L’avion de combat sud-coréen KF-21 « Boramae » a réussi son premier vol

Début juillet, le prototype du KF-21 « Boramae », un avion de combat de génération 4,5 développé par Korean Aerospace Industries [KAI] dans le cadre d’une coopération entre la Corée du Sud et l’Indonésie, a été vu en train d’effectuer des essais de roulage sur la piste de l’aéroport de Sacheon. Ce qui augurait alors un premier vol dans les mois, si ce n’est les semaines, à venir.

D’ailleurs, l’agence de presse sud-coréenne Yonhap avait pronostiqué un vol inaugural pour la fin de ce mois, l’Administration des programmes d’acquisition de défense [DAPA, l’équivalent sud-coréen de la DGA française, ndlr] n’ayant pas voulu donner un calendrier précis en raison des incertitudes liées aux conditions météorologiques.

Finalement, ce 19 juillet, et avec le commandant Ahn Jun-hyeon aux commandes, le KF-21 « Boramae » a décollé pour la première de la base de Sacheon à 15h40 pour y atterrir 33 minutes plus tard. Il s’agit-là d’un évènement qui fera date dans l’histoire de l’industrie aéronautique sud-coréenne…

Durant ce vol, le KF-21 « Boramae » a atteint la vitesse de 400 km/h. Et d’après les images qui en ont été diffusées, il était doté de quatre maquettes du missile air-air de longue portée METEOR, ce qui est inhabituel pour un premier essai. Pour rappel, cet appareil sera équipé d’un radar AESA qui, conçu par Hanwha Systems, fait actuellement l’objet de tests intensifs. Cette association lui donnera une capacité de combat dite BVR [au-delà de la portée visuelle].

D’après un communiqué de la DAPA, ce vol est le premier d’une campagne d’essais qui devrait en compter 2000. Pour cela, six prototypes du KF-21 seront utilisés. Le ministère sud-coréen de la Défense vise une mise en service des premiers appareils de série à l’horizon 2026. Pour le moment, 120 exemplaires ont été commandés afin de remplacer les F-4 Phantom II et les F-5E/F Tiger II de sa force aérienne [RoKAF – Republic of Korea Air Force].

Propulsé par deux F-414-400K d’origine américaine mais fabriqués sous licence par Hanwha Techwin, le KF-21 Boramen contient 65% de composants produits en Corée du Sud. Le coût du programme dont il est issu, lancé en 2001 sous le nom de KF-X, est d’environ 7,5 milliards de dollars. Une somme financée à hauteur de 60% par Séoul et de 20% par Jakarta, la différence étant à la charge des industriels impliqués.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

82 contributions

  1. Titeuf dit :

    Bravo.
    Là aussi cela avance.
    J’ai l’impression que dans le domaine des avions du futur ,les générations je m’en cogne….,le trio SCAF est le gars au fond de la classe , rebelle, n’écoutant rien et faisant passer le temps a….rien.

    • albert dit :

      Cet avion si me parait etre plus un équivalent de la génération F-22, voir F-35.
      Le SCAF est un programme bien plus large, bien plus vaste qu’un simple avion. L4avion c’est le NGF, mais le SCAF c’est tout un environnement interconnecté dit « cloud de combat » notamment avec la capacité de vol au sein d’un essai de drones de combat. Je ne suis pas certain que ce KF-21 entre dans ce cadre aussi poussé.
      Il ne suffit pas de faire un avion qui a une forme d’avion de 5ème ou 6eme génération pour qu’il le soit réellement. Un avion peut être beau mais être décevant. Le savoir faire joue beaucoup et sur ce point Dassault est plutot bien placé.
      Maintenant on ne peut nier que notre SCAF semble tomber à l’eau à cause de nos partenaires et qu’il est stupide de persister à y croire, perdre de l’argent et du temps pour rien.
      Ce n’est pas parce que les chinois font pleins de voitures électriques qu’elles sont au niveau d’une Tesla.
      Ce n’est pas parce que des chinois font des voitures qui ressemblent à des Ferrari qu’elles atteignent la qualité et la performances de ces dernières. L’habit ne fait pas le moine et les promesses sur les caractéristiques n’engagent que ceux qui veulent y croire. Jamais un pays ne dira « bah notre avion est raté ou pas terrible », tout bon commercial vante les qualités que n’a pas son produit.

      • Titeuf dit :

        D’accord avec vous mais je pense que ce qui nous énervent c’est la frustration de ne pas avoir de nouvelles,alors que de partout cela avance.
        Oui on continue,non on stop tout,on part sur le projet B ???
        Est ce qu’ils attendent,les autorités Françaises,le salon du prochain Bourget pour dévoiler un Super Rafale avec Neuron qui sera bien avancer côté technos avec maquette et tout ce qu’il va avec ???
        Je l’espère.
        Cela laisse le temps de se retirer du SCAF.

      • Alpha dit :

        J’adore cette inimitable capacité de sous-estimer le monde entier… La France sera retournée au temps de la préhistoire qu’il y aura encore des gogos pour se croire les maîtres du monde…

        Cela fait 30 ans que des occidentaux imbus de leur personne nous claironnent la grande théorie « A la Chine les basses oeuvres. Aux Occidentaux la matière grise »…

        Une info pour le petit albert: Les hautes écoles chinoises sortent chaque année une nouvelle génération d’ingénieurs équivalent à la totalité des ingénieurs en activité dans l’ensemble de l’Europe!

