Le français CNIM dévoile ROCUS, un robot conçu pour l’ouverture des itinéraires piégés

Actuellement, l’armée de Terre, via le 13e Régiment du Génie [RG] dispose de quatre Engins blindés d’intervention et de protection de type Buffalo, un véhicule de plus de 36 tonnes à pleine charge, doté d’un système de détection de mines et d’EEI [engin explosif improvisé] ainsi que d’un grand bras articulé permettant à un sapeur d’examiner un objet suspect à distance. Cinq exemplaires avaient été acquis d’occasion en 2008, pour les opérations en Afghanistan.

A priori, la Direction générale de l’armement [DGA] devrait lancer un appel à candidatures d’ici la fin de cette année pour remplacer les Buffalo. D’où le projet ROCUS [Route Clearance Unmanned System], qui sera présenté par le groupe français CNIM lors de l’édition 2022 du salon de l’armement terrestre EuroSatory.

À l’image de l’Uran-6, que les forces russes ont déployé dans le Donbass pour leurs opérations de déminage, ROCUS est un robot muni d’une lame à l’avant et d’un bras articulé de quatre mètres, pouvant lever et tenir une charge de 100 kg au bout de ses pinces. Son rôle est de détecter une menace éventuelle, de la confirmer, de l’inspecter et de la neutraliser. Le tout dans un environnement hostile.

Étant donné les impératifs de stabilité et de mobilité pour les missions dont il sera chargé, CNIM a choisi le THeMIS de l’estonien Milrem Robotics pour développer le ROCUS. Ce robot affiche une autonomie pouvant aller jusqu’à 10 heures en mode hybride et jusqu’à 1h30 en mode électrique. Qui plus est, il est très robuste. Mis en oeuvre par le détachement estonien déployé au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane, il avait encaissé l’impact direct de l’explosion d’un véhicule suicide [VBIED] chargé de 200 kg d’explosifs.

Le mode de propulsion du THeMIS est également un élément clé… la motorisation exclusivement électrique n’ayant pas, pour le moment, donné pleinement satisfaction en opération. Du moins, c’est le constat qui a été établi avec la mule robotisée ROPOPEX, évaluée en 2021 par l’armée de Terre au Mali.

Quoi qu’il en soit, le ROCUS n’a besoin que d’un opérateur pour fonctionner. Grâce à une caméra fonctionnant en mode « bird view », le robot peut être manipulé hors de la vue, à 500 mètres de distance. En outre, son empreinte logistique est faible et son maintien en condition opérationnelle [MCO] est facilitée par la disponibilité des pièces détachés dans le civil. Aérotransportable et pouvant être tracté par un véhicule blindé multi-rôles lourd [Griffon] ou léger [Serval], il est possible de le doter d’autres capteurs [géoradars, par exemple]pour avoir une meilleure connaissance du terrain, que ce soit de jour comme de nuit.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

43 contributions

  1. Dolgan dit :

    Environnement hostile ? Je dirais plutôt Environnement totalement sécurisé.

    Faible empreinte logistique ? Je dirais plutôt empreinte logistique significative nécessitant un véhicule et une remorque.

    C’est un système qui aurait parfaitement convenu au nettoyage des axes routiers après la retraite des russes.

    • HMX dit :

      D’accord avec vous. On est là sur un système de blindé téléopéré, assez lourd, vulnérable, et avec une empreinte logistique certaine. A priori, rien de révolutionnaire, mais il s’agit néanmoins d’une avancée, étant donné qu’actuellement ce genre de missions SOUVIM, très risquées, sont encore confiées à des engins habités… le progrès mérite donc d’être souligné !

      Le domaine du déminage est un secteur où les drones ont énormément de valeur ajoutée à apporter. Si on se projette dans quelques années, des engins tel que ce ROCUS seront dotés d’une IA, et pourront gérer eux-même leurs déplacements, en liaison et concertation avec d’autres drones terrestre et avec les blindés habités (MGCS ou autres), pour lesquels ils constitueront des effecteurs déportés, sacrifiables au besoin. A la clé, on obtiendra une bien meilleure coordination, qui permettra de donner une mobilité et un tempo opérationnel inédit à une force mécanisée se déplaçant dans un terrain miné ou piégé.

