Artillerie : Arquus dévoile une nouvelle version du Sherpa Light, dotée d’un mortier rayé de 120 mm

Alors que l’armée de Terre attend la livraison des 54 véhicules blindés multi-rôles [VBMR] Griffon en version MEPAC [Mortier Embarqué Pour l’Appui au Contact] destinés à ses régiments d’artillerie, Arquus a dévoilé, à l’occasion de l’édition 2022 du salon EuroSatory, la version « Advanced Mobile Mortar » [A2M] de son véhicule tactique léger 4×4 Sherpa Light, mise au point avec concours de Thales et de l’espagnol NTGS.

Dans le détail, ce Sherpa A2M se compose du système de mortier déployable à visée automatique « Alakran » de NTGS et du mortier rayé embarqué de 120 mm de type 2R2M [Rifled, Recoiled, Mounted Mortar] qui, fourni par Thales, est trois fois plus précis qu’un mortier à âme lisse.

D’ailleurs, souligne Arquus, « en raison de cette efficacité et de cette précision supérieures », le Sherpa A2M peut « obtenir des effets opérationnels similaires avec beaucoup moins de tirs », avec « environ 4 fois moins de coups nécessaires que pour un mortier à âme lisse ». Pour rappel, le Griffon MEPAC sera également doté du 2R2M.

La portée du 2R2M est comprise entre 8 et 13 km selon le type de munitions utilisées [classiques ou propulsées]. Celle-ci sera de 15 à 17 km une fois que Thales aura achevé le développement de la MGM [munition guidée de mortier]. Doté d’un tourelleau téléopéré Hornet armé d’une mitrailleuse de 7,62 mm pour assurer son autoprotection, le Sherpa A2M peut transporter jusqu’à 40 obus de 120 mm stockés à l’arrière. Voire plus puisqu’il est possible d’en loger dans la cabine si nécessaire.

Avec sa mobilité et la rapidité de la mise en batterie de son mortier, le Sherpa A2M peut être utilisé pour harceler l’adversaire ou plus, simplement, pour fournir un appui-feu aux unités d’infanterie. Le tout sans s’exposer à d’éventuels tirs de contre-batterie. La « grande mobilité et la protection du Sherpa garantissent de très hautes performances en tout-terrain et dans un environnement contesté », assure l’industriel.

« Le Sherpa A2M est une réponse adéquate aux défis tactiques rencontrés par l’artillerie dans la guerre de haute intensité [mobilité, protection, appui rapproché aux troupes et options de contre-batterie mobile] pour la fraction du prix d’un canon automoteur », souligne Arquus. À noter que les Sherpa Light déjà en service peuvent être modifiés en porte-mortier… Ce qui permet de renforcer significativement les capacités en matière d’artillerie à moindre coût.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

77 contributions

  1. Lucien dit :

    Il y avait eu un VAB VPM 81 avec le même concept mais je ne crois pas l’avoir déjà vu en dotation dans l’Armée Française et on ne l’a pas exporté non plus pour ce que j’en sais (à confirmer si quelqu’un connaît le sujet personnellement).

    • Oliver dit :

      A noter que Nexter vient de proposer un upgrade de l’obus LU 211 HE…
      Le LU 220 HE. Plus loin et deux fois plus explosif.
      Mais allons nous avoir une armée de terre version police muicipale et BAC désarmée à la Méluche ? Les Frères musulmans sont en embuscade…

      • farragut dit :

        Je croyais que les dealers de drogue (qui n’ont pas besoin d’une religion comme prétexte, sauf celle de l’argent -le Veau d’Or, si on remonte aux origines-) utilisaient déjà des mortiers pour attaquer les commissariats de quartiers.
        Quels fournisseurs ? Chinois, parce que ces mortiers sont considérés comme feux « d’artifice » légaux ? 😉

      • lgbtqi+ dit :

        Vous êtes encore bien gentil avec cet individu. Outre l’emploi du diminutif affectueux vous sous-estimez ses ambitions pourtant proclamées. En effet, en son programme celui a déclaré vouloir non pas le désarmement mais la DISPARITION des brigades anti-criminelles (BAC), le désarmement étant le lot du reste de la police NATIONALE. Enfin, ses sympathies islamiSTES ne vont pas uniquement envers les fréres islamistes mais aussi envers les salafis, bref, envers tout ceux qui jurent d’abattre notre pays.

