La Suisse a signé le contrat d’acquisition de 36 chasseurs-bombardiers F-35A

Ayant collecté les 100’000 signatures requises, les promoteurs de la campagne « Stop F-35 », issus notamment de la gauche et du Groupe pour une Suisse sans armée [GSsA], pensaient tenir pour acquis l’organisation d’une votation populaire sur l’intention de Berne d’acquérir 36 chasseurs-bombardiers F-35A auprès du constructeur américain Lockheed-Martin, à l’issue de l’appel d’offres Air 2030, lancé pour remplacer les F/A-18 Hornet et les F-5 Tiger II des forces aériennes suisses. Ce qui aurait permis d’avoir un débat sur le choix de cet appareil…

Seulement, fin août, le Conseil fédéral a douché les espoirs des opposants à cet achat de F-35A en expliquant qu’il serait impossible d’organiser un vote d’ici le 31 mars 2023, c’est à dire avant l’expiration de la proposition faite par Lockheed-Martin à Berne. Faute de quoi, des négociations supplémentaires allaient être « nécessaires prolonger la validité de l’offre », ce qui ne pourrait « pas se faire aux prix fixés en raison de l’inflation et de la hausse de la demande ». En outre, il n’était pas non plus question de prendre du retard dans ce dossier car « dès 2030, la population ne serait plus protégée contre les menaces et les dangers aériens ».

« Les initiatives populaires fédérales n’ont pas d’effet juridique anticipé » et comme il n’entend « pas créer un précédent », le Conseil fédéral a insisté sur le fait que les « les contrats d’acquisition doivent être signés après l’adoption des crédits d’engagement par le Parlement ».

Ce qui a été fait le 15 septembre dernier, après un vote du Conseil national [chambre basse du Parlement suisse, ndlr], après la remise d’un rapport de sa commission de gestion qui, malgré quelques réserves et critiques à l’endroit de Viola Amherd, la cheffe du département de la Défense, de la protection de la population et des sports [DDPS], n’a pas remis en cause le processus ayant conduit au choix du F-35 d’un point de vue juridique.

Cela étant, le Conseil fédéral n’aura donc pas attendu le dernier moment pour signer le contrat relatif à l’achat des 36 F-35A. En effet, celui-ci l’a été le 19 septembre, à Berne, par le directeur général de l’armement, Martin Sonderegger, et par le chef du projet d’acquisition des nouveaux avions de combat, Darko Savic. Les autorités américaines en avaient fait autant en octobre 2021.

« Le contrat d’acquisition concernant l’achat de 36 F-35A représente un montant de 6,035 milliards de francs [suisses] et se situe ainsi dans l’enveloppe de financement maximale acceptée par la population suisse dans les urnes [en septembre 2020, ndlr] », a souligné le DDPS, via un communiqué.

Les coûts d’acquisition comprennent également les « équipements répondant à des usages spécifiques, des armes et des munitions, des packs logistiques, des systèmes de planification et d’évaluation des missions, des systèmes d’instruction ainsi qu’une formation initiale », détaille encore le DDPS. De même qu’ils englobent aussi « l’adaptation des systèmes logistiques » suisses ainsi que des « prestations de soutien par l’industrie, un montant pour les risques, le renchérissement dans le pays de production [États-Unis] et la TVA sur les importations ».

Pour rappel, seulement huit des trente-six F-35A seront produits aux États-Unis [où ils serviront à « l’instruction initiale » des pilotes suisses] et au moins vingt-quatre autres doivent l’être à Cameri [Italie], en Italie, par Leonardo. Quant aux quatre derniers, il était question, en mars dernier, qu’ils le soient en Suisse.

Quoi qu’il en soit, le DDPS assure qu’il obtiendra ses F-35A à un prix fixe. D’une part parce qu’ils sont acquis via le programme FMS [Foreign Military Sales], dans le cadre duquel les « prix et les conditions contractuelles sont fixés de manière contraignante » et « soumis à un contrôle strict ». Et d’autre part parce que la « Suisse et les États-Unis ont négocié une clause spécifique et signé une déclaration séparée établissant le caractère contraignant des prix ».

S’agissant des affaires compensatoires, le DDPS a signé un autre contrat avec Lockheed-Martin, lequel permettra à des entreprises suisses « d’engranger » des commandes pour un « volume de 2,9 milliards de francs suisses ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

169 contributions

  1. Catoneo dit :

    La Suisse est dans une synergie OTAN, ce qui me semble avisé devant la montée des périls.
    L’affaire semble rondement menée.

    • Auguste dit :

      Plutôt dans une synergie bancaire.Quand on leur met sous le nez une interdiction sur place financière US,pas besoin de leur faire un dessin.

      • Victore dit :

        FAUX
        Il faut arrêter de répandre des bruits sans fondements…
        Et si vous estimez que ce n’est pas le cas, présentez vos preuves.

        • LW dit :

          FAUX
          C’est comme lorsque l’on demande aux non croyant de prouver l’inexistence de dieu.

          • JMN dit :

            En tant qu’athée je vous répondrai tout de même qu’il est mathématiquement impossible de prouver que quelque chose n’existe pas.

            Toutefois même si je doute de l’existence de Dieu, je n’ai aucun doute sur le fait que le choix du F-35 à l’étranger (et même aux US) ne s’est pas fait sans chantage, menaces et corruption.

            Cet avion n’est bon que sur la doc de Lockheed Martin. Son coût d’achat n’est pas extravagant mais son coût d’utilisation est exorbitant, il passe son temps cloué au sol en réparations et maintenance, c’est impossible qu’il se vende aussi bien juste sur ses « mérites ».

            Choisir le F-35 c’est en fait castrer sa force aérienne.

        • Royal Marine dit :

          Le simple fait de la visite de Bidon juste avant l’annonce du choix est une preuve…
          Preuve de l’exercice d’un chantage, sans doute aggravé par une corruption très importante… Business as usual!
          Quant au prix garanti… Laissez moi rire! Rien que les mises à jour logicielles doublent le prix des trapanelles F 35 Turkey! Autre preuve des pressions exercées…

          • Titi74 dit :

            oui, mais le prix des avions comparé aux transactions spéculatives quotidiennes des banques privées de Zurich et Genève, rende l’opération anecdotique au bout de quelques jours…

      • Charles FALCON dit :

        Mais enfin, voyons, la Suisse est un pays au dessus de tout soupçon ! Grace à elle combien de fortunes en espèces et d’oeuvres d’art auraient disparu dans les tourments du second conflit mondial, quand elles ont été charitablement mises à l’abri dans les comptes et coffres anonymes de banques suisses? Et on ne parle pas des malheureux sud américains persécutés dans leur propre pays et menacés d’extradition, dont les capitaux ont trouvé un hâvre de paix en Suisse où ils demeurent silencieusement et à jamais, après même que leurs propriétaires ont disparu. La Suisse, vraiment, le pays des droits des hommes de préférence (très) fortunés, sans considération de race, de religion ou de probité.

  2. Lamber dit :

    Et ce que l’article oublie de dire est que les partis de gauche antimilitaristes (Parti socialiste, écologiste et Groupe pour une Suisse sans Armée) ont retiré ce jour leur initiative populaire: Eh oui! Le vote du peuple comptait peu, il s’agissait juste de saboter l’achat des avions de combat!

    Maintenant que le contrat est signé, la « démocratie » n’a plus autant d’intérêt dans la bouche de ces grands défenseurs de la voix populaire!

    La gauche française et la gauche suisse, même combat! Pensée émue pour les femmes victimes de violence congugale en France: Toujours victimes sauf quand elles sont femme d’un homme politique de la France Insoumise; là, elles sont d’audieuse accusatrice…

    • Czar dit :

      pourquoi ils maintiendraient une consultation quand on sait qu’il ne sera pas tenu compte du résultat, la truffe ?

      toi aussi tu vois des trucs secrets et cachés, comme la reine d’angleterre en forme de nuages ?

    • Guitonbleu dit :

      « Odieuse », pas « audieuse »… Il vaudraitt quand même mieux que vos employeurs fassent un effort dans la sélection de recrutement. Pour le reste, il faut vraiment être payé au caractère pour développer un argumentaire sur le F35 qui finit sur la gifle de mme Quatrennens. ..

    • Tulio dit :

      Pourquoi maintenir une consultation qui n’a plus de raison d’être… Décidément, les Suisses…

  3. Clavier dit :

    L’ important c’est que les banquiers suisses soient contents…

  4. Too dit :

    Toutes polémique sur le choix des avions mis à part, on nous vendait il y a encore peu la démocratie à la Suisse et leurs référundum et consultations populaires pour des sujets divers et variés.
    Bah là ils se sont bien assis dessus…

    • Lamber dit :

      Faux! Le peuple a voté pour l’achat des avions en acceptant le budget et en acceptant que le choix du modèle d’avion soit fait par les experts.

      Ce sont justement les initiants du « referendum » qui sont anti-démocrates! Ils ont voulu que le peuple suisse revote éternellement sur le même sujet jusqu’à ce qu’il accepte les idées des initiants…

      C’est non seulement nier la démocratie mais c’est également nier le modèle suisse: Les Suisses ne sont pas les gueulards français, toujours à l’heure de la révolution de 1789!

      En Suisse, on débat, on propose, on lutte mais quand le peuple a voté on accepte le résultat des urnes… Problème: Il y a une nouvelle gauche en Suisse comme en France: Autrefois, il y avait le parti socialiste défendant des idées mais acceptant les règles et les usages et il y a aujourd’hui la France Insoumise qui ne respecte rien avec un seul but le chaos!

      Le Suisse n’aime pas le chaos, ni ses promoteurs! A remarquer que la décision de signer le contrat F35 sans attendre un x- ième vote exigé par les gauchistes anti-militairistes n’a pas scucité le moindre débat chez les Suisses: Les initiants ayant constaté que leur « combine » n’avait pas fonctionné ont simplement retiré leur « referendum » accompagné d’un x-ième blabla pour la presse… Ce papier de choux va rejoindre le livre du Dr Fridey, docteur en médecine, politicard socialiste anti-militariste, n’ayant pas la moindre compétence en aéronautique, ni en défense, c’est à dire dans la poubelle à papier… A papier parce qu’en Suisse, ils trient leur déchets!

      • ScopeWizard dit :

        @Lamber

        « Le peuple a voté pour l’achat des avions en acceptant le budget et en acceptant que le choix du modèle d’avion soit fait par les experts. »

        Oui mais la question est : que savait au juste « le peuple » et de quels « experts » s’ agissait-il ?

        « Ce sont justement les initiants du « referendum » qui sont anti-démocrates! Ils ont voulu que le peuple suisse revote éternellement sur le même sujet jusqu’à ce qu’il accepte les idées des initiants… »

        C’ est-à-dire ?

        La Suisse aurait donc dû valider l’ achat des Gripen ?

        Vu qu’ il y avait eu quelques « problèmes » , faire appel au peuple était-il alors à ce point idiot ?

        C’ est pas bien clair , votre truc…

        « Les Suisses ne sont pas les gueulards français, toujours à l’heure de la révolution de 1789! »

        Quels « gueulards » Français ?
        On s’ en fout que ça gueule , ce qu’ il faut savoir c’ est pourquoi ça gueule .

        « il y a aujourd’hui la France Insoumise qui ne respecte rien avec un seul but le chaos! »

        Le chaos ?

        Et pourquoi faire ?

