La Pologne envisage d’acquérir des F-15 ou des F-35 supplémentaires… et lorgne sur le KF-21 sud-coréen

La semaine passée, il a été rapporté que la Pologne envigeait de signer d’importantes commandes d’équipements militaires de facture sud-coréenne pour un montant avoisinant les 15 milliards d’euros. Il était ainsi question d’un premier lot de 180 chars K2 « Black Panther », de 670 obusiers automoteurs [montés sur des chenilles] K9 « Thunder » et de 48 chasseurs légers F/A-50 « Golden Eagle ». Le tout assorti d’importants transferts de technologie au bénéfice de la base industrielle et technologique de défense [BITD] polonaise.

Dans un entretien accordé au site spécialisé Defence24, le ministre polonais de la Défense, Mariusz Błaszczak, a confirmé ces informations, en livrant quelques précisions supplémentaires.

« Pour les trois contrats, nous misons sur une coopération industrielle très large, avec une rythme de livraison le plus rapide possible », a d’abord souligné M. Błaszczak.

Ainsi, dans un premier temps, l’armée polonaise recevra 180 chars K2, ce qui permettra, sans doute, de remplacer dans un délai assez court les PT-91 « Twardy » [dérivé du T-72 de conception soviétique] qui seront potentiellement cédés à l’Ukraine.

Puis, dans un second temps, plus de 800 autres chars K2PL, c’est à dire appartenant à une version spécialement développée pour la Pologne par Hyundai Rotem, seront commandés. « Ils seront produits par l’industrie de défene polonaise grâce au transfert de technologie que nous avons négocié », a précisé M. Błaszczak. Et les 180 premiers K2 « Black Panther » seront ensuite progressivement portés au standard K2PL.

Quant aux K-9 « Thunder », Varsovie va en commander « plus de 600 unités » au standard K9PL. Et cela alors que le groupe Huta Stalowa Wola [ou HSW SA] produit déjà le système ASH Krab, dont le châssis est le même que celui de l’obusier sud-coréen.

« Dans un premier temps, nous allons acquérir 48 obusiers, dont certains nous seront livrés cette année afin de combler le vide apparu après les dons faits à l’Ukraine [des ASH Krab, ndlr]. Ensuite, nous commanderons plus de 600 obusiers, qui seront produits en Pologne, selon la norme K9PL. Il convient de noter que dès le début, le K9 sera équipé de systèmes de communication polonais et sera connecté au système de gestion de combat intégré Topaz », a expliqué M. Blaszczak.

Enfin, le choix du F/A-50 « Golden Eagle », développé par Korean Aerospace Industries [KAI], a sans doute pu surprendre étant donné que la force aérienne polonaise met déjà en oeuvre un appareil appartenant à la même catégorie, à savoir le M346 « Master » de Leonardo. Pour des raisons liées à l’approvisionnement en pièces détachées et de maintien en condition opérationnelle [MCO], la logique aurait dicté la commande d’appareils supplémentaires auprès du groupe italien.

Seulement, et alors qu’il avait été choisi aux dépens du F/A-50 sud-coréen, le M-346 ne donne pleinement satisfaction à la force aérienne polonaise. C’est, en tout cas, l’un des arguments avancés par M. Blaszczak. Leur « disponibilité est trop faible » et « j’ai signalé ce problème à mon homologue italien à plusieurs reprises », a-t-il dit.

Devant remplacer les MiG-29 « Fulcrum » et les Su-22 « Fitter » de sa force aérienne, la Pologne trouve désormais plein de qualités au F/A-50. « C’est un avion léger et polyvalent, basé sur le F-16. Il est entièrement interopérable avec les infrastructures et les équipements dont nous disposons déjà. C’est aussi une plateforme avec un grand potentiel de modernisation et d’intégration de nouveaux types d’armes. Enfin, il peut être utilisé au combat tout en étant une excellente plateforme d’entraînement », a justifié le ministre polonais.

« Un pilote formé sur un F/A-50 n’a besoin que de quelques heures pour commencer à piloter seul un F-16 », a également fait valoir M. Blaszczak… Ce qui fera réduire le coût de la formation…

Cependant, Varsovie aurait sans doute préféré avoir des F-16 supplémentaires, portés au standard « Viper ». Mais selon le ministre polonais, une telle demande aurait été impossible à satisfaire, la politique de Lockheed-Martin étant « concentrée sur le F-35″… Or, a-t-il dit « nous ne pouvons pas attendre et les FA-50 commenceront à être livrés l’année prochaine ».

Pour autant, la liste des achats que prévoit d’effectuer le ministère polonais de la Défense n’est pas terminée. Ainsi, en plus d’accélérer la livraison des 32 exemplaires déjà commandés au titre du programme Harpia, M. Blaszczak a indiqué qu’il est question, « à plus long terme, d’acquérir des F-35A supplémentaires ou des F-15 [EX] ». Mais la Corée du Sud pourrait encore une fois tirer son épingle du jeu. « Nous suivons de près les progrès de nos partenaires sud-coréens sur le KF-21 Boramae », a-t-il dit.

Pour rappel, développé par KAI, le KF-21 est un avion de combat de génération 4,5 qui vient d’effectuer son vol inaugural le 19 juillet dernier. Sa mise en service au sein de la force aérienne sud-coréenne [RoKAF] est attendue en 2026.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

140 contributions

  1. Hermes dit :

    Tant que les milliards européens pleuvent…

    • alex dit :

      Parce que vous vous y croyez vraiment? Non mais vous voyez l’alignement de matériel, vous voyez l’alignement de milliard ces annonces sont les annonces d’un gouvernement A à un instant T, les Polonais font de la démagogie, ils n’ont ni le personnel, ni le soutient, ni les finances pour cette débauche de moyen. Tous le monde va réatterrir d’ici peu et l’Europe et la banque centrale va couper le robinet à cash. Il n’y aura plus d’argent magique et les autres pans de l’économie Polonaise vont vite commencer à couiner et vous verrez que le prochain gouvernement devra étaler et annuler les livraisons. Les Polonais ont été à bonne école avec les Allemands, quand on négocie il vaut mieux dire qu’on va en acheter mille de chars, même si à la fin on en prend que 200, et puis au moins l’usine, elle sera là.
      La Pologne est un pays qui change à vitesse grand V d’ici quelques années elle n’aura plus cette part de population industrielle docile, les jeunes sont comme tous les autres, ils ne veulent pas faire la guerre et veulent des métiers bien payé à 30H00 par semaine.

      • iBug dit :

        Le gouvernement polonais n’a pas encore changé… et je ne pense pas que ce soit d’actualité. L’opposition a également conscience qu’il faut une armée forte.
        Maintenant même avec 50-70% de chars, obusiers, lanceurs multiples… livrés la Pologne sera une force considérable

    • Jean dit :

      Au lieu de se plaindre constamment des décisions souveraines de la Pologne d’équiper ses armées et de ne pas acheter spécifiquement quelque chose offert par la France (soyons honnêtes, vous hurlerez même s’ils achètent des européens mais pas des français), réalisez que la Pologne ne doit rien à la France et vice versa. La France ne propose même pas de matériel correspondant aux désirs de la Pologne et pouvant être livré rapidement. Au lieu de cela, la France devrait être heureuse que la Pologne gagne en crédibilité et que les troupes américaines soient basées en Allemagne. Il permet à la France, sur les rives occidentales de l’Europe, de ne pas avoir à se soucier d’une invasion directe par la Russie, ce qui confère à la France un niveau d’autonomie dans les relations avec l’Amérique et l’URSS/Russie qui ne serait pas possible si la France était située à l’est de l’Allemagne. Je peux vous assurer que De Gaulle ne se serait jamais retiré du commandement militaire de l’OTAN si la France se trouvait là où se trouve la Pologne. Cela permet à la France de ne pas avoir besoin de dépenser de l’argent et des ressources pour une armée de masse à haute intensité et de se concentrer plutôt sur les exportations d’armes ainsi que sur les armes à faible production et de haute technologie. L’armée française, dans sa taille actuelle, son équipement actuel, ses stocks de munitions et son niveau de préparation, est totalement inadéquate pour se défendre contre une attaque massive de haute intensité directement sur les frontières. Ce n’est pas la faute du soldat français mais plutôt la faute de dépenses sociales massivement excessives, d’un appareil d’État massif et coûteux, d’une législation du travail indulgente et d’une politique économique rétrograde (il faut un nouvel impôt ! ils gagnent trop d’argent, taxez-les davantage !).

  2. Guillotin dit :

    Ils auraient tort de se gêner : les européens sont anesthésiés par la campagne antirusse délirante ordonnée par les USA : on accorde tout à la Pologne avec l’argent des citoyens d’Europe qui ne pipent pas mot, pas plus que leurs gouvernants. Au nom de la campagne antirusse, tout est permis et les fonds sont sans limites !
    Si demain la Pologne achète 5 porte-avions aux USA, on leur donnera les crédits : c’est Mme Van der Layen qui avance les sous !
    Y a-t-il encore un armement au monde que la Pologne n’ait pas commandé ? même sur Amazon ?
    L’Europe, c’est la fête à neuneu, et ça ne s’arrête jamais !

    • Stoltenberg dit :

      Je note bien que ces annonces doivent bien vous tordre l’estomac à Moscou (et à Olgino aussi). 😉 Après tout si le flanc est se réarme et vu comment se sont décrédibilisés les hérauts de l’apaisement vis à vis de la Russie qui façonnaient, jusqu’ici, la politique de l’Europe occidentale, on voit bien que vous venez de perdre tous vos moyens de pression envers l’Europe. Si l’on conjugue cela au découplage énergétique déjà entamé par l’Europe, et au fait que vous n’avez pas d’influence politique, économique, financière, technologique ou culturelle alors c’est un game over géopolitique total pour vous. Vous êtes et vous resterez un pays de périphérie dont le retard technologique et économique vont s’accroître en vous marginalisant de plus en plus.

    • lgbtqi+ dit :

      si seulement vous pouviez vous arrêter un peu dans l’étalage de vos obsessions… Mais il est vrai qu’on ne peut pas à la fois se polir le symptome et entrer en thérapie, Jacques, le glaive, vidoc-19, shimou fékaka (sic !)

    • Rémi dit :

      Et avec ce matos, les polonais vont se croire autorisés à une politique anti russe encore plus agressive.
      La seule bonne nouvelle est que cela leur retombera sur le coin du nez.
      Au passage méfiez vous, nombre de troll anti russes sont polonais, j’ignore qui les paient, mais ils sont particulièrement agressifs

    • Dodo dit :

      Souvenons nous de la campagne anti-nazi en 39-45, tous ces pays ne pouvant pas laisser le 3e Reich tranquillement faire ce qu’il veut.
      Vraiment on plaint les russes qui se retrouvent à mourir en Ukraine au nom d’une campagne anti-russe.

      C’est fou votre parti pris aveuglant, un vrai sujet de la fédération de Russie qui répète la bonne propagande de la Russie victime des autres, responsable de rien.

      Mais ce ne sont pas vos commentaires qui vont refaire le monde, je ne sais même pas s’ils vont vous refaire une santé pour que vous soyez moins frustré.

      • lgbtqi+ dit :

        Non, vous savez son truc, encore mieux que la poutinie, c’est la corée du nord. Il a répété l’autre jour que c’était son pays de coeur, harcelé par la populace etc.

