Pour M. Scholz, l’armée allemande doit devenir la « pierre angulaire » de la défense européenne

Depuis que la Russie a envahi l’est de l’Ukraine, nombreux ont été les pays européenns à annoncer des hausses substantielles de leurs dépenses militaires. À commencer par la Pologne, qui a, en outre, enchaîné les contrats d’armement au cours de ces derniers mois afin de renforcer – tant en quantité qu’en qualité – ses forces terrestres et aériennes. Ainsi, par exemple, celles-ci disposeront de près d’un millier de chars de combat, dont des M1A2 Abrams et des K2PL « Panther ». Cela en fera-t-il les plus importantes d’Europe?

Sur ce point, et peu avant le dernier sommet de l’Otan, en juin, le chancelier allemand, Olaf Scholz, a fait part de son intention de doter l’Allemagne de la « plus grande armée conventionnelle en Europe ». Quelques semaines plus tard, lors de la conférence annuelle de la Bundeswehr, ce 16 septembre, il a précisé son propos.

« En tant que nation la plus peuplée, dotée de la plus grande puissance économique et située au centre du continent, notre armée doit devenir la pierre angulaire de la défense conventionnelle en Europe, la force armée la mieux équipée d’Europe », a en effet déclaré le chef du gouvernement allemand. « Tel est l’objectif. Et le fait que nos amis et partenaires européens ne le perçoivent pas comme une menace, mais au contraire comme une assurance et une promesse nous encourage », a-t-il continué.

Pour M. Scholz, il s’agit de revenir sur les erreurs d’appréciation du passé. « Un ancien ministre de la Défense pensait que nous n’étions plus qu’entourés d’amis. La vérité, c’est que la politique, l’économie et une grande partie de la société n’ont que trop volontiers cru à cette thèse et en ont tiré des conséquences importantes » qui se sont avérées « erronées, comme nous le savons aujourd’hui, surtout si nous regardons l’état de la Bundeswehr », a-t-il soutenu.

En outre, a continué le chancelier allemand, la « Russie de [Vladimir] Poutine est actuellement la plus grande menace pour notre alliance [l’Otan, ndlr] ». D’où sa décision de créer un fonds spécial de 100 milliards d’euros destiné à financer la remontée en puissance de la Bundeswehr, et, surtout, à remédier à ses lacunes. D’autant plus que, désormais, la « mission centrale » de cette dernière sera « la défense de la liberté en Europe », a-t-il dit.

Dans l’esprit de M. Scholz, les forces allemandes doivent être le pilier d’une défense européenne « conventionnelle »… dans le cadre de l’Otan, qui, a-t-il dit, « reste le garant de notre sécurité ». Et d’ajouter : « Une dissuasion crédible demeure l’élément central. Mais nous, Européens, devons assumer beaucoup plus de responsabilités au sein de l’Otan ».

Cela étant, et comme il avait fait lors d’un précédent discours prononcé à Prague il y a quelques jours, le chef du gouvernement allemand a plaidé en faveur d’un « quartier-général européen », capable de conduire des opérations d’évacuation de ressortissants [comme en Afghanistan en 2021] ou des missions de conseil et de formation, à l’image de celles en cours en Irak, au Niger ou au Mali. En outre, il a aussi évoqué la possibilité de recourir à des « options existantes dans les traités de l’Union européenne » afin de former une « coalition de volontaires » pour mener des opérations sous bannière européenne.

Mais pour M. Scholz, le problème le « plus urgent » en Europe est sans doute le « nombre inextricable de systèmes d’armes et d’équipements militaires ainsi que la concurrence entre les différentes entreprises d’armement ». Et, a-t-il estimé, « seul le développement coordonné des compétences européennes permettra à l’Europe d’agir ». Pour cela, il mise sur l’Organisation conjointe de coopération en matière d’armement [OCCAr], qu’il souhaite élargir à d’autres pays.

Pour rappel, l’OCCAr compte six membres dont la France, l’Allemagne, le Royaume-uni, l’Italie, l’Espagne et la Belgique]. Elle gère une quinzaine de programmes différents [FREMM, MUSIS, A400M et Boxer]. À noter qu’elle s’occupe aussi de le projet visant à porter au standard Mk3 les hélicoptères d’attaque Tigre. Projet que Berlin n’a finalement pas souhaité rejoindre. Enfin, elle fonctionne selon le principe du « juste retour industriel » dans les programmes menés en coopération. Ce qui n’est pas anodin quand on connaît les difficultés de ceux menées conjointement par la France et l’Allemagne…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

314 contributions

  1. Titi dit :

    Là ça dévient intéressant car l’Allemagne assume sa stratégie de leader dans un domaine réservé à la France et l’Angleterre. Hâte de voir la réaction française, notamment niveau investissement dans le domaine militaire et si elle saura faire contrepoids ou bien si toute l’Europe va se faire aspirer par un axe germano us ou la France n’aura plus aucun mot à dire . Rdv dans 10 ans. Mais avec une telle puissance économique et industrielle, première démographie d’Europe, il parassent logique que l’Allemagne souhaite retrouver son rang militaire.

    • Ludo dit :

      premiere demographie d’Europe Oo
      si jamais y a plus un gosse dans ce pays et dans 15 ans la moyenne d’age serait a près de 60 piges
      Des déclarations politiques pour rassurer les allemands qui sont sur un champ de ruine.

      • GHOST dit :

        De quelle « ruine »? Industrielle, technologique, économique ou financière ?

        • JMN dit :

          Toutes en fait. Laissez passer l’hiver et l’Allemagne sera comme votre pseudo : un fantôme. La France aussi malheureusement.

    • HMX dit :

      L’Allemagne veut apprendre à courir, avant même de savoir marcher… dans l’état actuel de ses forces armées, il lui faudra beaucoup de temps pour remettre à niveau son outil militaire. Et encore plus de temps pour apprendre à l’utiliser efficacement. Sans parler des difficultés de recrutement, dans une société profondément ancrée dans le pacifisme, et l’anti-militarisme depuis des décennies.

      Ce qui est inquiétant c’est cette volonté assumée de dominer l’Europe, sur tous les plans. Il est impératif pour la France de s’émanciper de cette tutelle en devenir, en portant un projet alternatif, et en contrecarrant chaque fois que nécessaire les ambitions allemandes. Dans le domaine militaire qui nous intéresse, avec un minimum de courage, il ne devrait pas être très compliqué pour un Président français de ramener l’Allemagne à sa juste place…

      • lgbtqi+ dit :

        Vous prônez la division et l’opposition systématique.

        À quelle fin utile ?

        • Patrick, de Belgique dit :

          Personnellement, je ne suis pas pour la division et l’opposition systématique, c’est rarement payant, mais on nous a beaucoup parlé du couple franco-allemand et on nous parle aussi de l’égalité dans un couple; je crois que quand l’un des deux commence à trouver l’autre un peu trop étouffant, il vaut mieux se séparer en douceur (si c’est possible), justement pour sauvegarder ce qui peut rester de l’amitié en espérant qu’il y en eût, il y a tellement de couples où l’amitié n’existe pas ou plus, seulement la routine… Entre deux états voisins, ce sont aussi des choses dont il faut parler, en se respectant bien sûr.

        • HMX dit :

          « Vous prônez la division et l’opposition systématique »

          Non, je prône une opposition intelligente et déterminée, pas forcément systématique (il existe fort heureusement des sujets où intérêts français et allemands peuvent être alignés !), mais clairement tourné vers un objectif stratégique : faire échec à la domination sans partage de l’Allemagne sur l’Europe. Pas parce que je n’aime pas les allemands, mais simplement parce que la réussite de ce « plan » allemand signifierait un abaissement de la France et de place dans l’Europe et dans le monde.

          Nous devons donc ré-organiser totalement notre diplomatie pour atteindre cet objectif. Terminé le couple franco-allemand. Il nous faut désormais construire de nouvelles alliances, structurelles avec les pays qui partageraient la même inquiétude que nous sur une domination allemande (Pologne, pays d’Europe du Sud…) ou conjoncturelles sur des sujets et thématiques du moment. Nous avons la capacité à mener une opposition féroce sur tous les sujets contraires à nos intérêts, quitte à pratiquer une forme de chantage sur les instances de gouvernance européenne, y compris en utilisant l’arme du référendum ou en brandissant la menace d’un Frexit (qui n’est pas forcément dans notre intérêt, mais reste néanmoins une outil de négociation…).

          Par ailleurs, il ne tient qu’à nous de faire valoir et de cultiver nos (rares) atouts face à l’Allemagne. La démographie en est un. Notre siège au Conseil de Sécurité et la dissuasion nucléaire également. Plus largement, sur les questions liées à la défense, la France peut encore très longtemps tenir la dragée haute à l’Allemagne en Europe, si elle s’en donne les moyens et se fixe des objectifs ambitieux. Il ne suffit pas d’aligner des chars et des avions pour faire une armée, l’Allemagne va bientôt le (ré)apprendre…

          • lgbtqi+ dit :

            Merci pour vos précisions.

            Pour ce qui est de la démographie, je crains que l’aperçu soit plus quantitatif que qualitatif, mais ceci est un autre débat.

            Je suis également favorable à l’alliance avec d’autres pays pour éviter un hypothétique dérapage allemand. Une sorte d’assurance… Mais j’espère que tout va se faire en bonne intelligence face à l’évolution internationale.

      • joe dit :

        Les Allemands font ce qu’ils veulent, la coopération industrielle dans le domaine militaire en est une preuve. Aucun président ne les fera changer d’avis.
        Disons que l’absence de compétence dans bien des domaines et surtout leur propension à ne participer à aucune action militaire ne les aidera pas à devenir ce qu’ils souhaitent être. N’est pas leader qui veux. Le seul bénéfice est pour l’Europe. Cela mettra un terme définitivement à une russie qui pourrait être tenter d’occuper ces 15 prochaines années à avoir une armée qui ne soit pas que l’ombre de sa propagande. Entre l’Allemagne, la Pologne, l’Ukraine (qui finira par être en paix mais armée comme jamais) plus bien sur la France et l’Angleterre, cela fera un joli paquet cadeau à celui assez fou pour s’autodétruire.

      • Patrick, de Belgique dit :

        Ramener l’Allemagne à sa juste place, c’est çà le problème justement, son poids en Europe n’est pas une mince affaire et il serait déplacé de jouer les arrogants; sa situation géographique est aussi un leg de l’Histoire, enfin le poids du grand allié a aussi son importance; la France doit faire preuve d’une fermeté où le réalisme a sa place, ne pas vouloir tout casser et surtout améliorer la situation économique et financière, c’est difficile de vouloir élever la voix quand on a les poches presque vides, même avec beaucoup d’idées et de grands principes !

    • Dante dit :

      Première démographie d’Europe ? Alors non si on parle du nombre d’enfant par femme et si on regarde la jeunesse allemande.

      • Czar dit :

        oui mais les Allemands font des Allemands, les frôncis font des frôncis ils peuvent se permettre de baisser de nombre, le germen reste là, et peut redémarrer lorsque le contexte changera. Pour nous, c’est une autre affaire.

      • Thierry le plus ancien dit :

        De 2015 à 2016 l’Allemagne a recueilli plus d’un million de migrant, et ensuite un peu moins d’1 million par an, encore 730 000 de plus en 2020, ça doit quand même bien rattraper son naufrage démographique qui était le pire en Europe, mais plus maintenant.

        https://fr.statista.com/statistiques/683567/nombre-immigrants-allemagne/

        Désormais le pire des pays du continent européen au point de vue démographique c’est la Russie et aucune amélioration en vue, c’est de pire en pire, la dictature de Poutine aura été le plus grand préservatif de Russie avec en plus un taux de mortalité violente affolant.. répression et guerres oblige !

        Merkel a complétement foiré l’Europe de la Défense et même la défense allemande, mais sur la démographie elle a su ignorer l’extrême droite pour éviter le naufrage annoncé.

        Si l’Allemagne veut devenir la plus grande puissance militaire de l’union européenne c’est pas moi qui va les décourager, notre propre défense est trop aux fraises pour pouvoir compter dessus.

      • Rom dit :

        La démographie et la natalité sont 2 choses totalement différente mais ça phrase est il est vrai mal tournée.

      • Manu34 dit :

        Je pense qu’il voulait dire pays le plus peuplé. Ce qui est encore le cas pour quelques décennies, d’autant que l’échéance a été repoussée sous Merkel avec l’accueil massif de réfugiés.
        Par contre effectivement côté évolution démographique c’est la cata…

    • MLTAB dit :

      Je rejoins Ludo. Sans les turcs, l’Allemagne vieillerait encore plus!

    • Jean-Yves dit :

      La plus grande erreur que peuvent commettre les arrogants franchouillards est de rire, de sourire et de regarder de haut les nouvelles aspirations de l’Allemagne.

      La capacité industrielle, la perspicacité et la position financière de l’Allemagne sont un géant endormi dans le secteur de la défense. Il faudra sûrement du temps et de la concentration, mais l’Allemagne est tout à fait capable de devenir le plus grand acteur de la défense européenne, que la France s’y oppose ou non.

      La France a désespérément besoin de réformer le coûteux système de protection sociale, les réglementations du travail et l’appareil d’État morbidement hypertrophié avant de rêver de pouvoir investir durablement davantage dans la défense. Le problème, bien sûr, ce sont les Français eux-mêmes, qui descendront dans la rue et brûleront leurs villes dès que le gouvernement tentera de mettre en œuvre la moindre réforme.

    • guillaume dit :

      Dans 10 ans c’est pas dur avec sa démographie actuelle l’Allemagne sera (comme beaucoup de pays européens) un pays de vieux et qui commencera à voir sa population décroitre.
      Donc de plus en plus de personnes âgées et de moins en moins de jeunes
      Donc pour ce qui est du futur pivot de la défense de l’Europe c’est plus un vœu pieux que ce qui adviendra
      Voici un site pour voir
      https://www.ofce.sciences-po.fr/blog/france-allemagne-le-grand-ecart-demographique/
      Et d’après ce site (mais l’insee dit la même chose et bien d’autres) la population Française devrait dépasser celle de l’Allemagne entre 2040 et 2050 …
      Donc le leadership en matière de défense je sais pas mais dans le domaine des couches culottes sans aucun doute

    • Nauatg dit :

      Il vous faut revoir la conjoncture dans laquelle est plongée l Allemagne et on en reparle…

  2. Zigomar dit :

    Si l’Histoire ne se répète pas…elle balbutie de plus en plus souvent…concernant, notamment, l’Allemagne toujours désireuse de revanche industrielle, financière, politique et, désormais, militaire…

    • lgbtqi+ dit :

      le mot balbutié m’a bien agité les zygomatiques.

      Bonnes révisions à Leningrad sur Yang-Tsé !

      • ScopeWizard dit :

        @lgbt

        Je n’ ai rien compris ; où est le problème ?

        Que l’ Histoire balbutie , vu comment elle est si souvent traitée , a t-il quelque chose d’ extravagant ?

        • Géo l'ignare dit :

          @ SW
          Le pauvre Zigomar confond « balbutier » (les premiers mots d’un bébé sont des balbutiements) et « bégayer » (répéter à cadence rapide). L’on dit souvent que « l’histoire bégaye ».
          Remercions cependant Zigomar de s’intéresser à notre langue et surtout de sa présence sur ce blog : elle confirme que les échanges d’idées entre Français retiennent l’attention de lecteurs pourtant lointains.
          Zigomar n’est d’ailleurs pas le seul : à cause d’eux nous avons la faiblesse de croire que la France bénéficie encore d’un certain prestige.
          Prestige réduit en cendres par cinquante ans d’aberrations politiciennes certes, mais il reste des braises sous la cendre.

          • et v'lan passe moi l'éponge dit :

            Le Français est heureusement une langue vivante, qui évolue, même si ce n’est pas le sujet ici. Balbutier, peux être employé comme un synonyme d’hésitation, bégaiement… Donc Zigomar ne se trompe pas à mon avis. (et comme vous avez pu le lire je suis loin d’être un pro…)

          • Gaulois78 dit :

            @Geo l’ignare
            Bonjour,
            « On a vu souvent
            Rejaillir le feu
            De l’ancien volcan
            Qu’on croyait trop vieux
            Il est, paraît-il
            Des terres brûlées
            Donnant plus de blé
            Qu’un meilleur avril »

            Les braises ne demandent qu’à être ravivées…

        • lgbtqi+ dit :

          oui.

          Rendues à notre époque, on peut sans doute tout dire de l’histoire sauf qu’elle en soit aux balbutiements. D’ailleurs Géo Trouvetout vous l’explique aussi bien.

          • ScopeWizard dit :

            Vous savez , l’ Histoire , peut faire beaucoup de choses ; enfin , pas elle en personne et directement cela va de soi , disons ceux qui en font ce qu’ ils en font…

            Et à ce compte là , elle pourrait même aller jusqu’ à babiller….

            D’ ailleurs , entre-autres avec les Woke comme en ces épousailles ceux qui leur tiennent la traîne , j’ ai l’ impression que c’ est plus ou moins ce à quoi nous assistons….

            Heureusement , reste les Anglais….

  3. Mr v dit :

    c’est une blague ! des compétences européennes en achetant us

    • Czar dit :

      je vois que ceretains n’ont aps compris que la conception que nombre de pays européens se font de leur défense est la participation symbolique d’une petite force à une grande coalition sous commandement uhesse la guerre en ukraine a remis en selle le maquereau yankee un temps vu avec inquiétude quand il s’agissait de trump et de son possible désengagement

      là toutes les gagneuses sont rentrées gentiment au turbin et je vous fiche mon billet que la conception allemande (primus inter pares des cipayes de l’Empire) prévaudra sur la conception française d’une défense souveraine du continent, tou simplement parce qu’ils pensent touts de la même façon et en ont tiré les conséquences en termes de matériel (Fail35)

      gros avantage c’est que la Frôôônce ne pourra plus pépier dans le vide sur un sujet qui n’intéresse qu’elle donc elle va finir par reconsidérer le vaste monde du pur point de vue de ses intérêts personnels, en se délestant des boulets aux pieds et mettant en avant ses points forts, qui ne sont pas inexistants.

      « tous azimuths » comme disait l’autre.

      • lgbtqi+ dit :

        Faire les cent pas le long de ce blog, ça doit finir par vous faire mal aux guiboles… En tous les cas, c’est pas tous les jours que vous rigolez. Non, votre truc, c’est plutôt la rancoeur, l’acrimonie, l’invective, et le panier à salades.

      • joe dit :

        Merci pour ces qualificatifs fleuris. Il n’en reste pas moins que sans les US, la russie aurait envahie toute l’Ukraine et les pays pays Baltes dans la foulée sous les remontrances de l’EU… Pour sous entendre que les démocraties sont des prostituées vous devez avoir une conception de la démocratie proche de celle des meilleurs dictateurs 🙂

        • Czar dit :

          oui, petit jau(ne) je suis certain que l’ogre néo-bolchéviquo-duchemin au canif entre les dents et à deux étapes sans EPO du Tour de Frônce de la mosquée-côthidrôle Mili Gorus de Strasbourg n’attendait qu’un geste pour se jeter sur un pays OTAN (en emporte Levant) et déclencher la troisième guerre mondiale dont il se fout évidemment des conséquences car il s’est fait construire une ville secrète dans le Birobidjan comme le démontre brillamment le journalismdunvaistigassion frônçais à partir de sources indéniables (et démocratiques) : 2 dépêches AFP et une notice wikipedia.

          sinon cher ami déficient mental et néanmoins commentateur, je ne vois pas trop dans ton salmigondis conforme le lien avec la démocrassie. je n’ai par exemple pas le souvenir d’avoir été consulté en tant que parcelle du peuple souverain sur le choix, par exemple de réintégrer l’OTAN, ni par la voie d’un référendum, ni même par le biais d’une campagne électorale où la question aurait pu être débattue.

          On doit comprendre que décider pour nous, c’est bien et responsable chez nous « car ce sont des gens qu’ont des diplômes aux titres qu’on comprend pas et une cravate » et que ça devient très mal quand on sort des frontières ouatées de l’empire du Bien, c’est ça ? Une forme de transsubstantiation démocratique, sans pain ni vin, sanctions obligent.

        • lgbtqi+ dit :

          @ joe : czar répand ses injures avec la tolérance durable et étonnante du patron des lieux. C’est un choix éditorial…

          • ScopeWizard dit :

            @lgbt

            Mais non .

            @Czar a un style bien à lui ; et le « patron des lieux » a parfaitement compris que quel qu’ il puisse être , il en sera toujours ainsi .

            Donc , sachant que si pris par le bon bout , l’ intervenant @Czar donnera le meilleur de lui-même ce qui enrichira l’ un ou l’ autre échange donc cet espace , notre hôte le laisse s’ exprimer .

            Mais lui valide t-il pour autant la totalité de ses interventions ?

            De cela nous ne savons rien….

          • Czar dit :

            il autorise même la propagande des désaxés de l’alphabet, c’est dire.

          • JC dit :

            Idem pour vous !

          • lgbtqi+ dit :

            eh oui czar, une fois de plus vous confirmez mes propos, en parlant de désaxés de l’alphabet (!).

            Pour rappel, je n’ai jamais insulté ni méprisé en aucune façon les hétéros, ni en ce blog ni ailleurs. Donc, vous et votre courte cour, ne jouez pas sur quelque symétrie fictive.

          • Czar dit :

            il n’y a effectivement aucune symétrie entre les deux situations, ce n’est certainement pas moi qui ai défendu la foutaise de « l’égalité » et du « pour tous » à géométrie variable.

          • Paddybus dit :

            lgb etc… vous nous prenez pour des cons ignares…??? vous ne cessez de prendre les autres avis pour moins que rien, avec toute l’arrogance qui vous caractérise, la prétention de tout savoir, de détenir la seule et unique vérité, de prétendre décider de ce qui est vrai, de ce qui représente l’opinion uniquement acceptable…
            Vous passez vos journées (qui sont nos nuits) à décrier, sans argument, toute opinion qui ne sont pas les vôtres….
            Tout doit tourner autours de vos petites opinions restreintes, tendance Mac Carthy, voire dieu lui même…!!!!

            La principale différence entre vous et le reste des intervenants sensés, c’est que nous ne sommes pas centrés sur notre nombril, sur notre vision restreinte et nous n’imaginons pas avoir l’absolue certitude de tout savoir….

            Alors, quand vous aurez des arguments de nature à faire évoluer le débat, revenez, mais si c’est seulement pour invectiver, pour imposer votre opinion prétendue supérieure sans fondements historiques ou factuels….voire imposer une doxa fascisante, passez votre chemin…

            Si seulement notre hôte voulais bien réguler cela sur le simple aspect de l’invective permanente de quelques crétins infatués…. ce serait agréable…. sinon, il décidera rapidement de fermer tout les commentaires….

      • MLTAB dit :

        Ce serait mieux en français avec la ponctuation et des majuscules! C’est illisible!

  4. Curieux dit :

    Qu’on n’oublie pas cet article quand macron viendra justifier la livraison de gaz à l’Allemagne cet hiver.
    Au moins les choses sont dites, qu’on vienne pas nous vendre une coopération future avec eux.

    Question subsidiaire pour les avertis de ce site, airbus, à la base, c’était pas une entreprise franco allemande (voir même française a son origine), pourquoi j’ai l’impression aujourd’hui qu’elle défend entièrement les intérêts de Berlin ?

    • Ulysse dit :

      @curieux. l’origine d Airbus est d’abord franco-britannique . le président exécutif dAirbus est français : Guillaume Faury.

    • Nexterience dit :

      La notion de solidarité gazière est un vocable destinée à entretenir l’idée d’amitié mais en réalité, tout est négocié. On leur file du gaz contre l’électricité actuelle. La gauche allemande critique la solidarité électrique actuelle avec la France car ils souhaitent garder leurs électrons pour baisser leurs prix.

    • ScopeWizard dit :

      @Curieux

      « Question subsidiaire pour les avertis de ce site, airbus, à la base, c’était pas une entreprise franco allemande (voir même française a son origine), pourquoi j’ai l’impression aujourd’hui qu’elle défend entièrement les intérêts de Berlin ? »

      Franco-britannique sur initiative Française .

      Au départ , AIRBUS était donc Franco-anglais .

      Je sais , la chose ne manque pas de surprendre souvent !

      Sauf qu’ en gros , suite à l’ expression de doutes sur la faisabilité du projet que partageaient les Français eux-mêmes , bien qu’ engagés à parts égales des Français mais tentés par quelque attirante sirène d’ outre-Atlantique , opportunistes et de plus en plus dubitatifs , via leur participation possible sur le projet du Lockheed Tristar que Rolls Royce devait motoriser , les Anglais préfèrent partir à l’ aventure loin de chez-eux , vers leurs lointains cousins Américains , donc ils se barrent ; ce qui fait que nous nous retrouvons sans motorisation puisque se faisant Rolls Royce n’ est plus de la partie estimant n’ avoir plus besoin de l’ Europe .

      Nous restent tout de même en commun le BAC-Bréguet puis Dassault JAGUAR ainsi que le Concorde , ce n’ est pas rien .

      Sur ce , l’ Allemagne qui était troisième larron mais loin derrière les Français et les Anglais en termes de parts , saute sur l’ occasion , y voit une opportunité de redorer son blason sur tout ce qui relève du secteur aéronautique au sein duquel elle fut si brillante et innovante , en l’ occurrence civil , et décide de participer au point de devenir seconde du consortium à parts égales de la France .

      Tout ça se jouant entre 1968 et 1969 .

      Et c’ est d’ ailleurs à un Allemand à qui nous devons l’ idée de recourir à l’ avion de transport spécial Super Guppy plutôt qu’ un fastidieux et long acheminement routier ou fluvial qui à lui seul pouvait faire capoter tout le projet et bonnes volontés du consortium .

      Puis , les Anglais flairant quand-même que le plan d’ un consortium Européen concevant et construisant depuis plusieurs sites répartis en Europe pour assemblage final en un seul , un gros-porteur innovant capable de concurrencer ceux de la toute-puissante Amérique jusqu’ alors leader absolu et incontesté ayant tout raflé suite à l’ échec du De Havilland Comet Britannique tandis que Boeing développait son B 707 , pourrait marcher , les Anglais reviennent très vite , mais différemment , c’ est à dire via la voilure et le savoir-faire de Hawker Siddeley ( avion ADAV Harrier ) qui lui avait compris tout le potentiel qu’ il serait possible de tirer de l’ aventure AIRBUS et qui quoi qu’ il en soit avait déjà placé pas mal de billes dans l’ ambitieuse aventure .

      Concernant la suite , soit en gros ce qui va se passer après l’ ère Jean Pierson (1985-1998 ) puis Noël Forgeard et enfin Louis Gallois , vu que je m’ y perds , puisqu’ il y a aussi Enders ou Lagardère , je laisse aux spécialistes de l’ Histoire récente AIRBUSIENNE et ses diverses ramifications-diversifications , le soin de vous répondre….

      Et en espérant qu’ ils le fassent….

      • Paddybus dit :

        Je ne vois pas les choses ainsi…. mais je n’ai pas pris le temps de reprendre mes bouquins qui sont provisoirement en caisses…!!!
        Il me semble bien, que les britanniques ont décliné au début l’idée Française d’une association des capacités des pays d’europe, alors que les allemands eux ont vite compris qu’ils ne représentaient que peu de chose, pour l’avenir.
        Oui, l’idée de cette association des capacités était Française, et entre autre les chefs de « Sud Aviation » devenu « Aérospatiale »
        Les Britanniques ont rejoint ultérieurement, car ils s’imaginaient en effet pouvoir s’allier avec les ricains pour les programmes en cours…707 déjà lancé et 737 qui arrivait et allait bouleverser le marché de l’aéronautique et du transport aérien…. sans parler du 747…

        Ne pas perdre de vue que Airbus militaire est bien plus récent…

        Au moment de la fusion du GIE en SA, la France était à la tête de 65% de la valeur du GIE par les installations industrielles et autre qui se situaient en France…

        Le gouvernement de l’époque, {Jospin (gouin)} Avait « généreusement » réparti les parts à 50/50 entre l’allemagne et la France…. lésant ainsi la France qui a perdu sa majorité et 15% des parts qu’elle aurait dû avoir…. une somme colossale …. tout ça au nom de l’idéologie, des fantasme de couple… et autres fadaises…. mais qui montre que l’intérêt de la France est bien mal défendu…!!!!

        J’espère que vous avez du bois pour l’hiver…
        Bien à vous…

    • Moddus dit :

      Airbus défend Airbus surtout. Après, ses usines produisant du matériel militaire sont essentiellement situé en Allemagne. Cela s’explique parfaitement puisque l’Allemagne utilise des Eurofighter, donc produit par Airbus, alors que la France utilise les Rafales de Dassault.
      Par contre, les usines d’assemblage finale pour les avions civiles sont tjrs à Toulouse, ainsi qu’une grosse partie des activités spatiale, et un peu de militaire.

      Dans le cadre du SCAF, ce sont donc essentiellement les ingénieurs et ouvriers allemands qui auront du boulot puisque les compétences militaires d’airbus sont la bas. D’où l’impression donné que Airbus défend surtout les intérêts allemand.

      L’autre partie militaire d’airbus est en Espagne (production des A330 MRTT et A400M il me semble). Comme c’est le troisième intervenant du SCAF, là encore on a l’impression que Airbus « joue contre la France », alors qu’ils ne font qu’utiliser les compétences qu’ils ont la ou elle sont.

      Enfin, comme ce blog est dédié à la chose militaire, évidemment quand on évoque Airbus ce sont surtout les usines allemandes et espagnoles qui sont misent en avant.

      Mais Airbus est très présent en France aussi, avec plusieurs dizaines de milliers d’emplois direct et indirect. On en parle juste moins ici.

    • Curieux dit :

      Je ne sais pas si vous lirez ma réponse, mais merci à tous d’avoir répondu à mes interrogations concernant airbus.
      Il y a encore des connaisseurs sur ce site c’est plaisant.

      • ScopeWizard dit :

        @Curieux

        Je vous en prie .

        Disons qu’ il y en a encore qui font l’ effort de bien répondre et de ne pas prendre celui qui ne sait pas ou peu , pour un con , par exemple en le prenant de très haut , et ce , sans autre raison que celle consistant à se la jouer….

        Ce qui se voit un peu trop souvent…

  5. Le Breton dit :

    Hormis la division franco-allemande, il se trouve en Allemagne des soldats allemands qui ont déjà vu un théâtre d’opération ou même un simple combat ?
    Faudrait commencer par là déjà.

    • Dolgan dit :

      Pourquoi inclure la division franco allemande ?

      Les allemands ont tiré sur des famas au mali. Ça compte ? Ils ont sans doute aussi eu des accrochages divers.

      L important pour les allemands c’est pas de faire des opex,c’est de rendre leur armée opexable . Ça exige des réformes structurelles et idéologiques profondes.

    • VIDAL dit :

      ils n’ont plus fait la guerre depuis 1945…..en fait ils veulent tout simplement êtres le fournisseur unique d’une armée européenne…..

  6. vrai_chasseur dit :

    A contrario une armée allemande dans son état actuel commençait à être un vrai sujet de préoccupation pour tous ses voisins et alliés, à commencer par la France, la Pologne et l’OTAN.
    L’infléchissement est donc nécessaire et salutaire, même si les difficultés vont être nombreuses.
    La première difficulté étant de ne pas penser qu’en terme de « matériels » pour bâtir une armée efficace.

