Un groupe terroriste lié à al-Qaïda annonce des « opérations d’envergure » contre Bamako pour bientôt

Le 27 juillet, et pour la seconde fois en moins d’une semaine, le Mali a été le théâtre de trois attaques coordonnées ayant visé les localités de Kalumba [près de la frontière avec la Mauritanie], de Sokolo [centre] et de Mopti [centre]. Selon un bilan donné par l’État-major des forces armées maliennes [FAMa], au moins quinze soldats et trois civils y ont laissé la vie…

Cela étant, a assuré la même source, la riposte a été vigoureuse à Sokolo au point que les FAMa auraient mis en déroute les assaillants, avant de lancer une contre-attaque, soldée par la mort de 48 terroristes et, « grâce à des actions héliportées », par la destruction de trois pick-ups et la saisie de deux autres.

S’agissant de Kalumba, l’état-major malien a expliqué que des opérations de ratissage étaient toujours en cours au moment de la diffusion de son communiqué et qu’une « poursuite aérienne » avait « permis d’attaquer les bases logistiques terroristes sous couvert » de la végétation, « réduisant ainsi le potientiel ennemi ».

Enfin, à Mopti, les assaillants ont tenté de s’en prendre à un barrage du camp Hamadoun Bocary Barry ainsi qu’à des installations de la force aérienne malienne. Sans succès puisque, assure l’état-major, les FAMa « ont rapidement maîtrisé tous les mouvements suspects ».

Pour rappel, la semaine passée, des raids menés quasi-simultanément contre des emprises militaires par la Katiba Macina, membre du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans [GSIM ou JNIM, lié à al-Qaïda] avaient visé six localités situées dans les régions de Koulikoro [proche de Bamako], de Ségou et de Mopti. Depuis 2012, jamais des attaques coordonnées n’avaient été menées aussi près de la capitale malienne.

D’ailleurs, quelques heures plus tard, la ville-garnison de Kati, qui est coeur de l’appareil militaire [et désormais, politique] malien, fut visée par une « attaque complexe », revendiquée plus tard par la Katiba Macina. Une première, là aussi, depuis 2012.

« En agissant de la sorte, le JNIM lance un message au pouvoir malien. Les jihadistes veulent prouver qu’ils sont en mesure de frapper au cœur du dispositif de gouvernance et sécuritaire de Bamako. Ce qui est un message fort, même si on peut considérer qu’en termes d’impacts militaires, ce n’est pas une réussite », a expliqué le journaliste Wassim Nasr, spécialiste de la mouvance jihadiste chez France24. Et d’ajouter : « Le choix de mettre des ressources rares, deux kamikazes et leurs véhicules piégés, sachant qu’ils auraient pu faire beaucoup plus de dégâts en s’attaquant à une cible civile est un message politique qui s’adresse aussi à la population malienne ».

Avec le retrait de la force française Barkhane du Mali [et de ses moyens de renseignement], le JNIM dipose désormais d’une certaine liberté dans ses mouvements, que, visiblement, le groupe paramilitaire russe Wagner – auquel la junte malienne a fait appel – n’est pas en mesure de contrer…

D’ailleurs, dans son dernier rapport, le groupe d’experts des Nations unies sur la mouvance jihadiste n’a pas caché sa préoccupation au sujet du départ de Barkhane. Départ qui risque de faire du Mali « un sanctuaire pour les groupes terroristes ». Et d’insister : « La reconfiguration militaire en cours risque de compromettre le efforts passés contre le terrorisme ».

Et l’on peut craindre effectivement que l’Adrar des Ifoghas, où les forces françaises et tchadiennes menèrent de durs combats pour en déloger les terroristes, soit redevenu le « sanctuaire » jihadiste qu’il était vant le début de l’opération Serval.

Quoi qu’il en soit, si l’on en croit le rapport du groupe d’experts des Nations unies, le JNIM a accentué son contrôle sur les zones où il est présent tout en étendant son influence vers le golfe de Guinée, via la route nationale 18, qui mène au Burkina Faso, pays en proie une instabilité accrue liée au coup d’État du 24 janvier dernier.

