Le porte-avions HMS Prince of Wales devrait être mis en cale sèche pour des « réparations complexes »

Le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace, le redoutait… Et visiblement, le porte-avions HMS Prince of Wales ne devrait pas y échapper. En effet, victime d’une avarie alors qu’il venait d’appareiller de Postsmouth pour une mission en Amérique du Nord, décrite comme étant « historique », ce navire devrait être mis en cale sèche pour une réparation qualifiée de « complexe » par la Royal Navy.

Tombé en panne au large de l’île de Wight, le HMS Prince of Wales a d’abord été remorqué vers un « mouillage abrité », dans la baie de Stokes, afin de permettre à des plongeurs de mener des inspections plus approfondies de la ligne d’arbre tribord, sur laquelle le problème est apparu.

Finalement, ce 2 septembre, la Royal Navy a expliqué que l’avarie du porte-avions est due à un « défaut » au niveau d’un accouplement SKF de sa ligne d’arbre. Contrairement à ce qui a pu être avancé par certains titres de la presse britannique, il s’agit bien d’une défaillance mécanique, et non d’un défaut de lubrification.

« Nous examinons la meilleure façon d’effectuer ce qui sera une réparation complexe et évaluons les options pour les déploiements de la Royal Navy par rapport aux priorités actuelles et aux engagements futurs », a indiqué un porte-parole de la marine britannique.

Au lieu de rejoindre l’Amérique du Nord, où il devait mener des essais avec des chasseurs-bombardiers F-35B et des drones aériens Banshee, participer à des exercices et accueillir l’Atlantic Future Forum, le HMS Prince of Wales va dans un premier temps regagner la base navale de Portsmouth pour y débarquer son équipage et ses principaux équipments.

Puis, il devrait être remorqué vers le chantier naval de Rosyth [Écosse] afin d’être mis en cale sèche. À moins que, comme l’a avancé le UK Defence Journal, il soit envoyé à Amsterdam pour effectuer les réparations nécessaires. En tout cas, celles-ci seront effectuées par Babcock, dans le cadre d’un contrat de maintenance d’une valeur de 30 millons de livres, attribué cette année.

A priori, le second porte-avions britannique, le HMS Queen Elizabeth, qui devait être déployé en Méditerranée et en mer Baltique cet automne, va changer ses plans et mettre le cap vers les États-Unis.

Pour rappel, désigné navire amiral de la composante maritime de la force de réaction rapide de l’Otan [NRF – Nato Response Force] dont le commandement a été confié au Royaume-Uni cette année, le HMS Prince of Wales a participé à l’exercice Cold Response 22 en Norvège avant de se diriger vers la Méditerranée pour les manoeuvres Flotex 22, organisées par l’Espagne.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

142 contributions

  1. Lucien dit :

    When Britain first, at heaven’s command
    Arose from out the azure main
    Arose arose from out the azure main
    This was the charter, the charter of the land
    And guardian angels sang this strain

    Rule Britannia, Britannia, rule the waves
    Britons never, never, shall be slaves
    Rule Britannia, Britannia, rule the waves
    Britons never, never, shall be slaves

    Plaisanterie mise à part, les Britanniques ont bien d’autres sujets d’inquiétudes que ce désagrément de quelques semaines/mois. En plus de l’inflation record (en grande partie causées par les sanctions imposées à la Russie et par l’augmentation du prix de l’énergie), des velléités indépendantistes écossaises et du protocole nord-irlandais non encore résolu, un nouveau rapport dénonce les ravages du wokisme au sein de la police britannique, désormais davantage préoccupée de se conformer à des idéologies politiques minoritaires qu’à combattre le crime. Avant de faire la police des mers et des océans, que le gouvernement britannique ramène l’ordre et la sérénité dans le royaume, à défaut de pouvoir faire les deux en même temps.

    https://news.sky.com/story/british-policing-has-lost-its-way-as-public-fears-officers-are-too-woke-report-finds-12685861

    • philbeau dit :

      Vous avez raison d’élargir le sujet à la situation glogale du Royaume Uni , dans tous ses aspects , notamment économiques , et spécialement sociétaux . Voilà un pays qui n’est pas anodin dans la société mondiale , par l’ancienneté de sa civilisation , par son histoire qui a formaté les relations mondiales par son influence sur les deux hémisphères , qui devrait être ,quoiqu’on pense de ces questions ,un repère stable dans le monde multiploaire actuel , qui cumule les dérives génératrices de désordres , et paraît s’effondrer sur lui-même , dans une sorte d’implosion faîte d’un recul incroyable des questions sociales , semblant revenir au temps de Davis Coppefield , et de pulsions suicidaires acceptant sans broncher l’envahissement par la violence de populations allogènes exprimant leur haine de l’ancien colonisateur blanc par des actions de racisme caractérisé qui laissent incapables de réactions les institutions de sa Majesté perdue dans un monde qui n’est plus le sien . Un miroir de nos propres turpitudes , assez surprenant vu la différence des corpus politiques qui existent dans l’un et l’autre pays , qui montre à quel point les fondamentaux de la civilisation occidentale sont taraudés par des forces ouvertement hostiles émanant de mouvements dont le but est leur destruction , et utilisant au profit d’autres sociétés les règles de la démocratie dévoyées à leur profit . L’avenir est sombre pour nos voisins , les fanfaronnades des responsables militaires n’étant plus que l’ombre du volontarisme qui avait fait la réputation de leurs pères .

    • Ératosthène dit :

      @Lucien : Rira bien qui rira le dernier. Attendons de voir où nous emèneront l’Euro et le Macaron, qui a signalé que le temps de la démocratie est fini.

      • Lucien dit :

        Je ne ris pas Eratosthène. Contrairement à beaucoup ici, je n’ai jamais voté pour Macron ni pour l’UE. Je subis donc les conséquences de choix qui ne sont pas les miens. Et sans répéter ce que j’ai écrit en commentaire d’un autre article, la France n’est pas une démocratie, c’est du théâtre. Donc, ce qu’a dit Macron ne m’apprend rien, si ce n’est qu’il masque les fautes qu’il a commises (abandon de notre industrie nucléaire, libéralisation du marché de l’énergie) derrière la trop bonne excuse de la guerre en Ukraine. Avec moi, ça ne prend pas. Mais visiblement, ça marche bien avec beaucoup de mes concitoyens.

        • Requin dit :

          Tiens, un nostalgique de l’URSS

        • reality dit :

          @Lucien, vous êtes pragmatique et clairvoyant.

        • P'tit Lu dit :

          Ah ça! On ne vous la fait pas à vous Luvien! D’ailleurs il est bien vrai que la France n’est pas une démocratie: d’ailleurs c’est assez marrant de voir que ceux qui répètent ça à longueur de temps sont les mêmes qui ne vont pas voter où n’ont jamais mis les pieds à l’étranger. Je vous invite à voyager en Chine dans une grande ville comme Shanghai et à traverser en dehors d’un passage piéton. Ca va vous faire relativiser.

          • Paddybus dit :

            Oui, il ne faut pas hésiter à traverser la Chine à pied…. c’est source de grand étonnement…!!! ;0))

          • ScopeWizard dit :

            @P’tit Lu

            Pourquoi toujours croire que ce qui est exprimé ne pourra que tomber à l’ eau dès lors que comparé à 100 fois pire ?

            Comparez plutôt l’ idée de démocratie à la Française à ce jour avec ce qu’ elle était depuis De Gaulle et comment elle a évolué , et vous comprendrez mieux .

      • scalectric dit :

        Ah je croyais que c’était Poutine qui avait déclarer que la démocratie était finie et, qu’il allait même avec ses copains chinois désoccidentaliser le monde

        • Czar dit :

          la désoccidentalisation du monde est en marche, Poutine ou pas Poutine, à part quelques boeufs fixés sur BFM, tout observateur un tant soit peu objectif s’en rend compte (et puisque t’as posé ta crotte ad putinum, la reductio ad hitlerum de rechange, jette un oeil sur les votes à l’ONU à propos de la condamnation, ou pas, de l’intervention russe)

    • mulshoe dit :

      Liz truss sera probablement élue 1st minister . Pas une bonne nouvelle en fait . Cela va accentuer les divisions en UK. Elle voit des ennemis partout . La France ( et Macron) est son bouc émissaire favori . Tout cela est plutôt inquiétant pour eux et pour nous .

      • Czar dit :

        après avoir montré ses talents en histoire en en géographie, mougeon nous éblouit de son anglais de BEPC : a priori le seul « First Minister » qui soit, c’est en Ecosse et au pays de Galles, après la dévolution des années 90

        Le Premier ministre du Royaume-Uni (c’est ainsi qu’on nomme le UKèke des beaufs) s’appelle lui « Prime Minister.

        ah et pour conclure : le Premier ministre n »est pas élu comme tel, il est élu à la présidence de son parti et il est d’usage que la reine le nomme, il n’y a aucune obligation à ce sujet (alors que ça le serait en cas de vote ad hoc)

        • mulshoe dit :

          l’art d’enfoncer des portes ouvertes . Le fascisme c’est le mépris . Toute forme de mépris instaure le fascisme .

          • Czar dit :

            y a une différence entre corriger une foultitude d’erreurs factuelles et enfoncer les portes, ouvertes ou pas. Focalise-toi sur cette logique basique, tu étudieras la définition du fascisme plus tard, s’il te reste de l’appétit.

          • mulshoe dit :

            Mon cher tsar , votre intelligence et votre savoir me laissent sans voix . Nous sommes à vos pieds . La bếtise se met toujours au premier rang pour être vue, l’intelligence est en arrière . Vos interventions sont attendues avec tellement d’impatience sur ce blog dont vous êtes , sans nul doute , le roitelet . Peut être un complexe d’Oedipe mal assumé, une quelconque revanche dans un monde où , hélas, vous n’êtes rien ou pas reconnu à votre inestimable valeur . Je comprends cette frustration et la partage . Vos insultes à mon égard sont les bienvenus , puissent elles donner un sens à votre vie me permettant ainsi de contribuer à votre grandeur . Plutôt qu’un ignorant qui m’amuse , je préfère un homme avis qui me pique .

          • Czar dit :

            1) mon pseudo c’est Czar.

            2) avant de disserter d’abondance sur le thème de la bêtise (dont on te reconnaîtra volontiers une expertise de type « près les tribunaux »), tu veux nous rappeler la différence entre Mers el-Kébir et l’Afrique ?

