La Marine nationale envisage de recourir à nouveau à une flotte auxiliaire civile en cas de crise grave

En mai, la flotte auxiliaire de la marine britannique [la Royal Fleet Auxiliary, ou RFA] a remis au goût du jour les procédures permettant à ses navires d’être ravitaillés en mer par des pétroliers civils, via un essai ayant impliqué le RFA Tidesurge et le MT Maersk Peary.

« Le ravitaillement en mer d’un navire auxiliaire par un pétrolier commercial peut garandir que nos flottes resteront approvisionnées et soutenues dans un environnement contesté », avait alors commenté un officier de la Royal Navy. En outre, une telle pratique, qui avait cours lors de la guerre des Malouines, permettrait aussi de renforcer la flotte de pétroliers-ravitailleurs militaires… en cas de conflit.

De son côté, la Marine nationale entretient des savoir-faire du même ordre. En janvier, le patrouilleur de haute-mer [PHM, ex-aviso] Jacoubet, alors engagé dans la mission Corymbe, dans le golfe de Guinée, a été ravitaillé en mer par le pétrolier African Runner, battant pavillon du Liberia. « Le caractère aussi exceptionnel que complexe de la manœuvre en a fait un défi singulier et intéressant pour l’équipage », avait-elle commenté à l’époque.

N’ayant jamais eu un format aussi réduit depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la Marine nationale ne disposera que de deux Bâtiments ravitailleurs de force [BRF] d’ici à 2029 sur les quatre prévus… En outre, en cas de crise importante, elle ne pourra assumer toutes ses missions ordinaires, ses moyens étant comptés.

D’où l’idée de renouer avec des pratiques d’antant… « On a perdu de vue la flotte auxiliaire qui existait dans les années 1980 mais on en aura sans doute bientôt besoin à nouveau », a en effet affirmé l’amiral Pierre Vandier, le chef d’état-major de la Marine nationale [CEMM], lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le 27 juillet.

Certes, les dispositions législatives permettent de réquisitionner des navires… Seulement, la taille de la marine marchande française s’est également réduire en quarante ans… En 1975, popularisée par la série « Jo Gaillard », adaptée pour la télévision, elle se situait au 9e rang mondial, de par son tonnage. Faute de politique maritime stable, selon Bernard Cassagnou, auteur d’un livre sur ce sujet, elle a décliné dans les années 1980. Et, actuellement, selon les données du secrétariat d’État chargé de la Mer, elle se classe au 27e rang des flottes mondiales, avec 192 navires de transport et 233 autres dédiés aux services maritimes. Cependant, ses bateaux sont assez récents.

« L’âge moyen de la flotte de transport française est de 8,6 ans au 1er janvier 2022. Par comparaison, l’âge de la flotte mondiale de transport est estimé à 15,5 ans. Les mêmes calculs pour la flotte de services maritimes donnent un âge moyen de 17,5 ans », indique la même source.

Reste que « la flotte de commerce a considérablement fondu depuis cette époque [les années 1980, ndlr] », a rappelé l’amiral Vandier. Aussi, a-t-il ajouté, « il faudra partir de ce qu’il reste de la flotte sous pavillon français ». Quoi qu’il en soit, la Marine nationale envisage « d’affréter des navires [civils] pour assurer l’assistance aux populations outre-mer ». Mais pas seulement.

« Nous aurons sans nul doute, dans une perspective de crise importante, besoin de pétroliers, de navires de transport civils », a en effet estimé le CEMM.

Photo : Marine nationale

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

62 contributions

  1. LEONARD dit :

    Pour ceux qui veulent connaitre le détail de la flotte civile sous pavillon:
    https://www.mer.gouv.fr/la-marine-marchande-en-france
    En bref, 22 pétroliers éventuels et 47 rouliers. Reste à voir leurs capacités de « militarisation ». Le reste, des navires de service ou inintéressants (paquebots, GNL, etc…)
    Ah si !! 117 remorqueurs…. (en fait, 6 Abeille)

    • dompal dit :

      @LEO,
      « Reste à voir leurs capacités de « militarisation ». »
      Pourquoi voulez-vous militariser un rafiot qui n’a pas de pavillon FR ?

      Croyez-moi, si ça doit chauffer grave les armateurs FR ne seront pas trop chauds pour risquer leurs rafiots, même avec un pavillon étranger.

      • le sicaire dit :

        @dompal
        Contrairement à ce que vous affirmez en utilisant une forme interrogative de manière spécieuse, LEONARD n’a jamais affirmé qu’il souhaitait « militariser un rafiot qui n’a pas de pavillon FR ».

        • Plouc putatif dit :

          Dompal fait partie de ces gens qui aiment poser des problèmes qui n´auront pas de solution parce que ce ne sont pas des problèmes.

      • Les chinois l’ont fait avec les bateaux de pêche. Ils ont ainsi une immense flotte qui côte à côte peuvent faire des barrages gigantesques sur lesquels il est interdit de tirer.

        • Roger Dubreuil dit :

          @ Dominique Mathieu
          Interdit de tirer, certainement pas.
          Il y a bientôt vingt ans que les militaires français peuvent faire usage de leurs armes si c´est nécessaire à l´accomplissement de la mission.

          Le statut militaire a été modifié en 2005 pour dépasser l´obligation de « légitime défense » qui n´avait aucun sens.