        Leur but c’ est LA PRISE DU pouvoir PAR le chaos , pas le chaos en lui-même ce qui n’ aurait guère de sens .
        A part d’ être digne d’ un fou à lier bon à enfermer…

        « A papier parce qu’en Suisse, ils trient leur déchets! »

        Intéressant , ça !

        Lesquels et qui ?

        Non , parce que contrairement à ce que la très grande majorité s’ imagine , trier ses déchets en tant que particulier c’ est comme pour le Canada Dry , ça a tout l’ air d’ être un marqueur de civisme écolo-responsable et tout le baratin qui va bien censé te parer de médailles plus vertueuses les unes que les autres , sauf que ça ne l’ est pas .

        Pourquoi ?

        HEIN ?

        Est-ce que perso , je trie mes déchets ?

        Oui , mais à contre-cœur ; pourquoi selon vous ?

        Sachant que ce qui est « organique » sera pratiquement à chaque fois balancé dans le jardin , la réponse est aussi simple qu’ évidente .

        Sauf que très peu y ont pensé ; signe qu’ en foutant la réflexion personnelle à la poubelle donc le libre-arbitre donc ce qui fait de nous des gens responsables et conscients de leurs actes , le bourrage de crâne surtout depuis si longtemps , ça marche rudement bien .

        HEIN ?

        Si j’ ai l’ esprit civique ?

        Ah oui ! mais je n’ aime pas être pris pour un con…

        Sauf qu’on en revient toujours au même truc : pourquoi ?

        • tschok dit :

          Vous voulez dire que le tri sélectif a quelque chose à voir avec le choix de la Suisse pour le F 35?

          Je vois…

          Mais alors?! La vrai question, c’est: pourquoi? (hi hi hi)

          Pourquoi le tri sélectif a-t-il quelque chose à voir avec ce choix, et qui l’a voulu ainsi? Et bien sûr: pourquoi?

          Qui a donc voulu que le tri sélectif ait quelque chose à voir avec le choix de la Suisse pour le F 35, et dans quel but? Et naturellement, pourquoi?

          Ce qui donne: dans quel but quelqu’un voulu que le tri sélectif ait quelque chose à voir avec le choix de la Suisse pour le F 35? Et, évidemment pourquoi?

          Ce qui donne: pourquoi quelqu’un s’est donné un but, mystérieux, mais qui fait qu’il est intéressant pour lui que le tri sélectif ait quelque chose à voir avec le choix de la Suisse pour le F 35? Et pourquoi?

          Etc.

          On s’amuse bien avec vous, Scope.

          « je n’ aime pas être pris pour un con… » Ah? C’est pour ça que vous êtes tout le temps en colère? Tout s’explique…

          PS: selon Paddy, je crois que cela a plus à voir avec le fauchage de l’herbe sur le bord des routes et avec le rôle de la CIA dans la catastrophe de Malpasset, ou le remboursement des médicaments.

          Il y a donc plusieurs thèses en concurrence, il me semble: le tri sélectif des ordures ménagères, le fauchage de l’herbe sur le bord des routes, le taux de remboursement des médocs, et bien sûr la CIA.

          C’est un complot diabolique, car très compliqué et aux ramifications multiples, comme une hydre. Ou une pieuvre.

          (on dit « pieuvre » parce que c’est plus anxiogène que « poulpe », qui fait marrer tout le monde)

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            « Vous voulez dire que le tri sélectif a quelque chose à voir avec le choix de la Suisse pour le F 35? »

            Il vous semble que c’ est moi qui ai amené le sujet ?

            Y a écrit quoi , là ?

            « c’est à dire dans la poubelle à papier… A papier parce qu’en Suisse, ils trient leur déchets! »

            Contrairement à vous , je ne cherche pas à convaincre , mais à faire réfléchir , ce dont vous êtes bien incapable .

            Ce n’ est pas Scope qui a évoqué l’ histoire du tri , n’ empêche que j’ ai mon avis sur la question .

            Pas vous ?

    • jp_perfect dit :

      Je peux vous assurer qu’une grosse majorité de la population ne semble pas voir cette décision comme un déni de démocratie. Pourquoi? Et bien parce qu’en septembre 2020, nous nous sommes déjà prononcés sur la question. Le Conseil fédéral avait alors clairement expliqué que les électeurs votaient sur un principe (renouveler la flotte, ou non) et un budget (6 milliards de francs). Il a toujours dit que la population ne se prononcerait pas sur un modèle, puisqu’elle n’en a évidemment pas la compétence. Il y a trop de données à analyser, dont certaines sont d’ailleurs classifiées. Comment dès lors voter honnêtement et en toute connaissance de cause sur la question? Soyons réaliste, choisir un modèle d’avion est déjà difficile pour un spécialiste tout seul (le pilote n’a par exemple pas les mêmes compétences que le mécanicien), alors les péquins moyens comme vous et moi… Ainsi, le fait que la gauche antimilitariste lance une initiative là-dessus est vu comme une manœuvre de mauvais perdant par beaucoup d’électeurs, mêmes ceux ayant voté « non » en septembre 2020. Ensuite, il faut savoir que lancer une initiative, cela ne demande presque rien. Il faut simplement un comité de quelques personnes, et que celui-ci dépose un texte auprès de la chancellerie fédérale. Après que cette dernière a étudié le texte, les initiants ont 18 mois pour récolter 100 000 signatures. Ensuite, ces signatures sont déposées à la chancellerie, authentifiées par celle-ci, puis le texte passe aux chambres du Parlement, qui en débattent, puis il est soumis au vote. Il se passe donc souvent des années entre le lancement de l’initiative et le vote populaire. La facilité avec laquelle l’on peut lancer une initiative (mais pas forcément la faire aboutir) et la durée de la procédure fait que celle-ci n’a jamais d’effet suspensif. Sinon la Suisse deviendrait rapidement ingouvernable. En effet, il suffirait que quelques individus se réunissent en comité pour stopper toutes les décisions du Parlement. L’initiative F-35, contrairement à ce que l’on peut lire dans les médias francophone, n’a en fait pas grand chose d’exceptionnel dans son processus par rapport aux autres. Elle a déjà subit un traitement relativement accéléré, pour tout dire. En revanche, il est vrai que ce n’est jamais, ou presque jamais, arrivé qu’une décision soit prise alors qu’une initiative était en cours. La date butoir de l’offre y est ici pour beaucoup. Contrairement aux lecteurs de ce blog, je ne pense pas que le DDPS ou Viola Amherd, sa cheffe, craignent énormément les résultats de cette votation. Non seulement, le contexte géopolitique pousse nombre de Suisses à considérer cette acquisition d’un œil plus positif qu’avant (une étude globale sur les questions de sécurité, effectuée périodiquement, est sortie au début de l’été et le montre bien), mais en plus beaucoup de mes compatriotes voient les concurrents du F-35 comme de veilles casseroles, puisque développées plus d’une décennie avant lui.
      Enfin, je tiens à rappeler que l’écrasante majorité des opposants suisses au F-35 sont des antimilitaristes notoires. Ils ne cherchent pas à équiper les forces aériennes du meilleur appareil possible, mais bien à supprimer définitivement ces forces aériennes. Le texte de leur initiative est d’ailleurs très clair:
      1 La Confédération n’achète pas d’avions de combat de type F-35.
      2 Le budget de l’armée est adapté en conséquence.
      3 La présente disposition cesse de produire effet le 1er janvier 2040.
      Le deuxième alinéa vise donc à couper le financement prévu pour le renouvellement des avions de combat. Ainsi, si cette initiative devait par surprise être acceptée par les électeurs suisses, le DDPS ne pourrait pas acquérir un autre appareil, ni Rafale ni quoi que ce soit, puisqu’il n’aurait pas le financement pour cela. Je tiens également à rappeler que les opposants au F-35 sont les mêmes qui s’opposaient au Gripen, et au drone Hermes 900, et à toute autre acquisition en fait. Il est donc assez intéressant de voir les soutiens du Rafale s’allier à des personnes qu’ils auraient toutes les raisons de détester en temps normal.
      Enfin, information supplémentaire, les initiants ont retiré leur texte aujourd’hui. Ainsi, il était manifestement moins question pour eux de faire démocratiquement voter la population que de retarder au maximum cette acquisition, et toutes les autres d’ailleurs.

    • Thierry le plus ancien dit :

      Comme si la France demandait à ses citoyens de faire le choix des nouveaux armements, d’ailleurs qu’on fasse donc un référendum sur le Rafale et ses concurrents il y aurait des surprises pour certains ici…

      Moi je suis d’accord pour tout soumettre à référendum. et en l’occurrence la Suisse s’est prononcé sur le F-35, obtenir un second vote sur le même sujet ne veut pas dire que le choix aurait été différent.

      On connaît aussi l’influence de puissance étrangère pour s’immiscer dans les affaires d’autres pays par la corruption, l’intimidation ou le piratage, au point de s’offrir des partis politiques nationaux pour forcer la main des gens à coup de propagande; Poutine a essayé, Poutine a échoué.

      La France n’est toujours pas au niveau du système de votation suisse qui me paraît des plus hautement désirable, qu’on en finisse avec les sondages bidon et les lobby plein de pognon qui ont la décision final sur tout mais qui ne représentent qu’eux même.

      Si on veut le meilleur pour la France on lui offre le référendum d’initiative citoyenne qui a été si violemment repoussé par la force des LBD40…

      Cela arrivera en son temps n’en doutez point !

      • tschok dit :

        Oui, c’est ça. Avec le RIC, le vendredi vous partez en weekend, le lundi vous vivez dans un pays où l’avortement est interdit.

        Ah oui, mais non, pour éviter ça, on a dit que le RIC ne pourrait pas porter sur des questions fondamentales.

        Ca donne: le vendredi vous partez en weekend, le lundi vos vivez dans un pays où l’utilisation des tondeuses thermiques est interdite.

        Wow! Ah ouais, c’est un vache de progrès pour la démocratie!

        Et le weekend suivant, les citoyens seront invités à fixer par référendum le maximum des pics sonores admissibles en zone urbaine. Et celui d’après, ce sera pour les zones rurales (coq, tu vas terminer à la cocotte…).

        Aucun doute: c’est bien le meilleur pour la France. Le RIC, viiiite!

        • Czar dit :

          ceux qui ont peur du vote populaire savent bien pourquoi : ils ne représentent qu’eux-mêmes et ont très peur que les gens s’en redent compte c’est pour ça qu’ils monopolisent les écrans. Pour faire nombre.

  5. Aramis dit :

    Qu’est ce qu’on ne ferait pas pour éviter des retraits de licence bancaire aux USA…

    • Rom dit :

      C’était exactement le même pb avec l’Australie (entre tps on apprend officiellement comme tlm le savait officieusement qu’ils n’auront pas les soum US), la menace américaine fait plus peur que la menace chinoise ou le mécontentement que ça provoqua chez les français.
      C’est le principe de la mafia, tu paies une protection auprès des types qui te menacent… car les sanctions américaines, personne n’a les couilles de les affronter, suisse, australien ou français ou même allemand. Il n’y qu’à voir l’Ukraine, on est en train de couler économiquement pendant que les USA se remettent bien sur notre dos.

      • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

        Ça va tu ne te sens pas ridicule avec ta prose à 2 balles là ???????????????????????????????

