Les forces chinoises ont de plus en plus recours à des drones pour accentuer leur pression sur Taïwan

Il y a encore peu de temps, les formations aériennes envoyées par Pékin dans la zone d’idenfication et de défense aérienne [ADIZ] de Taïwan étaient généralement composées de chasseurs J-10, J-11, J-16 ou Su-30, de Y-8 configurés pour collecter du renseignement d’origine électronique et/ou la patrouille maritime, des avion de guet aérien KJ-500 et, parfois, de bombardiers stratégiques H-6K.

À noter que, pour le moment, le ministère taïwanais de la Défense n’a pas encore mentionné la présence de chasseurs-bombardiers de cinquième génération Chengdu J-20 dans les comptes-rendus qu’il publie quasiment tous les jours.

En revanche, en juin 2021, il avait dit avoir repéré d’anciens Chengdu J-7 « Fishcan » [une copie chinoise du MiG-21 « Fishbed » soviétique, ndlr]. Il s’agissait-là, et sauf erreur, de leur première et dernière apparition dans l’ADIZ de Taïwan. L’une des hypothèses alors avancées par la presse taïwanaise était que ces appareils avaient été « dronisés ».

Cela étant, depuis cet été, on note que des bombardiers tactiques Xian JH-7 « Flounder » font désormais régulièrement partie des formations aériennes envoyées par l’Armée populaire de libération [APL] dans les environs de Taïwan. De même que les drones de surveillance, que le ministère taïwanais de la Défense assimile à des « drones de combat » [UCAV – Unmanned Combat Air Vehicle]. Ce qui suggère que ces appareils sont armés.

Ainsi, et selon les comptes-rendus taïwanais publiés depuis le début de ce mois, plusieurs types de drones chinois ont été repérés dans l’ADIZ de Taïwan, dont des Guizhou BZK-007 [un appareil qui a l’apparence d’un avion de tourisme, ndlr], BZK-005 [d’une autonomie de 40 heures], KVD-001 [un engin servant généralement de relais de communication pour les hélicoptères d’attaque] et Tengden TB-001 [qui peut être armé]. Jamais de tels appareils n’avaient été jusqu’alors signalés par Taipei.

Tout comme ceux qui ont été repérés ces derniers jours. En effet, le 15 septembre, Taipei a fait état de la présence du drone HALE [Haute Altitude Longue Endurance] WZ-7, conçu pour effectuer des missions de reconnaissance mais aussi pour fournir des données de ciblage pour les missiles anti-navires et les missiles de croisière. Cet appareil a été mis en service par l’APL en 2018. Celle-ci n’en disposerait que de 18 exemplaires.

Deux jours plus tard, le ministère taïwanais de la Défense a dit avoir repéré un drone MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance], qu’il a qualifié d' »UCAV », au côté d’un avion de lutte anti-sous-marine Y-8. Et cela, au lendemain d’une incursion de 43 aéronefs dans son ADIZ. Un drone BZK-005 [désigné « UAV RECCE »] faisait d’ailleurs partie du lot.

Selon le Global Times, quotidien proche du Parti communiste chinoise [PCC], « davantage de drones de l’APL devraient rejoindre les patrouilles et les exercices de routine autour de l’île de Taïwan dans le but de sauvegarder la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale au milieu des provocations des sécessionnistes taïwanais et des forces d’ingérence extérieure ».

« Ces drones de différentes tailles proviennent de plusieurs services et branches militaires et ont différentes missions, notamment la reconnaissance, le guidage de cible, l’attaque directe et l’évaluation des dégâts », a commenté Fu Qianshao, un expert militaire chinois.

Quoi qu’il en soit, ce 19 septembre, le président américain, Joe Biden, a une nouvelle fois affirmé que les États-Unis défendraient Taïwan « si une attaque sans précédent venait à se produire » tout en soulignant qu’il se gardait « d’encourager » Taipei à déclarer son indépendance. « C’est [sa] décision », a-t-il dit, lors d’un entretien accordé à la chaîne CBS.

La réaction de Pékin n’a pas tardé. Les propos de M. Biden sont « une grave violation de l’engagement important des États-Unis à ne pas soutenir l’indépendance de Taïwan » et ils « envoient un mauvais signal […] aux forces séparatistes militant pour l’indépendance de Taïwan », a fait valoir Mao Ning, une porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères.

Photo : Drone WZ-7 de l’APL

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

150 contributions

  1. albert dit :

    C’est pas plus mal d’utiliser des drones plutot que des avions avec un pilote pour violer l’espace aérien tawainais. C’est mieux pur Tawain, parce que abattre un drone aurait moins de conséquence que d’abattre un avion de combat et son pilote.

    • Carin dit :

      @Albert
      C’est parce que Taïwan s’est déclarée en « légitime défense » s’octroyant le droit de descendre les avions qui pénètreraient son ADIZ, que la chine s’est adaptée, et n’y envoie pratiquement que des drones… armés bien entendu!

      • VinceToto dit :

        Oui, des Chinois ont descendu un drone civil non identifié/autorisé au dessus de leurs iles… Depuis il n’y a presque plus que des drones armées survolant la Chine et la mer de Chine.
        (La première phrase est vraie, l’autre on dirait du Michou Golio )

      • Pravda dit :

        Bien que Pékin affirme depuis plusieurs années vouloir parvenir à une « unification » pacifique de la Chine et de Taïwan, le raidissement de son discours l’a nettement éloigné de cette perspective. L’élection de la démocrate Tsai Ing-wen en 2016, réélue en 2020, traduit aussi chez les Taïwanais une volonté plus affirmée de défendre l’indépendance de leur pays. Les français soutiennent l’indépendance de Taïwan sans ambiguïté Dans ce contexte, les colonies françaises seront en indépendance ainsi sous le soutien de la Chine, la possibilité d’une agression militaire chinoise destinée à annexer son voisin paraît de plus en plus proche.

  2. Guillotin dit :

    Il faut rappeler que la position occidentale clairement énoncée et répétée , c’est celle d’une Chine unique et d’un territoire chinois unique . Partant de ce principe, tout soutien à des velléités indépendantistes de Taïwan est inacceptable et une violation des engagements occidentaux.
    Occident qui cependant met de l’huile sur le feu en permanence, en surarmant Taïwan et en multipliant les provocations contre Pékin en faisant défiler avions et navires dans l’espace qui sépare l’île du continent chinois . Il n’y a que la Chine qui soit justifiée à le faire, puisqu’il s’agit de son territoire.
    L’occident s’en prend à la Chine sous la houlette américaine, évidemment, car ce sont les USA qui ne supportent pas qu’un autre pays puisse devenir une puissance mondiale majoritaire.
    Les USA entraînent donc leur cohorte de suiveurs ( pour ne pas dire, de larbins) pour défendre les seuls intérêts américains, comme ils le font en Europe, avec l’OTAN, pour défendre leurs seuls intérêts contre la Russie .
    Nous ne devons nous en prendre qu’à nous-mêmes si la Chine est devenue aussi puissante : c’est en majeure partie parce que nous sommes devenus très faibles et qu’ils nous dépassent très largement dans quantité de domaines : nous sommes dans une civilisation en fin de vie et que nous suicidons nous-mêmes, alors que l’ Asie se dresse en masse.
    Heureusement d’ailleurs, car la civilisation asiatique est forte et ferme, alors que nous ne sommes plus que des grabataires impuissants.

    • ck dit :

      Vous avez parfaitement raison, nous sommes faibles et en déclin et c’est en s’écrasant devant la Chine que cela va s’arranger…

    • Too dit :

      « La position occidentale clairement énoncée et répétée » c’est que tout peuple à le droit à l’autonomie.
      La position de la Chine unique peut parfaitement évoluer sans être « une violation des engagements occidentaux. »

      • reality dit :

        Avant de défendre Taïwan il faut regarder ce qui s’est passé Espagne, l’indépendance avait été simplement et purement refusé aux catalans. Leurs dirigeants ont été forcés à l’exil. Vous savez quoi le 2 poids 2 mesures n’est pas une bonne chose. Les USA ont reconnu approuvé le concept d’une seule Chine. Puis après lorsqu’ils constatent que la Chine devient plus prospère et plus forte ils cherchent à mettre le feu en passant par Taïwan le bon petit. Mais je vous pose cette question. Si la chine soutenait par exemple un etat américain qui veut son indépendance en fournissant des armes et en y envoyant des responsables chinois dans cet état. Quelle sera la réaction des dirigeant us?

        • tschok dit :

          @Reality,

          Je pense que beaucoup de commentateurs de ce blog ont un problème avec la légitimité dans les relations internationales et aussi le concept de souveraineté.

          Vous avez tendance à trouver légitime l’intérêt de votre adversaire, parce que vous feriez la même chose à sa place. C’est pas ça du tout la légitimité.

          Votre intérêt légitime, en tant que puissance souveraine, consiste à faire ce que vous avez à faire, pas en prenant exemple sur votre adversaire, parce que vous vous dites qu’à sa place vous feriez pareil, mais parce que vous avez la volonté autonome de le faire, quoiqu’il fasse.

          Maintenant, il y a une limite, qui est celle que vient d’éprouver Poutine en Ukraine.

          La limite de la souveraineté, c’est la domination.

          Donc, quelle est la question qu’il faut se poser?

          La Chine avec Taïwan, elle défend sa souveraineté ou elle projette de dominer un pays voisin?

          Est-ce que la Chine est parvenue à convaincre les Taïwanais qu’ils formaient un seul et même pays avec elle depuis 1949?

          Il me semble que non. Donc, pour la souveraineté c’est râpé, maintenant il faut passer en mode domination. Ou non. C’est à elle de décider si elle veut envahir un Etat distinct d’elle-même. Elle prend ses risques.

          Elle est en face du même choix que Poutine avec l’Ukraine: souveraineté/domination.

          Elle se dit, elle aussi, comme les petits bourgeois lepénistes de ce blog qu’elle est « maitre chez elle ». Le problème, c’est que ce n’est pas ça du tout la souveraineté.

          • reality dit :

            @tschok.ma simple question vous a poussé à écrire un long article, un marathon digne d’un aveugle qui cours au milieu d’une forêt cognant sa tête par ci et par là .
            Cher ami vous avez essayé de me donner cour de droit completement raté et parsemé de mauvaise foi.
            Que diriez vous de la crise des missiles.
            Ensuite Taïwan n’est pas un pays comme vous le dites c’est une province chinoise qui fait parti de Chine continentale. Les chinois se réfèrent au droit pour qui est de leur côté tandis que les yankees se réfèrent à rien.

            À vous vous lire je remarque que vous faites la promotion du désordre alors que les relations internationales sont fondées sur des règles. Une puissance qui se dit souveraine doit respecter les règles et non les violer. C’est un peu comme si vous soutenez que l’employeur qui est riche et puissant à le droit de violer les droits de ses employés ? Vous vous entendez parler là ?

          • Czar dit :

            les « ptits bourgeois lepénistes » , eux, sont capables de ne pas se noyer dans ton habituel pilpoul controuvé : la souveraineté n’est en rien déterminée par le fait de « convaincre ». et la « domination » est un concept parfaitement inconnu en droit international.

            l’ordre international bâti en 1945 a reconnu la souveraineté chinoise sur cette île, parce que la Chine avait des droits, par ailleurs contestables sur l’île, mais surtout parce que roosevelt voulait installer la chine en co-régent de l’ordre international qu’il voulait imposer, d’ailleurs au détriment de la France.

            « l’Etat taïwanais » n’existe pas : ceux qui reconnaissent Formose la placent comme gouvernement légitime de l’ensemble chinois. Les autres reconnaissent le pouvoir de pékin

            aucune de ces deux alternatives n’implique une différence de conception des limites territoriales chinoises.

            Dès lors, quand bien même l’exercice réel de la souveraineté ne s’applique pas à Formose, la quasi totalité des Etats du monde reconnaît à Pékin le droit théorique d’exercer effectivement son pouvoir su cette partie de son territoire. des lors les modalités sont essentiellement le fait d’un choix, là encore, souverain. car en dépit d’un certain verbiage globaliste et nivellant, les Etats restent les seuls vrais sujets du droit international.

            Après, si les taiwanais décident de se construire un destin national, c’est essentiellement à leur détermination à le payer de leur sang – et vraisemblablement de celui de mentors poursuivant leur propre programme comme condition de ce soutien intéressé. la légitimité, in fine, est toujours le masque policé par les falbalas argumentatifs de la volonté appliquée à coup de baïonnettes

            quand ça réussit ça devient les stazunis ; quand ça échoue, ça devient les « séditieux » de la Confédération.

          • tschok dit :

            @reality,

            Vous me faites dire le contraire de ce que je veux dire.

            Je ne suis ni un partisan du désordre en matière de relations internationales, ni partisan de la violation des droits des travailleurs par des employeurs sans scrupule.

            La différence entre Taïwan et un Etat US qui réclamerait son indépendance est simple:
            – La souveraineté américaine s’applique aux Etats-Unis, donc un Etat qui réclamerait son indépendance devrait combattre cette souveraineté et faire sécession.
            – La souveraineté de la Chine continentale (la RPC) ne s’applique pas à Taïwan (la République de Chine): si la première veut imposer à la seconde sa souveraineté, elle doit la soumettre, d’une façon ou d’une autre. Par l’invasion, mettons.

            Les situations de fait et de droit ne sont pas les mêmes.

            @Czar,

            Oui, mais je n’ai pas parlé de droit international, mais de relations internationales.

            Et dans ce domaine, la domination est un phénomène identifié, qui se décline en différents concepts comme l’hégémonie, l’impérialisme, la guerre, etc.

            En 1945, ce sont les représentants chinois de Formose qui ont signé la charte des Nations Unies et représenté la Chine à l’ONU jusqu’au moment où ils se sont fait virer comme des malpropres, pour être remplacés par ceux de la Chine communiste.