        Toutes les sociétés occidentales dans les sciences de la vie, dans le biomédicale, dans les pharma, etc. ont établi sur le territoire chinois des campus de recherche à coup de milliards d’investissement pour profiter de ce vivier de cerveaux… Et pendant ce temps, le petit albert nous ressort la théorie éculée « les chinois ne savent que copier de manière très aléatoire les grandes oeuvres technologiques des occidentaux »

        Magnifique… On comprend mieux dans quelle situation merdique se trouve l’Europe, la France en premier (oh enfin un classement où la France pourrait viser les premières places)

        • lgbtqi+ dit :

          Les « Hautes Ecoles Chinoises » doivent avoir une sérieuse raison de les sortir je suppose 😉

          On attend toujours un peu plus de sécurité dans leurs laboratoires P3 et P4, d’hygiène sur leurs marchés, de collaboration dans l’enquête et d’efficacité dans le vaccin.

      • Nike dit :

        Sauf que ce sont des Coréens qui font cet avion. Il y a 20 ans la Coree achetait des TGV Français maintenant ils les fabriquent eux même. Il a 20 ans Samsung, LG, Hyundai étaient des entreprises bien plus petites qu’aujourd’hui. La vérité c’est que les Coréens sont des acharnés du travail qui enchaînent des journées de 13 14 heures de taf. Ils poussent leurs jeunes au taquet (+ fort taux de suicide des jeunes aux monde…) et leur vie ne tourne qu’autour de leur travail. Nulle doute qu’ils arriveront à faire des avions qui tiennent la route et sans aucun doute beaucoup plus fiables que les Russes ou le F35 américains. Côté électronique je n’ai strictement aucun doute qu’il feront le nécessaire pour intégrer des IA et autres réseaux de réseaux plus rapidement qu’il ne faut pour le dire. Ils ont une industrie microelectronique sur laquelle ils peuvent s’appuyer.

      • Jean-Yves dit :

        Vous dites que Dassault est bien placé, mais la vérité est que Dassault n’a jamais fabriqué d’avion furtif qui ait été mis à l’épreuve et personne chez Dassault n’a d’expérience dans la maintenance ou l’exploitation d’avions furtifs dans un environnement opérationnel. Je pense qu’il y aura beaucoup de gens embarrassés lorsque la réalité de la furtivité passive devra être mise en œuvre pour la première fois. NEURON était un test, à peine plus que façonné pour avoir l’air furtif plus un moteur qui n’a pris l’air que quelques fois, il sera complètement différent lorsque NGF sera tenté.

        Il n’y a aucune raison pour que la France ou Dassault fassent preuve de suffisance lorsqu’ils examinent que d’autres pays développent des avions de combat. Ce fantasme que Dassault passera sans encombre de la 4ème à la 6ème génération, n’est que ça, un fantasme. Il y aura des sommes d’argent pharoaniques dépensées et du temps perdu à faire face à de nombreuses difficultés. C’est une garantie.

        • albert dit :

          La furtivité c’est un faut argument, les radars électronique modernes n’ont pas grand mal à détecter les avions furtifs et à l’avenir ce ne sera meme plus un soucis, dans 20 à 40 ans quand ces avions de 5 et 6e gen seront en service les radars seront tous apte à détecter ces soi disant avion furtif.
          L’avenir de la défense d’un avion c’est plus la capacité à brouiller l’ennemi, à détecter les menaces, les éviter à et à avoir une escorte d’UCAV qui lui permettront d’assurer sa protection pour garantir la mission. C’est avoir une capacité d’interconnexion, d’abnalyse, d’avoir une capacité à s’adapter en vol en étant omnirole (ce dont seul le Rafale est capable). La furtivité c’est du blabla des fanboys suisses de F-35.
          Arrêtez de croire cette vieille légende des années 90 qui veut qu’un avion moderne et performant ne peut etre et doit etre furtif.

          • Alpha (α) dit :

            @albert
            + 1 !
            C’est d’ailleurs ce que disaient nos hauts responsables militaires au lancement du SCAF/NGF.
            Mais ajoutez aussi dans cet avenir l’hypersonique…

        • Alpha (α) dit :

          @Jean-Yves
          Vous ne connaissez rien sur nEUROn, qui d’ailleurs et contrairement à ce vous que dites, vole encore régulièrement sous l’égide de la DGA.
          Cet appareil qui a réalisé +100 vols d’essais rien que pour le Ministère de la Défense a dépassé les résultats attendus. Sans oublier les vols réalisés pour les partenaires du projet, en Suède ou en Italie…
          Et Dassault passera sans encombre de la « 4ème à la 6ème génération », puisque son Rafale, soit disant « de génération 4,5 » remplit plus de caractéristiques que certains chasseurs qualifiés « 5 Gen. » !!! Vous allez me dire que Rafale n’est pas « furtif « , car pour certains, ce n’est que la furtivité passive qui drone droit à cette qualification ? Oui, pas autant qu’un F-22 ou un F-35, mais les données dans ce domaine accumulées par nEUROn préparent largement ce que sera le futur de la chasse française.
          De même, nEUROn ne pourrait être qu’une étape vers un UCAV réellement opérationnel à moyen terme dans le cadre d’un des plans « B » de Dassault en cas d’échec du SCAF/NGF…

          • Alpha dit :

            Non encore le nEUROn?

            Vraiment chez certains, c’est l’alpha et l’omega de la technologie moderne…

            Il faudrait tout de même ouvrir les yeux et replacer ce projet à sa juste valeur: Un essai avorté!

            Il n’y a que les ingénieurs qui ont travaillé sur le projet qui en parlent encore… Pour les autres, c’est terminé et depuis longtemps.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          @Jean-Yves 15 lignes! Tout ça pour dire que Dassault est un gros nul et que la France est un pays nul habité par des gros nuls!
          Vous remarquerez que c’est……concis!
          C’est une garantie. »……………………Et comme c’est un « exper »t qui le dit!

