La frégate multimissions Normandie a accompagné un sous-marin russe dans le golfe de Gascogne

Encore très récemment, le ministère des Armées était très discret quand il s’agissait d’évoquer les « interactions » entre les forces françaises et russes, notamment pour ce qui concernait les opérations navales. Du moins, quand il lui arrivait de les évoquer, il n’en donnait pas les détails. Ainsi, lors d’une audition parlementaire, en 2017, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, avait concédé que des sous-marins russes s’approchaient de nouveau « des côtes bretonnes », ce que « l’on n’avait plus vu depuis longtemps ». Mais il se refusa à en dire plus…

Mais depuis le début de l’offensive russe en Ukraine [et même un peu avant], le ton a changé. Ainsi, en février, l’État-major des armées [EMA] avait communiqué sur les moyens déployés par la Marine nationale et, dans une moindre mesure, par l’armée de l’Air & de l’Espace, pour tenir à l’oeil plusieurs bâtiments russes repérés au large des approches maritimes françaises, dont le navire-espion « Vasiliy Tatishchev ».

Plus tard, l’EMA diffusa des photographies d’avions militaires russes [dont celles d’un bombardier stratégique Tu-22 « Backfire », capable d’emporter le missile antinavire Kh-22, ndlr] prises à proximité du porte-avions Charles de Gaulle, quand celui-ci était déployé en Méditerranée orientale. Jamais cela n’était arrivé auparavant.

En juillet, à la faveur d’une audition parlementaire, le chef d’état-major de la Marine nationale [CEMM], l’amiral Pierre Vandier, révéla que les Russes illuminaient régulièrement les navires français avec leurs radars de conduite de tir. « Il faut avoir à l’esprit que, pour un navire de combat, la différence entre basse et haute intensité ne tient qu’aux ordres reçus », avait-il rappelé.

Côté russe, cela dénotait un changement de posture… Car, dans un rapport sur les enjeux de défense en Méditerranée, publié avant le début de la guerre en Ukraine, les ex-députés Jean-Jacques Ferrara et Philippe Michel-Kleisbauer avaient souligné le « respect que les Russes [avaient] pour notre marine et, d’une manière générale, pour la France ».

Quoi qu’il en soit, le ministère des Armées n’hésite visiblement plus à rendre publique les « rencontres » entre la Marine nationale et son homologue russe, du moins quand celles-ci ont lieu près des approches maritimes françaises. Probablement que ce genre de communication s’adresse autant à l’opinion publique qu’à Moscou…

Reste que, dans la soirée du 1er octobre, la préfecture maritime et le commandement en chef Atlantique [PREMAR CECLANT] a fait savoir que la frégate multimissions Normandie venait d’accompagner le sous-marin russe « Novorossiysk » et le remorqueur « Sergey Balk » dans le golfe de Gascogne. Et de préciser que l’hélicoptère NH-90 NFH du navire français avait été sollicité.

Sur les photographies diffusées via Twitter, on voit effectivement un sous-marin de type Kilo naviguer en surface. Ce qui n’est pas surprenant étant donné que, sa propulsion étant diesel-électrique, son autonomie en plongée est limitée. Admis au service en 2014, le « Novorossiysk » appartient à la flotte russe de la mer Noire.

Quant au remorqueur « Sergey Balk » [projet 23470], il a été affecté en 2020 à la flotte russe de la mer Noire. Fin août, il avait été repéré au côté du sous-marin « Krasnodar », au large de l’Espagne. Puis il poursuivit sa route vers la Baltique. Et il semble que cela soit encore sa destination.

En effet, selon les données du trafic maritime, récupérées grâce au système AIS [qui n’est cependant pas d’une fiabilité absolue], sa dernière position connue [et communiquée le 3 octobre, à 1h39 UTC] se trouve en mer du Nord… Probablement fait-il route vers la Baltique.

Évidemment, on peut considérer que le CECLANT en a trop dit ou pas assez. Ainsi, on ignore dans quelles circonstances la FREMM Normandie a « rencontré » le sous-marin « Novorossiysk », si ce n’est que la surveillance de celui-ci [ainsi que celle du « Sergey Balk »] a été assurée « en collaboration étroite avec nos partenaires européens ». Quoi qu’il en soit, il semblerait que la Russie est en train de renforcer ses capacités sous-marines dans la région de la Baltique, où les gazoducs NordStream1 et NordStream2 ont récemment été sabotés.

Photo : Marine nationale

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

94 contributions

  1. Oeil de Moscou dit :

    Il ne s’agit nullement d’un renforcement de la flotte russe en Baltique, mais tout simplement d’une relève. Le Krasnodar rejoint Saint Pétersbourg pour subir son deuxième Arrêt Technique Intermédiaire. Il était en Med depuis le 9 septembre 2021. Le Novorossiysk était en entretien à Saint Pet depuis janvier 2021.