            Il se trouve que personne n’avait pris la peine de reconnaitre Formose, puisque ses représentants représentaient la Chine dans sa totalité.

            Donc, effectivement, Taïwan est un peu dans les limbes.

            Cela étant, le point fondamental n’est pas là. Il est dans le fait que la Chine continentale n’exerce pas sa souveraineté sur l’ile.

            C’est une situation de fait. Reste maintenant à savoir si elle est créatrice de droit. Mais pour cela il faut un geste politique: une déclaration d’indépendance, ou une reconnaissance diplomatique internationale.

            Ce geste politique pouvant avoir des conséquences graves (guerre) tout le monde s’en abstient.

            Ce à quoi vous m’objectez: « , quand bien même l’exercice réel de la souveraineté ne s’applique pas à Formose, la quasi totalité des Etats du monde reconnaît à Pékin le droit théorique d’exercer effectivement son pouvoir su cette partie de son territoire ».

            Eh ben non justement. Tout le problème est là. C’est pour ça que les Chinois menacent tout le monde de rétorsion en permanence. Parce qu’en réalité, les pays qui ont reconnu ce que vous dites sont très minoritaires.

            Tenez, la Chine s’était opposée à la vente par la France de Mirage 2000 à Taïwan. Si on avait effectivement reconnu le droit souverain de la Chine sur Taïwan, même à titre simplement théorique, on aurait été obligé d’interrompre la vente à la première protestation de Pékin. Et on ne l’a pas fait.

          • Czar dit :

            « Et dans ce domaine, la domination est un phénomène identifié »

            alerte pipo. la guerre, elle est un sujet du droit international, comme la souveraineté. La domination, c’est du verbiage psycho-argumentatif.

            « En 1945, ce sont les représentants chinois de Formose »

            alerte pipo. En 1945, le gouvernement de Tchang Kaï-Chek était à Chongqing, taïwan n’était qu’un petit avant-poste fraichement récupéré sur les japonais en voie d’évacuation

            Le reste est à l’avenant. Il n’y aura « droit »que si taiwan parvient à vaincre la chine, et que la chine reconnaît la chose. Il n’y a aucune possibilité ‘légale’ de condamner la chine récupérant par la force une partie d’un territoire qu’on lui reconnaît. Ca n’empêchera sans doute pas les stazunis de créer un fait accompli en les soutenant, mais l’idée d’un mouvement international de condamnation de la chine via l’ONU n’a aucune chance d’aboutir, et pas seulement par le fait de son droit de véto, mais parce que Taïwan n’est pas reconnu comme entité étatique de plein droit, contrairement à l’ukraine.

            Les « petits-bourgeois lepénistes » t’offriront toujours volontiers un petit retour au réel bienvenu.

        • et v'lan passe moi l'éponge dit :

          –Si la chine soutenait par exemple un etat américain qui veut son indépendance en fournissant des armes et en y envoyant des responsables chinois dans cet état. Quelle sera la réaction des dirigeant us?

          Mauvais exemple, Taiwan était représenté à l’ONU, avant que la Chine ne fasse pression pour son éviction. Il n’y a aucun état US qui ai jamais eut un siège a l’ONU enfin à ma connaissance.

          • Thomas dit :

            En fait
            Ce n’est pas Taiwan, mais le Guomintang qui représentait légitiment la Chine, et celui-ci étant réfugié à Taiwan suite à sa défaite dans la guerre civile chinoise…
            …Guerre civile gagnée par le PCC, donc bon, logiquement, à un moment celui-ci est devenu le gouvernement officiel de la Chine, au détriment du Guomintang

        • Too dit :

          A mon avis les états Américains ont plus d’armes que la Chine si besoin se faisait sentir.
          Joke aside, la déclaration d’indépendance catalane n’en était au final pas réellement une. Je serais prêt à la soutenir, mais même la population n’était pas dans les rues en train d’insister.
          On a de plus grosses manifs en France pour le pouvoir d’achat que la Catalogne pour son indépendance.
          .
          La Chine et Taiwan, on parle quand même de deux régimes qui étaient en guerre pour le contrôle d’un pays, les rebelles ont gagné sur le continent c’est un fait.
          Mais au final on a deux pays de facto qui vivent en autonomie depuis 70ans.
          On est pas du tout dans le même genre de situation.

          • Guillotin dit :

            @ Too : curieuse vision de l’Histoire ! Taïwan a d’abord été le refuge et l’exil des possédants, bourgeois et autres esclavagistes et exploiteurs du continent, qui avaient tout à perdre dans la révolution communiste ! comme les Russes blancs qui ont fui après 1917 en emportant leur argent et leurs privilèges de caste un peu partout en Europe ! les gros sousous d’abord !
            Pour moi ce ne sont rien d’autres que des traitres à leur pays, qui se battent depuis l’extérieur avec de l’argent volé à leur peuple, et en collusion avec des pays étrangers, pour essayer d’abattre le régime qui a mis fin à leurs privilèges !
            on a eu les mêmes en France, fuyant en douce, de nuit, pour aller quémander l’aide et l’appui des autres rois d’Europe pour abattre la République ! vous savez ce qu’on leur a fait , à ces traîtres ? regardez mon pseudo !

          • Sempre en Davant dit :

            Jean Paul, vous n’êtes, avec certitude, qu’un ingrat sans courtoisie !

            Notre hôte vous laisse déblatérer tout votre saoul et au lieu d’apporter quoi que ce soit vous vous permettez « ,plein de spermes sur le visage de petit vieux pédé Lagneau qui en a adore »…

            Vous n’avez pas besoin d’un référendum mais de savon!
            Vous auriez pu témoigner librement ici en apportant votre vision depuis votre île… Vous préférez la fange : libre à vous!

          • fabrice dit :

            Too
            Z’êtes marrant, vous. La légitimité ce sont les flingues…Les dirigeants catalans voulant obtenir l’indépendance par la négociation et la voie démocratique sont des faibles et celà montre le peu de sérieux de leurs demandes…Eh ben dis donc…Je comprend mieux pourquoi les tentatives d’explications israéliennes auprès de Bruxelles ont moins d’effet que les campagnes de terrorisme arabes et islamiques…On comprend que pour vous pour se faire respecter il faut user du flingue et de la violence. Madrid d’ailleurs l’a compris puisqu’elle n’a pas hésité à avoir un comportement disons « dissuassif « contre les Catalans. Concernant l’Europe, les « victoires » ukrainiennes conduisent la Russie à ne rien céder mais escalader, on en est à la mobilisation partielle puis si ça ne suffit pas la générale, puis si ça ne suffit pas des frappes nucléaires tactiques…Bah ouais, le refus du dialogue, de compromis, la mauvaise foi, le manque de principes (les minorités russes dans les pays baltes…), la politique du gorille ça conduit à un monde génial et de paix…

          • CCTV dit :

            @Jean Paul

            Troll chinois de très mauvaise qualité. A cause des confinements COVID ? Ou vaccin COVID chinois ? Pas bon travail ! 五毛党 !

      • Paddybus dit :

        @Too, vous avez raison… vive l’autodétermination des peuples…. donc vous apportez votre plein soutient à l’opération Russe, qui veut libérer les peuple d’origine Russe, vivant en ukraine…. qui demandent à être libre…
        De même vous apporterez votre plein soutien à l’indépendance du Texas qui la demande aussi…..

        • lgbtqi+ dit :

          Pourquoi systématiquement omettre les Ouighours, les Tibétains, les Hong-kongais ?

          Pourquoi ne pas laisser voter librement les Cubains et les Vénézueliens ?

          • Paddybus dit :

            Pourquoi vous, vous omettez systématiquement, les morts en Irak, en Afghanistan, en Syrie, en Libye, en ex Yougoslavie, en Ukraine Russe, en Amérique du Sud, à Cuba, au Vietnam… et j’en oublie certainement…????

        • reality dit :

          L’autodetermination des peuples doit se faire sans ingérences extérieures. Personne n’a fait la pression sur ceux qui poussaient les leaders catalans à l’exil et personne n’a fourni d’armes pour qu’ils se défendent. Maintenant je trouve que avez la mauvaise foi comme principe.

      • Czar dit :

        je suppose que tes grônprinzip du droâdépeupl s’appliquent également aux peuples des républiques du Donbass qui ont proclamé leur indépendance du joug ukrainien. Nesspâ ?

        donc notre soutien au gouvernement d’oppression kiévien ne se justifie pas, on est bien d’accord ?

    • LBzh dit :

      Pour ce qui est est de l’espace entre l’île et le continent, tant que le navire passe au delà des 12 nq des lignes de base droite (comme çà on compte large ^^), il y fait ce qu’il y veut, sauf exploitation des ressources (halieutiques ou du fond).

    • M.W dit :

      Guillotin

      Il semblerait qu’La Chine est prête à faire des efforts avec la Russie pour assumer le rôle de grandes puissances et jouer un rôle de guide ,suprême , donc de chef .
      Moscou adhérait au principe d’une seule Chine qui veut que Taïwan fasse partie intégrante du territoire chinois, a mon avis la chine a des également des vues d’ hégémonie , sur une part non négligeable de la Sibérie, il semblerait , que des efforts commun contre l’Ukraine , seraient également en discutions….

      • Paddybus dit :

        Cette idée que la Chine aurait des vues sur la Sibérie est un mythe… il y a déjà une excellente interconnexion entre les deux pays… et les autorités chinoises ont assez à faire avec le territoire qu’ils ont…

        • Alpha (α) dit :

          Punaise Paddybus, ce besoin que vous avez de vous rassurer concernant les visées de la Chine.
          A tel point que vous en devenez aveugle.
          A moins que vous soyez seulement mal renseigné…
          L’Empire du milieu investit depuis plus d’une dizaine d’années sur la Sibérie, un territoire relativement délaissé par l’État russe mais particulièrement riche en ressources, avec force d’émigration impulsée par l’Etat chinois. A tel point, que dans certains endroits, la population chinoise est majoritaire, faisant monter la xénophobie ambiante !
          Déjà, depuis 2007, près de 500 000 ha ont été mis en culture par des entrepreneurs Chinois, sans parler de l’exploitation forestière ou des ressources halieutiques !
          C’est un véritable poker géopolitique et géoéconomique qui se joue autour de la Sibérie, avec un avantage Chine (population, PIB et budget de défense) qui sera décisif à moyen terme dans l’accaparement de nouvelles ressources et dans l’établissement de sa puissance. Et avec cette guerre en Ukraine, la Chine affine sans doute sa stratégie sur la Sibérie.
          D’ailleurs, la Chine ne se mouille pas trop sur la guerre en Ukraine : elle s’est abstenue à condamner la Russie et elle refuse de lui livrer des armes . Et lors de la réunion de l’OCS à Samarcande, on a vu un Poutine courant éperdument derrière Xi, ce dernier restant vague sur l’éventuel soutien qu’il pourrait lui apporter et formulant des déclarations lunaires… De fait, en Ouzbékistan, Xi a montré à Poutine qui était le patron !
          Ce que l’on peut dire pour résumer, (et que j’ai déjà dit dans le passé…) c’est que la pensée chinoise envers la Russie à moyen terme c’est : « On va vous niquer ! » (avec l’accent chinois…)
          De fait, quand la population chinoise sera majoritaire dans des régions entières de Sibérie, que croyez-vous qu’il se passera ??? Référez-vous à l’Histoire et voyez les réactions des autocraties…

          • Paddybus dit :

            C’est votre avis…. je lis aussi un certain nombre d’experts géopolitiques qui n’ont pas le même avis….

            Pour ce qui est des visées de la Chine, je m’en tamponne le coquillard…. ce n’est ni ma nation, ni mon fantasme….
            Aveugle…??? on verra ça dans l’avenir…. c’est un peu comme ceux qui prétendent que les zétazuni n’ont pas organisé la guerre en ukro-nazi-land depuis des décennies et que tout est de la faute à Poutine… ils n’ont pas le même point de vue que moi….!!!! ;0))))

            Pour ce qui est des autocratie…. ben pas besoin d’aller loin…. la France en est un excellent exemple, autocratie à tendance ploutocrate…. et en effet depuis une dizaine d’année les manifestants se font tabasser comme jamais, les merdias sont contrôlés comme jamais, et ceux qui prétendent afficher une opinion différente, y compris ceux qui ont une expertise reconnue dans leur métier, sont réduit au silence, et traîner en justice professionnelle, voire judiciaire….

            Les décisions ne sont plus du tout en phase avec les souhaits du peuple, la dernière réelle consultation date de 17 ans et l’avis du peuple a été piétiné…..

            Pour le reste, si vous êtes de ceux qui prétendent deviner l’avenir…. ben c’est votre affaire…. pour ma part, je sais que personne n’a jamais prédit l’avenir en aucune façon….

            Il y a un type Russe, décédé il y a quelques mois, qui avait semble-t-il prédit il y a plus d’un an la date exacte de la guerre …. alors prédiction ou hasard…??? il semblerait aussi qu’il ai prédit qu’il n’y aurait jamais d’élections en 20024 aux usa…. parce que ce pays n’existerai plus…. Ma fois, nous verrons si c’est une prédiction ou un fanfaronnade …!!!!

        • L'Alacrite dit :

          On se rassure comme on peut ! 🙂 Cela dit, rassurez-vous : d’ici 50 ans, la Chine pourra lancer ses propres « ‘opérations militaires spéciales » en Extrême-Orient russe, afin de défendre la liberté et l’autodétermination des peuples asiatiques vivant sous l’oppression du lointain et mafieux pouvoir Moscovite !

