Le général Burkhard décrit « l’armée dont la France a besoin » pour les années à venir

Emploi déshinibé de la force, liberté d’action de plus en plus entravée, ce qui peut avoir, par exemple, des conséquences sur les lignes de communication maritimes, et extension de la conflictualité à l’ensemble des milieux, des grands fonds marins à l’espace, en passant par le domaine cyber…

Telles sont les trois tendances qui caractérisent le contexte international actuel [marqué par la « compétition » entre pruissance] et qui ont été identifiées par le général Thierry Burkhard, le chef d’état-major des armées [CEMA], lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le 13 juillet [le compte-rendu, expurgé des éléments « sensibles », a récemment été publié, ndlr].

En outre, ce « renouveau de la puissance », qui se traduit par des « interactions qui sont davantage de portée stratégique », comme en témoigne l’invasion de l’Ukraine par la Russie, vient s’ajouter à d’autres menaces, qui ne sont pas près de disparaître, comme le terrorisme inspiré par l’idéologie jihadiste… Lequel a donné lieu à vingt ans de conflits asymétriques [Afghanistan, Mali, Levant] qui ont conduit à des arbitrages capacitaires sur fond de contraintes budgétaires.

Pourtant, les signes avant-coureurs n’ont pas manqué… Alors que la France s’apprêtait à réduire une nouvelle fois le format de ses forces armées via la Révision générale des politiques publiques [RGPP] initiée en 2008, Vladimir Poutine, qui achevait alors son second mandat, avait jeté les bases de la politique que la Russie entendait mener lors d’un discours prononcé en février 2007 à l’occasion de la 58e Conférence de Munich sur la sécurité. Et, en août de la même année, joignant les actes à la parole, il annonça la reprise des vols de bombardiers stratégiques russes.

« La menace planait depuis de nombreuses années. En effet, l’invasion russe a été précédée d’un effort de modernisation militaire qui voulait impressionner et de plusieurs coups de semonce : Géorgie, Crimée, Donbass, Syrie. La menace était identifiée », a d’ailleurs souligné le général Pierre Schill, le chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT], devant les députés, le 20 juillet dernier.

Et cela vaut aussi pour la Chine, qui ne fait pas mystère de son intention de mettre la main sur Taïwan tout en pratiquant la politique du fait accompli pour s’emparer de territoires qu’elle estime lui appartenir. En outre, au regard du développement spectaculaire de ses forces navales, sans doute a-t-elle d’autres ambitions…

Quoi qu’il en soit, la situation décrite par le général Bukhard va durer, quelle que soit l’issue de la guerre en Ukraine.

« La Russie a développé une stratégie de long terme depuis plusieurs […] années. Elle a reconstruit son armée dans le domaine capacitaire. Elle a développé des armes nouvelles comme les missiles hypersoniques et les torpilles nucléaires, qui nous posent certains problèmes. Elle a développé sa stratégie de long terme en matière économique et énergétique en se préparant à fonctionner isolément. Elle a structuré la pensée de sa population, remettant en avant depuis plusieurs années, le modèle de la guerre patriotique », a commencé par rappeler le CEMA.

Aussi, a-t-il continué, « face à cette stratégie de long terme, nous devons comprendre que nous resterons en compétition avec la Russie, laquelle ne disparaîtra pas », d’autant plus qu’elle est « membres du Conseil de sécurité de l’ONU, possède plusieurs milliers de têtes nucléaires et s’étend sur onze fuseaux horaires. » Et d’insister : « La Russie sera toujours là, quelle que soit la manière dont la guerre se terminera en Ukraine ».

Maintenant, et faute, sans doute, d’avoir suffisamment anticipé ce nouveau contexte, il s’agit d’aller au-délà de la « réparation » des forces françaises, amorcée par la Loi de programmation militaire 2019-25 [voire par l’actualisation de la LPM précédente, votée en 2015 par le Parlement, ndlr]. Et de bâtir « l’armée dont la France a besoin », pour reprendre l’expression utilisée par général Burkhard devant les députés.

« Vingt années de conflits asymétriques et d’engagements choisis ont conduit à des arbitrages réduisant certaines capacités. Je ne saurais blâmer ceux qui ont fait ce choix dans des circonstances différentes d’un point de vue budgétaire et de type de menaces. En Afghanistan ou au Mali par exemple, les dispositifs de défense sol-air n’ayant pas d’utilité, des impasses ont été faites. Il convient maintenant de les rattraper », a fait valoir le général Burkhard. « Il en va de même dans les domaines du franchissement, de la guerre électronique [comme la suppression des défenses aériennes adverses ou SEAD, ndlr] ou des moyens de protection nucléaire, radiologique, bactériologique ou chimique », a-t-il ajouté.

Les fonctions de soutien ayant été les plus impactées par les réformes de ces dernières années, le CEMA estime qu’elles doivent faire l’objet d’un effort particulier.

« Le soutien a été optimisé de manière excessive et le budget de fonctionnement a trop souvent été considéré comme variable d’ajustement. Une logique faible stock a prévalu, considérant qu’on pouvait faire beaucoup à flux tendus, mais on s’aperçoit que c’est plus difficile avec les munitions. L’absence de moyens financiers pour maintenir les flux a créé des dépendances », a souligné le général Burkhard.

En outre, a-t-il continué, la « guerre de haute intensité en Europe et les menaces stratégiques de nos grands compétiteurs nécessitent de repenser les équilibres entre la technologie et la masse, l’efficience et l’efficacité, l’optimisation et la résilience ». Et aussi de « changer d’échelle dans l’entraînement ». Reste à voir comment ceci se traduire en termes capacitaires…

Durant son audition, le CEMA a identifié trois axes sur lesquels il est « indispensable de faire porter nos efforts ».

Le premier concerne les forces morales de la Nation. Sur ce point, a-t-il dit, il « importe de lancer une nouvelle dynamique pour les réserves, afin de pouvoir les engager dans des missions plus complexes et de dégager des marges de manœuvre pour compléter les effectifs d’active », et cela d’autant plus que les « réserves sont en mesure d’apporter une masse, une expertise non détenue dans les armées et sont aussi un des vecteurs les plus directs pour le maintien et la consolidation du lien entre l’armée et la nation ».

Le second axe porte sur la nécessité d’accroître l’influence des forces françaises. Pas seulement pour « gagner la guerre avant la guerre »… Mais aussi au sein de l’Alliance atlantique, qui reste la « clé de voûte de notre défense collective », a dit le CEMA [qui n’a pas cité la défense européenne, ndlr]. « Il faut rechercher une plus grande influence dans les structures de commandement en tirant un meilleur parti des exercices, de tous les travaux conduits par l’Otan et des développements capacitaires », a-t-il expliqué.

« Il faut être capable d’être nation-cadre en haute intensité », comme c’est actuellement le cas en Roumanie, avec la mission Aigle, a également fait valoir le général Burkhard. Ce qui, au-delà des questions relatives à l’interopérabilité, supposerait de « revoir nos modèles de coopération opérationnelle ou capacitaire, afin de mieux tenir compte des besoins de nos partenaires et de mieux comprendre les contraintes qui pèsent sur eux ».

« Chaque pays a, par exemple, des modes de fonctionnement et d’exercice de la démocratie différents en termes de contrôle parlementaire, de justification et de mise en valeur. Lorsque l’on forme une alliance ou une coalition ad hoc, il faut impérativement prendre en compte ces contraintes sous peine de nuire à l’efficacité générale. Il nous faut voir nos partenaires tel qu’ils sont et non tels que l’on voudrait qu’ils soient », a affirmé le CEMA.

« La France a beaucoup d’atouts à faire valoir auprès de ses partenaires, mais elle est insuffisamment organisée pour conduire une politique d’influence efficace. Par exemple, il faudrait accueillir beaucoup plus de stagiaires étrangers dans nos écoles. Cela nécessite d’y consacrer des moyens, mais on peut en attendre un fort retour sur investissement », a-t-il par ailleurs conclu sur ce point.

Enfin, le dernier axe d’effort décrit par le général Burkhard porte sur « l’efficacité et la crédibilité de notre outil militaire ». Là, il s’agit de montrer que les forces françaises sont « en mesure d’affronter un adversaire et d’infliger des dégâts importants dès les premiers contacts, ce qui nécessite par exemple de l’artillerie de longue portée ».

Et, en matière de capacités à acquérir ou à renforcer, il a évoqué les « à énergie dirigée et les drones de combat ». En outre, a-t-il poursuivi, il faudrait qu’elles soient encore « plus résilientes », grâce notamment « à plus de redondance des moyens de commandement, d’autonomie numérique et de communications satellitaires ». Enfin, elles doivent pouvoir « anticiper davantage » et aptes à « détecter l’évolution de la menace dans les milieux traditionnels terre-air-mer mais aussi dans les milieux cyber, exo-atmosphériques ou les grands fonds marins et pouvoir adapter notre posture pour décourager l’adversaire ».

Plus globalement, a résumé le général Burkhard, les armées françaises doivent être « capables d’agir dans tout le spectre de la conflictualité, y compris dans l’affrontement de haute intensité dans la durée » et donc disposer, en conséquence, d’une « organisation du commandement capable d’articuler les forces et de combiner tous les effets pour prendre l’ascendant, dès le contact, de façon brutale et, si nécessaire, avec une létalité très forte ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

139 contributions

  1. petitjean dit :

    Le roi est nu , quelle découverte !
    ce monsieur vient d’enfoncer une porte ouverte. J’aime beaucoup : « La Russie sera toujours là », non mais sans blague !

    Y-a-t-il encore des gens qui pensent ?

    Bon, on commence par quoi et on finance comment ?

    tout cela restera un vœux pieux

    • blavan dit :

      On vient d’avoir la preuve qui devrait réorienter complètement nos projections le mythe d’une armée russe efficace dans le conventionnel. Beaucoup de contributeurs du blog font comme si la France seule devrait se payer une panoplie complète contre la Russie qui est évidement notre seul ennemi potentiel pour les décennies à venir. Hors si la Russie devait attaquer un pays de l’UE ou de l’OTAN, l’ensembles des forces UE plus Amérique et GB , réagirait. Il faut donc calmer ce réarmement non gérable financièrement que chaque « expert » demande dans les médias. La France a plus à craindre des menaces intérieures crées par les tensions sur les carburants et l’alimentation que de l' »ogre » russe qu’on a surestimé à dessein. Gardons nos frontières, nos hôpitaux, notre agriculture, c’est plus utile pour l’instant. On s’aperçoit tous les jours qu’on a plus besoin de prisons que de casernes Enfin ne baissons jamais la garde sur notre composante nucléaire, le vrai enjeu du futur c’est la dissuasion nucléaire.

      • Mat49 dit :

        « Hors si la Russie devait attaquer un pays de l’UE ou de l’OTAN, l’ensembles des forces UE plus Amérique et GB , réagirait. » C’est bien là le problème: nous ne sommes pas capable d’aider l’OTAN dans ce cas hormis de manière insignifiante.

        « Gardons nos frontières, nos hôpitaux, notre agriculture, c’est plus utile pour l’instant. » C’est important également.

        « le vrai enjeu du futur c’est la dissuasion nucléaire. » Cela n’a pas d’effet sur les menaces internes et non étatiques.

      • Starbuck dit :

        Dans les ennemis potentiel il me semble que vous oubliez un peu vite la Turquie qui n’a pas fait une croix sur ses ambitions

      • Leroy dit :

        Vous oubliez aussi l’indo-pacifique où se projettent désormais les visées chinoises. Nous devrions nous accoupler à l’Inde, de façon à conserver une souveraineté locale.
        Plus la Turquie qui, entre autres, soutient Bakou : or les russes, à court de potentiel humain, n’ont pas les moyens d’assurer la protection de l’Arménie. Nous pourrions avoir là un coin à enfoncer.
        Plus l’Irak, où la Turquie n’hésite pas à s’engager, Bagdad n’étant plus soutenue par Téhéran (suite aux entretiens Erdogan – Guide suprême), alors que nous avons ici un ticket d’entrée à maintenir.
        Plus la Syrie, avec le réveil possible d’El Assad, …
        Bref, nous avons encore besoin de moyens à prépositionner : en ce sens, la proposition du CEMAT d’un service volontaire de 6 mois semble à propos et souhaitable.

