Le français Nexter finalise la qualification de son obus-flèche de nouvelle génération SHARD

Engagé dans un bras de fer avec Rheinmetall au sujet de l’armement du futur char de combat franco-allemand [MGCS – Main Ground Combat System], Nexter, via sa filiale Nexter Arrowtech, entend marquer des points avec le SHARD, son obus-flèche de nouvelle génération dont il avait annoncé le développement en mars 2021.

Et, visiblement, le groupe français n’a pas perdu de temps. En effet, via un communiqué diffusé ce 16 juin, Nexter Arrowtech a indiqué que le développement du SHARD [Solution for Hardenered ARmour Defeat] a été finalisé l’an passé et que sa qualification devrait être achevée d’ici quelques mois. Et les débuts de celle-ci sont prometteurs.

« Plusieurs campagnes de tirs ont été menées avec succès depuis le début de l’année, sur des armes de 52 calibres [sur char Leclerc] et de 44 calibres [sur Leopard 2 et M1 Abrams]. Ces essais dynamiques ont permis de confirmer les niveaux de performance atteints lors des essais de développement », assure Nexter Arrowtech.

Ainsi, conçu avec un alliage de tungstène, l’obus-flèche SHARD affiche une capacité de pénétration 20% supérieure à celle des munitions du même type actuellement sur le marché. « Il associe un niveau inégalé de pénétration contre des blindages métalliques et des cibles complexes avec un très bon niveau de dispersion », précise l’industriel.

La conception du SHARD est totalement innovante. Cette munition associe un barreau rallongé et un sabot optimisé à une poudre propulsive à faible érosivité. L’intérêt est que cela permet de gagner en puissance tout en réduisant le niveau de pression… et donc l’usure des tubes. De part son mode « agile » de développement, cet obus a été imaginé de telle sorte qu’il est possible de le faire évoluer de façon incrémentale afin de l’adapter aux menaces à venir. « Ainsi, dans un court délai, les performances en balistique terminale de la munition pourront être augmentées de plus de 20% », promet Nexter.

Par ailleurs, et alors qu’il fait la « une » de l’actualité de par les commandes dont il fait l’objet et son engagement dans la guerre en Ukraine, le CAESAr [Camion équipé d’un système d’artillerie de 155 mm] pourra bientôt avoir une portée plus étendue avec le nouvel obus LU 220 dévoilé par Nexter Arrowtech à l’occasion du salon EuroSatory 2022.

Par rapport au LU 211 actuellement utilisé, le LU 220, assure l’industriel, « permettra dans le futur de gagner encore en portée et en effet terminal avec une nouvelle architecture et un emport d’explosif plus important, tout en conservant un haut niveau de précision et de sécurité ». De quoi faire patienter les artilleurs, qui attendent l’arrivée de l’obus guidé Katana, qui étendra la portée du CAESAr à 60 km.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

65 contributions

  1. Carin dit :

    Seconde réponse de Nexter à Rheinmetall…
    Cet obus ne sera pas délivré en 130mm..
    HS: Macron vient d’annoncer un troisième envoie de 6 Caesar en Ukraine… Mme BURGOT était donc bien renseigné, car cela va porter le nombre de ces Caesar à 18!
    Nul doute que quelques « catana » vont prendre la direction de l’Ukraine, avec quelques spécialistes sous faux nez de presse, pour y être testé sur le terrain!

  2. Jürgen Margraff dit :

    Le CAESAr ne peut pas utiliser la munition 155mm Vulcano avec une allonge de 80km? Celle là, est pourtant aux normes OTAN.

    • Dolgan dit :

      70km d après le concepteur.

      Il est produit ?

      Ça rentre dans le tube, après la question c’est le logiciel pour gérer la munition guidée. Leonardo pourrait être réticent à aider un concurrent et nexter pas pressé de rendre le caesar compatible avec une munition concurente du katana.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le Vulcano c’est 70 km grand maximum, en version guidée..sur la brochure commerciale.
      https://electronics.leonardo.com/documents/16277707/18299996/VULCANO+155+%28mm08723%29+HQ.pdf?t=1643365268931
      Nexter a une crédibilité sur le 155mm que n’a pas Leonardo. Si on parle de 76mm naval, Otto Melara est le leader mais pour le 155mm ils n’ont pas de références.