      • Le Mibotaure dit :

        Pour info le KF-21 est un avion coréen et non chinois. Attention, la Corée du Sud et la Chine ne sont pas le même pays.

  2. Guillaume dit :

    Je ne sais pas quels sont les specs visées par le scaf mais je pense que c est un saut tres important qui est demandé.
    Ce qui laisse un trous beant entre le rafale et le scaf…

    Cela pose la question d un avion intermediaire. (Le plan b?)
    Sauf qu il faudrait le faire en // du scaf.
    Le systeme d arme du rafale f4 et f5 est exelent et n a probablement rien a envier a un gen 5, ils pourraient tres bien prendre l avionique et le moteur, et poser tout cela dans une cellule plus moderne. Un rafale v2?
    Et pourquoi ne pas le faire avec l inde? Leur proposer 114 rafales pour l aa, et un rafale v2 en commun (tedbf) pour l aeronavale?
    Ca serait gagnant pour tout le monde.
    Avec une ligne de char leclerc en inde et une en france, soyons fous…

    • Clavier dit :

      Je vois en vous le successeur de Trapier …..

      • Guillaume dit :

        Lol

        C est gentil 🙂
        C est juste du feeling.
        Comme pour le cseries et le 320, deux machine complementaires et non concurentes, cela paraissait tellement logique en 2016 quans je travaillait au canada pour bbd que quand cela c est concrétisé en 2018 mes collegues canadiens me disaient, bravo tu as vu cela venir.
        Mais c est que du feeling. Je me trompe peut etre.
        En atrendant je sent bien mieux les indiens (j ai bcp de collegues indiens) que les allemands.

        • Guillaume dit :

          Ils ont une visions du monde (pas de la société c est sur) qui est identique au notre.

          Et en ce moment ils sont tres inquiet du raprochement russia chine.
          La ils sont obligés de retarder la modernisation des su30.
          On a definistivement une carte a jouer si on la joue rapidement.

          Et cela caut aussi pour a modernisation se leurs chars lourd et peut etre de leurs sous-marins.

          Mais la, je n ai aucun doute que nos compatriotes travaillent sur le sujet.

      • Guillaume dit :

        Quand bbd etait en dessous de 1 cad, avec 300% de taxes vers les usa je disais a mes collegues canadiens que airbus n avais aucun interet a detruire le cseries et que au contraire il avait toute sa place dans un catalogue airbus: cseries – a321 – a321xlr.
        Qu il y avait commercialement largement la place pour les deux avions.

        Et si cela pouvait paraître debile, l avenir m adonne raison.

        Et ajd je suis pret a mettre ma main a couper que le prochain avion de combat sera avec l inde, et pas avec l allemagne.

        Ceci dit, je tiens a ma main quand meme 🙂 lol

        • Thaurac dit :

          C’est lA220 maintenant, mon fils a fait une formation au canada il y a peu, sur cet avion

    • berger dit :

      certain que l’avenir est en Asie mais est ce que nos gouvernants veulent un avenir pour notre pays ?

    • jean dit :

      Pour voir les choses bouger sur ces plans, il faut dégager Macron et sa logique à la limite de l’irrationnel et destructeur de notre industrie.

      • Guillaume dit :

        Je ne sais pas.

        Concrètement les succes a l export s enchainent depuis Holande.

        Conséquences politique, ou maturité du materiel, ou les deux? Difficile a dire.

        Je ne suis pas ici pour faire de la politiques , dls…

        Je travail dans le secteur, si cela marche cela me va, que les politiques soient de gauche ou de droite je m en fiche.
        Un bon design se vendra, un mauvais ne se vendra pas, c est tout. Peut importe qui est le vrp.

        • Patrick Sergeat dit :

          peut être mais Dassault n’a qu’un client pour commencer:la France,et avec macron et son leitmotiv:Europe,Europe,Europe,…..c-à -d :Allemagne j’ai peur.Vous avez remarqué que tout ce qui est stratégique il le transfert soit aux US(Alstom,Technip….) soit aux teutons:ariane,….seul raté Alstom transport qu’il voulait donner à Siemens.
          De plus suivez ce que va devenir EDF qu’e macron amène à la faillite en vendant nos mégawatts à des prix dérisoires obligeant notre électricien à acheter les mégawatts à des prix stratosphériques pour le bien de l’UE.

          • Nike dit :

            Pour Alstom je vous conseille de lire « le piège Américain » vous verriez que Macron est arrivé après la bataille et que le fossoyeur d’Alstom est surtout un certain Patrick Kron ex PdG parti avec un gros chèque…
            Pour le rapprochement Alstom Siemens Bombardier il fallait que 2 se mettent ensemble. Finalement ça été Alstom qui a mangé Bombardier transport. Je n’ai pas entendu les Canadiens se plaindre du dépeçage en règle de Bombardier par Airbus et Alstom.
            La nouvelle entité Alstom est n°2 mondiale derrière CSR qui caracole loin devant en tête.
            Vous noterez qu’Alstom est fortement implanté en Inde. On pourrait faire un parallèle avec Dassault à ce sujet.

      • Un_passant dit :

        En même temps, il n’y a rien à attendre de tous nos politiciens et autres passés par le programme Young Leaders de la French American Foundation, considérée comme une officine « soft power » de la CIA… Macron et quelques autres sont passés par ce programme.

