La Pologne va se procurer 116 chars Abrams d’occasion auprès des États-Unis

En avril, la Pologne a signé une commande de 250 chars américains M1A2 SEPv3 Abrams pour environ cinq milliards de dollars. Et, dans le même temps, elle a livré à l’Ukraine un nombre significatif de chars T-72, hérités de la période soviétique [il est question de 200 exemplaires]. Seulement, cette aide fournie à Kiev a provoqué une rupture temporaire de capacité, en partie comblée par le déploiement sur sol polonais d’un escadron de Challengers 2 britanniques.

Cela étant, Varsovie cherche à se procurer – en vain pour le moment – de chars Leopard 2, que son armée utilise déjà. Et il est aussi question d’une acquisition de chars sud-coréens K2PL « Black Panther » dans le cadre du programme Wilk, qui vise à remplacer les PT-91 Twardy [une version modernisée du T-72, ndlr], dont une rumeur affirme qu’ils pourraient à leur tour prendre le chemin de l’Ukraine.

Quoi qu’il en soit, remplacer les chars fournis à l’armée ukrainienne prendra du temps. Et, au regard du contexte actuel, Varsovie n’en a pas à perdre… L’acquisition éventuelle de K2PL « Black Panther » n’a pas encore été confirmée et la commande des 250 M1A2 SEPv3 Abrams ne sera pas totalement honorée, au mieux, d’ici 2026, même si 28 premiers exemplaires doivent être livrés à la 18e Division mécanisée polonaise dès cette année.

Pour accélérer le renouvellement capacitaire de l’armée polonaise en matière de chars de combat, Varsovie a l’intention de se procurer une centaine d’Abrams d’occasion auprès des forces américaines. Telle est l’annonce faite le 15 juillet par Mariusz Blaszczak, le ministre polonais de la Défense.

« Nous avons conclu un contrat avec les États-Unis concernant l’achat à des conditions préférentielles de 116 chars Abrams d’occasion », a en effet affirmé M. Blaszczak, lors d’un entretien accordé à la chaîne publique TVP Info. De quoi « renforcer considérablement » la défense polonaise, a-t-il ajouté, sans préciser le coût de cet acquisition.

Il est probable que les chars en question, qui seraient livrés en 2023 pour remplacer les T-72 cédés à l’Ukraine, soient des M1A1 Abrams récemment retirés du service par l’US Marine Corps [non sans polémique…]. Or, ces engins ne sont pas les mêmes que ceux de l’US Army [qui dispose de M1A2], qui devait d’ailleurs les récupérer.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

111 contributions

  1. xaloy dit :

    C’est quoi le problème avec le M1A1 Abrams ?

    • Etienne Declercq dit :

      Très bon char. Les premiers n’avaient qu’un 105 mm mais contre les Russkoff c’est pas grave.
      Ils ne sont pas invincibles mais il faut peut-être abandonner la politique du no kill surtout quand ce ne sont pas les boys qui roulent.
      Pauvres marines. En France aussi le AMX10RC est regretté.

      • ovuef dit :

        Vu sa consommation, et bien que les américains se feront certainement un plaisir de leur vendre le carburant, ils ont tout intérêt à attendre l’arrivée des russes. Ce qu’on appelle une guerre d’attrition je crois…

      • Nexterience dit :

        Le 10rc n’est qu’en tout début de remplacement et ne sera pas regretté pour la protection de ses servants, sa capacité à détecter avant d’être mort ou son tir continu ( en 30 ou 35mm chez la concurrence)
        Seul recul vraisemblable, la mobilité vue sa masse. Mais le futur européen sera plus sec.

      • Ion 5 dit :

        Correction:
        1) c’était un très bon char pour son époque. On a fait mieux (ou équivalent) que le M1A1 aujourd’hui.
        2) le 105 mm pour les russkoff était notoirement pas grave contre leurs chars sortis dans les années 80, vu qu’il ne pouvait plus faire grand chose contre eux. Mais bon, sur M1A1, on est passé sur de 120 mm*, et ce n’était pas seulement pour faire joli…

        * sauf erreur de ma part

        • AirTatto dit :

          C’est correct, les M1A1 depuis le Block1 utilise un canon de 120 mm Allemand, le RH-120 et les obus comme le M830 ou les M829x font des trous dans tous les blindées actuelles sauf Hard kill qui fonctionne.
          La guerre en Ukraine remontre encore une fois que ce qui est écrit sur le papier ne correspond pas à la réalité, le Moskva, les T-90 détruits en sont le parfait exemple.