    • albert dit :

      L’Europe c’est devenu un cirque. Entre la mondialisation qui a vidé son industrie et son économie, la migration qui explose exponentiellement et le wokisme et la bien pensence bobo gauchiste qui gangraine notre société, je pense que Poutine n’avait pas tord sur le fait que l’occident se dégrade. Bon en meme temps un régime de dictature comme le sien n’est pas non plus la solution.
      L’europe s’est tiré une balle dans le pied avec des sanctions qui pénalisent plus l’europe que la Russie. Et comme L’Europe se fait tirer dessus de toute part, y compris et surtout par nos alliés américains je pense que l’Europe tombera économiquement bien avant la Russie. Et je ne parle pas de l’avenir au niveau sécuritaire qui se dégrade exponentiellement aussi.

  3. iBug dit :

    en complément d’info :

    Les points qui ont motivé la coopération avec la Corée du Sud sont :
    -délais de livraison
    -qualité du matériel livré
    -large coopération industrielle et transfert de technologie

    -concernant les chars le K2PL sera produit en Pologne à partir de 2026. L’ objectif à terme est de 1000K2PL + 360 M1 Abrams au standard SEP v3 et v4 (modernisation des 116 M1A1SA). Tous les K2 devraient être équipés du système Hard Kill coréen, KAPS. une coopération industrielle pour un futur char K3 a été évoqué entre les 2 pays (canon 140mm).

    -La production de 150 AHS Krab sera assurée jusqu’en 2026 puis arrêt de production.
    les premiers 48 exemplaires K9 seront produits et livrés en Corée à partir de 2022 jusqu’en 2025. A partir de 2026 lancement de production de 628 exemplaires de K9A2PL dans une nouvelle usine en Pologne (coopération industrielle entre la Pologne et la Corée sur une éventuelle version K9A3)

    -Commande de 48 exemplaires de FA-50 block 20, 12 unités livrées en 2020 en version block 10 puis mise au standard block 20. Fin des livraisons en 2025.

    Autres sujets en négociation :
    -Développement en partenariat ou production sur licence d’un VBCI sur base du K808.
    -En négociation, achat de 400 exemplaires AS21. Intégration des tourelles téléopérées ZSSW-30 locale
    -Début de négociations pour les lanceurs multiple de roquette WWR K239 (éventuellement en complément des Himars). La commande finale des 500 Himars pourrait être réduite au profit K239.

    • Matou dit :

      Bien dommage pour la France qui paye cher son manque d’audace sur les blindés lourds. Que d’erreurs politiques qui nous mènent dans l’impasse. Les coréens sont eux aussi audacieux que le fut notre pays il y a un certain temps. Nous disposons des technologies pour sortir du matériel innovant sans être trop complexe. Il serait plus que temps de mettre à l’œuvre nos ingénieurs avec des concepts pertinents et en rupture comme les israéliens savent le faire.

    • Stoltenberg dit :

      Ce qui est intéressant c’est que ce char K2 intègre un nombre assez important des solutions issues du char Leclerc. À ce que j’ai pu apprendre, son chargeur automatique et son système de conduite de tir auraient été conçus en coopération avec les industriels français. Cette liste n’est peut-être pas exhaustive.

      • iBug dit :

        le développement industriel de la Corée est vraiment intéressant. il ya 30 ans ils ne savaient pratiquement rien faire seul et aujourd’hui ils font à peu près tout. Le pays prévoit de se doter d’un porte avion à terme.

        Pour info la nouvelle motorisation sur K2 est local (Doosan) et remplace le MTU allemand. c’est une jolie prouesse industrielle également, même si on ne sait pas vraiment ce qu’elle vaut

        • Stoltenberg dit :

          Effectivement, quand on regarde le progrès que ce pays a fait en si peu de temps – c’est incroyable. Et pas que dans le domaine militaire, surtout dans le domaine civil où la qualité de leurs produits est mondialement reconnue. Ce qui est encore plus spectaculaire c’est qu’il s’agit de compétences acquises à partir de 0. C’est une économie qui a travaillé 24h/24 depuis 60 ans pour atteindre ce statut hautement mérité.

      • fabrice dit :

        Coût d’un K21 sud coréen, 3,2M de $ l’unité https://en.wikipedia.org/wiki/K21
        Il incorpore une tourelle et un système de com et de contrôle de tir Elbit israélien qui vaut…2M de $.
        https://en.globes.co.il/en/article-elbit-rafael-to-profit-from-koreas-redback-armored-vehicle-1001403759
        Il est équipé de missiles israéliens Spike (celui que les Israéliens refusent de livrer à l’Ukraine) qui vaut 200k $ pièce…
        Celà n’incluerait pas le coût du casque Elbit HUD qui devrait les équiper…(facile 100k$ le casque…)
        Pas de souci la France macronienne ne coopère pas avec « l’entité sioniste », elle préfère financer les ONG liées au groupe terroriste FPLP proche du NUPES et de certaines mouvances du Quai d’Orsay…
        https://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-31515QE.htm
        Certaines collaborations dans l’escroquerie à l’aide internationale et dans la pleurnicherie en cours ?

        • Stoltenberg dit :

          Les Israéliens produisent beaucoup d’équipements de pointe, personne n’a dit le contraire.

      • LEONARD dit :

        @Stoltenberg
        Ce ne serait pas plutôt une rétro-ingéniérie sauvage du chargeur Leclerc ?
        https://twitter.com/RyszardJonski/status/1551850911739289600

        • Stoltenberg dit :

          Je pense qu’une coopération industrielle reste le scénario beaucoup plus probable. D’ailleurs je pense que les similitudes avec le Leclerc ne s’arrêtent pas là. Je pense qu’ils se sont carrément basés sur ce char pour développer leur construction.

    • Math dit :

      Pour les Himars, j’ai du mal à estimer le coût d’une Rocket guidée. J’ai vu des coûts à 140 K€ la Rocket. A 6 rockets par rack et 500 Himars, j’obtiens un 480 M$ par salve. Je comprends le pouvoir destructeur d’une telle salve, mais à 6 salves par jour, ça fait une journée à 3mds de dollars. Mieux vaut que la guerre soit courte. Si qq a une estimation du prix de la roquette, ça m’intéresse. Ce qui m’interroge, c’est le rapport coût/efficacité de la frappe dans la profondeur entre Himars et aviation tactique. J’ai un peu de mal à voir ce qui est le plus intéressant. Les 2 font plus ou moins le même job.

      • Stoltenberg dit :

        Aux dernières nouvelles (commande pour 2023) : $160-170k pour un missile guidé GMLRS. La précision est métrique donc il n’en faut pas beaucoup pour détruire leurs cibles.

      • Joe dit :

        Le prix n’est pas le même en fonction de la roquette. Celles avec une portée de 80 km sont les plus communes et ne doivent pas coûter plus 80K l’unité. En reprenant le nombre de 6×500, cela fait 3000 objectifs détruit par jour, dont nombre de vecteurs d’attaque ennemi. En 5 jours l’ensemble des canons, mlrs, blindés présent sur 1000 km de front et 100 km de profondeur sont détruits. Donc pour 1.5 milliards, les moyens terrestres adverses sont annhiles. Comparer aux centaines de milliards de destruction, c’est très abordable. Pour info, la guerre coûte aux Russes 900 millions par jour…

      • iBug dit :

        vous avez raison. je me suis posé la même question. une roquette vaut, selon les sources entre 120 et 160 k$.
        sachant que la Pologne a acheté une première division (18 lanceurs) de Himars avec de quoi lancer 2 salves de MLRS et 2 salves de ATACMS.
        la LoR concernant les 500 Himars n’a pas encore abouti mais une production de roquette MLRS locale serait en négociation. le coût d’une reoquette pourrait être réduit si elles sont produites en Pologne.

        Le fait d’évoquer les lanceurs K239 coréens devrait permettre de négocier plus facilement un transfert de technologie avec les américains. A suivre

        je crois que les ukrainiens utilisent les MLRS avec parcimonie mais avec beaucoup d’efficacité.
        Je pense qu’il est moins onéreux de tirer des MLRS que de perdre/exoser un avion derrières les lignes ennemies.

    • iBug dit :

      infos intéressantes sur les avantages du K9PL sur le AHS Krab,
      -portée des tirs sera de 54km, le Krab tirait à 40km avec les obus actuellement en service
      -cadence de tir 9-10 tirs à la minute
      -chargement automatique dans le canon et ravitaillement automatique de la tourelle
      -3 opérateurs au lieu de 5 sur le Krab
      -meilleure résistance balistique

  4. philbeau dit :

    Je ne me lasserai pas de le dire : Poutine est le bienfaiteur des industriels de l’armement occidentaux . Et a ressuscité l’Otan pour les cinquante prochaines années .Il y a eu un mouvement des pièces dans son jeu d’échecs qu’il n’a pas vu .

    • Stoltenberg dit :

      C’est un gars bien ce Poutine. 😉
      En moins d’une décennie il a causé bien plus de dégâts géopolitiques à la Russie que la perestroïka ou la révolution bolchévique. C’est bien, qu’il continue. 🙂

      • Steven Greer dit :

        Ne s’inscrirait il pas dans un plan plus large et réfléchi depuis plusieurs décennies. Pas pour la grandeur de la Russie mais pour celle d’une minorité de nantis autoritaire rêvant d’une planète soumise.
        Le nouveau Tsar cumule les points convergence et d’intérêts avec Dark (Dick) Cheney. Tous les deux hautement impliqués dans les black projet de leur Complexe Militaro-industriels et biberonnés par l’univers opaque, cloisonné et malsain du renseignement quand les fonds abondants y sont incontrôlables.
        Quand l’humanité sera bien meurtrie, l’Europe moralisatrice anéantie viendra le moment du basculement dystopique vers l’instauration d’une dictature mondiale.
        Manquera juste à monter le parfait story telling, celui déjà dénoncé il y a un demi-siècle par Wernher von Braun : La menace extraterrestre. Sauf que ce sera un mensonge.

        • La vérité n'est pas ailleurs dit :

          Vous êtes sérieux ou ironique, là ?
          Penser que les actes de V. V. Poutine sont explicables par sa participation à une grande machination mondiale ourdie par une « minorité de nantis autoritaires rêvant d’une planète soumise » est faire beaucoup trop d’honneur à ce triste sire.
          L’explication semble beaucoup plus simple et relever de la mégalomanie paranoïaque d’un dictateur qui s’est auto-intoxiqué avec sa propre propagande et a perdu le lien avec la réalité à force de ne s’entourer que de personnages peu scrupuleux qui s’enrichissent en lui disant ce qu’il veut entendre.
          Dans de telles conditions, le processus de prise de décision est profondément vicié et conduit à des actes aux conséquences catastrophiques et diamétralement opposées aux buts recherchés.
          Alors, bien sûr, en voyant cela, on peut se dire qu’il est impossible qu’un si grand homme puisse se comporter de façon aussi contre-productive sans qu’il y ait un agenda caché qui le motive secrètement et permette d’apporter une explication rationnelle à ses actes apparemment aberrants.
          Ou bien on peut se dire que Vladimir s’est tout bêtement planté, a fait une grosse connerie, pédale dans la semoule et est en train d’entrainer tout son pays et son peuple dans le tourbillon né de la confrontation entre l’univers parallèle dans lequel il s’est enfermé et un monde réel qui refuse de jouer le jeu de ses glorieuses ambitions.
          Saint-Vlad ne pratique pas le billard à quatre, cinq ou douze bandes ; il est simplement beaucoup plus mauvais joueur d’échecs qu’il ne croyait l’être.

