L’US Air Force lance le développement d’un nouveau missile pour le F-35 afin de contrer les capacités de déni d’accès

En janvier 2020, le Pentagone publia une demande d’informations auprès de l’industrie afin de lancer le développement du « Stand In Attack Weapon » [SiAW], un nouveau missile destiné à permettre au chasseur-bombardier de 5e génération F-35A de contrer les capacités de déni et d’interdiction d’accès [A2/AD] en ciblant non seulement les défenses aériennes mais aussi les lanceurs de missiles balistique de théâtre, les batteries de défense côtière, les système anti-satellite et les brouilleurs de signaux GPS. L’objectif était alors d’en doter l’US Air Force à partir de l’exercice 2025/26.

A priori, ce programme a pris un peu de retard puisqu’il aura fallu attendre plus de deux ans pour que les premiers contrats soient attribués par l’US Air Force. Ainsi, le 7 juin, celle-ci a indiqué qu’elle avait retenu Northrop Grumman, L3 Harris et Lockheed-Martin pour commencer à travailler sur le développement du SiAW, Boeing et Raytheon Technologie, qui s’étaient portés candidats, ayant été écartés.

Les trois industriels concernés ont chacun été notifié d’un contrat valable durant 90 jours et doté de deux millions de dollars. Il n’est pas clair s’ils auront à développer leur propre solution ou bien si leurs travaux devront être complémentaires. Cela étant, dans la demande d’informations diffusée en 2020, il était question de « tirer parti » du programme AGM-88E Advancer Anti-Radiation Guided Missile – Extended Range [AARGM-ER] conduit par Northrop-Grumman au profit des capacités SEAD [suppression des défenses aériennes – SEAD] de l’US Navy.

Pour le programme SiAW, l’US Air Force a prévu une enveloppe de 1,9 milliard de dollars pour la phase de développement, dont 283,2 millions pour l’exercice 2023.

D’une portée plus courte mais plus rapides que les missiles utilisés actuellement pour les missions dites SEAD, le SiAW doit être conçu pour être mis en oeuvre dans l’espace aérien ennemi et être tiré au plus près de ses cibles potentielles. Aussi, il devra prendre place dans la soute du F-35A afin de ne pas dégrader la furivité de celui-ci.

Selon l’US Air Force, doté d’un système de guidage de type Active Radar Homing [ARH] et d’une interface d’armement universelle [UAI], le SiAW devra avoir une architecture modulaire ouverte afin qu’il puisse rester « pertinent face à l’évolution des menaces ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

79 contributions

  1. Slasher dit :

    Je croyais que le F35 était déjà totalement paré pour le SEAD et d’une manière générale pour la guerre électronique ?

    • PK dit :

      J’avais commencé un commentaire du même genre… Et puis, j’ai eu la flemme de terminer.

      Faut dire que ça devient lassant le F-35….

      • tschok dit :

        La flemme de terminer.

        C’est notre talon d’Achille.

        Et l’ennui un prétexte.

        Le reste est une plainte, continuelle.

      • john dit :

        Donc quand le Rafale voit de nouveaux équipements l’améliorer, c’est du génie, il est en constante amélioration.
        Mais quand c’est le F-35, c’est parce qu’il est nul?
        Pour info, le missile AGM-88G AARGM-ER (bk 4) est qualifié sur F-35 A et C, portée de 300 km, mach 4 (ramjet).
        Et l’USAF désire un autre missile que la Navy, donc ils lancent le développement. Je ne vous vraiment pas en quoi il y a un problème ici.
        Et peut-être est-il bon de rappeler que 2022 est une nouvelle année dans le domaine militaire, une année où bcp de choses sont vues dans des conflits à grande échelle, dans les systèmes de missiles utilisés, etc, et donc, oui, on va voir le développement de nouvelles armes pour de nouveaux besoins…

        Et l’ironie est de moquer cela quand le Rafale n’a pas d’armement pour cette mission ! Donc je ne serais pas surpris de voir un contrat pour un des missiles américains, ou un projet européen.
        Et avec de plus nombreux systèmes anti-aériens un peu partout, la France serait sage de suivre cette voie.