    • vrai_chasseur dit :

      L’obus Vulcano, très bon produit (70 km en 155/52, 55 km en 155/39).
      Mais dans la version guidée pour la précision, li lui faut son propre système de guidage : pas facile à intégrer dans le caesar qui en a déjà un.
      Plutôt fait pour les canons sans système de guidage, qu’il transforme en armes de précision longue portée.

    • VinceToto dit :

      D’après le fabricant, https://electronics.leonardo.com/en/products/vulcano-155mm, c’est 70km max et CEP officiel de 3 mètre avec désignation laser de la cible en phase terminale, munition Vulcano GLR 155/52.
      Le fabricant ne parle pas de résistance au brouillage GPS, ni de la charge de sa munition dite « 155mm ».

  3. Michel dit :

    60km de distance avec le futur obus katana. C’est impressionnant quand même… A une telle distance il faut une sacré précision du pointeur.
    1 millième d’erreur c’est un mètre à un kilomètre alors sur 60 bornes je vous laisse imaginer.

    En tout cas permettra d’économiser le potentiel de l’aviation sur certains théâtres d’opération j’imagine.

    • tschok dit :

      @Michel,

      Ce que vous dites est vrai, mais l’obus Katana est guidé.

      La nécessité d’un pointage précis est donc moins impérieuse.

  4. harrcik dit :

    Belle performance de l’industrielle. .. dommage que nous sommes gouvernés par des collabos qui n’ont aucune compétence et qui ne jure que par cette Europe qui pille nos compétences… On se souviendra au moins qu’on était pas si mauvais….

    • Moogli dit :

      Merci harrcik et à demain copain o7

    • gabdarras dit :

      L’industriel est un Monsieur, un réactionnaire tel que vous vous devrait être plus attentif au genre.

      • harrick dit :

        Je préfère être un réactionnaire qu’un petit mou du genoux résigné chèr monsieur. Quand on en est à corriger les fautes d’orthographe c’est qu’on a pas grand chose d’autre à dire…. Ceci dit merci au moins vous m’aurez fait sourire.

    • Sorensen dit :

      Piller le SHARD? Mais qui ferait cela? La munition n’a rien d’exceptionnelle, les USA ont la M829A4 et les Allemands la KE2020Neo, par exemple.

    • sepecat dit :

      Evitez quand même d’utiliser le terme de « collabo » dont, manifestement, vous ne maîtrisez pas la portée… On sent bien que cette Europe vous débecte mais les individus comme vous prennent bien soin de passer sous silence les avantages qu’elle vous a apportés. Un documentaire diffusé récemment traitant de l’après Brexit est assez édifiant pour voir que ceux là mêmes qui l’ont voté s’en mordent ardemment les doigts aujourd’hui. Les plus ardents d’entre eux étaient les pêcheurs… et ils reprochent aux politiques le marasme dans lequel ils se trouvent aujourd’hui, avec des subventions européennes ayant disparu et non remplacées par leur gouvernement. Il serait donc utile que vous fassiez plus appel aux faits qu’à votre ressenti personnel. Les rapports de force actuels et à venir se font au niveau d’un continent / communauté… si vous pensez vous en sortir tout seul face au monde entier vous risquez une cruelle désillusion.

      • Michel dit :

        Bonjour, je ne sais pas si vous lirez cette réponse mais si c’est le cas, de quel documentaire faites vous référence ? Je serais curieux de le voir. Si tant est qu’il est objectif.

      • Desty dit :

        Reportage Arte ? Comment ça se passe pour les pêcheurs franco-espagnols maintenant qu’ils ont perdu leur 40% de quota de pêche dans les eaux de la ZEE du Royaume-Uni ? Les subventions ont augmenté pour réduire l’incidence des émeutes qu’ils avaient fait au début du Brexit effectif ? Les Anglais ont eu la magnanimité de leur laisser un délai pour réformer leur bizness model ?

      • harrick dit :

        Parlons en de votre Europe qui a détruite EDF et l’ensemble de nos services publiques qui étaient si performants … On en parle quand vous voulez monsieur. Des exemples comme ceux-là on en a un sacré paquet dans le milieu de l’industrie « KNDS et SCAF » en sont encore deux exemples parfaitement concrets encore faut-il s’enlever la merde devant les yeux pour accepter de voir la réalité en face, Oui à l’Europe mais pas celle-là!