    • AirTatto dit :

      Exactement. C’est juste une escorte et rien de plus.

    • scalectric dit :

      « Il doit subir son deuxième arrêt technique intermédiaire » pauvre petit sous marin, j’espère que ce ne sera pas trop douloureux

  2. Sylvain (aussi) dit :

    Et la frégate Normandie n’a toujours pas récupéré ses 2 brouilleurs…

    • Félicie dit :

      Ne vous inquiétez pas: on découvrira bientôt que les soum russes sont en fait propulsés par des rameurs.

    • Castel dit :

      Amusant quand même que la « Royale » ait choisit la frégate Normandie…..
      Peut-être pour rappeler au russes le bon vieux temps ou avec l’escadron « Normandie Niémen », on se trouvait du même côté pour combattre le pire totalitarisme de l’époque !!

      • AlexS dit :

        Ma? Pour défendre un totalitarisme d’une outre totalitarisme…

        • Castel dit :

          Disons, pour combattre le totalitarisme qui était le plus dangereux pour nous à ce moment là….
          De même que, pour son peuple du moins, le totalitarisme poutinien n’est sûrement pas le pire, il vaut quand même mieux habiter en Russie qu’en Corée du nord par exemple, mais pour la paix, il semble être quand même la pire menace à l’heure actuelle !!

      • précision dit :

        « Peut-être pour rappeler au russes le bon vieux temps ou avec l’escadron « Normandie Niémen » »

        Ou peut-être (plus vraisemblablement) parce-que la frégate Normandie est basée à Brest et opérait dans le coin à cette période ?
        https://www.colsbleus.fr/fr/node/932

        • Castel dit :

          Bien sur, mais avouez que la coïncidence est troublante !!

          • précision dit :

            troublante, je ne sais pas. Amusante et méritant à ce titre d’être relevée, oui.

      • Bangkapi dit :

        Régiment Normandie Niémen il me semble.

  3. vrai_chasseur dit :

    Vraisemblablement en transit vers St Petersbourg / Cronstadt pour chantier de maintenance.
    En plus de son remorqueur nounou, il sera largement accompagné en Mer du Nord et en Baltique.

  4. philbeau dit :

    Flotte de la mer Noire ? et il se trouvait dans le golfe de Gascogne ? Erdogan laisse toujours passer des bâtiments russes , dans le contexte de conflit actuel ? Sinon , sur le conflit , il semble bien que l’armée russe n’arrive pas à trouver un deuxième souffle . L’Ukraine sera bien la nasse dans laquelle Poutine s’est coincé tout seul . Six mois . à méditer pour ceux qui prendront sa suite .

    • Pour Info dit :

      Il était coincé en Méditerranée par le blocage du Bosphore. Du coup il rentre sur la base la plus proche pour maintenance. La base en Syrie n’est pas capable de faire l’entretient lourd.

    • Royal Marine dit :

      Renseignez- vous sur les pertes des Ukrainiens dans leur « contre-offensive victorieuse »…
      Quand une armée en est à empiler des blessés dans les bennes de ses camions, c’est qu’elle est train de subir une défaite digne de Stalingrad. (source américaine…)
      Et l’hivers arrive!

      • précision dit :

        Pour ce qui est de se renseigner… les Russes communiquent sur les pertes ukrainiennes mais quand on voit le terrain qu’ils -les Russes- perdent, y compris des positions stratégiques, ils ne sont vraiment pas à la fête, et ont probablement de lourdes pertes aussi. Leurs commentateurs reconnaissent eux-même qu’ils sont dans une situation très difficile, que le rapport de force ne leur est actuellement pas du tout favorable, et qu’il évolue pour le moment de mal en pis car il leur est difficile de recréer des lignes de défense efficaces face aux offensives ukrainiennes. Donc Stalingrad semble hors de propos, en tout cas en ce qui concerne les Ukrainiens.

        Vous pourriez parler de victoire à la Pyrrhus. C’est de mon point de vue le cas de la plupart des guerres. Mais là encore c’est une question d’interprétation, tout dépend de ce qu’on estime le plus important. Le gouvernement Ukrainien veut récupérer le territoire ukrainien et infliger une défaite militaire et politique à la Russie. Ils sont prêts pour cela à sacrifier beaucoup d’hommes. Et ils sont a priori en train d’obtenir ce qu’ils voulaient. Au moins pour le moment. Il faut espérer que les russes et ukrainiens sachent faire la paix avant de faire mourir plus d’hommes mais je crains que ce ne soit pas leur priorité; ni aux uns ni aux autres.

