La Marine nationale va inspecter les câbles sous-marin de communication pour prévenir le risque de sabotage

Depuis qu’il a été vu au large du Contentin, après avoir été repéré, quelques jours plus tôt, près des câbles sous-marins de communication AEConnect-1 et Celtic Norse, qui relient respectivement l’Irlande aux États-Unis et à l’Écosse, le navire « océanogaphique » russe « Yantar » se fait très discret, son Système d’identification automatique [AIS, pour Automatic Identification System], dont les données permettent de suivre le trafic maritime, n’étant plus activé.

Toutefois, selon des images obtenues en mars dernier par le satellite Sentinel-2, le Yantar aurait appareillé de la base navale d’Olenya [près de Mourmansk, ndlr], laquelle abrite la Direction principale de la recherche en eaux profondes [GUGI] de la marine russe. Qu’a-t-il fait depuis?

Doté d’un mini-sous-marin de type AS-37 [Projet 16810] capable de plonger à 6’000 mètres de profondeur, le Yantar est soupçonné d’espionner les câbles sous-marin de communication, voire de chercher à les saboter. Ce qui est une préoccupation de premier plan, quand on sait que l’essentiel des communications mondiales [97%] transite par ceux-ci. En outre, ils sont aussi susceptibles d’être utilisés pour détecter les passage de sous-marins, comme l’avait expliqué l’amiral Pierre Vandier, le chef d’état-major de la Marine nationale, lors d’une audition parlementaire.

« Nous nous sommes aperçus que des étrangers montraient un intérêt particulier à naviguer au large de nos côtes, juste à la verticale de câbles sous-marins. […] Une douzaine de gros câbles sont actuellement déployés sur les fonds sous-marins […] en Atlantique. […] Il y a là des enjeux en termes de renseignement et de surveillance de fonds sous-marins, car ces câbles peuvent être utilisés aussi à des fins de détection », avait effet affirmé l’amiral Vandier, à l’Assemblée nationale, en juin 2021.

D’une manière générale, la protection de ces câbles sous-marins n’est évoquée que du bout des lèvres par les autorités françaises, étant la sensibilité du sujet. Cela étant, ce sujet est l’une des priorités de la stratégie pour les fonds marins, qu’elles ont dévoilée en février dernier. « Nous devons être en mesure de renforcer la protection et la sécurité des câbles de communication qui alimentent la métropole et l’outre-mer, mais aussi les infrastructures de transport d’énergie ou encore des ressources potentielles qui sont situées dans les fonds de notre zone économique exclusive », avait ainsi affirmé Florence Parly, alors ministre des Armées.

Le sabotage apparent des gazoducs NordStream 1 et NordStream 2, la semaine passée, a visiblement remis la question de la protection des câbles sous-marins de communication au premier plan, sur fond de tensions vives avec la Russie. D’où, selon des informations d’Europe 1, la décision du président Macron de mener une « inspection de sécurité » de « toutes les infrastructures françaises », soit une trentaine de câbles. Et il suffirait qu’au moins quatre d’entre eux soient sabotés simultanément pour « paralyser » la France.

Évidemment, il n’est pas possible d’avoir un oeil sur tous les câbles sous-marin étant donné leur longueur. Aussi, une surveillance de premier niveau est d’abord exercée par les entreprises privées spécialisées, comme Orange Marine et Alcatel Submarine Network. Leur rôle est d’effectuer des contrôles réguliers afin de déceler et de localiser au plus vite d’éventuelles anomalies, grâce à des « capteurs de sécurité ».

La Marine nationale assure quant à elle une « surveillance renforcée », ce qui passe, entre autres, par des prises de vue d’aéronef de navires câbliers ou suspects ainsi que par des écoutes sous-marines. Le cas échéant, avait expliqué le magazine Cols Bleus, en 2018, elle dispose de « moyens pour inspecter les fonds marins, grâce à ses chasseurs de mines, capables d’identifier et de préciser les caractéristiques d’objets douteux ».

Et, si nécessaire, elle peut « déployer la cellule ‘Plongée humaine et intervention sous la mer’ [CEPHISMER], qui met en oeuvre les moyens humains et matériels nécessaires pour effectuer un diagnostic plus poussé et traiter d’éventuelles menaces ». En outre, il peut éventuellement être fait appel à l’IFREMER, qui possède des robots et des mini-sous-marins pouvant intervenir dans les grandes profondeurs. Des capacités dont il est prévu de doter la Marine nationale prochainement.

Un autre moyen de surveillance consiste à collecter des renseignements via l’espace, l’idée étant de repérer des navires suspects, comme le Yantar. C’est d’ailleurs tout l’intérêt des nano-satellites mis au point par l’entreprise française Unseenlabs, ceux-ci étant capables de détecter et de caractériser un bateau selon les émissions électromagnétiques de ses systèmes électroniques embarqués. Seulement, cette méthode a une limite : elle ne permet évidemment pas de localiser les sous-marins.

Or, la Russie dispose deux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins [SNLE] transformés en navires espions susceptibles de s’en prendre aux câbles de communications grâce aux mini-sous-marins qu’ils mettent en oeuvre : le BS-64 Podmoskovye et du BS-136 Orenburg. D’ailleurs, l’un d’eux aurait repéré par la Marine nationale dans le golfe de Gascogne, en 2016. À noter que les États-Unis ne sont pas en reste, l’US Navy disposant elle aussi de « moyens spéciaux », comme le sous-marin USS Jimmy Carter.

Photo : CEPHISMER / Marine nationale

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

107 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    Vive la France !

  2. Auguste dit :

    J’espère que la Marine Nationale n’ait pas attendu la destruction de NS1 et NS2 pour jeter un oeil sur les câbles.Ce serait de l’inconscience,je n’ose y croire.On n’est pas au Vietnam,ou des pêcheurs avaient barboté 50km de câbles (début années 2000 ??),mais quand même.

  3. albert dit :

    Ces dernières années il a été fait état de nombreux détection de sous marins russes le long des cables (internet) sous marins. Ce n’est pas anodin.
    Une inspection s’impose car mon petit doigt me dit que les russes ont truffés les cables de charge explosive.

    • Ndiam dit :

      Ton petit doigt devrait aisément trouver une application bien plus profittable !

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Une inspection s’impose car mon petit doigt me dit que les russes ont truffés les cables de charge explosive. ]

      Surtout si ils les ont camouflés comme les Houthis le font avec leurs mines sous un couvert  » naturel  » ! ;0)
      Ça votre petit doigt il vous l’a dit ????

      Ps : La barbe c’est bien sûr AU DESSOUS de la couverture …

    • Dolgan dit :

      Pour couper un cable sous marin, il te faut juste une belle ancre un peu aiguisée (même pas obligatoire).

      • Daniel BESSON dit :

        Cit :[ Pour couper un cable sous marin, il te faut juste une belle ancre un peu aiguisée (même pas obligatoire) ]

        Pour couper un câble terrestre , il faut juste soulever un regard , descendre à une profondeur de 1.5m à 4.5 m ( Attention tout de même aux paliers de décompression lors de la remontée dans le deuxième cas , surtout si l ‘on a dégusté du  » champ  » *) et une disqueuse ! ;0)
        https://www.lejdd.fr/Societe/panne-internet-derriere-le-sabotage-de-cables-la-piste-de-lultragauche-4108679

        * https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/e4/15/19/1644004/1507-1/tsp20191114182626/Le-carnaval-de-la-physique.jpg ;0)

        • VladVirus22 dit :

          A terre, la réparation est une affaire d’heures, voire de jours. En mer, l’échelle de temps n’est pas la même.

        • précision dit :

          côté terrestre, tout dépend des cables… C’est un classique en chantier de couper les cables de tout type.
          Quand au « cable » allant jusqu’au particulier, les employés chargés de raccorder les clients à la fibre se font ces dernières années une spécialité de déconnecter d’autres clients au panneau de raccordement.
          Soit qu’ils aient la flemme de bien faire leur travail (probablement mal payé et exercé dans des conditions déplorables) soit que cela permette de fournir du travail aux collègues.

          Mais trouver une solution à ce racket qui pénalise la société civile dans son ensemble ne semble pas une priorité politique, alors qu’il est bien plus courant que la coupure de cables sous-marin.