      • scalectric dit :

        il faudrait déjà vous mettre sur un siège éjectable, cela éviterait vos propos diffamatoires et peu constructif

    • Lagrange dit :

      L Inde n a pas les compétences. Relancer la production d un char conçu dans les années 80 pourquoi? Un nouveau modèle serait mieux.

      • Guillaume dit :

        Je suis daccord qu au niveaux administratif et politique c est tres bordélique, et que le personnel n est pas facile a gerer. (Ils disent tout le temps oui, meme si ils n ont rien compris 🙂 lol)
        D ou les sur couts du make in india.

        Par contre niveaux techno ils ne sont pas mauvais.
        Leur rafales modernisés avec les capteurs indiens vaut un rafale f4.
        L autre avantage c est qu ils certifient le rafale avec des munitions locales et israeliennes.
        C est un avantage de plus a l export.

        Ils produisent le tejas qui est l équivalent d un mirage2000-9 avec leur propre aesa (depuis 2019)
        C est deja tres bien.
        Il y a des avions europeens qui attendent toujours leur aesa… lol
        On aurait tord de les sous estimer.

        Pour le leclerc cela serait sous licence.
        J imagine que l avantage c est qu on a toujours en stock les outils de production.
        On aurait juste a faire un envoyer les outils par bateaux et refaire une fal sur place rapidement sans gros investissements autre que le bâtiment et la formation…

    • Alpha (α) dit :

      @Guillaume
      « Cela pose la question d un avion intermediaire. (Le plan b?) »
      Hé hé hé ! ….
      Ce plan « B » ne pourrait effectivement n’être qu’un appareil intermédiaire -ou système de systèmes à base de chasseur dérivé du Rafale, d’UCAV et d’effecteurs déportés…- plus économique, en attendant un chasseur, habité ou non, faisant appel à des technologies de rupture, comme l’hypersonique.
      Mais ce que je relate n’est qu’un des plans « B » de Dassault… 😉

    • Gaulois78 dit :

      @Alpha
      A propos d’avorton…
      Pourriez-vous changer votre pseudo s’il vous plaît, vous polluez les posts de (α) ça prête à confusion …

      • Alpha dit :

        1. Perso, je n’ai jamais utilisé le terme « avorton »

        2. Super, je viens de découvrir un exemple de multi-pseudo utilisés par une seule et même personne: Alpha le vieux et Gaulois78 sont donc une seule et même personne? Intéressant!

  3. Sorensen dit :

    Bravo!!!

  4. PHILIPPR dit :

    Je relève que le financement de ce programme associe Séoul et Jakarta.

    • Frédéric dit :

      Mais l’Indonésie qui a commandé le Rafale rechigne a versé sa participation depuis quelques années.

  5. Thierry (le plus ancien) dit :

    hé oui, le leur vole déjà et le notre n’est pas encore construit ni même dessiné sur plan, peut être que la Corée du Sud devrait se situer devant la France au niveau international… l’armée de l’air française étant devenu le musée de l’air en comparaison!

    • Alpha dit :

      Tout cela va s’arranger!

      Macron va inviter le dirigeant de la Corée, l’embrasser sur les joues pour l’accueillir, lui faire visiter le chateau de Versaille et finir par un discours où il dira « la grande amitié de la France pour la Corée du Sud » puis terminera par un « nos 2 pays ne sont pas seulement amis. A titre personnel, je suis votre ami… votre frère! »

      Il vient de le faire pour MBZ (Mohamed bin Zayed Al Nahyan), le dirigeant des Emirats-Unis pour un peu de gaz… Pourquoi pas avec la Corée pour avoir les plans coréens…

      • Guillaume dit :

        Un peux de gaz et 80 rafales…

        Ca vaut bien un tapis rouge et quelques tapes dans le dos…
        A moins que vous soyez contre l exportation du rafale?

        • Alpha dit :

          Si cela ne gène pas certains de voir le président de la France « tapiner » à la mode « bois de Boulogne », moi cela me gène et je le dis!

          Macron n’a pas seulement abaisser l’image de la fonction, l’image du pays, il s’est tout simplement ridiculisé!

          Mais il est vrai que c’est aujourd’hui la mode pour les gouvernants occidentaux de se prosterner devant les pires tyrans du globe pour quelques m3 de gaz ou quelques gouttes de pétrole… Il suffit de voir Biden visiter MBS d’Arabie Saoudite… Le pire est qu’il n’a rien obtenu!

        • Thierry (le plus ancien) dit :

          et pendant ce temps là il y a de l’eau dans le gaz entre Poutine et Erdogan :

          https://fr.news.yahoo.com/erdogan-fait-attendre-vladimir-poutine-112531512.html

          On savait que la diplomatie russe à base de menace et d’invasion ne fait pas recette sauf en Iran ou ils ont les mêmes méthodes.

          La Turquie a plus à gagner avec l’Otan qu’avec la Russie qui bloque la Turquie en Syrie !

          • Alpha dit :

            Non! Rien de plus qu’un rappel du berger à la bergère! La dernière fois que Erdogan est allé visiter Poutine au Kremlin, Poutine l’a fait attendre plusieurs heures, alors franchement le retard de 45 secondes de Erdogan font peut-être plaisir à des gars dans votre genre très au fait des relations internationales mais cela n’a pas plus de signification qu’un « joke » entre 2 dictateurs qui ont besoin l’un de l’autre:

            Pour votre info, il n’y a pas que l’Afrique qui dépend du blé ukrainien et du blé russe mais aussi la… Turquie à heuteur de 40% de ses besoins!