    • Jean Le Bon dit :

      L’inflation britannique est effectivement très élevée pour les raisons que vous évoquez. A celà, il faut ajouter un point jamais relevé par les médias: « UK » a donc décidé de sortir de l’UE, donc du Marché Unique et, de fait, UK est maintenant un pays tiers à l’Union. Les règles commerciales internationales imposent que les marchandises importées (et exportées mais c’est pas ce flux qui « impacte ») soient déclarées en douane. Ces « formalités » douanières -qui bloquent le dossier irlandais (car UK aimerait contourner l’obstacle par l’Irlande du Nord…)- ont un coût sur le prix des marchandises importées (c’est à dire l’essentiel des biens consommés). Il faut passer par des intermédiaires agréés par les douanes et ceux-ci se font légitimement rémunérer… (Equivalent avec les représentants fiscaux)… Donc, outre le cout de l’énergie pour toutes les raisosn évoquées, ce « détail » des obligations déclaratives douanières et de leurs coûts, rencherrissent de facto encore plus le prix des biens consommés par la quasi-totalité de la population…
      UK parait -en effet- et vous le soulignez, être un ensemble de « pays » à la dérive, (wokisme, déliquence criminelle, etc…) encore bien plus grave que chez nous (où il « suffirait » d’assez peu malgré tout pour que l’on s’en tire pas trop mal, surtout quand nos centrales nucléaires reprendront du service…)

      • Saint Benoit dit :

        le wokisme cela ne veut rien dire, cela n’existe pas et n’a jamais existé. Par ailleurs vous auriez dû remarquer l’américanisme et les anglicismes ad nauseam de notre Macron qui a dit qu’il désirait que tous les français parlent anglais : absurde bien évidemment et sachant que la GB est sortie de l’UE où on s’exprime en langue anglaise qui est en 3 ème position la plus parlée sur la planète, le parlement européen devrait depuis le brexit parler en français dorénavant puisque le français est la quatrième langue la plus parlée dans le monde : mais ne rêvons pas c’est comme cela que la France perd ses galons et devient la risée du monde.

  2. Oliver dit :

    Décidément la Royale Navy les collectionne !

    • lgbtqi+ dit :

      tu quoque…

    • albert dit :

      Vous avez vite oublié les déboires du CDG à ses débuts. C’était la risée de tous.
      Comme tout nouveau bateau de cette taille, il y a les déboires de jeunesse, les problèmes techniques, faut juste lui laisser le temps.
      Et je vous garanti que notre futur PA aura aussi ses erreurs de jeunesse. Ne soyons donc pas sévères ave cles anglais sur ce point, car on n’a pas fait mieux.

      • Momo dit :

        Uncle Albert, Admiral Hasley?
        We’re so sorry… for you… ^^

      • Alpha (α) dit :

        « Vous avez vite oublié les déboires du CDG à ses débuts. C’était la risée de tous. »
        Ben justement, on peut se marrer alors puisque c’était la risée de tous, dont les Britanniques… Juste retour des choses.

  3. Czar dit :

    Coule, Britannia….
    Britannia coule à l’aise
    Les brits cons n’atteindront jamais jamais, jamais la falaaaaise

    • Sorensen dit :

      L’Allemagne ayant refusé à la France d’invoquer son origine germanique, elle la pousse à se ranger sur ses anciennes alliances. Votre destin de Français est lié aux USA et à l’Angleterre. Vous ne devriez pas vous réjouir de leurs défaillances.

      • Czar dit :

        tu deviens de plus en plus hermétique, harensor c’est quoi cette histoire de certificat Tüv sur la bochitude ? parce qu’a priori, toute l’Europe de l’Ouest est imprégnée de germanité , depuis les Hernandez/hernandes des Espagnes jusqu’aux Lombgards liguards.

        La France, plus vieil Etat indépendant d’Europe existant depuis les années 470 de notre ère, n’a de certificat de baptême à réclamer à personne. A la rigueur elle les distribue.

        Weg, Spinner.

        • Sorensen dit :

          La France n’a de destinée que par son allégeance aux Anglo-Saxons et à la maçonnerie. Il y a longtemps que vous n’existeriez plus sans eux.

          • Czar dit :

            je te sens un peu exalté, nu dans ton lederhosen, tu sais que même la pologne peut vous péter la gueule? La tehon vegra.

          • Sorensen dit :

            Non elle ne peut pas, elle est dépendante de l’Allemagne. L’on ne tient pas un pays debout avec des chars, en tant que français, vous devriez le savoir.

          • Alpha (α) dit :

            « La France n’a de destinée que par son allégeance aux Anglo-Saxons »
            Ah bon ?
            Dis donc Sosso(t), l’effet miroir, ça te parle ?
            Car en Europe tout le monde sait qui est le toutou de l’Oncle Sam et des Anglo-saxons en général…
            Tout le monde sait qui est (avec la Pologne) la p**** de l’Amérique…
            Surdiplômé mais visiblement, grosses lacunes en géopolitique !
            Peut être ne l’a tu pas pris en option ? 😉

          • Czar dit :

            l’allemagne est au moins autant dépendante de la France que l’inverse, sinon plus : c’est l’allemagne qui dépendra de l’énergie que nous voudrons bien lui envoyer et le niveau de vie du schleuh moyen dépend essentiellement du fait que ses principaux clients restent assez solvables pour acheter sa camelote avec l’énergie russe qui s’efface, la chine qui va fermer son marché, avec une natalité défaillante (et je parle pas de l’arrière-cour polonaise qui devient un partenaire plus indocile) l’avenir , ce sont les ressources avec un tiers de territoire en plus et un tiers de population en moins la situation française – qui aura ses propres handicaps à surmonter – reste malgré tout plus porteuse d’espoirs le temps du pain blanc de la teutonie est définitivement derrière elle

    • lgbtqi+ dit :

      ça me rappelle une interjection qu’on lance souvent aux mouettes à force de les entendre piailler…

  4. Patatra dit :

    C’est pour ça qu’il en faut 2.

    • tschok dit :

      Oui, pour avoir deux fois plus de pannes. Mais quand on sait réparer les premières, les secondes posent moins de problèmes.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Toujours à la bourre ce tschoky….

        Et donc , encore eine fois , yé pas pu vous répondre puisque vous avez posté si tard que comme par hasard , commentaires sur fil qui chante correspondant clos…

        Alors , vu qu’ il y a de la place je le fais ici , car j’ ai comme eu la vague impression qu’ il y avait un truc ou deux qui n’ étaient pas encore assez clairs et bien compris et qu’ il convient donc de préciser….

        « « Sachant que je n’ ai à peu près rien à foutre de vous « comprendre » »

        « Oui, c’est effectivement l’impression que je retire de nos discussions »

        D’ entrée vous n’ y êtes pas ; pour qu’ il y ait déjà « discussion » , il faudrait qu’ il n’ y ait pas monologue , or c’ est ce que vous ne cessez de pratiquer .

        Par conséquent , nicht , keiner « impression » but harsh truth…

        « et même de celles que vous avez avec d’autres personnes. Vous n’êtes pas particulièrement intéressé parce que les gens vous disent, ni animé du désir de comprendre ce qu’il vous racontent.

        C’est vrai que cela apparait très clairement. »

        Non , et c’ est même tout le contraire…..

        Seulement , il y a l’ art et la manière de « dire » , et si ceux-ci même à leur minimum savoir-vivre requis , répondent aux abonnés absents voire se risquent à quelque « défoulement » dont je me trouve être la matérialisation façon cible , voyez combien la chose peut avoir ceci de curieux , Scope n’ a plus du tout envie d’ « écouter » , tout juste éventuellement entendre et encore , en mode distrait , en regardant le ciel ou les petits oiseaux par la fenêtre tout en gribouillant à l’ infini sur le cahier de brouillon , petit format à petits carreaux , prévu et disposé à cet effet….

        « Bien que vous répondiez très abondamment aux commentateurs les plus divers, »

        Pas forcément les plus divers ; ceux qui réunissent certaines conditions et mettent en application les principes que je crois justes et auxquels je suis attaché .

        Chacun ses servitudes et aliénations si vous préférez…

        « on sent bien que »

        C’ est qui ce « on » ?

        « dès que le sujet sort des cadres assez étroits de votre pensée, »

        Perception comme appréciation purement subjectives de votre part , vous ne pensez pas ?

        question ô combien pertinente et dans le mille de l’à-propos , au passage….

        En tout cas , déjà de toute évidence , ce « on » ne semble pas être celui sur lequel vous placez ce qui vous sert de matière grise lorsque l’ envie vous prend de la mettre à contribution….

        « votre curiosité, votre attention à l’autre et votre ouverture d’esprit diminuent à une vitesse catastrophique. »

        Ah mais oui ; si les conditions susmentionnées ne sont pas au rendez-vous , c’ est effectivement à plus de Mach 4 + et je crois même avoir plus d’ une fois frôlé la limite de l’ hypersonique…

        Cependant , rassurez-vous , je suis encore loin d’ égaler votre vitesse « catastrophique » à vous dépassant celle de la vitesse de libération nécessaire à l’ arrachement à l’ attraction terrestre….

        Bref , vous avez encore beaucoup de marge…

        « Et à partir de là, votre volonté d’explorer les profondeurs du sens s’installe dans la paresse. »

        Pas uniquement ; mais surtout , plus que me lancer dans l’ exploration de quelque « profondeur » du sens fut-elle abyssale , dans l’ irrépressible envie si puissamment ressentie d’ envoyer celui d’ en face autant sur les roses aux tiges les plus épineuses , que de bâcler le devoir à ne surtout pas accomplir , et d’ expédier le tout poste restante…

        « Mais après tout, vous en êtes la seule victime de ce comportement intellectuellement déplorable qui n’a pas l’air de vous rendre malheureux, bien au contraire. »

        Qué « victime » ??

        N’ en ayant rien à foutre , comment voulez-vous que je puisse être « victime » de quoi que ce soit ?

        Au contraire , ainsi je puis rester dans ma zone de confort , ce que vous interprétez comme « comportement intellectuellement déplorable » , mais qui perso me convient parfaitement .

        En somme , si vous préférez ne pas faire preuve d’ intelligence dans l’ échange , pourquoi devrais-je à ce point m’ obstiner à vous contester le titre de « raseur invétéré de l’ année » ?

        Compréhensif , je comprends bien qu’ en tant que champion toutes catégories de la discipline , à présent vous visiez plus haut en ambitionnant a minima vous qualifier pour les Jeux Olympiques des ardélions lantiponants , et voyez donc comme les choses peuvent être bien faites et se goupiller je puis d’ ores et déjà vous annoncer la bonne nouvelle ; vous voici près d’ être qualifié .

        Par conséquent , encore un petit effort , et vous y êtes….

        • tschok dit :

          @Scope,

          Bon… Je vous ai lu, avec ce qui me reste de neurones et de vision à cette heure tardive – mas ça vous n’y êtes pour rien – et je vous remercie de m’avoir répondu, quoique je n’aie attendu aucune réponse de votre part.