      • Dolgan dit :

        Oui oui. Les russes progressent victorieusement et à toute vitesse. Ils seront bientôt à Moscou et fêteront sa libération avec poutine.

        Le réveil va être dur pour certains.

      • lgbtqi+ dit :

        pourquoi tenez-vous temps à mettre un s à hiver ?

        Au lieu de vous réjouir des soldats ukrainiens tombant au champ d’honneur pour la liberté et la dignité de leur pays, vous devriez vous préoccuper des 42 000 plaintes déposées en poutinie par les familles qui veulent récupérer les corps de leurs proches et recevoir l’indemnité afférente… quand leurs dépouilles ont été détruites dans des crématoires ambulants.

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        Que penser alors de la méthode russe qui consiste à laisser les corps de ses soldats sur place, servir d’engrais? J’ai du mal à y voir une finalité écologique.

        • précision dit :

          Cette accusation de cacher les morts est faite par chaque camp envers l’autre (et sans doute avec du vrai des deux côtés). Les russes ont longtemps critiqué les ukrainiens de laisser les corps de leurs soldats sur place. Mais il est assez logique que le camp qui cède du terrain ait des difficultés à récupérer les corps. Et on voit actuellement pas mal de critiques internes en Russie sur le manque de communications du pouvoir russe sur leurs pertes humaines, et difficultés militaires. Là encore, rien de très surprenant.

          L’Ukraine et ses soutiens accusent depuis 2015 au moins la Russie d’utiliser des crématoriums, pour cacher l’étendue des pertes, qu’il s’agisse de leurs soldats ou de civils ukrainiens.

          Par contre parler d’engrais, comme l’ont fait certains belligérants (à commencer par une civile ukrainienne agée) c’est un manque de respect. RIP.

      • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

        Et alors ?
        Bien sûr que l’Ukraine ne communique pas sur ses pertes, mais et alors ???
        Ces gens se font envahir et se défendent comme ils peuvent faces à des fourbes russes qui juraient être pas loin que pour de simples manœuvres frontalières avant le 24 février !

      • Cricetus dit :

        à Royal Poutine : vous ne manquez pas de toupet !
        Défaite : « Un camp obtient la victoire quand son adversaire se rend, se retrouve dispersé, forcé à fuir ou est rendu militairement inutile pour la suite des combats. »
        donc concernant les contre-offensives ukrainiennes et jusqu’à présent les Russes sont defaits et les Ukrainiens Victorieux.

  5. lym dit :

    Accompagné… ou raccompagné?

  6. albert dit :

    Sous-marin russe à la recherche d’un câble Internet ou d’un pipeline …

  7. DarkCed dit :

    Le truc ça serait de savoir si il a du faire surface sous la pression de la FREMM ou tout simplement car il était de remonter pour respirer. Le regain d’activité des russes va peut être être finir par convaincre les autorités de commander quelques FREMM de plus et quelques SNA aussi. On pourrait laisser l’Allemagne avoir une belle armée de terre alors que nous pourrions avoir une belle marine. Quant aux avions …… vaste sujet.

    • Carin dit :

      Les FTI qui arrivent auront le même sonar de coque et tracté que les FREMM, et même un meilleur radar de mât.

    • précision dit :

      « accompagné du remorqueur », naviguant en surface, je doute que la FREMM ait eu beaucoup de peine à le localiser et donc besoin de faire pression, quelques tendues que puissent être les relations actuelles. Comme l’indique l’article ce n’est pas une question de « respirer », c’est une question de batterie. En plongée, les batteries ne permettent pas d’aller vite et loin, ce n’est pas un SNA.

    • précision dit :

      mon post n’exclut pas qu’ils aient joué à des jeux idiots malgré/ à cause des tensions et cela pourrait expliquer (ou pas) l’hélico malgré la proximité de la FREMM, mais en tout cas le fait qu’il soit en surface n’est pas l’exception sur le trajet qu’on lui prête, ce serait plutôt la norme.

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        Peut-être tout simplement était-il dans les eaux française ou espagnole, ce qui le contraint à naviguer en surface.

        • précision dit :

          Je me suis en effet demandé ce qu’il en était du droit de passage inoffensif et dans quelle mesure il s’appliquait. Pendant la guerre froide, les sous-marins soviétiques passaient parfois le détroit de Gibraltar en plongée. Cela leur a parfois causé des soucis « techniques » d’ailleurs.

    • M.W dit :

      il nous faudrait alors, une très belle et grande marine , rien que pour surveiller la France d’outre mer

    • Patatra dit :

      Il est en transit pour maintenance… du coup, photo mytho et comm’ d’état. Pas vraimenr de sujet.