      • Patrick, de Belgique dit :

        Des efforts communs contre l’Ukraine ? Est-ce vraiment l’intérêt chinois que la Russie se sorte de là rapidement? Tant que le régime de Poutine résiste, la Russie peut continuer à s’affaiblir, c’est plutôt à l’avantage de la Chine; il semble que l’idée russe était de régler le problème ukrainien (vu de Moscou) pour mieux apparaître comme la grande puissance eurasiatique en prévision d’éventuelles difficultés ultérieures avec la puissance chinoise en expansion du côté de l’extrême- orient russe; c’est une situation qui perturbe les Américains qui aimeraient sans doute mieux se concentrer sur le Pacifique et qui, pour apparaître crédibles aux yeux de leurs alliés dans le sud-est asiatique doivent aussi se montrer crédibles en Europe; là aussi, çà peut arranger les Chinois de voir leur principal rival obligé de faire le grand écart, du moment que les sanctions occidentales ne les pénalisent pas trop; il ne faut pas perdre de vue que le travers de l’Occident est de croire que sa vision des choses est obligatoirement partagée par le monde entier, les divers votes à l’ONU démontrent une réalité quelque peu différente. Sans parler des souffrances du peuple ukrainien, et si XI Jinping ne commet pas d’erreur, le temps qui passe semble favorable pour la Chine, beaucoup moins pour nous en Europe. Il reste le risque considérable d’une évolution dramatique à l’Est, comme l’utilisation de l’arme nucléaire tactique par la Russie sous l’influence de la tendance dure autour de Poutine, ce serait là, ouvrir la boite de Pandore.

        • Wa Terlou dit :

          « Il reste le risque considérable d’une évolution dramatique à l’Est, comme l’utilisation de l’arme nucléaire tactique par la Russie sous l’influence de la tendance dure autour de Poutine, ce serait là, ouvrir la boite de Pandore ».

          Boff! Autant qu’on en finisse, aussi vite que possible, avec ce monde merdique où les plus gros (les Occidentaux) mangent les plus petits (tous les autres). Il n’y aura rien à regretter puisque nous n’aurons le temps de regretter quoi que ce soit. Alors, je dis a l’Occident: rendez-nous service. Puisque l’émergence de la Chine et la simple existence des autres vous rend fous de dépit, balancez une bombe sur Poutine et Xi Jinping pour qu’on voie un peu ce qui va se passer.

          • Patrick, de Belgique dit :

            Wa Terlou, il faut toujours espérer que les gens deviennent raisonnables. Etre raisonnable, pour moi, c’est aussi admettre que les autres ont le droit de respirer! Mais je sais bien que ce n’est pas si évident pour beaucoup de gens, hélas.

          • L'Alacrite dit :

            @Wa Terlou

            Bon retour parmi nous ! Cela dit, au travers de votre ton morne et déprimé, j’en conclus que les victoires retentissantes des FAMA ne sont pas aussi retentissantes que cela ? Is accountability catching up on Mali ? 🙂

        • PHILIPPE dit :

          En complément ;
          Pour le moment la chine ne commet pas d’erreurs et s’adapte convenablement à la situation provoquée par le conflit ukrainien. Elle a fait un pas en direction de Poutine et apprend des positions de ce dernier. Ses trains de voitures destinées à l’Europe occidentales continuent de transiter par la Russie ce qui génère des gains financiers intéressants par rapport au trafic maritime beaucoup plus long et lent. Elle vient de signer des contrats avantageux pour le fournitures d’énergies fossiles avec certains pays boycottés par les USA. Elle noue des partenariats avec certains pays de la CEI soucieux de prendre quelque distance avec Moscou. Militairement, comme beaucoup de pays, elle apprend du conflit ukrainien. Commercialement elle peut être un recours au moins partiel pour la Russie qui est boycottée. Une partie des échanges ne se fait plus en dollars mais en roubles c’est toujours ça. Elle va participer aux manoeuvres militaires russes Vostok-2022 / Est-2022 donc apprendre.
          Par contre s’il y a une chose que la Chine ne tolérerait pas de la Russie c’est qu’elle aille trop loin dans le conflit ukrainien (généralisation et / ou emploi de l’arme atomique) laquelle se comporte déjà « comme un éléphant dans un magasin de porcelaine » ou comme disent les anglais « like a bull in a Chinese shop » c’est-à-dire en bon français « comme un taureau dans une échoppe chinoise » car tout cela ne pourrait que nuire gravement au commerce mondial donc à son activité économique.
          => affaire à suivre donc

      • lgbtqi+ dit :

        discussions dépourvues de thé…

    • Aymard de Ledonner dit :

      Il y avait un status quo : les occidentaux faisaient semblant que Taiwan faisait partie de la Chine pour ne pas vexer les chinois mais la Chine ne tentait pas de s’emparer de Taiwan par la force.
      Xi a brisé le statu quo en annonçant qu’il était prêt à s’emparer de Taiwan par la force. C’est lui qui a créé la situation actuelle. Il ne peut pas reculer et les US ne peuvent pas laisser la Chine envahir Taiwan car cela signifierait que leur appui ne vaut plus rien au moins face à la Chine. Aucun président US ne va accepter cela.
      Toutes les conditions sont donc réunies pour un remake de Russie/Ukraine sauf que Taiwan est une Île beaucoup plus facile a protéger et que la Chine ne pourra bénéficier de la surprise.

    • philbeau dit :

      Quelle hideuse détestation de soi Guillotin . Vous devez beaucoup souffrir ; et ce forum vous sert de thérapie …Sinon qu’entendez vous par « civilisation asiatique » ? Le maoïsme ? les khmers rouges cambodgiens ? Finalement , vous n’êtes pas si éloigné que ça des gauchistes psychopathes soixante-huitards , à l’origine des mouvements qui ont dynamité notre société occidentale , cible de tous vos commentaires …vous êtes une cinquième colonne , Guillotin ?

      • Guillotin dit :

        @ philbeau : En vous répondant, j’ai la sensation très nette de donner de la confiture aux cochons, mais tant pis pour moi ! : Il y a quelque chose de commun à la plupart des pays asiatiques, que vous semblez totalement ignorer, ou plus probablement que vous voulez ignorer parce que cela risque de déranger votre petit confort moral d’occidental plein de morgue et de mépris: en Asie on travaille dur sans se plaindre toute la journée et sans demander des avantages du matin au soir.. on est ingénieux, on est patient et on sait respecter le bien commun et les objectifs communs de la nation à laquelle on appartient : que ce soit la Chine, le Japon, la Corée, le Vietnam, le Cambodge, quel que soit le régime politique en fait. Il y a une force et une puissance de travail, dans l’ordre social, qui dépassent ce que l’on peut connaître dans un occident déclinant , et cela avait été perçu en France dès les années 70…
        le soleil se lève à l’Est, ce n’est pas nouveau et il va vous réveiller d’une drôle de manière, du moins je l’espère

        • tschok dit :

          Heureusement que je n’ai pas déposé un copyright sur la confiture et les cochons, dites donc.

          On ne répond pas mais on copie. Cuistre.

          La cuistrerie est un art de vivre au Vietnam?

        • W.M dit :

          Guillotin

          Vous êtes tellement ingénieux , que sous Mao vous disputiez la pitance aux oiseaux , total 15 millions de morts de faim , sans la gourmandise , de nos industriels , vous seriez encore , a manger des sauterelles
          et aujourd’hui vous osez nous donner des leçons de morale et de savoir vivre ..

          • Wa Terlou dit :

            …et 60 millions de morts lors de la deuxième Guerre mondiale qui n’était pas du fait de Mao. Toujours cette tendance a oublier la poutre dan son propre œil.

          • Alpha (α) dit :

            @Wa Terlou
            …la Seconde Guerre Mondiale déclenchée, encore, par un autocrate… L’Histoire se répète.

        • Czar dit :

          « l y a une force et une puissance de travail, dans l’ordre social, qui dépassent ce que l’on peut connaître dans un occident déclinant , »

          c’est pas faux, mais il n’y a aucune ingéniosité. le talent de l’imitation, guère plus. Philip K Dick écrit quelques pages intéressantes là dessus dans « Le maître du Haut-Château »

    • Manu34 dit :

      Mais quel blabla pathétique. A ce niveau ce ne sont plus des oeillères….

    • Chros dit :

      La position occidentale est avant tout celle du statut quo. La chine n’a aucune crédibilité sur ces paroles et actes. On la vu avec la rétrocession de Hong Kong et le soit disant : un pays 2 systèmes qui ne s’applique pas. Une repression Chinoise de plus plus implacable. De ce fait, les intimidations de la Chine continentale envers ses voisins posent questions : liberté de navigation, contrôle des îles par la force etc.
      De plus Taiwan n’a jamais été contrôlé par la Chine depuis la victoire communiste sur le continent. Elle agit donc en totale indépendance depuis des décennies … et c’est un fait ! Qu’aucune politique ne peut nier.

      • Patrick, de Belgique dit :

        Une répression chinoise de plus en plus implacable: Depuis un siècle, il n’existe aucun pays dirigé par un parti communiste où à un moment ou un autre, ça ne s’est pas terminé par une répression implacable, c’est dans la nature même de cette idéologie qui rend les gens au pouvoir paranoïaques, quand ils ne le sont pas déjà! Quand en plus, vous y rajoutez des relents de nationalisme souvent primaire et la corruption, le sort de Hong-Kong était réglé d’avance !

      • tschok dit :

        @Chros,

        « De plus Taiwan n’a jamais été contrôlé par la Chine depuis la victoire communiste sur le continent. Elle agit donc en totale indépendance depuis des décennies … et c’est un fait ! Qu’aucune politique ne peut nier ».

        Oui, exactement. Et on peut ajouter que ce fait est créateur de droit.

        Quoi qu’on puisse penser de cette situation de fait, il est clair que la Chine continentale n’a pas pu étendre sa propre souveraineté sur l’île.

        Taïwan se retrouve dans une situation analogue à l’Ukraine vis-à-vis de la Russie: un pays conteste la souveraineté d’un autre, mais il n’empêche que pour lui imposer sa souveraineté, donc la transformer en domination, il est bien obligé de l’envahir, parce que le pays cible la refuse.

        A partir du moment où il y a refus, il faut passer en mode domination.

        Certes les pro-Russes et pro-Chinois conteste la souveraineté de l’Ukraine et de Taïwan, et il est vrai qu’on peut se demander si elle existe.

        Mais ce qui n’existe pas, c’est la souveraineté de la Russie sur l’Ukraine et celle de la Chine sur Taïwan.

        Ces deux souverainetés seront révélées par des guerres d’indépendance nationale. Dans le cas de l’Ukraine, c’est en cours, et dans le cas de Taïwan, ça va arriver. Ou pas, si les Chinois sont moins cons que les Russes. On va bien voir.

        Il faut par ailleurs bien comprendre que ce ne sont pas des guerres contre l’Otan ou les Etats-Unis. Ce sont des guerres contre des nations potentielles, qui peuvent se révéler par la guerre, et à qui la puissante Amérique offre son aide, avec celle de ses alliés.

        A vrai dire, leur déclarer la guerre provoque le processus de révélation de la nation à ses propres yeux. Leur déclarer la guerre revient à la perdre, politiquement.

        Et quand les Amerloques se mettent du côté des peuples, militairement, ça devient dur. Pour les Russes en Ukraine (on voit bien qu’ils dérouillent) et demain pour les Chinois. Et pourtant le différentiel de puissance est énorme (la Russie, c’est en gros trois fois plus puissant que l’Ukraine à tout point de vue, et la Chine c’est je ne sais pas combien).

        Si je ne me goure pas complètement, les Chinois sont plus fins que les Russes et doivent flairer le piège. Logiquement, ils doivent chercher des stratégies de contournement.

        Essayer de les avoir à l’usure, avec des drones et de la guerre psychologique, économique, de la subversion, etc. Sauf qu’en face les Amerloques font monter la pression, pour les priver d’une stratégie alternative à la Sun Tzu.

        • Wa Terlou dit :

          « Mais ce qui n’existe pas, c’est la souveraineté de la Russie sur l’Ukraine et celle de la Chine sur Taïwan’. »

          Pour la Russie, je ne sais pas, mais celle de la Chine a été reconnue par à peu près tout le monde… Y compris les Etats-Unis qui font maintenant volte-face parce qu’ils ont besoin de provoquer la Chine avant qu’elle ne devienne trop puissante et incontrôlable. Mais les Chinois, qui ont une civilisation multimillénaire sont instruits de l’histoire et surtout patients, très patients. Rien de ce qu’attendent les Etats-Unis (qui savent d’ailleurs jusqu’où aller trop loin) ne risque d’arriver. Nous pouvons dormir tranquilles. seuls les industriels de l’armement s’en mettront plein les poches. C’est peut-être même le seul but recherché par Biden.

    • Chimou dit :

      Du coup, suivant votre logique, la France et le Royaume Uni ont tout à fait le droit de fermer le passage aux navires russes dans la Manche ?

      Sinon on peut tout à fait reconnaître le principe de Chine unique et fournir des armes à Taiwan. Il suffit de considérer que la vraie Chine est celle de Taipei et Pékin n’est qu’un gouvernement rebelle

    • tschok dit :

      Je ne sais pas si on peut parler « d’engagements » des pays occidentaux en ce qui concerne le principe de « Chine unique ».

      Mais on peut indiscutablement parler d’une « politique » des pays occidentaux. Et une politique, ça se change…

      • Guillotin dit :

        @ tshock : le principe d’une Chine unique a été affirmé et réaffirmé par les autorités officielles des USA, entre autres, et dans les instances internationales officielles comme l’ONU . Il vous faut quoi de plus,encore , pour accepter leur légitimité ?
        Ces déclarations répétées ont force de Loi aussi longtemps que le gouvernment américain n’aura pas affirmé officiellement le contraire, et dans des instances internationales.
        Actuellement et comme souvent ils jouent double jeu en réaffirmant un principe accepté par eux, et en faisant comme si c’était le contraire ! chez moi, on appelle ça des faux-jetons, pour ne pas dire autre chose !

