Le projet franco-allemand de char de combat torpillé par le KF-51 « Panther » de Rheinmetall?

Lancé en juillet 2017 par la France et l’Allemagne, le programme MGCS [Main Ground Combat System] vise à mettre au point un système de combat terrestre centré sur un nouveau char lourd destiné à remplacer le Leclerc français et le Leopard 2 allemand.

Au départ, cette coopération s’annonçait simple, notamment grâce au rapprochement de Nexter et de Krauss-Maffei Weigmann via leur filiale commune KNDS. Rapprochement qui favorisait un partage à 50-50 des tâches entre les industriels français et allemands. Seulement, la situation s’est par la suite compliquée, Rheinmetall s’étant invité dans le projet, avec la bénédiction du Bundesamt für Ausrüstung, Informationstechnik und Nutzung der Bundeswehr [BAAINBw, l’équivalent allemand de la DGA française], qui en assure la maîtrise d’ouvrage.

Résultat : le MGCS est maintenant embourbé, à cause de désaccords entre les industriels. Ce qui fait que la phase d’étude de définition de l’architecture du système [SADS Part 1], lancée en 2020, sera prolongée jusqu’en 2023, alors qu’elle auraît dû s’achever en janvier 2022. Ce délai supplémentaire, explique-t-on côté français, doit permettre de trouver un nouvel accord sur la répartition des tâches, en respectant le principe du 50-50 entre les deux parties.

Pour rappel, l’un des points de blocage porte sur le canon de char de combat [et donc sur les obus]. D’un côté, KNDS, et en particulier Nexter, défend son concept « Ascalon » [Autoloaded and SCALable Outperforming guN], qui utilise des munitions télescopées, stockées et intégrées dans une tourelle à chargement automatique. Ce qui permettrait, a priori, une augmentation de 70% de la puissance de feu par rapport à un canon standard de 120 mm.

De son côté, Rheinemetall veut imposer une nouvelle tourelle munie d’un canon de 130 mm/L51, associé à un « chargeur automatique de pointe ». Et ce concept a été intégré au KF-51 Panther, le nouveau char de combat que l’industriel allemand vient de dévoiler à l’occasion du salon de l’armement terrestre EuroSatory 2022.

Dans le détail, d’une masse de 59 tonnes, le KF-51 Panther intégre donc le « Rheinmetall Future Gun System », qui, composé d’un canon de 130 mm et d’un chargeur totalement automatisé, aurait une portée 50% supérieure à celle des canons de 120 mm, tout en ayant une cadence de tir « inégalée ». Une mitrailleuse coaxiale de 12,7 mm vient en complément, de même qu’une autre, de 7,62 mm, installée sur la nouvelle station d’armes télécommandée « Natter ». Rheinmetall précise que plusieurs options seront proposées, dont la capacité à mettre en oeuvre des munitions rôdeuses de type HERO 120, mises au point pour la lutte anti-char par l’israélien Uvision.

Pouvant être associée aux robots terrestres de la gamme Mission Master de Rheinmetall, dont une nouvelle version, appelée « Mission Master XT – Fire Support », peut également être armée de munitions rôdeuses HERO-120, le KF-51 « Panther » est conçu autour d’une architecture numérisée conforme à la norme NGVA [NATO Generic Vehicle Architecture], définie par l’Otan. Doté du capteur optique panoramique SEOSS, ses armes sont toutes connectées à un système de contrôle de tir informatisé comprenant des viseurs jour/nuit et des télémètres laser.

Par ailleurs, Rheinmetall insiste sur l’autoprotection de son nouveau char , un point important si l’on en juge par les retours d’expérience [RETEX] de la guerre en Ukraine. Le KF-51 Panther dispose d’un système à trois couches : active contre les missiles antichars et autres menaces « cinétiques », réactive et passive. Il dispose également d’un système de reconnaissance intégré par drone pour déceler les menaces au plut tôt et d’une capacité de détection de tir.

Offrant une aide à la décision reposant sur l’intelligence artificuelle, le KF-51 a été conçu pour être mis en oeuvre par trois hommes. Mais il a de la place pour en accueillir un quatrième, notamment pour piloter les drones. Mais une version autonome [c’est à dire sans équipage] est envisagée.

Cela étant, Rheinmetall n’a rien dit au sujet du groupe motopropulseur… Si ce n’est qu’il donnera au KF-51 aura une autonomie supérieure à 500 km [et qui sera donc inférieure à celles du Leopard 2 et du Leclerc].

Le KF-51 a été développé en interne, sur fonds propres et « indépendamment » du MGCS… qu’il va très propablement concurrencer. « Le Panther apparaît ainsi comme un successeur potentiel du char de combat Leopard et des véhicules de combat similaires », fait valoir Rheinmetall.

Et il est aussi une réponse au char russe T-14 Armata… Ce qui, dans le contexte actuel, est un argument qui ne laissera pas insensible certains pays d’Europe centrale, voire la Bundeswehr. D’ailleurs, celle-ci aurait toute l’attention d’Armin Papperger, le Pdg de l’industriel allemand… D’autant plus qu’elle bénéficiera d’un investissement de 100 milliards d’euros, via la création d’un « fonds spécial ». En outre, le Panther pourrait devenir opérationnel assez rapidement… alors que le MGCS est embourbé et que l’année de sa mise en service est par conséquent incertaine.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

272 contributions

  1. ragondin67 dit :

    Et voila tout est sur la cooperation franco-allemande. Merci au revoir .

    • Tulio dit :

      Un modèle de droiture, ces teutons !

    • Oliver dit :

      Après s’être prostituée aux hydrocarbures russes l’Allemagne a à nouveau anéantir l’Europe sans coup férir pour cette fois.
      Lobotomisée par l’époque bénie des dividendes de la paix post-soviétique, leur quête mercantile nous perdra quand l’heure est à l’union.

      • josé dit :

        Il ne faut jamais compter sur les autres pour être fort, et ca fait plus de 70 ans que vous êtes decus….il faut compter sur soi-même!!! Tout le monde s’en fout de la France!!!! L’Allemagne n’a pas besoin de la France, elle fait ce qui lui semble bon. Donc c’est ä la France de tirer les conséquences. Le Francais n’est jamais courageux!!!! Il faut cesser de râler…..

    • PPSD dit :

      de toute façon il y a un truc qui cloche avec ce tank et je crois que c’est les phares…c’est moche
      pour le reste au moins ils ont un char moderne prêt !

  2. PzKfW Blagapar dit :

    100 Mds € de budget de défense… un tank allemand appelé « Panther » … Tous aux abris la Wehrmacht revieeeeeeent !!!!!!

    • Starbuck dit :

      Meilleur char allemand de la seconde guerre mondiale mais pas sans défauts loin de là.
      D’ailleurs comme pour son aînée, si on vise le point entre la tourelle et le châssis, tout saute

      • Tom dit :

        C’est vrai pour n’importe quel char qui reçoit un obus à la jointure de sa tourelle et de sa caisse…

        • STARBUCK dit :

          exact mais ici la forme de la tourelle s’y prête particulièrement je pense, avec possibilité de ricoché sur le bas de la tourelle pour aller taper la caisse ensuite

      • benoit dit :

        Non le Panther n’a pas été le meilleurs, c’est une légende il n’a jamais été fiable et surtout trop peu ont été produit.

        D’ailleurs les panther n’ont pas eu de suite.

        • perry57 dit :

          un peu normal qu’il n’a pas eu de suite, non ? et après 45; c’est le plan marshall qui a tourné à plein en mettant le made in USA en avant (le temps que l’économie américaine redevienne « civile » et liquide les stocks). le panthère a été parmi les meilleurs chars de la WW2 (avec ses défauts) tout comme le T34 (avec ses défauts) avec un bon compromis poids/blindage/puissance de feu.

        • ScopeWizard dit :

          Au début oui ; un peu comme le Tiger , notamment à Koursk ( été 1943 ) où il n’ était pas encore suffisamment fiable .

          Ce qui vu la nouveauté conjuguée à l’ urgence de livraison n’ était guère anormal .

          Mais après , notamment durant l’ année 1944 le Panther n’ a pas si mal assuré et s’ est plutôt bien comporté entre-autres face aux T-34 ou aux JS Staline Soviétiques et bien-sûr confronté aux Sherman Américains .

      • Pascal (l'autre) dit :

        @ Starbuck Sans oublier sa consommation pantagruélique et sa………………fiabilité!

  3. Too dit :

    Super fiable les teutons quand même …
    Ca bloque un concept et ca travaille sur un autre.
    Je ne fais pas partie de la horde qui condamne tout les projets en collaboration avec l’Allemagne depuis le début, mais il faut reconnaitre qu’ils nous la mettent et provoquent des retards sur le MAWS, le MGCS et le SCAF. Ca commence à faire beaucoup…

    • HMX dit :

      D’une certaine façon, c’est très bien joué de la part des allemands. D’un côté, les industriels et parlementaires allemands prennent en otage le programme SCAF, tout en se ménageant différentes portes de sortie (achat de F35 + appels du pied du côté des anglais avec le Tempest). De l’autre côté, sur le programme MGCS, ils prennent les devants en sortant en solo l’équivalent d’un « plan B », qui va évidemment venir couper l’herbe sous le pied du futur char, et peser encore davantage sur la conduite du programme MGCS, à supposer que celui-ci soit poursuivi… On imagine en effet sans peine que la Buneswehr étant équipée, ou ayant la possibilité de s’équiper, de ce KF51 (qui semble au passage et sur le papier une belle réussite technique !), il n’y aura plus aucune urgence pour l’Allemagne à faire aboutir le programme MGCS rapidement. La France n’aura dès lors pas d’autre choix que de céder encore un peu plus sur les questions de partage industriel.

      SCAF et MGCS, dans les deux cas, on observera sobrement que les intérêts économiques et industriels français sont piétinés par la stratégie allemande, et qu’au final c’est notre souveraineté qui est attaquée. Notre « partenaire » a une attitude qui est tout sauf loyale, et il serait temps qu’on en tire les conclusions du côté de l’Elysée.

      On a vu que Dassault avait tiré la sonnette d’alarme sur le SCAF cette semaine. Il est désormais temps pour Nexter de faire de même pour le MGCS.

      Une bonne façon de réagir consisterait pour la France et Nexter à travailler sur deux projets distincts :

      1/ D’une part, préparer un vrai programme de rénovation du Leclerc (allant donc très au-delà de la modernisation a minima tristement décidée il y a un an, juste avant la guerre en Ukraine…). Outre le traitement des obsolescences les plus criantes, l’ambition consisterait à concevoir une toute nouvelle tourelle pour le Leclerc, intégrant le canon de 140mm issu du concept « Ascalon », un système de protection active, et une capacité à travailler en mode collaboratif avec des drones terrestres et aériens (concept qui est au cœur du programme MGCS). le but serait d’équiper les 200 Leclerc en parc avec ce nouveau standard, et pourquoi pas de revaloriser et remettre en service une centaine de Leclerc stockés sous cocon, pour atteindre un parc de 300 chars lourds. L’équilibre économique du programme pourrait considérablement être amélioré, si nous parvenons à intéresser les EAU (400 chars en parc) à cette nouvelle version du Leclerc.
      En filigrane, et outre le fait de répondre à un besoin opérationnel immédiat de l’AdT, l’objectif pour Nexter de ce programme « Leclerc NG » viserait à remettre le pied sur le créneau des chars lourds, à ne pas se laisser distancer par Rheinmetall et son KF-51 (dont il serait naturellement concurrent), et de pouvoir capitaliser sur ses savoir-faire, notamment dans la perspective d’un arrêt brutal du programme MGCS…

      2/ Lancement d’un programme de blindé médian (30-40 tonnes). Ce char « léger » intègrerait les dernières avancées technologiques : protection active, capacité de combat collaboratif avec des drones terrestres et aériens (vendus « en option » pour les clients intéressés…), conception modulaire permettant d’installer différent type de tourelles, notamment une version antiaérienne… ce char aurait dès le départ vocation à être exporté, mais dans le contexte actuel il n’est pas interdit de penser que l’AdT pourrait en acquérir pour renforcer ses maigres moyens.
      Comme dans le cas du « Leclerc NG » évoqué ci-dessus, il s’agirait de redonner à Nexter des perspectives nationales et de la compétitivité, pour préparer l’avenir et la conception d’un futur char lourd si le programme MGCS avec l’Allemagne devait s’arrêter.

      • Tempo dit :

        @HMX
        Scénario tout a fait raisonnable en effet.

      • philbeau dit :

        Le hic , c’est le seul point de blocage essentiel : l’Elysée , précisément …Une sorte de cheval de Troie…

      • Frank dit :

        @ HMX Mais vous vivez sur quelle planète?
        Jamais les Allemands ne se lieront à la France sur des projets de Défense à long terme, tous les historiques le prouvent, il n’y a jamais eu de « couple Franco-Allemand », c’est une illusion de com, et si les Allemands n’ont plus les capacités militaires d’imposer leur hégémonie de cette façon, ils le font, depuis Maastricht et l’Euro couplé au Mark ensuite, et nous somment sommés d’idolâtrer cette Allemagne qui ne s’est jamais cachée de s’enrichir à nos dépends.
        Faut voir, et apprécier, nos politiques qui n’ont de cesse de ramper vers Berlin, c’est pitoyable.
        Citez moi un seul exemple, militaire ou autre, entre l’Allemagne et la France, qui a été à notre profit, depuis 30 ans.
        Citez moi un seul exemple, à terme, dans lequel la France s’est donné les moyens de défendre ses intérêts face à l’Allemagne, depuis 40 ans, et le véritable résultat.
        Votre truc, c’est donc de préparer le début d’une étude de modernisation du Leclerc, avec les EAU, et de lancer l’ébauche d’un projet futur d’un blindé de 40t, pour répondre à l’actualité actuelle, dans laquelle nos voisins ne cessent de nous humilier, sur ordre de leur patron.
        C’est un gag?
        Stupéfiant! Avec vous, pas besoin d’ennemis.
        Sérieusement, c’est du second degré, votre post, rassurez-moi.

        • josé dit :

          Un exemple????L ‘EURO voulue par Francois Mitterrand et dirigée aujourd’hui par la France est ses amis du Club Med au détriment de l’Allemagne!!!! Avec l’EURO la France peut vivre au dessus de ses moyens!!! Mais gare au retour du bäton!!!! Tôt ou tard, ce chäteau de cartes va s’effondrer un jour et les paresseux vont retrouver leur monnaie de singe!!!!

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Un exemple????L ‘EURO voulue par Francois Mitterrand et dirigée aujourd’hui par la France est ses amis du Club Med au détriment de l’Allemagne!!!!  » Encore une fois à coté de la plaque! L’euro c’est la monnaie créé par les Allemands pour les Allemands
            ps: Arrêtez donc de mettre des « trémas » sur les « a » pour essayer de faire croire que vous êtes un teuton! Combien de fois faudra il vous répéter que jamais un Allemand s’exprime comme vous!

          • Jacques999 dit :

            Quel raccourci quand même. L’euro était voulu par les allemands qui ont imposé le contrôle des déficits, l’interdit pour les gouvernements d’intervenir sur les politiques monétaires, bref un copier-coller du système allemand sur l’euro. Mitterrand se donnait le beau rôle et les allemands ont imposé leur solution…

          • Ératosthène dit :

            L’Euro a été voulu par Mittrand.

        • HMX dit :

          @Franck : vous n’avez visiblement pas compris le sens de mes propos, qui visaient justement à dénoncer la conduite du programme MGCS, et la naïveté de l’Elysée face à la stratégie déroulée par notre « partenaire » allemand…

          « Votre truc, c’est donc de préparer le début d’une étude de modernisation du Leclerc, avec les EAU, et de lancer l’ébauche d’un projet futur d’un blindé de 40t, pour répondre à l’actualité actuelle »
          Oui, mon « truc » consiste à imaginer et proposer des solutions, si possible constructives, pour sortir de l’impasse dans laquelle nous mène le programme MGCS. Sachant que Nexter n’est pas en position de force face aux allemands sur le marché des chars lourds (la chaîne du Leclerc a été arrêtée en 2008 : nous avons donc perdu les capacités et les compétences), et que l’AdT fait face à des besoins opérationnels qui ne pourront pas attendre 2035, 2040 ou au-delà, se concentrer à très court terme sur une vraie revalorisation des Leclerc existants constituerait un scénario crédible, permettant simultanément de répondre aux besoins de l’AdT dans des délais assez brefs (avant 2030), tout en permettant à Nexter de s’extraire du partenariat allemand, et de retrouver une capacité de concevoir et produire des éléments de chars lourds. Il s’agirait en l’occurrence principalement de concevoir une nouvelle tourelle pour le Leclerc. Et il se trouve que cette idée serait susceptible d’intéresser également les EAU et leur parc de 400 Leclerc.

          Dans le même temps, concevoir un char léger moderne destiné à l’export permettrait également à Nexter de se (re)faire une place sur le marché des chars de combat, qui est un marché en forte expansion, tout en étant potentiellement un moyen de répondre aux besoin de remontée en puissance rapide de l’AdT. L’arrière-pensée serait de profiter de ce programme de char léger, pour reconstituer une chaîne de montage en France (infrastructures et personnels qualifiés), permettant ainsi à la France de disposer d’une alternative au programme MGCS.

        • ScopeWizard dit :

          @José

          Juste une question , comme ça à brûle pourpoint….

          HEIN ?

          à brûle pourpoint ; ça veut dire….

          Bon , laissons tomber !

          Contentons-nous de juste une question….

          D’ après vous , l’ Euro qui aurait dû s’ appeler l’ Écu , en termes de parité il est aligné sur quelle monnaie ?

          La Peseta ? le Franc ? la Lire ?

          C’ est ça ?

          • v_atekor dit :

            Question dénominations de la monnaie, je comprends que délaisser l’écu pour l’euro puisse troubler les libertins bien éduqués…
            .
            Mais c’était compliqué dans plusieurs langues de toutes façon. (It. Ecu/ecco … )

      • F90mbr dit :

        Il me semble que Nexter avait dit que le 140mm posait trop problème avec ses munitions dans le sens où il n’y a pas assez d’obus en tourelle par rapport à un 120mm.
        On verra bien mais le Leclerc pour moi a un belle avenir surtout si il y a une nouvelle version comme Nexter voudrait se serai le pied

      • Leroy dit :

        KF51, bravo et bienvenu sur un marché où l’on doit réfléchir à l’usage du char lourd (60T !!!) : un système de grappe de chars de 25T (3 ou 4) télé-opérés depuis un véhicule de commandement en retrait (1 à 2 km) ne serait-il pas une autre solution, moins coûteuse en hommes et en finances ?