        • blavan dit :

          Ne nous fabriquons pas d’ennemis, le pire pour la France est à l’intérieur . On va voir assez tôt notre inconsistance pour le retour des migrants illégaux. S’allier à l’Inde quand on arrive pas à faire exécuter les OQTF, et que les tribunaux refusent d’appliquer l’expulsion prononcée d’imam me semble un peu sur réaliste

        • Service militaire indispensable. Pour les effectifs et pour redonner la fibre patriotique.

      • LS dit :

        A mon sens, les menaces extérieures réelles du futurs pour la France sont : en Espagne du sud, en Italie du sud, en Grèce, dans les DOM-TOM du Pacifique, point. Je ne crois pas les Russes avec assez de moyens (et asssez fous) pour tester un pays de l’OTAN voire la Moldavie ou la Finlande.

        • Leroy dit :

          Pour la Moldavie, rien n’est moins sur. Ne pas oublier dans votre liste la Guyane, avec les surinamais, les brésiliens et les haïtiens (ces derniers sont déjà installés à St Martin, depuis longtemps).

    • HMX dit :

      Opération de communication politique menée tout en douceur par le CEMA. On approuve bien volontiers sur le fond le message qu’il cherche à faire passer, à ceux qui voteront (ou pas…) la future LPM.

      Mais que de douceur, que de pudeurs, quelles précautions de langages, pour ne pas brusquer son auditoire qui n’est pourtant pas constitué d’enfants de maternelle…

      Du point de vue de la méthode, je me demande s’il ne serait pas plus efficace d’aller au contraire volontairement « percuter » son auditoire, d’exposer à coup d’anecdotes et de la façon la plus crue les lacunes et faiblesses de nos forces armées, avec quelques « punchlines » étudiées pour être reprises dans les médias. A titre d’illustration, on pense par exemple à cette phrase/constat sur le fait que les pilotes de VAB étaient deux fois plus jeune que le matériel sur lequel ils roulaient. Ou sur le fait que les stocks de munitions français ne permettraient de tenir que 3 ou 4 jours en cas de guerre : même approximatives, ces formules ont marqué l’opinion publique. C’est à cela que les parlementaires sont sensibles. Et c’est à cela qu’ils penseront quand il s’agira de voter les crédits nécessaires.

      Il serait également souhaitable que le CEMA profite de cette audition pour exposer sa vision, en allant plus loin que le seul constat ou les seuls « grands axes » qu’il a mis en avant. Sans aller jusqu’à infliger à son auditoire une longue série de chiffres, c’est le moment où jamais pour faire passer des messages sur quelques programmes clés (nécessité du second PAN, dimensionnement de la flotte de Rafale, blindés lourds…).

      En clair, et dans le contexte que nous connaissons, ces auditions feutrées et convenues pourraient et devraient se transformer pour devenir des « shows » bien étudiés, une tribune sur lesquels l’attention des médias serait braquée. Ce n’est bien sûr pas la mentalité qui règne dans « la grande muette » et on mesure le chemin à parcourir en terme de « révolution culturelle ». Et il y aurait bien sûr un équilibre à trouver, ainsi qu’un risque à assumer (en clair, celui de se faire virer si on va trop loin). Mais ce risque en vaut vraiment la peine, pour faire avancer la cause et les moyens de la défense nationale.

    • Alexander dit :

      Vous avez raison..ma première réaction a été, avec quel budget ?…. Avec Monsieur Macron notre pays va encore reculer sur le plan militaire , de la septième place nous allons passer à la neuvième.. Un budget de 44 milliards d’euros pour 2023 indigne de notre nation et des discours entendus ici ou là.. Si les Français savaient comment les médias Américains parlent de la France.. j’y vais trois fois par an , New York et Miami ou vivent ms enfants et quasiment toute ma famille.
      Des médias aux discours méprisants et imite haineux .. CNN, NBC, ABC, et pour couronner le tout BBC WORLD NEWS très
      écouté aux USA.. Cela est à se demander ce que nous faisons dans le NATO???.. Beaucoup de politique US se réjouissent
      de l’annonce du chancelier Allemand de doter de 100 milliards d’euros leurs défense, expliquant que l’Allemagne va devenir la première puissance Européenne dans les années avenirs.. Enfin de compte, Mr Macron ne servirait-il pas les
      dessins des USA et bien sur celui des Allemands en maintenant notre budget défense à un niveau indigne de notre nation
      44 en 2023 milliards sachant que les Britaniques sont déjà à près de 60 milliards d’euros .. Le French Bashing est un pétard à côté de ce qu’il se dit dans les médias US et autres médias Anglos saxons . Une France en recul ou l’audace de faire , d’oser envers et contre tout est une èpoque révolue.
      France QUO VADIS ?..

      • jean dit :

        Nous n’avons plus de doctrine de défense claire, aucune vision claire.
        Il faudrait peut-être commencer par là.
        Nous n’avons pas élu les personnes capables de mener cette clarification.
        Que ces élites qui se crétinisent à vue d’œil dégagent au plus vite.

        • Trollala dit :

          Pourriez préciser vos propos ?
          Que préconisez vous pour que « ces élites qui se crétinisent à vue d’oeil dégagent au plus vite » ?
          Et peut on savoir par qui vous les remplaceriez, après ce dégagement ?
          Accessoirement, quelles sont vos propositions contre la crétinisation ?
          À vous lire.

          • tschok dit :

            Je ne pense pas qu’il ait réfléchi jusque là.

            En général, les discours anti-zélites sont déclamatoires, pas réflexifs.

      • UnKnown dit :

        La Francophobie comme tous les « racismes » « soft », est effet en constante progression dans le monde anglophone. Les caisses de résonnance que sont les réseaux sociaux n’y sont pas pour rien. Et c’est encore pire quand il s’agit de leur opinion sur les Chinois ou le moyen orient.

      • MERCATOR dit :

        @Alexander

        si les Français savaient comment les médias Américains parlent de la France.. j’y vais trois fois par an , New York et Miami ou vivent ms enfants et quasiment toute ma famille.
        Des médias aux discours méprisants et imite haineux .. CNN, NBC, ABC, et pour couronner le tout BBC WORLD NEWS très
        écouté aux USA.. Cela est à se demander ce que nous faisons dans le NATO???..

        Eh bien, je lis la presse yankee moi aussi et je n’ai pas du tout le même ressenti sauf si vous lisez bien évidemment la presse destinée à la communauté Francophone de Floride, très antigouvernementale depuis 1967.

    • john dit :

      Je suis très critique de certains fonctionnements en France que je trouve pas optimaux, voire bêtes, et que la France a le potentiel pour faire bcp bcp mieux.
      MAIS ici, dans ce cas, votre commentaire montre une incompréhension de ce qu’il se passe. Lors d’une audition devant des parlementaires, peu importe le pays, le rôle du chef des armées est de faire un compte rendu de la situation.
      Si pour vous ce sont des porte ouvertes, il n’empêche que ces portes ouvertes ne deviennent officielles que lorsque elles sont mentionnées dans ce contexte officiel. Le café du commerce ne permet pas d’agir sur la réalité.

      Donc peu importe les mesures à prendre pour le futur, ça commence nécessairement par cela.
      Et le contexte international a changé dramatiquement. Certes des risques de conflits existaient, mais là le risque a changé de niveau dans le Pacifique, passé à l’action en Ukraine, la Serbie se prend pour la Russie, la Turquie crée des tensions artificiellement, etc…
      Donc dans ce contexte, rapporter ces informations est le devoir du général. Et il ne va pas inventer autre chose pour être plus original. Et avec cette audience, maintenant, la balle est dans le camp des politiques, le législatif et l’exécutif.
      L’armée n’est pas responsable des choix budgétaires. Au mieux elle peut donner son avis quant aux priorités. Mais c’est limité à cela.

      Ce que je note d’intéressant dans ce que le Général dit, c’est que le Rafale n’a pas de conception pour des missions SEAD, et cela confirme ce que je disais depuis longtemps. Cela n’empêche pas le Rafale de détruire des systèmes sol-air. Mais il n’a pas de missile / bombe anti-radiation à sa disposition.
      Et c’est bien pour cela que d’autres nations qui ont aussi des appareils swingrole ont une version dédiées à la guerre électronique et aux missions SEAD:
      – Allemagne, équipée de Tornado pour cette mission, et commandé des Eurofighter ECR
      – USA, la Navy a le Growler, une version de guerre électronique, l’USAF a des F-16 CJ dédiés à cette mission ainsi que des F-15 E/F sur lesquels des pods sont installés pour cette mission.
      A noter que l’échec de la Russie à contrôler l’espace aérien ukrainien est en partie dû à l’absence de réelles plateformes dédiées à cette mission. En termes de système d’arme à utiliser, de stratégie, c’est relativement complexe et donc des pilotes spécialisés pour cette mission sont une nécessité. Et c’est d’autant plus important pour la France qui a vocation de combattre à l’étranger.

  2. Lure dit :

    En somme, le CEMA suggère de porter les dépenses militaire à 3,5% du PIB.

    • Tintouin dit :

      Je vois au moins 2 pistes:
      – En réduisant les budgets des collectivités territoriales. Par exemple suppression des emplois de complaisance, comme les emplois redondants entre communautés d’agglomération et municipalités (j’ai le souvenir édifiant d’un reportage sur Aix en Provence et son agglomération, qui doublait tous les postes de direction – quand on sait le poids de la masse salariale dans les budgets).
      Sans parler de la lutte contre la fraude fiscale et la fraude sociale.
      L’argent est là. Pas besoin d’argent magique, mais de définir clairement les priorités pour rediriger l’argent vers le bon emploi.
      – En complément en finançant ces dépenses militaires par un grand emprunt national, ou en créant un livret A de la Défense? Je pense que cela séduirait une partie des Français. Irréaliste direz-vous ? J’attends vos arguments étayés avec impatience.

      • tschok dit :

        @Tintouin,

        Arf! On a dû en discuter 100.000 fois sur ce blog.

        Alors, je vais faire très court, compte tenu de la complexité du sujet:

        – Si vous réduisez les emplois dans la fonction publique, il faut bien que les actifs concernés par ces réductions d’emplois aillent quelque part. Où? Dans le secteur privé, forcément. Donc il vous faut un secteur privé dynamique qui puisse absorber cette main-d’oeuvre disponible, sinon, vous allez vous retrouver avec du chômage de masse.

        Mais le dynamisme du secteur privé, ça ne se décrète pas. Donc, qu’est-ce qu’on fait dans ces cas-là? Deux choses: on subventionne, ou on privatise les services publics. C’est à peu près ce qu’on fait d’ailleurs et ça n’empêche pas particulièrement notre secteur public de grossir, grossir, grossir.

        Bon, c’est pas évident, quoi. C’est une fausse bonne idée.

        – Lutte contre la fraude: je vous renvoie à un com dans ce fil de conversation qui règle la question (Marc répondant à petitjean)

        – L’emprunt national: je me suis déjà exprimé à de multiples reprises sur ce thème, donc je vais vous faire une synthèse. En gros, ça n’apporte rien. Ca n’a pas d’intérêt, quoi.

        – Livret A défense: pourquoi pas? mais tout le problème est de parvenir à faire de ce type de produits quelque chose de compétitif, car il y a un marché de l’épargne en France et ce marché est compétitif. Donc vous devez proposer à vos épargnant un produit attractif. Et là, c’est plus facile à dire qu’à faire.

        Chuis navré, mais aucune de vos pistes de réflexion n’est une formule magique. Soit c’est une fausse bonne idée, soit ça n’a pas d’intérêt, soit ça renvoie à des choses trop compliquées.

