Le ministère des Armées a notifié une commande à Nexter pour remplacer les CAESAr livrés à l’Ukraine

Sur les 77 Camions équipés d’un système d’artillerie de 155 mm [CAESAr] qu’elle doit posséder, conformément au format défini dans le rapport annexé à la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25, l’armée de Terre n’en compte actuellement plus que 58. En effet, un exemplaire a été perdu en opération et 18 viennent d’être livrés à l’Ukraine, dans le cadre de l’aide fournie par Paris à Kiev.

Évidemment, la question du remplacement de ces CAESAr a été rapidement posée, d’autant plus que l’artillerie française n’avait déjà pas énormément de marges de manoeuvre… Cela étant, l’armée de Terre devrait, à terme, disposer de 109 CAESAr de nouvelle génération, ce programme ayant été officiellement lancé en février dernier.

À l’époque, deux options étaient sur la table : acquérir 109 CAESAr NG ou en commander seulement 33 exemplaires, les 76 systèmes alors en dotation devant être portés à ce nouveau standard. Le don des 18 systèmes à l’Ukraine a donc changé les termes de l’équation… Du moins le pensait-on.

En effet, lors d’une audition organisée par la commission sénatoriale des Affaires étrangères et de la Défense, le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, a annoncé qu’une commande de 18 CAESAr venait d’être notifiée à Nexter pour « recompléter le stock de nos armées » et pour « ne pas perdre sur le terrain de l’entraînement ».

Sur ce point, a-t-il continué, « notre artillerie ne sert – et fort heureusement – que pour l’entraînement ». Et d’ajouter : « Je le redis aussi parce qu’on a pu lire des choses un peu curieuse dans la presse, comme si on avait besoin de l’artillerie à la frontière allemande de nos jours. Il est clair que ces pièces d’artillerie en moins, en revanche, auraient pu entraîner évidemment des défauts dans l’entraînement de nos forces armées. C’est pour cela que nous procédons à la recomplétude ».

Cela étant, l’artillerie française ne sert pas que « pour l’entraînement », son engagement contre Daesh, en Irak, l’ayant démontré. En outre, et comme l’avait souligné, l’an passé, le général Pierre Schill, le chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT], l’artillerie tient une place importante dans l’engagement de haute intensité. Au point d’estimer que sa « remontée en puissance » serait l’un de ses prochains chantiers.

Quoi qu’il en soit, M. Lecornu a précisé qu’une enveloppe de 85 millions d’euros a été débloquée pour financer cette commande de 18 CAESAr. « L’argent est là. Il est plutôt pris dans la gestion de la LPM actuelle parce qu’on sait le faire, sans que ça ne bouscule un programme existant. En clair, on ne retarde pas, on n’annule pas un programme engagé pour faire la recomplétude. 85 millions d’euros, vu l’enveloppe globale du ministère des Armées, on peut le faire », a-t-il expliqué.

Reste maintenant à voir comment Nexter et ses sous-traitants vont s’organiser pour accélérer leur cadence de production, d’autant plus que le CAESAr a également séduit des clients étrangers. Actuellement, il faut 18 mois pour en produire un exemplaire.

Photo : CAESAr du groupement d’artillerie Wagram, en Irak – État-major des armées

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

202 contributions

  1. Sapeur major dit :

    Commander c’est prévoir, ça fait longtemps qu’on ne prévoit plus. C’est comme l’assurance, on préfère ne pas en avoir pour économiser et le jour où bein y’a rien et on pleure. On a fait de notre armée une grosse force d’expédition, pour intervenir rapidement n’importe où mais pour faire juste de l’intervention. Alors on a sacrifié des unités, du matos et des spécialistes dont on estimait qu’on avait pas besoin.
    L’état ne doit être que du régalien mais nos politiques en ont fait un « employeur ». A coup d’alloc, d’aides diverses et variés et bien notre population s’est habituée et en demande toujours plus, sauf que pour gagner une élection aussi diverse qu’elle soit, il faut acheter à coup de fric les votes. Résultat, on est sur-endettés, probablement bientôt en faillite et on n’a plus rien de « régalien » dans notre pays. L’état ne servira bientôt plus à rien.

    • Renard dit :

      Si « on » prévoyait. On prévoyait faussement mais on prévoyait. On prévoyait que les dirigeants russes étaient sortis de leurs vieilles lunes expansionnistes, qu’ils ne seraient plus jamais une menace aussi patente pour l’Europe et que le danger viendrait d’ailleurs. Cela même si les prémices pouvaient se comprendre depuis 2005 et devenaient irréfutables depuis 2014. On a préféré croire qu’il ne s’agissait que de mauvaise humeur et de chantage plutôt qu’y voir un vrai projet criminel.

      A part cela, je pense que votre vision de ce que doit être un état est très réductrice et d’essence libertartienne. Aucune envie de polémiquer ici et maintenant sur cet aspect des choses : La gestion économique de la nation EST du ressort de l’exercice de la puissance gouvernante.

      • Raskolnik dit :

        Vieille lune expansionniste ? On croit rever ! Le territoire russe est encerclé par les bases US, pays qui a foutu le bordel partout en europe ( Kosovo, BiH), au proche et moyen-orient (syrie, libye), en Asie centrale (Afghanistan) …et qui a un budget défense cinq ou six fois superieur a celui de la Russie…Pour ce qui est des menaces pour l’Europe, qui a dénoncé tous les traités de sécurité collective (MDCS, START,…) : pas la Russie qui réclame depuis des années leur renégociation…alors de grace, ouvrez les yeux : ce ne sont pas les Russes qui menacent l’Europe, mais bien les Etats-Unis car, comme le disait en substance deGaulle en 1963 :  » un jour les Européens se rendront compte que le plus grand danger pour l’Europe sont les Etats-Unis »…Mais pour le comprendre, il ne faut pas se contenter de boire les mensonges de nos médias de propagande mainstream.

        • Clément dit :

          Ce sont donc les USA qui sont entrain d’envahir l’Ukraine ?

          • TheDogme dit :

            Parlez avec un idiot vous abaisse à son niveau.
            Après la 1ère ligne, j’avais compris qu’on était fasse à l’expert du pmu

          • Flibustier dit :

            Indirectement oui, avec leur armement et l’Europe aussi d’ailleurs.
            He guys, qui va reconstruire l’Ukraine ???

        • Eurafale dit :

          Ça reste quand même la Russie qui mène une guerre dont elle ne veut pas dire le nom en Ukraine. Quand aux bases US et aux troupes (qui étaient retirées du territoire européen pour se re-concentrer sur le Pacifique), c’est 1 – à la demande des nouveaux états entrant dans l’OTAN 2 – la faute de Poutine et à sa guerre si des troupes US reviennent en nombre en Europe.
          Alors oui, les États-Unis dans leur guerre économique contre l’industrie européenne sont une certaine menace, mais militairement non. Mais militairement c’est bien la Russie qui menace l’Europe : les pays Baltes, la Suède et la Finlande, la Moldavie, sans compter les déclarations ambigües sur l’utilisation d’armes nucléaires tactiques. Mais pour le comprendre, il faut s’éloigner des mensonges de la propagande d’état russe et de leurs médias mainstream.

          • Nauatg dit :

            Le retournement d Argumentation façon enfant de 5 ans c est pas moi c est toi qu y est!. Le petit soumis servile décérébré ‘trop heureux de se repaître dans sa nullité crasse. Désastreux.
            Parlez nous des si nombreux médias russes mainstream d accès aisé sous nos latitudes?
            Malcolm x
             » Ils reussiront à faire passer les bourreaux pour des victimes »
            Ça ne date pas d hier la pourriture qui nourrit les esprits faibles, serviles et apeurés.
            A mourir de rire de peur de n avoir à en pleurer.

        • Sergent Pepper dit :

          Sans verser dans le pro-US, vos arguments ne sont pas bons. Le territoire russe ne peut être encerclé par les bases US, il est, premièrement, trop grand, et, deuxièmement, bordé de quelques pays « amis ». Si on concentre votre point de vue de l’encerclement sur l’Europe, la Biélorussie, si on peut la considérer encore comme entité indépendante, ne fait pas partie de l’OTAN, l’Ukraine non plus (ce n’était pas dans les plans non plus – véto de la France notamment – mais ça, c’était avant), la Finlande également, etc.
          Si l’ONU s’est étendue vers l’est, elle n’a forcé personne : c’est une demande faite à l’ensemble des membres qui doivent donner leur consentement à l’unanimité – et toutes les voix comptent – pas le fait du roi US).
          Quand on parle de « bordel », les arguments peuvent être retournés. Syrie, j’ai pas l’impression que ce soit le top là-bas et, là, on parle d’intervention russe. L’Afghanistan, pas besoin de chercher loin dans l’Histoire pour y voir une petite touche slave à la situation du pays. Arménie, Moldavie, on peut revenir sur la Biélorussie… Et maintenant l’Ukraine! C’est pas jo-jo.
          Qu’on se débarrasse un jour des américains, oui. Mais pour le moment, le problème est à l’est.

        • Renard dit :

          La vieille fable de l’encerclement …
          J’en ai usé aussi, de cette bouffonnerie obsessionelle puisque je fus à une certaine époque un opposant « anti-atlantiste » plutôt radical et totalement illusionné à l’idée que l’Europe pouvait créer une alliance avec la Russie contre les Etats-Unis. J’en aurai presque honte aujourd’hui tellement j’étais alors loin de comprendre la réalité criminelle du régime poutiniste et l’ampleur du mensonge russolâtre.
          Bref, vous êtes très mal tombé avec moi avec votre recours à la méchante presse « mainstream » comme source d’information : Nationaliste dès l’âge de 12 ans, ayant toujours voté pour la même famille depuis mes 18 ans même si aujourd’hui c’est avec toujours plus de réticence tellement celle-là est maintenant à l’ouest – ou plutôt complètement à l’est en l’occurence – en matière internationale.
          Mabire, Venner, Vial puis Benoist, Faye et Steuckers – entre beaucoup d’autres dont un bon nombre moins politiquement radicalisés mais bien plus spécialisés en diverses matières politiques, géopolitiques et parfois un peu économiques – ont été mes lectures de formation idéologique.
          Aujourd’hui, je ne renie rien de tout cela qui constitue encore le fond de ma pensée en bien des domaines même si j’ai ajouté à ma formation continue des lectures plus conventionnelles, m’ouvrant régulièrement les yeux sur certains sujets particuliers où je m’étais parfois fourvoyé mais aussi où j’avais été délibérément trompé par de la propagande et désinformation étrangère …
          Epargnez moi votre falsification du réel. Vous ne m’apprendrez rien que je n’ai déjà lu depuis des décennies et ne me font bien rire aujourd’hui. Vous n’avez dans votre bourbier idéologique au mieux que des Chauprade, Morreau, Latsa, Cerise, Berruyer et les autres clowns qui constituent précisément la déliquescence mentale du grand empoutinage francophone. Je n’ai plus de temps à perdre avec ces foutaises.

          • Nauatg dit :

            @ Renard
            C est bien vous êtes rentré dans le rang de la servilité. Ça doit faciliter le vie et l embourgeoisement.
            Le bourrage de crâne fonctionne sur les esprit simples ou résolument corrompus pour préserver les petits avantages de minable.
            Les intérêts économiques ne sont en effet pas les mêmes à 18 et 40 ans. Ce n’ est pas blâmable. Mais se cacher lâchement derrière une prise de conscience est assez lamentable et risible!
            Oser trouver que les US sont plus recommandables que les tovaritchs est à la fois d’une servilité sans nom et d une bêtise crasse pitoyable.
            Les 2 sont d un niveau de menace égal simplement de nature différente mais tout aussi nuisible.
            Et avoir tant lu pour en arriver à une analyse aussi pauvre est consternant.
            Mais l’essentiel est sauf.
            Un beau pavillon avec un gros suv et un super barbec teuton parce que la Deutsche Qualität c est qd mm formidable!!
            Et un gazon bien raz!!!
            Une civilisation à bout de souffle en quelque sorte dont vous êtes le porte drapeau zélé.

        • Flibustier dit :

          Parfaitement raison.

  2. R2D2 dit :

    « recomplétude » ???

  3. Esteban dit :

    18mois pour faire un Ceasar !!!
    Pourvu que la Chine reste sage…

    • koala dit :

      surtout , pourvu que l’on ne se fâche avec elle… Après s’être amputé de la moitié des matières premières à pas chert des russes, la Chine détient le quasi monopole des gaz rares nécessaires à la fonderie; des terre rare et du raffinage des métaux comme le cuivre, le tungstène, le cobalt et autres, ajouté à cela que notre industrie ne relève quasiment que de l’assemblage de sous ensembles primaires construit en chine, et vous aurez une petite idée de ce que deviendront l’Europe et la France en particulier.

    • Paddybus dit :

      Pas grave, le Caésar ne porte pas jusqu’à la Chine…. Même avec les meilleurs obus…!!!

      • Titi74 dit :

        ouep, à la vue des dernière élections, du bilan bien foireux du dernier quinquennat, et surtout la répartitions des forces à l’assemblée nationale aujourd’hui, gageons qu’au premier faux-pas, çà sera le carton Rouge pour la dite « puissance gouvernante » et son gouverneur temporaire, avoir les fesses sur la dynamite avec le sourire…

        Tant que l’économie des TPE et PME ne sera pas relancée par des baisses de charge drastiques, rien ne sera possible à part du bricolage pour habiller Paul et déshabillant Jacques…

        L’excuses du système de protection sociale soit disant le meilleur du monde alors que l’on est de moins en moins remboursé, et par ailleurs qu’ il faut de plus en plus de temps pour consulter des médecins avec des désert médicaux, ne justifie plus le niveau de ponction des prélèvements sociaux.

        Les retraites sont misérables. Ce système sociale calqué sur du socialisme d’après guerre est à bout de souffle, il étouffe notre économie.

        Les vaches à lait n’ont bientôt plus de lait a tirer, et la population se désespère chaque jour un peu plus.

        L’énergie pour le transport ou simplement se chauffer devient La problématique et l’on nous parle d’acheter des armes pour un conflit hypothétique avec les Russes, sauf si bien sur l’objectif, c’est d’installer les cannons contre la foule en rase campagne…

        • Paddybus dit :

          @Titi74, votre lecture de la situation économique et sociale est il me semble un peu trop proche de ce que veulent nous faire avaler les meneurs d’un projet de destruction…

          Vous dites: « Tant que l’économie des TPE et PME ne sera pas relancée par des baisses de charge drastiques, rien ne sera possible à part du bricolage pour habiller Paul et déshabillant Jacques… »

          et : »L’excuses du système de protection sociale soit disant le meilleur du monde alors que l’on est de moins en moins remboursé, et par ailleurs qu’ il faut de plus en plus de temps pour consulter des médecins avec des désert médicaux, ne justifie plus le niveau de ponction des prélèvements sociaux.

          Les retraites sont misérables. Ce système sociale calqué sur du socialisme d’après guerre est à bout de souffle, il étouffe notre économie. »

          C’est en effet la lecture imposée par ceux qui veulent mettre par terre notre système social…. alors que dans les faits, l’abaissement des frontières à tous les niveaux mettent en concurrence des nations qui n’ont rien de comparables, comme la Chine par exemple, sans leur demander une réciproque ouverture des frontières, mais surtout, la liberté totale de circulation des capitaux permet l’évasion d’une par importante des sommes qui devraient payer des charges et impôts…. la conséquence est non seulement le report de part trop lourdes sur ceux qui payent et aussi une concurrence impossible à contrer d’une par par manque de réciprocité mais surtout du fait d’une monnaie qui n’est plus ajustable aux nécessitées de la nation France, qui comme c’est parti pourrait bien un jour disparaître des « écrans »…

          Si vous ajoutez à cela une charge sociale devenue délirante du fait d’une immigration totalement incontrôlée, les chance d’évolution sont pour le moins restreintes…

          Il devient éminemment urgent que la France reprenne les gouvernes, et se protège … l’ue devient de plus en plus évidemment un machin dont l’objectif n’est en rien l’union, avec les attaques incessantes des teutons contre notre économie et la réponse de nos dirigeants qui est toujours plus câline avec eux… l’attitude ultra perso des nations bénéficiaires des aides versées entre autre par la France… et notre pays qui n’est plus depuis longtemps géré dans l’intérêt du peuple….

          Accessoirement, la réduction voire la disparition des charges n’amènera jamais plus de médecins …. le manque cruel de médecins est le résultat d’un gestion imbécile qui partait du principe que moins il y aurait de médecins, moins il y aurait d’actes médicaux à rembourser…!!!
          Mon frère à fait ses études de médecine dans les années 80 et il avait à l’époque manifesté contre la loi « ralit » qui prévoyait l’évolution que nous subissons actuellement.
          Au surplus, il est expliqué aux actuels étudiants en médecine que l’installation à leur compte n’est pas rentable et qu’ils ne gagneront pas leur vie…. une jeune étudiante a expliqué cela à mon frère qui lui demandait si elle reviendrait s’installer dans le secteur ou elle à grandi…. mon frère ne s’est pas démonté et lui a montré, sous confidentialité, ses résultats sur quelques années…. elle est tombée à la renverse…!!!
          Mais au delà de l’anecdote, la question est pourquoi le système de formation oriente ainsi les candidats médecins…???
          Il se pourrait bien que se dessine la volonté de faire comme en Angleterre, avec un cabinet de quartier, sans aucun choix possible et des médecins salariés, donc moins chers, et surtout sans la moindre motivation… par contre vous pouvez être certains que des groupes financiers seront les propriétaires de ces cabinets et eux s’enrichiront sans cause, au détriment de ceux qui bossent vraiment…. c’est à peu de chose près une « ubérisation » de la médecine qui est en vue…!!!! Est-ce réellement un bonne chose…???

          Cordialement.