    • Fralipolipi dit :

      @Slasher
      Yep, moi aussi je croyais ça 🙂
      C’était pourtant écrit noir sur blanc sur le slide Powerpoint F35 de Lockheed depuis les années 90, au moins 😀
      .
      Si le F35 est vraiment tout invisible, alors une bombe gravitaire devrait suffire largement non ?!? 🙂
      .
      Ben apparemment, les US sont en train de nous dire que non (quelle surprise !).
      Du coup, tous les pigeons qui ont acheté le F35 spécifiquement à cause du fait qu’il leur faille mettre en oeuvre la bombe (nucléaire) B-61 … totalement gravitaire … ceux-là se sont bien faits roulés dans la farine !!!
      .
      Pigeons, pigeons, pigeons … voilà vos graines 😉 (mais attention elles valent bien plus cher que de l’Or).

      • john dit :

        C’est pas comme si il avait déjà un missile qualifié pour cette mission sur F-35A et C…
        OUPS, j’ai éclaté votre bulle de préjugés?
        L’USAF n’avait pas encore pris de décision quant au missile pour ce rôle. Cela ne signifie pas que le programme n’a pas avancé indépendamment en intégrant un missile sélectionné par la Navy !

        Mais bon, quand il s’agit de vous faire une image faussée de la réalité, tout est bon.

        P.S. une telle capacité n’existe pas sur Rafale…
        P.S. bis, critiquer le retard du F-35 alors que le SCAF vient de se prendre un bon gros retard dans les dents. Capacité opérationnelle complète prévue à 2040 (c’était il y a 3 ans, en 2019). Maintenant, la date de mise en service en capacité opérationnelle initiale en 2050. Donc on peut imaginer 5 ans entre l’IOC et la FOC. 15 ans de retard après 3 ans de développement, c’est plutôt bien ou pas?

        Il faudra pas pleurer quand le NGAD et le Tempest prendront tous les contrats parce qu’ils seront prêts avant le NGF !

        • Fralipolipi dit :

          @John
          Vous comparez les agendas des F35 et NGF SCAF !?!… Vraiment ?
          … c’est ce qui s’appelle être à côté de ses pompes.
          Idem pour tout le reste de votre Post.
          .
          Que votre adorable Fail-35 ne remplisse pas ses promesses (depuis le départ), ce n’est pas une critique, c’est une éblouissante évidence.
          .
          Mais bon, vous semblez n’avoir d’yeux que pour votre idole.
          Alors casquez en silence, et laissez les gens réalistes faire leurs constats … même s’il vous déplaisent.
          .
          PS : rappelez nous depuis quand le F35C est pleinement opérationnel dans la Navy ???…. et depuis quand il est opérationnel avec missile spécifique SEAD-DEAD ?…. (comme vous pérorez en début de Post)
          Je sens qu’on va bien se marrer 😀

    • Dolgan dit :

      Était. En 2010. Enfin en théorie puisque il n est toujours pas opérationnel.

    • chill dit :

      @slasher, attendez, il doit changer de moteur d’abord , régler ses obsolescences et passer au block 4, c’est à dire ce qu’il devrait être depui dix ans, rendez vous en 2030…

  2. ScopeWizard dit :

    Et à terme ledit missile pourra évidemment être mis en œuvre depuis d’ autres avions lorsque le F-35 se sera suffisamment vendu au divers « pigeonnés » et donc que les USA pourront s’ en « séparer » sans que cela n’ influe défavorablement sur l’ exportation du F-35 .

    GNÉ ?

    Ben une fois massivement refourgué , les USA estimeront avoir rempli leur part du contrat et n’ en auront plus rien à cirer ce qui leur permettra de passer à autre chose la conscience tout à fait tranquille , le sentiment du devoir ô combien accompli…

    Quoi qu’ il en soit , ils n’ en sont pas à leur coup d’ essai….

    HEIN ?

    Oui , c’ est ça ; en somme comme du temps du mémorable et pourtant pas si nul que ça , F-104 Starfighter dont les USA n’ ont que très peu voulu -après des débuts catastrophiques dans l’ Air Defense Command ( haut niveau de performances mais réellement peu fiable jusqu’ à être dangereux et trop limité ) même pas au Vietnam ( Tactical Air Command ) où l’ avion a peu servi et pas plus de deux ans avant de se retrouver pour quelques années en second rideau dans les effectifs de l’ Air National Guard- mais qui en parallèle s’ est fort bien exporté sans toutefois à ce point mécontenter tous ses utilisateurs ( dans les 2600 appareils produits ) , excepté la Luftwaffe de RFA et ses F-104 G plus lourds recherche de polyvalence oblige ; en version F-104 S même les Italiens -à ma connaissance derniers utilisateurs de l’ avion- l’ ont trouvé bien .