    • Frédéric dit :

      C’est le fait que l’USMC s’est débarrassé de ses chars pour opté pour un modèle expéditionnaire plus léger qui fait polémique. Son objectif est les îlots du Pacifique, pas les plaines d’Europe.

      • xaloy dit :

        Merci, un modèle expéditionnaire qui doit donc ressembler à notre AMX 10RC bientôt remplacer par le jaguar.

    • Dolgan dit :

      Au hasard. La mco? Les us s en foutent. Les autres non.

      Ps: c’est juste une supposition. Je connais pas grand chose sur ce char.

      • AirTatto dit :

        Il existe des centres de MCO pour les Abrams partout en Europe ou presque tenu pas les américains où il entrepose des chars, des pièces, des munitions en cas de conflit en Europe, le plus gros étant à Limburg il me semble ou il y aurait 1800 véhicules dont plus de 800 tanks… à confirmer par un spécialiste

    • john dit :

      C’est la première génération du Abrams, et depuis, d’autres capacités ont été développées pour ce char !
      Et la raison du retrait du service, c’est le choix des Marines de redevenir une force expéditionnaire, une force relativement légère capable d’être déployée partout rapidement.
      Le char de combat n’entre plus dans cette vision. Le char de combat est lourd, cher, et prend bcp de budget qui peut être plus utile ailleurs.
      Et en plus, l’US Army aura toujours ses chars, donc ce n’est pas un abandon total !

  2. iBug dit :

    Il n’y a pas d’information précise concernant le modèle qui pourrait être acheté. On évoque le M1A1SA ou le M1A1FEP des marines mais on parle également de M1A2 sep v2 qui est, sauf erreur de ma part, le modèle le plus répandu aux US.
    Au sujet des PT91 qui pourraient être livrés aux ukrainiens on parle d’une compensions Us d’environ 250-300 M1A1.
    Concernant les 250 M1A1 sep v3, ils devraient être livrés un peu plus rapidement que prévu initiaient, l’armée américaine ayant décidé de suspendre ses commandes en attendant la sortie du SEPv4 et commander justement cette dernière version

  3. Alpha dit :

    C’est vraiment la fête pour les USA! J’espère que les ricains vont promouvair la candidature de Poutine pour l’obtention du prix Nobel en économie.

    Grâce à lui, ils réussisent à vendre toutes leur m… du F35 jusqu’au vieux chars en train de rouiller dans les décharges pour férailles…

    • blavan dit :

      @alpha. Cerise sur le gâteau , c’est l’UE qui paye puisque la Pologne est le pays qui reçoit le plus des européens par rapport à ce qu’elle cotise. Voilà le bilan de l’UE!!!!

      • TheDogme dit :

        Heureusement que vous dirigez juste votre portemonnaie… l’économie vu du PMU.

        • blavan dit :

          @thedogme. Souvent le PMU a plus de bon sens que nos dirigeants qui vont ruiner l’Europe par leur soutien naïf à l’Ukraine !!!!

          • AirTatto dit :

            mais dans ce cas là, votre affirmation que l’Europe paie, c’est du fake news… ou de l’information pour les abrutis incapables de faire une recherche sur internet pour comprendre le mécanisme d’aide européen et son contrôle… et pourtant c’est d’actualité avec la Hongrie…

      • john dit :

        Si l’Europe avait quelque chose à proposer à la Pologne pour les chars de combat, à la limite votre commentaire serait pertinent…
        Sauf que personne n’a de char à proposer. L’Allemagne a usé tous ses stocks de Leopard 2.
        Et la France ne veut toujours pas exporter de Leclerc. Donc c’est facile d’attaquer, mais les faits démontrent une réalité un peu plus nuancée.

    • Clavier dit :

      On voit le niveau des experts ici …..
      Les Américains ont des usines de reconditionnement pour leur matériel militaire et précisément pour les chars Abrams remis quasiment à neuf .

    • BadCox57 dit :

      Malheureusement, les entreprises d’armement de l’UE tournent au ralenti -ou plutôt sans vraies commandes- depuis 20 ans et plus. Ceci au rythme de budgets militaires européens notablement insuffisants.

      Ce n’est pas étonnant que dès lors les USA, qui ont conservé une véritable industrie de défense, soient les mieux « armés » pour répondre rapidement à une demande soudaine. C’est quand même la faute de nous, Européens, si nous nous sommes bercés d’illusions sur l’impossibilité qu’une guerre arrive à nouveau en Europe. Et fabriquant en petites quantités, nos productions sont devenus chères également.

      • blavan dit :

        @badcox57. La guerre en Ukraine , c’est la dernière conventionnelle avant le prochain conflit qui sera nucléaire ou n’arrivera jamais !!