    • Too dit :

      Il est accompagné d’un remorqueur. Ce seul indice répond à votre question, la FREMM n’y est pour rien

    • ji_louis dit :

      Les sous-marins « classiques » n’ont pas l’autonomie et la vitesse nécessaires pour effectuer des transits de plusieurs milliers de kilomètres sous l’eau. Donc, par nécessité, le sub se comporte comme un navire de surface et respecte les règles internationales de navigation. La frégate est là pour s’assurer que son passage est bien innoffensif (terme légal venant de la convention de Montego Bay de 1982 sur le droit de la mer), ça serait ballot qu’il plonge tranquillement devant l’Ile Longue en remontant vers la Manche. De plus, c’est l’occasion de relever ses signatures accoustiques, électromagnétiques, visuelles, etc.

      Les sous-marins nucléaires n’ont pas le même comportement parce qu’ils peuvent, eux, naviguer des mois sous l’eau à vitesse élevée. Quand ils font surface, c’est qu’ils veulent bien se faire voir (et pas ailleurs), et envoient un message par leur seule présence affirmée. De plus, la navigation sous-marine par mauvais temps est plus confortable qu’en surface.

      Le seul cas que je connaisse de sub nucléaire ayant fait une partie de son transit en surface était un Victor II soviétique fin 1991, qui repartait de sa patrouille en Méditerranée en route pour Mourmansk après le coup d’état à Moscou, et qui n’avait rien à fiche de la discrétion habituelle; il a même effectué un sauvetage en mer sur un voilier en difficulté au large du Portugal aux alentours du 1er de l’an 1992.

    • Trop dit :

      donc vous décidez qu’elle armée va avoir l’Allemagne

  8. Benoit dit :

    « ce qui n’est pas surprenant étant donné que, sa propulsion étant diesel-électrique, son autonomie en plongée est limitée »
    Quelle est l’autonomie en plongé?
    Après combien de temps peut-il replonger?

  9. Pepel dit :

    les types Kilos font partis des sous marins les plus silencieux au monde, on les appelle  » les trous noirs » si ils avaient voulu passer en plonger en toute discrétion ils y seraient arrivés, ne soyons pas naïf, le porte avion Foch aussi est accompagné d un remorqueur..

    • précision dit :

      « les types Kilos font partis des sous marins les plus silencieux au monde, on les appelle » les trous noirs » »

      Attention à la propagande adverse ou OTAN qui aime bien monter en épingle les matériels des uns et des autres. Les Kilos sont une classe désormais plutôt ancienne, même si il y a des variantes plus ou moins modernes. Ils sont silencieux… comme tout sous-marin moderne, ni plus, ni moins. Je doute qu’ils soient plus plus discrets (cela dépend bien sûr de l’usage qui en est fait) que les SNA occidentaux, ou même que les sous-marins à propulsion classique des européens/japonais/coréens. Bref, que n’importe quel sous-marin moderne.

      Cela n’invalide pas nécessairement le reste du commentaire (encore que Thalès produit de très bonnes bouées acoustiques), mais je me garderais de répéter mot pour mot les éloges dithyrambiques qu’on peut trouver dans la presse.

      • précision dit :

        Ah oui, et s’il avait voulu passer en toute discrétion, il n’est pas certain qu’il aurait pu traverser le détroit de Gibraltar de façon discrète. Pendant la guerre froide c’était un petit jeu des soviétique d’essayer de passer malgré les systèmes de détection de l’OTAN. Je ne suis pas certain qu’ils y jouent encore.

    • blondin dit :

      faire tout le transit en Manche en plongée, même en le voulant très fort, ça n’aurait pas été possible, l’autonomie en immersion n’étant pas suffisante. Quant au surnom de « trou noir », ouais, ça reste un surnom et ça date un peu… mais il semble que c’est sous marin ait une très bonne réputation et leurs nombreux succès à l’export le confirme.

  10. Thierry le plus ancien dit :

    Déposer des commandos par hélicoptère sur le remorqueur et prendre aussi le sous marin en menaçant de le couler s’il plonge.

    C’est ce devra être fait si la Russie employait une arme nucléaire tactique en Ukraine, confisquer ou couler la totalité de ses avoirs militaire en déplacement, comme pour les yachts !

    Donc c’est plutôt bien qu’ils s’approchent délibérément des navires français, je trouve même qu’ils ne sont pas encore assez près, ça faciliterait le travail le moment venu, ça évite de leur courir après. N’hésitez pas à les saluer en mer, il pourrait bien y avoir des matelots russes qui se jetteraient à l’eau ou en canot de sauvetage pour déserter ! y’a pas que des volontaires dans leur boite de conserve !