        Le communisme, cette organisation criminelle internationale (Vladimir Volkoff) sait faire feu de tout bois.

        • Castel dit :

          Il y a encore pas mal de choses supplémentaires à reprocher au…..Nupet show !!!

          • lgbtqi+ dit :

            Ma foi, dimanche devrait nous permettre de mettre en oeuvre ces reproches…

            Dont son soutien à l’invasion et au génocide du Tibet par la dictature chinoise. Avec ian brossat, qui lui aussi se réjouissait de la « fin d’une infâme théocratie »… ian brossat, communiste, petit-fils d’ingénieur juif polonais Marcus Klingberg qui trahit Israël au profit de l’URSS.

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Ian_Brossat

            Il y a de tout dans le Nupet Show. Sauf des bons. Mais pourvu que les gens soient dupes de la nupes jusqu’à dimanche… tel est leur souhait.

    • Dolgan dit :

      C était un proto. Dont le concept est repris pour le griffon mepac.

    • Lotharingie dit :

      Lucien :
      .
      « ………..Il y avait eu un VAB VPM 81 avec le même concept ……………. »
      .
      Bonjour,

      Il me semble que ce « VAB 6×6  » VPM 81, n’a pas dépassé le stade de prototype.

      Bien à vous.
      .
      https://www.chars-francais.net/2015/index.php/154-archives/de-1945-1990/vab/1712-vab-mortier

  2. Borca dit :

    A quand le retour des SML dans les Régiment d’infanterie ? L’artillerie aura assez à faire pour les feux dans la profondeur…

    • Tintouin dit :

      Oui. J’ai le souvenir du 2eme REI déployé avec ses 12 mortiers tractés par VAB, lors de l’opération Daguet en 1990-1991.

    • Paul Bismuth dit :

      @ Borca
      « L’artilleriedu colonel », on dû arrêter pourquoi à votre avis?
      https://operation-daguet.fr/mortier-tracte-de-120-mm/

    • dompal dit :

      @Broca,
      Des intelligents ont décidé que les Mo 120 c’était pour l’artillerie et que l’Infanterie devait se contenter de ses jouets APC ! 🙁
      …..jusqu’au jour où on se retrouve en conflit, sauf que l’Artillerie aura d’autres trucs à faire que du combat avec des Mo 120 car c’est pas son job mais le job de l’Infanterie………….mais faut trop en demander aux intelligents avec leurs raisonnements à trois francs six sous…..

      • dompal dit :

        @Broca,
        Si auparavant on avait doté certains régiments d’infanterie de Mo 120, c’était certainement pas pas pour faire joli, mais parce que ça avait une réelle utilité !!!

      • Z0ZZ dit :

        En 40 des « idiots » avaient retiré les canon anti-char aux fantassins pour les donner à l’Artillerie parce qu’il y a canon dans le nom. du coup c’est plus dur pour arrêter des panzer quand on est 10 km derrière !
        Bravo les gars, continuons , nous n’apprenons rien.

        Bien sur que c’est une hérésie, tous cela pour compensez le nombre de tube ridicule que nous avons.
        Une piste pour les EM, donnez donc des grenades à fusils aux artilleurs, ça fait des tirs courbes, ça compensera l’entraînement et le nombre de canon offert dans l’Est !