    • Twisted dit :

      L’Allemagne a été le pillier européen de l’OTAN pendant toute la guerre froide et ça nous arrangeait bien.

      • lgbtqi+ dit :

        LE pilier, vielleicht nicht, aber UN pilier, oui. Et c’était très bien et ce sera très bien.

      • MERCATOR dit :

        @Twisted

        « L’Allemagne a été le pillier européen de l’OTAN pendant toute la guerre froide et ça nous arrangeait bien. »

        Pilier pourri,en mars 1968 par moins 15 degrés Celsius à Baumholder dans l’immense camp de manœuvre de RFA, j’ai côtoyé des soldats allemands équipés de chars Léopard I et US de chars Patton avant leur départ pour le Vietnam.
        Nous étions équipés d’AMX 30 et d’AMX 13 , eh bien les tankistes allemands appelés comme nous, n’étaient pas beaux à voir, coupes de cheveux « Beatles » ,mains dans les poches, levé à huit heures (SIC), bref une armée de traines savates .
        De toute façon, la doctrine de l’armée soviétique de l’époque ( nous avions en face l’armée tchécoslovaque), était d’employer l’arme nucléaire tactique dès le début.
        Les forces Allemandes et d’ailleurs aussi françaises auraient été balayées, les Tchèques se seraient arrêtés à la frontière française , c’était De Gaulle le Général en chef, et le connaissant depuis l’Algérie, la vie humaine n’ayant pas de valeur pour lui, il n’aurait pas hésité à employer. l’arme atomique et cela les Soviétiques s’en doutaient . .

        • Raspoutine dit :

          Votre couplet sur De Gaulle et « la valeur de la vie » au vu de la guerre d’Algérie laisse dubitatif ^^

      • Gaulois78 dit :

        @Twisted
        Le pilier de quoi, de comptoir ?
        J’étais à Berlin en 1978, c’était la guerre froide, point d’armée Teutonne sur place, que de l’importation étrangère…
        Française, Anglaise, Américaine et Russe…Pas un seul soldat chleuh dans la ville, verbotten…

        Même topo dans le reste du pays, enfin en RFA…La troupe tricolore représentée encore 46000 hommes en 1990…

        Une misère ce nombre de soldats Français en 1921 ils étaient 210.000 (oui, oui, ce chiffre est exacte)

        Sans la France et les alliés Berlin serait un lieu de vigiliature de la nomenklatura Russe, on devrait faire comme les Polonais, réclamer des dommages de guerre refusait par les Ricains…

        • Gaulois78 dit :

          Le même topo dans le reste du pays, signifie des bases, troupes alliées partout en RFA, sauf à Berlin, c’était verbotten…

        • Patrick, de Belgique dit :

          Vous parlez sans doute du secteur Ouest, parce qu’à l’Est, la Nationale Volksarmee y défilait au mépris du statut de Berlin. A ma connaissance, ce statut étant quadripartite, le gouvernement de Bonn (RFA) ne pouvait faire stationner des troupes à Berlin-Ouest; le gouvernement de Pankov (RDA) avait abusivement annexé de fait Berlin-Est avec la complicité de Moscou, en transformant en capitale de la RDA la partie occupée par l’armée soviétique, ce qui fut dénoncé par les Occidentaux.

    • Momo dit :

      L’élément clé dont Schloter (encore un nabot) ne parle jamais c’est l’humain.
      Essentiellement le soldat de base, qui est ce qui manque et manquera pour que la vision très ´grand reich’ se réalise.
      Sans parler des éléments moins nombreux mais pas moins importants au niveau technique pour opérer les armes et assurer la logistique.

      Cela ne s’achète pas sur étagère et les US se garderont de livrer la piétaille en plus des nukes. Ils sont aussi confrontés au problème mais sans comparaison avec nos ex-allemands (on peut dire ça, ok?)

  7. ONERESQUE dit :

    Il faut toujours se méfier de ces déclarations tonitruantes faites avec un élan bravache par la classe politique. Une rhétorique commune qui cherche à galvaniser son opinion publique prise par l’émotion du choc de l’invasion. S’en méfier d’autant qu’il y a « loin de la coupe aux lèvres » : la Bundeswehr était en fin 2021 dans un état calamiteux, 20% des matériels totalement opérationnels dans beaucoup de secteurs, dont les TIGRE, 270 LEOPARD 2 théoriques , en fait probablement moins de la moitié engageables et tutti quanti sur les TORNADO et EUROFIGHTERS……..Alors, les 100 milliards seront certainement insuffisants pour permettre de concrétiser ce rôle fantasmé pour les media outre-Rhin de « pierre angulaire (al QUAIDA en Arabe LOL……..) . Ce genre de « bombage de torse » va aussi buter sur une réalité économique cinglante : plus de 55% de l’industrie allemande repose sur l’utilisation massive de gaz ( fonderies, hauts-fourneaux, chauffage chaînes, presses…) et l’Allemagne sera à cause des hausses vertigineuses et restrictions en grosse récession dès 2023 ( – 3 à -5% ), même avec toutes les réserves de devises de toutes ces années sans déficits et à balance commerciale pétulante, cette bravade de SCHOLZ va buter contre des contingences budgétaires bien cruelles qui la raboteront d’une manière ou d’une autre……..

  8. Courmaceul dit :

    Non Mr Scholz, l’Allemagne ne sera pas la pierre angulaire de la défense européenne Depuis 20 ans vous avez fait fausse route envers la Russie par cupidité. Aujourd’hui encore, vous persistez à montrer que vous n’êtes en rien capable de revendiquer ce rôle.

    L’armée allemande, on verra son niveau qu’elle aura atteint en 2028. Non Mr Scholz, les 100 milliards ne sont qu’un acompte pour remettre à niveau votre armée, niveau dans le sens le plus général du terme.

    Je ne pense pas qu’il n’y aura que la France pour contrer cette ambition. Votre voisin polonais ne sera pas tendre avec vous.

    • LucienB dit :

      Nous ne combattrons pas cette ambition. Nos élites sont magnanimes ! Nous serons soumis. Après des années d’endoctrinement gauchiste, nous sommes maintenant bien formés pour être les vassaux des Allemands. Nous n’aurons rien et nous serons heureux. Les lâches se réjouissent toujours quand ils n’ont plus d’ambition. Vive l’Europe de la Défense !

    • Sorensen dit :

      « Votre voisin polonais ne sera pas tendre avec vous. C’est ce que l’Allemagne espère. De terribles erreurs sont si vites commises.

  9. Aramis dit :

    La France est marginalisée.

    • joe dit :

      Pas vraiment. La France reste une puissance nucléaire avec une armée conventionnelle qui certes n’a pas la profondeur souhaitable pour un conflit de haute intensité mais qui est la seule armée capable en EU. Ce qui n’enlève rien au courage des soldats des autres nations.
      L’Allemagne mettra des décennies, si elle continue son effort tout ce temps là. Son armée est pitoyable, injecter 100 milliards ne compensera même pas la décrépitude actuelle mais uniquement paiera des armes disponibles, utilisable s des maintenant. Donc dans 5 ans, son armée sera passée de pitoyable à un peu mieux que médiocre. Cette guerre en Ukraine va s’arrêter un jour et pas dans 5 ans vu les dégâts sur l’économie russe et son armée. Je ne pari pas sur la continuation de l’effort budgétaire Allemand au delà de quelques années. Oui il y aura quelques divisions de plus avec du matériels utilisables, des munitions en stock, très bien, mais guère plus.

  10. Manu34 dit :

    On souhaite bien du courage à ces messieurs d’Outre Rhin pour y parvenir. Ils ont plus d’argent que nous, c’est un fait. Après l’Allemagne ce n’est pas non plus 3x la France, il faut aussi raison garder, mais leurs excédents commerciaux d’une part, et leur PIB supérieur de 45% au notre d’autre part en font un pays plus riche que le notre. Mais malheureusement l’argent ne fait pas tout, et leur rôle de leader ce n’est donc ni pour demain ni pour après-demain. Et compte tenu de leur démographie, il va falloir qu’ils se secouent sérieusement avant de ne plus être le plus grand pays européen. Entre autres, nombreux, handicaps hors finances.
    Déjà, une fois le conflit ukrainien terminé, il va falloir conserver cet allant dans un pays où sortir de l’argent pour la défense sans que ça ne l’enrichisse posera à nouveau problème, bien plus qu’en France. Et c’est loin d’être gagné !
    Par ailleurs, les comparaison avec l’actuel pays le mieux doté en la matière dans la zone, la France, même s’ils parviennent à leurs fins ne seront jamais en leur faveur sur le plan nucléaire, et sur le plan naval non plus. 3x rien quoi…! Evidemment, pour aligner davantage de forces terrestres et aériennes, ils ont les moyens financiers de leurs ambitions; les moyens humains, techniques, et la volonté suivront peut-être. Mais tout ça semble bien présomptueux d’une part, et bien optimiste d’autre part. Bref, le temps le dira, on en est bien loin !

    • ZIZOU35 dit :

      malheureusement l’argent ….. heureusement ….si nous en sommes ou nous sommes nous ne pouvons que battre notre ù coulpe( hyperproductivité etc ) wait and see sans doute mais la tête dans le sable je ne sais pas où çà nous fait dériver ..

  11. lecoq dit :

    oui tout le monde en Europe doit se soumettre au reich … Il n’y a pas à discuter

    juste a savoir si nos dirigeants vont ouvrir les yeux ?

    ma fois c’est ca ou devenir le paillasson des boscos

    • Paddybus dit :

      Mais nos dirigeants ont les yeux totalement ouverts…. ils savent à qui ils sont inféodés, et ils savent que derrière le chef ricain, les teutons seront le sous chef qui ordonnancera la main mise sur l’ensemble de l’europe de l’ouest… et le barrage à la Russie, lisez « le grand échiquier » de Brzezinski…. tout est expliqué de ce qu’il faut faire pour couper l’europe de la Russie, afin d’empêcher que se créée un marché immense liant les ressources naturelles immenses de la Russie au savoirs faire et potentiel économique de l’europe….

      Merkel que je ne porte pas particulièrement dans mon coeur, a probablement essayé de contourné ce concept en créant des liens économique interdépendants avec la Russie…. et ce n’est que tardivement que les ricains ont réagit…
      Le contrôle de l’ukraine fait partie de ce plan de couper totalement les liens entre europe et Russie….!!!!!!

      Lisez ce bouquin et aussi « l’ami américain » de Eric Branca…. vous aurez des éléments pour comprendre ce qui se passe…
      Nos dirigeants ne sont en aucun cas fiables…. et c’est notre problème principal…. notre vassalisation….!!!!!!

    • fabouze dit :

      mais pourquoi revenez vous toujours à la WW2…. ??? Il est vraiment temps qu’une certaines génération post seconde guerre mondiale descende sous terre pour enfin passer à autre chose…. on est au XXI siecle pépé…
      L’histoire est un éternel recommencement… mais pas forcément avec les mêmes acteurs!!! Faut sortir de l’atavisme un peu…

  12. Jacques999 dit :

    Bien lire entre les lignes. Achetez allemands ou us, les allemands décident si vous l’utiliser, et fournissent du matériel sanitaire si vous êtes envahis.
    Sa position n’est pas compatible avec la doctrine de neutralité et non intervention.
    qui ferait confiance si vous y êtes envahis ?

  13. VascoCap dit :

    Avec une pierre angulaire de cette qualité, le bâtiment va s’écrouler..

  14. ScopeWizard dit :

    C’ est bien ça .

    Terminus la France !

    Exactement comme stipulé par le Traité d’ Aix-la-Chapelle , ce fameux traité qui ne sert tellement à rien qu’ on sait même plus pourquoi qu’ on l’ aurait signé ; la France va s’ effacer et « partager » ses jouets .

    Et ce , d’ autant plus facilement que nous sommes économiquement partis pour nous casser la figure….

    Mais ACHTUNG ! parce qu’ en Allemagne , ça ne va pas ben fort non-plus….

    Mais l’ un de nous deux va descendre plus que l’ autre , c’ est certain ; lequel remontera alors le plus vite ?

    That is THE question , my Dears…

    • Auguste dit :

      Vous vous souvenez de ceux qui, ici,fustigeaient ou se moquaient des Allemands à cause de la faiblesse de leur armée et de ceux qui disaient « achtung ».Nous y voilà et ils vont voir, les adeptes de l’autopersuasion et de la Méthode Coué.Les Allemands seront à terme la première puissance militaire du continent et la première puissance économique,qu’ils sont déjà.Et les pays européens qui vont s’agglomérer à cette puissance, en feront une alliance autrement plus concrète et solide que le mythique « couple franco-allemand » à qui nous sommes les seuls à croire.(Méthode Coué »).Va falloir ramer maintenant,pour ne pas se trouver isolés.

      • ScopeWizard dit :

        @Auguste

        Oui , je m’ en souviens très-bien .

        C’est bien ce que je pense aussi .

        Les 100 milliards sont un signal très fort .
        Dans un premier temps ils ne suffiront pas , et d’ autant moins que l’ Allemagne va entrer en récession .

        Par contre , c’ est ce qui va suivre toute cette crise qui va être très intéressant à observer car il y a fort à parier que ces 100 milliards auront permis de commencer à redresser la barre , et que cet effort se poursuivra jusqu’ à ce que toute l’ armée Allemande soit à nouveau sur de bons rails avant brusque coup de collier pour progressive mais constante et méthodique montée en puissance avec possible « récupération » d’ une partie de l’ arsenal de la France qui de son côté est bien partie pour dans les dix ans avoir cessé d’ exister .

        Economiquent , bien que dans un contexte situationnel pouvant par certains côtés sembler inextricable nous avons de solides atouts mais nous en avons perdu et en perdrons d’ autres .

        Politiquement , mais il en va à peu près de même partout en Europe , ne serait-ce que d’ un point de vue de la compétence aux manettes qu’ il nous reste , c’ est une catastrophe .

        Diplomatiquement , nous sommes en très nette perte de vitesse , ce qui est en partie « accéléré » .

        Du point de vue de l’ Education et de ce que seront les élites de demain , la situation est des plus alarmantes en plus d’ une déculturation-acculturation .

        Sociologiquement , sociétalement , comme démographiquement , les signaux sont au rouge vif .

        Santé ou Justice sont dans choux et bouffées d’ idéologie .

        « Va falloir ramer maintenant,pour ne pas se trouver isolés. »

        Oui , à condition qu’ il y ait encore un fond suffisant d’ eau…. 😉

        Prenez soin de vous !

        • Auguste dit :

          « Après des années d’analyses erronées, sur le fait que le pays serait entouré d’amis,l’Allemagne doit devenir la force armée la mieux équipée d’Europe ».(Olaf Scholz,vendredi).
          « L’Allemagne ambitionne de bâtir un « bouclier » antiaérien (avions,missiles,satellites) aux couleurs européennes,mais dans le cadre OTAN.Sont en principe associés au programme,Pologne,Pays-Bas,Tchéquie…etc.N’ont pas été invités à participer à l’aventure: France,Italie,Belgique,Espagne. » (Canard)
          On n’en dira pas plus.

    • MLTAB dit :

      Ce serait mieux en français ! POURQUOI QUE…!!!

      • ScopeWizard dit :

        @MLTAB

        Oh yes , indeed….

        Qu’ est-ce que je voulais dire…vous connaissez Chapi Chapo ?

        Ben , je n’ ai pas encore réussi à dépasser ce niveau , c’ est vous dire….

      • Paddybus dit :

        Ben non… il a écrit pourquoi con….. ha, non, j’ai mal lu…. c’est pas tout à fait ça…!!!! ;0))))))))))

  15. Chris dit :

    Bof bof bof… celui qui oublie l’histoire est condamné à la revivre. Allemagne forte face à la Russie? Dans les années 1930 ca semblait chouette aussi…les beaux discours gentils et rassurants, idem et à foison, et on a vu la suite…. L’ Allemagne a toujours un esprit hégémonique, financier et industriel maintenant, et demain? Gouverner c’est prévoir, et dans 30 ans? et dans 50 ans?…. les politiques et les intentions changent, la force armée restera. Elle n’a pas l’arme nucléaire, mais ça n’est pas tout. Une Allemagne qui a sa place dans l’UE et l’OTAN, OK, une Allemagne première puissance militaire dans l’UE, non… Ils promettent bien sûr d’être « toujours gentils » , mais on n’avait pas dit que le temps de la naïveté était terminé? Une Allemagne avec des moyens militaires moyens c’est assez au sein des autres nations UE pour faire face à la Russie, il ne faut pas faire renaître le militarisme allemand, cela a déjà mené la monde à sa perte, inutile de repasser les plats.

  16. Fidel Gastro dit :

    Après la réunification, l’allemagne a été infiltré par l’Est, depuis ils jouent un double jeu avec les russkofs comme les turcs.

    • Paddybus dit :

      Je ne pense pas… lisez ce que j’ai écrit à @ Lecoq… je pense être plus proche de la réalité… même si l’erreur est humaine…!!! ;0)))

  17. NRJ dit :

    Tiens on va voir à quel point nous français sommes hypocrites. On est ceux qui poussaient pour une Euroep de la Défense, mais bien sûr il fallait que ce soit nous qui en tirions les ficelles. Là si c’est les allemands, je sais pas pourquoi, mais je crois qu’on ne sera peut-être pas d’accord.

    • Lerespect dit :

      Gardez vos réflexions à deux sous, europe de la défense en achetant US c’est pas la même chose mais vous le savez mais préférez un avis provoquant.

      • NRJ dit :

        @Lerespect
        A part pour vous il n’y a rien de contradictoire entre faire une Europe de la Défense (terme créé pour être suffisamment vague pour que chacun puisse y voir sa propre conception) et acheter américain.

        • ScopeWizard dit :

          @NRJ

          Non ; @Lerespect est logique et a donc parfaitement raison .

          Vous le faites tout exprès pour faire le couillon ou quoi ?

          Votre Europe de la Défense , vous la voulez indépendante ou à la remorque des Américains ?

          Et dans ce second cas , à quoi bon en faire une ; puisque nous avons déjà l’ OTAN .

          Quoi qu’ il en soit , si vous achetez US elle ne sera jamais indépendante ou souveraine .

          L’ arme nucléaire , ITAR , l’ extraterritorialité des Droits que NOUS avons laissé se mettre en place , vous en faites quoi ?

          Bref !

          • NRJ dit :

            @Scope
            « Votre Europe de la Défense , vous la voulez indépendante ou à la remorque des Américains ? ». Ce n’est pas une question de ce que je veux moi personnellement. Mon opinion n’a pas de rôle ici.

            « Et dans ce second cas , à quoi bon en faire une ; puisque nous avons déjà l’ OTAN . ». Lisez l’article et les proportions du cher Mr Scholz.

            « Quoi qu’ il en soit , si vous achetez US elle ne sera jamais indépendante ou souveraine . ». Les américains achètent des matériels européens à l’occasion, ils n’en restent pas moins indépendants et souverains.

            « L’ arme nucléaire , ITAR , l’ extraterritorialité des Droits que NOUS avons laissé se mettre en place , vous en faites quoi ? ». Quel rapport ? Ca vous dit pas de rester dans le sujet plutôt que de parler de trucs qui n’ont rien à voir pour rien prouver ? Là on parle de l’Europe de la Défense. On parle pas d’ITAR. Ca n’a pas de rapport.

          • ScopeWizard dit :

            @NRJ

            « Ce n’est pas une question de ce que je veux moi personnellement. Mon opinion n’a pas de rôle ici. »

            Ah bon ?

            Vous n’ êtes donc pas un « citoyen » ?

            Ben , certains le sont .

            « Lisez l’article et les proportions du cher Mr Scholz. »

            Scholz étant globalement un dirigeant nul à chier , il ne m’ intéresse guère…
            D’ autant qu’ il ne fait qu’ enfoncer des portes ouvertes , enfiler les perles les unes après les autres , aligner les truismes , bref très joli baratin .

            « Les américains achètent des matériels européens à l’occasion, ils n’en restent pas moins indépendants et souverains. »

            Ah oui , et lesquels ?

            Des trucs d’ une importance hautement stratégique avec des Européens qui a tout instant ont pouvoir de contrôler et de fermer les robinets ?

            Z’ êtes bien sûr que lorsqu’ il s’ agit de fournir de l’ armement , Europe et USA jouent dans la même cour au point qu’ on puisse les comparer ?

            Je ne sais pas , j’ ai comme un doute…

            Et puis les Américains , ils ne mettent pas en pratique un bidule qu’ on appelle Protectionnisme quand ça leur chante ?
            Tandis que NOUS sommes ouverts aux quatre vents ?

            Et c’ est donc kif-kif bourricot tout ça ?

            Je ne sais pas , j’ ai encore comme un doute….

            C’ est pas beau hein , de douter ?

            Et non , il faut pas .

            « Quel rapport ? »

            Même pas sexuel , dites-donc .

            « Ca vous dit pas de rester dans le sujet plutôt que de parler de trucs qui n’ont rien à voir pour rien prouver ? »

            Ah parce qu’ il s’ agissait de « prouver » ?

            Prouver quoi , ce qu’ à part toi , tout le monde sait déjà ?

            Et puis , qui es-tu pour décréter que l’ on est , ou que l’ on n’ est pas , dans le sujet ?

            Voyez , moi aussi je puis être désagréable ; ce n’ est point ce qu’ il y a de plus compliqué à réussir…

            Alors , qu’ est-ce que je fais ? Je continue dans la Grâce ?

            « Là on parle de l’Europe de la Défense. On parle pas d’ITAR. Ca n’a pas de rapport. »

            Ah bon ?

            ITAR c’ est tout de même International Traffic in Arms Regulations .

            C’ est donc une règlementation qui assure au gouvernement fédéral américain de pouvoir contrôler les armes de guerre que les USA exportent , notamment via ce que le Département d’État en fera et comment il l’ interprètera , avec un seul but en ligne de mire , celui de garantir la sécurité des Etats-Unis d’ Amérique comme de favoriser les objectifs de sa politique étrangère .

            C’ est-à-dire que de l’ entourage , leurs alliés par exemple , ils n’ en ont strictement rien à foutre ; cette préoccupation leur étant très secondaire…

            Mais vous , vous pensez et même affirmez que ça n’ a pas de rapport….

            Bon Bon .

            D’ autres pensent autrement ; faut pas leur en vouloir s’ ils sont un peu beaucoup trop cons…

            Faut de tout pour faire un monde , pas vrai ?

          • NRJ dit :

            @Scope
            « Vous n’ êtes donc pas un « citoyen » ? » Bien sûr que si. Je ne suis justement qu’un citoyen. Ce n’est pas moi qui décide de la forme que doit prendre ce concept vague qu’est l’Europe de la Défense.

            « Scholz étant globalement un dirigeant nul à chier , il ne m’ intéresse guère… ».
            Pourtant c’est lui qui propose d’être leader d’une Europe de la Défense. Donc s’intéresser à son modèle d’Europe de la Défense serait intéressant avant de juger.
            Et je voulais dire « propositions », pas « proportions » (dont on se moque éperdument, je pense qu’on sera d’accord là-dessus).

            « Ah oui , et lesquels ? » Le naval Strike Missile, le HK416, ou le casque des pilotes de Chinook et UH60 par exemple.

            « Des trucs d’ une importance hautement stratégique avec des Européens qui a tout instant ont pouvoir de contrôler et de fermer les robinets ? » Je ne sais pas de quels robinets vous parlez. Il y a des armes qu’ils achètent qui ont plus ou moins d’importance, c’est tout.

            « Z’ êtes bien sûr que lorsqu’ il s’ agit de fournir de l’ armement , Europe et USA jouent dans la même cour au point qu’ on puisse les comparer ? ». Il s’agit d’une question de principe. Les américains achètent ailleurs s’ils ont du meilleur matériel à l’international, et les européens font pareil.

            « Ah parce qu’ il s’ agissait de « prouver » ? ». Prouver un point oui. Maintenant si vous avez fait un commentaire qui ne sert à rien simplement comme si vous aviez annoncé que les chats avait 4 pattes, alors faut le dire.

            « Mais vous , vous pensez et même affirmez que ça n’ a pas de rapport…. » Ca n’a pas de rapport avec l’achat de matériel américain, non. ITAR, c’est la présence de composants américains dans des armements autres qu’américains. Ca veut dire qu’on peut avoir une arme fabriquée en Europe, mais avec des composants américains. Ce n’est pas un achat d’armements américains par un Etat européen.

          • ScopeWizard dit :

            @NRJ

            « Bien sûr que si. Je ne suis justement qu’un citoyen. Ce n’est pas moi qui décide de la forme que doit prendre ce concept vague qu’est l’Europe de la Défense. »

            Ah oui ? ben va vite falloir réviser ce qu’ est un citoyen car visiblement vous avez perdu le fil .

            Désolé mais cette attitude est celle d’ un consommateur , et même d’ un con-sot-mateur , elle n’ a rien à voir avec celle d’ un citoyen .

            « Pourtant c’est lui qui propose d’être leader d’une Europe de la Défense. Donc s’intéresser à son modèle d’Europe de la Défense serait intéressant avant de juger. »

            J’ en ai rien à foutre , son « modèle » ne me convient pas ; je répète donc : pas con sot mateur , citoyen .

            « Et je voulais dire « propositions », pas « proportions » (dont on se moque éperdument, je pense qu’on sera d’accord là-dessus). »

            Figurez-vous que j’ avais aussitôt rétabli ; je ne suis pas comme vous @NRJ , je ne fais pas de point fixe sur des conneries pareilles .

            « Le naval Strike Missile, le HK416, ou le casque des pilotes de Chinook et UH60 par exemple. »

            Autrement-dit , rien de vital ou qu’ ils ne pourraient produire eux-mêmes et ce dans des délais et coûts maîtrisés , c’ est bien ce que je pensais .

            L’ enjeu étant de laisser des miettes aux « partenaires » afin de toujours faire illusion et persuader d’ un OTAN bienveillant où chacun peut trouver quelque intérêt tandis que ce sont les USA qui font joujou avec eux et les amènent à faire tout et n’ importe quoi , ce que notre caste dirigeante stupide , arrogante , incompétente , abrutie d’ idéologie , facilite aisément .

            Une sorte de jeu de dupes sous forme d’ échanges de « bons procédés » , en somme .

            « Je ne sais pas de quels robinets vous parlez. »

            Ah vous ne savez pas de quels robinets il serait question ?

            Ben vous ne savez pas grand-chose alors….

            Dans ce cas , mettez plutôt ce qui vous sert de matière grise sur « ON » , sait-on jamais ?
            Surtout que c’ est quelque chose de tellement évident , et je pense même que nous en avons plus d’ une fois parlé .

            « Il y a des armes qu’ils achètent qui ont plus ou moins d’importance, c’est tout. »

            Quand vous achetez quelque chose , c’ est à vous , non ?

            Ben achetez de l’ armement de guerre US , et cette simple règle pourtant de base , ne s’ applique plus autant .

            C’ est ça qui est marrant .

            Il est donc moins question d’ « importance » que de « provenance » .

            « Il s’agit d’une question de principe. Les américains achètent ailleurs s’ils ont du meilleur matériel à l’international, »

            Ah non , ça c’ est ce qu’ ils font croire ; les trois-quarts des fois ça n’ a rien à voir avec une histoire de « qualité » , plutôt de disponibilité , éventuellement de prix , mais surtout de « bons procédés »

            « et les européens font pareil. »

            Voilà ; c’ est là où à chaque fois les Zeuropéens se font bien niquer .
            Mais ils sont tout contents que ça leur arrive , alors nous n’ allons surtout pas les plaindre .

            Par exemple , rappelez-nous donc la chose…

            Les avions d’ alerte avancée contrôle et commandement AWACS Sentry E-3 mis en œuvre par l’ USAF et autres E-2 Hawkeye déployés par l’ US NAVY , ça fait combien d’ années que les USA en produisent en série et en exportent ?

            Respectivement depuis 1977 et 1964 !

            Et depuis quand sont entrés en service les EC-121 Warning Star USAF auxquels les E-3 vont succéder ??

            Depuis le milieu des années 1950 ; la veille d’ HIER quoi !!

            Et donc , à vous suivre , depuis au moins un minimum de 40 ans , les Zeuropéens , ces sur-doués de la connerie devenant de plus en plus des paillassons WELCOME USA , n’ ont JAMAIS été foutus de pondre un équivalent ???

            « Prouver un point oui. Maintenant si vous avez fait un commentaire qui ne sert à rien simplement comme si vous aviez annoncé que les chats avait 4 pattes, alors faut le dire. »

            MAIS PROUVER QUOI ???

            Je n’ ai rien à vous prouver ; vous savez ou vous ne savez pas , vous jouez au con , là ??

            Combien de fois l’ Europe s’ est faite baiser à cause d’ ITAR ?

            Vous avez déjà oublié ? Et c’ est donc à moi qu’ il reviendrait de « prouver » ce que tout le monde sait depuis des années ???

            NRJ soit vous êtes de très mauvaise foi , et ça ne vous servira pas , bien au contraire , soit c’ est pire .

            « Ca n’a pas de rapport avec l’achat de matériel américain, non. »

            NoooÔooon , bien-sûr que non ; sauf que dès que vous achetez de l’ armement de guerre US le rapport avec ITAR est direct ; DI RECT .

            « ITAR, c’est la présence de composants américains dans des armements autres qu’américains. »

            NON !!

            NON NON NON et NON !!!

            Une fois de plus , vous parlez d’ un sujet que vous NE connaissez PAS , que vous NE maîtrisez PAS .

            ITAR c’ est pas ça .

            Je vous l’ ai pourtant expliqué , certes sommairement , mais pas plus loin que sur ce fil….
            Avez-vous lu ce qui était écrit ?

            « ‘Ca veut dire qu’on peut avoir une arme fabriquée en Europe, mais avec des composants américains. »

            C’ est là effectivement UNE des possibilités permettant à ITAR de s’ appliquer , mais ce n’ est pas ITAR .

            « Ce n’est pas un achat d’armements américains par un Etat européen. »

            Mais vous êtes complètement idiot , ou quoi ???

            Essayez de comprendre ; dès que toi acheter de l’ armement de guerre de fabrication comme de conception US , alors ton achat soumis aux règles ITAR .

            ITAR ce sont des RÈGLES , pas des « composants » .

            Seulement , lorsque les US conçoivent et fabriquent des armements de guerre , je sais c’ est là un truc très con , mais il se trouve alors que lesdits zarmements sont construits avec des composants Américains….donc soumis aux règles ITAR si exportés….

            Qui l’ eut cru ??

            Par conséquent , comme ce sont de bons gros malins qui jouent à fond la carte du Protectionnisme quand ça les arrange tandis qu’ en face ils ont une ribambelle de cons aux sphincters grand-ouverts , par extension et sans jeu de mots , même si un armement n’ est pas d’ origine US mais fonctionne grâce à un certain nombre de composants qui EUX sont bel et bien d’ origine US répondant à telles normes permettant de les classer en catégories , alors du fait de l’ extraterritorialité du DROIT US comme de l’ importance de l’ accès à leurs gigantesques marchés dont la moindre perspective de privation est cause de tant de dilatations sphinctériennes , ces filous d’ Amerloques se permettent de faire appliquer ITAR .

