La Royal Navy autorise les équipages australiens à se former à bord de ses sous-marins nucléaires

Pour le moment, on ignore le type de sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] que choisira l’actuel gouvernement australien dans le cadre de l’alliance AUKUS [Australie, Royaume-Uni et États-Unis]. Son prédécesseur, conduit par Scott Morrison, avait une préférence pour un modèle américain [classe Virginia, ndlr], estimant l’Astute britannique n’était pas assez « éprouvé ».

En tout cas, c’est ce qu’avait indiqué Peter Dutton, désormais ex-ministre de la Défense. Mais son successeur, Richard Marles, se veut plus prudent. Un « choix sera annoncé au début de l’année prochaine », a-t-il confié au quotidien The Times, en marge d’une visite officielle au Royaume-Uni. Une occasion pour lui d’assister à la cérémonie marquant la mise en service du HMS Anson, le cinquième SNA de type Astute de la Royal Navy, au côté de Boris Johnson, le Premier ministre britannique.

Cela étant, et selon un récent rapport du Congrès des États-Unis, les chances pour que l’Australie puisse disposer d’un SNA de conception américaine d’ici 2030 seraient quasiment inexistantes… étant donné que l’industrie navale américaine peine à construire les sous-marins de type Virginia commandés par l’US Navy, en raison de difficultés d’approvisionnement et d’une hausse significative des coûts.

Quant au Royaume-Uni, une fois le septième SNA de la classe Astute construit, son attention devrait se porter sur la construction des quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins [SNLE] de type Dreadnought, indispensables pour assurer sa dissuasion nucléaire, qui ne repose que sur la seule composante océanique.

Aussi, la Royal Australian Navy [RAN] risque de connaître une rupture capacitaire majeure, faute de solution à court terme pour remplacer ses six sous-marins de type Collins qui arrivent au bout de leur potentiel.

Quoi qu’il en soit, pour Canberra, l’objectif de la doter de SNA n’est pas remis en cause pour le moment. D’ailleurs, des marins australiens vont être affectés à bord de sous-marins britanniques pour acquérir de l’expérience. Telle est en effet l’annonce faite par M. Marles dans les colonnes du Times.

« L’idée d’un équipage australien travaillant avec des sous-mariniers britanniques ou américains pour acquérir de l’expérience à court terme est ce que nous cherchons à faire », a-t-il déclaré. Et d’insister : « Avoir cette possibilité va être absolument fondamental ».

« Nous veillons de très près à protéger la technologie britannique. C’est la première fois nous en donnons l’accès aux Australiens. C’est vraiment un gros cadeau », a confié une source de la Royal Navy au journal britannique. Pour rappel, contrairement à celle utilisée pour les SNA français, la technologie en question repose sur de l’uranium hautement enrichi, c’est à dire ayant la qualité nécessaire pour produire des armes nucléaires.

Certaines formations à bord des sous-marins britanniques Astute pourraient « être limitées à quatre mois » tandis que d’autres seraient susceptibles de durer « plusieurs années », au point que, selon la source citée par le Times, les sous-mariniers australiens auraient la possibilité « d’intégrer la Royal Navy ». Et d’ajouter : « Il est entendu qu’aucun contrôle de sécurité supplémentaire ne sera jugé nécessaire ».

Ce serait ainsi un moyen pour la marine britannique de remédier à ses problèmes de recrutement et de fidélisation de ses sous-mariniers… En 2019, il lui en manquait 250…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

51 contributions

  1. LEONARD dit :

    Je la remets au cas ou elle serait passée inaperçue……
    https://www.dailymail.co.uk/news/article-11162835/Britains-3BN-warship-ground-halt-propeller-shaft-wasnt-GREASED-properly.html
    Les aussies vont pouvoir apprendre à graisser…

    • sepecat dit :

      Comme quoi nous avions déjà beaucoup ri avec les pilotes anglais obligés d’apprendre les rudiments du français en 2011 (https://www.avionslegendaires.net/2011/06/actu/polemique-les-pilotes-de-laeronavale-britannique-obliges-dapprendre-le-francais/)… Aujourd’hui non seulement le porte avions british manque d’aéronefs, mais il semble qu’il lui soit in fine très difficile de quitter les côtes anglaises. Dommage pour les rosbeefs, génétiquement habitués qu’ils sont à dénigrer leurs voisins d’outre Manche mais, franchement, on va bien en profiter au bistrot du coin pour s’en payer une bonne tranche. Même les plus infaillibles ou se croyant tels peuvent avoir des déficiences et glisser sur un pot de graisse.