  4. Alfred dit :

    On n’a pas fini de rigoler, ce n’est que le début. Bientôt les satellites ? C’est le moment d’acheter du papier, des crayons, des gommes et des timbres, avant qu’il y ait pénurie. Sans oublier des cartes et une boussole, (ou un sextant pour les marins)…

  5. PHILIPPE dit :

    Ce sujet a souvent été évoqué sur ce site. Donc les choses bougent et c’est normal.

    • HMX dit :

      Oui, on regrettera juste qu’elles bougent trop tard, comme trop souvent…

      On a laissé le champ libre aux russes, et accessoirement aux américains, pendant des décennies en partant du principe que « rien » de pouvait arriver à nos câbles sous marins. Il faut désormais remonter la pente, en organisant des inspections systématiques (par exemple à l’aide de drones type planeurs sous marins, endurants et relativement peu coûteux), mais sans se bercer d’illusions : il est hélas raisonnable de penser que la plupart de ces câbles ont été patiemment truffés d’explosifs, et/ou de dispositifs d’écoute.

      Raison pour laquelle nous devons travailler à la mise en œuvre de nouveaux moyens de redondance : on peut penser à d’autres câbles sous marins, mais beaucoup mieux protégés que leurs prédécesseurs. A de nouveaux moyens satellites, ou encore à des moyens HALE (dirigeables stratosphériques, drones stratosphérique à très longue endurance) capables de prendre le relais, même en mode dégradé, pour éviter une rupture des communications et le mouvement de panique qui s’ensuivrait, si un criminel au Kremlin donnait l’ordre de faire sauter les charges explosives le long des câbles existants.

      • Vinz dit :

         » et/ou de dispositifs d’écoute. »

        Ecouter des terabits/sec de com chiffrée (dont 80% de YT, FB et Netflic) en pleine mer n’a qu’un intérêt très limité. La beauté du geste peut-être.

  6. Oeil de Moscou dit :

    Il faut rajouter le Belgorod aux porteurs de mini sous-marins
    Pour les 16810, il y en a en fait deux, les Rus (16810) et Konsul (16811), le premier ayant été modernisé entre 2018 et 2020

  7. ScopeWizard dit :

    Comme ça , mais sans rien savoir comme sans aucune certitude , concernant le sabotage des Nord Stream , ma petite intuition me ferait dire que ce sont les USA qui ont « demandé » aux Anglais d’ agir…

    HEIN ?

    Rien , j’ imagine bien le truc .

    D’ après ma pomme , cette guerre est menée d’ une façon « retenue » ; donc , elle n’ est évidemment pas en position d’ être rapidement remportée .

    Pourquoi ?

    Parce qu’ il s’ agit d’ une guerre qui certes tue , détruit , massacre avec chaque semaine son lot d’ hécatombes et de toujours plus de malheurs voire de saloperies pourtant « dispensables » , mais qui a un aspect politico-économique indéniable qui assure à ses spéculateurs de s’ enrichir , à ses acteurs de continuer à rentrer de l’ argent à commencer par l’ Ukraine ou même l’ Europe qui jusqu’ à il y a peu profitaient encore des approvisionnements Russes , mais « détournés » .

    En fait , que ce soit pour les spectateurs comme pour les « combattants » , cette guerre c’ est une manne , quasiment une guerre rêvée car au contraire de tant d’ autres avant elle ou en même temps qu’ elle dont l’ aspect « manne » n’ est pas négligeable , celle-ci permet de s’ affronter avec zéro mort , du moins en dehors des deux belligérants , tout en faisant un maximum de business .

    Initialement , les Russes auraient pu frapper très fort et très vite , ils ne l’ ont pas fait ce qui me fait dire qu’ ils ne tenaient pas à ce que cette guerre empêche de reprendre les approvisionnements en gaz qui avec cents autres matières premières leur donnant cette puissante économie de rente , leur permet de rentrer tout l’ argent dont ils ont besoin et ainsi de fournir à une Europe très demandeuse qui est leur bonne cliente .

    Par conséquent , sans faire dans la dentelle , et tandis qu’ ils devraient s’ apercevoir de certaines anomalies qui à la fois font durer la guerre comme les mettent en difficulté , mon idée est qu’ ils comptaient qu’ à défaut d’ une fissuration de cette belle entente Euro-responsable retrouvée labellisée NATO unity , interviendrait un « retournement » des opinions publiques .

    Ce faisant , plus ou moins rapidement , cette guerre allait s’ arrêter .

    Il y a alors fort à parier qu’ après quelques mois diplomatiquement » extrêmement actifs mais difficiles , les rapports commerciaux , spécialement ceux des approvisionnements en gaz à destination de l’ Allemagne qui contrariaient tant les USA et leurs « alliés » , auraient pu reprendre….

    Ce qui alors constituait une victoire pour la Russie et une défaite pour l’ emprise de Washington .

    Or , avec la destruction des gazoducs à la solidité ultra-poussée pour le coup « chirurgicalement opérés » , tout ça est plus que retardé , carrément compromis .

    Pire , à présent les Chinois craignent pour leurs propres approvisionnements en hydrocarbures qui leur sont si précieux .

    Tout risque donc d’ arriver .

    Les Russes peuvent décider de frapper LE grand coup ou revenir à plus d’ apaisement , en tout cas il va leur falloir éviter de perdre la face mais aussi qu’ une révolte n’ ensanglante la Russie avec outre quelque « dépose » du régime en place , vu que la fédération ne serait plus tenue possible implosion en sortie , ce qui serait une catastrophe et pas uniquement pour la Russie….

    En cas de renversement de l’ actuel maître du Kremlin , nous pourrions aussi nous retrouver avec bien pire que lui et dans ce cas nous ne rigolerons pas davantage…

    Ce qui toutefois a tendance à me rassurer est que d’ après ce qui ressort , contrairement à ce qui avait été plus ou moins avancé , les canaux de communication ne sont pas rompus .
    C’ est-à-dire que comme il en allait du temps de la Guerre Froide suite aux 13 jours d’ extrême tension d’ octobre 1962 , les Etats-majors se parlent….et ça , c’ est MONSTRUEUSEMENT important .

    Nous verrons bien…

    • Clavier dit :

      Quand on fait un mauvais coup on se garde bien de mettre trop de monde dans la confidence …..les USA sont de grands garçons…..ils ne sous-traitent pas dans ce cas

      • ScopeWizard dit :

        @Clavier

        Je ne sais pas ; une intuition….

        Oui , normalement , sauf que les USA n’ ont pas tellement envie qu’ on puisse les identifier .

        L’ évènement du 1er mai 1960 n’ est pas encore effacé et loin de là .

        • lgbtqi+ dit :

          C’est très féminin l’intuition…

          Qu’allez-vous faire de votre collection de boxers moulants ?

          • ScopeWizard dit :

            @lgbt

            Je ne sais pas si l’ intuition est à ce point à classer « féminin » , je sais juste que j’ en ai toujours eu et qu’ elle m’ a été positive .

            Alors , ma collection de boxers moulants….

            Eh bien , voyez je pensais m’ en faire une corde à nœuds , comme ça , comme pour préparer une subite envie d’ évasion….

            HEIN ?

            Ben , encore et toujours cette sacrée intuition !

    • Lothringer dit :

      Je suis également très circonspect sur les auteurs du sabotage de NS1 et NS2. Le crime profite davantage aux génocideurs de bisons (et accessoirement d’Amérindiens) qu’aux buveurs sans limite de vodka.

      Pour ce qui est de la guerre qui va durer, je le pense aussi (sauf coup de sang imprévisible de VVP). Je suis d’accord avec vous sur le fait que les USA approvisionnent tranquillement le champ de bataille au fur et à mesure , un peu comme le commissaire politique Khrouchtchev qui approvisionnait le champ de bataille de Stalingrad en troupes au fur et à mesure des combats afin d’épuiser les soldats allemands dans la longueur. Ce faisant il s’agit d’épuiser progressivement la Russie. Tant pis pour les dommages collatéraux (morts ukrainiens, possible effondrement économique européen à venir,…) : on ne fait pas d’omelette sans casser de œufs.