      S’agissant du déminage et de l’ouverture d’itinéraire, il semble également intéressant d’explorer d’autres possibilités que les blindés terrestres. Un essaim de drones type quadcopter, dotés des capteurs adéquats (géo radar miniaturisé notamment), pourrait littéralement cartographier un champ de mines en quelques minutes sur une vaste surface. La destruction des mines ou des engins suspects ainsi repérés pourrait ensuite être réalisé en quelques minutes par des mini-drones « suicides » chargés d’explosifs, potentiellement emportés directement par les quadcopters. Cette méthode permettrait de déminer automatiquement et rapidement une ligne de front, y compris au contact de l’ennemi, mais aurait en plus l’avantage de pouvoir être utilisée loin dans la profondeur du dispositif ennemi, pour peu qu’on parvienne à trouver le moyen de larguer à distance un essaim de drones (missile de croisière modifié, roquettes modifiées lancée par LRM…).

      • Dolgan dit :

        C’est pas du tout blindé (même pas contre arme légère) et c’est plutôt léger un themis.

        Nb: rien à voir avec un souvim en terme de capacité.

    • john dit :

      Vous connaissez un système d’ouverture d’itinéraire qui n’ait pas besoin d’être déplacé par un autre véhicule?

      • Dolgan dit :

        C’est pas la question.

        Mais sinon, Buffalo il me semble pas qu’il voyage sur porte char.

  2. ScopeWizard dit :

    Oh con ! depuis 1984 il a quand-même changé le Terminator….

    Déjà , où sont donc passées ses Ray-ban ?

    Pffff……

    Décidément , tout se perd ma bon’Dam’  »

    HEIN ?

    C’ était pas ça l’ inspiration !!

    Mais plutôt ça !
    https://www.youtube.com/watch?v=T3i9jT5OcxI

    ? Ah bon…

    Parfait alors….

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Oh con ! depuis 1984 il a quand-même changé le Terminator….

      Déjà , où sont donc passées ses Ray-ban ?
      Pffff……
      Décidément , tout se perd ma bon’Dam’ »
      Pourtant en matière « d’ouverture » de trajet……………..
      https://www.youtube.com/watch?v=w1zS1o8hlbk
      https://www.youtube.com/watch?v=C6-rwI-7hyI

    • ScopeWizard dit :

      @Pascal (l’autre)

      Merci du partage ! 🙂

      Oui , T800 ou T1000 , chacun a le sens du leadership , cela ne saurait faire le moindre doute !

      Puisque nous sommes dans les salles obscures , ce soir sur ARTE , va être diffusé MIDNIGHT RUN , si tu ne l’ as jamais vu , franchement c’ est à voir ; au moins une fois .

      DeNiro au caractère bien trempé dans une sorte de road-movie policier/action mettant en opposition deux personnages aussi bien écrits -Grodin est également excellent- si bien secondés ( Ashton , Pantoliano , Yaphet Kotto , Dennis Farina + une sorte de Laurel & Hardy mafieux ) portés par une réalisation bien nerveuse et inventive soutenue par une bande son typée Rythm’n’ Blues punchy à souhait griffée Danny Elfman le tout dépaysant comme on aime saupoudré d’ une bonne dose de comédie et d’ humour , très sincèrement ça vaut le détour !

      Très bonne version Française au passage !

      Et puis , voyez ce que perso j’ apprécie , c’ est que nous sommes en 1988 ( époque Piège de Cristal ) et que tu n’ es guère encore abruti de « politiquement correct » qui non seulement risquerait de dénaturer , d’ affadir , de banaliser voire d’ alourdir l’ ensemble .
      C’ est déjà du reste ce qui dès 1987 plombait un « Tuer n’ est pas Jouer » qui néanmoins grâce à l’ expérimenté talentueux John Glen et un mûr Timothy Dalton suffisamment investi , inspiré , et bien entouré , s’ en sort plutôt bien et permet à la saga James Bond de continuer après l’ ère Roger Moore qui avec sept films 007 à son compteur avait tellement marqué les esprits .