    • Oliver dit :

      Il faudrait le son « error » + écran bleu façon crash Windows !
      N’empêche ça n’a rien de drole pou rceux qui vont s’y coller.

  2. Fafou dit :

    Coke en stock?

  3. albert dit :

    S’entrainer dans ses SMN pour des sous marins qu’ils n’auront jamais … !!!!!

  4. et v’lan passe moi l’éponge dit :

    Aucun lien a faire entre cette annonce, et la visite a Brest du ministre australien de La Défense demain…

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le ministre australien est là pour essayer de reconstruire une relation. Mais dans la mesure où les aussies n’auront leur premier sous-marin que dans 15 ans dans le meilleur des cas, ils ont besoin de sous-marins conventionnels en attendant. Il n’est donc pas impossible qu’ils commandent quelques scorpènes.
      La petite balade du patron de leur armée de l’air en rafale m’intrigue également.

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        Je serais surpris qu’il y ait une intention d’achat, en revanche il y a certainement une vrai volonté en effet de recréer un lien amical. Ce qui ne doit pas plaire aux anglais.
        L’avenir nous renseignera.

  5. Guillotin dit :

    Toujours la célèbre confrérie anglo-saxonne entre USA, Canada, Australie-Nouvelle Zélande et Grande Bretagne ! Le vrai Commonwelath, qui s’entend comme larrons en foire dans son coin et qui sont ravis de nous rouler dans la farine comme des bleus ! Ils auraient tort de se gêner avec des bonnes poires comme nous et comme d’autres européens ! la vraie Union Européenne, c’est l’Union Anglo-Saxonne, qui veut s’occuper de toute la planète !

    • sepecat dit :

      Sauf que sur ce coup là vu les problèmes que rencontre la Marine UK avec ses porte-avions je doute qu’ils puissent vraiment prétendre pouvoir prendre tout le monde de haut et se poser en experts de la qualité.

      • précision dit :

        à leur défense, quel pays n’a pas connu des problèmes avec leurs portes-avions? Les US ont connu beaucoup de déboires par le passé malgré une expérience sans pareille, et même la mise en service de la classe Ford a rencontré surcoûts et difficultés technologiques. Le CdG a connu des débuts mouvementés. La Russie a accumulé les incidents, etc. Et la Chine aussi. Honni soit qui mal y pense ^^

    • Raymond75 dit :

      Oui, mais cela fonctionne. Avez-vous des nouvelles de la ‘Communauté Française’ ?

    • Guillotin dit :

      @ lgbtqi++–== etc ! Votre pseudo est un affichage militant . La teneur de vos messages m’incite donc à penser que si tous les gens comme vous, ont cette même mentalité vulgaire, hargneuse, agressive et impolie, il devient urgent de militer fermement contre ça, individuellement et collectivement, car c’est un des marqueurs de l’effondrement français et ça y participe , hélas.

    • lgbtqi+ dit :

      « l’esclavage c’est la liberté ! »
      « la guerre c’est la paix ! »

      Georges Orwell, « La ferme des animaux ».

      poutinie, dictature chinoise, dictature nord-coréenne : c’est la paix et la liberté !…

      … de fermer sa gueule.

  6. Gaulois78 dit :

    Beaucoup de gesticulation, d’ici 2050 l’Australie va pouvoir formé l’ensemble de sa population à la sous-marinade….