    • iBug dit :

      Il y a un tas de choses qu’il n’a pas prévu. Le kazakstan sent qu’il peut être le prochain pays envahi sur la longue liste des pays à re-annexer par la Russie . Aussi le kazakstan prend ses distances avec Poutine et essaie de créer des liens avec les pays occidentaux malgré l’aide militaire apportée par la Russie lors des émeutes récentes.
      L’UE est en train de lancer des investissements colossaux en Afrique qui sera le prochain terrain d’enjeux entre l’Europe, la Russie et la Chine. Je pense que c’est une contre mesure suite à la percée en république centre africaine et au Mali initiée par Poutine
      Très mauvais joueur d’échecs ce poutine

    • sepecat dit :

      Effectivement, Poutine a réussi à élargir l’Otan à des pays qui depuis des décennies ne voulaient pas y entrer. Qualifier l’Otan de danger à ses portes et parvenir dans le même temps à le renforcer, c’est ballot… On pourra rajouter qu’il aura oeuvré, probablement à son corps défendant, à l’évolution des solutions énergétiques. Un écologiste qui s’ignore…

    • ScopeWizard dit :

      @philbeau

      Alors , même si évidemment votre point de vue se défend largement , perso je ne suis vraiment pas si sûr que l’ OTAN soit à ce point « ressuscité »….

      La main-mise des USA sur l’ Europe , ça oui .

      Grâce à cette guerre Russo-ukrainienne de haute intensité avec la Russie de Poutine pour agresseur , comme probablement jamais auparavant le pygargue à queue blanche a effectivement eu là l’ occasion rêvée d’ augmenter la pression exercée par ses serres ; ce que du reste une partie affaiblie de ladite Europe a facilité et dont l’ Aigle Américain ne s’ est évidemment pas privé .

      Mais l’ OTAN qui est une promesse de défense et de protection militaires mutuelles entre membres qui initialement se voulait « défensive » et non « offensive » , alors là je crois plutôt que nous n’ avons pas fini de geindre ou de pleurer car en cas de « tuile » elle sera beaucoup plus aux abonnés absents qu’ on ne l’ imagine….

      Déjà , observez bien ce qui va se passer une fois cette foutue guerre terminée ; qui va continuer à « faire bloc » et pour quelles raisons….

      Et d’ abord , passons la tempête financière et économique qui s’ annonce dont je crains qu’ à elle seule , elle soit bien plus dévastatrice qu’ un « coup de tabac »….

    • arno dit :

      « bienfaiteur des industriels de l’armement occidentaux  »
      Sur un fil dédié à un deal avec les coréens….ok

    • souricière dit :

      Poutine ne joue pas aux échecs, il joue sur une idéologie qu’il cherche à imposer au monde depuis des années, celui de la chute de l’occident, de la fin de l’hégémonie économique anglo-saxonne, du monde multipolaire et de l’avènement du retour de la toute puissance russe.
      Tout ce narratif est répété sans arrêt et nombreux chez nous sont tombés dedans, cette idéologie anti-occidentale et du nouvel ordre mondial remplace l’idéologie communiste anticapitaliste d’hier. Ils veulent l’internationaliser et ainsi les russes font passer cela pour le monde qui se retourne ensemble contre l’occident. Le BRICS qui n’est qu’une organisation économique devient pour la Russie une alliance anti-occidentale mais qui en vérité n’est pas partagée par les autres, mais cette idéologie est tellement travaillée que sur les réseaux sociaux elle semble toujours reprise. Vous pensez que le Brésil veut la destruction de l’occident, que l’Afrique du Sud ou l’Inde le veulent? La Chine a peut-être un problème avec les américains, mais ils n’ont que faire de l’Europe et des préoccupations territoriales russes, ne cherchez pas à voir la Chine reconnaitre la Crimée comme étant russe.
      Les russes sont aussi très bon pour faire passer la neutralité et l’indifférence des autres comme un soutien à leur cause et une position anti-occidentale.

      Bref en permanence et pour tout,dans laquelle les russes et partisans de cette idéologie veulent se persuader. Ils voient des choses que d’autres ne voient pas, ils seraient les acteurs d’un nouveau monde et forcément ils gagneront car ils sont les plus forts face à un occident faible et décadent…

      Mais sinon, dans la vraie vie, cette idéologie anti-occidentale sur quoi elle aboutira sérieusement? Les russes obtiennent tout l’inverse de ce qu’ils recherchent. Un occident qui va s’unir, qui se réarme et qui cherche à retirer dans un futur proche tous les leviers de pression que peut avoir la Russie sur elle (gaz, pétrole etc…). C’est comme ailleurs en Afrique, quel avenir pour des pays qui ont choisis la Russie comme la RCA ou le Mali ? Ils vont satisfaire une idéologie anti-occidentale qui fera plaisir à Moscou, mais derrière ça mène ou? Et on en est ou du « sauvetage » de la Syrie en dehors d’avoir Assad toujours là pour faire les intérêts des russes?

      Ils s’imaginaient prendre l’Ukraine en quelques jours, laissant l’occident sur le cul, initiant l’avènement du nouvel ordre mondial par lequel tous les autres devaient se sentir en confiance pour s’opposer aux occidentaux. Mais on est désormais déjà au 6e mois de guerre et on observe une armée russe qui ne montre aucunement de belles performances et laisse dubitative sur la suite des événements. L’industrie militaire russe est en galère, incapable de renouveler les pertes, déjà qu’elle était incapable d’amener à véritablement renouveler l’armée quand les finances étaient dans un vert vif et que le budget ne faisait qu’augmenter. Cette guerre consomme un gros potentiel russe, révèle ses limites et même à la fin de la guerre, il faudra des années et des années avant d’imaginer revoir une armée russe correctement régénérée (si l’argent est là) pour peser autant qu’elle ne l’était avant ce conflit. Pendant ce temps là, le potentiel militaire de l’Otan aura gonflé fortement.

      Bref cette guerre en Ukraine tourne au fiasco pour les russes sur le long terme, aujourd’hui ils ne veulent pas le voir et l’admettre et sont dans une sorte de confiance aveugle et de jubilation à imaginer les conséquences économiques sur les occidentaux avec le même refrain qui ferait croire que nous sommes les principaux perdants, qu’on lâchera par faiblesse et manque de résilience comme en 2014 ou on allait arrêter avec les sanctions et presque reconnaitre la Crimée comme russe.
      Mais ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent et ils deviennent frustrés, colériques, extrémistes. Mais qu’ils se remettent un peu en question.

      • Axer dit :

        Poutine compte sur le niveau catastrophique des pays pauvres pour entrer en expansion politique et économique. Il compte aussi dur des pays comme la Libye, qui a subit des attaques de Sarkosy et Cameron. Des pays comme l’Erythrée et l’Algérie, qui ont près de 95% d’armes russes, de la ferraille dépassée et qui sert à rien sur un champ de bataille moderne. L’Erythrée en guerre avec l’Ethiopie, et les dictateurs algériens qui comptent sur Poutine pour les protéger contre leur population en effervescence démocratique. Ces trois pays représentent tout le spectre africain des opinions publiques en Afrique. Revenons sur l’Europe. Poutine a uni les pays européens niveau militaire (économiquement c’est autre chose!). Si Poutine s’attaque aux pays Baltes, c’ets l’article 5 de l’Otan qui joue à plein. Une guerre entre l’Otan et la Russie (qui aurait cru ça en 2005 ?), Moscou prend le risque de voir la Turquie l’attaquer sur son front sud, s’avancer et prendre les pays turcophones (Kazakhstan..). La Scandinavie pourrait attaquer le grand nord et menacer Saint-Pétersbourg. La Pologne et le flanc droit de l’Europe de l’est pourrait attaquer vers Moscou. Le Belarus s’effondrera tout seul. Le Japon ou la Corée pourrait attaquer sur Vladivostok ou l’Extrême-Orient russe. Poutine est piégé comme une simple souris. Poutine ne peut rien offrir au reste du monde, sa monnaie sera isolée et ils produisent des voitures qui ont 10 ans de retard sur celles produites en Europe, qui voudra des vieilles Lada digne des années 80? LES plans de Poutine ne sont pas fiables, et encore moins viables. Bientôt des pays comme l’Algérie des généraux, colonialiste, ne saura même plus entretenir les réacteurs de ses avions Mig ou Soukhoi. Pareil pour leurs navires. Tous ces pays très très en retard, qui croyaient se manger le monde grâce à Poutine, vont déchanter et retourner vers l’arrière, ils se feront balayer par leur population déjà en ébullition démocratique. Myanmar c’est pareil, ils pourront pas compter sur la Russie, seulement sur la Chine, qui est encore tiède côté relations internationales, elle aime pas trop les frictions qui pourrait lui faire perdre de précieux points de développement économiques, déjà qu’elle aussi a une peur bleue des réactions populaires au sein de ses villes ou campagnes. En réalité ses pays dictateurs n’ont rien pour eux, ils jouent sur la peur des occidentaux, leur grand coup de bluff, car ils savent que les opinions publiques en Europe sont fragiles et peuvent bloquer leurs hommes politiques. La vraie force de Poutine et de Xi, c’est de simuler la peur et les craintes. Dans un vrai face-à-face, Poutine et son armée seront balayés, même avec des pertes sensibles des armées occidentales. En ce cas extrême, oui, Poutine pourra utiliser l’arme nucléaire, au moins tactique. Mais ce sera le cauchemar pour la Russie, qui sera mise au ban des nations et les traités internationaux exigerons qu’elle se désarme nucléairement, ainsi que ses amis qui auraient eu l’audace de menacer la paix du monde (Corée du Nord. Chine ?)

  5. Caneton dit :

    Mais d’où sort tout cet argent?
    Des aides de l’Union?

    • iBug dit :

      Emprunts, émission d’obligations, bénéfices des entreprises d’etat… la Pologne est moins endettée que la plus part des pays européens

      • Gaulois78 dit :

        @iBug
        Imaginez la France recevoir une aide nette Européenne de 72 milliards d’euros.

        Pologne, 720 milliards de pib = 16.2 milliards de subvention de l’UE X par PIB équivalent France, soit 72 milliards

        On serait bénéficiaire net de l’UE on recevrait ce montant.

        Je vous accorde que le délabrement de la France n’est pas du fait de la Pologne, plutôt de la CE, de l’Allemagne, des nombreux paradis fiscaux membres de l’espace Schengen qui l’a parasite et de l’ensemble de la classe politique Française.

        Hormis ceux qui n’ont pas été au pouvoir ces 60 dernière années…

        • iBug dit :

          Il suffit de paie le luxe distribuer des allocations logements ou chômage a des personnes qui ne vivent meme pas en France. Elle finance des allocations familiales et supporte les frais de justice pour les personnes qui en bénéficier de ces allocations pour une grande partie. Elle est donc doublement perdante à mon sens.
          Les pays d l’Est ont ouvert leurs marche et laisse les sociétés français (entre autre) se developer et faire des bénéfices substantiels (décathlon, Leroy Merlin Auchan…). Les industries qui fabriquent des produits à 20€ en Pologne ont effectivement une balance commerciale négative mais elle vendent ce même produit 100€. Elles ont donc créé une valeur ajoutée de 80€ qu’elles se gardent . Je ne suis pas choqué par les subventions qui permettent d’équilibrer les balances.