            J’ajoute que la crise du blé ukrainien est également une source de manipulation de la propagande ukrainienne: Ces dernières semaines, l’Ukraine a exporté par la route et le rail plusieurs milliers de tonnes de céréales dont les 3/4 étaient du maïs destiné à la nourriture animale!!!!

            Si l’élément essentiel des préoccupations ukrainiennes était l’alimentation humaine, les exportations auraient été du blé à 100%.

            A noter qu’en 2021, avant la guerre, le ministère ukrainien avait fixé les volumes d’exportation maximaux à 17,5 millions de tonnes de blé et 24 millions de tonnes de maïs.

            Est-ce que les 17,5 millions de tonnes ukrainiens vont affamer le monde? Je laisserai le lecteur se faire un avis… La production mondiale de blé pour la période 2021/2022 est de… 779,29 millions de tonnes!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        • aleksandar dit :

          Je ne serais pas contre si les médias et les politiques ne nous bassinaient pas a longueur de temps avec les méchants dictateurs et les  » valeurs européennes  » etc
          On fait des affaires ou du droit de l’hommisme, mais les deux a la fois, en fonctions de la gueule du client, c’est de l’hypocrisie.

          • lgbtqi+ dit :

            Tentez l’aventure ! Les bons dictateurs et les méchantes valeurs européennes…

        • lgbtqi+ dit :

          il n’est pas contre l’exportation du rafale, il choisit de fait et d’emblée toutes les options qui peuvent plomber la France et n’en pince que pour l’Asie,enfin… une certaine Asie, rappelant quelque peu Xillotin.

      • Alpha (α) dit :

        @Alpha (l’imposteur)
        Mais qui vous dit que Macron a fait des bisous à MBZ rien que pour du gaz ?
        Pourquoi n’aurait-il pas fait des bisous pour un financement ? Sachant que les Emirats souhaitent investir dans le secteur de l’aéronautique plus de 136 Mds USD d’ici à 2030…
        Et sachant que les Emiratis ont de grandes ambitions dans l’aviation civile, mais aussi dans … l’aviation militaire ! D’ailleurs, peut-être ont-ils l’ambition de voir évoluer un jour un avion de combat « arabe » ou du moins pour commencer « franco-arabe » ?… Qui peut dire…

        • Alpha dit :

          Le « tapin » reste le « tapin »! Et au niveau démontré par Macron, même la travailleuse du sexe l’a plus expérimentée dans le métier en aurait honte!

          Je vous laisse le soin de visionner son discours… « A titre personnel, nous ne sommes pas que des amis… mais des frères! »

          Je n’ose même pas imaginer ce qu’a dû penser le dirigeant des Emirats-Unis… Je ne serai pas surpris qu’il ait été choqué qu’un petit paltoquet occidental se permette de se comparer à sa famille.

          Quand Fouquet, surintendant des finances, s’est mis à la hauteur de Louis XIV en se faisant construire un chateau digne du roi (le château de Vaux-le-Vicomte), Louis XIV s’en est offusqué et a juste envoyé le paltoquet en prison jusqu’à la fin de ses jours!

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Pourquoi pas avec la Corée pour avoir les plans coréens… » Parce que bien évidemment En France nous sommes incapables de produire un avion 100% local (ce qui n’est pas le cas de l’avion coréen rien qu’au niveau de la motorisation) et que Dassault est juste bon à faire des planeurs! Pourquoi les Anglosaxons s’évertuent à faire du « french bashing », jamais ils n’atteindront le niveau d’excellence de certains qui « œuvrent » sur ce blog!

    • Christophe dit :

      Et tout ça pour 7mds… on aurait à peine les roues en France !

    • Clavier dit :

      Si un jour il vient au Bourget, on pourra comparer mais d’ici là, je vous conseillerais de ne rien miser dessus….

    • m dit :

      Le Rafale vole depuis des dizaines d’années et a été engagé sur plusieurs fronts avec succès. On va attendre que le leur soit admis au service actif et qu’il serve en opération avant de conclure que la Corée du Sud est passée devant.

      La seule chose qu’un F35 a en plus d’un Rafale, c’est la furtivité et la connectivité avec les autres F35. Et désormais, le nombre de pays clients.

      Et même la connectivité n’est pas un critère absolu car c’est un système qui peut très bien s’adapter à une cellule Rafale.

      Mettez vous dans la tête que cinquième génération est un terme marketing, et n’est pas un jugement de valeur de l’avion.

      Et pour finir, le Rafale est 100% produit en France, qui maitrise 100% des technos impliquées dans sa construction. A part les USA et la Russie, nous sommes les seuls au monde à en être capable. La Corée a encore 40% du chemin à faire (notamment le moteur, et c’est plus de la moitié de la valeur technologique de l’avion) et quand on connait la règle du 80-20, on mesure le chemin qu’il leur reste à faire.

    • Huon dit :

      En fait si, le notre est opérationnel, au sein des forces, depuis plus de vingt ans.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « ni même dessiné sur plan,  » Mazette, vous en avez des infos! Un scoop?

