Plusieurs voix plaident pour une hausse substantielle du budget des armées tout en appelant à des choix capacitaires

Dans un rapport sur la politique de défense française publié par l’Institut Montaigne en février 2021, l’ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve et l’essayiste Nicolas Baverez avaient défendu la nécessité « d’ajuster les capacités et le format » des forces françaises face à la « montée des périls » selon plusieurs priorités : renouveler les moyens de la dissuasion nucléaire, combler rapidement les lacunes limitant la disponibilité des équipements existants [stocks stratégiques de munitions, de pièces détachées, etc], s’adapter aux nouveaux champs et modes de conflictualité, réparer et mooderniser les segments lourds et, enfin, modifier le format de la réserve, celle-ci étant susceptible de « remplir de manière autonome le contrat protection du territoire national à 10.000 hommes ».

Cela étant, l’invasion de l’Ukraine par la Russie a changé la donne. Et, dans une actualisation de leur rapport, il n’est plus question pour MM. Cazeneuve et Baverez de seulement « régénérer » les forces françaises, comme la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25 se propose de le faire… mais d’aller au-delà afin de « conserver leur crédibilité ». Ce qui, selon eux, pourrait passer par un « redéploiement des augmentations budgétaires en fonction des priorités stratégiques ». Et donc par des « redéploiements interministériels », voire des « redéploiements au sein du ministère des Armées ». En résumé, il s’agirait donc « d’ajuster » l’effort de défense à la hauteur des enjeux sécuritaires actuels et à venir.

En outre, la décision de l’Allemagne d’augmenter significativement ses dépenses militaires [avec un fonds spécial de 100 milliards d’euros et un budget annuel d’au moins 70 milliards, ndlr] risque de « bouleverser les équilibres géostratégiques en Europe puisque jusqu’ici la France était seule à pouvoir revendiquer le leadership en matière de défense au sein de l’Union et à utiliser ce levier à l’international devrait bouleverser les équilibres géostratégiques en Europe ».

Ancien coordinateur du projet « Défense » de La République en Marche/Renaissance lors des dernières élections, Fabien Gouttefarde, qui n’a pas retrouvé son siège de député, partage ce constat. Le « réarmement allemand est de nature à modifier l’équilibre politique de l’Europe, fondé aujourd’hui sur une prééminence française en la matière, critiquée sans doute, mais néanmoins réelle et justifiée jusqu’ici aussi bien sur le plan capacitaire qu’opérationnel », écrit-il en effet dans un article publié par La Tribune, ce 13 juillet. Aussi en appelle-t-il à un « surcroît budgétaire » en faveur du ministère des Armées, lequel « permettrait de maintenir la parité militaire avec l’Allemagne et d’affronter la haute intensité. »

Pour cela, et comme il l’avait déjà fait en juillet 2021 en appellant à oser le « quoi qu’il en coûte » en matière de défense, l’ex-parlementaire propose d’allouer au ministère des Armées un « Supplément exceptionnel de Recettes » [SER], financé soit par de l’endettement [ce qui paraît compliqué au regard de l’état des comptes publiques], soit par la « création d’un produit d’épargne dédié, sorte de Livret A de Défense et de Sécurité, offrant à chaque Français la possibilité de contribuer à l’effort, tout en épargnant et en préservant son pouvoir d’achat, le taux de rémunération de ce livret étant nécessairement supérieur à celui fixé pour le Livret A ».

Étant donné les fonctions qu’il a occupées au sein de l’équipe du président Macron alors en campagne pour sa réélection, les idées avancées par M. Gouttefarde dans sa tribune pourraient constituer autant de pistes de réflexion pour une prochaine LPM, à défaut de se concrétiser à court terme.

Ainsi, et comme il a déjà eu l’occasion de le faire durant ces dernières semaines, l’ancien député propose de doter la Marine nationale d’un septième sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] de type Suffren et de développer un Rafale F4 de guerre électronique [qui serait… embarqué], d’accélérer sur la question de la robotisation du champ de bataille et, plus généralement, de redonner de la « masse » aux forces françaises. À noter que, dans sa dernière tribune, il insiste pour recréer une filière nationale de munitions de petits calibres [sujet maintes fois évoqué… mais toujours retoqué par la Direction générale de l’armement, ndlr]. « À l’aune de l’affaire ukrainienne », c’est une « nécessité », comme « l’est la commande massive de munitions complexes », fait-il valoir.

En revanche, l’idée de convertir deux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins [SNLE] en lanceurs de missiles de croisières navals [MdCN], en accélérant le programme de SNLE de troisième génération a, semble-t-il, été abandonnée par M. Gouttefarde, alors qu’il en avait défendu le principe dans une tribune publié par Atlantico, en avril dernier.

Cela étant, l’ancien député propose aussi des solutions de court terme, comme la commande de 12 Rafale pour compenser ceux vendus d’occasion à la Croatie, de même que l’achat de Camions équipés d’un système d’artillerie [CAESAr] pour remplacer ceux livrés à l’armée ukrainienne dans les plus brefs délais. Ces deux points ne sont pas surprenants.

D’autres pistes qu’il avance sont cependant susceptible de faire débat. La hausse bugétaire qu’il défend pourrait ainsi permettre d’accélérer le retrait des hélicoptères les plus anciens [Puma et Super Puma] par des NH-90 et des Caracal supplémentaires ainsi que de réactiver un escadron de chasse supplémentaire pour l’armée de l’Air & de l’Espace [ce qui suppose de commander au moins une quinzaine de Rafale de plus].

Pour la Marine nationale, M. Gouttefarde émet l’idée de rénover l’ensemble des frégates légères furtives [il est prévu, pour le moment, de n’en moderniser que trois], ce qui « permettrait d’éviter une rupture de capacité anti-sous-marine à Brest ». Et, outre il propose également de commander deux frégates pouvant être armées de MdCN supplémentaires. Ainsi, la « Royale » disposerait de 19 frégates… Ce qui serait plus conforme à son rang. Enfin, « le principe de permanence du groupe aéronaval [c’est à dire deux porte-avions, ndlr] me semble devoir être sanctuarisé, si nous voulons peser face à nos compétiteurs stratégiques et nos alliés », assure-t-il.

Critiquant le retrait prématuré des deux Transall C-160G « Gabriel » de guerre électronique, M. Gouttefarde propose d’étudier l’idée de les remplacer par une « solution intérimaire », reposant sur « la conversion des Atlantique II non-rénovés en gentilshommes de fortune du renseignement électronique ».

Enfin, s’agissant des coopérations européennes, l’ancien député n’aborde pas le sujet du SCAF… Mais celui du futur char de combat franco-allemand, le MGCS [Main Ground Combat System]. Et son propos risque de faire polémique dans les cercles de l’armée de Terre et des industriels de l’armement terrestre.

« Il ne faut pas que le bon sens cède la place au dogmatisme : poursuivre une coopération sur un futur char lourd est-il raisonnable quand l’Ukraine est jonchée des carcasses des blindés russes et que c’est de plus en plus dans les trois océans – maritime, aérien et spatial, cyber – que se décidera le destin des affrontements? », demande en effet M. Gouttefarde.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

120 contributions

  1. phil135 dit :

    l’Ukraine est jonchée de carcasses de blindés. mais si les ukrainiens n’en avaient pas eu un certain nombre, est-ce que les russes n’auraient pas déjà gagné ?

    • Frede6 dit :

      Pas certain que ce soit les blindés ukrainiens qui aient fait du lancer de tourelles si je me fie aux sources ouvertes? N’en déplaise à nos cavaliers la pertinence d’investir dans un char lourd entièrement nouveau se pose.

    • Voltaire dit :

      C’est agréable de voir quelques âmes de plus se rendre compte que la France a une armée de jouets. Toujours mesurer l’armée par rapport aux autres Européens déformera bien sûr l’esprit français en lui faisant croire que l’armée française a en fait un certain poids dans le monde géopolitique de la compétition entre grandes puissances. La réalité est tout le contraire, la France ne pèse rien dans l’esprit des grandes puissances de notre temps. Plus les citoyens français en prendront conscience, mieux nous nous porterons. La France se fait aussi l’illusion que lorsque tous ses efforts échouent, il y a toujours le nucléaire dont il faut parler. Cela ne fonctionne pas ainsi, les armes nucléaires françaises n’ont jamais dissuadé un seul État belligérant de faire quoi que ce soit depuis le jour où la France a acquis les armes nucléaires.

      • MERCATOR dit :

        @voltaire

        « Cela ne fonctionne pas ainsi, les armes nucléaires françaises n’ont jamais dissuadé
        un seul État belligérant de faire quoi que ce soit depuis le jour où la France a acquis les armes nucléaires. »

        ça ne veut rien dire !