      https://www.youtube.com/watch?v=6y3nwZ1joSY

      https://www.youtube.com/watch?v=GbOzp1YU1_Q

      • Pascal (l'autre) dit :

        @ Scope Je vais suivre mon conseil de plus j’apprécie Robert de Niro même s’il n’a pas toujours joué dans des chefs d’œuvres et qu’il a tendance à « cabotiner »
        Il me vient en mémoire des films comme « la Mission » (1986) où il joue le rôle d’un conquistador en phase de rédemption, Heat en truand spécialiste des hold up face à un autre monstre sacré Al Pacino et aussi Val Kilmer et……Danny Trejo une « gueule » plus connu en France dans la pub de spécialités mexicaines « Old el Paso », Mais je pourrais citer Raging bull, Taxi driver, Voyage au bout de l’enfer, le Parrain 2, et aussi un film que j’adore « Jackie Brown » avec Samuel L Jackson, Bridget Fonda, Michael Keaton, Robert Forster et dans le rôle principal…………………..Pam Grier!

        • Pascal (l'autre) dit :

          oups………………….je vais suivre VOTRE conseil!

        • ScopeWizard dit :

          @Pascal (l’autre)

          Vous me direz ! 🙂

          Perso , je l’ ai en Bluray et avant je l’ avais en DVD et pourtant ce soir je sais quoi mâter , c’ est dire si je l’ apprécie ! 😉

          Très bon que tout cela ; oui , Danny Trejo a eu son heure de gloire avec les récents « MACHETE » des années 2010 mais il avait fait plein d’ autres trucs avant tels que « Une Nuit en Enfer »….

          Son bluesy bien « crade » suintant sueur et huile de moteur mais gorgé à la gueule du soleil Texan , ça va si bien au film !
          https://www.youtube.com/watch?v=-kNHGfhpv2g

          La preuve !
          https://www.youtube.com/watch?v=dhAuMAB22oo
          Ce Cheech Marin !

          Et il y a aussi une grande figure du cinéma d’ horreur ou d’ épouvante ; Tom Savini .

          Félicitations pour vos connaissances en matière de cinéma ; tout le monde ne saurait citer pareille liste ! 🙂

          Et celui qui suit ?
          https://www.youtube.com/watch?v=F06tc-Jlmrc

          Bon film !

          • Pascal (l'autre) dit :

            @ Scope J’ai suivi vos conseils, en un mot excellent, un chouia déjanté, j’ai passé un très bon moment. Il faut « chouffer » les programmations d’ARTE et aussi de la 5! Il n’est pas rare qu’ils nous passent des petites « pépites »! Et juste à l’instant débute ‘Réservoirs Dogs » de Quentin Tarantino, dans le genre………………………… déjanté!
            Bonne soirée.

          • ScopeWizard dit :

            @Pascal (l’autre)

            Heureux que ça vous ait plu ! 🙂

            Oui , à chaque fois je me marre ; DeNiro mâtiné d’ Audiard dans le verbe aux prises avec le Duc et Mascone , face à Marvin/Ashton ou « Alonzo Mosely » puis Serrano , c’ est assez rigolo !

            L’ histoire est simple mais c’ est bien fichu et le scénario réserve son lot de rebondissements avec plusieurs scènes d’ action qui tiennent la route et contrebalancent le côté comique/déjanté : la fin est très-bien .

            J’ ai plus de mal avec « Reservoir Dogs » ; autant « Pulp Fiction » ça passe , autant celui-là….

            Oui ; tenons-nous à l’ affut des pépites ! 😉

            Bien à vous

  3. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ À l’image de l’Uran-6, que les forces russes ont déployé dans le Donbass pour leurs opérations de déminage ]

    Et sur les plages de MARIOUPOL , qui fait désormais partie du Donbass , où ce système est particulièrement efficace ! Dommage par ce que le minage de ces plages va surtout empêcher les bains de mer , pas le trafic commercial depuis le port . ;0)
    Certains Uran-6 sont équipés de mats avec une caméra et une IA de reconnaissance de terrain .

    Il semble même qu’une  » charrue sous-marine de déminage  » , téléguidée depuis une barge , construite sur la base des charrues d’ensouillage utilisées pour poser des câbles soit utilisée pour déminer la partie de la bande littorale immergée et minée par des mines anti-amphibies de la gamme PDM .