          Mais pour une seule raison: « ardélions lantiponants ».

          Je ne connaissais pas. Je note. Donc, merci pour ça.

          Attention, « lantiponnants » prend deux n. Petit détail qui fait comprendre que l’expression ne fait pas partie de votre vocabulaire actif, et que vous avez du la glaner dans un dictionnaire de synonymes, je pense en relation avec le mot « amphigourique », qui vous a tant vexé, puisqu’il va si bien avec votre style.

          Et puis il y a autre chose: mettre ces deux mots ensemble, c’est faire un oxymore. Et ça, je sais que vous n’en êtes pas capable. L’expression n’est pas de vous.

          Un type comme Czar aurait pu le faire, c’est dans ses moyens. Les vôtres sont beaucoup plus verbeux, dans l’accumulation plus que dans l’esprit.

          Mais en tout cas, quelque soient les truchements par lesquels vous êtes parvenu à articuler ces deux mots ensemble, à tout seigneur tout honneur et donc merci.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          tschok , ou l’ art rare mais si rarement délicat de souffler le chaud et le froid….

          Et toujours fidèle , traditionnel , plein d’ humilité , et jamais condescendant…

          « Attention, « lantiponnants » prend deux n. Petit détail qui fait comprendre que l’expression ne fait pas partie de votre vocabulaire actif, et que vous avez du la glaner dans un dictionnaire de synonymes, je pense en relation avec le mot « amphigourique », qui vous a tant vexé, puisqu’il va si bien avec votre style. »

          Ce n’ est pas bien écrit , ça voyez ; reprenons donc…

          Attention, « lantiponants » prend UN n . Petit détail qui fait comprendre que LE TERME ne fait pas partie de votre vocabulaire actif , et que vous avez dÛ SURTOUT VOULOIR RABAISSER VOTRE CONTRADICTEUR , je pense en relation avec le mot « amphigourique » qui vous OBSÈDE TELLEMENT ET QUE VOUS EMPLOYEZ SI SOUVENT SANS EN AVOIR SAISI LE SENS .

          Et maintenant , si vous voulez savoir , vous n’ avez qu’ à lire certains auteurs comme De Villiers ( Gérard ou Philippe je ne sais plus , vous verrez bien ) dont la passion pour la richesse du vocabulaire vous amènera à constater par vous-même que le participe présent « lantiponant » ici présent prend de façon tout à fait curieuse un ou deux N et qu’ il en va de même du verbe à l’ infinitif sans que cela ne soit à corréler avec un sens qui en serait différent .

          Perso , je mets deux N à « lantiponner » mais un seul à « lantiponant » ; coquetterie personnelle .

          « Et puis il y a autre chose: mettre ces deux mots ensemble, c’est faire un oxymore. Et ça, je sais que vous n’en êtes pas capable. L’expression n’est pas de vous. »

          Vous « savez »?

          Ce sont deux termes complémentaires qui n’ ont rien d’ un oxymore ; où avez-vous vu qu’ ils étaient de sens opposés ?

          « Un type comme Czar aurait pu le faire, c’est dans ses moyens. »

          Ne me comparez pas à @Czar , va ; vous vous démoliriez vous-même .
          Sachant que SES MOYENS sont à mon avis BIEN SUPÉRIEURS à ceux nécessaires à faire joujou avec seulement quelque oxymore…

          Parlez plutôt pour vous à ce moment-là…

          « Les vôtres sont beaucoup plus verbeux, dans l’accumulation plus que dans l’esprit. »

          « verbeux » ?

          Et allez , encore un terme non maîtrisé….

          Ne confondez donc pas longueur -déjà en elle-même relative- d’ un propos et contenu ; autrement-dit entre contenant et contenu il peut dominer comme un vide , une absence de fond , du blablabla quoi , ce dont vous êtes l’ un de nos plus éminents spécialistes passé maître….

          Mais longueur n’ est pas synonyme de vide .

          De même , gaffe à ce qui n’ est qu’ une perception…

          « Mais en tout cas, quelque soient les truchements par lesquels vous êtes parvenu à articuler ces deux mots ensemble, à tout seigneur tout honneur et donc merci. »

          Ah je vais y croire , tiens….

          Je crois même que je ne vais faire que ça….

      • Patatra dit :

        Du moment que ce n’est pas en même temps, rien d’ingérable 😉
        scop… la barbe

  5. Clavier dit :

    Ce qui est probable c’est que si c’est un défaut de conception . il va apparaître forcément sur leur second porte-hélicoptères géant …..
    Comme disait l’amiral Beatty ;  » Il y a quelque chose qui ne va pas avec nos foutus bateaux aujourd’hui »…..

  6. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ et non d’un défaut de lubrification.]

    Ce serait alors particulièrement grave avec des paliers lubrifiés à l’eau de mer … ;0)
    ATTENTION : Je ne sais pas si c’est le cas , hein ! C’est juste un peu de  » causticité  » …

  7. PHILIPPE dit :

    En résumé si Queen Elisabeth tient la route ce n’est pas le cas du Prince of Wales !
    Plus sérieusement et par les temps qui courent il est souhaitable que cette anomalie soit rapidement et définitivement réglée.

    • Themistocles dit :

      En considérant une intervention de cette ampleur sur l’arbre d’hélice d’un navire de ce tonnage, la notion de rapidité est très relative.au mieux cela se compte en semaines.

    • tschok dit :

      Si les réparations sont « complexes », ce n’est pas qu’une simple « anomalie ».

      D’une façon générale, tout ce qui exige de mettre un bateau en cale-sèche ne relève pas de l’anomalie, ne serait-ce qu’en raison du coût d’occupation d’une telle infrastructure et de l’ensemble des précautions à prendre pour mettre la coque à sec et la faire reposer sur une ligne de tins en toute sécurité.

      Et là, on parle d’un bestiau de 70.000 t de 286 m de long avec un maitre-bau de près de 40 m. Rien de simple.

      Et en plus l’avarie concerne la ligne d’arbre, ce qui n’est pas la partie d’un navire la moins sensible. C’est juste super chient, en fait, et ça annonce des ennuis en séries.

      Ce qu’il faut comprendre, en lisant entre les lignes, c’est que l’avarie n’a pas été provoquée par un événement extérieur au navire, ou un simple défaut d’entretien, comme un manque de lubrification, ou bien la défaillance d’un organe mineur qui aurait eu des conséquences en cascade.

      En fait, ça sent de défaut de conception, et ça c’est moche.

      Et en prime, ça peut signifier à terme l’immobilisation du sister-ship pour les mêmes raisons. Le pied intégral, quoi.

      • Nike dit :

        Tant qu’à retrofiter l’arbre tribord, il faudrait qu’il fasse l’arbre babord également.

        • tschok dit :

          @Nike,

          Alors ça, c’est une question: pourquoi seulement un des deux déconne?

          Mais au fait, est-ce qu’on est sûr de cette info?

          La cinématique des navires est beaucoup plus complexe qu’on ne se l’imagine, surtout depuis qu’on y a mis des trucs qui tournent dedans et à l’extérieur = des moteurs et des hélices.

          Ca génère des phénomènes de couple, de turbulences et des à-coup, en plus de tout ce que subit un navire du fait des mouvements de la mer.

          Deux lignes d’arbre ne se comportent pas forcément de la même façon.

          Les ingénieurs britanniques sont sur l’affaire, ils sont bons et ils connaissent très bien leurs navires. Je suis curieux de voir la suite, s’il nous est donné de la connaitre…

          On est en matière de défense, quand même. L’info n’est pas de libre parcours.

      • MasCal dit :

        Les 2 pieds en fait, dans les sabots, au sec !
        MasCal

      • philbeau dit :

        Excellente analyse tschok , vous êtes surprenant quand vous cessez d’être pro cancel culture . Vous êtes bi-polaire ?

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Attention au vocabulaire et au sens des mots ; certes ceci est parfois fort subtil , mais n’ empêche….

        « Si les réparations sont « complexes », ce n’est pas qu’une simple « anomalie ». »

        Ben si , justement .

        S’ il ne s’ agit ni d’ une défaillance ou d’ un dysfonctionnement , d’ une panne ou d’ un défaut de jeunesse , mais bien d’ une anormalité ayant pour cause des erreurs dans la conception dont ladite « anormalité » serait donc la conséquence , alors c’ est une anomalie .

        Maintenant , même si évidemment tout peut arriver , ce n’ est pour autant qu’ il faut se sentir obligés de jeter le bateau….

        Il faut par contre y remédier , si possible….ce qui précisément en règle générale n’ a rien de simple…..

        Mais toutes proportions gardées , peu ou prou c’ est également ce qu’ il s’ est passé avec le PAN Charles De Gaulle et son problème de conception d’ hélice par rapport à un navire finalement plus lourd du fait d’ un rajout de blindage anti-radiations nucléaires , et ce qui se passe avec le F-35 ou l’ A 400 M .

        Excepté que concernant le premier qui promettait tellement , il est si sophistiqué et bourré d’ erreurs de conception , qu’ il ne souffre pas d’ une ou même de deux , mais d’ une série d’ anomalies toutes plus ardues à résoudre les unes que les autres qui entraînent une kyrielle de problèmes parfois révélateurs d’ autres anomalies donc d’ autres problèmes , et ainsi de suite .

        Tandis que concernant le second , pour X et Y raisons n ou n’ facteur , les bourdes de conception avec pour résultat telle et telle anomalie , ont semble t-il été de moindre importance ce qui fait qu’ à force de travail , ne serait-ce qu’ à coups d’ astuces , nos chers « étourdis » sont parvenus à en venir à bout .

        Dans les deux cas , ça a coûté plus cher car cela a demandé temps et efforts , sauf que pour ce qui concerne le F-35 les choses sont laborieuses et avancent si lentement que bien que produit à plus de 800 exemplaires , l’ avion en est toujours au stade de pré-série ce qui en soi est une « anomalie ».

        Quoi qu’ il en soit , chez-nous il n’ y a pas à pavoiser plus que ça , puisque les Tigre et NH 90 sont eux aussi à la peine….

        Ce qui est soit révélateur d’ une baisse de niveau dans l’ ingénierie , elle-même à possiblement corréler au recours massif à la CAO , soit au niveau d’ exigence qui compte tenu de ce que l’ on demande , est à ce jour trop élevé .

        Si vous préférez , dans ce second cas les ingénieurs et concepteurs sont toujours aussi bons mais « on » attend trop et ce qu’ ils doivent penser et concevoir s’ avère alors hors de portée .

        Peut-être faudrait-il alors les former davantage….

        Ou alors , ils ne sont plus aussi bons et par exemple sont trop sectorisés et n’ ont donc plus une vision d’ ensemble qu’ ils pourraient confronter et partager , vision d’ ensemble elle-même passant par une compétence d’ ensemble .