    • Flo dit :

      Mortier tracté c’est plus forcément la meilleure solution (pas assez mobile) mais la question de fond se pose.
      Ce genre de Sherpa light serait un super outil en dotation pour l’infanterie, c’est du 120mm déployable rapidement, bon stock de munitions…Mais ne nous faisons pas d’illusions je vois pas le ministère en commander 200 demain…

      • Paul Bismuth dit :

        @ Flo
        Vu que les CAESAr donnés à l’Ukraine sont prélevés sur la dotation de l’armée de terre française,, on parlerai de 18 unités aux dernières nouvelles, on a du mal effectivement…

  3. albatros dit :

    Le chargement n’est pas automatisé ?
    Sinon voilà un véhicule qui trouverait son utilité en appui des motorisés ukrainiens, comme cela les russes auraient une très bonne vue d’ensemble du spectre de l’artillerie française, financé par des fonds européens dédiés au soutien à l’Ukraine.

    • VonBulot dit :

      Pour l’avoir vu a Eurosatory en 2017, ce mortier est a chargement automatisé

      • Dolgan dit :

        Celui du mepac sera automatisé (ou semi, je sais plus).

        La on voit bien le chargement manuel par le haut.

        C’est le même tube. Mais pas le même mortier.

    • Thaurac dit :

      Les mortiers russes sont vétustes et comme leurs canons , à Ames lisses, d’où la précision relative, mais ils s’en foutent car leur but est de tout détruire, maisons, civils et éventuellement , militaires…

      • Trop dit :

        @Thaurac
        Quand on connaît rien on écrit de bêtises , ils on un longue tradition pour les mortiers a canon rayé sur bcp des châssis
        Voir 2s9m1
        2s40
        2s41
        2s42 et mz304 sans parler des plus anciens au calibres autres que 120….

      • lgbtqi+ dit :

        Tout à fait.

      • Z0ZZ dit :

        Le principes du tir de saturation, avec du 122 ou du 155 tu cherches de la précision à 100 m prés ça suffit car dans la salve il y en aura bien un sur la zone.

        Perso j’ai vu tombé du 120 et du 155 sur une colline ben ça fout la boule au ventre et tu n’es pas pressé de te retrouver en dessous! Tu te dis qu’il vaux mieux creuser encore un peu.

        • Sempre en Davant dit :

          « Je le lance, Dieu le guide, …, l’artilleur fait ce qu’il peut, la dispersion fait le reste. »

          « Conseil aux armes appuyés : si tu veux pas le prendre sur la goule soyes pas oùsss qu’il tombe »

  4. La merguez dit :

    Faut vite passer aux essaies pratiques

  5. Tomain dit :

    Un système d’arme plutôt astucieux et pas hors de prix, du moins on peut l’espérer.
    A voir sur le terrain, aux mains des FS et GCM/GCP pour validation du concept qui pourrait bien s’avérer fort utile de par sa mobilité et la puissance de feu que ce véhicule offre..

  6. Carin dit :

    Ce Sherpa light représente aussi un moindre coût que le VBMR…
    Et surtout, peut sûrement s’approcher au plus près de l’ennemi dans certaines conditions, et vu qu’il transporte le même matériel, il serait bien de les comparer, sur le terrain, et en atelier pour le MCO…
    Et si on ne veut rien enlever au VBMR Mepac, ce Sherpa serait un très bon complément pour faire de la masse sans se ruiner. Nul doute que cet engin va trouver un très bon créneau a l’export.

    • Dodo dit :

      Un moindre coût? Mais pour quelle protection?

      • Carin dit :

        @Dodo
        Probablement la même protection qu’un CAESAr, mais si comme le dit un contributeur, ce mortier est à chargement automatique, cet engin offre une meilleure protection puisque les gars restent dans la cabine… à vérifier tout de même!
        Mais sa protection n’était pas le but de mon post, qui visait plutôt la multiplication des mortiers de 120mm… si pour le prix 10 VBMR Mepac, vous avez 20 Sherpa avec le même matos, cela peut multiplier leur nombre sur la ligne de front.