      • Czar dit :

        ‘en même temps’ citer le brexit comme exemple heuristique de ce qui arrive lorsqu’on n’est pas dansla sainte Uheu, c’est très con. ou partial. Ou les deux.

        pourquoi vous ne citez pas la suisse ou la norvège ? ah bah passque là, le petit narratif pour les veaux, il ne fonctionne plus.

        le marasme anglais n’a rien d’autre à voir qu’avec le fait que ce brexit est un accident historique : cameron qui l’a permis y était défavorable et en fait les soi-disant pragmatiques rosbifs se sont emmêlés dans leur foutoir, car il s’agissait surtout d’un coup de poker. quand aux beaufs type Daily Mail/Express, eux pensaient que le projet était de virer tous les basanés, et quelques polacks ennuyants

        il s’est passé exactement le contraire avec une île vassalisée, mais encore une fois pas « parce que brexit », parce que brexit pas réellement anticipé et planifié dans ses objectifs comme dans ses modalités.

        c’est une différence fondamentale que bien évidemment tous les tapins fédérastes tentent de glisser sous le tapis (avec quelques autres sujets également dérangeants)

  5. Durandal dit :

    Moi, je verrais bien un char sans tourelle avec seulement 2 à 3 hommes d’équipage, l’équipage est dans la caisse, et comme pour le Merkava Mk4, a l’arrière, protéger par le moteur qui lui est à l’avant.
    L’armement comme pour le F35 est interne et consiste en un mat télescopique qui peut tirer des MMP, HE/HEAT/THERMO
    Plus une mitrailleuse et un lance-grenades télé opérée. Donc plus de canon, ton char est plus légers, donc plus rapides et offre une petite silhouette.
    Pourquoi faire un canon super puissant quand un ATGM fire & forget fait le même taf voir mieux vu qu’éventuellement, il attaque par le haut ?

    • Aramis dit :

      le missile anti char fait le même char contre les chars, pas contre le reste des cibles. Pour détruire une maison ce n’est pas suffisant et pas utile de gaspiller une munition sophistiquée pour ça.

      Par contre pour un chasseur de char ce serait pertinent.

    • Dolgan dit :

      Parce qu un mbt n’est pas juste un chasseur de char.

    • Harambe dit :

      Genre le terminator russe et le dernier stryker américain avec 4 stinger, 2 hellfire et une mitrailleuse?

      • Durandal dit :

        J’avais raté votre réponse, oui, c’est exactement ça, le BMPT72
        C’est lui qui m’a inspiré cette idée, d’ailleurs.

    • PK dit :

      Ça s’appelle un transport de troupe ce truc-là…

    • Bob dit :

      L’obus est aussi fire & forget et a un délai jusqu’à la cible beaucoup plus faible …

      • Durandal dit :

        Un MMP porte a 5Km et un MLP 10 Km, contre un char, ton canon est complètement inefficace a 2km.

        • Bob dit :

          Oui, oui et un obus d’artillerie intelligent à 40km+ et un missile stand off avec sous munitions intelligentes de plusieurs à plusieurs centaines de km.
          Contre un char tes missiles sont inefficaces avec ta logique de guerrier de canapé.
          On arrête de jouer à qui à l’épée la plus longue et on branche le cerveau ?

    • Nicolas dit :

      Un missile c’est lent, ça peut se détruire avant impact (même si pour l’instant ce n’est pas le cas pour ceux qui attaquent par le haut), alors qu’un obus flèche…

      • Durandal dit :

        Et bien bonne chance pour détruire ou leurer un ATGM moderne.
        Mon véhicule utilise un mat, sa coque est donc protégé par le relief. (hull down)

    • Loufi dit :

      Parce que tu peux emporter 50 obus, pas 50 missiles

    • Roberto dit :

      Pourquoi un ATGM lorsqu’on peut avoir un canon super puissant, qui tire pour moins cher et plus vite, des munitions plus rapides qui ne peuvent être brouillées ou leurrées, ou simplement défaites par la première barricade ?

      • Dolgan dit :

        Parce que le missile peut taper des cibles que le canon ne peut pas viser. Tout simplement.