      • Alpha dit :

        « Ce n’est pas étonnant que dès lors les USA, qui ont conservé une véritable industrie de défense »

        C’est un luxe que les autres pays comme la France ne peuvent pas se permettre! Les USA peuvent se payer une industrie de l’armement florissante vu que lorsqu’il y a une baisse des commandes, les USA créent le besoin en lançant une nouvelle guerre quelque part dans le monde…

        Une douzaine de mecs d’Arabie Saoudite font exploser leur avion sur les Twins Towels? Les USA envahissent l’Afghanistan (dont personne n’a jamais pu y trouver une quelconque responsabilité dans les attentats du 11 septembre aux USA) et 20 ans de commandes assurées pour l’industrie US…

        Aucune excuse permettant de déclencher une guerre? Aucun problème, les USA inventent les armes de destruction massive du vilain Saddam Hussein et rebelotte, les USA déclenchent l’invasion de l’Irak et … 25 années supplémentaires de commandes pour l’industrie militaire américaine…

        En quand cela ne suffit plus, les USA trahissent leur alliés pour leur voler des contrats signés (cf. exemple des sous-marins australiens)

        Avec ces pratiques, ce serait un comble que les USA n’aient plus d’industrie prête à livrer des armes à le demande!!!

      • john dit :

        Est-ce que le coût a mené aux petites quantités, ou les petites quantités ont mené au coût problématique? Sur bcp de programme, c’est le coût qui a réduit le volume commandé !
        Et non, l’industrie de la défense en Europe a bien fonctionné cette dernière décennie. Simplement, combien d’armées et de personnes ici ont moqué ceux qui achètent des chars de combat, les Leopard 2 inutiles, etc?
        Le Char de combat et les guerres traditionnelles n’ont plus été considérées comme une possibilité. Donc même avec un meilleur budget, il y a fort à parier qu’il aurait été utilisé ailleurs !

        Là où il y a un vrai problème, c’est dans l’absence de réserve stratégique ! La Suisse a été critiquée pour ne pas transférer ses Leopard 2A4 à la Pologne. Mais ces chars sont une réserve stratégique !
        Et aucun autre pays n’a proposé sa réserve stratégique à l’export. Y compris la France d’ailleurs qui ne modernise qu’une partie de ses Leclerc !

    • lgbtqi+ dit :

      poutine n’a pas besoin des « ricains » pour « promouvair » sa candidature. Il a toute une foule d’admirateurs qui radotent, auprès de ceux qui veulent bien les écouter de temps en temps, par pitié.

  4. R2D2 dit :

    Un élément important d’une bonne arnaque c’est de ne pas laisser le temps aux gens/pigeons de réfléchir, de créer une situation d’urgence. Félicitations aux Etats-Unis, ils ont bien manœuvré et retourné comme une crêpe quasiment toute l’Europe et ce pour au moins une voir deux bonnes décennies. Appels d’offres avec une assurance tout risque contre la Russie pour le matériel récent (F35), vide grenier pour le matériel déjà amorti & rincé par des années en AF ou Irak (il n’y a pas de petits bénéfices… et tout gain pour l’un et une perte pour les autres).

    Mention spéciale pour l’Allemagne qui étend son emprise sur l’Europe centrale en injectant ses panzers un peu partout tout en contribuant dans la guerre en Ukraine que sur la pointe des pieds. Un beau coup et de belles années de MCO en perspective.

    Finalement le plus étonnant c’est l’UK qui contribue énormément à l’effort de guerre mais qui ne semble pas réellement en profiter. En tout cas cela ne se transforme pas en contrats.

    • iBug dit :

      Depuis le début du conflit UK a vendu
      -3 frégates ah140
      -Missiles mbda de la famille camm ( a terme environ 2000 missiles)
      -Missiles anti chars brimestone
      Même si tous ces contrats seront réalisés en Pologne dans leur plus grande partie

      • Etienne Declercq dit :

        Il est temps de remplacer tout le matériel cédé. On est parti pour une guerre très longue. Quelle que soit l’espérance de vie de Poutine. La Russie compte beaucoup d’enfants de sa**uds.

        • cacao dit :

          vos parents et grands parents devaient être de grands résistants , à n’en pas douter.
          Très interessant de faire porter la responsabilité des parents sur les suivants.
          Vu le mépris que vous leur portez il leur sera légitime de nous foutre sur la gueule, même si finalement la qualité merdique de notre éducation et de notre économie nous aura emporté bien avant.

