-aide-americaine-a-l-ukraine_6146869_3210.html
    « Biden » tente toujours de s’acoquiner avec la théocratie iranienne et refuse d’aider l’opposition autrement que par des phrases creuses.
    Pendant ce temps là un hiver de pénuries guette en Europe.
    https://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/la-menace-d-une-penurie-de-riz-dans-nos-supermarches_5431222.html
    La guerre d’Ukraine ou comment l’UE s’est tiré une rafale de mitrailleuses dans le pieds.
    On remarquera que presque tout ce que j’ai prédit depuis des mois est en train de se passer.

    • Il n'a qu'une qualité: il est modeste. Et il s'en vante! dit :

      @ fabulous fab
      Ça va les chevilles ?
      La Turquie qui veut se faire plus grosse que le boeuf, ça sent la réélection pour l’In-Sultan en 2023…
      https://www.adiac-congo.com/content/petrole-ankara-appelle-lever-les-sanctions-contre-le-venezuela-et-liran-142308

    • Ludo dit :

      non tu choisis des articles d’opinions pour te donner raison c’est un poil différent

      • tschok dit :

        Fabrice veut prévoir l’avenir. Je l’entends. Nous ne sommes pas ses ennemis.

        Mais il faut qu’il sache qu’il met le pied dans un marché hyper-concurrentiel où il y a déjà les complotistes, les messianiques, les cassandres, les populistes, les vieux cons réacs, les piliers de comptoirs, les experts diplômés, les pervers narcissiques, les scientifiques au service de multinationales malfaisantes, les sectaires, les idéologues, les pro-russes, les prévisionnistes de Météo France, les actuaires des compagnies d’assurance, etc.

        Soyons pragmatiques: en quoi ses prédictions sont meilleures que celles de tous ceux qui prétendent déjà tout savoir de notre avenir?

        Je suis prêt à les mettre en concurrence, et je crois que c’est ce qu’il faut faire avec fabrice, comme avec tous ses semblables, qui sont très nombreux.

        S’il prédit l’avenir, comme il le prétend, moi je le prends. Mais qu’il sache qu’il n’est pas le seul à le prétendre et que la concurrence est rude. C’est à lui de démontrer qu’il tient ce qu’il promet, pas à moi de prétendre qu’il ne tient pas ce qu’il promet. Je suis bon client.

        Restons des Astérix ,comme dans Le Devin que nous avons lu, enfants. Restons bons clients, mais exigeants, car le client est roi, et ça c’est un fait, pas une prédiction.

        Après tout, c’est lui qui prétend, pas nous. Il faut savoir qui a la charge de la preuve du vrai.

    • M.W dit :

      fabrice…….
      Pénurie d’ huile de tournesol , de moutarde, de riz , d’essence , d’électricité, de gaz , d’infirmières, de médecins , de garçons de café , de processeurs, d’engrais, de migration , de pluie , de vanille , de vins de foie gras de sucres , de poulets , de cafés , de médicaments de pouvoir d’achat, de dérèglement climatique , le monde va mal saloperie d’américain .

    • Jack dit :

      @fabrice : « On remarquera que presque tout ce que j’ai prédit depuis des mois est en train de se passer. »

      Disons plutôt que vous lisez exclusivement les articles qui donnent corps a vos prédictions. Dans tous les cas, tant que vous ne sortirez pas votre vision israelo-palestino-irano centrée, vous aurez du mal à être crédible sur ce blog.

    • fab le vrai dit :

      « La guerre d’Ukraine ou comment l’UE s’est tiré une rafale de mitrailleuses dans le pieds » » »..
      Parce que maintenant c’est l’U.E qui a déclenché la guerre en Ukraine???

      Pour en revenir à l’article sur la Pologne, il s’agit des rendements obligataires, donc des prêts à long terme pour l’état polonais … résultats d’une gestion idéologique… pas grand chose à voir avec l’affaire ukrainienne.

      «  »Le Monde laisse percevoir son inquiétude » » ». A partir du moment où les troupes russes ont franchi la frontière de la Crimée en 2014, les inquiétudes ont débuté..

    • albatros dit :

      Au contraire cette affaire ukrainienne devrait nous inciter à nous réarmer et à nous réindustrialiser en Europe
      et au final nous débarrassera de la menace de Poutine, tout en augmentant la taille de l’Europe l’UE mais aussi l’OTAN face à la vraie menace : Xi et ses alliés (Corée du Nord, Iran et bientôt Syrie Pakistan) . Mais cela renforce aussi énormément les Etats Unis.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @ Fabrice « Pendant ce temps là un hiver de pénuries guette en Europe.
      http://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/la-menace-d-une-penurie-de-riz-dans-nos-supermarches_5431222.html » Comme l’huile de colza, de tournesol, les pâtes, le foie gras, la moutarde, le PQ……………………….Ah toutes ces pénuries surtout faites en mode « chéri fait moi peur »!
      Pour le riz qui comme chacun sait est un composant essentiel voire incontournable de la cuisine française avec environ 4Kgs par an et par habitant nous tremblons par avance de cette future pénurie………………..enfin par rapport aux 90 Kgs par an des Chinois des 150 Kgs des Indonésiens le record étant détenu par les Birmans avec 200Kgs……………….
      Avez vous des infos pour le caviar, la langouste et les truffes?

  5. Le Breton dit :

    Avec la vente partielle du port de Hambourg aux chinois, les allemands devraient tout de même se retrouver avec un peu d’argent de poche dans la tirelire à moins que Herr le chancelier soit radin au point de ne pas partager le gain et de tout garder pour lui !