En outre, le JNIM s’appuie sur Ansarul Islam, une organisation jihadiste locale, pour assoir son influence au Burkina, qui lui sert aussi de terrain pour former ses combattant recrutés en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Togo, ceux-ci étant renvoyés par la suite dans leur pays d’origine. Cette progression vers le golfe de Guinée se fait aussi avec le soutien de communautés régionales, sur fond d’exploitation de griefs locaux et de contestation des pouvoirs centraux.

À noter que le rapport souligne également que le JNIM a mis en difficulté son rival, à savoir l’État islamique au grand Sahara, lequel peine à se maintenir dans la régions dites des trois frontières, car située aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso.

Enfin, le groupe d’experts des Nations unies fait état « d’avancées » de la katiba Macina au nord, au sud et à l’est de Bamako… Ce que tend à confirmer les récentes attaques coordonnées menées à plusieurs dizaines de kilomètres de la capitale malienne…

En tout cas, et alors que le retrait de la force Barkhane est sur le point de se terminer, le JNIM n’a pas fait mystère de ses intentions. Ainsi, dans une courte vidéo diffusée ce 28 juillet, un certain Abou Yahya, membre de la « choura » du JNIM, a prévenu que des « opérations d’envergure » allaient être prochainement lancées afin de faire un « blocus » de Bamako. Blocus qui durera jusqu’à l’adoption de charia [loi islamique] dans le pays. Pour cela, a-t-il prétendu, le groupe jihadiste se serait déployé dans la « périphérie » de la capitale et des « grandes villes » maliennes.

Peut-être que le JNIM fait de l’esbroufe avec une telle déclaration… Car lancer des attaques limitées, y compris à Bamako, est une chose. Tenir une position en est une autre… Cela étant, on peut par exemple imaginer que les accès à Bamako soient fréquemment piégés par des engins explosifs improvisés [EEI ou IED], ce qui serait une manière d’imposer une sorte de « blocus ». Reste à voir si l’organisation a les moyens d’atteindre cet objectif. Ce qui n’est pas certain, même si, comme l’a récemment souligné le général Laurent Michon, le commandant de Barkhane, les attaques de postes militaires maliens et burkinabè constituent pour lui une « source d’armement loin d’être négligeable ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

80 contributions

  1. Julien dit :

    Eh bien nous allons sortir le popcorn

    • Korrigan dit :

      J’attends de voir avec impatience quelle stratégie le maréchal président à vie bien aimé va mettre en place avec ses amis russes pour contrer ces projets

  2. blavan dit :

    Ne cherchons pas par tous les moyens de nous donner une nouvelle occasion de retourner sur le terrain. Une vitrification aérienne à la limite , mais surtout pas de troupes au sol. Ce pays est comme l’Afghanistan, il n’y a pas de solution occidentale.

    • Assifo dit :

      Ah oui ? et vous pensez qu’il y a une solution « wagner » peut-être ?

      • Too dit :

        Je ne pense pas que ce soit ce qu’il sous entendait.
        Plus que le Mali est un bourbier sans fin ou sa population est surement prête à vivre sans les jihadistes, mais pas à faire en sorte qu’ils ne reviennent pas.
        .
        Prendre le Mali, c’est comme l’Afghanistan. On le fait sans problème, on le controle sans problème, mais dès qu’on va partir ce sera toujours la même merde qui reviendra.
        Donc soit on en fait une colonie avec nos règles ad vitam aeternam, soit on ne ferra que retarder l’inévitable (ce qui en soit n’est pas non plus une mauvaise chose, mais c’est sur que politiquement et humainement, c’est compliqué)

  3. souricière dit :

    Mais non, ce n’est pas possible vu qu’avec le départ des français et l’arrivée des mercenaires, l’efficacité sécuritaire devait être au rendez-vous!

    • DjihadJoe dit :

      Les gisements d’or et d’uranium sont en effet très bien sécurisés ou est le problème: qu’il y ait des barbus en claquettes kalash ou des types en boubou aux alentours ça ne fait aucune différence. D’ailleurs peut-être même que les barbus se verront offrir les moyens de frapper les occidentaux « décadents » de l’autre côté de la Méditerranée, un peu comme quand les moudjahidines se voyaient offrir des stinger en Afghanistan.
      Mais bon, tout ceci n’est que pure affabulation, évidemment.