  2. Alpha (α) dit :

    J’aime bien ce M. Gouttefarde qui reprend en grande partie ce que disais il y a plusieurs semaines :
    « A Balard, on parle pour l’AdAE de 5 MRTT, de 1 a 2 escadrons de Rafale, et d’un nombre significatif d’hélicoptères de manoeuvre ».
    Et il semble même vouloir aller plus loin dans les acquisitions, en particulier pour la Marine Nationale. Nous verrons bien, mais on y vient.

  3. Félix GARCIA dit :

    Pour le segment lourd :
    – LECLERC XLR
    – Châssis LECLERC, tourelle EMBT (ARX30, 12.7mm coaxiale et 7.62mm téléopéré …) avec Mk19/MGM au lieu du canon de 120mm, kit de protection complet (grille anti-RPG, briques réactives etc …) et éventuellement un attelage avant (aménagement, charrue anti-mine …) ?
    – EMBT (châssis français, ARX30 [?], 12.7mm coaxiale et 7.62mm) avec canon ASCALON ?

    Pour l’artillerie et la défense Sol-Air :
    – CAESAr-LOCUST (lance-munitions rôdeuses) ?
    – CAESAr-AA (RapidFire 40mm et Oto Melara 76mm, HELMA-P) ?
    – VBC-ARX30/MISTRAL ?
    – GRIFFON/SERVAL-ATLAS ?
    – MICA-LV ?

    Un PA-NG et deux porte-drones (45 000 tonnes : équivalents ; « nEUROn », SeaGuardian, Celera 1000L dronisés et TB3 ) au lieu de deux PA-NG ?

    Arrêter SENTINELLE (ou le faire faire par la réserve et comme préparation au déploiement en milieu urbain) ?

    • Frédéric dit :

      Notons que la prochaine version du char Abrams US qui sera dévoilé dans quelques mois est censé avoir un canon de 30 mm en tourelle ! Si on remettait déjà le 20 mm de l’AMX-30 sur le Leclerc, cela serait pas mal.

    • TINA dit :

      Bsr Mr Félix GARCIA !

      Je vous rejoins sur plusieurs points .
      De même , je m’interroge sur plusieurs points. Voici:
      – Comme de site(s) et ligne(s) de production pour tout les équipements proposés par vos soins, SUR LE TERRITOIRE NATIONAL ( METROPOLE et DOMTOMCOM, voire PAYS ETRANGERS « AMIS et/ou INTERESSES »?
      -Combien de site (s) , institution(s), régiment(s), industriel(s), prestataire(s) pour instruire , former , contrôler le niveau de compétence et d’expérience de chaque membre d’équipage, quelque soit son grade?
      – Combien de bases, d’installations industrielles doivent -elles être (re) développées sur nombre de nos territoires ( métropole, DOMTOMCOM et pays étrangers partageant strictement les mêmes intérêts sur les sujets considérés et adoptés par les 2 parties)?
      – combien de produits, disponibles immédiatement , dans les standards existants ou standards proches à 6 mois ( 6 mois , pas plus!!!) , à commander auprès de fournisseurs FRANCAIS, Installés Français.?
      – Combien de matériels supplémentaires, peut-on moderniser en plus de ceux déjà prévus car décidés?
      -Combien de matériels en service actif et récemment retirés du service actif , peut-on moderniser, pour des missions identiques ( à celles réalisées récemment) en totalité ou partiellement ( s’y ajoutant d’autres missions) pour des engagements moins nombreux et sur un durée moindre et des théatres de plus comme de moindre intensité?
      – combien de ‘sièges’ de nos armées doivent-elles quitter, URGEMMENT et pour PRIORITÉ ABSOLUE, le site BALARD pour recouvrer leurs site d’origine , avec des aménagements et rénovations/ constructions complémentaires immobilières et d’équipements de communication/ résilience/ formation / Brouillage,/ Défense/ Contre – Attaque?

      Volontairement , je m’arrête là!
      A bientôt!

      • Félix GARCIA dit :

        Bonjour TINA,
        Je vais être court : je ne peux répondre à aucune de vos questions.
        Désolé.
        Bonne journée à vous.

    • Vepalia dit :

      @ gracia Que voilà une belle tranche de vent ! Vous êtes fin prêt pour vous lancer en politique : toujours à la bourre, enfonceur de portes-ouvertes, démonstarteur de l’inutile, …
      * des briques réactives ? Une idée du siècle dernier… Un attelage avant ? Une idée de la naissance des premiers chars, il y a plus d’un siècle, …
      Encore un effort et vous vous pondrez la baïonette !

    • Aramis dit :

      Si on commande de nouveaux chars il va falloir accroître considérablement le nombre de régiments de chars si on veut un programme rentable. Sinon le char va coûter une fortune à l’unité si on se contente d’en produire une micro série de 200 pour remplacer les quelques chars qui nous restent.

      Pareil pour les canons.

      Commander tous ces matériels sans augmenter les effectifs ne servira à rien.

      « Un PA-NG et deux porte-drones (45 000 tonnes : équivalents ; « nEUROn », SeaGuardian, Celera 1000L dronisés et TB3 ) au lieu de deux PA-NG ? » Si on a que 15 frégates mal armées autour c’est inutile. Entre deux PANG et une flotte régionale correcte avec 30 Frégates plus un PAN uniquement destiné à faire tourner l’industrie il vaut mieux la deuxième solution.

      « Arrêter SENTINELLE (ou le faire faire par la réserve et comme préparation au déploiement en milieu urbain) ? » Arrêter Sentinelle tout court. On a presque pas de réservistes et sentinelle ne prépare à rien.

      • Félix GARCIA dit :

        Merci à vous de prendre le temps de me répondre si souvent Aramis (j’apprends plein de choses avec vous).

        Je me rends compte en vous lisant que je n’arrive pas à imaginer une armée qui fait « du volume/de la masse », habitué comme je suis au format de nos armées (né en 1992, je m’intéresse à la chose guerrière depuis peu [~5 ans]).

        « Si on a que 15 frégates mal armées autour c’est inutile. Entre deux PANG et une flotte régionale correcte avec 30 Frégates plus un PAN uniquement destiné à faire tourner l’industrie il vaut mieux la deuxième solution. »
        C’est vrai que s’il s’agit simplement d’un second « PA-NG européen » au milieu d’une « Marine Européenne » (les 30 frégates), ça ne vaut pas le coup (selon moi [mais j’aime pô l’U.E. donc c’est pas étonnant de ma part]).
        Si c’est 2 PA-NG, 8/10 SNA et 30 navires de premier rang, je suis pour ! Mais j’avoue que même moi, je n’aurai pas osé le proposer (pour les raisons évoquées en haut).
        Et comme vous, je penses qu’un modèle avec un PA-NG, 3 PHA, 8 SNA (c’est pas exactement votre point de vue les 8 SNA, si je ne m’abuse) et ~30 frégates, « c’est mieux ».

  4. Bleih Moor dit :

    Je crains qu’il ne soit un peu tard… Comme en 1938 quand on a fait une tentative de réarmement aussitôt avortée…
    De plus, le pacifisme ambiant et hédonisme bobo a désarmé les esprits!;..
    **

    • Alex Delalibre dit :

      Pas avortée du tout mais mal organisée…

    • lgbtqi+ dit :

      Heureusement il n’y a pas que ces abrutis, d’autres profils existent même s’ils sont fortement contrariés par les premiers.

    • Czar dit :

      heureusement qu’elle a eu lieu la 2ème GM, sinon avec quoi les vieux cons nous feraient chier en permanence dès qu’ils sont à court d’argument-minute ?

      • lgbtqi+ dit :

        En fait, Czar, vous qui tombez dans l’insulte à chacune de vos « contributions », vous détestez tout si je comprends bien. Les vieux cons, les boomers, les jeunes, les lgbt, les USA, la France, etc. Le seul qui est épargné est le fringant poutine, Solution Universelle.

    • Ethann dit :

      Je doute que la Russie soit en capacité d’envahir la France l’année prochaine, hein, on n’a quand même pas la même temporalité qu’1938.

  5. VinceToto dit :

    Arrivé à un tel niveau, il n’y a plus qu’à les encourager à continuer et attendre résignés l’intégration à la Fédération de Russie où à la Chine communiste si ils veulent bien de nous, car les USA ne voudront pas d’un truc aussi pourrave que l’Etat français et ses armées dans quelques années.
    Les possesseurs de Livret A(rmées de Ksos) auront t’ils plus droit à un billet évacuation par C-17 que les autres minorités où est ce que ce sera cumulables avec les autres handicaps?

    • Kohps dit :

      À les défaitistes et les collabos! Les années passent mais les discours ne changent pas

      • Tintouin dit :

        VinceToto est un « ami » de l’extérieur. Ses réactions systématiques de dénigrement de nos armées et de l’Etat français l’attestent. Est-il bien payé au moins pour son travail de sape ? Ou le fait-il pour un drapeau?