            Et NOUS , on se laisse faire….

            Sans parler du fait qu’ une fois destinés à l’ export certains armements seront vérolés ou virusés , donc pourront être rendus inutilisables si nous faire mauvaise tête mauvais esprit , et pas vouloir suivre les règles ITAR….

            C’ est toujours à Scope de « prouver » ?

            Bref , arrêtez de gober tout et n’ importe quoi n’ importe comment , ça vous évitera de sortir autant de conneries dignes d’ une rédaction de pseudo-journaleux BFM ou LCI .

            Ce qui devient d’ autant plus insupportable que vous vous permettez de vous montrer agressif et méprisant .

            Or , il se trouve que j’ ai de la mémoire et que je n’ ai donc rien oublié de vos gentillesses de l’ autre jour….

    • ScopeWizard dit :

      @NRJ

      Vous avez copié sur tschok ?

      Combien existe t-il de possibles conceptions d’ une « Europe de la Défense » s’ articulant autour d’ un arsenal nucléaire indépendant ?

      Combien ?

      2 , 3 , 6 , 10 , 27 , 52.5 ?

      • tschok dit :

        NRJ ne m’a pas copié. Pour ma part je parlerais plus volontiers d’une forme de schizophrénie du discours souverainiste, plutôt que d’hypocrisie.

        Peut-être que le mot « clivage » serait même plus approprié, d’ailleurs.

        Les souverainistes conspuent l’Europe de la défense, mais reprochent aux Allemands ou aux Polonais de ne pas se conformer à la logique qu’elle implique.

        Quand je leur fais remarquer que la France achète elle-aussi des équipements américains, ils me répondent aussitôt que nous, on a de bonnes raisons de le faire. Evidemment.

        Quand les autres le font, ils trahissent l’idéal européen, qu’il haïssent viscéralement par ailleurs, mais quand nous on le fait, c’est très bien. Et naturellement, nous ne sommes pas des vassaux des Amerloques, contrairement à ces pouilleux de Boches et de Polacks.

        Mais, je crois que l’adjectif le plus approprié pour décrire ce type de discours, c’est simplement le mot « stupide », car à chaque fois qu’un pays européen annonce qu’il va se fournir auprès des Etats-Unis, cela provoque en eux une forme de stupeur scandalisée, qui se renouvèle à chaque annonce avec la régularité d’un coucou suisse, ce qui montre la profondeur du gouffre abyssal qui sépare l’idée qu’ils se font du monde de ce qu’il est réellement.

        Comme vous le voyez, je ne fais pas appel à des concepts psychologiques très sophistiqués. A ma décharge, il convient néanmoins de constater que le discours souverainiste ne se caractérise pas par sa grande subtilité ou par la complexité de la pensée qu’il véhicule.

        On est bêtement dans le domaine du TPMG (tout pour ma gueule). Trois cents mots de vocabulaire suffisent amplement à en faire le tour et à en explorer toute la profondeur.

        Donc, oui, stupide, je crois que c’est le mot qui convient le mieux.

        Vous voyez: NRJ et moi, nous ne nous sommes pas copiés. Lui vous croit seulement hypocrite.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          Qu’ est-ce que vous pouvez bien tomber , vous !

          À point !

          Eh bien , écoutez , c’ est parfait…

          Alors , nous avions donc ceci en suspens….

          PARTIE I

          Du très très grand n’ importe quoi….

          Soit vous ne comprenez rien , soit vous nous prenez pour des gens bons mais franchement très très très cons….

          « Bon, ok, il y a cette histoire de position de monopole américain. »

          Un éclair de lucidité ; au moins aurons-nous droit à ceci…

          « Mais la question, c’était pas ça. C’était: comment des souverainistes acharnés peuvent-ils légitimement donner des leçons de construction européenne à l’Allemagne? »

          Ah , donc la question c’ était pas celle-là , n’ empêche que c’ est l’ exemple que lesieur tournetschok avait choisi….

          « On ne peut pas constamment se réfugier derrière l’excuse du monopole américain. »

          Personne se « réfugie » , de même que personne n’ est « souverainiste acharné » ; les gens constatent et dénoncent ce qui ne leur paraît pas normal , et il se trouve qu’ il y n a qui aimeraient mieux être maîtres chez-eux ; c’ est tout .

          « Soit dit en passant, il y a certes monopole US sur les catapultes et autres équipement, mais aussi sur les avions furtifs de dernière génération, comme le F35, les hélicos lourds, etc. Aucun pays européen n’en fabrique. »

          Vous pouvez rajouter les GAFAM et pendant longtemps le GPS….

          « Même les hélicos antichar… Le plus disponible aujourd’hui reste l’Apache américain, finalement. »

          Evidemment , puisque de 427 entre France et RFA respectivement Tigre et Gerfaut , les prévisions de commandes pour lesquelles le programme était lancé se sont réduites à peau de chagrin , du tiers pour cause de « dividendes de la paix » , ce qui a tout plombé en plus d’ un Eurocopter bouffé par l’ ogre AIRBUS nul d’ autant qu’ inexpérimenté en matos volant militaire .

          « Elle a le dos large l’excuse du monopole: on l’utilise dans le sens qui nous convient. Nous quand on achète aux Amerloques, c’est parce qu’il y a monopole, mais quand les Allemands achète du F35 il n’y en a pas. Les fourbes! »

          Mais vous ne savez plus quelle époustouflante connerie sortir ou quoi ???

          Les Allemands ne pouvaient-ils acheter autre chose que du F-35 ? un avion qui ne marche pas et n’ est même pas au point quand il y avait moyen de s’ équiper en Rafale , Typhoon , ou Gripen qui EUX fonctionnent et sont Européens ( enfin , surtout le Rafale ) donc contribuent au maintien d’ un précieux savoir-faire garant d’ indépendance dans un secteur aussi hautement stratégique que celui de la conception-fabrication d’ avions de combat à hautes performances ?

          Primo , que fout le F-35 en Europe tandis que les Yankees protègent leur marché ? Il est où l’ équilibre , là ?

          En somme , les uns ont droit à sodomiser qui ils veulent , spécialement l’ Europe , les autres n’ ont même pas droit à effleurer sa majesté ?

          Deuxio , expliquez donc comment ceux de Berlin peuvent en plus oser revendiquer de bosser sur le NGF-SCAF dont pour tout arranger ils essaient de s’ emparer ?

          « Il y a un industriel qui produit un équivalent du F35 en Europe, là tout de suite? Et en matière de PATMAR? On a un truc qui vole? Hélicos lourds? Antichar? »

          Quel F-35 ? le A OUI , le C OUI AUSSI , le B NON PAS ENCORE .

          PATMAR ? Et quid de l’ Atlantique 3 , quid de la version modernisée des NIMROD ? Il s’ est passé quoi , là ? Et quid de ce que nous devions réaliser avec vos chers zamis Teutons ?

          Hélicos lourds ? Que branle ton cher AIRBUS ? il y a pourtant un marché , alors ?

          Antichar ? déjà répondu .

          « Oui, je sais, on a des projets, plein de projets mirobolants. Mais le général allemand a raison, des trucs disponibles, là tout de suite, on n’en a pas bézef. »

          Et bien-sûr , il y a urgence ; n’ est-ce pas ?

          • tschok dit :

            @ Scope,

            C’est confus. Je vais essayer de rester cohérent: puisque je vous fais le plaisir de vous lire, je vais m’abstenir de vous faire l’offense de vous répondre et me transporter vers la seconde partie de vos cogitations.

            Comme elles seront sans doute encore plus vides que dans la première, je pense pouvoir bénéficier paresseusement d’un appel d’air.

            Suspens…

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            « C’est confus. »

            Cé fé espré rien que pour toa .

            « Je vais essayer de rester cohérent: »

            « Essayer » est bien le verbe qui convient….surtout avec l’ adjectif « cohérent » et le tout associé à votre lumineuse et supérieure intellectuelle pensée tschokiste…

            « puisque je vous fais le plaisir de vous lire, »

            Ah non , à moa vous ne faites aucun plaisir , on peut même dire que je m’ en bats les couilles ; à vous peut-être…

            « je vais m’abstenir de vous faire l’offense de vous répondre et me transporter vers la seconde partie de vos cogitations. »

            Voilà , fais donc ça , c’ est parfait .

            « Comme elles seront sans doute encore plus vides que dans la première, je pense pouvoir bénéficier paresseusement d’un appel d’air. »

            Pardi !

            Et HOP ! le tschok s’ échappe….

            Eh ben , perso ça me va très-bien .

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          PARTIE II

          Ah oui , puis il y avait ça aussi….

          « Mouais m’enfin dites, les gars, il n’est quand même pas difficile de comprendre qu’on ne peut pas refuser l’Europe de la défense d’un côté, et vouloir que les Allemands nous achètent des armements, au nom de cette Europe de la défense, de l’autre côté. »

          Vous n’ avez rien compris ?

          Ou c’ est tout exprès pour faire bisquer ? Hein , vilain vilain grigou….

          Pour l’ Europe , il n’ y a que trois « Europe de la Défense » possibles ou du moins envisageables , trois conceptions de la chose , car il n’ y a plus que trois armées qui équipées en nucléaire INDÉPENDANT pourraient assurer une protection de nature « classique » ET « nucléaire » .

          Une seule pour l’ UE : la France .

          La Russie .

          Les USA .

          Sortis de ces trois , il n’ y a RIEN .

          La RUSSIE , d’ entrée il ne saurait être question ; de plus elle est Eurasiatique .

          Par conséquent , SEULE LA FRANCE AU SEIN DE L’UE , permettrait d’ articuler cette Europe de la Défense .

          Mais via l’ OTAN à la fois si familier et si confortable , LES AUTRES NE JURENT QUE PAR LES USA , donc EXIT la conception du truc à la Française autour de la France .

          Ce qui aurait pu marcher et servir de locomotive , ou au moins d’ inspiration , aurait été ce que laissaient augurer les Accords de Lancaster House excepté que quid de l’ « indépendance » du nucléaire Anglais ?

          « Si on veut défendre le principe selon lequel chaque Etat définit sa politique de défense souverainement, alors on ne peut pas se scandaliser de ce que fait l’Allemagne, parce que c’est exactement sa ligne de conduite. »

          Parce qu’ en étant cul et chemise avec les USA qui par le biais des marchés export , notamment automobile , la tiennent par les ovaires , il vous semble que l’ Allemagne a ceci de « souveraine » ?
          Que dalle ; elle est dans la main de l’ Amérique à laquelle du reste elle doit tellement de son redressement depuis 1945….
          Ce dont elle lui est si reconnaissante….

          « Je ne vous dis pas que l’Allemagne est gentille ou sympa. »

          Ce dont d’ ailleurs on se fout à peu près complètement .

          « Je vous dis simplement qu’on ne peut pas l’attaquer là-dessus. Surtout les souverainistes de ce blog. »

          Erreur : « surtout » souverainistes ou non , on peut parfaitement l’ attaquer là-dessus ; c’ est même ELLE qui a tout fait pour empêcher que puisse se développer une équivalence concurrentielle made in Europa aux GAFAM qui sont aujourd’ hui si puissants contribuant de la sorte à une double hégémonie Etatsunienne qui grâce à des Ursula Von Der Lahaine et ses décisions sur l’ Ukraine , se renforce encore de plusieurs crans ; comme par hasard….

          Navré tschoky , mais vos pseudos-arguments soit-disant tellement plus vertueux que tous ces salauds de « souverainistes » , ne tiennent pas ; ils ne résistent même pas à une sommaire analyse , va donc falloir trouver mieux….

          Pourquoi ne pas revenir à l’ insulte , l’ invective , la calomnie , l’ insinuation , le procès en intention , le réquisitoire , le verdict , la sentence….

          Bref , cracher à chaque fois votre venin…

          Pourtant , vous excellez là-dedans ; alors ?

          Qu’ est-ce qu’ il y a , vous avez peur ?

          Vous cherchez à vous faire oublier ?

          Ça ne marche plus votre truc ; ou quoi ?

          • tschok dit :

            Alors, là, je dirais que vous commencez à comprendre les choses progressivement, mais que ça se présente encore dans le désordre et le chaos.

            Vous savez que vous avez une qualité, Scope: vous comprenez tout.

            Mais un énorme défaut: de traviole.

            Vous faites partie de ces gens qui comprennent tout, mais de traviole. Donc en définitive qui ne comprennent rien.

            On vous l’a souvent dit.

            Vous avez toutes les pièces du puzzle sous le pif, mais au lieu de reproduire fidèlement l’image du château de Louis II de Bavière, avec méthode et sérieux, telle qu’elle est imprimée sur la boite du puzzle de Ravensburger , vous reproduisez une sorte d’image de Disneyland complotiste, bordélique et furieuse.

            Vous voyez ce que je veux vous dire?

            On vous file un truc construit et ordonné et on se retrouve avec une chambre d’ado.

            Alors, tout cela est charmant, sauf que vous n’êtes plus un ado. Vous commencez à vieillir, comme nous tous, à devenir obtus, réac, raciste, aigre, renfrogné, psychorigide, etc. Tout ce qui nous menace tous.

            Et votre désordre devient inquiétant, infructueux et même frustrant, d’abord pour vous.

            La situation géopolitique en Europe n’est pas très difficile à comprendre. Ce sont des rapports de force, à la base.

            C’est de la mécanique. Ou de l’électricité. Vous avez déjà bossé sur un tableau électrique? Faut pas s’énerver. Faut travailler lentement, être méticuleux et précis, appliquer scrupuleusement des principes, des codes et des règles. Des normes.

            Il faut accepter d’appliquer des règles pour respecter des normes, afin d’obtenir un résultat: un beau tableau électrique qui ne va pas déclencher d’incendie et distribuer le courant dans les ramification du réseau, en sécurité pour les biens et les personnes.

            Bon, ce que je vous dis va vous sembler abstrait et relever du non-sens. Mais je n’ai rien d’autre à vous dire. Vous avez compris tout ce qu’il y a à comprendre. Mais… de traviole. Je n’ai rien à vous apprendre ou à discuter avec vous, c’est inutile.

            Ce qui doit être sur la table y est. Maintenant, il faut l’organiser pour lui donner du sens.

            Oubliez-moi et réinterrogez ce que vous dites pour lui donner du sens. Pas le sens chaotique que vous voulez donner à tout ce que vous pensez, mais le sens que vous avez compris au tout début, puisque vous comprenez tout, en fait.

            Et ne vous mettez pas martel en tête pour les insultes, vous et moi on y survivra. Et ça n’empêchera pas la Terre de tourner.

          • ScopeWizard dit :

            @toschk

            « Alors là…..bla bla bla…..chaos »

            Rien à cirer .

            « Vous savez…..

            …..Mais un énorme défaut: de traviole. »

            Venant de toi , strictement rien à branler .

            « Vous……..rien. »

            Oui , vous pouvez répéter et insister , ça ne changera rien ; venant de vous je n’ en ai rien à foutre .

            « On vous l’a souvent dit. »

            Non , ne te trompe pas gros naze , TOI tu l’ as souvent dit ; pas « ON  » .

            « Vous avez……et furieuse. »

            Y a t-il OUI ou NON un argument autre qu’ une attaque personnelle à faire valoir ????
            C’ est pas pour dire , mais c’ est LOOOOOOOOOOOOONG !!!!!

            « Vous voyez ce que je veux vous dire? »

            Peu importe ; pour l’ instant tu n’ as rien à dire que du baratin inter-minaaaaaaaaaaable !!

            « On vous file un truc…..une chambre d’ado. »

            Oui voilà ça doit être ça , on lui dira .

            « Alors, tout cela est charmant….etc. Tout ce qui nous menace tous. »

            Pffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

            Misère que c’ est long………………………

            « Et votre……………..pour vous. »

            Oui , très-bien , ça aussi on lui dira .

            « La situation géopolitique en Europe n’est pas très difficile à comprendre. Ce sont des rapports de force, à la base. »

            AAAALLÉLUIIIIIIIIIIIIA ! mes frères !!

            Brothers ans sisters , enfin un argument ???

            Oui , à la base ce sont effectivement des rapports de force…..la suite ?

            « C’est de la…………..normes. »

            Bon , ben non , fausse joie ; c’ est pas pour tout de suite….

            « Il faut accepter……en sécurité pour les biens et les personnes. »

            Eh bé bon sang…..qu’ il est long ce chemin , qu’ il est loooong……

            « Bon, ce que je vous dis va vous sembler abstrait et relever du non-sens…….Mais Je n’ai rien à vous apprendre ou à discuter avec vous, c’est inutile. »

            AAAAAAH ! je comprends tout…..

            C’ était un gag !

            Il faisait mu-muse avec l’ absurde le bougre…..

            Et donc les choses sérieuses vont enfin pouvoir commencer….

            « Ce qui doit être sur la table y est. Maintenant, il faut l’organiser pour lui donner du sens. »

            Qu’ est-ce qui est sur la table ?? La bouffe ?

            C’ est marrant , je suis pourtant resté sur ma faim….

            Et « organiser » quoi ? Il n’ y a rien .

            « Oubliez-moi »

            Oui ; et vous n’ auriez su mieux conclure cet océan du vide dont vous maîtrisez si parfaitement l’ art ; faites de même .

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          PARTIE III

          Ouais , ben là , vous attendrez ; laissez-moi donc reprendre souffle et inspiration….

          Mais puisque vous insistez , il n’ y a pas de raison que vous ne soyez à nouveau servi…

        • Gaulois78 dit :

          @tschok

          Une réponse s’il vous plaît ? c’est bien vous sur ce fil Twitter, même rhétorique, même lexique.

          Vous êtes bien d’origine Allemande ? Hautain, méprisant, Germanophile, fédéraliste, pro-atlantiste… Ça expliquerait bien des choses…

          tschok. @alberttschok. Twitter

          • NRJ dit :

            @Gaulois78
            C’est marrant. Quand vous avez un commentaire que vous n’aimez pas c’est que l’autre est germanophile, pro atlantiste ou d’autres choses que visiblement vous n’aimez pas. C’est parce que vous êtes trop limité intellectuellement que vous en êtes limité à devoir dire ça ? C’est pitoyable, vous le savez au moins ?

            NB: le fait que je dise ça ne présume pas de mon adhésion quant à ce qu’a dit @Tschok.

          • tschok dit :

            @Gaulois78,

            Si bien des choses s’expliquent, quelle est la réponse que vous voulez que je vous apporte, au juste?

            Je prends votre première question, dans l’ordre où vous la présentez: à ma connaissance, je n’ai pas d’origine allemande.

            Mais comme de nombreux Français, qui puisent leur hérédité au quatre coins du pays, et même au-delà, j’ai une hérédité juive lorraine attestée.

            De mon point de vue, cela n’explique pas grand-chose. Mais, nous sommes mauvais juge des reproches qu’on nous adresse en raison de nos origines.

            Puisque, si j’ai bien compris, vous me reprochez mes origines?

            Avec des gens comme vous, je suis effectivement ce que vous décrivez, sans peine et sans remord.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok @NRJ

            Mais vous venez de naître ou quoi ?

            Sans déconner , vous découvrez le monde , là ?

            Vous n’ avez toujours pas intégré que tout comme à l’ échelle d’ une famille , d’ un clan , d’ une tribu , les peuples peuvent avoir une Histoire , des us , des coutumes communs , une sorte de façon d’ être ou de penser qui d’ une façon ou d’ une autre leur a été transmise dont ils héritent et qui en fait l’ une des caractéristiques , notamment au niveau des mentalités et autres atavismes ??

            Mais vous en êtes là ???????

            BFFFFFFFFFFFFF………..

          • Gaulois78 dit :

            @tschok
            « j’ai une hérédité juive lorraine attestée »

            Non, juif n’est pas une nationalité, un français je sais ce que c’est…Un juif français, un musulman français, un protestant français, un orthodoxe français, je vois pas…Il est inutile de mettre en avant ce trait d’origine parentale, de faire misère, voir d’insinuer sournoisement que je pourrai être antisémite…

            Par contre vous seriez Teuton !! hum! hum!

            Vous dîtes « Avec des gens comme vous, je suis effectivement ce que vous décrivez, sans peine et sans remord »

            C’est bien de le reconnaître car cela transpire dans vos commentaires souvent méprisant, direct, brutal vis à vis des contributeurs…

      • Ératosthène dit :

        Par ailleurs les Allemands ont abandonné les centrales nucléaire, donc ils ont encore moins de futurs travailleur du nucléaire que nous.

      • NRJ dit :

        @Scope
        On peut avior des conceptions d’une « Europe de la Défense » ne s’articulant pas autour d’un arsenal nucléaire indépendant.

        • ScopeWizard dit :

          @NRJ

          Ah ?

          Et vous m’ expliquez comment on fait ?

          Il vous a suffi de l’ Ukraine pour parvenir à cette époustouflante conclusion ?

          Comment se fait-il alors que certains ne jurent que par le « parapluie nucléaire Américain » ?

          Z’ êtes toujours aussi sûr ?

          • NRJ dit :

            @Scope
            Parce que l’arsenal nucléaire peut venir de l’OTAN, cette question.
            L’arme nucléaire n’est rien de plus qu’une autre arme (qui fait en plus l’objet d’une discussion politique avant son emploi).

            « Comment se fait-il alors que certains ne jurent que par le « parapluie nucléaire Américain » ? ». C’est leur droit. Mais ça n »implique pas que « l’Europe d la Défense », quelque soit la signification, s’articule autour de ça.

          • ScopeWizard dit :

            @NRJ

            « Parce que l’arsenal nucléaire peut venir de l’OTAN, cette question. »

            Ah ?

            Et cet OTAN c’ est qui ?

            Ou si vous préférez , quel est le pays SANS LEQUEL l’ OTAN ne pourrait continuer d’ exister ?

            L’ Angleterre ? La France ? La Belgique ? La Croatie ?

            C’ est pas un pays un poil plus grand ?

            « L’arme nucléaire n’est rien de plus qu’une autre arme (qui fait en plus l’objet d’une discussion politique avant son emploi). »

            Ah oui….

            D’ ailleurs , paraît-il le Burkina Fasso va bientôt s’ équiper de cette autre arme qui oblige à tant blablater avant emploi .

            « C’est leur droit. Mais ça n »implique pas que « l’Europe d la Défense », quelque soit la signification, s’articule autour de ça. »

            Pour l’ instant et depuis fin 1945 , SI .

          • NRJ dit :

            @Scope
            « Et cet OTAN c’ est qui ? ». C’est l’organisation des pays d’Atlantique Nord. Avec cette oragnisation les membres peuvent récupérer des armes nucléaires américaines en cas d’échec du traité de non-prolifération.

            « Pour l’ instant et depuis fin 1945 , SI . ». Ben non. L’Europe de la Défense n’a pas d’obligation à s’articuler autour de la bombe nucléaire. Rien ne l’impose, que vous le vouliez ou non. Ca peut être votre conception de ce que devrait être l’Europe de la Défense, pas ce qu’elle est ou ce qu’elle pourrait être.

          • ScopeWizard dit :

            @NRJ

            « C’est l’organisation des pays d’Atlantique Nord. Avec cette oragnisation les membres peuvent récupérer des armes nucléaires américaines en cas d’échec du traité de non-prolifération. »

            Oui ; « peuvent » .
            Mais sans « feu vert » de Washington , le fait est qu’ils « peuvent » plus .

            « L’Europe de la Défense n’a pas d’obligation à s’articuler autour de la bombe nucléaire. »

            Il n’ est pas question d’ « obligation » , il est question d’ « état de fait » .

            Pourquoi à partir d’ avril 1949 peut se mettre en place l’ OTAN en partie du reste à l’ initiative de la France ?

            PARCE QUE les USA possèdent cette arme , au point comme en développement , qu’ ils sont alors LES SEULS à posséder et pouvoir mettre en œuvre , ce qui de facto confère une très grande supériorité technologique à toute cette organisation à vocation défensive qui peut ainsi à la fois mieux se diversifier , se structurer , tout en pouvant se passer de devoir se constituer en masses de combattants , ce qui dès cette même année sera remis en question par le premier essai d’ une bombe A Soviétique .

            « Rien ne l’impose, que vous le vouliez ou non. »

            Mais on s’ en fout ! la question n’ est pas là !

            Ce sont les FAITS et les circonstances qui l’ ont imposé .

            Sans bombe A puis H Américaines , pas d’ OTAN , mais une alliance semblable à une Triple Entente .

            « Ca peut être votre conception de ce que devrait être l’Europe de la Défense, pas ce qu’elle est ou ce qu’elle pourrait être. »

            Ce qu’elle est ?

            En dehors de l’ OTAN , l’ Europe de la Défense n’ existe pas ; pour l’ instant elle est toujours au stade BLA BLA .

            Donc , sorti de l’ OTAN , nous n’ y sommes pas .

            Mais si vous pensez qu’ une telle Europe , SANS OTAN , peut fonctionner sans l’ arme nucléaire quand en face on s’ arme jusqu’ aux dents et sans s’ embarrasser de tels détails , allez-y , croyez-le .

            Technologiquement , y compris ces chères MOAB , il n’ existe toujours pas d’ arme plus puissante .

            Seriez pas un peu écolo-wokiste , par hasard ?

        • Gaulois78 dit :

          NRJ
          Parce que l’arsenal nucléaire peut venir de l’OTAN

          Le limité intellectuellement vous pose quelques questions.
          Qui est l’OTAN ?
          Qui la dirige ?
          A qui appartient l’arsenal nucléaire des pays OTAN ?
          Qui en détient le déverrouillage ?

          N’incluez pas l’arsenal de la France dans vos réponses.

          Merci de votre réponse …

          • NRJ dit :

            @Gaulois
            « Qui est l’OTAN ? ». L’organisation des pays d’Atlantique Nord.

            « Qui la dirige ? ». les pays qui la compose.

            « A qui appartient l’arsenal nucléaire des pays OTAN ? ». Les USA.

            « Qui en détient le déverrouillage ? ». Les USA.

      • ScopeWizard dit :

        Essayons cette partie , numéro….

        Numéro combien déjà….?

        Ah oui ; PARTIE III

        « NRJ ne m’a pas copié. »

        Ah , c’ est donc vous qui avez copié sur NRJ ?

        C’ est-y pas beaucoup mieux , vous savez….

        Bon passons…

        « Pour ma part je parlerais plus volontiers d’une forme de schizophrénie du discours souverainiste, plutôt que d’hypocrisie. »

        Oui ? Donc nous entrerions dans le domaine d’ une psychiatrisation ? ou n’ en sommes-nous toujours pas sortis ?

        Pour l’ instant , tout ceci me paraît aussi approprié que la présence d’ une moissonneuse-batteuse circulant au milieu du peloton durant une étape du Tour de France….

        Bref !

        « Peut-être que le mot « clivage » serait même plus approprié, d’ailleurs. »

        Pourquoi pas aussi « annuaire téléphonique »….

        « Les souverainistes conspuent l’Europe de la défense, mais reprochent aux Allemands ou aux Polonais de ne pas se conformer à la logique qu’elle implique. »

        Y aurait pas comme un raccourci , là ?

        Quelle logique ?

        Pour que puisse exister une « Europe de la Défense » , en dehors de l’ OTAN s’ entend ce qui suppose un minimum de volonté d’ indépendance par rapport aux Américains , il faut qu’ un certain nombre de pays s’ accordent à constituer une force militaire commune .
        Si chacun fait comme il veut et continue de s’ équiper US alors que des possibilités Européennes existent , alors ce n’ est même pas la peine d’ effleurer le sujet .

        Et vous savez pertinemment qu’ un seul pays Européen réunit toutes les conditions pour que puisse se mettre en place une telle EdlD qui s’ articulerait autour du pays en question qui est SEUL à pouvoir aligner un arsenal nucléaire à ce point indépendant .

        Ces comiques préfèrent la lointaine Amérique ce qui met en péril nombre d’ acteurs économiques , donc qu’ ils aillent se faire foutre .

        Parce que le but , c’ est quoi ? C’ est bien de faire comme avec AIRBUS , ARIANE , etc , c’ est-à-dire à terme NE PLUS dépendre des USA en développant notre truc en plumes à nous ?

        Par conséquent , autour de quel pays , une telle Europe de la Défense peut-elle se mettre en place ?

        La Suisse ? l’ Espagne ? l’ Angleterre ? l’ Autriche ? l’ Italie ? la Norvège ? l’ Allemagne ? le Liechtenstein ? Lequel ?

        Comme c’ est con , il n’ y en a qu’ un .
        Mais c’ est la France donc pas bon , ce pays pue .

        Tu la vois la gueule de la logique tellement « impliquée » , là ?

        « Quand je leur fais remarquer que la France achète elle-aussi des équipements américains, ils me répondent aussitôt que nous, on a de bonnes raisons de le faire. Evidemment. »

        Parce qu’ à chaque fois que c’ est possible selon les besoins qui sont alors les siens , à condition évidemment que le décideur ait au moins deux neurones qui se répondent ce qui de nos jours semble pour le moins quelque peu compromis , la France s’ équipe Français ou Européen , pardi !

        Manque de bol , quand ça ne l’ est pas , soit ce qui pourrait constituer un équivalent made in Europa s’ avère inadapté , indisponible , ou trop cher , soit il n’ existe carrément pas ce qui s’ avère être le plus souvent le cas ; alors que faire ?
        Acheter Russe ? Egyptien ? ou Chinois ?

        Eh non , là on fait comme les copains , on achète Américain .

        La différence est que trop souvent nos voisins font tout pareil ALORS que la France et autres Européens produisent pourtant ce dont ils ont besoin .

        Mais surtout faudrait rien trouver à redire et comme d’ habitude accuser la France de toutes les turpitudes….
        Ben voyons !

        « Quand les autres le font, ils trahissent l’idéal européen, »

        S’ il y avait moyen de faire différemment et qu’ ils ne le fassent pas , en plus faudrait applaudir ? ou les plaindre ?

        « qu’il haïssent viscéralement par ailleurs, »

        Quelle pertinence ? ça vient foutre quoi ?

        « mais quand nous on le fait, c’est très bien. »

        Déjà répondu .

        « Mais, je crois que l’adjectif le plus approprié pour décrire ce type de discours, c’est simplement le mot « stupide », »

        C’ est donc une « croyance » ? Perfectible , non ?

        « car à chaque fois qu’un pays européen annonce qu’il va se fournir auprès des Etats-Unis, cela provoque en eux une forme de stupeur scandalisée, qui se renouvèle à chaque annonce avec la régularité d’un coucou suisse, »

        Non , ça écœure , c’ est tout ; d’ autant que le plus souvent de telles décisions nuisent à l’ Europe .

        Mais bon , là on est au cas par cas ; pourquoi , comment , etc…

        « ce qui montre la profondeur du gouffre abyssal qui sépare l’idée qu’ils se font du monde de ce qu’il est réellement. »

        Non ; ça montre surtout combien cette Europe est une Europe d’ en♫lés .

        Désolé du terme , mais il convient au poil .

        « Et naturellement, nous ne sommes pas des vassaux des Amerloques, contrairement à ces pouilleux de Boches et de Polacks. »

        Depuis que NOUS avons réintégré le commandement de l’ OTAN , effectivement nous ne valons guère mieux , surtout sous Macron .