    C’ est d’ ailleurs le remplacement du Lockheed F-104 Starfighter qui donna lieu à l’ émission d’ une fiche programme commune à l’ origine du si célèbre « Marché du Siècle » lorsque la Belgique , la Norvège , les Pays-Bas , le Danemark éprouvent le besoin de lui trouver un successeur pour un total de 348 appareils ; marché que remportera haut-la-main le tout nouveau et très innovant General Dynamics YF-16 face au Dassault Mirage F1 E ( E pour Europe et son puissant moteur M53 ) , au XF-17 de Northrop ( futur McDonnell Douglas F-18 plus lourd et embarqué CATOBAR ) , au SAAB Viggen qui quant à lui et contrairement à son aîné Draken ( capable d’ effectuer un Cobra de Pougatchev , excusez du peu ! ) ne s’ exportera pas et n’ équipera que les forces Suédoises .

    GNI ??

    Oiseau de mauvaise augure !!!

    Qui , moi ??

    Ou le F-35 ?

    • john dit :

      Les pigeonnés qui trouvent que le Rafale est moins bon que le Gripen E et le F-18 ASH?
      Ou les pigeonnés qui ont reçu des Mirage 2000 neufs en 2007 et qui étaient déjà totalement dépassés 5 ans plus tard? Ou ceux qui modernisent modestement le Mirage 2000 (Inde) à un coût unitaire supérieur au coût du Mirage 2000 neuf?
      Ou les pigeonnés indiens qui ont vu la facture du Rafale exploser?
      36 Rafale pour € 7.87 milliards au liez des € 5.06 milliards initiaux? Et le Rafale n’a pas de capacité SEAD !
      €7.87 milliards c’est cher quand 126 Rafale coûtaient € 9.11 milliards au début de la négociation… 1.5 milliards de plus pour 90 appareils ? Ou alors en 2016, il s’agissait d’acheter 63 Rafale pour € 7.2 milliards.

      Le F-16 est l’un des meilleurs appareils de l’Histoire ! Il est encore en service, en production, et les plus modernes sont vraiment avancés technologiquement. Ils leur manque principalement des considérations de furtivité passive dans la conception. Mais pour le reste, ils sont plutôt bons !
      Et le coût de leur modernisation est raisonnable! $ 5.3 milliards pour moderniser 144 appareils ! En Inde, la modernisation plus limitée du Mirage 2000, 51 appareils coûte $2.5 milliards ! Et ce contrat date de 2011, mais la modernisation n’est toujours pas terminée. Et un appareils s’est crashé durant les essais !

      Pour le F-104 que vous citez souvent, il y une ironie… C’est que c’est un des mauvais exemples américains que vous utilisez. Mais c’est un schéma permanent qui a eu lieu en France jusqu’à l’arrivée du Rafale qui a changé les choses, parce que le successeur du Rafale n’est pas là pour demain (2050 selon les infos les plus récentes, et seulement en IOC au lieu de 2040 en FOC).
      Pour la Belgique, les F-16 sont en service depuis 1979.
      Les F-104 sont entrés en service en 1963 et sont restés en service jusqu’en 83. Et les F-104 américains sont entrés en service en 1958, et ont été retirés du service en 1975 (national guard) et 68 de l’USAF. Mais la garde nationale n’est pas juste pour faire joujou. Elle est présente dans tous les conflits et fait partie de la force aérienne.
      Mais vous ne parlez pas de Mirage 5 qui n’ont fait que 4 ans de mieux dans la composante belge? 1970-1994 !
      Et pour les appareils français, qu’en est-il de leur durabilité? Leur gros défaut est de ne jamais avoir eu de modernisation majeure sur étagère au delà de 20 ans après sa mise en service.
      La France arrêtait d’investir en R&D sur un avion dès l’arrivée d’un nouvel appareil. Pour des nations de la dimension de la Belgique, des Pays-Bas, etc… ils n’ont pas envie ni les moyens de développer seuls des modernisations majeures.