      • john dit :

        Plutôt que de se limiter à cela, pourquoi ne pas totalement revoir la conception même de l’organisation de l’état en France?
        A quoi servent les départements, les régions et leurs assemblées, les divers élus, etc… Si on parlait d’un état fédéral comme l’Allemagne, la Suisse, les USA, alors là, oui, les compétences de chaque état composant la nation ont de grandes responsabilités, et la nation se limite à des sujets qui concernent l’ensemble de la nation. Et dans l’ensemble, une telle organisation a l’avantage de mieux répondre aux spécificités régionales que dans un état centralisé.
        Les régions et départements me semblent se dédoubler sans vraiment d’intérêt réel. Conservez les départements, et que ceux ci collaborent avec leurs voisins quand c’est nécessaire, pas besoin d’un autre niveau administratif qui complique les choses.
        Avec une telle organisation, il est plus facile de comprendre d’où vient l’argent et où il va !

        Pour le fond d’investissement militaire, ok, je comprends l’idée. Mais à quoi cela va servir?
        Quelque soit l’origine de cet argent, il crée de la dette pour l’état, et celui-ci doit le rembourser avec un intérêt. Sur le marché, les taux d’intérêts sont très bas, et il semble que la France n’ait pas de problème à se financer de cette manière.
        Si vous en tant que privé voulez financer le gouvernement, rien ne vous empêche d’acheter des obligations.
        Je ne vois pas vraiment de quelle manière cette solution permettrait de changer la situation actuelle. Le problème du budget ne dépend pas de l’origine de l’emprunt, mais du fait qu’il faut emprunter massivement pour financer l’état.

  3. Félix GARCIA dit :

    Excellent !

    Je vais tussuite lire ce compte-rendu.
    Vive le Général TAP … BURKHARD !
    😀
    Et vive la France !

    PS : Je ne sais pas si le sujet est abordé dans l’aspect « forces morales », mais on ne peut pas se laisser avoir dans le champ cognitif !

    PPS :
    « L’éthique peut-elle se passer de morale ? »
    https://www.youtube.com/watch?v=PBM6pORLlek

    • fabrice dit :

      En parlant d’éthique et de morale…
      La dernière d’Amnesty internationale, ONG de plaidoiries contre argent, dirigée par la française Agnès Callamard (rejointe au comité directeur par Céline Coudriou, marraire de la gay pride 2018, ancienne présidente Amnesty France)…
      https://twitter.com/amnesty/status/1555102962623594496
      Certains réactions pensent que le chèque de Moscou a du être gros…
      La guerre en zone urbaine étant « un crime de guerre », y a plus besoin de chars ni d’artillerie…

      • Alain d dit :

        @Fabrice
        Marioupol :
        https://t.me/andriyshTime/2162
        Juste quelques infos, une journée à sur Melitopol :
        La gangrène russe (avec mercenaires et collabos) s’installe :
        Ce que l’UE ne voulait pas voir !
        https://t.me/riamelitopol/63197
        https://t.me/riamelitopol/63215
        https://t.me/riamelitopol/63102
        https://t.me/riamelitopol/63087
        https://t.me/riamelitopol/63087
        https://t.me/riamelitopol/63107
        https://t.me/riamelitopol/63135
        https://t.me/riamelitopol/63189
        https://t.me/ivan_fedorov_melitopol/334
        Donetsk, hier, toujours aussi grossiers et lamentables ces envahisseurs, avec leurs magouilles à deux kopecks, sur quelques heures, bien préparées : parking, grandes avenues, hôtel, habitations, des explosions dans toute la ville, sur des lieux civils. Bombes, obus, mines.
        Je vous épargne les vidéos des corps abimés ou déchiquetés, dont des enfants touchés.
        Des jouets anti-personnel trainaient dans différentes rues, entassés comme déposés.
        Et la presse des orques sur place :
        https://t.me/itsdonetsk/24651
        Réponse :
        https://t.me/itsdonetsk/24693
        Tous les jours précédents, les frappes lointaine de l’artillerie ukrainiennes avaient touché de nuit, que de sites militaires, notamment à Donetsk et sa région.
        Et hier, en pleine journée, au maximum d’activités, que des lieux civils auraient été visés par ces mêmes forces dans cette seule ville.
        Le baratin orchestré par envahisseurs, russes, mercenaires et collabo, n’a aucune valeur. C’est tellement grossier et anachronique que c’est risible, sauf pour les malheureux civils qui auront trinquer.
        Un peu comme la prison avec des combattants d’Azovstal, qui a été pulvérisée par ces abrutis d’occupants. Quelques jours avant que la Cour russe étiquette le régiment ukrainien Azov d’organisation terroriste.
        Donc les prisonniers devront être jugés?
        Les seuls terroristes en Ukraine :
        Les criminels de guerre russes qui devront être poursuivi comme l’ont été les criminels allemands. En 1945, ont a passé l’éponge sur la reprise de Berlin et le lot d’exactions russes qui y ont été commises, dans cette ville et ailleurs bien avant. A cette époque, la Russie jouait dans notre camp, ou plutôt jouait pour son camp qui avait des intérêts croisés avec les nôtres. Alors que maintenant, ennemi de la RuSSie de Poutine est clairement désigné: l’Occident.
        Donc plus de cadeaux à faire.
        L’Occident et l’Ukraine pourront, probablement un jour pardonner à la Russie, à condition que les crimes de la RuSSie soient reconnus et condamnés. La France avait bien pardonnée à l’Allemagne SS…..

        • Raskolnik dit :

          Arrêtez de regarder BFM et renseignez vous sur la politique agressive des Etats-Unis a l’encontre de la Russie depuis 1991 avant d’écrire n’importe quoi !

        • fabrice dit :

          En tout cas ça tangue. La directrice d’Amnesty Ukraine a démissionné, la direction internationale d’Amnesty (Callamard et Coudriou, le clan français, proche des idées de la LFI d’ailleurs…) ne l’a même pas consulté. Oui, oui, ils ont décidé seuls à plusieurs milliers de km du terrain sans consulter leurs acteurs de terrain…On notera l’hypocrisie de ces gens là, ils ont justifié pendant des années que le Hamas tire des roquettes sur les villes civiles israéliennes à partir d’écoles, d’hôpitaux et ont condamné avec la plus grande sévérité les bombardements israéliens (pourtant précis, ciblés et avec peu de dommages collatéraux).
          https://www.lemonde.fr/international/article/2022/08/06/amnesty-international-dans-la-tourmente-de-la-guerre-en-ukraine_6137350_3210.html
          Quand à la situation en Ukraine et à Taïwan, ma position est claire, l’OTAN pousse la Russie dans les bras de la Chine ce qui est une grave erreur géopolitique. « Biden » merde totalement. Il en est réduit à faire copain copain avec l’Iran et le Qatar (le sponsor des frères musulmans), mais même avec l’Iran ils se sont plantés (l’Iran ne s’est pas dissocié de la Russie, bien au contraire) et ont été obligé de s’humilier devant le Golfe ce qui n’était pas prévu, humilitation qui n’a guère d’ailleurs porté ses fruits. Le plus dingue c’est qu’on aurait pu négocier un accord acceptable avec Moscou sur l’Ukraine (en gros appliquer les accords de Minsk) maintenant c’est peut être trop tard.
          Quand à la France, soit on s’aligne sur l’OTAN, ce qui est la sagesse et ce que fait avec une certaine réticence Macron. Soit on Mélanchonne à la Corbyn, alliance avec la Russie, l’Iran, le Venezuela, free Palestine, les frères musulmans voir la Chine mais pour Pékin cette alliance n’est qu’un pis aller, elle en est culturellement très éloignée (en fait Pekin comme d’ailleurs Poutine méprisent Maduro et Khamenei), en Chine on respecte le travail, la science, les efforts pas les beaux discours creux, le vol, la violence, le trafic de shit et l’inculture…Enfin il y a le problème Ouighour. Vu l’état de faillite morale, éthique, économique de cette alliance « axis for peace » ce serait une grave erreur.

  4. JMI dit :

    Je le dis du bout des lèvres au risque de me faire pourrir, mais on est déjà envahis et le conflit se passe déjà sur le TN. Penser à quoi que ce soit d’autre, c’est fuir le problème.

    • Bravo Charlie dit :

      … « conflit sur le TN », et certains qui s’abstiennent pour le vote de l’entrée de la Suède de la Finlande dans l’OTAN et se prononcent pour le refus des sanctions à l’encontre de la Russie.

  5. Lassithi dit :

    En clair, on paie 30 ans de bêtise et d’absence de vision.
    Couper dans le budget de la défense était facile pour respecter les critères de Masstricht , puis le traité de Lisbonnes (soufflé par les US). Les abrutis (pour ne par dire autre chose) en bande organisée de droite comme de gauche se sont fait plaisir avec beaucoup de professionnalisme (comme toujours pour détruire).
    Maintenant que tout a été détruit, ce n’est pas faute de l’avoir dénoncé ici, comme ailleurs. Il faut reconstruire et cela coutera encore plus cher, mais là avec juste un bémol, c’est pour faire le bon caniche des US.
    Mais, il faut plus d’Europe, car l’UE c’est la paix et on est plus fort ensemble.
    Nos maître US défenseurs progressistes de la démocratie dans le monde à coup de culture woke et de bombe, avec comme supplétifs nous mêmes, nous le rappellent tous les jours.

    • Lado dit :

      On ne fera pas »plus »d’Europe »avec tous les poncifs de l’anti americanisme que vous ressortez..
      Les européens ne partagent pas du tout ce point de vue
      Ils pensent que cette alliance a une valeur ,La Fr n’a pas beaucoup de crédibilité en matière de garanties , étant soupçonnée d’être foncièrement « munichoise » dans les réflexes de ses élites post gaullistes
      Que dire de la récente » sortie » de E Macron :ne pas » humilier la Russie » (cela peut se penser,certainement pas se dire pour complaire à un electorat..)
      que dire de l’édito du Monde, journal de référence des élites, de ce jour?
      Depuis 15 ans la Chine mène une politique de force , révisioniste,avec une montée sans précedent de ses arsenaux, elle menace Taiwan qui ne menace pas grand monde qui est tres gros fournisseur mais qui culturellement (comme HK) montre ce que peut être une Chine , propre , démocratique, ouverte
      Elle menace tout l’archipel phillipin et malais ,Indonésien et le Vietnam , l’Inde ect

      Eh bien pour le Monde Mme Pelosi est une boute feu quasiment

  6. Félix GARCIA dit :

    Eh !
    « S’il faut être deux pour vouloir la paix, il n’est pas besoin d’être deux pour vouloir la guerre, un seul suffit. » (extrait du compte-rendu)
    C’est ma formule !
    ^^

    L’originale, c’est celle-ci monsieur BURKHARD !
    « Un seul homme peut déclencher une guerre mais il faut être deux pour faire la paix »
    Henry de Montherlant

    Ou encore, Aristide BRIAND :
    « Pour faire la paix, il faut être deux : soi-même et le voisin d’en face »
    « Je vous déclare la paix »

    😀

  7. Raymond75 dit :

    Et bien sûr rien qui de près ou de loin évoque un service militaire sur le modèle suisse : c’est ce qu’on appelle ‘le lien armée nation’, une démocratie qui confie sa défense à des professionnel en se disant « c’est leur problème » est une démocratie sur le déclin.

    • Mat49 dit :

      @raymond « Et bien sûr rien qui de près ou de loin évoque un service militaire sur le modèle suisse » Pourriez vous vous expliquer sur ce point?

      Car à quoi sert une armée sur le modèle Suisse dans notres situation stratégique?

      Même si on rétablissait une forme de conscription, quel est le pourcentage de la classe d’aêge qui serait apte tout compris, 5 à 10% maximum. Donc à quoi bon?

      • lgbtqi+ dit :

        Le modèle Suisse a de nombreuses vertus.

        – en 1er lieu, donner des compétences fondamentales, qui traversent toute l’histoire de l’humanité.
        – en second lieu, et de façon liée, rendre le pays moins vulnérable.
        – en troisième lieu, rappeler à chacun son rôle dans l’équipe, et ce à différentes échelles. Le citoyen y apprend son rôle dans la défense du pays, et il le fait à une place compatible avec ses dispositions physiques, psychologiques et intellectuelles.