  6. Gandalf dit :

    Bravo. Suivons l’exemple et faisons le scaf seul, ras le bol des boschs. Une fois le design termine on peut voir pour ajouter des partenaires de second rang pour assemblement local; quid Inde, EAU, Bresil, etc…

    • Vittorio dit :

      Vous devez considérer que les États que vous avez mentionnés ne veulent pas s’assembler. Ils veulent participer et acquérir des technologies et des compétences.
      Et vous les Français êtes plutôt radins là-dessus….
      De plus, le Brésil est grand mais pauvre et n’a peut-être pas l’argent pour un tel programme. Même s’il avait l’argent, il entretient une relation étroite avec SAAB pour le programme Gripen. Il est candidat à la Tempête.
      Les Indiens ne sont pas des clients fiables et vous, Français, devriez le savoir. Ils devaient produire 90 rafale sous licence mais ils ont renoncé car c’est trop complexe à produire pour eux.
      Les Emirats n’achèteront que le haut du marché.
      La Corée avec son KF-21 « Boramae » dispose déjà d’un avion équivalent au Rafale F5. Et il ne se soucie pas beaucoup d’utiliser des moteurs américains. Petit à petit, ils apprendront à les fabriquer eux-mêmes.
      Ou peut-être que la Corée suivra le Japon et entrera dans la Tempest …..
      Je m’excuse pour le français j’ai utilisé le traducteur google

    • lgbtqi+ dit :

      Ah, les « Boschs ». Avec les Blacks, ce serait Decker au moins !

  7. Sylvain dit :

    Bravo à la Corée du Sud. Quand on se rappelle sa situation dans les années 60, qu on parlait encore d un pays émergent à la fin des années 80…. quelle dynamique ! Et une bitd qui lui permet de construire son propre chasseur, ce qui est un clubs très sélectif. Bravo aux officiers de programme, aux ingénieurs et aux industriels sud coréens.

  8. Gamebred dit :

    Grand Bravo aux sud coréen l’avion du futur qu’on devait construire les sud coréen l’on fait ah elle est belle la coopération européenne

    • Too dit :

      Du futur ?
      Le KF-21 est un 4.5, potentiellement un 5ème génération mais avec l’emport en externe probablement juste un 4.5.
      En gros… un Rafale neuf.
      Le SCAF est censé être un 6ème génération ou ce n’est pas un avion, mais un ensemble autour de l’avion.
      .
      Donc c’est une très belle réussite Coréenne, mais il ne faut pas non plus exagérer…

  9. Nicolas dit :

    Cela laisse un peu rêveur… c’est vrai qu’en France la devise c’est: développons aujourd’hui les matériels dont nous avions besoin hier et que ne possèderons que demain…

  10. Lothringer dit :

    Les Coréens avancent méthodiquement mais sachons rester lucides
    – ils développent un avion des années 90 alors que ne nous sommes en 2022
    – les réacteurs sont américains
    – Nous sommes en train de plancher sur le Rafale-5
    – nous avons notre propre réacteur M88, en cours d’évolution pour grimper de 50kN à 75kN

    Vu le sérieux de ce peuple et de ses ingénieurs, ce sera un avion tout-à-fait correct.
    Mais nous avons encore quelques années d’avance. Jusqu’au jour où nos dirigeants nous obligeront à faire du sur-place.

    De toute façon, si Macron tord le bras à Dassault, il y a un pays lointain et sud-asiatique qui lui ouvrira grand les bras. Si j’étais Jupiter, j’y réfléchirais à 2 fois si j’avais un peu de considération sur la trace que je laisserais dans l’Histoire de France.

  11. Axer dit :

    Il faut vraiment voir les débats sur LCI après 18h.22h. Les débats sur l’Ukraine, la guerre, le marasme économique et politique qui court avec. C’est revigorant, pas pour tous les partis, mais on peut dire que certains sont franchement pro-russes, ne veulent pas de cette guerre et ne veulent pas entendre parler de ré-armement, ou de réindustrialisation. Pourtant nous sommes à un tournant de notre histoire pour des décennies. Si la Russie finit, un jour, pas taper sur la Pologne, son principal opposant à l’Est, ce jour là, on aura la guerre qui frappera à la porte de milliers de familles françaises, ce jour là on va regretter de ne pas avoir plus soutenu l’Ukraine et leur combat sanglant. Dans ce monde Bisounours, l’industrie d’armement ne semble pas être pris au sérieux. Le SCAF est une nécessité pour l’industrie française, comme les Coréens ont démontré, par ce 1er vol, qu’un pays qui se donne les moyens, rien d’impossible. On a pas à en vouloir aux allemands. On attends pas après des partenaires qui se posent trop de questions, ou alors, faut être stratégique, on prend ce Scaf, on le décline en 3, 6, 8 typologies différentes. Il y aura bien un type d’avion qui intéressera l’Allemagne, la GB, voir même les USA, le Japon, les EAU. Il faudra bien évidement, par exemple, un type de Scaf pour le Porte-Avion De Gaulle, ou d’autres futurs PA. Les Allemands, anglais et autres pays baltes, ont besoin d’un avion qui peut tirer des munitions américaines. L’Allemagne a besoin d’un avion puissant, mais pouvant être inter-opérable avec d’autres alliés, tel les Pays-Bas, ou les pays de l’Est, dont elle pourrait le produire. Italiens, Français et Espagnols ont besoin d’un avion qui peut être utilisé sur PA et outre-mers. Et ainsi de suite. Les Coréens nous prouvent qu’un pays qui est réellement motivé, rien ne peut le freiner et il gagnera à l’export. Ce chasseurs coréen semble être prometteur, en tout cas en Asie, voir en Amérique du Sud, et autres zones géographiques ne pouvant acheter les tops technologiques américains ou européens. En tous les cas bravo aux Coréens du Sud, ils avancent bien…

    • lgbtqi+ dit :

      J’aime bcp les débats sur LCI, avec la jolie Amélie Carrouër ou avec Darius Rochebin. Très posés, très neutres, très bien. Et les excellentes interventions de Sergeï Jirnov.