    • Royal Marine dit :

      Ben voyons…
      Des remarques toujours aussi intelligentes… Etiez-vous sous-marinier? Alors ne manquez pas de respect envers ces hommes d’élite, quel que soit leur pays… Il n’y a pas de déserteurs dans la sous-marinade. Encore moins dans la Marine russe depuis la fin du communisme…
      Quant au nucléaire. Ce n’est pas Poutine qui en parle, mais tous ces journalistes achetés par le pouvoir, et nos politiques ignares qui ne connaissent même pas les conditions d’emploi du nucléaire, et le rôle de la dissuasion…
      Savez vous que ceux qui ont mis fin au traité de limitation des armements nucléaires sont les Américains?
      Savez-vous que Biden, par décret, a changé les conditions d’usage des armes nucléaire en mars 2022, en autorisant la frappe en premier? Ni les Français, ni les Chinois, ni les Russes, ne s’autorisent pareille menace sur la paix du Monde… C’est ce qui nous prouve que les Démocrates américains woke sont vraiment très atteints…

      • Robert dit :

        Très juste, Royal Marine.
        Certains viennent ici se lâcher, laissez causer.

      • aoups dit :

        @Royal Marine
        Si si … désertions en 2000, dans un sous marin russe : le Kursk. Bon à 108m de profondeur c’est dur dur d’ouvrir les fenêtres de la 2CV pour en sortir, mais là … belle réussite.
        Enfin celui-là, il a de la change, une frégate russe l’aurait coulé ! Ahh! c’est Français toujours prompts à respecter l’adversaire surtout quand il est en peine… se suivre ça remorqueuse…

      • Thierry le plus ancien dit :

        vous êtes visiblement un expert en recettes de marinade de poulet

        avez-vous oublié la mutinerie du cuirassé Potemkine en 1905 et la révolution russe de 1905 qui a d’ailleurs touché beaucoup d’autres navire.

        discipline ultra sévère, défaite face au Japon, les ingrédients étaient réunis.

        A la révolution de 1917 c’est encore le croiseur Aurore qui en tirant a lancé l’attaque sur le Palais D’hivers pour renverser le gouvernement provisoire.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Mutinerie_du_cuirass%C3%A9_Potemkine

        https://fr.rbth.com/histoire/81823-russie-croiseur-aurore-symbole-revolution

        Vous êtes fâché avec l’histoire (ainsi que l’autre demeuré, bébert) mais c’est pas grave vous pouvez encore devenir expert en étiquette de boite de camembert ou en capsule de bouteille.

      • lgbtqi+ dit :

        « Savez vous que ceux qui ont mis fin au traité de limitation des armements nucléaires sont les Américains? »

        ben voyons…

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        –Il n’y a pas de déserteurs dans la sous-marinade. Encore moins dans la Marine russe depuis la fin du communisme…

        Vous avez conscience que dans ce cas moins que zéro ce n’est pas possible?

        –Savez vous que ceux qui ont mis fin au traité de limitation des armements nucléaires sont les Américains?

        Quel traité? soyez précis parce qu’ils y en a beaucoup, et entre les échéances non renouvelées mutuellement, ceux qui n’ont jamais été signé difficile de dire qui est responsable.
        Par contre ce sont bien les russes qui les premiers n’ont pas respecté le traité sur les missiles intermédiaires.

      • Frédéric dit :

        Vous plaisanté j’espère en plus d’écrire des mensonges ? Niet, ce sont les officiels russes, relié par les journées de la télévision d’état qui ajoutent tout les mois l’épouvantail nucléaire ! Et la doctrine russe fait état depuis de début de ce d’une frappe en premier si leurs forces conventionnelles sont défaites :

        https://www.cairn.info/revue-defense-nationale-2017-7-page-50.htm

        Selon celle de 2014, la Russie se réserve le droit de recourir à l’arme nucléaire au cas où seraient utilisées « contre elle ou contre ses alliés des armes nucléaires ou des armes de destruction massive » et au cas où « l’existence même de l’État » serait mise en danger par « une agression au moyen d’armes conventionnelles » (2014, point III-27). Autrement dit, la Russie n’envisage pas seulement des frappes nucléaires en représailles ; elle pourrait contempler le recours à une frappe « en premier » si la survie de l’État russe était compromise et/ou si des armes de destruction massive étaient employées contre elle ou contre un allié. Il est à noter que la doctrine de 2000 prévoyait ces deux mêmes cas de figure, à une nuance près. L’expression « situations critiques pour la sécurité nationale » était préférée à celle de mise en péril de « l’existence même de l’État ».