        • Mat49 dit :

          Tout ça est bien beau mais miltairement ce n’est pas leur armée dont nous avons besoin.

          • lgbtqi+ dit :

            Il y a un an, qui aurait pu décrire la situation où nous nous trouvons actuellement ? A l’extrême sueil d’une troisième guerre mondiale, avec en outre toutes sortes de pénuries.
            Je défends l’idée qu’il faut garder un socle défensif de base. L’Ukraine nous en apporte la confirmation. Car à côté des éléments fortement médiatisés tels que lance-roquettes et canons sur camions, nombre de personnels gardent les tranchées et font du combat de rue.

            J’ai une crainte pour mon pays comme pour d’autres pays alliés : qu’on mise trop sur des technologies évoluées, des sigles, des grands projets et grandes phrases et qu’on oublie le boulot de base.

          • Mat49 dit :

            Qui aurait pu la decrire? Beaucoup de monde, si l OTAN a aidé l Ukraine a adopter un modèle d armée de défense territorial ce n est pas pour le plaisir mais en prévision d une attaque Russe. En revanche oui l idée d avoir un socle défensif de base est bonne surtout avec l épuisement des ressources et les invasions migratoires a venir. Donc pas pour les mêmes raisons que l Ukraine. Une bonne armée d active majoritairement pro + une vraie réserve c est ce dont nous avons besoin.

          • Félix GARCIA dit :

            À lgbtqi+,

            « Il y a un an, qui aurait pu décrire la situation où nous nous trouvons actuellement ? »
            ……….
            …..
            ..
            .

            \o/

  8. philbeau dit :

    Ce dont la France a besoin pour sa défense , avant de définir son armée , c’est d’une classe politique qui croit encore dans ce pays . Il n’est pas inutile de revenir aux débuts de la Vè république , quand de Gaulle avait à faire face , on l’oublie maintenant , à un anti militarisme virulent , conséquence des guerres coloniales , actionné bien sûr par la gauche et notamment le PCF , verrue de Moscou en France , à côté duquel les poutiniens d’aujourd’hui sont des amateurs , mais aussi par la classe médiatique , avec entête de gondole un certain Jean Jacques Servan Schreiber , plus pro-américain on mourrait , et toute la farandole du « monde de la Culture » , entendre les variétés et le cinéma , l’équivalent des bobos d’aujourd’hui …Malgré tous ces obstacle , il a légué à la France un outil militaire où l’on trouve pêle – mêle une aviation à 450 avions , une aéronavale à deux porte-avions ultra modernes pour l’époque , et une triade de dissuasion nucléaire avec des bases de missiles balistiques à terre (Plateau d’Albion) , des missiles tactiques nucléaires sur chars ( Pluton) , et bien sûr des bombardiers Mirage IV et des sous-marins nucléaires lance engins pourvu d’une infrastructure de soutien sortie de terre en temps record . Excusez du peu . L’explication: de Gaulle croyait en son pays , et était entouré d’une équipe resserée qui lui était dévouée . Il est superflu de tenter la comparaison avec les pseudo-héritiers de cette époque , que ce soit la gauche et ses éternelles vieilles lunes , ou pire ceux qui se présentent comme ladroite , tous convertis à la religion européiste pour laquellela France est un reliquat désué du passé , juste bon à servir de Luna Park à touristes du monde entier , l’important c’est l’Europe , mossieur …La facétie du Général sautant comme un cabri en criant l’Europe , l’Europe ! n’a hélas pas pris une ride …Au bilan , qulle armée l’actuel gouvernement prétend-il offrir aux français pour leur défense , lui qui se refuse à assurer sa mission si basique d’un ordre public dans la rue ? Tant qu’il n’y aura pas de retournement idéologique dans les sphères du pouvoir , ce pays continuera à s’enfoncer dans le déni suicidaire qu’il cultive depuis quarante ans .

    • Catoneo dit :

      Ca fait mal de lire votre contribution, ô combien réaliste !
      L’exposé du CEMA nous indique en creux que nous sommes à poil en cas de guerre sérieuse.
      Nous avons formaté notre armée en « gendarmerie coloniale » frappant du fort au faible des ennemis sans aviation, sans blindés, sans canons ! Des pouilleux en « tactical » équipés au marché noir ! Pas de quoi distribuer des médailles, même s’il y a quelques pertes chez les nôtres.
      L’affaire se jouera dans les capacités de la classe politique à épargner sur les prestations sociales pour dégager les crédits nécessaires à la construction d’une vrai armée continentale d’une part et d’une vraie marine océanique capable de couvrir la deuxième ZEE du monde, de l’autre. On n’est pas rendus !

      • petitjean dit :

        « épargner sur les prestations sociales » ????!!!!

        vous n’avez rien trouvé d’autre ? Méconnaissance des dossiers ?

        Invasion migratoire + fraude aux assurances sociales, ça fait AU MOINS cent milliards PAR AN !!

        • Marc dit :

          Du calme svp, on ne s’emballe pas.

          En 2021, en contrôlant un bénéficiaire sur deux (50%), les CAF ont relevé 309 millions d’euros de fraudes. Donc, en extrapolant, on en déduit qu’il y aurait environ 600 millions d’euros de fraudes sociales sur l’année 2021 si tous les bénéficiaires avaient été contrôlés..

          On est vraiment loin des 100 milliards que vous avancez. Votre estimation est 160 fois plus élevée que ce qui est mesuré sur le terrain. D’où vient votre estimation ?

          En comparaison, en 2021, l3,4 milliards d’euros de redressement fiscaux.
          Et là, je ne fais pas d’extrapolation à partir du nombre de contrôles par rapport au nombre de français qui paient un impôt donc on est très en dessous de l’estimation globale de la fraude fiscale en France.

          https://www.dossierfamilial.com/actualites/social-sante/fraudes-aux-prestations-sociales-les-caf-ont-renforce-leurs-controles-en-2021-922051
          https://www.capital.fr/economie-politique/caf-voici-le-montant-des-fraudes-aux-prestations-sociales-detecte-en-2021-1439646
          https://www.economie.gouv.fr/chiffres-lutte-contre-fraude-fiscale-2021#

        • ScopeWizard dit :

          @Marc

          « En 2021, en contrôlant un bénéficiaire sur deux (50%), les CAF ont relevé 309 millions d’euros de fraudes. Donc, en extrapolant, on en déduit qu’il y aurait environ 600 millions d’euros de fraudes sociales sur l’année 2021 si tous les bénéficiaires avaient été contrôlés.. »

          NON .

          Logique certes , mais beaucoup trop simple .

          À supposer que rien ne soit pipeauté genre « manipulons les données » , QUI a été contrôlé , selon quel protocole , quels critères retenus , quelles limites , quels moyens en majorité , algorithmiques ?

          Par conséquent , sans ces informations précises « doubler » par extrapolation n’ est pas une bonne idée , quelque peu hâtif si vous préférez .

          Vous avez donc peut-être effectivement près du double , mais peut-être beaucoup plus que le double .

          « On est vraiment loin des 100 milliards que vous avancez. Votre estimation est 160 fois plus élevée que ce qui est mesuré sur le terrain. D’où vient votre estimation ? »

          Tout simplement par ce que vous focalisez sur la question de la fraude sociale , mais quid de ce que nous coûte cette immigration massive par rapport à ce qu’ elle rapporte au pays ?

          Si ses coûts sont supérieurs à ce qu’ elle rapporte , il est clair que tout ça se rajoute dans la case « dépenses » , pas dans celle « recettes » .

          Par exemple , elle rapporte +100 mais tout compté elle coûte +150 ; ou l’ inverse .

          « En comparaison, en 2021, l3,4 milliards d’euros de redressement fiscaux.
          Et là, je ne fais pas d’extrapolation à partir du nombre de contrôles par rapport au nombre de français qui paient un impôt donc on est très en dessous de l’estimation globale de la fraude fiscale en France. »

          Oui , mais quid de l’ optimisation fiscale , notamment celle des plus riches ou des grands groupes ?

          Il y a quelque temps , j’ avais lu que l’ ensemble des fraudes en France , donc ce qui échappe aux recettes de l’ Etat par l’ imposition , s’ élevait annuellement entre 100 et plus de 200 milliards d’ Euros .

    • jaktav dit :

      Quel est l’homme (organisation?) politique actuel qui souhaite (qui le dit et qui est proactif sur le sujet dans le temps!); un pays riche avec des Français riches! et des immigrés contents (sinon  »intégrés »), peuplé de gens fiers d’êtres Français (sans êtres xénophobes!); un avenir décrit et planifier pour la France (le commissariat au plan, c’était peut une bonne solution?) avec des objectifs à atteindre. Quand nous seront sur ce chemin, la Défense/Sécurité deviendra, peut être (car nous serons respectés), question subalterne.
      C’est des intentions que vous pensez pouvoir prêter à beaucoup, mais peu seront prêts à le confirmer en le disant.

    • Parabellum dit :

      Je partage votre vision gaullienne mais aujourd’hui hui il faudrait innover et pas seulement essayer en vain de boucher quelques trous capacitaires.il faut inventer une nouvelle dissuasion et oublier le mythe franco allemand .penser d abord sous marins missiles et drones et puissance de feu longue portée. Armer les zée et les capacités cyber et anti aériennes.revaloriser La Défense du territoire et la sécurité civile.c est un programme pour des années mais qui le veut et qui aurait l autorité tenace d un de Gaulle ?

    • rga dit :

      pas d’accord, mais cela risque de s’engager comme la guerre de trente ans, Simplicius dans la guerre, essayant de sauver sa peau. dommage, je serais trop vieux , je me serais bien fait un « premier de cordée ». Wallenstein, Piccolomini, Manfred, Tilly, et des carnages de gueux. ce serait sympa de ramener la guerre dans nos verts prairies, non? l’odeur de merde du champ. de bataille, des chairs brûlées, et des filles auquel ont promet la vie…

    • Mirou dit :

      Très bonne analyse, à diffuser sur les réseaux sociaux…..

    • Korrigan dit :

      Pas faux

    • mich dit :

      Bonjour ,  » il a légué à la France un outil militaire où l’on trouve pêle – mêle une aviation à 450 avions  » , et c ‘était bien à l’ époque ? la France d’ après guerre ou plutôt d ‘ après « SUEZ  » avait compris par la force des choses l’ importance de l’ atome civil et militaire mais question conventionnel on était loin du compte et on était déjà dans les « expéditions africaines » rien de bien neuf .

    • robin darbin dit :

      de Gaulle est arrivé au pouvoir en 1958. En 1959 il faisait le Mirage IV en 1960 il faisait péter Gerboise Bleu et il lançait le porte avion Clemenceau en 1961. Il est fort de Gaulle avec lui ça traine pas. de Gaulle le bien servi !

    • lgbtqi+ dit :

      on retrouve le schéma attentiste et dépendant, dans lequel le gouvernement offre aux Français.

      Souvent je me dis qu’un jour, les Françaises et les Français, non pas eux, mais nous donc, nous allons devoir nous rappeler qu’il est d’autres postures, attitudes et voies que de tout attendre de Papa. Et que, bien différemment, nous avons encore quelque liberté de manoeuvre et d’investissement personnel. Et c’est justement une des choses qui me plaît dans la mentalité US.

  9. Jean Le Bon dit :

    Enfin, nous reprenons conscience ?

  10. Alfred dit :

    Un constat réaliste. Mais après concrètement ? Quels changements, avec quelle réorganisation et quels moyens, tant au niveau des armées que des industries de la défense?

  11. ScopeWizard dit :

    Formidable !

    BRAVO !

    CLAP CLAP CLAP

    Et du coup me voici donc en règlementaire génuflexion….

    MAIS AVEC QUEL POGNON ON FAIT TOUT ÇA ?

    Qu’ est-ce qu’ il va falloir faire ? « Transférer » notre siège au Conseil de Sécurité de Paris à Bruxelles ?

    • Thierry (le plus ancien) dit :

      là dessus vous voyez juste ! y’a pas de volonté politique pour armer la France à hauteur de ses enjeux militaire à venir. De l’argent il y en a plus que jamais mais il n’ira pas au bon endroit.