        • Ion 5 dit :

          Non, ce ne serait pas une solution.
          Un obus de 155 mm éclatant à proximité d’un char, souffle:
          1) les antennes
          2) les episcopes, periscopes et autres organes de visée
          3) les capteurs,
          4) les chenilles
          5) etc

          Dans le Donbass*, votre système ne servirait à rien surtout en raison du 1), sans compter les risques de brouillage
          En raison du 2, votre engin serait vite aveugle
          Avec une certaine proximité, le service de protection actif et réactif du char de déclenche tout seul 3) en raison des éclats d’obus, mais 1 fois, pas deux

          * particulièrement face aux russes qui tirent sans cesse, jour et nuit…

      • Patatra dit :

        Que les allemands ne pensent qu’à leur gueule au détriment de leur partenaire… ça c’est une grande nouvelle…
        On ne le voit pas dans l’industrie, ni dans la guerre larvée qui se mène sur l’énergie « verte » au niveau européén.
        Le gouvernement français se voile la face sur ce sujet, ou alors a pieds et mains liées sur ce sujet.

    • totoro dit :

      le MAWS, le MGCS et le SCAF.
      tu peux rajouter l’eurodrone et le Tigre rénové.

    • v_atekor dit :

      Je suis assez d’accord. Je suis assez favorable aux coopérations européennes en général, mais il faut reconnaître qu’en matière militaire, c’est compliqué avec l’Allemagne. Il y a un moment où on ne peut que constater que les volontés ne sont pas alignées.
      .
      Les coopérations avec les Italiens et les Anglais se passent plutôt bien dans l’ensemble, et il y a de meilleures opportunités avec l’Espagne, la Grèce et sans doute d’autres qui ont aussi d’excellents ingénieurs. Dommage de faire une fixette sur ce pays qui a la volonté visible de faire échec aux coopérations.

      • Frank dit :

        @v_atekor Dit de façon moins policée, les Allemands restent dans leur obsession d’hégémonie en Europe, vendent des armes de manière hypocrite en contournant les lois issues de leur passé criminel, considère la France comme son ennemi naturel, sont aux ordres de Washington, et sabreront tout projet avec nous qui ne leur est pas favorable.
        Génial!
        Et tout dirigeant Français ne prend de décisions qu’après avoir obtenu l’aval de Berlin.
        Quelle ironie! Le nain diplomatique a réussi à faire oublier ses crimes, et s’imposer dans une Europe qu’il a martyrisé par ses diktats, comme en Grèce.
        C’est pas les Allemands qui défendent leurs intérêts qu’il faut combattre, c’est notre lâcheté à nous de s’y soumettre.
        Cette fixette chronique des Français vers l’Allemagne est de l’ordre du syndrome de Stockholm.
        D’un autre coté, la France est devenue synonyme de toutes les soumissions, et en redemande, donc, n’allons pas vers le désir raisonné et réfléchi des Francas, qui votent en toute intelligence pour ceux qui leur donnent l’illusion de les représenter.
        La France est devenue un laboratoire passionnant de lâcheté collective, je trouve, mais ses citoyens n’ont que ce que qu’ils méritent.
        C’est stupéfiant de voir une si prodigieuse Histoire de France millénaire balayée en un peu plus d’une génération d’abrutis.
        Mais avouons que ce suicide collectif devient passionnant à observer, une fois que l’on a mis ses proches à l’abri.
        A l’abri de Poutine, bien sur, ne nous trompons pas d’ennemi…

        • v_atekor dit :

          Frank: L’explication est d’une grande simplicité, et inutile d’aller chercher dans le psychologique : le PIB allemand est de 4000G€, la France de 2800G€ et l’Italie 2000G€, l’Espagne à 1.400G. De façon caricaturale (en confondant pib et budget, mais c’est un bon indice quand même), il faut pour la France s’allier à 2 ou 3 pays européens pour avoir les mêmes ressources économiques que l’Allemagne.
          .
          Soit l’alliance Allemagne, France, Espagne se transforme soit en une alliance à 5 ou 6 soit on augmente notre financement de façon très importante, donc au détriment d’autres projets et/ou du fonctionnement des armées. L’option d’une alliance à 6 me semble la plus intéressante.
          .
          Le reste n’a pas beaucoup d’importance.

    • Chasseur de trolls dit :

      « provoquent des retards sur le MAWS, le MGCS et le SCAF. Ca commence à faire beaucoup… »
      le MAWS??? Mettez-vous à jour, le programme est abandonné, l’équipe de marque qui s’en occupait encore en France a été dissoute et les ingénieurs français (et allemands!) dispersés sur d’autres programmes. Et tout ça il y a plusieurs mois de ça maintenant.

  4. Félix GARCIA dit :

    Bon, c’est bien, les Allemands font ça, et on laisse tomber le MGCS (comme tous les programmes de coopération foireux, on fait le tri quoi …).

    Revenons à nos moutons (la France ! ras-le-cul de « Notre Europe » !) :
    OpexNews@OpexNews
    Leclerc XLR
    EMBT
    @Nexter_Group
    #Eurosatory2022 @cogeseurosatory
    https://twitter.com/OpexNews

    Forcesoperations@ForcesOperation
    « Disparu » l’EMBT de #KNDS ? Plutôt une nouvelle version musclée présentée à #Eurosatory2022
    ▪️canon L52 de 120 mm, TTOP ARX-30 de 30 mm, périscope « armé », coaxiale de 12,7 mm
    ▪️APS Trophy, Pilar V, intégration d’un drone, etc.
    https://twitter.com/ForcesOperation/status/1536254706997239808?cxt=HHwWgIC98Yfh79EqAAAA

    À noter que l’EMBT n’est pas un produit mais un démonstrateur technologique (avec, un peu plus loin, #MGCS dans le viseur)
    https://twitter.com/ForcesOperation/status/1536263060159086592?cxt=HHwWgICy5aPH89EqAAAA

    Qu’en pensent les connoisseurs ?

    PS : Quel est le rôle des Israéliens dans SCORPION ?
    UNE INFORMATION (TRES) SURPRENANTE !
    « Selon un article publié la semaine dernière sur le site Orient XXI, le coeur de Scorpion serait développé en coopération avec la société israélienne Elbit Systems. En dépit de son caractère pour le moins surprenant, cet article n’a suscité depuis sa publication aucune réaction de la part des milieux spécialisés. Cette absence de réaction rend délicate et difficile la vérification de l’exactitude d’une telle information qui concerne le coeur du système Scorpion et reste donc couvert par une confidentialité tout à fait compréhensible. »
    https://blablachars.blogspot.com/2021/04/une-information-tres-surprenante.html

    Avoir des étrangers, qui plus est les Israéliens, au cœur de/dans SCORPION, ne me plaît pas du tout. Mais alors pas du tout.

    • Parmantier dit :

      Je suis d’accord avec cette forte interrogation qui laisse, au demeurant, planer l’ombre des Services Israéliens. Quand on connait les liens entretenus par Israel avec les Russes… il serait hautement utile de vérifier l’information publiée par Blablachars.

      • Félix GARCIA dit :

        Pas que les Russes :

        Why the U.S. Can’t Get Israel to Break Up With China
        For most Israelis, the deals are enticing and the threat seems remote.
        https://foreignpolicy.com/2020/06/16/us-israel-china-deals/

        US-China-Israel Relations: Pompeo’s Visit
        Insights from Yoram Evron.
        https://thediplomat.com/2020/05/us-china-israel-relations-pompeos-visit/

        Georges Malbrunot@Malbrunot
        Quelques tensions actuellement entre les services de renseignements français et marocains. « La DGSI est remontée », confie un agent français. « Que des éléments de la diaspora marocaine en France servent de sous-traitants au Mossad israélien, ça ne passera pas », explique la source.
        https://twitter.com/Malbrunot/status/1531366672661204993
        Le rapprochement marqué entre le Maroc et Israël fait craindre à Paris une intensification de la coopération entre les services des deux pays, sur le dos de la France. Des histoires passées remontent à la surface. Voir Le déclassement français.
        https://twitter.com/Malbrunot/status/1531367352138342401
        (je l’ai entre les mains, mais je ne l’ai pas encore lu)

        Sans même parler de PEGASUS etc …

        • fabrice dit :

          Soyons sérieux deux minutes, lisez les déclarations ukrainiennes (de même des pays Baltes ou de la Pologne) envers Macron et envers Israël et redîtes moi quel est des deux pays celui qui est le plus critiqué pour être trop « pro russe »…
          Quand au Maghreb, la France a toujours été tiraillé entre Rabat et Alger. Qu’il faut faire de temps en temps quelques déclarations « réchauffantes » pour Alger dans un contexte de « coordination sécuritaire » plus que tendue entre Paris et Alger (sur le Mali, le terrorisme, les faux papiers, le refus de retour des délinquants…), on peut comprendre, ne cherchez pas plus loin.
          Pour illustrer le tout, hier un revenant a visiblement été autorisé à faire du « tourisme » à Paris.
          https://www.streetpress.com/sujet/1655132446-thierry-meyssan-copains-conspis-bachar-poutine-conspirationnisme-extreme-droite Sa conférence devait se tenir dans une paroisse catholique…
          Un signal à qui ?
          Si vous voulez comprendre la position française, faudrait regarder Bagdad, des contrats se négocient en ce moment et les mouvements pro iraniens ont une grande influence sur le GVT là bas. De même Paris cherche toujours à combler le tonneau des Danaïdes du financement de l’entité libanaise contrôlé par le Hezb et est engagé dans la défense des « chrétiens d’Orient » qui sont cul et chemise avec Bashar…
          Dans le même temps, Israël a accentué ses opérations en Syrie et en Iran ce qui agace la Russie qui n’a pas envie de se trouver embrigadé sur deux fronts mais cette escalade reste maitrisé par une série d’ententes informelles entre Moscou et Jérusalem.
          D’un autre côté, le Quai se rend bien compte que l’axe Russo-Iranien n’est pas forcément le plus « rentable » et présente plus de risques que d’avantages.
          Paris essaye de manger à tous les râteliers et ne voit pas plus loin que la prochaine rétrocom.
          Israël a une priorité qui est l’Iran et subordonne tout le reste à ce front.
          Je parle là du front « diplomatique ».
          Sur les relations militaires franco israéliennes. La France militairement est présente dans le Levant (le Liban avec la FINUL, la Jordanie avec H5, l’Irak avec ses missions militaires, la base d’Abu Dhabi), le ravitaillement et l’opération de ces troupes se fait en coordination avec Jérusalem.
          Sur l »innovation militaire et spatiale la France timidement et avec beaucoup de retard sur le RU, l’Allemagne ou même l’italie fait quelques partenariats avec Israël pour combler un retard criant sur plusieurs technologies.

    • Thaurac dit :

      Prendre des libanais ou jordaniens…..ou iraniens , eut été plus normal 😉
      quand tu vas à l’hosto la moitié des appareils sont de fabrication israélienne, ou le programme qui les fait tourner…

    • Carin dit :

      D’un autre côté, les israéliens ne sont pas nos ennemis…
      De plus nous faisons partie des garants d’Israël… depuis sa création où nous sommes signataire et garant de ses frontières, ainsi que de son peuple… et ne vous y trompez pas, si un pays rentre dans le lard d’israel, et que ce dernier fait appel aux states, nous irons aussi. Israël est une création de l’occident!
      Et Israël nous le rend bien, il n’y a qu’à voir que lors de la crise de Suez , leur armée nous accompagnait, et elle est même partie que lorsque nous avons décidé de nous retirer, contrairement aux anglais qui nous on quitté dès les premiers gros yeux d’uncle Sam…
      Et pendant la guerre de six jours, ça n’est pas que nos mirage qui partaient là-bas, nos pilotes aussi.

      • lgbtqi+ dit :

        parler d’Israël en terme de lard, il fallait oser. Et la kachroute alors ?

        Mais une fois encore, nous sommes bien d’accord.

        • Carin dit :

          @lgbtqi+
          J’ai hésité entre « rentrer dans le lard » et « rentrer dans le burnous » … j’ai pensé que à tout prendre, nos amis israéliens pas racistes pour 2 sous, mais un tantinet sectaires tout de même, préféraient le lard!!

      • Tulio dit :

        Je doute que nous y allions si « un pays rentre dans le lard d’israel, et que ce dernier fait appel aux states », mais ça n’engage que moi…

    • Félix GARCIA dit :

      Nexter_Group@Nexter_Group
      #Eurosatory2022 – Jean-Philippe Albert, responsable projet, vous présente l’#EMBT, qui regroupe l’ensemble des savoir-faire de #KNDS ! #fildedefense
      https://twitter.com/Nexter_Group/status/1537080014017122304?cxt=HHwWgMC-raCI59QqAAAA

      Jon Hawkes@JonHawkes275
      Nexters ASCALON CT tank gun on firing trials
      https://twitter.com/JonHawkes275/status/1536966938823360514

  5. Achille-64 dit :

    Au fait, le Panther, il devient quoi avec une GBU de 250 kg : bruit, lumière et chaleur quand même, non ?
    La Luftwaffe aura intérêt à avoir la suprématie aérienne sur le champ de bataille.
    Du coup va falloir commander plus de F-35 , MDR.

    • joe dit :

      Ou plus simplement: peut-il résister à un Javelin ou MMP et autres drones ‘musclés en capacité d’emporter une charge creuse de 15Kg. Pour l’instant, on demande à voir un démonstrateur capable de survivre à ces trois attaques ou a une attaque de plusieurs drones agissant en essaim. Plus le temps passe et plus les drones vont devenir véloces, agiles et « intelligent » pour un prix de quelques milliers d’Euros à l’unité.

    • causse dit :

      les russes sont pas capables d’avoir la suprématie aérienne contre l ukraine et ses très puissants 4 MIG29 ….

  6. Greenskin dit :

    Tandis qu’ici les ingénieurs français auraient plutôt opter pour des chenilles en plastique et facilement remplaçable et un canon a tir unique et recyclable pour pouvoir faire des économies, pour palier à la pénurie de carburant les chars de combat français pourraient prochainement et selon les experts carburer à l’huile de tournesol pour réduire les émissions de CO2…

    • Parabellum dit :

      Achetons surtout des missiles de saturation et de l n’ai char longue portée…relire l essai de brossolet sur la non bataille …et surtout arrêtons le bla bla sur La Défense franco allemande et l Europe soyons dépendant avec d autres armes et une autre conception…les russes vont sortir rincés pour y moment et protéger et profitons en pour rearmer autrement en drones et missiles.

  7. lxm dit :

    C’est toujours beau sur le papier, ensuite il faut tester sur le terrain. Un canon de 130mm( et donc des munitions qui vont avec) va t-il gêner la logistique ou va t-on abandonner les munitions 120 mm ? d’ailleurs si l’armement est plus gros, à volume égal de stockage, y’a moins de munitions, non ? Les américains sont aussi en train d’abandonner le 5.56 pour les armes individuelles vers un nouveau standard.

    • Dolgan dit :

      Moins de munitions, ça nécessite un coaxial avec un peut de punch pour pas tout taper au 130mm.

      Avec ce poids d éléphant, ils n’ont pas réussi à caser un 20mm coaxial. Mais par contre un siège vide oui.

  8. Raymond75 dit :

    Ach … Kollaboration avec petits français difficile !

    Mais les industriels français, et leur gouvernants issus des très grandes écoles, devraient apprendre les bases du commerce et de la collaboration industrielle, dans un contexte de « concurrence libre et non faussée », c’est à dire de concurrence imposée et totalement faussée.

  9. radionucleide dit :

    Les jeux sont faits
    les allemands ont piégé le MGCS pour proposer un char 100% allemand
    étape suivant, tuer le programme SCAF

    • Thaurac dit :

      Ils ne doivent pas vouloir laisser les 100 milliards, s’évaporer vers un autre pays européens et les industriels allemends, ce qui est normal, veulent cette mane.

  10. Raymond75 dit :

    Remercions la Russie d’avoir relancé la course aux armements en Europe ; dans un premier temps on se débarrasse des matériels obsolètes par des dons généreux, dont les matériels issus de l’URSS, matériels qu’il faudra bien remplacer … Puis dans un deuxième temps on développe l’arme suprême, char ou avion, intégré dans un système de systèmes conforme aux attentes de l’Otan, c’est à dire du maître US.

    Et l’Ukraine ne cesse de demander toujours plus pour prolonger une guerre qu’elle ne peut plus assumer, en essayant d’entrainer l’Europe, puis l’Otan …

    Je suis heureux de vivre cette époque de régressions généralisées, de massacres et de crimes de guerre en Europe, de multiplication des dictatures, de crise économique et de crise climatique, d’effondrement de l’éducation nationale et de la politique sanitaire, de triomphe de l’individualisme.

    Je n’ai aucune intention de suicide, mais puisque l’on doit mourir un jour, je suis heureux de mourir dans cette époque de m…e et d’avoir été jeune dans les années 70.

    • joe dit :

      Faux comme d’habitude en provenant de vous @Raymond75… Vous devriez rappeler votre correspondant à radio-moscou. Même votre chef suprême, Vlad 1er le dit, personne n’est en guerre. L’Ukraine demande les armes et munitions utiles à ces manœuvres offensives-défensives pour défendre son pays. Rien de nouveau et nous pourrions livrer (si nous les avions) 300 Caesar avec 1 million d’obus excalibur, autant d’HIMARS avec leurs munitions que cela ne ferait pas de la France un pays participant à cette « opération spéciale » lancée par Vlad. Au final, la seule dictature avec « président » élu à vie se trouve en russie et pas ailleurs.

      • Raymond75 dit :

        C’est vraiment marrant sur ce blog de hauts stratèges militaires de considérer toutes expression critique ou réservée comme étant « la voix de Moscou » !!! Vous êtes bien conditionnés pour penser tous dans la même direction, ou plutôt pour ne pas penser et obéir.

        Il est vrai que vos brillants résultats au Moyen Orient et en Afrique, depuis 60 ans et sans parler des « évènements d’Algérie » (il n’y avait pas de guerre ici aussi) vous donne toute cette autorité qui pour vous est naturelle.