    • lgbtqi+ dit :

      Tenté par un caneton à la russe ? 😉

      Attention, c’est plein de mecs ici, et pareil projet majore vos risques d’attraper la variole du singe…

    • ki2 dit :

      et la dette française à 120% du PIB vous y pensez peut-être…

      • MERCATOR dit :

        Dans sa communication, le ministère des Finances Japonais note que la dette publique totale du pays, qui intègre aussi les dettes contractées par les collectivités locales, représente désormais une « montagne » de 1.210.000 milliards de yens (8.800 milliards d’euros), équivalente à près de 250 % du produit intérieur brut.11 mai 2022

        Cette histoire de dette par rapport au PIB n’a qu’une importance toute relative , au sein de L’UE c’est l’Estonie qui a le ratio le plus faible avec 18 %, oui et alors ? y vit-on mieux ?
        Tout dépend à quoi sert l’argent de la dette, s’il sert à financer des investissements pérennes en matière de santé, de budget militaire, d’éducation, d’infrastructures,d’aménagement du territoire, c’est un bon financement s’il sert à acheter la paix sociale en finançant des prestations sociales indues s’en est un mauvais .

    • FredericA dit :

      La Pologne a intégrée l’UE en 2004. Il faut arrêter avec cette légende urbaine qui veut que la Pologne vive exclusivement des aides de l’UE. C’est aussi un puissance économique. Un exemple parmi d’autres : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_la_Pologne

      • blavan dit :

        @fredericA. La Pologne reste à ce jour le pays qui reçoit le plus par rapport à ce qu’il cotise . Les américains s’en réjouissent pour les gaver d’armement, c’est un pied de nez aux européens naifs !!!!!!

    • albert dit :

      Bien sûr. Tous ces pays qui ont été en difficulté financières et qui ont été sauvé par l’argent des pays de l’UE, et beaucoup par la France (La grèce peut dire merci à la France qui a emprunter pour elle) achètent tous du matériels militaires américains. Parce que ce qu’ils cherchent en faisant ainsi c’est acheter une protection US en cas de conflit. Parce que l’UE est incapable de fournir une protection militaire donc ils vont voir ailleurs.
      Si l’UE était intelligente, ce qu’elle n’est pas, il devrait y avoir une obligation d’acheter en priorité européen quand un pays a obtenu de nombreuses aides financières européennes pour la sortir du désastre financier. Mais tant quon laissera faire ça tournera comme ça et nous la France, en bon idiot du village, on continuera à donner plus qu’on ne recoit de l’UE, et on donnera de l’argent à ces pays qui iront se jeter dans les bras américains pour faire leurs provisions.

      • GHOST dit :

        Ils font comme la France qui se procure des drones, des Hercules C-130 J, des avions pour son porte-avion aux USA

    • ScopeWizard dit :

      @Caneton

      En gros de la « planche à billets » .

      Chez nous par exemple et en comparaison , c’ est ce qui s’ est passé .

      Si vous voulez , jusqu’ à il y a peu , le fameux « quoi qu’ il en coûte » ne coûtait en réalité pas grand-chose car c’ était la BCE qui finançait .

      La BCE n’ étant pas une banque à part , mais la somme de toutes les banques nationales comme la Banque de France qui à elle seule en constitue près de 15% .

      Donc l’ Etat s’ endettait MAIS cela étant automatiquement racheté par la BCE , les taux d’ intérêts étaient vraiment très-bas .
      Sauf que ce que l’ « on » ne te dit pas , c’ est que ce type de « mécanisme » est la cause première de l’ Inflation à laquelle nous sommes aujourd’hui confrontés .
      Et il s’ est éternisé sur deux années….

      Si vous voulez contrairement à ce que l’ « on » vous vend , l’ Inflation est venue du fait que pris de panique car n’ ayant pu et su anticiper tout en craignant pour leur avenir politique si la pandémie COVID 19 venait à saturer un dispositif hospitalier beaucoup trop tendu et insuffisant , nos chers dirigeants ont pris la décision d’ enrayer la propagation du virus mais en ralentissant les échanges donc l’ activité économique .

      Si cela dure quelques jours à une semaine voire quinze jours , c’ est vrai que ça peut être une solution dont les effets négatifs pourront facilement s’ avérer négligeables car de toute évidence la « reprise » sera douce….

      Mais au-delà ?

      Et bien , au-delà et passés plusieurs semaines ou mois , ce qui va advenir c’ est une reprise beaucoup plus intense….

      Donc vous vous retrouvez avec une production insuffisante mais une demande très forte ; l’ offre est très inférieure à la demande quant à elle très supérieure = les prix montent .

      C’ est bien ce à quoi nous avons assisté dès 2021 donc bien avant le bordel en Ukraine qui pour sa part a eu pour effet de provoquer une flambée des cours de matières premières comme d’ augmenter les pénuries en composants et autre .
      En quelque sorte , ce fut l’ huile jetée sur le feu !

      En fait , nous sommes dans une fuite en avant car nous continuons sur cette lancée à la différence majeure que cette fois-ci nous sommes en situation inflationniste ; donc contrairement à ce qui était faisable il y a deux ans , la BCE ne peut plus acheter de dette publique qui de son côté ne cesse d’ augmenter , les taux d’ intérêts en font tout autant , résultat ce que nous pouvions gagner d’ un côté nous le perdons de l’ autre .

      Le risque c’ est quoi ? C’ est de casser l’ activité économique .

      Sachant que l’ objectif de la BCE c’ était de ne pas dépasser 2% d’ inflation ; or l’ UE est à 8.6% .

      Vu que l’ UE comme la BCE sont depuis très longtemps dans le déni de réalité , elles ont réagi trop tard donc en urgence les taux d’ intérêts directeurs vont devoir augmenter car déjà il faut essayer de stabiliser un Euro qui est en train de dégringoler ce qui fait monter les prix des produits importés et participe à l’ inflation ; à suivre une hausse des autres taux d’ intérêts , ceux des crédits ( ménages , entreprises ) qui sont bien souvent indexés sur ceux de nos dettes publiques qui étaient à 0 et qui sont passés à + 1.8% .

      Imaginez l’ inflation à laquelle nous devons nous préparer….donc in fine à quelle explosion de la dette publique nous risquons d’ assister…..car si les Etats ne trouvent plus de financement , la tentation sera évidemment d’ accroître la pression fiscale ; et d’ après vous qui va payer le plus par rapport à ses maigres revenus ?

      Les plus modestes de la Classe Moyenne ainsi que les entreprises….

      Sur tous ces plans , où en sont les Polonais ?

      S’ ils sont comme nous , c’ est-à-dire s’ ils créent de la monnaie à partir de rien c’ est-à-dire sans qu’ il y ait accroissement en proportion de la richesse produite mais une inflation à la place , à moins d’ être sous perfusion et que le reste de l’ UE paie pour eux , ils n’ iront pas bien loin .

      Bref , vu comment nous serons bientôt tous aux abois y compris la soit-disant sur-puissante Allemagne , les USA vont bientôt pouvoir nous racheter et faire péter toute la Zone Euro qui ne les aura pas forcément attendus pour complètement se voir partir en lambeaux tellement la confiance en cette monnaie qui aura décidément échoué sur tous les tableaux dont celui du change à l’ international , se sera effondrée .

      En gros , le système est d’ ores et déjà menacé d’ écroulement .

      Evidemment , finie l’ Europe-puissance .

      Enfin , tant qu’ ils pourront et tant qu’ ils y trouveront un intérêt , autrement après les Américains restera la Chine….

      Merci donc à nos « zélites » ; elles sont exceptionnelles .

      Personnellement , je suis très très très très…..mais vraiment très……pas rassuré !

      Tenez , certes un peu complexe , mais ce lien pourra vous amener de l’ éclairage .
      https://www.youtube.com/watch?v=5YFoC5qaJGY

      • Stoltenberg dit :

        Bonjour,
        Votre analyse est fausse. L’inflation actuelle n’a pas été causée par les « planches à billets » des banques centrales (au contraire). Elle a été causée par une politique idiote des pays qui ont confiné leurs populations de manière répétitive pour stopper un virus qu’ils n’ont jamais stoppé. Elle a été causée également par la politique idiote climato-énergétique de l’UE menée sous l’égide de l’Allemagne et sans l’opposition française, qui consistait à se baser sur les hydrocarbures pour « sauver le climat » au lieu de construire des centrales nucléaires. Et parmi ces hydrocarbures il y a notamment le gaz russe auquel il faut maintenant trouver des substituts. Que ce soit clair – je suis contre l’interventionnisme de l’État, dont les programmes de QE absurdes menés par les banques centrales. Mais ce n’est pas ça qui a causé l’inflation actuelle – au contraire. Les causes sont toutes autres mais je pense qu’elles vont commencer à s’atténuer avec les mois qui viennent – histoire de reconstituer les chaînes d’approvisionnement en biens et énergie. Il va falloir suivre de près la situation économique en Europe car certains aspects sont inquiétants, mais on est très loin du scénario catastrophique que vous venez de décrire.

        • ScopeWizard dit :

          @Stoltenberg

          Bonjour,

          Le « bonjour » est très-bien et je vous le retourne . 🙂

          En revanche….

          « Votre analyse est fausse. »

          C’ est très vite dit , ça .

          « L’inflation actuelle n’a pas été causée par les « planches à billets » des banques centrales (au contraire). »

          Mais ce n’ est pas ce que je vous dis ; je réponds à la question de @Caneton qui consiste à se demander « d’ où vient l’ argent » et de là j’ expose brièvement les raisons de l’ Inflation .

           » Elle a été causée par une politique idiote des pays qui ont confiné leurs populations de manière répétitive pour stopper un virus qu’ils n’ont jamais stoppé. »

          Non , pas simplement de « manière répétitive » , surtout sur du temps beaucoup trop long .
          Ce qui a provoqué un STOP and GO avec reprise trop brutale et production insuffisante par rapport à une demande qui elle était très importante .

          « Elle a été causée également par la politique idiote climato-énergétique de l’UE menée sous l’égide de l’Allemagne et sans l’opposition française, qui consistait à se baser sur les hydrocarbures pour « sauver le climat » au lieu de construire des centrales nucléaires.  »

          Oui , mais c’ est nettement plus complexe .
          L’ obligation de l’ UE au dogme de la libre-concurrence a également joué un rôle non négligeable .

          « Et parmi ces hydrocarbures il y a notamment le gaz russe auquel il faut maintenant trouver des substituts. »

          Mais QUI en a voulu de ce gaz sinon des Allemands qui ainsi pouvaient proposer du « Deutsche Qualität » à prix compétitif car l’ énergie servant à l’ outil industriel coûtait moins cher et permettait d’ être toujours bien placés niveau coût de production .

          De plus , il faut bien reconnaître que sous sa forme « gazeuse » par oléoducs , le gaz Russe est beaucoup plus avantageux .

          Autrement , tel que déjà expliqué à moult reprises , il va falloir pour nous approvisionner en GNL et pouvoir l’ exploiter construire des milliers de méthaniers , des terminaux en nombre très supérieur , modifier nos raffineries .

          Ce qui va nous coûter des dizaines de milliards .

          « Que ce soit clair – je suis contre l’interventionnisme de l’État, dont les programmes de QE absurdes menés par les banques centrales. Mais ce n’est pas ça qui a causé l’inflation actuelle – au contraire. Les causes sont toutes autres

          Perso , je serais favorable à une planification , voyez .