    • Thaurac dit :

      « 18mois pour faire un Ceasar !!!
      Pourvu que la Chine reste sage… »
      C’est pas un peu trop loin pour un Caesar?

  4. Flo dit :

    Mais pourquoi absolument vouloir remplacer les CAESAR actuels par des NG, plutôt que de combiner les deux ?
    Garder les 76 systèmes et en commander 109, on obtient l’épaisseur nécessaire (et encore…).
    Je pense qu’on doit absolument revoir notre avis sur la question de la rusticité, la guerre en Ukraine nous montre que même les systèmes modernes sont extrêmement sollicités et que les pertes sont énormes en terme de quantités.
    Donc miser uniquement sur des petites séries c’est une bêtise, en tout cas ça ne correspond pas (selon moi modestement) aux attendus de l’état major qui voudrait une armée prête pour de la haute intensité.

  5. pldem806 dit :

    La « recomplétude » !? Bigre !
    Cela me rappelle la « bravitude » de Mme Royal.
    Je pense que notre ministre veut dire le complètement !
    Cela étant, cette initiative est heureuse.

    • Czar dit :

      « complétude » existe, c’est l’état d’être achevé, complet, parfait. mais je suis d’accord que ça n’a aucune sens dans le contexte, ce qui laisserait entendre que la raison d’être de l’artillerie française serait d’être constituée de 109 pièces. « Re/complètement » est le terme qui convient, puisqu’il évoque juste un retour à un niveau antérieur, sans idée de perfection

      • vascocap dit :

        @czar: Chapeau bas, pour une fois vous ne dites pas de bêtises !

        • ScopeWizard dit :

          @vascocap

          Si vous suiviez moins le troupeau et preniez un peu plus de hauteur , il y a belle burette que vous vous seriez aperçu qu’ indépendamment de sa légendaire expression fleurie si printanière , @Czar est en réalité l’ un des plus intéressants interlocuteurs avec lequel il est possible d’ échanger .

          Certes , l’ on peut après s’ y être frotté sortir tellement grandi de l’ expérience , que l’ ambitieuse ambition initiale s’ en trouve réduite bien vite à la baisse au point qu’ en dernier recours il ne reste guère plus qu’ à postuler chez les Pygmées ; je vous l’ accorde !

          Il n’ empêche , plutôt que bille en tête en systématique réflexe , si vous essayez une montée en gamme au moins dans le raisonnement , alors vous pourriez être très agréablement surpris , et ce , tant sur le plan de la forme que sur celui du fond et même si vous êtes en contradiction .

          Mais comme la plupart du temps , c’ est du bas de gamme , il réagit en fonction et ne s’ embarrasse pas ; on peut même dire qu’ il se débarrasse….

          Vous savez , mon but à moi , si tant est que j’ en ai un , en dépit du cacophonique cloaque babillant ambiant toujours un cran plus turbulent , est de faire mon possible pour qu’ in fine le niveau s’ élève….

          @Czar fait partie de ceux qui pourraient y contribuer , mais tout en s’ amusant ; et ça c’ est un PLUS .

          Avec ses connaissances qui de surcroît sont en accroissement , sa maîtrise de l’ expression , son sens de la répartie il y aurait beaucoup plus que ce que la crétinerie de certains passe son temps à obtenir comme résultat .

          Je ne suis pas son porte-parole , je vous dis juste ce que , au fond , je pense avoir perçu du potentiel du personnage .

          Bien-sûr , il ne m’ appartient pas d’ en décider , cela va de soi et ne se discute même pas ; mais ce dont je suis sûr , c’ est que continuellement jouer aux cons en ne sollicitant que le moins bon de chacun d’ entre-nous , ne grandira personne….

          En somme , les mêmes causes produisant les même effets….

          C’ est vous qui voyez ; cela dit , n’ oubliez pas : il est très rapide !

    • Vdunord dit :

      Sauf que le mot complétude est parfaitement Français…..
      Vous pouvez vérifier dans votre Larousse.

      • pldem806 dit :

        Certes, cela est :
        . Propriété d’une théorie déductive consistante où toute formule est décidable.
        ou
        . Propriété pour un espace d’être complet.
        Mais recomplétude n’existe pas. De même que recomplètement.

    • Renard dit :

      Etant donné que le mot « complétude » existe et est défini depuis à peu près 80 ans, celui de « recomplétude » peut faire sens même s’il s’agit vraisemblablement d’un néologisme. Donc non, point sorti du même tonneau que celui de « bravitude » qui lui résultait d’un dysfonctionnement intellectuel non assumé …

      • ScopeWizard dit :

        @Vdunord @Renard

        Mais d’ une part ce n’ est parce que « complétude » existe , que « recomplétude » sera approprié ; question de sens .

        D’ autre part , s’ exprimer ainsi permet de rester vague tout en faisant illusion .

        En fait , comme beaucoup de ces Néo-libéraux biberonnés à cette idéologie mondialiste des NéoCons , entre le dogme du Capitalisme US et cette espèce de snobisme cherchant par une pseudo-maîtrise du langage à « impressionner » et te faire croire que si le langage est maîtrisé c’ est qu’ il en va de même du reste , fut-il une bille aux connaissances bidon qui dans la réalité s’ exprime très imparfaitement , celui qui parle de la sorte s’ impose .

        Je ne pense même pas qu’ il cherche à embrouiller consciemment , je pense qu’ il cherche juste à se démarquer .

        Il n’ empêche qu’ en s’ exprimant par « concept » même s’ il va vite , il reste vague et imprécis .

        Heureusement , nous sommes encore quelques-uns à ne pas vouloir nous laisser duper et à exiger que l’ « on » ne nous prenne pas pour des petits nenfants .

      • Tintouin dit :

        « Faire sens »…. Plutôt « avoir du sens », non?
        Make sense is english, not french
        J’ouvre un débat dans le débat 😉

  6. Jojo67 dit :

    Nous sommes dirigés par des politiques qui sont des récidivistes de la balle de gros calibre dans les pieds. On avait déjà fort peu de canons Caesar, et là nos forces en ont encore moins et devront attendre près de deux ans pour recompléter l’effectif. Bah du moment que l’oncle Sam est content… 😉

    • Renard dit :

      Chaque fois que je vois des contributions comportant des expressions comme « balle tirée dans le pied », « guerre d’attrition » et cerise sur le gateau de la stupidité actuelle « Poutine, grand joueur d’échecs, » je sais tout de suite que la suite sera essentiellement un tissus de conneries …
      Heureusement, les vôtres ne sont pas tartinées sur une cinquantaine de lignes.
      Donc :
      1. Pas grave, nous n’avions de toute façon pas l’intention de partir dans un conflit de haute intensité dans les mois qui suivent.
      2. Les 18 canons que nous avons cédés à l’Ukraine remplissent exactement la mission pour laquelle l’armée française les avait commandés : contribuer à la réduction voire à l’éradication d’une menace réelle et indéniable qui menace la paix et la sécurité de notre nation.
      3. C’est apparement l’occasion de remettre à neuf une partie de notre artillerie et d’en plus économiser les coûts de quelques mois de maintenance de canons qui auraient été gardés en dépôt.
      Ce sont donc surtout les patriotes français qui sont contents.
      Ne vous en déplaise …

      • LEONARD dit :

        @Renard
        Assez d’accord, cependant, alors qu’on a acheté 57 M270, on en a conservé que 13 en version LRU. Vu que c’est un engin U.S, il était vraisemblablement onéreux à exploiter, mais ni les U.S, ni les allemands (encore que), ni les anglais n’ont fait l’erreur de se priver de ces engins, dont l’actualité nous rappelle l’intérêt face à un ennemi offensif.

        L’abandon des M270 est le signe que notre Etat-Major (car c’est bien lui qui fait les arbitrages technico-financiers) a longtemps sous-estimé la menace slave, au profit de l’artillerie « projetable ».

        Donc, les U.S ne sont pour rien là dedans, mais l’erreur est bien celle de nos CEMA e CEMAT successifs.

        • Renard dit :

          @ Leonard
          Vous avez bien évidemment raison de recentrer la question. Et je vous suis dans les éléments que vous apportez.
          Le fait est que et je suis venu sur ce site pour apprendre en un domaine qui m’est très peu familier. Et l’on peut en apprendre autant dans les commentaires que dans l’information principale. Mais à lire le flot incessant de stupidité qui s’y répands souvent et obscurcie l’information potentielle, ma tolérance s’efface parfois.
          Est-ce que j’en rajoute au bordel ambient ? Peut-être, mais il faut aussi en remettre certains à leur place, histoire de montrer qu’ils n’ont pas d’influence, que leur avis débité cent fois ne feront jamais argument …

      • ScopeWizard dit :

        @Renard

        « Chaque fois que je vois des contributions comportant des expressions comme « balle tirée dans le pied », « guerre d’attrition » et cerise sur le gateau de la stupidité actuelle « Poutine, grand joueur d’échecs, » je sais tout de suite que la suite sera essentiellement un tissus de conneries… »

        Et laissez-moi deviner ; ce que TOI DE SUITE SAVOIR , NE PEUT ÊTRE QUE LA VÉRITÉ VRAIE .

        Un peu comme quand on croise un jeune d’ origine Sub-saharienne de sexe masculin ; un voleur , menteur , assassin , violeur , profiteur , se rêvant footballeur pro roulant en Ferrari ; en somme à 100% l’ individu louche patibulaire mais presque qui à chaque coup te refourgue son lot de tapis même pas volants….

        AAAAH , je comprends……

        « Heureusement, les vôtres ne sont pas tartinées sur une cinquantaine de lignes. »

        Et oui , sur moins c’ est bon , tandis que sur plus , ça ne l’ est plus ; les « conneries » faut pas que ce soit trop long , autrement ça tue le plaisir de lecture .

        Eh oui , forcément .

        « 1. Pas grave, nous n’avions de toute façon pas l’intention de partir dans un conflit de haute intensité dans les mois qui suivent. »

        Ah , parce que c’ est NOUS qui en aurions décidé ?

        2. Ah bon ; pourquoi ne pas leur céder tout le matériel de notre armée , alors ? Eh oui , ils auraient davantage de chances de l’ emporter comme ça .
        Bon , certes NOUS nous n’ aurions plus rien , mais vu que quoi qu’ il en soit NOUS n’ avions pas d’ intention….

        3. Donc , dans l’ Armée Française , les CAESAR , pour les premiers entrés en service il y a une quinzaine d’ années et toujours en cours de livraison , devaient déjà être remplacés ?

        Alors que si l’ on en croit le sémillant ministre de l’ armitude depuis quelques jours bombardé à ce poste , les CAESAR ne servent qu’ à l’ entraînement , et tandis que nous sommes à la portion congrue en termes de réserves de munitions où la surpuissante France dispose de quoi tenir entre 3 jours et 1 semaine ?

        Et même , ceci d’ après NEXTER le constructeur : le CAESAR produit à environ 270 exemplaires a tiré plus de 80 000 obus et « couvert une distance de plus d’un million de kilomètres .

        En somme , après que chacun a tiré aux alentours de 300 obus et parcouru dans les 3700 km , le CAESAR est déjà usé , rincé , essoré ???

        AAAH OUIIIIIIII……

        Et ben , qu’ en serait-il si nous étions au double de cette incroyable intensité dans l’ utilisation d’ un matériel construit pour durer…

        Il n’ y a pas à dire : entre VOUS et notre actuel ministre , nous avons deux cadors du raisonnement , deux cracks de la logique ; il n’ y a plus qu’ à s’ incliner .

        « Ce sont donc surtout les patriotes français qui sont contents.
        Ne vous en déplaise… »

        Ah , ils sont ravis !
        Pour sûr !
        Je me suis même laissé dire que de joie nombreux sont ceux , qui depuis , quotidiennement , font la cabriole , le saut périlleux arrière , et la toupie volante !

        Quant à ceux qui disposant d’ une piscine rajoutent le plongeon acrobatique , c’ est vous dire s’ ils nagent dans le bonheur….

        • Renard dit :

          Une réponse expéditive à une intervention idiote expédiée en trois points sarcastiques et agrémentée d’une formule condescendante en guise de conclusion : C’est toujours la meilleure façon d’exciter les rageux, les faire sortir du marigot et les amener tout au bord de l’hystérie. A tous les coups, on gagne. Ne manque ici que la grosse colère écrite en majuscules et les émoticones riant aux larmes. Je saurai me contenter de votre logorhée à prétentions spirituelles en la considérant pour ce qu’elle est est. L’équivalent du jet d’urine pour marquer son territoire, une sorte de bestialité aux abois.

          • tschok dit :

            Lui qui se prend pour le temple de la culture et du second degré, le voilà réduit aux dimensions plus modestes d’une pissotière, ce qui lui convient mieux.

            Chacun dans la vie trouve sa vraie dimension. Lui est allé du ridicule à l’édicule, en quelque sorte.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Hm !

            Je ne sais pas….

            J’ ai comme l’ impression que vous ne m’ aimez pas tellement , vous…un truc à me reprocher dont vous me tiendriez rigueur et quelque grief ?

            « Lui qui se prend pour le temple de la culture et du second degré, le voilà réduit aux dimensions plus modestes d’une pissotière, ce qui lui convient mieux. »

            Ben c’ est un peu ce qui arrive quand on cherche à vous imiter , vous savez….

            Et donc il arrive que le plagieur dépassât le masteur….

            Et après évidemment le masteur lespetiszamis , finit par mal le prendre et être zaloux…

            Et c’ est pas beau ça la zalouzie…..

            « Chacun dans la vie trouve sa vraie dimension. Lui est allé du ridicule à l’édicule, en quelque sorte. »

            Ah Lao Tseu l’ a dit : faut trouver la voie….

            So , I search señor mag-nifico , I search…..

        • ScopeWizard dit :

          @Renard

          Bo la la , tout d’ un coup , vous avez l’ air tout chiffonné vous….

          « Une réponse expéditive à une intervention idiote expédiée en trois points sarcastiques et agrémentée d’une formule condescendante en guise de conclusion »

          Laquelle d’ intervention idiote ?
          Celle-ci ?

          « Nous sommes dirigés par des politiques qui sont des récidivistes de la balle de gros calibre dans les pieds. On avait déjà fort peu de canons Caesar, et là nos forces en ont encore moins et devront attendre près de deux ans pour recompléter l’effectif. Bah du moment que l’oncle Sam est content… »

          Ben qu’ y a t-il d’ idiot là-dedans ?

          Selon toute apparence , il s’ agissait là de l’ expression d’ un ressenti , fruit plus d’ une constatation réfléchie que d’ un sentiment diffus genré épidermique , voilà tout….

          Vous savez , il y a de grandes chances que ce @Jojo67 soit tout comme beaucoup d’ entre nous , citoyen et contribuable….
          Et donc puisque nous sommes en régime démocratique , il a son mot à dire , c’ est un droit ; c’ est ce qu’ il a fait .

          « C’est toujours la meilleure façon d’exciter les rageux, les faire sortir du marigot et les amener tout au bord de l’hystérie. A tous les coups, on gagne. Ne manque ici que la grosse colère écrite en majuscules et les émoticones riant aux larmes. »

          Ah oui !
          À vous lire en réaction ; assurément !

          Mais vous avez évité la grosse colère écrite en majuscules et les émoticônes riant aux larmes ; quelque part vous avez donc sauvé ce qui pouvait l’ être .

          Soyez alors fier de vous et ne vous flagellez plus ; ça ne le vaut pas .

          « Je saurai me contenter de votre logorhée à prétentions spirituelles en la considérant pour ce qu’elle est est. L’équivalent du jet d’urine pour marquer son territoire, une sorte de bestialité aux abois. »

          Ben , d’ une part compte tenu du matériau de départ que vous avez fourni je n’ ai pu guère faire mieux , d’ autre part je reconnais que contrairement à vous , j’ évite me retenir de pisser ; chacun prenant soin de sa santé comme il l’ entend , cela va de soi .

          Ceci posé , tant que j’ y suis….

          Indépendamment du fait que vous voilà tout chafouin niveau contre-argumentation ( si tant est que la vôtre en était une ) , avez-vous réalisé à quel point votre raisonnement était celui d’ un bon gros neu-neu prétentieux et que de ce fait il était d’ une facilité déconcertante à entièrement foutre en l’ air ?
          C’ est juste une question .

          N’ empêche , on dirait bien que cette démolition en règle ne vous a pas tellement plu….

          Hé ben ! moi qui pensais vous emplir d’ une joie à ce point exhalée….

          Zut , c’ est loupé de chez loupé….

      • Nauatg dit :

        Belle objectivité.
        Le tout mâtiné d idéologie alliée au degré zéro de la réflexion.
        Vous nous faites rêver.
        Seriez pas chroniqueur chez Slate ou autre poubelle de l info?

    • Castel dit :

      Vu la situation actuelle, nous en avons aujourd’hui beaucoup moins besoin que les Ukrainiens, car sur notre front actif,, à savoir la zone Sahélienne, il ne me semble pas que ce type d’arme soit indispensable pour contrer nos adversaires……
      Et si un conlit de haute intensité , auquel nous serions mélés se déclarait en Europe, je rappelle que dans cette hypothèse, l’état a la possibilité de réquisitionner l’appareil de production sur tout le territoire, qu’il s’agisse d’entreprises Françaises ou étrangères !!

  7. Rom dit :

    Cadeau à 85 millions quand on a 120% de dette de PIB, incroyable vraiment la planche à billet… cet hiver sera froid.

  8. Roissard dit :

    18 mois pour un exemplaire ? C’est étonnant. j’aurais pensé que c’était beaucoup, beaucoup, moins.

    • tschok dit :

      @Roissard,

      Oui, moi aussi, je pensais qu’il suffisait d’appuyer sur un bouton et la livraison clés en main intervient dans la seconde, en trois clics.

      Un SNLE, je pensais qu’il fallait 2 secondes. Un SNA, une seconde et demie.

      Et un canon Caesar, un dixième de seconde.