    • fab le vrai dit :

      IL s’agit d’une prise de participation de 35% dans le plus petit des 4 terminaux de déchargement du port d’Hambourg…donc c’est pas une affaire énorme mais on peut se demander si la symbolique vaut une opé à 65 millions d’€ …. il me semblait que les excédents commerciaux allemands pouvaient soutenir si besoin d’investissements…

      • Lothringer dit :

        Il s’agit quand-même de Cosco, détenu par l’Etat Chinois, pour poser un pied (même petit) définitif dans le 3e port d’Europe-du-Nord.
        Avec tout l’espionnage à la clé, s’agissant de l’Etat Chinois…

  6. Manu34 dit :

    On se doutait déjà que cette grande ambition allemande en matière de défense se heurterait aux vieux réflexes des élites politico-industrielles allemandes dès la guerre en Ukraine terminée depuis quelques temps, à savoir 1- l’argent, 2- l’argent, 3- l’argent; et qu’on retournerait vite au « business as usual » en enterrant ces velleités de dépenses superflues juste bonnes pour des crétins qui dépensent sans compter comme les français ou les anglais.
    Mais bon, la guerre en Ukraine s’installant dans la durée, on ne va pas attendre des mois ou des années comme ça non plus, faut pas déconner…
    Allo Xi ? Quoi, du pognon en plus contre un peu de dépendance en plus, à Hambourg et dans la moitié de notre production automobile ? Pas de problème l’ami, on signe où ?

  7. Olie dit :

    S ils veulent devenir la première puissance militige en Europe avec 25 F35 il y a encore de la marge de manoeuvre visiblement il achète US pour conserveur les bases de l’OTAN chez eux on peut les remercier de la coopération mlitaire avec nos projets FR !!!!de toutes façon je méteint que les Allemands ne sont pas des Européennes ils ne pensent qu’à leurs gueules !,,… ?Et notre président n à toujours pas compris,,,,!,,,???

  8. Hyle dit :

    L’Allemagne n’a rien à craindre militairement. De plus, si comme en France, elle arrête de soutenir benoitement les intérêts US, alors le rapprochement avec la Russie serait hautement bénéfique.

    L’Europe c’est uniquement la France + l’Allemagne + la Russie, le reste ce sont des satellites. Incompréhensible que la Pologne ou le Portugal ont un poids politique…

    • Arioch dit :

      La Russie comme partenaire « bénéfique » … quelle blague, le pays le moins fiable au monde.

    • GHOST dit :

      Vous croyez que la Suède serait une « satelite » de la France ou de l´Allemagne? Le plus grand marché des exportations de l´Allemagne c´est avant tout les USA et la Chine.. pas la Russie

    • Mica X dit :

      Le problème est que depuis la chute du mur on ne cesse de dérouler le tapis rouge pour VP, jusqu’à se rendre dépendant du gaz russe & investir des milliards dans l’appareil industriel et commercial russe, même s’il est corrompu jusqu’à la garde, sans parler de l’appareil judiciaire russe (le bel oxymore) … alors oui le réveil & le sevrage sont durs, mais salvateurs.
      Bon débarras

  9. philbeau dit :

    On commence à voir se dessiner la personnalité de ce M. Scholz , inconnu ici jusque là , et à l’image particulièrement floue que pouvaient en donner les médias . Il est sorti du bois d’un seul coup avec l’étonnante prise de position littéralement explosive sur le militaire , qu’il vient de rééditer récemment sur l’économie , allongeant les milliards de marks , pardon d’euros comme s’il en pleuvait . Tout ça commence à ressembler de plus en plus à de la communication d politique intérieure , pour rassurer un pays qui doit faire face à des défis dramatiques pour son avenir immédiat . La précipitation qui accompagne ces déclarations qui frisent de plus en plus la caricature de l’image d’une Allemagne égoïste , faisant cavalier seul au sein de l’UE sans aucun esprit de coopération non seulement est catastrophique pour ce pays et pour l’ensemble de l’Europe , mais va se heurter immanquablement à la réalité de l’imbrication économico politique dans laquelle elle est obligée d’évoluer . Et en interne même , il (Scholz) commence à naviguer en eaux dangereuses , en braquant la composante écolo de la coalition sur le nucléaire , et l’ensemble de celle-ci sur des décisions devenant hasardeuses , comme la cession d’une participation chinoise dans le port de Hambourg (?!) pour se concilier les bonnes grâces de la Chine dont l’économie allemande a encore un besoin vital …
    https://www.lemonde.fr/international/article/2022/10/22/la-participation-chinoise-dans-le-port-de-hambourg-divise-la-coalition-allemande_6146939_3210.html
    Au final , il va falloir regarder avec du recul tout ce que l’Allemagne est en train de vouloir faire en ce moment , elle se fracasse sur les erreurs commises dans les décennies passées . Le plus dur est à venir , et elle va être obligée de ravaler ses prétentions héritées de la période Merkel .

  10. basstemp dit :

    Nan mais mdr, les grands comiques ! La semaine dernière on était sur une Allemagne qui avait une nouvelle ambition budgétaire qui était limite de reconstruire le géant militaire digne d’un putain de Reich … Alors qu’ils sont pourtant toujours soumis a des traités tant avec les russes que les USA (les russes c’est moins sur vu que ça avait été signé avec l’URSS … Pas la « russie », mais les USA c’est toujours en vigueur)

    Combien il a fallu de temps pour que la presse revienne a la réalité et vienne finalement annoncer que finalement a cause de l’inflation bah euuuuh … Ces ambitions, resterons, que des … ambitions quoi …

    Un reich de quelques jours quoi

    • blavan dit :

      @bassetemp.Il ne vous est pas apparu que la situation sur le front ukrainien a changé. Les allemands ont compris que le bouclier OTAN est largement suffisant dans le conventionnel, l’assurance vie que les américains offrent pour tout achat de F35 leur convient très bien. Il n’y a plus que la France qui persiste à penser à faire une défense européenne . De plus les pays européens se rendent bien compte que pour avoir une armée de masse , il faut de la ressource humaine , et là c’est pas gagné !!!

  11. Jul dit :

    Merci d’avoir publier la news, clairement la preuve que les allemand ne savent plus quoi faire de leurs armée pour réodoré le blason même dans les pire circonstance !

    • Czar dit :

      Axe, est un très bon réodorant, il te couvre bien dans les pires cirque Konstanz, même à Koursk

  12. rainbowknight dit :

    Les allemands sont pragmatiques. Economiquement suffisamment forts pour porter à bien l’ambitieux projet . Industriellement et politiquement le choix des Etats-Unis a plus de sens que de s’associer avec la France.
    Le juge de Paix sera l’attitude des européens de l’ Est. S »ils haussent le niveau de leurs armées qualitativement et quantitativement l’ Allemagne suivra.
    En réalité c’est l’état de la Russie, sa stabilité ou son instabilité, ses ambitions belliqueuses ou son ouverture à l’ Europe qui seront déterminantes. Une Russie apaisée et les déclarations dépensières seront vite jetées aux oubliettes.