          • Ion 5 dit :

            N’exagérez pas non plus, compte tenu du niveau de ses propos, Etienne Demescou…es est plutôt le raté de notre éducation nationale et de notre économie.
            Quant à la durée de la guerre, elle devrait s’arrêter quand Poutine aura récupéré les trois régions qui veulent être russes. On ne peut pas dire qui « veulent de lui », on a vu récemment qu’il sert de repoussoir pour les ukrainiens y compris russophones, au vu de son profil, de ses agissements et de ses actes.
            https://www.leparisien.fr/week-end/international-les-4-fractures-de-l-ukraine-27-02-2014-3628605.php

            Faut pas dramatiser au delà, à la fin on aura la paix: ça ne va frustrer que les ukrainiens chauvins de Lviv qui de toute façons n’iront jamais au Donbass, qu’ils ne comprennent pas, à commencer par la langue et qui n’y sont pas les bienvenus. A l’exemple des Tchèques et des Slovaques, il vaut largement mieux un mauvais divorce, qu’un mauvais mariage, forcé qui plus est.

          • AirTatto dit :

            Faut pas répondre dans ces cas la… la fin de la phrase en dit long sur sa connaissance de la démographie de la Russie.

        • Graphe dit :

          @ED
          Heureusement chez nous il y en a moins parce que nous avons l’IVG.

      • john dit :

        Les faits n’ont pas bcp de valeur pour certains…
        Apparemment, la Corée du Sud est en train de perdre toute son industrie de la défense aux profits des Américains, ce alors qu’elle n’a jamais été aussi puissante.
        Les forces militaires américaines n’ont jamais eu autant de matériel originaire d’Europe. Et les victoires du F-35 sont entre autres dues à l’absence d’appareil dans cette catégorie en concurrence…
        C’est tellement facile pour eux de rejeter la faute sur les autres, se victimiser plutôt que de regarder le problème.

  5. Carin dit :

    Mais combien de chars veulent les polonais?
    Je comprends qu’ils font une bonne affaire, entre le prix préférentiel et l’aide que l’Europe ne va pas manquer d’apporter pour remerciement du don d’environ 200 T72 à l’Ukraine, mais ça va pas faire un peu beaucoup de chars, différents, alignés dans leur armée?

    • iBug dit :

      La Pologne a déjà fourni environ 250 T-72 et pourrait livrer 232 pt-91.
      Elle souhaiterait récupérer au moins un nombre équivalent de chars.
      Le besoin total de l’armée polonaise a été estimé à 900-1000 chars en 2021. A noter quelle prévoit la formation de 2 nouvelles divisions depuis quelques semaines

    • L'ignorant dit :

      @Carin
      Combien ? d’après les annonces ils ne s’arrêteront que lorsqu’ils pourront aligner un char en face de chaque soldat Russe franchissant la frontière polonaise.

      Je me demande si toutes ces pays pourront offrir une maintenance aux matériels ?

      • baba merzoug dit :

        ils ont KATYN en mémoire
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Katy%C5%84
        et les ukrainiens en mécanique aussi ce ne sont pas des mickeys Antonov par exemple

        • Vinz dit :

          Si vous mentionnez la seconde GM : Pologne, 6 millions de morts, dont 150 000 estimés sous les Soviétiques (sur environ 35 millions d’habitants en 1940). Comme quoi le Polonais a la mémoire et rancune variable. Mais comme le Polonais aime les relations de bon voisinage, il ne manque pas de flanquer la question des réparations à la gueule de l’Allemagne régulièrement (on peut comprendre vue la saignée subie). On sait jamais, sur un malentendu ça pourrait marcher.

    • Etienne Declercq dit :

      S’ils doivent faire face aux Russes et Biélorusses seuls ou presque, les Américains étant toujours ailleurs, il leur faut au moins 2.000 chars modernes.
      A 1 contre dix c’est possible si on a le meilleur matériel et la supériorité aérienne.
      Malheureusement nos vecteurs nucléaires ne sont pas assez rapides et nous sommes incapables de cibler tous les lanceurs russes, d’autant qu’il faut tenir les Chinois en garde et les Indiens à l’oeil.

      • Thaurac dit :

        Quand les russes feront face aux polonais, ils feront face aussi à l’otan alors il en faut un peu plus à la russie, et en ukraine, elle ressort des chars qui ont plus de 20 ans, faut pas rêver…

    • Waroch dit :

      @Carin: je me posais la même question. Et est-ce que ces chars d’occasion sont en plus des 250 Abrams déjà prévus? Ou bien, ce qui serait plus raisonnable, ces 116 chars sont-ils une sorte d’avance sur la commande totale, quitte à ce qu’ils soient revalorisés ou remplacés d’ici quelques années lorsque les éventuels K2 et Abrams neufs seront en service?