        « Comme vous le voyez, je ne fais pas appel à des concepts psychologiques très sophistiqués. »

        On se demande surtout ce que vient foutre la « psychologie » dans l’ histoire…

        « A ma décharge, il convient néanmoins de constater que le discours souverainiste ne se caractérise pas par sa grande subtilité ou par la complexité de la pensée qu’il véhicule. »

        Non ; c’ est un point de vue , ça ; tout dépend qui , quoi , comment , etc…

        « On est bêtement dans le domaine du TPMG (tout pour ma gueule). Trois cents mots de vocabulaire suffisent amplement à en faire le tour et à en explorer toute la profondeur. »

        GNI ?

        Attendez ; souverainisme = TPMG ?

        Non ; non , le souverainisme ce n’ est pas ça .

        Non chargé des conneries idéologiques habituelles , le « souverainisme » c’ est « être maître chez soi » plutôt que ce soient d’ autres qui le soient .

        « Donc, oui, stupide, je crois que c’est le mot qui convient le mieux. »

        Pourquoi pas , il vous définit bien .

        « Vous voyez: NRJ et moi, nous ne nous sommes pas copiés. »

        Alors ça , c’ est vous qui le dites….

        « Lui vous croit seulement hypocrite. »

        Ça m’ est égal ; il pense ce qu’ il veut .

        Quant à vous , croyez également ce qu’ il vous plaira , je m’ en fous complètement ; je n’ ai pas l’ intention de me faire élire ou me lancer dans quelque opération séduction histoire de concourir à qui sera le plus populaire….

        • tschok dit :

          @Scope,

          Vous me faites penser à une poule qui a trouvé une paire de ciseaux: depuis quelques temps, vous répétez à l’envi que la souveraineté c’est « être maitre chez soi ».

          Vous êtes encore tombé sous la fascination d’un tract du RN, vous. Je me trompe?

          Bon. Ce n’est pas totalement faux, mais l’expression est malheureuse car elle a deux sens.

          Le premier est compatible avec l’idée qu’on se fait de la souveraineté, le second décrit autre chose. C’est pourquoi je préfère pour ma part définir la souveraineté, sous son angle classique, autrement que part cette expression.

          La souveraineté, c’est le fait pour une groupe humain, mais pas un individu isolé, de vivre SUR un territoire SOUS sa propre loi et de n’avoir de compte à rendre à personne d’autre qu’à lui-même de la façon dont il applique cette loi.

          La souveraineté, c’est en premier lieu un territoire, pas tout à fait un « chez soi »: ma salle de bain, lieu privé de mes ablutions, c’est chez moi. Elle est partie du territoire, mais cela ne signifie pas que le territoire est entièrement « chez moi ».

          A vers B, ce n’est pas B vers A.

          En second lieu, l’expression « être maitre chez soi » décrit autre chose: elle décrit le rapport de pouvoir qui lie le maitre à ses subordonnés (le maitre et l’esclave, le maitre et le disciple, l’élève, l’autorité du maitre de maison sur la maisonnée).

          Etre maitre chez soi, c’est régner sur le petit peuple de ses soumis, sur les gens de sa domesticité. Pas le grand peuple qui constitue la nation.

          Autrement dit, l’expression « être maitre chez soi » a deux sens:
          – Elle décrit en partie ce qu’on appelle la souveraineté: exercer une autorité dans un espace donné.
          – Mais elle décrit surtout ce qu’on appelle le pouvoir et la hiérarchie. Donc un rapport de domination.

          Or il se trouve que la souveraineté ne consiste pas à faire subir à autrui son pouvoir (la domination) mais à refuser de subir celui d’autrui (la souveraineté).

          Donc, cette expression qui vous plait tant installe un premier contre-sens. Je n’en suis pas surpris: vous comprenez tout, mais de traviole, il faut donc sans cesse vous redresser.

          En troisième lieu, le pouvoir qu’implique le fait d’être maitre chez soi est un pur état de fait. Alors que la souveraineté est un état de droit, et même un Etat de droit. Ce petit mot, le droit, renvoie instantanément à la question de l’usage de la violence, donc à la légitimité.

          Brutus peut tuer César (le fils parricide tue le maitre de maison): c’est un état de fait. Mais il sera poursuivi par la loi, sauf s’il acquiert, par un geste politique, la légitimité. Ca, c’est la souveraineté.

          Je récapitule: le pouvoir est un état de fait qui renvoie à la domination, donc à la violence et à son inscription dans un ordre social: la hiérarchie.

          La souveraineté est un état de droit qui renvoie à la légitimité, donc à la loi, à la justice et à la politique. La souveraineté n’est pas la volonté petite bourgeoise d’imposer son pouvoir à autrui chez soi, en dehors de la loi commune, pour faire régner un ordre de terreur sur des sujets soumis à l’intérieur de son propre domaine, c’est d’abord et avant tout la volonté de ne pas subir le pouvoir d’autrui, et en premier lieu celui de la puissance létrangère au système politique d’organisation collective dont il est question. La nation, par exemple, qu’elle soit démocratique ou non.

          La souveraineté est l’apanage des peuples libres, pas des petits bourgeois prétentieux qui veulent avoir le droit de battre leur femme, leurs gosses ou leur chien chez eux sans que la police les emmerde.

          Il me semble que votre définition confond les deux, ce qui ne m’étonne guère de vous. Vous avez vos côtés petit bourgeois qui veut faire régner son ordre chez lui, sans craindre les foudres de la loi commune, tout en se faisant passer pour un homme libre, et pourquoi pas? pour un Zorro libérateur.

          Voilà ce qu’est la souveraineté, dans sa définition classique. Je crois qu’elle est assez éloignée de vos médiocres besoins de petit chef frustré de son destin grandiose de Franchouillard perturbé par la construction européenne.

          Ensuite, quand vous aurez repris votre souffle, et si vous en avez encore l’énergie, nous aborderons le sujet le plus épineux: quel sens donner à cette définition classique de la souveraineté dans un monde moderne où, précisément, il faut toujours rendre des comptes?

          Maintenant, vous m’excuserez, mais sur ces bonnes paroles, je vais me coucher.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          « Vous me faites…..c’est « être maitre chez soi ».

          « quelques temps » ? Vous entendez des voix ? ou vous avez des visions ?

          « Vous êtes encore tombé sous la fascination d’un tract du RN, vous. Je me trompe? »

          Complètement ; c’ est tout faux .

          « Bon. Ce n’est pas totalement faux, mais l’expression est malheureuse car elle a deux sens. »

          Qu’ est-ce qui n’ est pas totalement faux ? que je suis encore tombé sous la fascination d’ un tract du RN ?
          Ni « encore » , ni « toujours » ; ce n’ est pas arrivé .

          Deux sens ?

          « Le premier est compatible avec l’idée qu’on se fait de la souveraineté, le second décrit autre chose. C’est pourquoi je préfère pour ma part définir la souveraineté, sous son angle classique, autrement que part cette expression. »

          tschok ou l’ art consommé mais indigeste du baratin inconsistant….

          C’ est du complet charabia pour l’ instant .

          « La souveraineté, c’est le fait pour une groupe humain, mais pas un individu isolé, de vivre SUR un territoire SOUS sa propre loi et de n’avoir de compte à rendre à personne d’autre qu’à lui-même de la façon dont il applique cette loi. »

          Mais de quoi est-il question au juste ?

          De quoi parle t-on ? de « souveraineté » ou de « souverainisme » ?

          « La souveraineté, c’est en premier lieu un territoire, pas tout à fait un « chez soi »: ma salle de bain, lieu privé de mes ablutions, c’est chez moi. Elle est partie du territoire, mais cela ne signifie pas que le territoire est entièrement « chez moi ». »

          Nous ne causons pas à l’ échelle « micro » , celle d’ un con tout seul en son logis de 100 m2 ou en famille ou même élément constitutif de quelque phalanstère moderne en mode néo-hippie , mais à l’ échelle « macro » , celle d’ une société composée de millions d’ individus vivant en peuple sur un territoire de plusieurs centaines de milliers d’ hectares , qu’ il soit pays , nation , autre.

          « A vers B, ce n’est pas B vers A. »

          C’ est du ba-ra-tin .

          « En second lieu, l’expression « être maitre chez soi » décrit autre chose: elle décrit le rapport de pouvoir qui lie le maitre à ses subordonnés (le maitre et l’esclave, le maitre et le disciple, l’élève, l’autorité du maitre de maison sur la maisonnée). »

          Il faudrait en disserter , ce serait trop long et évidemment subjectif .

          En attendant , votre « définition » est à mille lieues de ma conception de la chose .

          « Etre maitre chez soi, c’est régner sur le petit peuple de ses soumis, sur les gens de sa domesticité. Pas le grand peuple qui constitue la nation. »

          N’ importe quoi .

          Primo , être en lien de subordination n’ est pas synonyme d’ esclavage , secundo tout le monde n’ en a pas besoin .

          « Autrement dit, l’expression « être maitre chez soi » a deux sens:
          – Elle décrit en partie ce qu’on appelle la souveraineté: exercer une autorité dans un espace donné. »

          Et c’ est bien de cela dont nous parlons .

          « – Mais elle décrit surtout ce qu’on appelle le pouvoir et la hiérarchie. Donc un rapport de domination. »

          Mais quoi « SURTOUT » ???

          Dans votre tronche d’ abruti idéologue , peut-être .

          Quant à la « domination » , vous avez déjà oublié l’ esquisse de l’argument qui fut le vôtre au sujet des « rapports de force »….?

          Parce que vous croyez que la vie serait seulement possible sans ce rapport de forces entre dominants et dominés ?
          Nous sommes tous des dominants comme nous sommes tous des dominés , rien de plus normal .

          Par contre , tout va dépendre de la façon dont chacun le vit….

          Quoi qu’ il en soit , vu la teneur du raisonnement , vous voici bien parti pour adhérer à l’ idéologie Woke….
          Ben , ne comptez surtout pas sur ma pomme pour espérer me convertir à cette enculerie .

          « Or il se trouve que la souveraineté ne consiste pas à faire subir à autrui son pouvoir (la domination) mais à refuser de subir celui d’autrui (la souveraineté). »

          Sans blague ! ben je ne m’ en serais jamais douté , dites-donc !

          Quelles révélations !
          https://www.youtube.com/watch?v=U0BMDK4-Hk0

          Et donc , ici , à part votre excellence , quelqu’ un aurait dit le contraire ?

          « Donc, cette expression qui vous plait tant installe un premier contre-sens. Je n’en suis pas surpris: vous comprenez tout, mais de traviole, il faut donc sans cesse vous redresser. »

          Elle n’ installe rien du tout ; ce n’ est pas ainsi que je l’ entends , tu n’ as donc rien à « redresser » qui tienne .

          De nous deux , celui qui a l’ esprit tordu , c’ est TOI .
          La preuve .

          « En troisième lieu, le pouvoir qu’implique le fait d’être maitre chez soi est un pur état de fait. »

          Baratin .

          « Alors que la souveraineté est un état de droit, et même un Etat de droit. Ce petit mot, le droit, renvoie instantanément à la question de l’usage de la violence, donc à la légitimité. »

          AAAAAH le « DROIT »…..

          Que ce « petit mot » sied bien à ton esprit tordu….

          « Brutus peut tuer César (le fils parricide tue le maitre de maison): c’est un état de fait. »

          Ah , parce qu’ en cette année -44 avant Jésus Christ , il s’ agissait d’ une querelle de logement ?

          Décidément….
          https://www.youtube.com/watch?v=nqG0MNYoQmY

          « Mais il sera poursuivi par la loi, sauf s’il acquiert, par un geste politique, la légitimité. Ca, c’est la souveraineté. »

          Et la « légalité » , tu en fais quoi ?

          « Je récapitule: le pouvoir est un état de fait qui renvoie à la domination, donc à la violence et à son inscription dans un ordre social: la hiérarchie. »

          Exercer un pouvoir n’ est pas synonyme QUE de « violence » , de « domination » ou de « soumission » ; il y a aussi l’ ordre , l’ acceptation , le bien commun , etc….

          « La souveraineté est un état de droit qui renvoie à la légitimité, donc à la loi, à la justice et à la politique. »

          Voilà : c’ est-à-dire à autant de notions qui n’ ont rien de « moral » .

          Hitler était aussi « légitime » , qu’ il faisait appliquer ou promulguait de « lois » , qu’ il disposait d’ une « justice » , le tout sous son régime « politique » : le NAZISME .

          « La souveraineté n’est pas la volonté petite bourgeoise d’imposer son pouvoir à autrui chez soi, en dehors de la loi commune, pour faire régner un ordre de terreur sur des sujets soumis à l’intérieur de son propre domaine, »

          Vous avez « subi » lorsque vous étiez gosse ou quoi ?

          « c’est d’abord et avant tout la volonté de ne pas subir le pouvoir d’autrui, et en premier lieu celui de la puissance létrangère au système politique d’organisation collective dont il est question. La nation, par exemple, qu’elle soit démocratique ou non. »

          Mais bordel à cul ; QUI A DIT LE CONTRAIRE ??

          « La souveraineté est l’apanage des peuples libres, pas des petits bourgeois prétentieux qui veulent avoir le droit de battre leur femme, leurs gosses ou leur chien chez eux sans que la police les emmerde. »

          Mais d’ où ça sort ça encore ????

          C’ est ce que vous avez subi ou faites subir ?

          Pourquoi toujours ramener une préoccupation à l’ échelle MACRO à un tel microcosme ??

          « Il me semble que votre définition confond les deux, ce qui ne m’étonne guère de vous. »

          Il vous semble ???

          Ben , il ne vous semble pas très-bien , alors….

          « Vous avez vos côtés petit bourgeois »

          « bourgeois » petit , moyen , ou gros n’ est pas ce qui pourrait le mieux caractériser….

          « qui veut faire régner son ordre chez lui, sans craindre les foudres de la loi commune, tout en se faisant passer pour un homme libre, et pourquoi pas? pour un Zorro libérateur. »

          Attention , là vous parlez de quelqu’ un dont vous ne savez rien…..

          Restez-en à vos conneries habituelles , c’ est suffisant .

          « Voilà ce qu’est la souveraineté, dans sa définition classique. »

          Non ; dans TA définition ou telle que TU l’ as comprise ou interprétée , nuance .

          « Je crois qu’elle est assez éloignée de vos médiocres besoins de petit chef frustré de son destin grandiose de Franchouillard perturbé par la construction européenne. »

          Quelle « construction européenne » ?

          La TIENNE , et celle de tous ces cons d’ européistes qui prennent tant de plaisir à s’ en♫ler les uns les autres .

          « Ensuite, quand vous aurez repris votre souffle, et si vous en avez encore l’énergie, »

          Pourquoi , tu fatigues déjà ?

          « nous aborderons le sujet le plus épineux: quel sens donner à cette définition classique de la souveraineté dans un monde moderne où, précisément, il faut toujours rendre des comptes? »

          Vu que nous ne nous accordons pas sur ladite définition soit-disant si ‘classique » , nous n’ aborderons rien du tout .

          « Maintenant, vous m’excuserez, mais sur ces bonnes paroles, je vais me coucher. »

          « bonnes paroles » qu’ il dit ?

          Pas prétentieux pour deux sous , le bougre…

          C’ est ça ; reste perché .

    • Mat49 dit :

      @ NRJ alors quelle réorganisation d’implantation aurait on pu faire en 2008?

      Déjà se demander pourquoi le faire? La réponse est simple : tailler dans les coûts de fonctionnement qui sont liés à la dispersion des bases. Cela concerne donc l’armée de terre surtout. Plus c’est dispersé plus il faut faire de trajet et plus ça coûte cher.

      Je ne vais prendre qu’un exemple: les transmissions. On avait déjà du mal à avoir des unités à pleine effectif. L’unité la plus éloignée du reste était à Breteville sur Odon (Caen). On pouvait dissoudre ce régiment, le 18e RTrs, et répartir ses personnels pour densifier les autres unités.

      On pouvait aussi déplacer le 42e RTrs de Laval à Rennes pour le raprocher du CAT qui était centré sur Rennes dans la région.

      Ainsi on baissait les coûts structurels sans perdre de capacités au global. Ce n’est qu’un exemple mais c’est l’idée, si on voulait faire des économies sans rogner les capacités.

      • NRJ dit :

        @Mat49
        Là votre solution c’est de fermer des régiments, quelque chose que l’on a fait justement en 2008, mais peut-être insuffisamment pour vous….

        et si vous voulez juste déménager un régiment, ça coûte très cher, puisqu’il faut fermer une base pour en rouvrir une autre avec de nouveaux locaux. Ca coûte une blinde.
        Bref, je ne sais pas ec que vous auriez voulu gagner en argent avec ces idées. Et je ne sais pas ce qui vous fait dire qu’on ne l’a justement pas fait en 2008.

        • Mat49 dit :

          Relisez ce que j écris. Ca n amène aucune ouverture de nouvelles bases et contrairement a 2008 il n y aurait eu aucune baisse d effectif ni baisse de matériel. Juste une répartition des effectifs dans moins d unités, plus proche du soutien. Soutien qu on aurait pas touché non plus, donc pas de GsBD et autres truc inefficace et coûteux comme Louvois.

        • NRJ dit :

          @Mat
          « Relisez ce que j écris ». C’est ce que j’ai fait. Vous avez écrit « On pouvait aussi déplacer le 42e RTrs de Laval à Rennes pour le raprocher du CAT qui était centré sur Rennes dans la région. ». Déplacer un régiment, c’est pas donné. Faut faire des locaux, déplacer une quantité énorme de matériel et bouger les hommes. Donc ça coûte une blinde.

          « donc pas de GsBD et autres truc inefficace et coûteux comme Louvois. » Louvois est un logiciel de paye. Ca n’a pas de rapport avec le soutien.

          • Mat49 dit :

            @NRJ « Déplacer un régiment, c’est pas donné. Faut faire des locaux » pardon j’avais oublié que vous ne saviez pas que dès avant 2007 on avait les locaux de Cesson-Sévigné qui étaient sous utilisés et qui auraient parfaitement pu accueillir ce régiment. La preuve c’est qu’après 2008 on y a transféré le COMTrs en plus de l’ETrs qui y était déjà. Pour moi c’était évident, mais pour vous non…

            « déplacer une quantité énorme de matériel et bouger les hommes. Donc ça coûte une blinde. » On l’a fait après 2008, ça a couté une linde, et en plus on a perdu des capacités. Alors que là on ne fait que déplacer nettement moins d’unités vers des locaux déjà existants et on diminue les couts de fonctionnement ce faisant. Donc on s’y retrouve.

            « Louvois est un logiciel de paye. Ca n’a pas de rapport avec le soutien. » Si bien sûr que si. Au même titre que l’habillement et la nourriture. Quand on dit soutien au sens militaire bien sûr. Si vous me sortez non non moi quand je dis soutien ça veut dire soutien aérien, je vous répond que ça en langage militaire cela s’appel de l’appui aérien.

            Même le vocabulaire de base vous l’ignorez.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            « 2007 on avait les locaux de Cesson-Sévigné qui étaient sous utilisés et qui auraient parfaitement pu accueillir ce régiment. « . Vous parlez d’un exemple en particulier. Je vous parle d’une situation générale. Ca ne répond pas à la question.
            Maintenant si vous me dites que vous savez qu’il y a partout en France des quantités de régiments qui auraient pu être déplacées dans d’autres locaux sans inconvénients, ben pourquoi pas mais dans ce cas il faut l’assumer.

            « On l’a fait après 2008, ça a couté une linde ». Justement vous critiquiez qu’on ne l’ait pas fait.

            « Quand on dit soutien au sens militaire bien sûr ». Si vous connaissiez le jargon militaire, le soutien c’est ce qui a attrait au support des combattants, que ce soit la santé, les infrastructures, le carburant, les munitions, et le transport (et peut-être d’autres que j’ai oublié, mais pas la paye).
            Quand on critique les autres pour ne pas connaître le vocabulaire on fait généralement l’effort de le connaître soi-même.

          • Mat49 dit :

            @NRJ @NRJ « Vous parlez d’un exemple en particulier. Je vous parle d’une situation générale. » La situation générale que vous décrivez n’aurait pas eu lieu car les compagnies déplacées serait allé dans des locaux d’autres régiments, ou dans des casernement conservé mais où il y avait peu d’activité. On aurait touché à nettement moins de régiment qu’en 2008 donc on aurait peu ou pas de soucis de locaux.

            « Justement vous critiquiez qu’on ne l’ait pas fait. » Je critique les dissolutions de régiments avec baisse d’effectifs.

            « mais pas la paye). » Si il y la paye aussi. C’est mentionné dans la doctrine du soutient:https://www.irsem.fr/data/files/irsem/documents/document/file/40/20130315_np_cicde_dia-4b-soutien-livret1.pdf

            « Pour le domaine de la solde, il s’appuiera sur le Centre interarmées
            de la solde (CIAS), le Centre d’administration ministériel des indemnités de
            déplacement (CAMID) et le Service exécutant de la solde unique (SESU) »

            Bon là c’était facile je savais que chercher l’info c’est du domaine de l’inimaginable chez vous.

      • Mat49 dit :

        @NRJ sur le reste:

        – Desportes parle bien de haute intensité dans le probable

        – Le CEMA a bien dit qu’on ne pouvait pas faire de haute intensité en l’état et qu’il faudrait recouvrer beaucoup de capacités avant d’en faire. Autant dire que c’est pas instantané.

        – « Quoi qu’il en soit, qu’est-ce qui vous permet de dire qu’une guerre contre les aliens est impsosible ? » Autant que ce qui vous permet de dire qu’elle est possible.

        – « La contre-insurrection est généralement de basse intensité. » Par définition c’est du non conventionnel, la basse intensité c’est conventionnel. La contre insurection si on la plaçait sur l’échelle d’intensité conventionnelle serait en bas. Mais il ne faut pas confondre les deux.

        – « Je reconnais que comme vous ne pouviez pas justifier la présence d’un modèle 2015, j’en suis venu à la conclusion qu’il n’existait pas. » J’ai peine à croire qu’un truc aussi connu vous soit inconnu.

        – « –
        « Je parle de commande supplémentaire et ça n’a pas été le cas. ». Et alors ? » Alors j’avais raison et vous tort, rien n’a été augmenter et les nouveaux matériels, qui sont en très faible nombre ont un taux de dispo inférieur à 50% sur la flotte global. Le nombre de matériel déployable est insignifiant, surtout pour faire de la CI même de faible ampleur comme Barkhane avec des hélicos.

        – « « On a rogné ces trois domaines comme le reste. ». On a peut-être rogné à la marge, » Non dans certains cas on a tout supprimé, et sur le reste impasse capacitaire et dizaine de milliers de suppression de poste.

        – « « Commande des Harfang d’avant 2008. ». On pouvait arrêter la commande en 2007 » Le sujet c’est des commandes supplémentaire et il n’y en a pas eu. Rien n’a été amélioré par Sarkozy, c’est Chirac les harfang encore heureux qu’on ait pas annulé la commande. Même remarque pour les autres commandes.

        – « « Ne donne pas satisfaction. ». « ils préfèrent l’après pour la quasi totalité. ». L’après reste Félin, pour votre information. » Non on a pas osé le dire trop fort mais tout l’électronique a été entièrement changé ou abandonné car jugé pas efficace.

        – « On a déployé 6000 à 8000 hommes environ dans 3 parties du monde très éloignées. » En galérant et on a pas réussi à le faire très longtemps.

        – « 3 forces combattantes lourdement armées. » Non aucun matériel lourd type char ou artillerie lourde sur Sangaris et Barkhane.

        – « Et rien ne vous permet de dire qu’on ne peut pas faire de la HI avec. » Si car ce système de soutien est explicitement taillé pour ne pas en faire. La preuve on a aucun stock et on fonctionne par base de défense.

        – « « Car vu notre faible effectif c’était sur le papier la seule solution. ». On aurait pu envooyer plus de soldats là-bas si on le voulait. » Deux à trois mille grand maximum en plus.

        –  » Ca n’empêche que recruter un homme pour faire ça attire moins qu’un compagnie d’infanterie. » Sauf que comme les exigences sont faible on a pas de mal à trouver même si c’est moins glammour.

        – « Vous n’avez rien expliqué. » Si dans plein de message précédant. Après comme vous pensez que pour former des unités pour faire de la HI un mois de formation pour de la garde de point sensible suffit c’est sur que vous ne parlez pas de la réalité. Sans parlez du fait que vous inventez des cadres imaginaires et des structures pour le faire, plus le matériel, la logistique et les infrastructure pour remonter en puissance alors qu »on a rien de tout ça.

        On a le savoir faire pour mettre sur pieds sur armée mais il faudrait investir pour avoir tout ces moyens de remonté en puissance. Il faudrai sortir beaucoup d’argent d’un coup, investir massivement dans l’industrie notamment, rétablir la conscription et maintenir l’effort sur des années. Comme longument expliqué dans de nombreux postes.

        Après si vous pensez qu’on peut dédoubler des régiments, qu’on a une FCR ou des disponibles, des CM et des ERG, libre à vous mais ce temps est révolu depuis longtemps.

        « « On en a quasiment pas. ». On en forme de nouveaux. » Même problème. Il ne suffit pas de le décréter et les actuels sont des volontaires, s’il n’y a pas plu de volontaires c’est comme Macron qui fait son caprice pour doubler la RO1 votre truc.

        « Ca veut quand même dire qu’on peut en mener une. Pas « instantanément », certes, mais on peut en mener une. C’est d’ailleurs ce que prévoyait le livre blanc. » Non ça veut dire en terme diplomatique ce que tout le monde sait: on sait faire de la HI mais il faudrait reconstruire entièrement notre armée pour pouvoir en faire, et sans doute rétablir une dose de conscription faute de volontaire.

        « « Ce que le rapport sur la haute intensité nie preuve à l’appuie. ». Non ça ne nie rien du tout. Ca expose des points d’amélioration, rien de plus. » Non il ne faut pas jute améliorer l’existant pour faire de la HI il faut retrouver toutes les capacités perdues listées par le CEMA et augmenter le volume, plus retrouver une logistique digne de ce nom et des réserves opérationnelles.

        « Lesquels ne sont pas des vides ? » Tous.

        « « Ce serait dès les trois ou quatre premier jours. ». Rien ne permet de dire ça. » Si les déclarations officielles des généraux et parlementaires.

        « On a 10 systèmes SAMP-T. Et on a des Rafales qui sont aussi là pour couvrir le territoire national. » Au temps pour moi sur les ASTER. Ce qui n’est pas beaucoup car c’est 5 escadrons pour toutes les bases de l’AAE et couvrir l’armée de terre.

        « « Sachant qu’on entraine presque pas nos pilotes à la chasse ». On les entraîne à quoi alors ? » Au bombardement et pour la chasse un peu mais ils ne tirent jamais ou presque pas.

        « « « Pour l’artillerie, on a des Rafales » heu non… ». Ben si. » Ben non un Rafale est un avion…

        « Tout dépend de la volonté politique. » D’accord mais c’est inefficace terrible pour le moral de l’arrière, personne y compris les Nazis et les soviétiques ne sont arrivés à un tel niveau de dénuement et de pénurie de moyens au point d’en arriver là.

        « De la HI contre qui en Afrique ? » La CI ce serait a priori pas en Afrique mais rien ne s’y opposerait si besoin avec le format proposé.

        « Il y avait la vision selon laquelle la guerre de haute intensité disparaitrait ou resterait au pire limitée à une courte phase.  » C’est de la com mensongère pour justifier les impasses capacitaires et les baisses d’effectifs. Militairement cela ne se fondait sur rien.

        « On s’en moque. Ca reste de la haute intensité. Même si un camp écrasait l’autre. » C’est ce que je dis.

        « Dizaine de milliers de poste supprimés, impasses capacitaires. ». On a gardé notre armée conventionnelle. » Dizaine de milliers de poste supprimés, impasses capacitaires. J’appelle ça la sacrifier de manière définitive.

        « « C’est ce que je dis depuis le début. ». Pas sur la Grèce. » Il n’ont pas fait de sacrifice capacitaire définitif partout.

        « Ca veut dire quoi « suffisamment » ? En concret je parle… » Pouvoir déployer un CA en HI pour aider l’OTAN par exemple. C’est le maximum qu’on puisse faire mais si il est de qualité ça pèse.

        « demandez à des soldats ce qu’ils en penseraient s’ils avait un Tigre pour chaque section. » C’est fait et la personne m’a rigolé au nez en me répondant que l’idéal serait autant de RHC que de « Brigade interarme ». Que c’était débile de réduire l’emploie des Tigre à la seule fonction d’appuie aux sections d’infanterie et complètement délirant d’avoir un Tigre organique à une section d’infanterie. Vous avez d’autres demandes? Si oui vite il repart demain soir.

        « C’est un fait. Je vous laisse regarder les chiffres. » C’est le fait de croire qu’on pourrait déployer nos 67 Tigres d’un coup qui est le comble de la honte.

        « Quand on parle soutien, on ne parle pas salaire. C’est 2 choses différentes. » Le paiement de la solde fait partie du soutien. La preuve c’est la Commissariat aux armées, organisme qui gère le soutien, qui s’en charge.

        « C’est quoi un « demi Daguet » Maintenantn? » 50% de Daguet.

        « Avoir des coûts réduits, ça peut tenir sur 10 ans. » Ce que je propose est une chûte très brutal des coûts de fonctionnement. Beaucoup plus que ce qu’on a fait subir à nos armées. Mais cela nepeut être efficace sans perdre les capacités que deux ou trois ans. L’idée est de frapper très fort très vite mais de sauver toutes les capacités.

        « Cette partie a été gardé au moins en partie. Rien que les radios déjà… » La radio ne fait pas aprtie des systèmes numériques, ils ont tous été entièrement revus ou abandonnés.

        « Donc vous êtes bien en rain de dire que vous dimensionnez nos forces uniquement en fonction du rayon d’action d’un avion. OK. » Je n’ai jamais dit ça. Je dis que si le rayon d’action de l’avion est de 6 000 km ceux qui sont dedans peuvent aller à 6 000 KM sans escales. Aucun mais alors absolument aucun rapport avec le format.

        « Si les turcs mettent la main sur le gaz de la Méditerranée, on aurait l’air malin avec nos 50 000 qui servent à rien. » Ils pourraient aider les Grèce à terre et on pourrait baser des rafale ne grèce. On a pas l’argent pour avoir une flotte de guerre et une AAe et une AdT capable de fair ece que je décris. Le format proposé ne change rien à la MN c’est à dire qu’il la sacrifie.

        « 1974. L’invasion turque de Chypre » Donc pas une guerre en grèce et Turquie.

        « Donc là vous me dites que c’est uniquement pour des raisons politiques et non pas financières qu’il faudrait mettre 70 milliards. C’est bien ça ? » Absolument pas.

        « Quelle LPM ? » C’est écrit noir sur blanc dans l’article de l’IFRI.

        « « Mais en attendant, la ministre a indiqué que la Bundeswehr devrait avoir les moyens de déployer trois divisions, fortes chacune de trois brigades et d’unités complémentaires, d’ici 2030. Soit l’équivalent de 45’000 soldats. » C’est ça c’est un CA. Les allemands veulent faire ce que je décris: pouvoir projeter un CA apte à la HI en europe de l’est. Vous voyez quand vous voulez.