        • tschok dit :

          En ce qui concerne les Etats-Unis, il y a d’ailleurs une loi, mais elle est assez subtile.

    • Simplet dit :

      « nous sommes dans une civilisation en fin de vie et que nous suicidons nous-mêmes, alors que l’ Asie se dresse en masse. »

      Si vous voulez bien nous faire l’honneur de nous donner l’exemple en commençant vous-même…

    • Lucy dit :

      Ce n’est pas ça la position des USA.
      « the United States acknowledges that Chinese on either side of the Taiwan Strait maintain there is but one China and that Taiwan is a part of China. The United States does not challenge that position »

      La nuance ou l’on peut dire l’ambiguité, a toute son importance.

      • Guillotin dit :

        @ Lucy : Cette phrase en anglais ne comporte aucune ambiguïté, et c’est un ancien professeur d’anglais qui vous parle. La phrase dit clairement qu’il n’y a qu’une Chine et que Taiwan fait partie de cette Chine. Et les États-Unis ne mettent pas en cause cette position… si ça, ce n’est pas clair…

        • Wa Terlou dit :

          Il y a quand même quelques nuances Guillotin:

          1. Que des deux côtés du Détroit de Taïwan on reconnaisse l’existence d’une seule Chine, ne veut pas dire que la Chine à laquelle on fait allusion est celle de Xi Jinping ou des communistes.

          2. Cela ne veut pas dire non plus que Taïwan reconnaît l’existence d’une seul État chinois, notamment celui de Xi Jinping ou des communistes.

          3. À La limite, Taiwan pourrait reconnaître l’existence d’un autre État chinois qui ne serait pas celui de Xi Jinping ou des communistes.

          4. Qu’il y ait une seule Chine peut s’entendre sur le plan historique, sur le plan culturel, etc. sans que cela soit reconnu (aujourd’hui) sur le plan politique.

          On reconnaît une seule Chine, mais il n’y a pas consensus sur la Chine dont il est question.

          Bref! Cette formulation laisse place à toutes les interprétations possibles et c’est bien là où se situe la duplicité des impérialistes américains qui se croient non seulement plus puissants mais plus malins que tous. Sauf qu’ils n’ont pas vu venir la Chine qui était d’autant moins dupe qu’elle pouvait elle aussi jouer de cette ambiguïté.

      • reality dit :

        Ceux qui refusent de reconnaître certaines vérités et passent leurs temps comme @tschok à raconter des histoires de fanatiques. Les USA reconnaissent une seule Chine avec Taïwan. Donc cela ne permet pas aux USA de fournir des armes et de se rendre sur cette île sans l’accord des dirigeants chinois. Lorsqu’on signe des textes on doit les respecter à la lettre.

        • tschok dit :

          Et pourtant, la France qui a une position proche de celle des Etats-Unis a vendu des Mirage à Taïwan.

          Un Etat qui est censé ne pas exister…

    • yakafokon dit :

      C’est sensé faire peur à qui ? La technologie Chinoise est une copie dégradée de la technologie Russe, dont on voit l’efficacité à l’oeuvre. Sans ses légions d’espions, la techno chinoise ne vaut rien. Les armes Chinoises, comme les Russes, ont besoin des puces « Occidentales » La Chine est en récession, avec un outil industriel deux fois trop gros et inefficace, une croissance passée basée sur la construction immobilière à outrance et inutile, une population vieillissante. Qui acceptera que son fils unique aille mourir pour Xi ? Oui pour une chine unique, rattachée à Taiwan démocratique et pas à Pékin dictature. Si vous êtes en fin de vie, vous devriez voyager et profiter de vos derniers jours. L’Europe et les USA ont certainement beaucoup de défaut mais ne sont en rien en déclin.

      • lgbtqi+ dit :

        à propos de construction immobilière à outrance et inutile dans la dictature chinoise, il faut regarder la situation des géants. Plus dure est la chute…

      • Wa Terlou dit :

        « Sans ses légions d’espions, la techno chinoise ne vaut rien ».

        A propos de la légende selon laquelle les Chinois copient tout sur les autres ou leur volent leurs secrets, vous devriez vous renseigner un peu plus sur l’histoire des sciences et des techniques en Chine: les Chinois ont inventé presque tout au moins 2.000 ans avant tout le monde. La version anglaise de ce texte est bien plus fournie mais comme vous ne lisez probablement pas l’anglais, je vous propose celle-ci: https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_sciences_et_techniques_en_Chine

        Quant aux inventions majeures de notre temps, notamment dans le domaine de l’intelligence artificielle et de l’armement, les Chinois ne copient sur personne puisqu’elles n’existent nulle part ailleurs que chez eux. Arrêtez un peu de vous regarder le nombril, sinon vous risquerez d’avaler votre chapeau quand vous consentirez à lever la tête.

        • lgbtqi+ dit :

          Vous savez, super relou, la Chine, ça a bien changé depuis 2 000 ans… Il y a une différence entre un pays qui a cru bon s’occidentaliser en épousant une de ses pires idéologies après avoir pris une patée et le pays d’il y a ne serait-ce que 300 ans…

    • Alpha (α) dit :

      « alors que nous ne sommes plus que des grabataires impuissants. »
      Alors, nous je ne sais pas… En revanche vous, c’est une certitude depuis longtemps !!!
      (Soyez beau joueur Guigui, vous avez tendu la perche, si je puis dire… 🙂 🙂 🙂 )

      • Guillotin dit :

        Alpha (a) : je constate que vous êtes toujours au stade de l’école primaire où l’on répète dans la cour « c’est pas moi qui l’est, c’est toi ! » chez des gamins cela peut passer, chez un adulte cela témoigne d’un retard de développement passablement inquiétant.. mais ça je le savais depuis longtemps

        • Alpha (α) dit :

          Oui, mais sinon, sur vos problèmes de libido, j’ai bon ? Hein ? Ca vient de ça votre aigreur ? Dites nous !!!

    • Bravo Charlie dit :

      « Il faut rappeler que la position occidentale clairement énoncée et répétée , c’est celle d’une Chine unique et d’un territoire chinois unique… »
      A l’époque, cette affirmation était dans un contexte totalement différent, d’ouverture, et d’échange avec l’Occident qui laissait entrevoir une possible démocratie et évolution vers une globalisation pacifique.
      Mais tout a changé. La Chine a évolué vers la dictature, l’expansionnisme agressif et l’hostilité assumée envers l’Occident.
      Défendre Taiwan (comme l’Ukraine), est une nécessité pour nos valeurs, notre survie sur le long terme.
      Pour la Chine, viser Taiwan est essentiellement construire un bouclier maritime et accéder aux eaux profondes. Le tout dans un effort de militarisation sans précédent.
      Après, c’est sans limite : Japon, Asie du sud-est, etc.
      La Chine est sans partage. Voir le Tibet, le Xikiang. C’est soumettre ou éliminer. Une dictature authentique, génocidaire.
      Guillotin, vous êtes un troll ou un idiot utile ?

      • Guillotin dit :

        @Bravo Charlie : une position diplomatique reste une position diplomatique aussi longtemps qu’elle n’a pas été modifiée officiellement. Or les États-Unis s’en tiennent à leur position d’une Chine unique, comme la France. Cela vous dérange de toute évidence mais c’est comme ça..
        et ce n’est pas une obligation pour vous de devenir vulgaire, grossier et agressif à la fin : si vous avez des états d’âme ou de l’urticaire, vous pouvez parfaitement aller les passer ailleurs

      • reality dit :

        @bravo charlie vous voulez dire ceci: « oui on avait reconnu que Taïwan faisait parrie de la Chine, mais maintenant ce n’est plus le cas ». Vous êtes un sacré magicien manquant complètement de crédibilité sur la scène internationale. Lorsqu’on signe des documents on ne vient plus les violer.
        Ensuite la Chine a toujours été communiste.

        Savez vous qu’en Afrique les dictateurs sont appelés démocrates ? Pourquoi? Simplement parce qu’ils assurent les intérêts français. On ne peut pas forcer un peuple à adopterla démocraties qu’il ne veut pas.

    • M.W dit :

      Guillotin…………
      les pays limitrophe n’ont aucun droit ,ou sont t’elle aussi considéré comme étant des entités chinoise ?
      Une armada de navires chinois, présentés comme des bateaux de pêche, est apparue. Il s’agit en réalité d’une milice maritime, financée par la Chine, pour défier les Philippines dans leurs propres eaux. Tous les pays de la région ont chacun des droits sur cette mer mais la Chine revendique la quasi-totalité de l’espace, au mépris du droit international. « Ce que fait Pékin, c’est utiliser de fait des opérations de guerre hybride pour changer le statu quo et compliquer la réponse des Philippins, des Vietnamiens et des Américains

    • Carin dit :

      @le diarrhéique
      Il se trouve que Taïwan se dit être la chine, et de fait place la chine continentale dans la même position de « province rebelle »… c’est d’ailleurs sur cette ambiguïté que jouent nos amis américains, anglais, et nous-mêmes.
      Choisis ta chine camarade!

    • Nicolas dit :

      Taïwan, au jour d’aujourd’hui, n’aspire pas à l’indépendance (même si une partie minoritaire de l’opinion publique va dans ce sens) et les USA, l’Occident comme vous dites, ne soutiennent pas cette idée. En revanche, les méchants Occidentaux tiennent à ce que Taïwan demeure une démocratie souveraine (régime politique que vous abhorrez), à défaut d’indépendance même si de facto elle l’est. Les gentils Chinois menacent Taïwan d’invasion alors même que Taïwan ne menace pas la Chine (vous n’avez pas d’excuse, il n’y a pas de bases US à Taïwan!). C’est bien la Chine qui joue les matamores, qui montre sa puissance et fait défiler ses soldats au pas de l’oie. Taïwan est faible et cherche donc à se prémunir contre toute attaque chinoise. Bien évidemment, les USA vont livrer des armes à Taïwan. Ces armes n’ont qu’une seule vocation: se défendre contre une invasion. Taïwan est loin d’être surarmé et les ventes d’armes US visent surtout à moderniser son arsenal qui, quoi qu’il arrive, restera bien modeste comparé au colosse chinois. L’Occident ne s’en prend pas à la Chine, l’Occident veut faire comprendre à la sympathique dictature chinoise qu’une guerre contre Taïwan ne lui apportera rien de bon. L’Occident défend ses intérêts dites vous? Bien sûr, mais Taïwan aussi figurez vous!
      Je crois que vous voyez la « civilisation asiatique » plus belle qu’elle n’est. La Chine, à bien des égards, reste un pays du tiers monde et n’est pas aussi avancée technologiquement que vous semblez le croire …ce serait plutôt la Corée et le Japon, et ces pays ont eux aussi leurs problèmes.

      • Paddybus dit :

        Vous connaissez les cycles de Milankovitch…??? je suppose que non, alors, penchez vous sur la question et tout particulièrement sur l’analyse qu’en a fait la NASA en 58… le réchauffement ne doit probablement rien au CO2… et pourrait s’inverser un jour sans que jamais l’humain n’y soit pour rien…!!!!

        Sur ce terrain aussi, il convient de prendre du recul… Mais comme la clique, vous allez me traiter d’idiot, d’ignare, de troll, voire de négationiste climatique … et me recommander de me tourner vers le giec…??? ou que « tout le monde » sait que c’est l’humain et le co2…???

        • Alpha (α) dit :

          @Paddybus
          Et pour le 11 septembre alors ? On en est où ?
          Et Roswell ? Avéré ou non ?
          Et concernant Lee Harvey Oswald, JFK, c’est lui ou pas ?

          • Paddybus dit :

            C’est tout ce que vous avez trouvé…??? Alors, vous êtes vraiment à court d’arguments….!!!!

            Je vais finir par croire que des gens comme vous sont strictement apeurés à l’idée de devoir remettre en cause leurs certitudes, apprendre quelque chose ou sortir de sa zone de confort…. accepter que le monde n’est pas aussi simplement parfait que ce qu’ils croient…!!!!
            Je vous sert une information facile à trouver… plutôt que d’essayer de voir et de comprendre et peut-être même de m’expliquer ou je fais erreur, avec des éléments scientifiques (pas avec tout le monde le sait ou tout le monde pense pareil) ….

            Essayez donc de consacrer un peu de temps à apprendre ce qui est dit par ce savant…. et aussi l’analyse qu’en donnait la NASA en 58….. après ce n’est que de volonté, car contrairement au réchauffisme, il ne vous tombera pas tout cru dans le bec pour ingestion pure et simple…. cela demande un minimum de liberté d’esprit, et de courage de voir les choses hors des sentiers batus….!!!!!

    • Nike dit :

      Une Chine unique OUI, mais démocratique et surtout pas communiste !

    • Bench dit :

      @Guillotin, votre rhétorique radoteuse marche dans les deux sens, sauf qu’ici c’est un peu plus réaliste: […Chine qui cependant met de l’huile sur le feu en permanence, en se surarmant et en multipliant les provocations contre Taïwan en faisant défiler avions et navires dans l’espace qui sépare l’île du continent chinois . Il n’y a que Taïwan qui ne soit pas justifié à le faire, puisqu’il s’agit de son territoire.
      La Chine s’en prend à Taïwan, évidemment, car c’est la Chine qui ne supporte pas qu’un autre pays puisse devenir une puissance mondiale .]
      Pour le reste de votre diatribe habituelle dès que M. Lagneau publie sur la Chine, inutile de polémiquer, les autres contributeurs ont bien résumé le problème Guillotin. Radotage et élucubrations en série.