  13. Tulio dit :

    Et quelques dindes en mois ! Et le prix de la dinde US risque d’augmenter cet hiver si notre industrie est au ralenti et que l’Euro chute…

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Et le prix de la dinde US risque d’augmente » surtout à Thanksgiving !

    • lgbtqi+ dit :

      vous inquiétez pas, le prix du dindon est en chute libre, tellement il y en a. Surtout avec des accents russes.

  14. patadouf dit :

    Des annonces claironnees de budget défense hausse, la volonté politique de prendre le lead militaire européen, et puis Pssschiiittt !!! La germanie nouvel état amis requins ??

  15. GHOST dit :

    100 milliards et inflation ? L´Allemagne va augmenter et atteindre 200 milliards sans peine.. c´est un pays riche et une puissance économique

  16. Yrr dit :

    Ha ha ha ! Je me marre, c’était très beau de faire une annonce fracassante sur une augmentation spectaculaire du budget militaire, il suffisait d’ignorer l’inflation, la pénurie d’énergie (c’est à dire de tout) résultant de nos politiques, et la récession qui arrive. Poutine n’en est pas mort de peur, il a sans doute failli en mourir… de rire. Et maintenant, place à la réalité.

    • GHOST dit :

      Vous voyez Poutine « rire » des ressources financières et économiques de l´Allemagne? La Norvège a pris la place de la Russie pour le gaz sans peine..

      • Vinz dit :

        Bah ouais finger in ze noze. Tellement que l’Allemagne pleure sa race aryenne, entre en récession et nous achète du gaz.

        A l’inverse la situation des centrales en France est transitoire et on devrait revenir sous peu à une situation nominale. A la grâce de la CGT évidemment.

  17. Corsu dit :

    Dès l’annonce des 100 milliards , j’ai montré mon scepticisme quant à la réalisation concrète de ce projet

    Les allemands, empêtrés dans l’inflation, la crise des énergies et le péril que ses industries vont affronter dans les prochains mois , devront faire des choix

    Et comme d’habitude chez eux , le choix économique prendra le dessus ( a juste titre )

    Quand je pense que certains voyaient la grande armée allemande faire son retour …

    L’armée allemande devra investir massivement et se restructurer là aussi massivement pour espérer atteindre le niveau opérationnel et l’expérience des anglais et français, toujours intouchables en Europe

    Personnellement, je suis plus rassuré de voir l’armée française remonter la pente doucement mais sûrement que d’assister à des effets d’annonce jamais suivies

    Wait and see

    • Kaya dit :

       » Personnellement, je suis plus rassuré de voir l’armée française remonter la pente doucement mais sûrement que d’assister à des effets d’annonce jamais suivies

      Wait and see

      Ahaha, l’armée française remonterai la pente ,c’était une blague non ?? 🙂 🙂
      -Armée de terre ,fontômatique ,du bon matériel mais en quantité ridicule .
      -Aviation , déjà dépassée aujourd’hui et pour au moins les deux prochaines décennies , complètement à côté de la plaque pour les drones d’attaque qui sont primordiaux aujourd’hui et encore plus demain .
      – Marine ,à peu près correcte mais encore des navires équipés seulement à moitié .
      C’est vachement encourageant tout ça . 🙂 🙂

      • Titeuf dit :

        Si l’AA Française est dépassée aujourd’hui,c’elle de la Turquie c’est le moyen âge !!!

      • blavan dit :

        @kaya. Notre ennemi ce n’est pas la Russie, mais l’Afrique . Le front , c’est l’espace Schengen et la poussée migratoire vers la France. Mr Védrine l’a très bien expliqué hier dans un entretien remarquable de pragmatisme géopolitique.

        • Fovairiphié dit :

          Et il l’aurait dit en ces termes ?
          Il y a un lien vers cette interview ?

      • sepecat dit :

        Apparemment vous avez allégrement sauté quelques articles parus récemment sur ce site… notamment en matière de drones. Quant à l’aviation dépassée il est peut être utile que vous alliez discuté avec quelques pilotes de l’AA&E histoire d’actualiser vos connaissances sur le sujet. Ceci dit, si le défaitisme est votre marque de fabrique alors, effectivement, tout est perdu.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « C’est vachement encourageant tout ça . » Je connais un pays qui au choix fait la danse du ventre où les derviches tourneurs devant « uncle Joe » pour quémander quelques F-16………………….. Vu l’attitude de Washington vachement pas encourageant « copain »

  18. albert dit :

    L’Allemagne n’achète que Allemand ou que américain. Par principe et par fierté ils refusent d’acheter européen ou surtout français.
    Et après nous on ne cesse de prendre l’allemagne en exemple alors qu’isl ne montre pas l’exemple de préférence européenne.
    Après ils ont fait le choix comme d’autres d’acheter américains, donc de s’acheter avant tout une protection américaine. Mais il ne faut pas venir pleurer parce que c’est devenu plus cher à cause de la chute de l’Euro face au Dollar.

    • NRJ dit :

      @albert
       » Par principe et par fierté ils refusent d’acheter européen ou surtout français. ». Complètement faux. Vous ne suivez pas les ventes d’armement vous, ça se voit.
      Il y a quelque exemple si on se rappelle les articles d’opex360, comme l’achat de visée optronix de chez Thalès pour leurs Boxer.(http://www.opex360.com/2022/03/30/le-systeme-de-visee-optronique-de-la-version-appui-feu-des-blindes-boxer-allemands-sera-fourni-par-thales/). Il y a également l’achat au néerlandais Damen pour leurs nouvelles frégates.
      Bref, il y a quelques exemple quand on recherche avant d’affirmer n’importe quoi.