        L’Ukraine a perdu la guerre, militairement, industriellement, logistiquement et humainement, et elle ne survit que grâce à l’aide extérieure ; c’est un constat objectif, et il faut être sérieusement borné (pas aveugle) pour ne pas le voir.

        La seule chose que cette aide extérieure massive peut permettre, c’est une négociation et non une reddition. Ce n’est pas de ma faute, et je ne suis pour rien dans cette guerre.

        • mich dit :

           » de considérer toutes expression critique ou réservée  » , c ‘ est censé décrire vos propos sur ce site ?

        • v_atekor dit :

          C’est à ce niveau de mauvaise foi de certains que l’on sait leur penchant poutinien de l’interlocuteur.
          .
          L’objectif premier des Russes était le renversement du pouvoir à Kiev et la prise du pays **en entier**. Cet objectif est un échec russe, et une victoire ukrainienne. L’objectif secondaire est la prise du seul dombass, et ça on verra ce qu’il en ressort, car un échec ukrainien peut quand même être une défaite totale Russe, ce qui n’est pas exclu. Et un français aura en tête le sort de l’Alsace et de la Lorraine passée de mains en mains.
          .
          Quant à se faire livrer des armes de l’extérieur, c’est le cas de quasiment toutes guerres. Anglais et Russes ont largement fait appel à la puissance industrielle américaine pendant la seconde guerre mondiale, et je ne pense pas que la victoire Nord Coréenne ou Vietnamienne soit précisément le fait de leur industrie locale.
          .
          A minima, on va se retrouver avec l’Ukraine avec des camps militaires occidentaux, une revendication du dombass qui va devenir une place forte pour 50 ans.
          .
          J’ai appris ce tantôt que l’armée Russe en Syrie avait fait plus de mort que Daesh et les USA réunis dans la région depuis qu’ils s’affrontent. N’hésitez pas à remercier votre mentor, Vladimir Ier.

        • iBug dit :

          « L’Ukraine a perdu la guerre, militairement, industriellement, logistiquement et humainement, et elle ne survit que grâce à l’aide extérieure ; c’est un constat objectif, et il faut être sérieusement borné (pas aveugle) pour ne pas le voir. »
          Il faut être sérieusement borné (pas aveugle) pour ne pas voir d’autres évidences.
          -d’un point de vue politique/ international ;
          -la Russie s’est isolée de la partie la plus riche du monde (env. 70% du pib mondial)
          -industriellement ; rupture de composants électroniques (chars, avions…), la russie va essayer de produire ses propres avions de ligne mais on trouvera bien une certification qu’elle ne remplira pas pour l’empêcher dans voler au dessus de nos têtes . Les voitures qui sortent d’usine ne sont plus équipés d’ABS ni airbags fournis par les pays occidentaux…
          -perte de clients pour le gaz et pétrole (en cours). Elle doit brader ses matières premières à l’Inde. j’attends de voir l’état de ses puits de pétrole quand il n’y aura pas de marché pour écouler sa production.
          -elle a renforcé/soudé l’OTAN et l’UE
          – d’un point de vue stratégique :
          -la russie n’a pas envahie toute l’Ukraine comme prévu initialement
          – n’a pas envahie Kiev ni renversé le gouvernement actuel pour installer une marionnette
          – elle a juste réussi à créer un couloir avec la crimée (pour le moment) et envahi Lougansk (guerre non terminée)
          – d’un point de vue opérationnel/tactique
          – les russes subissent plus de pertes en matériel et en hommes que les ukrainiens les russes ont perdu à plusieurs endroits, (zaporijia, tchernihiv, kharkiv, kiev…), victoire Kherson et Marioupol. Pour le moment match nul dans le Donbass, les ukrainiens tiennent à peu près les lignes de front malgré un avantage quantitatif des russes qui agit comme un rouleau compresseur sans cerveau (20 à 40 fois plus de matériels et de tirs, selon les sources)
          -le front est plutôt stabilisé partout. Les russes ont réussi une forte avancée au début du conflit car, pour ne pas donner de prétexte à une invasion aux russes, les ukrainiens n’avaient pas lancé de mobilisation générale. On nous annonçait une victoire russe en 2-3 jours. Puis en 2 mois, puisque c’est le temps qu’il a fallu aux américains pour envahir l’Iraq en 2013 (à 10.000km de chez eux)
          Pour rappel la russie est (sur papier) la 2ème puissance militaire mondiale, l’Ukraine est 22ème. PIB 10 fois supérieur.
          Il semblerait que les ukrainiens priorisent le reconquête de kherson et peut être de couper l’accès aux russes à la Crimée. Il est probable qu’ils lâchent les 2 rép. séparatistes. Alors les ukrainiens devront certainement lâcher du terrain, env. 100.000 km2, de villes détruites/rasées et dépeuplées au prix d’une armée qui aura été saignée et subi de très lourdes pertes matérielles… c’est une victoire pour le moins au goût amer qui sera proclamée en grandes pompes à Moscou mais qui est largement indigne au vu de l’écart abyssal annoncé entre les 2 armées. Combien de temps pour les russes pour reconstruire l’armée ? et Le conflit n’est pas terminé. On dirait même qu’il a fait… pschiiit !

          • Raymond75 dit :

            C’est vrai aussi bien sûr : cette guerre étant la parfaite illustration de la connerie humaine, et en premier lieu de la dictature russe et de ses serviles soldats, tout le monde sera perdant …

        • iBug dit :

          Et je m’interrogerais également sur l’avenir de la russie suite à son rapprochement avec la Chine. la russie aura d’avantage ule rôle de « junior partenaire » façe àune grande puissance et je la vois bien se faire bouffer ou coloniser tout doucement en Sibérie. c’est peut être bel et bien la fin de l’impérialisme russiste

      • STARBUCK dit :

        Vous êtes pour le moins de mauvaise foie, voir endoctriné.
        Si vous voulez des noms de dictateur, je vous en donne à la pelle, et cetains sont nos « amis » figurez vous.

        • Lotharingie dit :

          STARBUCK :

          « …………Si vous voulez des noms de dictateur, je vous en donne à la pelle………………… »
          .

          Bonjour.

          Effectivement, aux Nations Unies, on considère que 30% des pays qu’y siègent, sont considérés comme des régimes autocratiques et/ou dictatoriaux.

          Cependant, seulement, quelques uns de ces « pays « , ouvertement belliqueux et hégémonistes, peuvent actuellement devenir de réelles menaces politiques, économiques, militaires et/ou sociétales pour l’UE à court ou moyen terme; à savoir : Russie, Chine, Corée du Nord, Iran, voire la Turquie.

          Aux Européens d’envisager tous les scénarii, mêmes les plus improbables, afin d’anticiper les « mauvaises surprises « .

          Bien à vous.

      • lgbtqi+ dit :

        Vous devez, malheureusement, ajouter au tableau 2 autres dictatures, comme par hasard amies de vladimir patine :

        – la dictature chinoise
        – la dictature nord-coréenne, vous savez, le pays qui ne compte qu’un seul obèse.

      • Mica X dit :

        C’est compulsif, une sorte de TOC, à l insu de son plein gré… y a qu’un camp qui fait la guerre, pollue, exploite..

      • Flibustier dit :

        Hé joe, penses tu réellement que le tiens est mieux ???? Je parle de ton président of course. Il se fait dessus a l’idée de cohabiter c’est top NON ? De plus, regarde sa déclaration fiscale et la, tes hémorroïdes vont exploser.
        Au moins le père Vlad en a une belle paire, le tient, il s’en sert pour défoncer des trous de balles.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Au moins le père Vlad en a une belle paire, le tient, il s’en sert pour défoncer des trous de balles. » Ah les fantasmes………………… Sinon anatomiquement parlant…………………………..je demande à voir!

      • Tulio dit :

        @Joe, tu en es fier, toi, de ton chef suprême ? Il est où en ce moment ? On reparlera de sa situation lundi prochain !

    • Flibustier dit :

      Excellent point de vue Raymond75. Je partage.

  11. guig dit :

    Sacré coup de poignard dans le dos !

    La beauté du geste est à saluer encore une fois.

    • Gros-Bill dit :

      Blabla – Ouin ouin.

      Nexter a proposé au même salon et en même temps son EMBT avec sa toute nouvelle tourelle, un commentaire sur la beauté du geste ?

      De toute façon, vous vous attendiez à ce que tout s’arrête (R&D, prod) pendant les années de négociations (5 déjà) puis de développement du MGCS (prévu pour 2040) ?

    • LucienB dit :

      Macron, Parly et les autres jeunes talents souriront, applaudiront et supplieront… « il nous faut plus d’Europe de la Défense » !

      • lgbtqi+ dit :

        et mélanchon le ronchonchon appellera à une « halte au gaspillage dans les budgets militaires alors que ces millions peuvent être utilisés pour améliorer le cadre de vie des cités multiculturelles », notamment en refaisant la peinture dans les escaliers, afin que les Chances puissent déféquer dans un cadre plus enchanteur, et en améliorant l’éclairage dans les caves, afin que ses amis salafis puissent psalmodier plus aisément.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « et mélanchon le ronchonchon appellera à une « halte au gaspillage dans les budgets militaires alors que ces millions peuvent être utilisés pour améliorer le cadre de vie des cités multiculturelles »
          Ah là c’est du lourd qui risque d’arriver dimanche prochain! avec la « brochette » suivante nous allons nous régaler
          -Jean Luc Mélenchon
          -Raquel Garrido
          -Aymeric Caron
          -Danielle Simonnet
          -Danièle Obono
          -Sandrine Rousseau
          -Sophia Chikirou
          -Alexis Corbières
          -François Ruffin
          -Eric Piolle……………………………………….
          S’ils sont majoritaires dimanche soir, avant un mois certains qui le critiquent en arriveront à regretter Macron!

          • lgbtqi+ dit :

            Au secours !

            De toute façon c’est devenu une constante de la vie politique en France depuis au moins une trentaine d’années : chaque nouveau gouvernement / président amène à regretter le précédent tellement c’est pire.

  12. Green dit :

    Voila un développement de la saga franco-allemand, assez simple à interpréter:
    Avec d’une part les 100 milliards et d’autre part la demande européenne en hausse pour des chars lourds pour contrer la Russie, le programme MGCS n’a plus vraiment de raison d’être. Du moins du point de vue des industriels allemands. Les politiques ne devraient pas tarder à se ranger a leur avis.

    La France pousse pour un char moyen et mobile, l’Allemagne pour du lourd, comme avant en fait.
    les industriels allemands vont logiquement proposer de faire un nouveau Léopard qui se vendra sans doute très bien a l’export et qui va satisfaire la Bundeswehr.

    la coopération franco-allemande est moribonde en l’état, il va bien falloir l’admettre de part et d’autre. Cela peut peu être continuer sur des bases plus pratiques comme des technologies communes, ce serait la sortie par le haut.

    Au fond , nous sommes sur les même problèmes qu’il y a 40 ans, des besoins différents de part et d’autre, pour les tanks, comme pour les chasseurs. C’est cette idée française de couple qui fausse la relation, alors qu’une collaboration limitée mais bien comprise (quel mauvais jeu de mot!), serait plus fructueuse.

  13. sentinelle dit :

    Honnêtement les allemands sont consternants Airbus met tout en ouvre pour compliquer la répartition des tâches sur le scaf on ne s’étend pas et voilà qu’ils court-circuitent la réalisation du projet de char . Si les gouvernements ne se fâchent pas c’est le plantage assuré . Ce qui est annoncé est très bien, un peu trop « marketing »mais le diable est dans les détails et si l’avancement de ce projet est réel, il montre la duplicité allemande une fois de plus après l’X30 et le Leclerc .Solution possible mais absurde si le châssis convient chacun réalise son armement avec son canon dans une tourelle légèrement différente.
    NB l’éternelle démonstration sur terrain de manoeuvre ç’est du pipeau la réalité des performances est beaucoup plus complexe .

    • Starbuck dit :

      L’augmentation de la portée de 50% je n’y crois pas du tout.
      C’est comme leur chargeur automatique. C’est le premier qu’ils sortent et c’est déjà la 5em merveille du monde. La modestie ils ne connaissent pas

    • Tulio dit :

      @sentinelle, les Allemands ne sont pas consternants, ce sont juste des filoux.

  14. jd666666 dit :

    C’est l’exemple parfait de ce que Dassault Aviation doit faire de son côté face aux SCAF, lui aussi embourbé pour des raisons de qui est leader sur quoi…

  15. aleksandar dit :

    Bonne nouvelle !
    Assez de ces coopérations foireuses

    • lgbtqi+ dit :

      Da ! réservons la koopération avec Vladounet 1er ?

      • chasseur de trolls dit :

        Ah donc il faut être soit le larbin de la Russie soit celui de l’Allemagne? Ou de tout autre pays? L’indépendance
        Quel fantastique projet de société vous avez-là, dites donc! Enfin avec un pseudo pareil ce n’est pas très surprenant…
        Allez, au tableau de chasse.

        • lgbtqi+ dit :

          je ne prône aucune dépendance. Je rappelle simplement l’allégeance profonde d’el iskander pour la poutinie.

          J’espère que vous n’êtes pas chasseur, car je vous trouve plus susceptible que d’autres de commettre des accidents de chasse… Petits rappels : le tir doit être fichant, il faut casser l’arme quand on escalade une clotûre, etc.

  16. Bob dit :

    Chacun tire les draps vers soi, les français autant que les allemands. Le char présenté par Rheinmetall ne remet pas en cause le projet MGCS. Nexter est déjà associé avec les allemands de KNW avec KNDS et son char euro MBT. Il est normal que les industriels présentent leur char dans un salon. Les militaires ont aussi leur mot à dire. Le complexe militaro-industriel ne voit que le fric qu’ils vont se faire avec l’appui de corrompus au sein des EMA.
    La rupture technologie de Nexter est un risque et à la vue du char Leclerc, il y a de quoi être très septique sur sa chance de réussite. Les différentes protections sont indispensables en soft et hard kill car les gros tas de chars détruits en Ukraine laissent perplexes surtout au regard du prix de l’engin et de la perte humaine associée.
    Il ne faut pas oublier que le programme MGCS est un programme dont le char est le principal vecteur et qui ne verra le jour qu’en 2040 avec les sempiternelles querelles de querelles de poules franco-françaises. Il y a déjà eu des réussites et des échecs dans la longue liste de programme franco-allemand. Mais il vrai que le nom de panther ancien nom d’un char nazi pour un char français devrait être interdit.

  17. fabrice dit :

    Le problème des eurobéats est qu’ils ne comprennent pas que les Etats ne sont dans l’UE que parce que le rester est dans leur intérêt. Dès qu’ils trouveront plus intéressants de partir, ils partiront.
    L’UE c’est un couple où l’on se dit « je t’aime » tout en allant faire la cour ailleurs.
    Chacun défend ses intérêts.
    Ce qu’il faut comprendre aussi c’est que le déficit français du commerce extérieur n’est pas tant extra européen qu’intra européen. La France commerce surtout à l’intérieur de l’UE. Notre déficit est plus causé par l’Allemagne que par l’Inde…
    L’idée de protéger le commerce français par la forteresse Europe est donc stupide, le danger vient de l’intérieur de la forteresse pas de l’extérieur.
    Notre agriculture n’est pas plombée par le Brésil ou le Maroc mais par l’Espagne (fruits) et la Pologne (viande).
    Lutter contre le Bahamas pour l’opacité de ses banques OK, mais la plupart des paradis fiscaux et le pires sont intra européens (Luxembourg, Liechtenstein, Irlande…).
    La délocalisation c’est mal, OK. Mais la majorité des délocalisation sont dans le domaine intra communautaire (Pologne, République tchèque, Roumanie…).
    Tout est à l’avenant.

    • felix dit :

      Bien dit !
      j’ajouterais que l’UE est plus une relation contactuelle, dont les instances dirigentes sont pourries par les lobbystes de tout poils, et donc un modèle d’opacité antidémocratique.
      Si l’on ajoute à cela le fait que L’UE n’a pas de défense et s’en remet quasi uniquement (sauf la France) au parpluie OTAN et donc une soumission militaire directe aux USA, on peut en déduire que l’UE n’est qu’un grand marché captif pour les USA, et que la part de liberté qui nous reste ne sert que de cache sexe qu’à cette soumission. Les termes de « nation, peuple souverain, et démocratie » ne sont plus que des concepts creux.
      Et ce débat éssentiel est systèmatiquement mis sous le tapis lors des débats politiques où l’on nous amuse avec des ragots et des faits-divers.
      Résultat aucune alternative politique sur ce sujet depuis le grand Charles, les étiquettes politiques varient, mais cette engagement à la soumission Européenne est un invariant, au point que dernièrement, j’ai entendu la première ministre dire qu’être anti-européen c’etait être anti républiquain, alors que c’est exactement l’inverse !!!

    • mexivert dit :

      Dans les paradis fiscaux Européens n’oubliez surtout pas Chypre et Malte!

  18. Aramis dit :

    Ce serait une très bonne nouvelle. On dissout KNDS et Nexter revol de ses propres ailes.

    C’est le premier char moderne fait par Reihnemetal. Preuve que Nexter même s’il a abandonné la production de char pourrait peut être s’y remettre.

    • Tempo dit :

      @Aramis
      Il n’y a pas lieu de dissoudre KNDS car KMW est l’allié objectif de Nexter. Le char Leopard a été développé conjointement par Rheinmetall (tourelle et canon) et KMW (plateforme et maitrise d’oeuvre).
      L’annonce du nouveau char K51 semble faire cavalier seul, Rheinmetall court circuitant sa collaboration historique avec KMW.
      Au moment de la création de KNDS, Rheinmetall a voulu prendre le contrôle de KMW avec la bénédiction du gouvernement allemand qui souhaitait une consolidation de son armement terrestre. Il ne faut pas oublier que KMW est une société privée dirigée par la famille Bode-Wegmann qui s’est toujours battue pour préserver son indépendance. KNDS issue du mariage d’une entreprise publique et d’une société commerciale constitue en quelque sorte une garantie vis-a-vis d’une éventuelle prise de contrôle de Rheinmetall désormais concurrent déclaré dans le domaine des chars lourds.
      Nexter, qui est sorti du chenillé avec l’arrêt de production du Leclerc ne peut espérer mieux que la réalisation de la tourelle et du canon, ce qui était convenu à l’origine du projet MGCS et on peut penser qu’avec la poursuite du développement du canon de 140m/m Ascalon, il en est toujours ainsi (tests prévus en 2025).