        Les mecs comme toi sont doués pour faire de « l’inversion accusatoire », en Janvier on avait aussi des gars qui nous disaient que la Russie n’est pas une menace, mais que l’Otan était le nouveau 4e Reich, on a vu la suite.

        Va demander à Taïwan, aux Vietnamiens, Coréens et autres Japonais d’où vient la vraie menace, et ils te diront sans hésiter qu’elle émane bien de Pékin sur la région !

        • Rom dit :

          Tu aurais pu mettre plus de point d’interrogation no ?
          Les faits restent des faits pauvre con, mais tu es tellement endoctriné que tu en as perdu tout discernement afin qu’il n’y ait pas de bug dans ton cerveau étriqué, triste.

      • Paddybus dit :

        Et pourtant, si tous les pays cibles (et il y en a beaucoup sur la planète), se donnaient la main et se liguaient contre les ricains en contournant leur économie… je ne suis pas certain que cela durerait bien longtemps avant que les usa patinent et se cassent la gueule…!!!!
        Le véritable problème est une intelligentia formatée par eux qui peu à peu prennent le pouvoir un peu partout… et ceux là paralysent toute réaction…!!!

        • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

          Faux. L’économie caicaine est très portée sur elle-même, sur l’intérieur ; ses exportations ne représentent que 7 à 10%.
          Les premières économies qui feraient chute libre en cas d’arrêt brutal du commerce mondial (genre attentats sur cargos et super-tankers dans les océans, comme dans le dernier « Anéantir » de notre Michel national) sont l’Allemagne (économie dont le PIB tient à 50% sur ses exportations) et la Chine (35-45%).
          Voilà pourquoi quand Trump à secouer le globe de l’économie globale, ce sont ces pays qui se sont manifestés en premier.
          Après si vous parlez de se passer du $ à travers le monde (dont la masse qui circule à l’extérieur du HomeLand est supérieure à celle qui circule à l’intérieur), c’est autre chose ; demandez d’abord à tout ce qui possède cette devise (pour sa stabilité) à travers le monde de s’en débarrasser et de diviser leurs capitaux par cent, et puis on pourra en reparler.
          Oui, nous sommes (et surtout l’Asie) la meilleure assurance vie des Yankees (qui ne sont pas du tout, economicly-speaking, sur le déclin…)

          • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

            Veuillez m’excuser pour les fautes (je tape cela sur téléphone « intelligent » avec correction totomatique).

          • Paddybus dit :

            Il pourrait y avoir une volonté à moyen terme de se libérer du dollar, comme l’a fait la Russie, la Chine avait commencé ce mouvement, mais la crise semble sévère chez eux…
            Il n’est pas exclu que des pays d’Amérique du Sud en fasse de même…
            Certes, cela ne peut se faire en 8 jours… mais l’espoir fait vivre…!!!
            J’avais écouté un économiste qui pensait qu’une mise sur le marché massive de la dette Chinoise pourrait être fatale au dollar… même si la Chine dans un premier temps serait pénalisée…
            Qui vivra verra…!!!

          • tschok dit :

            @MonCul,

            Oui mais ce que vous dites ne colle pas du tout avec le modèle idéologique de Paddy, qui est branché sur le complot des zélites (qui trahissent le peuple, c’est leur fonction sur Terre dans ce modèle).

            Vous, vous parlez d’une sorte de contrainte systémique qui avantage d’une façon ou d’une autre l’économie américaine, alors que lui vous dit que, je le cite en substance, le véritable problème est une intelligentsia acquise aux Etats-Unis et qui paralyse toute tentative de résistance à leur hégémonie, suggérant par là qu’il existe au travers du monde, et dans tous les pays, un vaste peuple qui n’attend qu’un signal pour se révolter et jeter à bas l’empire américain.

            Tadââm!

            Là-dessus, si vous lui expliquez que l’hégémonie US est un sous-produit du capitalisme mondial dont beaucoup de pays du monde tirent un grand profit, notamment la Chine et l’Allemagne, mais on pourrait rajouter tous les pays à gros commerce extérieur, comme la France, évidemment ça casse le story telling.

            Dans l’univers de Paddy, il y a des Zorro partout, et arrivé là, non, il y a surtout des sergents Garcia…

            C’est pas tout à fait le même film.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Soit tu es très con et tu ne comprends rien donc tu tournes le discours de façon à donner l’ illusion que tu maîtrises et que TOI tu cernes bien les choses tout en balançant ce qui t’ arrange et qui comme très souvent sera à côté du sujet .

            Soit tu comprends très-bien et ton but est de foutre en l’ air celui avec qui tu n’ es pas d’ accord , pour ne pas dire celui qui contrevient à TA vision du monde ce qui correspond à l’ idéologie à laquelle tu te réfères .

            Parce que ton baratin est débile .

            « ce que vous dites ne colle pas du tout avec le modèle idéologique de Paddy, »

            Paddy est-il à ce point dans un tel modèle ?

            « Paddy, qui est branché sur le complot des zélites (qui trahissent le peuple, c’est leur fonction sur Terre dans ce modèle). »

            Mais ça ce n’ est pas une « idéologie » , c’ est une formule qui résume à la fois un constat et un ressenti .

            Par conséquent , par rapport à ce constat comme ce ressenti , se pose LA question : OUI ou NON les « élites » qui décident pour ceux qui n’ en font pas partie et qui constituent le PEUPLE FRANÇAIS sont-elles en adéquation avec ce que veut le peuple comme à ce qui correspond à la défense de SES intérêts ?

            Si OUI pourquoi et comment ?
            Si NON pourquoi et comment ?

            Ça peut aussi être un mélange de OUI et de NON .

            Si les élites dont la fonction et le devoir est dans un système républicain et démocratique tel que le nôtre de défendre les intérêts de TOUS les Français , c’ est-à-dire d’ être à spectre le plus large possible en essayant d’ ouvrir au maximum l’ éventail , en définitive ne le font que pour une partie trop restreinte voire en entre-soi se contentant par exemple d’ idéologie comptable tout en tenant un discours fermé et s’ enrichissant personnellement via un système de corruption , ALORS OUI , les élites nous trahissent .

            Et en parallèle de ses forces vives , il en va de même pour ce qui constitue les points forts du pays qui doivent être maintenus , encouragés , et défendus comme chez-nous par exemple l’ Énergie , l’ Agriculture , la Recherche et son corollaire l’ Innovation , l’ industrie du Tourisme , l’ industrie de Défense , la Diplomatie , l’ Enseignement , etc…

            Mais aussi les points faibles dont l’ élite se doit d’ également s’ occuper de façon à lui permettre de progresser et de monter de niveau .

            Est-ce bien ce qui se passe ?

            Sachant que la malhonnêteté peut de simplement avoir prétendu à des postes pour lesquels l’ « on » n’ est pas à la hauteur , « on » a donc abusé de la confiance des Français que l’ on trahit par incompétence .

            « Vous, vous parlez d’une sorte de contrainte systémique qui avantage d’une façon ou d’une autre l’économie américaine, »

            Est-ce une réalité ou est-ce un phantasme ?

            « lui vous dit que, je le cite en substance, le véritable problème est une intelligentsia acquise aux Etats-Unis et qui paralyse toute tentative de résistance à leur hégémonie, »

            Mais tu vois très-bien que nous assistons à une « américanisation » , alors d’ où vient-elle ? Qui sont ceux qui dirigent , décident , et président à la destinée du pays ?

            « suggérant par là qu’il existe au travers du monde, et dans tous les pays, un vaste peuple qui n’attend qu’un signal pour se révolter et jeter à bas l’empire américain. »

            NooÔooon , bien-sûr ; il n’ y a qu’ une infime partie qui n’ est pas acquise à leur infinie bienveillance….

            Non , ils n’ attendent pas qu’ un signal ; ils œuvrent et espèrent à la longue y réussir ou que quelque chose se passe qui réduise le pouvoir des USA dans son extraterritorialité ce dont ils pourront profiter pour changer les choses , nuance !

            Car EUX défendent LEURS intérêts , pas ceux des USA qui sont distincts des LEURS .

            Et en plus c’ est toi qui parle d’ « empire »….

            « Tadââm! »

            C’ est à peine méprisant , ça….mais c’ est pas que ça ; c’ est aussi à but disqualifiant .
            Par contre , ça en dit aussi très long sur ta sale mentalité .

            « Là-dessus, si vous lui expliquez que l’hégémonie US est un sous-produit du capitalisme mondial dont beaucoup de pays du monde tirent un grand profit, »

            Primo , c’ est peut-être l’ idée sous-jacente mais ce n’ est pas du tout ce qu’ il dit mais il lui appartient de le préciser .

            Secundo , historiquement , dans les faits l’ hégémonie US n’ est pas un sous-produit du « Capitalisme Mondial » qui avant que les USA ne remplacent par leur Capitalisme beaucoup plus autarcique celui des Anglais s’ étant fortement développé à partir de la fin du XVIIIème siècle suite à l’ essor industriel et tout le commerce allant avec , mais hormis le charbon très dépendant en approvisionnements en provenance des colonies aux quatre coins de l’ Empire , était bien moins important .

            Il s’ agit donc d’ une conséquence de l’ évolution dudit Capitalisme Mondial à la mode US qui est lui-même une évolution du Capitalisme économique tout court .

            « notamment la Chine et l’Allemagne, mais on pourrait rajouter tous les pays à gros commerce extérieur, comme la France, évidemment ça casse le story telling. »

            L’ Allemagne ?

            Mais l’ Allemagne au sortir de la guerre n’ a jamais eu le choix .

            Tout comme l’ ensemble de l’ Europe de l’ Ouest à la fois démolie , appauvrie , menacée d’ extension de l’ idéologie Communiste comme à force de dénuement de sombrer dans le chaos de nature révolutionnaire qui aurait pu toucher les USA .

            Par conséquent , cette comparaison est très opportuniste , mais fort peu judicieuse .

            Quant à la Chine , certes elle a pu se développer , mais dépendre du Dieu Dollar donc des conneries qui se font ou pas à Washington ne l’ enchante pas du tout .

            Donc , elle est en train de tout faire et a même mis des outils en place pour ça , pour « dédollariser » toute sa zone d’ influence qui a tant souffert des « fluctuations » de cette monnaie Américaine , notamment via nombre d’ emprunts à long terme qui rendent beaucoup trop flottantes et volatiles les économies du Sud-Est Asiatique qui tantôt sont en plein BOOM tantôt connaissent des crises épouvantables qui les effondre .

            Par conséquent , la Chine œuvre à une réorganisation monétaire autour du Yuan .

            Dire que les économies à gros commerce extérieur tirent un grand profit du Capitalisme Mondial , est très vite dit , c’ est même surtout mal formulé .

            C’ est un système de fonctionnement qui a fait ses preuves , si c’ était pour ne pas en tirer profit , quel sens cela aurait-il ?

            Le Commerce se fait à l’ échelle du monde , non ?

            Quel « story telling » ?

            D’ abord , en Français , on dit le « narratif » .

            Bon , de toute façon tu es autant soumis que colonisé , alors à quoi bon s’ emmerder avec ce détail….

            « Dans l’univers de Paddy, il y a des Zorro partout, et arrivé là, non, il y a surtout des sergents Garcia… »

            Et dans le tien d’ univers , il y a quoi hein tschokynounet ?

            L’ envie ou le besoin de casser les autres sans jamais risquer de te faire casser à ton tour tellement ton baratin se veut embrouilleur , imprécis , et manipulateur ?