      Si quelqu’un a plus d’information, je suis preneur 🙂

      • iBug dit :

        Avant la guerre la Pologne disposait de
        245 Leo2
        232 PT-91
        +300 T-72 (environ 250 en état de fonctionnement et cèdes à l’Ukraine)
        En 2022:
        -commande de 250 Abrams « neufs » en version sep v3
        -commande de 116 Abrams d’occasion (1 brigade) pour remplacer les 250 T-71 donnés à l’Ukraine
        -Éventuelle compensation d’environ 300 Abrams encore plus anciens pour donner les 232 PT-91 à l’Ukraine (C’est du moins ce qui se dit dans les couloirs actuellement)
        -Les 245 Léo2 sont mis progressivement au standard PL
        -négociation en cours pour 180 K2

        • Waroch dit :

          @iBug: Merci pour les précisions!
          Si ces plans sont menés à bien, ça va leur faire une sacrée force de blindés lourds!

    • john dit :

      Bah au contraire… Des Leopard 2, et divers chars M1 Abrams, c’est plutôt une réduction de la diversité.
      Quant au nombre, c’est plutôt un minimum pour l’adversaire potentiel de la Pologne. Le territoire et le voisinage font que les besoins diffèrent de la France. Chaque pays fait selon ses besoins !

  6. Gamebred dit :

    Depuis que POUTINE a attaqué l’Ukraine les polonais panique mdr ils veulent des chars américains, allemands et peut être sud coréen sans parler de la présence de soldats britannique avec les chars challenger 2

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Si tu étais en Pologne donc en zone limitrophe de l’UE tu paniquerais certainement aussi au regard de ‘l’HISTOIRE », et des agissements de Vladimirovitch …là ça va tu es juste planqué derrière ton PC !

      • Félix GARCIA dit :

        « là ça va tu es juste planqué derrière ton PC ! »
        Derrière l’arme nucléaire. Et mon armée. Mon pays en fait … Et mon PC, accessoirement.

      • Rayo dit :

        La Pologne est membre de l’OTAN ils n’ont pas besoin de paniquer MDR ! Vous parlez des agissements russes et les agissements US en Irak et en Afghanistan et en Libye avec la complicité de l’OTAN résultat terrorisme et immigration en Europe ils ont fait du bon boulot tes amis US/OTAN

        • iBug dit :

          Vous vous emmêlez les pinceaux Rayo, l’OTAN n’a rien avoir avec les conflits que vous mentionnez hormis l’Afghanistan qui était justifié par une attaque sur le sol américain par un groupe terroriste. En revanche les pays qui ont participé aux guerres en Libye ou Irak font effectivement partie de l’OTAN. Vous n’allez pas accuser l’otsc pour la guerre en Ukraine mais juste la Russie, si ?

        • Thaurac dit :

          Et les amis de la russie, sa fameuse alliance qui se résume à la tchétchénie et quelques coups de gueule de la bielo russie, les autres s’en écartant de plus en plus…
          Il est seul le nain du gremlin

    • Etienne Declercq dit :

      Les Polonais connaissent bien la menace. Lors de la seconde guerre mondiale, la Pologne a perdu un tiers de sa population.
      Pas seulement du fait des Allemands.

      • PK dit :

        Comme ils roucoulent aujourd’hui avec les Germains, doit-on en penser que les Soviétiques n’ont pas tué assez de Polonais pour que ce derniers leur chantent des louanges ?

        • L'Alacrite dit :

          Faux, les relations germano-polonaises sont loin d’être au beau fixe, la veulerie allemande vis-à-vis de la Russie étant une des raisons évidentes. Cela ne signifie pas pour autant que la Pologne a intérêt à se détourner du Grand Reich, principal investisseur et partenaire industriel dans le pays, et grand pourvoyeur d’emplois.

          Et si l’occupation de la Race des Seigneurs a été catastrophique pour la Pologne (millions de morts, destruction des villes, infrastructures, …), les Polonais n’oublient pas pour autant les 50 ans de suzeraineté soviétique et l’arriération économique résultante. Sans oublier Katyn et autres démonstrations spontanées d’égard de la part des Russes pour leurs (sous) voisins slaves. Pour la petite histoire, les exécuteurs les plus zélés envoyés par l’Allemagne pour mater l’insurrection polonaise de 1944 étaient, entre autres, des collaborateurs Russes (brigade Kaminski, notamment).

      • Vinz dit :

        « Pas seulement du fait des Allemands. »

        En effet : sur les 6millions de morts, 150 000 estimés au débit des soviétiques.

    • Dolgan dit :

      Quand tu paniques, tu donnes tes armes au voisin ?