    • Frede6 dit :

      Vous êtes allez chercher au bon endroit mais quand on regarde dans le detail la liste est encore plus réduite. Premièrement il y a des navires sous pavillon français mais qui sont propriété d’intérêts étrangers et avec des équipages majoritairement étrangers. Deuxièmement, beaucoup de ces navires n’ont pas de capacités hauturières ce qui limite leur intérêt.

      10 pétroliers de la Socatra
      2 RoRo qui travaillent pour Airbus
      une dizaine de ferrys (Brittany, Corsica…)
      That’s it pour les renforts.

      Par ailleurs je m’étonne de la réponse de Vandier, la réquisition de navires civils ne peut s’apparenter à une flotte auxiliaire qui répond aux besoins et est ´entrainéé. Seuls les RoRo de la CMN pourraient être considérés comme tel.

  2. Titi74 dit :

    Et si non, relancer réellement l’économie Française par des décisions politiques courageuses,radicales, histoire par exemple d’en finir avec le gouffre qui asphyxie l’état petit à petit depuis 41ans, çà ne serait pas un début de piste pour avoir les moyens de ses ambitions?

    Défendre la 2eme ZEE mondiale avec du bricolage et des caisses vides çà parait effectivement assez compliqué, voir même utopiste!

    Les ressources du futures seront probablement issues des océans, il serait temps d’y songer, non? la chine apriori y songe très fortement depuis quelques années, çà rappelle méchamment les débuts du 20ème siècle.

    • Tintouin dit :

      Mélenchon est le seul acteur politique, à ma connaissance, qui ait évoqué à plusieurs reprises lors de ses campagnes électorales, ce potentiel maritime à exploiter qu’est notre ZEE . Non pas que j’adhère à ses prises de position dans d’autres domaines, mais sur ce point, il est le seul à donner une vision de long terme.
      Au moins, il affiche une prise de conscience et un objectif. C’est insuffisant en soi, néanmoins c’est un premier pas.
      Aux autres politiques de prendre le sujet et d’en débattre, plutôt que de s’écharper à l’occasion de buzz médiatiques sans intérêt.
      Un peu de fond ne nuirait pas 🙂

      • fabrice dit :

        A part du pipeau du genre « nous sommes très fort, 11M de km2 de ZEE, il faut devenir la 1ère puissance maritime, que nos pêcheurs pêchent, que nos bateaux naviguent, que nos chantiers construisent etc… » Je ne vois pas trop quelle est sa « vision » et quelles sont ses idées concrètes.
        Notre ZEE fait 11 millions de km2 dont 4,8 millions de km2 pour la Polynésie et 1,7 millions de km2 pour la Nouvelle Calédonie.
        Je vous rappelle que ce sont des territoires d’outre mer largement autonomes. La France ne peut rien faire sans l’accord des GVT locaux.
        Une autre grande partie de notre ZEE concerne celles qui entoure les TAAF, un confettis de petites îles australes au sud de l’Océan indien (2,67M de km2 en comptant la Réunion).
        La Polynésie et les TAAF sont des zones très isolées très loin des grandes routes commerciales (c’est d’ailleurs pour ça qu’on avait mis notre centre d’expérimentation atomique à Mururoa).
        La « politique bleue » de Mélanchon c’est une grande partie de pipeau. Comment tu veux l’exploiter concrètement cette ZEE ? Même si t’arrives à pêcher des Mt de poissons en Polynésie, tu le les consomment comment ? La Polynésie c’est 300 000 habitants… Tu l’exporte par avion ? Plus de 20H de vols pour arrive à Paris…Même l’Australie ce n’est pas près.
        Quelqu’un peut me nommer une start up française dans le domaine de la mer ? Allez je vous aide
        https://start.lesechos.fr/innovations-startups/tech-futur/ces-startups-qui-surfent-sur-locean-1176718
        Quelqu’un voit du stratégique et du lourd là dedans ? Je ne parle même pas du montant des levées de fond…
        La seule recherche française importante faite sur le sujet est public, c’est l’IFREMER que l’on a déménagé à Brest (centre du Monde) alors que le siège se trouvait à Issy les Moulineaux (merci au lobby celtique)….Génial pour avoir accès aux banques, aux décideurs, aux médias, aux patrons étrangers…Avec l’aéroport de Brest on a accès à au moins…zéro aéroport étranger. Même Ryanair s’est cassé, c’est dire…
        Quand au commerce maritime, on a une seule grande compagnie, CMA CGM, donnée cadeau par Chirac à ses amis libanais, les Saadé. Ils sont à deux doigts de se trouver sur une liste noire US mais ce n’est pas grave…
        https://www.intelligenceonline.fr/grands-contrats/2022/03/02/cma-cgm-vise-par-des-allegations-de-collusion-avec-le-hezbollah,109737177-gra
        D’ailleurs ce n’est qu’en 2021 (suite au marasme libanais…) qu’ils ont transféré leurs titres du Liban à Paris…
        https://www.lalettrea.fr/entreprises_transports/2021/05/10/la-famille-saade-transfere-ses-titres-cma-cgm-du-liban-en-france,109664435-ge0
        On notera qu’ils revendiquent leur culture libanaise…En parlant de « culture » libanaise peut être parlent-ils de pot de vin, de faillite, d’escroquerie, de non ramassage des ordures, de racisme, de trafic de drogue et de culture du flingue ? Parce que le Liban, le pays de Mia Khalifa, c’est un peu le nom de tout ça…
        Enfin faudrait parler des ports français contrôlé par l’avant garde révolutionnaire mondial de la CGT, Le Havre surnommé coke en stock https://www.france.tv/france-2/complement-d-enquete/756171-le-havre-coke-en-stock.html. Marseille, « port grève », selon certains…En tout cas le commerce qui passe par les ports français c’est peanuts, l’essentiel passe par Rotterdam.
        Le Mélanchon, il compte enquêter sur le maire communiste du Havre ? Virer la CGT des ports ? Demander une commission d’enquête sur la gestion Saadé de la CMA CGM ?
        Non ? Vous vouliez du fond, je vous en donne.