      Donc, quand on m’annonce qu’il faut 18 mois pour faire un canon Caesar, franchement, je tombe des nues. Mais que fait le gouvernement?!

      Mais chuis un peu con aussi.

      • Castel dit :

        @ tshok
        « Mais chuis un peu con aussi »
        Allons, ne soit pas si modeste !!!

      • Roissard dit :

        Merci pour votre réponse. Mais ma question ‘n’avait rien de ridicule me semble t’il et je regrette que vous ayez cru nécessaire de vous moquer de moi.
        C’est dommage pour ce site où beaucoup hésitent à commenter (j’en connais au moins 4 + moi) de peur de se faire reprendre par des commentateurs, sans doute beaucoup plus doués que nous, mais qui pourraient aussi être un peu plus tolérants.

        • tschok dit :

          Votre question, Roissard?

          Quelle question? Vous avez plus marqué votre étonnement que posé une question. Je vous cite:

          « 18 mois pour un exemplaire ?  »

          C’est la question, mais on se demande bien sur quoi elle porte. Vous auriez pu rajouter quelque chose comme: « ah bon, mais pourquoi si longtemps? » Ou bien: « mais on peut pas réduire ce délai? », par exemple. Histoire de la rendre un poil plus précise.

          Et puis ensuite vous avez marqué votre étonnement, en précisant que vous pensiez que c’était bien moins. Bon.

          Qu’est-ce que vous voulez que je fasse avec ça, moi? Une question assez vague suivie d’une marque d’étonnement. Ben j’ai fais la même chose que vous, je me suis étonné épivala.

          En signe de solidarité avec tous les étonnés du monde libre, dans un esprit un peu espiègle mais sans plus, et sans volonté d’offense.

        • ScopeWizard dit :

          @Roissard

          Raison pour laquelle je vous ai pour ma part répondu avec tout le minimum de savoir-vivre comme de respect requis .

          « C’est dommage pour ce site où beaucoup hésitent à commenter (j’en connais au moins 4 + moi) de peur de se faire reprendre par des commentateurs »

          Alors là , raison pour laquelle je les envoie tous chier sans exception….

          Quoique….

          Non , peut-être pas « tous » , tout compte fait….

          Ceci précisé , n’ hésitez pas ; mais je reconnais qu’ avec une telle ribambelle de fins et spirituels , il vaut mieux avoir cuir solide comme sens de la salve ; il y a comme qui dirait de l’ hostile à abattre….

          « sans doute beaucoup plus doués que nous, mais qui pourraient aussi être un peu plus tolérants. »

          Pour sûr , être aussi con en exige le don….

          Tolérants ?

          Oh non , certains sont tout l’ inverse ; je pense même qu’ ils ignorent la signification du mot….

          Quoi qu’ il en soit , si vous avez des questions ou des remarques , ici faut pas être timide , il faut y aller ; il y en aura toujours au moins un avec qui échanger « simplement » avec ce côté agréable et reposant qui souvent fait tant défaut en cette ZONE…..mais qui se rencontre quand-même ! 🙂

        • Waroch dit :

          @Roissard: ne vous laissez pas décourager surtout. Il y a de tout dans les commentaires sur ce site: du bon, du moins bon et du grotesque, la rançon du succès en somme.

          Après un peu de temps, vous repérerez sans trop de soucis les trolls habituels, les aggros incapables de se tenir, et les gens qui sont capables d’une conversation civilisée. Dont quelques uns apportent vraiment une contribution remarquable, et que je prends plaisir à lire, que je sois d’accord avec eux ou non.

          Alors n’hésitez pas à commenter, les gens courtois sont toujours bienvenus 🙂 il suffit d’ignorer les gugusses comme Tschok, qui a coutume de sauter à la gorge de la plupart des commentateurs. Vous n’êtes pas le premier si ça peut vous consoler 😉

    • PeterR dit :

      18 mois ce doit être de la commande à la livraison et prend en compte l’appel de pièces chez les fournisseurs qui ont eux même leurs délais.
      La vrai question est : est-ce que les 18 sont livrés en 18 mois (à qq semaines d’interval) i.e combien Nexter (et ses s/t) peuvent en produire en // si l’état passe la commande.
      Comme les pays demandeurs n’attendront pas 18 mois il serait sage que l’état en commande plus pour pouvoir livrer d’éventuelles commandes export avec un faible délai sans affaiblir notre capacitaire. Il y a bien sûr la possibilité que certains nous restent sur les bras mais vu comment ça à l’air de se vendre le risque est minim.

      Malheureusement nos chers (très chers d’ailleurs et au sens propre) n’ont pas l’air décidés à vouloir faire des avances de trésorerie … le meilleur moyen pour que les ventes nous passent sous le nez

    • ScopeWizard dit :

      @Roissard

      Ben , tout dépend de ce que la chaîne permet de produire comme nombre d’ exemplaires dans ces 18 mois .

      Par exemple , bien qu’ il en faille 18 pour 1 seul , si vous pouvez en sortir 6 , 12 , 24 , ou 36 dans ces 18 mois….

      16 ce serait déjà bien ; mais bon , un peu léger quand-même , surtout si vous comparez avec le fait que le petit et familial Dassault peut sortir 33 Rafale max par an avec les installations dont il dispose ; un engin volant un poil plus complexe qu’ un système d’ artillerie fut-il super-sophistiqué , quoi qu’ il en soit .

      • Waroch dit :

        @Scope: ouep, il y a deux critères importants: le nombre de bidzoufs produits en parallèle et le chemin critique pour chaque ligne de prod.

        D’une certaine façon, il est plus « facile » d’optimiser le délai de production pour un produit complexe. Pour un Rafale, si vous additionnez le nombre d’heures pour produire deux M88, la cellule, l’électronique, les accessoires… Vous obtiendriez un total assez colossal. Mais comme tout est produit en parallèle, le chemin critique doit être plus ou moins limité à l’assemblage de l’avion (simple hypothèse de ma part).

        Et si Dassault n’est pas une très grosse boîte en termes d’effectifs, la chaîne de montage est elle-même ultra moderne et optimisée. C’est ce qui avait fait capoter le MMRCA en Inde d’après le MOD Indien de l’époque; HAL était moins cher en coût horaire, mais incapable de s’aligner sur les délais d’une usine aussi optimisée que celle de Dassault, d’où explosion du budget par rapport aux prévisions initiales.

        Mais bon je ne vous apprend rien, j’en suis sûr 🙂

        Pour en revenir à nos canons et de ce que j’en ai compris, le soucis est que l’usinage du tube lui-même est extrêmement exigeant. Le reste, électronique, châssis, moteur, système de rechargement, c’est peanuts en comparaison. La seule solution d’accélérer les cadences de fabrication serait de multiplier les lignes de prod… Mais ça impliquerait aussi d’embaucher d’autant plus de spécialistes en métallurgie, et je crains que ce soit un vrai point bloquant actuellement :/

  9. E-Faystos dit :

    Je suis tombé sur un article concernant les canons de Caesars et l’usine qui les produit.
    Aubert&Duval (par hasard) façonne les lingots d’aciers pour les canons.
    Ils sont ensuite méticuleusement inspectés par ultrason et radiographie.
    Les ébauches douteuses sont refondues.
    Et ensuite, les ébauches conformes sont usinées.
    L’usine qui finalisent les pièces ne tournerait qu’à 30 % de sa capacité.
    l’article est là:
    https://www.europe1.fr/politique/exclusif-guerre-en-ukraine-dans-les-coulisses-de-la-fabrication-des-tubes-de-canons-caesar-4122202
    .
    Concernant la « prise de guerre » des russes via les Ukrainiens:
    https://www.tf1info.fr/international/guerre-en-ukraine-des-canons-caesar-francais-ont-ils-ete-interceptes-par-les-russes-2224207.html
    .
    Maintenant que la poussière est retombée.

  10. Chris dit :

    L’industrie militaro – sidérurgique se frottent les mains. Les carnets de commandes sont pleins pour l’industrie MIL us, russes, suedois, francais, allemand, china.

  11. Gaulois78 dit :

    Pire que ce je pensais, j’en étais à 12 mois pour sortir un CASEAr, aujourd’hui on annonce 18 mois pour produire, combien demain avec la crise sur les matières premières, l’énergie et l’inflation galopante qui en résulte ?

    Si j’ai bien compris on commande sur la PLM, il n’y a pas d’augmentation du budget… Ce n’est que 85 millions, pas grand chose, c’est pas comme si l’armée était à l’os, la nôtre est grassouillette, n’est-ce pas Mr Lecornu…

  12. vno dit :

    Six mois pour construire un camion avec un canon fixé dessus ? Non dix huit ? Les dividendes de la désindustrialisation à coup de francs puis d’euros symboliques pour brader l’existant pour la réélection des « amis qui comptent  » est un francs succès. L’escroquerie du tout électrique, cela donnera combien de mois ? D’ailleurs, ils ne vont pas aller loin vos canons, vu que nous ne formons plus de techniciens supérieurs aptes à les maintenir, faute d’industrie pour les employer ! Quelqu’un sait il si nos industriel de la défense sont encore capable d’entretenir leurs machines outils ? Je me suis laissé dire que cela avait été délocalisé à des entreprises de maintenance « opportunistes » pour faciliter la vie médiocre et trop payée des DRH ?

    • PeterR dit :

      >> un camion avec un canon fixé dessus

      c’est assez réducteur à mon avis.

      • PK dit :

        Ce n’est pas faux non plus. On est loin de la complexité d’un char ou d’un avion de combat.

        • tschok dit :

          Ah bon?

          Au moment du tir, la force du recul se transmet du canon à l’affût puis de l’affût au camion, enfin du camion au sol.

          Cette force a pour effet de déplacer les masses: celle du canon, de l’affût, du camion et même celle du sol si sa nature si prête. Autrement dit, le canon se déplace et, partant, ne conserve pas les deux écarts angulaires qui constituent la solution de tir: son orientation en site et en gisement.

          Conséquence: si vous tirez à nouveau sans repointer le canon, le tir perdra sa précision.

          Il faut donc, après chaque tir, repointer très précisément le canon, de façon automatisée et rapide, ce qui suppose de mesurer des variations de quelques centimètres de la position du tube du canon dans l’espace, afin d’élaborer une nouvelle solution de tir qui intègre le déplacement plus ou moins important du canon après chaque tir.

          Alors, certes, un char et un avion de combat ont leur propre complexité, c’est incontestable. Mais un canon n’est pas un objet simple. Et je limite mon propos au seul dispositif de pointage, mais on pourrait étendre l’examen de la complexité de cet objet à son tube, sa culasse, son système de mise à feu, ses systèmes d’absorption du recul, son système de chargement, etc.

          Non, un canon est un objet complexe et celui-là atteint déjà un niveau de complexité qui pourrait vous déconcerter, voire vous mettre en difficulté, si vous aviez à vous y former pour le mettre en oeuvre à brève échéance.

          D’une façon générale, je ne recommande pas de considérer l’artillerie comme une science simple et les canons comme des objets primitifs.

          L’objet dont nous parlons est capable de mettre un obus non-guidé d’une quarantaine de kilos dans une cible située à plusieurs dizaines de kilomètres.

          Au cours d’une même salve, il peut tirer six obus qui adopterons une trajectoire différente afin de tomber ensemble sur la même cible au même moment, à plusieurs dizaines de kilomètres, soit en visant un seul point précis, soit en répartissant les six tirs dans une zone létale autour de la cible, le tout en une minute.

          Cela exige une précision du re-pointage du canon entre chaque coup qui est assez démoniaque, pour tout vous dire.

  13. asvard dit :

     » …. vont s’organiser pour accélérer leur cadence de production …. Actuellement, il faut 18 mois pour en produire un exemplaire. … »

    On a l’impression que l’usine Nexter sort un canon tout les 18 mois donc 15 ans pour fabriquer 18 canons (on attendrait la sortie usine du système pour refondre, etc …)
    Dans les 18 mois il est compté le temps sur parc des pièces de fonderie pour leur maturation/stabilisation en sortie de fonderie, c’est un temps incompressible si on veut garder la qualité. OK mais dans ce cas cela ne prend pas en compte l’extraction/raffinages des différents minerais constituant l’acier qui va servir à la fonderie. On le compte pas parce qu’il est en stock chez un fournisseur mais sinon les 18 mois sont largement enfoncés. Ces 18 mois ne s’appliquent qu’à Nexter (et son sous traitant éventuel pour la fonderie) à partir ou Nexter reçois la commande d’un canon et si il n’y a aucun stock de pièce brutes de fonderie (mais heureusement du stock de minerais raffiné).
    Comme heureusement il y un peu de stock de pièces brutes la cadence sortie usine est un peu plus courte 😉

    • tow dit :

      « tout les 18 mois donc 15 ans pour fabriquer 18 canons (on attendrait la sortie usine du système pour refondre, etc »
      Il faut environ 2 ans pour faire un Rafale, comment expliquez vous qu’on en sort une trentaine par an? Selon votre logiciel mathématique il faudrait 60 ans pour en sortir tellement…

      • asvard dit :

        Et bien justement relisez mon post : Il faut que sortie fonderie les tubes bruts restent au repos plusieurs mois à vieillir. Les bâtis de machine-outil de précision c’est pareil il faut attendre 1 ou 2 années pour que l’acier se stabilise avant de les usiner si on veut pas qu’il ne bouge plus par la suite faisant perdre la précision de l’usinage et donc des pièces qui seront produites sur ces machines outils.

        Pour le Rafale je ne sais pas s’il s(agit de 3 ans d’opérations effectuées sur les pièces, 3 ans de main d’oeuvre ou X mois a attendre que des process (séchage de résine par exemple) se terminent avant de continuer à travailler dessus. Bref dire 3 ans tel que ne veut rien dire. Comme il s’agit d’une sortie de Trapier c’est surtout, à mon avis, pour se justifier de ne pas avoir de stock de sous ensemble en attente en étant volontairement vague.

        Si un tube doit attendre 17 mois sur le parc a vieillir sans que l’on puisse y toucher et que le reste ne prend que 1 mois, pour peu que l’on ait un stock suffisant de tube et autres sous ensemble prêt a servir et moyens de production adéquat on peut sortir de l’usine 1 canon fini prêt à livrer par minute voire par seconde : c’est la différence entre cycle de fabrication et cadence.
        C’est le fait d’associer cadence de production (sous entendu sortie d’usine) et le temps nécessaire pour produire un canon ex nihilo qui m’a fait réagir.
        Donc mon logiciel mathématique fonctionne très bien, par contre voir le votre pour la compréhension de texte ou d’avoir une attention soutenue qui dépasse les 2 lignes ou d’être de tellement mauvaise foi que vous ne prenez qu’un extrait de la phrase. Les 3 hypothèses en même temps ?

        • Nexterience dit :

          Quel est est le phénomène structural de l’acier qui nécessite une maturation ?

          • asvard dit :

            Je ne suis pas métallurgiste donc le phénomène exact …
            Libération de contraintes mises en place lors du refroidissement (solidification) après fonte je présume qui font que dans le temps la stabilité dimensionnelle n’est pas assurée. Donc usiner au centième de mm après fonte revient à donner de la confiture à des cochons tant que les contraintes ne sont pas libérées
            Il est probable qu’un traitement thermique comme cela se fait pour les petites pièces puissent se faire pour accélérer le processus mais peut-être que pour des questions de couts on préfère faire vieillir sur parc. (construire un four spécifique du a la taille des pièces + énergie + … reviendrait plus cher que l’argent immobilisé pour quelque pièces par an ?)

    • B.M. dit :

      Vous dites quelques posts plus loin que vous n’êtes pas métallurgiste et bien figurez vous que je m’en doutais ! En premier lieu les tubes de canons ne sont pas moulés mais forgés (cherchez sur internet la différence…), les canons moulés c’étaient les canons en bronze – ça date un peu.
      Ensuite pourquoi des ébauches de canons forgés attendent des mois sur le parc à bruts de Nexter : c’est juste parce que chez Aubert et Duval ils vont fabriquer d’une seule traite les X bruts de canons forgés commandés par Nexter pour des questions d’optimisation de leur processus de fabrication et ce processus comprend toutes les phases de traitement thermique permettant une stabilisation complète et définitive. Et je peux vous certifier que dès son déchargement du camion un brut peut être monté sur le tour qui va l’usiner sans aucune espèce de maturation ou de vieillissement, ce n’est pas un jambon ou un roquefort.

    • tschok dit :

      @asvard,

      Pour augmenter une production, vous avez deux solutions:

      A- Soit vous augmentez la productivité: la production d’un bien exigeait une heure, vous augmentez votre productivité, elle exige dorénavant 30 mn, mettons.

      Dans ce cas, vous produisez 2 biens en 1 heure à raison d’un bien en 30 mn.

      B- Soit vous augmentez le nombre de lignes de production: vous avez une ligne de production qui produit un bien en 1 heure. Vous en rajoutez une: vous avez donc 2 biens produits en 1 heure.

      Dans ce cas, vous pouvez croire que vous produisez donc un bien en 30 mn, puisque vous en produisez 2 en 1 heure, comme dans le cas A.

      Mais en fait, non: A c’est de l’augmentation de la productivité, B c’est de l’augmentation des capacités de production, mais le délai de production unitaire reste constant.

      Ou dit autrement:
      – A c’est produire la même chose en moins de temps
      – B c’est produire plus dans le même temps

      Mais le résultat est identique: dans les deux cas vous avez bien deux biens par heure.

      Par ailleurs, quand on dit « il faut 18 mois pour produire x » cela peut signifier deux choses:

      – Un délai calendaire: on commence la production au 1er janvier 2021 et on la termine au 30 juin 2022, soit 18 moins continus.

      Exemple typique: la construction d’un navire dans un chantier naval.

      – Un temps de travail total cumulé qui peut être effectué simultanément par plusieurs unités de production. Par exemple: l’unité A va produire sa part du marché en 2 mois, l’unité B en 6 mois, l’unité C en 4 mois, etc.