        • NRJ dit :

          @Mat49
          « Desportes parle bien de haute intensité dans le probable ». Uniquement dans une phase courte et dissymétrique précédent la contre-insurrection qui elle sera longue et coûteuse. Je vous remet la citation ?

          « Autant dire que c’est pas instantané. ». Pas instantané ça veut quand même dire qu’on peut le faire.

          « « Quoi qu’il en soit, qu’est-ce qui vous permet de dire qu’une guerre contre les aliens est impsosible ? » Autant que ce qui vous permet de dire qu’elle est possible. ». C’est vous qui dites que c’est impossible. Prouvez le.

          « Le nombre de matériel déployable est insignifiant, surtout pour faire de la CI même de faible ampleur comme Barkhane avec des hélicos ». Ca a été jugé suffisant par l’armée de terre. La preuve, ils n’en ont pas remis plus.

          « Non dans certains cas on a tout supprimé, et sur le reste impasse capacitaire ». Dans quel cas on a tout supprimé ? Quelle fut l’impasse capacitaire pour la contre-insurrection ?

           » Le sujet c’est des commandes supplémentaire et il n’y en a pas eu ». Non. Le sujet c’est savoir si oui ou non on a augmenté nos capacités dans la contre-insurrection. Et la réponse est oui, vous en avez vous-même convenu. On a investi dans chacun des domaines et on a amélioré nos capacités.

          « Non on a pas osé le dire trop fort mais tout l’électronique a été entièrement changé ou abandonné car jugé pas efficace. ». Sauf que le système Félin ne se limitait pas à l’électronique.

          « En galérant et on a pas réussi à le faire très longtemps. ». On l’a pas fait longtemps car il n’y avait aucun résultat en Centrafrique et l’EI a été détruit en Irak.

          « Non aucun matériel lourd type char ou artillerie lourde sur Sangaris et Barkhane. » Pour Sangaris, on n’en avait peut-être pas l’utilité. Pour Barkhane on a envoyé des canons de 155 mm et des LRU. Donc désolé mais si on a envoyé du matériel lourd, que vous le vouliez ou non.
          Et si vous limitez le « lourd » simplement au chars de 60 tonnes, ça ne concerne que vous et je vous suggère dans ce cas de ne pas faire de généralités de nos opinions (j’essaye de gagner dut emps par rapport à votre réponse).

          « Si car ce système de soutien est explicitement taillé pour ne pas en faire. ». Où est-ce explicitement dit qu’on ne pourrait pas utiliser le matériel déployé aussi pour la HI ?
          « La preuve on a aucun stock et on fonctionne par base de défense. ». Ce n’est aps une preuve. Le stock sert uniquement pour la longue durée.

          « Deux à trois mille grand maximum en plus. ». Non ça dépend de la volonté politique derrière et notamment de l’investissement qu’on était prêt à y consentir.

          « Après comme vous pensez que pour former des unités pour faire de la HI un mois de formation pour de la garde de point sensible suffit ». Non j’ai dit qu’un mois de formation suffit pour garder un check-point. Apprenez à lire.
          « vous inventez des cadres imaginaires ». Non dans l’armée il y a des cadres.
          « et des structures pour le faire, ». On peut les faire. Après je sais que vous voyez comme infrastructures uniquement des villas personnelles pour chaque conscrits. Mais dans le monde réel, on sait faire autrement.

          « On a le savoir faire pour mettre sur pieds sur armée mais il faudrait investir pour avoir tout ces moyens de remonté en puissance. ». S’il y a une guerre, forcément ça coûtera cher. En attendant garder 50 000 hommes ou 1 millions sous les drapeaux en permanence alors qu’il n’y a pas de guerre, ça coûte cher pour rien.
          « Comme longument expliqué dans de nombreux postes. ». Sur ça je ne dis pas ll’inverse. Là tout dépend de la volonté politique.

          « c’est comme Macron qui fait son caprice pour doubler la RO1 votre truc. ». A priori si on fait une conscription, c’est pour ne pas donner le choix. Ca a l’air de vous échapper.

          « Non ça veut dire en terme diplomatique ce que tout le monde sait: on sait faire de la HI mais il faudrait reconstruire entièrement notre armée pour pouvoir en faire ». non. Ca c’est votre opinion. N’en faites pas une vérité générale merci.
          « t sans doute rétablir une dose de conscription faute de volontaire. » Ca dépend de notre ennemi et de la situation.

          « Non il ne faut pas jute améliorer l’existant pour faire de la HI il faut retrouver toutes les capacités perdues listées par le CEMA ». Tout dépend encore des conditions politiques, de notre situation, et de notre ennemi.
          De tout ce que vous avez cité, on peut trouver des compléments qui permettront de s’y substituer, au moins partiellement.

          « « Lesquels ne sont pas des vides ? » Tous. ». C’est qui tous? C’est un nom de pays ?

          « Si les déclarations officielles des généraux et parlementaires. ». Quels généraux, quels parlementaires ? Sous quelles conditions ?
          J’espère que vous n’allez pas parler de Zemmour dont tout le monde connait l’EXPERTISE de la chose militaire (et je n’ai rien contre lui. Je dirais la même de Macron).

          « Ce qui n’est pas beaucoup « . C’est peut-être suffisant. Qu’en savez vous ?

          « Au bombardement et pour la chasse un peu mais ils ne tirent jamais ou presque pas. ». Ah bah du coup vous convenez qu’ils s’entraînent à la chasse, merci. Après oui, ils ne vont pas tirer pour le plaisir un missile à un million d’euros tous les 2 jours, c’est logique.

          « « « « Pour l’artillerie, on a des Rafales » heu non… ». Ben si. » Ben non un Rafale est un avion… ». C’est un avion qui peut faire du bombardement. Ca va peut-être vous étonner, mais on ne veut pas de l’artillerie juste pour avoir de l’artillerie. On veut de l’artillerie pour bombarder une zone. Et ça, un Rafale peut le faire aussi.

          « personne y compris les Nazis et les soviétiques ne sont arrivés à un tel niveau de dénuement et de pénurie de moyens au point d’en arriver là. ». C’est moi ou vous vous croyez à la seconde guerre mondiale ? Comme quoi mon image de Barbarossa n’était pas inadaptée.

          « C’est de la com mensongère pour justifier les impasses capacitaires et les baisses d’effectifs. Militairement cela ne se fondait sur rien. ». C’est ce que pensait Desportes en 2010.

          « C’est ce que je dis. ». Dans ce cas, admettez que c’était pareil en 2011 avec Harmattan. On avait une armée ennemie organisée et entraînée, disposant de matériel lourd technologique (bien qu’assez vieux, ça n’empêche pas), avec un commandement unifié.

          « Dizaine de milliers de poste supprimés, impasses capacitaires. J’appelle ça la sacrifier de manière définitive. ». C’est pas définitif si on rouvre les postes derrière.

           » Il n’ont pas fait de sacrifice capacitaire définitif partout. ». c’est vrai ils ont gardé 3 rafiots pour tenir face à l’armée turque. Et aujourd’hui ils essayent de les changer très rapidement car ils s’aperçoivent qu’ils ne font pas le poids.

          « Pouvoir déployer un CA en HI pour aider l’OTAN par exemple. « . Les CA ne sont plus utilisés aujorud’hui dans l’organisation. D’ailleurs pourquoi vous limitez à un CA, et pas à 4 armées tant qu’on y est ?
          Sinon vous n’avez toujours pas répondu: pourqoi 50000 hommes pour l’armée française et pas 100 000 ? Ou 20 000 ?
          Pourquoi 70 milliards et pas 100 milliards ou 50 milliards ? Et ne me sortez pas votre réponse qui n’en est pas une: « je ne vois pas comment on pourrait éviterd e s’endeter au-dessus de 70 milliards », car on s’endette déjà alors qu’on est à 50 milliards.

          « Que c’était débile de réduire l’emploie des Tigre à la seule fonction d’appuie aux sections d’infanterie et complètement délirant d’avoir un Tigre organique à une section d’infanterie. Vous avez d’autres demandes? Si oui vite il repart demain soir. ». Oui c’est délirant. Ca ne veut pas dire que pour les troupes au sol, chaque section n’aimerait pas dans l’idéal avoir son Tigre pour l’appuyer et faire la reconnaissance. Après oui c’est débile d’un point de vu logistique, mais ça c’est une autre question.

          « C’est le fait de croire qu’on pourrait déployer nos 67 Tigres d’un coup qui est le comble de la honte. ». Je ne demande pas la totaltié des 67 Tigres. Mais on déployait au Mali bien moins que 67 Tigre, où vous l’ignoreriez.

           » 50% de Daguet. ». C’est quoi 50% de Daguet ?

          « Mais cela nepeut être efficace sans perdre les capacités que deux ou trois ans. L’idée est de frapper très fort très vite mais de sauver toutes les capacités. ». Vous n’avez aucune notion de la réalité. Si vous arrêtez de payer les gens du jour au lendemain, ils partent. Si vous arrêtez de payer les fournisseurs de matériels (car oui un Rafale a besoin de pièces de rechange régulièrement, donc on paye régulièrement Dassault), les constructeurs font faillite.
          Bref, vous perdez l’industrie et les capacités.

          « Aucun mais alors absolument aucun rapport avec le format. ». Alors expliquez pourquoi vous limitez le déploiement (et donc le format) de l’armée française de vos rêves à 6000 km.

          « Ils pourraient aider les Grèce à terre ». Et comment ? Il y a la mer Egée au milieu. Et les champs, ils sont en pleine Méditerranée. Comment on aide les grecs ? en allant combattre à la nage ?
           » on pourrait baser des rafale ne grèce ». Oui, en plein périmètre des S-400. Génial comme idée. Et puis ce n’est pas comme si les turcs ne s’y attendent pas. Ils prévoiront justement les frappes pour démolir les aéroports grecs avant voire éventuellement après notre arrivée. Et là on pourra plus rien faire car les avions seront cloués au sol faute de piste pour décoller.

           » Donc pas une guerre en grèce et Turquie. ». Non, pas directement. Une partie de l’armée grecque et turque se sont combattues, tout simplement.

          « « Quelle LPM ? » C’est écrit noir sur blanc dans l’article de l’IFRI. » Ou écrivent t’ils que qu’on ne peut pas envoyer plus de 50 000 hommes si on le voulait ? Et pourquoi limite à un corp d’armée et pas à 2 corps d’armée ou carrément 3 armées entières ?

          « es allemands veulent faire ce que je décris: pouvoir projeter un CA apte à la HI en europe de l’est ». Nonc c’est 45000 hommes déployables. Ce n’est pas 45000 projetables. Ce n’est pas la même chose.

          • Mat49 dit :

            @NRJ « C’est d’autant plus vrai que si la guerre probable ne sera sûrement pas une grande bataille frontale, elle comportera à coup sûr de multiples engagements de haute intensité. » C’est la citation ou Desportes parle de haute intensité dans l’article. Pour lui ce ne sera pas un petit passage en début de guerre, une telle vision mécaniste serait complétement absurde d’ailleurs.

            « Pas instantané ça veut quand même dire qu’on peut le faire. » Après plusieurs années de réinvestissement oui. Mais pas en l’état, ce qui est mon point et celui du CEMA.

            « C’est vous qui dites que c’est impossible. Prouvez le. » C’est vous qui dites que c’est possible. Prouvez le.

            « Ca a été jugé suffisant par l’armée de terre. La preuve, ils n’en ont pas remis plus. » L’armée de terre savait très bien que c’était insuffisant. Elle ne pouvait pas décider d’elle-même d’augmenter son budget pour augmenter ses moyens pour Barkhane. La preuve elle en a été réduite à dire que pour réussir on allait parier que le Mali allait réussir à mettre sur pieds une armée efficace avec notre aide, pour pallier notre manque d’effectif.

            « Dans quel cas on a tout supprimé ? » Moyens de franchissement lourds, DCA moyenne portée de l’AdT, missile anti radar, navire d’assaut amphibie. Ont été réduit à des volumes trop faibles pour être utiles en HI: le SSA, la DCA de l’AAe et de l’AdT, l’artillerie, les chars, l’infanterie mécanisée, la cavalerie, le génie, le train, le matériel, le soutien.

            « Quelle fut l’impasse capacitaire pour la contre-insurrection ? » On avait déjà fait l’impasse sur la CI avant 2008. Et on a rien changé depuis.

            « Le sujet c’est savoir si oui ou non on a augmenté nos capacités dans la contre-insurrection. » Exactement et la réponse est à l’évidence non. Les formats définis avant 2008 ne la prenait pas en compte. Après 2008 on a juste réduit ces formats. Preuve qu’on a absolument pas cherché à améliorer quoi que ce soit au contraire on a revendiqué le fait de détruire des capacités dans le but exclusif de faire des économies.

            « On l’a pas fait longtemps » Car ça pesait trop sur une chaine inadaptée et trop faible. Si on ne déploie quasi rien en RCA à ce moment là c’est parce qu’on ne peut pas.

            « Pour Sangaris, on n’en avait peut-être pas l’utilité. Pour Barkhane on a envoyé des canons de 155 mm et des LRU. » Donc on a pas déployé de forces lourdement équipées car il y avait une poignée de canon.

            « Où est-ce explicitement dit qu’on ne pourrait pas utiliser le matériel déployé aussi pour la HI ? » Dans l’organisation du soutien dépourvue de stock et dans l’ordre de bataille de l’armée de terre trop mince pour encaisser des dizaines de milliers de pertes, dans nos vecteurs de projection taillé pour déployer des volumes insignifiants, dans le discours de nos décideurs qui avouent qu’il faut retrouver de quoi faire de la HI.

            « Ce n’est pas une preuve. Le stock sert uniquement pour la longue durée. » Aucun rapport, on a pas les munitions pour que toutes nos unités combattent simultanément, ni la logistique, même quelques jours. Donc même la courte durée en HI on ne peut pas.

            « Non ça dépend de la volonté politique derrière et notamment de l’investissement qu’on était prêt à y consentir. » Non car il fallu remonter puissance avant de pouvoir le faire. A la place on détruisait encore nos capacités avec le LB de 2013.

            « Non j’ai dit qu’un mois de formation suffit pour garder un check-point. » Ce n’est pas ça la haute intensité donc inutile.
            « Non dans l’armée il y a des cadres. » Qui encadrent les pro, ils ne sont donc pas disponibles car on ne va pas retirer les cadres des unités pro. Arrêter de croire que nous sommes sous la guerre froide, on ne peut plus dédoubler les régiments avec la FCR.

            « On peut les faire. » On a plus les infrastructures car on les a vendu. On s’est aussi débarrassé de camps d’entrainements, de zone de stockage, de champs de tir. Dans le monde réel une armée ne fonctionne pas sur un coin de table.

            « S’il y a une guerre, forcément ça coûtera cher. » Et il ne suffit pas de payer pour que ça arrive dans la minute la remontée en puissance. Il faudrait du temps.

            « En attendant garder 50 000 hommes » heureusement on est pas tombé si bas.

            « ». Sur ça je ne dis pas ll’inverse. » si vus dites qu’on pourrait mobiliser et mettre sur pieds des unités pour la HI en six mois. Même avec la volonté politique il faudrait beaucoup plus de temps.

            « . A priori si on fait une conscription, c’est pour ne pas donner le choix. » Macron parle de la réserve actuelle.

            « non. Ca c’est votre opinion. » Celle du CEMA aussi.

            « Ca dépend de notre ennemi et de la situation. » Je parle de HI.

            « Tout dépend encore des conditions politiques, de notre situation, et de notre ennemi. » Non là c’est par rapport à un type de guerre.

            « De tout ce que vous avez cité, on peut trouver des compléments qui permettront de s’y substituer, au moins partiellement. Dites lesquelles SVP qu’on rigole.
            « C’est qui tous? C’est un nom de pays ? En effet ça veut dire tous.

            « Quels généraux, quels parlementaires ? Sous quelles conditions ? » Celles citées.

            « C’est peut-être suffisant. Qu’en savez vous ? » Pour de la HI ou de la CI non surtout qu’on peut faire voler en même temps une poignée d’hélico.

            « Ah bah du coup vous convenez qu’ils s’entraînent à la chasse, merci. » Oui et non : presque aucun pilote ne tire de missile chaque année.

            « C’est un avion qui peut faire du bombardement. » Ce n’est pas de l’artillerie.

            « Et ça, un Rafale peut le faire aussi. » Non il n’a pas de quoi faire un tir de saturation comme une batterie de LRM car il n’emporte pas assez de munition. Vous délirez plein tube de manière constante.

            « C’est moi ou vous vous croyez à la seconde guerre mondiale ? » Votre phrase n’a aucun sens.

            « C’est ce que pensait Desportes en 2010. » J’ai prouvé l’exacte inverse ci-dessus. Aucun militaire n’a défendu la connerie abyssale utilisée par la com de la RGPP.

            « On avait une armée ennemie organisée et entraînée, disposant de matériel lourd technologique » Non l’armée Lybienne en 2011 était essorée par l’embargo et les désertions massive du début de la guerre.

            « C’est pas définitif si on rouvre les postes derrière. » Sauf qu’on est jamais revenu sur toutes les suppressions de postes et de capacités. Mais je vois que par cette diversion grossière vous avouez que Morin a été un fossoyeur pour nos armées.

            « c’est vrai ils ont gardé 3 rafiots pour tenir face à l’armée turque. » Non ils ont massivement mis sous cocon des matériels mais sans les retirer. S’ajoute le fait que la conscription leur a permis d’être beaucoup plus flexible : ils se sont contenté d’incorporer nettement moins d’appelés ce qui a fait chuter les coûts de fonctionnement.

            « Les CA ne sont plus utilisés aujorud’hui dans l’organisation. » D’abord c’est faux on a 2 EM de CA sans unités organiques, et ensuite c’est dans le format que je propose qu’on les rétablirait avec unités organiques.

            « D’ailleurs pourquoi vous limitez à un CA, et pas à 4 armées tant qu’on y est ? » Etudes pour le modèle 2015.

            « pourqoi 50000 hommes pour l’armée française et pas 100 000 ? Ou 20 000 ? » Idem.

            « Pourquoi 70 milliards » On n’ajouterait de la dette au-delà.

            « Oui c’est délirant. » Ah un éclaire de lucidité.

            « chaque section n’aimerait pas dans l’idéal avoir son Tigre pour l’appuyer et faire la reconnaissance. » Ah non en fait vous vous enfoncez dans le délire.

            « Je ne demande pas la totaltié des 67 Tigres. » Vous parliez de totalité.

            « C’est quoi 50% de Daguet ? » Daguet/2.

            « Vous n’avez aucune notion de la réalité. Si vous arrêtez de payer les gens du jour au lendemain » On les paye. Vous ne comprenez rien. Lisez avant d’inventer des choses.

            « Alors expliquez pourquoi vous limitez le déploiement (et donc le format) de l’armée française de vos rêves à 6000 km. » L’armée française de mes rêves ne ressemble pas à ce que je propose. Je ne peut pas changer le rayon d’action de l’A400M. La preuve que ce rayon d’action ne détermine pas le format c’est qu’on a le format actuel, et non celui que je propose, avec des A400M dans les deux cas.

            « Et comment ? Il y a la mer Egée au milieu » Même en géographie vous n’y connaissez rien. Ils ont une frontière terrestre.

            « Oui, en plein périmètre des S-400. » Dans ce que je propose on aurait des missiles anti radars et les S 400 ne couvrent pas toute la Grèce loin de la. On aurait aussi des moyens de GE dans ce que je propose. Donc pas un soucis, avec ce que je propose.

            « les frappes pour démolir les aéroports grecs avant voire éventuellement après notre arrivée. » une piste sommairement aménagée c’est possible, et du génie pour réparer les pistes, une DCA pour les protéger existeraient dans ce que je propose.

            « Ou écrivent t’ils que qu’on ne peut pas envoyer plus de 50 000 hommes si on le voulait ? » Absurde, sans rapport, et vous demandiez le numéro de la LPM.

            « Et pourquoi limite à un corp d’armée et pas à 2 corps d’armée ou carrément 3 armées entières ? » Etude de faisabilité lors de la définition du modèle 2015.

            « Nonc c’est 45000 hommes déployables. Ce n’est pas 45000 projetables. Ce n’est pas la même chose. » Si c’est la même chose, « im Ausland einsetzen» veut dire littéralement utiliser à l’étranger, donc en français c’est de la projection.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            « C’est la citation ou Desportes parle de haute intensité dans l’article. ». Bien sûr. Et il complète après en disant : « Il est parfaitement exact que, même si la guerre classique est probablement morte, les forces occidentales continueront à devoir conduire, dans les phases initiales des conflits, des engagements dissymétriques où elles affronteront des forces de même nature mais de capacités beaucoup plus limitées. Mais, ce que l’on constate sans exception, c’est que ces engagements dissymétriques, toujours courts, se transforment désormais en conflits asymétriques, fort longs et coûteux ».
            Je vous mets cette citation pour la 3ème fois, je vous suggère de la lire.

            « Après plusieurs années de réinvestissement oui. ». rien ne vous permet de dire ça. Quelles sources avez vous ?

            « C’est vous qui dites que c’est possible. Prouvez le. ». Parce qu’on n’a pas prouvé qu’il n’existe aucune formes de vie extra-terrestres, et que s’il en existaient elles ne nous attaqueraient pas. Maintenant vous me dites l’inverse donc prouvez le.

             » L’armée de terre savait très bien que c’était insuffisant ». Les mecs de l’armée de terre connaissent leur boulot mieux que vous, je pense.
             » La preuve elle en a été réduite à dire que pour réussir on allait parier que le Mali allait réussir à mettre sur pieds une armée efficace avec notre aide, pour pallier notre manque d’effectif. ». Parce qu’il est impossible de pouvoir arrêter Barkhane et quitter sans armée derrière pour reprendre le flambeau. Ici, il s’agit de l’armée malienne. Pour rappel il n’a jamais été prévu de rester éternellement au Mali.

            « « Dans quel cas on a tout supprimé ? » Moyens de franchissement lourds, DCA moyenne portée de l’AdT, missile anti radar, navire d’assaut amphibie. ». Alors reprenons le compte:
            -Moyens de franchissement lourds: on a l’EFA
            – DCA moyenne portée de l’AdT: on en a dans l’armée de l’air qui pourraient équiper si nécessaire l’armée de terre.
            – missile anti radar. Pas besoin, on a des moyens qui permettent de s’y substituer. Spectra est d’ailleurs fait pour ça.
            -navire d’assaut amphibie: on a les Mistral.
            « nt été réduit à des volumes trop faibles pour être utiles en HI: ». C’est votre avis, n’en faites pas une vérité générale merci.

            « Exactement et la réponse est à l’évidence non. ». Ah bah si. Vous en avez vous-même convenu: l’armée française de 2008 de l’embuscade d’Uzbin n’set pas la même que l’armée française de 2017 en contre-insurrection. Elle s’est nettement améliorée dans ce domaine.

            « Car ça pesait trop sur une chaine inadaptée et trop faible. Si on ne déploie quasi rien en RCA à ce moment là c’est parce qu’on ne peut pas. ». C’est parce qu’il n’y a pas la volonté politique de mettre plus de budget pour envoyer plus d’avions logistiques. Ce n’est pas un problème de capacités c’est un problème de budget. Quoi qu’il en soit, l’opération a eu lieu pendant 2 ans (dont 1 an et demi avec 2000 hommes sur place).

            « Donc on a pas déployé de forces lourdement équipées car il y avait une poignée de canon. ». Ca peut être une « poignée », ça reste du matériel lourd. Après on avait pas forcément besoin d’envoyer plus que ça.

            « dans l’ordre de bataille de l’armée de terre trop mince pour encaisser des dizaines de milliers de pertes,  » Ah bah effectivement si tous les soldats sont morts, alors on ne pourra pas faire de haute intensité puisqu’il n’y aura plus d’armée. C’est purement logique.
            « Dans l’organisation du soutien dépourvue de stock ». Les stocks sont limités, ça ne veut aps dire qu’il n’y en a aucun.
            « dans le discours de nos décideurs qui avouent qu’il faut retrouver de quoi faire de la HI. ». Macron a dit lui-même qu’on pouvait faire la HI. Vous m’avez vous-même envoyé le lien.
            Du coup je reviens à ma question, car vous n’y avez en fait pas répondu: Où est-ce explicitement dit qu’on ne pourrait pas utiliser le matériel déployé aussi pour la HI ? Quelles sont vos sources ?

            « Aucun rapport, on a pas les munitions pour que toutes nos unités combattent simultanément, ni la logistique, même quelques jours. ». C’est votre avis que a logistiques ne puissent pas fonctionner « même quelques jours ». Ca ne se base sur rien du tout. Il me semble vous l’avoir déjà mais je le répète: ne faites pas de votre opinion une vérité générale. Combien de fois faut t’il le répéter pour que ça entre ?

            « Ce n’est pas ça la haute intensité donc inutile. ». On parlait de contre-insurrection là. Mais si on veut faire de la haute intensité, l’exemple ukrainien semble montrer qu’on peut le faire en 6 mois.

            « Qui encadrent les pro, ils ne sont donc pas disponibles car on ne va pas retirer les cadres des unités pro. ». Pourquoi pas ? Les cadres pro (et pas seulement les cadres d’ailleurs) vont former de nouvelles unités. Je ne vois pas le problème.
            C’est quoi la FCR ?

            « On a plus les infrastructures car on les a vendu. « . On en fait de nouvelles. A partir si vous voulez un hôtel particulier pour chacun des nouveaux conscrits, il n’y a pas de problème.

             » Il faudrait du temps. ». Oui et alors ? Pourquoi ça vous pose un problème de jouer la montre ? Donnez moi un exemple concret: dans quel cas de guerre ne pourrait t’on pas jouer la montre ?

            « si vus dites qu’on pourrait mobiliser et mettre sur pieds des unités pour la HI en six mois. « . Oui, bien sûr. Et pour refaire de telles unités : « Il faudrai sortir beaucoup d’argent d’un coup, investir massivement dans l’industrie notamment, rétablir la conscription et maintenir l’effort sur des années ». Après je ne dirais pas « quelques années ». Tout dépend de la durée du conflit. Si le conflit s’arrête après 6 mois et ne semble pas être en mesure de reprendre (manuqe de volonté de l’adversaire par exemple), on peut arrêter l’effort après 6 mois.

            « Macron parle de la réserve actuelle. ». Je m’en moque de Macron. Quel rapport ?

            « Celle du CEMA aussi. » Non. Ou le CEMA dit il « en terme diplomatique ce que tout le monde sait: on sait faire de la HI mais il faudrait reconstruire entièrement notre armée pour pouvoir en faire  » ? ou dit t’il cela noir sur blanc ?

             » Je parle de HI. ». Oui, ça j’ai compris. Ca n’empêche que tout dépend de notre ennemi et de la situation.

            « Non là c’est par rapport à un type de guerre. ». Un même type de guerre ne nécessite pas forcément la même réponse. Tout dépend des conditions politiques, de notre situation, et de notre ennemi.

            « Dites lesquelles SVP qu’on rigole. ». C’est dit. Le Rafale par exemple pour se substituer à l’artillerie.

            « En effet ça veut dire tous. ». C’est qui tous ? Théoriquement vous ne devriez pas pas avoir de problème à trouver un nom alors, puisque c’est « tous ».

             » Pour de la HI ou de la CI non. ». Qu’en savez vous ?

            « Oui et non : presque aucun pilote ne tire de missile chaque année. ». Vous avez quand même convenu qu’ils s’entraînaient à la chasse. C’est déjà une bonne chose de fait. Maintenant je ne vois pas le problème à ne pas tirer des missiles à 1 million d’euros l’unité tous les jours.

            « « C’est un avion qui peut faire du bombardement. » Ce n’est pas de l’artillerie. ». Et alors ? ON veut l’artillerie pour quoi selon vous, à part bombarder ?

            « J’ai prouvé l’exacte inverse ci-dessus ». Vous n’avez rien prouvé. Desportes montre dans son argumentaire qu’il pensait également que la guerre étatique était « morte » (en d’autres termes, qu’elle avait disparu) et que la haute intensité serait limitée au pire à quelques engagements dans une phase de guerre initiale et courte. Relisez son écrit. Si vous ne voulez pas lire, je n’y peux rien.

            « Non l’armée Lybienne en 2011 était essorée par l’embargo et les désertions massive du début de la guerre. ». Ca n’empêche que l’armée libyenne était organisée et entraînée, disposant de matériel lourd technologique.
            L’armée rouge de 1941 avait aussi des désertions massives, ça ne l’empêchait pas d’être une armée organisée et entraînée, disposant de matériel lourd technologique.

            « Sauf qu’on est jamais revenu sur toutes les suppressions de postes et de capacités. ». C’est temporaire jusqu’à aujourd’hui. Ce sera définitif si demain est la fin du monde, effectivement.
            « vous avouez que Morin a été un fossoyeur pour nos armées. ». J’ai toujours dit qu’a posteriori les décisions prises avaient été des erreurs. Toute ma nuance c’est que je reconnais que l’erreur était partagée par tout le monde, y compris les militaires.

            « ils se sont contenté d’incorporer nettement moins d’appelés ce qui a fait chuter les coûts de fonctionnement. ». Du coup leur armée de terre peut être au 0 absolu.
            Et s’ils ont mis sous cocon leurs bateaux, alors ils n’ont personne pour savoir les utiliser.

            « Etudes pour le modèle 2015. ». On s’en moque du modèle 2015. Pourquoi limitez vous à un CA, et pas à 4 armées ? Pourquoi 50000 hommes et pas 500 000 hommes ?

            « « Pourquoi 70 milliards » On n’ajouterait de la dette au-delà. ». Et pourquoi on n’ajouterait pas de la dette dès 60 milliards ? Voire dès 50 milliards ? Pourquoi n’ajouterait t’on pas de la dette qu’à plus de 70 milliards ?

            « Ah non en fait vous vous enfoncez dans le délire. ». Ben demandez à des soldats de l’armée de terre si de base, ça ne leur arrangerait pas dans un monde idéal d’avoir un hélicoptère Tigre pour chaque section.

            « « Je ne demande pas la totaltié des 67 Tigres. » Vous parliez de totalité. ». Non. Citez moi dans ce cas. Je ne vois pas où j’ai dit ça.

            « « C’est quoi 50% de Daguet ? » Daguet/2. ». Ca veut dire quoi Daguet/2 ?
            MDR. Vous sortez des notions et vous êtes incapables de les expliquer. Et du coup vous vous défilez. C’est pitoyable.

            « On les paye. Vous ne comprenez rien. Lisez avant d’inventer des choses. ».

            « On les paye. Vous ne comprenez rien. Lisez avant. ». Soit expliquez moi dans ce cas ce qui signifie votre idée « frapper très fort très vite mais de sauver toutes les capacités. « . Concrètement ça consiste à quoi ?

            « « Alors expliquez pourquoi vous limitez le déploiement (et donc le format) de l’armée française de vos rêves à 6000 km. » L’armée française de mes rêves ne ressemble pas à ce que je propose. Je ne peut pas changer le rayon d’action de l’A400M. La preuve que ce rayon d’action ne détermine pas le format c’est qu’on a le format actuel, et non celui que je propose, avec des A400M dans les deux cas. ».
            Je vous remets ce que j’ai dit : « expliquez pourquoi vous limitez le déploiement (et donc le format) de l’armée française de vos rêves à 6000 km ».