  11. aoups dit :

    Un SM et un remorqueur… Il ne manque plus qu un panneau « c est ici » franchement je plein ces pauvres gars qui sont équipés de matériels aussi douteux ici ou en Ukraine… tant mieux pour nous… Ils lèvent encore le menton fièrement il ne leur reste que cela…

    • précision dit :

      il n’y a pas que la question du matériel douteux (même si cela peut jouer). Lorsqu’un navire de l’OTAN a un souci, il trouve sans problème un port pour l’accueillir dans cette région et même ailleurs; les américains et européens ont pléthore de bases militaires sur tous les théâtres d’opération. Les Russes en ont beaucoup moins et les occidentaux font souvent pression sur les pays tiers pour éviter qu’ils n’en aient plus.

    • Nike dit :

      La vraie question est plutôt pourquoi un remorqueur le suit ? Les kilos sont-ils si fiables qu’il est nécessaire qu’ils se déplacent avec un remorqueur au cas où ?

  12. Parabellum dit :

    On a combien de sna en état pour toutes nos zée? 2…3 maxi puisqu il y a toujours un sna devant le porte avions et sans doute avec le sale le plus en pointe…donc on a pas grand chose pour le pacifique voire la manche…on commande au moins 2 scorpene quand ?

  13. bonnechancemonpapa dit :

    « en collaboration étroite avec nos partenaires européens ». Aujourd’hui,quand les baltringues qui aux commandes de notre pays vont pisser, c’est en « étroite collaboration avec nos partenaires européens ».

  14. Hyle dit :

    les USA ont fait passer un message tapageur sur le sous-marin Belgorod. Tout l’OTAN devrait le chasser. 1 sous marin russe vs l’ensemble des flottes de l’OTAN, ou comment faire monter la mayonnaise pour ensuite tourner en dérision.

    retrouvons vite notre souveraineté et une alliance militaire avec la Russie

    • LEONARD dit :

      @Hyle
      Marrant que l’armée russe vous fasse envie….
      Ou alors, c’est de la pitié !!

    • lgbtqi+ dit :

      à l’IRM ça donne quoi au niveau cérébral ? Un portrait de poutine ?

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Alliance militaire avec la Russie ? Hey mec tu n’as pas regarder le match à la télé là depuis le 24 février ???????

      Tu as vu ce qui arrive à ceux qui ne plaisent pas à la Russie et qui sont limitrophes hors OTAN, Hyle tu le fais vraiment exprès ou alors tu as un problème de compréhension pour en arriver à ce point là de tes interventions ….

      Il faut vraiment pas être net pour envier de s’allier à une armée de tueurs de civils dans des villages !
      Plusieurs pays renoncent en urgence à leur neutralité pour entrer aussi en urgence dans l’OTAN car ils ont compris le danger russe, et toi tu veux en sortir ?

      Tes bons amis russes viennent de ramener sur le continent des guerres de haute intensité qui avaient disparu depuis 1945, donc je te suggère de prendre un billet pour Moscou au lieu de fantasmer sur la Fédération russe depuis ton clavier en Occident (si toutefois tu es en Occident …).

  15. Bob dit :

    Bizarre qu’un sous-marin de la Flotte de la Mer Noire ait pu traversé les Dardanelles alors que le détroit est fermé aux navires militaires selon la convention de Montreux.

    • Royal Marine dit :

      Parce qu’il n’était pas en Mer Noire, petit scarabée… (Celui qui t’a mangé le cerveau, bien sûr…)

  16. Gégétto dit :

    Le vrai danger, ce sont les sous-marins que l on ne voit pas.
    Enfin c est mon avis. ^^

  17. Bleih Moor dit :

    les affaires reprennent!

  18. VinceToto dit :

    Trop mimi les + de 800 ptits cœurs sur le tweet pour la Varsovienne 636.3 Novorossiysk et le 23470 Sergey Balk.
    Pour note, il me semble que les Russes se sont rendu compte que Varsovienne(nom officieux de classe avant), faisait plus jolie que Morue comme nom de classe pour un sous-marin, même si les deux sont liés. Mais cela ne veut pas dire que leur version officielle pour ce choix de nom soit fausse: classe de sous-marin conçue à la base pour les pays du Pacte de Varsovie.)
    Le code OTAN Kilo ou même improved Kilo, me semble bizarre comme choix car kilo veut dire 1000 en grec. Référence au système métrique? ? ? ? keski disent?

  19. Momo dit :

    commentaire pour la position allemande sur les exportations d’armes, post fermé:

    Aprés avoir failli dramatiquement sur le plan écologique, énergétique et militaire, nos voisins allemands défaillent tout autant sur le plan moral qu’ils pensent à tort dominer.
    C’est une surcompensation du complexe d’infériorité qu’ont leurs différentes castes dirigeantes au regard du 20ie siècle probablement le pire jamais vécu par une nation.