      Exemple typique: la construction automobile (certes, les délais ne se comptent pas en mois sauf pour les véhicules de grand luxe).

      Dans ce cas on comprend aisément que le délai de production pourra être plus court que 18 mois calendaires, puisque chaque unité travaille simultanément, mais on ne pourra pas descendre en dessous du délai le plus long de telle unité (ici, mettons, l’unité B).

      Donc, l’idée, c’est de diviser le travail pour obtenir les délais les plus courts possibles.

      Ca, c’est encore une autre technique que A (augmenter la productivité) ou B (augmenter les capacités de production). Cette fois-ci, on divise pour aller plus vite et on travaille simultanément.

      Voilà les grandes bases du capitalisme productiviste: division du travail, augmentation de la productivité, augmentation des capacités de production.

      C’est tout bête.

      Bon alors maintenant, comment ça s’applique à la fabrication des canons, j’en n’ai aucune idée…

  14. Sylvain dit :

    C est devenu la communication française. L artillerie (les munitions, le gaz,….), c est comme les masques : quand on n en a pas, on explique que ça ne sert à rien. D ailleurs, on a un CEMA qui explique qu il faut se préparer à la haute intensité, comme en Ukraine… et qu est ce qu on utilise le plus en Ukraine ? L artillerie…. donc sans artillerie, avec 25 rafale en moins, 100 leclerc en état de fonctionnement, et 7 jours de munitions, pas sur que la haute intensité soit envisageable. Enfin, les artilleurs du RAMA et du RAM seront heureux d apprendre que les CAESAR de Mossoul et de Nijrab étaient en fait des entraînements. Perso, en Afghanistan, j avais plus l impression d une guerre insurrectionnelle que d un entraînement, mais n étant pas énarque, je me trompe sûrement

    • aleksandar dit :

      Les tirs depuis Nijrab étaient des tirs d’entrainement, en effet.
      Pas a Mossoul

      • Sylvain dit :

        Vous devriez quitter votre écran pour le terrain….

        • aleksandar dit :

          T’es mignon toi…..
          J’ai pas mal discuté avec les artilleurs quand ils installaient leurs Caesars le long de l’héliport.
          Et je quittais effectivement mon écran vu qu’a chaque départ de coup, ils faisaient trembler toute le batiment.
          Y a pas a dire, ça dépote.
          Voila, tu peux retourner creuser les feuillées….

    • Raspoutine dit :

      Ca en effet, l’argument de l’entraînement du MinDef laisse dubitatif : en fait on aurait acheté 3 ou 4 super-simulateurs 4 axes pour canon Caesar, avec mécanique & hydraulique complète et données de simulation de vent, de météo, d’objectifs variés et même de munitions de 155mm de divers types, eh bien en fait vos 18 canons, vous n’en auriez pas besoin.
      Si l’ennemi n’est pas dans la trouée de Fulda, ni en banlieue de Stuttgart ou au bord du Danube, pourquoi financer le maintien des 50 et quelque restants, et pourquoi commander des Caesar NG? il n’y a pas de risque et on se débrouillera bien avec nos Alliés … ou pas.
      Ah mais si, ça doit être juste pour les emplois chez Nexter…

      • tschok dit :

        @Raspoutine,

        Ca existe, ces « super-simulateurs »?

        Vous décrivez un simulateur qui est le double parfait d’une vraie pièce d’artillerie, et qui permettrait donc l’entrainement de la totalité des servants de la pièce, en quasi conditions réelles.

        Nous sommes bien d’accord? Vous ne parlez pas d’un bête système de simulation informatique, mais de quelque chose de bien plus complexe qui reproduit l’ensemble des opérations de tir.

        Si c’est bien ça, ma première question est de savoir si ces systèmes existent.

        Ce serait une excellente nouvelle.

        Je vous le dit tout de suite, je n’en sais rien, mais je crains que cela ne soit pas le cas, de sorte que les artilleurs seraient tout simplement obligés de s’entrainer sur de vraies pièces.

        Il me semble que ce qui existe ce sont des simulateurs pour l’entrainement à la conduite de tir, des trucs qui ressemblent à ça:

        https://www.defense.gouv.fr/eurosatory/simfac

        Mais pour une pièce d’artillerie et pas des JTAC, ce qui donnerait ça:

        http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2014/05/04/simulation-et-entrainement-le-pentagone-etudie-une-externali-11701.html

        Mais pour un gros canon de 155 mm, et là, je ne trouve pas d’image à vous montrer.

        Simuler un tir de mitrailleuse, et même un tir de canon de 120 mm en tourelle, pas de problème insurmontable. Mais pour un 155 mm, j’ai un problème de mise en scène, de représentation du simulateur lui-même, parce que l’équipage est hors de l’engin.

        Dans tous les cas où il existe un opérateur dans un engin, on peut sans difficulté simuler ce qui se passe dedans et autours. Mais avec un Caesar, les servants de la pièce sont à la fois dedans et autour, donc simuler la totalité des opérations de tir dans un seul simulateur devient à mon avis assez complexe. Et puis il faut que le simulateur fasse du bruit et qu’il reproduise la force du recul, la propagation de l’onde de choc, la fumée, tout ça. C’est compliqué.

        Maintenant si c’est juste un simulateur pour faire de la conduite de tir abstraite, on peut faire ça sur un PC derrière un bureau, tranquillement. Ca revient à utiliser la conduite de tir standard en fonction simulation, en fait. Au lieu d’être dans la cabine du camion, on met ça dans un bureau et puis voilà.

  15. Aramis dit :

    « notre artillerie ne sert – et fort heureusement – que pour l’entraînement ». Pas d’hypocrisie, je préfère qu’on dise clairement qu’on a aucune ambition d’avoir une armée juste des échantillons de compétences et de matériels pour la promotion commerciale.

    Ca change des « nous avons un modèles d’armée complet » et autres conneries.

    Par contre le soucis c’est qu’on a pas de quoi aider beaucoup les Ukrainiens par rapport à ce que d’autres pays font. Nos 18 Caesar, nos quels moyens anti aériens courte portée et nos quelques véhicules ne vont rien changer. Symboliquement c’est même contre productif car les personnes non informées peuvent croire que si on livre aussi peu c’est parcequ’on ne veut pas vraiment aider l’Ukraine.

    • Joe dit :

      Comparativement au budget US, la livraison de 18 canons représente un effort sensiblement plus fort. Seul UK, toujours en proportion fait mieux que nous

      • Aramis dit :

        « la livraison de 18 canons représente un effort sensiblement plus fort. » A notre echelle ce que nous livron est un énorme effort en effet.

        Le problème est justement qu’aussi peu représente un énorme effort.

    • tschok dit :

      @Aramis,

      Sur le modèle d’armée complète, ou complet, on s’est pas compris, je crois.

      Bon, la France a un modèle d’armée complète, ce qui veut dire que son armée sait faire un petit peu de tout, mais a surtout un tout petit peu pour le faire.

      Autrement dit: modèle d’armée complète = armée qui sait tout faire, mais échantillonnaire. Ce qui nous limite, en solo, à des OPEX qui ne sont que des opérations de police armée et, dès qu’on sort de ce cadre, on doit s’appuyer sur nos alliances (avec les US et nos alliés européens qui nous filent un coup de main en Afrique par exemple) ou agir en coalition (opération Harmattan sous l’égide de l’ONU par exemple).

      Et par ailleurs, on a le problème de la haute intensité.

      On parle alors de « consolider le modèle d’armée complet »: ça ne veut pas dire qu’on va consolider sa dimension échantillonnaire, mais au contraire le massifier et reconstituer des stocks et des capacités de production, puisque la haute intensité est d’abord analysée à travers son symptôme, l’augmentation brutale de l’attrition.

      Ca, c’est la politique du gouvernement et du Prèz. Je pense que ça irait plutôt dans le sens de ce que vous voulez, même si ce n’est certainement pas assez.

      Et, contre ça, il y a un autre courant qui s’exprime notamment au niveau de la cour des comptes et qui milite pour qu’on fasse des choix capacitaires, cad renoncer à certaines capacités opérationnelles, parce qu’on ne pourra pas tout financer. Donc, mettre fin au mythe du modèle d’armée complet qui est une survivance de la nostalgie de la France pour son statut de grande puissance mondiale.

      C’est un point assez important: la France feint de croire qu’elle est encore une grande puissance mondiale qui peut parler, seule, d’égale à égale avec les grandes puissances actuelles de ce monde. L’un des gri-gri qui lui permet d’y croire, c’est son modèle d’armée complet.

      Sauf que la France découvre que ce modèle est échantillonnaire, c’est-à-dire concrètement inapte à la guerre, dès que ça devient un peu sérieux.

      Mise à part cet aspect un peu dramatique, on est en fait dans une situation assez classique qui voit deux courants s’opposer: ceux qui veulent continuer à savoir tout faire, au risque de se disperser, et ceux qui veulent se recentrer sur l’essentiel dans un environnement de haute intensité, un peu à la façon de la Pologne. Et au milieu vous avez un gouvernement qui tente la troisième voie en disant aux uns qu’il va consolider le modèle d’armée complet qui sait tout faire, et en disant aux autres qu’il va l’adapter à la haute intensité non pas en faisant des choix capacitaires, mais en développant de nouvelles compétences (l’innovation, l’économie de guerre, le modèle industriel duale, etc).

      Le tout en faisant une sorte de pari sur un avenir technologique et merveilleux, ce qui est tout à fait conforme à notre tradition technocratique qui est friande de grands projets, de planification, d’innovations en tout genre, etc, mais sans les moyens de l’Allemagne qui, elle, met les milliards sur le bureau.

      Mais, ce que je voulais vous dire par rapport à tout ça, c’est que le modèle d’armée complet ou complète est en discussion, en réalité:

      https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/03/29/francois-cornut-gentille-notre-modele-d-armee-soi-disant-complet-est-surtout-obsolete_6119599_3232.html

      ou encore:

      https://lavoiedelepee.blogspot.com/2022/07/notre-modele-darmee-est-il-adapte-au.html

      Et le Prèz, il en dit quoi?

      https://www.vie-publique.fr/discours/285399-emmanuel-macron-13062022-industrie-darmement

    • Frégate dit :

      « notre artillerie ne sert – et fort heureusement – que pour l’entraînement » C’est surtout une belle preuve que ce ministre là ne s’intéressait pas à la défense avant d’en être ministre !
      Ce n’est pas Hernu, ni Le Drian qui aurait fait une boulette pareille. Doit-on lui rapeller que celle qu’il a remplacé a sanctionné un ancien chef de corps car il avait estimé que la façon dont il avait reçu l’ordre d’utiliser ses canons n’était pas la meilleure à son avis pour emporter la décision ? Doit-on aussi lui rappeler que l’on avait il n’y a pas si longtemps de cela des lances roquettes multiples au Mali. Son inteligente plaisanterie me fait penser à la boutade de l’inénarable maire FN de Toulon Jean-Marie Le Chevalier disant que Toulon avait vécu mille an sans avoir de Tram et que la ville pouvait encore attendre quelque temps avant d’en voir. Le pauvre, en lançant ce bon mot, il ne démontrait qu’une chose : c’est qu’il ne connaissait pas Toulon depuis très longtemps.

  16. Antholz dit :

    Bonjour
    Oui excellent.Mais produire une pièce en 18 mois ça m’interroge
    Les Himars américains ont prouvé leur efficacité ne pourrait on pas avancé vers ce type d’artillerie chez n’extermina ou autres

    • R2D2 dit :

      les différents types de roquettes sont tous largement supérieurs au prix d’un obus…

    • Desty dit :

      On pourrait bien sur mais ça coute cher à développer et il est possible qu’il y ait d’autres priorités: une des choses qui caractérise désormais le conflit ukrainien est une sous-utilisation de l’aviation, parce que les Ukrainiens n’ont presque plus rien et parce que les Russes ont peur des pertes compte tenu des performances de leur matériel et de la densité de systèmes air-sol dans le camp d’en face.
      Un lance-roquette multiple tape à 80 km avec plus ou moins de précision selon la qualité du modèle utilisé… les bombes guidé du rafale (qu’on ne voit pas venir de très loin parce qu’il a des contre-mesure pour ça et qu’il vole bas) tapent à 75km avec une précision métrique garantie. Si il faut augmenter la distance de frappe, le Scalp tape à presque 500km avec une précision métrique aussi mais ça coute la peau des fesses à l’unité.
      A la limite si les fond sont limités, ne vaut-il pas mieux augmenter le parc d’avions, de munitions et développer un missile intermédiaire (250km) et un missile encore plus gros que le Scalp ?

    • Alain d dit :

      Les 8 ou 9 premiers lance—roquettes HIMARS M142 arrivés en Ukraine ont un bloc de 6 roquettes, tandis que le CAESARs embarque des dizaines d’obus. Donc le HIMARS doit fréquemment être rechargé.
      Un HIMARS et ses munitions (différents types) sont très chers et ne peuvent pas frapper autant de cibles qu’un CAESAr. Les deux systèmes sont complémentaires. Taper une boite sur roues ou chenilles avec un HIMARS et une roquette de 4 m de long, c’est luxueux. Le HIMARS est plus adapté pour frapper une concentration de matériels avec une ou deux frappes. Ce que le CAESAr pourra aussi pratiquer sur une distance moindre.
      https://artillerie.asso.fr/basart/article.php3?id_article=975

      Tirs de précision au Pont Antonovsky de Kherson, sur le Dniepr.
      Il faut bien le voir, pour me croire :
      Oui, il faut bien le voir pour me croire, alors :
      https://t.me/hueviyherson/22514
      https://t.me/hueviyherson/22536
      Les envahisseurs sont du mauvais coté du pont.
      Vue générale du pont, depuis le nord, avec le Dniepr qui va se jeter dans la Mer au fond.
      https://kor.ill.in.ua/m/610×385/2753125.jpg
      L’ex centre politique et administratif des cosaques zaporogues (en 17xx) était situé coté gauche, proche des deux méandres de la rivière que vous distinguez. Il y avait un tout petit site conservé, en mémoire.

      • vascocap dit :

        c’est rare içi un commentaire objectif

      • Félix GARCIA dit :

        « Il faut bien le voir, pour me croire »
        Images impressionnantes (précision).

        Pouvez-vous m’expliquer les dégâts (je vois les trous, mais qu’en est-il des explosions ? elles se produisent après impact sous le pont ?) ?

        • Alain d dit :

          @Félix GARCIA
          Bon, j’ai un peu de temps ce soir, je me mouille.
          Pas plus de précisions, mais étant la taille des trous, ce ne sont pas des obus de 155 mm, donc pas les CAESAr, ni les PzH 2000, M777 ou Krab, ou autres obusiers ou canons fournis par les occidentaux.
          Des roquettes d’HIMARS.

          Dès la mi-juin, le front s’était bien rapproché de Kherson. Et plus encore maintenant.
          Nova Kakhovka, Davidov Brod et Melitopol, Enerhodar (centrale nucléaire de Zaporijjia, la plus grosse d’Europe) villes occupées, sont aussi de plus en plus sous pression.
          Et comme dans un même temps, les forces ukrainiennes tentent de cibler (hors dépôts) les plus grosses pièces d’artillerie des envahisseurs, ainsi que leurs radars et leurs systèmes anti-aériens, elles acquièrent plus de sécurité pour leurs propres systèmes d’artillerie et leurs manœuvres, et pour leurs aéronefs.
          Par utile qu’elles se précipitent trop dans le sud, afin d’y perde le minimum d’hommes.
          Y’a urgence, mais faut rester lucide !

          Pour les obus et les roquettes, sans guidage, la précision est fortement dépendante de la longueur (distance) de tir, et du parcours de la munition (tir tendu ou en cloche).

          Tir tendu ou « plongeant » (oui mais montant tout de même, au départ).
          Tir en cloche ou « vertical » (ou presque, sinon le casque ne sera pas assez épais)
          :>))
          Jusqu’à une certaine distance, le choix, plongeant ou vertical, est possible, ensuite le vertical, n’est plus possible.
          Avec des temps de vol qui évidement diffèrent fortement.
          Et en tirs « plongeant », plus courts dans le temps, les radars de contre-batteries vous captent bien plus rapidement.
          Et pour utiliser la distance maxi, les reliefs et les infrastructures peuvent poser problèmes.
          L’une des raisons pour lesquelles les envahisseurs rasent tout, hors du fait que leurs armes sont imprécises et qu’ils recherchent un maximum de visibilité, c’est aussi par l’utilisation de la portée maximum, pour rester sur une distance maximale de protection.
          Un tir vertical maxi avec un CAESAr, ~ 34-35 km, l’obus monte vers 19500 mètre d’altitude.
          CAESAr, pour une portée de 15 km, flèche à ~ 2200 m en plongeant, et à ~ 9800 m en vertical.
          Donc avec des temps bien différents pour atteindre un même point.
          Temps que je ne connais pas.
          Il suffit d’imaginer les deux courbes pour estimer le ratio.

          Avec des munitions guidées (ailettes) ou guidées propulsées, c’est une autre histoire.
          Guidage, certainement une 1ère mondiale ukrainienne :
          Quand un drone guide un autre drone armé, à la verticale de la cible, pour qu’il puisse larguer bêtement une charge bricolée (souvent une arme antichar).
          https://t.me/informnapalm/10662
          Elle est bien bonne celle là, trop fort !
          L’AID, veuillez prendre notes svp.
          Donc on peut avoir un drone très cher et très pointu, un maximum furtif, qui va opérer de très haut, pour guider des drones simples, peu chers, et bricolés pour frapper.