        • Félix GARCIA dit :

          « Quelqu’un peut me nommer une start up française dans le domaine de la mer ?  »

          « Vous l’aurez moulu ! »
          https://www.youtube.com/watch?v=_c6kxq0Kz6o

          C’est parti :
          HEMARINA
          https://www.hemarina.com/
          Solid Sail/AeolDrive :
          la solution de propulsion vélique la plus mature et la plus innovante du marché des grands paquebots
          https://chantiers-atlantique.com/references/solid-sail-aeoldrive/
          HACEWAVE :
          https://hacewaveenergy.com/
          FLYING WHALES :
          https://fr.flying-whales.com/
          NEOLINE :
          https://www.neoline.eu/neoline-opte-pour-solid-sail/
          Aquaculture Multitrophique Intégrée (c’est pas « une starteup », je vous l’accorde, mais ça promet de donner naissance à nombre d’entre elles)
          https://www.ceva-algues.com/document/aquaculture-multitrophique-integree/
          ………….

          Je peux continuer encore longtemps … (et vous remarquerez que ce sont des projets d’intérêts globaux, et pas seulement français [c’est ça aussi de ne pas penser qu’à « sa petite communauté » [« phare parmi les nations » etc … ouais, désolé, mais je pouvais pas m’empêcher de vous tacler sur le sujet …] …).

          Du coup, qu’est-ce qui est intéressant en Israël (qui ne vienne ni du B.I.R.D., du B.A.R.D. etc …) ?

          « Demander une commission d’enquête sur la gestion Saadé de la CMA CGM ? »
          Pour favoriser MSC (meuh non, par soucis de la justice et de la vérité, bien évidemment ! pi dans l’intérêt de la France et des français, pour sûr !) ?

          « Vous vouliez du fond, je vous en donne. »
          Idem.

          • fabrice dit :

            Bonjour Félix
            Avec Singapour, Haïfa en Israël passe pour le 2ème incubateur mondial le plus productif de start up maritimes. Il y en a environ 110 en activités. https://www.thedockinnovation.com/insights
            Une des plus intéressantes est celle ci https://techtime.news/2022/03/02/windward/
            Visiblement les mecs traquent en directs tous les conteneurs existants dans le Monde….
            Ils ont un contrat avec la 1ère société d’assurance maritime mondiale, la Lloyd depuis 2017.
            https://www.calcalistech.com/ctech/articles/0,7340,L-3725781,00.html
            « Windward’s proprietary database can be analyzed to reveal suspicious vessels, sending real time alerts to navy and coast guard forces around the world. »
            Il y a aussi celle ci qui reçu un prix (parmi 1200 entreprises en compétition) à Dubaï et un prix de l’ONU
            https://www.israelhayom.com/2021/02/23/israeli-swedish-ocean-wave-energy-producer-wins-global-innovation-award-in-abu-dhabi/
            (vous noterez qu’elle a déjà une usine fonctionnelle à Gibraltar).
            En France on est autour de 140 levée de fonds depuis 2015 (une entreprise peut en faire plusieurs et certainement plusieurs ont fait faillite depuis) qui ont levé à peine 450M d’euros en tout et pour tout, ce qui est très peu.
            https://www.maddyness.com/2022/02/09/loceantech-un-domaine-prometteur-boude-par-les-investisseurs/
            Mon propos n’est pas de vanter l’un ou l’autre pays pour dire qui a la plus belle bit. Vu la taille d’Israël, les entreprises israéliennes ont une vision mondiale, même s’ils ont inventé la meilleure façon de faire du cacao, le pays est trop petit pour produire du cacao pour le Monde, ils inventent et vendent aux autres pour qu’ils le fassent chez eux. Ils n’ont pas du tout la mentalité « c’est à nous, on partage pas, on produira tout chez nous » que l’on rencontre ailleurs
            C’est juste pour monter qu’un partenariat technologique avec Israël serait plus qu’intéressant et que ce dernier pays est une grande puissance technologique quasiment comparable au notre malgré sa taille réduite. Je veux aussi monter que la politique arabe de la France a été et est un fiasco complet. Quand à ceux qui pense que cet Etat va disparaitre, ils se mettent les doigts dans l’oeil et pas qu’un peu. Au contraire ce sont les pays arabes qui s’effondrent les uns après les autres.
            Au lieu de chercher à s’allier avec des pays ratés et faillis avec des cultures ultra violentes, des régimes dictatoriaux, une mentalité ultra conservatrice, des QI en moyenne de 80, la France ferait mieux de chercher des partenariats de qualité avec des pays fiables et prospères, technologiquement et culturellement avancés. Israêl plutôt que le Liban. Singapour plutôt que le Bengladesh. L’Inde plutôt que le Pakistan. Les EAU plutôt que l’Iran. Le Maroc plutôt que l’Algérie.