        • Roberto dit :

          Oui, tout à fait. Je répondais à Durandal « Pourquoi faire un canon super puissant quand un ATGM fire & forget fait le même taf voir mieux? »
          Pour lui signifier que l’un n’est pas « meilleur » que l’autre, que les deux sont bien différents, et efficaces dans leurs utilisations respectives

    • Matou dit :

      Bonne idée mais peut-être que cela risque de donner malgré tout de la hauteur au char, car il faut pouvoir loger le bras et ce qu’il porte. Cela peut faire aussi porter un risque sur la fiabilité car cela obligerait à une mécanique d’entrant et sortant tout en garantissant une protection adéquate par le haut (donc épaisse) dû peut-être aux risques d’attaques aériens type 2ASM ou munitions rodeuses. Mais à voir, l’idée du concept est intéressante. Les suédois possédaient un char à très bas profile avec un canon plus ou moins fixe à une certaine époque, justement pour abaisser le profile du char et le rendre plus difficile à atteindre. je n’ai pas la référence sous la main. Il serait intéressant d’analyser le retex de ce char donc le concept n’a pas été repris cela dit (mais peut-être pas pour de bonnes raisons, à voir).

    • Pascal Gérard dit :

      ton ATGM ne permettra jamais le tir en roulant, ni le tir à grande cadence, et à grande distance il faut plusieurs secondes à un missile pour atteindre sa cible contre qq dixièmes de seconde pour un obus

      • Durandal dit :

        Vrai pour le tir en roulant, mais j’imagine que ça va finir par arriver.
        Maintenant mon véhicule reste caché derrière le relief, seul son mat avec ses armes dépasse.

        Sur la distance, l’ATGM gagne le duel haut la main.
        C’est pour cette raison que l’ensemble des chars russes utilisent des ATGM, qu’ils tirent par le canon, car après 1,5 à 2 Km et encore le canon est inefficace contre l’armure frontale d’un MBT.

        • Roberto dit :

          Les chars russes ne tirent pas uniquement des ATGM dans les canons de leurs chars.
          Quid de l’efficacité de ces munitions sur les angles d’attaque importants ? Lors de tirs à travers des masques, et des fortifications ? Des engagements à courtes portées ? En milieu urbain ?

          • Durandal dit :

            Je dis juste que l’ATGM est utilisé pour les engagements long portée, la ou le canon n’a aucun intérêt face à un autre char lourd. (MBT)

        • Dolgan dit :

          Les Russes ont développé le tir de missile via le canon pour palier à leur infériorité par rapport à leurs homologues occidentaux.

          • Durandal dit :

            Le problème n’était pas le canon, mais la munition, le 2A46 ne pouvait pas tirer d’APFSDS , maintenant, c’est le cas.
            Et encore une fois sur du tir longue portée, de face à 2500+ mètres, ton canon est inutile, tu préfères avoir un ATGM.

    • nitram dit :

      Peut-être que le servant de l’ATGM appréciera moyennement de se trouver à un mètre d’un obus explosif de 152 mm alors que son frère d’arme dans son blindé ne sera pas, lui, déchiqueté façon puzzle ? La complémentarité des moyens est une sécurité opérationnelle. Finalement, la guerre actuelle montre que nous avons autant de stratèges militaires que d’entraineurs de foot avant une coupe du monde.

      • Durandal dit :

        Apprenez à lire pour commencer, ensuite vous pourrez donner un avi.

    • Vinz dit :

      Je crois que les Polonais réfléchissaient à un engin de ce type. Mais pour l’obus : 1800m/s vs 150-200m/s (donc détection du tir missile), 6-8 fois dans la minute, jusqu’à une trentaine de coups, imbrouillable, pour l’instant pas trop concerné par les systèmes « hard kill, facile » (vs un missile) à produire en masse à pas cher, se stocke longtemps.
      Permet en outre de tirer de qqs dizaines de mètres à plusieurs kms : quand vous verrez un tank ennemi débouler sous votre nez, un MMP servira de rien.

    • Carin dit :

      @Durandal
      Peut-être la différence de prix entre un obus et un missile???

    • Patatra dit :

      le canon c’est quand même très utile… et plus de coups, plus de variété de munitions, (moins onéreuses) qu’avec des missiles.

      • Durandal dit :

        Le coût des munitions est l’unique bon argument parmi toutes vos réponses.

    • tschok dit :

      @Durandal,

      Parce que missiles et canons sont complémentaires?

    • Durandal dit :

      Vous ne connaissez visiblement pas le jargon militaire, HE, c’est pour High explosive donc contre les cibles moles, et thermo pour munition au napalm, donc également contre les cibles moles plus le lance grenades, et la mitrailleuse, il y a largement dequoi engager de l’infanterie.