      • mikeul dit :

        L’exemple du BOXER est juste : l ensemble du projet est de 70M€ à partager entre KRONSBERG , THALES et l’intégrateur . A comparer avec les enjeux cités dans l’article on doit être à 0.01% de la somme budgétaire évoquée . Et je n’ai pas vérifié mais il se peut que ce système soit en partie produit par la filiale allemande de Thales , la vérité est plus simple et pragmatique du coté allemand:
        LA SOUVERAINETE DEFENSE EUROPEENNE DE MACRON = INDUSTRIE ALLEMANDE POUR LE BUNDESTAG DERRIERE UNE COUCHE DE COMMUNICATION DE SHOLTZ
        Donc oui à des coopérations ( max 3 à partenaires ) au cas par cas c’est à dire « business as usual »

        • Mic dit :

          Vous connaissez ce contrat …. » http://www.opex360.com/2020/11/23/thales-va-fournir-le-systeme-de-combat-des-quatre-futures-fregates-allemandes-mks-180/ » et ce n’est pas par exemple que c’est Thales Nederland possède le contrat, qu’il n’y a pas des fournitures des autres entités en particulier françaises et le cash remonte au siège à la Paris la Défense.

        • NRJ dit :

          @mikeul
          Si vous lisez l’article que j’ai mis vous verrez que les systèmes de visée sont fabriqués en Angleterre.

          Si vous voulez plus de 0,01% de la somme avancée je vous suggère d’aller regarder le prix des frégates.

          A l’inverse je voudrais bien que vous m’indiquiez quels équipements à gros budgets on a acheté aux allemands.

          Sinon les allemands défendent leurs intérêts, c’est normal. Nous concernant l’Europe de la Défense que l’on souhaite ardemment n’a qu’un but: vendre du matériel français. Je trouve ça positif mais faut pas être hypocrite non plus.

          • Bomber X dit :

            @NRJ
            « A l’inverse je voudrais bien que vous m’indiquiez quels équipements à gros budgets on a acheté aux allemands. »
            Déjà, il faut savoir ce que vous entendez par « gros budget ». Millions ? Milliards ?
            A titre d’exemple, regardez donc l’équipement de notre armée de terre, avec quantité d’armes longues ou courtes, engins du génie, véhicules de transport, etc…
            https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quipements_de_l%27Arm%C3%A9e_de_terre_fran%C3%A7aise
            Autre exemple, pour la Marine, les blocs moteurs de nos frégates notamment les FDI, viennent d’un constructeur allemand.
            Et un contrat vient d’être passé récemment avec deux chausseurs allemands pour équiper l’ensemble de nos forces !!!.
            Tout ça, ce n’est pas rien !
            Et je pourrai très bien vous renvoyer votre question.
            Et pour votre « Nous concernant l’Europe de la Défense que l’on souhaite ardemment n’a qu’un but: vendre du matériel français. Je trouve ça positif mais faut pas être hypocrite non plus. »
            Lisez donc : https://www.latribune.fr/opinions/le-piege-allemand-se-referme-sur-l-exportation-francaise-d-armement-937664.html
            Plus hypocrite, tu meurs !!!
            En revanche, vous, toujours aussi mal renseigné.

          • NRJ dit :

            @BomberX
            « Déjà, il faut savoir ce que vous entendez par « gros budget ». Millions ? Milliards ? ». La même chose que ce que pensait @mikeul quand il disait « A comparer avec les enjeux cités dans l’article on doit être à 0.01% de la somme budgétaire évoquée » puisque c’est à lui que je répondais.
            Mais je pense que les fusils (c’est du matériel certes visible mais qui est un investissement tout à fait mineur dans l’acquisition d’armement) ne sont pas comparables aux « enjeux cités dans l’article ». Pas plus que les moteurs de FDI. Et si on va dans les équipements de ce type, on peut mentionner que les hélicoptères H145 dont les moteurs sont fabriqués par Safran. Si on va dans ce genre d’équipements on peut aller assez loin.

            Quoi qu’il en soit l’armée allemande achète du matériel à ses voisins et notamment à la France. Et nous faisons de même.

            « Et un contrat vient d’être passé récemment avec deux chausseurs allemands pour équiper l’ensemble de nos forces !!!. » Si vous parlez des chaussures de nos hommes je vous demanderai si le budget accordé à cet équipement est bien comparable aux systèmes d’armements de haute technologie mentionnés dans l’article ou dans nos discussions.

            « Plus hypocrite, tu meurs !!!
            En revanche, vous, toujours aussi mal renseigné. ». J’apprécie le fait que vous ne remettez pas en cause l’hypocrisie des français que je dénonce. Là vous êtes juste en train de dire « ah ouais mais les allemands sont pires que nous », rien de plus.
            Après les allemands défendent leurs intérêts notamment économiques tout en essayant de ne pas avoir à assumer leur politique devant leurs citoyens septiques. Cet article ne fait que d’écrire cette situation. Il n’y a rien de plus à en conclure. Ce qu’écrit le groupe Vauban sur les propos d’une obscure député européenne est juste là pour appuyer une idéologie et peut-être faire du pute a clique pour parler d’un « piège », rien de plus.

      • albert dit :

        Les seuls exemples que vous donnez c’est juste de l’équipement… C’est comme si vous me disiez qu’ils achètent français parce que les pneus de leurs blindés légers ont des Michelin.
        On en reparlera quand les allemands achèteront des navires, des avions ou des blindés français …

        • NRJ dit :

          @albert
          C’est vrai que les frégates MKS 180, c’est juste de l’équipement mineur, bien sûr….
          Sinon, vous pouvez me rappeler quand les français achètent des navires, des avions, ou des blindés allemands ? Je sens qu’on va rire un peu.

          • Bomber X dit :

            Ah oui, les fameuses frégates commandées à DAMEN !
            Vous auriez pu trouver mieux comme exemple
            Déjà, il se dit que cette commande à DAMEN vient du fait que les politiques allemands sont lassés des retards et des surcoûts enregistrés sur la fourniture des frégates de type F125 et des corvettes de la classe K130 à la marine.
            Et relativisons ce choix néerlandais : Damen promet de faire en sorte que 80 % de la valeur du contrat revienne en Allemagne et promet d’utiliser essentiellement les chantiers de Hambourg de Blohm & Voss et ceux de Brême de Lürssen Group.
            Et puis surtout : Il y a une idée derrière ce choix. Les Allemands ont confié le contrat au néerlandais Damen, afin que les Pays-Bas leur renvoient l’ascenseur en choisissant TKMS pour la construction de leurs sous-marins.
            Et puisque vous voulez rire : notre marine nationale a acquis 4 bâtiments ravitailleurs de force : achat du concept italien, fabriqués pour partie en Italie, avec des moteurs allemands de chez MAN ! Donc 3 pays impliqués, pas mal pour la jouer « EUROPE » !
            Pour le coup, ici, c’est bien vous qui faites toujours autant rire ! On ne s’en lasse pas ! MDR.