        • précision dit :

          je réagis sur votre hypothèse d’un lien entre la baisse de niveau de l’ingénierie et la CAO. Autant que je sache, Dassault est (a été) un leader/pionnier à l’échelle mondiale en CAO. Or Dassault n’a pas été impliqué dans les déboires que vous mentionnez. Surtout, l’introduction de la CAO en aéronautique est bien plus ancienne que ces déboires. Donc je pense que l’hypothèse est en grande partie invalidée.

          Je ne suis même pas tout à fait certain que cela puisse être attribué à une baisse du niveau d’ingénierie ou un défaut de formation. L’hypothèse est plausible mais on peut aussi avancer que les systèmes se complexifient au cours du temps, tout particulièrement au niveau informatique et électronique (mais aussi sur les procédés industriels employés), d’où surcoûts et difficultés croissantes. Quand à la spécialisation/sectorisation des scientifiques, c’est aussi une tendance pluri-séculaire inévitable. Au XVIIe un savant pouvait encore assimiler une grande partie des savoirs mathématiques physiques philosophiques et autres de son temps. De nos jours un mathématicien peut tout au plus espérer connaître à peu près correctement le sous-domaine des mathématiques dans lequel il travaille.

        • ScopeWizard dit :

          @précision

          « que je sache, Dassault est (a été) un leader/pionnier à l’échelle mondiale en CAO. »

          Oui , je sais .

          « Or Dassault n’a pas été impliqué dans les déboires que vous mentionnez. »

          C’ est exact .

          « Surtout, l’introduction de la CAO en aéronautique est bien plus ancienne que ces déboires. »

          Je suis d’ accord .

          « Donc je pense que l’hypothèse est en grande partie invalidée. »

          Sympa que vous précisiez « JE pense » et « en grande partie » .

          Personnellement , je pense que les choses sont plus complexes ; par conséquent , j’ incriminerais bien moins la CAO proprement dite que l’ utilisation qui en est ou en a été faite .

          Si au départ , l’ idée était de servir de prolongateur voire de multiplicateur au cerveau humain , notamment afin de gagner en temps en pouvant diversifier les angles , essayer ceci ou cela et examiner les résultats virtuels obtenus pouvant alors être étudiés et comparés , et donc d’ assister le génie à l’ œuvre , il se peut que d’ « assistance » notamment via les formations dispensées dans les écoles ou la mutation de fonctionnement au sein des entreprises , la CAO qui depuis le temps n’ a pas été en reste et a de son côté évidemment évolué , ait glissé vers plus de « substitution » .

          Ce qui expliquerait , du moins en partie , pourquoi cette « facilité » qui quoi qu’ il en soit permet d’ être plus rentables et efficaces , aurait alors eu pour effet une sorte de « paresse » qui se serait donc traduite par une baisse de niveau soit réel soit en comparaison de ce dont les « anciens » étaient capables .

          Mais ce n’ est là qu’ une hypothèse , cela va de soi .

          Raison essentielle pour laquelle , j’ en évoque d’ autres qui soit peuvent être distinctes et individuellement se suffire à elle-mêmes , soit s’ associer , soit se combiner .

          « on peut aussi avancer que les systèmes se complexifient au cours du temps, tout particulièrement au niveau informatique et électronique (mais aussi sur les procédés industriels employés), d’où surcoûts et difficultés croissantes. »

          Oui , ce qui répond à ceci : « Si vous préférez , dans ce second cas les ingénieurs et concepteurs sont toujours aussi bons mais « on » attend trop et ce qu’ ils doivent penser et concevoir s’ avère alors hors de portée . »

          « Au XVIIe un savant pouvait encore assimiler une grande partie des savoirs mathématiques physiques philosophiques et autres de son temps. »

          Il en va de même aujourd’hui , mais cela demande plus d’ efforts , sans doute de méthode , ainsi que du temps .
          Ce qui n’ est pas donné à tout le monde d’ autant moins que les cerveaux sont aussi sélectionnés qu’ orientés et qu’ à ma connaissance 80% de la recherche se fait par et pour le monde de l’ entreprise qui comme on le sait a pour but premier de générer un profit , de servir des intérêts assez éloignés de ce qui consisterait à œuvrer pour le bien de l’ Humanité .

          Par exemple , celui qui inventerait le pneu qui ne s’ use jamais aurait toutes les chances de contrevenir aux règles du marché , celui qui créerait des carburants de synthèse qu’ une fois commercialisé ce-dernier coûte bien plus cher que le « traditionnel » , etc…

          Donc , ce n’ est pas ce qui sera mis en avant par le marché ; et pourtant , le fait est que nous vivons de plus en plus nombreux sur une planète aux ressources limitées , où en proportion ce nombre croissant exprime des besoins allant vers une consommation , une sur-consommation avec pour corollaire un état de fait de sur-exploitation de ce que notre Terre peut fournir et qui dans le meilleur des cas pourra demander des siècles avant de suffisamment se renouveler….

           » De nos jours un mathématicien peut tout au plus espérer connaître à peu près correctement le sous-domaine des mathématiques dans lequel il travaille. »

          Certes ; mais est-ce « normal » ?
          Pourquoi tellement à chaque fois encourager un enseignement tourné vers la « compétence » et moins vers la « connaissance » ?

          Les deux me paraissant indispensables même si entre les deux il ne saurait que rarement y avoir quelque « égalité » .

          Prenez soin de vous

        • tschok dit :

          @Scope,

          Si vous voulez qu’on fasse de la sémantique, allons-y, mais on va essayer de le faire sérieusement.

          Le sens du mot « anomalie » n’est pas particulièrement difficile à saisir: une anomalie est ce qui s’écarte d’une norme, d’un résultat attendu, ou qui fait exception à une règle ou une principe.

          Il y a en fait une tripe idée:
          – une anomalie est inattendue, contrariante ou intempestive, annonciatrice d’un dysfonctionnement, donc une source de stress, de surprise.
          – Une anomalie est une divergence par rapport à une convergence (99% de données vont dans un sens, 1% va dans un autre sens). C’est la dimension expérimentale. Une anomalie déclenche donc de la curiosité. Elle s’explore.
          – Une anomalie est un écart par rapport à une norme qui a déjà été préalablement définie: elle déclenche un désir de maitrise et de reprise de contrôle. Elle se combat.

          Premier constat: une anomalie n’a en soi rien de simple.

          Par ailleurs, une anomalie ne préjuge en rien des suites et des conséquences.

          Et les causes d’une anomalie peuvent être liées à la déficience d’un capteur, ou à un mauvais traitement des données.

          L’anomalie, c’est juste l’écume des choses.

          Par exemple, Jean a de la fièvre, sa température est de 38,2° au levé. C’est un écart à la norme. Cet écart est du à quoi? Une rage de dent, un digestion difficile, une température ambiante caniculaire, une petite grippe, une pathologie sérieuse qui se révèle?

          On n’en sait rien. L’anomalie ne préjuge de rien.

          Mais là, avec le Prince Of Wales, on n’en est plus à ce stade. On le fait rentrer en salle d’opération (la cale-sèche) et on le fait parce qu’on veut réparer une avarie.

          Donc là, on est en mesure de dire que Jean (le Prince of Wales) n’a pas qu’une simple rage de dent passagère. Il a subi un dommage qui doit être réparé.

          On n’est plus au stade de l’anomalie: on met en oeuvre un processus de réparation d’un dommage.

          Quand vous en être à ce stade, anomale est derrière vous. Elle a été captée, identifiée, mesurée, ne serait-ce que parce que le navire est tombé en panne. Enfin l’un de ses systèmes.

          On n’en est plus au stade où Jean à juste de a fièvre, on en est au stade ou Jean est pris en charge par le Samu et va entrer en salle d’opération pour réparer l’un de ses sytèmes, qui ne marche plus. En mobilisant des moyens lourds.

          Et c’est ce que j’expliquais à Philippe, dès la première phrase: « Si les réparations sont « complexes », ce n’est pas qu’une simple « anomalie ».

          Si vous en êtes au stade où vous devez réparer un dommage en mettant en oeuvre des moyens complexes, vous n’est plus dans l’anomalie. L’anomalie est derrière vous. Là, vous en êtes au stade de la réparation.

          Revenons à la sémantique. C’est une discipline qui ne nécessite pas forcément de mobiliser la subtilité. Dans certains cas, oui, dans d’autres non.

          Ici, ce n’était pas la peine. Il n’y a pas de raison d’être particulièrement subtil: on comprend qu’il s’agit de réparer une avarie, donc un dommage et qu’on est très bêtement plus au stade de l’anomalie.

          Là où on a besoin d’être subtil, c’est dans l’évaluation du dommage par rapport à ce que les Britanniques acceptent d’en laisser filtrer.

          J’ai bien fait la distinction: quand j’ai dit qu’il fallait lire entre les lignes, ça concernait la gravité du dommage, pas son existence.

          Comme vous n’avez pas de méthode et que vous ne distinguez pas un truc d’un autre (pensée gloubiboulga) pour vous, tout ce que je vous explique, c’est du blabla.

          Mais pour d’autres gens, qui ont de la méthode et qui sont capables de faire des distinction, ça a du sens, pour une raison très simple: je parle en français.

          Je parle la même lange que les gens parlent ici. Pas une langue de farfelus avec des majuscules partout et des imparfaits du subjonctifs pifométriques.

          Le vocabulaire que j’utilise est tout simplement dans le dictionnaire avec un syntaxe basique et une grammaire simple.

          Voilà.

          A votre disposition.

          Sur le reste de votre com, bon, ce sont des digressions. Comme souvent, vous vous saisissez de cette occasion pour exprimer des idées qui vous sont chères: la baisse du niveau de formation et la méfiance à l’égard des technologies.

          Si vous me demandez de les partager, ce sera non. Mais je peux les écouter, les comprendre, le discuter, sauf que là, on est un peu à sec, quand même.

          Le truc dont on parle est une arme de guerre, donc on n’aura pas assez d’infos, là tout de suite, pour vraiment tirer des leçons d’ordre général, à l’échelle de la civilisation, qui est le degré se sentence péremptoire où vous aimez bien vous situer d’emblée.

          A la base, c’est une avarie, quoi. C’est un peu comme un pneu crevé, mais en plus gros. En déduire d’emblée les grandes tendances de l’évolution de la civilisation occidentale pour la prochaine moitié du siècle, perso je sais pas faire.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            tschok ou l’ art de dire aux autres tout et son contraire…notamment en application du dictatorial précepte « faites ce que je dis , ne faites pas ce que je fais »….