      Et pour le non-choix des appareils européens à la place du F-35, je vous ai déjà expliqué que pour ces nations nordiques, la décision a eu lieu dans les années 2000 de participer au programme de développement, pour une entrée en service en 2020 -2030 selon les nations.
      Pour la Belgique c’est différent, la France n’a pas participé à l’appel d’offre officiel, donc forcément le Rafale était disqualifié…
      Dans les années 2000, un successeur au Rafale devait arriver en 2030-2035. Donc si on suit la logique historique, pas de réelle modernisation au-delà 2030-2035. Donc pour certains, c’est une absence de modernisation pour 35 ans de service…

      FORCEMENT, le Rafale n’était absolument pas attractif ! Quand une nation choisit 20 ans à l’avance son futur appareil, elle a besoin de garanties. Et la France n’avait pas ces garanties à proposer, et l’Historique ne joue pas en la faveur de la France.

      Et petit rappel historique, vous critiquez leurs choix passés. Mais ce qu’on constate, c’est que les pays nordiques ont systématiquement choisis les appareil les plus modernes au moment de leur achat. Et c’est le cas avec le Mirage 5 pour la Belgique qui l’a choisi en 1968.
      Acheter le Rafale pour une entrée en service en 2030 dans les années 2000, aurait été un pari stupide. L’Europe n’avait rien à proposer en face du F-35.
      Et quand les premiers européens ont choisi des appareils sur étagère, le F-35 était de loin le moins cher à l’achat, les garanties quant à ses frais de fonctionnement faisaient du F-35 un bon choix financier.
      Et concernant les essais, la Finlande et la Suisse ont constaté un monde d’écart.

      L’erreur immense que l’Europe répète à nouveau, c’est de vouloir sortir 3 appareils au même moment (à 5 ans près)… Et ensuite, pas de nouvel appareil pour 40 ans.
      Donc jusqu’en 2080, il y aura 3 nouveaux appareils en 2040-2050.
      Puis plus rien jusqu’en 2080-2090. Aux USA, il y aura le NGAD et le successeur au F-35 dans les années 2060-2065… Et selon la date d’arrivée du NGAD (et on ne connaît pas l’avancement du projet), il pourrait y avoir un successeur !
      Un nouvel appareil tous les 20-25 ans permet de rester dans la course commercialement.
      Et même, cela permettrait une collaboration plus intelligente.
      Un accord européen entre les pays constructeurs (Suède, Italie, UK, Allemagne, France, Espagne) avec 3 appareils, et chacun développe le sien à tour de rôle, et les autres doivent les acheter, cela permettrait déjà d’avoir un appareil plus précisément orienté selon les besoins de chacun plutôt que de vouloir tout mettre sur 1 appareil. Cela permettrait d’être compétitif commercialement ! Et cela encouragerait une industrie européenne commune avec en permanence des budgets de R&D , et la possibilité d’intégrer les nouvelles recherches pour les futurs appareils dans les anciens appareils.
      Aujourd’hui, il y a une concurrence débile par manque de collaboration !

      Et rien que cette question de chronologie réduit les chances de la France et des avionneurs européens.

      ….
      P.S. Le F-35 est là pour durer ! Les problèmes se résolvent, son potentiel est énorme, et comme il se base surtout sur ses systèmes plutôt que sur l’aérodynamique pure, le corps du système d’arme est là ! Et pour le moment, il plait à tous les utilisateurs (pilotes) !
      L’USAF a confirmé 1763 appareils, la Navy a confirmé 273 appareils, et l’USMC a confirmé 353 F-35B + 80 F-35C.

      P.S. bis, les USA limitent la liste de clients potentiels du F-35. La France vend son Rafale à qui veut bien l’acheter ! Cet aspect démontre l’aspect stratégique d’un projet !

      • Clavier dit :

        C’est pénible de devoir lire un tel tissus de conneries…..

        • chill dit :

          exact, dons autant passer direct à autre chose, le type est un haineux anti France, un frustré issu d’un petit pays médiocre sans aucune industrie militaire de pointe..

        • Waroch dit :

          Pour ma part j’ai essayé deux fois de lui répondre poliment pour pointer les contradictions dans ses messages. Pas de réaction de sa part et il continue de poster les mêmes fadaises illogiques
          -> il rejoint ma blacklist des trolls/aggro/irrationnels.