  6. Stoltenberg dit :

    C’est vraiment triste que de tels propos sont prononcés par des personnes qui avaient (ont?) une influence sur la défense française. Parce que, soit c’est un génie qui vient de révolutionner la pensée militaire, soit un ingnorant. Non, ce n’est ni une frégate, ni un chasseur, ni un satellite qui pourra conquérir ou défendre un territoire. Il faut des fantassins et pour qu’ils soient efficaces il faut aussi qu’ils soient épaulés par des engins blindés qui peuvent se mettre en contact avec l’ennemi pour les appuyer avec une puissance de feu considérable et directe. C’est ce que montre la guerre en Ukraine mais pas seulement. La France a besoin de chars mieux blindés et protégés que le Leclerc actuel et elle a besoin de VBCI chenillés en plus de ce dont elle dispose aujourd’hui.

    • Frede6 dit :

      Pour défendre un territoire des missiles, de l’artillerie longue portée, des drones et une défense anti-aérienne semblent suffisamment efficaces pour que se pose la question de l’investissement dans un programme de char lourd entièrement nouveau à plusieurs milliards dans un pays qui possède la dissuasion. Pour conquérir un territoire il va falloir investir dans nos hommes politiques.

      • Stoltenberg dit :

        Si vous voulez défendre ou conquérir un village alors il serait difficile de faire sans une compagnie de chars épaulée par qqs. compagnies mécanisées (+soutien). Si l’adversaire dispose d’une supériorité en artillerie alors il est possible de bien disperser les troupes et fortifier les positions pour mener une défense élastique ou de le déborder grâce à la manœuvre. Le cas de la 1ère brigade blindée ukrainienne qui a su tenir Tchernihiv pendant plusieurs semaines contre toute une armée russe le montre très bien. Donc non, rien de cela ne semble être suffisamment efficace. La guerre HI c’est un peu moins rigolo qu’une opex. Si certaines personnes responsables de la défense française pensent (et je sais que c’est bien le cas) que dans le cadre d’un conflit HI l’adversaire se comportera de la même manière que des bergers en sandales avec des AKM à qui il suffit d’envoyer 1 ou 2 obus de mortier pour qu’ils se dispersent (d’où le format « échantillonaire » de l’Armée qui a été adaptée pour), alors je pense que ce sont des ignorants. Et cette distorsion généralisée de la conception de ce qu’est un conflit armé réel c’est l’un des dégâts collatéraux des opex qu’il faudrait terminer aussi rapidement que possible.

        • Ethann dit :

          J’y vois plutot une défaillance de la communication militaire vers le pouvoir politique moi.

          Même si aucun militaire en service n’a connu la HI, c’est de leur responsabilité d’y être préparé. Les traditions et l’Histoire le permettent, mais c’est le pouvoir politique qui décide. Donc il faut le leur faire comprendre.

          Les CEMA successifs ont laissé le format de nos Armées évoluer vers ce qu’elle est aujourd’hui.

          Vous ne pensez pas que c’est plus détermminant que les opex dans ce problème?

  7. Lucien dit :

    J’apprécie toujours de voir comment un ancien ministre qui n’est plus aux affaires depuis cinq ans (parce que le PR de l’époque n’a pas osé défendre son bilan face aux Français) et un député battu aux élections continuent de peser sur les affaires du pays… Quand un type est battu, il doit avoir l’élégance de se faire oublier et de laisser la place aux autres. Hélas l’élégance n’est plus.

  8. Titeuf dit :

    Pas mal de bon sens…
    Mais en France le bon sens et vu par nos politiciens comme une absurdité…
    On ne voit plus trop Jupiter a la TV en ce moment,l’on verra demain si il y a des annonces.
    Ce serait logique pour la fête nationale et le défilé militaire d’annoncer les futurs commandes et ou va où ira le pays militairement parlant.

  9. Guillotin dit :

    S’il existe une majorité de gens qui souhaitent un accroissement sensible du budget des armées, et une majorité de gens éventuellement soucieux que la France s’implique beaucoup plus en Ukraine, alors il faut donner satisfaction au peuple français qui demanderait majoritairement ces choses-là, et il faut s’engager directement contre la Russie, puisque c’est de cela qu’il s’agit…
    si le peuple français dans sa majorité montre une volonté d’en découdre directement à la Russie, il faut lui donner satisfaction, c’est ce qu’on appelle en France « la règle démocratique » : faire la volonté du peuple.
    Mais il ne faudra pas venir se plaindre ensuite si une pluie de missiles nucléaires s’abat sur l’Hexagone : ce sera le prix à payer et il faut aussi demander au peuple français s’il est d’accord pour payer ce prix. De toutes façons , plus personne en France n’aura la capacité de pouvoir se plaindre. Mais les USA, intacts, eux, ils seront enchantés.

    • Mat49 dit :

      Dans ton pays ça se passe comment ?

      • Guillotin dit :

        @ Mat49: comme dans le tien

      • Kohps dit :

        Dans son pays ou celui qu’il aimerait avoir, le dirigeant (il ne faut plus l’appeler président apparemment) (à vie?) distribue les instructions de vote aux députés avant que la Douma ne vote. Ça permet d’avoir de belles majorités. D’ailleurs, il est tellement peu serrein sur l’avis de son peuple qu’il n’ose même pas parler de guerre.

    • lgbtqi+ dit :

      ça, c’est certain que vous ne vous plaindrez pas si une pluie de missiles nucléaires s’abattait sur mon pays, la France. Car c’est précisément ce que vous souhaitiez en votre intervention du 7/7/2022 sur ce blog, ennemi / traître que vous êtes.

    • Alpha (α) dit :

      Et si pour financer cette hausse de budget militaire, on commençait à supprimer les pensions de retraite de tous les traitres à la Nation ? 🙂

      • lgbtqi+ dit :

        + confiscation de l’épargne + travail forcé façon laogaï, comme il l’admire tant.

      • Czar dit :

        fais attention à ce que tu dis souhaiter, boumeur : au-delà de la classe politique dans sa quasi intégralité il faudrait aussi s’attaquer aux vieux cons qui les ont mis en place pendant des décennies pour leur permettre de mener et de poursuivre cette politique d’invasion migratoire, de liquidation industrielle et d’acculturation intégrale des masses européennes à l’empire états-unien ton petit portefeuille d’actions que tu contemples d’un oeil gourmand n’y résisterait probablement pas.

    • Ethann dit :

      Un sondage, ce n’est pas la démocratie, c’est juste un service contre rémunération.

      Ne confondez pas tout, et surtout pas l’essentiel

  10. Félix GARCIA dit :

    « Enfin, s’agissant des coopérations européennes, l’ancien député n’aborde pas le sujet du SCAF… »

    Mirage-NG et Super-Rafale (comme le suggère Meta-Défense) ?
    Rafale + « nEUROn » de combat (ailier/effecteur déporté) ?

    • Mat49 dit :

      Mirage NG ou à minima super Rafale.

      • Félix GARCIA dit :

        Mirage NG dans un premier temps (partenariats et export) et Super-Rafale (le Rafale étant encore capable de beaucoup et étant sur un « marché quasi-saturé ») plus tard ?

        • Mat49 dit :

          De ce que j’ ai pu lire de Méta défense un Mirage NG s écarte du Rafale alors que le Super Rafale c est un Rafale avec une cellule modifiée. Donc je préfère faire vraiment un nouvel avion.

  11. LucienB dit :

    La France est dirigée par un lobbyiste qui travaille pour des multinationales américaines. La mission confiée à Jupiter par ses employeurs américains est de détruire le BITD français, de détruire la capacité de dissuasion nucléaire française, de céder le poste du Conseil de sécurité de l’ONU à l’UE et de soumettre la France aux intérêts allemands. Malheureusement, le niveau intellectuel des électeurs français est très bas. Uber et McKinsey remercient les Français. Nous nous dirigeons vers le déclassement, la récession économique, la désindustrialisation, la pauvreté et la guerre civile.

    • Frédéric dit :

      Faux et usages de faux. Encore de l’agip prop de caniveau.

    • Guillotin dit :

      @ LucienB : « nous nous dirigeons vers » ..etc ? Ne peut-on pas dire plutôt que nous y sommes déjà en plein ? de façon progressive et un peu éparse encore, mais nous y sommes .
      Les médias n’arrivent plus tous à cacher le réel, le réel que les gens ont sous les yeux toute la journée.Et vue de l’étranger, la France n’est guère plus que la Tour Eiffel, quelques noms de marques hors de prix; le reste, raconté par les touristes souvent effrayés par tout ce qu’ils ont vu et vécu notamment dans les grandes villes, c’est la vraie France de 2022 du quotidien, celle qu’on veut cacher aux français en détournant leur attention ou en leur faisant peur ..