  12. Félix GARCIA dit :

    « Enfin, dernier constat, l’armée russe, à l’image de sa société, est l’armée du mensonge : des chefs ont menti à leurs supérieurs, des chefs ont menti à leurs subordonnés et des chefs se sont menti à eux-mêmes. Dans le métier des armes, mentir coûte cher. Je ne
    connais cependant pas de vaccin contre le mensonge. Il n’y a pas de petits mensonges. On exécute les ordres reçus et on rend compte à ses supérieurs. On doit apprendre aux gens à ne pas mentir et les chefs doivent accepter que les gens leur disent la vérité. »
    Eh ben …

    • Lex dit :

      Il n’existe pas de vaccin, mais par contre, il existe une pilule qui fait dans les 4 grammes et s’administre à 900m/s.
      Quand le mensonge est tellement gros qu’il passe les limites de la tromperie et de la trahison…

    • Paddybus dit :

      Ha, oui…. heureusement, c’est pas en France qu’on mentirait au bon peuple…. jamais on ne ferai croire qu’il y a un problème sur le système de soins…. ho non… car tout va tellement bien…. Jamais on ne ferai croire que notre armée est au top et prête à toute guerre… alors qu’on ne sait pas vraiment si elle tiendrai 5 jours devant un ennemi sérieux… De même pour la justice… jamais on ne ferai croire qu’elle ne fait pas son boulot… ou que la Police fait son boulot mais qu’un certain nombre de magistrats leur savonnent la planche… jamais on ne ferai croire qu’au ne fauche plus les bords des routes pour raison financière alors que c’est « évidemment » pour raison écologique… jamais on ne ferai croire que l’état des routes influe énormément sur l’accidentologie… c’est seulement l’automobiliste idiot…j’arrête là… mais la liste pourrait être bien longue…

      Quelle chance avons nous d’habiter un pays ou le mensonge n,’existe pas… ou la transparence est tellement réelle… !!!! ;0))))

      • lgbtqi+ dit :

        Question accidentologie, les chiffres sont bas, et même au plus bas depuis des lustres.

        N’en déplaise à votre manie de décrier la France et d’encenser vos habituels régimes.

        • Paddybus dit :

          Ha ben oui…. c’est sur…. mais dans tous les pays développés les chiffres ont baissés… et continuent à baisser… surtout grâce aux progrès fantastiques faits par les constructeurs en terme de sécurité passive mais aussi en sécurité active qui fait réellement diminuer le nombre des accidents….!!!!
          Prenez donc le temps d’étudier les chiffres de la sécurité routière de façon libre et indépendante…
          En 1973, 15500 morts et 1600 km d’autoroute….
          En 2000, 7600 mort et 9500 km d’autoroute…

          1000 km d’autoroute, c’est 1000 morts annuels en moins sur les routes…!!! actuellement, les constructions d’autoroutes sont réduites, mais les progrès des véhicules sont énormes depuis la fin des années 90…

          Le coup des radars est pour très peu dans les résultats…. et c’est tout ce que je dis….

          Mais une fois encore, votre hargne éternelle vous égare…. contrairement à vos récriminations constantes…. je ne critique pas la France… mais seulement ceux qui ont pris le pouvoir, qui chient sur les citoyens, les culpabilisent éternellement, les rendent responsables de tout ce qui ne va pas, outrepassent leurs prérogatives, s’arrogent tous les pouvoirs y compris ceux que les Français ne leur ont jamais donné, et méprisent au plus haut point leurs citoyens…. un peu comme vous qui ne supportez que ceux qui se soumettent aux même idéologies délirantes et égocentrées que vous….!!!!

          Vous devriez dormir un peu plus vous seriez moins hargneuse, et auriez peut être la capacité à lire ce qui est écrit et non ce que vous rêvez de lire…!!!

          • ScopeWizard dit :

            @Paddybus

            Allons , conservez calme et sang-froid . 🙂

            Quoi qu’ il en soit , il paraît de plus en plus évident que certains « intervenants » ne sont pas ici pour débattre .

            Entre les cons ( en gros , tous ceux qui ne savent rien ou pas grand-chose mais sans être pour autant en recherche de savoir et qui l’ ouvrent quand-même ) , les idéologues de tout bord qui cherchent à imposer et s’ imposer pour mieux réussir leur entrisme , les imbus qui ne peuvent qu’ avoir raison , les inquisiteurs , les obstinés , tout ça pouvant se combiner avec une grande allégresse , vous n’ êtes pas à demain la veille pouvoir sortir de l’ auberge .

            Reste le reste ; ceux qui cherchent autre chose , notamment ceux qui posent des questions et s’ interrogent .

            Sont-ils de moins en moins nombreux ?

            Ben , on dirait bien….

            En attendant le grand soir du massacre tous contre tous , prenez soin de vous , tenez-vous à l’ ombre et buvez frais ! 😉

    • VinceToto dit :

      L’inversion accusatoire est un grand classique chez les pervers.

  13. Fabiano dit :

    Un diagnostic sérieux et des préconisations efficaces de la part du CEMA. Reste à voir si les politiques suivront…

  14. Frede6 dit :

    La description me semble bien floue. Que des poncifs à part l’artillerie longue portée…dont la nécessité est connue depuis la WW2. Bref on brasse de l’air.

    • Daniel1945 dit :

      Les militaires n’ont rien à envier aux technocrates.

    • ji_louis dit :

      Vu la composition des assemblées parlementaires, il n’est pas inutile de rappeler les évidences en matière militaire, parce que ce sont eux qui décident des moyens budgétaires. Combien des députés et sénateurs, sans parler du président de la république et ses adjoints, ont effectué leur service militaire ou une carrière (même courte) dans les armées ?
      Réponse : Une très faible proportion.

      Alors il est nécessaire que le CEMA rappelle et rappelle encore le besoin d’avoir des armées, le besoin de lui fournir des moyens adaptés, des buts clairs (en démocratie), des formations adéquates pour ses hommes et femmes (qui sont des citoyens ordinaires dans une situation extra-ordinaire), et un soutien clair (politique, moral, social et financier).

  15. Mat49 dit :

    « Pourtant, les signes avant-coureurs n’ont pas manqué » Oh que oui il n’y a aucune surprise.

    « Vingt années de conflits asymétriques et d’engagements choisis ont conduit à des arbitrages réduisant certaines capacités. » C’est surtout le fait d’avoir mené ces guerres tout en mennt un programme de liquidation des armées qui a conduit à une impasse.

    « Je ne saurais blâmer ceux qui ont fait ce choix dans des circonstances différentes d’un point de vue budgétaire et de type de menaces. En Afghanistan ou au Mali par exemple, les dispositifs de défense sol-air n’ayant pas d’utilité, des impasses ont été faites. Il convient maintenant de les rattraper » Oh que si il faut les blamer, et ne pas se ridiculiser comme il le fait, car maintenant il va falloir sortir beaucoup plus d’argent d’un coup ce qui va être extrèmement compliqué.

    « n’a pas cité la défense européenne » un peu de décence ne fait pas de mal.

    « capables d’agir dans tout le spectre de la conflictualité, y compris dans l’affrontement de haute intensité dans la durée » Pour ça il faudrait un budget bien plus conséquent et plus de personnel. L’argent si on baisse les budgets des autres ministère et qu’on pompe dans les budegts de sécurité social de quelques dizaine de milliards, cela peut se trouver sans endettement. Par contre le recrutement c’est le gros hic, sans une dose de conscription on arrivera aps à retrouver de la masse.

    Mais enfin il est publiquement admis que nous sommes incapables d’agir dans tout le spectre de la conflictualité, y compris dans l’affrontement de haute intensité dans la durée. Le non modèle d’armée actuel n’est pas un modèle en plus d’être totalement incomplet.

  16. R2D2 dit :

     » il faudrait accueillir beaucoup plus de stagiaires étrangers dans nos écoles. Cela nécessite d’y consacrer des moyens, mais on peut en attendre un fort retour sur investissement »
    oui alors sur ce point pour l’avoir vu pendant mes étude avant de faire venir des vagues d’étudiants étrangers il faudrait auparavant s’assurer de leur interet pour la France et sur les valeurs européennes. Car pour l’instant on est surtout vu comme les nouilles de service à qui on peut faire payer les études des autres.

    • Thierry (le plus ancien) dit :

      Il y a bien trop de propagande anti-migrant en France pour voir la moindre tentative d’accueil de stagiaires étrangers aboutir à autre chose que des procédures vexatoire et discriminante à vocation répulsive, en plus de servir de prétexte politique à réduire le social en France.

      l’ultradroite porte en elle les germes de sa propre déchéance, comme pour Poutine piégé par sa propre politique de dénatalité plutôt violernte, et ça c’est amusant je trouve.

      • Mat49 dit :

        Encore un flagrant délit de connerie ma barbie! Ils parlaient des stagiaires… en école militaire!

  17. Alain d dit :

    Répétition de répétition : artillerie longue portée guidée et mobile, priorité N°1, mon avis depuis toujours.
    Des LRU++++, bien meilleurs et en plus grand nombre.
    Par exemple, sur un même véhicule porteur choix entre un panier de 10 ou 12 roquettes guidées(au moins 100 km de portée) et un panier de 4 à 6 missiles guidés (portée entre 300 et 400 km).
    Qu’en est t’il du projet canon électromagnétique franco-allemand?

    « le char lourd reste indispensable » Cà reste à prouver.
    Le char lourd est un « élément primordial de la culture opérationnelle et militaire française »
    Indispensable ou un problème culturel des vieux de la vieille doctrine française?
    Prouvé en Ukraine, un char qui se fait surprendre par un blindé de combat et un canon léger, comme 30 mm, et un char mort, ou au minimum rendu inopérant. La cadence de tir du blindé léger et le fait que les opérateurs du chars soient fortement secoués et aveuglés par l’écran de fumée des obus de 30 mm qui touchent, ne permet par de riposter.
    Et si un obus de 30 mm ne peut pas neutraliser un char, plusieurs peuvent faire le job.
    Et avec les blindés type Jaguar et les munitions télescopées, la puissance de feu devint est bien supérieure pour des obus de 40 mm.
    Le char devra maintenant évoluer dans un univers peuplé de drones qui peuvent cibler ou guider, d’obus d’artillerie guidés, de blindés très mobile comme le Jaguar qui peuvent embarquer des antichars redoutables (MMP).
    Si en face l’ennemi a des équivalents de Jaguar-MMP, de CAESAr-BONUS et des fantassins super équipés, avec MMP et des drones qui scrutent tout, les chars Leclerc seraient mal!
    Les chars auront toujours une valeur défensive, mais de moins en moins offensive.
    Ils pourront avancer quand l’artillerie aura sécuriser nettoyé le théâtre, pour se remettre en défensif et tenter de figer la position prise.
    Ceci en ne considérant que matériels au sol
    Sinon les chars une fois que les aéronefs (avions hélicos, drones) et l’artillerie auront fait le ménage.
    Et donc là encore, la portée, et le char lourd ne fait néanmoins pas le poids pour cette caractéristique.
    Combien de Jaguar, de postes MMP, de CAESAr, de LRU++++, pour le prix d’un MGCS?
    Voir encore l’action récente au profit de la crapule Erdogan dans le Haut-Karabakh.
    Qu’ont fait les chars? Mis à part se transformer en carcasses?

    • Mat49 dit :

      « Et si un obus de 30 mm ne peut pas neutraliser un char, plusieurs peuvent faire le job. » Certainement pas.

      • Alain d dit :

        Les munitions de 40 mm télescopées, sans aucun doute !
        Et les antichars sur des blindés légers aussi.
        Le char lourd peut bien évoluer vers un char super-lourd, mais avec une grosse augmentation du cout et des problèmes logistiques accrus. Tandis que pour s’adapter les missiles mines et grenades antichars, seront toujours plus efficaces avec des évolutions rapides et peu couteuses, au regard du gouffre financier de l’ex futur MGCS.