    L’égoisme et l’arrogance sont une constante qui s’exerce et s’exhibe ouvertement, scholz en bon socialo étant particulièrement vindicatif, comme à chaque fois.
    Les 200milliards d’euros d’aide à l’économie allemande, sans aucune concertation européenne est la dernière des manifestations publiques de cette arrogance et mépris des 26 autres nations.
    C’est à un autre niveau mais c’est dans le même esprit de domination irrespectueuse qu’Ursula von der leyen insulte tous les italiens qui ne votent pas comme elle pense qu’ils devraient.
    Lamentable, et pas fini, l’irrespect germanique est à un sommet du 21ie siècle mais il est probable qu’il va encore monter.

    • précision dit :

      rendons à César ce qui est à césar.

      – Etre très prudent avant d’exporter des armes n’est absolument pas une faillite morale. Surtout avec l’histoire allemande. C’est au contraire plutôt à leur honneur de ne pas hurler avec les loups. En France la tradition serait plutôt de faire semblant de ne pas trop livrer d’armes (ou au moins faire silence sur ces livraisons) tout en livrant un soutient assez colossal en sous-main.
      – Les Allemands n’ont pas de raison de demander l’avis des autres pour investir leur argent chez eux.
      – Quand U. von der Leyen évoque des risques possibles en cas de victoire de certains partis en Italie (le jeu politique a exagéré ses propos, qui étaient relativement banals), elle réagit en tant que fonctionnaire européenne, et sa position est une position très majoritaire parmi les fonctionnaires et députés européens, que ce soit au parlement ou à la commission. Qu’elle soit allemande ne joue pas un rôle majeur dans cette position.

      • précision dit :

        « soutien » (je vais épargner une crise d’apoplexie à la brigade orthographique pour une fois, même si j’ai du en louper d’autres, de fautes)

      • Momo dit :

        Allons, allons!
        Vous avez une interprétation particulièrement peu objective de la situation. Pour rester modéré.

        – Il n’est pas nécessaire de développer à l’infini, rien que parler de prudence dans l’exportation d’armes quand il s’agit de les envoyer dans les pétromonarchies est carrément ridicule.
        Evidemment l’intérêt est purement économique et égoïste, la prudence n’est même pas un cache sexe, d’ailleurs même pas utilisé officiellement. L’hypocrisie en plus, en donnant des leçons à tout le monde.
        Le principe de base, Scholtz est socialo: faites ce que je dis, pas ce que je fais. Toujours, toujours.

        -Les allemands, qui veulent en plus régenter l’europe, doivent partager leurs plans sur l’économie avec les autres pays. L’union européenne, aussi minable soit-elle, est faite pour ça et ils y sont depuis le début. L’idée de base de l’UE c’est d’avoir un marché commun (cela vous dit quelque chose? ). Mais vous faites exprès de l’oublier pour essayer de vous en tirer. On vous a vu, ça ne marche pas ^^

        -« U von der leyen… fonctionnaire européenne, et sa position est une position très majoritaire parmi les fonctionnaires »
        Bon ben voilà, on vous avait vu et maintenant on sait dans quel chateau vous créchez.
        Ursula n’avait qu’à se taire, plutôt qu’afficher une arrogance indigne de sa fonction. Ce n’est plus un melon, c’est une montgolfière, et là aussi tout le monde l’a vu. C’est exactement dans le même esprit autoritaire, antidémocratique il faut absolument le souligner, qui ne fait aucun cas des peuples.
        Si vous ne pensez pas comme elle et les fonctionnaires de l’UE bla bla bla on va vous cogner.
        Honteux.

        • précision dit :

          « Ursula n’avait qu’à se taire »
          On lui avait si je me rappelle bien posé une question. Vous en connaissez beaucoup, vous, des politiciens qui se taisent quand on leur pose une question?
          Boutade à part, merci de ne pas me prêter des intentions/chateau/etc. Il n’est pas très logique de reprocher à l’UE de ne pas assez s’immiscer dans la politique économique allemande et de trop s’immiscer dans la politique italienne.