      • Alpha (α) dit :

        Guillotin… Guigui !
        Si la France était telle que tu la vois, crois tu vraiment qu’elle resterait le pays le plus attractif d’Europe pour les projets d’investissements étrangers, creusant même l’écart avec le Royaume-Uni et l’Allemagne ?
        Si la France était vraiment le coupe gorge que tu décris, avec des touristes effrayés, crois tu qu’elle resterait la première destination touristique mondiale ?
        Alors même si l’insécurité augmente dans certaines de nos grandes villes, on est loin, très loin de celle qui règne dans des villes comme Le Cap, Bogota, Tijuana, Rio, Le Caire, …, ou même certains quartiers de … Moscou !… 😉

        • Guillotin dit :

          @Alpha ( x) : ah bon ! vous connaissez les quartiers de Moscou , maintenant , vous y vivez ?

          Quant à la belle France attractive, regardez le bilan des nuits du 13 au 15 juillet 2022, à Paris et partout en France , même si les médias ont pour ordre formel de ne jamais publier de détails et surtout pas de bilans… depuis des années il en est ainsi : interdiction de parler des nuits de Réveillon, des nuits du 14 juillet, des nuits de fêtes religieuses musulmanes … devinez pourquoi ? trop attractives, les nuits françaises ?

        • Bench dit :

          @Alpha(α): ‘tention Alpha, pas touche à Moscou, Xillotin n’aime pas.
          Par contre j’aimerais bien qu’il m’explique comment on peut être déjà en plein, dans quelque chose, de façon progressive et un peu éparse encore, mais y être. On dirait du Perceval

    • lgbtqi+ dit :

      et dans cette guerre civile il est difficile d’imaginer qu’il y aura bcp de sympathie entre les pro-poutine et les Français, exactement comme l’a voulu poutine.

  12. LaMeuse dit :

    Cet ex-élu n’a pas dû remarquer que la marine Russe a aussi payé le prix fort et qu’aujourd’hui elle ne s’éloigne plus de ses ports: ça fait cher le lance missiles côtier !!! Et la leçon de l’Ukraine, c’est que les grandes unités ne survivent pas bien longtemps, fussent-elles suréquipées. Alors un PA … Notre Marine doit être renforcée là oú elle est vitale en Atlantique Nord et surtout en Méditerranée. Sur ce point, deux SNA et la montée en gamme des frégates seraient bienvenus.

    Le problème du terrestre, c’est que ce n’est pas un impératif, mais une contrainte. La présence au sol n’est pas une option, et donc être protégée/blindée. Et plus que les budgets, c’est bien le format et la puissance réelle qui vont classer les puissances. A ce rythme, la Pologne nous précédera aussi quantitativement et qualitativement.

    Par ailleurs, dans ces travaux, la logistique opérationnelle doit trouver sa place. Après le démembrement de ses services devenus interarmées, l’environnement des forces terrestres doit leur être rendu pour former un tout équipé et entraîné. On peine à imaginer le soutien opérationnel d’une division déployée à l’Est, postée pour l’hiver et ainsi de suite …

    Enfin pour bien garder le moral, le NRBC devrait bien être remis au centre des préoccupations. Les russes ont cette fâcheuse habitude et sans doute des stocks …

    PS: si la France veut être en pointe industriellement, sur le petit calibre et alors que le 6,8mm va devenir une norme, c’est peut être le moment de créer une rupture avec une arme tirant ce calibre avec des cartouches à étui combustible par exemple: gains de poids , de cadence,..

  13. Un_passant dit :

    Trente ans que l’armée sert de variable d’ajustement pour financer la démagogie. Voilà où ça nous a mené.

    Ça n’est pourtant pas faute d’avertissements multiples.

    Si vis pacem, para bellum. La formule est attribuée à César mais le principe est connu depuis bien plus longtemps. Mais les nunucheries hippies et/ou New Age de faire « table rase », de « l’homme nouveau », d’un « nouvel ordre mondial » ont fait oublier le b.a.ba, ça n’est pourtant pas fautes d’éléments historiques et d’évidence anthropologiques sur l’absurdité et la naïveté de certaines idéologies.

    On va me dire : c’est la faute de Poutine. Ou, c’est la faute des Chinois. Un peu d’humilité et de réalisme rappellerait que l’avenir n’est pas écrit dans le marbre et que l’Histoire enseigne que les alliés d’hier peuvent devenir les ennemis de demain et inversement. De Gaulle en avait conscience, mais ses successeurs ont fait de la politique à la petite semaine.

    • Vepalia dit :

      Et ce ne sont pas les jeunes taillés dans des cure-dents, habillés de jeans troués, avec les cheuveux colorés et aux « idées » mondialistes qui vont défendre la France dont il ne connaissent rien à l’histoire (mais rien) et savent tout juste quelle est la capitale de « leur » pays…

  14. Vinz dit :

    « Et son propos risque de faire polémique dans les cercles de l’armée de Terre et des industriels de l’armement terrestre. »

    Rien de plus néfaste que d’ériger une doctrine en totem – vitrifiant d’office la pensée. Ainsi, du char lourd, ainsi du PA. Dans une marine, un PA est la cerise sur le gâteau. Avoir une jolie cerise mais un gâteau tout gâté, ça fait une belle jambe.

  15. vno dit :

    Du matériel pour quelles missions ? concernant la Marine, 6 ou 7 SNA ne change rien à la pénurie, si on commence à les envoyer dans le Pacifique. Le nombre d’unités pour la guerre froide avait été dimensionné à 8 et surement pas pour des missions lointaines régulières en océan indien et dans le pacifique à l’époque. aux 8 SNA s’ajoutais les quatre Agosta qui finalement furent retirés du service devant leur faible valeur guerrière comparés au SNA. Avec 10 SNA on commencerait à voir loin et surtout à prévoir la haute intensité. Inutile de me parler de coopération avec les autres marines, sur sous-marin, c’est souvent chacun pour soit. Je rappelle qu’avec un seul SNA anglais au départ, la Marine Argentine n’a plus quitté ses ports après la perte du Belgrano. C’est donc le capital ship pour la haute intensité. Il faut commencer par la. Les Russes ont bien compris la leçon du Moskova, ils utilisent leur sous-marins pour tirer des missiles. Adeux reprise pendant la iere et deuxième guerre mondiale, les sous-marins pourtant diesel-électrique ont changé la donne et rendus obsolètes les grosses et petites unités de surface couteuses, porte avions inclus. Donc quant on est ruiné par l’aide sociale aux « Anglais » autant prendre le matériel efficace avant de commander des passerelles inutiles, sauf bien sur si on met un clone de Poutine à l’Elysée.

  16. Yoyolegigolo dit :

    Je trouve la réflexion de cette personne très pertinente et j’irais même plus loin , il faudrait augmenter le budget de la défense à minimum 80 milliards d’euros par an dès cette année afin de retrouver une armée massive et complète le plus rapidement possible

    • Mat49 dit :

      « 80 milliards d’euros par an dès cette année afin de retrouver une armée massive et complète le plus rapidement possible » C’est quoi une armée complète pour vous? On aurait des bombardiers lourds?

  17. Achille-64 dit :

    Livret A défense ou emprunt ? les deux me vont et pourraient facilement générer des dizaines de milliards.

    Pas très ambitieux de proposer un seul escadron de Rafale en plus … l’idée de convertir 2 ou 3 Atlantique en Gabriel, sympa, en plus cela permettrait de tester en vraie grandeur des briques du système Archange … qui aura du mal à être ops avant … 2030 ?

  18. G-Ronimo dit :

    « des choix capacitaires » ? C’est quoi ce langage débile ? Vous n’en avez pas assez de colporter des âneries à longueur d’année ? Haute intensité : pas mieux, pouce, je me repose !!!
    DOT à 10 000 hommes pour 30 000 communes ???
    Réveillez vous et débranchez votre console de jeu car dans la vraie vie ce n’est pas ça du tout…

  19. Mat49 dit :

    L’Ukraine n’a en rien changé la donne, les constats fait avant restent valables. La Russie était déjà identifié comme adversaire potentiel et la haute intensité était déjà identifiée comme probable.

    Une approche hausse de budget plus choix capacitaires est la bonne. Le fantasme du « modèle complet » c’est à dire un non modèle échantillonaire doit être abandonné.

    Malheureusement le député Gouttefarde est loins du compte. Je comprends que pour lui le choix réside dans la fait de donner la priorité à la Marine et que là est son changement de modèle. Sauf qu’il ne propose rien qui amène un changement de modèle en ce sens :

    AAE et ALAT:

    – « NH90 et Caracal à la place des derniers Puma et Super Puma »: cela ne va pas augmenter le nombre d’hélicoptères ni permettre un taux de dispo meilleur vu la dispo catastrophique des NH 90. Il faudrait commander de nouveaux Caracal et plus de H 160 pour augmenter le nombre d’hélicoptères.