      • Starbuck dit :

        Peux être qu’ils auront aussi une partie des armes destiné à l’Ukraine et qui se retrouve actuellement dans les balkans? Allez savoir

  4. Jupiter dit :

    L’attaque des mobylettes
    Ca fait peur

  5. LW dit :

    L’Enduropale du Touquet a vraiment changé.

  6. Guy Gadebois dit :

    Il est vrai qu’avec une armée malienne bien plus efficace dans la pratique du coup d’etat que dans défense du pays et les soudards de Wagner qui ne sont que là pour se remplir les poches et pratiquer des exactions sur les civils, cela ne pouvait que profiter aux terroristes islamistes.
    C’est quand même une bonne chose que la France soit sortie de ce guêpier, par contre comme la Russie n’a pas les moyens de ses ambitions c’est vraiment mal barré pour le Mali.

  7. Le nouveau dit :

    La Dgse est liée à al Qaida maintenant ?!
    Depuis quand les Gar envoient poliment un faire part d invitation avant de frapper ?
    Ahhh ça passe toujours pas le renvoie de Barkhane du Mali han ?

    • Fralipolipi dit :

      @Le nouveau
      « Ahhh ça passe toujours pas le renvoie de Barkhane du Mali han ? »
      … Au contraire … Pour nous, c’est parfait … pour vous, les Maliens, bcp bcp bcp moins …
      .
      L’armée française était « blasée » avec cette Opex hyper onéreuse en tout, pour des malotrus, ne sachant que pleurnicher et se comportant comme des crapauds n’ayant même pas la reconnaissance du ventre !
      .
      Même si c’est bien triste et regrettables pour les populations maliennes, ainsi que pour la lutte contre les tous les islamo-terroristes de la région ……… Bon vent à vous, .. sans nous !

    • Momo dit :

      Allez, au boulot, au boulot, le nouveau!
      Avec des pipes pareilles le pauvre peuple malien est au devant de dizaines d’années de souffrances.
      Leur dieu les punit?
      Ben mon cochon!

  8. guy dit :

    On voit comment les maliens cherchent à se convaincre qu’après avoir acheté 3 hélicos aux russes ils feraient des bilans de dingues à ceux d’en face, ils veulent le croire et beaucoup en sont convaincus tellement ils ont communiqués autour de cela.
    Mais dans les faits sur le terrain, c’est catastrophique et les communiqués invérifiables deviennent de plus en plus farfelus.

  9. Mëhmët Ëglüeglü (le retour) dit :

    Qu’en pensent le comité Amada Traoré, Omar Sy et Aya Nakamoura ?

  10. Mat49 dit :

    On va se mordre les doigts de ne jamais avoir voulu mener sérieusement cette guerre…

    • Czar dit :

      ah boumeur rêve encore de refaire Fort Saganne…. t’es au courant qu’elle un peu fané, la Deneuve ?

      ce ne sont pas nos problèmes à la limite je veux bien qu’on s’investisse pour créer une troupe avec les maliens qui squattent chez nous suffit de trouver un nom qui pète genre « les aigles de Wakanda » on leur refile tout ce qu’on trouve dans les dépôts bandes molletières, tous les Chassepot qu’on trouvera, un Spad XIII pour la supériorité aérienne et c’est marre.

      à la rigueur, un Reaper basé au Niger pour que le petit Kévin batte son record de super Mario depuis Mont-Verdun, mais rien de plus

      tous les maliens du monde ne valent pas les os d’un soldat français.

  11. Pyrrhus dit :

    Au tour de Wagner de faire SERVAL 10 ans après ! Les Ifoghas, ca va les changer des hôtels maliens, même si c’est pas des Hilton.

  12. HMX dit :

    Décidément, les mois qui viennent s’annoncent chaud à Bamako… quelqu’un a des nouvelles de notre ami Water Lou, d’habitude toujours au taquet pour commenter sur ce site la glorieuse activité du régime de Goïta, des FAMA et de leurs « conseillers » russes de Wagner ?