      Ils sont dans la surenchère en com. Et dans le soutien inconditionnel à l ukraine. Mais aucun signe (hors parlotte) de panique.

      Ils ont l otan pour assurer leurs fesses. Ça serait dommage.

    • lgbtqi+ dit :

      Ils ne paniquent pas. Ils réalisent que les cons ça ose tout, et donc cherchent à se protéger des ambitions invasives de poutine.
      Vous savez, le soir, vous fermez la porte chez vous ? C’est un symptôme de panique ? Certes, la DGSI se chargera de neutraliser les agents de l’ennemi si nous entrons en guerre directe avec l’ennemi, mais ce n’est pas encore le cas.

    • AirTatto dit :

      Les Polonais ne panique pas, il déteste la Russie et si on suivait la Pologne, on serait en guerre contre la Russie. C’est une nuance importante.
      Après, il y des raisons légitimes de détester la Russie et l’Allemagne quand on est Polonais.
      https://www.youtube.com/watch?v=1PwUTXS3TAQ&t=72s
      https://kafkadesk.org/2022/04/29/in-poland-ordinary-russians-start-paying-the-price-of-putins-war/
      https://warsawinstitute.org/post-war-war-years-1944-1963-poland/

  7. Rogger dit :

    Bonjour,
    Il semblerait que l’achat de char moderne demande quelque délais….
    ( meme de provenance des arceaux de l’oncle sam ) .Dieux merci , nous ne somme pas en guerres….
    L’union européenne devraient médité cette situation…. et réfléchir a développer une défense digne de ce nom …

    • Etienne Declercq dit :

      Dès lors que nous soutenons l’Ukraine nous sommes en guerre.
      Ou en opération spéciale si vous voulez.
      Ce sont 20% de notre PIB que nous devrions consacrer à notre défense et non pas 2%.
      Nos voisins relativement grands font aussi des économies.

      • Dolgan dit :

        Avec 20% on annexe la Chine…

      • PK dit :

        « Dès lors que nous soutenons l’Ukraine nous sommes en guerre. »

        Il vous manque quelques notions de constitution française… Elle n’indique pas que lorsqu’un poudré dit « nous sommes en guerre », cela veut dire que nous le sommes.

        • Vinz dit :

          Vous oubliez de dire qu’il a serré ses petits poings très fort en le disant. Je crois même qu’il a froncé un sourcil.

          • AirTatto dit :

            et très probablement serré fort les fesses pour contracter son sphincter.

          • Vinz dit :

            Ca c’est plus vu lors de sa rencontre avec Poutine. Il avait l’air vraiment très constipé à l’aut’ bout de table.

    • lgbtqi+ dit :

      Rappelais-nou qui été le minhistre de l’éducation nassionale quand vous étiez en primaire ?

      • Angelo dit :

        Des commentaires toujours aussi constructifs de la part de notre Bernard Pivot du blog…Sauf que là c’est davantage du niveau de Nanard…

  8. Jacques de Pologne dit :

    Avant la guerre, la Pologne possédait environ 800 chars. Aujourd’hui, plus de 200 d’entre eux se trouvent déjà en Ukraine. Le nombre cible est inconnu, mais il est probable que la Pologne veuille bien plus de 1 000 chars.

  9. Vittorio dit :

    Berlino e Parigi hanno escluso la Polonia dalla cooperazione su questioni relative alla modernizzazione dell’esercito, Secondo il quotidiano Die Wel ( che ha dato la notizia nel gennaio 2020 ) tale decisione avrà gravi conseguenze per la politica europea di difesa e quindi per la sicurezza europea.
    Come esempio del rifiuto di collaborare con Varsavia, il giornale cita il progetto franco-tedesco MGCS ( Main Ground Combat System ) per sostituire i carri armati Leclerc e Leopard nell’Unione europea. “Varsavia parteciperebbe volentieri a un progetto congiunto per la costruzione di un nuovo carro armato, ma Germania e Francia preferiscono realizzare il progetto da sole”, ha scritto Die Welt.
    E all’epoca era prevedibile che la Polonia acquistasse più carri della Germania e dei francesi messi insieme.
    È giusto che la Polonia, esclusa dall’arroganza francese, vada ad acquistare i suoi carri altrove.
    Meditate francesi meditate …..

    • Fanc dit :

      Scrivendo qui in italiano è quasi certo che non avra riscontri.

    • Czar dit :

      la France fait payer les trahisons et vu celles de la pologne (avions, hélicoptères), il était inimaginable qu’ils montent dans le bus. en ce qui vous concerne ça vous a coûté tende et la brigue en 1945.

      Médite, médite bien.