          • Félix GARCIA dit :

            Bonjour fabrice,

            Bien évidemment qu’il faut qu’on bosse ensemble ! Ce serait con de passer à côté de belles aventures. Par contre, je ne vois pas pourquoi ça devrait être à l’exclusive du reste de nos relations « Qui trop embrasse mal étreint » ? … pas forcément …

            « même s’ils ont inventé la meilleure façon de faire du cacao »
            Vous êtes sûr ? ^^
            Les saveurs de la mer – Thalassa (intégrale)
            https://www.youtube.com/watch?v=IZvyhN-vQcc
            (à partir de 1h29min40sec [juste après les Tilapias d’Israël ! 😀 ], le reportage dans le reportage sur « Les Îles Chocolat » )
            Culture du cacao en agroforesterie bio (juillet 2017)
            https://www.youtube.com/watch?v=_VxQ2Az990I

        • Tintouin dit :

          Je confirme un point: votre moral a touché le fond.

        • Le Minotaure dit :

          « Le Maire communiste du Havre » vous êtes resté bloqué en 1995 ou vous parlez d’Edouard Philippe ?

        • Requin dit :

          C’est quand même NORMAL qu’un centre de recherche dédié à la mer soit au bord de l’océan et non en banlieue parisienne, très loin de la mer.
          Sinon, à travers la planète, l’espace maritime va devenir le premier lieu de production d’énergie entre l’éolien offshore qui permet de fabriquer de l’électricité de masse à bas coût et la production d’hydrogène par électrolyse non seulement pour faire le tampon de la fluctuation de production des ENR mais aussi pour remplacer le pétrole dans le transport non-électrifiable. Allié ces 2 technologies ainsi que d’autres ENR locale, comme la géothermie à la Réunion et vous obtenez l’autonomie énergétique dans les territoires d’outre-mer.
          Sans oublier les enjeux autour du gaz en Méditerranée Oriental.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Mélenchon est le seul acteur politique, à ma connaissance, qui ait évoqué à plusieurs reprises lors de ses campagnes électorales, ]
        ( Je maitrise enfin le pavé numérique et le ALT+V )
        En fait Mélenchon veut imposer un modèle conservationniste Franchouillo-Jacobiniste à tous les états désireux de mettre en valeur leurs ressources halieutiques ou celles des fonds marins comme les nodules métalliques . C’est peu ou prou ce que le Macron a essayé d’imposer au sommet  » One Ocean « ou dans le canal de Mozambique .

        https://www.politique-animaux.fr/mer-pisciculture/jean-luc-melenchon-s-engage-proteger-30-du-territoire-maritime-francais-majoritaire
        https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Jean-Luc-Melenchon-a-la-conquete-des-oceans-508666

        Son idée c »est :
        – Sanctuariser vis à vis de l’exploitation sous quelque forme que ce soit une partie conséquente de la ZEE Française
        – Imposer cette sanctuarisation aux autres nations ! Mais comme il n’est pas complétement frapandingue il ne va pas s’attaquer aux EU , à la Russie ou à la RPC .

        C’est un type qui réclamait avec son pote Younous l’ouverture du feu au delà de la ZEE Française contre des pêcheurs Brésiliens par exemple .
        Avec Cézigue une  » Guerre de la langouste  » ce ne se serait pas terminé en bouffonnerie comme en 64 mais en tragédie !

  3. Lagrange dit :

    « On a perdu de vue la flotte auxiliaire qui existait dans les années 1980 » Quand on voit ça on se demande si certains responsable n’ont pas trahi le pays.

  4. Oliver dit :

    La cupidité de ce monde n’a pas de limite dixit ces pavillons de complaisance. Version marine des paradis fiscaux.
    Mettons des canons sur la Belle Poule ! Mieux, nous disposons d’une frégate de 12, l’Hermione…

  5. ninoR dit :

    Prenons aussi en compte que le monde du transport maritime a bien changé. La quantité des navires est une chose, sa capacité en est une autre.
    Dans les années 80 les gros porte-conteneurs tournaient avec une capacité de 3000 conteneurs, aujourd’hui on dépasse de plus en plus les 20 000. Les flottes se sont réduites pour optimiser une capacité.
    Il serait bien donc de voir des statistiques sur les capacités de chaque pays et non sur la quantité de navires.

  6. Raymond75 dit :

    L’idée est bonne, mais les navires sous pavillon français avec équipage français se font très rares : un des aspects de la ‘mondialisation heureuse’. Affréter des navires sous pavillon étranger peut poser des problèmes, du même genre que les restrictions d’exportation par des pays qui fournissent des composants pour des armements français.

    La Suisse, qui n’est pas précisément un pays maritime, a eu pendant longtemps une marine nationale (marchande) pour pouvoir assurer son ravitaillement (pays neutre) en temps de guerre. Elle avait des accords avec (je crois) le port de Gêne.