          • Félix GARCIA dit :

            Quand un drone guide un autre drone armé, à la verticale de la cible, pour qu’il puisse larguer bêtement une charge bricolée (souvent une arme antichar).
            https://t.me/informnapalm/10662
            Elle est bien bonne celle là, trop fort ! »
            —> Merci pour ce lien ! Je me demandais comment ils faisaient pour être aussi forts (le nombre de vidéos où la charge explosive touche au but est très élevé) « au jugé » !

            « Pour le perçage (béton et acier), le pense que la plupart des minutions occidentales modernes (bombes, obus, roquettes et missiles) produisent des effets dirigés, voir doubles, voir retardés (ou avancés pour souffler des troupes ou une colonne), quand le réglage est possible. »
            En effet, mais sur les images que vous avez fournit, ainsi que celles que j’ai pu voir par ailleurs (Google, BFMTV, LCI, Xavier TYTELMAN, UkraineNewsLive, War Monitor, Rob LEE, Ukraine Weapons Tracker etc …), je n’ai pu voir que les glissières de sécurité noircies et déformées (mais en un seul point : sur les côtés de la zone d’impact).
            Ce qui semble indiquer qu’au moins une explosion aurait eu lieu au-dessus du pont.
            Les autres explosions ont-elles été déclenchées sous le pont ? Serait-ce plus efficace pour fragiliser celui-ci (j’ai cru comprendre que les simples véhicules particuliers pouvaient continuer de circuler [mais pas les plus lourds]) ?

          • Alain d dit :

            @Félix GARCIA
            Bah de toute façon l’affaire est classée, le pont a été troué sur toute sa longueur, et en plus il semblerait que l’APU contrôle l’entrée du Pont, et ait fait un joli trou sur un petit pont, moins épais, situé plus au nord, près de Nova Kakhovka, sur la rivière Ingulets.
            https://t.me/novosti_n/17673?single
            Donc pas sur le pont de barrage hydroélectrique de Nova Kakhovka, point aussi d’aiguillage d’une partie de l’eau du Dniepr vers le nord de la Crimée.
            Pour ce trou, possible que le missile ou la roquette, sans explosif, avec la vitesse et son poids, donc beaucoup d’énergie, puisse percer ce béton…….
            Je suis certain que des AASM ou des SCALP, sans charges, pourraient certainement déjà percer de belles épaisseurs, surtout en frappant verticalement une paroi horizontale. Vitesse maxi, donc force maxi parfaitement orientée pour une efficacité maximale. Donc, je n’en sais pas plus que vous sur le sujet, et je m’interroge aussi.

            La vidéo sur ces deux drones ne prouve pas que ce soit la méthode la plus utilisée jusqu’alors. Je penserais plutôt le contraire.
            Si les russes ne pratiquent pas ainsi, la diffusion de cette vidéo va les servir.

        • Alain d dit :

          « Je vois les trous, mais qu’en est-il des explosions ? »
          Pour le perçage (béton et acier), le pense que la plupart des minutions occidentales modernes (bombes, obus, roquettes et missiles) produisent des effets dirigés, voir doubles, voir retardés (ou avancés pour souffler des troupes ou une colonne), quand le réglage est possible.

  17. LEONARD dit :

    « Recomplètude ».
    Faire une Ségolènade sur un de ses premiers sujets d’importance, pas sûr que le Ministre ait gagné en crédibilité…

    • ScopeWizard dit :

      @LEONARD

      Attention , vous risquez d’ en froisser plus d’ un !

      Personnellement , évidemment je vais dans votre sens , mais faites gaffe quand-même parce que mesure , écoute , intelligence , tolérance sur ZONE se font rares….

      Donc , si vous vous faites tirer les oreilles , au moins vous aurais-je prévenu….

      Même si cela est trop souvent regrettable et que pour ce qui me concerne je ne peux que déplorer à chaque fois davantage , il est clair que le « politiquement correct » vous sied mieux à vous , c’ est sûr ; c’ est même certain .

      Néanmoins , là on sent en vous quelque soif d’ aventure….

      En quête de nouvelles sensations ?

      C’ est bien ! 🙂

      • LEONARD dit :

        @Scope
        Non, rien de neuf, vous pourrez encore me traiter de c*n.

        En fait, j’ai un peu de mal avec Lecornu et je pense que ce n’est pas l’homme du poste. Les militaires apprécient la prestance des chefs et force est de constater qu’il n’en a pas. Ils apprécient aussi la droiture, mais son ambition dégoulinante et son attitude sournoise le discréditent. Ils respectent la compétence et il s’est plutôt illustré dans les jeux d’appareils et la flagornerie (ce qui n’était pas gagné, vu le nombre de lèche-culs). Il va nous falloir (re)construire un « système » militaro-industriel de guerre et il n’a pas le profil compétentiel.

        Bref, il n’est pas « taillé » pour le poste, (surtout après Parly) et sa Ségolénade ne l’aidera pas.

        Mais, comme il vient avec 3 Mrds de budget supp par an et que l’Armée, comme toutes les administrations, adore çà, il deviendra, comme Parly, un « bon » MinDéf, avant d’être appelé, qui sait, à ses plus hautes ambitions.

      • ScopeWizard dit :

        @LEONARD

        M’ enfin , pourquoi voudriez-vous qu’il vous traitât de la sorte ?

        Primo , je n’ y prends aucun plaisir , ce n’ est pas mon truc , secundo je ne le fais -à contre-cœur- que quand toute autre voie diplomatique est épuisée ; c’ est du dernier recours , pour vous obliger à réagir et vous sauver malgré vous !

        En somme , Scope ou le croisement réussi entre un MNS , un Saint-Bernard , et le Père Fouettard….

        « En fait, j’ai un peu de mal avec Lecornu et je pense que ce n’est pas l’homme du poste. »

        Et vous savez quoi ; je partage !

        Et évidemment , il en va tout pareil de tout le paragraphe -à charge- qui suit !

        « Bref, il n’est pas « taillé » pour le poste, (surtout après Parly) et sa Ségolénade ne l’aidera pas. »

        Par contre , au moins sur ZONE , sa Ségolénade nous fait bien marrer ; disons qu’ elle a ceci de réjouissant….

        « Mais, comme il vient avec 3 Mrds de budget supp par an et que l’Armée, comme toutes les administrations, adore çà, il deviendra, comme Parly, un « bon » MinDéf, avant d’être appelé, qui sait, à ses plus hautes ambitions. »

        Bah , nous dirons que cela suffira à faire grande illusion….

        Eh ! vous avez noté ; cette fois-ci , pas de traîtage de con ou autre qualificatif à caractère désobligeatif !

        Ainsi qu’ une parfaite maîtrise du Français farpaitement usitisilé !

        A+

  18. ScopeWizard dit :

    « C’est pour cela que nous procédons à la recomplétude ». »

    Non mais quel terme à la con !

    HEIN ?

    Ben c’ est la formule d’ accroche , ça ; « le poids des mots , le choc des photos » , enfin vous voyez…
    Eh oui , le truc c’ est qu’ il faut d’ abord capter l’ attention .

    Et donc une fois que c’ est fait , tu peux dérouler….

    Bref !

    Si tu veux , c’ est très-bien de parler comme ça ; mais attention parce que ça renvoie directement à la notion de « concept » qui est l’ une des grandes particularités du langage Anglo-saxon .
    Or , en Français , tu peux exprimer une même idée de façon très différente et surtout beaucoup plus précise ; du moins il en allait ainsi AVANT .

    Ce que ces cons de « technos » qui adorent singer ce qu’ ils croient OVERHYPE si « modern-world » oublient , et qui est franchement fort dommageable car à terme lourd de conséquences , c’ est que l’ Anglais , lui , peut faire de même , tout pareil ; il peut exprimer par « concept » mais il peut préciser autant qu’ un Français car il a tout le champ lexical pour ça .

    Pourquoi j’ insiste là-dessus ?

    Parce que si tu n’ y prends garde , à l’ instar de ce qui arrive lorsque tu « remplaces » par un sophistiqué GPS boussole et carte en Topo , le risque est que plus qu’ abandonner ou délaisser l’ expression « à la Française » tu la perdes carrément .
    En conséquence de quoi tu ne sais plus t’ en servir .

    Or , plus le champ lexical se réduit , plus il y a impossibilité d’ exprimer une idée complexe de façon élaborée , ce qui par exemple est source de violence .

    Alors , évidemment , plus tu exprimes par « concept » plus rapide ladite expression pourra être ; tu vas vite .
    Mais es-tu pour autant aussi compréhensible que si tu précisais ?

    Reformulons donc et voyons ce que cela donne….

    « Il est clair que ces pièces d’artillerie en moins, en revanche, auraient pu entraîner évidemment des défauts dans l’entraînement de nos forces armées. C’est pour cela que nous procédons à la recomplétude ». »

    Par exemple….

    Il est clair que ces pièces d’artillerie en moins, en revanche, auraient pu entraîner évidemment des défauts dans l’entraînement de nos forces armées. C’est pour cela que nous procédons à UN RETOUR AU FORMAT INITIAL .

    ou

    Il est clair que ces pièces d’artillerie en moins, en revanche, auraient pu entraîner évidemment des défauts dans l’entraînement de nos forces armées. C’est pour cela que nous procédons À UN RETOUR AU FORMAT QUI ÉTAIT CELUI D’ AVANT .

    ou

    Il est clair que ces pièces d’artillerie en moins, en revanche, auraient pu entraîner évidemment des défauts dans l’entraînement de nos forces armées. C’est pour cela que nous procédons À LA REMISE À NIVEAU DE CE QUE D’UN POINT DE VUE QUANTITATIF ELLES ÉTAIENT .

    ou

    Il est clair que ces pièces d’artillerie en moins, en revanche, auraient pu entraîner évidemment des défauts dans l’entraînement de nos forces armées. C’est pour cela QUE NOUS AVONS DÉCIDÉ DE REVENIR AU NOMBRE DE 77 PIÈCES ET QUE CELA EST EN COURS .

    Et tant d’ autres possibilités….

    Ce n’ est qu’ un pauvre p’tit détail ; c’ est vrai !

    Mais ce sont précisément tous ces p’tits « détails » qui mis bout à bout les uns à la suite des autres finissent par former de grandes lignes….

    • L'ignorant dit :

      Il faut s’attendre à de la franche rigolatude avec ce ministrude pendant le temps qu’il occupera le poste…

      Je viens de parcourir son wiki, de 2014 à 2022 ce brillant esprit à occuper 9 poste prestigieux…

      • ScopeWizard dit :

        @L’ignorant

        « Il faut s’attendre à de la franche rigolatude avec ce ministrude pendant le temps qu’il occupera le poste… »

        Attention malheureux !

        N’ égratignons pas l’ idole….

        Eh non….

        Regardez déjà ici-bas comme ça a mis le pauvre @tschoky….

        Pourtant , je n’ ai pas dit grand-chose….juste que le choix de terme de ce glaireux-macroneux était globalement aussi naze qu’ impersonnel que susceptible d’ affaiblir la Langue de la France au profit d’ un Globish de merde censé faire « IN »….

        Bon , je résume là ; vous l’ avez compris !

        oh la la !

        Que n’ avais-je pas dit !

        Boudu !

        Depuis , il est tout retourné et tu sens qu’ il n’ est pas content ; il a même essayé de se taper un tas de briques , c’ est dire !

        Tu te rends compte ? un tas de briques !
        Vous m’direz : c’ est rien ! m’ enfin faut l’faire…..

        Alors perso , j’ ai pris la décision de le préserver ; assez de cruauté pour aujourd’ hui .

        Non , c’ est vrai , il y a des limites….

        « Je viens de parcourir son wiki, de 2014 à 2022 ce brillant esprit à occuper 9 poste prestigieux… »

        Ben , c’ est-à-dire qu’ il y a fort à parier que cette ministri-bougitude soit due à tout ce chômage qui frappe tellement les forces….vives ? …..de notre pays ? il est encore à nous ? Bref !
        et que donc par sollicitude , dans un entre-soi en solidaritude , ce génie de la Macronie ait été baladé de poste en poste afin de ne pas se retrouver à la rue….

        Ah non faut pas croire , c’ est très dur la vie pour ces gens-là….

        Putain de zut de flûte de sapristi , j’ ai dit « ces gens-là » !!!

        Au secours !!

        Vite , fuir , échapper ! où me cacher ???

        Bon , ben reste plus qu’ à prier quoi…. 🙁

        Sinon , ravi de vous avoir connu !

    • tschok dit :

      Pour un mec qui met des imparfaits du subjonctif au petit bonheur la chance, je trouve que vous devriez réduire la voilure.

      Sans compter les majuscules partout dans les phrases.

      Et votre style amphigourique (qui fait que votre prose est aussi digeste qu’un tas de briques).

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Ah bon , z’ applaudissez pas ?

        Zut , zui déçu….

        « Pour un mec »

        Déjà , mauvaise pioche , je ne suis pas un mec .

        « qui met des imparfaits du subjonctif au petit bonheur la chance, »

        Ben voui car nonobstant que je sais que ça vous agace , ça me plaît particulièrement .

        « je trouve que vous devriez réduire la voilure. »

        Ah ? Et donc faudrait-il que j’ exauce ce royal désir , votre Altesse ?
        Ben non , tout bien réfléchi , je ne vais pas faire ça ; je vais résister !
        La RevolouciÓn vaincra !
        Qué si !

        « Sans compter les majuscules partout dans les phrases. »

        Parce que vous n’ avez pas compris la raison desdites majuscules ?

        Alors faites-vous expliquer….

        « Et votre style amphigourique (qui fait que votre prose est aussi digeste qu’un tas de briques). »

        Tiens ? il est revenu lui !
        je me demandais quand est-ce que votre imagination serait en manque d’ inspiration ; eh bien ma foi , je n’ ai pas eu à me poser la question bien longtemps….

        C’ est toujours ça ! 🙂

        • Félix GARCIA dit :

          « Déjà , mauvaise pioche , je ne suis pas un mec . »
          https://www.youtube.com/watch?v=nuCV9fh5-b4
          (^^)

          « La RevolouciÓn vaincra !
          Qué si ! »
          Gloire au Général Alcazar ! À bas Tapioca !!!
          😀

        • ScopeWizard dit :

          @Félix GARCIA

          Et notre peuple avec ! 😉

          https://www.youtube.com/watch?v=ZQAaxdxw4_w

          Excellent lien ! en réponse….
          https://www.youtube.com/watch?v=dSwdSCnlVEo

          Mais le pire , c’ est qu’ indépendamment de la « tendance à » voire du « double-esprit » dont quelques pour cents d’ entre-nous seraient naturellement porteurs ( très certainement des causes génétiques ) , à cause de toute cette « déconstruction » intello-culturelle dont le but , plus ou moins conscient , sans-doute , est d’ enfanter un racisme parallèle à celui existant , racisme qui depuis des milliers d’ années a , à lui seul , déjà à occasionné la mort , tout sauf paisible , de centaines de millions d’ humains de par le monde , de plus en plus de ces « êtres » vont se multiplier .

          Ce qui du reste s’ inscrit pleinement dans tout ce Libéralisme/Néo-libéralisme économique toujours en quête de nouveaux marchés qu’ il lui faut de surcroît sans cesse trouver le moyen de créer .

          Tout comme il en allait aux USA avec des humanistes tels Al Capone ou Lucky Lucciano considérés par le monde politique ou l’ univers de la Presse , avant-tout comme « entrepreneurs » participant à la prospérité de l’ Amérique , n’ espérez pas que quelque prise de conscience puisse s’ opérer grâce à ces deux faiseurs d’ opinion .

          Que nenni !

          Ce sera tout son contraire .

          De la même façon qu’ « on » a su te vendre un vaccin , une restriction de libertés , une diminution de ce qui définit une démocratie digne de ce nom et tutti quanti , sans aucune peine « on » te vendra le reste et TOI petit mouton , conscient de l’ escroquerie ou non , TU n’ auras qu’ à suivre….

          Autrement , PAN PAN !

          D’ ailleurs tout ça est déjà en cours ; voir les dernières « lois de la Bioéthique » , entre-autres promues par certain J L Touraine….

          Visiblement , nombreux sont ceux qui ont apprécié les « travaux » des Mengele et cons sorts….
          https://www.youtube.com/watch?v=4RkZAXl-ack

          Ainsi va le monde….

        • tschok dit :

          Scope, vous pouvez écrire comme un pied si cela vous chante et, du reste, vous ne vous en privez pas, ce qui m’en touche une sans faire bouger l’autre.

          Mais, la faiblesse de votre grammaire et, d’une façon générale, de votre expression ne me semble pas compatible avec vos prétentions à vous auto-catapulter juge du bon goût en matière langagière et grand Manitou de la culture française.

          C’est tout.

          PS: Ah oui, c’est vrai vous êtes homo, j’avais oublié.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          Vous savez que ça ne vous va pas de vous énerver ?

          Je ne parle pas simplement eu égard à la pâleur du teint rosé habituel , non c’ est plus profond….

          Disons que ça ne fait pas de bien ; et si vous continuez comme ça nous risquons vous perdre….

          Eh bien mais ce serait dommage !

          « vos prétentions à vous auto-catapulter juge du bon goût en matière langagière et grand Manitou de la culture française. »

          oh bon , v’là aut’chose maintenant !
          Auriez-vous par hasard senti le trône vaciller ?
          Écoutez , si en ce moment vous éprouvez quelque difficulté à démouler , ce n’ est peut-être pas forcément lié….

          Non , ne dites pas de conneries ; je ne vous conseillerai ni mako-moulage ni moka-démoulage ; l’ heure est grave et parfois il convient d’être sérieux .

          « PS: Ah oui, c’est vrai vous êtes homo, j’avais oublié. »

          Sans bouillir ?

          Eh ben…non-plus .

          Eh non , vous n’ y êtes pas ; mais je reconnais bien volontiers que ce ne sera pas facile à trouver….

          Cela étant , si vous souffrez d’ hémorroïdes , je ne vous conseillerais pas davantage certains « usages »….
          Attendez au moins que la crise soit passée .