      Mais j’ai une divergence avec vous pour ce qui concerne la cause. Dans le cas précis, je ne pense pas que la cause soit purement financière. Je pense que les profiteurs financiers de cette guerre sont plutôt en situation de profiter d’un effet d’aubaine. Les profits sont la conséquence, et pas la cause.

      Rappelez-vous mes commentaires, il y a 1 an sur ce forum, fin août 2021. Les USA venaient de quitter (piteusement ?????) l’Afghanistan. Tout le monde riait et se moquait des USA. Tout le monde sauf moi…
      Mes commentaires étaient du genre : rappelez-vous que les USA sont en guerre quasi-permanente depuis 2 siècles afin de conquérir le monde entier, selon la vision messianique qu’ils ont d’eux-même. En conséquence la fin de la guerre d’Afghanistan constitue le point de départ d’une nouvelle guerre. La guerre USA-Chine ne sera pas immédiate, car les USA voudront d’abord s’assurer que l’allié naturel de la Chine, c’est à dire la Russie, ne sera pas en mesure d’apporter son aide. En conséquence les USA vont d’abord faire en sorte que la Russie (le plus faible de ces 2 alliés naturels) soit devenue totalement inoffensive. La guerre actuelle en Ukraine procède de cette analyse : épuiser la Russie jusqu’au bout, en tirant sur la corde sensible de l’âme russe : nationalisme et condescendance russe à l’égard des Ukrainiens. Et il y a l’enjeu présumé stratégique de la Crimée aux yeux des Russes. Les USA savent donc d’avance qu’une fois la guerre engagée, les Russes refuseront catégoriquement d’arrêter les frais, car il y a trop d’affect et de sentiments dans leur attitude : leur passion est plus forte que leur raison. Cette guerre va donc durer….jusqu’à épuisement complet et définitif de la Russie. Il a fallu 4 ans de 1914 à 1918 pour obtenir l’épuisement complet de l’alliance Allemagne+Autriche-Hongrie, la guerre ne s’étant pas déroulée sur le sol Allemand. Si les Ukrainiens (renseignés par les USA) parviennent à détruire le gazoduc Sibérie-Chine et quelques terminaux gaziers-pétroliers russes, combien de temps la Russie mettra-t-elle pour s’effondrer , pour une guerre qui ne se déroule pas sur son sol ?
      Et en parallèle à cette sale guerre, comment va évoluer le conflit Azerbaïdjan – Arménie , dont on parle peu ? Là-bas aussi la Russie a beaucoup à perdre. Et les Arméniens risquent un 2e génocide. Il y a eu quelques visites diplomatiques occidentales ces derniers jours à Erevan.

      Ensuite…ce sera le tour de la Chine…qui observe attentivement la tournure des choses et qui n’est pas dupe de l’enjeu à venir. Les Chinois sont tout sauf stupides. Il leur reste , disons à la louche, 3-4 ans pour se préparer. A condition que la guerre en Ukraine ne dégénère pas avant en guerre atomique.

      • ScopeWizard dit :

        @Lothringer

        Merci de cette réaction ! 🙂

        « Les profits sont la conséquence, et pas la cause. »

        Oui , mais à partir du moment où il y avait cette guerre , la perspective de mirifiques profits du moins au niveau des spéculateurs devenait très prévisible .

        Pour tout le reste , évidemment je vous suis .

        Quant aux autres guerres dont « on » ne parle pas ou le moins possible , les 400.000 morts du Yemen , et tant d’ autres….

      • lgbtqi+ dit :

        Excusez-moi d’être plus courte…

        à qui profite le fait de faire croire aux Européens que ce sont les USA qui sont derrière le sabotage de Nord Stream ?

        Dans quelle « sphère internet » sont apparus en 1er et d’abondance les « narratifs » à apparence de documentation, prêts à l’emploi ?

        • ScopeWizard dit :

          @lgbt

          Plus courte = excuses ?

          Hm ?

          Vous savez la longueur ne fait pas tout ; il faut aussi un peu d’ épaisseur….un poil je dirais….

          « à qui profite le fait de faire croire aux Européens que ce sont les USA qui sont derrière le sabotage de Nord Stream ? »

          Ce n’ est pas dans ce sens que je me pose la question , pas dans ce cas .

          TOUS CEUX qui auraient intérêt à le faire croire , cela coule de source .

          La liste promettant être longue s’il n’ y a pas que des Etats .

          « Dans quelle « sphère internet » sont apparus en 1er et d’abondance les « narratifs » à apparence de documentation, prêts à l’emploi ? »

          Alors là !

          Bonne question ; perso je n’ en sais fichtre rien .

      • AirTatto dit :

        Je partage. après ne pas non plus penser qu’il faut un pays du top 4 de la défense pour faire cette opération entre 60 et 100 mètres. N’importe qu’elle armée avec une spécialité de nageurs/démineurs peux réaliser cette opération assez discrètement depuis un chalutier ou un yacht.
        A qui profite le crime.? A la géopolitique, peut même penser aux pays URSS qui veulent un fracture clair avec leur ancien occupant, en tête de liste la Pologne ou le couple Pologne/USA?
        Pour l’Ukraine, je suis pas d ‘accord, le gouvernement Ukrainien est un gouvernement de jeunes, en guerre avec très probablement encore beaucoup de connexions directs ou indirects avec la Russie, rendant ce secret difficile à garder.

      • jon dit :

        Merci pour votre analyse, raison de plus pour la Russie qui doit absoluement GAGNé !
        soit à l affrontement mais semblerait que la population et l armée n est plus au top top !
        soit en repli tactique, pour ensuite detruire le gros de l armée ukrainienne prés de la frontiere Russe du Dombass en lancant une bombinette faiblement nucléaire, avec des retombés radioactives sur les nouveaux Russes du dombas et non la Pologne ! donc pas de contre attaque otanienne

        • Lothringer dit :

          Hélas, je considère que la probabilité d’un événement nucléaire (qui reste à déterminer avec précision, pas forcément une bombe) est supérieure à 50%. Mais compte-tenu de la quantité de fleuves et de rivières dans les zones actuelles de combat (+ le phénomène de raspoutitsa en automne et au printemps) , le résultat sera alors catastrophique; surtout si il s’agit d’une centrale nucléaire de la taille de Zaporijjia avec ses nombreux réacteurs : l’enlèvement temporaire récent de son directeur est peut-être un mauvais signe annonciateur. En prenant le contrôle total de cette centrale, les Russes peuvent re-démarrer les 6 réacteurs, les pousser à fond, et provoquer volontairement l’accident d’explosion des 6 réacteurs. Toute la nappe aquifère de la zone sera alors contaminée, rendant l’eau imbuvable pendant de nombreuses années, puis cette eau par phénomène de renouvellement progressif, s’écoulant finalement en Mer Noire, qui fera mourir une grande partie de la flore et la faune de cette mer. Et n’oublions pas que la Crimée est dépendante de l’Ukraine pour son approvisionnement en eau (d’où la volonté de la Russie de prendre possession immédiatement dès février du Sud de l’Ukraine) . Si la Russie déclenche un événement nucléaire en Ukraine, elle rend indirectement la Crimée inhabitable, faute d’eau. Mais compte-tenu du bordel de leur administration et de la volonté de secret absolu, ils seraient bien capables de faire boire l’eau contaminée à leur propre population de Crimée. Les Turques eux-même ne seraient pas contents d’être empêchés de pêcher le poisson en mer Noire à cause de la radioactivité : émeutes sociales (nourriture) en perspective.

          Sur un plan stratégique militaire, un événement nucléaire en Ukraine entrainera immédiatement la destruction de la totalité de l’armée russe (terre / air / mer) en Mer Noire, et pas seulement en Crimée, par des moyens conventionnels non-nucléaires. L’écart temporel entre les 2 événements serait probablement de seulement quelques minutes. Les Russes de Moscou n’auront même pas le temps de comprendre pourquoi ils ont perdu toute communication avec la zone Mer Noire : en fait il n’y aura plus personne pour répondre au téléphone à l’autre bout. Et le temps qu’ils réalisent pourquoi çà ne répond pas au téléphone à Sébastopol , il s’étonneront d’avoir également perdu les communications avec de nombreux bâtiments en Atlantique-Nord. Et la totalité des terminaux pétroliers/gaziers et chantiers navals sera « traitée » également en quelques minutes. Moi, si j’étais Russe, je ne jouerais pas à ce petit jeu dangereux.