          • NRJ dit :

            @BomberX
            « éjà, il se dit que cette commande à DAMEN vient du fait que les politiques allemands sont lassés des retards et des surcoûts enregistrés sur la fourniture des frégates de type F125 et des corvettes de la classe K130 à la marine. ». Oui et ? Les allemands achètent néerlandais, c’est tout.

             » Damen promet de faire en sorte que 80 % de la valeur du contrat revienne en Allemagne et promet d’utiliser essentiellement les chantiers de Hambourg de Blohm & Voss et ceux de Brême de Lürssen Group. ». Oui et ? Quand on a vendu des sous-marins à l’Australie, ce fut une exportation, même si les sous-marins étaient fabriqués en Australie.

            « Les Allemands ont confié le contrat au néerlandais Damen, afin que les Pays-Bas leur renvoient l’ascenseur en choisissant TKMS pour la construction de leurs sous-marins. » Le contrat n’est pas signé pour les sous-marins. Par contre les MKS 180, eux leur contrat est signé.

            « notre marine nationale a acquis 4 bâtiments ravitailleurs de force : achat du concept italien, fabriqués pour partie en Italie, avec des moteurs allemands de chez MAN  » Oui et ? Quel rapport avec la discussion ? Si vous voulez me démontrer qu’on peut acheter chez d’autres pays pour des équipements, je ne l’ai jamais nié. Tout ce que je dis est que l’Allemagne le fait aussi, y compris en France. Apprenez à lire la prochaine fois.

    • Paul Bismuth dit :

      @ albert
      L’Allemagne, c’est le choix du rentier, leur démographie plaide en faveur de cette orientation politique et économique depuis 30 ans.
      https://www.lopinion.fr/economie/leurope-victime-du-mercantilisme-allemand-la-tribune-demmanuel-sales

  19. Courmaceul dit :

    J’avais dit que 100, c’était un acompte; nous en sommes à 200 milliards maintenant. Aucune programmation, que des effets d’annonce. D’un façon générale, avec cette coalition au pouvoir, il n’y a rien à attendre pour l’Ukraine ou la coopération industrielle.

  20. Thanksgiving dit :

    Je ne vois qu’une solution: suppression des Eurofighter dont seulement 4 sont en état de vol et plus de commandes de Dindes.
    Avec des simulateurs, beaucoup de simulteurs…

    • Clavier dit :

      On pourrait même leur faire un prix sur l’add-on de DCS concernant le Rafale si Dassault voulait bien cesser d’interdire la modélisation de son fleuron……..

  21. Reality Checks dit :

    L’Allemagne est une nation sérieuse.
    Ses dirigeants sont des gens sérieux et crédibles.
    Ils prendront les décisions dictées par leur intérêt bien compris en tenant compte de l’environnement économique fluctuant, qu’ils abordent avec des fondamentaux solides.
    .
    Ce qui s’annonce plus douloureux, c’est la situation de certains pays criblés de dettes qui piaffent, fanfaronnent, se complaisent dans la vantardise, l’avanie et l’insolence et l’hiver venu, se verront rétorquer la fameuse boutade:
    « Eh bien ! Dansez maintenant! »

    • L'Alacrite dit :

      Lorsque le summum de sa propre vie politique nationale consiste à subsister et à se soumettre à une oligarchie de vieillards séniles et prévaricateurs (ou tout simplement à fuir l’Éden Très Démocratique et Méga Populaire dès que l’occasion se présente), l’humilité et l’amour-propre appellent à ne pas porter de jugements hâtifs sur la vie politique d’autrui. Cela fait passer l’instigateur pour un gnomique fanfaron, doublé d’un lâche hypocrite puisque les mêmes termes employés à l’encontre de ses propres dirigeants envoient directement à la case prison.

      « Eh bien ! Dansez maintenant! »
      Vos concitoyens couinent plus qu’ils ne dansent lorsqu’on vient leur donner leur OQTF. La fierté, sans doute ?

      Cit. « L’Allemagne est une nation sérieuse. Ses dirigeants sont des gens sérieux et crédibles »
      Toutafé : https://www.reuters.com/article/us-algeria-germany-merkel-idUSKCN1LX1WU
      L’article date un petit jeu, je l’admets, mais il faut reconnaître le talent du journaliste pour évoquer l’entretien avec la présidence algérienne : « Merkel later on Monday met President Abdelaziz Bouteflika, Algerian state TV said, showing footage of the meeting without giving details of the talks ». Tu m’étonnes ! 😀

    • Vinz dit :

      Vous parlez de votre trouam ?

    • fab le vrai dit :

      pour reality checks… l’Allemagne est peut-être une nation sérieuse mais qui ne fait que composer avec ses « fondamentaux » (comme vous dites..) : assurer la rente capitalistique des pensions complémentaires des retraites… > 12 % aujourd’hui..

      Dans 20 ans, la baisse démographique aidant, les allemands comprendront bien mieux l’intérêt de mutualiser les décisions en Europe..