          Il y a des commentateurs intéressants sur ce site, et d’autres qu’il vaut mieux ignorer si on veut éviter de perdre des points de QI. La rançon du succès j’imagine :/

      • Slasher dit :

        On sent que vous en avez gros, très gros, dès qu’on aborde les problèmes du F35…

      • ScopeWizard dit :

        @John

        Déjà , quand on est honnête et qu’ on montre à celui d’ en face qu’ on essaie au moins de le respecter , on ne l’ abrutit pas d’ une avalanche de données invérifiables ou pour la plupart sujettes à caution .

        Ou alors….

        Il faut tout préciser , chaque donnée chiffrée devant alors être détaillée ; ce qui évidemment rallonge d’ autant et peut s’ avérer incompréhensible si trop technique donc tellement hermétique que réservé aux seuls initiés .

        Méthode du « name dropping » moins la requise précision , par exemple .

        Bref !

        D’ entrée , il est à la fois symptomatique et très con de faire un point-fixe sur le terme « pigeonné » car le fond du problème n’ est pas là et il convenait d’ élargir la focale non de le prendre pour soi et répondre comme s’ il s’ agissait d’ une attaque personnelle , comme si vous deviez vous sentir visé .

        Re bref !

        Je suppose que vous n’ avez pas oublié le POURQUOI du COMMENT du F-35 ?

        Bon ! alors à partir de là , vous savez mieux que quiconque en quoi ceux qui en ont fait l’ acquisition ou y ont participé sont les dindons de la farce .

        Rappelez-moi donc la chose : une fois lancé , était-il annoncé qu’ une fois sur le marché le F-35 aurait besoin de plus de 10 années supplémentaires de mise au point ( premier vol de la plus sophistiquée des trois versions , soit le F-35 B en juin 2008 pour une mise en service en 2016 ) ce qui évidemment en faisait un avion bancal et horriblement plus coûteux qu’ initialement promis et surtout prévu ?

        Et non ; que nenni .

        La dithyrambique réclame nous expliquait plutôt que le F-35 devait tout révolutionner et tout en étant volontairement moins performant qu’ un F-16 , en constituer un équivalent ultra-moderne à pas cher .

        En somme , compte-tenu de l’ ambition affichée de tout ce programme censé à lui seul révolutionner tout le combat aérien via une polyvalence poussée à son maximum laissant augurer de pouvoir aisément remplacer 5 avions en service dans les forces Américaines tels que le F-18 Hornet ou l’ AV8B des MARINES , le F-16 de l’ USAF , l’ A10 du l’ US ARMY , le F-18 de l’ US NAVY , le F-35 devait certes coûter super-cher à concevoir ce qui sera effectivement le cas , mais une bouchée de pain quant à son acquisition ce qui n’ est pas du tout le cas puisque suite à un invraisemblable nombre de retards successifs accumulés , tous les coûts ont explosé et même avec l’ effet d’ échelle grâce à telles ventes dont on se demande jusqu’ à quel point elles ne sont pas avant-tout « business » ou « diplomatiques » plutôt que réellement opérationnelles , sont encore très élevés .

        Alors indépendamment de cela , il devait être « international » et donc ruisseler économiquement sur l’ économie des pays partenaires ; là aussi qu’ en est-il dans les faits ?
        Les prévisions sont-elles conformes ? les promesses sont-elles tenues ?

        De plus , il était soi-disant premier de la liste d’ une chaîne en rupture technologique , c’ est devenu quoi cette affaire ?

        Parallèlement à ce prodige , vous trouvez le vieux et époumoné Rafale du Français Dassault qui LUI se vend également -à son niveau s’ entend- et répond présent dans tout ce qu’ on lui demande .
        Il paraît même que ce vieillard limite sénile tout tremblant aux capacités super-limitées qui passe son temps à misérablement se traîner tout en coûtant de plus en plus cher à la société , serait le préféré d’ un nombre croissant de pilotes de combat….

        Et pas seulement du point de vue affectif ou empathique , voyez-vous .

        La valeur n’ attend certes pas le nombre des années , mais visiblement les jeunes ne sont plus si avantagés de leur insolente jeunesse….

        Alors , in fine qui sont les baisés de la manip ?