      • Lotharingie dit :

        Dodo :

        « ………..Un moindre coût? Mais pour quelle protection?…… »

        Bonjour,

        Il me semble qu’Arquus propose pour ses véhicules, plusieurs niveaux de protection.

        Cependant, cette  » surcharge pondérale  » ( blindage + mortier + munitions + équipage ), doit pouvoir bénéficier d’un moteur puissant pour pouvoir se déplacer avec agilité et rapidité !….

        Bien à vous.

        • en passant dit :

          le sherpa est a 260ch pour 12T, le Griffon 400ch pour 25T. le niveau de protection peut etre le meme, mais il faut arbitrer avec l’emport en munitions. ceci dit il y a un tourelleau et 4 places, il y a donc de la marge…

  7. Math dit :

    Et bien le voilà! Le mini Caesar! Si on reste sur l’acronyme, ça donne le Vaesam (véhicule automoteur équipé d’un système de Mortier). Ou Vlam (véhicule léger automoteur mortier). Ou Mandale (mortier automoteur, de l’artillerie légère). On lance l’idée du meilleur acronyme!

    • Félix GARCIA dit :

      Bien joué pour ceux que vous venez de trouver. Ils me plaisent tous.

    • Prof de physique dit :

      Je vote pour Mandale.
      En cohérence avec la fonction.

    • R2D2 dit :

      Ptolémée? Césarion?
      Sinon Brutus est déjà pris par les américains pour leur projet caesar

    • Dragonfly dit :

      Mandale! J adore

    • VladVirus22 dit :

      MORTADELLE.
      Mortier Orientable Rapide Terrestre Avancé, Dédié à l’Elimination, Légère mais Létale, des Ennemis.

    • Z0ZZ dit :

      J(aime bien le Mandale !
      PaDaTAGue ,Patate Dans Ta Gueule ou Pan Dans Ta Gueule.

    • Carin dit :

      @Math
      J’aime bien « mandale », ça claque tout de suite dans la gueule!

  8. Durandal dit :

    C’est pas mal un 120 mm motorisé, surtout sur un véhicule rapide, 40 obus, c’est pas mal non plus, vu la taille du véhicule.
    Et c’est un bon complément pour du Caesar. L’artillerie statique doit disparaître, même tractée.

    • Frede6 dit :

      C’est pas mal en effet, je n’ai pas réussi à retrouver la source mais j’avais en tête 36 obus pour le Mepac ??? Après c’est une question de priorité mais ce Sherpa a des atouts

    • Lex dit :

      Il restera plus qu’à le faire accompagner par un véhicule super moderne qu’on appelle une remorque à munitions, parce que 40 obus, ça doit durer dans les 3 min de feu

      • Durandal dit :

        C’est fini la 1re guerre mondiale, si tu restes 6 minutes sur place pour tirer tes 40 obus, tu risques vite de te prendre un tir de contrebatterie. Les Russes et Ukrainiens, montrent que non seulement, ils peuvent répondre rapidement, probablement au départ du 1er coup, mais que la contrebatterie est quasi systématique. C’est d’ailleurs le rôle des Caesar aux mains de la 55e brigade d’artillerie ukrainienne, et le résultat est plutôt dévastateur pour les Russes.

        Sans compter qu’avec la précision que tu as de nos jours, tu n’as plus besoin d’arroser une zone, d’ailleurs, les Ukrainiens, disent qu’ils ont besoin que d’un seul obus pour régler leur tir, et ils font mouche avec le 2e. Sans parler des obus bonus, qui se chargent eux même de corriger le tir une fois qu’ils sont à la verticale de la cible. À noter que les drones jouent un rôle primordial pour régler les tirs et dénicher les cibles embusquées.