          Un bon lavage préalable avec la canule qui va bien , peut-être ?

          Enfin , je suppose que ça irait mieux comme ça…mais notez que je n’ en suis pas sûr….je manque d’ expérience voyez .

        • lgbtqi+ dit :

          il n’y pas que Tschok qui trouve votre prose aussi longue, qu’indigeste et bancale.

          • ScopeWizard dit :

            Sûrement ; mais vu que Scope s’ en fout complètement….

            Cela étant que certains tschékistes éprouvent ce genre de sentiment ; comment vous dire….

            Ben , ça ne m’ étonne pas du tout !

            C’ est le contraire voyez qui m’ eut étonné…

          • lgbtqi+ dit :

            « cela étant que certains t-s-chékistes éprouvent ce genre de sentiment ».
            -> toujours aussi bancal et indigeste.

            Et vu que vous parlez de vous désormais à la 3ème personne (!), alors… il devrait savoir que les tchékistes sont en odeur de sainteté auprès de celui qu’il aime tant, à savoir poutine, qui a interdit les enquêtes sur eux.

  19. Jean Le Bon dit :

    Toujours cette vision faussée: « on ne va pas mettre les canons devant la frontière allemande » (nos meilleurs alliés…). Or, comme il est dit dans le post, l’Armée de Terre pourrait-elle avoir une artillerie (lourde et légère) signifiante si engagements haut du spectre – y compris si ce dernier aurait lieu en Roumanie ? Et déjà, à « terme » si engagement type Daesh ?
    Nos « élites » ont été formées à une autre époque… Ils ont du mal à « épouser » la nouvelle…

    • AirTatto dit :

      On revit les années 30… il doit y avoir dans notre armée un nombre marginal de Lieutenant, Capitaine, commandant, colonel qui comme De Gaulle sont devant des murs appliquant des stratégies, des concepts passés… C’est la même chose pour les industries, on attend la commande pour refleurir et innover, bien-sure au pris du contribuable qui au final finance la recherche et le développement en place et lieu de que l’innovation constante et de force de vente de produit innovant… Pitoyable

  20. ScopeWizard dit :

    Je sais pas trop pourquoi , mais il y a des trucs dans le raisonnement de cet énième génie made in ze Macronie qui ont le don de m’ interpeler….

    HEIN ?

    Ben va t-en savoir….

    I)_ »À l’époque, deux options étaient sur la table : acquérir 109 CAESAr NG ou en commander seulement 33 exemplaires, les 76 systèmes alors en dotation devant être portés à ce nouveau standard. Le don des 18 systèmes à l’Ukraine a donc changé les termes de l’équation… »

    Ben déjà , 109 c’ est certes mieux que 77 mais ça reste « léger » , surtout que si je ne dis pas de bêtises -eh oui , sait-on jamais !- nous n’ avons plus de canons de type Automoteur Au F1 , une sorte de pièce artillerie en 155 dérivée d’ un châssis AMX 30 sur lequel ce 155 est monté en tourelle .

    Peut-être que développer un Au F2 en complément des CAESAR fussent-ils en définitive au nombre de seulement 109 ?
    Par exemple , nous pourrions nous doter d’ une soixantaine de Au F2 montés en canon de 180 mm ?

    Bon , c’ est une idée .

    II)_ »Sur ce point, a-t-il continué, « notre artillerie ne sert – et fort heureusement – que pour l’entraînement ».

    Mais ?
    Jamais de la vie l’ artillerie financée par le contribuable-citoyen Français n’ a vocation à ne servir qu’ à quelque entraînement , voyons !!!
    L’ entraînement c’ est une préparation à la guerre , une étape indispensable pour que si un jour cela s’ avère inévitable , nos forces ne partent pas se battre la fleur au pistil !!
    Autrement , c’ est la cata assurée !
    Ou alors il devient inutile d’ avoir une armée équipée d’ artillerie !

    Il aurait dû donc dire et préciser…

    « Sur ce point, a-t-il continué, « notre artillerie ne sert POUR L’ INSTANT– et fort heureusement – que pour l’entraînement ».

    Ou un truc dans le genre….

    Bref !

    III)_ »Et d’ajouter : « Je le redis aussi parce qu’on a pu lire des choses un peu curieuse dans la presse, comme si on avait besoin de l’artillerie à la frontière allemande de nos jours. »

    Ben , ça a toujours été ce qui était prévu ; en cas de déclenchement d’ hostilités en haute intensité , la première des provenances de l’ éventuelle menace c’ est bien depuis la direction EST .

    Le camp Occidental ayant fait tout ce qu’ il faut pour que rien ou presque de cet état de fait ne change , c’ est donc bien de Russie ou même plus tard de Chine qu’ une attaque massive pourrait nous tomber dessus ; il faudra donc être prêts à la contrer et d’ un point de vue terrestre c’ est bien tout le flanc Est de l’ Europe qui en sera le théâtre des opérations .

    Il n’ y a donc rien de « curieux » ; à moins d’ une incitation « journaleuse » façon phantasme , ce n’ est que la continuité ( ou le retour ) de ce qui prévalait après 1945 ; simplement il n’ y a plus de RDA .
    Il n’ empêche qu’ au vu des forces en présence , l’ Allemagne sur sa frontière Est pourrait très-vite se retrouver en première ligne .
    Donc OUI il nous faut NOUS FRANÇAIS être en mesure de masser une résistance à nos frontières si elle venait à ne pouvoir résister , à ne plus constituer un rempart .

    Disons que ça paraît aussi logique que normal , et qu’ en évoquer la perspective n’ a rien de « politiquement incorrect »….
    Il est vrai que la Macronie tient à foutre en l’ air la diplomatie qui faisait notre force comme notre fierté , ceci expliquerait-il donc cela ?

    Je ne sais pas pourquoi , curieuse sensation en vérité , mais je sens que nous voici fort bien outillés en termes de commandement en haute atmosphère Élyséenne….

    Et ?

    Et rien ; juste que d’ entrée ça craint .

    • vno dit :

      Pas d’inquiétude pour l’Alsace, les Vosges ont tenues en 14 et en 40 avec du 75 juste capable de tirer six coups tous les matins au bas de la montagne, pour ne pas énerver les énervés Allemands qui tiraient aussi six coup, mais en 88, alors du 155 sur roulette qui peut tirer à 70 km ! Mon grand-père aurait adoré. Il leur fallait une demi-journée minimum pour la mise en batterie de leurs deux 155 GPF tirant à 16 km au point qu’ils ne les ont pratiquement pas utilisés. C’est du caillou dans les Vosges et il fallait creuser une fosse de recul ! Récupérer les restes de la ligne Maginot et les remettre en état pour stocker sous abris nos Caesar et leur munitions serait éventuellement une idée à creuser au vu des technique de réutilisation d’anciens abris en Ukraine ? On l’a bien fait en 39 pour les ouvrages abandonnés de la guerre 14/18. à 1000 mètres d’altitude devant la plaine d’alsace, la drôle de guerre n’a rien eu de drôle pendant l’hivers pour nos soldats maçons.

      • Aramis dit :

        « Récupérer les restes de la ligne Maginot et les remettre en état pour stocker sous abris nos Caesar et leur munitions serait éventuellement une idée à creuser au vu des technique de réutilisation d’anciens abris en Ukraine ? » Vous craignez une invasion allemande?

        • lgbtqi+ dit :

          ou plutôt un effondrement des échantillons militaires allemands devant une poussée poutinienne ?

    • ScopeWizard dit :

      @vno

      Merci de toutes ces précisions et d’ abord saluons la mémoire de votre grand-père !

      Cela dit , le massif des Vosges n’ est-il pas précédé par une large et longue plaine d’ Alsace bordée à l’ Est par le Rhin ?
      Quid de sa défense comme de sa vulnérabilité , comme du piège que dans un sens ou un autre une telle étendue peut constituer ?

      Pourriez-vous m’ éclairer ?

  21. Titeuf dit :

    Ah le fameux plan de relance pour les armées
    (Mode ironique….)

  22. patex dit :

    Recompléter le stock, avant d’engager des commandes supplémentaires… qui tardent à se matérialiser !

  23. Intox dit :

    Le ministre des armées a pris des cours de français avec Ségolène Royale ? La recomplétude, beurk ! N’existe pas dans le vocabulaire français. Nous avons complétude, mais qui ne peut s’appliquer dans la phrase. Recompléter existe, mais pas recomplétude. Complément suffit aisément.
    Pour ceux qui pensent que la Russie va venir nous envahir, l’artillerie pourrait en effet servir à la frontière avec l’Allemagne. Mais bon si il ne sert à rien de faire des stocks d’artillerie, comme il ne servait à rien de faire des stocks de masques, on n’est pas à l’abri d’une désagréable surprise dans le futur

    • Pldem806 dit :

      Recompléter n’existe pas non plus (cf Robert). Ce qui est logique car si l’on a déjà compléter, je ne vois pas quel serait l’intérêt de recompléter !
      Bon, bref, cessons la sémantique!
      18 mois pour un canon ? C’est compréhensible : étalement des paiements !

    • ScopeWizard dit :

      @PLdem806

      Ben , compléter à nouveau , tout simplement .

      Par exemple , sur tel questionnaire j’ ai complété ce champ , ça n’ allait pas , je l’ ai donc complété une nouvelle fois ( ou recomplété ) et là ça allait .

      Cela dit , cela fait belle burette que le « DICTIONNAIRE » n’ est plus ce qu’ il était .
      Beaucoup trop d’ idéologie l’ ont affaibli et dévoyé au point que ce n’ est plus LA référence .
      En tout cas , il y a peu il en allait ainsi du Larousse .

      « Bon, bref, cessons la sémantique! »

      Justement non ; surtout pas .

      Avec une bonne sémantique associée à la rhétorique qui va bien et une bonne dose de superstition comme de croyance , l’ « on » peut aisément faire de vous ce que l’ « on » veut .

      « 18 mois pour un canon ? C’est compréhensible : étalement des paiements ! »

      Moui… ou plus vraisemblablement « fabrication à l’ artisanale » et chaîne de production aux capacités en cadence limitées .

  24. Pascal dit :

    J’ai loupé l’exemplaire perdu en opérations, je suppose que c’était en Irak?

  25. Coléo91 dit :

    Vu les nuages bien sombres qui pointent sur l’horizon de l’Europe depuis le 24 février, les industriels de l’armement devraient passer la la vitesse supérieure. Une économie de guerre pour le moins. Sinon dans quelques mois ou années on sera encore pas près pour la prochaine et ceux qui réclament ce jour « du pouvoir d’achat » a corps et à cris seront les mêmes pour dire « y avait qu’à ».
    Le Social ou la Défense, va falloir faire des choix

    • Vinz dit :

      Une économie de guerre, c’est quand 60% du budget de l’Etat passe au ministère des Armées, et que l’usine de jouets arrête la fabrication de Ken & Barbie pour faire des obus à sous-munitions. Pas quand Nexter passe deux tubes 155 par mois à vingt.
      Cf l’industrie française entre 14-18.

      Faut arrêter de se payer de mots.

      • Czar dit :

        vu qu’on était en guerre avec une grippe érigée au rang de peste noire, on peut bien être en « guerre totale » parce qu’on passe de 7 jours de réserves de munitions à 10.

        après tout on vit bien à une époque qui prend la boursouflure amphigourique d’une taubira pour du Saint-Simon.

        après faut juste raisonner façon anciens/nouveaux francs, et retirer deux zéros dans l’emphase

  26. Lucien dit :

    Déjà que 77 exemplaires sont insuffisants, ils ne pouvaient pas passer une commande de 19 unités au lieu de 18 ? On choisit de ne jamais remplacer celui perdu en opération ??

  27. alex dit :

    ahhhhh mais tout va bien , notre matériel ne sert qu’à l’entrainement alors du coup un peu plus d’entrainement ou un peu moins c’est pas grave…..

    Si ça commence comme ça, je pense que l’on détient un champion……gardons juste quelques échantillons pour le défilé du 14 juillet et envoyons le reste en Ukraine, eux en ont vraiment besoin, et pour un vrai entrainement la……

    Triste quand même d’entendre des âneries pareil…..lui c’est le genre de mec qui vide les stocks de masques chirurgicaux de secours en se disant que au final ça sert pas a grand chose, on les stocks juste pour le fun, pour un éventuel entrainement -;)

  28. Alfred dit :

    C’est un peu le grand chaudron magique dans lequel on pioche. Sauf que ça ne respecte pas vraiment le principe d’individualisation des dépenses publiques, avec le risque de déshabiller l’un pour habiller l’autre au cas où ça coincerait au final si le montant des crédits de paiement cumulés sur plusieurs exercices venait a dépasser le montant de l’autorisation d’engagement approuvée initialement. Mais ça ne se produira pas, bien sûr, s’agissant d’une recomplétude (féminin de recomplètement (?), utilisé pour respecter la parité, comme tout le monde l’aura compris….)

  29. Oliver dit :

    109 Caesar 6×6 MK II, version lourde et chargement automatisé comme les 8×8 sur base Tatra exportés au Danemark (le Katana pèse son poids). Même avec une précision décametrique cela ne fait pas lourd pour la haute intensité.
    Au-delà du fait d’en avoir plus se pose la question des munitions, les stocks et surtout la production.
    L’arlésienne sur les munitions de petits calibres produites en France va t-elle revenir ?

    La défense aérienne doit aussi prendre de la masse notamment la bulle A2/AD Mamba SAMP/T et l’arrivée de l’Aster Block 1 NT.
    Quant au missile Aster Block 2 sensé être utilisé contre les menaces hypersoniques de 3000 km de portée max… Aurons nous le temps et les fonds ?
    Nous sommes comme lors de la « Drôle de guerre  » entre 1939 et 40, spectateurs avant l’orage !

    Le conflit ukrainien / Russie va ouvrir une crise de la dette où la France est en mauvaise position.
    Cela ne servira à rien d’aller bloquer les ronds-points en gilets jaunes avec comme slogan : La guerre c’est pas cool et ca coûte trop cher. Surtout six pieds sous terre.

    Churchill disait que la démocratie n’est pas parfaite : 《La démocratie est un mauvais système, mais elle est le moins mauvais de tous les systèmes》. Amen.

    • souricière dit :

      Que disiez vous de l’Ukraine il y a 6 mois sur sa capacité à faire une guerre de haute intensité contre la Russie?

      • Robert dit :

        Si l’Ukraine perd tous ses fils au combat, les guerriers du web qui étaient prêts à mourir jusqu’au dernier ukrainien iront logiquement prendre leur place au front.
        Enfin, si on écoute ce qu’ils disaient sur le fascisme russe et la nécessité de défendre la démocratie en Ukraine
        Qu’ils se rassurent, l’Ukraine décidera probablement de ne pas attendre les faux amis pour négocier.

        • souricière dit :

          L’Ukraine ce n’est pas la Tchétchénie, cessez d’imaginer la destruction de l’armée ukrainienne.
          L’Ukraine n’a pas besoin des guerriers du web pour des volontaires et ils ne se battent pas pour l’occident, cessez de colporter la propagande russe cherchant à faire comme si les ukrainiens ne seraient pas un peuple indépendant de leur volonté.
          L’Ukraine n’attends personne, elle se bat et ce ne sont pas les internautes perroquets d’une propagande russe qui va la démoraliser, ce ne sont pas vos commentaires qui feront gagner l’armée russe.
          Vous devenez ridicule, mais vraiment.

          • Robert dit :

            Je remarque qu’une bonne nouvelle vient d’arriver, la probable ouverture des livraisons de céréales ukrainiennes. Espérons qu’elle en appellera une autre et que la vie économique de l’Ukraine non bombardée ni envahie puisse reprendre.
            Mon propos visait exclusivement tous les guerriers du web bien planqués.
            Personnellement, je n’ai jamais appelé à la guerre ni fait croire qu’un camp était forcément criminel puisque l’autre était forcément victime.
            Cette guerre est déséquilibrée et beaucoup veulent continuer un conflit qui va encore aggraver la situation des ukrainiens.
            Ah, non, les ukrainiens se battent vaillamment on les aident ils vont gagner!
            Je suis trop bête, ou troll russe, pour ne pas comprendre votre logique amicale et bienveillante envers les ukrainiens.
            Ah, les braves gens!

          • T.Boulba dit :

            A vous suivre , on pourrait aussi dire pas plus ni moins « indépendants de leur volonté » que les gens du Donbass qui habitent ces terres depuis de siècles en y parlant le russe en tant que langue maternelle et à qui le gouvernement de Kiev a subitement interdit de continuer à le faire dans ses journaux , ses écoles, ses administrations..mais bon, puisque ça venait du gouvernement mis en place par le coup d’état étasunien même pas déguisé (se rappeler les propos de Victoria Nuland à ce sujet…) c’était donc forcément l’expression d’un vent de liberté et de démocratie que cet ordre là…Il serait intéressant que vous nous expliquiez aussi en quoi « Les Ukrainiens  » formeraient « un peuple », car on a du mal à voir ce qui ferait que les natifs de Volhynie et de Galicie auraient à ce point de commun avec les gens du Dombass, ceux d’Odessa ou ceux du centre de l’Ukraine, où les langues à la base ne sont même pas les mêmes, sans parler de la religion ni de l’histoire…

          • Robert dit :

            T. Bulba,
            Je suis d’accord avec vous.
            Je passe donc pour un troll russe aux yeux des paresseux. Je m’aperçois que je ne suis pas seul à refuser le manichéisme.