    • Czar dit :

      je ne saisis pas vraiment le « besoin » d’équipage dans un char, puisqu’il ne s’agit pas d’infanterie débarquée.

      autant automatiser la chose dès qu’il sera possible de le faire pour que le rendu opérationnel soit satisfaisant

  6. Mic dit :

    Vous avez vu l’encombrement de tout ce que vous listez et surtout le prix unitaire versus un obus de 120mm de toutes versions…..la version du Merkava ke Barak a un canon pour tirer toute la panoplie des munitions….

  7. Merrien dit :

    Et dire que nos arsenaux, bradés, savaient faire !!!

  8. Tomain dit :

    Un obus performant, efficace sur des cibles durcies et qui a une porter rallongé, le TOP.
    Bravo à Nexter qui montre là, encore une fois son savoir-faire (que nous envie nos « amis teutons)…

  9. Cerceur dit :

    Nextel doit surtout produire plus et plus vite tant les canons que les munitions.
    Le problème du tungstène c’est que l’on doit aller le chercher et qu’il coūte cher.

  10. Il y aurait pas un petit article à faire sur la sortie du petit fils du général de Gaulle à l’ambassade russe? Voilà la position française que je défends en tant que patriote et non une soumission totale à l’Otan. Poutine se débat contre cette hégémonie militaire qui veut imposer ses vues destructrices au monde. Non au modèle occidentaliste! Vive le modèle universaliste multi-polaire. Stop Otan!
    Mitterrand sur son lit de mort disait qu’on était dans une guerre à mort, à mort…contre les USA qui nous veulent soumis comme une merde.

  11. VinceToto dit :

    Leur projet de munitions encapsulées 120mm et plus m’a l’air d’avoir beaucoup plus de potentiel.

    Le Katana 155mm GPS « 60km », ou les munitions russes style 152mm GPS à 80km, pour supprimer une position d’artillerie? Je ne sais même pas si ils en s’en rendraient compte, d’autant plus que au niveau précision, ce n’est apparemment pas au niveau mètres ni pour l’un, ni pour l’autre. En cas de guidage laser final, la précision ne sera pas géniale non plus comparé à ce qui peut se faire avec bombes, missiles (qui en plus peuvent avoir des charges beaucoup plus puissantes et performantes). En tout cas cela fait bien dans les articles de presse de parler de ce type de munitions « précises » et « longue portée » (France, US, Russie).

  12. Thierry (le plus ancien) dit :

    et quel est le meilleur face à un obus flèche à l’uranium appauvri ? considéré comme le plus dur au monde ?
    S’ils n’en parlent même pas alors on a vite compris que c’est encore un alliage de fanfaronnade.

    • ji_louis dit :

      Les munitions à uranium appauvri ont mauvaise presse auprès des hommes politiques à cause de la dispersion à l’impact et l’empoisonnement du milieu, cf les polémiques post-guerre du golfe 91 et post-yougoslavie 95.

      • Thierry (le plus ancien) dit :

        j’en conviens bien volontiers mais pour la France qui a une industrie nucléaire il est plus facile de trouver de l’uranium appauvris que du Tungstène de qualités inférieur. On pourrait avoir les meilleurs capacités antichar et l’on s’en prive bêtement.

        Si L’Otan doit nous sauver les miches sur le territoire Français, les chars américains utiliseront ces obus sur notre territoire comme ils l’utiliseraient sur le leur, la pollution de ces ogives est tout à fait maitrisable, les quantités sont extrêmement faible.

        Même le blindage des dernières version de char Abrams contient aussi de l’uranium appauvris, son emploi est désormais sûr.

  13. dminico dit :

    Shard sera également produit en Indonésie, n’est-ce pas ?

  14. Fournier dit :

    Bonjour la France fait partie de quoi l Europe ou est notre armée pendant la dernière guerre sa ne nous a pas servi de leçon comme pour l’industrie et l’agriculture les dirigeants on fait fabriquer dans d autres pays pour ne pas payer les impôts et les charges merci l europe se que l on sème on le récolte merci la religion merci la politique Aujourd’hui les riche en auto les pauvres en vélo voilà ma France merci se Monde égoïste individualiste je ne suis plus français

  15. Desi dit :

    C’est tout à fait exemplaire de l’état du monde et de la France: pendant qu’on fabrique des fléchettes, les chinois fabriquent des porte avions de 80000 tonnes.
    En tirer les leçons du point de vue stratégique, svp.