      Maintenant la vraie question est qu’avec l’apparition du K51 au moment où le renouvellement des flottes de chars est plus que d’actualité et que les retombées du projet MGCS n’interviendront qu’en 2040, si il n’y a pas lieu de penser à l’e-MBT non plus comme démonstrateur mais comme solution intermédiaire évolutive au risque de se faire couper l’herbe sous le pied à l’export pour 2 décennies au moins.
      Il est prévu qu’en 2025, les 2 filiales Nexter et KMW fassent définitivement cause commune (à ce jour les C.A sont reportés séparément à la holding) auquel cas rien n’empêcherait d’envisager cette solution intermédiaire sans mettre en cause le programme MGCS à l’origine de leur rapprochement.

      • Aramis dit :

        « Nexter, qui est sorti du chenillé avec l’arrêt de production du Leclerc ne peut espérer mieux que la réalisation de la tourelle et du canon » Non le principe de la chenille ce n’est pas très compliqué en soit. Faire un char oui.

        « rien n’empêcherait d’envisager cette solution intermédiaire sans mettre en cause le programme MGCS à l’origine de leur rapprochement. » Si l’argent le MGCS et son calendrier démentiellement long est là pour payer le moins possible chauqe année et retarder le plus possible l’entrée en service de nouveaux chars.

        • Tempo dit :

          @Aramis
          Quand j’évoque le chenillé, je fais bien évidemment référence à tous les engins chenillés qu’ils soient blindés lourd, médian et IFV.
          Je vous rejoins sur le fait que le calendrier excessivement long n’a vocation qu’à maintenir, avec le MGCS, le symbole politique d’une coopération européenne pour le moins chaotique.
          Confronté à l’obsolescence de ces matériels, ne serait ce que pour des raisons commerciales, KNDS sera contraint de développer les briques technologiques indispensables à la réalisation de blindés de nouvelle génération. Une approche incrémentale à partir l’E-MBT paraît être une solution plus réaliste en temps, en financement et en visibilité commerciale.
          C’est en tout cas l’approche que semble avoir été retenue par Rheinmetall avec son KF-51 qui, lui aussi, souhaite participer aussi au programme MGCS.

          • Aramis dit :

            « Une approche incrémentale à partir l’E-MBT paraît être une solution plus réaliste en temps, en financement et en visibilité commerciale. » Effectivement cela paraît bien mieux.

    • Carin dit :

      @Aramis
      Le fait que Nexter sorte l’Ascalon, me fait dire que cette entreprise n’a jamais lâché le MBT…
      Vous vous doutez bien que ce canon, ne va pas tout seul… derrière, même si non presenté, il y a la tourelle qui va avec, et qui dit nouvelle tourelle, dit nouveau système de chargement automatique, nouvelles optiques, nouveaux censeurs, donc nouvelle caisse… (création de KNDS dans ce seul but), seul bémol, Nexter a t’elle un nouveau moteur??
      Ou compte t’elle poursuivre sur l’excellent moteur actuel du Leclerc, après quelques modifications, pour assurer la continuité de l’approvisionnement en pièces détachées?
      Même son partenaire KMW ne doit pas être au courant de tout… tant que cette alliance n’est pas définitive.
      L’EMBT n’est que du grain à moudre pour occuper le personnel de KNDS, mais ne préfigure en rien la suite!

      • Aramis dit :

        Carin, « Le fait que Nexter sorte l’Ascalon, me fait dire que cette entreprise n’a jamais lâché le MBT… » elle ne l’a peut être pas totalement lâché mais l’Ascalon c’est la tourelle.

        « donc nouvelle caisse… » Pas certains.

        Le soucis pour la suite c’est que si on se contente de remplacer nombre pour nombre nos Leclercs par un nouveau char c’est un suicide financier et industriel. Le volume de char qui nous reste est négligeable, comme le coût de R&D d’un char se chiffre en centain de million, auquel s’ajoute le coût de la production et la marge de Nexter, cela veut dire un coût d’achat énorme par char et un cout de MCO tout aussi énorme. Donc l’export on oublie.

        Soit on commande genre 700 à 800 chars (dont certains seraient stockés et d’autres servent à créer de nouvelles unités) pour avoir de quoi baisser le coût unitaire du char soit c’est mort. Vu notre absence dtotal de volonté d’avoir une armée c’est mort.

  19. Koko dit :

    Vraie question, à quoi sert un char aujourd’hui ?

    • E-Faystos dit :

      A porter une grosse puissance de feu, protéger L’infanterie, percer les lignes adverses et y créer la panique.
      .
      Le char à cessé d’être le roi des champs de bataille avec l’arrivée des anti-chars comme le bazooka et autre Panzerfaust, mais quand vous regardez les colonnes d’épaves en Ukraine, n’oubliez pas de vue que ce sont des chars de grande production, affligés de défauts structurels et sans protection active, brouilleurs, ni couverture d’aucun type.
      Or, une armée est un tout: on mélange des trucs et on tente une.rupture du dispositif ennemi. Et malgré les pertes, rien ne remplace un blindé lourd qui casse les postes de commandement, les colonnes de ravitaillement, et disperse l’infanterie.

      • GHOST dit :

        En plus de l´arrogance tactique de la Russie qui avance sans proteger les communications et font le choix d´une demonstration de force en croyant faire peur aux ukrainiens.

    • Laurent MICHEL dit :

      Le feu tue.
      Pas d’attaque possible sans blindage.
      Même si les derniers missiles portable donne un gros avantage à la défense.
      Avec une bonne coordination artillerie/blindés, c’est encore le seul moyen d’attaquer. (ou de contre attaquer).

      • Koko dit :

        Merci pour vos réponses E-faystos et Laurent.
        J’entends vos arguments, mais ne suis pas si convaincu que le modèle est encore si viable, surtout d’un point de vue coût / efficacité. Malgré les dernières technos pour protéger le véhicule, ne suffit il pas d’une faille pour remettre en cause tout le système ?
        Souvenons nous de l’Afghanistan, où le design de la plupart des véhicules blindés ont dû être revu à cause des IED.
        Aujourd’hui, ne vaudrait il pas mieux miser sur des systèmes légers, souples et moins coûteux, capable d’évoluer rapidement en fonction des menaces repérées à son encontre ?
        Je force un peu mais me dire que ces bijoux technologiques, dépendant j’imagine d’une chaine logistique très lourde, pourront être immobilisé / détruit par un système anti char d’une valeur bien moins supérieure, n’y aurait il pas mieux à faire ?

        • Aramis dit :

          « Aujourd’hui, ne vaudrait il pas mieux miser sur des systèmes légers, souples et moins coûteux, capable d’évoluer rapidement en fonction des menaces repérées à son encontre ? » On voit dans le Dombass que quand le font se fige et qu’il n’y a plus d’interval c’est nettement moins viable comme solution.

          • lgbtqi+ dit :

            Pas DoMbass, mais DoNbass. La règle française qui veut qu’on mette un M devant un B s’efface au profit de la logique… étymologique : bassin du DoN, pas du DoM…

        • lgbtqi+ dit :

          discussion intéressante, qui pointe de plus en plus.

    • UnKnown dit :

      Le char dans son concept « MBT » d’unité très lourdement blindé (dans les 60 tonnes), est dépassé et totalement inutile pour des pays autres que les USA, la Chine et la Russie. Seuls ces trois pays ont les budgets, le personnel et l’industrie taillée pour produire et entretenir ces véhicules en masse. Or sans la masse, le char ne sert à rien dans un environnement remplis de missiles antichar et bombes guidées laser.
      Et c’est sans parler de la logistique induite par le déploiement de ces unités, qui est délirante. De fait, ni la France ni même l’Allemagne n’ont le budget ou les effectifs nécessaires pour utiliser de grandes formations blindées. On ne peut faire que de l’échantillon, une trentaine par ci, une vingtaine par là, et prions pour que les pannes et dégats soient minimes.

      L’avenir du char, en tout cas pour des pays ayant des logiques expéditionnaires comme la France et les USA, c’est un blindé plus léger (autour des 40 tonnes), avec une meilleure endurance, meilleure vélocité, une meilleure connectivité avec le réseau de combat/liaison16, un profil beaucoup plus compact et discret. Oui, ça ne tiendra probablement plus à un impact direct de 120mm que pourront lui infliger les autres chars. Mais ça tiendra contre les autres calibres. La survie actuelle d’un char tient plus de sa connaissance de la situation / SA/Situational Awareness que d’autre chose.

  20. Lecoq dit :

    Ben comme annoncé, ca sent l’enfumage allemand … apres le tigre, l’avion de patrouille maritime, maintenant le char, le suivant le scaf ?
    ils be devraient pas tarder a an’oncer soit un nouvel avion soit l’achat de 150 f35 … ma fois

    comme ca on met en retard notre industrie … bien vu les teutons …

    • Starbuck dit :

      Un nouvel avion ? Ils sont incapable de construire un avion seul et ils le savent très bien

  21. VinceToto dit :

    D’après les vidéos, dont la pub https://youtu.be/fTBA5tQsDbE, il n’est pas encore au point avec son nouveau canon de 130mm L51: seulement un tir à l’arrêt à plat, dans l’axe x,y,z et sur un pas de tir. Pour ce qui est de la cadence de tir « inégalée » et le tir en mouvement, angles, etc. ce n’est apparemment pas encore au point.
    Je parie que comme pour la mise au point du Leclerc et du futur T-14 Armata, il y aura pas mal de tests de tirs en mouvement qui se concluront par des tourelles déboitées, systèmes de tir en vrac, etc. . Plus de mobilité, plus de puissance, précision, etc., aie, aie aie la mise au point!

  22. Czar dit :

    « Le KF-51 a été développé en interne, sur fonds propres et « indépendamment » du MGCS… qu’il va très propablement concurrencer.  »

    on peut aussi l’analyser comme le fait que Rheinmetall a anticipé qu’ils resteront à la martge du MGCS et donc développeent leur propre produit pour concurrencer celui-ci, non ?

    • Twisted dit :

      Exactement. Rheinmetall a des gros soucis de trésorerie, le FK41 n’est toujours pas mature et n’a pour le moment été commandé que par la Hongrie, qui paye en fait les frais de développement. Ce « Panther » est un excellent coup de com, (qui a d’ailleurs complètement éclipsé le démonstrateur d’EMBT « mark II » autrement plus avancé technologiquement et couillu architecturalement), mais c’est encore un prototype qui arrive à un moment où le K2 a déjà raflé les contrats à court terme, et que les détenteurs de Leo2 les modernisent déjà. Sans même parler de toutes les difficultés inhérentes à un nouveau calibre, et tous les coûts supplémentaires que ça signifie pour le premier client. Le taulier surfe sur la vague et devrait s’en sortir avec la nuée de commentaire et de visites dont il a bien raison de profiter…

    • Carin dit :

      @Czar
      Tout à fait… le problème est que Rheinmetall est incapable de créer une caisse, et se sert de celle de KMW.
      Je pense que Rheinmetall a pris conscience que si le joint venture KNDS se consolide, elle perdra beaucoup, et partant de là, cette entreprise n’a pas fini de tenter de faire capoter cette entente…. Il y va de sa survie.
      Et le nom de « Panther » donné à ce char, est basé sur l’imaginaire populaire de l’efficacité et de la rigueur allemande… comme quoi nos amis outre-Rhin ont bel et bien dépassé le blocage de la WW2, et font la démonstration de leur agressivité marketing.

  23. Michel dit :

    Les Allemands ont un plan B au MGCS pendant qu’on discute d’un côté on avance de l’autre.
    Pourquoi continuer à croire à ce programme on ferait bien de se réveiller car dans quelques années ont risque d’acheter nos chars à nos  » Amis Allemands », ça + le SCAF cela sera bientôt fini de notre ingénierie militaire. L’avenir le dira.

  24. josé dit :

    Chapeau Rheinmetall!!! C’est la pure ingenieurie allemande!!! La concurrence est bonne pour l’innovation. Les Francais ont la trouille de la concurrence, c’est ce qui a motivé cet hypothetique char franco-allemand qui sera obsolète dejä en 2035!!! Merce Rheinmetall!!! le MGGS est déjä ringardisé!!!

    • Aramis dit :

      Bonne idée! Ça vous tente une compétition Airbus Dassault sur le SCAF?

    • Czar dit :

      salut Rossé, et vos pyramides au vibranium qui vont révolutionner l’art kémite de la guerre, ça en est où ?

      pour l’instant, j’ai vu que votre VBCI et fantassin Félin, assez convaincants il est vrai : https://youtu.be/UdT_ggePOuk

    • Starbuck dit :

      Tant mieux remballe ton tas de ferraille et on rigolera encore longtemps de votre MCO pitoyable

    • lgbtqi+ dit :

      Et nous qui espérions quelque progrès dans votre psychothérapie, depuis le temps où on ne vous avait pas lu, Josito…

  25. Distras dit :

    Ah là là, le Poseidon oblitère le MAWS, le Balck Hawk oblitère le Tigre, Le F-35 oblitère le SCAF, et maintenant le KF-51 oblitère le MGCS. Mais que nous reste t’il encore madame Jacqueline ?
    Ne serrait-il pas temps que la France cesse de compter sur son riche voisin qui ne veut plus entendre parler d’elle ? Il y va de l’indépendance stratégique de la France , …tic,tac,tic, tac….le temps passe !

    • Bobo12 dit :

      @distras et la bêtise t’a définitivement oblitéré, toi.
      Mais merci pour le black hawk VS Tigre, j’ai ri.

      • Distras dit :

        Comprenez mon émotion !
        Même le dernier projet franco-allemand qui reste sur le table est torpillé ! PAs d’éducation ces teutons !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « tic,tac,tic, tac….le temps passe ! » Haoussa du Niger? Vous êtes de retour? A moins que vous soyez le frère de @José!

  26. philbeau dit :

    Dans toute cette histoire de pseudo « coopération » avec les allemands , on assiste maintenant à une véritable confrontation , il ne faut plus se le cacher . Et pendant que les français font la guerre en dentelle comme au temps de l’Ancien Régime , les teutons ne prennent pas de gants comme à leur habitude prussienne . Il y a un problème dans notre camp , c’est la cinquième colonne européiste .

    • Twisted dit :

      Z’avez pensé au fait que « les » Allemands sont divisés et que RM cherche désespéramment à accéder au MGCS (verrouillé par KNDS) à coup de démonstrations en forme de pétard mouillé (les démonstrateurs de gros calibre, ça existe depuis 30 ans)?

  27. Jre91 dit :

    Quelle surprise !
    Sans déconner, on se fait enfler dans les grandes largeurs et on continue ce projet risque d’être mort-né.
    Les Allemands c’est toujours pour leur gueule en premier… Elle est belle la coopération!
    Si on avait au moins le courage politque des les envoyer ballader une fois pour toutes, sur tous les projets communs, parmis lesquels aucun n’avance en fait.
    Comme le disent certains, le mieux serait de lancer un Leclerc 2, un Rafale 2, idem pour le drone qui coutera tellement cher qu’il serait peut etre préférable de perdre un avion plutôt que le drone en question.
    Et à l’avenir, ne plus travailler avec les Allemands. Les Belges sont plus fiables, les Anglais, voire l’Espagne.
    Les Pays Scandinaves ce serait bien mais il n’y a pas trop de coopération… les Polonais font aussi de bonnes choses, mais en général on est plutôt en conflit avec eux.

    • Casp dit :

      Si meluche passe vu comment il aime les allemands ton voeux pourrait etre exaucé

      • fab le vrai dit :

        Je doute que « Méluche » fera la promotion de programmes d’armements style rafale II ou Leclerc II … A priori ses priorités de dépenses publiques ne sont pas dans la BITD…

        • lgbtqi+ dit :

          Financer le multiculturalisme, dont les salafis et les frères islamistes (à torT appelés frères musulmans) comme la « nupes » à la mairie de Strasbourg qui finance la mosquée turque alors que son grand-père arménien a été massacré par eux, et financer la sécurité du pays, ça va faire beaucoup, et son choix est déjà fait.

  28. Carin dit :

    Ça fait 5 ans que Rheinmetall travaille sur ce char…
    Son cirque pour retarder le MGCS n’était que pour lui laisser le temps de mettre au point son chargeur automatique!
    La Bundeswer ne s’équipera jamais du MGCS, et nous nous retrouvons avec 5/7 ans de retard! Merci l’Allemagne.
    Bon ceci étant dit quid de KNDS?
    Parce que là, si Macron ne comprends pas, c’est que ce garçon est sans espoirs de rémission, et comble de l’insulte Rheinmetall profite du salon à Paris.. en France.. pour venir racoler des clients ! Y’a rien là ?

  29. Bench dit :

    « Cela étant, Rheinmetall n’a rien dit au sujet du groupe motopropulseur »
    D’après The War Zone il aurait le même groupe motopropulseur diesel de 1475 CV que le Leopard2 (« Powered by the same 1,475-horsepower diesel engine, that should help to ensure the Panther has improved mobility compared to its predecessor. »)

    • Henri dit :

      En effet, d’après « eust.de » on retrouve dans le Panther de vieilles connaissances : Une chaîne cinématique avec un moteur diesel de 1100 kW, le mécanisme hydromécanique de changement de vitesse, d’inversion et de direction HSWL-354 ainsi que le train de roulement avec galets, suspensions et chaînes ont été repris du Leopard 2…

      A cela s’ajoute des écrans permettent à l’équipage d’observer à tout moment l’ensemble de l’environnement du char sans devoir ouvrir les écoutilles (Look through armour). Des systèmes de reconnaissance aéroportés intégrés peuvent être utilisés pour une conscience élargie de la situation dans la zone locale et la zone proche.

    • VinceToto dit :

      « the Panther has improved mobility compared to its predecessor »
      Ils devaient faire de l’humour par rapport au Panzerkampfwagen V Panther de ~700 cv.
      (La vidéo de démo n’est pas convaincante en mobilité.)

  30. Hironoda dit :

    Errare humanum est, sed perseverare diabolicum.
    Cette volonté maladive de nos gouvernants, malgré tous les échecs et nos renoncements technologiques et de souveraineté, à persister à tout prix dans les programmes franco-allemands ou même européens relève de l’aveuglement idéologique et de la trahison.

    • lgbtqi+ dit :

      Même constat de ma part. Mais vous savez, j’en viens à me dire qu’il importe moins à ce genre d’individus d’étudier et de connaître que de considérer la réalité comme la pâte à modeler de leurs ambitions, ambitions dont le versant psychanalytique est généralement omis.