    La communication malienne officielle, essayant de transformer chaque attentat en victoire héroïque des FAMA, devient grotesque par son caractère répétitif. On peut se demander si les maliens eux-mêmes y croient encore…

    Les paris sont lancés : combien de temps le régime pourra t’il tenir à ce rythme ?

    Plus sérieusement, et parallèlement au retrait de nos troupes, il serait temps de songer à lancer l’évacuation des 6 000 français officiellement toujours présents au Mali. Vu la tournure des évènements, ces ressortissants risquent fort de devenir des cibles à la fois pour le régime et pour les jihadistes qui gagnent chaque jour du terrain.

    • AirTatto dit :

      Chaud à Bamako, c’est un titre pour une série Netflix çà !! Il faut laisser arriver à son terme et oui clairement, l’évacuation de nos ressortissant si ce n’ai pas déjà fait doit être anticipé .
      Pauvre Mali… @WaterLou où diable te caches-tu?

    • OCAW dit :

      Quoi qu’il arrive, c’est très bien joué de la part des Russes qui nous ont identifiés comme étant le « maillon faible » occidental : Qu’il réussissent et ils nous pourrissent durablement dans notre soi-disant « pré carré » ou ce qu’il en reste, qu’ils échouent et le Sahel sombrera. Dans ce dernier cas, l’Europe assaillie de pauvres malheureux fuyant la guerre sera politiquement à la merci de partis d’extrême droite poutino-compatible.

      • Marre and Go dit :

        Le maillon faible occidental au Mali ? y a que nous ! c ‘est qui le maillon fort ?

  13. themistocles dit :

    Bon ben, qu’ils se débrouillent à Bamako. S’il le faut on peut les aider en fournissant l’effectif de 5 à 6 divisions. Il suffit d’une rafle dans le 93 et d’un pont aérien… Ca ne manquera pas.

  14. Pascal, (l'autre) dit :

    A voir la photo il faut supposer que nous allons bientôt avoir un grand prix moto à Bamako!
    J’espère qu’il sera retransmis, cela devrait être « fun »!

  15. jojo dit :

    Mais , mais que fait le grand Poutine pour aider ces allier?? serait’il trop pris en Ukraine. C’est pas facile de vouloir être le roi du monde!!!!!

  16. mulshoe dit :

    Horrible à dire, mais cela est plutôt réjouissant !

    • Czar dit :

      pourquoi « plutôt » ?

    • Anaxagore dit :

      Pas vraiment réjouissant, non. Plutôt con en fait… Car même si ça nous amuse que soient exposées les incompétences de Wagner et des FAMA, il n’y a rien de bon à espérer pour nous des malheurs des Maliens

  17. Fralipolipi dit :

    Bon, pour le Mali et les putschiste de Bamako, rien de nouveau sous le soleil. Tout cela était annoncé/prévu depuis plusieurs mois déjà. Ils ont été prévenus maintes et maintes fois …
    .
    Ce qui est le plus gênant, ce sont les accélérations d’effets « autour » du Mali.
    Le Niger est sous surveillance, mais le Burkina, bcp moins … et cela, à nouveau à cause de qques Putschistes également tentés par l’aventure Wagnerienne (… un jour faudra leur dire qu’il n’y a pas les glorieuses Walkyries livrées avec …).
    .
    Ce qui est très inquiétant, c’est bien cela … le non traitement des métastases !!!
    « Ansarul Islam, une organisation jihadiste locale, pour assoir son influence au Burkina, qui lui sert aussi de terrain pour former ses combattant recrutés en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Togo, ceux-ci étant renvoyés par la suite dans leur pays d’origine. »
    .
    @Julien
    Rangez les Pop-Corn … car il n’est jamais bon pour personne de laisser proliférer un cancer !

  18. Dimitri dit :

    Et bien qu’il se débrouillent maintenant autant la junte que le peuple qui, naïf, n’a eu de cesse de calomnier la France et de sacraliser la Russie. On tapera juste les GAT si ça déborde du Mali.

  19. Maya dit :

    On notera que pas un malien en France retourne au pays pour le défendre.Tout le monde n’est pas ukrainien.