    • Lagrange dit :

      Non la Suisse avait quelques bâteaux, mais lorsque des blocus ont été appliqué elle a du s’en remettre au bon vouloir des pays voisins. C’était crucial car 80% de la nourriture est importée. D’où sa docilité entre 1941 et 1944 vis à vis des allemands…

      Ne pourriez vous pas un jour faire un commentaire qui ne révèle pas une profonde ignorance de tout?

      • fabrice dit :

        La docilité suisse envers le nazisme date bien avant 1941 (par exemple la Suisse a interdit la nourriture cacher en 1934)…Et pour certains bien après. Il suffit de lire les rapports de l’OSS (ancêtre de la CIA) sur les pays « neutres », ceux sur la Suède, la Suisse et le Vatican sont accablants. La Suisse avait stocké de la nourriture et fait une politique de production (chacun son jardin) et de non gâchis même avant la guerre. La question de la nourriture n’est qu’un prétexte bien commode. Il n’y a jamais eu de risque de pénurie en Suisse.
        Une chose peu connu le Rhin est une voie de navigation international, des traités y garantissent le passage des navires suisses, de fait, Bâle est le 1er port suisse. La Suisse a donc un accès à la mer reconnu par traité.
        A noter que la Suisse contrôlait avant la 2GM la quasi totalité des tunnels franchissant les Alpes et reliant l’Allemagne à l’Italie via la Suisse. Elle avait donc aussi des cartes de négociation avec Hitler dans la main.
        D’un autre côté, il y a eu pire que la Suisse comme pays neutre, je crois que dans l’abjection, l’avarice, l’hypocrisie et la perversité, la Suède a été un bon cran au dessus. https://www.liberation.fr/culture/2005/06/30/le-prestige-terni-des-bus-blancs-suedois_525172/ Après Stalingrad et après avoir collaboré à fonds avec Hitler (la femme de Goring était une noble suédoise), la Suède (le pays qui a inventé le tampon J pour les passeports des Juifs allemands) s’est rendu compte que le nazisme c’était fichu et au dernier moment ils ont lancé des opérations de com pour faire croire que c’était des chevaliers blancs….

        • Lagrange dit :

          « La question de la nourriture n’est qu’un prétexte bien commode. Il n’y a jamais eu de risque de pénurie en Suisse. » Non juste la perte de 80% des sources de nourriture si les allemands coupaient les approvisionements, rien de grave.

          « Elle avait donc aussi des cartes de négociation avec Hitler dans la main. » Clairement non, ça ne pesait rien face à l’arme alimentaire des allemands.

        • Belzebuth dit :

          @ fabrice
          Les théories eugénistes d’hier s’appellent transhumanisme aujourd’hui et effectivement les pays scandinaves si Woke aujourd’hui ont fait aussi dans la théorie des races:
          https://www.lefigaro.fr/international/en-suede-la-sombre-histoire-de-l-institut-de-biologie-raciale-20220427

  7. Le Suren dit :

    Pu… ça va mal, on racle les fonds de tiroir. Je sens qu’on va s’en prendre une …

    • Ils recrutent même des policiers de réserve avec une formation de 10 jours. Quand formeront ils des chirurgiens en 6 mois?

      • PK dit :

        C’est fait : les hôpitaux embauchent désormais des toubibs du tiers-monde.

        La boucle est bouclée : la France est vraiment devenue un pays du tiers-monde.

  8. HMX dit :

    Excellente idée, qui fait écho à un récent article d’Opex360 sur le sujet.

    Il faut à l’évidence aller plus loin sur cette question, et prendre des dispositions pour inciter, contre rétribution, les armateurs à intégrer dès la construction des spécifications techniques permettant de faciliter considérablement un usage militaire d’un bateau civil. Cela se pratique couramment, en Chine notamment. A titre d’exemple, les ferry doivent bénéficier de ponts renforcés pour permettre l’embarquement de blindés. Les pétroliers doivent disposer des installations nécessaires pour pouvoir être convertis en ravitailleurs. les porte conteneurs géants doivent pouvoir assurer un rôle de porte hélicoptères, ou porte drones de fortune. Il ne s’agit pas nécessairement de modifications coûteuses, et il est entendu que les surcoûts liés à ces spécifications seraient pris en charge par l’Etat. En revanche ces mesures ne seraient efficaces que sur le temps long.

    A plus court terme, il serait déjà utile de recenser de façon exhaustive et détaillée la flotte existante, d’en récupérer les plans, et de prévoir, le cas échéant, quelles modifications et quelles fonctions militaires pourraient être attribuées à chacun de ces navires, ainsi que prévoir le cadre juridique adapté en cas de réquisition du navire et d’une partie de son équipage. Une réflexion sur l’attractivité du pavillon française devrait également être engagée en parallèle, à coup d’exonérations et/ou de subventions, y compris si cela doit entraîner des tensions avec Bruxelles : la donne a changé, on ne parle plus seulement de navires civils et d’armateurs en situation de concurrence internationale « libre et non faussée », mais également de cette dimension civilo-militaire et du format de la flotte de soutien de la MN, sujets stratégiques qui touchent directement à la souveraineté… on pourrait d’ailleurs rêver que l’UE, consciente de ses faiblesses militaire et armée de sa « boussole stratégique », reprenne cette idée au lieu de la combattre et la porte au niveau européen, aboutissant ainsi à la modification de centaines de navires… oui, rêvons un peu !