      Les pays, les individus, les richesses produites sont leur pâte à modeler. Ils en disposent. Surtout quand les populations sont apathiques, les individus, passifs.

  31. dompal dit :

    Peut-être est-ce LA solution aux problèmes insolubles du MGCS ?

  32. Fralipolipi dit :

    Nexter doit être ravi … KMW encore plus.
    .
    Peut-être qu’Airbus devrait faire le SCAF avec Rheinmetall ?!?! 😀

    • dompal dit :

      @Fra,
      Naaannnn…….déconnez pas tout de même….! 🙁
      ………
      😉 😉 😉

  33. Comte Vertigo dit :

    Tandis que l’industrie nationale s’affaiblit durablement dans les domaines confiés au partenaire dans les coopérations, on a un « partenaire » qui court-circuite le projet avec un produit concurrent…je trouve cette manière de coopérer assez frontale\hostile
    Barrons nous vite de ce merdier MGCS avant qu’il ne soit trop tard

  34. Lothringer dit :

    Encore une magnifique preuve de stratégie d’entrisme de la part de RheinMetall. Félicitation à eux.
    Ils ont tout fait pour intégrer le projet MGCS, ce faisant il avaient accès à certaines informations (par forcément stratégiques sur le plan technique, mais au moins sur le rythme d’avancement du projet) ce faisant ils ont tout fait pour que ce projet avance à la vitesse de l’escargot. En parallèle ils font leur propre projet. Bien joué. La co-entreprise KNDS s’est fait enc…. bien en profondeur.

    Cela me rappelle une histoire qu’Alain Madelin avait racontée il y a fort longtemps dans le magazine « Le nouvel Economiste ».
    Un japonais, un Allemand et un Français se promènent dans la brousse africaine. Surgit un lion très affamé. Le Japonais se précipite et grimpe dans un arbre. L’Allemand enfile rapidement des chaussures de sport. Le Français se moque de l’Allemand : « …et tu espères courir plus vite que le lion avec tes belles chaussures ? » réponse de l’Allemand : « que le lion , non ! Mais plus vite que toi…probablement ! ».

    Dans cette affaire de chars, sur 3 intervenants, il y a 2 couillons.
    Et maintenant on fait quoi ? On rejoue la parabole du chasseur d’ours ?
    Ou chacun reprend ses billes d’origine et on ferme KNDS ?

    Bien joué RheinMetall : Deutschland 1 – Frankreich 0

    • Flo dit :

      Tout est dit.

    • Carin dit :

      @Lothringer
      C’est précisément le but de Rheinmetall de faire se dissoudre KNDS…
      Son agressivité envers KMW a provoqué cette situation … Rheinmetall a des regrets. Pour ma part, j’espère que KNDS va se consolider, et renverser la vapeur en matière d’agressivité envers Rheinmetall, et renvoyer cette entreprise dans ses 22 mètres, non sans lui offrir une porte de sortie..
      ( une tourelle en 130mm adaptable sur le MGCS), qu’elle pourra proposer à la Bundeswer (et aux clients export), avec l’aval de la préférence locale du bundestag, et peut-être même le choix de son canon par le grand frère américain… comme pour l’actuel 120mm?
      Donc avant d’attribuer des points attendez la fin de la partie!

  35. JVN dit :

    On arrête de se chamailler, ils font le char on fait l’avion…

  36. Berlin dit :

    Faut reconnaître qu’il à l’air pas mal du tout que ce soit au niveau de son architecture que de ses capacités

  37. Auguste dit :

    Je remet le couvert: Rheinmetall a fait une offre d’achat sur 49% des actions de l’Italien OTO-MELARA.Plus que concurrent du MGCS,le Rheinmetall risque de devenir le préféré de ces messieurs dames.En passant, l’Italie cherche aussi un char,pas que les pays de l’Est.

    • Twisted dit :

      L’Italie veut du MGCS. KNDS a aussi fait une offre d’achat sur Oto Melara. Les industriels italiens mettent la pression en faveur d’un VCI local au détriment du KF41.

      • Auguste dit :

        A un moment,ils voulaient aussi le Lynx de Rheinmetall.A mon avis c’est pas tant le char que le travail qu’ils pourraient avoir, qui les intéresse.

        • Twisted dit :

          Le KF41 c’est le Lynx. Ils font pression pour un maximum de charge de travail en Italie. Mais RM a aussi des usines à faire tourner en Allemagne et vendre des plans ça nourrit pas son homme.

          • Auguste dit :

            Le Merkava voulais-je dire.Bref ils cherchent surtout du boulot,pour leur Défense ils s’en remettent aux USA.

  38. YANN dit :

    pas facile de torpiller un char ^^

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Yann,

      Mais il est plus facile de torpiller un projet de char

  39. Patadouf dit :

    Il y a une forme de « sado-masochisme » sous-jacent dans cette volonté obstinée de faire un « truc » avec les « casques à boulon » qui nous conchient… Hooo ouuuiiii fais moi mal !!!

    • lgbtqi+ dit :

      La punition, c’est une façon de se rappeler le père. Surtout quand on lui a ravi la mère. Et le SM permet la mise en scène de cette punition sans avoir à vraiment la connaître. C’est très économique, psychologiquement.

      ça lave de la faute. Mais comme ça ne lave pas tout à fait, il faut toujours remettre ça, d’où le côté itératif des séances SM d’Oedipe 1er.

  40. petitjean dit :

    ce masochisme français !
    pas marre de se faire ba..er par les Allemands ??!!

    et la Pologne qui achète américain !!

    vassal un jour, vassal toujours………………..

  41. GBU12 dit :

    c’est une belle bête ^^ , et du coté de la France ? , avons nous un nouveau lourd qui roule ? avec un canon de 140 parait il.

    • Carin dit :

      @GBU12
      Le canon de 140 a été présenté que parce que Rheinmetall voulait imposer son 130mm…
      Le reste pourrait suivre, maintenant que Rheinmetall a présenté son nouveau produit…
      Mais j’en doute, la France respectera le contrat jusqu’au clash.
      La seule vraie question est: vers qui va se déplacer KMW.
      Va t’elle rentrer dans le rang, et retourner vers son pays d’origine, ou va t’elle voir que Rheinmetall recommencera à tenter un rachat dès ce retour définitif, et rester dans son assos avec Nexter, et donc l’état français?
      Une fois cette question réglée, tout ira tout seul, et la réponse au KF51 pourra enfin s’exprimer, de la façon que j’ai posté plus haut.

  42. Stoltenberg dit :

    Hahaha pas mal comme « innovation »…
    « Nouveau » char allemand appellé « Panther » qui utilise le châssis d’un Léopard 2 (probablement A4 donc années 1980 quoi…) et une nouvelle tourelle. L’augmentation du calibre fait que l’utilisation des drones est aussi très relative parce qu’elle implique que le char n’aura que 10 obus dans le chargeur (20 sans drones), le reste étant stocké probablement de la même manière que dans les Léopards 2 qui explosent au Moyen-Orient. Donc, soit on a un char d’assaut, soit on a une plateforme de lancement pour drones… Et non pas les 2 en même temps. Utiliser un char à plusieurs millions pour lancer des drones qui peuvent être aussi bien transportés et lancés par 1 ou 2 fantassins, éventuellement par un simple camion adapté, semble être une idée géniale… Bref, projet pas sérieux. Franchement, si’il restent encore des Français favorables à une « coopération » avec l’Allemagne censée piloter le projet, après cette « prouesse » et démonstration des capacités allemandes en ce qui concerne la conception des chars modernes, alors il faut considérer qu’aucun argument rationnel n’est capable de les convaincre. La France devrait développer son propre char, peut-être en s’associant à d’autres pays honnêtes, peut-être juste avec des industriels étrangers pour certains éléments spécifiques. Mais je ne serais pas étonné si l’on continue dans cette voie sans issue et si l’on se retrouve dans 20 ans sans solution pour remplacer les Leclerc. Je suis près à parier que les Allemands vont nous faire le même coup qu’aux Anglais qui leur ont filé les détails du blindage Chobham contre une promesse de développement d’un char commun, suite à quoi les Allemands leur ont dit auf wiedersehen et ont développé tous seuls leur propre char Léopard 2 avec ce type de blindage. Et ce sera pareil avec le chasseur. Les Allemands sont des menteurs compulsifs et on ne peut pas leur faire confiance, il suffit de voir leurs déclarations au sujet des livraisons d’armes et d’aide à l’Ukraine. Récemment, ils auraient encore bloqué la livraison des Léopards 2A4 espagnols pour les Ukrainiens… D’un côté ils refusent d’aider l’Ukraine, de l’autre ils envoient des milliards aux Russes (en roubles) pour payer les ressources énergétiques dans le cadre d’une situation de dépendance européenne critique qu’ils ont eux-mêmes créée, mais il ne manquent aucune occasion pour annoncer de nouvelles livraisons qui n’auront jamais lieu ou pour se déclarer leader en termes d’aide.

    • GHOST dit :

      En tout cas, ils ne comptent pas sur la France pour financer le Panther ou une autre version du Leopard.. menteurs ou pas, l´industrie en Allemagne ne tourne pas les pouces.
      Ce Panther ne peut que menacer la suprematie du Leopard qui le char en service dans presque tous les pays en Europe.

      • Stoltenberg dit :

        Non, je ne crois pas que ce truc soit un concurrent. En tout cas pas tel qu’il a été présenté.

    • Twisted dit :

      C’est bien un châssis 2A4. Et allez voir la nouvelle version de l’EMBT, la tourelle Leclerc 2.0 a une sacrée gueule.

      • Sorensen dit :

        Trois commentaires, trois fois n’importe quoi.

        • Twisted dit :

          T’inquiète le Teuton, tu pourras toujours vendre ton Panther en carton aux Polonais, ils font la collec en ce moment

          • Sorensen dit :

            Non, cela n’arrivera pas, l’Allemagne a fait tout ce qu’elle pouvait pour que la Pologne ne puisse pas acheter de Leopard 2 ces trois dernières années (les raisons de ce comportement sont inconnues), alors pour le KF51 il y a encore moins de chance.

        • Stoltenberg dit :

          Vous faites un point sur votre activité récente ???

      • Stoltenberg dit :

        C’est bien ce que je pensais. J’ai vu mais ce qui ne me plaît pas c’est le châssis.

    • Carin dit :

      Personnellement je conçois un drone, en filaire, mais larguable, d’ailleurs lors de la sortie du Leclerc, les plaquettes publicitaires le montrait accompagné d’un tigre! Et cela se conçoit très bien.
      Le drone portant une partie des senseurs du char, et dont les relevés seraient fusionnés dans le char, car il ne sert à rien d’avoir un 140mm CTA, qui offre une allonge considérable de tir, bien au-delà de la vue directe, si c’est pour en rester à la vue directe!

  43. nitram dit :

    MGCS, repose en paix. Scaf, repose en paix. Patmar nouvelle génération, repose en paix. BITD française, repose en paix.

  44. penandreff dit :

    dans la dernière brochure de chez Nexter, disponible sur le site de chez Nexter, il est indiqué que KNDS en coopération avec Rheinmetall étudie le MGCS, qui devrait être opérationnel en 2035..
    le KF51 a un châssis de léopard produit par KNDS, avec des blindages rapportés de chez Rheinmetall.
    l’on est donc loin d’une soit disant compétition .
    pour qu’une armée passe du 120mm au 130 ou 140mm il faudrait un accord de l’Otan et surtout un intérêt de la part des armées

    • Vinz dit :

      il faudrait un accord de l’Otan

      Bah non.

    • GHOST dit :

      Ils doivent avoir explorés le marché avant de fabriquer ce canon.. et le premier marché est l´Allemagne avec son nouveau budget de la défense si enorme.
      L´OTAN qui a (maintenant) toute la zone Baltique offre un marché (Finlande, Suède, Norvège, Danemark, pays Baltes et Pologne) qui peut avoir besoin des nouveaux chars.. avec un calibre plus puissant.

  45. Flo dit :

    Ils ont bien bossé dans notre dos, QUID de Nexter ? Un MBT en réserve, allo Joël Barre ça dit quoi ?

  46. Posca35 dit :

    Oh comme c’est surprenant ! Rheinmetall qui a tout fait pour retarder le MGCS sort son petit tank comme si de n’est n’était. C’est pas mignon ça ! Quand est-ce que micron va comprendre que sa lubbie de la coopération avec l’allemagne est une hérésie, il n’y a qu’a voir ce qu’a sorti airbus sur le SCAF ! Horizon 2050 si ça démarre quand Dassault ne sera plus qu’un sous-traitant !!!! Quand les coréens on fait un avion de 5eme génération en 5 ans ! Encore une fois ils nous l’a font à l’envers. On est pathétique.

  47. Vroumchenille dit :

    Mais bien sur que c’est un torpillage en régle du MGCS !
    Il faut reconnaitre que le coup est superbement joué :
    1_ embourber le MGCS dans les arcanes entre rheinmetall et le parlement allemand
    2_ travailler à fond sur un vehicule concurrent de qualité, ce que semble être cet engin, et le sortir au plus tôt .
    Je ne sais pas si notre président, phare de la pensée stratégique, va se résoudre maintenant à laisser tomber l’Allemagne, sachant qu’elle ne se préoccupe que de ses propres intérets.
    Je pense qu’il faut maintenant que KNDS imagine un autre char , assez proche du char employable de marc Chassilan, classe 45/50 tonnes, d’une autonomie supérieure , équipable d’un 120 ou du 130 Rheinmetall, peu compliqué mais néanmoins très bien équipé, et bien placé en prix.
    Je dis « équipable d’un 120 ou du 130 Rheinmetall » , car les allemand auront à coup presque sûr une meilleure vente de ce char vu leur parc de clients actuel, et que donc le 130 deviendra le calibre standard , surtout si les américains l’adoptent !
    Penser à la standardisation des calibres aux appros en munitions, voir ce qui se passe en ukraine.
    Nous resterons avec un très beau 140, belle idée d’ingénieur , mais qui ne fera pas.
    Il vaut mieux parfois ne pas être têtu pour éviter de se trouver sans munitions sur la terrain ( déjà que de ce point de vue je trouve le 40CTA très moyen)!

    • Carin dit :

      Le 40 CTA est tellement moyen, que tous les fabricants s’y mettent…
      De plus un 140 CTA, c’est vraiment autre chose qu’un 130 de base!
      Et il vous faut prendre aussi en compte que le fabricant de toutes les munitions (en dehors des petits calibres), pour le compte de l’OTAN, c’est Nexter.

      • john dit :

        Ce que Vroum dit c’est que le 40CTA est un problème en terme de standardisation! Pas un mauvais calibre, juste pas un bon choix dans l’optique de standardiser les munitions!
        Créer de nouveaux calibres augmente la complexité et l’interopérabilité. C’est un choix certes voulu, sous certains aspects, il est pertinent, et sous d’autres, il est critiquable. Rien de nouveau ici !

        Et il a raison de mentionner le cas de l’Ukraine qui a pu recevoir de l’aide des anciens du bloc de l’est grâce aux calibres standardisés, et qui maintenant nécessite plus d’équipement OTAN parce que le stock de munitions de calibre soviétique s’amenuise et donc il y a un risque de voir la majorité de l’armement ukrainien devenir obsolète!
        Dans un autre type d’armement, avoir un calibre unique 155 mm pour l’artillerie au sain de l’OTAN par exemple est une bonne chose, et permet à l’Ukraine de recevoir des munitions et de les utiliser sur chacun des systèmes reçus ! Cela permet à la France et aux USA d’utiliser les mêmes munitions si nécessaire dans la Task Force Wagram.
        Donc comprenez bien que lorsque il s’agit de calibres, il n’y a pas de « c’est le meilleur au monde ». Il y a des avantages, des inconvénients, et surtout des choix en fonction de la doctrine définie ! Rien d’autre que cela.

        Et donc votre commentaire  » un 140 CTA, c’est vraiment autre chose qu’un 130 de base » est absurde ! Un calibre c’est un choix avec des avantages, des inconvénients dans tous les cas ! Et si c’est Nexter qui avait conçu le canon de 130 mm, et Rheinmetall celui de 140, vous auriez dit exactement l’opposé.
        Maintenant, un peu de bon sens avec des bases techniques et « philosophiques ».
        Il se trouve que plus le calibre est lourd, et plus il faut une base lourde. Je ne serais pas surpris que Rheinmetall ait déveoppé une plateforme aussi légère que ce canon permet. Et au cours de l’Histoire, ce qui a défini les dimensions du canon sont la masse nécessaire du char pour une telle arme !
        Ici pour la bataille Rheinmetall vs Nexter, il n’y a pas un calibre meilleur que l’autre, juste des choix adaptés à des besoins ! Rheinmetall propose cela pour les besoins d’aujourd’hui. Le MGCS c’est le char de demain ! Donc il n’est pas étonnant que les canons proposés divergent !
        Mais il y a d’autres considérations que je vais expliquer plus loin.

        Concernant la partie où vous considérez des obus CTA par définition comme étant meilleurs n’a pas le moindre fondement ! De plus, CTA signifie Case Telescoped Ammunition. Donc munition télescopée. Vous êtes au courant que tous les obus flèche sont télescopés et que ce n’est en rien qqch de spécial? Que Nexter n’a rien inventé? Et d’ailleurs, le développement du 40 CTA ce n’est pas QUE Nexter, mais Nexter + BAE Systems !
        https://www.edrmagazine.eu/more-on-rheinmetall-tank-guns-and-ammunition-evolution (voir la 3e image).