             » Même en géographie vous n’y connaissez rien. Ils ont une frontière terrestre. » .Ah parce que vous voudriez attaquer Istanbul ? de mieux en mieux. Vous êtes au courant que c’est dans un détroit au moins ? Et que les turques ont de l’artillerie ?

            « une piste sommairement aménagée c’est possible, et du génie pour réparer les pistes, une DCA pour les protéger existeraient dans ce que je propose. ». Un Rafale ne reste pas éternellement sur une piste sommairement aménagée. Et la guerre en Ukraine a bien montré que la DCA avait ses limites et ne pouvait pas tout arrêter.

            « Etude de faisabilité lors de la définition du modèle 2015. ». Ou disent t’ils qu’il est strictement impossible d’avoir plus de 50 000 hommes projetables ?

            « donc en français c’est de la projection. ». Quelle est votre source que c’est bien à l’étranger que l’armée allemande doit pouvoir déployer ses hommes ?

          • Mat49 dit :

            @NRJ @NRJ Desportes n’écrit pas ça juste après et votre citation e parle pas de haute intensité.

            Il écrit juste après : » C’est d’autant plus vrai aussi que rejeter définitivement la possibilité d’une « grande guerre » serait méconnaître à la fois l’histoire des hommes et la nature même de la guerre. La possible résurgence d’États malveillants dotés de composants sérieux de la puissance militaire classique pourrait se conjuguer avec la dépendance énergétique congénitale de l’Europe pour menacer directement nos intérêts stratégiques ou de puissance. L’éventualité
            d’un conflit majeur interétatique ne peut donc être exclue ».

            Je vous mets cette citation pour la 300ème fois, je vous suggère de lire l’article en entier car il forme un tout. Et surtout de comprendre l’article.

            « rien ne vous permet de dire ça. Quelles sources avez vous ? » Le CEMA, et toutes les sources sur le sujet.

            « Maintenant vous me dites l’inverse donc prouvez le. » Je n’ai rien dit.

            « Les mecs de l’armée de terre connaissent leur boulot mieux que vous, je pense. » D’où le fait qu’ils savaient que c’était insuffisant.

            « Parce qu’il est impossible de pouvoir arrêter Barkhane et quitter sans armée derrière pour reprendre le flambeau. » Là ce n’était pas pour l’après qu’on disait ça.

            Alors récapitulons :
            – « on a l’EFA » On en a 4 par régiment soit 12 EFA pour toute l’armée française et c’est du moyen. Au mieux on peut classer ce type de matériel dans la partie volume insignifiant.
            – DCA moyenne portée de l’AdT: « on en a dans l’armée de l’air » donc pas dans l’AdT et l’AAE n’a que dix batteries en comptant celle pour l’instruction.
            – « missile anti radar. Pas besoin » Oh que si on l’a vu en Lybie.
            « Spectra est d’ailleurs fait pour ça. » Spectra n’est pas une munition. Vous êtes ridicule.
            -« navire d’assaut amphibie: on a les Mistral. » Norme Marine marchande, ce sont des bâtiments auxiliaire inadapté aux zones où il y a un danger.

            « C’est votre avis, n’en faites pas une vérité générale merci. » C’est juste évident qu’avec aussi peu de volume on ne peut pas faire grand-chose. Mais comme vous nous inventez des choses…

            « Ah bah si. Vous en avez vous-même convenu: » Non j’ai dit : à l’évidence non.

            « l’armée française de 2008 de l’embuscade d’Uzbin n’set pas la même que l’armée française de 2017 en contre-insurrection. » Ce n’est pas la question. Le savoir faire s’est amélioré mais pas les moyens. Je voie que vous ne comprenez pas ce que sont l’un et l’autre ni la différence entre les deux visiblement.

            « C’est parce qu’il n’y a pas la volonté politique de mettre plus de budget pour envoyer plus d’avions logistiques » Il aurait fallu en effet de la volonté politique mais pour acheter plus d’avions, les déployer, et en outre ne pas faire les mesures à l’évidence destructrice de 2008 et 2013.

            « Ce n’est pas un problème de capacités c’est un problème de budget. » Le budget ayant baissé on avait pas assez d’avions ni de logistique.

            « Ca peut être une « poignée », ça reste du matériel lourd. » Donc une poignée de matériel lourd, pas des forces lourdement équipées.
            « Ah bah effectivement si tous les soldats sont morts, alors on ne pourra pas faire de haute intensité puisqu’il n’y aura plus d’armée. » Il suffit que les deux tiers voir les trois quart des soldats alignés soient tués/blessés/prisonniers pour que ce qu’on aligne soit à peu près hors de combat car les unités sont quasi détruites à un tel stade. Et en effet vu le peu de volume qu’on peut déployer ça arriverait très vite en HI.

            « Les stocks sont limités, ça ne veut aps dire qu’il n’y en a aucun. » Trop peu pour faire plus que quelques jour de HI. Ce ne sont pas des stocks qu’on a. D’ailleurs on a fermé la quasi totalité des dépôts de munition.

            « Macron a dit lui-même qu’on pouvait faire la HI. Vous m’avez vous-même envoyé le lien. » En vous disant que le CEMA le contredisait quelque jour plus tard et que ce qu’il disait revenait à dire que la terre est plate.

            « Du coup je reviens à ma question, car vous n’y avez en fait pas répondu: » Le CEMA et toutes mes citations vous ont donné la réponse. C’est juste que vous n’avez pas compris. Ah pardon la nuance vous échappe.

            « C’est votre avis que a logistiques ne puissent pas fonctionner « même quelques jours ». » Non c’est celui de tout ceux que j’ai cité. Ce ne serait pas trois jours comme le disait Zemmour car ça varie suivant les munitions, mais dans tous les cas ça se compte en jour.

            « On parlait de contre-insurrection là. » Ce n’est pas non plus ça.

            « Les cadres pro (et pas seulement les cadres d’ailleurs) vont former de nouvelles unités. Je ne vois pas le problème.» Moi si je vois un gros problème : cela veut dire que les pro n’ont plus de cadres et que leurs unités ne sont plus opérationnelles si on fait ça.

            « C’est quoi la FCR ? » Déjà expliqué : appelés rendus à la vie civile et conservés en affectation dans leur formation pendant huit à douze mois après leur service actif. En cas de mobilisation leurs unités d’affectation se dédoublaient grâce à un surencadrement et les cadres de réserve. Si le système est bien fait dans la période où ils restent affectés à leur unité ils y sont régulièrement entrainés.

            « On en fait de nouvelles. » On peut dans certains cas faire à la va vite du préfabriqué et réquisitionner des terrains mais pour stocker des matériels ou les munitions il faut souvent des bâtiments adaptés. Cela prendrait un certains temps.

            « » Il faudrait du temps. ». Oui et alors ? » On ne l’aurait pas forcément. Et on ne pourrait pas jouer la montre dans tous les cas. Exemple il faut aller aider un pays européen face aux Russes ou la Grèce face aux Turcs.

            « Après je ne dirais pas « quelques années ». » Si car on part de quasi zéro sur tout, notamment les cadres et les structures de formation.

            « Si le conflit s’arrête après 6 mois et ne semble pas être en mesure de reprendre (manuqe de volonté de l’adversaire par exemple), on peut arrêter l’effort après 6 mois. » Dans un tel cas on arriverait trop tard pour y participer.

            « Je m’en moque de Macron. Quel rapport ? » Vous le citez pour dire qu’on peut en l’état faire de la HI.

            « Non. Ou le CEMA dit il « en terme diplomatique ce que tout le monde sait: » Dans la citation.

            « » Je parle de HI. ». Oui, ça j’ai compris. Ca n’empêche que tout dépend de notre ennemi et de la situation. » Non clairement en l’état la HI ce n’est pas pour nous.
            « C’est dit. Le Rafale par exemple pour se substituer à l’artillerie. » Non un rafale ne peut pas faire de tire de saturation et tirer aussi vite autant de munition qu’un canon.

            « ». C’est qui tous ? » Tous.

            « Qu’en savez vous ? » Je lis, je me renseigne, je parle aux gens. Ils sont tous unanimes pour constater une telle évidence qui crève les yeux.

            « Vous avez quand même convenu qu’ils s’entraînaient à la chasse. » Ils font des rudiments mais pas un entrainement complet car pour la plupart ils ne tirent aucun missile par an.

            « C’est temporaire jusqu’à aujourd’hui. » Un temporaire qui dure qui dure qui dure dis donc.

            « Vous n’avez rien prouvé. Desportes montre dans son argumentaire qu’il pensait également que la guerre étatique était « morte » » Pas totalement comme cité ci-dessus et cela ne l’empêchait pas de penser que la HI restait d’actualité.

            « Ca n’empêche que l’armée libyenne était organisée et entraînée, disposant de matériel lourd technologique. » Non elle s’était très largement délité avant notre arrivée.

            « Du coup leur armée de terre peut être au 0 absolu. » Non mais alors pas du tout…

            « alors ils n’ont personne pour savoir les utiliser. » Si la preuve ils renaviguent.

            « Et pourquoi on n’ajouterait pas de la dette dès 60 milliards ? » On pourrait si on ne finance pas par des restrictions ailleurs et sur la Sécu.

            « On s’en moque du modèle 2015. » Vous oui moi non. Car il permet de déterminer ce qu’on pourrait déployer au grand maximum avec peu ou prou un tel format. Format que je propose de reprendre dans les grandes lignes. Donc pas possible d’envisager plus que lui.

            « Ben demandez à des soldats de l’armée de terre si de base, ça ne leur arrangerait pas dans un monde idéal d’avoir un hélicoptère Tigre pour chaque section. » c’est fait et l’idée leur parait de toute façon totalement délirante. S’il y avait autant de Tigre que de section il les emploierait à bien plus d’autre chose et ne les affecterait en aucune façon comme moyen organique à une section.

            « Et la France n’a pas déployé la totalité des Tigres dont elle disposait, ce qui montre qu’il y avait de la marge. » Ce qui montre que pour vous il était envisageable de déployer tout le parc. Ca c’est le comble de la honte.

            « Ca veut dire quoi Daguet/2 ? » 50% de Daguet.

            « Concrètement ça consiste à quoi ? » Ce que je décris pour le GAN appliqué partout.

            « Je vous remets ce que j’ai dit : « expliquez pourquoi vous limitez le déploiement (et donc le format) de l’armée française de vos rêves à 6000 km ». » La preuve que ce rayon d’action ne détermine pas le format c’est qu’on a le format actuel, et non celui que je propose, avec des A400M dans les deux cas. Ne pas comprendre ça j’aurais tellement honte à votre place.

            « Ah parce que vous voudriez attaquer Istanbul ? de mieux en mieux. » Non aider les Grecs.

            « Un Rafale ne reste pas éternellement sur une piste sommairement aménagée. » Rien n’est éternel.

            « Et la guerre en Ukraine a bien montré que la DCA avait ses limites et ne pouvait pas tout arrêter. » Elle ne ferait pas tout.

            « Ou disent t’ils qu’il est strictement impossible d’avoir plus de 50 000 hommes projetables ? » Ils disent qu’avec le format prévu cela n’aurait pas été possible c’est dans le contrat opérationnel d’alors.

            « Quelle est votre source que c’est bien à l’étranger que l’armée allemande doit pouvoir déployer ses hommes ? » Attendez… vous envisager une seconde que ça puisse être uniquement sur son territoire ? Ah oui c’est pire que ce que je pensais.

            Au final pour vous 2008 et 2013 se justifient par le fait qu’on allait pas faire de HI à l’avenir. Donc si on vous suit exit les moyens de HI pour une bonne part. Mais finalement vous nous dites que si les mesures destinées à ne plus faire de HI permettent d’en faire. Je pense que vous vous empêtrez dans vos contradictions faute de maîtriser quoi que ce soit au sujet. Et quand je dis pas maîtriser c’est pour ne pas en rajouter car on ne tire pas sur une ambulance.

    • Czar dit :

      en quoi est-ce « hypocrite », la buse ? c’était le modus vivendi en Europe depuis des décennies. s’il change, il ne changera pas que dans ce domaine, la France doit en prendre acte et cesser de poser l’allemagne comme partenaire privilégié

      • NRJ dit :

        @Czar
        C’est hypocrite d’avoir appelé à faire une Europe de la Défense comme l’on fait nos politiques, et de le refuser quand c’est les allemands qui en prendraient le leadership.

        « la France doit en prendre acte et cesser de poser l’allemagne comme partenaire privilégié ». Je crois qu’on ne vous ont pas attendu. Les coopérations avec l’Allemagne sont à but industriel et/ou se limitent à une mise en commun de certains équipements. Rien de plus, rien de moins.

        • Czar dit :

          non ce qui est hypocrite c’est d’avoir refusé quand ils savaient ne pas avoir les moyens d’y peser et de prétrendre la faire aujourd’hui pour en prendre la tête bon après c’est leur délire, ils ne sont même pas au niveau de l’itialie

          ah ouais alors pourquoi le traité d’aix la chapelle et le projet assumé d’aider les schleuhs à avoir un siège au conseil de sécurité ça nous rapporte quoi, exactement de ce partenariat avec ces alliés si fidèles ?

          • NRJ dit :

            @Czar
            Ce n’est pas être hypocrite. Ce n’est pas eux qui proposaient faire l’Europe de la Défense. Maintenant, ils peuvent le proposer, c’est leur droit.

            « ah ouais alors pourquoi le traité d’aix la chapelle et le projet assumé d’aider les schleuhs à avoir un siège au conseil de sécurité ça nous rapporte quoi, exactement de ce partenariat avec ces alliés si fidèles ? ». Le traité d’Aix-La-Chapelle n’apporte rien. Et de toute façon on savait dès le début que les allemands n’auraient jamais un siège au conseil de sécurité permanent de l’ONU.
            Ca apporte des rodomontades et un piège politique sur Marine Le Pen. Ca s’appelle la politique de Macron, en fait, rien de plus.

    • Carin dit :

      @NRJ
      Il faut aussi lire entre les lignes…
      Quand le chancelier allemand parle de défense européenne, c’est de la partie OTAN de l’Europe qu’il parle.. pas de La Défense européenne prônée par E.Macron…
      Tout ce que veut ce chancelier, c’est la place de numéro 2 du commandement OTAN, dirigée à ce jour par la France! D’où sa diatribe sur la participation de la Bundeswer aux Opex, y compris dans les combats…
      Voilà, vous savez maintenant, ou se trouve le « creux » de vos écrits!
      Quoi qu’il en soit, les américains ne sont pas prêts de se passer des petits français… même les anglais n’ont pas eu ce poste de numéro 2 OTAN… c’est dire le chemin que ce pauvre chancelier aborde.

    • Riecko dit :

      @NRJ comment reprocher cette attitude à la France alors que c’est exactement l’attitude des allemands avant 2022.

  18. Fabiano dit :

    Au moins les choses sont dites. L’Allemagne veut être la première puissance économique et militaire de l’Europe. Nos dirigeants oseront-ils continuer à parler de couple franco-allemand? Et comment réagiront-ils? Il est presque certain qu’ils continueront à se soumettre. Ils ne savent faire que ça, ils ont été formés pour ça et ils sont là pour ça.

    • Artscenik dit :

      Formés pour ça ? Par qui, pourquoi, comment ?
      A moins que votre vision politique ici ne doit que propagande….politique…

      • Czar dit :

        « votre vision politique ici ne doit que propagande »

        et en français ?

        sinon, puisque toi t’as « pas d’idéologie » – et donc rien à dire – épargne-nous donc tes pépiements dans le vide à ce sujet.

      • ScopeWizard dit :

        Artscenik

        Certes , ce choix de pseudo en dit long , mais celui de la rhétorique également….

        C’ est-à-dire que non seulement vous ne répondez à rien , mais en plus vous y allez du procès en intention…..

        Ici , dites-vous bien que vous ne ferez taire personne ; mettez-vous le bien dans la tronche .

      • Fabiano dit :

        @ Artscenik

        Young leader, Davos, ENA, vous connaissez?

        • MLTAB dit :

          Où est le rapport ?
          Sachant que l’Allemagne vieillit plus que nous…, vous ne faites qu’accuser « nos dirigeants ».

      • Gaulois78 dit :

        @Artscenic
        Ne faites pas semblant d’être ignorant…
        Rien que dans gouvernement quelques noms…
        Gabriel Attal, Marlène Schiappa, Olivier Veran…

  19. Bébert le chat dit :

    Je l’ai déjà écrit plusieurs fois sur ce site et je le répète; l’armée française aurait du marcher jusqu’à Berlin en 1918 !!!
    Mais on ne refait pas l’histoire… par contre on peut en tirer des leçons !
    Macron le cosmopolite va maintenant (sous pretexte de crise financière et énergétique) chercher à « partager » et donc vendre aux boches notre dissuasion nucléaire, bref ce qui nous reste de souverraineté; il y pense depuis longtemps et ce au profit de la véritable puissance qui dirige l’Otan.
    N’oubliez pas que le plan est la dillution, la disparition de la France en tant que Nation.
    Le plus grand danger n’est pas la Russie ni même Poutine mais cette idéologie mortifère qu’est le cosmopolitisme.
    L’invasion migratoire maintenant déciminée dans nos campagnes n’est qu’une expression de cette idéologie de même que le choix qui a été fait de laisser Airbus aux allemands, ou d’abandonner la production nucléaire d’électricité.
    Réveil !

    • LucienB dit :

      Je suis d’accord!

    • Artscenik dit :

      Quel brillante analyse… Fondée sur …?? … vos fantasmes et votre idéologie ?
      Vous devriez aussi regretter qu’en 1870 la France n’ai pas mieux résisté aux hordes teutonnes.
      Ou que François 1er se soit fait avoir par son Charles Quint de beau-frère !

      • ScopeWizard dit :

        @Artscenik

        Et encore un dont le choix de pseudo en fit long….

        Et la tienne d’ analyse , elle est où ; rigolo !

        Ah tiens , et comment se fait-il que ce soit les Prussiens qui aient gagné ?

      • tschok dit :

        @Artscenik,

        Quand un mec met le mot « cosmopolitisme »dans ses phrases, neuf fois sur dix c’est un cintré.

        C’est pareil avec « franc-maçon ». Si on déroule la pelote, ce qui amusera certainement Bébert le chat, et qu’on le fait causer, je suis même prêt à parier que ça viendra naturellement dans la conversation, avec des mots comme « juiverie internationale » ou d’autres du même registre.

        C’est la vieille France réac. Elle vit toujours. Faut faire avec. Pour cette France, tirer les leçons de l’histoire n’est pas une réflexion analytique, mais une sublime récapitulation des erreurs et défaites passées, qui sont ressassées en permanence, comme un rituel.

        Pourtant, Bébert est dans une certaine mesure conscient de la vanité du procédé. Il le concède lui-même: « on ne refait pas l’histoire » admet-il.

        Mais cela ne l’empêche pas de répéter ses regrets, et de dire qu’il les répète: « Je l’ai déjà écrit plusieurs fois sur ce site et je le répète; l’armée française aurait du marcher jusqu’à Berlin en 1918 !!! ».

        C’est comme une boucle qui se répète, parce qu’on dit qu’elle se répète.

        Et puis, vient le moment qui va annoncer un raisonnement: « on peut tirer les leçons de l’histoire », nous dit-il. Le lecteur, curieux de lire la suite, attend donc un raisonnement, ou au moins un récit édifiant qui contiendrait en lui-même cette fameuse leçon que Bébert annonce.

        Sauf que flop! Au lieu de ça, il nous inflige un discours d’extrême droite banal sur le cosmopolitisme. Arf!

        Cruelle déception, une fois de plus. On attendait un petit bijou d’analyse historique et ça se termine en pipi de chat. Ben oui, c’est Bébert le chat. Forcément, faut bien qu’il se soulage, c’te pauv’ bête.

        Donc voilà, il a fait son petit pipi pour marquer son territoire. Un autre cintré du même genre que lui a reconnu l’odeur et il lui adresse un signe de reconnaissance: »Je suis d’accord ».

        Et nos deux compères viennent ainsi de construire sous nos yeux ce qu’on appelle un « entre-soi » sur Internet.

        Tout ça pour ça…

        Et sinon, l’armée française, elle aurait pu aller jusqu’à Berlin en 1918? Peut-être. Mais tout le monde en avait marre de la guerre, tout le monde était à bout, alors on a arrêté les frais dès que la situation opérative a permis de rendre certaine la défaite stratégique aux yeux de l’état-major allemand lui-même.

        C’a été une erreur de ne pas aller jusqu’à Berlin? C’est ce qu’on a dit, mais sur le coup ça nous a paru très raisonnable, après 4 ans de furie meurtrière.

        Alors, quelle leçon tirer de l’histoire? Ben, souvent, pour mieux la comprendre, il faut se remettre dans le contexte de l’époque, et pas analyser les événements passés en fonction du présent.

        Et que fait notre Bébert? Et ben il répète que… etc. En boucle. C’est la France réac, c’est la France bêêêêête. Superficielle.

        • Czar dit :

          « C’est la vieille France réac. Elle vit toujours.  »

          et elle t’enterra, comme elle a enterré tous tes devanciers, après leur petit quart de spasme maoiste ou séguélesque.

          L’habitude, l’habitus, est une grande faucheuse impavide de tous les pépiements ineptes et fugaces qui désacralisent de temps à autre la pureté du silence sur les Grands Causses.

          • tschok dit :

            Cela ne me dérange pas. Je préfère être enterré par des gens dont l’électroencéphalogramme n’est pas complètement plat.

            Donc, être enterré par des réacs ne me scandalise pas.

            Ils sont idiots, mais au moins il s’agitent et je pense que c’est une bonne attitude de principe face à la mort.

          • Czar dit :

            défendre leur « idiotie » est une posture esthétique, mais tu n’as jamais été foutu de démontrer en quoi ils l’étaient.

            tu t’es souvent abrité derrière de grandes catégories englobantes accumulant l’essentiel de ce qui te répugne en un corpus homogène et aligné. En fait, tu as fait avec cette « France moisie » du délicieux post-maoiste aux dents gâtées sollers exactement ce que tu lui reproches, à elle, de faire avec les zestrangers-qui-ne-sont-pas-d’ici

            si tu regardes les choses avec une neutralité axiologique qui n’est guère enseignée dans des écoles de journalisme, sur le temps long, on observe surtout une vérification de leurs constat et de leurs solutions : l’effondrement scolaire dû au choix de dé-estradiser le Professeur, la foutaise du bonheur multiculturel, l’impasse de la société de services, l’anomie générale induite par la destruction méthodique de tous les cadres sociaux, légaux, culturels.

            il n’y a aucune surprise à ce que ce soit le seul courant politique ayant le vent en poupe, et ce n’est pas une mode, mais une tendance de fond pour les décennies à venir, et comme telles cette ‘réaction’ se traduit déjà par un schisme généré par le frottement entre paradigme et sensibilités héritées, générant non seulement la « réaction » identitaire telle que la conçois mais aussi le néo-paganisme des escrologistes amoureux-de-Gaïa et qui n’ont peur que d’une chose (hormis les attentats de misilmôns moudérés) : que le ciel leur tombe sur la tête

            le mythe progresso-consumériste ne fait plus rêver les foules (sentimentales) mais il les inquiète et les déprime le techno-reaganisme d’un musk n’a pas de réels partisan (en termes de masse mobilisable et utilisable)

    • Roissard dit :

      « disséminée » dans nos campagnes

    • lgbtqi+ dit :

      en tous les cas, c’est pas la « souverraineté » orthographique qui vous étouffe, mais plutôt sa « dillution » et la « décimination » des fhautes.
      Réveil, comme vous dites. Il est temps de vous instruire un peu, en effet.

    • tschok dit :

      @Bébert,

      Certes oui, mais ne trouvez-vous pas qu’il est un peu tard pour le regretter?

      Et puis se faire une antienne d’un regret aussi anachronique, croyez-vous que ce soit une bonne façon de tirer les leçons de l’histoire?

      Parce que, à ce compte, on peut aussi regretter Trafalgar ou le siège d’Alésia. Oui, mais qu’est-ce que ça peut bien nous faire, maintenant?

      Si pour vous, tirer les leçons de l’histoire c’est ressasser les erreurs passées, je crains que vous n’ayez rien compris à ce qu’est une leçon de l’histoire.

    • joe dit :

      facile à dire. Si vous aviez été l’un des miraculés qui se sont battus pendant 4 années dans des tranchées vous seriez moins va t’en guerre… De plus l’occupation d’un pays ne mène au final qu’à sa révolte, pas à sa soumission. Le nucléaire n’est pas abandonné il repart. Airbus est un consortium et n’appartient pas à l’Allemagne ou à la France quel qu’en soit le directeur.

    • NRJ dit :

      @Bébert
      « Je l’ai déjà écrit plusieurs fois sur ce site et je le répète; l’armée française aurait du marcher jusqu’à Berlin en 1918 !!! ». Vous pouvez l’écrire plusieurs fois, ça restera une bêtise qui montre juste votre arrogance et votre mépris pour la vie des français.
      Aller jusqu’à Berlin en 1918, c’est ni plus ni moins augmenter le nombre de cadavres dans nos rangs de façon parfaitemennt inutile puisque les allemands acceptaient les conditions qu’on leur demandait.
      Mais bon, la vie de ces pauvres poilus tout juste bons à se prendre des balles ne vous importe pas, n’est-ce pas ?

      « Macron le cosmopolite va maintenant (sous pretexte de crise financière et énergétique) chercher à « partager » et donc vendre aux boches notre dissuasion nucléaire, ». Rien ne permet de dire ça. Vous pouvez inventer n’importe quoi, ça n’en fera pas quelque chose de vrai.

      « N’oubliez pas que le plan est la dillution, la disparition de la France en tant que Nation. ». C’est ça. Le plan des reptiliens/illuminati/francs-maçons/américains/allemands/je sais trop qui mais des personnes avec des sales gueules organisé dans les couloirs obscurs de l’Elysée est bien sûr de faire disparaître la France. Ben oui mais si bien sûr.

      « de même que le choix qui a été fait de laisser Airbus aux allemands ». C’est vrai, ce n’est pas comme si Airbus Commercial Aircraft était basé en France, pas plus qu’Airbus Helicopters, et Arianespace (détenu pour moitié par Airbus). La seule branche d’Airbus qui ‘nest pas en France, c’est Airbus Defense and Space.

      « d’abandonner la production nucléaire d’électricité. ». Si demain on a Tchernobyl en France, vous serez le premier à dire qu’il fallait supprimer cette méthode de production d’énergie et que ça fait bien longtemps que les gouvernements incompétents de la France auraient dû s’en occuper car c’est hyper dangereux.

      Quand est-ce qu’on apporte de l’intelligence dans tout ça. Le chemin sera long bien sûr, mais il en vaut la peine.

    • Robert dit :

      D’accord, Bébert. Pour 18, je ne sais pas, mais pour la passivité face au réarmement allemand, là je suis certain qu’il aurait fallu intervenir. Il me semble qu’Hitler l’a reconnu, si nous étions intervenus, son aventure se serait arrêté là.
      Le cosmopolitisme est la guerre des minorités agissantes et nocives et de l’empire américain aux européens.
      D’ailleurs, vous allez vite constater que votre propos déplait et voir les contempteurs de la patrie venir baver sur vous.

  20. Catoneo dit :

    Ils y ont mis du temps !

  21. Bloodasp dit :

    ah ben voilà, on y est…ils ont mis le temps mais nous sommes à ce fameux moment de bascule. En fait c’est amusant de voir les allemands se contorsionner pour nous dire qu’ils nous lâchent. Moi perso ça me va, o arrête tous les programmes en coopération et on s’occupe de nos affaires. J’ose espérer que Macaron a compris maintenant, les allemands sont des planches pourries, Dassault & Thales doivent sabrer le champagne ce soir !!!

  22. LucienB dit :

    L’Allemagne veut diriger l’Europe, à la fois économiquement, politiquement et militairement. Pour moi, cela a toujours été très clair.
    Je ne critique pas les Allemands, je comprends que leurs ambitions sont légitimes.
    Ce qui me frappe, c’est que la plupart des commentateurs ici croyaient en fait à l’existence d’un « couple franco-allemand », qui n’était évoqué que de ce côté-ci du Rhin. Macron et Parly ont qualifié les Allemands d' »amis » et ont transféré une partie de notre BITD en Allemagne. Ils ont confondu les affaires avec l’amitié. Il semble que la bêtise soit ancrée dans l’ADN des élites françaises.

    • tschok dit :

      @LucienB,

      Vous êtes sûr que leurs ambitions sont légitimes?

      Ah bon?

      Je ne vois pas pourquoi vous leur concédez d’emblée cet avantage, sans le négocier.

      Perso, je partirais du principe que les ambitions allemandes ne sont pas légitimes, parce qu’elles s’opposent en partie aux nôtres. Ensuite, je verrais en fonction de la tournure que prend la conversation que j’aurais avec eux ce que je peux concéder ou pas. Et je mettrais en face de chacune de mes concessions une contrepartie de leur part. Ils feront la même chose de leur côté, donc il faudra bien calibrer concessions et contreparties, pour que tout cela soit acceptable.

      Engager une négo en partant direct du principe que celui d’en face a raison, c’est pas la façon la plus intelligente de la commencer, ni de la finir.

      Je dirais même que c’est assez con d’aborder les choses de cette façon-là.

      Vous parlez de la bêtise des zélites françaises, mais si ça se trouve vous en faites partie, dites donc. En tout cas, vous êtes éligible, pas de problème là-dessus. Vous parlez en connaisseur, indiscutablement.

      Par ailleurs, j’observe aussi que vous ne vous contentez pas d’accepter d’emblée la légitimité des ambitions de l’Allemagne, mais que vous êtes également très empressé de dire du mal de vos propres dirigeants.

      Si je résume votre pensée en quelques mots, ça donne: les mecs d’en face ont raison et nous on est dirigés par des nuls.

      C’est pas vraiment un mental de vainqueur, ça. Qu’est-ce que vous en pensez? On est sur un blog militaire, si jamais il vous était donné de commander une section et de la mener au combat, c’est ce que vous diriez à vos gars pour les motiver?

      J’anticipe pas une victoire…

      • Czar dit :

        « Engager une négo en partant direct du principe que celui d’en face a raison, c’est pas la façon la plus intelligente de la commencer, ni de la finir. »

        merde, c’était son quart d’heure décennal de lucidité et j’ai failli louper ça pour faire l’ouverture de la foire aux vins à l’Inter.

        le cul bordé de nouilles, limite cocu, que j’suis.

        • tschok dit :

          Vous ne serez jamais cocu Czar, pour ça il faut être marié.

          Divorcé, à la limite.