            Laissons tomber votre pavé nul à chier des rondelles carrées à faces octogonales dorées sur tranches en triangle , et allons droit à l’ essentiel….

            Dites voir , grand donneur de leçons ; c’est-y pas le grand @tschoko qui il y a quelques années défendait mordicus l’ idée QUE LA LANGUE FRANÇAISE CE N’ EST PAS LA STATUE DU COMMANDEUR ?

            Et donc ?

            Ce beau principe est-il ici entré en application ? On dirait bien que non….

            « Je parle la même lange que les gens parlent ici. Pas une langue de farfelus avec des majuscules partout et des imparfaits du subjonctifs pifométriques. »

            C’ est ça ; occupez-vous plutôt de vos langes , effectivement ça vous fait assez de travail .

            Au fait , tant que j’y suis , contrairement à ce que vous voudriez me faire gober vous concernant , @Scope n’ est pas à « votre disposition »….

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            J’ aime bien que l’ on me contredise mais moins que l’ on contredise ce que je contredis moi-même , notamment en allant précisément dans le sens du contradicteur ; en effet , ça me fait penser que l’ on aurait suivi de loin voire que l’ on se serait embrouillé , plus rarement que l’ on chercherait à obtenir tel effet…
            Donc….

            « Il faut par contre y remédier , si possible….ce qui précisément en règle générale n’ a rien de simple…. »

            Et vous de me répondre….

            « Premier constat: une anomalie n’a en soi rien de simple. »

            Oui merci , j’ avais pigé .

            Pour ensuite croire fin et subtil de préciser….

            « L’anomalie, c’est juste l’écume des choses. »

            Non , c’ est sa « constatation » , pas l’ anomalie en elle même .

            Cela voudrait alors dire que toute conséquence ne serait qu’ écume d’ une cause .

            La conséquence ayant ceci de superficiel , la cause ceci de profond tandis que je pense que même si l’ ordre peut compter , les deux peuvent souvent être à égalité d’ importance .

            Alors , c’ est vrai que ça fait bien , l’ emploi d’ une telle formule laissant augurer d’ une puissante force intellectuelle à ce point maîtrisée ayant pour objectif d’ enrichir le discours sauf qu’ il n’ en est rien ; le fait est que c’ est surtout du baratin .

            Nous achoppons sur le sens du terme « anomalie » , je vous ai très clairement expliqué ce que j’ en pensais et quelle pouvait être mon acception , vous en faites une dissertation visant à démontrer combien c’ est vous qui avez raison , libre à vous , mais ce jeu-là je vous le laisse .

            Et plus encore quand je vois quelle peut être votre maîtrise du Français , ce qui ne vous empêche nullement de jouer au professeur quitte à étaler une érudition que vous n’ avez pas dans le but de démolir celui d’ en face .

            De toute façon , vu comment vous arrivez à vous piéger vous-même tout en vous faisant passer pour ce que vous n’ êtes pas à la veille de commencer à seulement devenir , que voulez-vous que je vous dise ?

            Que vous devriez MOINS vous regarder l’ ombilic et PLUS veiller à élever votre niveau dont rarement plus qu’ une habile rhétorique , vous êtes réellement à la hauteur .

            Ce qui aurait tendance à m’ amuser , si ce n’ était pas si minable et signe d’ une médiocrité que disputeraient de bien peu louables intentions…

            vilain vilain vilain grigou…va !

            Et pif , sur le nez !

        • Waroch dit :

          @Scope: « Ce qui est soit révélateur d’ une baisse de niveau dans l’ ingénierie , elle-même à possiblement corréler au recours massif à la CAO , soit au niveau d’ exigence qui compte tenu de ce que l’ on demande , est à ce jour trop élevé . »

          Je ne crois pas que ce soit le cas. La recherche évolue constamment dans tous les domaines, et si on juge le niveau des ingés et techos de nos jours par les progrès spectaculaires (avis perso) des dernières productions dans l’aérospatiale civile et militaire, je dirais qu’il n’y a vraiment pas de soucis à se faire.

          Quant à la CAO, elle fait partie des meubles depuis longtemps et a largement démontré son intérêt. Catia, ça remonte aux années 80 pour les premières versions!

          Pour vos exemples du F-35 et de l’Atlas, je dirais que le problème n’est pas au niveau des petites mains, mais plus en amont au niveau de la définition et de la gestion des programmes.

          D’une part, programme en collaboration = chacun veut ajouter son grain de sel et ajouter des spécificités, et plus la technologie permet d’ajouter des gadgets, plus il devient difficile de résister à la tentation d’envoyer un bottin au père Noël au lieu d’une liste raisonnable. Du coup le programme enfle à en faire péter le bœuf de la fable et ça conduit au deuxième point:

          De tels programmes deviennent un casse-tête à gérer. Les délai et budget nécessaires s’envolent avec la complexité des systèmes que l’on cherche à développer. La pression politique augmente sur les décideurs, au risque qu’ils se refilent la patate chaude pour éviter de se retrouver en première ligne (c’est un peu ce qui est arrivé à Boeing avec son 737 Max). Enfin, concevoir et produire les systèmes complexes de nos jours implique de nombreux acteurs, des grosses boîtes au PME spécialisées, ce qui ne facilite pas la gestion des programmes.

          On peut certainement trouver plein d’autres raisons spécifiques: point bloquant ponctuel lié à une technologie comme pour le soft de maintenance prédictive du F-35, l’absence de concurrence qui n’incite pas vraiment LM à se défoncer, des choix politiques d’attribution de lots du programme pour l’A400M à des acteurs pas forcément compétents (Deutsche Qualität inside), etc… Mais de mon point de vue, le nœud gordien est vraiment là: définition et gestion des programmes.

          • ScopeWizard dit :

            @Waroch

            Je suis globalement du même avis .

            « Pour vos exemples du F-35 et de l’Atlas, je dirais que le problème n’est pas au niveau des petites mains, mais plus en amont au niveau de la définition et de la gestion des programmes. »

            C’ est-à-dire que comme vous je pense qu’il s’ agit d’ un état de fait dont les causes sont effectivement multiples .

            Il n’ en demeure pas moins vrai que je considère que l’ une d’ entre elles tient aussi à ce que sont devenus les ingénieurs formés différemment et trop portés sur des moyens informatiques dont beaucoup semblent ne plus pouvoir se passer .

            D’ après ce que j’ ai pu glaner çà et là , le niveau constaté est tel que : 252 + 252 ou 808 x 4 soit deux opérations simples en entiers naturels qui en calcul mental s’ effectuent en moins de 5 secondes voire que le cerveau humain réussit en étant capable de prendre de vitesse la moindre calculatrice de poche , en demandent à présent davantage aux ingénieurs actuels du moins parmi les jeunes , minimum 2 à 3 sec de plus quand nombreux seraient ceux qui n’ y parviendraient que difficilement .

            Or , en recherche comme en science , le niveau de mathématiques est primordial , notamment en vitesse d’ exécution .

            Et c’ est précisément ce niveau de maths qui en France ( mais pas que ) a été mesuré à la baisse en plus de celui du QI et sans parler des classements PISA , qui font craindre de graves difficultés à nous maintenir même dans le bas du peloton de tête des meilleures « têtes pensantes » , alors que justement il y a encore quelques années , nous étions classés dans les meilleurs et même dans le haut du panier…

            Et si ceci se fait à nos dépens , cela se fait donc au profit des Chinois et autres Asiatiques qui d’ ores et déjà promettent d’ être PLUS que des concurrents ou des rivaux , de véritables leaders…

        • ScopeWizard dit :

          @précision

          Tout de même , indépendamment de ce que nous pouvons penser , croire pour nous rassurer ou nous persuader , etc , regardez ce à quoi nous assistons depuis quelques jours mais qui évidemment a commencé bien avant….

          Menacés par la Chine qui actuellement les devance , les USA ont entrepris de reprendre l’ exploration lunaire se servant pour cela de nouveaux lanceurs qui ressemblent à s’ y méprendre à une Saturn V sur laquelle on a ajouté des fusées d’ appoint façon Space Shuttle .

          Bonjour l’ association du passé….

          Seulement , cela fait des décennies , depuis 1972 , que la NASA n’ a plus mené à bien ce genre de vols habités à destination de la Lune .

          Certes , grâce à la Navette Spatiale à partir de 1981 et pendant 30 ans , avec régularité et malgré deux accidents mortels ayant entraîné des suspensions de programme , elle a poursuivi sans discontinuer les vols habités en orbite dans l’ espace , les lancements de satellites , construit avec d’ autres un digne successeur au SKYLAB puis à MIR , l’ ISS , etc , mais depuis plus de dix ans l’ Amérique n’ a plus de vaisseau , excepté des fusées simples .

          Donc , même si en partie par le biais d’ une nouvelle approche résolument commerciale , le privé a pris le relais en essayant de faire du « démocratique » à vocation touristique ( 25000 $ par kg hier , 2500 $ aujourd’hui ) , ce qui ne s’ est pas fait sans audace et essais divers parfois malheureux , le fait est qu’ elle a accumulé les retards , ce que d’ autres puissances ont mis à profit .

          Or , comment tous ces anciens qui ne sont plus là ou sont à la retraite faisaient avant que l’ informatique ne devienne toute-puissante ?

          Que ce soit du côté Soviétique comme du côté des Etats-Unis , à l’ époque de l’ épopée Apollo ils y parvenaient pourtant ; seulement , ils n’ utilisaient pas les mêmes outils , ils faisaient autrement .

          Mais de nos jours , où l' »on » te dit , l’ on te serine que l’ ordinateur permet tout , il se trouve que aussi prestigieuse et réussie que l’ exploration Lunaire made in the USA puisse avoir été , en quelque sorte les ingénieurs repartent d’ une feuille blanche ; en gros , le savoir de gens comme Von Braun s’ est perdu .

          Personnellement , je ne me l’ explique QUE parce qu’ il y a eu de gros changements dans la façon dont tous ces savants et leur main d’ œuvre avaient appris leur métier .

          Vous comprenez bien qu’ il n’ est pas du tout normal qu’ un pays aussi puissant que les USA ne sache plus envoyer des hommes sur notre satellite après avoir si longtemps maîtrisé la chose….

          Donc bel et bien , l’ évidence est que quelque chose s’ est passé , le résultat est qu’ ordinateur de calcul d’ une puissance phénoménale et sans commune mesure avec ce qui pouvait exister du temps d’ Apollo ou non , d’ une façon ou d’ une autre UN SAVOIR A ÉTÉ PERDU .