           » detruire le gros de l armée ukrainienne prés de la frontiere Russe du Dombass en lancant une bombinette faiblement nucléaire »
          Sur un plan tactique, j’imagine que les Ukrainiens ont intégré le risque de bombe nucléaire tactique. La surface « traitée » par une bombe tactique étant faible, il faudrait balancer de nombreuses bombes pour traiter un vaste territoire , auquel cas çà rendra l’URSS , oh pardon la Russie, extrêmement impopulaire sur le plan international, y compris chez leur (seul) allié chinois. Même la Bielorussie serait obligée de les lâcher : ce serait le prix à payer par Loukachenko pour garder sa place face à des émeutes devenues incontrôlables du peuple tout entier. J’imagine que les Ukrainiens, compte-tenu de la qualité technologique de leurs équipements, s’arrangent pour disperser leurs troupes, ce qui impliquerait un mauvais rendement de morbidité d’une bombe nucléaire tactique. Donc détruire le gros de l’armée ukrainienne avec de la bombinette…peu probable. Un canon Caesar pouvant tirer à 40km, çà veut dire 40km à droite ou 40km à gauche, donc capacité à traiter une bande de 80km de largeur : en positionnant 1 canon tous les 20km donc dispersés, on crée une difficulté pour l’ennemi russe de réaliser une percée locale en contre-attaque (Monsieur de Vauban serait admiratif) , tout en couvrant une grande longueur de frontière, un peu comme la ligne Maginot qui a parfaitement rempli son rôle…là où elle était.

          « avec des retombés radioactives sur les nouveaux Russes du dombas »
          Bienvenue à nos nouveaux compatriotes russes. Ceci est notre cadeau d’intégration dans la Fédération de Russie. Les Russes aiment les Russes et en prennent grand soin.
          Za vashe zdorovie !

    • Robert dit :

      Taisez-vous, malheureux.
      C’est les russes, épicétou!

      • ScopeWizard dit :

        @Robert

        Vous avez raison ; dans un souci de neutralité je propose donc nozamis Suisses….

        Au moins auront-ils ceci de pratique . 😉

      • lgbtqi+ dit :

        mais non, voyons, reprenez-vous et quittez ces oripeaux de victime. La castration anticipatoire et volontaire, ça fait drôle…

        Tout le monde sait que ce sont des lgbt-nazi-ukro-juifs-progresso-déconstruits en sous-main dirigés par les « stazunis », qui eux-mêmes… (vous complèterez vous-même)

    • Bench dit :

      C’est beau la géopolitique/science fiction/anticipation/tout ce que vous voulez, matinée d’intuition imagination délirante.
      A moins que ce ne soit de la pataphysique, auquel cas je tire mon chapeau au rédacteur.

      • ScopeWizard dit :

        @Bench

        Vous savez , en pareil cas , la beauté du geste importe peu .

        Saluez plutôt bien bas et faites la révérence comme on vous a appris , ça suffira .

        • Bench dit :

          @Scope: prétentieux.

          • ScopeWizard dit :

            @Bench

            Dites tout de suite que vous vous êtes fait un tour de reins et que vous préférez être dispensé !

            Ces aristocrates….non mais quelles petites natures….

    • vascocap dit :

      C’est quoi cette logorrhée complotiste? QANON ?

      • ScopeWizard dit :

        @vascocap

        Oui voilà c’ est ça ; c’ est lui .

        D’ ailleurs , il viennent demain soir se réunir à la maison ; me semble t-il l’ ordre du jour consistant en l’ organisation d’ un putsch….

        Ah ben , on est complotiste ou on l’ est pas , donc on va pas faire dans la demi-mesure .

  8. Clavier dit :

    Autant inspecter une voie ferrée …..bonjour le boulot

  9. Raymond75 dit :

    Ne rêvons pas :
    https://www.submarinecablemap.com/

    Tout au plus pouvant nous surveiller les site d’arrivée des câbles à terre, et on ne eput détruire un navire hors guerre déclarée.

    • lgbtqi+ dit :

      vivement les drones en forme de container, ou de glacier dérivant…et pas seulement en forme de raie manta.

      Y’a pas des histoires de pieuvres géantes également ?

    • vno dit :

      le Rainbow warrior en étant le contre exemple !

  10. Guillotin dit :

    Puisqu’on est dans les opérations d’inspection et de prévention, ce qui serait bien aussi c’est que les forces militaires françaises s’occupent de dégager tous les abords de la base de Lann Bihoué près deLorient, qui sont actuellement occupés par des dizaines et des dizaines de véhicules supposés être des gens du voyage, jusqu’à la petite enclave civile de cette base sensible, qui a été partiellement envahie et dégradée hier soir, nécessitant le déroutement d’au moins un avion…
    il y a tout autour de la base actuellement des dizaines et des dizaines de véhicules improbables avec des occupants invérifiables, alors qu’il s’agit principalement de la base majeure de la patrouille maritime française avec des avions Atlantique qui sont impliqués tous les jours dans des missions de surveillance pour ne pas dire de renseignement et donc d’espionnage en mer du Nord, en mer Noire et dans la Baltique…
    or il m’a semblé entendre dire que des événements se passent en Ukraine et que cette aviation de patrouille maritime française joue un rôle majeur pour notre pays ( et ses alliés) par ses opérations actuelles.
    Des « gens du voyage » éparpillés tout autour de cette base importante surtout dans le contexte actuel, a-t-on la certitude que ce sont tous des « gens du voyage » et que le voyage en question ne vient pas des pays de l’Est , très à l’Est comme par exemple la Russie ?

    Qui peut en être certain ? Qui peut avoir un intérêt éventuellement à avoir des observateurs plus ou moins discrets sur place ou assez malins pour s’y infiltrer ? Qui peut garantir l’intégrité physique et matérielle de toutes les protections de la base de Lorient Lann-Bihoué actuellement alors qu’on est dans une période de forte tension et que cette base joue un rôle très important ?

    • lgbtqi+ dit :

      eh bien dites-donc

      1) pour quelqu’un affirmant défendre bec et ongles Chine, poutinie et corée du nord à cause de la détestation dont elle sont victimes de la part de la « populace ». Les lgbt et les roms n’ont pas cet honneur.

      2) après les différentes surveillances des choses militaires dont vous vous prévalez, voici qu’à présent vous surveillez Lann…

      • Guillotin dit :

        @lgbtqq++– : Je ne surveille rien du tout : je me tiens informé de ce qui se passe notamment pas loin de chez moi… Lorsqu’il peut apparaître éventuellement une faille ou un motif de préoccupation, en tant que citoyen français et patriote, je me sens concerné et motivé pour réagir ou agir à mon niveau, c’est tout.
        Vous avez raison de parler des roms, qui sont souvent abrités par la communauté des gens du voyage d’ailleurs, ou qui s’y sont intégrés : beaucoup d’entre eux sont originaires de Moldavie ou de Transnistrie, et avec des attaches russophones, et dans le contexte actuel il serait particulièrement « amusant » d’en retrouver certains éparpillés aux alentours de la base de Lorient- Lann-Bihoué ! La « coïncidenc »e serait troublante, n’est-ce pas ? !!
        Je vais encore vous faire hurler mais des roms, j’en ai vu beaucoup, et cotoyés en Roumanie ,non loin de la Moldavie d’ailleurs..
        J’en ai connu de très riches et qui vivaient dans de véritables palaces grâce à de l’argent « obtenu » en Occident, et d’autres très pauvres qui vivaient comme une tribu indienne et avec des élevages de chevaux, tout à fait magnifiques, dans les plaines de Roumanie..
        je les respecte comme on doit respecter tous les êtres humains, je n’ai rien d’autre de particulier à en dire: par contre lorsqu’on commence à les ériger en minorité et en faire une minorité, eux qui n’ont jamais rien demandé, effectivement ça commence à me déranger fortement, comme tous les gens qui s’érigent en minorité ou qui se victimisent au nom de l’appartenance supposée à une pseudo minorité , fabriquée de toute pièce et destinée à fabriquer du complotisme, de la victimisation, du communautarisme, etc.. qu’ils aillent donc voir la vraie vie avec des vrais gens, respectables, et  » nobles », dans les plaines de Moldavie..