          Et donc , quelles sont ces causes ?

          « mais je pense qu’elles vont commencer à s’atténuer avec les mois qui viennent – histoire de reconstituer les chaînes d’approvisionnement en biens et énergie.  »

          Je l’ espère tout autant que vous ; n’ empêche que je suis loin d’ être tranquille .

          « Il va falloir suivre de près la situation économique en Europe car certains aspects sont inquiétants, mais on est très loin du scénario catastrophique que vous venez de décrire. »

          Eh bien écoutez , chacun son truc ; perso , je préfère me montrer franchement super-pessimiste et être agréablement surpris que l’ inverse .

          Question de tempérament , en somme .

          Croisons les doigt !

          Prenez soin de vous

          • Stoltenberg dit :

            Oui, ce sont surtout les Allemands qui ont causé cette situation. Il y a une vidéo qui tourne sur le web qui présente le rire méprisant de la délégation allemande lorsque le président Trump dénonçait à l’ONU la dépendance excessive de l’Allemagne vis à vis du gaz russe. Aujourd’hui ils veulent imposer une limitation de consommation aux autres états européens pour qu’ils en aient assez pour faire tourner leur économie. L’objectif consistait à transformer l’Allemagne en un hub gazier européen – réexportateur des ressources énergétiques et exportateur de technologies liées au mix gaz-renouvelable. Pour les entreprises allemandes ça aurait été le jackpot. Il y avait juste 1 obstacle dans tout ça – le nucléaire. Donc les Allemands ont passé les 2 dernières décennies à dénigrer le nucléaire et le présenter comme étant une source d’énergie sale, extrêmement dangereuse et pas du tout écologique, contrairement au gaz qui lui est 100% éco à tel point que l’UE le subventionne. En même temps, au lieu de promouvoir son propre modèle, la France a arrêté des réacteurs et construit des… centrales à gaz. J’ai d’ailleurs critiqué à de multiples reprises sur ce site l’inaction complète de la France dans ce domaine ainsi que l’absence absolue de débat public à ce sujet, pourtant stratégique pour le pays. Je me demande même si c’est de la simple stupidité ou si une partie des élites de ce pays n’avaient pas par hasard comme « ambition » de se soumettre réellement au diktat allemand et des organisations « écologistes » très impliquées dans l’action contre le nucléaire, bien souvent financées par les Russes et par les Allemands. Le résultat actuellement est tel que, malgré son (encore) puissant parc nucléaire, l’énergie en France est parmi les plus chères en Europe. Peut-être si l’on avait ignoré les pressions de Merkel pour fermer ou limiter nos réacteurs au lieu de construire des centrales à gaz alors le problème serait moins impactant pour l’économie française…
            Pour le reste – je suis d’accord sur la plupart des points sauf le lien entre la « planche à billets » et l’inflation, et sur le caractère catastrophique de votre vision du futur pour laquelle, je le répète, les fondements sont purement émotionnels (peur, méfiance) et en aucun cas rationnels (indicateurs économiques, situation géopolitique). Mais ils ont toutefois un rôle politique, et c’est l’objectif d’un grand nombre d’influenceurs qui les propagent publiquement, qui sert précisément un certain nombre de puissances étrangères.

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            N’ oubliez pas de mentionner la folie éolienne dont Greenpeace Allemagne est si engagée en termes de « promotion »….

            Pour le reste , à ce que je constate nous sommes globalement sur la même ligne .

            « sauf le lien entre la « planche à billets » et l’inflation, »

            D’ après moi , entre la création de dette , son creusement si poussé le tout financé par la BCE , et la brutalité de la reprise avec une offre insuffisante par rapport à une demande forte , il y a pourtant corrélation .

            « caractère catastrophique de votre vision du futur pour laquelle, je le répète, les fondements sont purement émotionnels (peur, méfiance) et en aucun cas rationnels (indicateurs économiques, situation géopolitique). »

            Nous verrons bien ; mais le fait demeure que je suis beaucoup moins optimiste que vous .

            L’ avenir va nous le dire et à mon avis ça ne va pas lui prendre dix ans…..

      • LaMeuse dit :

        Regarder l’économie avec un regard politique déforme les constats et occultent les réalités. Votre démonstration est vaine parce qu’elle ne tient pas compte d’une autre réalité qui est que les masses financières énormes (en centaines de milliers de milliards de $) qui irriguent la planète ont également besoin de ports pour s’arrimer. C’est d’ailleurs pour cette raison que sont apparus des taux très bas jusqu’à négatifs.

        Alors que la logique de bon père de famille sans dette et sans reproche n’est qu’un réflexe politique, et qui de ce point de vue peut être crucial dans es démocraties, surtout germaniques.

        Il y a quelques années un auteur sérieux annonçait la fin des USA, et donc de l’Occident, quand la dette y atteindrait le seuil de 20.000 milliards de $ (c’est le titre du livre). Aujourd’hui, le plafond voté par le Congrès est à 30.000 milliards de $. Un problème ? aucun.

        L’inflation que vous présentez comme une catastrophe pour une nouvelle opération, est simultanément une excellente opération pour ceux qui ont choisi de créer une dette plutot que d’économiser pour acheter plus tard après que les prix aient augmenté. Et pour les États, cet dette doit préférentiellement aller vers des investissements, eux mêmes porteurs de développement.

        C’est ainsi. L’Euro est solide parce que l’UE est riche, stable et productive. Et elle saura se défendre, y compris par la violence légitime.

        • ScopeWizard dit :

          @LaMeuse

          « Regarder l’économie avec un regard politique déforme les constats et occultent les réalités. »

          Les deux étant liés , j’ ai tendance à penser que vous nous faites un numéro , là .

          « Votre démonstration est vaine parce qu’elle ne tient pas compte d’une autre réalité qui est que les masses financières énormes (en centaines de milliers de milliards de $) qui irriguent la planète ont également besoin de ports pour s’arrimer. C’est d’ailleurs pour cette raison que sont apparus des taux très bas jusqu’à négatifs. »

          Avec quelle richesse produite en proportion pour contrepartie ?

          « Alors que la logique de bon père de famille sans dette et sans reproche n’est qu’un réflexe politique, et qui de ce point de vue peut être crucial dans es démocraties, surtout germaniques.  »

          Ah non , je ne crois vraiment pas que ce soit si simple et évident , voyez-vous…

          « Il y a quelques années un auteur sérieux annonçait la fin des USA, et donc de l’Occident, quand la dette y atteindrait le seuil de 20.000 milliards de $ (c’est le titre du livre). Aujourd’hui, le plafond voté par le Congrès est à 30.000 milliards de $. Un problème ? aucun. »

          Mais ça concerne les USA , ça ; le ricochet c’ est un Euro trop affaibli par rapport à un Dollar qui serait monnaie de change à l’international t qui se casserait la gueule .

          Perso , je ne m’ attarderai pas là-dessus .

          « L’inflation que vous présentez comme une catastrophe pour une nouvelle opération, est simultanément une excellente opération pour ceux qui ont choisi de créer une dette plutot que d’économiser pour acheter plus tard après que les prix aient augmenté. Et pour les États, cet dette doit préférentiellement aller vers des investissements, eux mêmes porteurs de développement. »

          À condition que l’ endettement consiste à investir en majorité , plutôt d’ accord ; autrement , je crains que ce ne soit qu’ un coup d’ accélérateur vers le mur à venir…

          « C’est ainsi. L’Euro est solide parce que l’UE est riche, stable et productive. »

          Ouais , ben c’ est votre point de vue .

          Non , précisément , l’ Euro n’ est pas « stable » ; pour qu’ il le soit il faudrait déjà qu’ entre l’ Europe du Nord et celle du Sud il n’ y ait pas ce décalage dans la confiance qui oblige les marchés financiers à traiter chaque pays différemment , et que l’ Euro soit une monnaie unique , et pas seulement commune arrimée aux créances des banques nationales .

          « Et elle saura se défendre, y compris par la violence légitime. »

          Heu….ouais !

          Ben je n’ y crois pas tellement , voyez-vous .

          Mais pourquoi pas , croisons donc les doigts ; fort , très fort….

        • ScopeWizard dit :

          De plus…

          « elle ne tient pas compte d’une autre réalité qui est que les masses financières énormes (en centaines de milliers de milliards de $) qui irriguent la planète ont également besoin de ports pour s’arrimer. »

          De quoi parlez-vous , là ?

          S’ il est question de la « financiarisation » de l’ économie donc des entreprises , ce qui profite aux plus riches qui en tant qu’ ardents défenseurs de l’ Actionnariat et grands détenteurs d’ Actifs te vendent ça comme une « optimisation de la rentabilité d’ une entreprise » donc d’ un investissement notamment après rachat ou fusion , une fois le truc anticipé , si l’ UE ou l’ Euro implosent , vu le change sur lequel ils peuvent avoir recours ça ne va guère les pénaliser .

          En tout cas , les grands groupes qui auront cette capacité seront à la fête .

          Au contraire , comme d’ habitude après recours au service de la dette donc à l’ emprunt , ils vont pouvoir tout racheter à des taux ridicules ( par exemple après émission d’ obligations à 1% ) totalement sans rapport avec des taux d’ intérêts « naturels » ( équilibre entre le rendement disons « observé » ou « attendu » et le risque encouru = opération neutre sur du temps long -opération inintéressante- d’ où le fait de devoir impérativement amener un surcroît de valeur , par exemple par une diversification des services ou activités proposés , ce qui suppose une obligation de « création » ou d’ innovation afin d’ ajouter de la valeur complémentaire ou supplémentaire ) , et ce à grands coups de flux de liquidités ( Cash Flows ) eux-mêmes très exagérés car sur-estimés , notamment toutes les « affaires familiales » qui sont le cœur d’ une économie et son tissu associé qui se voient ainsi remplacées par nombre de sociétés inhumaines pour qui seul va compter le rendement de l’ investissement .

          Ces financiers investissent massivement en mobilisant beaucoup d’ argent pour obtenir un rendement sans rien amener de plus ou prendre des risques .

          En somme , le rentier prend le pas sur l’ entrepreneur .

          C’ est-à-dire que la nécessité de « créativité » disparaît , ce qui à terme démolit toute possibilité de création de richesses et amène le Capitalisme au bord de l’ abîme .

          Et fait de nous , non plus des « citoyens » mais des « consommateurs » .

  6. Titeuf dit :

    Cool…
    La hotte est pleine pour le peuple Polonais.
    Notre Père Noël a nous est en voyage en Afrique.
    Dons ,courbettes, chèques distribués façons clip de rap , repentance….
    Hé hé…on protège son peuple comme l’on peut.

    • farragut dit :

      @Titeuf
      Mais la hotte était déjà pleine pour le peuple Polonais, avec tous les Iskander basés en Bélarus et à Kaliningrad ! 😉
      Avec quelques ogives atomiques (l’Iskander est un missile « dual »), l’hiver s’annonce « nucléaire » pour eux !
      « Joyeux Noël », c’est cela qu’il faut comprendre de votre commentaire ???

      • Titeuf dit :

        Même pas…
        Si cela doit arriver ben cela arrivera…
        Psychologie,2 ème langue ,lu ,parlé et écrit.
        Oui je sais …..

    • lgbtqi+ dit :

      courbettes ? D’après ce que j’ai entendu, ce n’est pas le cas. Oedipe 1er est bien obligé de dénoncer l’hypocrisie des dirigeants africains à présent…

    • Jack dit :

      « Dons ,courbettes, chèques distribués façons clip de rap , repentance…. »

      KOUA 😮 !!! Partagez vos sources s’il vous plait !