          Est-ce dû à son remplacement par le dieu Ordinateur et la façon dont « on » forme les futurs cracks de l’ ingénierie par rapport à cet outil et l’ utilisation qui en sera faite , c’ est probable…

          Et si c’ est ça , cela signifie QUE L’ON NE SAIT PLUS SE DÉBROUILLER SANS CET OUTIL…

          Alors , on va sans doute plus vite , sommes plus efficaces , il n’ empêche que NOUS NE SAVONS PLUS faire ce que nos ANCIENS ont pourtant fait .

          Pour l’ anecdote , j’ en discutais il y a quelques années avec ces « ingénieurs » que j’ appellerais « façon couteau-Suisse touche à tout en multi-cartes » .

          Ils m’ expliquaient que le problème était devenu cette sectorisation qui faisait que même si contrairement à d’ autres domaines ou secteurs , les informations continuaient à se croiser , ceux qui les échangeaient ou se les échangeaient -et encore QUAND c’ était bien le cas- ne savaient plus les utiliser et ainsi conjuguer leurs efforts en vue d’ en tirer le meilleur et aboutir à une solution simple mais efficace si possible la moins coûteuse que possible….

          Et que l’ une des causes de cet état de fait venait d’ un recours abusif à la toute puissante informatique , mais aussi à des compétences très pointues mais trop limitées ( la fameuse sectorisation ) fabriquées à la chaîne dans les écoles censées les former et leur apprendre leur métier , leur spécialisation….

          Ce à quoi se rajoute un abus de la machine ( pas forcément de type informatique ) aux dépens de l’ utilisation du cerveau humain lui-même fonctionnant selon des mécanismes comme une mentalité différents beaucoup plus axée sur la recherche de profit financier ou l’ individualisme .

          Apparemment , c’ est un gros problème qui n’ a toujours pas de solution puisque rien ne change….

        • tschok dit :

          @Scope,

          Une anomalie est basiquement un écart à la norme, pas un dommage. Sinon, ça s’appelle un dommage. C’est un autre mot.

          D’un point de vue statistique, des dommages peuvent apparaitre comme une anomalie, en raison de leur fréquence ou de leur gravité, par exemple.

          Il y a quelques jours, on a parlé dans la presse du fait que les voitures électriques provoquaient plus d’accidents et des accidents plus graves, ce qui a semblé sur le coup être une anomalie, car elles étaient réputées plus sûres.

          Donc, on s’attendait à ce que ça se retrouve dans les stats. Et en fait, pas vraiment.

          Vous observerez cependant que l’anomalie, ce n’est pas l’ensemble de ces dommages, car un dommage n’est pas une anomalie, mais les caractères de ces dommages: leur fréquence et leur gravité.

          Une anomale étant un écart par rapport à une trajectoire, elle se définie par rapport à des valeurs, des critères (ici, la fréquence et la gravité d’un dommage), non le dommage lui-même.

          Pour revenir au Prince of Wales, ce qui serait une anomalie dans son cas ce n’est pas l’avarie en tant que telle, mais le fait qu’il subirait des avaries graves et fréquentes.

          Est-ce que vous percevez mieux la différence?

          Mais ce n’est pas ce que Philippe voulait dire. Lui, il parlait de l’avarie que vient de subir le Prince of Wales comme une anomalie en tant que telle.

          Ce qui est aussi la façon dont vous percevez le sens du mot, parce que pour vous une avarie vous semble quelque chose d’anormal, en soi, alors qu’en fait, non. Les avaries se produisent, elles sont même assez fréquentes et c’est pour ça que les compagnies d’assurances maritimes existent.

          C’est là qu’est votre contre-sens.

          C’est peut-être plus simple de vous l’expliquer comme ça.

          Dernier point: une anomalie peut être constituée par un seul écart à une norme. Si la norme est 0, 1 est une anomalie.

          Par exemple, les dommages subis par les navettes spatiales américaine au décollage, et qui ont provoqué leur destruction, c’était 1 par navette. La norme était de 0. Les deux navettes ne devaient subir absolument aucun dommage lors de leur décollage. Donc un écart de 1 est une anomalie, surtout quand cet écart se renouvelle, ce qui est en soit une seconde anomalie.

          En enquêtant sur ces deux catastrophes, les ingénieurs ont découvert qu’il y avait en réalité beaucoup trop d’écarts à la norme, qui était de zéro. Ils ont découvert plein de 1 qui se baladaient dans la chaine de risques.

          C’est un cas rare où un seul écart à la norme est une anomalie en soi, parce que la norme est zéro. Pas de 1 dans la chaine de risques, que des zéros. Ca ne concerne que des domaines très spécifiques.

          Donc il existe des cas rares où un seul dommage est en soi anormal, mais ces cas sont des… anomalies.

          Voili, voilou.

          PS: mon emploi du temps me condamne en ce moment à vous lire tardivement, ce qui est une vacherie que je ne lui pardonne pas, vu la pénibilité qu’impose à la lecture de votre prose la médiocrité de sa limpidité et de sa fluidité.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            « Si les réparations sont « complexes », ce n’est pas qu’une simple « anomalie ».  »

            Ce que je vous dis MÔA , est qu’ une anomalie n’ est pas quelque chose de simple telle qu’ une écume ou je ne sais quoi de superficiel , puisque faire en sorte qu’ il n’ y en ait plus , peut exiger énormément .

            Votre vision étant celle d’ un « normatif » , la mienne plus proche de la pratique .

            C’ est tout .

            C’ est vous qui la créez la « pénibilité » ; acceptez plutôt que nous achoppions et que chacun ait ses raisons sans plus de dramatisation .

            Sur ce je compatis , alors bonne nuit !

      • Ératosthène dit :

        Du moment qu’il ne s’agit pas de pensée complexe, c’est bénin.

  8. Dolgan dit :

    Et du coup, ils ont 2 équipages aptent à opérer en même temps (hors avions et tout le personnel qui va avec bien sur) ?

    Ou alors les marins font la bascule de l un à l’autre ? Ou l un navigue pendant que les autres sont en repos?

    • PK dit :

      Ils s’en fichent : ils n’ont de toute façon pas assez d’avions pour les équiper…

  9. sepecat dit :

    Quand ça veut pas, ça veut pas… Je note au passage que les journalistes britaniques, que d’aucuns de ce côté-ci de la Manche qualifient de sérieux, semblent s’être fourvoyés en avançant de prime abord un problème de lubrification comme cause de ce désastre. La mission du navire ayant été présentée comme « historique » par les habituels rois de la communication, on voit bien que ceux-ci n’envisagent que très rarement l’échec en amont et se lancent tous dans un concours de formules dites « chocs », avec parfois un effet boomerang. Communiquer c’est bien, le faire de façon mesurée c’est nettement mieux…

  10. vno dit :

    Pièces permettant le lignage des tronçons de ligne d’arbre. Si les vibrations sont trop importantes et le lignage laser des paliers est mal fait, il y a un phénomène d’usure prématurée identifiable à l’écoute ou sur mesure de vibration. Si rien n’est fait, l’accouplement s’use au point de ne plus être capable de résister aux efforts de torsion. C’est une pièce robuste, mais qui devient trés fragile si elle est montée hors tolérances. Nos bâtiment ont régulièrement été affecté et le sont probablement toujours par des ruptures d’accouplement ou ont perdu leur discrétion acoustique sur une usure prématurée de cet accessoire qui se met alors à « chanter ». Cela arrive souvent sur des équipements neufs en sortie d’IPER montés par des gens peux ou mal formés.

    • Thomas dit :

      C’est pour ce genre de commentaires que je lis la section.
      2eme intervention sur le même sujet, qui corrobore la première d’il y a quelques jours.
      Merci

    • Vert Alpha dit :

      Idem. Je confirme explication claire et nette. Pro. VA

  11. Guillotin dit :

    Je constate qu’on nous en dit beaucoup plus et que donc , on en sait beaucoup plus, sur ce porte-avions anglais, que sur le nôtre, qui est à quai depuis Juin dernier ! C’est sûr : à quai il risque bien moins de soucis mécaniques ou autres !
    Alors, on en est où , du Charles de Gaulle ?

    • Dolgan dit :

      Il est opérationnel et dispose d une flotte embarquée.

      Et le votre de porte avion? Il flotte encore ? Pas de nouvel incendie ?

    • Bench dit :

      @Guillotin: le fil de cuivre est resté muet? Ca n’a pas effleuré votre esprit tordu de contempteur professionnel qui voit le mal partout, surtout quand il s’agit de la France, de l’UE, des USA et de l’Otan, que si on ne ne nous dit rien sur le Charles, c’est p’têt tout simplement parce qu’il n’y a rien à dire.
      Toujours aussi débiles et hs vos commentaires, Guitou.
      Cependant, si je me réfère à votre post d’hier sur la Pologne en réponse à Feydeau; vous savez celui où vous disiez que vous vous fichez complètement de la France puisque vous avez choisi de l’ignorer en vivant à l’étranger; je me dis que vous feriez mieux d’être raccord avec vos dires et la boucler plutôt que venir ici polluer le débat avec vos incommensurables conneries.

    • Nike dit :

      3 mots : « La grande muette ». C’est vrai que les anglais n’ont pas la même approche que nous en communication…

    • A.Hérixe dit :

      C’est vrai ça, mettons le en mer 10 mois par ans. De toute façon, les marins, c’est fait pour naviguer, pas pour avoir une vie ou une famille. Le repos? Mais nan, c’est surfait. Hypothèse, au pif, comme ça : ils ont fait de la mer l’année dernière, ils vont sûrement bien naviguer dans l’année… Nan…. Deux mois au large des plages de la côte d’azur pour contenter M. Guillotin, c’est mieux.
      Agressivité mise à part, M. Guillotin, combien de mois d’absence du port base par an souhaitez vous pour les marins et leur famille? Hors nécessité ops bien sûr, je parle des déploiement planifiés, pas de ceux dictés parfois par l’actualité.

      • Guillotin dit :

        3 mois en mer , sur 12 mois, ça vous paraît déchirant, cruel, insupportable ? pauvres marins embarqués ! les primes d’embarquement ne sont pas assez épaisses , en plus ?
        Je vous rappelle au passage qu’en principe le métier des armes n’est pas spécialement une profession à but familial pour aller faire les courses ensemble le samedi et partir camper l’été, et être à la maison tous les soirs à 17h, sans parler des week ends et des vacances scolaires !
        en tant que brestois, je pourrais en citer, des anecdotes lacrymogènes sur la rude vie de mataf dans la Royale ! il ne vaut mieux pas que vous vous hasardiez sur ce terrain…

        • Moogli dit :

          Quel terrain, Guillotin ?

          Les ronds dans l’eau obligatoires en zonex, pour enchaîner les validations de pilotes, pour entraînements RAM, pour formation de centaines d’équipages à la sécurité, à la conduite du navire, au travail en GAN, ça ne passe pas sur gala.mytho.foire .