    Maintenant il faut calculer la surface déminée / heure par ce que certains vous diront du haut de leur clavier  » mais que croyez vous qu’ils peuvent faire avec une largeur de 3 m  » ™© ;0)
    Bien sûr il s’agit ici d’ouvrir un passage et non pas de déminer une zone donnée mais bon … La critique avec ses petits doigts est facile .

    • jyb dit :

      @daniel besson
      oui. guerre ou les sapeurs sont aussi largement engagés.
      2 exemples de pré-positionnement par les unités du génie. Les pontonniers ukrainiens qui ont immergé des ponts mobiles ( le coup de génie du génie eut été de les positionner avant de détruire les ponts physiques)
      Autre exemple intéressant, le génie russe dresse une défense statique mobile sur le front sud ( morne platitude ) Les engins du génie creusent « au gabarit » des positions pour embosser les T62 + munitions. si je comprends bien le principe, les chars pourront se déplacer entre plusieurs positions préparées à l’avance, soit pour échapper à un tir de contre batterie, soit pour couvrir plusieurs secteurs de lignes de défense, soit pour se replier en bon ordre…

      • jyb dit :

        question à quelle vitesse opère ce rocus ? parce qu’en afghanistan, le problème de l’ouverture d’itinéraire était entre autres la lenteur de l’opération…

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ En fait, Marioupol, en tant que ville de l’oblast de Donetsk, a toujours fait partie de la région du Donbass.]

      Effectivement Et même de la Méotide si l’on veut être précis sans être spécieux . On peut même parler amtha de  » Guerre pour la Méotide  » , ce qui donne une autre perspective historique à ce conflit …

      https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9otide#/media/Fichier:Map_of_Ukraine_political_Maeotida.png

      Le  » désormais  » est lié au subconscient : Je ne m’en étais même pas aperçu !

    • Condrieu dit :

      S’il vous plait. Pourriez vous écrire Russe ou Russie comme cela maintenant: ruSSe et ruSSie.

    • Markfrank dit :

      Les nazis à Mariupol, c’était pas le bataillon Azov? J’ai du louper quelque chose.

  4. Pyrrhus dit :

    Ce sera mieux que le Buffalo, mais CNIM a été donné récemment comme en très grandes difficultés financières avec « vente à la découpe » en vue. Des infos?

    • Dolgan dit :

      C’est surtout pas les mêmes capacités .

    • john dit :

      En 2021, l’état a aidé ce groupe, pareil pour les banques, et un partenaire allemand l’a aussi aidé !
      Il faut noter que CNIM travaille sur le programme ariane, le missile M51

      Certaines activités sont déjà revendues.
      En juillet 2021, Bertin Technologies a été revendu à FCDE (fond d’investissement français).
      Le groupe a demandé l’ouverture d’une procédure de sauvegarde en janvier 2022.
      Peu après, la filiale de dépolution Lab a été revendu à Martin GmbH (groupe allemand).
      L’activité environnement et énergie a été rachetée par Paprec Group.
      Bref, c’est pas une bonne période pour eux. Et si l’état veut sauver le groupe, autant le faire via des achats militaires plutôt que des aides financières.

  5. VinceToto dit :

    Remplacer du Buffalo par un petit Route Clearance Unmanned System?
    Alors ok, les deux sont en rapport avec du déminage, mais ?!?
    « Aérotransportable »
    Ah ok! L’armée française c’est rendu compte qu’elle n’avait pas de C-17 pour le transport aérien! D’accord.

    • Dolgan dit :

      C’est un concept car pour salon.

      La mode, c’est de coller ton système (ici un bras et une lame)sur un themis et de dire que c’est révolutionnaire .

      Généralement, ça ne dépasse pas l étape du salon.

  6. Carin dit :

    Quelle est sa vitesse de travail?
    Parce que si elle est trop lente, ça va prodigieusement gonfler les chauffeurs et accompagnants qui suivent!

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Parce que si elle est trop lente, ça va prodigieusement gonfler les chauffeurs et accompagnants qui suivent!]