        • Mat49 dit :

          « Les munitions de 40 mm télescopées, sans aucun doute ! » A bout portant, sous un bon angle de terrain permettant de viser le toit ou la caisse, allez peut être, mais sinon non.

          Ce qui est efficace c’est les missiles anti char, d’où l’emport de missile anti char par le Jaguar, son 40 CTA sert à traiter les menaces autres que les chars.

          • Alain d dit :

            @Mat49
            « son 40 CTA sert à traiter les menaces autres que les chars. »
            Oui, mais pas que, parce qu’évidement qu’il s’agit surtout de combats urbains.
            Les chars en plaines ne valent plus un kopeck.
            Planqué ou enterrés, ils finissent par se faire repérer, au minimum par des drones, et seront traités, prouvé maintes fois en Ukraine.
            C’était déjà le cas en 39-45, dans les plaines de l’ex-URSS, sauf par l’envoi bien préparé en amont de centaines de chars à la fois pour saturer une zone, et accepter d’énormes pertes pour gagner une position. Déjà l’artillerie, russe ou allemande, quand elles étaient bien utilisées, faisaient la différence.
            La France a 200 Leclerc.
            Ceci en omettant volontairement les aéronefs des débats.
            Je prend 25 chars par ville, pour protéger ou assiéger 6 grandes villes, et il ne reste plus rien pour aller saturer une zone, ou tenter un grosse percée.
            A Kiev, quelques blindés sont arrivés à percer les barrages, et ont pu viser le centre administratif de la ville, les chars ne sont pas passés, à ma connaissance. Certainement parce que les forces ukrainiennes savait bien qu’ils ne faillaient surtout pas qu’ils passent, donc les ont certainement soignés prioritairement.
            Le problème du char, c’est qu’il ne sait pas traiter un objectif planqué derrière une structure (fantassin, blindé léger, obusier). L’une des raisons, avec l’utilisation des canons et obusiers en portée maximum, qui fait que les forces russes rasent tout.
            Quand Poutine, après les branlées prises un peu partout dans sa 1ère phase (percées rapides des chars et blindés lourds, Kiev, Tchernihiv, au nord-ouest de Mykolaïv vers Odessa, ect.) avait indiqué changer de méthode, j’ai de suite annoncé qu’il allait tout raser, comme à Marioupol, Grozny ou Alep, notamment pour avoir de la visibilité.
            Le char doit s’exposer face à duo de fantassins équipés de missiles antichar, ou d’un blindé léger équipé d’antichar, qui attendent sagement derrière une infrastructure, et il va jouer chèrement sa peau. Soit il y va, soit il attend et va finir par se pendre un frappe d’artillerie ou un fantassin équipé d’un missile qui aura trouvé le bon angle de tir sans se faire repérer, ou se faire choppé par un drone pourave bricolé, pour quelques euros.
            https://www.youtube.com/watch?v=PySXf0Yw5Nk
            Et si le char décide d’attaquer la structure, même problème, sa position reste fixée.
            Sans oublier que même en position fixe le char doit faire tourner son moteur pour les batteries et ne pas devenir aveugle. La consommation d’un char en carburant est énorme, même au ralenti, et il lui faut donc toujours une grosse logistique de citernes pour l’accompagner.
            Je n’ai pas écris que le char n’avait plus d’utilité, mais sa valeur rétrécit, confrontée aux nouveaux systèmes, notamment les drones armés et les obus d’artillerie guidés.
            Et ces deux domaines sont récemment mis en pratique, et les retours sur ce conflit vont accélérer fortement leurs R&D.

          • Mat49 dit :

            Je n ai pas tout lu mais si vous avez raison les Ukrainiens sont de gros cretins de réclamer des chars.

      • Alain d dit :

        Pour les blindés et chars, les tourelles, moteurs, chenilles, roues, systèmes de visées, circuits de carburants restent souvent des points faibles, face à des rafales. Et la cadence de tirs, la mobilité et la réactivité des blindés légers peuvent faire la différence, évidement dans des combats urbains et embuscades, et encore mieux si accompagnés de fantassins bien équipés.
        https://twitter.com/i/status/1503357218732785674
        https://twitter.com/i/status/1505463565389606913
        En plaines, c’est l’artillerie guidée qui fera de plus en plus la loi, et empêchera la progression des chars et de tous moyens logistiques, et tiendra les gros radars et systèmes antiaériens à bonne distance.
        Dans le jeu Pierre-Feuille-Ciseaux-Puit, chaque entité est utile, ou pas, selon l’entité qui est déployée en face.
        Donc prioritaire, portée et rien que portée, mais précise, les CASEAr en font la démonstration, et les HIMARS encore plus. Mais comme déjà indiqué, ces deux systèmes sont complémentaires, avec des coups bien différents et des logistiques de munitions qui diffèrent fortement (CEASAr-vingtaine d’obus et HIMARS-6 Missiles). Les deux systèmes étant sur roues, ils peuvent s’échapper rapidement d’un point du front pour en rejoindre un autre, c’est évidement une variable très importante dans des affrontements avec des systèmes d’artillerie prédominants et des centaine de drones qui rodent, et les satellites plus hauts. L’importance de la mobilité va s’accroitre pour contrer la montée en puissance des drones, des systèmes de drones, des ballons et des constellation de petits satellites à basse altitude.
        Hors le constat actuel, pour ne pas être largué, il faut prévoir l’avenir, avec les évolutions rapides que vont entrainer cette guerre et celle du Haut-Karabagh.

      • Alain d dit :

        « Neutraliser » dans le sens immobiliser ou le rendre inefficace.
        En Haute Intensité, un char handicapé est un char condamné.

    • Vinz dit :

      « Cà reste à prouver. »

      Bah c’est simple, en une ligne : il suffit de voir Zelensky faire le mendiant des fonds de tiroirs européens pour en trouver.

      • lgbtqi+ dit :

        Et poutine faire la manche en biélorussie pour en trouver.

      • Alain d dit :

        Zelensky a principalement sollicité de l’artillerie, lance-roquettes, canons, obusiers.
        Mais il ratisse large et accepte tous les matériels, ce qui est évidement logique.

      • Alain d dit :

        Les chars auront un intérêt certain pour protéger les villes reprises. Il ne faut pas oublier que plus Kiev va regagner du terrain et plus la ligne de front va s’allonger.
        Je pense que l’Ukraine ne manquera pas de chars. Elle récupère des chars soviétiques améliorés par des nations passées dans l’OTAN. Pour les munitions, je ne sais pas.

  18. Oliver dit :

    Le drone Patroller de Safran devrait arriver pour cette cette fin d’année 2022. Enfin !
    Espérons qu’il déploiera de l’armement (roquettes guidées laser TDA, les missiles Akeron ex-MMP MBDA plus légers que le Hellfire, j’ai peur que le modèle LP soit trop lourd)… Ce ne sont pas nos quelques Reaper MQ9 qui pourront faire la différence. D’où la pertinence des munitions rôdeuses avec deux appels à projets, Colibri et Larinae pour une livraison en 2025.
    Comme les munitions il faudra du stock en mettant l’accent sur la souveraineté dixit l’histoire des petits calibres non-viables financièrement. Pour meþre le paquet on ne compte pas.
    Tout comme les watts qu’il faudra générer pour la défense sol-air laser. Plus la cible sera grosse et durcie et plus il faudra du jus !
    J’espère que certains ASMP-A ont été optimisés pour en faire aussi une arme micro-ondes. Comme préavis cela serait d’une grande efficacité.
    Les Balkans et l’autre côté de la Méditerranée, Turquie otanienne inclue seront à surveiller comme le lait sur le feu pour les années suivantes.

  19. Philippe dit :

    « La Russie a développé une stratégie de long terme depuis plusieurs […] années. Elle a reconstruit son armée dans le domaine capacitaire…. »
     » La menace planait depuis de nombreuses années….. »
    Donc ils n’ont pas vu … Ou ils ont fait semblant d’ignorer la montée des périls….
    30 ans de désinvestissement à rattraper, dans une multitude de domaines.
    Même chose en Belgique, où l’idée même d’un conflit de haute intensité a été occultée pour « prélever les dividendes de la paix ».

  20. Thierry (le plus ancien) dit :

    Il faut arrêter de parler des réservistes qui ne remplaceront jamais les engagés volontaire en service, bien entendu qu’il nous faut davantage de troupe, mais des troupes de premier ordre engagé selon les mêmes critères et il y a cet possibilité là en France sans pénurie à prévoir, pas le reliquat de seconde ligne qui n’est pas en capacité de lancer une attaque ni de réussir une défense faute de moyens adéquate.

    Il est quand même incroyable d’entendre parler de renouveau de puissance et de s’en remettre aux vieilles recette de réduction des coûts par bidouillage avec des solutions low cost. du coup ça décrédibilise tout le reste parce que si on construit une armée à l’économie, on fera surtout l’économie de la victoire comme d’habitude.

    Poutine engage des gamins et des taulards après avoir déjà usé de ses réservistes en vain, jamais ils ne seront autre chose que de la chair à canon sans aucun résultat à en attendre. On ne se lance pas dans une course de chevaux avec un âne ! parce que les ukrainiens eux ils les ont leur soldat à qui il ne manque que l’uniforme, même les officiers sont entrainés depuis 2014 à la guerre au Dombass.

    En face les russes vont leur opposer un troupeau de civil en uniforme qui va à l’abattoir avec du matériel ancien… (T64, etc)

    • lgbtqi+ dit :

      Bien dit, si ce n’est qu’il n’existe nul bassin du Dom mais du Don.

      Et une inquiétude de poutine doit être que dans l’ensemble des pays mitoyens, les gens s’entraînent. Programmes gouvernementaux et initiatives privées, spontanées.

  21. Titeuf dit :

    Rapport après rapport, discussion après discussion….et bla bla bla….
    Guerres de haute intensité, reconstitution des stocks…
    Un p’tit mot par ci ,un petit mot par là…
    Du vent…

  22. lxm dit :

    Je suis totalement d’accord sur le renforcement de la redondance pour pouvoir se réorganiser très vite en cas d’attaque( par exemple des missiles supersoniques sur nos stocks et centres de commandements), ainsi que sur la capacité d’infliger de forts dégâts dès toute première accroche pour réduire la riposte adverse.

    Cette guerre en ukraine a aussi fait ressortir les contraintes de la géographie et de la météo, comme les ponts, et les cours d’eau, la boue, ce qu’on avait un peu oublié. Si on devait défendre l’europe, il nous faudrait utiliser la géographie comme atout.

    Néanmoins, sur un autre sujet, la russie et l’islamisme, il faut séparer 2 adversaires très différents. La russie est en perte de vitesse démographique, la russie peut à son tour éclater comme l’urss, Poutine cherche des slaves orthodoxes en voulant conquérir l’ukraine pour espérer contrebalancer la montée démographique des populations musulmanes en russie. la Russie est donc en mode survie, ce n’est pas une volonté impériale de puissance, c’est un trompe-l’oeil, elle utilise un passé idéalisé comme refuge, elle est donc d’autant plus prête à une guerre nucléaire totale si elle se pense foutue, comme un chien acculé qui attaque. L’islamisme s’appuie lui sur une croissance démographique importante avec un grand nombre d’hommes « jeunes » sans avenir, sans femmes, l’islamisme cherche à conquérir de nouveaux territoires pour y déverser son trop plein de virilité jeune, en cela il se fiche des pertes au combat, il préfèrera donc rester à la fois low cost et high tech et propagande viriliste, sans stratégie complexe, ni territoire défini.
    En dehors de menaces ridicules comme le terrorisme végétarien ou climatique, il reste des menaces étatiques crédibles auxquelles la France pourrait être confrontée en coalition, l’iran, la turquie, l’algérie, la chine quoique pour ce dernier cas, je ne vois pas pourquoi on y irait, sauf si l’ONU le demandait. Mais, il se peut aussi que le monde entre dans une guerre mondiale avec tous nos adversaires potentiels se liguant entre eux pour leur intérêt immédiat, même si leurs intérêts à long terme divergent. Dans ce genre de situation critique, ce n’est plus seulement aux militaires d’avoir stocks et redondance, mais à la population; et c’est probablement ce qui nous manque.