    • HMX dit :

      @Guillotin : vous êtes bien aimable de vous soucier de la sécurité des bases militaires françaises. ça nous change un peu de vos habituelles interventions en soutien à la sainte Russie. Cela dit, puisque le sujet de la sécurité des bases semble vous intéresser, que pensez-vous de la sécurisation des bases et des dépôts de munitions russes en Ukraine ?…

      • Guillotin dit :

        @ HMX : Comme vous le dîtes, je me soucie d’abord de la sécurité des bases militaires françaises ( comme des intérêts français en général, contrairement à ce que vous pouvez penser abusivement ) , c’est chez moi.
        Il serait d’ailleurs souhaitable que les Français partagent la même préoccupation pour les affaires qui concernent leur pays, et leur territoire particulièrement.
        La campagne d’hystérie antirusse a pour première conséquence de se retourner d’abord contre notre pays, contre nos intérêts géostratégiques, et contre notre économie.
        En ce qui concerne la sécurisation des bases et des dépôts de munitions russes en Ukraine, je suis comme tous les Français, auxquels on interdit d’avoir accès à des sources d’information pluralistes : je ne sais pas et je n’ai donc rien à en dire .
        Lorsque nous aurons en France le droit d’accéder à des médias pluralistes pour avoir des informations et de sources indépendantes sur ce qui se passe en Ukraine, il sera toujours assez tôt de se poser des questions, mais pour le moment on en est loin.

        • tschok dit :

          Mais vous avez parfaitement le droit d’accéder à la propagande russe si vous le souhaitez, ce qui ne pose aucun problème technique insurmontable (vpn).

          Simplement, on n’assure plus la livraison à domicile. Donc, il faut aller la chercher vous-même, avec des moyens informatiques, hein? personne ne vous demande d’aller physiquement à Moscou.

          Et puis, si vous ne voulez pas recourir à ces moyens, la fachosphère française, comme la multitude des complotistes de tout bord, restent actives et continuent à se faire le relai de la propagande russe en France. Bon, il faut passer par leur intermédiaire, mais je crois que ça ne vous changera pas, non?

          Tenez, cadeau:https://stratpol.com/

          Lui aussi hurle à la censure. C’est horrib’, le pov’.

          • Guillotin dit :

            @ tschok : je suis tout aussi français que vous mais je n’ai plus le droit d’accéder à une grande partie des informations concernant ce qui se passe d’important à 3000 km de chez moi : les médias le permettant ont été interdits, censurés, pénalisés, effacés, bannis, dans un grand élan de cette démocratie que notre classe dirigeante clame du matin au soir ..

            pour s’informer, comme vous le confirmer, il faut faire des contorsions informatiques, entrer en clandestinité, partir en explorateur du Net en espérant trouver une lumière ici ou là : c’est ça l’information libre et plurielle qu’on nous vend comme fonds de commerce permanent ? non merci !
            le régime occidental est devenu bien pire que celui qu’il combat ; car en plus de la censure et de la répression des idées  » non conformes », il avance sous le masque du chevalier blanc de la liberté et de la démocratie: escroc, menteur, enfumeur et finalement, matraqueur..Staline en aurait rêvé: les USA ont réussi à l’imposer à travers leur  » modèle »..

          • tschok dit :

            N’exagérez pas Guillotin, l’information suppose la curiosité.

            Oui, c’est indéniable, on vous demande de faire des efforts pour accéder non pas à l’information en tant que telle, mais à l’idéologie qui entoure l’information qui vous plait.

            Pour ce qui est de l’information pure, quelque soit le régime juridique de l’information, ou de ce qu’on appelle le « régime politique », ça ne repose que sur votre propre talent.

            Il en a toujours été ainsi: les gens pas curieux se satisfont de ce qu’on leur fournit, les gens curieux vont chercher l’info.

            Vous êtes passif dans vos phrases: « l’information qu’on nous vend ».

            Si vous êtes celui que vous prétendez être, vous n’attendez pas qu’on vous donne la béquée.

            Il faut être courageux, Guillotin: être un libre penseur, un anti-conformiste, un vrai rebelle qui refuse le diktat du mainstream, ce ne sont pas que les slogans pour consommateur.

            Je vais être plus net: non, vous n’avez pas le droit de savoir. Mais vous avez mieux: la liberté. Le droit vous rend passif, la liberté actif.

            Vous êtes encore un de ces geignards qui, gavé de droits à ne plus savoir qu’en foutre, se plaint de la disparition de sa liberté, dont il ne sait pas quoi foutre non plus.

            Ca va, oui. Vous n’êtes pas à plaindre: personne ne vous censure, personne ne porte d’atteinte dommageable contre vous à raison de ce que vous êtes, faites ou de ce que vous pensez.

            Vous réclamez juste le droit d’être biberonné à la propagande russe, pour votre bon plaisir.

            Eh bien non, tel n’est plus notre bon plaisir, parce que maintenant, c’est la guerre.

            Donc, vous ferez l’effort d’aller chercher votre propagande comme jadis on allait cherche le lait au pi de la vache, avec votre pot à lait. Mais on ne vous l’apportera plus à domicile, sans effort.

            C’est plus un service public, pour être précis et exact. Et ce n’est que justice.

            Donc, gardez votre discours victimaire et prenez votre pot à lait.

  11. BRAVO CHARLIE dit :

    Les Russes concrétisent les préparatoires d’une guerre « classique » contre l’Occident depuis le début des années 2000. Et nous avons été bien aveugles.

    On relève le déploiement d’une cyberguerre institutionalisée massive, des capacités d’évoluer en eau profonde (repérage et dépôt de charges le long des réseaux sous-marins), la mise au point d’armes nucléaires sur vecteur « invincible » ou à portée tactique, la baisse des capacités de stockage de gaz en RFA, les soulèvements anti-français en Afrique (accès aux minerais dont uranium), rapprochement avec la dictature belliqueuse et génocidaire chinoise, implantation de bases en Syrie et Lybie, etc.

    Décidément, on est bien loin du « réarrimer la Russie à l’Europe […] Nous croyons à l’Europe qui va de Lisbonne à Vladivostok » proféré au Fort de Brégançon en aout 2019 !

    • Dolgan dit :

      Concrétisent ?

      Ils se préparent effectivement depuis 20ans. Et pourtant, on se demande bien ce qu ils ont fait.

      Le matos n’est pas là, la formation non plus, les doctrines périmées depuis 50 ans, …

      Et malgré ça, ils auraient du gagner. Mais la dictature conduit les dictateurs à se croire des surhommes omniscient. Et à jouer les généraux…

    • tschok dit :

      Oui, on se déniaise progressivement.

      Pour l’instant, on ne force pas, mais ça avance.

  12. Gaulois78 dit :

    Va en falloir des sous-marins, drones, avions de surveillance, satellites…

    La distance actuelle estimé des câbles optiques sous-marins est de 1,3 million de km. Leur nombre évolue sans cesse, aujourd’hui il est de l’ordre de 428. Les câbles ont une référence mais bien souvent un nom (Arcos, Celtic, Malbec, Ulysse2…)

    2022 – France Un nouveau câble sous-marin transatlantique de 6.800 km déployé entre la Gironde et les Etats-Unis

    2Africa, le câble sous-marin de tous les records, fera à terme 45 000 km de longueur

  13. Bob dit :

    La défaite militaire russe en Ukraine avec l’envoi de Leclerc permettra de sécuriser les infrastructures européennes et françaises dont les câbles sous-marin. A moins de perdre la guerre d’Ukraine…

  14. Guillotin dit :

    Puisqu’on est dans les opérations d’inspection et de prévention, ce qui serait bien aussi c’est que les forces militaires françaises s’occupent de dégager tous les abords de la base de Lann Bihoué près deLorient, qui sont actuellement occupés par des dizaines et des dizaines de véhicules supposés être des gens du voyage, jusqu’à la petite enclave civile de cette base sensible, qui a été partiellement envahie et dégradée hier soir, nécessitant le déroutement d’au moins un avion…
    il y a tout autour de la base actuellement des dizaines et des dizaines de véhicules improbables avec des occupants invérifiables, alors qu’il s’agit principalement de la base majeure de la patrouille maritime française avec des avions Atlantique qui sont impliqués tous les jours dans des missions de surveillance, de renseignement, pour ne pas dire d’espionnage en mer du Nord, en mer Noire et dans la Baltique…
    or il m’a semblé entendre dire que des événements se passent en Ukraine et que cette aviation de patrouille maritime française joue un rôle majeur pour notre pays ( et nos alliés ) par ses opérations actuelles. Des « gens du voyage » éparpillés tout autour de cette base importante surtout dans le contexte actuel,a-t-on la certitude que ce sont tous des « gens du voyage » et que le voyage en question ne vient pas des pays de l’Est, voire très à l’Est, comme par exemple la Russie ?