  7. phipat dit :

    dans un premier temps, l’armée polonaise recevra 180 chars K2, ce qui permettra, sans doute, de remplacer dans un délai assez court les PT-91 « Twardy » [dérivé du T-72 de conception soviétique] qui seront potentiellement cédés à l’Ukraine.

    Puis, dans un second temps, plus de 800 autres chars K2PL,

    Pays riche la Pologne ! nous somme un pays sous développé avec nos malheureux 200 Leclerc .

    • Math dit :

      Bon, hé! Ils sont voisin d’un pays en guerre. Ils se rendent compte qu’ils ont besoin de leur propre BITD et se sont fait défoncer aux derniers exercices internationaux avec leur format d’armée actuel.
      L’Ukraine montre la nécessité d’une armée de terre crédible.
      La Pologne n’a aucune confiance en la Russie, guerre plus dans l’Europe occidentale. Ils font ce qu’ils doivent faire. Je suis plutôt content qu’ils mettent en place ces politiques. Ça agrandira leur rôle diplomatique. Et jusqu’à maintenant, le pb est la faible place qu’on leur accorde. Voilà donc une occasion de sortir de ce dilemme par le haut.

    • FredericA dit :

      Il faut comparer ce qui est comparable. Les K2PL sont des chars légers. Aucun rapport avec les chars lourds que sont les Leclerc.

      • iBug dit :

        le Leclerc et K2 coréen sont très proches en terme de poids (55T) et de construction (3 opérateurs, chargement automatique…). Ils ont été développé avec la même idée que la mobilité doit primer sur le blindage.
        Le K2PL sera beaucoup plus lourd, entre 60 et 63 tonnes.

  8. Alpha (α) dit :

    Bref, conclusion, pour le rapport avec l’Europe, la Pologne ne peux que s’appuyer sur sa situation géographique et sur les subsides confortables que l’Union lui apporte. Un vrai cheval de Troie ce pays !
    Le M346, une disponibilité trop faible ? Tsssssssssss… Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage.

    • Stoltenberg dit :

      Le F/A-50 semble être bien mieux adapté que le M-346FA. Son radar AESA dérivé du AN/APG-83, le fait qu’il soit monomoteur et supersonique, le fait qu’il soit intégré avec le pod Sniper (à ce que je sache ce n’est pas le cas pour le Master) et la grande variété des armements disponibles actuellement ou prévus. Et puis je pense que les Coréens sont beaucoup plus coopératifs niveau transferts de technologies et projets communs futurs que les Italiens qui cherchent juste à vendre des avions sans plus.

      • Alpha (α) dit :

        @Stoltenberg
        Mais je ne dis pas le contraire. D’autant que le F/A-50 est en partie développé à partir du F-16, un excellent appareil…
        Non, ce qui me choque c’est vraiment la raison invoquée par le ministre décrivant le M346 ayant une disponibilité trop faible, alors que partout où il est en service cet appareil a très bonne presse.
        Aussi, je ne serai pas étonné que la Pologne, vu la quantité de matériels acheté en Corée du Sud, ait bénéficié d’une « ristourne » pour acquérir le F/A-50, servant ainsi de porte d’entrée pour cet appareil en Europe, où il pourrait séduire de petites forces aériennes actuelles ou en devenir (Portugal ? Irlande ? Slovénie ? …)…

        • iBug dit :

          Vous avez raison. Un centre de maintenance de cette famille d’avion sera installé en Pologne et servira potentiellement pour tous les appareils européens. Concernant le FA-50 il est plus performant que ne le sera jamais le Master. Il est plus rapide, emporte plus d’armes …

    • iBug dit :

      Le taux de disponibilité du M346 est de 50%.
      Pour le FA-50 on parle de 85%

      • Alpha (α) dit :

        Mouais… Peut être…
        Mais le calcul du taux de disponibilité est tellement compliqué. Et puis d’abord, de quelle disponibilité parlons nous ? DT ? DTO ? … 😉

    • Gaulois78 dit :

      @Alpha (α)
      Jusqu’à quand la furtivité relative de la dinde va t’elle tenir médiatiquement ?

      Je le suis laissé entendre dire que la dernière génération du radar monté sur le Rafale visualise le F35 ?

      L’avion indétectable je n’y crois pas, toute nouveauté militaire entrainant des recherches pour l’annuler et prendre le dessus sur le concurrent.

      A terme, j’attend de voir la réaction des acheteurs du F35 quand ils auront la confirmation que la furtivité c’est du pipot, euh, pardon du passé.

      Le début des travaux sur la furtivité c’est le Horten Ho 229 pendant la WW2, c’était il y a 80 ans.

      les Reqins sont sur le sujet depuis les années 70, le F117 que j’ai eu l’occasion de voir lors de sa présentation au Bourget a eu sa mise en service en 1982, déjà 40 ans…Le F117 grand frère du Ho 229 ?

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Radar_de_contre-furtivit%C3%A9

      • Alpha (α) dit :

        @Gaulois78
        « Je le suis laissé entendre dire que la dernière génération du radar monté sur le Rafale visualise le F35 ? »
        Ce que je peux dire (et que j’ai déjà écrit ici…), le tenant de sources sûres dont des pilotes et pistards basés à Rozanoff, c’est que lors du dernier Atlantic Trident qui s’est tenu en France, les Rafale ont virtuellement « défoncés » les F-35, que ce soit en BVR avec les Meteor, ou en « dogfight » avec Mica. Dans tous les cas, le Rafale a donc bien vu son adversaire, et en particulier lors d’un combat WVR au large de la pointe du Médoc, où le Lightning II n’a même pas vu venir le Rafale dans son dos !!!

      • Nexterience dit :

        Je pense qu’on pense trop la furtivité de manière binaire. F-35 détecté oui , mais à quelle distance ? Avec ou sans environnement électromagnétique civil pour le trahir ? Ça change tout. Combien de projets aero futurs sont sans furtivité ? Même le rafale a été étudié en fin d’étude pour être furtif .

  9. Moddus dit :

    Donc environ 1000 chars coréen, en plus des 360 Abrams commandés, 500 obusier K9 en plus des 500 HIMARS…
    Une aviation pléthorique.

    Au delà du coût de ce matériel, je me pose surtout la question de la ressource humaine !

    La Pologne, c’est un peu moins de 40M d’habitants, 100K militaires d’active et environ 240K réservistes. La ressource matériel me paraît disproportionné par rapport à la ressource humaine, non ?

    Et le coût d’entretien de tout ce matos, la facture doit faire peur à la fin de l’année !

    • farragut dit :

      @Moddus
      Question RH, les Polonais peuvent compter sur les Ukrainiens que Poutine leur envoie, comme la RAF a pu compter sur les pilotes polonais sur Spitfire quand Hitler et Staline les ont gentiment poussés à l’exil…
      Quant au coût d’entretien, c’est à la fin de la guerre (pardon de l’opération spéciale) que l’on pourra le comptabiliser.
      Mais si c’est pour l’éviter (la guerre), cela s’appelle une « prime d’assurance ».
      Vous avez bien une voiture ou un logement, vous aussi ?

      • Gaulois78 dit :

        #@Farragut

        Je pense que Moddus pose la question de la maintenance de tout cet armement à terme.

        Pour le moment il ne s’agit que d’annonces et les quelques cdes pré-signées devront être finalisées et le quantitatif réduit.

        La crise n’est pas encore là et la Pologne comme le reste de l’Europe en subira les conséquences, l’argent magique c’est terminé…

        • Thierry (le plus ancien) dit :

          même la pire des crises économique n’entaillera pas d’un centime l’aide occidentale à l’Ukraine car la menace économique sera toujours moins pire que la menace militaire russe avec son cortège d’atrocités.

          Les crises nous ont appris qu’il y a toujours plus d’argent disponible en fonction de l’urgence et que l’argent n’existe plus que sous forme magique, sinon il n’est pas distribué du tout et concours à provoquer de nouvelles crises (voir les gilets jaunes).

    • alex dit :

      voila enfin une bonne remarque, quand sera t’il dans 4/5 ans, déjà financièrement, les engagements de ce gouvernement risquent fort d’être remis en question et comme vous le souligné, ce n’est que du matérielle avec un soutient hyper important en personnel et en ressources et surtout , le niveau de vie polonais ne vas pas tarder à rejoindre celui des Allemands, et donc les prétentions salariale vont aller à l’avenant et cela n’arrangera en rien l’avenir pour eux

      • iBug dit :

        je lis régulièrement des articles dans la presse économique polonaise, on y trouve :
        -des investissements japonais par ci,
        -des investissements coréens par la,
        -transfert en Pologne d’implantations de sociétés américaines présentes en Russie (Apple, Google, Boeing…), à gauche,
        nouvelles infrastructures, à droite…
        et puis une migration ukrainienne de 3-4 millions de personnes … qui pourrait booster le PIB de 10%
        La Pologne n’est peut etre pas si mal lotie

    • Gaulois78 dit :

      @Moddus
      Pour le moment il s’agit d’annonces, il est vrai que les quantitatifs interrogent.

      Volonté de la Pologne d’obtenir un maximum d’avantages financiers et de transferts technologiques pour ensuite réduire la voilure (comme fait l’Allemagne) afin de créer une grosse bidt Polonaise.

      Concernant la RH, la maintenance, ils seront vite rattraper par la réalité, je doute que la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie augmentent indéfiniment leur contribution nette au budget de l’UE, le Brexit à été compensé par une grosse augmentation de la participation Française (merci, Macron, merci Lemaire) qui se monte à 28,2 milliards d’euros avec les droits de douanes et qui va encore augmenter, il suffit de lire le rapport du sénat ci-après…

      https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.senat.fr/rap/l21-163-22/l21-163-22-syn.pdf&ved=2ahUKEwie6LDQ05j5AhXKxYUKHXfwDcwQFnoECAoQAQ&usg=AOvVaw10OkpAToFvTLgYf_OFIHun

    • FredericA dit :

      La quantité permet aussi d’augmenter la disponibilité.

    • souricière dit :

      Vous vous posez la même question pour la Russie avec environ 3 fois plus d’habitants mais des chiffres qui sur le papier sont proportionnellement bien plus grand?

      • Gaulois78 dit :

        @souricière
        Poutine est sa clique des 3000 voleurs tiennent en otage 144 millions d’habitants, je ne pense pas qu’un jour on leur demandera leur avis…

        Ils subiront jusqu’à la mort cette situation tant que l’oligarchie actuelle sera au pouvoir…Je l’ai déjà dit sur ce site si demain un conflit nucléaire (1 où 2 bombes tactiques pas plus sinon c’est la WW3 type satan) a lieu en Europe de l’est cela ne gênera pas le moins du monde les Américains…NY & W DC c’est loin du continent européen…

        La continuation de la domination mondiale des Reqins c’est l’indo-pacifique, ce n’est déjà plus cette Europe entièrement sous leur domination…

        Les gagnants de cette guerre sont et seront les États-Unis, la Chine, les producteurs de pétrole et de gaz et accessoirement d’après les résultats semestriels qui sont annoncés depuis 15 jours les multinationales adeptes des l’optimisations fiscale…

        La Russie disposent d’immenses matières premières, pas seulement que du gaz où du pétrole dont nous ne pouvons nous passer…

        En ce moment nous achetons du gaz et du pétrole Russe « virginifié » à l’Inde, Négoce Suisse et Chinois, pays du Golfe persique, même l’Arabie Saoudite y achète de l’huile afin de dégager du volume qu’elle vend au prix fort à ces idiots d’Européens…

  10. petitjean dit :

    la Pologne n’achète pas de matériels en Europe ?