        • Lex dit :

          j’ai pas dis qu’ils allaient tirer tous les obus de la même position, mais même par paquets de 6, la réserve va pas durer longtemps, et une remorque derrière le véhicule, ça coûte pas cher.
          ça évite de mobiliser un autre véhicule, un autre chauffeur et tout le reste de la chaine logistique qui va avec
          on a vu depuis de début en Ukraine que l’approvisionnement est un des points les plus critiques, et ça s’amplifie avec les distances

  9. Castel dit :

    Pour moi, un mortier rayé doit être plutôt considéré comme un obusier.
    D’ailleurs, je suppose qu’il doit se charger par l’arrière, comme sur l’AML 60 par exemple…..

    • Kobalt dit :

      @castel C’est un mortier 😉 https://m.youtube.com/watch?v=XZsYgyN0Ccs

      • Castel dit :

        @Kobalt
        Ok, merci pour le lien, cela dit, quelque chose m’étonne quand même un peu, un obus tiré dans un canon rayé , en principe passe « en force », de manière à accroitre la portée et la précision du tir , or, avec le système d’introduction par la bouche d’un mortier, de deux chose l’une ; soit le projectile va être freiné lors de l’introduction si ses caractéristiques se rapprochent de celles d’un canon, ou bien si celui-ci passe facilement, je ne vois pas très bien quels gains il pourrait y avoir par rapport à une âme lisse.
        Bref, quelque chose m’échappe dans cette technologie…..

  10. PK dit :

    « Le tout sans s’exposer à d’éventuels tirs de contre-batterie. »

    Heu… C’est un peu osé, non ? En minimisant l’exposition à d’éventuels tir de contre-batterie. Parce que tout mobile qu’il soit, il ne se déplace pas vite et il ne pourrait échapper à un tir de saturation…

    • Félix GARCIA dit :

      J’imagine qu’on entend par là la même chose que pour le CAESAr : le premier obus de la salve n’est pas arrivé sur la cible que le CAESar est déjà en train de se mettre en mouvement.
      Bon, sur 8/13 km, ça doit être différent, mais ça doit pas être si éloigné de cela.

      • PK dit :

        On n’attend plus que l’obus tombe pour calculer le coup de départ et envoyer une salve.

      • Durandal dit :

        j’imagine que non, tu dois quand même attendre l’arrivé du 1er obus si tu veux corriger le tir du 2e.
        L’avantage du Caesar, c’est sa portée de tir, qui le met à l’abri de l’artillerie traditionnelle russe, mais attention pas des LRM… Un bon vieux BM 21 possède la même portée qu’un Caesar, le BM 27 lui gagne largement avec 70 Km… Et le Lance croquettes, ça ne manque pas chez les Russes.
        Et quand les Russes en auront marre des Caesar, ils leur tendront un piège, les laisser tirer sur une batterie statique, mais garder une batterie de BM 21 ou BM 27 + 1 Zoopark1 pour arroser la zone aussitôt après.

        • Dolgan dit :

          Mais pas le même temps de mise en batterie/rechargement ni la même précision.

          Pour toucher un caesar à 30 ou 40 km avec du BM21/27, il faut arroser une surface absolument énorme. Le genre de concentration de matériel impossible à dissimuler. Ou alors s en remettre à la chance avec quelques salves.

  11. R2D2 dit :

    il doit y avoir du poids sur l’essieu arrière entre le mortier, les obus et le reste de la cabine

  12. ukefou dit :

    Plutôt dubitatif pour ce genre d’engin. Le mortier qui se déploie à l’arrière ne peut pas pointer en direction et en angle et nécessite des obus guidés pour atteindre sa cible, donc pas d’économie réelle car les obus guidés coutent très cher en comparaison d’un obus classique.
    C’est l’artillerie pour ceux qui ne savent pas pointer un mortier.

    • Dolgan dit :

      C’est clair qu après visionnage de la demo, le système semble très limité en pointage.

      Beaucoup moins bien qu un mepac. Et moins bien qu un tracté , mis à part le temps d entrée et de sortie de la zone de tir. Et encore, faudrait pouvoir comparer en réel.