    • Thaurac dit :

      Dictateur attaqué, Guillotin parait, c’est ineluctable…

      • Guillotin dit :

        @Thaurac : aussi longtemps que vous abuserez du terme  » dictateur » et que vous l’utiliserez à sens unique ou à tort et à travers, , aussi longtemps que vous serez incapable de lui donner une définition, aussi longtemps que vous aurez cet état d’esprit mécanique, formaté, rigide, comme le chien de Pavlov, eh oui je prendrai le parti de celui qui est insulté, diffamé, menti, de celui qu’on accuse à tort, de celui qui se fait traiter de dictateur par des gens vivant eux-mêmes dans une forme de dictature, et qui refusent de le voir.. la dictature, c’est un concept hautement subjectif, et un terme dont on a fait une prostituée de bas étage.

        • Courmaceul dit :

          « la dictature, c’est un concept hautement subjectif,  » Exact ! Il y a celui qui tient le manche et celui qui reçoit sur lui l’autre extrémité. Ce n’est pas la même situation.

          « un terme dont on a fait une prostituée de bas étage. » Tout à fait d’accord avec vous, une prostituée ne chipote jamais sur les centimètres. 🙂

        • lgbtqi+ dit :

          Et c’est donc pour ça que vous n’avez toujours pas fait vos valises pour vos pays de coeur, les dictatures chinoise nord-coréennes.

          Parce que finalement, c’est subjectif, c’est pas vraiment des dictatures, pas assez à votre goût.

      • reality dit :

        Donc vous croyez que la democratie existe? mais non de la GB aux states en passant par la France ce sont des dictatures voilées.

    • Poorfendheur dit :

      Je dirai même que la décadence et en train de prendre la pas au déclin…

    • ScopeWizard dit :

      Ah la la , les gars ; je crois que vous n’ avez pas bien saisi le fond du propos de l’ ami @Guillotin….

      On peut résumer la chose par quelque prose , en substance par ma pomme d’ ailleurs déjà publiée « ailleurs »….façon art et essai en mode faut se détendre avant que survienne l’ Apocalypse et que chacun se trouve convoqué en son Armageddon…

      HEIN ?

      Où ?

      Ah ben non , c’ est un secret….

      Bref !

      Place à présent à l’ interprétÂtion….

      Tout ça c’ est très simple à comprendre ( mais faut le dire vite ! ) ; NOUS ENTRONS EN DICTATURE….

      Mais en mode « NEW AGE » .

      On peut même dire que nous avons déjà franchi le vestibule…

      Pour les meilleures des raisons , cela va de soi ; sachant que ces « nouveaux dictateurs » ont pour la plupart connu des choses horribles , ont beaucoup souffert , ont dû se débrouiller avec de chiches moyens et connaissent donc sur le bout des ongles le parfois pénible quotidien de la plèbe .

      Cette gueusaille plébéienne qu’ ils s’ efforcent de leur conduite ô combien éclairée , de si bienveillamment guider sur le bon chemin…

      En bref , nous sommes trop nombreux , trop cons , trop riches , trop ceci ou trop cela et pas assez ceci ou pas assez cela….

      La logique à venir sera donc celle de blocs antagonistes qui se feront face jusqu’ à s’ affronter ( ce ne sera pas la première fois , rassurons-nous ) mais dont l’ Europe jouera le rôle de paillasson ; d’ abord celui sur lequel sera marqué WELCOME USA puis celui sur lequel sera marqué NOW HERE IS YOUR NEW BATTLEFIELD , SO PLEASE LET OFF STEAM .

      Grossièrement traduit : ICI TEL EST MAINTENANT VOTRE NOUVEAU TERRAIN DE JEU , FAITES-VOUS DONC PLAISIR ET DÉFOULEZ-VOUS .

      Du moins , est-ce là la succincte idée de la chose…

      Merveilleux saut dans le passé s’ il en est , puisque nous reviendrons alors aux temps héroïques où l’ Europe savait se mettre à feu et à sang mieux que personne avec une jeune et fougueuse Amérique à l’ intervention salvatrice .

      Alors , le seul petit HIC s’ il y en a un , c’ est que nous serons à l’ ère de l’ atome , du rayonnement radiologique d’ où parfois quelques IEM à prévoir , du drone , voire du laser que complèteront tout ce formidable panel chimique ou bactériologique jusqu’ ici à l’ emploi « épisodique » , et bien-sûr l’ arsenal « classique » habituel à la fois meilleur en effets destructeurs comme en précision ( avant l’ Armageddon , l’ arme à guidon , quoi ! ) .

      Mais vraiment , c’ est là le seul inconvénient ; il n’ y a donc vraiment pas de quoi s’ inquiéter…

      Non Non Non , vraiment pas ; que nenni…

      Les chaumières peuvent dormir tranquille…. 😉

      Éventuellement , individuellement s’ équiper à l’ avance de lunettes de soleil ou de bouchons auriculaires car le spectacle son et lumière promet d’ être intense , mais c’ est tout !

      Allez , sur ce ; en vous souhaitant la bonne journée ! 8) 😎

      • Poorfendheur dit :

        Scope Wizard… :

        De l’atome je n’en suis point certain…

        Au train ou va l’homme aux baskets d’orées, après l’essai du démentellement du parc nucléaire français, il serait assez logique qu’il essaie de s’attaquer à la force de dissuasion…

        Sous quelque prétexte que ce soit…

    • Géo l´ignare dit :

      Ce qui gêne généralement, dans le principe « Chine unique », c’est ce qui n’est pas dit.
      Le principe complet, c’est : « Chine unique sous l´autorité du PCC ».
      .
      Ce qui gêne plus particulièrement le PCC, c’est ce qu’il ne dit pas : sur le continent, Taïwan est un exemple, notamment dans la province du Fujian voisine mais aussi dans le Guandong et à HongKong.

  3. Le Suren dit :

    Et si Tai-Wan faisait pareil ?

  4. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Selon le Global Times, quotidien proche du Parti communiste chinoise [PCC], « davantage de drones de l’APL devraient rejoindre les patrouilles et les exercices de routine autour …….. le guidage de cible, l’attaque directe et l’évaluation des dégâts », a commenté Fu Qianshao, un expert militaire chinois ]

    L’APL est probablement ( ???????? ) au  » seuil  »  » d’être capable de maintenir une présence aérienne permanente  » de routine  » avec ces drones en maintenant l’ambiguïté sur leur charge utile ( systèmes de reconnaissance , …. ) Une partie importante de ces patrouilles pourra d’ailleurs être automatisée ….;0)
    https://www.unmannedsystemstechnology.com/2020/03/flight-control-system-tested-on-male-uav/

    Histoire de faire promener les Taïwanais , et Taïwan est d’ailleurs presque un  » cas d’école  » pour ce type de  » harcèlement  » … ;0)
    Ps : La barbe c’est AU DESSOUS de la couverture

    • HMX dit :

      La Chine est en effet au seuil d’un blocus de Taïwan. Blocus aérien, qui pourra le moment venu être complété par un blocus naval, le but étant de faire tomber l’île comme un fruit mûr en l’empêchant d’être ravitaillée de l’extérieur. Les dépendances taïwanaises feront le reste (énergie, alimentation…). Mais cette stratégie du blocus est cependant risquée. La situation pourrait très bien se prolonger indéfiniment, si la population de l’île choisit de résister quoi qu’il en coûte. Quant à la solution d’un assaut amphibie, façon D-Day, ce serait un choix encore plus hasardeux étant donné que les taïwanais se préparent à une telle éventualité depuis déjà plusieurs générations…

      Dans l’immédiat, on peut tirer deux type de conclusion :
      – Pour les taïwanais : ils ont tout intérêt à atteindre très rapidement l’autonomie alimentaire et énergétique, pour se préparer à un blocus qui semble très probable. Evidemment, les préparatifs militaires doivent se poursuivre avec l’aide des occidentaux. A défaut de leur fournir des équipements clés en main, il serait sage de leur fournir les plans de certains matériels (missiles antichars, antinavires et antiaériens de nouvelle génération, moyens de lutte informationnelle et cyber, lutte anti-drones…) ainsi que les matières premières pour qu’ils puissent les produire en grande quantité de façon autonome. Plus l’île sera préparée et défendue, plus le morceau sera dur à avaler pour la Chine qui pourrait dès lors épuiser ses forces armées et ses finances dans un long conflit, un peu comme la Russie en Ukraine…

      – Pour nous : étant donné l’incertitude sur le devenir de l’île, il serait sage que nous résorbions nos lacunes et nos dépendances envers Taïwan, en matière de production de semi-conducteurs. La construction annoncée d’une usine à Grenoble est un bon pas en ce sens. mais il va falloir persévérer pour atteindre à notre tour l’autonomie en la matière…

      De manière plus large, et même si peu de monde en parle de ce côté de l’Atlantique, l’UE, les USA et le reste du monde vont devoir repenser leur dépendance à la Chine. Cela peut sembler une provocation, au moment où nous apprenons dans la douleur à nous passer des hydrocarbures russes, parce que nous n’avions pas anticipé la situation actuelle (surtout les allemands…). Mais plus nous apprendrons à contrôler notre dépendance à la Chine, et moins nous serons exposés à des pressions et moyens de chantage en cas de conflit.

      • Le Suren dit :

        Votre dernier paragraphe est une évidence. Au plus un pays est autonome, au moins sa population souffre en cas de guerre, de blocus, d’embargo. La fumisterie d’un monde où tout le monde est interdépendant de tout le monde pour le plus grand bonheur de tous est en train de tomber.

        • Patrick, de Belgique dit :

          D’accord avec vous, ça vaut bien sûr pour les semi-conducteurs et l’électronique de pointe en général, mais aussi pour les médicaments, l’alimentaire et tout ce qui peut être essentiel pour la population, nous devons nous habituer à payer un peu plus cher pour manger, pourvu que ce soit produit le plus près de chez nous; quand je vois dans les rayons de supermarché de l’ail qui provient de Chine ou d’Argentine sous prétexte que c’est moins cher, c’est une aberration, cela nous rend dépendant tout en polluant pour cause de transport inutile en définitive car on pourrait aussi s’approvisionner moins loin, mais la grande distribution est prête à tout pour conserver et même augmenter ses marges bénéficiaires. Bon, le sujet , c’est sur les drones chinois, pas sur l’ail…

      • Poorfendheur dit :

        « Evidemment, les préparatifs militaires doivent se poursuivre avec l’aide des occidentaux »

        Et pour quelle raison?

        Pour le bonheur de qui ?

        Un Empire planétaire est une utopie.

        Oublions les diktats de la nouvelle Rome.

        Quand on pets en condensat, tout s’écroule

  5. Prof de physique dit :

    Peut être que Taiwan aurait intérêt à se fournir en chasseurs légers, ou presque léger, tels que le sud-coréens F/A-50 cité récemment ou même la version moderne du L-39, jusqu’à quelques avions à hélice tel que le super tucano.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Aero_L-39_Albatros
    Ces drones ne nécessitent pas un chasseur moderne mach 2 pour être suivis, contrôlés, et éventuellement abattus.
    L’heure de vol d’un chasseur léger coutera moins cher et le potentiel des avions de chasse précieux comme le Mirage 2 000 ou les F-16 sera préservé.
    On est dans des vitesses de quelques centaines de km/h
    https://aviationsmilitaires.net/v3/kb/aircraft/show/1951/guizhou-bzk-007
    https://aviationsmilitaires.net/v3/kb/aircraft/show/1771/harbin-bzk-005
    https://fr.trenddetail.com/aujourd/amp/91984
    https://en.wikipedia.org/wiki/Tengden_TB-001

    S’il n’était question que de ces drones, l’usage de chasseurs à hélice, ou même d’avions de tourisme bimoteur , on est au dessus de la mer, adaptés avec un peu d’armement, serait même plus pertinent que celui d’avions à réaction.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Embraer_EMB_314
    Avec un parfum de ricola
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pilatus_PC-21
    ou qui sent plus le choux et les patates
    https://fr.wikipedia.org/wiki/PZL-130_Orlik

    Pour les bimoteurs, celui -ci, italien, a du style et de l’élégance, peut être trop.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Piaggio_P180_Avanti

    En fait dans la plupart des cas ceci devrait suffire :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Diamond_DA42

    Peut être serait il bien de commencer à avoir une telle réflexion sur un avion léger bimoteur, biplace ou triplace, avec une vitesse de décrochage de l’ordre de 120 km/h, une vitesse maximale d’environ 350 à 400 km/h, une autonomie de 3 ou 4 heures, embarquant quelques capteurs (radar, boule optronique,…) et un armement léger, à usage de notre aéronavale dans nos iles du Pacifique, ou même en métropole, en complément des Rafales et autres mirages.

    • Lex dit :

      Un petit avion bimoteur dans notre aéronavale, ça existe déjà avec le Xingu de chez Embraer, il peut emporter des capteurs, mais à ma connaissance il n’est pas armé.
      Ca pourrait effectivement être utile d’avoir un .50 pour neutraliser les trafiquants de drogues plutôt que de tourner autour en attendant un bateau rapide d’intervention.
      De là à descendre un drone avec , ça doit pas être évident, c’est pas un Zéro…

      • Prof de physique dit :

        Merci de me rappeler ce Xingu.
        Il a des caractéristiques proches de ce que j’imaginais comme avion adapté à ce genre de mission.
        Mais effectivement, il n’est pas évident que sa structure supporte une mitrailleuse lourde.
        Des membres de ce forum qui connaissent le sujet peuvent ils nous éclairer.
        Neutraliser des trafiquants de drogue est une cause honorable qui vaut le coup d’y consacrer des moyens.