    • albatros dit :

      Comme l’Algérie…

    • sepecat dit :

      L’Allemagne une nation sérieuse… c’est le sérieux de votre réponse qui risque d’en prendre un sacré coup. Etre à ce point devenu dépendant du gaz russe et venir pleurer aujourd’hui pour que les autres pays européens viennent les assister n’est pas, de mon point de vue, une preuve évidente de sérieux. Qu’on soit précis, tous les pays européens sont dans la pannade, nous y compris, mais cela fait des années que l’Allemagne n’investit pas dans son armée et, plus généralement, sous investit au motif que la maîtrise budgétaire prime sur tout autre chose. Equilibrer son budget c’est bien, mais tenir compte des réalités c’est encore mieux. La doctrine allemande, notamment vis à vis de la Chine, était et reste encore en partie que commercer avec des dictatures cela les aide à évoluer… On voit le résultat aujourd’hui et les Allemands ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes s’ils pataugent. Ayant fait son petit show sur la défense anti aérienne de l’Europe et gagné à sa cause plusieurs pays, l’Allemagne n’a pas vu venir l’accord qui vient d’être signé entre Espagne / France / Portugal auquel elle n’a même pas été conviée en observateur… Le projet tant souhaité par Berlin de gazoduc traversant la France pour alimenter l’Allemagne en gaz… enterré (sans jeu de mots), pour être remplacé par un autre tuyau passant sous la Méditerranée et conçu dès l’orgine pour transporter de l’hydrogène (+ un peu de gaz au début). En gros la réponse du berger à la bergère des pays latins et le renvoi des Allemands dans leurs buts.

      • Reality Checks dit :

        La dernière fois que certains ont traité l’Allemagne avec autant d’arrogance, on se souvient du résultat.
        Pour ce qui est du gazoduc auquel vous faites allusion, j’ai observé cette « annonce ». Nous verrons.
        C’est remarquable de prendre en otage l’appareil industriel de votre principal partenaire économique, et de menacer sa survie.
        Mais quand ce partenaire est aussi celui qui fixe l’intérêt de votre dette pléthorique, cela peut faire désordre.
        Comme disait un monsieur bien connu:
        ‘Compound interest is the eighth wonder of the world’.
        Ce qui laisse présager une énième pasquinade.
        Du moins, si on en croit la morale de ‘la Cigale et la Fourmi’.

        • v_atekor dit :

          RC: Personne en Europe ne prend en otage l’Allemagne. Elle a fait des choix économiques qui impliquent une double dépendance externe au gaz et aux clients chinois, et elles les a fait en fonction d’une industrie particulier, l’automobile, qui est en profonde mutation. Bref : l’économie de l’Allemagne de demain ne sera pas celle d’hier, et les Allemands en sont bien conscients.
          .
          Je sais que l’histoire du gazoduc arrangerait autant l’Allemagne que certains en Espagne, ça fait déjà 10 ans qu’on en parle, mais ça ne ferait que prolonger un problème de fond, et surtout ça ne servirait à rien pour cet hiver. Il était paradoxal que l’Allemagne veuille construire ce gazoduc pendant qu’elle lançait le démantèlement de ses centrales nucléaires dont beaucoup étaient loin de l’obsolescence, se retire de l’EPR et demande à la France d’en faire autant. Il n’est pas très compliqué de comprendre la position française. La position espagnole avec les centrales andalouse P10 P20 et surtout andasol me semblaient de bonnes options en complément de réacteurs de 4e génération (qui ne verront pas le jour malheureusement), pour des pays du sud comme tu pourrais en connaître…
          .
          Garde tes leçons de morales, elles sont vraiment très malvenues; et lever les pays Européens les uns contre les autres est une technique qui atteint ses limites de plus en plus vite, plusieurs entités nettement plus puissantes que toi, ou même l’Algérie, en savent quelque chose.

        • Bomber X dit :

          @Reality Checks
          « Mais quand ce partenaire est aussi celui qui fixe l’intérêt de votre dette pléthorique, cela peut faire désordre. »
          On lui dit que si la France tombe, l’Allemagne s’écroulera avec ? 🙂
          Je te tiens, tu me tiens ………….. 🙂

        • Lyonpuce dit :

          En cas de guerre effective en Europe, la dette, l’Allemagne pourra s’asseoir dessus.
          Et la France n’est plus attaquable pr l’Allemagne, pour cela il faudrait que l’Allemagne ait une armée… et que la France n’ait plus l’arme atomique.
          Bref, l’Allemagne n’a aucune possibilité de quémander le siège au CS de l’ONU tout simplement parce qu’elle n’est pas du tout crédible question puissance réelle, la seule qui vaille aujourd’hui en ces temps troublés : la puissance militaire !
          Alors les conneries faites depuis 30 ans à faire la pute de la ruSSie, l’Allemagne n’a qu’à s’en démerder, et les leçons aux autres pays européens, elle peut se les garder dorénavant !!!

    • Twisted dit :

      Sérieux et crédibles? Ce pays n’a même pas 130 ans d’existence et parvient constamment à nous rappeler qu’il n’aurait jamais dû exister

    • Sempre en Davant dit :

      Avanie et Framboise sont les mamelles du destin. 😆
      https://youtu.be/hVEk1wiUxa0
      Bobby Lapointe

    • Tempo dit :

      Cet article résume assez bien la situation actuelle de l’Allemagne
      https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/l-allemagne-un-pays-defait-927293.html
      La politique économique qui consiste à aligner l’ensemble des resources énergétiques (hors pétrole) sur les prix élevés du gaz tout en subventionnant son industrie ne va pas manquer d’affaiblir ses voisins qui sont aussi ses clients. Ce calcul à court terme va se retourner contre elle à échéance.
      L’industrie allemande est peu présente sur les secteurs d’avenir comme le numérique et les services associés. Sa volonté de domination du domaine militaire, qui est l’exemple même de l’industrie à forte valeur ajoutée technologique, en est la démonstration.
      Pour peu que la France soit un peu plus lucide sur ses partenariats et soucieuse de ses propres intérêts sur ses choix stratégiques, il sera intéressant de vérifier sur le temps long le devenir comparé de ces 2 pays.

    • Czar dit :

      « Ce qui s’annonce plus douloureux, c’est la situation de certains pays criblés de dettes qui piaffent, fanfaronnent, se complaisent dans la vantardise, l’avanie et l’insolence et l’hiver venu, se verront rétorquer la fameuse boutade:
      « Eh bien ! Dansez maintenant! » »

      tu fais un concours avec fab pour savoir lequel des deux fera le plus l’auto-promotion de sa tribu levantine ? je parierais pas sur toi, hein…. chais pas… j’le sens pas. j’ai un instinct et des mépris généralement très sûrs.

    • lgbtqi+ dit :

      vous avez réussi votre coup, provoquer des commentaires français anti-allemand.