    Qui peut en être certain ? Qui peut avoir un intérêt éventuellement à avoir des observateurs plus ou moins discrets sur place, voire même capables de s’y infiltrer si ce sont des malins ( ce qui est le cas.) ? Qui peut garantir l’intégrité physique et matérielle de toutes les protections de la base de Lorient actuellement alors qu’on est dans une période de forte tension et que cette base joue un rôle très important ?

    • Bench dit :

      @Guillotin: Tiens mon Guitou, puisque vous faites dans la surenchère par rapport à votre post sur la Patmar, je vous reposte ma réponse. Vous prenez vraiment vos lecteurs pour des imbéciles Guitou! « Lann Bihouée en état de guerre, de véritables hordes de gens du voyage sont installées partout et jusque sur les parkings de l’enclave civile, imaginons qu’un commando sponsorisé par la Russie veuille s’en prendre à nos moyens de patrouille maritime et d’espionnages qui sont basés à Lorient : actuellement cela serait d’une facilité confondante…, Au moins j’aurai fait mon boulot de lanceur d’alerte qui a comme priorité des priorités la protection et les intérêts de son pays. » La BAN na pas du tout été impactée par ce fait-divers anecdotique; l’activité militaire a continué à se dérouler normalement et il n’y a que le vol civil du LOSC de samedi dernier ( pas hier dimanche ) qui a été dérouté sur Brest par sécurité, pour cause de parking de l’aérogare squatté par les gens du voyage. Aucune intrusion sur les pistes, personne n’a tenté de pénétrer dans la BAN. Non événement! Un autre article plus policé ici sur ce non événement : https://actu.fr/bretagne/lorient_56121/ligue-1-pourquoi-la-presence-des-gens-du-voyage-empeche-lavion-de-lille-osc-datterrir-a-lorient_54212453.html, parce que celui du Télégramme est tout de même sacrément exagéré, mais bon c’est le Télégramme et ils aiment bien faire peur aux citoyens. Un peu comme vous, non? Bref, pour ce qui est de votre dada de « lanceur d’alerte » vous repasserez. Comme dit l’autre Guitou, il y a des fois où il vaut mieux se taire et passer pour un con, que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
      Et pour conclure sur le sujet, quand vous délirez sur « Qui peut garantir l’intégrité physique et matérielle de toutes les protections de la base de Lorient actuellement alors qu’on est dans une période de forte tension et que cette base joue un rôle très important ? », ben entre autre la compagnie de fusiliers marins de la base!
      Surtout cher comique, n’oubliez pas d’écrire au préfet maritime de l’Atlantique pour lui faire part de vos préoccupations de lanceur d’alerte. Nul doute qu’il saura en tenir compte, et p’têt bien même qu’il vous filera une autre ch’tit médaille en argent.

      • ScopeWizard dit :

        @Bench

        Heu…

        Alors que le terrain est mixte entre une partie civile et une militaire , que le parking de l’ aérogare soit envahi par des dizaines de véhicules d’ une communauté Gitane qui ainsi peuvent provoquer de la gêne au point que l’ aéroport préfère fermer pendant quelques jours , très franchement on s’ en fout .
        D’ autant que ce n’ est pas la première fois et qu’ ils étaient stationnées dans un champ à proximité depuis plusieurs mois .

        Nous sommes donc là face à un épiphénomène , aucune raison de s’ inquiéter .

        Oui mais sauf que : primo , ça représente un coût supplémentaire qui va devoir être assumé , secundo ça crée un précédent , tertio il se passe tout pareil partout dans le monde ?

        Ce que se permettent ces gens-là , ils se le permettraient aux États-Unis , par exemple….?

        Je ne sais pas , j’ ai comme un doute….

        Par contre j’ ai une certitude : à tellement être dans le « laisser-faire compréhensif voire motivé repentance » , cela revient à donner le bâton pour nous faire battre .

        Ben , vous savez quoi ?

        Continuons ; ça nous réussit .

        • Bench dit :

          On est d’accord au moins sur un point Scope. Non événement, quelques nuisances comme à chaque fois que ce type d’événement se produit. Il n’y a guère que Guillotin dans son délire grand guignolesque de celui qui voit des complots partout qui a essayé de monter en épingle cette affaire en manipulant l’info à sa sauce, histoire de faire peur au pékin lambda.
          Pour le reste de votre post, j’ai des doutes….

      • Wrecker47 dit :

        @Bench ….Ben mon Colon ,pour un « paré à virer  » c’est un sacré paé à virer ;et là la mouette ales pattes dans l’eau !…Bien vu et bien répondu ! Le Groufumaco eest de taille à gérer les parkings comme les clotures du Site !

    • lgbtqi+ dit :

      ça ne fait jamais que la troisième fois que vous publiez cela dans deux sujets différents.

      • tschok dit :

        Il tient à ce qu’on sache qu’il est désormais un patriote très concerné.

        Une sentinelle sur les remparts de nos libertés, etc.

        • Vinz dit :

          Dis le mec qui n’a jamais porté un uniforme de sa vie.

          • tschok dit :

            Toute ma vie, mais plusieurs.

            C’est fou le nombre d’uniformes qu’on peut porter.

            Bon, Vinz, vous voulez prendre la défense de Guillotin? Alors faites-le.

            Défendez-le. Ne m’attaquez pas, vous n’êtes pas de taille. Mais vous êtes de taille à le défendre. Vous partagez les mêmes idées.

            Arrêtez de jouer au con, en jouant un pion contre un autre, défendez-vous!

            On voit que vous êtes une lopette, là.

            Si ce mec à les mêmes idées que les vôtres, alors défendez vos idées et ne me faites pas un procès à la con en croyant que je n’ai jamais porté d’uniforme de ma vie.

            Et si vous n’avez pas les mêmes idées, ne me faites pas chier. Faites le chier. Vous gourez pas de cible.

          • lgtqi+ dit :

            Qu’en savez-vous, hormis tenter de discréditer, si tant est que le fait de n’avoir jamais porté d’uniforme constitue quelque discrédit.

  15. BRAVO CHARLIE dit :

    Les Russes concrétisent les préparatoires d’une guerre « classique » contre l’Occident depuis le début des années 2000. Et nous avons été bien aveugles.

    On relève le déploiement d’une cyberguerre institutionalisée massive, des capacités d’évoluer en eau profonde (repérage et dépôt de charges le long des réseaux sous-marins), la mise au point d’armes nucléaires sur vecteur « invincible » ou à portée tactique, la baisse des capacités de stockage de gaz en RFA, les soulèvements anti-français en Afrique (accès aux minerais dont uranium), rapprochement avec la dictature génocidaire (Tibet, XinJiang, Mongolie) et belliqueuse chinoise, implantation de bases en Syrie et Lybie, etc.

    Décidément, on est bien loin du « réarrimer la Russie à l’Europe […] Nous croyons à l’Europe qui va de Lisbonne à Vladivostok » proféré au Fort de Brégançon en aout 2019 !