    – « Rafale pour compenser ceux vendus à la Croatie et les 5 perdus en opérations » et augmenter la « masse de combat, avec la création d’un escadron de chasse supplémentaire. » Ne va pas changer grand chose pour l’armée de l’air qui a plein d’autres soucis.

    – « l’armée de l’air pourrait voir augmentées ses capacités de ravitaillement en vol » Une évidence.

    – « Une solution intérimaire, avec la conversion des Atlantique II non-rénovés en gentilshommes de fortune du renseignement électronique, me semble devoir être étudiée » Pourquoi pas.

    MARINE NAT:

    – « la construction d’un septième sous-marin nucléaire d’attaque me parait-elle indispensable » Un seul SNA en plus ne va pas changer grand chose. 6 de plus si on avait les équipages oui mais un de plus non.

    –  » deux nouvelles frégates équipées de missiles de croisières » Seulement deux frégates en plus cela ne va pas changer grand chose.

    – « rénovation des deux dernières frégates La Fayette » La rénovation des 3 effectuées est pitoyable et n’amène quasiment rien. Soit on faisait une refonte complète de ces navires pour les gréer en Frégates soit on les retire à brève échéance en les remplaçant par 24 patrouilleurs elles et les Floréal. Là aucun intérêt.

    ARMEE DE TERRE:

    – « canons Caesar pour succéder à ceux donnés à l’Ukraine » cela veut dire qu’on augmente pas le volume de notre artillerie. Hallucinant.

    – « poursuivre une coopération sur un futur char lourd est-il raisonnable quand l’Ukraine est jonchée des carcasses des blindés » Là je suis d’accord. Un char moyen en plus grand nombre parait bien plus pertinent.

    CONCLUSION:

    Ce qu’il propose revient à poser des sparadrap sur le non modèle échantillonaire très peu opérationnel que nous avons. Presque aucun changement dans ce qu’il propose.

    • Mat49 dit :

      J’oubliais:

      – un 2e PAN: sans commentaire…

      – 1 Rafale de GE: il faudrait que ce soit le successeur qui ait une version GE.

      – Filière d epetit calibre: c’est toute une filière d’arme légère qu’il faudrait.

  20. Czar dit :

    donc la macronie qui a doublé la dette propose d’exploser le plafond de dépenses parce qu’ils se mettent à faire un complexe par rapport à l’allemagne – à laquelle ils ont passé leur temps à brader nos atouts nationaux, comme par exemple notre électricité peu chère qu’on pourrait utiliser alors que le reste du continent va caler pour relancer au lieu de forcer EDF à vendre son énergie à perte à ses concurrents ça rime à quoi cette comédie nos premiers dangers sont l’implosion par balkanisation du pays et en second lieu l’étranglement par la dette la macronie non seulement ne reconnaît pas ces dangers essentiels mais continue de charger la barque pour le premier elle l’invoque même comme parousie politique la russie, seule menace affichée de notre paradigme sécuritaire ne PEUT être réellement une menace par application du principe de la parité de statut nucléaire sa force conventionnelle va être usée dans un bourbier qui sera son nouveau vietnam elle n’aura pas les moyens de reconstituer sa force conventionnelle notamment en se mettant hors des circuits d’acquisition d e certains composants essentiels les nous n’avons certainement pas besoin d’engouffrer des dizaines de milliards pour résoudre un complexe que le budget d e l’armée soit augmenté dans la mesure précédemment annoncée, ce qui sera déjà un effort si l’on commence à titiller une récession le temps du bavardage franchouille pompeux « la zhine ! la zhine ! nozintéraydanlpacifik » alors qu’il n’existe aucune mesure prévoyant de cesser d’engraisser ce pays à nos dépens assez, terminé.

  21. Alfred dit :

    Pour une fois qu’un politicien propose de financer des dépenses publiques autrement que par l’impôt ou l’emprunt sur les marchés financiers (disposition imposée par l’art 104 du traité de Maestricht, et reprisepar l’art123 du traité de Lisbonne) avec les conséquences qui en découlent dans les deux cas pour le contribuable, ça vaudrait peut être la peine d’approfondir la question en cette période d’inflation accompagnée de la hausse des taux d’intérêt.

  22. Mat49 dit :

    A la question quoi faire, je pars du principe qu’au commencement était la stratégie: que voulons nous faire avec les moyens que nous pouvons dégager? Pour moi la réponse est simple: être une puissance régionale en Afrique et en Méditérannée, et susbsidiairement aider l’OTAN face aux Russes. C’est ce qui permet d’avoir le meilleur coût efficacité et de répondre à nos intérêts vitaux.

    De cette stratégie on tire un modèle d’armée qui doit y répondre. Financièrement je pense qu’on peut maximum aligner un peu plus de 70 milliards hors pension financé par des restrictions sur les autres budgets publics non régaliens (j’inclus la santé dans le régaliens) mais pas plus. Indexation sur l’inflation evidement.

    Donc modèle à adopter: armée expéditionnaire majoritairement professionnelle.

    Une dose de conscription pallie le manque de volontaires, surtout dans l’AdT, et alimente la réserve via une brève obligation de réserve.

    – Sur la Marine: on a pas les moyens financiers d’avoir une flotte hauturière et elle ne répond pas à l’objectif fixé, on garde l’herzatz de flotte actuel et on y ajoute des patrouilleurs et quelques ravitailleurs. En un mot on continue à sacrifier la Marine. Seule changement on retrouve des stocks de munitions de pièces détachées et de carburant pour s’entrainer et combattre sur la durée.

    – AAE: priorité au moyens de projections: avions de transport et hélicoptères. Des H 160 et des avions de transport tactiques en priorité. On maintien le programme Rafale tel que prévu mais pas plus. Donc hormis la fonction de transport on continue à sacrifier l’AAE. Seule changement on retrouve des stocks de munitions de pièces détachées et de carburant pour s’entrainer et combattre sur la durée.

    – AdT: elle aurait la priorité et monterait à environ 120 000 hommes plus environ 35 000 dans le soutien. Fusion des échelons brigades et corps d’armée dans un unique échelon division sous l’EMAT (on récupère des cadres en supprimant notre participation à l’Eurocorps et on dissout le CRR-Fr). On met sur pieds 6 divisions pro qui sont une des brigades actuelles a qui on donne un RT, un RMat, un RTrs et un RCS (qui coiffe le Commissariat), soit environ 11300 hommes par division (avec un RA musclé par division: plus de canons et des drones et de la DCA organique à ce RA++). En plus deux divisions d’appelés sur le même modèle (elles incluent les 2 Rgts de la BFA dont on peut conserver l’EM mais à qui on affecte pas d’unités en permanence). On muscle les RHC existant et les drones. Le but est de déployer sans mobilisation jusqu’à 25 000 hommes de l’AdT maximum hors europe. Au maximum 60 000 hommes en europe de l’est après mobilisation, relevables deux fois par an.

    Dans la réserve de l’AdT: 2 divisions dédoublées des deux division d’appelés et deux divisions de réservistes volontaires, équipées comme les divisions d’active. Soutien inclus environ 75 000 réservistes espérés dans l’AdT.

    Bien sûr suppression du CIS et retour du soutien sous le commandement des chefs de corps dans l’AdT et l’AAE.

    Ce n’est pas mirobolant, mais pour ce que je souhaite faire, c’est cohérent, et ça représente un énorme effort financier.

    • PK dit :

      « Pour moi la réponse est simple: être une puissance régionale en Afrique et en Méditérannée, et susbsidiairement aider l’OTAN face aux Russes. »

      Ce n’est pas une réponse. La vocation de l’armée est d’être capable de défendre la France (donc tous ses territoires) contre les menaces actuelles et futures.

      On ne taille pas une armée sur un programme de projection régionale ou de soumission à l’OTAN.

      Cela suppose donc d’analyser les forces en présences, toutes les forces et d’être capable de s’aligner contre, tout en préservant bien entendu l’indépendance de la BITD. Puis d’analyser les « forces et menaces du futur » et essayer de mettre les moyens pour les contrer.

      En plus, on a le droit de s’appuyer sur son cerveau en essayant de ne pas rejouer les erreurs du passé (les nôtres et celles de ceux qui en pris plein la gueule ces 50 dernières années).

      • Mat49 dit :

        @PK « Ce n’est pas une réponse. La vocation de l’armée est d’être capable de défendre la France (donc tous ses territoires) contre les menaces actuelles et futures. » Oui d’où le fait que ce que je propose permette de faire autre chose que d’agir en Afrique et en méditerranée.

        « Puis d’analyser les « forces et menaces du futur » et essayer de mettre les moyens pour les contrer. » Sachant qu’on ne peut pas les prévoir à l’avance une approche capacitaire telle qu’elle prévaut depuis 1994 est bien préférable à une approche par les menaces actuelles comme on le faisait sous la guerre froide.