      Mais tout se paie, quelque jour. Les veilliards partagés entre mafia et sénilité à qui vous appartenez ne pourront pas toujours vous sauver des conséquences de votre attitude.

    • v_atekor dit :

      « Allemagne est une nation sérieuse. »
      .
      Aahhaha… Merci pour ce moment de franche rigolade, où tu rappelles bien à propos la situation dans laquelle ils se sont mis, le point qui me fait moins rire c’est que nous sommes dans le même bateau.
      .
      « qu’ils abordent avec des fondamentaux solides. »
      .
      Genre le gaz russe et les marchés chinois. Ton ironie n’est vraiment pas très sympathique pour ce pays, mais c’est bienvenu puisque je pensais que tu réservais ton acrimonie à la France et à l’Espagne socialiste.

    • Bomber X dit :

      @Reality Checks
      « la situation de certains pays criblés de dettes qui piaffent, fanfaronnent, se complaisent dans la vantardise, l’avanie et l’insolence »
      Petite visite chez un ami à Annaba (nord de l’Algérie) le mois dernier : magnifiques plages jonchées de détritus, vaches dans les rues (comme en Inde !), rue sales, pas d’eau potable au robinet (obligés d’aller remplir des bidons à une citerne), d’ailleurs l’eau provient en général de grosses cuves en plastique vert perchées sur les toits, donc pas d’eau courante ou presque, etc….
      Et le mec qui la ramène est le ressortissant de ce pays qui veut encore gonfler son budget défense au lieu de s’occuper du bien être de ses citoyens ? Ce même pays qui voit toute sa jeunesse quémander des visas pour l’ancien occupant honni ?

  22. patex dit :

    On a pas fini d’en parler, ce de big bang militaire allemand. Quand ils se rendront compte que ça ne marchera pas, on peut s’attendre à les voir faire du lobby pour un budget européen pour financer leurs lubies…

  23. Fabouze dit :

    pas faux mais un peu exagéré pour l aviation dans son ensemble… drone ok mais côté force aérienne y a bien pire en Europe…. et le rafale n est pas dépassé, il fait le job…

  24. Maya dit :

    Rigolo allemands , vendeurs d’armes pour le reste …. ils veulent effrayer leur jeunesse wokiste ?.

  25. Loufi dit :

    C’est du charabia. Qu’on m’explique comment avec 100mds ils ne peuvent pas acheter des f35 à 9mds, deux trois bateaux à 500 millions pièce, remplacer 18 pzh2000

  26. malgré-moi dit :

    « Et comme d’habitude chez eux , le choix économique prendra le dessus ( a juste titre ) »

    je ne dirais pas « à juste titre « . Les allemands et l’UE par extension sont là où ils en sont en grande partie à cause de la politique allemande de ces 20 dernières années.

    Politique que l’on peut facilement résumer par : politique étrangère = politique économique ; politique de défense = politique économique ; il n’y a d’autre politique que celle économique.

    Et aujourd’hui les petits comptables qui ont échoué (ont-ils seulement essayé ?) à renforcer leurs alliances en Europe, parce qu’ils ont ignoré les diplomates qui auraient pu leur dire que des fois il faut donner un peu pour avoir quelque chose en retour, pensent se sauver et miches en remontrant leur allégeance au grand protecteur américain avec force contrats d’armement… au lieu de tenter de bâtir une politique de défense européenne commune.

    Et il pourront continuer de dire fièrement : c’est nous qu’on a l’argent, c’est nous qu’on décide ! Ja?

    C’est ce qu’on appelle la jouer perso au détriment du collectif…

  27. Bob dit :

    Des arbitrages à l’horizon…incroyable…, non?
    Le fond spécial court sur plusieurs années, une première tranche de 8 milliards est prévue l’année prochaine. Donc wait and see.
    L’Allemagne change de dimension militaire surtout sans nuke. Au moins, ils ne font pas comme les polonais avec leurs projets de 6% du PIB pour l’armée.
    La France avec son AT dimensionnée pour la sahélisation, sa navale croupion mais avec un appendice de monstre avec son PANG et sa aérienne de frelon, tous dégommés par des missiles, ne sont pas adaptés pour des engagements militaires majeurs.

  28. vrai_chasseur dit :

    Certains députés allemands, minoritaires pour l’instant, commencent à se réveiller en constatant que les annonces martiales ponctuées de frénésies d’achat de leur gouvernement, sont dictées par le court terme et ne sont pas issues d’une programmation réfléchie sur le long terme en amont. Ils ont raison.
    L’Allemagne doit revenir à plus de cohérence européenne. Elle a fait, comme d’autres, le constat que le Brexit cumulé avec l’entrée OTAN prochaine de pays du Nord de l’Europe, allait progressivement déplacer le centre de gravité européen vers le nord et l’est. Elle se retrouve au beau milieu géographique de cette dynamique. Mais pour le moment, avec ses gesticulations, elle apparaît moins comme un acteur central et plus comme l’idiot utile de Poutine dans sa stratégie de distillation du poison de la discorde européenne.
    Elle a besoin de marquer une pause et de réfléchir plus sérieusement, et le faire de concert avec les pays majeurs de l’UE dont la France. Et pour commencer, elle doit cesser ces simagrées de se rassurer de sa propre peur avec ses milliards et copier cent fois sur son cahier, en préambule de sa réflexion, « le dictateur russe ne me pendra pas si je ne lui vends pas la corde. »

    • GHOST dit :

      Ce n´est pas l´Europe qui peut faire peur á Poutine mais l´OTAN.. vous avez raison de souligner que les pays Nordiques vont influencer le centre de gravité de l´OTAN, car étant plus proches de la Russie et trouvant ainsi en première ligne.
      La France pays majeur de l´EU n´a aucune influence sur la politique de la défense de l´Allemagne basée sur l´OTAN.

    • tschok dit :

      Ce qui se passe va dans le sens de votre thèse (l’amateurisme allemand, dans un environnement foutraque).

      Mais d’autres faits divers vont dans le sens de la mienne (un sabordage organisé). Et en plus en matière de cybersécurité.