        • Renard dit :

          Etant donné que nos pays fournissent des armes pour rétablir l’équilibre et permettre aux trois milles derniers Ukrainiens d’éradiquer les cinq cents dernier Russes, ceux-là auront peut-être besoin de vous bien avant que les Ukrainiens n’aient besoin de nous …
          Pensez-y et signez dès maintenant. Après tout, puisque vous avez déjà tellement confiance en vos maîtres. Ou devrais-je dire propriétaires …

          • Robert dit :

            J’ai déjà signé depuis longtemps, pour la France.
            Et les patriotes en peau de lapin qui se découvrent guerriers nous traitaient de fachos parce que nous sortions dans la rue avec un drapeau français, que nous écoutions avec respect la Marseillaise et que beaucoup mari nous servaient la France en s’engageant.
            Et quand nous critiquions tous les collabos du Kremlin à l’époque communiste, nous étions très seuls. Je me souviens de m’être fait suspecter parce que simplement manifester devant l’ambassade soviétique en parlant de bolchevique aurait été déplacé.
            Alors, le néo patriotisme lointain, en pensée, désolé, mais j’ai comme des doutes.
            Ceci dit sans agressivité, juste une impression de déjà vu!

          • LEONARD dit :

            @Robert
            « manifester devant l’ambassade soviètique »
            Devant l’ambassade, c’était pour la presse (Glucksmann et même Sartre, c’est dire le niveau de gaudriole).

            Le baston, c’était devant l’Aéroflot sur les Champs.
            Mais Escofier avait vos convictions religieuses, semble t’il.

  30. lxm dit :

    Il faut peut-être aussi anticiper qu’on va en vendre de nouveau à d’autres, et en donner encore à l’Ukraine.
    Ensuite, de ce que j’ai compris, on a un problème de manque d’artilleurs, si on avait trop de canons, on manquerait d’effectifs pour les servir; et si , comme dans un autre article, on parle en haut lieu de faire grossir l’armée de terre et d’avoir 3000 artilleurs supplémentaires, cela nécessite là aussi une grosse commande supplémentaire de canons, ce ne seront pas forcément des Caesars.

  31. F90mbr dit :

    C’est quand même bizarre leur manière de penser à nos grands énarques, pourquoi ne pas déstocker en attendant des auf1 et pourquoi ne pas produire à un auf2 surtout que l’on veux travailler avec les allemands autant reprendre l’idée du e-mbt mais pour un auf2

    • Aramis dit :

      « pourquoi ne pas déstocker en attendant des auf1 » c’est simple on a pas de stocks. D’où le fait qu’on prenne des canons à nos unités.

      « pourquoi ne pas produire à un auf2 surtout que l’on veux travailler avec les allemands autant reprendre l’idée du e-mbt mais pour un auf2 » Un automoteur chenillé coûte très cher, est difficilmenet projetable. Il en faudrait mais pour ça il faudrait un budget des armées conséquent.

    • lgbtqi+ dit :

      Bien qu’ayant bcp de sympathie pour nos voisins allemands, le sort des précédents partenariats en matière d’armement incite à la prudence v/v de toute nouvelle coopération en l’état actuel des choses.

      Sergueï Jirnov s’interroge sur l’emprise du kgb / fsb sur maints décideurs allemands, qui ont organisé la féroce dépendance de l’Allemagne au gaz russe et qui en ont obtenu de juteuses gratifications par les mêmes poutiniens…

      • T.Boulba dit :

        Pas la peine de chercher beaucoup plus loin que le pur critère économique : gaz pas cher ( surtout sin on a l’intelligence de signer des contrats à long termes garantissant un prix bien inférieur au spot…) , et approvisionnement stable , y a bon pour faire tourner l’économie allemande à plein chapeaux…Mais en revanche, sauter comme un cabri à l’idée de devoir s’approvisionner en gaz de schiste américain liquéfié qui est deux fois plus cher et qui nécessite en plus de construire des terminaux gaziers qui font défaut ( mais ça prends du temps…) alors oui, on peut de demander si les décideurs ne ramassent pas gros sous la table pour des décisions aussi ineptes…car être sous dépendance US pour les appro en gaz ou sous dépendance russe, je vois mal la différence.Si on compte les coups fourrés commerciaux des US à l’encontre de l’Europe et les mêmes coups fourrés des russes contres les intérêts européens, la balance penche plus que très défavorablement du côté US. Mitterrand ( un homme que je ne vénère pas mais dont l’intelligence dépassait de la tête et des épaules la plupart de ce qu’on trouve sur ce genre de forum), avait bien compris que les US nous mènent une guerre sournoise, mais une guerre à mort…

        • lgbtqi+ dit :

          Ainsi, vous ne voyez pas de différence entre une dépendance US et poutinienne ?

  32. Thierry (le plus ancien) dit :

    Nexter a plutôt intérêt à faire monter ses cadences de production parce que 18 mois pour fabriquer un Caesar, dans le contexte actuelle ça n’est plus du tout acceptable, ça passerait pour de la spéculation afin d’en faire monter les prix.

    D’autant que les commandes précédente de Caesar de l’armée française ne sont pas prévu d’être livré avant 2027 !!! Nexter n’a pas d’excuse, son carnet de commande est plein, s’il n’ouvre pas de nouvelle chaine de montage, en cas de besoin urgent il faudrait acheter un autre modèle de canon de 155 d’un autre constructeur ou des stocks existant disponible d’un autre pays.

    Et il y a aussi le problème des munitions, Luchaire a produit 150 000 obus de 155 mm LU 211HE en 10 ans comme vous pouvez le lire ici :

    https://www.forcesoperations.com/eurosatory-lobus-lu-220-de-nexter-arrowtech-un-coup-de-punch-pour-lartillerie-de-155-mm/

    ça ne représente même pas une semaine de conflit de haute intensité en Ukraine ! la bataille des dépôts de munition incendié est un élément majeur dans ce conflit, tout comme la logistique d’approvisionnement par train ou camion qui doit pouvoir suivre.

    Les réseaux ferrés dense construit par les séparatistes pour les russes depuis 2014 dans le Dombass permettent d’acheminer de grosses quantité de munition au front mais quand les russes arriveront au dernier terminus ferroviaire ils ne seront plus capable de poursuivre leur avance même avec lenteur car ils ont perdu une grosse partie de leur camions (environ 2800 détruit) et ceux restant redeviendraient vulnérable aux attaques en terrain ouvert comme durant leur avance de février/mars.

    • MERCATOR dit :

      @thierry ( le plus ancien)

      Pour l’instant, il faut garder la tête froide, le conflit Ukrainien est une péripétie par l’ampleur des forces concernées, l’ampleur des pertes, y compris civiles .
      30000 ou 40000 morts militaires en cinq mois , mais c’est 10 jours du front de l’EST ,la bataille de la somme entre les franco-britanniques et les forces allemandes sur 5 mois également, c’est 420 000 Britanniques
      (213 000 blessés et 206 000 morts ou disparus)
      203 000 Français
      (136 000 blessés et 67 000 morts ou disparus)1 437 000 Allemands (au minimum)
      (dont 170 000 tués)
      Par contre, il y avait du répondant par exemple du côté français

      « Outre les établissements d’État, plus de 15 500 établissements privés
      participent à l’effort de guerre. Le nombre d’employés affectés aux fabrications
      de guerre, tant à la production de munitions que d’armement, passe de 50 000 en
      1914 à 1 600 000 en 1918. Bien que privée d’une importante partie de ses
      ressources en matières premières et de son potentiel industriel par l’invasion
      allemande (63 % de son acier et 55 % de ses forges), l’industrie d’armement ne
      Perds fin 1914 que 25 % de ses capacités de production d’avant-guerre.
      L’accroissement de la production est exponentiel : on passe de 10 000.
      obus de 75 mm par jour à 300 000 ; la production des fusils est multipliée par
      ; la Manufacture Nationale d’Armes de St Etienne (MAS) produit 1600
      fusils et 170 mitrailleuses par jour.
      Dans le domaine naval, ce sont les forges et les chantiers de la
      Méditerranée, les chantiers de la Loire et les chantiers de Saint-Nazaire, Penhoët
      qui se voient confier la réalisation de bâtiments de guerre entiers.
      Les commandes à usage militaire vont structurer durablement ce secteur
      autour de firmes puissantes telles que Schneider, regroupées au sein du Comité
      des Forges.
      Le service des poudres et explosifs accroît les installations poudrières de
      Saint-Chamas et Vonges, Toulouse. Sont créés de nouvelles poudreries à
      Sorgues, Blancpignon, puis Bassens, Oissel, Bergerac et Pont-de-Claix.
      La liste des productions est édifiante : six milliards de cartouches, trois
      cents millions d’obus, deux millions cinq cent mille fusils, quatre-vingt-dix
      mille mitrailleuses, vingt-quatre mille canons, deux mille cinq-cents chars,
      cinquante-deux mille avions, quatre-vingt-douze mille moteurs ou encore cent
      mille véhicules.
      On voit que l’on n’est pas du tout dans la même catégorie .

      • Vinz dit :

        Voilà. Ca c’est la définition d’une économie de guerre. Cf aussi les USA, l’Allemagne, l’URSS etc. pdt la 2° GM. Toute l’économie est orientée par et pour l’effort de guerre.

      • Aramis dit :

        « 30000 ou 40000 morts militaires en cinq mois , mais c’est 10 jours du front de l’EST ,la bataille de la somme entre les franco-britanniques et les forces allemandes sur 5 mois également, c’est 420 000 Britanniques
        (213 000 blessés et 206 000 morts ou disparus) » Sauf qu’à ces époques la medecine était moins efficace. Si on compte les blessés il y a beaucoup plus de pertes que ça en Ukraine, et certains blessés sont définitivement hors de combat.

      • lgbtqi+ dit :

        Si on vous suit bien ces pertes sont… un « point de détail » de l’amorce de la 3ème guerre mondiale ?

        « Certes (vous) ne (dites) pas qu’elles n’ont pas existé, mais … »

      • Thierry (le plus ancien) dit :

        ça c’est dans l’hypothèse ou l’on ne s’est pas fait envahir en 3 semaine comme en 1939, car en 1914 l’armement français avait quelques lacunes, notamment dans l’artillerie lourde de siège qui ne sera comblé qu’à la fin de la guerre, mais globalement était tout à fait compétitif à celui Allemand tant quantité que qualité, cela a permis de gagner du temps pour fabriquer des armes (au prix du sang versé).

        ce qui n’était pas du tout le cas en 1939 ou les insuffisances étaient comparable à celles d’aujourd’hui face à tout adversaire potentiel.

    • Aramis dit :

      « D’autant que les commandes précédente de Caesar de l’armée française ne sont pas prévu d’être livré avant 2027 !!! Nexter n’a pas d’excuse, son carnet de commande est plein » Vous êtes complètement à côté de la plaque mon pauvre. Si les canons commandés par la France devaient être livrés à partir de 2027 c »est une demande de l’état.

      Si Nexter pouvait il produirait plus vite. Mais c’est une boîte 100% étatique, l’état y fait la pluie et le beau temps. L’état privilégie l’export et pas ses armées. Il est actionnaire mais il ne veut pas commander et investir pour avoir de fortes capacités de production. Pareil pour les munitions.

      Oui nos dirigeants sont nuls. C’est à eux qu’il faut s’en prendre pas à une entreprise 100% publique.

  33. tschok dit :

    Bon les mecs, le ministre recomplète le stock.

    Vous pleurez.

    Le Français est geignard, je sais bien. M’enfin là, quand même…

    Un peu de dignité, quoi.

    • E-Faystos dit :

      Quand je parle de poussière, vous vous offusquez :
      Allergique?

      • tschok dit :

        Je ne me souviens pas d’une offuscation vous concernant.

        Essayez d’écrire quelque chose qui puisse me coquer, et je vous promets de faire des efforts.

    • souricière dit :

      Il y a 15 jours c »était les mêmes pleureuses qui disaient « quand allons nous commander pour boucher le trou », bref vous comprendrez comme d’autres qu’il y a des gens ici qui sont dévoués à exprimer une négativité et à vouloir que nos armées, notre pays soit un paillasson sur lesquels ils s’essuient leurs pieds.
      Leur problème est intérieur, il est personnel et cherche à l’extérioriser sur le monde autour d’eux.

    • Joe dit :

      Nuance on recomplète les unités à qui on a prélevé des canons. Ce qu’on a livré n’a pas été prélevé sur des stocks car il n’y en a pas.

    • Vinz dit :

      « Le Français est geignard, je sais bien.  »

      De quoi tu te geins, franchouillard ?

      • aleksandar dit :

        De rien il n’est pas français

        • lgbtqi+ dit :

          vous êtes Français vous, avec pareil nom ?

          • T.Boulba dit :

            Bah, il n’est pas indispensable d’être Français pour aimer la France et la servir, comme il n’est pas indispensable d’être américain pour être grassement payé par la CIA pour construire les « États unis d’Europe » ( voyez Jean Monnet), et comme il n’est pas indispensable non plus d’être Russe pour aimer la Russie et vouloir la servir…

          • lgbtqi+ dit :

            @ Taras B., cosaque zaporogue de souhait.

            vous semblez être la démonstration vivante du dernier point.

            Suis curieuse de vous lire en vos prochaines interventions pour voir si l’impression se confirme.

  34. MERCATOR dit :

    Bon si on lit la fiche Wikipédia du canon NEXTER CAESAR ;

    Concepteur GIAT Industrie puis Nexter
    Année de conception 1992 – 1999
    Constructeur Nexter
    Unités produites 268

    Rien ne vous interpelle ?

    268 produits que je multiplie par un temps de fabrication de 18 mois ( chiffre magique sorti d’ailleurs dont on ne sait d’où ) font 4824 que je traduis en année en divisant ce chiffre par 12
    font 402 ans, de qui se moque-t-on ? Par contre, si je prend comme hypothèse qu’il a commencé à être produit en 1999, cela fait il y a 23 ans.

    23 x 12 faisant 276 mois : durée moyenne en mois pour 268 mois .
    268 :276 = 0.97 ramené en jours = 29 jours .
    Donc le délai moyen pour produire un véhicule équipé est d’un mois , CQFD

    Alors que l’on me dise oui mais, on doit laisser les tubes se « reposer » deux ans, trois ans que sais-je encore, peu me chaut. Eh oui, votre serviteur est certainement bête, mais ancien analyste financier, il lui reste des notions d’arithmétique .

    • asvard dit :

      Si vous n’avez aucun stock il faudra 18 mois pour sortir le premier canon prêt à livrer. Mais vous n’allez pas faire qu’une pièce de fonderie que vous ferrez vieillir X mois à la fois mais vous en faites par exemple 100 ou 1000, il faut juste anticiper le stock de produits qui doivent attendre un temps incompressible.
      Une fois la pièce de fonderie prête à être utilisée il faut peut être seulement 1 semaine (exemple) pour avoir un canon prêt à livrer au client, si vous avez 7 lignes de productions complète vous sortez 1 machin fini par jour en moyenne en régime de croisière même si vous avez passé 7 jour dessus et que le début de production d’une des pièce a débuté il y a 18 mois . C’est une question de stock et d’anticipation.
      C’est la différence entre cadence de sortie usine et temps de cycle de fabrication (ou quoique on l’appelle)

      Sur une ligne de peinture automobile il faut par exemple 20 minutes de passage dans un four tunnel pour cuire la peinture. La première de la journée (four vide) va donc prendre 20 minutes a sortir. Mais elle n’est pas seule la seconde sort 1 minute plus tard la troisième encore 1 minute, etc. donc la cadence sera de 1 voiture par minute (en moyenne sur la journée)

    • Thierry (le plus ancien) dit :

      il est possible que ces 18 mois soient un total réparties entre plusieurs fournisseurs et sous-traitant, par exemple la cannonerie de Bourge fabrique 150 à 200 tubes de canons de tout calibre par an (canons du Caesar, du Rafale, etc):

      https://www.usinenouvelle.com/article/a-bourges-le-canon-caesar-fait-les-beaux-jours-de-l-usine-de-nexter.N2005662

      supposons qu’il faille un mois pour fabriquer le chassis du Caesar, auquel on additionne la fabrication du Tube et des autres éléments mécanique et électronique de l’ensemble, tout cela est fabriqué dans la même période sur un délai de 29 jours, mais durant ces 29 jours 18 sous-traitants différents dans leurs usines respective auront travaillé un moi chacun, ce qui fait au total 18 mois.
      Cela est une estimation au hasard, il se peut que le chassis prenne 3 mois et qu’il n’y ait que 15 autres sous-traitant ce qui revient au même chiffre total, mais vous avez compris le principe.

      Il n’en reste pas moins que 18 mois cumulé de fabrication c’est long et qu’il faut soit allonger le nombre de sous traitant soit agrandir les capacités de production de chacun.

    • RomainC dit :

      J’espère que votre commentaire est un blague…C’est le commentaire le plus mauvais que j’ai vu depuis bien longtemps, avec en cerise sur le gâteau « je suis ancien analyste financier »… OMG heureusement que c’était le passé.
      Oui entre la première pièce à fondre, le montage, etc. et la qualification finale du véhicule il faut 18 mois. Comme il faut 3 ans je crois pour faire un rafale. Mais bien entendu on sort 10 rafales par an et bientôt 30. Pour les CAESAR c’est pareil j’imagine que l’on peut en faire 10-20-50 « en même temps » (avec effet de roulement pour garder une charge de travail optimale à tous les postes). Mais bon sang c’est pas dur à comprendre sérieux, qu’est devenu notre beau pays !

      • MERCATOR dit :

        @Romainc

        C’est vous, mon cher ami qui ne comprenez rien, et les choses sont pourtant simples, mais probablement si simples qu’un esprit compliqué comme semble être le vôtre est complètement dépassé.
        La question est combien de produits finis cette entreprise produit par mois ou par an , et à une question simple la réponse doit être aussi simple et vous ,vous vous emberlificotez en parlant d’effet de roulement, de charge de travail optimale, cadence de sortie d’usine, cycle de fabrication etc en partant de l’idée absurde que l’entreprise démarre à l’instant T ex nihilo sans aucun stock.
        Ce qui corrobore votre difficulté cognitive, c’est que vous n’êtes pas capable de situer le problème dans son contexte, le débat porte sur la phrase  » Actuellement, il faut 18 mois pour en produire un exemplaire » ce qui est bien évidemment faux. il faut EN MOYENNE un mois et non pas « Oui entre la première pièce à fondre, le montage, etc. et la qualification finale du véhicule, il faut 18 mois. »MAIS NON Putain ce n’est pas difficile à comprendre  »
        Mon métier consistait il y a longtemps, je vous le concède, à recevoir des chefs d’entreprise afin de voir si l’on pouvait leur accorder un financement, en plus de l’analyse financière, on essayait de voir ce qu’ils avaient dans le ventre, j’en ai connu des gens comme vous, diplomés, certes, mais bêtes comme des oies qui noyaient leurs interlocuteurs sous des langages abscons .