    • lgbtqi+ dit :

      Il faut aussi noter que poutine n’hésite pas à instrumentaliser l’islamisme. Il utilise les « kadirovski », les tchétchennes de Kadirov en Ukraine, en combat urbain, pour les vols et les viols, mais aussi pour empêcher ses propres troupes démotivées de reculer, comme à Kherson. Là bas, les Kadirovski ont ordre de tirer à vue sur les soldats russes qui tenteraient de se replier et qui cherchent frénétiquement des bouées pour le faire par voie d’eau.

      • lxm dit :

        Erdogan fait pareil avec ses djihadistes syriens qu’il déplace selon ses besoins, comme lors de la guerre arménie-azerbaidjan. Les siphonnés du cerveau restent toujours de la chair à canon pas chère dont le monde entier se fiche des pertes.
        Tous les autocrates restent globalement des adversaires, malgré 2008 et 2014, Poutine ne l’était pas vraiment; mais l’est devenu quand il a annoncé sa mise à la retraite puis s’est ravisé, c’était un signal fort que la situation allait dégénérer, c’est à dire qu’il se pensait trop précieux, impossible à remplacer, et confondant son destin avec celui de la russie; là est le danger de l’autocratie, là est le danger de celui qui est trop longtemps au pouvoir.

  23. vrai_chasseur dit :

    – Premières lignes de l’introduction de l’allocution du CEMA aux députés :
    « Il y aura peut-être une redondance dans certains des propos que j’ai déjà tenus dans cette enceinte,… » le constat fait par les militaires n’est ni nouveau ni une surprise. Sauf pour certains députés de la commission défense, renouvelée à 80 %.
    – pas trop de langue de bois :
    « … disposer, en conséquence, d’une organisation du commandement capable d’articuler les forces et de combiner tous les effets pour prendre l’ascendant, dès le contact, de façon brutale et, si nécessaire, avec une létalité très forte » : à la guerre, on tue. Pour ceux qui l’auraient oublié.
    Pour mémoire, mise en perspective sur le financement :
    budget France des prestations sociales : 941 milliards – soit 29,6% du PIB (source INSEE http://www.insee.fr/fr/statistiques/4277707?sommaire=4318291). Budget défense : moins de 2% du PIB soit 15 fois moins.
    Le problème n’est pas l’argent mais la réaffectation budgétaire des ressources : il y a de la marge, mais les choix sont éminemment difficiles car ils sont politiques et sociétaux.

    • Mat49 dit :

      Exactement! Avec le 7e PIB mondial et un taux de prélèvement obligatoire autour de 50% de l’argent il y en a.

    • Vinz dit :

      Ils ne sont pas si difficiles, car investir dans la Défense produit un retour économique, social et fiscal sur cet investissement important (vu que la quasi totalité de la dépense est investie localement). En tout cas bien plus que l’assistanat.
      Evidemment cela subit la loi des rendements décroissants, mais on est loin de la gabegie US permise par leur 700/800 mds€ de budget. Faudrait demander à Bercy : sur les 50 milliards qu’il donne à l’Hôtel de Brienne, combien reviennent sous forme de tva, impôts, charge ?

    • dompal dit :

      @vrai_chasseur,
      Vous avez juste oublié un petit détail.
      La France, pays des Lumières, des droits de l’Homme, Terre d’asile, etc….
      Avez-vous envie de voir fleurir des bidonvilles aux abords de chaque agglomération ou bien avoir une armée correctement équipée ?
      Ben on ne vous demande pas votre avis pas plus que le mien mais le politique a tranché.
      Les milliards iront pour le social…… quant à l’armée, du moment qu’elle peut faire un chouette défilé le 14 juillet pour faire croire que, n’est-ce pas là le principal ? 😉

      • PK dit :

        LOL. Comme si le social avait un rapport avec les bidonvilles…

      • Mat49 dit :

        Sauf que la question n est pas la. Une partie du social est dépensé en fraude clandestins et irréguliers. Il est aussi dépensé en faveur de personnes riches pouvant payer. Ensuite ça ne sert à rien d être mort et remboursé par la sécu. Je préfère être vivant dans un pays qui a la puissance d imposer sa volonté aux autres et avoir un peu moins d avantages. Après si une tombe rembourse dans un pays qui n est plus qu un souvenir vous va libre à vous.

  24. Clavier dit :

    Former des stagiaires étrangers n’apportera pas grand chose sur le plan de l’efficacité de nos armées même si ça permet quelques percées commerciales …….
    On a vu le grand profit de former des officiers africains…. quand aux membres de l’OTAN qui se précipitent pour acheter US, on a eu l’occasion déjà d’observer les « retombées »…!

    • dompal dit :

      @Clavier,
      Quand on voit le niveau des stagiaires africains à l’EAI…..
      ….enfin bref, on s’est compris. 😉

  25. Lotharingie dit :

    HS :

    « ………………Ce mercredi, le ministère azerbaïdjanais de la Défense a annoncé la mort d’un soldat après que des « tirs nourris » ont visé une position de l’armée azerbaïdjanaise dans le district de Latchin, une zone tampon entre la frontière arménienne et le Haut-Karabakh.

    Bakou dit avoir mené en représailles une opération baptisée « Vengeance », lors de laquelle « plusieurs positions de combat d’éléments armés arméniens illégaux ont été détruites. »

    Deux membres des forces séparatistes arméniennes ont été tués et 14 blessés, ont déclaré de leur côté les autorités de l’enclave, dénonçant une « violation flagrante du cessez-le-feu. »……………….. »
    .
    https://fr.euronews.com/2022/08/04/haut-karabakh-affrontements-entre-forces-armeniennes-et-azerbaidjanaises

  26. rga dit :

    « Maintenant, et faute, sans doute, d’avoir suffisamment anticipé ce nouveau contexte », un premier de cordée avale un boa, et c’est bien la première fois. Nous somme nus, et constituer un groupe d’armée NATO avec le bric brac actuel, sous le feu de l’adversaire, eh bien, on est mal barré. cela cogne, pour de vrai, TAP

  27. Auguste dit :

    De mon point de vue,l’Armée dont la France a besoin, c’est une Armée qui doit se consacrer uniquement à la défense de la France,de ses territoires et de ses intérêts.Et en aucun cas au service de l’OTAN qui défend des intérêts qui ne sont pas les nôtres.Je vois que l’Ukraine (et autres) n’ont rien appris.

  28. Un_passant dit :

    Petit à petit, les vérités qui fâchent sortent toutes de dessous le tapis. Reste à réparer mais avec tous ceux qui persévèrent dans l’erreur, c’est pas gagné.

  29. Patadouf dit :

    En résumé… On est bien dans la M…

    • Paddybus dit :

      Et pas que sur le sujet militaire mon bon monsieur…!!!!

      • lgbtqi+ dit :

        mais certains y sont très bien, finalement. Cela leur permet de l’étaler à n’en plus finir, en un susbstitut de volonté et d’action.

        • Paddybus dit :

          encore et toujours amère…. un petit alcaselser…. ça va équilibrer votre état…!!!!

      • PK dit :

        Faut mettre le nez de la gauche dedans : parait que cela porte bonheur…

  30. baldin dit :

    la Terre est gros comme une poussiere a l’echelle de l’univers et nos dirigeants (certains plus que d’autres) ne pensent qu a bombarder le voisin en nous ruinant en meme temps..

  31. Linquiet dit :

    Je vois que presque tout le monde la veut cette guerre mondiale d’engagement majeur ! Le plus urgent serait plutôt de renforcer l’efficacité de notre diplomatie pour bâtir des paix solides et durables dans cette Europe pleine de conflits frontaliers potentiels . Macron à loupé complètement sa mission d’arbitre et de garant des accords de Minsk en prenant parti dès le départ pour Zelensky, en nous rendant encore plus dépendants des pétroliers et gaziers arabes. La France est loin de faire le poids avec sa natalité en berne, son éducation nationale allergique au patriotisme et son absence complète d’abris pour la population. L’armement ne fait pas tout.

  32. Edgar dit :

    « La Russie sera toujours là, quelle que soit la manière dont la guerre se terminera en Ukraine ». Oui, comme elle était là sous Yvan III, comme elle était là sous Yvan le Terrible, comme elle était là sous Pierre 1er, comme elle était là sous la Grande Catherine… Et, comme aujourd’hui, la charge de contenir ses ambitions expansionnistes repose d’abord sur les pays limitrophes : Ukraine, Pologne, Turquie, Suède, Finlande, …

    • Vinz dit :

      Et les ambitions expansionistes des Suédois et des Lituano-Polonais, qui les a contenues ? Qui a fondé Odessa ?

      C’est pénible l’Histoire des moraleux. Un coup je suis gentille victime, un coup méchant oppresseur.

  33. Vinz dit :

    Bon, le point positif c’est que la base est saine, il « suffit » juste de la développer. Il n’est pas non plus rédhibitoire d’assumer des trous capacitaires bien compris et identifiés : on a pas le budget des USA ou de la Chine, donc il faudra toujours faire des choix, donc renoncer – et rien est pire que les non-choix.

    « Chaque pays a, par exemple, des modes de fonctionnement et d’exercice de la démocratie différents en termes de contrôle parlementaire… Il nous faut voir nos partenaires tel qu’ils sont et non tels que l’on voudrait qu’ils soient. »
    Et hop un petit coup de sabre sur la naïveté de certains politiques chez nous, grands adulateurs du fumeux couple « franco-allemand », avec ses projets bien foirés. Possible que le Manu se sente visé (souviens-toi du vase d’Aix la Chapelle en 2019).

    Sinon un peu de schadenfreude, seul apport civilisationnel allemand avec J-S Bach à l’humanité :
    https://www.theguardian.com/world/2022/jul/20/australia-almost-no-chance-to-buy-any-submarine-from-current-us-building-program-experts-say

    Quand je me compare…

  34. albatros24 dit :

    Hier, explosion dans l’usine de poudre des obus (de 155 mm) dans l’usine de Bergerac..
    Un coup de la GRU ou du FSB ?
    .
    Sinon pour revenir au sujet : c’est bien ce genre de discours mais…
    il faudra bien faire une liste des besoins les plus urgents et les prioriser
    Car on ne recréera pas les années de Gaulle où celui ci avait nommé un général à la tête de certains projets pour en minimiser les coûts
    Notamment le Mirage IV…
    « Général !
    Oui mon général ?
    Vous serez le dictateur, vous m’entendez, le dictateur de ce programme du Mirage qui ne doit pas coûter à la Nation plus qu il ne le doit »
    Ce qui fut fait, le programme tenu, légèrement en avance sur les délais, avec une légère baisse selon les prévisions au final (tout le contraire d’aujourd’hui quoi).
    Donc : que fait on chaque année pour redresser la situation ?
    Avec quels moyens et quels objectifs ?

    • Trollala dit :

      Vous êtes, me semble-t-il, le premier à évoquer ici l’explosion dans cette usine de poudre à Bergerac.
      Je me demandais justement à quoi précisément sont destinées ses productions. Vous indiquez les obus de 155 mm. Auriez-vous une source à fournir pour illustrer le propos ?
      Si c’est bien le cas, il semble en effet que la possibilité que cet accident n’en soit pas un doive être envisagée (même si les accidents malencontreux, ça arrive aussi), tant les usines fournissant des munitions pouvant servir à l’Ukraine ont bizarrement tendance à exploser ces derniers temps.
      Je m’étonne que les médias généralistes que j’ai entendus sur le sujet n’aient traité la question que sur le plan des risques pour l’environnement et qu’aucun n’ait envisagé l’éventualité d’un acte malveillant. Je n’ai peut-être pas écouté les bons (et j’ai d’autres occupations en ce moment). Avez-vous vu passer des infos allant dans ce sens ?