    Quand on constate l’état des armées British, Teutonnes, Espagnoles, Française, c’est pas rassurant…

    • R2D2 dit :

      en meme quand on constate l’état de l’armée Russe il y a quelque chose de rassurant … ^^’

  7. pompon dit :

    Rien à voir mais j’ai assisté depuis le port de Cavalaire en pleine nuit hier soir, au treuillage depuis un panthère vers un soum… en toute discrétion…… 500/600m du bord. Si quelqu’un à des infos je suis preneur

    • themistocles dit :

      Si c`est de nuit et en toute discretion (meme si a 500m de la cote …) , je doute que quiconque dispose d`informations sur le sujet se sente oblige de les diffuser. Il ne s`agit peut-etre que d`un simple entrainement au treuillage de nuit, mais cela peut-etre bien d`autres choses qui s`accommodent rarement de publicité.

      • lgbtqi+ dit :

        Heureusement, le site ici est hautement confidentiel et peuplé principalement de personnes hostiles à poutine. D’où la pertinence de discuter de ces choses-là.

        J’ai dit une connerie ?

        • pompon dit :

          Quelle paranoïa, si ils avaient voulu faire se transfert ou cet entrainement sans prendre de risque ils seraient allés en pleine mer, là ils ont fait dégager un yacht avec un helico en partance, avec le phare rouge allumé sur la mature.
          En fait vous êtes un troll d’état consentant.
          Mais bon vous avez raison, vous décrivez Poutin avec une armée pourrie, du matériel pourri, des militaires pourris .;;mais, mais il va nous attaquer et possiblement réussir….
          Franchement arrêtez de regarder la télé.

  8. themistocles dit :

    Tiens ? Les anglais recrutent du supplétif indigène à nouveau ? Je croyait qu’après les Gurkhas c’était terminé. Il est vrai que demander à nouveau à la France de fournir des dizaines de marins pour armer les unités de la Royal Navy, comme il y a quelques années, c’est devenu un peu difficile à vendre.

    • Alex dit :

      sans déconner, je pense de plus en plus à ça, les armée, que ce soit aux USA ou au RU (comme pour nous dailleurs ) ont de plus en plus de mal à recruter, alors dans un coin de la tete des etats major, il doit y avoir cette possibilité de prendre avec eux le perso Aussie le temps de leur trouver une solution qui du coup mettra ennnnnnoooooorrrrrmmement de temps à venir

  9. VinceToto dit :

    « Cela étant, et selon un récent rapport du Congrès des États-Unis, les chances pour que l’Australie puisse disposer d’un SNA de conception américaine d’ici 2030 seraient quasiment inexistantes… étant donné que l’industrie navale américaine peine à construire les sous-marins de type Virginia commandés par l’US Navy, en raison de difficultés d’approvisionnement et d’une hausse significative des coûts. »
    A cause de l’UE, l’Australie et les USA sont dans la mouise face à la Chine!
    Les pauvres USA qui ont fait confiance à l’UE. Quelle honte! Les voila dans la mouise à cause des européens qui ont fait des sanctions débiles contre la Russie. Heureusement, plutôt que de continuer à aider ces tarés avec du gaz, pétrole, matières premières, l’€, etc., les USA vont passer des lois protectionnistes afin de sauver leur économie de cette bande de vampires inutiles européens. Et puis pour leur défense les européens doivent se débrouiller à fournir, payer la défense commandée par les USA. Voila!
    (C’est de l’humour de ma part mais c’est ce que pense de nombreux citoyens US et Australiens, médias, politiques et on dirait bien que c’est ce qui va arriver… joyeuse année 2023!)

  10. Hélyx dit :

    Je ne vois pas en quoi cela aiderait l’Australie, d’une part les SNA australiens ne seront pas là avant 2040-2050 et ils ne seront certainement pas britanniques.
    D’autre part, pourquoi aller former un équipage sur de l’équipement qui ne sera pas là avant au minimum 10 ans ? Soit c’est juste de la poudre aux yeux destinée à calmer l’Australie qui s’est faite roulée soit peut être que les US ou les Brits vont prêter un de leur vieux sous-marin destiné à la casse.

  11. Prof de physique dit :

    Peut être que nous aurrions un peu plus de chance de vendre nos sous-marins non nucléaires si notre marine en avait déjà quelques uns en service?