    De façon encore plus directe et concrète, il serait utile de prévoir quelques millions au budget 2023, et de commencer sans attendre la modification de quelques navires existants, ou devant entrer prochainement en construction, pour les adapter dès maintenant à ces fonctions auxiliaires. Si une crise éclate, on n’aura pas des mois devant nous pour procéder à ces travaux… pouvoir compter dès aujourd’hui sur une poignée de navires auxiliaires déjà aptes à leur mission constituerait un soutien plus que bienvenue pour la MN, dont le format est à son plus bas niveau depuis 1945…

    • Aramis dit :

      Très bonne idée. On pourrait en plus passer un accord avec les armateurs français pour le faire de manière systèmatique et subventionner les navires pour faire remonter le nombre de navire sous pavillon français.

      On pourrait prétexter le fait que c’est militaire pour contourner les règles anti subvention de l’UE.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Cela se pratique couramment, en Chine notamment. A titre d’exemple, les ferry doivent bénéficier de ponts renforcés pour permettre l’embarquement de blindés ]

      Je tiens à vous rassurer ! Zen ! Pas besoin de vous alarmer : Le principal constructeur de rampes pour navires rouliers est Européen et il a conçu des rampes pour des navires transportant des engins de terrassement ainsi que des navires d’assaut amphibie !
      Dormez en paix !

      https://www.youtube.com/watch?v=lVKUXSfTSLg

  9. dompal dit :

    C’est à se demander ce qu’a fait le CEMM depuis qu’il est marin ?????

    Acheminer ou rapatrier des gus ou du matos avec des moyens civils aériens ou maritimes ne date pas d’aujourd’hui !

    Les rosbifs ont ravitaillé leurs rafiots avec des pétroliers civils (inattaquables par les argentins car avec un pavillon non UK) pendant la guerre des Malouines en 82′.
    Je ne vois donc aucune nouveauté dans ce mode d’action.

    • Plusdepognon dit :

      @ dompal
      Un peu provoc’ votre première phrase. 😉

      Le public de l’amiral n’est pas du tout familier avec les armées et leurs opérations, encore moins avec une situation possiblement critique, vu qu’il s’agit de gestionnaires.

      Le dernier qui a cru être autorisé à parler relativement franc entre gens de bonne compagnie et de bonne éducation, huis clos, s’est fait virer par voie de presse avant d’accompagner Jupiter pour le 14 juillet…

      Si vous tapez le nom du CEMM dans votre navigateur préféré, vous pouvez tomber sur ceci :
      https://www.cairn.info/revue-strategique-2013-1-page-283.htm

      • Félix GARCIA dit :

        « Si vous tapez le nom du CEMM dans votre navigateur préféré, vous pouvez tomber sur ceci »

        « Dès que les missions sortaient du cadre classique des frappes “à temps”, la petite équipe interarmées que nous formions rentrait plus directement dans la conception, voire la préparation des missions grâce à l’expertise détenue à Poggio. Ce fut le cas pour les frappes sur la flotte militaire libyenne, une première depuis fort longtemps dans l’histoire des crises, missions pour lesquelles la très large expérience, l’ingéniosité et la détermination du capitaine de vaisseau Vandier furent primordiales. Ce fut aussi le cas pour les raids dans la profondeur, les missions en coordination avec les hélicoptères ou la neutralisation réactive de centres de commandement mobiles de Kadhafi. »
        Plutôt élogieux.

    • Mat49 dit :

      @ Dompal quand vous dites sous http://www.opex360.com/2022/08/02/artillerie-le-caesar-francais-suscite-linteret-de-larmee-de-terre-espagnole/

      « Alors à quoi bon ‘s’inventer’ des simulations sans intérêts ? » Avec l’armée française actuelle une simulation n’a aucun intérêt puisqu’il est admis qu’elle ne peut pas faire de haute intensité. Donc je ne lui invente pas de simulation.

      C’est uniquement avec l’armée française du 1er janvier 1989 qu’une simulation où on la place dans le rôle de l’Ukraine ou de la Russie (avec un plan réaliste) a son intérêt.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Les rosbifs ont ravitaillé leurs rafiots avec des pétroliers civils (inattaquables par les argentins car avec un pavillon non UK) pendant la guerre des Malouines en 82 ]

      Ah bon ?????????????? Voyez vous ça !

      https://apnews.com/article/53dfacc604b3f644d41ba87e92c06786

      https://pbs.twimg.com/media/EZ-xggvWAAY7fkJ.jpg

  10. Titi dit :

    Ça prouve bien que dépenser de l’argent pour un porte-avions, une dissuasion et un bel avion seul n’est pas de la capacité financière de la France, bien que industriellement si.
    Deux ravitailleurs 🙂
    Heureusement qu’on a des alliés européens et usa pour nous ravitailler en cas de guerre …
    Dommage qu’on puisse pas davantage mutualiser

  11. Félix GARCIA dit :

    « Reste que « la flotte de commerce a considérablement fondu depuis cette époque [les années 1980, ndlr] », a rappelé l’amiral Vandier. Aussi, a-t-il ajouté, « il faudra partir de ce qu’il reste de la flotte sous pavillon français ». »

    L’effet des ~96% de navires sous pavillons de complaisance ?

    « Les armateurs choisissent ce type de pavillon pour son caractère peu contraignant, en matière de fiscalité, de sécurité du navire ou de droit du travail auquel est soumis l’équipage par exemple. En 2001, 63 % de la flotte mondiale de marine marchande (803 millions de tonnes en lourd) navigue sous pavillon de complaisance.