    • tschok dit :

      Les gars, se mortier se pointe en site et gisement de façon normale et automatisée grâce à un bras articulé qui fait coulisser un système à vis, pour le réglage en site, le tube du mortier reposant sur une rotule, pour le réglage en azimut.

      Donc votre mortier peut être orienté dans les deux plans.

      La différence avec un mortier classique: au lieu de tourner les manivelles, pour obtenir vos écarts angulaires correspondants à votre solution de tir, vous entrez directement la solution de tir dans le système, et il se charge du reste.

      Mieux, vous entrez les coordonnées de la cible, et le système se charge du reste. Mieux, vous lorgnez l’objectif avec la dernière lunette de Thales, la visioloc machin chose, la petite puce à l’intérieur fait son boulot, vous appuyez sur le bouton « transférer les coordonnées de la cible à mon mortier », et c’est fait.

      Si, il vous reste un seul truc à faire: mettre l’obus dans le tube. Vous saurez faire ou il faut qu’on automatise cette phase du tir, aussi?

  13. Thaurac dit :

    S’ils passent aux munitions guidées, ils faut repasser canon lisse car rayé augmente la précision mais diminue la portée par effet de résistance dans le canon.

  14. Harambe dit :

    ça aurait été super de lui rajouter 1 ou 2 bras robotisés pour du rechargement automatique, même pas besoin pour l’équipage de sortir du véhicule prendre des risques et un gain de temps très important pour éviter de la contre-batterie, rajouter 1 ou 2 drones aériens avec retour à la station automatique pour rechargement de la batterie.

    ça commence à partir de 10 000 euros les bras robotisés industriels.

    • tschok dit :

      Je suppose que les gens de Thales se sont dit qu’il fallait laisser aux militaires un truc à faire pour pas qu’ils se sentent inutiles.

      Sinon, ça va devenir quoi le job d’un militaire? Chauffeur pour drones. On les laisse conduire la jeep. Et encore, on pourrait automatiser ça aussi.

  15. john dit :

    Enfin un concept à vendre sur étagère que l’état n’a pas financé…
    C’est la voie à suivre, et ces investissements ne sont pas si grands ! Et les retours par contre peuvent être conséquents. C’est comme ça que KMW et Rheinmetall gagnent des marchés, avec des concepts qui répondent à des besoins qui ne sont pas toujours ceux de l’armée allemande. Comme le char KF31, KF41, KF51, et le compétiteur en cours de conception chez KMW !
    Et un tel concept est clairement intéressant, bcp de pays cherchent de telles plateformes très compactes, avec bcp de puissance de tir, et des petites équipes.
    De la même manière que les systèmes d’artillerie sur camion remplacent parfaitement les canons tractés, ce système remplace et améliore de loin la capacité des mortiers tractés.

    Par contre, pour le coup, pas impossible que la France soit en retard pour proposer cela. La différence possible, c’est la qualité du mortier, de son système et une précision réellement augmentée et meilleure que la concurrence ! Les concurrents avec des concepts très similaires sont:
    – la Chine propose un équivalent sur leur copie du Humvee.
    – en 2019, l’Ukraine recevait les 6 premiers mortiers BARS-8MMK
    https://en.ukrmilitary.com/2019/09/bars8.html
    – Elbit et Soltam ont developpé le Spear Mk120 2-mm qu’ils ont testé sur le JLTV, humvee ou Sandcat Stormer
    – Elbit développe aussi le « Sling » qui est un mortier de 120mm pour 4×4 plus léger.
    https://elbitsystems.com/product/sling/
    – L’US Army avait testé le Humvee Hawkeye comme pur concept pour voir si un véhicule de ce type pouvait remplacer les mortiers de 120mm comme le Soltam K6.
    – l’US Army a testé un mortier totalement automatisé sur Humvee, le « Automated Direct Indirect-fire Mortar » (ADIM) de 81 mm.
    – Boeing avait développé le Phantom Badger capable d’être transporté sur V-22 Osprey. C’est un 4×4 léger. Et une version proposait ce véhicule avec un mortier de 120 mm.
    – Alakran, système espagnol en service au moyen orient. Probablement un des mortiers les plus intéressants car très très économique. Mortiers à choix 120 mm ou 81 mm, basé sur un Toyota Land Cruiser, et pour l’Espagne ils le proposent sur le Uro VAMTAC.
    https://militaryleak.com/2019/01/13/ntgs-alakran-mortar-carrier-system-secured-first-export-order-from-saudi-arabian-border-guards/
    Et c’est celui-ci qui est installé sur le 4×4 de Arquus, avec en plus des systèmes français pour le commandement, transmission des coordonnées de tir, etc…