    • Carin dit :

      @Prof de physique
      Le F/A50 coréen, est un F16 sauce asiatique, et réclame autant d’attention qu’un F16Viper, par contre, il est moins cher a l’achat et en MCO, donc oui, ce serait une bonne idée très économique, mais qui ne plairait pas du tout a Uncle Sam… (c’est lui le protecteur, pas la CDS).
      Pour les mirage 2000, si bons soient-ils, ils sont vieillissants, le MCO commence à vraiment chiffrer, si j’étais Taïwan, je basculerais sur du rafale F4-2… mais la aussi tonton Sam n’apprécierait pas du tout… lui, ce qu’il veut caser, c’est du F16 Viper, et du F15 dernier cri, en plus de toute la variété de missiles courte,moyenne portée, (pas longue, pour ne pas être accusé de fournir des produits servant à attaquer la chine continentale… comme les ukrainiens…), plus quelques batteries anti-missiles.
      Reste les soums, que nos amis nous laisse nous disputer avec toutes les nations fabricantes, et que le meilleurs gagne!
      Taïwan a choisi le plus fort de l’occident pour sa défense, mais ça a un coût!

      • Waroch dit :

        Je ne pense pas que l’Oncle Sam serait opposé à la vente d’avions coréens ou français à Taïwan, tant que ça reste un complément au matos américain. Au contraire, vendre des avions de combat est un geste diplomatique fort, et un engagement implicite de la France ou de la Corée du sud pour l’indépendance de Taïwan aurait une valeur infiniment plus importante que la vente de quelques dizaines de F-16 supplémentaires!

  6. Prof de physique dit :

    En poursuivant mon raisonnement, je trouve que le diamond est vraiment léger.
    Il faudrait un avion capable d’emporter un peu d’armement, des capteurs, mais aussi des radeaux de sauvetage ou autres bouées de signalisation. Cela a plus de probabilité de servir que des armes si nous arrivons à rester en paix, et même en temps de conflit, cela peut trouver son utilité.
    Je verrai donc bien une version très modernisée du bloch 175, utilisant des matériaux composites résistant à l’atmosphère marine, avec 2 turbopropulseurs Safran Ardiden à la place des Gnomes et Rhone en étoile.

    • Waroch dit :

      Bigre! Le Bloch MB.174/175 était une très belle machine pour son époque, en plus d’avoir été immortalisé par Saint-Ex dans son « Pilote de guerre », que je recommande vivement à ceux qui ne l’aurait pas encore lu! Mais je pense qu’on a fait quelques modestes progrès depuis 80 et quelques années 😀

      Black à part comme diraient les Inconnus, pour ce genre d’avion qui n’a pas besoin d’une grande vitesse de pointe, la motorisation électrique peut être très intéressante, quitte à avoir une génératrice dans le fuselage pour un avion à longue endurance. On peut facilement multiplier les propulseurs électriques sans grande pénalité de masse mais avec de sérieux gains aérodynamiques, par exemple en remplaçant les winglets par un prop électrique. Le tout est de centraliser la source d’énergie autour du centre de gravité et de garder une ambition limitée pour le domaine de vol.

      Rien à voir avec ce qui précède, mais je trouve vraiment curieuse l’architecture du drone WZ-7 sur la photo de l’article. Qu’en pense le prof de physique? 😉
      Pour rester dans les analogies avec les vieilles gloires de l’aéronautique française, il me fait vaguement penser aux avions Hurel-Dubois avec un hauban profilé soutenant une aile de grande finesse aérodynamique. Sauf qu’ici on a une flèche prononcée pour l’aile et une autre en opposé pour le « hauban » profilé. Et un bel écart en hauteur et en hauteur sur les points d’encastrement.

      Alors quid, Prof? Candy l’homme de lard? 😀

  7. Zigomar dit :

    Quoi qu’il en soit, ce 19 septembre, le président américain, Joe Biden, a une nouvelle fois affirmé que les États-Unis défendraient Taïwan « si une attaque sans précédent venait à se produire »…
    Bigre et diantre..! Joe-le-trembloteur de la Maison-Blanche menace simultanément la Chine et la Russie en l’espace de quelques heures seulement…alors que l’armée US, abonnée aux déroutes militaires depuis plusieurs décennies, vient juste de rentrer, les oreilles couchées, penaude et émasculée, d’un Afghanistan où les dépenaillés talibans leur ont infligé une cuisante raclée…
    Faut-il pleurer ou faut-il en rire…je n’ai plus le coeur à le dire…

    • tschok dit :

      Vous vous mettez assez facilement en état de détresse intellectuelle et de panique morale aussi, faut le dire.

    • Carin dit :

      Mon pauvre, je te promet de nombreux pleurs…(tu dois déjà beaucoup pleurer), et pour la Russie, et pour la chine.
      Tu dois bien te douter que le tremblotant de la Maison Blanche, comme tu le présente, ne parle pas sans avoir de quoi.
      Quant à l’Afghanistan, ils y sont restés 20 ans, et visiblement, ils tenaient le pays… j’en veut pour preuve qu’il n’a fallu que 24 heures aux armées de talibans pour prendre le pouvoir, après le départ des coalisés… c’est qu’ils étaient très nombreux et bien armés, pourtant, tant que les coalisés étaient présents, ils se cachaient, et se contentaient d’attaquer à 200/300 un poste avancé de 50 militaires étrangers, et encore, non seulement ils n’y arrivaient pas, mais pour 10 morts chez les coalisés, tes petits talibans encaissaient une centaine de pertes…
      Tes copains russes ont pris une vraie raclée, et son réellement partis la queue entre les jambes, mais pas les ricains et leurs subordonnés, ils auraient pu y rester indéfiniment… sauf que ce pays n’a rien à offrir, et que les américains en avaient marre de payer plusieurs millions de dollars à ses gouvernant pour la création d’infrastructures, sans jamais voir un seul km de route, ni une seule école, ni même un seul immeuble se construire, en dehors de ceux qu’ils construisaient eux-mêmes… sans parler de l’armée de va nu pied qu’ils leurs fallait instruire, équiper, former, pour juste les voir se faire démonter au premier accrochage, et laisser sur place tous les équipements fournis!
      l’Afghanistan est une victoire, le retrait ne s’est pas opéré sous la pression des armées de talibans, et contrairement aux russes, il a été volontaire.

    • L'Alacrite dit :

      Dans un conflit conventionnel face à l’armée américaine, vous donnez combien de temps à la Seconde Armée du Monde™, Zigomar ? Ca se compte en heures, ou en minutes ?

  8. Virlat dit :

    Et si Taïwan s associait aux Russes…ça serait un sérieux rééquilibre dans le pacifique! Ça degonflerait pas mal de choses…
    (Bien sur c est une inococlastretie)
    Et j attends les réponses des observateurs de cet excellent site!

  9. Alain d dit :

    De nouveaux drones viennent d’arriver sur un théâtre d’opération, et ils font mouche.
    Donc en 2024, l’Armée de Terre sera capable de faire tourner 1000 drones en permanence sur une ligne de front, reconnaissances, attaques et suicides (consommables), et ceci 24H/24, hors les drones rikiki de quelques grammes, de quelques dizaines de grammes et quelques centaines de grammes. Avec une vingtaine de suicidés par journée, donc avec une fabrication française qui pourraient suivre le rythme. Et évidement des capteurs et des duo observateurs pour repérer tous types de drones et avec les systèmes légers et mobiles pour les contrer.
    Un drone qui bousille 2 chars ou 2 canons, c’est une chose, mais un ou plusieurs drones qui bousilleraient ou rendraient inefficace un patrouilleur, une frégate ou un ravitailleur, voir des bâtiments plus gros, c’est une autre histoire.
    Le spatial, mieux vaut éviter le sujet, tellement la France a emmagasiné du retard (civil et militaire).

    • Alain d dit :

      Des drones spécialisés dans le brouillage, utiles?
      Parce que brouiller une zone depuis un point fixe peut nuire à ses propres systèmes et manœuvres.
      Alors qu’un brouillage déporté par 1 ou 2 drones sur la zone qui va être ciblée……
      La protection de la R&D, l’auto destruction de sous-ensembles critiques pour certains drones ?

  10. Alpha (α) dit :

    Pour ceux qui seraient tentés de dire que la situation actuelle entre la Chine et Taiwan serait de la faute (évidemment…) des Occidentaux et que ces derniers soutiendraient le principe « d’une Chine unique et d’un territoire chinois unique ». Les Occidentaux , et en particulier les Etats-Unis, se sont plusieurs fois exprimés sur le sujet. Pragmatiquement, ils prennent en compte la vie des 24 millions de Taiwanais, et il est donc indispensable de trouver des solutions selon le droit international . Ainsi, une participation et un dialogue avec Taiwan est donc indispensable au sein des instances de l’ONU, ce que dénie évidemment la Chine.
    Du côté de Taiwan qui est une vraie démocratie, où les gens s’expriment sans crainte, rappelons que selon un sondage datant de 2019, concernant entre autres une question sur la formule « un pays, deux systèmes » avancée par Pékin, 84% des personnes interrogées rejettent cette formule.
    Pour 89%, seuls les 23 millions de Taiwanais ont le droit de déterminer l’avenir du pays et la direction prise par les relations entre les deux rives du Détroit.
    Qui plus est, 84% désapprouvent la campagne de coercition menée par la Chine contre Taiwan, y compris le recours à la diplomatie du carnet de chèque pour subtiliser des alliés diplomatiques. Et ils sont 82% à être en désaccord avec les tentatives de Pékin de déstabiliser la société taiwanaise et de parvenir à l’unification en manipulant les médias et en répandant de fausses informations.
    Dès lors, il ne fait aucun doute que si la Chine employait la force pour contraindre l’île à la rejoindre, tel que le fait la Russie en Ukraine, elle aurait à faire face à la résistance d’un peuple uni et déterminé.
    Et sur ce terme de « Chine unie » qui serait apparu lors du Consensus de 1992, qui définit la nature des relations entre les deux rives du détroit selon laquelle la partie continentale et Taïwan appartiennent à une seule Chine .
    Rappelons qu’il n’existe AUCUN document officiel évoquant cet accord, et que cette position politique selon laquelle la Chine est Une et unie, appartient UNIQUEMENT à la république populaire de Chine, légalisée par cette dernière et de façon unilatérale en 2005 par un loi anti-sécession .
    Enfin, après ce qui s’est passé à Hong Kong et les exactions qui se déroulent au Xinjiang, on peut raisonnablement penser que les Taiwanais rechignent à devenir « Chinois »…

    • tschok dit :

      @Alpha,

      Alors, c’est assez compliqué cette histoire de « chine unique ».

      On peut reprendre la distinction entre un engagement international (qui peut se rompre, avec les conséquences que cela implique) une politique (qui est évolutive par construction).

      Dans le cas du principe de la « Chine unique », et pour la diplomatie américaine, on réalité on est en face d’autre chose. On est en face d’un dogme. Et pas n’importe quel dogme: un dogme établi par Kissinger.

      Et Kissinger est un monstre sacré.

      C’est un truc religieux, en pratique. L’Amérique évolue donc par rapport à ce dogme comme les religions évoluent par rapport à leurs dogmes, donc en faisant des conciles et en ayant une dose d’hypocrisie. Il y a à la fois un formalisme tatillon et une tricherie organisée par l’institution qui est chargée de veiller au respect du dogme qu’elle a elle-même édicté.

      C’est un truc de tordu, mais c’est dû en grande partie à un véritable exploit des Chinois: ils sont parvenus à vendre ce truc aux Américains, qui se sont fait poisser avec, et personne ne sait vraiment expliquer pourquoi la puissante Amérique a pu accepter de se mettre de telles chaines aux pieds.

      Nous-mêmes, on s’est laissé embarquer là-dedans, mais pour nous cette position n’a pas valeur de dogme. C’est quelque chose de beaucoup plus opportuniste, qu’on redoute d’avoir à faire évoluer car on craint les rétorsions chinoises.

      On a à la fois la souplesse et la rigidité des veules: on adopté le principe pour plaire à la Chine et on redoute d’avoir à changer de position parce qu’aujourd’hui elle nous fout la trouille. Je pense qu’on continuera dans cette politique opportuniste et veule, sans scrupule particulier.

      On s’alignera sur le plus fort quand on sera sûr de la direction du vent.

      On est psychologiquement moins intéressants que les Américains sur ce coup-là. C’est rare, d’habitude, les gens psychiquement complexes, c’est nous, et ce sont les Américains qui ont la simplicité des gens pragmatiques.

      • Alpha (α) dit :

        @tschok
        Nous sommes d’accord.
        Mais quoi qu’il en soit, les Occidentaux (avec des divergences de vues selon leurs intérêts…) ont repris ce principe de « Chine unique » lancé par Pékin en ayant pour but unique qu’il soit réglé selon le droit, et donc avec l’assistance et sous couvert des instances internationales.
        Et le droit, ce n’est évidement pas le droit du plus fort…

        • PK dit :

          « Et le droit, ce n’est évidement pas le droit du plus fort…»

          Vous viviez où ces 75 dernières années ? Parce que je peux vous citer facilement une bonne douzaine de petites guerres déclenchées par le plus fort, que ce soit l’URSS ou les États-Unis, en dépit du droit…

  11. guepratte dit :

    L’US NAVY vient de sortir un navire drone de 90 métres de long sans équipage….et d’ici 20 ans ,plus d’un tiers de sa flotte de combat sera composée que de drones…. fini les vocations du métier de marin militaire et d’aventure ……quel énorme courage de faire la guerre de cette manière depuis une salle bunkérisée au travers de robots terminators aériens navals et terrestres .. …remarque que au moins ,il n’y aura plus besoin de distribuer des croix de guerre ni de légions d’honneur dont les breloques sont aujourd’hui fabriquées en Chine …il doit y en avoir quelques uns qui ,doivent se retourner dans leurs tombes depuis le fond des océans ….