            Eh ben , tu as perdu la partie , c’ est raté !

            C’ est con , n’ est-ce pas ?

  6. VinceToto dit :

    Et bla bla bla trucs tordus depuis je ne sais combien de temps. Sacrés Français! Ah? c’est des Suisses: Désolé(je blague: insulte bien méritée).
    Pendant ce temps là, la Fédération de Russie se prépare à une possible mobilisation forcée: https://ria.ru/20220920/dezertirstvo-1818119075.html

    • Thierry le plus ancien dit :

      Nous sommes arrivé à un stade ou quoi que Poutine dise ou fasse n’a plus d’influence sur les événements qui sont désormais fixés.

      Le Russie n’a plus de matériel militaire ou de vrais soldats à envoyer en Ukraine, il ne lui reste que des civils qui resteront civil même sous l’uniforme et du vieux matériel soviétique.
      L’arme nucléaire ? mais nous l’avons également ainsi qu’un bouclier anti-missile (système THAAD) que ne possède pas la Russie.

      D’ailleurs il y aurait beaucoup à dire sur le manque précision des missiles russe qui ont gravement contre-performés en Ukraine, c’est un domaine dans lequel la Russie a beaucoup baissé.

  7. et v'lan passe moi l'éponge dit :

    Maintenant il faut que la suisse prenne le Speed Racer pour être cohérente.
    En fait LM c’est un peu comme Apple ils créent un écosystème complètement dispensable… Que veulent tous les Bobos et assimilés…

    • jibet dit :

      A la différence que l’eco système créé par Apple fonctionne et est une alternative viable pour toute personne ne maitrisant pas les ‘subtilités’ de l’informatique telles les personnes qui ne sont pas nées avec l’informatique (donc pas que les Bobos !!).

      • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

        Bonjour les tarifs ………………..d’Aple, surtout en ces temps d’inflation !

      • PK dit :

        Ça, c’est la légende : il n’existe aucun système informatique qui ne s’apprenne pas.

        Mais Apple est surtout fort dans la pub. Et en général, la pub cible les gogos. Le pourcentage de gogo chez Apple est extrêmement élevé.

        • et v'lan passe moi l'éponge dit :

          Certes mais certains sont plus intuitif que d’autres.

          • PK dit :

            L’intuition n’existe pas en informatique. Il y a à la rigueur des systèmes qui sont cohérents. Ce que vous appelez intuition dépend fortement de ce que vous avez appris antérieurement. Quand vous retrouvez quelque chose d’appris, vous avez l’impression que c’est intuitif, mais c’est juste de la transposition.

            Ouvrez un logiciel un peu pro comme Blender ou Catia. Quelque soit votre background en « informatique », vous ne pourrez rien en faire. Car vous pouvez toujours vous amuser à cliquer dans des menus au pif, vous n’obtiendrez rien.

    • Manu34 dit :

      Bien vu le parallèle avec Apple…

    • fab le vrai dit :

      …sauf que apple, ça marche bien, et longtemps…

  8. albert dit :

    Magnifique, un F35 furtif pour faire la police du ciel contre des Cessna perdu, de 8h à 18h. Y a que les suisses pour faire ça …

    • Fralipolipi dit :

      @Albert
      « un F35 furtif pour faire la police du ciel contre des Cessna perdu » 😀
      .
      … j’attends avec impatience de voir un F35 voler de concert avec un Cessna !!!… 😉
      Vue la bien faible surface alaire du F35 et son aérodynamique aussi fine que celle d’une brique, s’il va aussi peu vite que le Cessna, … c’est le F35 qui posera alors problème aux services d’urgence suisses …
      .
      Pas vraiment faite pour aller lentement la Dinde … ni vite non plus d’ailleurs 😀
      Cet avion est une enclume de cristal !!!

    • blavan dit :

      C’est partout pareil, 90% des F35 achetés dans le monde ne seront jamais engagés en combat, c’est une assurance vie US que ces pays achètent. La France a du matériel équivalent mais ne peut pas garantir le service après vente stratégique.

      • jp_perfect dit :

        Parce que les autres modèles d’avion de chasse sur le marché ont été massivement engagés au combat…?

        • Alpha (α) dit :

          Ben, nous, nous avons engagé le Rafale en Libye, en Syrie et en Irak ! Après, ce n’est pas de notre faute si les adversaires n’ont pas daigné s’opposer à leur entrée sur leur territoire ! 🙂

    • v_atekor dit :

      Fralopolipi le résume très bien !
      .
      L’aérodynamique du F35 à la vitesse du Cesna, ça ne va pas être simple…

    • Tulio dit :

      Le temps que le F35 fasse chauffer son moteur et décolle, le Cessna aura… quitté le petit espace aérien suisse…

  9. ONERESQUE dit :

    La précipitation hystérique avec laquelle s’est enchaînée le vote du Conseil national, la finalisation au Conseil fédéral et la signature d’acquisition est LE SIGNE ÉVIDENT d’une préoccupation de refermer très rapidement le couvercle de la marmite de cette affaire une bonne fois pour toute afin que personne n’ait l’opportunité d’aller voir le RATA pas si ragoûtant qui y a mijoté. Un rata fait d’une série de lobbyings très discrets et hautement dissimulés, exercés dans les tous derniers mois par nos « grands amis bienveillants » d’outre-Atlantique……Encore une fois, face à la nécessité bancaire de rester au top du système intégré de trading numérique à la nanoseconde du Stock exchange, des dossiers noirs possédés par les agences US et bien d’autres facilités sur le contrôle des protocoles de coordination OTAN et autres agences de sécurité, le Conseil fédéral a du se montrer « gentil » et « conciliant » avec le Big Brother si protecteur…… D’où l’arrivée souhaitable du F-35, comme tout le monde le sait, un « très bon intercepteur » volant à MACH 1,3 pendant quelques minutes, furtif car il prendre l’intrus aérien à revers, les montagnes ne suffisant pas, à 40.000 $ l’heure de vol, à l’entretien des revêtements genre fignolage d’horlogers ( parfait pour les Suisses ) et à un standard même pas mis au point ( HYPER LoL §§§§ )……..La suite des événements dans les 30 ans à venir va être un véritable feu d’artifices de croquignolades budgétaires, opérationnelles et politiques qui feront la joie des journaux helvétiques et …….le malheur des pilotes fédéraux……..

    • Ardisson dit :

      Du grand délire votre commentaire..

      • ONERESQUE dit :

        Vous êtes naïf et ne connaissez pas les paravents des manœuvres US. Les précédents sont innombrables, l’affaire ALSTOM montée de toutes pièces avec ces clauses d’extraterritorialité scandaleuses, des contrats DASSAULT dont les signatures ont été annulées après des contre-offres alignées grâce aux écoutes du réseau ECHELON…….vous êtes naïf…….

    • Tulio dit :

      Hystérique, c’est bien le mot… Pourquoi tant de précipitation si tout est réglo ?

      • Eugene123 dit :

        Tout simplement parce que le contrat pour l’achat des F35 avait une date limite de validité!!!!!!!!!!!!!!!¨

        Et comme les F35 a beaucoup plus de succès auprès des acheteurs que le Rafale, si la Suisse avait du resigner un nouveau contrat, sa commandes aurait passé après tout les autres et aurait pu obtenir ses F35 après que tous les acteurs de ce forum soient morts et enterrés!!!!!!!!

        • ScopeWizard dit :

          @Eugene123

          Donc toi avec ; je sais , c’ est une perte inestimable .

          Pauvre de toi , même pas mort tu viens de t’ enterrer tout seul….

          Je reconnais que c’ est ballot ! 😎

  10. Titeuf dit :

    bonne nouvelle pour la force aérienne Suisse.
    C’est voter, maintenant faut aller de l’avant en espérant que le F35 soit vraiment ce pourquoi il a été vendu…..

    • sepecat dit :

      Sérieux ? Vous dites espérer que le F35 corresponde aux besoins suisse, or cette inadéquation est patente à la seule lecture de sa fiche technique et largement documentée depuis belle lurette. La vitesse à laquelle le Conseil Fédéral suisse s’empresse de plier le contrat est plutôt révélatrice d’un état assez fébrile qui n’a pas pour seule cause la date butoir de signature fixée par LM. Ceci étant posé, les mois / années qui viennent seront particulièrement intéressants pour voir quels désagréments financiers / techniques le F35 va occasionner dans un pays, la Suisse, où qu’on le veuille ou non le choix de cet appareil s’est fait en petit comité.

      • Titeuf dit :

        Oui je suis sérieusement sérieux…
        Bonne nouvelle pour eux.
        Parce que très honnêtement j’en ai rien à cirer de leur F35 ,de leurs magouilles de leur simulacre d’appel d’offre.
        je suis très heureux pour eux et le choix qu’ils ont faits.
        Étant français et fier de l’être j’aurais été dégouté que mon pays puisse prendre cette daube volante…
        Heureusement la France à un savoir faire parmis les meilleurs dans ce monde et a su développer le Rafale qui tient la dragée haute a ce foutu merdier qu’est le F35.
        Comme je l’ai toujours dit…
        Grand bien leurs fassent

        • Dites-le avec des fleurs dit :

          Si vous le dites souvent, autant le dire correctement.
          Grand bien leur fasse.

    • v_atekor dit :

      Ben il a été vendu pour de la pénétration de milieux très défendus, de la coordination d’éléments projetés en milieux hostile, à 1000km de distance de sa base.
      .
      Pile poil le besoin Suisse.

      • Cricetus dit :

        @v_atekor
        C’est un chasseur bombardier. Il a été conçu pour la pénétration ET la chasse. Les Norvégiens, qui ont participé dés l’origine au programme, l’utilisent régulièrement pour intercepter des Mig-31.

        • v_atekor dit :

          Il n’y a plus qu’à attendre des Mig 31 à Zurich, en sommes…

        • Alpha (α) dit :

          J’espère qu’il est conscient le Cricetus que les MIG 31 se sont laissés intercepter par le F-35 ? Parce que un coup de PC et « bye bye Turkey !  » 🙂

        • Tulio dit :

          Des F35 volant en PC à mach 1,3, qui interceptent des Mig-31 volant à mach 2,7 , c’est juste de la science-fiction ! Et qu’est ce que font ces MIG 31 au dessus de la Norvège , ils n’ont pas été interceptés par les F35 des voisins ?

  11. Sorensen -simple et pure- ... et jovial dit :

    Hâte de voir la suite. La fédération va maintenant devoir préparer le peuple à une position engagée. Il était temps que la Suisse rejoigne le mouvement de l’histoire. Que les Luft n’en fassent plus qu’une.

  12. USA dit :

    Un choix judicieux pour l’indépendance de la Suisse !

    • Tannenberg dit :

      C’est dit sur le ton d’une blague j’espère, ici ça ressemble plutôt a un accostage du genre « bend over » bien dominant de la part du parrain US, jusqu’alors les suisses ont toujours pris leurs décisions de façon très pondérée sur ce genre de sujet, ce qui tranche totalement avec la présente précipitation du Conseil National.

  13. Gplt dit :

    Dont acte. Certes les questions de coût de maintenance et de remise sur le nombre d’unités achetées mais pourquoi ne pas avoir acheté 10-12 F35 pour faire plaisir à Biden et 24 Rafale par exemple pour acheter européen ?