    En 2015, le pourcentage a encore augmenté et à cette date concerne 71 % du tonnage total de la marine marchande qui représente alors 1,745 milliard de tonnes en lourd. Trois de ces pavillons, Panama, le Liberia et les Îles Marshall – pavillon de complaisance important à partir de 2002 – comptaient pour 42,8 % de la capacité totale ; soit 710 millions de tonnes (Mt) et 12 000 des quelque 50 000 navires sillonnant les océans. Les Îles Marshall passant en seconde position en 2017 des flottes marchandes mondiales.

    Entre 2002 et 2019, la proportion de navires de commerce européens battant pavillon de complaisance est passée de 46% à 96% ; sur ce même intervalle les pavillons les plus prisés sont passés de Panama et Libéria à Comores et Palau.  »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pavillon_de_complaisance

    C’est beau de voir tous les escrocs de la planète se serrer les coudes … tant de solidarité … je suis ému …
    « Ouais mais … concurrence, marché mondial etc … » … comme je le disais précédemment : je suis très « émotionné » … si si …

    Au fait, faudra pas venir me faire chier le jour où JE DÉCIDERAI de ne plus payer mes impôts … faudra même organiser un dispositif (médiatisé) financé par l’argent public (cela va sans dire n’est-ce pas ?) pour marteler l’idée que je crée de l’emploi et des richesses en agissant de la sorte (ruissellement de pisse dorée, croâssance !!! croâssance !!! etc …) …

  12. dom dit :

    en 1990 nous avons chargé nos vehicules sur un bateau civil CGM (je pense)en partance pour yanbu en arabie saoudite
    donc rien de nouveau

  13. aldo dit :

    Sans vouloir être un rabat-joie il ne faudrait pas que nos premiers de la classe fassent semblant d’oublier le pouvoir de nuisance dont disposent dans nos ports français les syndicats de personnels civils sans lesquels rien ne peut se faire.
    Ils l’ont déja prouvé.

    • PK dit :

      Les syndicats ont prouvé ces deux dernières années qu’ils pouvaient être très muets quelles que soient les violations du code du travail que le gouvernement proposait.

      De là à dire qu’ils ont montré leur vrai visage…

      • aldo dit :

        La CGT empêchait quand même dans le port de Marseille le débarquement des cercueils des soldats français mots en Indochine. Comme dirait l’autre ce n’est qu’un détail, tout le monde s’en f…

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ La CGT empêchait quand même dans le port de Marseille le débarquement des cercueils des soldats français mots en Indochine. Comme dirait l’autre ce n’est qu’un détail, tout le monde s’en f…]

          Les chênes ne donnant que des glands , cette même CGT de Marseille ne s’est pas opposée à la réquisition des navires de l’ex-SNCM en 1990-1 et qui rentre dans le sujet de cet article ! ;0)
          Je me souviens d’ailleurs qu’un – plusieurs – des  » anciens  » des années 50 avai-en-t alors rendu sa – leur -cartes … Mais entre décharger des sacs de café à dos d’homme et se mettre à trois pour un raboutage plus le responsable sécurité cela ne vous forge pas le même caractère … ;0)

      • Grosminet dit :

        @ PK: d’autant que ces syndicats,en matière de violation du code du travail,ne sont pas les derniers…Donc effectivement,ils ont plutôt intérêt à faire profil bas,en ce moment…

        Et je passe outre le comportement ODIEUX de ces « ouvriers » avec les autres qui ne sont pas dockers

  14. Kardaillac dit :

    On n’est pas loin des « lettres de course » que l’Elysée délivrera à des compagnies privées qui se paieront sur la bête en temps de guerre.

    • PK dit :

      Là, vous rigolez, car c’est la première étape vers le retour à la légitime défense. Les juges rouges l’ont abolie de facto. Et comme ce sont eux qui gouvernent la France…

      Mais sinon, ça pourrait être drôle… Un Surcouf narguant les Rosbifs de nouveau.

      Ah non, il parait qu’on est alliés. Pas grave, pas vu pas pris. C’est comme cela qu’ils nous l’ont mis dans l’AUKUS non ?

  15. Sylvain dit :

    3 jours de munitions, plus de rafale pour former les pilotes, pas assez de navires,…. c est clair et net, on est fin prêt pour une guerre contre la Russie et contre la Chine.

    • PK dit :

      Vous êtes médisant : on est en guerre depuis 2 ans et le poudré a activé l’économie de guerre il y a 6 mois.

      Pour le moment, on a réussi à ne pas être envahi : on tient toujours !

    • Aramis dit :

      Le « modèle d’armée complet » dans toute sa splendeur…

  16. Perhatian dit :

    Et pendant ce temps l’un des derniers armateurs français de vrac sec est vendu par son propriétaire (soit disant un fervent patriote) à une banque américaine. 12 handymax et un supramax. Ce n’est qu’une question de temps avant que les RoRo du même groupe passent sous contrôle étranger.