  12. vrai_chasseur dit :

    Comme ceux de nombreux pays, les stratèges militaires chinois observent actuellement le conflit ukrainien.
    Une des surprises majeures qui apparaît aux yeux de beaucoup, y compris des chinois, est la fragilité de la notion de supériorité aérienne.
    Même dotés d’avions de dernière génération, une armée de l’air peut se faire contester voire dénier la maîtrise de l’espace aérien par une armée de l’air beaucoup moins bien équipée qu’elle : le point clé est une défense antiaérienne efficace. C’est ce qui arrive actuellement aux aviateurs russes en Ukraine.
    De plus en plus d’experts y voient la fin de la supériorité aérienne totale et le retour à la supériorité aérienne temporaire pour une opération donnée, aucun des deux camps n’ayant la maitrise totale du domaine aérien.
    Une sorte de transposition à la guerre aérienne moderne de ce que disait déjà au début du siècle le théoricien de la guerre navale britannique Julian Corbett dans son « Principes de la stratégie navale » (http://www.gutenberg.org/files/15076/15076-h/15076-h.htm).
    La ‘masse’ pour la maitrise du ciel, proviendrait ainsi plus de missiles et drones très nombreux, peu coûteux et facilement remplaçables et moins d’aéronefs très sophistiqués, chers et difficiles à remplacer.
    Il faut s’attendre à ce que les chinois testent maintenant la défense taiwanaise avec ce concept de drones nombreux et peu coûteux.
    Au passage, en France on serait bien avisé de regarder de plus près ce concept de déni d’espace aérien par une défense antiaérienne efficace, et de contribution à la ‘masse aérienne’ par des drones et missiles peu coûteux, mis en service en grand nombre. La guerre aérienne menée par les ukrainiens donne des éclairages nouveaux et intéressants en ce sens.

    • Guillotin dit :

      @Vrai – chasseur : je me garderais bien de faire des analyses tactiques ou stratégiques par rapport au conflit actuel en Ukraine : pour la simple raison qu’en France nous ne disposons d’aucune information fiable sur ce qui se passe là-bas. Nous sommes dans la fumée du brouillard de guerre et la France ne répercute que ce qui est dit du côté ukrainien, filtré par l’OTAN aussi, c’est-à-dire que nous ne recevons que de l’intoxication massive, quotidienne, répétitive, et qui va jusqu’au grotesque…
      des gens qui ne connaissent même plus le sens de mots simples et qui confondent une tombe surmontée d’une croix avec un charnier, des gens qui essayent de nous faire croire qu’une armée ayant conquis un objectif, passe ensuite son temps à se bombarder elle-même dans son objectif conquis: c’est dire le niveau de mensonge et de manipulation auxquelles nous somme soumis. On prend les gens pour des imbéciles à un niveau que je n’ai encore jamais vu.
      Il sera bien temps après de tirer des leçons mais d’abord lorsque nous aurons une connaissance réelle des faits et non pas des contes de fées !

      • Bench dit :

        @Guillotin: par contre si j’étais vous, je me garderais bien de faire des réponses formatées et systématiquement identiques à votre pensée nauséabonde répétant à l’envie le même tissu d’âneries qui vous valent toujours les mêmes réponses caustiques, voire insultantes, c’est selon. C’est vous Guillotin le grotesque qui prenez les lecteurs et commentateurs sensées de ce site pour des imbéciles. Plus on vous démontre que vous radotez, plus vous insistez et vous enfoncez dans le pathétique et passez pour un demeuré.
        Selon vous on ne dispose pas d’informations fiables sur ce qui se passe en Ukraine, mais vous l’omniscient, qui avez tout le savoir sur ce qui se passe en Asie, êtes infoutu de faire autre chose que de répéter un discours appris par cœur comme tout bon petit stalinien qui se respecte. Curieux tout de même que vos assertions patriotiques encensant Chine et Corée du Nord ne sont jamais documentées. C’est toujours votre avis de défenseur borné qui monte au créneau dès qu’il s’agit de critiquer en vrac Europe et USA pour louer un bon petit dictateur communiste. Vous savez, vous avez la connaissance et nous pauvres crétins occidentaux abrutis de culture US honnie, sommes dans l’ignorance des bienfaits de la grande civilisation chinoise. Mais dans quel monde vivez vous cher comique pour croire et vouloir faire croire ce que vous avancez ici à longueur de post? Vous retardez de plusieurs décennies dans votre discours.
        On réagit à vos sanies, on est des procureurs sans arguments. Mais à quoi bon argumenter quand on a affaire à un zigoto qui n’en a pas lui même? Inutile de fournir des arguments à l’absence d’arguments, tout comme il est inutile d’essayer de faire avancer un âne qui ne ne veut pas bouger. Bref, faire remarquer que le discours rabâché est ridicule, tout comme son rédacteur, suffit amplement.
        Le jour où on mettra tous les guillotins de la planète sur orbite, ça fera un sacré nuage de couillons à tourner au dessus de nos têtes.

      • Carin dit :

        @le diarrhéique (j’insiste)
        Il faudrait savoir… un coup tu racontes que la France envoie des force spéciale voire plus auprès des troupes de combat ukrainiennes, que la France fournit des renseignements sur les mouvements des troupes russes, qu’elle fournit également les coordonnés des états-majors et des stockages de munitions, et aujourd’hui tu viens nous dire que la France, ne sait rien de ce qu’il se passe au front, qu’elle se trouve dans le « brouillard de guerre », et patati et patata… contes de fées!
        Donc les russes ne fuient pas en abandonnant leurs matériels, y compris les plus sensibles?
        C’est pourtant une de leurs techniques de combat, dûment éprouvée en Afghanistan, en Syrie ( dans un certain site classé au patrimoine mondial par l’UNESCO, et après y avoir donné un concert), et chaque fois qu’ils ont du quitter précipitamment un endroit en Ukraine …
        Et d’ailleurs, histoire de te tirer encore quelques larmes, ce sont les coalisés, qui ont du aller détruire les matériels que tes potes on laissés aux nuisibles de DAESH, l’extraordinaire aviation russe étant aux abonnés absents!

      • lgbtqi+ dit :

        « en France nous ne disposons d’aucune information fiable sur ce qui se passe là-bas. »

        – je vous croyais au vietnam…

        – meuh non, rassurez-vous, en France, « ce pays de grabataires impuissants se suicidant etc ». on dispose de plein de trucs, en plus des téloches salafistes : on a tv kremlin, bombasse insider, observateur contrit mental, toute la russosphère mise en place par poutine bien avant le déclenchement officiel des hostilités. Et ne croyez pas que vous êtes inutile. Avec Paddybus, Robert, JC, Hyle, nous sommes largements abreuvés « d’une information fiable sur ce qui se passe là-bas ». Vous voyez, c’est toute la différence avec les pays que vous chérissez : Russie, Corée du Nord, dictature chinoise : on a accès à toutes sortes de propos. Le problème est que certains n’impriment pas, tellement ils sont grossièrement mensongers, alors du coup, vous avez l’impression qu’on y pas accès, mais en fait, c’est différent, vous comprenez ?

      • Chimou dit :

        Le fait qu’il y ait une croix sur une tombe n’efface pas le fait que le cadavre dessous à les mains attachées dans le dos et plus de scrotum. Retournez donc discuter sur Stratpol, le tête de file de votre 5eme colonne

      • L'Alacrite dit :

        Cit. « nous ne recevons que de l’intoxication massive, quotidienne, répétitive, et qui va jusqu’au grotesque… »

        Je plussoie, Guillotin ! Et dire que des gens ont sincèrement cru à l’histoire fumeuse de la clope mal éteinte qui entraîne la perte d’un croiseur (antique, certes), ou que les milices ukro-nazies ont été démolies dès février (pour libérer ensuite en deux semaines autant de territoire que ce que la Seconde Armée du Monde™ avait laborieusement conquis en 6 mois). A ajouter aux mensonges grotesques (MH17) ou à l’incompétence crasse (Koursk) accumulés en deux décennies, signes d’un mépris profond pour la vie de ses propres soldats et une insulte à l’intelligence sa propre populace. Le choc avec le réel ne pouvait être que brutal (mais salvateur) !

        • Patrick, de Belgique dit :

          Chaque armée a ses traditions, et dans l’armée russe c’est une très vieille tradition que d’avoir un mépris profond pour la vie de ses propres soldats, il en est de même d’ailleurs du pouvoir politique vis à vis de la population, et çà remonte loin dans l’Histoire. Je ne suis même pas certain qu’en ce moment, ils utilisent des hélicoptères pour évacuer les blessés graves.

    • tschok dit :

      @vrai_chasseur,

      Oui et c’est un paradoxe. les performances extraordinaires prêtées au système S 400 avait instillé cette idée (celle de la précarité de la supériorité aérienne non seulement occidentale, mais aussi en général).

      Et ce qui se passe en Ukraine le confirme (vis-à-vis de l’aviation russe).

      Sauf que les systèmes anti-aériens russes se sont révélés beaucoup moins performants qu’attendu.

      C’est-à-dire que le système anti-aérien par lequel on a perçu le risque a déçu, mais la situation tactique en Ukraine a confirmé que la crainte était fondée. Et quand on regarde un peu mieux pourquoi les Russes n’ont pas acquis la supériorité aérienne, on se rend compte que c’est en définitive lié à une raison simple: une DCA relativement peu sophistiquée, mais suffisamment efficace pour mettre les pilotes russes en état d’insécurité permanente.

      • Paddybus dit :

        Vous croyez à votre fable…??? et vous imaginez que les simples observateurs même assez béotiens qui sont ici n’ont pas compris que les F35 et peut-être d’autres appareils furtifs, sont passé en douce à l’action…???
        J’ai ici même signalé qu’un dimanche, au début du conflit, j’ai vu sur Flightradar 2 F35 qui ravitaillaient au nord de la Roumanie…. et il y en avait surement d’autres… il y avait ce jour là trois ravitailleurs ricains qui tournoyaient …!!!

        Ce jour là, ils se sont laissé « voir » avec leur transpondeur allumé pendant quelques minutes… mais cette erreur a été soigneusement évitée après… quand il y a trois ravitailleurs assez souvent dans ce secteur, il y a surement du monde qui se cache…!!!!!

        • Courmaceul dit :

          Enfin une bonne nouvelle avec Paddybus: le F35 sait voler, ça change de la Dinde Bashing ! 🙂

          Pour vous rassurer, le Rafale fait le même boulot de renseignement.

          Quand au reste, oui, l’armée ukrainienne est abreuvée d’informations et de renseignements par les armées occidentales. Quand un général russe va au WC, on sait combien de feuilles il a utilisé.

          Bref c’est une armé du XXIème siècle mais visiblement tout le monde ne le savait pas.

        • Alpha (α) dit :

          Mais calmez vous @Paddybus, votre coeur va finir par lâcher !
          Et puis relativisez : la Russie se donne le droit d’attaquer l’Ukraine, les Occidentaux se donnent le droit de la défendre. Mais qu’est ce qui vous choque ? Chacun est libre de faire ce qu’il veut en somme. Vous qui êtes pour la Liberté ne devriez pas vous mettre dans ces états…

          • Paddybus dit :

            z’inquiétez pas pour mon coeur, au dernier contrôle j’avais encore un coeur de « jeune homme »…

            Ce qui me choque, c’est votre bêtise, votre stupidité, votre manque de volonté de prendre les faits, votre mensonge permanent et de tous les idiots utiles qui auraient soutenu les nazis en 40, comme ils soutiennent les exactions de l’otan/occident/ ricains qui ont fomenté, structuré, organisé aiguillonné, fabriqué cette guerre et qu’une bande d’imbéciles continuent à soutenir…. et qui se plaindront bientôt des coûts de leur énergie, en accuseront Poutine, alors que nous avons chez nous un meneur issu de la clique des destructeurs du monde, que nous avons un pays qui commence à aller bien mal, et que les plus nombreux ne veulent pas le voir…. qu’on sait pourquoi cela va si mal…. mais que la lâcheté, le manque de courage, la volonté de rester le nez dans devant sa télé plutôt que de se poser des questions, plutôt que de chercher avec recul et en sortant des idées reçues….

            C’est tout ce que vous soutenez en vous croyant LA pensée qu’il faut….

            Alors vous allez me dire que l’immense majorité se comporte comme vous…??? ben oui…. comme dans les années 30…. tout le monde ou presque a soutenu hitler, tous ont nié la monté du nazisme, alors que des lanceurs d’alerte ont existé…..

            Votre soutien aveugle aux fauteurs de trouble sur la planète depuis 45 et leurs bombes atomiques, est du même acabit que ce qui s’est passé avant…. De nombreux ouvrages permettent de faire la part des choses, de nombreuses personnes sonnent l’alarme…. mais il faudra peut-être un nouvel Hiroshima…???

          • Alpha (α) dit :

            @Paddybus
            Ah voilà ! Votre introduction confirme ce que je pensais. Parlant d’examens de votre coeur, vous êtes donc un de ces vieux c… , de ceux qui croient que le Monde n’a pas changé depuis 1945, comme Poutine qui a des réactions d’un homme qui vit encore dans l’URSS …
            Dont acte.
            Pour le reste de votre prose, venant d’écouter le discours de Poutine ce matin, je ne peux qu’ajouter que quiconque à un minimum de connaissances géopolitiques et militaire, ce qui n’est manifestement pas votre cas, ne peut être que stupéfait devant les mensonges ressassés !
            Aussi, vous voyant évoquer ma bêtise, ma stupidité, je ne peux que constater que vous êtes victime de ce fameux « effet miroir » vous plaçant en position de défense, n’ayant aucun argument à faire valoir sur ce qui se passe actuellement en Ukraine et avec la Russie. C’est flagrant, vous projetez vos sentiments sur les autres en fonction de notre propre vision.
            Ce faisant, cela vous désigne comme « collabo » du Mal et traitre à votre patrie, vos références à Hitler sont explicites et pathétiques.
            Allez hop ! Au mur !…

          • Paddybus dit :

            @alfa… Oui jeune troud’uc… je suis ce que j’ai aussi appelé un vieux con…. mais je vous informe qu’avant il faut avoir été un jeune con…. je n’ai donc aucun doute sur votre devenir…!!!!