    • lgbtqi+ dit :

      n’oubliez pas de lui proposer le catalogue de votre pays de coeur, la Corée du Nord, comme vous le stipuliez précédemment.

      Eh non, pour l’instant la Pologne n’achète pas bcp en Europe, vu la désindustrialisation dans les domaines concernés.

      Eh oui, vous avez encore tenté de relayer une manoeuvre de déstabilisation, mais personne n’est dupe de votre motivation.

      • LEONARD dit :

        @lgbtqi+
        La CDN, pays de coeur, c’était pas plutôt @Covid-29 ?

        • lgbtqi+ dit :

          C’est le cas pour l’individu qui se cache derrière de multiples pseudo : Jacques, le glaive, vico, vidoc-19, shimou fékaka (sic) et désormais guillotin. Mais c’est aussi le cas de petitjean d’après ses propres déclarations. Si tant est que petitjean ne soit pas un autre pseudo du même individu, car franchement, des gens qui aspirent à vivre en corée du nord et qui en plus s’intéressent à ce blog, statistiquement il ne doit pas y en avoir des bataillons ni même des sections ni même des groupes de combat.

          • LEONARD dit :

            @lgbtqi+
            Notre Frégoli du commentaire en a utilisé quelques autres, furtivement:
            @Gérard de Suresnes, @Moussa Razeh @Paul Lefebvre @Pavel Lebedev et dans la PQR, @Guy_Autain et @CH Sanson (il a une tendresse particulière pour les bourreaux).
            Récemment, on a eu un doute sur @Monbars, et c’était assez dans son style:
            https://www.pirates-corsaires.com/monbars-exterminateur.htm

  11. Thierry (le plus ancien) dit :

    Devant l’Ogre Russe affamé de territoire je pense qu’il faudra plutôt des F35 car les avions furtifs russe sont tous très en retard sur leur programme et c’est un avantage à exploiter pour la Pologne qui pourrait frapper en profondeur le territoire Russe en cas d’attaque.

    • blavan dit :

      L’ogre russe n’existe pas c’est une fabrique américaine pour forcer les européens naïfs à prendre une assurance vie US. Dans le conventionnel, les russes ne sont pas capables de se déployer dans toute l’Ukraine , et sur toutes les chaines on nous bassine avec les risques d’invasion d’un pays de l’OTAN. Il ne reste aux russes que la capacité nucléaire, alors ne leur forçons pas la main car le Donbass ne mérite pas un nouvel Hiroshima. Quand va-t-on enfin comprendre que cette guerre a été « fabriquée » à 10 000 km pour réduire l’UE à néant et sauver le roi dollar !!!!

      • Joe dit :

        Les Ukrainiens ne sont pas de votre avis… Sans les US l’Ukraine aurait envahie et conquise, faute d’armes à fournir par l’UE. Donc oui Polonais ET Européens peuvent dire merci aux Américains. L’ogre Russe existe bien, moins dangereux qu’il ne veut le faire croire mais tout aussi brutal et sanguinaire.

        • blavan dit :

          @joe. Je comprends bien la position des ukrainiens et je leur rend hommage pour leur courage. Ceci dit , dites moi comment vous voyez l’évolution de cette guerre autrement que par une annexion du Donbass. Ce conflit va durer des années et les équilibres mondiaux vont évoluer, la Russie pays nucléaire ne rendra jamais le Donbass et en nous privant des ressources minières , nous allons devoir « souffrir » pendant que l’Oncle Sam regarde à 10 000 km et déverse sur les pays de l’UE qui peuvent payer ses armes.

      • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

        Blavan, tu vies dans une dimension parallèle ou alors tu fumes un truc super efficace …….Je te le dis mon ami heureusement que le ridicule ne tue pas …

        Je te propose de tenir ton discours comme tu le tiens ici dans une brasserie de l’UE limitrophe de la Fédération de Russie …et tu verras comment tu seras reçu !

        • blavan dit :

          @souvenir. Vous verrez dans quelques mois ce que va devenir l’UE sur le plan économique et social. On occulte pour l’instant dans l’hexagone tous les sujets qui fâchent . Quand au péril chinois, on va bientôt constater que Taiwan a du souci à se faire et j’attend de voir nos gouvernements européens décider de sanctions économiques comparables à la Russie en cas d’attaque des chinois.

          • Thierry (le plus ancien) dit :

            Remontons à l’origine de cette guerre, suite à la révolution Orange en Ukraine, la Russie cesse de leur appliquer un tarif préférentiel comme aux autres pays de l’Est pour le gaz et leur facture le prix fort, au point que l’Ukraine ne puisse plus payer et accumule la dette.

            Suivra l’invasion de la Crimée en 2014 par une armée russe sans insigne sur leurs uniformes car il était hors de question pour la Russie d’abandonner aux ukrainiens leur port de guerre qui sert à exporter des armes au Moyen-Orient et Afrique.

            Poutine prendra prétexte en février dernier d’une armée ukrainienne soi-disant sur le point d’attaquer la Russie (le petit poisson qui veut manger le gros ????), un gros mensonge de plus car les moyens militaire ukrainiens étaient concentrés dans le Dombass pour faire face aux séparatistes armés par les Russes, et donc au mieux voulaient déjà libérer LEUR territoire, et non envahis la Russie.

            C’est l’aide occidentale qui a permis aux soldats ukrainiens (qui n’ont jamais manqué de bravoure er courage) de tenir face à l’armée Russe, preuve de plus que l’Ukraine n’était pas uen menace militaire pour la Russie, mais les mensonges du Kremlin sont débités à la chaine pour les esprits faible.

            maintenant si vous espérez que l’économie russe sous sanction va mieux tenir que l’économie occidentale privé de gaz russe, là encore vous sombrez dans la propagande de vlad l’empaleur.

            Des crises économique on n’a connu que ça depuis celle de 2008 qui était un écroulement total, et la bourse ça n’est pas le citoyen ordinaire, rien de bien nouveau idem pour l’inflation, en revanche en Russie c’est bien le citoyen ordinaire qui paye les sanctions en plus de l’inflation dû au Covid et l’état russe a très peu de marge de manoeuvre, il a déjà utilisé toutes ses cartes en vain.

            Même un récession économique chez nous ne serait pas une victoire économique pour Poutine dont le pays subit encore pire.

    • Kiloutou avec le pognon des autres dit :

      Prenez un sirop, le risque n’est pas une attaque russe, mais 0lutot une guerre déclenchée par les Polonais.
      L’ogre, la belle au bois dormant européenne, finalement votre métaphore correspond bien à cette propagande Walt Disney des bons et des méchants .
      Et le plus fantastique sont ceux qui s’étonnent des volumes d’achats , et du manque de servants et de pilotes.
      La réponse est simple, quand les Usa pousseront une fois de plus un état (proxi) à la guerre, le matériel Us sera utilisé par des contractors genre wagner sauce barbecue (donc pas d’implication directe) et le matériel coréen par les polonais…Et cette fois le matériel et les munitions seront déjà sur place…
      Une belle bande d’….

      • Thierry (le plus ancien) dit :

        c’est la fôte au zétas zounis ??? encore du recyclage des prospectus à Ben Laden, l’Iran et l’état islamique, l’imprimerie se trouve en Russie c’est certain, et maintenant y’a vos empreintes dessus…

  12. Sergio dit :

    Belle liste au Père Noël et sacré budget en perspective.

  13. Arnauds9 dit :

    L’armée polonaise se mue en une véritable force terreste puissante et moderne. Le choix d’armements sud-coréen est audacieux mais très loin d’être idiot. Les coréens sont doués et on su faire ce que d’autre n’arrive pas à faire malgré leur soi-disante « su^ériorité technologique sur le monde entier ». Quand au choix entre le F 35 et le F15 EX, je n’ai rien contre le F35, mais le F15 quelle bête de guerre. Cet avion malgré son age à de la ressource et on sait de quoi il est capable. Une affaire très interessante à suivre

    • iBug dit :

      Le seul point négatif avec le F-15 c’est qu’il serait le 5ème avion de combat utilisé par l’armée de l’air. Et on parle de micro flottes. On s’y perd un peu en logistique. L’armée de l’air prévoit d’exploiter déjà :
      48 F-16
      32 F-35
      48 FA-50
      16 M346
      Après c’est vrai qu’il manque un vrai avion de supériorité aérienne.
      Pour info le FA-50 sera équipé d’un radar AESA, pourra emporter des missiles Amraam et devrait pouvoir exporter des missiles NSM.
      Le coût unitaire serait d’environ 30millions $

      • EchoDelta dit :

        Une fois qu’il verrons les contraintes de gestion des micros flottes, ils comprendront mieux la démarche Rafale… et qui sait pourrons y adhérer.

    • TOP GUN dit :

      Oui mais en achetant le F-35 la Pologne soutiendrait l’économie européenne. De nombreux sous traitants du programme F-35 sont européens. N’oublions pas que cet avion est produit en Italie . Ce sont donc des emplois chez nous…

  14. Joha dit :

    Oui malheureusement, la course à l’armement a repris de plus belle. Poutine a donné des idée à tous. « Tu peux peut-être nous asservir mais tu n’en sortiras pas indemne »

  15. Axer dit :

    La Pologne va devenir un véritable dépôt d’armes à ciel ouvert au milieu de l’Europe de l’Est, si Poutine cherche à se bouger dans les prochaines décennies, tout est prêt pour les GI’s et le reste des armées européennes. Poutine voulait éloigner les frontières de l’Otan (en mettant l’Ukraine entre lui et l’Europe), finalement il a rapprocher ses pires ennemis à sa porte. Quel stratège !

  16. Daedalus dit :

    L’expansion des capacités militaires de la Pologne est vraiment impressionnante. Quant on voit les plans pour leur armée de terre: 1.000 chars K2 Black Thunder, 366 M1A1/M1A2 en plus des 247 Leopard 2 déja en service. Quant à l’artillerie, on parle de 120 obusiers AHS Krab, 690 K9, 500 HIMARS, etc… Ces chiffres donnent le vertige. La Pologne aura probablement l’armée conventionnelle la plus puissante de l’EU.

    L’armée française avec ses 200 Leclerc et sa centaine de Caesar aura l’air bien modeste en comparaison…

  17. mitridate dit :

    il est temps que l’Europe cesse de verser des subventions à la Pologne qui a desormais les moyens de se payer une defense hors de prix americaine ( le F35 est un produit pour pays tres riche qui se moque du rapport qualité-prix) et qui fait son marché de l’armement sans solidarité avec l’Europe. La polologne n’est pas européenne. Dehors

  18. Laurent dit :

    Moi je comprends tout à fait la politique de la Pologne,les mauvais souvenirs laissés par les années sous la domination forcée de l’URSS a laissé des traces !
    Ils ont peur de se retrouver à nouveau dans une situation où un Poutine en roue libre est prêt à tout ou presque pour satisfaire son égo surdimensionné.
    Comme on dit, mieux vaut prévoir que guérir, même si cette surenchère n’arrangera pas l’humeur guerrière du dirigeant Russe et de sa garde rapprochée… hélas !