    • GHOST dit :

      …24 Rafale pour faire plaisir á la France quand la Suisse n´est même pas membre de l´UE?
      Norvège, Finlande, Pologne, Suisse, Belgique, Pay-bas, Italie, Grande Bretagne, Allemagne, .. le club F35 augmente..

      • Czar dit :

        et Troposphère V, pour en revenir à un sujet qui te concerne plus directement ça avance ?

    • Dido Dodo dit :

      Les Suisses tout comme avant eux le Belges, les Danois, les Hollandais, les Finlandais, les Allemands, etc. ne veulent pas de votre Rafale. En quelle langue faut-il vous le dire ?

      • Pascal dit :

        C’est vrai, tu as raison, les seuls pays qui achètent le rafale sont des pays qui on de gros problèmes de sécurité avec leurs voisins et on besoin d’un vrai avion de chasse.

        • Cricetus dit :

          @Pascal
          Mis oui, bien sûr: Comme la Finlande, la Corée du Sud, la Pologne, le Danemark, la Norvège…

          • Alpha (α) dit :

            …qui s’abritent bien vite avec cette acquisition sous le parapluie de l’Oncle Sam !…

        • albatros dit :

          Bien vu Ils tapinent à vil prix une protection auprès d’un parrain

      • Czar dit :

        notre flamoutche – tel Mathilde – est revenu ! dis-le nous en français, et pas dans ton gargouillis glaireux que tu prends pour un idiome. Faut que ta bille soit bien amère pour que tu uses ainsi de la langue de l’oppresseur.

      • Nauatg dit :

        Bah oui pour ce concert de nation inex, le pire avion est largement suffisant.
        A part l armée malienne qu’elle armée pire que celles de ces pays?
        Ils prennent cet avion car ils savent qu ils n iront jamais combattre nulle part
        Pour la guerre il y a justement le rafale.

      • Titeuf dit :

        C’est pas parce que la grande majorité des gens se jettent de la falaise que je dois faire pareil !!!
        Est ce assez nuancé pour vous ???

      • Manu34 dit :

        On s’en fout…

      • Tulio dit :

        Mais qu’est-ce que tu bois, Dido Dodo ?

      • ScopeWizard dit :

        @Dido Dodo

        « Les » Suisses ?

        « Les » Belges , « Hollandais » , « Danois » , etc…

        Ou ceux qui décident pour l’ ensemble , car leur intérêt n’ est autre que de se croire abrités par le parapluie US et pouvoir avoir accès au marché Américain ?

        Un conseil : ne mettez aucun pilote de ces pays acquéreurs du F-35 dans le cockpit d’ un Rafale , retournant dépités vers leurs montures ils pourraient alors vite tirer la tronche voire ensuite aller au turbin en traînant la serviette…

        Et ça , ce serait moche .

      • albatros dit :

        On se moque des européens en fait car on vend en Asie plutôt et on démarche le Vietnam, l »inde pour une seconde commande…
        on veut vendre en centaines, les dizaines c’est pour le Fail 35

    • jp_perfect dit :

      Parce que gérer deux micro-flottes, c’est l’enfer logistique et financier. Et si vous pensez que 36 F-35, c’est onéreux, alors accrochez-vous bien avec 10-12!

    • sepecat dit :

      Acheter le Rafale, même si certains Suisses techniquement au fait auraient préféré cette solution, n’était tout simplement pas envisageable pour une partie de la classe politique, pour qui l’Europe et la France en particulier sont des entités envers lesquelles ils veulent bien imposer leurs vues, faire des affaires, mais n’acceptent pas qu’ils aient quelque contrainte que ce soit en retour. Bref, le Rafale est le type d’appareil que certains milieux politiques exècrent de facto, sans trop se préoccuper de savoir s’il remplit ou non les besoins tels qu’ils ont été énoncés par l’appel d’offres. Ceci dit, la façon dont la Suisse a mené cette acquisition US et s’est, de fait et de façon particulièrement voyante, déculottée devant Biden va très probablement laisser des traces pour les années à venir. N’oublions pas que la Suisse a claqué la porte des négociations avec l’EU, pensant encore assez naïvement qu’elle pouvait obtenir le beurre et l’argent du beurre face à un marché dont la population dépasse les 400 millions d’habitants. Si la Suisse veut être souveraine et vivre sa vie, personnellement je n’y vois absolument aucun inconvénient, mais à trop vouloir obtenir les avantages d’un accès au marché européen ET son indépendance, il y a comme une incohérence que les Suisses, ou du moins certains Suisses, n’ont toujours pas perçue.

      • Paddybus dit :

        A votre avis…. la Suisse a-t-elle besoin de l’ue …??? non, de toute évidence, leur économie se porte bien mieux que la plus part, voire toutes les économies de l’ue et encore plus pour celles dans l’euro….
        Votre analyse sur leur besoin du marché de l’ue ne se pose pas, car non seulement ils y sont déjà, mais aussi ce pays semble avoir bien organisé son commerce et l’avoir réparti pour limiter sa dépendance….
        Pour tout dire, j’aimerais tellement que pour la France, la gestion soit du même niveau…!!!!

        • Alpha (α) dit :

          @Paddybus
          Toujours aussi mal renseigné Papy…
          67% des importations suisses proviennent de l’UE et 50% des exportations suisses y sont destinées. L’Union européenne est de loin le marché le plus important pour l’industrie suisse, orientée vers l’exportation.
          Alors oui, même si l’économie suisse se porte bien, la Suisse a besoin de l’UE.
          Mais je note : quel que soit le sujet, vous êtes à la ramasse Paddybus ! Une bonne remise en question serait nécessaire… 😉

          • Cricetus dit :

            @Alpha
            Absolument
            … et comme il y a plus de pays de l’UE qui ont choisi le F-35 que le Rafale, ça ne devrait pas être un problème pour les Suisses d’acheter l’avion de LM.
            Au fait : L’Autriche commence aussi à s’y intéresser.

          • Paddybus dit :

            alfa…
            Mais c’est très con comme réponse…. Si 50% des exportations Suisses vont en europe, il y a 50% qui va ailleurs…. c’est donc une économie plutôt équilibrée…. il ne sont pas dépendants… c’est bien moi qui ai raison….!!!!
            Pour les importations…. il ne sont pas dépendant non plus…. il trouveront facilement des remplaçants….
            Alors jeunot… il faut vous mettre du plomb dans la tête….!!!!
            Merci d’avoir confirmé ce que j’ai écrit….!!!! ;0))))))

          • et v'lan passe moi l'éponge dit :

            –Au fait : L’Autriche commence aussi à s’y intéresser.

            Oui mais l’Autriche n’est pas la Suisse, et avant d’acheter le F35 ils leur faut vendre les Typhoons Tranche 1 qu’ils ont acheter a prix d’or. Des rumeurs circulent d’ailleurs disant qu’ils ont même été proposé comme agresseur à l’USN qui a poliment décliné l’offre…

          • Alpha (α) dit :

            @Paddybus
            Oulala champion du monde là !
            Et comment ki fait ton Suisse si demain s’il y a un blocus européen ? Si demain les Suisses ne peuvent écouler 50 % de ce qu’ils produisent ? Ou acquérir 67 % de ce qu’ils ont besoin ? Vous croyez qu’ils vont trouver de nouveaux clients du jour au lendemain ? Et idem pour les fournisseurs ???
            Alors, comment kon fait ? Y nous dit le grand économiste ?
            Encéphalite spongiforme bovine… Votre matière cérébrale doit ressembler à ça aujourd’hui…

          • Alpha (α) dit :

            @Cricetus
            « Au fait : L’Autriche commence aussi à s’y intéresser. »
            Mais comme pour les Suisses : grand bien leur fasse ! 🙂
            Car la bête (oui, une Dinde est une bête…) à tuer l’industrie aéronautique européenne, Dassault principalement, a manqué un de ses objectifs, un de plus me direz vous…
            Car Rafale se vend, et se vendra encore. Sa chaine est assurée jusqu’à 2032 au moins. Et Dassault a assuré son avenir.
            Du coup, nous petits Français, avec notre petite entreprise artisanale restons le caillou dans la chaussure de l’Oncle Sam, tout en faisant la nique à Airbus DS, et visiblement, en agaçant fortement le Cricetus, ce qui me sied à ravir ! 🙂
            Au fait : mes actions Dassault ont pris près de 5 % !!! 😉

          • Sorensen dit :

            « Et comment ki fait ton Suisse si demain s’il y a un blocus européen ? Si demain les Suisses ne peuvent écouler 50 % de ce qu’ils produisent  »
            La Suisse est un des indispensables chaînons de la puissance économique de l’Europe. Lombardie, Suisse, Autriche, Allemagne, Pays-Bas, Danemark, Norvège, Suède, Angleterre sont littéralement la colonne vertébrale industrielle et scientifique et du contient, et de l’union.
            Vous ne comprenez rien à rien, décidément.

  14. StevenFoxhound dit :

    Que tous ceux qui n’ont pas (encore) leurs F-35 se lèvent…

  15. mulshoe dit :

    Il me semble avoir lu dans un article précédent que les polonais achetaient des avions sud-coréens . Hors donc , l’argument d’une uniformisation des forces de l’OTAN avec le F35 est plus que douteux . Pour le reste nous savons que de tels achats sont avant tout politiques . Dont acte ! Le reste n’est que billevesée .

    • Conjonction dit :

      Conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car.
      Or donc, pas « hors donc ».

  16. yakkouck dit :

    ….la menace d’une application de l’extra-territorialité des lois US sur le système bancaire suisse a surement été un élément important mis en avant par nos amis americains pour forcer la main des suisses: « vous achetez des F35 et on va pas mettre notre nez dans les flux financiers d’USD qui circule par les banques suisses »

  17. Lyonpuce dit :

    Je leur souhaite tout le meilleur! ils vont pouvoir bien s’éclater les pilotes avec leurs simulateurs!!! ça les changera de flight simulator!
    Les F35 pourront régulièrement faire un quart de tour de roue dans leurs hangar pour éviter de trop mater les pneus.
    Pour ce qui est de leur indépendance, ne serait-ce qu’en maintenance, attendons pour voir…
    Au fait, et le surcoût pour le changement de moteur et la version 4, c’est compris dans le prix actuel ?

  18. Trent dit :

    Les données de vol sont systématiquement envoyées aux EU. Voilà un bel instrument de souveraineté !

  19. ScopeWizard dit :

    HA HA HA HA HA HA HA HA ! 😀

    C’ est-à-dire que la Suisse -qui pourtant ne manque vraiment pas d’ atouts et non des moindres- comme les petits copains est dirigée par une bande de « technostrates » particulièrement corrompue et conne comme ses sabots qui n’ en a strictement rien à foutre du destin du pays .

    Résultat , elle achète une poignée d’ exemplaires d’un truc qui va lui coûter très cher tout en lui réservant de jolies surprises , lui servir à rien tellement le truc en question marche bien , et qu’ elle ne fera voler en réel qu’ aux heures administratives…histoire déjà de ne pas polluer ou faire de bruit….

    Et tout ceci avec le bon argent de tous ces braves gens….qu’ on appelle les contribuables….

    Par conséquent , eh bien mais écoutez , tout va pour le mieux ; la PO Française n’ a donc pas fini de devoir faire des heures sup’ !

    C’ est parfait .

  20. Pascal dit :

    Une pensée attristée pour les pilotes Helvètes, qui vont devenir experts en « link trainer »

  21. Reality Checks dit :

    Sans la guerre en Ukraine, une autre votation était vraisemblable, possible voire même probable.
    En tous cas moi j’y croyais, d’autant que j’ai longtemps pensé que des Gripen suédois pouvaient faire le job en Suisse.