            Accessoirement, un contrôle cardiaque n’est pas un vrai info sur l’âge…. certaines activités de loisir ou professionnelles, voire certains antécédents familiaux peuvent rendre utiles ce genre de contrôles…!!!! Pour info, je suis né longtemps après la II ème GM….. ;0)))))

            Visiblement, vous ne suivez jamais les infos que je donne…. et visiblement, vous ne savez pas lire… voire, votre façon de lire est tellement primaire que vous n’arrivez pas à lire les ouvrage dans lesquels je source mes infos….

            Petit rappel:
            « Le Grand Echiquier » de Zbigniev Brzezinsky ….. ouvrage qui explique de façon précise la stratégie mise ne place par les zétazunis pour dominer le monde de façon durable en divisant europe et Russie…. si ça c’est pas un argument…. vous êtes d’une bêtise sans fond….!!!!

            « L’ami américain » de Eric Branca…. ouvrage sur lequel j’appuis et confirme que les élus français sont des traîtres et qu’ils on depuis longtemps accepté la soumission de la France au maître ricain
            Là encore si vous n’avez pas cet avis après avoir lu cet ouvrage, c’est que vous êtes dans le mauvais camps… vous voulez vous aussi liquider la France….

            Mémoires de Charles De Gaulle…. ouvrage remarquable qui donne une vision précise de ce que ce Véritable Chef d’Etat a eu a combattre pour garder la liberté de la France….
            Mais j’imagie qu’a vos yeux, lui aussi est un vieux con…!!!!

            Nombreux ouvrages sur De Gaulle venant confirmer qu’il ne dit pas « que » des conneries….!!!!

            Pour ce qui est des collabos…. à mes yeux, vous vous trompez lourdement…. mais comme il semble que vous soyez bien plus jeune que le vieux con que je suis…. c’est bien vous qui allez subir les affres du système qui a pris le contrôle et que vous supportez inconsciemment….
            C’est bien moi qui me marrera en dernier…. les événements de ces deux dernières années sont déjà édifiants… !!!

        • Bench dit :

          @Paddybus: béotien un jour, béotien toujours! Et vous , vous y croyez à votre fable?
          Vous imaginez quoi dans votre étroit esprit de suiveur de Flight Radar?
          Que Flight Radar est la panacée en matière de géostratégie aérienne? Qu’il suffit de regarder ce qui est en l’air à l’instant T suffit pour dégager une stratégie offensive de la part d’une force aérienne?
          Il ne vous est jamais venu à l’esprit que si un aéronef est visible sur un site de suivi aérien à un moment donné, c’est pour une raison précise? Précisément pour se faire voir de l’adversaire potentiel, sans pour autant passer à une action offensive de l’autre côté. Est ce que cela veut dire pour autant que cet aéronef précisément identifié va franchir la frontière du pays cible pour passer à l’action comme vous l’extrapolez? Non!
          Croyez vous honnêtement que les forces aériennes occidentales qui volent aux alentours des frontières ukrainiennes soient assez stupides pour franchir ces mêmes frontières pour y mener des actions offensives? Encore, non. Ce n’est pas encore d’actualité. Ca pourrait arriver dans le futur, mais ce n’est pas encore le cas.
          Pensez vous sérieusement que vos « ricains » tant abhorrés aillent risquer des F-35 au dessus d’un théâtre d’opération où ils n’ont rien à faire? Pour l’instant…..
          Croyez vous honnêtement que c’est le cas? Non. Ce n’est pas parce que l’on voit des tankers, des Awacs sur un site de tracking qu’il faut se faire des films dans sa tête. Tout ça n’est pas pour soutenir une action de guerre offensive envers les russes en Ukraine, mais pour collecter du renseignement.
          Ne sont sont visibles, ponctuellement, que ceux qui le veulent bien et pour ces mêmes raisons.
          Je vais vous faire une confidence mon cher Paddybus. Lors du dernier déploiement du CDG en MédOr, les Rafale M du GAE volaient quotidiennement aux frontières de l’Ukraine, au dessus de la Roumanie et de la Pologne. Jamais ils ne sont apparus sur un site de tracking et pourtant ils étaient bien présents. Ils ont assuré des missions de plus de 7 heures en collecte de renseignement, en police du ciel. Ils ont eu maille à partir avec des aéronefs russes en respectant les règles internationales. On voyait les ravitailleurs, Armée de l’Air française ou autre, mais pas les Rafale. Jamais ils n’ont pénétré en Ukraine, tout comme les F-35 d’ailleurs.
          Bref, mon Paddybus, remisez vos pensées complotistes et revenez à un peu plus de réalisme. Un dimanche ou en semaine, aucun aéronef occidental ( F-35 ou autre) ne franchit la frontière ukrainienne. Pas encore……..

          • Paddybus dit :

            Monsieur « je sais tout »…. votre conception du monde est basée sur des fondations en sable…. alors vous pouvez me prendre de haut, et comme vous êtes aussi jeune con que je le suis vieux, aux yeux de certains ici…. c’est bien vous qui allez subir ce qui commence à être bien visible….
            Complotiste, c’est le truc facile pour tenter de marcher sur celui qui combat vos idéologies…. mais c’est un peu court…

            Vous aussi si les ouvrages de stratégie écrit par un conseiller d’état ricain, sur les manoeuvre à faire pour maintenir leur domination, et empêcher l’émergence d’un pôle euro-Russe a même de contester leur domination, à vos yeux ce n’est rien, même si ce qui y est écrit correspond à 100% à ce qui se passe depuis 30 ans… Ben alors, vous avez bien raison de penser comme vous pensez actuellement….
            Une chose dont je suis assez certain, si vous avez un minimum de mémoire, vous penserez bien à moi dans quelques dizaines d’années…. et surement bien avant…. mais il sera bien plus difficile de réagir…
            Surtout ne vous remettez jamais en cause… ce sera de la faute des autres et surtout des vieux cons qui seront passé avant…. ça devrait vous soulager un temps…. mais pas bien long…!!!!

        • tschok dit :

          @Paddy,

          Les F35 que vous avez aperçus sur votre écran, ils ont opéré dans l’espace aérien de l’Ukraine?

          Si ce n’est pas le cas, cela n’a rien d’anormal.

          Mais bon, que je sache, les Russes eux-mêmes n’affirment pas que l’aviation de l’Otan interviendraient de façon directe dans les combats en Ukraine.

          En revanche, ils déclarent effectivement que s’ils rencontrent des difficultés, c’est en raison des armes occidentales, notamment les MANPADS, et sans doute d’autres systèmes plus lourds.

          Si je m’en tiens à la position de la Russie, il n’est pas question d’intrusion d’avions de l’Otan dans le ciel ukrainien, et encore moins de leur implication directe dans des combats.

          Mais il est possible que la propagande russe soit plus volubile et qu’elle lance ce genre d’accusations. Les Russes sont assez friands de cette technique, qui consiste à adresser simultanément aux Occidentaux des messages ou des signaux contradictoires.

          Souvenez-vous de la réaction russe à l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’Otan: alors que Poutine affirmait que ça lui en touchait une sans faire bouger l’autre, son ministre de la défense, je crois, se répandait au même moment en menaces et en vitupérations dans les médias.

          Donc, si vous vous informez auprès des organes de la propagande russe, il n’est pas impossible qu’il y ait des accusations de ce genre. M’enfin, pour ce qu’on en sait, officiellement, la Russie n’allègue pas d’intervention aérienne directe de l’Otan en Ukraine.

    • VinceToto dit :

      « La guerre aérienne menée par les ukrainiens donne des éclairages nouveaux et intéressants en ce sens. »
      Comment tirer des leçons quand on n’a pas la bonne information?
      La Russie n’a pas la supériorité aérienne actuellement en Ukraine à cause des satellites US et autres AWACs, Poseidons + radars US/OTAN dans les environs, sinon ils l’auraient probablement plus loin que la ligne de front.

    • Belzebuth dit :

      @ vrai_chasseur
      Depuis le temps que l’on prédit la fin du confort opérationnel…
      https://lerubicon.org/publication/dans-le-deni-sur-le-deni-pourquoi-le-succes-aerien-de-lukraine-doit-inquieter-loccident/

    • Chimou dit :

      C’est vrai. Cependant, de la même façon, les russes ont donné l’impression que les chars étaient obsolètes et les Ukrainiens ont prouvé le contraire. Avec le bons matériels (HARM) et la bonne doctrine d’emploi, les Ukrainiens ont montré qu’ils pouvaient reprendre de la liberté d’action dans les airs et utiliser leur aviation (à Kherson notamment)

  13. Thaurac dit :

    Quand on a vu ce qui se passait à Honk Kong, soit disant , « un pays, deux économies » la mise au pas n’a guère attendu alors les taiwanais ne sont pas suicidaires, Taiwan , c’est leur pays, comme l’Ukraine

    • Alpha (α) dit :

      Surtout qu’à Taiwan, la majorité de la population sont des descendants de personnes ayant combattu puis fuit le Communisme de Mao et ses horreurs. Ils en ont entendu parler par leurs ancêtres, et sur qu’ils ne doivent pas avoir l’envie de tomber sous la coupe de Pékin…
      En fait cette perspective les rend névrosés, et me fait penser à la réaction des Baltes ou des Polonais vis à vis des Russes. C’est dû simplement à l’Histoire, et pour le coup la responsabilité des Américains (si facile…) que certains avancent bêtement n’a rien à voir là dedans.

      • PK dit :

        Si c’était vrai, – et cela ne l’est qu’en partie – Taïwan serait un bastion inexpugnable, car sa population entière serait potentiellement une armée. n effet, naturellement, géographiquement surtout, Taïwan est un bastion très difficile à prendre. Avec 20 millions d’acharnés sur l’île, elle serait imprenable (cf. Okinawa).

        Malheureusement pour les Taïwanais, une partie non négligeable de la population s’est occidentalisée, avec une doctrine pas loin de celle des « Verts » des années 70-80 : plutôt rouge que mort. Cela a un impact direct sur le niveau opérationnel des troupes, où le meilleur côtoie le pire.

        La seule véritable chance de l’île, c’est qu’à la vitesse où les Chinois continentaux font les cons, il y a une chance non négligeable que le système leur pète à la gueule, façon mur de Berlin, les crochets de boucher en plus.

        Qui vivra verra…

  14. Catoneo dit :

    Pour les archives je passe ici la base documentaire des relations sino-américaines :
    L’accord explicite de convergence sino-américaine sur l’unité de la nation chinoise résulte de plusieurs actes, après la reconnaissance diplomatique de Richard Nixon et Henry Kissinger emboîtant le pas à Charles de Gaulle :

    Les Trois Communiqués dont le premier (I) fut rédigé à Shanghaï par Richard Nixon et le Premier ministre Zhou Enlaï en 1972, stipule les positions respectives sur tous les voisins du périmètre chinois, Taïwan étant réputée incluse dans le périmètre.

    Le Deuxième Communiqué (II) rédigé en 1978 sépare les relations diplomatiques exclusives entre Washington et Pékin des relations commerciales, culturelles et autres que les Etats-Unis maintiendront avec Taïwan.

    Le Troisième Communiqué (III) de 1982 réitère la volonté de coopération dans tous les domaines, réaffirme les communiqués précédents pour Taïwan et envisage une réduction des ventes d’armes, sous réserve par ailleurs que la République populaire veuille soulager la pression sur le Détroit.
    Ce communiqué est suivi des Six assurances données par les Etats-Unis à Taïwan.

    Les Six Assurances à Taïwan ont été éditées par le Département d’Etat à l’intention du Congrès des Etats-Unis. Elles sont la feuille de route de toutes les administrations américaines depuis 1982, et ont été formalisées en 2016. On peut les résumer comme suit :
    Elles réaffirment le Code des relations américano-taiwanaises de 1979 (TRA) (c’est presque un livre), la liberté de vendre des armes américaines à Taïwan et elles réaffirment la neutralité des Etats-Unis dans les relations diplomatiques sino-chinoises dans lesquelles les Etats-Unis s’interdisent d’entrer. Ce dispositif a été reconfirmé solennellement aux Etats-Unis le 4 décembre 2020.

    NB : Le TRA (Taiwan Relations Act) précité, est une loi du Congrès qui dispose de tous les élements de coopération avec Taïwan dans les moindres détails.

    Voilà, vous avez la base documentaire, mais il ne faut pas oublier que la Chine populaire n’a jamais gouverné l’île de Taïwan et qu’elle ne peut non plus réclamer l’héritage du régime précédent (la République de Chine de Sun Yat-sen) puisque justement il s’est déporté du continent sur l’île en 1945 et existe toujours. Pas plus qu’elle n’est héritière de l’Empire des Tsings puisque celui-ci donna l’île à l’Empire du Japon en 1885 (traité de Shimonoseki). Dur, dur !

    L’affaire était un gentleman agreement jusqu’à ce que Xi Jinping mette ses gros sabots dans le détroit. Il a un certificat d’études.

  15. Courmaceul dit :

    Un peu comme une boutade: Taiwan a été sous le giron de la Chine pendant un total de 40 ans sur plusieurs siècles. Au point que je me demande si le Japon n’est pas en meilleure posture pour revendiquer Taiwan.

    Afin de parachever la comparaison, 40 ans, c’est le temps d’occupation de l’Alsace Lorraine par l’Allemagne.

    • Tontonmaboule dit :

      Faut arrêter de répliquer la propagande Coca-Cola…

      A ce train là il va falloir rendre la Corse

  16. Patrico dit :

    Et nous en France quand es ce que l on construira des Drones ? mais des Drones! pour nos Militaires pas pour surveiller les piscines ou les effets climatiques sur terre et la mer!
    Merci Thank you merci a Tous !