  12. ONERESQUE dit :

    Il y a indéniablement de nombreuses questions que l’on peut légitimement soulever en constatant que les Coréens SONT PARVENUS à faire aboutir ce programme GEN 4,5 pour….UNE SOMME DE MOINS DE 8 milliards de $ !!!!….Un tel exploit ne relève pas simplement de l’application rigoureuse de la légendaire conjugaison d’efficacité, de discipline et d’énergie du pays et ces paramètres sont loin d’être tout ce qui explique une enveloppe aussi raisonnable…..pour un jet de combat qui est loin d’être au rabais…..Le Boromae n’a certes pas de nouveaux réacteurs triple flux, de soutes internes, d’équivalent complet du SPECTRA avec suite ECM/ECCM aussi sophistiquée, mais IL A un AESA et une IRST et manœuvre beaucoup mieux que le F-35 ……Certes un vrai GEN6 comme le TEMPEST F3 ou NGAD ou post-SCAF disposera de triple flux comme le XA-100, de génératrices électriques pour laser de puissance, de radars à antennes bi-bande distribuées 360°, de missiles anti-missiles et d’un réseau IA avec des TeraFlops de puissance de calcul et cela fera certainement diverger ses coûts, de là de 7,5 à 120 milliards, CERTAINEMENT PAS pas si ce GEN6 se faisait en Corée…Les écarts sont tels que cela sent le « ver dans le fruit » ou, au moins, la sérieuse pierre dans le jardin des industriels EU-UE …..comme ces 120 sont d’ores et déjà annoncés incontournables par AIRBUS et autres, cela ne vaudrait-il pas la peine de se demander si les états ne sont pas collectivement déjà ciblés comme « dindons à plumer »……Quelques audits de rationalisation et des contrôles comptables des justificatifs du développement techno seraient pertinents…..Raccourcissement des cycles, arrêt des doublons, généralisation totale de l’ingénierie concourante USINE 4.0 voire plus…… ne seraient-ils pas utiles en Europe car, clairement, les écarts de prix ne s’expliquent pas qu’avec le bond génération 4.5 > gen6 et les salaires des travailleurs coréens ! Les grands groupes européens ont pris sans doute de mauvaises habitudes (comme leurs collègues d’outre-atlantique) en considérant grand ouvert les cordons dorés de la bourse des états en devenant les « danseuses » capricieuses et gâtées de la manne ministérielle…..On pourrait avoir un GEN6 correct pour 50 MILLIARDS en imposant des délais-coûts performants en challenges, chose éminemment faisable comme le prouve Musk avec Space X ou le supersonique Sonic BOOM……que d’avancées dans des enveloppes financières contenues…….à méditer….

    • blondin dit :

      les 8 milliards de budget ne sont que le début, il va en falloir encore un certain nombre pour que l’appareil soit vraiment opérationnel. Mais il est vrai que ça reste à priori raisonnable pour faire voler un avion neuf. A noter que l’achat sur étagère du moteur a fait faire des économies significative, avec le développement de celui ci, la note aurait été bien plus salée !

  13. AirTatto dit :

    Bravo la Corée du Sud, j’espère que certains industriels et politiques ce poserons les bonnes questions en France.

  14. farragut dit :

    Quand on la Corée du Nord et ses missiles nucléaires ou chargés de VX, cela incite plus à l’effort et à l’investissement pour la défense de ses intérêts vitaux. La dépendance dans l’ami américain et ses missiles sur son territoire est une faiblesse mortelle, que nous n’avons pas.
    En France, notre plus proche voisin « compétiteur » ou « adversaire économique » reste l’Allemagne, pas encore la Russie nucléaire.
    Cela dit, la façon dont les allemands se comportent vis-à-vis de Vladimir Poutine, en freinant des quatre fers toute aide à l’Ukraine, n’est pas moins honteuse que la position de notre PR qui « ne veut pas humilier la Russie », sous entendu « se fâcher avec Poutine ».
    Pas sûr que cela fasse de l’Allemagne un « allié » pour « coopérer » dans quelque projet en commun (encore moins en coopération).
    S’il n’y a pas de volonté politique de travailler entre égaux, inutile de croire que ce voisin va nous « aider ». L’expérience de l’euro, et le comportement de la BCE vis-à-vis de la Grèce devrait nous avoir « vaccinés » contre l’illusion de la coopération européenne, en tout cas en matière de financement de la défense ou de projets en commun.
    En ce sens, la position et le travail de la Corée du Sud nous montre l’exemple, en matière de volontarisme, sans les illusions d’une aide extérieure vacillante ou aléatoire…
    Les intérêts des Huns ne sont pas forcément ceux des autres ! 😉

  15. Frérot Georges dit :

    Nous avons là l’exemple d’un projet qui progresse.

    Un budget très de 7,5 M de $, même pour un avion de génération :  » 4,5  »

    C’est donc pour un système de génération  » 6  » un budget qui devrait être à notre portée entre 12/15 M de $ si l’on sait faire des choix.

    N’oublions jamais de le mieux est bien souvent l’ennemi du bien.

    En terme de défense :
    – le nombre d’équipements,
    – leur coût de fabrication,
    – la facilité et la rapidité de fabriction,
    – les stocks stratégiques des matières premières et des composants,
    sont des paramètres qui doivent être intégrer pour assure notre résilience, même en cas de conflit de haute intensité.

    • Frérot Georges dit :

      Correction :

      Un budget très raisonnable de 7,5 M de $, même pour un avion de génération : » 4,5 »

  16. guig dit :

    Bravo aux Coréens !

    Je ne connais ce pays que de loin mais dans beaucoup de domaines ils semblent « tuer le game » alors qu’ils etaient complètement a la ramasse il y a 40 ans.