    • Momo dit :

      Ce n’est pas vraî, des intellectuels maliens et libres penseurs burkinabé envahissent régulièrement les champs, Elysées, pour s’équiper chez Vuitton et Hermès en vue de songer à penser un jour peut-être d’imaginer lors d’un dîner de discuter des conditions à poser pour obtenir du kolonysateur les dédommagements à récupérer au nom de leurs compatriotes restés au pays.
      Ce n’est pas rien!

    • PK dit :

      Quand on voit les stades de foot remplis de supporter ukrainiens, on se dit qu’ils ne sont pas tous pressés de s’enrôler dans la grande armée de Zelensky…

      • Plotiste dit :

        Excellente remarque, PK.
        La guerre en Ukraine n´intéresse les Ukrainiens que dans la mesure où ils sont sous les bombardements (bombardements qui viennent autant des Russes que des Ukronazis) c’est-à-dire une très petite minorités d´Ukriniens.
        .
        C’est seulement chez nous que, sous l’effet de la propagande US relayée par nos journalistes, cette guerre semble avoir de l´importance.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        @ PK Sous savez pendant la première guerre mondiale pendant que les Poilus se faisaient hacher menu par les mitrailleuses , désintégrer par l’artillerie teutonne voire gazer ça faisait la « chouille » à Paris (et probablement ailleurs à l’arrière) Pendant la deuxième guerre d’autres tombaient aux commandes de leur Hurricane où Spitfire, et aussi au sol pour libérer le pays tandis que d’autres festoyaient avec ces sympathiques voisins d’outre Rhin venus passer du bon temps! Ach! Gross Paris, « choli mamoisselle », Frankreich…..gut!

        • PK dit :

          Raté… à part quelques centaines de tire-au-flancs pistonnés, en 14, l’ensemble de la population masculine était mobilisé. D’ailleurs, si on a gagné à Verdun, c’est entre autre parce qu’on a su faire tourner à peu près toute l’armée là-bas : c’est ce qui a marqué les esprits.

          Vous n’aurez jamais trouvé des dizaines de milliers de « jeunes » non mobilisés dans un stade à l’époque …

          Zelinsky fait d’ailleurs la chasse. Il a par exemple demandé à l’Italie de lui fournir la liste des hommes mobilisables dans ce pays…

      • Marre&Go dit :

        Les stades de foot remplis de supporters ??? d ou vous sortez ça ? l Ukraine est en finale de la coupe du monde ? s il y a bien une nation qui fait l admiration du monde entier du fait du courage et de la résilience de ses homme en armes , c ‘est bien l Ukraine qui d ‘ailleurs a décrété la mobilisation générale le février

    • Volesprit dit :

      Je partage complètement !!! Aucun soulèvement quelconque de cette communauté ou #defenseBKO, #BlackLivesMALI…
      Je ne comprends pas ce peuple qui nous crache dessus continuellement au Mali, mais qui reste bien au chaud à Paris lorsque le besoin se fait sentir. Même constat pour l’Algérie finalement. le conflit en UKA a mis en exergue ce constat à mon sens !!

    • charly10 dit :

      C’est malheureusement la réalité. mais ….la bienpensance veille taisons nous.

  20. Marsouin dit :

    Hélas pour le Mali et les Maliens (ceux qui ne veulent pas vivre sous le régime de la charia) l’histoire logiquement écrite se réalise depuis que la junte au pouvoir a tout fait pour faire partir les français et les européens, puis neutraliser le peu d’efficacité de l’ONU, tout en s’acoquinant à une bande de mercenaires russes. Je ne pense pas que Bamako tombe aussi rapidement, mais quoi qu’il en soit la situation se dégrade inexorablement. Mais il faut bien le dire, les maliens, en particulier les surexcités ignares principalement à Bamako, l’auront bien cherché.