          Entre deux missions de 3 mois, il y a les entretiens -reparations à quai et les sorties d’entraînement pour être à jour en permanence, avec des équipages qui vont et viennent dans toutes les compagnies.

          C’est bizarre mais les histoires lacrymogènes n’étaient pas là grande passion des marins et marinettes que j’ai croisé il y a longtemps. Un -photo à partager ici, peut-être ?

        • A.Hérixe dit :

          Ah, effectivement, devant un tel argument, je ne peux que m’incliner… Si vous êtes Brestois, je comprends votre fine connaissance du milieu embarqué et du programme des unités basées à Toulon. Étant personnellement un quart toulousain, un quart dijonnais, un quart breton et un quart marseillais, je suis moi même expert en aéronautique, en moutarde, en quatre-quarts et en exagération.
          Je vous remercie pour votre « rappel ». Je vous informe, quant à moi, que le métier des armes n’est pas non plus une profession monacale. La mobilité et les contraintes sont admises et assumées, mais proposer d’en abuser pour le plaisir des commentateurs éclairés est un terrain sur lequel il serait peut être souhaitable, sans vouloir vous vexer, de ne pas vous hasarder.
          Cordialement,
          A.Hérixe

    • philbeau dit :

      Tiens , vous avez viré votre cuti , le bouffon ? Vous prenez la défense des affreux anglais anti-russes ?

    • lgbtqi+ dit :

      à quai, notre porte-avion risque moins de soucis mécaniques.

      Et vous, en restant silencieux, vous risquez moins de dire de conneries.

      Personne ne vous en voudra de débarquer de ce blog.

    • cipal dit :

      Votre connaissance de la Marine est impressionnante de médiocrité, aussi médiocre que votre intelligence si toutefois vous en avez une once

      • Guillotin dit :

        @ cipal ( maitre principal ? -respect- quelle carrière ! ) : pensez ce que vous voulez, jugez de ce que vous voulez. Et alors ?
        Mais j’ai vécu de très longues années à Brest et proche des milieux Marine Nationale, donc il ne faut pas me la faire …je ne me hasarderais pas à commenter sur la Marine si je n’avais pas des biscuits derrière….

        • Kohps dit :

          Marrant parce que vous commentez n’importe quoi sur absolument tout. Vous devez avoir une sacrée réserve de biscuits. C’est quoi l’explication sur vos compétences pour parler de la guerre en Ukraine ? Votre voisin vient de Donesk?

        • Bench dit :

          @Guillotin: vexé le Guillotin, qu’un cipal le remette à sa place? Ou plus simplement, et surtout plus vraisemblable, jaloux d’une carrière militaire qu’il n’a, ne vivra jamais?
          C’est curieux comme certains amateurs (« je pense, je note, je précise, j’ai vécu à , je fréquente, je lis des revues, je suis Flight Radar, j’ai des biscuits, j’ai un fil de cuivre dans mon jardin, etc… ») éprouvent le besoin de se gausser des commentaires sérieux posés par des commentateurs qui savent de quoi ils parlent parce que c’est leur boulot.

        • cipal dit :

          Quand on ne sait pas on ferme sa gueule et je suis écroulé de rire sur vos déductions de carrière et de grade à partir d’un pseudo. Un indice la dragonne de mon sabre est dorée c’était ma dernière conversation avec votre immense nullité et bonne continuation monsieur je sais tout et ne connait rien

    • VinceToto dit :

      Depuis que la Marine Nationale a compris que les missiles hypersoniques pouvaient toucher un PA en mouvement, ils ont décidé de le laisser à quai par précaution?

    • Fralipolipi dit :

      @Guillotin et Vince Toto … car les 2 font la paire !
      Vous voulez savoir ce que fait le PA CDG ?
      Il se prépare à repartir en opération prochainement : https://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/base-de-lann-bihoue-les-pilotes-de-rafale-s-entrainent-e419eeb4-29dc-11ed-bd3f-f86da3bd80f7
      … tout simplement 😉

      • VinceToto dit :

        Ah, ok, le CDG attend d’avoir des pilotes qui savent apponter! Votre humour est pire que le mien.

        • Fralipolipi dit :

          @VinceToto
          Merci de nous confirmer que vous vous complaisez dans le bashing de 1er degré et la mauvaise foi,
          … même si on avait déjà bien remarqué.
          Et si en plus ça vous fait rire, alors … tout est dit !
          A bientôt l’Expert !

    • mich dit :

       » Alors, on en est où , du Charles de Gaulle ?  » , très surpris que vous ne le sachiez pas , plus d ‘ antennes à LDV et TOULON , vous baissez @Guillotin !!! pourtant rien de bien difficile à prévoir ,patience ….

      • Guillotin dit :

        @mich ; ne vous en faites pas : 6 Rafale partent à Lorient pour entraînement ASSP la semaine prochaine, six autres la semaine suivante : on sait ce que ça veut dire . Vous pensez avoir à faire à un bleu ?

        • mich dit :

          Ah ,vous voyez quand vous faites un effort .Mais non je n ‘ai pas affaire à bleu ,je le sais bien , comme je reconnais votre grande pédagogie pour faire partager vos connaissances .

        • Fralipolipi dit :

          @Guillotin
          « Vous pensez avoir à faire à un bleu ? »
          Ca prouve surtout que vous lisez les posts et les liens qui vous sont envoyés la veille 😉
          .
          Sinon, si vous en savez vraiment long, pourriez-vous nous dire pourquoi les entrainements ASSP sont faits à Lann-Bihoué plutôt qu’à Landivisiau, comme de coutume ?
          .
          J’ai vu qu’il y avait des travaux prévus sur la piste de Landi, mais ils devaient être terminés au 22/08 (?)
          Vous en savez plus ?
          .
          Et si vous en savez vraiment plus, pouvez-vous nous dire quand exactement est prévu le prochain départ en mission du GAN ?

    • v_atekor dit :

      @Guillotin : si je vous dis qu’il a coulé, ou mieux, qu’il n’a jamais été construit, vous promettez de vous taire ? Sur ce site au moins ? Alors je vous dit toute la vérité : c’était un complot, tout ce qu’on nous sert sont des photos de modèles réduits, et l’argent a été changé en sucettes qui ont fait la fortune de chupachup’s, dans lesquels les fondeurs de d’hélice avaient des actions.

  12. Catoneo dit :

    C’est certainement la SKF qui sera mal à l’aise s’il s’avère que la ligne d’arbre a bougé.
    Ce cher d’avarie est inpardonnable.

  13. prof de physique dit :

    On leur propose de leur vendre deux vrais porte-avions après voir construit les notre ?

    • Requin dit :

      C’est vrai que le CdG n’a jamais eu de problème de propulsion.
      Ni les F70
      Ni les FLF
      Et à ce stade, ce qui est annoncé pour le PANG n’est pas impressionnant. Cette jupe au cul du bâtiment est une bidouille pour masquer des problèmes sinon ce navire aurait un cul droit et un pont d’envol 5 ou 6 m plus long !!!
      Gros LOL

      • Moogli dit :

        Je suis impatient de lire vos arguments objectifs sur l’inutilité de la « jupe », en termes de stabilisation d’assiette.

        Un pont d’envol 5 ou 6 mètres plus long ? Les bureaux d’études ont besoin de votre plan sérieux de PANG. Les louveteaux vous attendent en rangs serrés sur le parking.

        Le CdG a subi un défaut de conception d’hélice qui l’a sérieusement handicapé au début. Ensuite, le navire avait la même stabilité que les CVN US deux fois plus lourds.

        Les FASM ont démontré la vélocité des turbines à gaz dès leur mise en service en sortie de Toulon. Pour la lutte ASM et la tenue à la mer, elles étaient efficaces et reconnues. Le délai pour passer de 15 à 28 noeuds était de combien, déjà ?

        Les FLF ont été développées au rabais dès le départ. En situation combat total elles présentaient des limites, mais la période 2000-2015 rendaient ces watchdogs discrets et efficaces (sauf lutte ASM honteusement inexistante).

        Comme vous, je ne vanne pas les anglais avec leurs déboires. Je partage sur le principe votre réaction.

        Par contre, la critique de PANG est non documentée et les F70 assuraient.

  14. Marco dit :

    Il semble qu’il y ait aussi des dégâts sur la ligne d’arbres, l’hélice et le safran tribord.
    @ Daniel Besson, oui les paliers externes sont lubrifiés à l’eau de mer donc il ne peut pas s’agir d’un défaut de lubrification.

    https://www.navylookout.com/hms-prince-of-wales-to-be-dry-docked-while-hms-queen-elizabeth-takes-on-some-of-her-tasking/

    • Daniel BESSON dit :

      Cit :[ @ Daniel Besson, oui les paliers externes sont lubrifiés à l’eau de mer donc il ne peut pas s’agir d’un défaut de lubrification. ]

      Merci de votre réponse .

  15. Dubourg dit :

    Pour rappel le CDG avait perdu une hélice au large des USA, hi,hi,hi

  16. Narcisse dit :

    Pour rappel le CDG avait perdu une hélice au large des USA, hi,hi,hi

    • PK dit :

      Vous devriez rajouter un commentaire avec un pseudo de plus…

    • lgbtqi+ dit :

      et vous, vous avez perdu une occasion de cacher le fait que vous postez sous de multiples pseudos.

      C’est pas évident le trolling…

    • Bangkapi dit :

      hi,hi,hi les jumeaux à Vidoc

    • Roberto dit :

      Pour rappel le premier porte avion chinois etait un casino flottant et avant une carcasse flottante tout cela pour permettre de le copier, grande passion nationale et de jouer au grandes puissance navales alors que les traditions et expertises navales de la République Populaire sont similaires a celles de la Corée du Nord.
      De plus si les actuels P-A chinois ont des problèmes (ce qui est une certitude vu le manque total de savoir faire en la matière) ont le saura jamais vu qu’une dictature qui roule totalmente dans l’ultra nationalisme et le crédit social controlé partout par des caméras et des algorythmes n’a pas la même politique de liberté d’informations.

      • Requin dit :

        Sauf que les PA chinois sont des machines assez simple. Ce qui est un atout sur un porte-avions.
        Production de vapeur sur chaudière mazout, turbine, ligne d’arbre hélice. Rien que de très basique et qui prépare l’éventualité de réacteurs pour un prochain PA, comme l’ont fait les Américains. Chaudière à mazout et réacteur partageant la même production d’énergie : de la vapeur sous pression. D’où le fait que la propulsion des PA US n’a presque pas évolué depuis les Forrestal : 4 lignes d’arbres développant un confortable 260.000 cv.
        Par contre la DGA est parti sur une usine à gaz sur le PANG. Faudra pas s’étonner s’il y a des problèmes.