    • lgbtqi+ dit :

      Ouais, c’est les boss du game.  »  »

      Et pourtant je ne suis pas allergique à l’anglais ni anti-américaine, loin s’en faut. Mais là vous fournissez des tonnes d’eau au moulin de certains.

  17. philbeau dit :

    Il est plus qu’évident qu’il faut arrêter de perdre du temps avec des positions politiques oiseuses , caractéristique de la trilogie d’enfer Sarkozy-Hollande-Macron qui aura balisé le sort du pays depuis le début du siècle . Qui coïncide d’ailleurs , quelle surprise , avec le scandale démocratique du référendum sur l’Europe annulé , et l’effacement assumé par nos dirigeants de conserver un pouvoir significatif en faveur des intérêts de leur pays ( à comparer avec le voisin allemand , qu’ils n’ont cessé de citer en exemple) . La France qui dispose de cet atout majeur d’une industrie aéronautique de pointe qui ne doit pas grand’chose à l’Etat , durant la période citée plus haut , ne peut se permettre de dilapider davantage ce capital . Il est urgent de mettre sur la table des choix pragmatiques , dont les grandes lignes sont à n’en pas douter déjà élaborées en coulisses . L’analyse ci-jointe de l’excellent site voisin Méta-défense décrit une porte de sortie par le haut crédible à la situation actuelle qui ne va pas tarder à tangenter un scandale de la politique de défense nationale .
    https://meta-defense.fr/2022/07/19/scaf-ou-pas-le-couple-super-rafale-neuron-propose-par-dassault-devrait-etre-developpe/

    • Alpha (α) dit :

      Ca fait un moment déjà que je dis que ce que décrit meta-défense et un des plans « B » de Dassault…
      Et ca fait un moment déjà que je dis que Trappier est très serein quant à l’avenir de sa société dans l’aviation de combat…

  18. GHOST dit :

    SCAf invisible tandis que cette machine vole.. la supremacie occidentale est entrain de prendre fin?

  19. Gégétto dit :

    J espère que l on en saura un peu plus sur le cœur qui bat dans sa carlingue, ses capacités, son domaine de vol
    Pour l armement on sait qu’ il pourra être occidental.
    Concurrent sérieux pour le Rafale à venir.

  20. Cw dit :

    Le scaf …pour 20..avec notre super chef des armées à financer par le successeur…on est de plus en plus nul quant à la défense ???

  21. patex dit :

    Intéressant comme développement. De quoi faire taire ceux qui estiment que lancer un avion de combat au XXIe siècle, c’est l’affaire de consortiums multinationaux.
    Le programme du premier vol semble assez minimaliste. Pour rappel, lors du premier vol du Rafale A en 1986, l’avion a atteint Mach 1,32 et un facteur de charge de 5g.

  22. ScopeWizard dit :

    Mais ?

    Si très franchement , ces avions et leur dessin « futuriste » me laissent de plus en plus froid….

    Il y a par contre une question que je me pose….

    Jusqu’ à quel point , toutes ces injures aux lois de l’ aérodynamique ne sont-elles pas une « mode » ?

    Eh oui ; cette profusion pousse à croire que dans tout ce qui est détection RADAR ( mais pas que ) , rien n’ avance….et que par conséquent , ce type de furtivité constitue une Panacée nous dirons « universelle »….

    Or , jusqu’ à quel point , tout cet argent dépensé à produire de telles briques qui sans une pléthorique assistance-redondance de type informatique ne pourraient même pas voler une demi-minute en droite-ligne , n’ est-il pas synonyme d’ une immense gabegie ?

    Pour ne citer qu’ eux , les F-16 , Mirage 2000 , ou Rafale de conception instable ( foyer de portance déplacé à l’ avant du centre de gravité d’ où une tendance naturelle au cabré ) ne font guère mieux ; mais au moins sont-ils performants donc capables de manœuvrabilité comme de combat tournoyant , et tellement plus « harmonieux » dans leurs lignes….tout en étant à même de se montrer furtif-RADAR en ACTIF .

    Par conséquent , que vaudront tous ces furtifs-passifs humainement pilotés , le jour où ils deviennent visibles et repérables comme identifiables comme localisables avec précision à plus de 100 ou 150 kilomètres du point d’ émission , la détection RADAR et autre n’ en ayant alors plus rien à cirer et pouvant guider du missile en mesure de les poursuivre puis de les tirer comme des lapins sur un stand de fête foraine ?

    Faudrait au moins leur rajouter une autre faculté tout-aussi onéreuse à développer et mettre au point ; une hyper-vélocité typée hyper-sonique .

    Et encore !

    Bref , le Glaive VERSUS le Bouclier !

    C’ est-à-dire l’ éternel débat….

  23. Pascal, (l'autre) dit :

    Les Coréens envisagent ils de l’exporter car dans ce cas ils devront demander l’autorisation aux U.S. (I.T.A.R.) Rien que les moteurs, des G.E.F404………………….même s’ils sont construit sous licence!

  24. Sergio dit :

    Russes, Américains et Coréens font des appareils qui répondent au besoins opérationnels d’aujourd’hui. La France a certes un excellent avion Rafale mais le premier vol du démonstrateur remonte à janvier 1988. Il y a donc plus de trente ans. C’est surréaliste! Dans un sens, on possède un vrai savoir-faire (la preuve à l’export 30 ans après) mais de l’autre pourquoi son successeur équivalent au F35 , Su57 ou KF21 ne soit pas sur le tarmac pour des essais ?? C’est incompréhensible. Les « difficultés de calage » entre Airbus et Dassault évoqués par le ministre sont des arguments fallacieux et pitoyables.