      On a quelques raisons de croire que les plus hauts échelons décisionnaires de l’administration allemande ont été gangrénés par les services russes, ce qui expliquerait finalement assez bien ce jeu de massacre.

      Ca fait 20 ans que les Russes travaillent les soubassements des structures politiques en France et qu’ils ont patiemment su se ménager des appuis, il n’y a aucune raison de croire qu’ils se soient désintéressés de l’Allemagne et de ses propres structures, qui sont extraordinairement poreuses.

      On a tous vu que les Russes collectionnaient les ex-premiers ministres tout en finançant les partis anti-systèmes (le sommet et la base de la pyramide, en même temps) partout en Europe.

      Donc, ok, les Boches sont des brèles en matière de grands programmes d’armement parce qu’ils n’ont pas la DGA (Oooh, les pov’). Mais, de mon point de vue cet argument, très « technocrate », n’épuise pas le sujet.

      • Influence dit :

        @Tschok
        Votre théorie est intéressante.
        Et elle ne manque pas de logique, puisqu’en effet, pourquoi la Russie se serait-elle privé de faire en Allemagne ce qu’elle a fait en France (et ailleurs), d’autant que c’est un jeu auquel elle avait commencé à jouer en RFA dès le début de la guerre froide. Très inquiétant si vous êtes dans le vrai.
        Pour autant, pourquoi aurait-elle eu plus de succès en Allemagne que dans d’autres pays ?
        Avez-vous à nous communiquer des éléments de référence pour étayer votre vision des choses ?

      • lgbtqi+ dit :

        Inquiétant…

        Il me semble aboutir au même constat.

        Très inquiétant.

      • GHOST dit :

        …et pourtant Merkel disait explicitement que l´Allemagne ne compte pas se mettre sous un « petit » parapluie que la France offre quand son pays est sous un « grand parapluie » des USA.
        Cette propension á vouloir « coloniser » l´Allemagne est drôle

      • ScopeWizard dit :

        @tschok @Influence @lgbt @GHOST

        Mais vous n’ avez pas encore pigé que l’ Europe toute entière n’ est qu’ un pion , mieux que ce n’ est qu’ une proie ???

        Que nos prédateurs sont certes la Russie , mais aussi la Chine ou les USA qui font tout pour provoquer une faillite financière générale dont ensuite ils pourront profiter à fond , et qu’ ainsi l’ Europe va se retrouver à nouveau divisée entre blocs rivaux et antagonistes avec notamment une zone Dollar une fois l’ Euro effondré , ce qui permettra aux Américains de sauver leur monnaie , et des pays dépossédés de leur souveraineté ???

        C’ est marrant ça ; à fond en méfiance de la Russie , mais du reste , ben bof pas grave !

        RÉ-VEIL .

        • Influence dit :

          Ben non, pas encore pigé. Je dois être bête. Ou alors c’est que vous expliquez mal. C’est pourtant pas faute d’essayer, hein ?

        • lgbtqi+ dit :

          Si si, les USA, les sionistes, les lémuriens, les ummites…

  29. Roland de Roncevaux dit :

    les Allemands dépensent beaucoup pour leur défense… mais ça ne suffit pas apparemment à protéger leurs infrastructures critiques, par exemple leurs tubes de livraison de gaz, dont on ne connaît toujours pas l’auteur de l’attaque… il y a donc manifestement des trous dans leur raquette militaire.

    • lgbtqi+ dit :

      Vous êtes allé à Roncevaux, vous ?

      Sans doute armé d’un arc alors et attendant qu’un dos se présente…

  30. Patrick, de Belgique dit :

    Que l’Allemagne revoit à la baisse ses ambitions militaires, c’est et ce sera toujours plutôt une bonne chose pour ses voisins, ce qui est important, c’est une armée polonaise forte et solidement équipée, c’est ce qui semble advenir, les Polonais ont une bonne mémoire! Pour ce qui est des effets de l’inflation, ils feront sans doute quelques dégâts pour le budget de la Défense par chez nous, il faut donc rester vigilant quant aux réalisations par rapport aux ambitions proclamées, même de bonne foi !

  31. VinceToto dit :

    Faudrait prévoir d’urgence une amélioration des capacités NBC allemandes pour au moins 100 milliards d’€ ou 300 milliards d’€ au cas ou l’€ tomberait à 0,3 $. La Chine peut produire rapidement ce qu’il faut, mais ils préfèreront peut être du yuan comme mode de paiement, et à la commande. Pour le reste, cela ne semble pas urgent au niveau décisions, cela peut attendre.

  32. sepecat dit :

    Un article intéressant de La Tribune sur l’hypocrisie allemande en matière d’exportation d’armes et sa volonté de tout régenter en Europe sur le sujet : https://www.latribune.fr/opinions/le-piege-allemand-se-referme-sur-l-exportation-francaise-d-armement-937664.html.

  33. UnKnown dit :

    L’Allemagne a ses propres contradictions à gérer, finalement ça nous rassure un tout petit peu, nous, français, de voir que même le premier de la classe parfois galère lui aussi.

    • Bien dit dit :

      Votre commentaire plein de bon sens devrait tous nous inciter à un peu plus de prise de recul et de pondération.

    • Momo dit :

      Premier de la classe? Pas très sérieux là.

      Sur quels critères et dans quelles matière? Regardons les plus importants pour la protection et le développement d’une nation.
      Carnet de note de l’Allemagne depuis 20 ans:
      Vision stratégique: zéro
      Préparation militaire et qualité de la défense: le budget est envoyé dans l’industrie et alimentation d’un rejet populaire de toute forme de défense (sauf si c’est pour vendre aux autres) = zéro
      Anticipation énergétique et pérennisation des ressources: haro sur le nucléaire, toujours le charbon et tapis sur le gaz russe = zéro
      Régulation de l’immigration et intégration: des millions d’arrivées sans aucun filtre ni direction juste sur le coup de l’émotion = zéro
      Favorisation effective du développement européen: de la Grèce au SCAF en passant par les frugaux = zéro

      A partir de là il est bien normal que ce mauvais élève qu’est l’Allemagne paye aujourd’hui son aveuglement tout comme ses ses admirateurs et zélateurs y compris en France (BHL, Luc Ferry, Macron, EELV, etc…)