        Maintenant, concernant la technique pure et les considérations technologiques et éventuellement philosophiques !
        Commençons par le 120 mm, et l’évolution des obus en cours avec des développements de part et d’autre du Rhin.
        Nexter et Rheinmetall ont des approches qui s’opposent. Le couple obus/canon actuel génère environ 10MJ d’énergie pour les obus flèche.
        – Nexter considère que l’état actuel de la technologie est suffisant et que d’augmenter le niveau d’énergie n’est pas pertinent.
        – Rheinmetall développe un nouvel obus flèche dans le but d’atteindre 13-14 MJ.
        En quoi cela est pertinent? Parce que cela explique les choix du 130 mm de Rheinmetall face au 140 mm de Nexter, et à la décision de télescoper encore plus les obus flèche.
        D’après les informations publiques, il semble que les obus à l’uranium appauvri atteignent leur optimum de capacité de pénétration à 10 MJ. A ce niveau d’énergie, le matériau a un comportement intéressant « d’auto-aiguisage » qui rend sa pénétration très très efficace.
        Premier aspect « philosophique », il y a la discussion concernant la pollution à l’uranium appauvri. De nombreux cancers et autres maladies ont lieu au Kosovo, en Irak, ET AUSSI chez les militaires qui ont été dans les zones où de telles armes ont été utilisées. L’Italie a tout une recherche sur ce sujet !
        Du côté allemand, l’approche est différente. Pour augmenter la capacité de pénétration, Rheinmetall considère que l’augmentation de l’énergie est nécessaire. Et il se trouve qu’à une énergie de 13-14 MJ, le Tungstène devient plus efficace que l’uranium appauvri.

        Deuxième « aspect philosophique de scientifique », dire que moi je sais tout, que ce soit vous, moi, l’industriel x ou y n’a pas de sens. Ici, le projet MGCS a une opportunité incroyable !!! Avoir deux approches technologiques totalement différentes, c’est avoir le choix. Une majorité des projets n’ont pas ce type de choix technologique, et des groupes compétents qui proposent des solutions divergentes !
        Il faut en profiter, et évaluer les capacités des 2 canons, de leurs obus, des capacités des divers matériaux pour chaque obus, etc… et évaluer les conséquences techniques sur le char, soit la masse nécessaire, le volume de stockage, chargement manuel ou automatique, la précision affectée ou non, la durabilité affectée ou non, la fréquence des vibrations et si cela affecte les optiques ou non, etc…
        Et dans les essais, il faut avoir accès à un maximum de types de blindages, avec des accès aux blindages modernes, et blindages du futur ! Seulement de cette manière le projet peut avancer intelligemment et pas sur une gueguerre de gamins qui pensent être les meilleurs !

        Et parce qu’on a malgré tout des infos quant aux divers choix, voici les éléments techniques connus !
        A noter que la recherche sur le programme NPzK-140 qui a impliqué les USA, le Royaume Uni, la France et l’Allemagne a vu un nouveau canon de 140 mm développé, avec des obus conçus de la même manière, donc bcp plus longs et bcp plus lourds. Ce programme a eu pour conséquences d’orienter les décisions de Nexter et Rheinmetall pour leurs futurs calibres! Pour un calibre L/44, le canon avait une énergie intiale de 20 MJ.

        1. Rheinmetall, canon de 130mm L/51:
        – annonce en 2016 de 50 % plus d’énergie cinétique que le calibre 120 mm L/55 actuel, Rheinmetall voulait proposer un char qui n’excède pas la classe MLC60 (Military Load Class). D’où le choix du 130 mm et pas plus.
        – munitions ont une longueur de 1.30 m pour une masse supérieure à 30 kg d’après les annonces.
        – le canon de Rheinmetall est chargé par un système automatique.
        – les ingénieurs de Rheinmetall considèrent que le 130 mm est la limite d’une munition monobloc.
        2. Nexter, 140 mm
        – pour répondre au dernier point concernant Rheinmetall, la solution proposée par Nexter est de télescoper encore plus la munition pour limiter son poids et sa longueur. L’économie du poids se fait au détriment de la charge propulsive, mais comme expliqué auparavant, ce choix est cohérent avec le niveau d’énergie nécessaire pour les flèches à uranium appauvri.
        – longueur obus APFSDS 1.30 m (comme pour le 130 mm de Rheinmetall)., mais pas d’info quant au poids.
        – puissance de feu de 70% supérieure au 120 mm de Nexter.
        – le frein de bouche semble repris du 140 mm de Ruag !
        – Nexter annonce que le canon peut être monté sur un char de masse inférieure à 50 t.
        https://fr.topwar.ru/188233-predstavleny-boepripasy-dlja-perspektivnoj-140-mm-tankovoj-pushki-nexter-ascalon.html
        – Nexter, 140mm avec le concept ASCALON.

        TROP PEU D’INFOS POUR POUVOIR DONNER NOTRE AVIS.
        A titre de comparaison:
        3. 120 mm L/55 standard
        – obus APFSDS < 1m, 18-23 kg selon les générations et matériaux
        4. NPzK (ou FTMA) 140 mm
        – 70% d'énergie en plus qu'un canon de 120 mm L/55, 20 MJ
        – obus APFSDS de 1.5m, 40 kg
        5. K2 Sud coréen, il semblerait qu'il n'ait besoin que d'un changement du canon seulement et il peut tirer du 140 mm.
        https://fr.topwar.ru/24225-tankovye-pushki-kalibra-140-millimetrov.html


        Et pour la production des munitions, Nexter n'est pas LE fabricant de munition pour l'OTAN. Nexter est UN fabricant de munitions pour l'OTAN, et cela au même titre que Rheinmetall, Oerlikon (Suisse), Ruag (Suisse), BAE Systems (dans plusieurs pays), General Dynamics Ordonance and Tactical Systems (USA), MESKO (Pologne), Saab Bofors Dynamics, Elbit System (Israël), NAMMO (Norvège+Finlande), Leonardo (Italie), OTO Melara (Italie), Fábrica de Municiones de Granada (Espagne)…
        DOnc on redescend sur terre.

        • Carin dit :

          @john/red
          Dans tout votre pavé… il me vient qu’une réponse… le 35mm n’est pas standardisé OTAN… cela n’a pas empêcher l’Allemagne de l’adopter!
          Quand au 40 CTA, il représente le plus petit calibre de ceux qui seront opérés par les armées dans un avenir très proche.

    • ron7 dit :

      Napoléon :
      « N’interrompez jamais un ennemi qui est en train de faire une erreur. »
      De Gaulle en juin 1941 sait que l’horizon se dégage : L’Allemagne s’attaque à un gros morceau… Trop gros! Bien trop gros ! Mein Kampf l’avait mentionné : Le faire, c’est compliqué… on n’est plus sur le papier !
      https://www.geo.fr/histoire/operation-barbarossa-hitler-pensait-ecraser-lurss-en-trois-ou-quatre-mois-198117
      Chirac en parlant de Sarkozy : Il ne doute de rien…
      https://rmc.bfmtv.com/actualites/politique/sarkozy-ne-doute-de-rien-et-surtout-pas-de-lui-meme_AN-201106090177.html
      Macron : Je suis le meilleur ! Comme Sarko avant lui… On va voir ce qu’on va voir !
      Macron : L’Europe… On va faire des partenariats ! Oui, oui
      Macron : Je ne sais pas déléguer ! Moi, c’est le pouvoir Vertical… Comme Poutine !
      Macron : De la Com à outrance, ça je sais faire !
      Planification, on va vers des voitures électriques, et on pense nouvelle centrales nucléaires seulement depuis 6 mois ! L’électricité qui va manquer… Ah, j’l’avais pas vu !
      L’hopital « cassé »
      L’éducation : Bof, un Ministre remplace l’autre, et le niveau plonge encore face à la Suisse, l’Allemagne, et d’autres !

      Affaires et aveuglement
      A propos de Benalla : « Qu’ils viennent me chercher »
      Darmanin : Il a toute ma confiance !?
      Autres…
      Bref : Les programmes franco-allemand : Macron n’est pas si fiable, et ça de nombreux pays le savent ! Alors, faire des programmes… pur des programmes, ça ne va pas très loin !
      A l’international, du gâchis ! Et on parle de mettre au rencart les Diplomates…
      De la casse : Quand arrogance et bêtises se conjuguent au sommet, bref, rien ne va plus !

  48. patex dit :

    Nexter et Kraus Maffei savaient, n’en doutez point. On ne lance pas un pareil développement sans que cela se sache.
    Maintenant, si Rheinmetall veut développer un blindé de façon autonome, grand bien leur fasse, sachant que du prototype à l’industrialisation, il y a un monde. Reste à voir ce qu’en dira KNDS: voudront-ils monter dans le programme? Cela précipitera-t-il un divorce entre Nexter et KraussMaffei? KraussMaffei est bien connu pour ses Leopards, dispose de clients plutôt fidèles car visiblement satisfaits, et ils n’ont peut-être pas envie de voir Rheinmetall marcher sur leurs plates-bandes. De la même façon, l’obstination des allemands à interdire l’export vers l’Ukraine de tout matériel produit chez eux aura de quoi refroidir Nexter, et plus largement tout client étranger de la BITD allemande.
    Dès lors, ce nouveau blindé pourrait ne connaître qu’un avenir allemand.
    Un petit examen rapide sur le site marketscreener nous apprend une chose: Rheinmetall appartient en majorité à des investisseurs financiers, dont le fonds souverain de Norvège. Souvenez-vous il y a quelques mois de cela, ce même fonds s’était désengagé de plusieurs sociétés d’armement (parmi lesquelles Thalès, Dassault, etc), au motif qu’elles « violent les principes humanitaires fondamentaux ». Nous voilà rassurés, Rheinmetall est un enfant de coeur !
    Pour la petite histoire, s’être désengagé de ces entreprises à la forme olympique est une bien mauvaise idée, au vu de l’évolution de leur valeur boursière ces derniers mois…

    Bibliographie pour ceux que ça intéresse:
    https://www.marketscreener.com/quote/stock/RHEINMETALL-AG-436527/company/
    https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/industries/le-principal-fonds-de-pension-de-norvege-exclut-14-firmes-d-armement-dont-thales-et-dassault_AD-202111040034.html

  49. Bleimor dit :

    Beaucoup n’ont pas compris que le « revanchisme » allemand n’est pas mort! En 1945-1950, il y a eu une dénazification incomplète qui a fait que beaucoup de cadres de l’administration allemande tant civile que de l’industrie au temps des nazis ont repris du service avec des certificazt « persilschein » de complaisance ou encore des cadres issus des « NaPola »…. ils n’ont eu de cesse sous couvert de rapprochement d’essayer de minimiser la France non pas militairement mais par l’économie et l’industrie en rapatriant si on peut dire une grande partie du savoir-faire français (pillage de l’aérospatiale pour batir Airbus, MBB, etc… Mitterrand s’en était rendu compte et était particulièrement méfiant vis à vis d la réunification allemande. dans les armées, on savait aussi par les Missions Militaires en Allemagne que les allemands de l’Est nous étaient particulièrement hostile au point d’attaquer frontalement nos officiers ou sous-officiers en mission (« accidents » de camions ou de blindés) en Allemagne de l’Est.
    Pour les Allemands tout est bon pour nous tailler des croupières au point que leurs plus grand désir est de récupérer notre siège au conseil de sécurité de l’ONU, ou même de récupérer le contrôle de notre armement nucléaire…. Certains milieux estiment encore que la France est un pays qui a été écrasé : ils n’ont toujours pas digéré que nos musiques interprétaient lors des défilés « Ils ont traversé le Rhin, avec fifres et tambourins, etc! » lors des prises d’armes ou lors des passation de commandement dans les FFA!

    • LucienB dit :

      Les Allemands ont toujours détesté les Français. Du temps de Charlemagne. Cela n’a pas changé.

      • Etudiant dit :

        @ LucienB Juste pour info : Charlemagne, Karl der Grosse de son vrai nom germanique est né a Aachen (Aix la Chapelle) et les francs étaient un peuple germanique …

        • LucienB dit :

          Oui correct! De l’héritage de Charlemagne a commencé la haine qui perdure jusqu’à ce jour.

      • lgbtqi+ dit :

        Et les Francs sont tout aussi bien Français qu’Allemands. Charlemagne, Karl der Grosse, Charles le Grand, nous a fait abandonner notre langue au profit du latin, mais les origines et le caractère demeurent.

        • Tulio dit :

          Pas faux. Ce qui n’empêche pas que les Allemands ont par le passé, détesté les Français, en tout cas depuis Napoléon.

          • lgbtqi+ dit :

            Il y a un problème en France. L’oubli des origines…

            Qui parlait de l’organisation de la mémoire collective ? … … …

      • Carin dit :

        @LucienB
        Ne tombez pas non plus dans vos travers suspicieux… déjà que vous êtes limite limite…

  50. AirTatto dit :

    J’ai le souvenir que nous aussi nous eusses développé des projets sur fond propre (Mirage 4000, Neuron, drone sous-marin, le Crab …). C’est une bonne nouvelle, Rheinmetall nous rappel que de l’autre coté du Rhin, ils bossent.
    Après, c’est un concept, par un char finit, il ne faut pas non plus tirer des conclusions hâtives.

    • lgbtqi+ dit :

      Comme Carin, vous abusez du T…

      un char fini. Car on dit une chose finie et non pas finite.

      • Carin dit :

        Maîtresse, si vous continuez à
        « Recruter » des élèves, vous allez très vite vous retrouver à la tête d’une classe surchargée… et donc dissipée!

  51. MAS 36 dit :

    Si les allemands deviennent adeptes de la « maskirovka » …. on se focalise sur le MGCS bi-national à l’échec assuré, et en douce pendant ce temps on travaille. Bien vu les allemands. A un moment donné il va falloir arrêter d’être c.. !

  52. Claudi dit :

    Au vu de toute cette situation, que fait le gouvernement ? Nouveau mandat , alors nouvelles perspectives. C’est l’occasion. Sinon c’est Messerschmitt pardon Airbus et Rheinmetall ou Krauss-Maffei pardon KNDS qui diront que les projets communs sont mal élaborés.
    Dans cette histoire les français disent il faut construire, et les allemands décident qui construira ( leur industrie ). Il y a partage de décision en Allemagne ( industriels et Bundestag ) et quelques personnes en France qui pensent « en même temps »

    • lgbtqi+ dit :

      quel gouvernement au juste ?

      L’orchestre du petit génie à sa maman, ou bien les dupes du crypto-communiste mélanchon ?

  53. cileas dit :

    Il est urgent de cesser de se faire empapaouter ! Travaillons avec les Italiens…

  54. Massada dit :

    Les français adorent se faire mettre, le monde entier le sait alors pourquoi s’en priver et puis la france n’est plus la France …..

    • LucienB dit :

      La France n’est qu’un souvenir dans les livres d’histoire. Vous n’êtes jamais allé à Saint-Denis ?

    • Carin dit :

      @Massada
      Bizarrement c’est pas l’avis de vos femmes…

  55. Fabiano dit :

    Dans son intervention du jour, Macron vient encore de lier Europe et défense.
    Certains ici devraient comprendre que Macron ne roule pas pour la France, un point c’est tout. Il y a un agenda mondialiste en cours, Klaus Schwab vient encore de le rappeler à Davos le mois dernier. Emmanuel Macron est un global young leader de Davos, son travail est de faire avancer cet agenda mondial qui est incompatible avec les intérêts français.
    Plus les allemands nous feront des coups tordus et plus Macron appellera à coopérer avec eux, jusqu’à ruiner la BITD française.

    • LucienB dit :

      Oui correct. Malheureusement, la plupart des Français ne sont pas intelligents et Jupiter poursuivra la déconstruction de la France.

    • lgbtqi+ dit :

      Certes, mais là, il y en a un autre, communiste, qui s’apprête à la ruiner beaucoup plus rapidement.

  56. Henri dit :

    Comme Dassault, Rheinmetall semble proposer un plan B au projet de coopération franco-allemand. Si les allemands achètent du Panther le MGCS est mort. Les allemands doivent clarifier au plus vite leur positions à ce sujet car connaissant les allemands ils vont vouloir jouer sur les deux tableaux en freinant le MGCS et en y ajoutant de la complexité si bien que le Panther pourrait en effet être le grand gagnant…

  57. Thierry (le plus ancien) dit :

    Stocker les munitions dans la tourelle est une ignorance crasse auquel il faut s’opposer avec la dernière énergie, Le char Sherman de la seconde guerre mondiale était appelé « cooking tommy » (cuiseur de Tommy) parce que les munitions prenaient feu à chaque coup au but et faisaient flamber l’équipage (le sherman modèle de fin de guerre fût grandement amélioré avec un blindage additionnel et un wet storage, compartiment humide des munitions :

    les conteneurs de munitions sont dans un mélange liquide qui éteindra les flammes lorsqu’il est pénétré ou bloquer les shrapnells enflammées en raison de la pénétration de projectiles, du risque de frapper la munition

    on a encore vu en Ukraine, les T72/T80 et T90 détourellé par l’explosion des munitions qui s’y trouvaient, la leçon n’a pas été apprise.

    La tourelle est la partie la plus haute du char, donc celle qui est le plus souvent visé, il faut un système automatique de chargement avec les munitions situé en bas du chassis dont le sol doit au moins résister aux mines, même s’il est déchenillés les munitions ne doivent pas exploser.

    • blondin dit :

      vous vous trompez sur les T72/80/90, leurs munitions ne sont justement pas en tourelle, mais en carrousel au niveau du puit de tourelle, ce qui fait peter celles ci façon bouchon de champagne.

    • sentinelle dit :

      pour tout les tankistes la tourelle doit toujours être orienté en direction du danger le plus probable et comme c’est la partie la mieux protégées il est normal que les munitions du chargeur soit dans cette partie de la tourelle la tourelle doit être construites pour protéger l’équipage en cas de coup au but sur la nuque . La meilleure protection est un système de hart kill à 360 °etc …

  58. vrai_chasseur dit :

    On pourrait dire aussi que Rheinmetall a 4 ans de retard sur KNDS.
    KNDS avait produit dès 2018 un prototype l’E-MBT, un châssis de Leopard 2 avec tourelle Nexter de Leclerc améliorée.
    Ce KF51 a un châssis de Leopard 2 avec tourelle Rheinmetall.

  59. mitridate dit :

    Il est urgent d’arreter toute forme de cooperation avec l’Allemagne, pays fourbe qui a conclu des accords qu’il savait ne pas tenir avec la France pour que notre pays perde du temps et de l’argent. Par ailleurs, au vu de l’etat de l’armée allemande et de son inexperience actuelle, au vu des choix de l’allemagne dans d’autres domaines( gaz, nucleaire, Hydogene..) , au vu de l’incapacité de l’allemagne à construire un aeroport et le mettre en service, on peut se demander si ce pays n’est pas un boulet pour l’europe

    • Carin dit :

      @mitridate
      L’Europe c’est les states… et pour eux, c’est la France le « boulet »… ce que le sieur Macron essaie de changer… à perte, pour tout un tas de raisons.

  60. Lotharingie dit :

    « ………………….Les pays occidentaux ont promis des armes aux normes de l’OTAN, mais leur déploiement prend du temps.