        • tschok dit :

          @MERCATOR,

          C’est tout bête, je vous explique. Mais d’abord, ce délai de 18 mois correspond à quoi? Un temps total de travail cumulé pour produire une pièce d’artillerie? Ou un délai calendaire?

          Prenons le cas le plus simple, celui du délai calendaire: il faut tout simplement 18 mois pour produire une pièce, donc, si on commence à travailler le 1er janvier de l’année n, on a fini le travail au 30 juin de l’année n+1, soit 18 mois plus tard.

          Mais comment concilier cette durée avec la cadence de production que vous avez calculée?

          Mais le plus simplement du monde: plusieurs exemplaires sont fabriqués en même temps, tout simplement.

          Donc, en 23 ans, 268 pièces ont été fabriquées, ce qui fait grosso modo une pièce par mois en moyenne. Ca c’est la cadence moyenne de production sur toute la période. C’est une moyenne théorique.

          Si plusieurs pièces sont fabriquées simultanément, le nombre variant en fonction des commandes, de la disponibilité des approvisionnements ou de je ne sais quoi d’autre, cette cadence moyenne (1 pièce par mois) peut être parfaitement compatible avec un délai moyen de production par pièce de 18 mois.

          Il faut penser en parallèle, pas en séquentiel: Nexter ne commence pas la fabrication d’un canon après avoir terminé le précédent, sinon, effectivement, les délais de 18 mois s’additionnent, puisqu’il ne fabrique qu’un canon à la fois.

          Mais s’il fabrique simultanément plusieurs canons, donc en parallèle, les délais de 18 mois ne s’additionnent plus mais s’apprécient isolément en fonction de telle pièce en production.

          Ainsi, la pièce n°8 de la commande du client X en sera par exemple à son 2ième mois d’achèvement, alors que la n°23 du client Y en sera à son 17ième mois d’achèvement, comme sa petite copine, la pièce n°24, qui est entrée en fabrication au même moment.

          En fait, même sur une chaine de production unique, il faut regarder ligne de produits par ligne de produits, parce qu’on raisonne en parallèle, pas en séquentiel.

          Bref, il faut distinguer la durée de production d’un bien, que cette durée exprime un délai calendaire (un laps de temps qui s’écoule), ou un total de temps de travail cumulé (un nombre d’heures de travail), et une cadence moyenne de production.

          C’est en fait une question d’organisation du travail, avec les questions classiques en économie de la division du travail, de l’augmentation de la productivité ou de l’augmentation des capacités de production.

          Donc, aussi étonnant que cela puisse paraitre à première vue, Dassault par exemple, peut mettre trois an à fabriquer un Rafale, mais en produire 15 ou 20 ou 30 par an. Non, il ne faut pas 30 ans pour produire 10 Rafale, sauf s’ils sont fabriqués un par un, l’un après l’autre. Si Dassault en fabrique 10 par 10, il lui faudra 3 ans pour en livrer 10, s’il travaille sur des séries de 20, il en livrera 20 en 3 ans et s’il travaille sur des séries de 30, il en livrera 30.

          Et n’oublions pas de raisonner en parallèle: je termine une série de 10, je commence une série de 30 alors qu’une série de 20 est en cours. Donc, ma cadence de production varie en fonction de tout ça.

          Dernier détail: qu’est-ce qui conditionne la taille de mes séries?

          Mes capacités de production, la commande du client et mes approvisionnements: si j’ai pas les pièces, je ne peux pas produire, si mes capacités sont limitées, ben je ne peux pas aller au-delà, et si j’ai pas de commande pourquoi produire?

          Voilà, je crois qu’on a fait le tour. C’est de la production, c’est pas de l’analyse financière. Faut être concret et raisonner en parallèle. Mais après tout, c’est comme en matière financière, non?

          D’ailleurs si je ne m’abuse il y a une gestion financière de la production.

          • MERCATOR dit :

            @tschok

            Je vous remercie pour votre brillante analyse explicative.
            Cependant, j’avais tout de même bien compris que l’on ne fabriquait pas en « séquentiel » mais en « parallèle » pour plusieurs unités, mais je vous prie de m’excuser, ce n’est pas la question comme je m’efforce de l’expliquer, apparemment sans succès.
            Je lis « Reste maintenant à voir comment Nexter et ses sous-traitants vont s’organiser pour accélérer leur cadence de production, d’autant plus que le CAESAr a également séduit des clients étrangers. Actuellement, il faut 18 mois pour en produire un exemplaire » Que croyez-vous donc que le lecteur moyen comprenne ? Eh bien qu’il faut 18 mois apres la commande enregistrée pour le produire, on n’emploie pas le mot « livré ou  » disponible »ce qui n’induit pas du tout la même notion, le lecteur « malveillant comme il s’en trouve pléthore sur ce site va immédiatement traduire  » les Français sont tellement nuls qu’ils leur faut 18 mois pour fabriquer un canon et l’on en donne à l’Ukraine alors qu’on les produit au compte goute, n’oublions pas que nous ne sommes pas sur un site annexe de » capital » ou de l' »usine nouvelle » mais sur un site phagocyté par l’extrême droite pro Russe . !

    • Pierrot dit :

      Et si je prends le nombre de voitures fabriquées par Renault chaque année, une voiture met 5 minutes à être fabriquée…

      Car c’est bien connu, les mecs qui usinent le tube du canon sont les mêmes que ceux qui fixent le canon sur le châssis, qui montent le circuit hydraulique, qui câblent et configurent l’électronique et font les tests… ils ne travaillent donc que sur un seul exemplaire à la fois. Impossible qu’il y ait des métiers, des spécialités différentes, et que chacun travaille en parallèle sur des exemplaires à différents niveaux d’achèvement.

    • Paul Bismuth dit :

      @ Mercator
      Vous trouverez peut-être un debut d’explication ici:
      https://mobile.twitter.com/jdomerchet/status/1538057458211487744

  35. Renard dit :

    A lire les interventions de certains contributeurs apparemment adeptes du dénigrement systématique de tout ce qui est français – ou plus sûrement de tout ce qui n’est pas russe – sur les délais de construction d’un Caesar, on a l’impression que ces mal-comprenants fantasment réellement à l’idée qu’un seul canon sortira des usines Nexter tous les 18 mois …
    Auraient-ils mieux compris s’il avait été écrit que CHAQUE exemplaire est construit en ce laps de temps, sous-entendant ainsi qu’on peut multiplier les chaines de montages si besoin est et entre autres qu’ils ne s’agit pas seulement de « un canon monté sur un camion »? J’ai quelques doutes : Etant quasiment un nouveau venu sur ce site (en réalité, j’y étais déjà intervenu à plusieurs reprises il y a quelques années, peut-être sous un autre pseudo), je ne suis pourtant même pas étonné d’y reconnaître les mêmes procédés et les mêmes profils que partout ailleurs. Cette vaine et risible tentative de convaincre les contributeurs en « l’innéluctable victoire » de la machine de guerre russe, dont nous aurions à payer les conséquences de ne pas nous y être soumis immédiatement …

    • souricière dit :

      Exactement et c’est bien connu, ceux qui commandent des armes aux russes ou aux américains, 2 mois après ils sont tous livrés, il n’y a qu’en France ou on serait à la rue.
      Les gens ne veulent plus comprendre, ne veulent plus essayer de comprendre et quand vous essayez de leur faire comprendre ils se vexeront et vous insulteront, ce sont eux qui ont la bonne parole en lisant au travers les lignes de leurs mains.
      Partout dans le monde les industries mettent du temps, le rendement n’est jamais immédiat et je rejoins parfaitement ce que « tow » dit plus haut, je vais le citer:
      « Il faut environ 2 ans pour faire un Rafale, comment expliquez vous qu’on en sort une trentaine par an? Selon votre logiciel mathématique il faudrait 60 ans pour en sortir tellement… »

    • Thierry (le plus ancien) dit :

      Moi j’ai plutôt vu les trolls pro-russe dans la défense aveugle du nationalisme française et l’ultra-droite française qui est une de leurs filière. Ils adorent le matériel français périmé et se prosterne devant les retards technologique car c’est autant de faille pour la venue manu militari de leur messie qui leur apportera la tyrannie sanglante dont ils rêvent, les chars russe sur les Champs Elysées, un vieux fantasme d’apprenti milicien au béret noir de Vichy.

      • Renard dit :

        Assez d’accord avec vos interventions en général. Moins ici. Vous verrez pourquoi avec ma réponse à Raskolnik plus haut où je me livre à une petite présentation de ma personne. Mais bon, je ne peux pas vous donner entièrement tort non plus. Bref, en gros, ben, euh, « C’est pas faux »…

      • lgbtqi+ dit :

        l’autre filière de la propagande russe est constituée de LFI et autre pcf, sans même que poutine aient eu à les financer eux… ils n’ont même pas cette excuse.

        Mais oui, ici on a bien des représentants tels que vous décrivez, dont 2 bien plus rusés que les autres, dont un au catholicisme d’affichage et qui ne pense qu’au bien des ukro-nazi-lgbt-juifs qu’à condition que ça serve les intérêts de poutine.

  36. Jacounet dit :

    Les biais cognitifs et l’ultracrépidarianisme. sont sans doute les symptômes les mieux partagés, par certains anti-tout politisés, russes, pro-russes, et surtout anti-France de ce blog.
    Vous avez déjà vu un carnet de commandes bien rempli et son impact sur les délais de livraisons ?
    Qu’il ne faut pas confondre avec les délais de fabrication qui sont plutôt de neuf mois actuellement, comme le prouve ce reportage de « C dans l’air » sur Youtube. [Que sont les canons Caesar, que la France livre à l’Ukraine ?- Reportage #cdanslair 16.06.2022]
    Actuellement telle que la chaine est dimensionnée, la production est de 150 à 200 canons par an pour tous les calibres, dont neuf par an au départ pour les Caesar dans la canonnerie de Nexter Systems à Bourges.
    D’où les 18 mois pour livrer les commandes dans l’ordre de leur arrivée, car elle doit livrer en plus des commande françaises, les commandes Belges, Tchèques, Lituaniennes et d’autres prospects sur le point de signer, pour lesquels la file d’attente a tendance à s’allonger.
    Il est certain que les chaines seront revues pour améliorer les cadences.
    Déjà, un nouveau tour numérique a été commandé est déjà en production comme on peut le voir dans la vidéo.
    On peut comprendre la frustration des russes et de leurs affidés en veille permanente ici, pour nuire aux intérêts de la France et de l’Europe et leur impatience à recevoir plus d’obus de 155mm sur leur dépôts de munitions et centres de de commandement, pour accélérer leur guerre et rentrer plus vite chez eux, mais ça va venir…

    • Félix GARCIA dit :

      « Les biais cognitifs et l’ultracrépidarianisme »
      = Tronche En Biais + Étienne KLEIN ? (Zététique/Scientisme + Prétention ?)
      = « Il est écrit ‘méditation’ en langue ‘Riche-Nous’ : Made in Taïwan ! Made in Taïwan ! »

      « par certains anti-tout politisés »
      Vous, vous avez très probablement veauté MACRON. Et je parie que vous avez les moyens de manger de la brioche.

  37. Sergio dit :

    Quand je pense que certains affirmaient, sur ce blog, que les Caesar n’étaient pas prélevés sur la ressource de l’armée de terre mais pris sur une commande destinée à l’export (le Maroc!!). Comme quoi, ceux qui parlent le plus et en insultant au passage les autres, ne sont pas les mieux renseignés, ni les plus fiables, et encore moins les plus crédibles. Un petit rappel fait toujours du bien.

  38. Belzébuth dit :

    Le même modèle que ceux actuellement en service, la chaîne de production de la version NG ne sera pas en place avant 2026.
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/07/21/18-canons-caesar-pour-l-armee-francaise-des-mk1-et-pas-des-m-23218.html

  39. Fanc dit :

    Donc vous pondez plusieurs lignes de texte ici, sous un article traitant d’artillerie et de budget des armées pour gloser sur un ancêtre éventuellement cocu d’un ministre?
    Vous utilisiez auparavant un pseudo bêtement scatophile qui avait le mérite de vous présenter tel que vous êtes, dans toute la splendeur de votre intellect. Je vous suggère de le reprendre.

  40. aleksandar dit :

    Question delais, on n’est pas si mauvais

    Australia has close to zero chance of getting a submarine from the United States’ current program,
    https://www.theguardian.com/world/2022/jul/20/australia-almost-no-chance-to-buy-any-submarine-from-current-us-building-program-experts-say?CMP=share_btn_tw

  41. Expression libre dit :

    « notre artillerie ne sert – et fort heureusement – que pour l’entraînement » Donc, 77 Caesar , cela suffit. Allez, on vous fait une fleur, on va les remplacer vos canons. Phrase malheureuse qui montre une certaine dichotomie entre le pouvoir politique et les militaires qui nous parlent sans cesse de la guerre de « haute intensité ». Un équipement militaire, par définition, ne sert que pour l’entraînement en temps de paix. Faut-il pour autant en limiter le nombre en sachant que le passage à une économie de guerre ne se fait pas du jour au lendemain? Bien sûr, le nuc nous protège pour l’instant , pas si sûr quand même. Et on fait partie d’une alliance, oui, bon, d’accord, on verra. Mais moi, la main secourable, je préfère l’avoir au bout de mon bras. Pour finir, on se contentera pour l’instant de 18 Mk1.

  42. vieux margi dit :

    Cherchez l’erreur…Les pays de l OTAN donnent du matériel vieux qui est remplacé par l OTAN par du matériel récents..Bon deal
    En France on donne du matériel récent mais rien en contrepartie de l OTAN
    On donne on donne mais l’Ukraine est un pays riche ..ressources minières nombreuses, recherchées ,métaux rares…pour pas les faire passer à la caisse.
    Pense pas qu il nous fasse des cadeaux après ce conflit..leur Président qui la joue pauvre soldat avec son inamovible tee shift kaki/olive..
    Donnons nos vieux VAB. VBL. P4 l OTAN nous filera Griffon. Jaguar. Vbci, VT4 et pourquoi pas des scarab .

    • lgbtqi+ dit :

      on vous sent allergique à un homme en t-shirt.

      Et concernant l’homme qui chevauche les ours, pilote les hélicoptères, pêche les saumons à la main, roule avec les bikers … mais qui impose un isolement de 14 j + 6 tests avant tout contact avec lui et qui est en permanence suivi d’un agent destiné à recueillir l’intégralité de ses fluides afin que nulle analyse ne puisse être faite dessus, avec lui donc, quelles sont vos dispositions ?

  43. bullnar dit :

    la recompletude…. du recompletement plutot, je suis effare par la betitude …

  44. JC dit :

    Il y a un article fort intéressant dans le N° 632 du Fana de l’aviation de juillet. Relatif aux divers ennemis auxquels l’Ukraine a dû faire face à la fin de la première Guerre mondiale et notamment à l’Armée rouge.

  45. Yourte33 dit :

    Bonjour à tous tout d’abord , je travaille dans l’industrie et les délais pour avoir des pour tous ce qui touche à ´informatique et l’automatisme sont de 12 à 18 mois actuellement au lieu de de 1 à 2 mois
    Ce qui explique sûrement les délais de fabrication de Caesar , il suffit plus de forger un canon mais il faut intégrer des microprocesseurs pour atteindre avec précision les cibles désignées
    Et c’est valable pour l’ensemble du matériel

  46. Yourte33 dit :

    Je précise que les puces électroniques sont achetés par l’industrie téléphonique (Apple et compagnie…) et automobile, pour les autres il reste les miettes
    (Plusieurs millions de téléphones et de véhicules contre quelques Caesar, ça ne fait pas le poids à Taïwan ou en Chine)

  47. Axer dit :

    C’est bien mais c’est pas assez. Faut embaucher et acheter deux fois plus de Caesar II. C’est déjà bien de provisionner 85 Millions pour des Caesar, mais c’est pas assez pour que l’Europe se protège contre 16500 pièce d’artillerie russes. N’oublions pas les drones, les robots, les lasers, les frégates, les avions de combat (Rafale, Scaf…) et autres programmes vitaux. On peut par exemple refonder sur des bases nouvelles le NH-90. Moins c’est compliqué, plus c’est efficace et disponible.

  48. Albatros dit :

    18 mois pour sortir un CAESAR, oui
    Sauf si on veut mettre les moyens vraiment
    « La fabrication d’un système Caesar avec son camion prend actuellement plus de 18 mois, expliquait Nexter mi-mai. Mais les difficultés d’approvisionnement en composants électroniques et en matières premières peuvent allonger les délais. « S’il fallait passer à 300 canons par an, cela ne poserait pas de difficulté particulière », assurait alors à l’AFP Alexandre Dupuy, directeur des affaires institutionnelles de l’entreprise. « Tout est question d’anticipation », nuançait-il, « car on n’est pas seuls, on a tous nos fournisseurs » et certains métiers sont en tension, comme « les mécano-soudeurs » et « les spécialistes de pyrotechnie ». »
    https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/guerre-en-ukraine-cinq-questions-sur-les-canons-caesar-pieces-majeures-de-l-artillerie-francaises-dont-kiev-va-recevoir-de-nouveaux-exemplaires_5203156.html