  19. Czar dit :

    Comme d’habitude la Pologne accepte facilement les subventions européennes pour affaiblir l’union européenne.

    • Poutin, idi na hoy ! dit :

      non pas pour affaiblir l’UE que d’ailleurs vous méprise plus que tout. La Pologne accepte les subventions pour que vous puissiez étaler votre manque de culture économique

  20. Thb dit :

    quid du Rafale ?

  21. Mica X dit :

    Les motivations polonaises pour s’équiper (se suréquiper) en équipements non européens voire US relèvent – elles d’une simple crainte de la Russie ou d’une volonté de se développer économiquement vers de nouveaux marchés et de peser en tant que puissance militaire (& donc d’avoir son propre outils de production) tant à l’Ouest de l’UE qu’à ses marches Est ?
    Les nationalistes polonais sont assez nostalgiques de la « grande Pologne », volonté de fusion fédérale avec la Biélorussie voire l Ukraine, volonté d’annexion de certains de leurs territoires dans les décennies à venir ?
    Tout cela est assez suspect et je n’ai aucune confiance envers les mafieux nationalistes au pouvoir, y a du Erdogan dans leur rhétorique et leur volonté de museler toute opposition tout en s’accaparant le pouvoir à des fins personnelles.

  22. Lockass dit :

    Décidément les Coréens sont vraiment rentrés en force dans le marché.

  23. Lado dit :

    La Pologne construit une force conventionnelle plus importante que l’All.,Ital.UK, et Fr réunis..et moderne
    Ils construisent une BITD indépendante
    Face aux russes ils ont une confiance très limitée envers les Européens (ils ont raison) et limitée envers les US (Biden en Février 2022 était près de lâcher les ukrainiens.)
    Ils comptent sur eux même pour refroidir les velléités Russes et ils ont raison..
    Poutine est un immense stratège..!
    Cela dit cela fait qq temps que la Pologne n’exporte plus ..des plombiers
    Le M346 est excellent en Italie, en Grèce ou en Israël ..Par contre il est Italien..!

  24. JMN dit :

    Je me pose deux questions : la Pologne n’est pas un pays riche, d’où vient l’argent et où vont ils trouver tout le personnel pour utiliser tout ce matériel ?!

    • Aramis dit :

      Subventions US, coût de la main d’oeuvre et d’un soldat nettementplus faible qu’en France.

  25. Guilhom dit :

    vous avez vu la quantité? si cela ne veut pas dire qu’ils se préparent à affronter une offensive… il faut lire entre les lignes

  26. mulshoe dit :

    c’est l’Europe de la defense . C’est formidable .

  27. PHILIPPE dit :

    « La sécurité n’a pas de prix » => par ses multiples commandes de matériel militaire la Pologne nous confirme cet adage !
    A sa décharge son passé lui commande la prudence et, de plus, il faut bien reconnaître que le contexte actuel est particulièrement tendu.
    Pour l’anecdote pourquoi les populations d’Europe centrale sont beaucoup plus consommatrices de champignons que celles d’Europe occidentale ?
    Pour une raison historique simple : à chacune des nombreuses invasions venues de l’Est les gens se réfugiaient durablement en forêt profonde et vivaient sur le terrain.

  28. Alain CONTE dit :

    Très belle industrie de défense coréenne (et japonaise aussi). Pourquoi n’avons-nous jamais initié de coopération industrielle avec ces pays ? Sans doute par pusillanimité en pensant que l’Asie c’est chasse gardée des Américains donc pas la peine d’essayer ? Quand je pense qu’on s’emm. avec les Boches !

  29. LaMeuse dit :

    Sans avoir de sympathie particulière pour la Pologne, il faut constater que c’est une politique cohérente et efficace, qui lui donnera la 3eme armée de l’OTAN, et sans doute la 2eme force opérationnelle terrestre.
    L’investissement est conséquent, mais il ne doit pas être évalué avec des critères occidentaux. En rapatriant systématiquement une bonne partie de la production, la Pologne maîtrise à minima le coût de la main d’œuvre qui est déjà une des plus attractive pour le secteur civil. A moyen terme, elle forme des bataillons d’ingénieurs et peut mettre en place une boucle de RETEX pour la maintenance et le développement. De plus, elle donne des marchés à son industrie de base (métallurgie, chimie, etc…) et pourra sans doute prétendre à l’export une fois ses forces constituées.

    Pour ce qui est de la diversité des parcs, outre la rapidité privilégiée, il faut surtout l’envisager comme une précaution pour l’avenir en évitant d’être dépendant d’un seul fournisseur, fut il américain.

    PS: malgré les litiges sur l’Etat de droit, les fonds européens sont alloués pour des charges déjà constatées et reconnues par tous États européens (Covid, crise ukrainienne). Il est donc faux d’écrire que c’est l’UE qui finance l’effort de défense polonais.

  30. Loop dit :

    Au moins les Polonais seront prêts pour de la haute intensité et l’attrition. En cas de pépins graves ils devraient faire face simultanément à l’anse de Kaliningrad et à la Biélorussie/Russie et tenir suffisamment longtemps pour que l’ouest arrive hypothetiquement en renfort. Et sur ce dernier point, historiquement nos manquements à nos engagements leur ont fait payer le prix fort. Je comprends leur choix. L’histoire de la Pologne ne peut que conduire vers ce genre de décisions.
    Également les contrats d’armement contiennent des clauses précises quant à leur utilisation. Les Coréens seront peu regardant et les USA plutôt ok si c’est la Russie en face. Les Européens pourraient minauder et ne pas trop vouloir ‘humilier’ le camp d’en face pour tout un tas de raisons, parfois bonnes mais pas toujours…

  31. Jakub dit :

    La Pologne n’a jamais reçu et ne reçoit pas d’argent de l’UE pour des armes. Depuis plus d’un an, l’Union européenne a même bloqué des fonds pour la reconstruction de la Pologne. Aucun pays européen n’est actuellement en mesure de livrer rapidement des armes, et encore moins de la technologie, comme le fait la Corée. La Pologne a été exclue du programme de chars européens par l’Allemagne et la France. Ce sont les effets.

    • Alpha (α) dit :

      @Jakub
      « La Pologne n’a jamais reçu et ne reçoit pas d’argent de l’UE pour des armes. »
      Et vous avez raison. En revanche, l’argent qu’elle reçoit de l’UE lui permet de financer divers programmes civils. Dès lors ses ressources propres peuvent être employées à acheter de l’armement étranger…
      « La Pologne a été exclue du programme de chars européens par l’Allemagne et la France. »
      Faux. La Pologne a été mise en attente par la France et l’Allemagne le temps que ces deux pays, initiateurs du programme, se mettent d’accord sur les responsabilités et attributions. Mais la Pologne ne veut pas attendre… Là dessus, Hyundai Rotem s’est engouffré dans cette brèche pour proposer son K2 Black Panther à grand renfort de transfert de technologie…

      • PK dit :

        De là à conclure que si les Polacks achètent du char coréens, c’est la faute aux Boches 🙂

  32. DRAILLET dit :

    Bonjour la défense de l’Europe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Poutin, idi na hoy ! dit :

      oui vous pouvez dormir tranquillement, la Pologne veille sur votre sécurité

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Quand l’industrie européenne ne suit pas derrière, c’est logique !

      Réagir avec l’affectif éloigne du problème réel !!!!

      • PK dit :

        Marrant, l’« Europe » de la défense propose un char mixte franco-allemand pour les gens pressés, qui vaut sans doute largement ce char coréen (tourelle de Leclerc sur châssis allemand).

        Faut croire qu’il y a d’autres raisons que celle que vous évoquez.

  33. Leo dit :

    Haha, vive l’Europe! Bravo. Bel exemple des Polonais… Quelle farce.

  34. frenxhoui dit :

    l union EU ne sert que les interets des etas unis tous le monde le sait, les francais seraient plus puissant seul, ce n est pas le cas des etats mandiant de l est qui prennent l argent et les usines, tout en faisant en plus du chantage pour avoir plus lors de votes des avantages supplementaires, et la cerise sur le gateau, ils achetent rien au pays europeens qu ils sucent, ils sont comme des cancers qui grossisent sur la force vitale des pays de l ouest tout en utilisant leur nouvelle force contre eux

    • VinceToto dit :

      L' »occident », l’US/OTAN/UE leur a vendu un rêve et ils se retrouvent en 2022 coincés dans un cauchemar entre l’Est et l’Ouest. Ils sont en train de paniquer.
      Les Français seraient plus « puissants » avec ces pays de l’Est, dont Ukraine, dont Russie, si l’UE, l’Europe, dont France n’avaient pas été aux ordres des USA et de ses réseaux Atlantistes de coruption. C’est trop tard. Bientôt la France risque aussi d’être dans la panique, plus que quelques mois et vous verrez comme les gens essayent de racler de partout et n’importe comment (et j’aurais plus confiance dans des prostituées ukrainiennes que des Parisiens moyens dans de telles conditions).

  35. Sorensen dit :

    Le KF-21 est la solution la plus cohérente avec leurs F-35. Mais ils leur faudra une version PL.

  36. sentinelle dit :

    La Pologne achète des équipements étrangers avec de l’argente européen ça suffit ensuite historiquement les anglais nous ont entraine dans la 2 GM d’une manière prématurée extrêmement préjudiciable à nos forces . Arrêtons les psychodrames qui se soucie de la pologne et si leur véritable inquiétude c’était l’ Allemagne ?

  37. VinceToto dit :

    La Pologne a de plus en plus l’air désorganisée et fébrile sur le plan militaire et politique.

  38. Clavier dit :

    J’ai l’impression que pour se mettre dans les petits papiers de nos grands amis américains ,tout le monde parle de leur acheter des armes. mais avec quel argent …,?
    Moi même, j’aimerais bien un six coups pour l’auto-défense…..on ne sait jamais si Poutine venait en Bretagne incendier la lande !

  39. Un_passant dit :

    À croire que la stratégie d’achat de la Pologne en matière de matériel militaire est TSF : tout sauf européen.

  40. guy dit :

    Bordel, combien de fois faut-il répéter que les subventions de l’UE financent des projets de développements, ce n’est pas un chèque en blanc avec lequel les pays font ce qu’ils veulent, tel que l’achat d’armement.
    Mais c’est toujours le même cinéma avec ceux qui cherchent à répéter le même mantra qui vont les conforter dans leur rejet de l’UE.
    Mais c’est sûre qu’on vous dit, si la Pologne ne recevrait pas de subventions ou ne serait pas dans l’UE, elle ne pourrait rien faire, n’achèterait pas d’armes aux américains, oui c’est une évidence, c’est la faute de l’UE.
    Bande de cons et ensuite ça veut être pris au sérieux et veut être politiquement écouté? On sait tous le profil de ces individus.
    Le pire là dedans, c’est que dans ce genre de situations, ils veulent se faire les plus « européens » de tous les européens, se plaindraient presque que l’UE ne soit pas une union militaire alors qu’ils sont les premiers responsables de cette situation ou justement les états restent libres et indépendants de faire militairement ce qu’ils veulent, qu’il n’y a pas d’obligations collectives dans ce domaine là.
    Quand au bout d’un moment on ne veut pas d’une armée européenne, qu’on ne veut pas qu’on mette les outils nécessaires à une union autre qu’économique dans l’UE, il ne faut pas venir derrière s’en plaindre en faisant semblant de ne pas comprendre et en se plaçant dans une position de donneur de leçon.