  16. Jojo67 dit :

    Pas besoin d’inspecter nos câbles sous-marins, il suffit de dire aux Yankees d’arrêter de faire péter les gazoducs et autres tuyaux sous-marins. Car nonobstant nos chaînes d’infos tv qui voient la patte de Moscou partout, même derrière les gilets jaunes, posons-nous la question habituelle: « à qui profite le crime? » A Washington of course, et un élu Polonais, Radek Sikorski, ancien ministre des Affaires étrangères et député européen, ne s’y ait pas trompé en tweetant «Merci, les Etats-Unis»!
    Nous savons tous que la Maison Blanche avait les deux Nord Stream dans le collimateur depuis bien longtemps, et grâce à ce sabotage, elle oblige l’UE a acheter du gaz de schiste liquéfié US, en remplaçant la Russie comme premier fournisseur de gaz. Sauf que ça ne suffira pas au niveau quantité… Cerise sur le gâteau, ce manque de gaz va porter un coup dévastateur à l’économie allemande, qui est une concurrente de celle des Etats-Unis, et placer l’UE sous une dépendance encore accrue à l’oncle Sam. Réparer les deux Nord Stream est d’après les spécialistes très difficile, because « infiltration d’eau de mer » et d’ailleurs à supposer qu’on y réussisse, qu’est-ce qui empêcherait nos gentils Navy Seals d’aller barboter à nouveau en mer Baltique? Il faut bien que jeunesse se passe…

    • Courmaceul dit :

      Donc après le sabotage de NS1 et NS2, les USA vont continuer en sabotant les câbles télécoms entre l’Europe et les USA, c’est ça ? Donc la Marine Nationale surveille les navires US ?

      La tournée est pour moi.

      • Clavier dit :

        Ne jouez pas à l’idiot…… Vous savez bien que l’oncle Sam veut seulement que sa piétaille européenne cesse de regarder du côté de Moscou et qu’elle coupe tous les liens avec la Russie.
        Au besoin, il le fait pour elle, et tant pis pour les Allemands s’ils mettent trop de temps à comprendre….

        • Courmaceul dit :

          Dans NS 1 et NS 2, il n’y a plus rien si ce n’est du gaz stagnant, l’utilité d’une destruction par les USA me semble contreproductif à l’aune des inconvénients.

          Quant au reste, on parle des câbles de télécom transatlantique, qui joue à l’idiot ?

          Les pays de l’UE ne regardent plus vers la Russie depuis bien longtemps. C’est fini.

          • ScopeWizard dit :

            @Courmaceul

            Eh oui , et c’ est bien là rien moins que la monumentale erreur de l’ Europe .

            Je vous résume le truc : sur le court-terme , c’ est très bon pour la morale , sur le long terme c’ est une gigantesque erreur stratégique .

            Pourquoi ?

            Parce que quel que soit le ratio défauts-qualités de Poutine ou son régime , à un moment , tel un cycle , la roue tourne et les choses peuvent alors changer du tout au tout , donc de nouvelles relations deviennent « moralement » nettement plus envisageables….

            Seulement , à suivre comme des cons CEUX de Washington donc démontrer à quel point l’ Europe n’ a rien d’ indépendant et n’ est plus qu’ une espèce de toutou docile et obéissant bien dressé , même la Russie va nous dédaigner .

            Résultat , si rien n’ a été laissé entre-ouvert laissant au moins une possibilité de s’ engouffrer , faudra surtout pas s’ étonner si ce sont les USA qui raflent la mise et que de ce fait nous soyons réduits à n’ être plus que des paillassons ayant même perdu jusqu’ à notre identité .

            EUROPE + RUSSIE = BLOC PUISSANCE EURASIATIQUE = FINI LEADERSHIP US

            Si les USA parviennent à empêcher ce qui pour eux serait une catastrophe car ils ont une peur bleue de se retrouver largués déjà par la perte de leur position de leaders , pour les USA même avec une Chine dominant la Russie , c’ est tout bon .

            Puisqu’ à terme : plus d’ Europe-puissance , une Chine qui va se retrouver isolée .

            USA grands vainqueurs .

            Europe grande perdante .

            Mais comprenez-vous au moins POURQUOI Europe et Russie doivent finir par se rapprocher et devenir de solides partenaires ?

            Parce que tout l’ enjeu est là….

            Perso , j’ ai au moins précisé la chose à deux ou trois reprises .

            C’ est à la fois une question de survie mutuelle et c’ est hyper-logique .

            Réfléchissez ; c’ est évident .

          • Courmaceul dit :

            @Scope

            « Réfléchissez ; c’ est évident . » Merci de vos encouragements. 🙂

            Vous confondez le sauveteur et le rescapé, c’est un parti pris chez vous. Qui s’est mis en état total de dépendance énergétique ? Les pays de l’est, l’Allemagne et l’Italie. Je vise notamment l’Allemagne avec 60 % approvisionnement en gaz russe avec NS1 et en enfonçant le clou avec NS2.

            Depuis 30 ans, afin de conforter sa puissance économique, l’Allemagne a fait un choix lourd de conséquence; tout ça par cupidité ! La paix par les échanges commerciaux, la belle affaire depuis le 24/02 !

            Le modèle allemand est en train d’exploser, c’est la faute des USA ? La contribution a minima de l’Allemagne à l’OTAN, c’est la faute des USA ?

            L’Allemagne a sciemment bâti sa puissance en délaissant des coûts estimés inutiles comme la défense ou l’énergie.

            Les USA raflent la mise ! La faute à qui ? A eux ? Non, la faute repose sur les épaules de l’Europe.

            Oui, le 24/02, personne n’a rien vu venir. Oui, par son action, Poutine nous pousse dans les bras des USA. Que les européens assument leurs erreurs et leurs vulnérabilités.

            Je ne supporte pas les gens qui ne veulent pas assumer leurs erreurs et qui passent leur temps à se défausser.

            Mais Poutine, en très mauvaise posture, pousse la Russie dans les bras des Chinois. Et il brade la Russie à la Chine. La belle affaire !

            La Russie, pays essentiel, sera à nouveau d’actualité après des changements majeurs dans ce pays.

            Non, je ne vous inciterai pas à réfléchir.

          • ScopeWizard dit :

            @Courmaceul

            « Vous confondez le sauveteur et le rescapé, c’est un parti pris chez vous. »

            C’ est votre point de vue .

            « Qui s’est mis en état total de dépendance énergétique ? »

            Qui , en Europe , a seulement les moyens d’ être réellement et suffisamment « indépendant » du point de vue énergétique ?

            De combien de matières premières disposons-nous , en quelle qualité , en quelles quantités , et dans ce cas pourquoi autant en importer que ce soit de Russie , d’ Arabie , de Chine , d’ Afrique , ou des USA ?

            Vous croyez que l’ Europe s’ est mise en état de totale dépendance ? Ou est-ce là un état de fait majeur ?

            Quid de nos réserves en pétrole , gaz , uranium , charbon , minerais divers et variés ?

            Pour quelle raison importer pratiquement tout le tableau de Mendeleïev si nous en avons tellement qu’ à l’ instar des USA nous puissions prétendre à l’ indépendance voire à l’ auto-suffisance ?

            « Les pays de l’est, l’Allemagne et l’Italie. Je vise notamment l’Allemagne avec 60 % approvisionnement en gaz russe avec NS1 et en enfonçant le clou avec NS2. »

            Ah parce que , VOUS , votre idée est de payer plus cher ce que vous pouvez avoir pour moins ?

            « Depuis 30 ans, afin de conforter sa puissance économique, l’Allemagne a fait un choix lourd de conséquence; tout ça par cupidité !

            Non ; par nécessité et besoin de rester concurrentielle donc maîtriser ses coûts de production , déjà en payant l’ énergie lui servant à produire moins cher .

            « La paix par les échanges commerciaux, la belle affaire depuis le 24/02 ! »

            Il va falloir revenir sur Terre ; c’ est très loin d’ être une nouveauté , et encore moins une initiative Germano-allemande .

            « Le modèle allemand est en train d’exploser, c’est la faute des USA ? »

            Oui , en partie .

            « La contribution a minima de l’Allemagne à l’OTAN, c’est la faute des USA ? »

            En partie aussi ; qui s’ est « occupé » de la défense de la RFA ?