  17. jojo dit :

    Pas de cale sèche au port base ? je doit être trop vieux pour comprendre.

  18. Carin dit :

    Ces 2 bateaux étant jumeaux, je craint fort que le Queen ne subisse la même avarie…
    Il eu été préférable que cela soit dû à un manque de lubrification.

  19. BobFromLux dit :

    De toute façon ils n’ont pas d’avions à mettre dessus…
    Plus sérieusement, un porte-avions est une machine complexe, il n’y a qu’a voir les problèmes rencontrés par les américains avec leur dernière série, sans parler de l’hélice du CdG.

  20. LEONARD dit :

    Dernières nouvelles:
    Défaillances dèjà détectées avant le départ et « accouplement reliant l’arbre porte-hélice extérieur à l’arbre moteur cassé. »
    https://marineschepen.nl/nieuws/Prince-of-Wales-niet-naar-Rotterdam-HMS-Queen-Elizabeth-naar-VS-020922.html
    Longue indisponibilité à prévoir, car ce sera l’occasion d’autres travaux de maintenance anticipés.

    • ScopeWizard dit :

      @LEONARD

      Au cas où survienne quelque chose qui mystérieusement ferait en sorte que la missive sur le fil correspondant se déroberait à votre connaissance , sait-on jamais , étant parfois dépassé par mes propres super-pouvoirs en intempestif overhyper consciousness mode….

      Voici donc derechef son bis repetita en complet fac-similé…

      @LEONARD

      Chuuut , c’ est un secret ; n’ oubliez pas que vous avez affaire à un « wizard »… et qu’ il peut donc se passer des trucs bizarres…. 🙂

      Réfléchissez ; même si le rationnel ne peut certes tout expliquer , néanmoins plusieurs possibilités s’ offrent à vous….

      _Scope est l’ ancien ma’about de Laurrrent….Gbagbo su’nommé le paquebot qui n’ était pas que beau…aujou’d’hui prrrrésentement à ce jou’ , devenu celui du cousin Pogba….

      _Ou alors , Scope et notre hôte , un autre Laurent , LE Laurent , sont dans une si étroite collaboration que les fils se touchent parfois….d’ où quelques jaillissements d’ étincelles de génie médiumnique…

      _Ou encore et tel que vous l’ aviez suspecté , Scope s’ exprime via divers pseudos….

      _Plus plausible s’ il en est , selon la légende Scope est en réalité un vrai magicien héritier des Hyperboréens ayant un temps peuplé l’ Atlantide…

      _Enfin , tel que je vous l’ avais au moins une fois suggéré , les heures de postage inscrites que vous voyez ne sont peut-être pas les bonnes….

      Alors , d’ après vous , Scope , être béni de dieux extra-terrestres doué d’ énergie surnaturelle ?

      Ou en bon Français : so , depending on the legend is the genie of magic Scopy gifted with super powers from a hyperborean race bloodline of the Atlantis extra terrestrial people like a new Mandrake ?

      https://pictures.abebooks.com/inventory/30782805011.jpg

      Ah , il faut faire un choix….eh oui , je sais bien….j’ai le sens du gag ! 😉
      https://www.youtube.com/watch?v=hHc7bR6y06M

      https://www.youtube.com/watch?v=gpGegoE3Kik

      https://www.youtube.com/watch?v=288cvHTOn_k

      https://www.youtube.com/watch?v=-J03yCE15rg

      https://www.youtube.com/watch?v=ZquA3rA8V0g

      Un peu de patience , une fois le curseur de votre matière grise placé sur « on » option « boost » , la vérité , la seule , la vraie , à vous rien qu’ à vous devrait enfin se révéler….

      • LEONARD dit :

        @Scope,
        L’anomalie des heures de postage ne concerneraient que les vôtres, puisque j’ai bien vérifié les miennes, avec une méthode simple: Depuis les scratchs de L.L, j’enregistre au préalable tous mes posts sur Word. (marre de bosser pour rien) Test réalisé sur une 10ne de contrib récentes.
        Je choisis donc les hyperboréens, même si j’ai du mal à vous imaginer Apollon …………

        • ScopeWizard dit :

          @LEONARD

          « Depuis les scratchs de L.L, j’enregistre au préalable tous mes posts sur Word. (marre de bosser pour rien) Test réalisé sur une 10ne de contrib récentes. »

          Ah , vous aussi en avez donc assez de remplir la corbeille…

          « Je choisis donc les hyperboréens, même si j’ai du mal à vous imaginer Apollon ………… »

          Genré Jean Messiha ?

          Je préfèrerais tout de même en Saturn V…

          Bref !

          Vous n’ avez donc pas activé l’ option « boost » ?
          Overboost ?
          Superboost ?

          Hm….

          Bon….

          Alors va pour l’ Hyperboréen….

          ….aux aurores hyper-boréales ?

          Ceci pourrait-il alors expliquer ces étranges décalages horaires….

          • LEONARD dit :

            @Scope
            Notre échange était amusant et vous venez tout gâcher avec cette crapule de Messiha…..
            Bon, c’est le Pdt de l’Institut Apolllon, certes, mais le personnage n’est vraiment pas à la hauteur de la question qui nous préoccupe ici, et elle est d’importance:

            Comment t’est ce que c’est y que c’est que vous ayez pu poster à 13h00 en réponse à un post de moi-même que c’est que je l’ai écrit à 12h33, alors que L.L l’a rendu public vers 14h40 ???

            Mon esprit rationnel est toujours avide d’explications qui le soient aussi.
            Après, j’admettrais bien volontiers que vous n’en sachiez rien, si vous consentez à me le dire sans détours…

          • ScopeWizard dit :

            @LEONARD

            Jean Messiha étant un copte , cela peut d’ entrée expliquer bien des choses .

            « Comment t’est ce que c’est y que c’est que vous ayez pu poster à 13h00 en réponse à un post de moi-même que c’est que je l’ai écrit à 12h33, alors que L.L l’a rendu public vers 14h40 ??? »

            Mais pourquoi bloquez-vous sur ce détail ?

            Je vous ai pourtant répondu , mais visiblement c’ est-y pas ben important pour vous….

            Tant-pis , contentez-vous alors d’ une explication par la magie et la persistance de tout le mystère qui va avec….

            Maintenant , venez pas aux réclamations si ceci venait virer à l’ obsession…

            L’ homme de la Pampa toujours poli et courtois inscrit au registre et tout et tout sachant encore aligner dix tracteurs sur un stand , préférant quant à lui jeter l’ éponge….

  21. Thierry le plus ancien dit :

    le porte-avion Charles de Gaulle avait aussi connu de nombreux problèmes de jeunesse au point d’en être devenu la risée d’une certaine presse à sensation à l’époque, il n’y a là rien d’insurmontable et c ‘est le lot de tous les systèmes d’arme complexe à mettre en oeuvre dont les défauts se corrigent à l’expérience sur le terrain, et quand l’arme arrive à maturité alors elle devient particulièrement redoutable justement parce qu’elle est difficile à mettre au point et que tout le monde n’en est pas capable.

    Les Russes voulaient commander des navires Mistral français car ils n’arrivaient pas à faire cohabiter les différents nouveaux type de radars plus puissant qui se brouillaient entre eux. Ce genre de chose requiert une complexité technologique solvable par les nations qui ont déjà l’expérience de ce type de navire.

    Et c’est bien la raison pour laquelle il faut construire plusieurs bateaux d’une même classe, la mise au point revient moins cher et moins longue que plusieurs navires de classe différente.

  22. bonnechancemonpapa dit :

    Goodness gracious ! C’est dur d’être anglais ces temps-ci, n’est-il pas?

  23. Wagdoox dit :

    Rien de perdu, un porte avions sans avion

  24. MasCal dit :

    Une idée saugrenue peut-être mais n’aurait-il pas roulé sur son chien de garde nommé Astute?
    MasCal

  25. Achille-64 dit :

    C’est triste de voir la Royal Navy dans cette situation.
    Avec ces porte-avions et leurs F-35B, les Brit’ se sont mis dans la mouise.
    Espérons que les nouvelles frégates sont mieux construites, et que leurs Typhoon sont au niveau attendu de fiabilité.

    Souhaitons aussi que nos PANG soient conçus et construits dans les règles de l’art. Quant à la chasse embarquée, on est tranquille pour 15 ans à condition d’approvisionner en Rafale F-4 et en armements.

  26. philbeau dit :

    Pour remettre en mémoire l’incident du CDG que certains ici évoquent avec une épaisse satisfaction , et notamment le contexte :
    https://www.lepoint.fr/politique/la-malediction-du-porte-avions-charles-de-gaulle-23-02-2001-68171_20.php

  27. Patrick, de Belgique dit :

    Ne jamais se moquer des misères de son voisin … même quand c’est les Anglais !

  28. Affreux Jojo dit :

    Ça nous est arrivé, ou du moins une avarie similaire affectant cet ensemble d’organes, à la première sortie d’IPER du CdG. On avait eu très peur d’un défaut de conception lié au navire en soi (effondrement, vrillage ou tassement de la voute immergée arrière, entrainant un défaut systémique sur les axes des arbres d’hélice). A priori, le problème a été corrigé. C’étaient les réducteurs d’arbres, mal alignés… Et dessinés en plus pour des navires déplaçant un septième de celui du CdG…

    Bref. Ne rigolons pas trop des avanies de la RN. Mais bon un peu aussi quand même…

  29. VinceToto dit :

    Les Rosbeefs semblent plus intéressés par les problèmes de fiabilité de turbines Siemens, celles sur Nord Stream 1 arrêtées par les Russes que l’accouplement foiré du Prince de Galles: https://www.independent.co.uk/news/world/europe/russia-ukraine-war-nuclear-power-plant-putin-weapons-b2158872.html

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ de fiabilité de turbines Siemens, celles sur Nord Stream 1 ]

      Les opérateurs gaziers Russes sont des personnes éco-responsables : On ne peut pas laisser fonctionner une turbine de compression qui laisse fuir un filet d’huile , fut-il ténu !
      L’huile peut s’accumuler dans les systèmes de rétention ,déborder et couler dans la Baltique après être passée par dessus le mur de confinement de la station de compression .
      Cette huile tient de la chauve-souris de Bigard ! ;0)

  30. Hyle dit :

    Ce qui me choque c’est que l’Angleterre doit aller en Hollande pour faire réparer son porte-avions, ceci avec les risques d’espionnages de tiers ! Je trouve là qu’il s’agit bien de la déliquescence d’une puissance quand en son territoire souverain il est impossible d’effectuer les réparations adéquates.

  31. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Ce qui me choque c’est que l’Angleterre doit aller en Hollande ]

    Tiens , hier soir il y avait  » Armada  » sur TV Action justement ! ;0)