        « En plus, on a le droit de s’appuyer sur son cerveau en essayant de ne pas rejouer les erreurs du passé (les nôtres et celles de ceux qui en pris plein la gueule ces 50 dernières années). » C’est exactement ce que je cherche à proposer: la principal erreur sur les trente ans c’est le fantasme du modèle d’armée complet.

        • PK dit :

          « Ce n’est pas une réponse. La vocation de l’armée est d’être capable de défendre la France (donc tous ses territoires) contre les menaces actuelles et futures. » Oui d’où le fait que ce que je propose permette de faire autre chose que d’agir en Afrique et en méditerranée.

          La France ne se réduit pas à ces deux endroits. On a non seulement une ZEE mondiale, mais si l’on veut un tantinet peser sur la politique internationale, on doit être capable d’intervenir partout où l’on le décidera.

          • Mat49 dit :

            @PK « La France ne se réduit pas à ces deux endroits. » Oui, je le répète: d’où le fait que ce que je propose permette de faire autre chose que d’agir en Afrique et en méditerranée. J’en tiens bien compte.

            « On a non seulement une ZEE mondiale » Oui d’où la demande de patrouilleurs.

            « mais si l’on veut un tantinet peser sur la politique internationale, on doit être capable d’intervenir partout où l’on le décidera. » Très clairement cela me paraît comlètement hors de portée de nos moyens humains et financiers. Sauf à ce qu’on puisse affecter un budget sans commune mesure avec les budgets actuels et que ce la soit possible sur la durée.

          • PK dit :

            « Très clairement cela me paraît comlètement hors de portée de nos moyens humains et financiers. »

            Qui veut la fin, veut les moyens.

          • Mat49 dit :

            Certes mais je comprends que vous voulez un rayon d action de projection égal à celui des USA. Clairement cela me paraît irréaliste.

  23. petitjean dit :

    La France est objectivement en faillite !
    où trouver le financement ?

    • Aramis dit :

      Si on était en faillite on ne pourrait plus payer nos fonctionnaires.

      • Paddybus dit :

        Les impôts n’ont couvert que 60% des dépenses de l’état Français l’an passé…. le reste est venu de l’emprunt…. vous trouvez cela équilibré…???

        • Aramis dit :

          Un budget non équilibré ne signifie pas faillite sinon on aurait fait défaut depuis longtemps.

          • Paddybus dit :

            aramis, un budget déficitaire quelques années de temps en temps, c’est acceptable, si c’est pour financer des projets structurants comme par exemple un programme de centrales nucléaires….
            Par contre un budget déficitaire pour la consommation courante, et depuis 40 ans, c’est très nettement plus problématique… nier cela relève de l’aveuglement, et de la soumission aux lâchetés de nos gouvernants… qui va nous coûter chaque années à minima 70 milliards d’euro d’intérêts…. une paille…!!!
            Quand en plus le déficit budgétaire d’une nation, la France en l’occurrence, qui se cumule de plus en plus souvent avec un déficit important du commerce extérieur, c’est l’appauvrissement certain de la nation…. ce qui ne signe que le début de la fin…. vous pouvez vous rassurer comme vous voulez, cela ne changera pas la réalité…!!!!

          • Aramis dit :

            @Paddybus « Par contre un budget déficitaire pour la consommation courante, et depuis 40 ans, c’est très nettement plus problématique… » C’est catastrophique.

            « Quand en plus le déficit budgétaire d’une nation, la France en l’occurrence, qui se cumule de plus en plus souvent avec un déficit important du commerce extérieur, c’est l’appauvrissement certain de la nation…. ce qui ne signe que le début de la fin…. vous pouvez vous rassurer comme vous voulez, cela ne changera pas la réalité…!!!! » Je suis pleinement d’accord avec vous.

            La question est sommes nous en faillite? La réponse pour moi est évidente: pas encore et c’est évitable.

        • Czar dit :

          il s’en fout Aramassis est adepte de la grande secte de l’Argent magique, qui sourd inépuisablement de l’Arbre de Vie de Bercy pour donner bonheur et abondance à Son peuple fidèle

          • Aramis dit :

            Il s’en fout le Czar de la réalité il croit qu’à la moindre dette ça y est c’est la faillite. La faillite c’est très précisément la cessation des paiements.

          • Czar dit :

            c’est super tes cours d’économie niveau seconde générale on t’a dit que le service de la dette devenait le premier budget du pays (non ça veut pas dire que y a du rab de frites à la cantoche, crétin)

          • Aramis dit :

            c’est super tes cours d’économie niveau seconde générale on t’a dit que le service de la dette devenait le premier budget du pays (non ça veut pas dire que y a du rab de frites à la cantoche, crétin) et que c’était très dangereux financièrement?

            Vsiblement pas car pour toi ça veut dire faire faillite.

      • vno dit :

        Nous n’empruntons plus pour les payer ?

        • Aramis dit :

          Un budget non équilibré ne signifie pas faillite sinon on aurait fait défaut depuis longtemps.

          • PK dit :

            LOL.

            Vous êtes au courant que le système – pas que la France – craque de toute part ? Qu’il ne survit que grâce à une course effrénée à la planche à billet ?

            L’histoire devrait vous apprendre ce qui arrive quand on surjoue d’une telle machine…

          • Aramis dit :

            PK tant qu’on peut payer nos créanciers on est pas en faillite. Planche à billet ou pas.

            Ce constat ne signifie pas que je suis d’accord avec le fait de s’endetter. Juste que au 15 juillet nous pouvons toujours payer.

    • E-Faystos dit :

      Trouver l’argent, c’est faire comme avant en poussant les murs pour garder ce qui le va pas, ce qui ne marche pas.
      Le gouvernement peut emprunter et s’endetter. Et cela reviens au même au final.
      Il y a aussi le problème insoluble d’une croissance infinie dans un monde qui ne l’est pas,.et l’espoir légitime de chacun de s’enrichir…
      Sauf qu’il faut faire un choix : soit on laisse les français dans leur torpeur, soit on se lance à faire la guerre pour de vrai.
      En cas de seconde solution, il va falloir bousculer les habitudes.
      Fini les 35h, congés payés et travail minimum….

      • Achille-64 dit :

        « L’espoir légitime de chacun de s’enricichir … »
        Câblage ancien …
        L’espoir légitime de chacun d’avoir une vie meilleure … ça vous irait ?
        🙂

        • Vinz dit :

          Meilleure c’est à dire ? Un IPhone 13 plutôt qu’un IPhone 12 ?

          La poule au pot tous les dimanches ?

  24. Twisted dit :

    Recréer une filière munition de petit calibre ne servira à RIEN si c’est pour sortir 1000 chargeurs par an. L’Ukraine l’a encore montré, ce qu’il faut, c’est des stocks immédiatement disponibles, ou une vraie politique derrière pour rentabiliser l’investissement.

    • Aramis dit :

      « Recréer une filière munition de petit calibre ne servira à RIEN si c’est pour sortir 1000 chargeurs par an » Ce serait evidement pour faire plus.

      « ce qu’il faut, c’est des stocks immédiatement disponibles, ou une vraie politique derrière pour rentabiliser l’investissement. » Il faut les deux.

  25. Zigomar dit :

    Quel ambitieux programme de réarmement…enfin, sur le papelard…Car, dans la réalité, comment financer un tel projet..?
    Vendre les derniers bijoux de la couronne…demander aux potentats du Golfe de nous accorder un prêt de X milliards en échange d’une soumission totale et d’une conversion à l’islam conquérant..?
    Ne reste plus qu’à espérer que nos voisins d’outre-Rhin, qui viennent de se redécouvrir un esprit martial…avec les moyens financiers de leurs dernières ambitions militaires…ne décident, un de ces quatre, de nous foutre une énième fois sur la gueule…
    Là…on est mal, on est très mal patron..!

  26. Moogli dit :

    Les points positifs :

    – Le 7e SNA qui peut, outre la résilience à haute intensité impliquant peut-être une perte, apporter une plus-value conséquente dans le haut de spectre, la projection et le renseignement.

    – Le besoin de MDCN sur frégates (FDI?) pour élargir le champ opératoire sur théâtre. Ça joue tactiquement et ça fait réfléchir les excités du bouton rouge.

    – Un nombre plus grand de frégates de 1er rang. Pour l’instant c’est plus le plan « planning familial » qu’une partie de Risk, mais l’intention est louable. Par contre, les 3 FLF à jour supplémentaires relèvent de la vieille logique des dividendes de la paix: protection ASM nulle sans hélico qui trempe son flash H24; sol/air mistral valable en 1995.