      Ils peuvent toujours doubler ces robots de déminage et les mettre en serre-file ! ;0)

       » Tiens ? Ils ont changé de tactique ! Ils mettent les dépanneuses de char en première ligne ! « 

    • dompal dit :

      @Carin,
      Disons plutôt que les gus qui suivent connaissent la mission et auront prévu un stock de clopes, de café et de bouffe…. et puis aujourd’hui tout le monde a des jeux sur son smartphone pour tuer le temps…..à défaut de l’ennemi ! 😉

      • Carin dit :

        @Dompal
        Plus trop de fumeurs dans l’armée.. et pour les jeux sur smartphone, il me semble que si nos milis ne veulent pas mourir, ils évitent le tel… d’autant que dans la colonne, se trouve un brouilleur « BARAGE ».

    • john dit :

      Si vous regardez bien, il ne s’agit pas d’un système conçu pour être suivi par une colonne de blindés…
      Il s’agit toutefois d’une réponse de CNIM à un appel d’offre. Et cela répond à certains besoins, mais pas ceux d’une colonne blindée. Pour ce besoin, la France utilise le Souvim 2 et n’a pas besoin d’autre véhicule dans ce domaine.
      Le Souvim lui est plutôt un système anti-mine.
      Le buffalo MPCV est un système de déminage pour les IED ! Pas du tout le même contexte !
      Sinon, dans ce type de domaine, la France a aussi le EBG

  7. LEONARD dit :

    Achat de Caesar annoncé par la Lituanie:
    https://twitter.com/a_anusauskas/status/1536041667370831877

  8. Alfred dit :

    C’est comme une impression, mais n’est-on pas en train de tomber dans une sophistication très éloignée des besoins de la manoeuvre ? Ne serait-il pas plus efficace d’avoir un robot de repérage et d’identification pilote à distance, et des engins consommables simples et paschers porteurs de charges pour détruire ce que le robot a localisé, l’essentiel etant de dégager rapidement ce qui représente un danger, et non pas de savoir précisément ce dont il s’agit.

  9. Durandal dit :

    Et pourquoi pas faire plus simple, moins chère et moins risqué.
    Avec un robot à 5000 balles qui dépose une charge, et son opérateur « robotman » la fait sauter de loin.
    La police en utilise déjà pour faire sauter vos valises oubliées sur un quai de gare.

  10. lgbtqi+ dit :

    Pouvant soulever 100 kg …

    80 kg de bonhomme, 20 kg de sac à dos et armement.

  11. Phil dit :

    Ça commence bien , même pas capable de lui donner un nom en Français…

  12. KOUDLANSKI dit :

    C’est bien de pouvoir compté ,sur les pièces détachées venant du monde civil .

  13. RGA dit :

    excellente, cette base de travail lettone…et comme ils vont nous acheter l’excellent Caesar NG, en voilà une bonne coopération! Il y avait eu une embrouille avec une plateforme française, mais bon, ce truc Letton, improbable pour la DGA, brille pas ses qualités.

  14. Pyrrhus dit :

    Gadget … Il ne s’agit pas d’un robot, mais d’un système téléguidé. Les sapeurs français savaient déminer en grande largeur depuis les années 90 avec les 2 sections équipées d’AMX 30 B2 DT ( le T pour Télécommandé) voir: https://www.chars-francais.net/2015/index.php/10-archives/de-1990-nos-jours/790-2002-amx-30-b2: Il semblerait que ces sections ont été dissoutes.
    Les sapeurs français ont ensuite été équipés du système israélien CARPET monté sur certains EBG ( engin blindé du génie). Voir : https://www.defense.gouv.fr/terre/nos-materiels-nos-innovations/nos-equipements-terre/nos-vehicules/systeme-deminage-pyrotechnique-mines

  15. Parabellum dit :

    Mieux vaut faire casser des robots que des hommes et mieux vaut des engins simples que des trucs compliques impossibles à entretenir en action chaude…des pièces venant de..Lituanie…on n a pas un mécano en France capable de produire un truc astucieux comme robot ? Le drame c est qu n en achète deux et que c est pas possible à amortir…mais faut quand même essayer et aussi des robots armés de combat urbains avec canon à grand d’ébattement pour tirer vers les toits.