    • farragut dit :

      @Vittorio
      Plutôt que de parler « d’arrogance » des Français, il faudrait parler de « l’expérience » malheureuse de ceux-ci avec les contrats d’hélicoptères « signés » par les Polonais.
      Pourquoi leur proposer de participer à des programmes européens pour qu’ils achètent leur matériel en conformité avec le « Buy American Act » ?
      Et entretemps, nous avons vécu le cas du « contrat » signé par les Australiens pour des sous-marins qu’ils ne voulaient surtout pas à propulsion nucléaire !
      On a le droit de changer d’avis, mais dans ce cas, il faut accepter la stratégie de la coopération « progressive » (tu coopères, je coopère, tu me trahis, je te trahis deux fois…).
      Simple à comprendre, si l’on ne veut pas se faire passer pour un « mouton » (cf. le film « American Snipper »).
      Cela dit, on comprends les Polonais, entourés par des Iskander de tous les cotés (Bélarus et Russie à Kaliningrad, ex-Konigsberg). Un peu comme les Ukrainiens, entourés d’Iskander via le Bélarus, la Russie et la Transnistrie, et de Kalibr en Mer Noire…

    • lgbtqi+ dit :

      Was bedeutet das ?

      En Français, ça donne quoi votre diatribe ?

    • PK dit :

      Non, aucune logique : ce n’est pas parce qu’on n’est pas accepté dans un projet, que le refusé doit absolument acheter chez le concurrent direct dans un ensemble plus grand auquel il appartient.

      Quant à l’« arrogance française », où se trouve-t-elle dans vos propos ? À cause du refus ? Alors, c’est une arrogance germano-française, car jamais la BITD allemande ne lâchera quoi que ce soit sur les MBT. Sinon, je ne vois pas et vous pouvez éclairez ma lanterne…

      Les Polonais font cavaliers seuls, car ils n’acceptent que le bouclier américains. Les seuls qui jouent honnêtement le jeu de l’armement européens sont les Hongrois (et l’Europe leur rend très mal, en voulant s’ingérer dans leurs affaires intérieurs).

    • Leroy dit :

      Non penso che l’arroganza francese sia meno forte della tedesca, perchè abbiamo una esperienza negli impegni di guerra abbastanza forte.
      Per il carro armato MGCS, mi sembra che l’ingresso nella dotazione europea fu il primo argomento ; e la Polonia riceve già numerosi finanziamenti.
      Perô, non sono sicuro che un carro armato di più di 40T (dunque con molto tecnologia) sia la buona soluzione se vogliamo rimanere in posto difensivo. Solo, la pianura polonese è vero un terreno adatto a questi carri pesanti ; forse anché i paesi baltici malgrado l’assenza di profundità.

    • AirTatto dit :

      Ciò che Die Welt non afferma è che la Polonia non desidera acquistare prodotti europei, ma americani, per poter beneficiare dell’ombrello dell’esercito più grande del mondo. Non si tratta di una questione di piani o altro, ma di una posizione politica e non industriale come quella dei Paesi del Nord Europa.
      E contro di loro, la collaborazione tra le aziende industriali europee è estremamente complessa e spesso si risolve in un fallimento.
      Lo si sa anche in Italia, dove lavorare con la Germania o la Francia è estremamente complicato, e non per motivi industriali ma spesso per motivi politici.
      Siamo latini o giapponesi e non è facile.

  10. Mic dit :

    Bonjour la maintenance avec autant de type de char, ça ne va être simple d’assurer les pièces détachées riens que pour des chars.

    • Etienne Declercq dit :

      La Pologne remplace son matériel russe par du matériel américain.
      Opération spéciale ou pas.
      La Pologne devra se doter d’armes nucléaires pour contrebalancer celles des Russes et des Biélorusses.

      • Ion 5 dit :

        La Pologne n’a aucun matériel russe, mais soviétique. Une indication qui n’a rien d’anodin quant à son ancienneté.
        Vous allez les vexer quant à leur char Twardy, qu’ils ont en grande partie développé tous seuls.

        Elle devra, mais le pourra-t’elle. Le club de l’holocauste nucléaire est très fermé. Mais ça à la limite, vous auriez du le découvrir pat vous-même, sans qu’on aie le besoin de vous le rappeler…

        Par ailleurs, la Pologne est théoriquement protégée par le parapluie nucléaire de l’OTAN, autant dire américain…

    • iBug dit :

      Une fois débarrassé des T72 et pt91, il restera des Léo 2, M1 et plus tard des K2. Dans 20 ans il restera des M1 A1 sep v3 et K2.
      Les pays  « puissances blindées » ont toutes 3 à 4 types de chars différents. Regardez la Grèce, Turquie, Égypte, Russie…

  11. vittorio dit :

    Non inglese ma francese

    • Etienne Declercq dit :

      Les Français ont aussi perdu et gagner la deuxième guerre mondiale. Ils n’ont pas changé de camp. Ils étaient dans les deux camps.