            « Les USA raflent la mise ! La faute à qui ? A eux ? Non, la faute repose sur les épaules de l’Europe. »

            C’ est un ensemble voyons .
            Eh oui l’ Europe est largement responsable ; mais où avez-vous lu que je prétende le contraire ?

            « L’Allemagne a sciemment bâti sa puissance en délaissant des coûts estimés inutiles comme la défense ou l’énergie. »

            Entièrement faux ; vous ne connaissez pas cette partie de l’ Histoire .

            « Oui, le 24/02, personne n’a rien vu venir. »

            Plutôt : personne n’ a rien voulu voir venir sachant que depuis 2014 les signes ne manquaient pas , eux-mêmes précédés par tout ce qui a pu se passer après son discours de Munich de février 2007 .

            « Oui, par son action, Poutine nous pousse dans les bras des USA. Que les européens assument leurs erreurs et leurs vulnérabilités. »

            Non ; nous nous y poussons nous-mêmes .

            « Je ne supporte pas les gens qui ne veulent pas assumer leurs erreurs et qui passent leur temps à se défausser. »

            C’ est vous que ça regarde .

            « Mais Poutine, en très mauvaise posture, pousse la Russie dans les bras des Chinois. Et il brade la Russie à la Chine. La belle affaire ! »

            Au point où en sont les choses , a t-il un autre choix ? Et est-ce définitif ?

            « La Russie, pays essentiel, sera à nouveau d’actualité après des changements majeurs dans ce pays. »

            Elle l’ a toujours été .

            « Non, je ne vous inciterai pas à réfléchir. »

            Me concernant , je ne vous ai rien demandé , je n’ en ai pas besoin ; je sais encore réfléchir par moi-même .

          • Courmaceul dit :

            @ Scope

            Scope « Me concernant , je ne vous ai rien demandé , je n’ en ai pas besoin ; je sais encore réfléchir par moi-même . »

            Scope « Réfléchissez ; c’ est évident . »

            C’est de vous il me semble, non ? Abstenez-vous la prochaine fois.

      • vno dit :

        La Marine Nationale n’a pas besoin de surveiller les navires US, de toute manière elle n’a plus rien et c’est les anglais et eux qui nous surveillent si on appareille sans demande OTAN !

    • Thierry le plus ancien dit :

      les deux gazoducs n’étaient pas en service et l’Europe a décidé de fermer le robinet, du coup Poutine n’avait plus qu’à s’en servir comme arme politique pour passer une fois de plus pour une fausse victime.

      la Russie se cherche désespérément des alliés et perd ceux qui lui reste, le but de Poutine était de décrédibiliser les USA qui n’ont pas besoin d’un pétard à mèche sur un bout de tuyaux vide pour leur embargo contre la Russie qui commence seulement à porter ses fruits.

    • lgbtqi+ dit :

      Non, effectivement pas besoin d’inspecter les câbles sous-marins.

      Pas besoin non plus de s’interroger, car heureusement vous nous apporter sur un plateau la vérité.

      Sans vous on aurait dû se poser des questions, réfléchir. L’horreur quoi …

      Sans parler de la terrible erreur judiciaire qui aurait consisté à accuser la poutinie.

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      En général Jojo67, quand on met en avant les USA pour argumenter dans ce sujet sur la Fédération de Russie état autoritaire, c’est que l’on a pas d’argument sérieux !

      Et c’est bien ton cas Jojo67, tu balances des affirmations tout azimut sans jamais donner d’éléments sérieux, mais affirmations qui se veulent impactant dans une prise de position sur des forums ….

      Mais pour ta culture sache que les câbles transatlantiques sont justement fait pour relier l’UE à l’Amérique du Nord (USA/CANADA) et toi tu nous dis que les Navy Seals vont couper les câbles qui sont un lien crucial entre les 2 continents aussi bien au niveau communication qu’économique ????????????????????

      Là avec ça tu es élu le pilier de bar « numéro 1 » de la semaine du Café du Commerce !

      • Frédéric dit :

        C’est désolant que sur ce site pullulent les déclarations à l’emporte pièce digne de  »bots » maliens…. Pourquoi donc les États-Unis feraient un sabotage alors qu’ils tentent de resserrer les rangs en Europe, les propagateurs de cette ineptie ne se rappelle pas que les secrets US ne se restent pas longtemps a notre époque ?

  17. Daniel 1945 dit :

    pourvu que la Marine ne fasse pas appel à Orange, sinon plus d’internet dans les chaumières.

    • lgbtqi+ dit :

      le pire c’est numéricable-sfr

      • précision dit :

        j’en ai essayé plusieurs. Je ne suis pas sûr qu’il y en ait un de pire que l’autre… Pratiques commerciales douteuses chez la plupart, déconnections intempestives avec opérateurs d’infrastructures et opérateurs commerciaux qui se renvoient les responsabilités, surtout dans l’habitat collectif, etc.

  18. Hubert dit :

    Navy Seals, un métier d’avenir…….

  19. Pascal, (l'autre) dit :

    « Il suffit de torpiller les navires anglo-saxons. Et voilà plus de problème. » Aux esprits simples, des solutions……………………………….simples!

  20. et v’lan passe moi l’éponge dit :

    Dans le doute on peut torpiller aussi les russes… Histoire de ne pas faire de jaloux!

  21. rainbowknight dit :

    Si tout est interdépendance, les marchés financiers globalisés, mettre le foin en coupant des câbles entre US et UE n’apporterait que des ennuis à l’auteur.
    Pas sûr que Chine et Inde, d’autres aussi, apprécient de voir leur économie entravée par les embarras des sociétés Occidentales.
    Le bénéfice escompté serait de brève durée.

  22. Thierry le plus ancien dit :

    Sage précaution en effet, si Poutine décide de s’attaquer à l’occident les cables immergés seront de toute évidence sa première cible car facile et peu défendu, avec les attaques de hackers qui ont déjà eu lieu, et il faut anticiper de manière préventive, à des procédures de chasse aux sous marins saboteur et d’un dispositif de protection à activer en cas d’attaque.

    Quand aux minis satellites, de la taille d’une boite à chaussure pesant 5 kilos, oubliez ce gadget inutile de geek, il n’a une durée de vie que de 4 ou 5 ans et ça devient un débris qui encombre l’espace, c’est un très pauvre palliatif à l’absence de satellite normaux bien plus performants.

  23. vachefolle dit :

    Je crois que nous pouvons acter officiellement le retour de la guerre froide (voire franchement tiede) avec le nouvel empire Russe.

  24. vrai_chasseur dit :

    A qui profite le crime des explosions de NS1 et NS2 ?
    A Gazprom.
    Le géant gazier russe n’est pas sous le coup des sanctions car il fournit encore beaucoup à l’Europe. Les sanctions tueraient les allemands et d’autres mais aussi Gazprombank, sa filiale financière. Et il fait tout pour éviter ces sanctions, sort des excuses acrobatiques pour justifier les baisses de livraisons de gaz qu’on lui impose de faire : c’est la faute à la maintenance, on ne lui a pas livré à temps une turbine en réparation, etc etc.
    Le seul moyen de sortir de cette nasse pour Gazprom, c’est-à-dire finir par couper le robinet de gaz sans être économiquement sanctionné : invoquer un cas de force majeure. Contractuellement c’est prévu.
    Le cas de force majeure, c’est l’explosion de NS1 et NS2.

    • Courmaceul dit :

      J’ajouterais que le paiement en rouble est hors contrat.

    • Ératosthène dit :

      Les enquêteurs on a retrouvé un passeport russe qui flottait au dessus des bulles remontant du gazoduc. La piste russe est donc prise très au sérieux.

  25. breer dit :

    Quel que soit la nation concernée, on a beau dire, on a beau faire, on a beau s’enorgueillir de toutes ces technologies informatiques, tout cela reste bien fragile, si des dirigeants et des états suffisamment équipés se mettent à saboter à tout va. Après une période de statut quo (entre nations dites modernes sur les plans technologiques), l’humanité semble s’orienter vers une nouvelle ère de conflits possiblement moins destructeurs que durant la seconde guerre mondiale, mais plus problématiques sur les plans économiques, technologiques, et par répercussions, sur les plans sociétaux.