    Toutes ces nouvelles propositions d’artillerie, mortier, chars sur des plateformes de plus en plus légères sont possibles grâce à des progrès dans les systèmes d’absorption du recul.

    • tschok dit :

      Le tube est français, anciennement TDA Armements à la Ferté Saint Aubin, devenu Thales.

      C’est le système robotisé de bras articulés et d’assise qui est espagnol, d’après ce que je comprends. Ils font le système, vous mettez le tube que vous voulez.

      Et le tube, c’est le même que celui du MEPAC, le 2R2M de 120 mm rayé.

      Le système de tir (calculateur balistique, réseau, toussa) c’est Thales.

      Et vous mettez le tout sur la bagnole que vous voulez. Le Sherpa est bien, il y a la téloche à l’arrière pour les gosses. Faut juste faire gaffe quand ils jouent avec la mitrailleuse téléopérée. Surtout sur autoroute.

  16. MERCATOR dit :

    @ TINA

    «  »Notre VBMR est fragile, fragile, fragile ! Il a été conçu et retenu parce qu’il est fragile. C’est un produit qui répond à la méthodologie approuvé par les mondialistes pour affaiblir nos armées, en vue de la réalisation des objectifs découlant de leur Idéologie Mondialiste » »

    Je savais que les complotistes étaient tous un peu frappadingues, mais là chapeau, vous êtes un « master » hors concours !

  17. vieux margi dit :

    Vu ce sherpa …. Génial .. véhicule idéal… également. scarabée à portes battantes ou coulissantes ? Au choix…
    Camouflage avec sticker. Également…des camarades sympathiques et compétents dans leur domaine , des guerriers techniciens…
    Pleins de matériels utiles ou le gouvernement doit et devra casser la tirelire..
    Super matériel au stand Manurhin… quand fabriquerons nous nos munitions de petits calibres ???

  18. la quille dit :

    pas mal.. mais le moindre éclat ou la moindre balle dans le casier à munitions à protection quasi nulle… : a pu Sherpa 120

  19. Félix GARCIA dit :

    Impossible, car TINA !
    « There Is No Alternative ! »
    😉

  20. Tomain dit :

    Un matériel qui pourrait bien compléter notre panoplie de systèmes d’armes, pour un coût contenu.
    A voir et évaluer rapidement sur le terrain par les FS et GCM/GCP pour avoir un retex probant.
    Et puis, on gagnerai en puissance de feu. Pourvu qu’ils valident ce système à l’EMA…

  21. felipe dit :

    Prix du MEPAC ? prix su sherpa light?
    typiquement le type d’appui interne nécessaire pour chaque GTIA (une section à 4 pièces par GTIA BLD ou INF ), soit une trentaine de GTIA , donc 120 sherpa);;;
    mais nan, l’approche organique va prévaloir : le joujou MEPAC va rester dans l’artillerie et on nous fera croire que c’est l’alpha et l’oméga des appuis feux modernes.
    le pragmatisme opérationnel : le 155 pour l’artillerie et le 120 pour l’INF/BLD. 6 régiments d’artillerie à 24 Caesar et 32 sections à 4 M120 pour les GTIA: à la louche 144 Caesar à 20 millions pièce et 128 M120 à 2 millions pièce. une artillerie cohérente pour 5 milliards sur 5 ans , munitions et drones tactiques compris. il ne manquera plus que le retour du MLRS avec 32 pièce au 1er Ra.