          • Czar dit :

            l’union légale dans un contexte post-patriarcal n’est d’absolument aucun intérêt pour l’homme, vu qu’il a déjà accès à la seule ressource l’intéressant chez la femme : le sexe, et que le lien légal a une conséquence fâcheuse sur patrimoine à lui.

            j’ai toujours été clair avec bobonne : pas de régulation avant que la Camarde ne soit en vue, histoire de partir proprement.

            https://www.youtube.com/watch?v=jzmQcdw9IPU

        • LucienB dit :

          Je n’ai pas écrit que les Allemands avaient raison. En fait, le bien ou le mal dépend souvent du point de vue de chacun. Et les négociations ? Je vais vous expliquer comment se passent les négociations entre la France et l’Allemagne. Les Allemands se battent pour leurs intérêts et la France donne toujours tout pour la construction de l’UE. C’est-à-dire que la France fait volontairement ce que veut l’Allemagne, car dans un avenir proche, les Allemands seront propriétaires de l’UE, qui sera une extension du 4e Reich.

    • NRJ dit :

      @LucienB
      « L’Allemagne veut diriger l’Europe, à la fois économiquement, politiquement et militairement. Pour moi, cela a toujours été très clair.
      Je ne critique pas les Allemands, je comprends que leurs ambitions sont légitimes. ». Heureusement que vous le dites. Et vous convenez aussi que « dirigrier l’Europe, à la fois économiquement, politiquement et militairement. », c’est aussi ce que veut faire la France ?

      « Macron et Parly ont qualifié les Allemands d’ »amis » et ont transféré une partie de notre BITD en Allemagne ». Ca vient d’où ces bêtises ?

      « Ce qui me frappe, c’est que la plupart des commentateurs ici croyaient en fait à l’existence d’un « couple franco-allemand », qui n’était évoqué que de ce côté-ci du Rhin ». En Allemagne ils parlaient du partenariat franco-allemand. Quoi qu’il en soit, rien ne permet de dire que cette notion a influé sur notre politique.

  23. Nicolas dit :

    Pour l’instant c’est plutôt la Pologne qui est en passe de devenir la pierre angulaire de la défense de l’Europe. L’armée allemande est aux fraises et à bien des égards pire que l’armée française…

  24. Torg dit :

    Bah voyons… Plus de North Stream II, le business plan sur la distribution du gaz en Europe est terminé pour l’allemagne (d’ailleurs ils se retrouvent comme des couillons avec la magnifique idée d’indexer l’électricité sur le gaz). Donc maintenant, c’est quoi le business porteur? L’armement biensur! Plus c’est gros, plus ça passe… Business as usual.

  25. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    « l’armée allemande la « pierre angulaire » de la défense européenne » …… Nous avons déjà eu cela auparavant et je n’ai pas l’impression que quelqu’un en dehors de l’Allemagne l’ait aimé.

  26. Réno dit :

    A terme nos régions deviendront des « Länder » de l’Allemagne réunifiée.

  27. Parabellum dit :

    La France doit s occuper de son sud et de ses Zee et oublier le bla bla européen et le mythe allemand .renforcons notre capacité longue portée missiles et drones et sous marins et laissons les allemands faire le bouclier est face aux russes sans doute rincés après le Ukraine .

  28. Fralipolipi dit :

    « Mais pour M. Scholz, le problème le « plus urgent » en Europe est sans doute le « nombre inextricable de systèmes d’armes et d’équipements militaires ainsi que la concurrence entre les différentes entreprises d’armement ». Et, a-t-il estimé, « seule le développement coordonné des compétences européennes permettra à l’Europe d’agir ». »
    … Pinaise !!!! Là déjà, en matière de réflexion de faux-jeton, faux-cul, vieux crapaud, on est au sommet !
    On ne se pose même plus la question de savoir : de qui se moque-t-on ?
    Ce triste sire se moque manifestement de tout le monde !
    .
    Et puis pour claironner « l’armée allemande doit devenir la « pierre angulaire » de la défense européenne » … sans tenir cas de l’arsenal nucléaire français, pourtant pleinement efficient … faut être un sacré pipoteur troubadour.
    .
    Pas idéal pour se donner l’apparence de quelqu’un de crédible.
    Sorry Olaf …

    • tschok dit :

      @Frali,

      On va pas se mentir non plus: comment un chancelier allemand pourrait être crédible sur un blog dont une part active du lectorat est clairement germanophobe?

      Hé les gars, vous-vous écoutez quand vous parlez des Boches? Vous en parlez comme s’ils étaient des ordures. Tous les Boches. Le peuple allemand dans son ensemble. L ‘Allemagne en tant que nation, pays et Etat. Toussa, c’est de la merde. Plus bas que terre. La lie de l’humanité.

      Olaf a clairement zéro chance de gagner le concours de l’Eurovision avec vous. C’est comme pour le F35: ici on est dans un temple dédié au culte du Rafale. Quiconque ose parler du F35 pour en dire même un tout petit peu de bien – mais un bien minuscule, hein? – se fait instantanément lapider par les gardiens du temple de Dassault.

      Donc, fin du match pour Olaf, merci d’être venu et adieu.

      La plaie des tranchées de 14-18 est encore vive. Et puis celle de juin 40 est franchement hémorragique.

      Non, honnêtement, c’est cramé pour lui et pour l’Allemagne, ici. D’ailleurs, personne ne fréquente ce blog pour lire des analyses rationnelles et équilibrées sur l’Allemagne: à part les articles de notre hôtes et quelques commentateurs qui disent des choses intelligentes et informées, la plupart déverse des torrents de haine et de mépris.

      On est d’accord?

      Ou bien vous avez le sentiment d’être à la fois juste et modéré à l’égard de l’Allemagne? Nan parce que si vous l’avez, c’est une illusion, hein? C’est pô ça du tout. Vu de l’extérieur, on voit mieux. Faut sortir de vous-même pour se rendre compte. L’illusion prend fin.

      C’est comme quand on repeint ses volets. Pour voir l’effet que ça produit, faut s’éloigner un peu de la maison.

      • Czar dit :

        « D’ailleurs, personne ne fréquente ce blog pour lire des analyses rationnelles et équilibrées sur l’Allemagne:  »

        là, on revient à la normale, son quart d’heure de lucidité a duré 04 minutes.

        Sinon t’as jamais remarqué qu’un certain nombre de germaphobes – ces gens curieux détestant microbes et mille Krobb – partaient d’expériences personnelles – et curieusement concordantes sur notre « partenaire de l’amitié éternelle depuis Briand et Darlan, au moins » ?

      • Bravo Charlie dit :

        Toujours étonnant, en 2022, de lire « les boches » sur ce blog plein de germanophobes primaires, comme en 40, il y a plus de 80 années. Pathétique ces gâteux !

        • Patrick, de Belgique dit :

          D’accord avec vous, on peut se poser des questions de façon légitime sur la politique d’un état, ce n’est pas une raison pour insulter les gens qui y vivent ni d’écrire des grossièretés !

          • PK dit :

            L’histoire a donné quelques droits aux Français, notamment de nommer les Anglais et les Allemands à leur convenance, même si cela hérisse les biens-pensants qui croient qu’avec un traité, on peut effacer l’histoire.

          • et v'lan passe moi l'éponge dit :

            C’est ce qu’on appel la liberté d’expression…

            Chacun l’utilise comme il veut ou peut…
            Bien évidemment ce sont ceux qui la maltraite le plus qui crient au liberticide quand elle vient à être restreinte pour cause d’abus continuels.

    • asvard dit :

      Jusqu’à présent la force de dissuasion nucléaire Française ne protège en rien l’Europe juste la France.

  29. Franchouillard dit :

    Si l´armée allemande parvenait à devenir la pierre angulaire de la défense allemande, ce serait déjà pas mal.
    Soixante-dix années de soumission à l´OTAN, ça ne s´efface pas facilement. Une déclaration d´un obscur politicien n´y suffira pas s´il n´y a pas un projet et de la méthode.
    On ne peut pas attendre d´un Allemand qu´il soit cartésien.
    Pour commencer, en affirmant une sorte d´européisme militaire au lieu de parler seulement de défense de l´Allemagne, ce Papa Scholz fait preuve d´une koloszale finesze.
    C’est plutôt rassurant, somme toute.

  30. R2D2 dit :

    Il parle beaucoup en ce moment Scholz… c’est bien. Mais pendant ce temps les Ukrainiens que l’Allemagne a bien mis dans la m*rde aimerait bien recevoir du matériel.

  31. VinceToto dit :

    Egoïstement, je me dis que ce n’est pas si mal que cela d’être à l’Ouest plutôt qu’à l’Est ou au Centre.
    Avoir plein de matériel pour défendre l’American Way of Life de divers ennemis est une chose. Mais on va recruter comment pour les grandes armées polonaises et allemandes de l’US/OTAN. Des Ukrainiens? Et puis c’est avec quoi qu’on va reremplir les stocks ukrainiens d’armes, chars, etc. ?
    Attendons l’hiver puis 2023 pour voir la situation réelle en UE plutôt que de faire des plans coms débiles.

  32. JEAN dit :

    l’allemagne
    Faux nez militaire des us
    Faux nez economique des chinois
    Faux nez des matieres premieres des russes.
    Et en France nos »élites »nous vante l’amitié franco-allemande mon c…
    elle a fait main basse sur l’europe mais il reste encore un village gaulois quelle a bien l’intention de réussir la ou les romains on échoués.

  33. jerome dit :

    Le gros souci est constitue par l’intervention de l’UE dans les finacements militaires!! Grosso modo les allemands vont pouvoir obtenir de nombreux soutiens pour flecher ces credits vers l’Allemagne. Cela leur permettra de phagociter les credits UE pour asseoir leur role de leader. En clair, de puissants courants contraires vont nous etre opposes! Quid de l’independance nucleaire pour l’Europe… toujours le parapluie US EN GUISE DE LAISSE

  34. gari45 dit :

    Et pendant ce temps en france, on essaie d organiser la pièce de theatre ORION.
    L allemagne est legitime dans son rôle de leader européen de part son économie et de sa nouvelle volonté de puissance

    • Momo dit :

      Jah! Jah! Jah!
      Ein Reich, ein volk, ein scholz ?
      Ça sonne pas terrible Mr1945, c’est un peu derrière tout ça ^^

  35. Alfred dit :

    Une grande Union européenne comprenant l’Ukraine, la Georgie, la Moldavie et les Balkans occidentaux dont l’Allemagne serait la pierre angulaire sur le plan économique , industriel et militaire. Ça me rappelle vaguement quelque chose….
    Ça doit également parler aux Russes qui ont de la mémoire, mais aussi aux Polonais qui ont de leur côté quelques raisons d’être méfiants vis avis des promesses anglo saxonnes. D’où, peut être le peu d’entrain qu’a herr Olaff de se démunir de ses Leopards 2 au profit de l’Ukraine, en sus du fait qu’il ne faudrait pas pousser tonton Vladimir à bout avant que les F35 soient livrés, après les propos qu’ Ursula a tenu à son égard .

    • joe dit :

      Tonton Vlad a déjà du mal avec une armée qui n’a qu’une fraction de tout l’armement présent en Europe… alors pensez à ne serait ce que titiller un état Balte ne doit pas le réveiller la nuit 🙂

  36. rainbowknight dit :

    La France post colonialiste inquiète une Allemagne moins encombrée aujourd’hui par son sombre passé. L’Ostpolitik est une réalité séculaire que la France ignore sauf à s être aventurée dans la profonde Russie pour y perdre sa Grande Armée. L’ Allemagne a moins couru le monde pour bâtir un empire.
    Critiquer les choix et orientations des allemands n’illustre que la médiocrité et l’arrogance d’une nation qui se rêvait présider à la destinée de l’ Europe. Notre vision est elle partagée par tous, malheureusement ou heureusement NON !
    La France a échoué à entraîner avec elle les autres forces armées de l’UE dans ses opérations extérieures. La menace terroriste n’est elle qu’un sujet qui frappe notre nation ? Il ne semble pas que les allemands soient aussi préoccupés par le sujet, allez savoir pourquoi ?..
    La peur des teutons habite t elle nos pensées cachées, probablement car nous savons que sans nos alliés et plus vieux ennemis , nous parlerions la langue de Goethe ou Clausewitz.
    C’est légitime pour la première puissance européenne de revendiquer la primauté et de se donner les moyens de concrétiser ses ambitions.
    Pour autant pourquoi trembler devant ces révélations ? Les temps ont changé et les générations ne portent plus le regard haineux des aïeux disparus. Au contraire elles construisent notre avenir.
    Les industriels sont en concurrence .. tant mieux et que les meilleurs gagnent, les armées d’ Europe seront ainsi mieux équipées.
    Avec la défaite de l’ogre russe se profile un monde incertain et nouveau pour la vieille Europe. Un monde dans lequel la Russie s’attellera pour grande partie à cette Europe refoulée par ses dirigeants actuels mais qui sera la réalité des jeunes russes demain ….
    La France est seule avec le Royaume-Uni, le sera t il encore demain, à avoir une marine digne de ce nom. L’illustration d’une puissance qui veille encore sur les confettis de son empire mais dont la force interroge. La France pourrait elle tenir tous ses engagements ? Probablement pas.
    L’ Allemagne, la Pologne et d’autres ont compris que pour parler fort et être elles aussi entendues il leur faut s’affranchir de la politique, de la diplomatie et de la stratégie française.
    A trop vouloir en faire on finit par tout perdre…

    • Czar dit :

      quel verbiage pénétré (ça explique le rainbow sans doute)

      « les générations futures construisent notre avenir » t’as songé à bosser dans la réclame (je veux dire l’advertaillzinngue) ?

      • rainbowknight dit :

        Czar: La référence à rainbow est elle forcément celle liée à une communauté ? L’arc en ciel est un phénomène naturel comme la connerie que tu sembles mieux maitriser que beaucoup… Les couleurs sont plus joyeuses que les trois couleurs de ton drapeau adoré, celui au centre duquel tu traces une vilaine croix…
        Dans ce cas il faudrait interdire le swastika et plein d’autres symboles accaparés par divers mouvements ou courants de pensée…
        A te lire il serait nécessaire que notre jeunesse porte le bleu horizon et guette le casque à pointe des teutons, nostalgie quand tu nous tiens…
        Quant à porter la moustache comme Ron Mael (Sparks) ça ne ferait pas fureur chez les générations qui construisent un autre monde….

        • Czar dit :

          j’ai dit que j’avais deviné que tu bossais dans la comm, j’ai pas dit que j’étais client, petit homme-soja fébrile.

        • PK dit :

          « Dans ce cas il faudrait interdire le swastika et plein d’autres symboles accaparés par divers mouvements ou courants de pensée…

          C’est pas gentil de vouloir couper l’élan ukrainien. Vous allez vous faire des copains ici.

          • rainbowknight dit :

            Et pas que chez les ukrainiens…. … quoique ceux-ci aient su faire la part des choses et remettre de l’ordre sans pour autant se bercer en écoutant Wagner..

    • Sorensen -simple et pure- dit :

      Absolument, l’Europe ne peut pas se permettre de perdre la Russie et de voir la Sibérie sous domination chinoise. Ce serait la mort assurée.

      • Gaulois78 dit :

        @Sorensen – simple et pure
        hum.. l’Europe où l’Allemagne ?
        Heureusement que les Allemands refusent de fournir des chars aux Polonais, ils fonceraient illico presto sur Moscou pour annexer la Sibérie et la dissuasion nucléaire Russe, toutes les ressources de cette immense territoire que pour leur pomme, rien pour les autres, nada, que dalle…Ces cons ils osent tout même réclamer des dommages de guerre à la 4 ème puissance économique mondiale, ils ne veulent pas faire l’impasse sur l’histoire de leur nation les ingrats…Va falloir qu’il choisisse le grabataire de la White Housse…Pologne ? Allemagne ? Pologne ? Allemagne ?

      • Paul Letissier dit :

        Sørensen, votre commentaire est trop vague pour être convaincant.
        Précisez SVP ce que vous entendez par « Europe », par « perdre la Russie », par « domination chinoise » (la Chine a d´autres problèmes plus importants que s´emparer de la Sibérie), par « mort assurée » (référence aux « intérêts vitaux ? Ça ne signifie rien.)

    • tschok dit :

      @rainbowknight,

      On a peut-être trop misé sur l’aura que nous procure notre dissuasion nucléaire, en pensant que la garantie nucléaire, que nous n’offrons d’ailleurs pas à nos partenaires européens, allait se substituer à celle que promettent les Etats-Unis, via l’article 5 du Traité Atlantique.

      C’est un vieux rêve de la France, qui se voit en déesse protectrice de l’Europe et qui persiste à la penser selon le prisme gaullien: l’Europe est le levier d’Archimède de la France sur le monde, disait le grand homme.

      Dans cette phrase, les pays européens sont les moyens de notre puissance, à l’échelle mondiale. Ils sont les serviteurs zélés de notre grandeur. Et, en contrepartie, la France, belle déesse guerrière, noble et généreuse, les protège… pas du tout. Elle se garde son parapluie nucléaire pour ses fesses et pas celles des autres.

      Alors, il reste le conventionnel, mais avec notre armée d’échantillons, on n’est pas vraiment de taille à défendre l’Europe avec nos petits bras musclés.

      Donc, le deal n’a pas marché.

      Nos partenaires européens n’ont que trois possibilités, qui sont non-exclusives les unes des autres:
      – S’en remettre aux Etats-Unis, et c’est ce qu’ils font en grande partie.
      – Veiller par eux-mêmes à restaurer les attributs de leur propre puissance, donc leur propre sécurité, et c’est ce qu’il font aussi.
      – Renforcer une défense collective dans le cadre de l’Otan, qui est devenue en pratique l’alliance de défense européenne, et ça aussi ils le font.

      Aucune de ces trois options ne dépend pour sa réalisation d’une France déesse guerrière protectrice de l’Europe, qui n’est d’ailleurs qu’une illusion franco-française.

      En clair, il n’y a pas de monopole stratégique de la France sur l’Europe, on est un acteur d’importance majeur dans un collectif qui nous offre une place à la hauteur de nos moyens, mais on n’est pas et on n’a jamais été la puissance tutélaire de l’ensemble, ni le garant de sa survie.

      Dans une telle situation stratégique, il est évident que des pays comme l’Allemagne, mais aussi le Royaume-Unis, l’Italie ou la Pologne, ont toute latitude pour faire valoir leurs ambitions, s’ils en ont. Et il se trouve que les Allemands en ont, parce que les Russes viennent de leur flanquer la trouille.

      Mais nous-mêmes, nous demeurons libres d’en avoir, si nous le souhaitons. Rien ne nous interdit de challenger les Allemands pour prendre notre part dans le leadership de la défense européenne, sauf nos propres réticences à l’égard de l’Otan, puisque tout cela se joue désormais dans l’Otan.

      Ce ne sont pas les Américains qui l’ont ordonné, ni aucun de nos partenaires qui l’a vraiment décidé. Non, celui qui a réussit l’encapsulage de la défense européenne dans l’Otan, c’est Poutine.

      Sans lui et son invasion, l’Otan allait tranquillement explosé en vol, en grande partie grâce à la Turquie. Et la France se tenait en embuscade pour récupérer les morceaux afin de les intégrer à la construction européenne. Notre stratégie, c’était d’encapsuler ce qui restait de l’Otan dans l’UE, à terme.

      C’est le contraire qui est en train de se passer. Rien à y faire. Si vous avez une Russie menaçante et une Amérique solidaire, automatiquement le besoin de réassurance stratégique de nos partenaires européens va vers les Etats-Unis et pas vers nous.

      Mais, dès que la Russie cesse d’être menaçante et que l’Amérique s’éloigne de l’Europe, le désir de construction d’une Europe plus autonome redevient une idée qu’on peut vendre à nos partenaires, mais attention, pas en tant que déesse guerrière protectrice de l’Europe, mais en tant que partenaire dans un collectif, voire, s’ils nous reconnaissent un certain leadership, en tant que primus inter pares (premier parmi ses pairs, parmi ses égaux), rôle que veut s’octroyer l’Allemagne, précisément.

      L’essentiel, pour nous, c’est de rompre avec la chimère gaullienne: jamais nos partenaires n’accepteront de devenir les larbins de nos désirs de grandeur. De Gaulle a pris les Européens pour un peuple colonisé. Ce sont d’anciens colonisateurs, pour beaucoup d’entre eux, on ne la leur fait pas.

      Dès qu’on se sera enlevé cette connerie de la tête, on récupèrera une plasticité cérébrale qui nous permettra de nous adapter à toutes les situations. Comme on est en pleine crise de nostalgie gaullienne, tout ce qui se passe en ce moment nous met en état de détresse intellectuelle et de panique morale.

      C’est normal, on se cramponne comme des tiques à un vieux concept à la con qui n’a jamais marché et il n’y a aucune chance pour qu’il marche mieux aujourd’hui ou à l’avenir. Donc, plus tôt on arrêtera de se prendre pour une déesse guerrière protectrice de l’Europe et plus tôt on oubliera cette histoire de levier d’Archimède, mieux ce sera.

    • mulshoe dit :

      @rainbow : «  »Avec la défaite de l’ogre russe se profile  » Ne prenons pas nos désirs pour des réalités l  » ami » Poutine est loin d’être fini . Méfions nous des média qui pérorent à n’en plus finir . Les russes seraient foutu etc … nous en reparlerons .

      • rainbowknight dit :

        L’actualité nous apprend que « l’ami Poutine » s’est aventuré bien imprudemment dans un bourbier auquel il ne pouvait s’attendre. Sa vision n’est pas en adéquation avec le monde contemporain. Croire que partager une langue commune, une religion , je ne veux pas employer le mot ethnie ou race , participent à une maison unique et utopique….
        Par russes il faut s’accorder sur le fait que les forces engagées ne sont pas représentatives du « peuple » slave. Je crains que cet aventurisme ne soit cause de plus de bouleversements qu’il n’y paraît. La Russie est elle aussi un immense empire et les peules assujetties aux Tzars l’ont été par le kinjal des cosaques.
        C’est malheureux mais la violence fédère cet empire. Les peuples des steppes et des toundras, des montagnes et des déserts ressentent bien la différence avec leurs « frères » slaves…. Ce n’est pas enthousiasmant sauf à voir l’avenir vers le grand voisin chinois ou les cousins turcophones….
        Pour ces « gens » se battre pour la Russie et un non sens, juste une question de survie et de mieux être car les solutions ne sont pas légion sauf à revendiquer les lointaines origines de leurs aïeux et s’émanciper de l’ Empire …
        L’Empire craque et les frères russes ne veulent pas se battre contre les frères ukrainiens, quelle solution reste t il à l’ « ami » Poutine pour sauver sa peau et celles de ces complices ?

        • Czar dit :

           » je ne veux pas employer le mot ethnie ou race , participent à une maison unique et utopique…. »

          c’est vrai ça, réunir des gens de la même ethnie et partageant langue et culture c’est « utopique » ; en revanche rassembler sur le même territoire des groupes venus de la planète entière qui ne partagent rien – au mieux – et qui souvent se haïssent, ça c’est totalement pragmatique et pour tout dire, une garantie de suksayyy, puisque c’est maudairn

          on a quelques cons ici mais là, j’ai l’impression que tu veux ta notice wiki rien qu’à toi.

          • rainbowknight dit :

            L’orthographe Czar de votre pseudo est il un simple hasard ou la traduction d’un parti pris pour une puanteur repoussante pour qui s’attache à la démocratie et ses valeurs ?
            L’emploi du tutoiement et de la vulgarité illustre votre animosité dès lors que des idées contraires vous sont opposées.
            Seriez-vous un troll affilié à une grande nation qui se moque ou a peur de l’Occident ?
            Réponse facultative, pensez à bien prendre vos médicaments, la camisole chimique et moins douloureuse que la contrainte physique.

    • Gaulois78 dit :

      @rainbokwnight
      Trop long votre post, incompréhensible…
      En bon Français pour les bourrins dont je suis que voulez-vous nous dire ?

  37. Titi dit :

    Je ne pense pas que le leadership allemand soit du fait idéologique. C’est juste une rapport de force entre nations qu’elle a gagné et l’euro l’a bien aidé, donc la France …une partie de leur réussite est liée à la perte de compétitivité du sud de l’Europe.. l’euro a été une grave erreur économique pour nous car les pays du sud avaient un positionnement bas et moyen de gamme hormis quelques industries d’excellence. Vendre avec un euro fort des produits de gamme inférieure était suicidaire . Si on a su monter en gamme on a perdu du volume, et nous nous sommes endettés. Les allemands eux avaient déjà un tissu industriel pour le positionnement haut de gamme et l’euro fort n’a fait qu’augmenter leur marge sans perte de concurrence car si un client peut refuser d’acheter une clio de 9000 euros à 10000 euros, un client qui peut acheter une Mercedes 50000 euros au lieu de 45000 euros ne renoncera pas à son achat.
    Et cette réussite va forcément profiter financièrement aux investissements militaires…

    • tschok dit :

      @Titi,

      L’euro est au plus bas, vous me direz si le commerce extérieur français se porte mieux.

      Une monnaie faible, c’est pas forcément un cadeau. Tenez, en ce moment, le dollar est fort face à l’euro, donc youpi pour nos exportations, qui deviennent mécaniquement plus compétitives.

      Oui mais la facture des importations augmente, notamment la facture énergétique, alors que le prix du pétrole… baisse. Là on a un exemple typique d’une baisse du prix d’un produit qui est compensée par la hausse de la monnaie dans laquelle s’effectue la transaction.

      Pour un pays fortement importateur comme la France, un euro faible n’est pas forcément un atout. Et nous aussi on vend du haut de gamme. Vous croyez qu’un avion d’affaires de chez Dassault, ça se paye une poignée de radis? Ou que nos industries du luxe donnent dans le low cost?

      Par ailleurs, l’Italie se débrouille bien à l’export. Pourquoi pas nous? Quant à l’Allemagne, que l’euro soit fort ou faible, elle dégage des excédents. Là, elle aura peut-être plus de mal, mais c’est lié à la crise énergétique qui se profile et qui génère des incertitudes, pas au niveau de la monnaie.

      Autre exemple: la France a des relations déficitaires avec ses partenaires de la zone euro, alors que l’euro est neutre. Visiblement le problème n’est donc pas là. Et elle a des relations excédentaires ou à l’équilibre avec le Royaume-Unis et les Etats-Unis, donc face au dollar et à la livre sterling: normalement, l’euro aurait dû nous handicaper. Eh ben non, on fait avec.

      Les Français avec l’euro sont comme les paysans avec la météo: c’est jamais celle qui convient. C’est une posture.

      Maintenant je vous dis ça, mais je sais que vous continuerez à répéter votre laïus sur l’euro fort blablaba sans vous poser de question, parce que c’est comme ça que marche le cerveau humain: moins on comprend un truc, plus on le répète en espérant que la répétition lui donnera la force de l’évidence.

    • Pierre dit :

      Le problème maintenant, c’est que même les Clio sont produites en Turquie. On a accéléré les délocalisations vers l’Est qui fait que l’industrie automobile française est en déficit commercial régulier malgré 3 marques automobiles majeures. Le modèle de voiture produit en France le plus vendu est la… Toyota Yaris.

  38. Titi dit :

    Aurait dû ou aurait pu ? 🙂

  39. Mic dit :

    Dassault attend patiemment son heure !
    Thales doit aussi se marrer, ils sont quasiment incontournables dans le domaine naval, seuls les Italiens Leonardo et Ficantieri tirent leur épingle du jeux en Europe ……
    Pour les radars navals, terrestre et aéro ils sont le plus gros d’Europe et sont concurrents des US hors Raytheon (grace à leur filiale commune qui leur évitent de se marcher dessus dans les appels d’offres).

    http://www.opex360.com/2020/11/23/thales-va-fournir-le-systeme-de-combat-des-quatre-futures-fregates-allemandes-mks-180/
    http://www.opex360.com/2021/04/23/thales-va-fournir-son-systeme-dalerte-ground-alerter-10-c-ram-a-larmee-allemande/
    http://www.opex360.com/2021/01/25/thales-fournira-a-lotan-une-solution-de-cloud-militarise-et-deployable/
    http://www.opex360.com/2020/03/01/thales-embarque-a-bord-des-futurs-sous-marins-nucleaires-lanceurs-dengins-de-la-royal-navy/
    http://www.opex360.com/2019/09/12/babcock-et-thales-ont-ete-retenus-par-londres-pour-livrer-cinq-fregates-de-type-31e-a-la-royal-navy/
    Et je ne parle pas des contrats avec le Pentagone…….

  40. PHILIPPE dit :

    « En outre, il a aussi évoqué la possibilité de recourir à des « options existantes dans les traités de l’Union européenne » afin de former une « coalition de volontaires » pour mener des opérations sous bannière européenne. »
    A ce jour l’Europe n’est, hélas, toujours qu’une vaste passoire, une machine à intégrer (Kosovo ? Albanie ? Turquie ? etc…) et un ramassis de marchands prompts à délaisser leur patrie respective pour délocaliser afin de réaliser des profits à court terme.
    Dans ce contexte une « bannière européenne » crédible c’est du vent surtout si celui, ou ceux, qui la porte(nt) est (ou sont) sous influence extérieure.
    Faut-il aussi préciser qu’avant même le choix d’une très éventuelle « bannière » les nécessaires préalables ne sont toujours pas posés (uniformisation progressive des armements, prise en compte des spécialités nationales pour placer chaque projet sous la responsabilité du pays le plus apte à le conduire, éventuellement choix d’une langue commune pour conduire, si vraiment nécessaire, des opérations ponctuelles en commun) ?
    Certes M. Scholz s’appuie sur la dramatique actualité ukrainienne pour lancer son idée mais il sait que ce sujet extrêmement sensible que ce soit au sein même de l’UE ou…. plus à l’Est.
    Au final si « gouverner c’est prévoir » force est de reconnaître que jusqu’ici nous n’avons pas vu grand chose de la part de l’Europe.
    Car, par exemple, à ce jour l’Europe de l’Ouest reste dramatiquement dépendante de l’étranger que ce soit pour ses approvisionnements en énergies (gaz, pétrole) ou en matières premières dont les fameuses terres rares ce qui n’est pas le cas de la Chine :
    https://www.usinenouvelle.com/article/la-chine-cree-un-geant-des-terres-rares.N1782317
    la Chine qui porte grand intérêt à l’Asie Centrale dont plusieurs pays font, pour le moment encore, partie de la CEI :
    https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20220914-xi-jinping-au-kazakhstan-p%C3%A9kin-veut-renforcer-son-influence-en-asie-centrale
    Pour terminer sur une note optimiste il est peu probable que la Russie ait recours à l’arme nucléaire tactique car outre le fait que le passage à l’acte nécessite une chaîne de commandement longue cela nuirait gravement à l’activité économique de la Chine sa grande voisine.

  41. Pitlane2 dit :

    Le problème c’est quand tout le monde veut avoir la plus grosse…

  42. rampouille dit :

    Et le 4em Reich est en marche. Très malins les Allemands ils l’on joué tout en finesse ce coup ci. Main mise d’abord sur l’économie, puis au tour de la finance, enfin bientôt la puissance militaire. Échec et mat, nos Euronouilles appâtés par de pseudos partenariats (avion, char, ect…) n’y on vu que du feu.

  43. dompal dit :

    C’est toujours ‘drôle’ de lire les âneries de nos dirigeants.

    Après les délires du PR Macron qui rêve d’une armée européenne, voici à présent ceux du Chancelier Scholz qui rêve que l’armée allemande soit la pierre angulaire de la défense de l’Europe…..