    Mais avec la guerre et les commandes en cascade de F35, les autorités Suisses ont raison de dire que tout retard aurait des conséquences budgétaires sur leur programme.
    Du moment que leur choix est fait, autant rester sur les tarifs d’avant, et profiter de la parité CHF/USD pour clore ce dossier sans surprises.

    D’un autre côté vu que face EUR ou SEK, le franc suisse continue à afficher une santé en or, curieux de savoir commment cela aurait impacté le budget d’une acquisition européenne.

    • v_atekor dit :

      Même le gripen est surdimensionné/trop coûteux, des F16 (d’occas’!) suffisaient largement pour les 20 ans à venir : police du ciel, interception/contrôle d’avion de ligne, sauvetage d’avion particuliers en détresse, et meetings aériens.
      .
      Le plus cocasse dans l’affaire, comme le note Frali un peu plus haut, c’est que l’aérodynamique du F35 étant sacrifiée à sa furtivité, elle n’est pas adaptées aux basses vitesses et le sauvetage d’un cesna (ou d’un Pilatus, pour rester suisse) risque de demander pas mal de doigté à son pilote, sur une mission qui au final sera leur quotidien opérationnel (au delà des entraînements pour se prémunir d’une attaque de la Bourgogne contre Genève.. )
      .
      Bref, trop de politique et trop argent par les fenêtres….

  22. Jo-ailes dit :

    Merci pour votre article. Je me permets toutefois de préciser qu’aucun débat sur le choix de cet appareil aurait eu lieu si l’initiative « STOP F-35 » avait été votée favorablement, puisque le texte disait ceci :
    « 1 La Confédération n’achète pas d’avions de combat de type F-35. 2 Le budget de l’armée est adapté en conséquence. 3 La présente disposition cesse de produire effet le 1er janvier 2040. » (https://stop-f-35.ch/fr/argumentaire/)
    Ce qui veut dire : pas de F-35 et diminution des budgets militaires en conséquence jusqu’en 2040, donc pas d’autres avions de combat d’ici là, qu’ils soient américains ou européens.
    De plus, il n’est pas certain que ce texte soit allé jusqu’aux urnes, puisque le texte de cette initiative aurait pu être jugé antidémocratique et l’initiative annulée par la chancellerie, car en 2020 le peuple s’était déjà prononcé en faveur de « l’achat d’un nouvel avion de combat, quel qu’en soit le modèle ». Accepter le texte de l’initiative n’aurait donc pas respecté le choix populaire précédent.

    Concernant certains commentaires, que dire? Lâchez-vous, si cela peut vous faire du bien de déverser votre rancoeur ainsi, quitte à dire des âneries, le monde n’en sera que meilleur ensuite.

    En ce qui me concerne, je suis toujours un peu déçu du choix. Et plus encore que Dassault et Airbus aient demandé que les résultats ne soient rendus aux constructeurs sans être commentés. J’espère de mon côté que les exercices aériens franco-suisses continueront, même si c’est entre Rafale et F-35A… Au pire, ce sera plus facile pour vos pilote de mettre une taule à ceux qui pilotent ce fer à repasser. Au mieux, on sera surpris.

  23. Patrick, de Belgique dit :

    Bon, les Suisses ont acheté trois douzaines de machins américains, après tout, c’est leur droit et quelque soient les failles de leur système démocratique, c’est aussi leur affaire! Ce qui est important pour la France, c’est d’avoir des Rafale en quantité suffisante pour son armée, engager les évolutions de cet appareil et prévoir la suite avec ou sans les autres ! Et aussi surtout, vendre, exporter nos avions à ceux qui sont disposés à nous les acheter, et si on regarde les soixante dernières années, sauf exception, on doit plus faire confiance à ceux qu’on appelait avant les pays du Tiers-Monde qu’aux Européens, il ne faut pas avoir trop d’états d’âme à ce niveau là, les autres n’en n’ont pas non plus, quand ils nous sabotent par derrière pour mieux nous soustraire des marchés, et pas seulement pour l’aviation ! La diplomatie française doit être assez subtile pour d’une part ne pas effrayer nos alliés atlantiques et d’autre part convaincre les états qui souhaitent se maintenir dans un non-alignement prudent, de nous faire confiance pour leur équipement militaire. Si je comprends bien que là où on se trouve, ça peut être avantageux d’être dans l’Otan, je ne peux admettre que des pays situés hors d’Europe se voient obligés d’être pour ou contre l’Otan ! Cela est contre nos intérêts, c’est ce qu’il faut comprendre car nous pouvons trouver des solutions à leurs problèmes d’équipement, notre industrie d’armement nous le permet, faut-il encore ne pas la laisser péricliter !

  24. Anonyme dit :

    La vrai problème des consultations populaires concernant l’achat des nouveaux chasseurs, c’est que ce n’est que la partie émergée de l’iceberg du « Collectif pour une Suisse sans armée » dont le but est, comme son nom l’indique, de supprimer complètement les forces armées helvétiques… Et çà me semble infiniment plus important et plus grave que de savoir le débat autour des capacités du F-35.

  25. Bagration dit :

    Dont acte. 36 dindes sont mieux pour effectuer la police du ciel pour nos amis Suisses que pas d’avion du tout.

    Pour ce qui est des coûts de maintenance du F-35 ainsi que de ses plus de 850 non-conformités répertoriées… Quand le vin est versé, il faut le boire, je dirais.

    • Tulio dit :

      « 36 dindes sont mieux pour effectuer la police du ciel pour nos amis Suisses que pas d’avion du tout » Pour intercepter des Cessna, ils auraient pu faire bien mieux avec des Pilatus !

  26. zebulon dit :

    Faut pas rigoler en suisse… un milliard par ici , un autre par là, on se croirait en France.
    https://www.youtube.com/watch?v=unlfRv5gEq8

  27. Alpha (α) dit :

    Ouf ! Contrat signé ! Les secrets contenus dans les banques suisses sont saufs… Mais Berne a senti le vent du boulet !

  28. Le Suren dit :

    Est-il si mauvais que ça le F-35 ?

    • fabrice dit :

      Bah, à priori, non.
      https://fr.timesofisrael.com/selon-un-journal-saoudien-des-f-35-israeliens-auraient-penetre-lespace-iranien/
      J’ai plus l’impression qu’on a des lecteurs qui sont dans un délire anti US qui refroidit une partie du cerveau.
      Pour dire vrai le F35 a eu plusieurs problèmes techniques mais qui sont récurrent dans les nouveaux avions et qui ont touché par exemple dans les années 70 le F4 Phantom US qui a été un énorme succès final à la fin (même chose les Israéliens avaient acheté le F4 qui était même l’objet d’une enquête au Congrès…ça c’est révélé un avion exceptionnel une fois les défauts corrigés…).
      Non mais sérieusement, les généraux qui commandent les armées de l’air israéliennes, anglaises, italiennes, allemandes etc… C’est quand même pas des bandes de burnes…

      • VinceToto dit :

        En Syrie et ailleurs, les F-35 font des miracles mais personne ne les voit tellement ils sont furtifs(les miracles).
        (humour).
        Même des F-117 modernisés me semblent meilleurs pour de l’attaque au sol. Que voulez vous, à 85 millions de $ en ~2020, on ne peut pas avoir quelques chose made in US en valant 130, 300 ou 3 000. Voila.

      • PK dit :

        Le F-35 israélien s’appelle F-36I parce qu’il a une avionique entièrement…israélienne. Donc à part le moteur et la structure, il ne partage rien avec ses copains US.

        Donc mettre en avant le F-35I – que les Israéliens ne voulaient pas – pour dire que les F-35 fonctionnent, c’est comme prendre un Mac pour dire que le pécé fonctionne (pour reprendre un exemple cité plus haut).

      • Achille-64 dit :

        En fait le F-35A(I) est l’avion parfait pour Israel, qui peut pendant 10 ou 15 ans exercer un chantage nucléaire contre ses voisins s’ils lui veulent du mal. JSF, c’est l’avion de la mission strike.
        Mais Israel a les moyens et les relations pour maintenir une flotte d’intercepteurs F-15 en attendant le NGAD américain, que ce pays pourra recevoir immédiatement après l’USAF
        Pour les pays qui n’ont pas d’avion de supériorité aérienne, …, ils sont pieds et poings liés à une puissance extérieure pour protéger leurs raids … donc, les USA que ce soit en Asie ou en Europe, hors pays conservant une flotte de supériorité aérienne digne de ce nom.

        Pour le Phantom, oui la bonne version fut le F-4E, ou le J pour la Navy, bien après les F-4B et C.
        Et très vite après le F-4E en Europe, il y eut le F-15A, puis C, devinez pourquoi ?
        Même le gros F-14 mettait une rouste aux Phantom en combat aérien (rayon de virage soutenu moitié moindre).

      • Alpha (α) dit :

        @fabrice
        -« Selon », « non vérifié », « auraient »,…. Bref on n’en est pas sur… Peut être, faut voir, on sait pas, peut être une légende,…
        -« le F35 a eu plusieurs problèmes techniques mais qui sont récurrent dans les nouveaux avions »
        Non, le F-35 « n’a pas eu »… Il a plusieurs (environ 850…) problèmes techniques récurrents. Quant à votre « nouvel avion » : Ca fait déjà 09 ans que le premier F-35A est entré en service dans l’USAF !!! Et les problèmes sont toujours là… Ca reste nouveau pendant combien de temps votre truc ?
        – Quant aux généraux : ils sont soumis aux choix et aux volontés des politiques. L’ancien CEMAA de l’Australian Air Force qui s’était épanché dans les médias parlant du F-35 comme « d’une erreur de casting » l’a appris à ses dépends…

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « C’est quand même pas des bandes de burnes… » Certes mais le………………………..politique ordonne et les généraux exécutent où………. démissionnent!

        • ScopeWizard dit :

          @Pascal, (l’autre)

          TOI ?

          C’ est sympa ! 🙂

          Tu sais qu’ il y a eu une rumeur qui a couru sur toi ?

          Ben tu sais quoi ? Content de te retrouver !

          Surtout prends soin de toi !

          A+ 😎

    • dompal dit :

      @Le Suren,
      Comme disait Marcel Dassault : « Un bel avion est un avion qui vole bien ».

      Quand je vois un F-35, j’ai plutôt l’impression qu’il a été dessiné par Goldorak, le lendemain dune cuite carabinée. 🙁

    • nexterience dit :

      Les infos diverses récoltées depuis des années me laissent penser à un bombardier avec d’énormes qualités et de gros défauts dont certains structurels, ce qui est peu corrigeable.
      Chacun, voyant le verre vide ou plein, sert un avis tranché .

    • NRJ dit :

      @Le Suren
      Certains le pensent, surement le résultat d’un peu de jalousie ou d’ignorance.
      Aussi le fait que certains oublient ou soient juste incapables de faire la part des choses entre le programme qui fut effectivement un petit fiasco industriel et la qualité de l’appareil.

      le F-35 est un appareil opérationnel doté d’une grande furtivité et avec des systèmes embarqués qui sont sans doute parmi les meilleurs au monde. Ca c’est les faits.

      • tschok dit :

        « le F-35 est un appareil opérationnel doté d’une grande furtivité et avec des systèmes embarqués qui sont sans doute parmi les meilleurs au monde. Ca c’est les faits. » Mais pas tous.