      • Etienne Declercq dit :

        La France a donc perdu deux fois la deuxième guerre mondiale et l’a gagnée une fois.

  12. Gabacho dit :

    les commentaires ont bien baissé en qualité ces derniers temps

    • Dolgan dit :

      Derniers temps ? Vous comptez en années?

    • Pochoir chez les nippons dit :

      C’est l’effet de la guerre . Ça polarise . Et donc tous partent à hue et à dia , selon leur logiciel . Peu comprennent que la guerre nous pourri le cerveau tant qu’elle est pas sur notre sol , après ça nous pourri la vie . La vérité est antagoniste à la guerre , mais ça …

  13. Ltikf dit :

    La Pologne est la deuxième ligne de défense si l Ukraine craque… D autant plus qu ils aident beaucoup ! Quand la guerre sera terminée, si c est sur une defaite Russe, il y aura un grand besoin de blindés pour securiser et eventuellement reconquerir. Les Polonais sont loins d etre idiots- si seulement on pouvait avoir ce calibre strategique chez nous…

    • Dolgan dit :

      Si les Russes perdent , par définition, il n’y aura pas grand chose à reconquérir.

      • Tulio dit :

        Quelle blague 😉 Bravo !

      • Ion 5 dit :

        Euh non.
        Vous n’écoutez Oleksiy Arestovytch, porte parole « officieux » des forces armées ukrainiennes, dirait-on…
        Il y a trois jours, il disait que les HIMARS frapperont L’Oural.

        Bon courage à lui en tous les cas et a ses ptits’gars, ce n’est pas pour demain matin…

    • lgbtqi+ dit :

      oui… et si seulement on pouvait avoir des jeunes gens qui se bougent le cul pour se former, comme en Pologne.

    • Leroy dit :

      sans oublier les baltes, qui sont en toute première ligne, et à présent la Finlande.

    • Ion 5 dit :

      Ah bon, parce que la Pologne c’est l’objectif de Poutine, croyez-vous?

      C’est quoi votre marque de boule de cristal?

      Parce que je vous dis (pour vous la maison de recule devant aucun sacrifice) , les russes ont quand même mis 140 jours à conquérir les 40 km qui les séparaient de la frontière de la RPL à Lyssytchansk. A ce rythme là ils seront à la frontière polonaise dans 11 ans et demie (4 285 jours), au moins.

      D’ici là les polonais auront largement eu le temps de se préparer et vous, de raconter moins de balivernes (au bas mot).

  14. Lotharingie dit :

    « ………….Les régions de Kharkiv, de Dnipro et de Nikopol ont été sous le feu des bombardements russes entre vendredi 15 et ce samedi 16 juillet 2022.

    Les forces russes sortent de leur « pause opérationnelle » selon Londres.

    Moscou a lancé une grande campagne de recrutement, et va recevoir de l’aide militaire matérielle de la part de l’Iran d’après Washington……………………. »
    .
    https://www.ouest-france.fr/monde/guerre-en-ukraine/guerre-en-ukraine-frappes-sur-kharkiv-la-russie-lance-un-recrutement-le-point-au-143e-jour-e9d557bc-0501-11ed-8a81-42fa9cc69cd5

    • Plusdepognon dit :

      @ Vinz
      Pour ceux que cela pourrait intéresser, voici le compte-rendu d’une simulation du corps des marines sur les premiers jours du conflit.
      https://warontherocks.com/2022/03/the-wargame-before-the-war-russia-attacks-ukraine/

      En français, imité mais jamais égalé…
      https://blablachars.blogspot.com/2022/02/les-btg-russes-des-formations-aux.html

      La prestation russe ne semble pas si surprenante que cela pour ceux qui ont de bonnes infos.

      • PK dit :

        C’est ce que je me tue à dire depuis des mois…

        Tous les spécialistes (les vrais, pas ceux d’Opex…) disaient que la profondeur de déploiement de l’armée russe était d’une centaine de kilomètres.

        Ils avaient raison.

        Cela dit, cela fait 6 mois que la Russie met les bouchées doubles pour meubler ses trous capacitaires et si elle possède un certain héritage soviétique dans la gestion du commandement au feu, elle a prouvé une capacité d’adaptation pour le reste. Elle semble de plus avoir compris la faiblesse qu’occasionne son commandement trop centralisé et semble vouloir aussi s’adapter, notamment pour taper plus vite.

        Qui vivra verra…