          Je partage certaines de vos critiques envers le fonctionnement de l’UE et certains fonctionnaires européens mais sans y voir un scandale. Je partage aussi des critiques envers ce qu’on peut voir comme de l’hypocrisie dans les livraisons aux états du Gofe, mais qu’on peut aussi voir comme des demi-mesures. Qu’ils aient ce débat, et fassent au moins des demi-mesure sur la base de principes moraux, ce n’est pas forcément pire que d’étouffer le débat sous le secret défense et ne pas prendre de mesure. En tout cas la question peut se poser.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Le gouvernement allemand laisse Rheinmetall exporter ou bon lui semble via les filiales en dehors d’Allemagne, y compris pour fournir les saoudiens en bombes pour le Yemen. A partir de là, oui on peut parler de faillite morale. Vendre à l’AS des bombes pour l’offensive au Yemen mais refuser de fournir des chars (et même empêcher les autres de fournir des leopards) à l’Ukraine ne peux se justifier par des principes moraux. On laisse Rheinmetall faire du business avec les saoudiens parce-que le risque est faible mais on refuse de fournir des chars aux ukrainiens parce qu’il n’y a pas de gain financier et qu’on a peur des russes. C’est méprisable mais surtout stupide.

        « Les Allemands n’ont pas de raison de demander l’avis des autres pour investir leur argent chez eux. »
        Le soutien directe d’un état européen à ses entreprises était prohibé jusqu’à il y a pas si longtemps car nuisant à la « concurrence libre et non faussée » et les allemands étaient les premiers à protester si un état européen (la France au hasard) s’avisait de faire ce genre de chose.

        • Clavier dit :

          « …. mais on refuse de fournir des chars aux ukrainiens parce qu’il n’y a pas de gain financier et qu’on a peur des russes. C’est méprisable mais surtout stupide…. ».
          N’oubliez pas de rajouter aussi une bonne raison : la connaissance qu’ils ont maintenant de l’origine réelle du sabotage par leur meilleur allié des tuyaux de Nordstream leur est resté en travers de la gorge….

  20. Thaurac dit :

    Pour trouver la flotte russe, prière de suivre les remorqueurs 😉

  21. Royal Marine dit :

    Kilo… Comme type K… (en alphabet radiophonique…) De même que November, ou Oscar… Il suffit de demander!

    • curieux dit :

      effectivement je confirme, un sous marin de type Kilo-G4 Andromeda a plongé a une profondeur assez importante, le taux d inclinaison poussé a coin, les forces electro magnetique font honneur au trou noir, dailleur tous l equipage etait affolé, c etait insoutenable meme le chat qui etait a l interieur grattait a la porte pour sortir..une belle piece, apres avoir tiré la chasse et ouvert la fenetre tout est rentré dans l ordre

  22. Maya dit :

    Par contre , on accompagne pas l’Arménie contre les sadiques azerbaïdjanais.

    • lgbtqi+ dit :

      votre employeur est pourtant garant de la sécurité et de l’intégrité de l’Arménie. Mais c’est vrai qu’ils subit revers sur revers en Ukraine et qu’il a le plus grand mal à trouver des munitions, comme des volontaires d’ailleurs.

      • Maya dit :

        Poutine mon employeur ….. encore un qui se prend pour OSS 117 débusquant des espions ….

        • précision dit :

          je comparerais plutôt celle qui voit la 5e colonne russe partout à JJA du bureau des légendes… (la comparaison n’étant à mon avis pas insultante, alors qu’OSS 117 et son immense culture…). Mais bon, ne le prenez pas mal, elle gratifie à peu près toute personne prenant une position favorable aux russes d’un emploi au service de la 3e Rome.

          • PK dit :

            Vous savez, OSS117 n’a rien à voir avec le personnage du cinéma. C’est le héros de Jean Bruce, repris ensuite par sa femme Josette après sa mort (elle écrivait moins bien d’ailleurs). C’est un espion classique (beau et fort) qui arrive à ses fins par les femmes. Bref, une sorte de James Bond sans les gadgets, ce qui le rend plus crédible (même si les scénarios sont faiblards comme beaucoup de polards espionnages de cette époque, avec des pans entiers de pages repris d’un bouquin à l’autre et des personnages récurrents).

  23. Guillotin dit :

    Encore un non-événement, qui fait partie de la vie quotidienne d’une voie maritime très active, et que la france devrait surveiller davantage . Hélas les moyens sont mobilisés ailleurs par l’OTAN, en Baltique, en Mer Noire, en Mer du Nord… les français payent pour assurer la politique étrangère des USA: c’est le lot des soumis. En plus, ils sont contents: que rêver de mieux ?

    • Rêveries dit :

      « Que rêver de mieux ? »
      Vous concernant, que vous cessiez de vous faire ici le chantre de régimes dictatoriaux, pour commencer ? Ça serait un début.
      Vous pourriez même mettre vos aptitudes de farouche et autoproclamé défenseur des opprimés dans des projets plus constructifs.
      Mais non, il ne faut pas rêver, cela n’arrivera pas.