        C’est aussi un avion lent pour un chasseur et a fortiori pour de l’interception, peu manoeuvrant, dont certains systèmes critiques (le désignateur laser, le logiciel de gestion de panne) ne fonctionnent pas ou ont dû être refait, qui est dépendant d’un serveur informatique au sol, dont le coût à l’heure de vol n’est pas du tout conforme aux prévisions, qui traine un grand nombre de problèmes non résolus dont des gros problèmes en supersonique pour la version C. Dont l’ergnomie du cockpit ne donne pas satisfaction (commande vocale inadaptée au combat, pilotes demandant un viseur tête haute car casque surchargé en info). C’est aussi les faits.

        Il y aussi un autre fait: il n’a pas du tout été conçu pour avoir un rayon d’action adapté à la zone pacifique. Il a été pensés avant tout comme un bombardier dans un contexte où l’objectif était de maximiser une avance technologique face à des pays comme la Serbie ou la Lybie pour atteindre le zéro mort zéro pertes sans beaucoup d’opposition en face. Le F 22 devant traiter les rares avions dépassés.

        Les choses ont changé depuis et le concept de « Strike Fighter » c’est à dire appareil de frappe littéralement n’a pas bien vieilli. C’est aussi un fait.

        • et v'lan passe moi l'éponge dit :

          — il n’a pas du tout été conçu pour avoir un rayon d’action adapté à la zone pacifique.

          Pour une fois j’allais dire quelque chose de gentil sur le F35, puis je me suis rappelé qu’il n’avait qu’une endurance de 2800 Km…
          Pourtant le couple KC-46 et F35 sur le papier ça a de la gueule….
          Quand ça veut pas ça veut pas… :-p

        • NRJ dit :

          @Tschok(2?)
          « C’est aussi un avion lent pour un chasseur et a fortiori pour de l’interception, peu manoeuvrant ». C’est vrai. Il n’a clairement pas été étudié pour être agile et rapide.

          « certains systèmes critiques (le désignateur laser, le logiciel de gestion de panne) ne fonctionnent pas ou ont dû être refait, qui est dépendant d’un serveur informatique au sol, dont le coût à l’heure de vol n’est pas du tout conforme aux prévisions, ». Il est vrai que le coût du F-35 est supérieur à ce qui était envisagé initialement. Ca ne signifie pas pour autant que le F-35 est mauvais.
          Le coût est un problème pour les utilisateurs, ça ne préjuge pas de la qualité de l’appareil.

           » qui traine un grand nombre de problèmes non résolus dont des gros problèmes en supersonique pour la version C ». En version A et B. Cependant, ce problème concerne le vieillissement du F-35. En cas de guerre, il n’y aura sans doute pas de problème à faire voler le F-35 en supersonique.

          « Dont l’ergnomie du cockpit ne donne pas satisfaction (commande vocale inadaptée au combat, pilotes demandant un viseur tête haute car casque surchargé en info). « . C’est des problèmes de jeunesse. Comme pour chaque appareil, ils seront réglés progressivement. Après, ça reste un problème à la marge, ce n’est rien de critique.

          « il n’a pas du tout été conçu pour avoir un rayon d’action adapté à la zone pacifique. ». Il peut emporter des réservoirs extérieurs. Ca compromet la furtivité de même que les missiles externes. Mais en opération, on peut parfaitement imaginer les F-35 utiliser des réservoirs extérieurs et les balancer en entrant dans une zone d’opérations.

      • tschok dit :

        Alors NRJ, j’ignore pourquoi ce tschok vous colle au train, mais je vous signale simplement que ce n’est pas moi.

        J’ai vu qu’il avait commis quelques commentaires cet été et il semble particulièrement vous viser. Vous avez répondu, sauf erreur, à au moins l’un d’entre eux.

        Comme je suis impliqué malgré moi dans cette imposture, je me permets de vous en avertir.

        • NRJ dit :

          @Tschok
          Pas de problème pour moi. Le nom du commentateur n’importe de toute façon pas beaucoup.

    • Tulio dit :

      Mais non, le F-35 n’est pas si mauvais que ça 😉 !

  29. albatros dit :

    Dommage qu ils n’aient pas acquis de F18 modernisés le meilleur choix technico économique
    mais la banque financière a des raisons que l’économie ne connaît pas.

    • Eugene123 dit :

      On peut connaître quelles sont vos compétences en aéronautique pour avoir un avis sur le meilleur choix technico-économique?

      Quand je parle d’expérience, la lecture des BD « Tanguy et Laverdure » et « Buck Danny » de votre période pré-ado ne comptant pas bien sûr!

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        Bien évidement en réponse tu nous donnera les tiennes de références en dehors de Picsou et Géo Trouvetou magazine bien sûr.

      • albatros dit :

        C’est le choix de l’avion qui vous gêne ou ma remarque sur la banque ?
        Assez de compétences et de lectures pour voir que le Fail 35 est une arnaque.
        Mais reprenez donc les catalogues de son constructeur cela vous rassurera quant aux supposés points forts de l’appareil et souriez en payant vos impôts si vous êtes suisse .
        Finalement le Rafale pourra faire des exercices contre le Fail 35, et cela c’est la meilleure nouvelle qui pouvait nous arriver.
        Et vous avez tort là encore dans vos critiques car la lecture de Buck Danny (BD actualisée) en apprend énormément sur l’aviation militaire

  30. HerNameIsKoko dit :

    j’aurais adoré que la Suisse choisisse le Rafale, mais franchement, quand on voit la majorité des commentaires, on passe vraiment pour des mauvais perdants. faut savoir tourner la page et regarder devant.

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      C’est surtout qu’entre trolls poutiniens et mecs d’extrême-droite qui font des concours à la récré de qui a la « plus longue », ils n’ont « JAMAIS » je dis bien jamais d’argumentation technique, ils connaissent pas !!! (mais à les lire ils donnent tous l’illusion d’avoir 10 000 heures de vol sur F35 et sur Rafale)

      La France se retrouve très isolée en matière d’avion là, ah oui le SCAF, bien on pourra aussi peut-être le traiter de grosse ou moyenne dinde ………….dans 25 ou 30 ans, si il arrive !

      • Alpha (α) dit :

        @Souvenirs d’Asie Centrale Soviétique
         » ils n’ont « JAMAIS » je dis bien jamais d’argumentation technique »
        Pourtant, nombre de commentateurs joignent des liens à leurs coms, comme les rapports du GAO par exemple ou d’autres organismes officiels de Pentagone du Sénat ou du Congrès, de l’Air Force, de la Navy ou des Marines,ou encore des commentaires d’officiels, de spécialistes, de stratégistes, comme Martha McSally, Peter Goon, Robert Behler ou l’ancien CEMAA australien … Et bien d’autres choses encore.
        Vous ne deviez pas être présent sur le site quand ils sont parus .
        Mais moi je pense que vous êtes simplement un menteur.

        • tschok dit :

          @Alpha,

          D’un autre côté rares sont les commentateurs qui ont posé leur cul dans un cockpit d’avion de chasse. De ce point de vue, Souvenirs d’Asie n’a pas tort. Et il n’a pas tort non plus lorsqu’il observe qu’ils sont souvent les plus péremptoires, alors qu’ils n’y connaissent pas grand-chose.

          Je me souviens même d’un commentateur, qui passe ici pour un grand expert de l’aéronautique, qui expliquait comme faire virer un avion: donner un coup de palonnier et mettre les gaz à fond.

          C’est plutôt une bonne méthode pour partir en vrille, ce qu’il fait d’ailleurs assez souvent sur ce blog, sans heureusement faire de victime.

          Maintenant, chacun est maître de la crédibilité qu’il accorde à autrui. La plupart du temps, on juge crédibles les gens qui pensent la même chose que nous.

          Leurs compétences sont assez secondaires, dans le fond.

        • ScopeWizard dit :

          @tschock

          tschok et ses méthodes pourries….

          « D’un autre côté rares sont les commentateurs qui ont posé leur cul dans un cockpit d’avion de chasse. »

          Mais même , ça ne change rien .

          Pour que tout ceci soit réellement valable , il faut avoir non seulement effectué des heures de vol en opérationnel , plusieurs dizaines ou centaines , mais en plus connaître beaucoup de choses sur le matériel concurrent , par exemple après l’ avoir affronté en combat « à blanc » ou procédé à une collecte de renseignements voire avoir eu l’ occasion de partager son cockpit .

          Autrement , au-delà du visuel lors de démos ou de meetings même un pilote de chasse très expérimenté va peiner à évaluer la valeur réelle d’ un autre avion , tout simplement parce qu’ il ne sera alors même pas sûr que le pilote de l’ avion en question fasse étalage de toutes ses possibilités .

          Et quand bien même y aurait-il sur cet espace de commentaires beaucoup de pilotes de chasse opé , que la plupart se garderait bien de nous confier certaines « impressions »….

          Rien que l’ appartenance à l’ OTAN suffisant à « dissuader » .

          Même des types qui auraient bossé ou approché de très près l’ une ou l’ autre machine , ne parleront pas .
          Ou alors , à la portion congrue .

          Ce qui est tout sauf anormal .

          Alors , nombre d’ entre-nous font avec ce qu’ ils ont , ce qu’ ils trouvent , ce qui est disponible et s’ efforcent d’ associer tout ça avec leurs propres connaissances .

          « De ce point de vue, Souvenirs d’Asie n’a pas tort. »

          Bien-sûr qu’ il a tort ; déjà il se contredit lui-même .

          Primo , parce qu’ il n’ a pas fait mieux que beaucoup alors qu’ il le leur reproche , deuxio parce qu’ il n’ analyse jamais rien , donc « les absents ont toujours tort » .

          « Et il n’a pas tort non plus lorsqu’il observe qu’ils sont souvent les plus péremptoires, alors qu’ils n’y connaissent pas grand-chose. »

          Oui mais ça c’ est TON jugement , ou le sien dont tu te fais le relais ; la réalité est que tu n’ en sais RIEN DU TOUT et que tu viens de faire ce que tu ne supportes pourtant pas que l’ on fît : tu généralises .

          Mais bon , tu n’ es plus à une contradiction près .

          « Je me souviens même d’un commentateur, qui passe ici pour un grand expert de l’aéronautique, »

          Faut pas être si méprisant , peut-être l’ est-il bien plus que ce que tu crois .

          « qui expliquait comme faire virer un avion: donner un coup de palonnier et mettre les gaz à fond. »

          Oui , sur Flight Simulator , peut-être .
          Je me souviens vaguement aussi mais plus du mode d’ expression de la chose : humour , résumé , etc….

          « C’est plutôt une bonne méthode pour partir en vrille, ce qu’il fait d’ailleurs assez souvent sur ce blog, sans heureusement faire de victime. »

          Attention : la vrille , autrement-dit « le déclenché » en dynamique donc à vitesse bien au dessus de celle de décrochage , fait aussi partie du pilotage .

          « Maintenant, chacun est maître de la crédibilité qu’il accorde à autrui. »

          « maître » ?
          Non , pas forcément .

          « La plupart du temps, on juge crédibles les gens qui pensent la même chose que nous. »

          NON .

          D’ une part , sont estimés « crédibles » ceux dont l’ argumentation se tient , ce qui évidemment exige de la comprendre au plus juste afin de l’ apprécier à sa juste valeur .
          D’ où par exemple , sur un espace tel que celui-ci , l’ intérêt qu’ il y a à « vulgariser » .