    Quel dirigeant va surenchérir (dans la bêtise) ???

    • Momo dit :

      Une lutte de titans? Plutôt un combat de lutins, c’est certain <:0)

    • asvard dit :

      L’armée Européenne c’est une sorte de calque de l’OTAN réservé aux membres de l’UE avec un commandement UE, pas un Polonais, un Allemand et un Français dans la même compagnie, bref se passer de la tutelle US. Juste un outil pour que l’Europe ne soit pas un nain en politique étrangère.

      • Boumeur dit :

        L’armée européenne est définie depuis le projet de CED en 1953 : « un mélange apatride où l’on parlerait un volapük intégré ».

  44. eric martin dit :

    Démographie en berne, pareille pour l’énergie, exportation vers la chine compromise, un voisin polonais qui ne fera pas de cadeau. Une armée prête dans 20 ans avec une perte de connaissance dans les technologies aérienne et missiles par l’achat de matos US. L’allemagne veut s’imposer comme un leader au sein de l’Europe, elle ne fera que exacerber les autres pays. Il vaut mieux la laisser se débattre avec son arrogance…

  45. Robert dit :

    J’ai comme un doute, est-ce que c’est bien les allemands qui ont bien perdus la guerre?

    • lgbtqi+ dit :

      Non. Juste vous.

      De même que le sens de la langue française.

      -> est-ce bien les Allemands qui ont perdu la guerre ?

  46. Patrick, de Belgique dit :

    Pierre angulaire, nation cadre, que d’aimables expressions pour nous avertir que l’Allemagne redevient simplement l’Allemagne ! Cela me rappelle une émission à la radio dans les années 70 (la RDA existait encore) où l’animateur Jacques Chancel recevant l’écrivain François Mauriac lui demanda ce qu’il pensait de l’Allemagne:
    Mauriac:<> ou quelque chose comme çà.
    Peut-être eût-il été préférable, après la chute du communisme totalitaire, que deux états allemands démocratiques subsistent, question d’équilibre interne dans l’UE, peut-être aussi, serait-il souhaitable que les états d’Europe centrale se fédèrent pour éviter de trop se retrouver sous l’emprise de Berlin et faire contrepoids, j’ai toujours pensé que la dissolution de l’Empire austro-hongrois fut une erreur géopolitique; en définitive, depuis que la GB a quitter l’UE, on se retrouve assez seul…

    • Patrick, de Belgique dit :

      Mauriac: Je l’aime tellement l’Allemagne que je suis ravi qu’il y en ait deux.

    • Guernico dit :

      Une excellente maxime, que les élites françaises, invariablement pro-germaniques depuis Voltaire et Madame de Stael, devraient se répéter comme un mantra…

      N’oublions jamais que la monarchie française s’est construite l’origine contre le Saint Empire Romain Germanique (d’où la formule des légistes, « le Roi de France, Empereur en son Royaume ») et que l’Allemagne, à fait son unité nationale contre nous.

      Par ailleurs, suis complétement d’accord avec vous cher Patrick, sur le desastre que représente le Brexit pour nous (et pour le Royaume-Uni lui même, cela va sans dire).

  47. Olie dit :

    Je suis d’accord avec Bloodasp depuis le temps qu ils ont qu ils mettaient 100 milliards d euros sur la table’ ils ont toujours rien acheté à ce jour et si on doit en avoir besoin c est pas dans 10 ans et en plus il faut des hommes pour faire une armée donc on verra dans 10 ans ou ils en sont ces faux européenne de la défense !!! Ils sont toujours aussi lent pour prendre une décision d intervenir ou de donner de l armements à l UKRAINE. Je n ai pas confiance en eux !!!

    • tschok dit :

      Mais vous avez bien raison, Olie, de ne pas leur faire confiance: le Boche est fourbe, comme tous les étrangers d’ailleurs.

      • Czar dit :

        tu vois quand tu veux…

        • tschok dit :

          Je n’ai jamais dit que j’étais incapable de regarder le monde par le petit bout de la lorgnette.

          je sais partager les plaisirs simples de mes contemporains.

          • Czar dit :

            attention au mol décadentisme on commence par lire du Huysmans, et l’on s’effondre dans de voluptueux divans, aux capiteux parfums.

  48. Raymond75 dit :

    Et bien mais c’est très exactement ce que je disais il y a quelques jours …

    • tschok dit :

      Vous voulez dire que vous auriez fait une prédiction à quelques jours? C’est un score tout à fait honorable, Raymond.

      J’en connais de bien moins modestes que vous et c’est tout à votre avantage.

  49. Guernico dit :

    Tout cela est franchement excellent. On va voir ou Macron va pousser la veulerie…va -t-il lâcher à l’Allemagne ce qu’elle souhaite, à savoir être leader de fait sur le programme SCAF, la ou elle a déjà tant obtenu de son valet français ? Ou osera t’il, pour une fois depuis Masstricht, faire souverainement exister la France, en face de ce pays qui est son adversaire naturel ?

    J’avoue boire du petit lait depuis quelques temps devant le désarroi de nos élites, pro-allemandes depuis toujours….et tous ces cons découvrent qu’il n’y a jamais eu de « couple franco-allemand » (comme disent a l’unisson les journalocrates et les politicards qui ont singulièrement oublie leurs leçons d’histoire), ou plutôt que cette expression est le masque ‘aimable » de la volonté de puissance allemande.

    • tschok dit :

      Oui, comme je disais à Olie, l’Allemand est fourbe: il dissimule sournoisement sa volonté de puissance sous un masque aimable.

      Mais c’est un étranger, que voulez-vous? Il ne peut pas être aussi bien que nous.

    • PHILIPPE dit :

      Macron a :
      * déjà arrêté la centrale de Fessenheim qui, proche de la frontière allemande, indisposait nos voisins
      * de plus, à la demande de l’Allemagne, il vient de lier les prix du gaz (véritable piège dans lequel les allemands se sont glissés seuls) et ceux de l’électricité,’qui ne dépend pas du gaz, tirant ainsi une balle dans le pied de notre indépendance énergétique avant de nous faire passer les français à la caisse.
      Pour ceux que l’actualité intéresse voici 2 articles assez intéressant ;
      Pourquoi il faut se méfier de l’Europe d’Ursula von der Leyen
      http://www.youtube.com/watch?v=85-XxHFfHis‌‌‌
      Nucléaire : les mensonges s’ajoutent aux erreurs
      https://www.youtube.com/watch?v=VMt86braNiU

  50. Gplt dit :

    Quel dommage que l’on ne produise plus de Leclerc. On aurait pu faire la nique aux allemands qui refusent d’en livrer à l’Ukraine. On aurait jouer la carte d’une vraie solidarité européenne. Même si ce ne sont que des déclarations et que les 100 milliards serviront à remettre la Bundeswehr à niveau, il me semble important de répondre au désir d’hégémonie allemand. Nos gouvernants doivent se remémorer l’Histoire et investir moins dans le social en ciblant davantage et beaucoup plus dans le régalien car les allemands vont nous challenger.

    • tschok dit :

      @Gplt,

      A chaque fois qu’il se produit quelque chose à la surface de cette Terre, on en tire prétexte pour réduire les dépenses sociales.

      Ne serait-il pas plus simple de prendre la décision de le faire, sans relier cette décision à un événement quelconque et qui n’a de toute façon rien à voir?

      Arrêtons de nous donner des prétextes pour le faire et faisons-le, tout simplement.

      Les gens se compliquent la vie, je trouve.

  51. Aramis dit :

    Rideau terminé. Finissons le SCAF, le MGCS, me MAWS, l’eurodrone…

  52. PMo dit :

    Le Club Mickey va distribuer le manuel des Castors Juniors ?
    Avec quel esprit de défense dans un pays épris de pacifisme, il faudra au mieux 1 génération .

    • lgbtqi+ dit :

      Vous savez, poutine a provoqué un électrochoc chez nombre de personnes.

      Dont un commentateur sympathique de ce blog passé de philippot à sa liberté de penser individuellement et de s’affranchir de l’emprise des partis politiques.

      Les jeunes Allemands que j’ai vu mettront autant d’application dans leur qualification militaire qu’ils en ont eu à être pacifistes. Et si personne ne vient les gonfler avec des vieilles lunes, cela sera profitable à tous.

      C’est un peu vexant à dire pour nous autres, mais j’ai vu chez eux des dispositions d’esprits plus prometteuses que chez nos jeunes soulards assistés et bénéficiaires du chèque manga, s’agitant sur la planche à roulette et chassant le pokémon à 30 ans… Maintenant ça ne dépend que de nous d’arrêter les conneries et d’avoir une attitude plus responsable.

      • Czar dit :

        « Les jeunes Allemands que j’ai vuS »

        paille… poutre… Lapeyre (deuk)

        • lgbtqi+ dit :

          exact, car COD placé avant le verbe, et vous avez loupé le s fautif à esprit.

          Reste que c’est rare chez moi, et sans la vulgarité éthylique qui caractérise vos interventions.

          • Czar dit :

            je n’ai parcouru le reste de ton pensum, pas même d’un derrière distrait. Juste ce qu’il me fallait pour souligner le ridicule de Trissotine.

      • Momo dit :

        Ne m’en veuillez pas de vous dire que vous avez vu un échantillon de jeunes allemands extrêmement atypique. Je connais.
        Tout comme en France le pb ce ne sont vraiment pas les jeunes qui chassent les Pokémons (c’est carrément ancien d’ailleurs).
        Il y a quelques chaînes TV qui semblent avoir compris que le déni menait à l’abîme, en zappant on arrive à les trouver.

      • ScopeWizard dit :

        @lgbt

        On a comme un petit souci , là….

        Plus haut , vous avez repris les errances orthographiques de l’ un d’ entre-nous qui pourtant n’ en avait pas fait tant que ça , tandis que vous sur le coup…nous ne sommes pas loin d’ un festival…

        « Dont un commentateur sympathique de ce blog passé de philippot »

        Il manquerait une majuscule , là…

        « Les jeunes Allemands que j’ai vu »

        @Czar ayant à juste titre apporté le correctif , n’ y revenons pas .

        « mais j’ai vu chez eux des dispositions d’esprits »

        « esprit » serait plus juste .

        « jeunes soulards »

        « soûlards » ; puisque me semble t-il ce mot vient de saoulards .

        Qui faut-il remercier ? Cette conne de Najat ? Ben , ne comptez surtout pas sur Scopy ; une population ne se nivèle pas par le bas , surtout pas .
        Faut-il que celle qui a réussi à l’ imposer soit elle-même idiote , ou pire…

        « sur la planche à roulette »

        sur la planche à roulettes .

        Comme pour « paire de ciseaux » ; deux ciseaux et non un seul , jumelles et non jumelle , plus d’ une roulette fixée sous la planche , donc « à roulettes » .

        « chassant le pokémon à 30 ans… »

        Pokémon prend une majuscule .

        « Maintenant ça ne dépend que de »

        Plutôt « il ne dépend que de » ; mais bon , c’ est un détail .

        Eh ben !

        Auriez-vous tapé à une vitesse supérieure à celle du son ?

        Bref , plutôt que « reprendre » , va falloir « se reprendre » .

        QUI ?

        Oui , le Français est difficile ; je sais bien….

  53. radionucleide dit :

    Qui a donné NEXTER aux allemands?

    • Momo dit :

      Les mêmes que ceux qui ont donné les moteurs d.Ariane?
      Ceux qui se rêvent quadruple prix Nobel et sont prêts à vendre leur mère?

    • Carin dit :

      @Radionucleide
      Qui a donné KMW aux français?
      Parce que vous n’avez pas l’air de savoir, mais KNDS est le fruit de l’union de Nexter et KMW. Ces 2 entreprises y étant à 50/50.

      • radionucleide dit :

        sauf que NEXTER est embourbé dans ce mariage, alors que les allemands restent indépendants avec RheinMetall
        La france a bien vendu son autonomie

      • LucienB dit :

        Mais qui dirige KNDS ? Les Allemands! Jupiter traître a décidé que ce sont les Allemands qui décident de tout. Nous avons donc assisté à la mise au rebut de NEXTER et au transfert de notre BITD en Allemagne.

  54. Canot major dit :

    C’est déjà le 4 eme Reich au point de vue économique, énergétique ( c’est en ce moment la retraite de Russie pour eux en voulant nous entraîner avec à coup d’éoliens) maintenant ils veulent etre le 4 eme Reich mili. .
    Mais avec également en ayant la volonté de devenir le premier industriel militaire européen .
    Avec nos politiques du moment ce sera facile…on leur cède tout.

  55. toufik dit :

    Si on met de côté le discours sur la démarche industrielle, et qu’on essaie de mettre en sourdine les réminiscences du passé, on peut quand même déceler (méthode Coué?) quelques notes positives dans ce qu’il dit :
    – Une pierre angulaire, c’est une pierre plus importante que les autres, mais qui ne peut former un mur qu’avec les autres pierres : ce n’est pas une métaphore si arrogante ni provocatrice ;
    – « la pierre angulaire de la défense conventionnelle en Europe » ; un parallèle à faire avec les propositions de Macron de penser la dissuasion nucléaire française dans un cadre européen? Ça n’est pas contradictoire, c’est complémentaire.

  56. SLIL dit :

    ce n’est pas ce qu’il a dit, il a dit qu’il voulait faire de l’allemagne la plus grande force militaire EN europe
    il ne parle pas de défense europeene.
    Une fois de plus les européeiste prennent leur désire pour une réalitée

  57. Achille-64 dit :

    Après le grand succès de la réunification (en partie grâce à l’UE), tout doucement l’Allemagne a pointé son nez (crise de 2008-9 : racheter des îles à la Grèce …), et maintenant cela s’accélère, et même les germanolâtres primaires vont être obligés d’ouvrir les yeux et de regarder notre misère française en face d’une certaine opulence allemande: notre pays destructuré qui a vendu ses pépites à l’étranger (en grande partie). D’ailleurs, Macron a-t-il effectivement racheté Alsthom Energie à GE ?
    Ceux qui croient que les rodomontades de Scholz ne sont que du pipeau méconnaissent la mentalité allemande : si ce sentiment de retour à la puissance militaire est sourdement partagé par la population (je crois qu’il l’est ; a-t-on vu des manifs écolos contre les B-61 à Büchel ? Voyez le conversion des Verts au brun), la prétention de l’Allemagne à une nouvelle puissance militaire sera réalisée avant 10 ans.
    Il ne nous ferons pas la guerre, mais ils continueront à mener l’Europe à leur guise, vers de funestes aventures, fidèles obligés de leur Onkel Sam.
    Pour reprendre le sous-entendu d’un contributeur, sur le Brexit : il ne fallait pas s’en réjouir, mais sans inquiéter. Sans les Brit’s, face aux Allemands nous ne faisons plus le poids depuis 1870.

    Donc, inquiétude, car notre classe politique n’a pas l’étoffe patriotique de l’allemande.

    • Coloriste dit :

      Pour convertir le vert en brun, il suffit d’y ajouter du rouge : essayez, vous verrez.

  58. Ératosthène dit :

    Devenir la pierre angulaire de la défense, mais surtout refuser de s’impliquer en Ukraine, qui qu’on le veuille ou non est déjà à moitié membre de l’UE (Et ça fait une belle nique à la Turquie).
    Il divague. Remarque, les politiciens qui ne divaguent pas sont rares.

  59. mulshoe dit :

     » pierre angulaire » ? Cela ne veut rien dire . Je n’oublie pas que les Allemands furent les fossoyeurs de l’Europe . Nous ne nous en sommes jamais relevé . Les USA sont le cache-sexe de nos faiblesses . L’Allemagne reste essentiellement mercantile . Sa diplomatie se nomme Mercedes . Armée ou défense européenne est une illusion car les européens , nains politiques, sont plus divisés que jamais . Puissions nous nous donner les moyens de notre vaste ZEE ! Mais c’est loin d’être gagné …. très très loin . Regardons vers le large c’est là que se trouve NOTRE monde . Que les nains se débrouillent dans leur village d’Astérix .

  60. Papirus dit :

    Démographie allemande en berne pour gonfler les effectifs militaires ? La jeunesse germano-turque est peut-être prête à prendre la relève avec les encouragements d’Erdogan qui prêche la natalité chez ses populations exportées ?

  61. Hyle dit :

    Ainsi l’agenda US devient plus lisible.
    Endiguement de la Russie via des conflits à ses frontières pour qu’elles paraissent l’agresseur, division de l’Europe avec le réarmement allemand !

    La France dindon de la farce finira comme en 1941, et les US reviendront gagner des milliards ! l’UE c’est la guerre ! Retournons à l’Europe Gaullienne avec une alliance Russe et l’écrasement des empires centraux (allemagne, pologne, turquie).

  62. Nexterience dit :

    En quoi est-ce différent ( hélas) de la période de guerre froide?
    l’Allemagne était conventionnellement très forte.
    La France décidait à part.
    Les USA assuraient la dissuasion.
    Le matériel était beaucoup US et les industries européennes tentaient de tirer leur épingle du jeu avec des ventes de Mirage F1, Tornado, de l’Amx, du Léopard, Rolland, Puma…
    Vu que la Russie n’est pas le pacte de Varsovie,
    Que la Chine est le premier problème des USA, j’imagine que la situation européenne actuelle est la même que dans les 70′ mais en moins puissant.

  63. charly10 dit :

    Aucune confiance dans les dirigeants de ce pays qui impose déjà suffisamment à l’Europe économique et financière. Ne jamais oublier leur devise « Deutschland uber Alles » elle est dans leurs gènes.

  64. ballo dit :

    Oh là,y a du monde pour avaliser, ou pas, les ambitions des Allémands… Je n’ai pas une grande ampathie pour L’Allemagne, cela vient surément de la denière guerre!!! Si on laisse ce pays se doter d’une armée dominatrice (et ils en sont capables sous une quinzaine d’années) nous deviendrons un bouchon sur une mer déchainée si la France ne modernise et n’agrandi pas son armée. Désolé mais ils ne sont pas fiables, il faut les tenir de près .

    • Habitué d'opex360 dit :

      Trop gros, le troll « ballo ».
      On aimerait savoir où son adresse IP le situe géographiquement.

  65. Pierre dit :

    Il est temps que la France sorte de sa rhétorique de couple franco-allemand (qui n’existe pas en Allemagne) et défende ses intérêts commerciaux à fond autant que les Allemands le font. On aurait pu penser que la guerre en Ukraine aurait accéléré les coopérations franco-allemandes au niveau de la défense mais force est de constater qu’il n’en est rien, et que ces sont les USA et l’industrie militaire allemande qui prendront probablement tout le gâteau. La commission européenne nous a fait un cadeau en évitant la « fusion » Alstom-Siemens qui était un rachat déguisé d’Alstom. Heureusement, car Alstom a pu racheter Bombardier par la suite et devenir le numéro 2 mondial et numéro 1 occidental incontesté du train. Le déficit commercial franco-allemand c’est environ 40 milliards par an. C’est un appauvrissement constant qui déséquilibre nos relations. Il est nécessaire de rééquilibrer ça à moyen terme et d’arrêter de se flageller : la France a réhabilité l’Allemagne au sortir de la seconde guerre mondiale et n’a pas en plus à payer pour les excédents commerciaux de l’Allemagne. La France va perdre ses pré-carrés militaires et diplomatiques au niveau européen avec cette nouvelle politique, il serait donc opportun de privilégier les pays voisins moins dominants comme l’Espagne ; les pays de l’Est semblant trop sous la coupe US au niveau militaire et allemande au niveau de l’industrie. Et ouvrir les partenariats hors Europe au maximum avec les grandes puissances démographiques comme l’Inde ou l’Indonésie ainsi que vers la francophonie.

    • Fabiano dit :

      @ Pierre

      Tout est exact dans votre analyse et vos remèdes pour permettre à la France de garder son rang sont les bons. C’est en effet ce qu’il faudrait faire sauf que nos dirigeants corrompus n’en voudront pas, soyez en sûr.

    • Thierry le plus ancien dit :

      vous prêchez le frexit, et la colonie pour remplacer l’Europe, bof c’est du déjà vu et on sait ou ça mène.
      Si la France n’est pas capable de convaincre ses voisins c’est pas la peine d’aller chercher plus loin ça ne marchera pas non plus.
      Moi je crois plutôt qu’il faut changer d’arguments et de moteur économique qui a prouvé qu’il ne marchait pas;

      Dans votre bilan vous oubliez de préciser que la belle compétitivité allemande qui nous a damé le pion durant des décennies n’était pas en rapport avec la destruction du social comme a tenté de le faire croire les vilains crapaud de la droite ultralibéral, mais avec le prix très bas du gaz et pétrole russe, et on voit à quel prix aujourd’hui !!!
      Un retour en arrière ne sera jamais possible mais on peut déjà arrêter d’avancer dans le mauvais sens ça sera déjà un progrès.

  66. charly10 dit :

    Aucune confiance dans les dirigeants de ce pays qui imposent déjà suffisamment à l’Europe économique et financière. Ne jamais oublier leur devise « Deutschland uber Alles » elle est dans leurs gènes. Qu’ils se réarment c’est leur problèmes, mais attention à nos « ventre mous » politiques ; il y a une limite à ne pas franchir dans l’adhésion politique.

  67. Patatra dit :

    Il a bien raison Olaf de s’y mettre …
    Bon parcontre investir économiquement dans une armée qui n’a jamais vraiment été utilisée cela risque d’être insuffisant.
    S’acheter une armée c’est possible, créer un outil militaire efficace ce n’est pas pareil.
    Je suis sûr qu’ils auront besoin de nous ^^

  68. mich dit :

    Soit , avec la Pologne ils vont pouvoir protéger le  » GONDOR  » avec moulte divisions blindés, personnellement je penses que nous avons mieux à faire dans les décennies qui viennent . Cette guerre en Ukraine excite beaucoup de monde au niveau militaire qui a besoin de temps long ,on verra ce que cela donne ,pour l’ Allemagne on va dire qu ‘un outil de défense efficace je demandes à voir (pas vraiment de bons exemples de gestion ces dernières décennies) ,le cas de Pologne est un peu plus intéressant avec cette coopération originale avec la Corée du Sud qui change un peu du dragon Israélien si cher à l’ami Fabrice . Quand à nous , on va voir si on peut avoir un peu de jugeote sans nous resservir les vielles lunes de l’ après guerre .

  69. Charcot84 dit :

    on peut prendre acte des déclarations allemandes sur leur volonté d’être la plus grande armée en Europe. Avant que cette éventualité soit effective, il faudra encore pas mal d’années. De plus, quand on étudie l’armée allemande à l’heure actuelle, ce sont plus des fonctionnaires (au sens horaires de travail ne devant pas dépasser un certain nombre d’heures sinon tout s’arrête à cause de la phase de récupération obligatoire !) que des militaires. L’ Allemagne a également un gros problème de recrutement, la jeunesse allemande étant peu encline à opter pour la carrière militaire! Il y a donc pas mal d’écueils à surmonter pour arriver au niveau revendiqué. Les Allemands n’ont pas d’expérience de combat comme les Français ou les Britanniques, ils ne peuvent pas revendiquer un savoir faire qui leur accorderaient le leadership … Il appartient aux Français notamment de bien se positionner sur la volonté hégémonique de l’Allemagne et de ne pas accepter n’importe quel partenariat à nos dépends.

  70. bonnechancemonpapa dit :

    Si l’argent est le nerf de la guerre, la garantie de pouvoir la mener à bien repose sur des capacités productives (i.e produire en grande quantité à des coûts « raisonnables ») qui font défaut à la plupart des pays d’Europe. L’Europe « c’est la paix et l’amitié entre les peuples », – a décidé de boycotter l’énergie russe : la moraline et les bons sentiments à l’origine de cette euroconnardise auront à très court terme 2 conséquences : la première, des millions d’européens vont se cailler les miches cet hiver, ce dont les euroconnards bruxellois se fichent comme d’une guigne. La seconde, c’est de tuer l’industrie allemande, dont le modèle mercantiliste reposait à la fois sur les mesures de compression salariale unilatérales et déloyales prises par Schröder (lois Hartz) et l’accès à une énergie abondante et bon marché, le gaz russe au tarif avantageux finement négocié par le même Schröder. Difficile d’expliquer à la population allemande qu’elle va bientôt avoir froid et subir les « réformes structurelles » qui s’imposent et endurer le sort de Grèce, imposé en 2015 par une Allemagne au faîte de son arrogance. Heureusement pour eux, les allemands sont des gens sérieux, discipliniert et oraganiziert (pas comme ces glandos des pays du Club Med – français, d’espagnols, d’italiens et de grecs -, passagers clandestins d’une première classe dans laquelle ils n’ont pas leur place). Dans ce contexte économique dégradé, j’ai du mal à adhérer à l’agenda « Whermacht 2035 » d’Olaf Grossebaf (sans compter qu’ne cas de (gros) dérapage, la France dispose des capacités nominales de renvoyer 80 millions de boches à l’âge de pierre ne moins de 5 mn.

  71. MERCATOR dit :

    Grosse erreur d’analyse, contrairement à ce que laisse penser l’écume des choses, Macron est en fait malgré ses postures, farouchement opposé à une armée Européenne, notre armée diluée dans 26 autres n’aurait plus la possibilité d’agir en Centrafrique ,au Mali et ailleurs,faute d’accord des autres pays, et l’emploi de notre force de dissuasion perdrait toute pertinence d’emploi . Les Wagner partiront, la Russie va perdre, c’est gravé dans le marbre, les Chinois feront de plus en plus du commerce, construiront des ports, des voies-ferrés, des usines., des autoroutes, mais ne s’implanteront pas militairement, ce n’est pas dans leur culture, ils ont mieux à faire en indopacifique .
    La fédération de Russie toujours menaçante par essence quel que sera son futur dirigeant devra attendre une quinzaine d’années avant d’être opérationnelle .
    Les pays de l’Est, pays baltes,finlande, Tchéquie, Slovaquie,roumanie,bulgarie, se rapprocherons militairement de la Pologne qui deviendra « de facto » la principale force conventionnelle européenne, les Polonais ne font aucune confiance aux allemands, leur future armée sera de la bouillie pour les chats .

    • bonnechancemonpapa dit :

      « les Polonais ne font aucune confiance aux allemands ». C’est pire que cela : ils ne peuvent pas les souffrir, tellement ils ont pris cher pendant la seconde guerre mondiale. Mais la posture d’Olaf Grossebaf ne serait-elle pas le signal faible du détachement de la bochie de l’union européenne?

    • Achille-64 dit :

      ‘Macron … opposé … européenne’.
      A part votre conviction, vous avez des éléments pour me convaincre ?
      Car pour moi, ce type est le parfait exemple de personnage dénué de patriotisme, et de vision à long terme.
      Le libéral eurogaga dans toute sa décadence.
      Sans scrupule évidemment, mais ça c’est comme tous les autres politiques. Donc, je ne lui reproche pas.

      Donc, j’attends que vous me détrompiez …

    • GHOST dit :

      …et les africains ne vont jamais faire comme les pays Arabes du golfe ni les pays asiatiques en ayant des armées modernes et performantes..selon votre perception?
      Pourquoi la Pologne deviendrait la « principale force conventionnelle éuropéenne » quand c´est l´Allemagne qui a les ressources technologiques et financières ?
      Connaissez-vous l´histoire de la ligue marchande de la Hanse?

      • Czar dit :

        « et les africains ne vont jamais faire comme les pays Arabes du golfe ni les pays asiatiques en ayant des armées modernes et performantes..selon votre perception? »

        pourquoi poser une question dont tu as la réponse ? t’as déjà vu un truc performant en afrique -je veux dire « qui n’est pas fabriqué et entretenu par des tiers » ?

        • rainbowknight dit :

          Oui dans un temps révolu aujourd’hui. Inventé, fabriqué , employé et entretenu par les forces d’un grand pays africain… Les sud-africains et rhodésiens avaient une solide réputation militaire sur tout le continent et même au-delà….

  72. hoche38 dit :

    Il faut au moins dix ans pour refaire une armée. Faudra-t-il donc attendre encore dix ans avant de pouvoir libérer la Crimée, prendre Sébastopol et rétablir la démocratie en Russie ?

    Que vont finir par penser les Ukrainiens de la valeur de la protection américaine ?

  73. rainbowknight dit :

    Les Etats-Unis traversent eux-aussi une crise « identitaire », voire démocratique si l’on en juge par les évènements qui ont suivis la défaite du nommé …. Trump.
    Vous savez celui dont le prénom évoque un célèbre personnage du monde de Disney…
    Les allemands ont sans doute en mémoire les recommandations de Donald qui préconisait moins de dépenses pour son pays à seule fin de protéger les européens.
    Visionnaires les allemands, les polonais et d’autres qui disent faisons les efforts pour nous prémunir d’un retour de Donald , de ses conseils et préconisations..
    Construisons et achetons aujourd’hui parce qu’on ne sait pas ce que demain l’électorat américain fera….

  74. Maya dit :

    Les allemands …. qu’ils sortent déjà de leurs casernes comme le fait l’armée française au lieu de se contenter de vendre des armes. Ensuite vu la mentalité de la jeunesse allemande , je ne vois pas comment ils vont remplir leurs casernes . Vu leur pitoyable démographie , ils pourront toujours remplir les rangs avec des turcs et des syriens …. mais là , ça risque d’être problématique comme pierre angulaire.

    • GHOST dit :

      Connaissez-vous l´histoire de la Légion Étrangère en France.. ? les guerres de la France c´est avant tout la Légion.. et des étrangers

      • Czar dit :

        pourquoi tiens-tu absolument à nous faire savoir que ton QI te renvoie à la terre de tes ancêtres ? Charles martel, les croisades la guerre de cent ans, françois 1er louis xiv, napôleon c’est aussi la légion étrangère et donc les zétrangers, mouton aux cheveux de laine ?

  75. UnKnown dit :

    Les allemands partent de tellement loin au niveau de leur doctrines, ressources humaines, et expérience, qu’ils mettront un sacré bout de temps avant d’atteindre un niveau décent. Et puis pierre angulaire de la défense européenne, de quelle défense parle-t-on?
    De la frontière Est? Oui, dans ce cas, les allemands ont vocation, avec les Polonais et les Pays-Baltes, à devenir le cœur du dispositif.
    De la façade maritime? Dans ce cas-là, c’est un non absolu. Ils ont zéros intérêts géopolitiques, zéro expérience, et aucun poids dans le domaine maritime (sauf éventuellement en Mer du Nord/Baltique, et encore, ils partent de très très loin), tandis que la France, elle, serait une pierre angulaire, avec l’Angleterre pour l’Atlantique et le Pacifique, et avec l’Italie et la Grèce pour la méditerranée.

  76. Expression libre dit :

    Restaurer une belle armée allemande correspond bien à la mentalité prussienne quitte à s’allier avec le plus fort, le complexe militaro industriel US.
    https://www.persee.fr/doc/polit_0032-342x_1948_num_13_5_2835
    Et maintenant, Biden, le véritable chef de l’Establishment US, jette de l’huile sur le feu à propos de Taïwan, on est entré dans une nouvelle ère bien dangereuse. Attention à ne pas se laisser marginaliser en Europe et dans le Monde face à de nouveaux grands enjeux économiques. Derrière la géostratégie , il y a toujours l’économie et la course aux matières premières.