    Points négatifs :

    – Le budget de construction, fonctionnement, MCO + RH d’un deuxième PANG, ça bouffe tout le budget des trois armées, seulement pour compenser les IPER du 1er PANG. Au fait, le 2e GAN qui accompagne arrive comment si le 1er n’est plus soutenable ? … Rêve de salon parisien avec des industriels qui rigolent… Pendant ce temps toute la flotte bouffera des pattes avec des IPER au rabais.

    – Ça parle des chars avec un positionnement soit ++ soit — (ici) en profitant du merdier industriel spéculateur. Ça oublie de suggérer une version intermédiaire du Jaguar avec canon de 40mm (proposé à l’export mais nous on pour) en addition des Leclerc. Pour résumer, c’est soit le gros char qu’on bataille avec les potes pour le legotiser, soit que dalle : entre les deux en attendant, c’est seulement pour l’exportation des copains, pas pour les cons qui payent.

    Bilan :

    Avis globalement positif, mais sérieux doutes sur la capacité à faire face à des besoins réels à courte échéance, en dehors de la blague FLF pour la pêche dans la ZEE du Golfe de Gascogne.

    C’est quand même un bon début. En 2045 on pourra savourer la note du 2e PANG et les marins qui se tirent en courant, parce que le chromate ça coûte cher.

  27. farragut dit :

     » l’ancien député propose de doter la Marine nationale d’un septième sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] de type Suffren et de développer un Rafale F4 de guerre électronique [qui serait… embarqué] »
    Autant un septième SNA ne pose pas de problème de développement, autant j’ai des doutes sur la capacité de coller dans un Rafale Marine monoplace toute la panoplie de guerre électronique d’un EA-18G Growler biplace ou d’un ancien EA-6 Prowler avec un équipage de 4 personnes dans une baignoire !
    Je veux bien croire que l’IA et le Big Data temps-réel aient fait des progrès dans la miniaturisation du « traitement » des informations issues des capteurs embarqués, mais confier tout cela à un seul marin en vol me semble un peu présomptueux !
    Sauf si ce Rafale M de GE est dronisé, et accompagné par un autre Rafale M piloté pour « l’assister ». Mais c’est un nouveau développement, d’une variante supplémentaire. Pas de même niveau de coût qu’un copier-coller de plan de Suffren…

    • Aramis dit :

      « dans un Rafale Marine monoplace toute la panoplie de guerre électronique d’un EA-18G Growler biplace » Non ce serait un nouveau Rafale N.

  28. lxm dit :

    ça dépend aussi de ce qu’on veut faire, et ce pourquoi les gens accepteraient de se battre.
    On se bat pour l’UE ? pour l’OTAN ? pour des multinationales ? pour des cheiks d’arabie ? pour l’ONU ? pour le wokisme ? pour l’humanité ? pour la civilisation ? pour la laïcité ? pour l’égalité homme-femmes ? pour un différent frontalier à des milliers de kms de chez nous ? pour des ressources minières ? pour l’eau ? pour le droit international ? pour la liberté ? pour le capitalisme ? pour les banques ? pour l’honneur ? pour notre identité ? pour l’existence de l’état ? pour notre langue ? etc..

    Cela peut aller d’avoir une armée de 2 millions de soldats en permanence scrutant les frontières pour contrer la moindre intrusion, à un groupe de mercenaires de 30000 hommes d’élite allant aider nos « intérêts financiers » partout sur le globe( un état mauvais payeur -> hop).

    • Aramis dit :

      « Cela peut aller d’avoir une armée de 2 millions de soldats en permanence scrutant les frontières pour contrer la moindre intrusion » Même en 1914 avant mobilisation l’armée de terre n’était pas aussi nombreuse et il y avait 3 ans de service pour uen population d’un peu plus de 40 millions d’habitants avec une démographie faible.

      « à un groupe de mercenaires de 30000 hommes » Ce qui signifie plus d’armée.

    • Math dit :

      Pour des mines. La nourriture on a, l’énergie et les mines, on a pas.

  29. Belzébuth dit :

    L’appendice des services américains, Palantir, est bien positionné pour dégoter les talents à Paris et les exfiltrer outre-Atlantique, y compris dans les domaines où apparemment nous sommes très loin du peloton de tête.
    https://siecledigital.fr/2022/07/11/pourquoi-les-entreprises-specialisees-dans-lia-militaire-sont-elles-en-plein-essor/

  30. Lucide dit :

    Pour financer nos armées et nos déficits vendons aux enchères nos îlots du Pacifique, dont Clipperton, que nous ne pouvons ni exploiter ni défendre, avant qu’on nous les prenne de force.

    • VladVirus22 dit :

      Pour que Xi se rapproche de Joe ? Ou pour que Xi nous rejoue les Iles Spratleys ou Paracels en Polynésie ? Les deux chef !

  31. Mic dit :

    On parle de la RPC de la Russie et des USA qui sont dans un état pire que la notre : USA 134% CHINE :300% Russie 30% mais la guerre en Ukraine plombe l’économie Russe et puis le montant annoncé est à prendre avec recul car ne reflète pas la solution réelle du pays en particulier l’appauvrissement de sa population ….

  32. Vins dit :

    Remplacer ce qui a été vendu? J’aurai pu être député… en faisant un crédit? Sont vraiment trop fort…

  33. Felipe dit :

    « Il ne faut pas que le bon sens cède la place au dogmatisme : poursuivre une coopération sur un futur char lourd est-il raisonnable quand l’Ukraine est jonchée des carcasses des blindés russes et que c’est de plus en plus dans les trois océans – maritime, aérien et spatial, cyber – que se décidera le destin des affrontements? », demande en effet M. Gouttefard..; rien que de le dire, c’est quelque part du dogmatisme ou lde la méconnaissance
    1/ à la guerre, le fait d’avoir des pertes matérielle est la suite logique de l’affrontement armé. mr Gouttefard connait -il le taux de renouvellement des chars dans les divisions blindées alliées en 1944-1945?
    2/ si le char était obslolète sous prétexte des pertes massives de part et d’autre, c’est un peu oublier que ce sont tous les blindés qui sont victimes de l’attrition. cela ramèen au point 1
    3/ pourquoi donc Zelinski réclame t’il a cor et à cri des centaines de chars ?
    4/ sans chars (et donc sans blindés) comment les ukrainiens pensent-ils renverser le cours des évennements et espérer repousser les forces russes.
    5/ israel envisage t’il la suppression des merkava ?

    la vraie question : quel doit être l’équilibre entre puissance de feu, mobilité , protection et mise en réseau des blindés du segment lourd ? ne faut-il pas envisager des chars plus rustiques et « utiles » en termes de complexité technologique, sans transsier sur la numérisation et l’armement. Le problème : la fonciton protection du combattant est dévenue éminement un sujet politique.

  34. ONERESQUE dit :

    Adapter aux enjeux de la guerre moderne > Oui, eh bien qu’est-ce que la guerre moderne ?……PHASE 1 > pluie de missiles hypersoniques Kinzhal, Tzirkon, Buresvetnik, balistiques hybrides Zeemik, Kh-31, de croisière Kalibr…etc sur les bases aériennes, les centres de commandement, l’Elysée, Matignon, Bd Victor (Pentagone français), les dépôts de carburant, Toulon, Brest, les radars veille LP TRS Thalès…etc, ecoetera…..et QU’AVONS NOUS en face ?….quelques régiments d’ ASTER 30 Samba et le radar GRAVES braqué au Sud sur les orbites basses……DONC, déjà PHASE 1….FRANCE = NADA capacité en -1A radars d’alerte AESA géants Bande C ou S comme les US et Russki + 1B nada missiles anti-missiles supersoniques haut, semi-balistiques 1500km+ nada ARROW 3, nada THAAD….peut-être dans 15 ans TWISTER………Phase 2 > guerre navale impitoyable à couler rapido frégates, PA, ravitailleurs, cargos, tankers de l’adversaire……PHASE 2….aucun de nos vaisseaux n’a de CIWS Phalanx ou RAM ou multitubes très haute cadence avec conduites de tir adaptée….TEST > tirer des cibles COYOTE en sea-skimming sur la flotte française sans prévenir…on parie 1 brique que 90% des COYOTE MACH 2,8 à 3,5 passent……tu peux mettre autant de FDI, FLF, FREMM et bazar que tu veux…..même si on a le meilleur ASM du monde, c’est vrai…..en 12 à 15 jours, tout ser par le fond…sauf peut-être le PA très dur à sinker…….Tous ces « espaces » de combat seront dominés par les missiles…….PHASE 3 > Combat à terre sur ilots, zones avancées, front lointain……Ukraine +++++ , pluie de missiles guidés ATGM évolués genre Javelin, MMP, Stugna ou autres, loitering rôdeuses en pagaille, drone à profusion, HIMARS, semi-ballistique à planeur hypersonique ou roquette à guidage terminal….l’ENFER du blindé et, UNE FOIS de PLUS……Nada TROPHY ou Rheinmetall auto-défense, nada détecteurs AESA Rheinmetall MSU S, nada MICA VL NG, nada RapiFire ……l’auto-défense en espace hyper-contesté de nos forces blindés est PITOYABLEMENT INEXISTANTE !!!!! A part notre excellente dissuasion, nos 6 SNA et les Rafale ( pas trop près des S-400 )…..NOUS SOMMES AUX FRAISES………