    • et v'lan passe moi l'éponge dit :

      C’est une évidence et ils seraient très utile les long des cotes, rêvons un peu… 2 pour pour l’Atlantique et 2 pour la Méditerranée. Comme disais Rebroff; Ah si j’étais riche…

  12. PHILIPPE dit :

    Dernièrement dans un documentaire sur la Corée du Nord on apercevait un sous marin de couleur verte alors que, sauf erreur, la quasi-totalité des sous marins de la planète est de couleur noire.
    * Quel est l’intérêt de la couleur noire ?
    * La couleur verte a-t-elle des avantages ce qui, à première vue, semble logique ?

    • et v'lan passe moi l'éponge dit :

      Peut être qu’en eau peu profonde cela peu présenter un intérêt.

    • Moogli dit :

      Sur les navires, il y a entre coque et peinture (grise généralement dans les marines) une couche de chromate, souvent rouge ou orangé. Il arrive que lors de phases de tests, ou après IPER au bassin, des zones chromatées ne soient pas recouvertes dans les temps.

      Sur les sous-marins spécifiquement, une couche de surface anechoïde est posée, avec peinturage noire ensuite. Les couleurs varient du gris pâle au vert pâle et sont visibles souvent sur les parties supérieures centrales de la coque. L’objectif est de diffracter la répercussion d’onde dans l’eau. Il arrive qu’après entretien, des parties de sous-marins ne soient pas recouvertes de peinture finale dans les temps avant essais en mer, ou intervention d’appoint.

      Pour le soum coréen, la peinture non noire pourrait correspondre à une couche intermédiaire de chromate ou de peinture anechoïde absorbante. La couleur verte me fait pencher pour une mixture de poulet bouilli au cactus.

      Les sous-marins ont plus de facilité à faire surface de nuit en pleine mer:
      -discretion visuelle à 15 nautiques.
      – prise de relèvements astronomiques avec sextant quand aucune liaison avec la base. (si pas de couverture nuageuse).

      Une peinture verte finale pourrait peut-être présenter unavantage en plein jour, mais le sillage apparaît de loin avant le kiosque à distance. Sillage propulsion, sillage kiosque. De nuit avec la lune et les reflets de l’eau, je vois zéro avantage.

      Couche intermédiaire avant peinture finale… ?

    • Lecoq dit :

      Quand tu le passe dans un logiciel de montage tu peut le remplacer par une autre image, c’est du camouflage

  13. penandreff dit :

    les US retirent du services leurs sous-marins du type: Los Angeles, pour les remplacer par des type: Virgina, L’Australie après formation devrait donc pouvoir utiliser des Los Angeles et soulager l’US Navy, de plus l’US Navy pourra faire la maintenance des Los Angeles cette classe de sous-marins restera en opération jusqu’au lancement du dernier Virgina.
    l’Australie , comme le UK vont devenir des forces supplétives de l’armée Américaine.
    il faut noter que les sous marins Anglais sont équipés de systèmes propulsifs US, les réacteur nucléaires sont, US les capteurs et les systèmes d’armes sont aussi US, il s’agit de sous-marins US fait sous licences en UK avec de petites modifications pour faire locale.
    ce qui est amusant est que l » Armée Australienne cherche du personnel et entre autre leur Marine , la formation du personnel en UK permet aussi à la royale Navy de faire naviguer ses sous-marins car elle manque elle aussi de personnel….

  14. yvan dit :

    donc ,pas moyen d’avoir des  » Virginia  » ,,pour des « Astute » c’est aussi plié….. !!! du russe ou du chinois……????? zut !!!! pas moyen non plus ….!!! ne reste que…..bon sang mais c’est bien sur…..!!!! .les Aussies ne vont quand meme pas acheter des Barracudas ????

  15. dompal dit :

    « Une occasion pour lui d’assister à la cérémonie marquant la mise en service du HMS Anson, le cinquième SNA de type Astute de la Royal Navy, au côté de Boris Johnson, le Premier ministre britannique.  »

    Boris Johnson a démissionné le 7 juillet 2022, voila près de deux mois.
    Pas très fraiche votre info. 🙁 😉

    • Laurent Lagneau dit :

      @ dompal,

      Vous connaissez le nom de son successeur?