    « La formation sur le Panzerhaubitze 2000 sera bientôt terminée afin qu’il puisse être utilisé dans la bataille en Ukraine », a déclaré M. Lambrecht aux journalistes lors d’une visite d’une base militaire dans la ville de Rheinbach, dans l’ouest de l’Allemagne.

    Le Panzerhaubitze 2000 est l’une des armes d’artillerie les plus puissantes des inventaires de la Bundeswehr et peut atteindre des cibles à une distance de 40 km (25 miles)……………………. »
    .
    https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Des-obusiers-allemands-bientot-prets-a-etre-utilises-en-Ukraine-ministre–40719097/

  61. Jo666 dit :

    Au lieu du scaf on devrait faire un avion français pour aller à Mach 3 et un loyal wing basé sur me vmax

  62. ScopeWizard dit :

    Eh bé ; c’ est parfait !

    Macron est parfait !

    Les Allemands sont parfaits !

    Tout est parfait !

    COMMENT ?

    Ah non , déconnez pas , tombez pas dans la théorie du complot vous n’ en sortiriez pas vivants….

    C’ est simple , il n’ y a ni à douter , ni à objecter , il n’ y a qu’ à suivre : C’EST PARFAIT !

    https://www.youtube.com/watch?v=WbAvzaAdNLc

  63. floco dit :

    Vu ce qui se passe en Ukraine, je vois mal les chars Russes frapper à nos frontières. Parce qu’avant ils devront se farcir ces fameux chars Allemands KF51 « panther » de la mort qui tue. Nous avec nos pauvres Leclerc on attendra pour faire un carton sur ceux qui arriveront à passer !!!!
    Plus sérieusement : je pose une question… avons nous encore besoins de chars ???
    Si oui … pour se protéger de qui ??
    Une amélioration de nos Leclerc ne suffirait elle pas?.

    • Aramis dit :

      « Si oui … pour se protéger de qui ?? » Notre armée est de projection elle est faite pour attaquer les autres pas protéger le territoire.

      « Une amélioration de nos Leclerc ne suffirait elle pas?. » Il est à la ramasse sur plein de points et n’est plus en production. Il faut un successeur.

  64. Sylvain dit :

    Il faut juste bien noter le point essentiel de l article : ce n est pas une simple décision de Rheinmetall, qui est privé. Il y a la caution de la DGA allemande. Donc, il y a un choix politique. Désormais, soit M. Macron poursuit sa politique européenne désastreuse d axe franco allemand, soit il utilise cette situation (qui s ajoute au SCAF, à MAWS,….) pour tout remettre en cause. Hélas, j ai ma petite idée sur le choix qui sera fait….

    • LucienB dit :

      Oui, les choix ont déjà été faits. Jupiter livrera notre BITD aux Allemands. La France sera reléguée. Nous sommes déjà en faillite, endettés et désindustrialisés, mais tout empirera dans la seconde administration de Jupiter. Considérant qu’un quart de notre électorat est déjà immigré, il ne sera pas difficile d’élire le futur calife Jean-Luc (celui qui est né à Tanger) pour occuper l’Elysée. La France qui sera déconstruite par Jupiter sera détruite par le calife dans la guerre civile. Les choix sont déjà faits.

  65. Vinz dit :

    Qu’est ce qu’on a en a foutre du temps à Tel Aviv ?

  66. Laurent MICHEL dit :

    Bravo à rheinmetall.

    Rien n’a dire, ils ont fait un « vrai » char pendant que les autres discutent.
    Ils ont tout compris (Et surtout Bravo au PDG qui a pris le risque de foncer).

    Dassault n’a lus qu’a faire de même sur le SCAF

    • john dit :

      C’est pas du tout comparable.
      Les projets d’avions de chasse sont une classe à part.
      C’est plutôt à Nexter et Arquus de développer plus de projets sur fond propre.

      Et là où ce n’est pas comparable c’est que Rheinmetall développe un char destiné à l’export ! Il n’a en aucun cas pour but de remplacer le Leopard 2 et le Leclerc, et ne se substitue pas du tout au projet MGCS.
      C’est pour répondre aux appels d’offre des pays de l’est qui sont intéressés par de nouveaux chars, nouveaux véhicules de combat d’infanterie, nouveaux véhicules de défense sol-air rapprochée, nouveaux mortiers chenillés, nouveaux véhicules de commandement.
      Bref, une plateforme pour répondre à tout !
      Et cela n’est pas comparable avec le SCAF !

      • Aramis dit :

        « Il n’a en aucun cas pour but de remplacer le Leopard 2 et le Leclerc, et ne se substitue pas du tout au projet MGCS. » Ils seraient bête de ne pas tenter surtout avec la DGA allemande qui les soutien et le MGCS bloqué… par leur faute!

      • Nexterience dit :

        Le calibre nouveau rendrait tout client dépendant QUE de Rheinmetall.
        Ce char prétend définir un standard OTAN qui dépend des USA. Donc ce n’est pas une proposition de court terme, mais certainement plus pour mettre la pression sur les négociations MGCS .

  67. hyle dit :

    Les allemands vont faire 1 Panther et les russes sortiront leurs T62… à la fin le T62 sera plus performant lol

  68. Vinz dit :

    Hum.
    Pas mal d’images de synthèse dans leur prez. Effectivement le chassis semble du bon vieux Leopard II. Ensuite rien de révolutionnaire (dans la brochure tout est « state of the art », super) – au contraire : tourelle toujours habitée par ex ; tourelle éléphantesque ; canon de 130 déjà démodé par le 140 Ascalon. Une bonne com, mais pas ce qu’on attend d’un MGCS.

    Donc non, ce n’est pas [encore] le torpillage en règle du MGCS. Mais bonne com.

    There can be only one.
    https://www.youtube.com/watch?v=IpbvtSQvgWM
    Mes dieux que c’était mauvais. Presque autant que Top Gun.

    • john dit :

      Mais ce projet n’a pas pour intention de s’attaquer au MGCS.
      Il a pour but principal de s’attaquer au marché des pays de l’est qui cherchent un successeur aux T-72, T-90, et T-80 ! D’autant que bcp ont été transférés à l’Ukraine. Donc il y a un besoin urgent !
      En ce moment les seuls concurrents sur le marché sont le Leopard 2 et le K-2 coréen. KMW est responsable du Leopard 2.
      Comme Rheinmetall commence à produire le KF-41, autant proposer toute une gamme de chars basés sur ce châssis. Et c’est déjà le cas avec le canon de 120mm proposé plus tôt.

      Et en plus, c’est un industriel privé qui ne veut pas perdre tous ces marchés ! Et un industriel qui pourrait faire coup double, car si le VBI qu’ils produisent sont sélectionnés (ils sont en compétition en ce moment pour bcp de marchés), alors ils y a de bonnes chances pour qu’ils sélectionnent la version char de celui-ci pour simplifier la logistique.
      Et financièrement, un tel char sera moins coûteux que le MGCS.
      ….
      Maintenant, pour le calibre des obus, c’est une question qui est encore en cours.
      RUAG est sauf erreur le premier à avoir développé et testé un canon de 140 mm, déjà dans les années 80-90.
      Rheinmetall, Nexter et un industriel s’étaient associés pour un tel canon il y a quelques décennies, mais il me semble que le projet s’est arrêté. Maintenant la question est de savoir quel sera le prochain standard OTAN !
      La France et l’Allemagne (nation, et pas Rheinmetall) ont de fortes chances d’être ceux qui vont définir ce standard ! Et en avançant rapidement sur ce choix, ils peuvent gagner des marchés, parce qu’avoir 3 calibres au sain de l’OTAN sera un problème. Si les chars sur les 30-40 prochaines années sont du calibre 120, 130 et 140mm, ça va compliquer la coopération, et rendre la production plus coûteuse !

      • Aramis dit :

        « Mais ce projet n’a pas pour intention de s’attaquer au MGCS. » Cf message plus haut.

      • Vinz dit :

        L’Allemagne ne fabrique plus de Leopard II ; elle fait évoluer du parc existant. Il n’y a plus à ma connaissance d’acteurs européens avec une chaine de montage de MTB active actuellement. Donc le choix est très limité dans ce domaine.
        Je ne connais pas d’exemple ou une armée a acheté un MBT non en service dans son pays d’origine. Prise de risque énorme en terme de maintenance, dispo pièces, évolution.
        Il n’y a pas d’urgence en Allemagne et en France à remplacer les MBT existants, très performants.
        Les standards OTAN sont ce qu’ils sont – des standards ; les Anglais utilisent sur leurs Challenger I & II un 120mm rayé ; il n’y a aucune obligation pour personne de s’aligner sur un standard OTAN, c’est juste se simplifier la vie question logistique + argument de vente.

        Y a ptêt des besoins urgents pour des ex pays de l’Est, mais c’est pas dans le tempo du MGCS. Va falloir qu’ils achètent autre chose – hors, y a plus masse de Leo II sur le marché de l’occase.

  69. Starbuck dit :

    Tant mieux remballe ton tas de ferraille et on rigolera encore longtemps de votre MCO pitoyable

  70. Achille-64 dit :

    Un peu HS, mais en artillerie, je me contente de lire l’article et les commentaires.

    En Allemagne, auf wieder sehen Angela, les grandes vannes sont ouvertes et les euros coulent à flot. Témoin :
    https://www.rfi.fr/fr/en-bref/20220614-gaz-l-allemagne-d%C3%A9bloque-des-milliards-d-euros-pour-sauver-l-ex-filiale-de-gazprom
    J’espère que la commission von der Leiden ne va pas chipoter pour distorsion de la concurrence : Gazprom et EDF, rien à voir.

  71. Roland Desparte dit :

    Bien profond Monsieur Macron ! Un illusionniste aux commandes ne peut prétendre qu’à des illusions… Par ailleurs, c’est effectivement un exemple parfait de ce que Dassault doit faire de son côté avec le SCAF !

  72. albert dit :

    J’ai la nette impression que tout partenariat avec les allemands est devenu une chose impossible. après tout cela qui voudra à l’avenir faire un projet en commun avec eux ? personne … enfin oui peut etre encore la France parce qu’on a des dirigeants trop idéalistes qui ne comprennent pas qu’on perd notre temps et notre argent, notre fierté et notre crédibilité avec ces partenariats qui tournent toujours en peau de boudin. Pour des raisons politiques depuis les années 80 la France veut absolument traiter avec les allemands qui sont un modèle pour nos énarques, c’est une vieille idéologie qu’il va falloir commencer à corriger.

  73. Matou dit :

    L’Allemagne conjugue intérêt industriel convergeant désormais avec l’enveloppe budgétaire et l’ambition de devenir le leader européen de la défense en plus de l’être sur le plan économique.
    Etant donné l’histoire entre nos deux pays et en tant que citoyen français, cela ne peut être bien vécu à double titre :
    1. Ce qui semble être une naïveté navrante de nos dirigeants
    2. L’attitude calculée de l’Allemagne qui n’a confiance qu’en une seule et unique entité, elle même.
    Heureusement que le soldat Dassault tient encore bon sur le SCAF. En pratique, la France manque de budget, tous ces programmes collaboratifs avec l’Allemagne sont purement et simplement voués à l’échec total, nous faisant prendre un retard précieux tant dans l’absolue eu égard à l’évolution rapide de la situation géopolitique, que sur le plan industriel. Pendant qu’il y a des pseudo négociations autour des programmes franco-allemands, les allemands travaillent sur des projets parallèles, preuve en est avec ce Panther qui a par ailleurs fort belle allure.
    Il semble plus que temps de remettre les pendules à l’heure côté français mais, à nouveau, chercher des coopérations plus constructives par ailleurs. La France ne peut pas se permettre de dépendre de l’Allemagne pour ses outils militaires stratégiques, qu’ils soient terrestres, marins ou aériens. C’est mon avis !

  74. john dit :

    C’est ouf… Vous les Français ne pouvez pas envisager que la manière de faire en France n’est pas la même en Allemagne.
    1. Pas d’appel d’offre en France. Ce n’est pas possible en Allemagne, d’où l’exclusion de Rheinmetall au début qui n’était absolument pas légale !
    2. Vous mettez l’Allemagne dans un seul et même panier ! Or ce n’est pas comme la France où industriel et état sont la même chose. KMW et Rheinmetall sont des groupes privés. Et par conséquent ils ont des intérêts qui divergent des intérêts du pays.
    3. Les industriels allemands n’attendent pas l’investissement de fonds publics pour développer des armes qui sont nécessaires sur le marché. Ces industriels développent sur fond propre, et cela explique en grande partie pourquoi la France peine à exporter là où l’Allemagne exporte plus ! L’Allemagne a une étendue de solutions plus large que ce qui est proposé par la France. Forcément, ils exportent plus.
    4. Des appels d’offre pour des chars de combat sont lancés partout. La Pologne et la Norvège sont en cours d’appel d’offre. Et la France (Nexter) ne cherchent même pas à y répondre ! C’est pas fou ça, surtout quand la France dit avoir le meilleur char de combat au monde…

    DONC
    ICI, Rheinmetall propose ce qu’on considérera aujourd’hui comme un char moyen. Il n’est absolument pas dans la même catégorie que le MGCS, et il ne s’attaque PAS au même marché, donc NON, ce n’est pas un concurrent du MGCS.

    Dans ce cas précis, Rheinmetall a développé une plateforme pour un véhicule de combat d’infanterie. Et Rheinmetall est en train de sortir divers prototypes sur cette même base pour s’attaquer à divers marchés et proposer une offre combinée qui simplifiera la MCO et la logistique !
    Ces prototypes sont:
    – KF-31 Lynx, véhicule de combat d’infanterie de 30, jusqu’à 38 tonnes max, 3+6 soldats
    – KF-41 Lynx, véhicule de combat d’infanterie plus lourd, 44 – 51 tonnes, 3+8 soldats (tourelle LANCE de 30mm)
    PUIS basé sur le KF-41:
    – mortier de 120 mm
    – ambulance
    – C2/C3 commandement
    – reconnaissance
    – poste d’observation pour artillerie
    – génie
    – dépannage
    – génie
    – SPAAG, donc version de défense anti-aérienne équipé probablement du système SkyRanger + missiles et potentiellement même des lasers déjà testés par Rheinmetall.
    https://esut.de/2022/02/meldungen/ruestung2/32335/triple-bewaffnung-im-skyranger-30-hel/
    https://www.edrmagazine.eu/rheinmetall-air-defence-unveils-its-skyranger-30

    Devinez qui a le même type de prototypes proposés?
    – BAE System basé sur le CV90, il y a une version avec canon de 105mm (GIAT), canon de 120 mm (RUAG), tous types de plateformes telles que mortiers, combat d’infanterie avec canons de divers calibres, version anti-aérien, commandement, ambulance, génie, transport de troupe, reconnaissance, dépannage, ouverture d’itinéraire, un des premiers équipés de missiles anti char en plus d’un canon de 40mm.
    – General Dynamics fait pareil en se basant sur la plateforme ASCOD 2 !
    – Et KMW est en train de développer un nouveau système chenillé de combat d’infanterie à proposer à l’export !

    Et donc Rheinmetall propose un char de combat moyen… Pourquoi? Parce que KMW est le principal bénéficiaire de la production du Leopard 2, et que de nombreux appels d’offres arrivent.
    Pourquoi visent-ils une version plus légère? Très certainement parce que les pays de l’est qui vont très bientôt remplacer leurs chars de l’ère soviétique. Mais en même temps, ils ont besoin de remplacer les véhicules de combat d’infanterie, les véhicules du génie, les plateformes mortiers, etc…
    Pourquoi maintenant particulièrement? LA Guerre en Ukraine. Bcp de matériel est transféré à l’Ukraine. Ces pays vont avoir besoin rapidement de successeurs ! Et il se trouve qu’on parle de relativement petits pays pour la plupart. Donc l’attrait pour un même châssis est très important !
    Et en plus, il faut noter, et c’est essentiel, que les chars que les pays de l’est remplacement sont principalement les T-72 et T-90 qui sont relativement légers (moins de 50 tonnes).
    La version 130 mm elle aura une masse maximale de 59 tonnes, rayon d’action de 500 km. Rheinmetall avait aussi proposé la version avec canon de 120 mm !

    COMMENT Rheinmetall a pu sortir ce prototype aussi rapidement?
    Parce que Rheinmetall travaille depuis des années sur une tourelle avec canon de 130mm, et que cette tourelle a été amplement testée sur le Challenger 2.

    Et je le répète, il y a des appels d’offre en cours en Europe, seul KMW répond avec le Leopard 2 en Europe. Et sinon, Hyunday Rotem est en train d’essayer de s’implanter fortement en Europe en proposant en plus de son K9 Thunder pour l’artillerie, le K2 Black Panther (Norvège + Pologne). Et on va probablement vois l’AS21 Redback proposé sur certains appels d’offre !

    PERSONNELLEMENT, ce que je vois, c’est la France qui loupe des opportunités d’export ! La France développe en ce moment un char modernisé, qui est supposé être à la pointe de la technologie (et je n’en doute pas).
    Mais si c’est le cas, pourquoi ne pas proposer d’occasion les anciens Leclerc, et les offrir modernisés à l’export. Et sinon, pourquoi ne pas développer un char pour l’export que Nexter proposerait? Les compétences sont là!
    Pour le char commun, la question est différente puisque il s’agit de développer le char du futur et pas celui du présent ! Les capacités devront être plus avancées. Ce que Rheinmetall propose, c’est un char pas trop cher !

    • Aramis dit :

      Ecoute le teuton on n’est pas content que vous nous la metiez bien profond. C’est tout.

      Pour l’EF 2000 vous nous refaite la blague de l’appel d’offre? Quand il y a un seul acteur ça sert à quoi un appel d’offre?

      « Les industriels allemands n’attendent pas l’investissement de fonds publics pour développer des armes qui sont nécessaires sur le marché. » Clairement ce sont les commande spubliques qui ont financé indirectement et probablement la DGA allemande.

      « Et la France (Nexter) ne cherchent même pas à y répondre ! C’est pas fou ça, surtout quand la France dit avoir le meilleur char de combat au monde… » C’est fout que vous ne connaissiez pas la connerie que nous avons commis!

      « ICI, Rheinmetall propose ce qu’on considérera aujourd’hui comme un char moyen.  » C’est un char lourd.

      Bref vous êtes officiellement la plus grosse bouffonne du forum! A la niche chiennasse!