    • MERCATOR dit :

      @oneresque

      Dès la pluie de missiles hypersoniques, décollage de nos jaguars armés de nos missiles ASMP volant à la vitesse de Mach 2, grâce à son statoréacteur. Muni d’une tête nucléaire de 300 kt (quinze fois Hiroshima) , sa portée est de plus ou moins 500 km. L’une de ses particularités est qu’il peut avoir plusieurs trajectoires [basse altitude, très basse altitude et haute altitude] objectif Kaliningrad ( 1700 km ) tir à 300 km, temps de vol 80 minutes.
      Puis, on passe la main à nos SOUS MARINS NUCLÉAIRES LANCEURS D’ENGINS avec nos missiles M51 balistique stratégique (MSBS) ogive à 10 têtes nucléaires ayant chacune une trajectoire indépendante ( 1000 fois Hiroshima ) objectifs Moscou Москва Ville fédérale de Moscou 12 108 257 Saint-Pétersbourg Санкт-Петербург Ville fédérale de Saint-Pétersbourg 5 131 942 Novossibirsk Новосибирск Oblast de Novossibirsk 1 547 910 Iekaterinbourg Екатеринбург Oblast de Sverdlovsk 1 412 346
      Nijni Novgorod Нижний Новгород Oblast de Nijni Novgorod 1 263 873
      Kazan Казань République du Tatarstan 1 190 850
      Samara Самара Oblast de Samara 1 172 348 Tcheliabinsk Челябинск Oblast de Tcheliabinsk 1 169 432
      Omsk Омск Oblast d’Omsk 1 166 092 Rostov-sur-le-Don Ростов-на-Дону Oblast de Rostov 1 109 835 Oufa Уфа République de Bachkirie 1 096 702
      Krasnoïarsk Красноярск Kraï de Krasnoïarsk 1 035 528 Perm Пермь Kraï de Perm 1 026 477 Volgograd Волгоград Oblast de Volgograd 1 017 985 Voronej Воронеж Oblast de Voronej 1 014 610
      Vladivostok Владивосток Kraï du Primorie 603 244

      Environ 40.000.000 de MORTS , un pays réduit à l’age de pierre et la Chine qui n’a plus qu’à se servir en Sibérie, cela devrait faire réfléchir même Poutine ou son successeur .

      • ONERESQUE dit :

        un GRAND LOL :-°) Heureusement que vous n’avez pas les codes de lancement du plateau d’ALBION et des JAGUARS HYPERSONIQUES……

  35. Gabacho dit :

    Cazeneuve faisait partie du dernier gouvernement qui n’a rien fait pour l’armée, et maintenant, de loin, il réclame plus de moyens , pourtant a son époque c’était déjà visible que les chinois allait nous forcer a augmenter le budget

  36. Sergio dit :

    Tu parles d’un programme visionnaire pour notre future LPM: remplacer ce qui est envoyé en Ukraine et changer les vieux matériels par des nouveaux! Sacré job sur ce coup là ! Un conseil de Mackinsley peut être ?? Bon après être incapable d’anticiper sur le plan stratégique, même sur deux ans, c’est la norme de ce quinquennat. On aura beau accuser Pierre, Paul, le CEMA ou la DRM, quand on n’a pas les compétences pour diriger, ben.. on les a pas!!

  37. VladVirus22 dit :

    Un budget annuel porté à 3% du PIB est un minimum à mon sens.
    2% pour le Conventionnel (standard OTAN), 0.5% pour le Nuke (c’est un choix souverain), et 0.5% pour notre immense ZEE (2eme mondiale, excusez-moi du peu). On pourrait rajouter 0.5% pour les OPEX mais bon on va pas pousser mémé dans les orties…. On s’arrête à 3%, c’est le minimum.

  38. lgbtqi+ dit :

    Et si on commençait par arrêter de d.o.n.n.e.r c.h.a.q.u.e année à la dictature chinoise 140 millions d’euros ?

    https://www.capital.fr/economie-politique/aide-au-developpement-la-france-verse-des-millions-a-la-chine-bientot-premiere-puissance-mondiale-1419553

  39. Vinz dit :

    On pourrait commencer par une petite enquête parlementaire sur les coûts :
    – de la rénovation hélicoptère Tigre III (5,5Mds€ , pour 42 Tigre côté Français)
    – du programme Eurodrone (2mds €/6systèmes) – sachant que les Boches a priori se tirent du scaf à grandes enjambées de bottes de 7 lieues, tirons-nous de ce machin vendu au kilo (« ce drone sera trop lourd, trop cher et donc difficile à exporter »).
    Sinon le serpent de mer du service national universel (même pas peur des antinomies enmêmetempesques) revient sur le tapis. Faudrait « donner à nos réserves une nouvelle ambition. » En même temps, « il ne s’agit pas de militariser la jeunesse, encore moins la société ». Je crois que la mission est tout à fait claire. Toi Raoul Volfoni on peut dire que tu en es un.

  40. Félix GARCIA dit :

    Notre modèle d’armée est-il adapté au nouveau contexte international ?
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2022/07/notre-modele-darmee-est-il-adapte-au.html

    • Mat49 dit :

      Je répondrais à la question que nous n’avons pas de modèle d’armée et que les échantillons que nous avons sont inadaptés à presque tout.

      • MAC50 dit :

        MAT49, votre pseudonyme fait référence à une arme qui était « inadaptée à presque tout ».
        .
        Pourtant beaucoup ont accompli leur mission en utilisant cette arme « inadaptée » (jusqu’à ce que ceux de Tacaud la remplacent par les kalachnikov prises à l’ennemi).
        .
        Ceci pour dire que l’inadaptation des moyens est une constante de l’action militaire.
        Bien sûr, cette inadaptation, il faut la réduire autant que possible.
        .
        Mais la pire des inadaptations, c’est l’inadaptation intellectuelle.
        De ce fait je reste optimiste parce je crois que dans nos Armées, tout le monde l’a bien compris.

        Dans nos Armées mais pas dans notre classe politique, celle-ci restant comme toujours le principal boulet à traîner.

        • Mat49 dit :

          @MAC 50 le PM Mat 49 était parfaitement adapté à son rôle de pistolet mitrailleur. En proportion il était de loin bien meilleur dans sa catégorie que le médiocre PA MAC 50 qui aurait échoué au test s’il y avait eu une compétition car le SIG P210 avait été supérieur lors des essais.

          « Ceci pour dire que l’inadaptation des moyens est une constante de l’action militaire. » Un matériel n’est jamais parfaitement adapté mais ce dont je parle c’est l’absence de moyen pas l’inadaptation de ceux existants.

          « Mais la pire des inadaptations, c’est l’inadaptation intellectuelle. » Oui vous e êtes un parfaitement exemple en étant complètement hors sujet.

          « De ce fait je reste optimiste parce je crois que dans nos Armées » La croyance c’est admettre pour vrai quelques chose dont on a aucune preuve. « Croire en nos armées » est donc de la naïveté, je soutiens nos soldats en demandant à ce qu’ils aient les moyens de remplir leurs missions.

  41. Laf dit :

    Deux passages qui sont révélateurs de notre époque en faite on réfléchit à faire quelque chose mais avec tou les intedits actuels.
    En outre, la décision de l’Allemagne d’augmenter significativement ses dépenses militaires [avec un fonds spécial de 100 milliards d’euros et un budget annuel d’au moins 70 milliards, ndlr] risque de « bouleverser les équilibres géostratégiques en Europe puisque jusqu’ici la France était seule à pouvoir revendiquer le leadership en matière de défense au sein de l’Union et à utiliser ce levier à l’international devrait bouleverser les équilibres géostratégiques en Europe ».

    « permettrait de maintenir la parité militaire avec l’Allemagne et d’affronter la haute intensité. »

    Ca me fait penser au SNU avec la même somme on pourrait avoir des réserves bien équipés les mêmes réservistes que l’on sait apperçut qui pouvait conduire un VBL c’est bien dans certain pays c’est des chars aussi.
    Quand beaucoup de monde commence a employer le « futur » attention au a la suite c’est le futur qui a fait beaucoup de nos choix précédents baisse des garnisons, SNA, blindée, format des réserves, nexter, l’emploi de parité bref je ne suis pas sure que l’on ne peut pas émettre des critiques négative.

  42. Félix GARCIA dit :

    Des hélicos/Fardier (des « Alouette IV » ?) ?