    • EchoDelta dit :

      La démission n’entraine pas le retrait immédiat du poste. Tant que l’assemblée n’a pas désigné un successeur il reste en poste, tout démissionnaire qu’il soit.

      • dompal dit :

        @M. Lagneau et @EchoDelta,

        Effectivement, j’ai ramené ma fraise un peu trop vite. 🙁 🙁 🙁
        Personne n’est parfait. 😉

  16. vrai_chasseur dit :

    Pas le choix pour les australiens s’ils veulent garder leurs sous-mariniers : il faut les faire naviguer.
    Les missions sur les actuels Collins peinent déjà faute d’équipages suffisants (et motivés).
    L’US Navy a par ailleurs au moins 10 classe Virginia Block 5 en commande. Le chantier naval américain Huntington Ingalls est occupé à fond pour les 20 ans qui viennent. Et le marché très tendu des composants électroniques ne va pas raccourcir ce délai pour les systèmes embarqués.
    Quelles que soient les options, y compris un chantier naval construit à Sidney, Brisbane ou Perth, rien à l’horizon pour l’Australie avant au moins 2040.
    A contrario, la mise à l’eau du premier Scorpène australien était prévue pour 2029.

    Derrière le discours politique des grandes alliances stratégiques, une réalité préoccupante pour l’Australie s’annonce à l’horizon de la prochaine décennie. Ce n’est une bonne nouvelle pour personne. Mais c’est leur choix, à eux de se dépatouiller…

    • R2D2 dit :

       » Ce n’est une bonne nouvelle pour personne »
      on peut tout de meme se réconforter des malheurs de ceux qui nous ont poignardés dans le dos, meme si effectivement au final nous sommes tous perdants.

  17. Carin dit :

    Je pense que nos amis australiens ont compris que c’est eux qui l’avaient AUKUS…
    Ils recyclent doucement mais sûrement leurs propres sous-mariniers au sein des forces qui vont très prochainement stationner à temps plein chez eux.
    Bon pour la marine c’est fait…
    Reste l’armée de l’air australienne, dont l’équipement en B21 Raider, va sceller son sort d’ici 4/5 ans.(mais ça pourrait s’accélérer).
    C’est très bien joué de la part des US (le UK est secondaire dans cette affaire, et c’est probablement la raison principale d’inviter des australiens à bord pour un temps indéterminé, histoire de ne pas se faire complètement éjecter par le « grand large »comme dirait Churchill), qui vont renforcer leur manque de militaires par ceux de l’Australie, qui de fait se voient transformer en supplétifs certes, mais ils pourront naviguer et voler…

  18. Catoneo dit :

    Dans un contexte de réarmement général, l’Australie ne trouvera pas de capacités libres pour la construction des SNA que le pacte Aukus lui a promis, à moins que la future composante nucléaire de sa marine de guerre ne fusionne avec la 7è Flotte US par incorporation d’équipages australiens sur quelques unités.
    Reste l’alternative Naval Group dont j’ignore le plan de charge mais dont les sous-marins nucléaires sont adaptés au théâtre d’opérations navales à longue distance.

  19. tnato dit :

    Bref, un moyen pour les Brit de combler leur déficit en personnels dans les forces sous marines… Les Aussies sont vraiment le dindon de la farce.

    • Plusdepognon dit :

      @ tnato
      De quoi créer une intimité stratégique avdc la France, qui se ressemblent s’assemblent ?
      Les cocus de la politique américaine, comptez-vous…

  20. Roberto dit :

    Super pour la RN, des personnels gratos pour leurs bâtiments, des gens qui ne verront pas de sitôt un soum nucléaire australien et en plus ils pompent, avec les ricains, une partie des génereuses sommes d’argent du budget défense australien. Le R-U est de retour comme avant leur entré en Europe, c’est sur, même schémas et plans pour essayer de pisser plus haut que les autres avec l’argent et les forces des autres.