      • Félix GARCIA dit :

        Nan nan, ils ont tous traité l’information n’importe comment, sciemment. Quand ils l’abordent tous sous le même angle, c’est n’est ni dû à « leur professionnalisme », ni à l’inspiration divine :
        « This is extremely dangerous to our democracy »
        https://www.youtube.com/watch?v=_fHfgU8oMSo

        Bon, pour modérer mon propos, on va dire qu’ils utilisent tous « Google trends », « Twitter », un peu de sondages et de flair etc … pi nappé d’une couche de « fear porn », c’est la garantie du succès (« Seveso ? Y’en a partout ! » [♫ Tremblez de chaud, tremblez de froid, car voici venu … ♫]) !
        « TF1- le générique du JT inspiré des dents de la mer ! »
        https://www.youtube.com/watch?v=ZOIzZvju3R4

        On (dans le grand public) a entendu très peu de choses concernant cette explosion.

        Le peu que j’en sais :
        Explosion à la poudrerie de Bergerac : « Il y a eu un incendie puis une explosion », selon le PDG d’Eurenco
        « Ce mercredi, le site était « en phase d’arrêt pour des travaux et de la maintenance et c’est pendant cette phase de maintenance que s’est produit l’accident » a indiqué le PDG qui assure que des équipements devaient être changés sur le bâtiment 75. Il a expliqué que c’était « très probablement » la nitrocellulose qui s’était enflammée et qu’il y avait eu un incendie puis une explosion avec plusieurs détonations. Comme le site était à l’arrêt, il y avait moins d’une tonne de nitrocellulose stockée sur place selon Thierry Francou. »
        https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/explosion-a-bergerac-il-y-a-eu-un-incendie-puis-une-explosion-selon-le-pdg-d-eurenco-1659604673

    • Vinz dit :

      « La nitrocellulose contenue dans un atelier s’est enflammée lors d’opérations de maintenance entraînant la blessure de plusieurs personnes situées à proximité », a-t-il ajouté dans un communiqué. Mais la cause de cet accident est pour l’instant « non déterminée »

      Un sabotage en plein jour au vu et su de tous les employés sur place ?

  35. lgbtqi+ dit :

    « l’Alliance atlantique, qui reste la « clé de voûte de notre défense collective », a dit le CEMA »

    Ce qui permet de comprendre l’acharnement hostile d’une clique d’intervenants en ces lieux.

    • ScopeWizard dit :

      @lgbt

      « hostile » ?

      Certains sans aucun doute .

      Mais pas tous ; certains ne sont pas « hostiles » , ils sont en désaccord et préfèreraient autre chose telle qu’ une Défense Européenne indépendante de l’ OTAN ou retrouver une plus grande amplitude question autonomie ou souveraineté .

      Or , certains veulent le contraire et l’ imposent .

      Par conséquent , à force d’ être ignorés , méprisés , raillés et autre , tandis que soit-disant nous sommes en Démocratie , les non hostiles d’ aujourd’hui pourraient bien devenir ceux de demain .

      Mais nous n’ en sommes pas encore là .

      • Paddybus dit :

        @ ScopeWizard, les non hostiles sont surtout les victimes d’une manipulation de masse d’abord, et de la dégradation importante de l’état de la France au profit des financiers du monde qui jouent gagnants actuellement…!!!!

        • ScopeWizard dit :

          @Paddybus

          « @ ScopeWizard, les non hostiles sont surtout les victimes d’une manipulation de masse d’abord, et de la dégradation importante de l’état de la France au profit des financiers du monde qui jouent gagnants actuellement…!!!! »

          Et je crains que nous n’ en soyons qu’ au début…

          Seulement , même si nous ne sommes plus vraiment citoyens dans un régime démocratique digne de ce nom , sur les chaînes info et autre , « on » va passer son temps à vous seriner que NON , que nous sommes bien en Démocratie .

          Résultat , « on » t’ endort et quoi qu’ il en soit nos dirigeants , notre caste politicienne , Bruxelles sont VENDUS comme étant CEUX qui font les choses au mieux pour l’ ensemble de la communauté nationale comme européenne , évidemment dans un impérieux souci du bien commun qui à chacune de leurs décisions est LA priorité absolue , en étant parfaitement à la hauteur de l’ énorme tâche que si peu seraient à pouvoir mener à bien…

          Dans quel but précis sont-ils ainsi en place et qui sont ceux qui tirent les ficelles….
          Certes , cela se devine , mais du moins officiellement nous n’ en savons toujours rien…

          Nous détestent-ils à ce point ?

          Il y a de grandes chances….

          Par contre , s’ ils nous détestent , à l’ inverse EUX s’ aiment beaucoup , ils s’ adorent même….
          Entre-soi , népotisme , cooptations , etc….

          Serons-nous dans une ineptocratie ploutocrate et kleptocrate ?

      • Paddybus dit :

        @ScopeWizard, j’ajoutes que celle qui ici se prétend défenderesse de la France joue en fait une apparence, mais elle travaille surement pour ceux qui veulent dominer le monde…. remarquez comme moi que ses interventions n’ont lieux systématiquement que de nuit entre 24H et 2H du matin…. soit des horaires plutôt compatibles avec une vie aux zépadunidaméric….

        • ScopeWizard dit :

          @Paddybus

          « j’ajoutes que celle qui ici se prétend défenderesse de la France joue en fait une apparence, »

          Très franchement , je n’ en sais rien ; mais j’ observe….

          Quoi qu’ il en soit , si c’ est une dissimulatrice elle est assez habile…

          « mais elle travaille surement pour ceux qui veulent dominer le monde…. »

          Je ne sais pas , je crois que ceux qui veulent le dominer sont bien plus « internationaux » qu’ on ne le pense….

          « remarquez comme moi que ses interventions n’ont lieux systématiquement que de nuit entre 24H et 2H du matin…. soit des horaires plutôt compatibles avec une vie aux zépadunidaméric…. »

          C’ est typiquement le genre de truc qu’ il m’ arrive de regarder , mais sans plus .

          Comme je vous l’ ai dit ; j’ observe….

          Allez , essayez de vous reprendre ; ce n’ est pas en tombant que l’ on peut se battre et opposer une résistance , par contre on s’ use et on disparaît plus vite que prévu , donc gardez la forme ! 🙂

  36. VinceToto dit :

    HS
    Generation Cancellation : https://youtu.be/7Yy4RP4FMNk (Je pense particulièrement à la partie à partir de 0:25)
    Oui, c’est des Russes mais résidant depuis quelques années à Los Angeles. La commission culture de la Duma leur a fait comprendre avec courtoisie que ce n’était pas trop le moment pour des concerts anti-guerre en Russie. En parlant de patriotisme, ils ont annulé courtoisement leurs concerts en Russie tout en rappelant leur amour indéfectible amour pour leur mère patrie.

  37. MERCATOR dit :

    C’est assez surréaliste, mais tous ces généraux mexicains aux insignes de décorations à faire pâlir les généraux soviétiques alors que la plupart ont plus entendu des détonations de bouchons de champagne que des tirs au combat, sont toujours en retard d’une guerre, voire de deux.

    Quelle est donc la particularité de notre pays au sein de l’OTAN, particularité partagée par les USA, les forces Britanniques n’en ayant pas la maitrise sans l’aval yankee ?

    Nos généraux semblent l’oublier, et de déblatérer sur les chars lourds, les forces de mêlée, les combats de haute intensité, les canons à longue portée , les stocks de munitions pour six mois,preparant peut être une invasion de la part de la Belgique ou l’Allemagne comme à la grande époque de 1939, voire 1914.

    LE SEUL ENNEMI IDENTIFIABLE EST LA FÉDÉRATION DE RUSSIE CELLE CI VOIT SA FORCE CONVENTIONNELLE ANNIHILÉE POUR QUINZE ANS AU MOINS

    Eh oui, la géographie est incontournable, notre pays est une péninsule , la menace russe étant pour l’instant éliminée ‘ et c’est peut-être immoral, mais nous avons intérêt que ce conflit dure le plus possible et que les pertes humaines et matérielles Russes soient le plus important possible .

    Reste l’Algérie et la Turquie , la première n’a ni les capacités matérielles ni humaines d’entreprendre une invasion par voie maritime , la seconde aurait trop de pays à traverser ou à combattre par voie terrestre et un débarquement depuis ses côtes sur Marseille ou Toulon lui est impossible compte tenu de ses forces .

    La Chine ne pourrait pas nous attaquer ni par l’atlantique ni la méditerranée pour des raisons de distance , de matériel et entrainerait immédiatement une intervention de l’OTAN

    Donc comme je l’ai déjà dit,faisons des bases aéronavales dans toutes nos possessions ultramarines, doublons, triplons, quadruplons notre flotte hauturière, notre aviation, nos sous-marins lanceurs d’engins, et d’attaque notre défense antiaérienne et antimissile.

    En juin 1940, les Allemands ont saisi une quantité considérable de canons, chars, véhicules, avions neufs, encore dans leurs emballages . Ne commettons pas la même erreur .

  38. Alain d dit :

    Et les collabos et agents infiltrés, sujet rappelé par ma tronche il y a peu, qu’il ne faut surtout pas zappé, une preuve de plus :
    https://www.courrierdesbalkans.fr/Nouvelle-explosion-dans-un-depot-d-armes-en-Bulgarie-l-ombre-des-services-russes.

    • Alain d dit :

      Et bien sur, il y a l’explosion sur le site d’Eurenco, ce mercredi, que je m’attendais à voir traitée ici.
      https://www.sudouest.fr/faits-divers/explosions-a-l-usine-eurenco-de-bergerac-des-echantillons-de-nitrocellulose-seraient-en-cause-11855389.php
      Contrairement aux explosions, les médias n’en ont pas fait grand bruit.

    • Paddybus dit :

      Ha ben vi…. évidemment….. au fait, action sous faux drapeau…. jamais entendu parler…??? car ce pourrait aussi être une façon rapide et peu dispendieuse de se débarrasser de munitions dépassées…!!!!

      Ha oui, mais ça, ça vous arrangerais pas dans votre petit rêve de monde parfait, avec les bons d’un coté et les mauvais de l’autre…. bien manichéen et facile pour les esprits simples….!!!!!

      • Alain d dit :

        @Paddybus
        Sur ce coup, votre réclamation est retenue, mais ça ne veut pas dire qu’elle sera validée.
        Il ne faut pas être si grognon parce que tout ne se passe pas comme prévu « dans votre petit rêve » de Novorossiya.
        :>))

        • Paddybus dit :

          Vous ne semblez pas à même de comprendre qu’on peut défendre une Russie libre, sans pour autant être impliqué dans l’ensemble des actions d’un pays….ni être un agent de ce pays, ni être financé par ce pays… j’espère qu’un jour vous pourrez entrevoir que la libération de la France de l’emprise des mondialistes financiaristes ricains sera une bonne chose… actuellement, la victoire de la Russie serait un premier frein clair et net mis à la domination toujours plus étendue… La réaction d’un nombre extrêmement importants des pays du monde plutôt en défaveur des ricains est un élément qui doit à minima faire réfléchir…

          Pour la suggestion le temps pourra peut-être apporter une réponse, mais émettons au moins l’hypothèse… afin d’équilibrer le débat…

          Non, je n’étais pas grognon… au contraire, ma tournure se voulait au contraire emprunte d’humour…!!!!

  39. steph dit :

    Au delà de vouloir se payer la 1ere armée d’Europe capable de combat haute intensités, il faudrait peut être s’interroger sur la résilience du peuple Français en cas de conflit…….et je parle bien du peuple Français, car pour les autres….

  40. Félix GARCIA dit :

    Est-ce qu’un canon 105-LG monté sur camion (CAESAr-105mm) serait pertinent ?
    A2M, MEPAC, CAESAr-105mm/155mm ?
    Avec CAESAr-AA (RapidFire 40mm, Oto Melara 76mm, HELMA-P) et MISTRAL-LV ?

  41. mulshoe dit :

    Nous avons heureusement Mélenchon, notre leader maximots .

  42. Mathieu dit :

    Le CEMA : « je vous décrit l’armée dont la France a besoin !!! »
    Le Politique : « je vais vous apprendre à comment vous en passer !! »