    • Hannibal_Lecteur dit :

      @John
      Commentaire très pertinent!

    • Nexterience dit :

      Votre volonté de piétiner la France vous emporte. Faire de l’export à court terme avec un calibre non standard OTAN ( les USA décident) , c’est cohérent? Risqué ? Vendeur?

      Le KNDS embt2 présenté cette semaine est au contraire peu risqué.
      Pourquoi Rheinmetall développent -ils vite ? Car ils mentent peut-être sur la réalité de la mise au point de leurs éléments ainsi que la masse? Alors que la tourelle Nexter du EMBT2 a une architecture de chargement d’origine, éprouvée, tout en étant modernisée par le hardkill et les armes de toit. Sa compacité est exceptionnelle, ce qui donne un ratio protection / masse de facto largement supérieur à la tourelle Rheinmetall. Pour rappel, Trophy est très lourd, ce qui posait déjà un problème de limite de masse sur léopard 2A7…

    • Sorcier06 dit :

      Enfin quelqu’un qui a compris. Étant français, cela me désole d’entendre des bassesses à l’encontre des allemands pour la simple et bonne raison qu’elles ne sont pas justifiées. La BITD allemande se compare à l’américaine: Industrie non monolithique comme la française.
      KMW et Rheinmetall se sont déjà froissés sur le MGCS et même si le « Panther » à un aspect lourd, il ne remplacera aucunement et ne concurencerra pas le MGCS. comme vous le dites c’est destiné à l’export. Ce n’est pas que Nexter loupe des parts de marchés, c’est que relancer la production de Leclerc obligerait à remettre sur pieds les lignes de production et ça ne serait vraisemblablement pas rentable (contrats de courtes ou moyennes durées).
      C’est pourquoi Nexter préfère laisser passer certains marchés.

      Pour autant, on en rafle beaucoup d’autres: CAESAR qui se vendent comme des petits pains, Griffons, Sherpa, Obus BONUS, Rafales (dont le carnet de commande va exploser tellement il est plein), Scorpène, FDI, FREMM, Patrouilleurs, MMP, drones, et sans parler de notre filière optronique avec Thales et Safran qui fournit une grande partie des systèmes de visées, de conduite de tirs et de communications des Pays de l’OTAN (et au delà dont certains parfois à nos dépends…).
      Notre BITD est assez garnie heureusement, et donc il ne m’est pas étonnant de voir qu’on lâche quelques secteurs de marché. Faut dire qu’avec le CAESAR (et la communication pleinement justifiée qui s’en est fait autour), les propositions polonaises, allemandes, slovaques et coréennes ont été éclipsées en un clin d’œil (quand on voit le contrat passé avec la Lituanie par exemple).
      Pour moi RAS la dessus.

      Le seul point d’accroche personnellement est sur le SCAF car il me semble insensé qu’Airbus réclame la maîtrise d’œuvre (en plus des 2/3 de parts qu’elle a déjà !) dans la mesure où l’expertise de Dassault tant sur la conception, sur la fabrication, et la vente à l’export d’avions de chasse dépassent de très loin celles des filiales allemandes d’airbus depuis même le succès du Mirage. Ce serait comme avoir Apple et Toshiba pour le développement d’un ordinateur à qui vous confieriez la maîtrise d’œuvre à Toshiba. Non pas qu’Airbus est mauvais, mais tout du moins son expérience ne permet pas de prétendre à un tel rôle. Il faut dire que l’EF2000 s’est fait à quasi 90% par BAe dans la R&D, ce qui n’a malheureusement laissé à Airbus que des « miettes » en terme de capital de recherches….
      Affaires a suivre sur le SCAF et MGCS….

    • Carin dit :

      @john/red
      Faut arrêter de nous pondre des posts de 40kms de long, et qui en plus tournent en rond…
      Je connais un contributeur qui s’est fait reprendre de volée pour moins long que vous…
      Enfin, on n’est pas obligé de vous lire non plus…
      Malgré les apparentes qualités de contradicteur de vos écrits, il se trouve que ça n’est pas le cas! Vous prêchez toujours pour les states…
      ( l’Allemagne c’est juste parce qu’elle est aux ordres).

  75. Sergio dit :

    Ah les Germains. Y a pas à dire, ils sont forts en tanks. D’autres sont forts en pomme.

    • lgbtqi+ dit :

      ça me rappelle la tortue qui tombe amoureuse du tank.

      Avec son gros canon.

  76. Hannibal_Lecteur dit :

    Bon, comme d’hab, beaucoup de critiques et de réactions ulcèrées…
    Et en filigrane c’est bien sûr la faute à Macron….
    Bon, je ne suis pas spécialiste des tanks. Ok. Mais…
    Ce prototype a été fabriqué sur fonds propres. On ne peut pas reprocher à une entreprise de défense, peu importe sa nationalité, de le faire. Quand Dassault le faisait, personne ne trouvait rien à redire (bon ok y’avait pas internet…)

    Ma question: pour un projet « simple » de tank, qu’est ce qui empêchait une société française (suivez mon regard…) de lancer un tel engin sur find propre pour se donner du poids dans les négociations….
    Réponse: rien ne n’empêche.
    Voilà, c’est bien de jouer les pleureuses, mais pour le coup Rheinmettal joie superbement le coup.
    Le best athlète etc… ça vaut pas que pour le Scaf.
    Ma conclusion: on a certaines entreprises sclérosées par un manque d’initiative, et le pouvoir politique n’a rien à voir là-dedans. Scusez, mais si les Allemands, que je respecte au demeurant, peuvent le faire, eh bien nous aussi!
    Pour vraiment finir, arrêtez de chialer les gars. Et si vous avez les diplômes et compétences, à vos CV!

    • Fabiano dit :

      Vraiment naïf l’animal…

    • LucienB dit :

      Qui fabrique des véhicules blindés en France ? Oui NEXTER SYSTEMS ! Et à qui appartient NEXTER ? Oui l’Etat français ! Alors évidemment l’Etat français est responsable !
      Qui a encadré la création de KNDS ? Oui, le traître lui-même, lorsqu’il était ministre dans le gouvernement d’extrême gauche de Hollande. Quel est le but de créer KNDS ? Le transfert du BITD français à l’Allemagne et la déconstruction conséquente de la souveraineté française.

      • Hannibal_Lecteur dit :

        Ah LucienB, vous êtes une caricature de vous même, c’est dire… Vos propos sont tellement politisés…
        Et sinon? Par rapport à la réalité et au vrai sujet? Ah part vous considérez comme une victime vous faites quoi?
        Mais bien sûr c’est Macron….

  77. Nexterience dit :

    Donc tout le monde veut le châssis kmw pour une guerre des tourelles.

    La tourelle 130 semble basée sur le A7. Bref, une évolution à l’économie, où on le chargeur est encore à intégrer, à mon avis.

    La nouvelle tourelle de Nexter est bien plus aboutie. Elle semble une mise à jour radicale de la tourelle Leclerc avec son 30mm antidrones !

    Mr Lagneau,
    une petite photo du EMBT 2 montrerait un match équilibré : la pression est aussi sur Rheinmetall 😉
    https://defence24.pl/przemysl/eurosatory-2022-europejski-czolg-przyszlosci

    • Sorensen dit :

      Vous racontez n’importe quoi. Rheinmetall doit finaliser la tourelle du Leopard 2A8 équipé d’un canon de 130mm, la A7 en est incapable.

    • Sorensen dit :

      Pas un commentaire potable…

      La caisse du KF51 n’est pas une caisse de Leopard 2 mais une caisse basée sur l’architecture du Leopard 2. Rheinmetall ne possède aucune ip de KMW. La caisse du KF51 est une caisse Rheinmetall. Le KF51 n’hérite du Leopard 2 que du mécanisme de changement de vitesse hydromécanique, de marche arrière et de direction HSWL-354 et du train de roulement avec rouleaux, suspension et chenilles. La propulsion est annoncée à 1 100 kW.

      Rheinmetall n’a pas torpillé le MGCS. Ce programme est dimensionné par les armées, pas les industriels. Rheinmetall a court-circuité KNDS en torpillant KMW. Le Lepoard 2 est définitivement dépassé, ne parlons même pas du Leclerc, et le développement du Leopard 2A8V est désormais hors de propos.
      Le KF51 présenté est une version V compatible avec le programme MGCS et ses variantes seront présentées dans les mois qui viennent pour une production opérationnelle en 2027/2028. L’ensemble des variantes et des gammes de blindés de Rheinmetall vont lui permettre de présenter sa propre solution MGCS avec une base industrielle Européenne.

      Rheinmetall est désormais en concurrence avec KNDS pour le MGCS, et les conséquences politiques sont immédiates.

      • Nexterience dit :

        De la mauvaise foi, c’est donc bon signe:
         » n’hérite du Leopard 2 que du mécanisme de changement de vitesse hydromécanique, de marche arrière et de direction HSWL-354 et du train de roulement avec rouleaux, suspension et chenilles. La propulsion est annoncée à 1 100 kW »

        Bref, en résumé, ajouté le moteur MTU de 1100KW, C’est finalement la caisse KMW soudée sous licence chez Rheinmetall!

        • Sorensen dit :

          Vous racontez encore n’importe quoi, Rheinmetall ne fabrique pas de caisse de Leopard 2 et encore moins de Leopard 2, ici, ce n’est qu’un équipementier. Des informations complémentaires seront délivrées Jeudi.
          Rheinmetall ne va d’ailleurs probablement pas se limiter à un Panther, elle aura besoin de produire un tigre pour être Full MGCS.

    • LucienB dit :

      Tout se passe comme prévu. Les mondialistes font la fête. La déconstruction de la France. Le transfert du BITD français à l’Allemagne. La destruction de NEXTER SYSTEMS, DASSAULT, THALES, etc. Jupiter se déroule comme prévu. Bientôt NEXTER n’existera plus et la France s’approvisionnera auprès de Rheinmettal. Ou achètera aux Américains.

  78. Nexterience dit :

    A noter que le proto Rheinmetall pas très novateur s’adresse au char du futur (2045) pour tenter d’ imposer un nouveau standard OTAN.
    Alors que le moderne proto KNDS s’adresse aux besoins immédiats, donc en calibre 120 sur tourelle éprouvée.
    Gros décalage de modernité en faveur de Nexter, donc.

  79. Vins dit :

    Mon humble avis, personne veut de la France comme puissance militaire dominante en Europe…
    Je suis pas sûr qu’on soit vu comme une démocratie stable et financièrement c’est la cata….
    On s’est fait virer d’Afrique, Asie on est inexistant, on se fait balader par les turques et on fait des sourires gênés à la Russie…
    Je pense qu’il faut revoir notre politique extérieur et arrêter d’hurler partout à l’indépendance…
    Retrouvons crédibilité et les autres suivront…
    Pour l’instant, pas de programme militaire commun qui pourrait arriver à terme…

    • Majert dit :

      C’est vrai que ce n’est pas glorieux en termes de politique extérieure. Économiquement on ne représente plus rien, au fond du trou, nos institutions politiques sont bancales et en danger même si certains se félicitent encore de la solidité, quand on voit que c’est soit Macron soit un extrême (droite ou gauche) c’est qu’il y a quand même des questions à se poser. Non franchement, la France est sur la très mauvaise pente, et fonce au fond du trou chaque jour un peu plus vite. On pouvait encore se glorifier de notre armées mais on se rends vite compte qu’elle est faite pour lutter contre du barbus en moto et pick-up, hormis ça, plus rien. Économiquement, on hurle sur les allemands mais ils ont le fric donc font ce qu’ils veulent, c’est le nerf de la guerre le pognon, nous on n’a plus un kopeck. C’est vraiment triste pour notre pays mais il va falloir arrêter de se dresser partout comme si on comptait pour le monde et se remettre au travail sérieusement pour reconstruire ça sinon, c’est la fin.

  80. Axer dit :

    C’est pas dans 2 ou 3 ans qu’il faudra sortir ces chars et ses blindés, c’est aujourd’hui. C’est aujourd’hui qu’on a besoin de chars, de canons, de blindés, d’avions, de drones. Il faut réparer les Leclerc en cocon. Pourquoi pas en équiper une centaine avec de nouvelles tourelles, mais les Panther ou les Leopard/Abrams on en a besoin maintenant. C’est maintenant qu’il faut des centaines de drones, d’avions, de missiles en tous genres.

  81. breer dit :

    Les rivalités entre les industriels européens existent depuis plus d’un siècle, et particulièrement entre l’ Allemagne et la France . On a beau fantasmer la coopération européenne, ce fait est ancré dans les mentalités depuis toujours, malgré tout le baratin des politicards et idéologues pro européens, la monnaie commune n’a rien changé sur ce plan. Et si certaines coopérations fonctionnent un temps entre industriels de certains pays , cela reste lié aux situations et décisions économiques des états, et aussi au poids et aux potentiels des grandes entreprises nationales. Selon les enjeux du moment, il y aura toujours une entreprise qui tirera la couverture à soi.

  82. UnKnown dit :

    Régularité parfaite des Allemands pour torpiller la totalité des projets militaire ou la France est impliquée, par réflexe raciste habituel « le français est inférieur, ne sait pas faire et n’est pas fiable ». Ils feraient mieux de se mettre face à un miroir quand ils se racontent ça, côte à côte avec leur Bundeswehr qui n’est, on le sait depuis des années, qu’une dinde déplumée. (Après en France c’est pas non plus grande forme, mais pour l’instant ça tient, avec beaucoup de système D, tant au niveau des industriels que de nos forces armées).

  83. benoit dit :

    Avant de crier il faut regarder les temporalités.

    Le MGcs c’est pour dans 20-40 ans. En ce moment ce qui se joue c’est la modernisation des parcs. Ce char au nom nazi est une blague il ressemble à un Léopard II mal fini. En plus le passage à un canon de 130 ? non standard dans quel but ?

    Il faut se calmer c’est un simple démostrateur surement mort né, déjà son nom veut tout dire et est inacceptable. Pour le reste laissons Nexter et KNDS travailler.

  84. Aymard de Ledonner dit :

    Le KF51 ne réponds pas tant au MGCS (même si Rheinmetall voudrait bien sur plus de place dans le programme) qu’à l’EMBT de KNDS.
    C’est à dire que 4 ans après Eurosatory 2018, Rheinmetall présente son char, qui a donc 4 ans de retard, et qui est aussi nettement moins ambitieux. Le reste c’est de la com.

  85. Jacques999 dit :

    Les allemands ont un système politique complètement au service de leurs entreprises et de la balance commerciale. Il n’y a pas de projet ou projection social, ou politique européenne, autre que de s’assurer que les institutions favorisent leurs entreprises. Le gaz, la vente d’arme (et blocage de livraisons simultané des concurrents), le ftur chasseur, la fusée Ariane, etc… C’est connu depuis longtemps. Rien contre les français, ils font cela avec tout le monde.
    La question que je me pose est pourquoi en France nous ne faisons pas la même chose ou nos politiques/industriels ne se protègent pas?

  86. Christopher Balzer dit :

    Germany learns from the past. After they have been repeatedly screwed over. After the fusion of EADS and Airbus bit by bit workplaces were scrapped in Germany. Yet France was holding Dassault in the backhand and always favoured Dassault over Airbus.
    FCAS is a Dassault project, with Airbus as a junior partner, so basically German Airbus sites will close shop. That is too much money spent on a 95% French project.
    With the continuation of MGSC KMW will probably go the same way as EADS did, it will cease to exist.
    It is better for Germany to look for some more honest partners.

  87. ScopeWizard dit :

    Et l’ Allemagne c’ est différent , et la France c’ est pas pareil , bla bla bla…

    Très-bien ; message reçu !

    Maintenant , raisonnons simplement , en homme de la terre….

    Imaginons que dans 48H , Dassault présente le prototype d’ un tout nouveau chasseur de combat digne en technologie de succéder au Rafale et même de faire jeu égal avec ce qui se prépare ailleurs , ils disent quoi à Berlin au sujet du NGF-SCAF ?

    Tout le monde est très heureux au Bundestag ou certaines tronches s’ étirent voire tombent par-terre ?

    C’ est quoi qu’ il se passe ? La liesse générale et génial les François ?

    Ce sera ça l’ humeur dominante outre-Rhin ?

    • Sorensen dit :

      La réponse est pourtant simple, Dassault n’a rien sous le coude . Elle n’a rien à présenter. Rheinmetall, oui. Son plan B, ce n’est qu’une projection jusqu’à présent. En revanche, je doute que l’Allemagne et Airbus n’aient rien développé en secret dès le milieu des années 2000.

      • ScopeWizard dit :

        @Sorensen

        C’ est pas une réponse ça .

        C’ est au mieux de la broderie .

        Je repose donc la question et soit vous avez une réponse soit vous vous contentez de baratin , c’ est-à-dire que vous n’ avez rien à répondre que du BLA BLA ce qui ne m’ intéresse pas du tout .

        « Imaginons que dans 48H , Dassault présente le prototype d’ un tout nouveau chasseur de combat digne en technologie de succéder au Rafale et même de faire jeu égal avec ce qui se prépare ailleurs , ils disent quoi à Berlin au sujet du NGF-SCAF ? »

        La question est simple ; alors vos conneries de service….

  88. Gégétto dit :

    Tankiste n’ est pas un métier d avenir !
    Messieurs les constructeurs, pensez avenir, pensez drone terrestres!

  89. Benoit dit :

    Mais la France voulait faire une part importante du char de combat (50%) et dominer aussi le développement du future chasseur. Donc, au final les Allemands sont pas cons, ils vont simplement faire leur propre sauce, et les Français feront la leur. La différence étant que les Allemand ont politique de vendre leur sauce, alors que la France aime garder sa sauce pour elle, résultat un paquet immense de Léopard 2Ax ont été exporté contre très peu de Leclerc.

    C’est un point important, l’Allemagne n’a pas besoin qu’un pays comme la France vienne mettre son véto à d’éventuels ventes d’armement, surtout pas dans sa plate bande: les tanks. Les Allemands ont fait le bon choix.

  90. Bad dit :

    Combien de Léopard vendu sur 30 ans..? Presque 2000
    Même question avec le Leclerc..? Env. 600
    D’où un partage logique 1/3 … 2/3

  91. Bad dit :

    Combien de Léopard vendu sur 30 ans..? Presque 2000
    Même question avec le Leclerc..? Env. 600
    D’où un partage logique 1/3 … 2/3