  22. Sempre en Davant dit :

    Le 120 n’est pas le seul manquant.
    On peut presque comprendre que les 120 soient partis vers l’artillerie qui disparaissait vitesse grand V. Au moins garder des compétences… autant que possible.

    Les 60 et 81 ont disparu en même temps (déjà). Donc niveau section et Cnie plus d’appuis indirect et niveau régiment plus de Cnie d’appui.

    Cette Compagnie doit être la plus « suppléable » par des (PROS) artilleurs et des sapeurs (etc) qui sont capables de faire leur boulot même au contact avec les fantassins.

    Pour l’Ukraine des chiffres circulent dans tous les sens. Un papiers en anglais attribuait la plus part des pertes Ukr aux canons de 30 des VCI adverse.
    Cela signifie tir tendu. Faut’il classer ça dans INF ou ART?
    En fait de 30mm pas de AGS-17 chez nous.
    La part ds aménagements du terrain et minages depuis 2014, celle du micro renseignement probablement même niveau escouade antichar, celle des drones etc. restent a déterminer… si la propagande retombe un jour avec des pluies de printemps.

    La part aussi du rens électromagnétique…. et c’est a ce demander si la multiplication du brouhaha numérique sans cryptage ne sera pas la meilleures répliques au « rens Trans » tandis que la Gonio wifi, Bluetooth, 4G etc un expédiant de ciblage. Quid des pertes civiles?

    L’adage « quand la technique fait défaut il reste la Biffe » venu du »Roi Jean » a aussi été perdu de vue. Où sont les moyens simple? Les fantassins à pieds? Les Tringlots qui livrent quand même? Et cette autre enseignent de l’indo : quand tu sais pas quelles munitions vont arriver tache d’avoir de quoi tirer c’qu’on’t’livre… Des histoires de postes isolés qui décrochent comme ça peut.
    L’enseignement 5.56 non standard -> j’impose mon 6.8 est une bonne blague pour actionnaire-client captif a deux %.

    Quid du « débarquable », du 40×46 fusant et de toutes ces munitions rôdeuses.

    Ces véhicules sont merveilleusx mais résistent’ ils a tout les nouveaux gadgets à coût supportable? Une triplette de territoriaux amateurs capables d’attendre quelques jours avec les nouveaux joujous c’est pas cher et redoutable.

    Quoi qu’il en soit la plaque de mortier qui évite de rincer le châssis: Bravo!
    Le servant de pièce pourrai t’il avoir une « cloison anti bruit » avant les munitions? Pour rester frais pendant les feux soutenus…
    Parce que logiquement il faut toujours accrocher les « anneaux » sur l’obus de mortier ?!?

    Ça doit pas être simple d’innover dans l’armement…

  23. tschok dit :

    En fait, vous vous engueulez pour des questions de caste, si j’ai bien compris.

    La technique, vous n’en avez rien à foutre. A la limite, elle vous dérange.

    Ce sont les frontières de votre domaine qui vous intéressent en premier. Les frontières horizontales commandent la hiérarchie. C’est la hiérarchie qui vous fait bander, mes chéris. Le Moyen Âge, quoi. La féodalité.

    Bon, les gars, mes seigneurs, vous nous direz quand vous serez décidés à gagner des guerres.

  24. Trop dit :

    @ Durandal
    Le Tornado S a la porte de tir avec munition standard 90km et 120km avec des missiles guide donc difficile de faire du contre batterie avec un César ….

  25. rodi dit :

    le sherpa ( dans sa version de base) pourrai remplacer le vbl???