    • Polymères dit :

      Détrompez vous, Bamako peut tomber très rapidement, non pas qu’elle sera « envahie » par les terroristes à la manière de Kaboul par les talibans, mais par une crise socio-politique qui verrait s’installer une situation analogue à 2012. Risque d’un nouveau coup d’état ou d’un véritable problème qui verrait la junte se recroqueviller encore plus sur Bamako afin de penser à maintenir son pouvoir, ce serait alors tout l’arrière pays qui deviendrait d’une certaine façon « ouverte » aux terroristes et aux touaregs qui profiteront d’un chaos, d’un abandon pour reprendre leur propre chemin.

      Pour ma part je reste convaincu que le pouvoir malien enclenchera une opération militaire dans le Nord du pays et finira pas connaitre une défaite militaire qui l’amènera dans cette crise. Les terroristes mettent la pression et dans cette idéologie Bamakoise, l’ennemi du Nord reste un élément important pour « soulager » ce « nationalisme » qui conduit le Mali à creuser sa propre tombe car il est Bamako centré.

      Le problème c’est que les terroristes cherchent à contrôler les populations afin de contrôler le terrain. Peut-être qu’avec nous le terrorisme n’avait pas disparu, mais au moins il se tenait dans des zones reculées et en dehors des zones fortement habitées. Demain on a un fort risque de voir une réelle conquête territoriale qui amènera à avoir des groupes terroristes prendre du volume avec un gros coefficient multiplicateur. Ce n’est pas par ce qu’aujourd’hui il n’y a que 3000 terroristes (j’invente le chiffre) dans un groupe, que s’il va prendre du terrain, ça restera à 3000, vous pouvez vite monter à 10-15 000 avec de nombreux collaborateurs non armés.
      Il y a une complexité croissante que la junte malienne ne veut pas comprendre et elle s’imagine qu’il suffit de dire qu’ils infligent de grosses pertes à l’ennemi pour que ce soit vrai.

      J’ai longuement ici exposé mon analyse sécuritaire pour ce pays. Entre la création de cités fortifiées, la création de routes sécurisées devant servir de barrage (via des fossés l’entourant) dans le désert et d’axe obligatoire pour se déplacer afin d’être en mesure de contrôler tous les mouvements et tant d’autres choses. On a beau vouloir bien faire mais quand localement on dérive dans l’anti-France, il faut savoir comprendre clairement la situation. C’est aussi pour ces raisons que je l’ai parfois précisé, cette junte militaire a fait de nous son ennemi idéologique principale, bien avant les terroristes. Nous devons assumer que cette junte est notre ennemie, tout simplement, ainsi que l’ensemble de ses sympathisants.
      C’est triste à dire, mais nous n’avons pas à lui sauver le cul et son comportement doit servir de leçon à ces idéologues qui ne comprennent rien d’autres que leurs délires. La chute du Mali et de cette junte marquera notre victoire face à ce petit monde qui a choisit, (avec l’aide appuyée de la Russie) de préférer s’opposer à nous qu’aux terroristes.
      Mais ne soyons pas idiots, ce qui risque de devenir du Mali n’est pas sans impacts, sans dangers, sans problèmes. La contagion aux pays voisins se fera sur le long terme même si en attendant le Mali va permettre d’attirer chez elle les terroristes du coin qui y verront une opportunité de se développer et se renforcer.
      On doit protéger les états aux alentours du Mali, faire bloc. Même si on n’empêchera jamais des terroristes de passer, on peut éviter la conquête territoriale. Derrière on devra soutenir une alternative malienne susceptible de remplacer l’actuelle junte pour maintenir un front locale permanent dans le pays. Il faut éviter que tout le pays y passe pour que les terroristes aient toujours un combat à faire au Mali et qu’il ne se perde pas trop à vouloir voir ailleurs.
      Quitte à ce que le Mali devienne une nouvelle Somalie, c’est à dire que malgré des zones aux mains des terroristes, pourquoi pas un somaliland touareg au Nord mais aussi un pouvoir disposant toujours d’un territoire qui agit comme il peut pour la dégager les terroristes avec un soutien pouvant venir de l’étranger tel que l’UA en Somalie

  21. Nico80100 dit :

    Ça va être sportif pour le pouvoir de Bamako. Santé les branques.

  22. DRAILLET dit :

    Mais que font les réservistes de VINCENNES

    • 341CGH dit :

      Mauvaise question, Draillet. C’est une milice.
      Une milice ne combat pas hors du territoire national.