  17. Daniel BESSON dit :

    Je n’ai toujours pas de mul… De souris !
    Donc pas de  » cit  » car le copier-collé avec le pavé numérique ! …
    Sur Jo Gaillard j’ai le souvenir d’une série rediffusée dans les années 90 avec un barbu qui frôlait le mutin rouge et qui se réjouissait que les armes découvertes à bord étaient destinées à des terro… Des rebelles et non pas à des forces gouvernementales .
    Je m’en suis rappelé aussi à l’occasion de cet épisode du terminal de Novorossiysk il y a quelques mois ou une bouée de chargement de pétrole Kazakhe en mer a été endommagée par une tempête , bouée que les sônctiôns Ôccidôntôles empêchent – opportunément – de réparer ! ;0)
    Il est question d’une de ces  » boias  » de chargement de pétrole dans un épisode de cette série et de ….  » sanctions  » ! On y cause le Portuguèche d’ailleurs alors que l’action est censée se dérouler en Amérique Centrale . ( de mémouâre )

    Dans un de vos articles vous avez évoqué M.Lagneau un roulier Chinois qui aurait  » déposé  » en mer à l’aide de sa rampe de proue un véhicule amphibie sans toucher la terre ferme .
    De nombreux experts se sont alors précipités pour accuser la RPC de  » militariser  » les rouliers des sociétés privées Chinoises , ce qu’ils demandent aujourd’hui pour la flotte battant pavillon Français … ;0) Et c’est ce que s’apprête à faire apparemment le gvt Français .
    Notez qu’à l’époque je soutenais cette démarche et je suis heureux d’apprendre que j’ai été écouté ! ;0)
    Je vois que mes contributions à ce blogue sont lues à un très haut niveaux de décision ! ;0)

    Maintenant avec un minimum d’honnêteté intellectuelle je suis sûr que tous ceux qui réclamaient sur ce blogue que ces navires Chinois civils deviennent des cibles légitimes seront d’accord pour admettre que ces navires civils Français deviennent à leur tour des cibles légitimes , par exemple pour les nouvelles torpilles à propulsion nucléaire Chinoises ?
    Sont aussi des cibles légitimes les navires qui sous divers pavillons mènent au profit de l’état Français des missions de cartographie bathymétrique , d’étude de la colonne d’eau , des repérages optiques pour une cartographie des côtes et la corrélation , des missions d’interception électromagnétique ou de renseignement humain … ;0)
    C’est en tout cas le point de vue des contributeurs -des militaires d’active – Etasuniens s’exprimant dans les proceedings de l’ USNI concernant les navires des sociétés Chinoises et je n’ose penser que les éminents juristes qui viendraient à s’exprimer sur le sujet aient une opinion différente par ce que l’on parle de navires Français ! ;0)
    Il faut aussi tenir compte que nous ne sommes pas – malheureusement – en RPC et ces équipages deviennent par la force des choses des auxiliaires de la Marine Nationale . ( Question juridique à débattre ) De mémouâre ces affreux Bolcheviques de la CéGéTé ont soulevé cette question lors de l’opération Daguet et de la réquisition de certains navires de l’ex-SNCM™ mais ils ont bien vite baiss… Montré leur patriotisme . ;0)
    Le  » En même temps  » ce n’est pas l’apanage de M. macron !
    https://www.lemonde.fr/archives/article/1990/09/22/tout-en-condamnant-la-requisition-de-navires-civils-les-marins-cgt-ne-s-opposent-pas-aux-transport-des-troupes_3987681_1819218.html

    Spoiler : Jeune diplômé j’ai refusé d’aller en Arabie-Séoudite pour assurer la maintenance de systèmes propulsifs de certains navires de la MN . J’ai été  » sanctionné  » par un chantier au Brésil ! ;0)
    Enfin pour terminer je fais le lien avec les articles précédents sur la GN .
    Désormais des chasseurs assistent les gendarmes pour la couverture des  » zones de vide  » .
    Pourquoi ne pas recruter nos marins-pêcheurs et leurs navires pour des missions comparables , en particulier au large de l’Afrique ?
    On pourrait nommer l’institution ??? …. !!!!  » Les milices maritimes Françaises  » ?
    Le statut de ces personnels serait une  » affectation collective de défense maritime  » ™©
    De tout temps , depuis l’Antiquité , les nations qui disposaient de personnes ayant des connaissances maritimes les affectent à des missions de surveillance , que ce soit dans les colonies Anglaises avec les premiers  » minutemen  » qui étaient des pêcheurs ou le Venezuela ou des communautés de pêcheurs ont réussi à  » coxer  » une tentative pitoyable de rejouer la  » Baie des Cochons  » ! ;0)

    • Rsaf dit :

      @Daniel Besson

      Vous êtes plusieurs dans votre tête ? C’est incompréhensible votre charabia.

      • Daniel BESSON dit :

        @Rsaf

        Je ne suis pas responsable de votre manque d’accès à l »instruction ou des lacunes de ceux qui vous ont instruits , vos enseignants de Français en l’occurrence !
        Adressez vous donc à ceux qui ont entravé votre accès à une instruction décente dans la compréhension d’un texte en Français ou à ceux qui ont dispensé cette instruction si vous y avez eu accès .
        Je n’ose penser qu’on vous a donné l’accès à cette instruction et que vos enseignants vous l’ont dispensé de manière professionnelle et que le seul responsable de ces lacunes cela soit vous car vous faisiez le c** pendant les cours ! :0)
        Vous pouvez toujours vous rattraper par des cours en ligne gratuit .