          D’ autre part , ceux qui savent se tenir .

          D’ entrée , celui qui contredit avec peu ou pas d’ argumentation ou trop d’ argumentation façon « name dropping » , sera moins considéré .

          Mais pire sera celui qui cherchera à passer en force .

          « Leurs compétences sont assez secondaires, dans le fond. »

          C’ est quoi ce raisonnement ?

          « secondaires » par rapport à quoi ?

          N’ importe quoi ; changez pas .

  31. Tom dit :

    Parfait, qu’on déchire notre accord d’aide à faire leur police du ciel quand leurs pilotes ne sont pas là cad hors horaires de bureau.
    Quand un machin passera au dessus de leur pays ils pourront appeler des f15 qui viendront depuis les usa. Faudrait que la France ait des burnes pour une fois.

    • Cédric dit :

      Voici Tom !!

      Tom aime la suze, le PMU de son village et faire croire à ses copains de bar qu’il est incollable à propos de tous les sujets. Ses potes l’admirent parce que Tom semble confiant et sur de ce qu’il avance. Il adore casser du Suisse, gratuitement. Sans doute une histoire de jalousie ou peut-être d’une indélicatesse de sa femme avec un citoyen Helvétique.

      Seulement voilà, Tom répète bêtement en boucle ce qu’il entend. Tom est incapable de se renseigner sur un sujet parce qu’après la suze de 8h10 vient la suze de 8h15 et il est déjà dans l’impossibilité, à une heure aussi matinale, de faire preuve d’un minimum de sens critique. Alors il continue, encore et encore, à répéter que la chasse Suisse intervient uniquement pendant les heures de bureau. Cela fait tellement rire ses amis imbibés.

      Nous allons donc lui apprendre que depuis fin 2020 la chasse Suisse est opérationnelle 365 jours par an et 24h sur 24h !

      Il pourra même, s’il en est capable, lire le site officiel du Département de La Défense traitant dudit sujet : https://www.vtg.admin.ch/fr/actualite/themes/luftpolizeidienst-24.html

      « On compte en moyenne près de 250 Live Missions et 20 Hot Missions par année, dont une quinzaine sont effectuées à une vitesse supersonique. »

      Source : https://www.vbs.admin.ch/fr/home.detail.news.html/vtg-internet/verwaltung/2022/22-07/22-07-01-lw-sicherheit-am-schweizer-himmel.html

      Voilà Tom, sans rancune.

      • Ardisson dit :

        Tellement bien résumé :-))))))

      • ScopeWizard dit :

        @Cédric

        @Tom vous a t-il insulté que vous vous pensiez en devoir de dresser un tel portrait de lui et le prendre de si haut ??

        Ne vous étonnez pas que l’ on prenne les Suisses pour être si arrogants et cons , dans ce cas .

        Car l’ image que vous venez de donner est détestable ; ce dont je doute que vous ayez même a minima conscience .

        Bref !

        Le fait est que l’ info comme quoi l’ aviation de chasse Suisse ne volerait plus qu’ aux heures de bureau et qu’ il revenait donc aux PO des voisins , notamment à la PO Française de prendre le relais , a bel et bien circulé .

        Maintenant , si vous considérez être tombés si bas comme glorieux ou anecdotique , c’ est votre affaire .

        Quoi qu’ il en soit , si cela se passait en France , ce serait la honte absolue .

        • Alexis dit :

          @Tom comme vous même @ScopeWizard et tous vos copains, genre @Czar, @Alpha, @Momo n’avaient de cesse d’insulter la Suisse, son gouvernement, ses citoyens et son économie…

          Alors venir jouer içi la vierge affarouchée, cela fait sourir…

          • ScopeWizard dit :

            @Alexis

            Ah oui ?

            Est-ce que j’ ai insulté la Suisse , ou les abrutis de Suisses qui passent leur temps à nous polluer et nous prennent de très haut ?

            Je ne sais pas , j’ y vois comme une nuance…

      • Czar dit :

        « depuis fin 2020 la chasse Suisse est opérationnelle 365 jours par an et 24h sur 24h !  »

        dingue, ça, toujours à la pointe les chouizes.

    • Eugene123 dit :

      Commentaire parfaitement idiot qui démonstre l’incompétence de son auteur:

      1. Il n’existe pas d’accord signé entre la Suisse et la France concernant un quelconque service de la France pour assurer la police du ciel sur territoire suisse. Quand un vol sur territoire français nécessite l’intervention de la chasse française, la chasse intervient que cet avion se dirige vers la frontière belge, espagnol ou suisse!

      2. L’armée suisse a passé à un service de protection aérienne 24 heures/24 depuis plusieurs années.

      • Tulio dit :

         » L’armée suisse a passé à un service (…) », merci de traduire en français ! Pour info, il n’existe pas d’accord signé entre la Suisse et la France, effectivement, puisque c’est tacite.

  32. dompal dit :

    A la bonne heure ! 🙂

    Au moins les pilotes de chasse helvétiques ne seront pas trop stressés pour partir la matin au boulot……sauf s’ils redoutent d’affronter un simulateur ?

  33. Paddybus dit :

    Parfois, je me dis que ces achats massifs de f35 seront peut-être instructifs à terme…. car si les coûts et la dispo sont de l’ordre de ce qui se dit ça et là…. un certain nombre de pays risquent de se mordre les doigts…. et même un certain nombre de citoyens pourraient monter au créneau…!!!!

    • Cricetus dit :

      @Paddybus
      A l’inverse si les capacités se révèle au niveau annoncées il y a une armée de l’air en Europe qui va se retrouvé déclassé par rapport a tout ses voisins pour les 30 ans qui viennent…

      • Fralipolipi dit :

        @Cricetus
        Non. Pas du tout.
        Il y a et il y aura une armée de l’Air en Europe qui bénéficiera d’une large autonomie stratégique et donnera de l’avenir à sa BITD, seul moyen pour maitriser les développements futurs,
        pendant que les autres seront condamnés à répondre à la voix de leur maitre et idole, et à les suivre sur tous les projets annexes, comme des bons toutous.
        .
        Cricetus, préférez vous la Liberté, ou les croquettes ?

        • Alpha (α) dit :

          Vu comme il remue la queue et tortille du postérieur dès que l’on évoque l’Oncle Sam, je peux assurer qu’il préfère les croquettes ! Et à la dinde de préférence !… 😉

      • Aramis dit :

        Les capacités, quand l’avion fonctionne, sont là personne ne les contestes. Pas mirobolantes partout notamment pour la chasse, mais elles sont là. Le soucis c’est que l’avions fonctionne et le coût.

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        Et si le F35 connais des problèmes structuraux, ce qui ne serait pas une nouveauté sur un appareil US, c’est la flotte entière de F35 qui se trouvera cloué au sol…

  34. Nexterience dit :

    Si un jour l’OTAN décide de casser du S-400, on s’y sentira un peu originaux, faut l’avouer.
    Par contre , pour le reste … Les indiens, indonésiens et grecs ne s’y trompent pas.

    • Carin dit :

      @Nexterience
      Les S400 ne sont plus vraiment un problème pour le rafale, et ce depuis leur installation permanente en Syrie, ou une des FREMM se sont relevés pendant plus d’une année pour espionner leurs différentes fonctions… aujourd’hui la base de données du rafale contient ces modes de fonction, et peut les leurrer.
      Le petit père des peuples lui-même l’a dit lors de l’opération Armatan,
      « Nous n’avons pas vu les rafale français »

  35. basstemp dit :

    On se demande bien, quelle saloperie financo-banquière les suisses avaient a se faire pardonner des USA pour avoir céder a une pantalonade pareille avec un appareil dont ils n’auront JAMAIS besoin : Ce n’est pas un intercepteur !!!

    Au mieux de ce que réellement faire un F35 : Abattre des appareils ennemi en mode furtif caché a 100 km … Bombarder (furtif & non furtif …) et pis vla … Niveau vitesse pure : Ils totalement disqualifié a pouvoir espérer intercepter quoique se soit autre qu’un subsonique du fait d’une vitesse pure limité a env 1,4 mach …

    Hors la Suisse , on le sait bien : Du fait de son territoire assez limité en surface , avait surtout un besoin d’avoir surtout un intercepteur efficace pouvant au moins taquiner ou approcher du mach 2 alors certes c’est pas non plus vraiment le fort du Rafale avec son modeste mach 1,8 (mais toujours mieux que le rhumatisant 1,4 du F35 …)

    D’ailleurs , ça me fait repenser que la France a intéret a bien réfléchir quand a l’architecture de son futur NGF et notamment sa puissance en turbo-réacteur ou on pourra pas se contenter de M88 amélioré poussé a 1Ot pour un appareil qui en pèsera près de 15 a 20 a vide … C’est un moteur d’environ 15t de poussé qu’il nous faudra en double réacteur pour taquiner du 30t qui je pense ne sera pas de trop pour permettre au NGF une vitesse pure de mach 3 env

    Car avec les nouveaux moyens anti-aériens qui se sont bien multipliés ces dernières années (décennie) : Les projectiles rapides menaçants sont maintenant légions … Et pour donner une chance a notre appareil de pouvoir y échapper il y aura pas 36 solutions au de la de la furtivité thermique arrière , furtivité électromagnétique avant , leurres , et tout simplement vitesse pure même si je sais bien que ces missiles de toute façon vont souvent au de la de mach 3 : Mais avec le délai de départ, ça permet de pouvoir y échapper potentiellement meme en étant un peu en dessous en vitesse (il suffit de pouvoir traverser la distance ou l’autonomie missile s’effondre et c’est gagné …) , hors a ce petit jeu la : Mach 3 = Une sécurité qui va devenir essentielle pour l’appareil …

    Si Dassault ne prévoit pas autre chose qu’une vitesse a mach 2 : Autant abandonner maintenant ce projet alors

    • Achille-64 dit :

      Vous ne semblez pas bien renseigné sur les paramètres qui font qu’un avion peut dépasser Mach 2 ou pas, ou même aller vers les Mach 3 (ce que les missiles font très bien à partir d’un chasseur qui fait Mach 1,6 ou Mach 1,8.

      Même avec des réacteurs qui poussaient peu (les ATAR 9C ou K50), Dassault a toujours su dessiner des avions qui passaient Mach 2 : question de trainée faible, et aussi de conception des entrées d’air, qui doivent être à géométrie variable pour le haut supersonique. D’où les fameuses souris des Mirage.

      Ensuite, pour passer Mach 2.2 en vitesse soutenue (plusieurs minutes), cela devient une question de métallurgie : l’échauffement de toute les parties d’attaque font que les alliages d’aluminium se mettent à ‘fluer’ … donc soit on refroidit les bords d’attaque (bonjour l’usine à gaz), soit on les fabrique en titane (prix et complexité des assemblages), ou en acier inox (poids).

      Donc, en fait cela ne vaut pas le coup ni le coût.
      Un MiG-31 qui passerait au dessus à Mach 3 pourrait se faire dégommer par un missile … à condition que la PO décolle vite et monte vite (pb de vitesse ascensionnelle, et donc là effectivement de poussée du réacteur)

    • Conjonction dit :

      Conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car.
      Or, pas hors.
      Or la Suisse, pas « Hors la Suisse ».
      Or à ce petit jeu, pas « or a ce petit jeu ».