  23. Phem dit :

    Il conviendrait de laisser définitivement le Mali aux maliens, quel que soit le sort qui attend ces gens. J’ose espérer que la France a bien entendu les nombreux messages de haine à son égard et qu’elle saura en tirer les leçons, en laissant les maliens régler eux-mêmes leurs problèmes, qui n’intéressent pas grand monde en France, où nous avons des choses infiniment plus importantes à régler pour l’avenir du pays.

  24. Para Sol dit :

    Que cette fantastique armée de pétochards maliens se démerde avec le cuisinier de Putin!

  25. Assimu dit :

    une barbe tendance islamo banlieusarde inspirée des match de foot de l uefa des benzema et autre, un look jeune avec col roulé milita, calculé facon marketing, plus bel uniforme recu d europe qu il y avait a la caserne, une fausse humilité, des reves de pognon sur coalition interne anti fr, des reves d union sovietique et d armee rouge en alliance avec l empire malien nationaliste, contre occidental , tel le che guevaro-sankara malien d une revolution qui deviendra la prochaine puissance subsaharienne // retour a la realite // famine, revolte et solde non payee, catastrophe militaire au defaites silencieuse, embargo, asphixie economique, traitre et materialiste corrompu qui reve de canada dans l entourage ministeriel, surpopulation, puanteur, plus de medoc, plus de mun, combat de mobilettes

  26. lgbtqi+ dit :

    Ben alors, les wagnériens ? On traîne la patte alors qu »on est censé représenter l’efficacité russe ? On a du mou dans les genoux ?

    Il ne suffit pas de se tatouer des runes SS dans le cou pour arriver à aider ses frères africains ?

  27. Réno dit :

    Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    C’est le jour de mariage
    Les djembés et les dununs résonnent partout
    Les balans et les tamas résonnent partout
    La kora et le n’goni sont aussi au rendez-vous
    Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    Les parents et les sympathisants sont au rendez-vous
    Les copains et les voisins sont au rendez-vous
    Les Fonés et les Djélis sont aussi au rendez-vous
    Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    Les hommes et les femmes ont mis leurs beaux boubous
    Les bijoux et les chaussures sont au rendez-vous
    Les bazins et les bogolans sont au rendez-vous
    La mariée et le marié sont aussi au rendez-vous
    Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    Les sotramas, les dougounis, les taxis et les voitures
    Les frères, les soeurs, les badauds, les griots
    Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    C’est le jour de mariage
    C’est le jour de mariage

  28. Bds dit :

    Fini les grandes déclarations de la junte malienne qui assurait reprendre le contrôle des territoires, quelques motos suffisent à mettre en déroute La Défense des villes ! Où est Wagner ? Trop occupé à commettre des exactions sur les civils ?? Ou bien répandre de la fausse information ?? Le retrait de barkhane a été la meilleure décision nous n’aurons plus a partager avec les fama qui elles sont aux mains de Poutine et ses sbires ! Qui trinque ??? Les civils maliens bien sûre

  29. Bds dit :

    A noter qu’il y a beaucoup moins de fanfarons maliens qui promettaient la reprise morale de l’état ! Les colonels sont aussi corrompus que les politiques qui ont fait leurs valises ( en croco pleine de subventions ) les GAT eux ! sont plus forts que jamais ! Ils sont partout comme des cafards !!! Wagner très ( trop) discret se contente de piller le Mali !!! Pas folle la guêpe ! Les mercenaires ne sont pas là pour se faire tuer !! ils envoient les fama sacrifiés !!!

  30. Courmaceul dit :

    « l’Adrar des Ifoghas, où les forces françaises et tchadiennes menèrent de durs combats pour en déloger les terroristes »

    Alors qu’à Bamako, au même moment, le régiment des bérets verts se crêpait le chignon avec le régiment des bérets rouges.

    C’est là où j’ai tiqué sur cette intervention au Mali.

  31. breer dit :

    les psychopathes islamisés ne se reposent jamais. La dite’ « intelligentsia » occidentale ne semblent pas trop se questionner sur le fait que cette dogmatique radicale et sanguinaire attire toujours plus d’individus, issus de ces régions aux populations cognitivement et psychiquement carencées. Pire les décideurs et les idéologues occidentaux aveuglés par leurs fantasmes ne rêvent que d’en accueillir toujours plus au sein même de nos sociétés, sans la moindre lucidité, ni anticipation.
    Et certains « élus » drapés dans leurs égos arrogants, donnent quasiment à ces illuminés l’occasion de nous préparer un drame historique. N’est il pas totalement irresponsable et incohérent d’avoir prévu par orgueil narcissique de faire les J.O. 2024 sur notre territoire, avec tous les attentats de ces dernières années, et dans une période toujours plus instable au niveau international. Qui en portera la responsabilité si un drame survenait, parmi ceux qui ont décidé à savoir le président et son gouvernement? la maire de Paris et ses acolytes ? les co décideurs ? le CIO ? ou tous ces gens diront : c’est la faute à pas de chance, on avait pas prévu cet évènement là, on pensait que cela n’arriverait pas, nous nous pensions en capacité de .. etc..
    Prions pour que rien n’arrive durant ces jeux 2024, et s’il arrivait qqchose de grave, n’oublions pas qui sont les décideurs et véritables responsables…

  32. Nedhgaar dit :

    On peut penser que le groupe WAGNER, et le soutien de la RUSSIE, avait pour mission principale le départ des Français : Réussi.
    La suite de la mission est gagnante pour eux quoi qu’il arrive :
    – Au mieux, les autorités maliennes tiennent et il y a du fric à faire,
    – Au pire, elles s’effondrent et le MALI sera le trou noir de l’AFRIQUE et une source considérable de bordel pour nous, en EUROPE alors que les Russes continueront à siroter leur vodka sur la Plage Rouge (Un projet de la nouvelle maire de Moscou, Anita Hidalgova).

    • Barfly dit :

      Vous n’avez pas complètement tord car les africains qui idolâtrent Poutine, dans le fond idolâtrent encore plus la CAF.

  33. hadrien dit :

    le régime de Bamako va négocier et abandonner totalement une bonne partie du Mali (si ce n’est déja fait ) et Wagner a pris possession de 3 mines d’or dans le pays et à donc maintenant des choses beaucoup plus importantes à protéger, sur ces mines, il faudra beaucoup de monde pour les déloger et ça peut importe le régime au pouvoir

    • Barfly dit :

      Cela vaut pour les tribus Touaregs qui ne seraient pas contre une partition du pays, « un chacun chez soit, respect pour tous » mais en ce qui concerne les groupes djihadistes, ils s’en feront du PQ des négociations du régime de Bamako, car ils n’ont qu’un but, la conquête a tout va, l’expansion qui se nourrit de la faiblesse de leur ennemi, et ce n’est pas les mercenaires de Wagner barricadés dans leur mines d’or qui pourront faire quoi que se soit. Ils tiendront un certain temps comme un ilot dans un océan d’hostilité mais ils finiront par y laisser leur peau ou alors ils fuiront en emportant leur butin africain.

    • Auguste dit :

      Wagner a pris possession de 3 mines d’or,mais les compagnies russes qui l’exploitent sont sous embargo et donc interdites sur le marché financier et aurifère.Pour y accéder,il leur faut donc passer par des réseaux criminels pour porter leur or au « blanchisseur » en chef, les EAU.C’est pas simple et c’est du boulot vous savez?.
      US & Friends voudraient bien punir les EAU,mais on ne va pas détruire une amitié éternelle,franche et massive, pour si peu de chose.

      • Robert dit :

        Comme l’Arabie Saoudite redevenue fréquentable depuis la crise du pétrole organisée par les occidentaux.
        Comme le Qatar qui va organiser le mondial de foot, scandale humanitaire et écologiste, mais ils ont du gaz.
        On peut continuer avec Israël qui sont au Yemen à aider les bouchers de leur population comme ils ont aidés l’Azerbaïdan, qui a aussi des ressources intéressantes.

  34. Amiral_sub dit :

    voilà le monde qu’amène Poutine : Mad Max c’était gentil