      • ScopeWizard dit :

        @John

        « Le F-16 est l’un des meilleurs appareils de l’Histoire ! Il est encore en service, en production, et les plus modernes sont vraiment avancés technologiquement. Ils leur manque principalement des considérations de furtivité passive dans la conception. Mais pour le reste, ils sont plutôt bons ! »

        C’ est n’ importe quoi ; mais où avez-vous vu ou même supposé que concernant le F-16 je prétendrais le contraire ?

        « Et le coût de leur modernisation est raisonnable! $ 5.3 milliards pour moderniser 144 appareils ! »

        « moderniser » comment et par rapport à quoi et en comparaison de qui ?

        « En Inde, la modernisation plus limitée du Mirage 2000, 51 appareils coûte $2.5 milliards ! »

        Pareil ; même question .

        « Et ce contrat date de 2011, mais la modernisation n’est toujours pas terminée. »

        Pourquoi ?
        S’ agit-il d’ une « modernisation » équivalente et qu’ en est-il des conditions ?

        « Et un appareils s’est crashé durant les essais ! »

        Merveilleux ; et donc ce crash était-il dû à sa vétusté , sa modernisation , ou autre chose ?

        Concernant le F-104 , c’ est encore du grand n’ importe quoi .

        L’ Air Defense Command s’ est très-vite fait des frayeurs et s’ en est donc tout aussi vite débarrassé .
        Une fois ses deux années de Vietnam qui n’ ont pas été des plus « heureuses » et qui d’ ailleurs auraient dû être au nombre de trois plutôt que deux , du TAC l’ avion passe à l’ ANG mais en nombre limité et pour une durée assez brève ; et l’ ANG est avant-tout équipée d’ avions pas ou peu récents , donc il s’ agit bien d’ un effectif de seconde ligne .

        Bref , le F-104 c’ est dans l’ export qu’ il trouve son salut ; les USA n’ en veulent pas .

        « Mais vous ne parlez pas de Mirage 5 qui n’ont fait que 4 ans de mieux dans la composante belge? 1970-1994 ! »

        Et d’ après-vous la libellule à vocation interception haute altitude Mirage III C qui entre en service en 1961 à raison de 100 exemplaires ( 95 en opérationnel ) , elle a fait combien au sein de l’ Armée de l’ Air Française ?
        Tout juste une dizaine d’ années à haut niveau , puis après une timide modernisation vers le milieu des années 1970 , c’ est fini et les quelques exemplaires restants seront retirés dès 1988 .

        En fait , dès que le duo Mirage F1 et Jaguar se pointe , à partir de 1973 , pour les Mirage III dont les quelque 183 III E , dès que les F1 et Jaguar montent en puissance et deviennent assez nombreux , c’ est très vite la fin .
        D’ autant que beaucoup d’ avions sont déjà perdus par accident .

        Donc , non , effectivement je ne parle pas des Mirage 5 dont pour autant à ma connaissance la force aérienne Belge n’ a pas gardé le pire des souvenirs .
        Ni même la Suisse avec ses III S qui volonté de les équiper US oblige , lui ont coûté beaucoup plus cher que prévu d’ où un nombre réduit à la baisse s’ établissant à une soixantaine d’ appareils au lieu d’ une centaine .

        Pour le reste , c’ est très clair ; sans raison valable l’ Europe n’ ayant fait que des conneries en se faisant concurrence à elle-même plutôt que fédérer les forces avec un onéreux Rafale surclassé quasiment d’ emblée bon à jeter tandis que ladite Europe s’ est déjà endormie sur ses lauriers et ne semble guère pressée de se réveiller , heureusement que le futur centenaire F-35 est arrivé et sauve la mise de toutes les forces aériennes concernées qui éviteront ainsi un horrible et honteux désastre .

        D’ ailleurs , les USA ne jurent que par lui et redoublent d’ attention vis à vis de la concurrence , à commencer par ce pauvre Rafale à qui il faut tout de même laisser quelques miettes .

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        John en résumé: « Oh sacrés États-Unis en Amérique du Nord, que votre nom soit sanctifié, que votre volonté soit faite… »

    • Waroch dit :

      @Scope: oh allez, faut pas être trop mauvaise langue non plus 😉
      Le F-35 traîne une belle collection de casseroles et ne sera sans doute jamais très populaire même une fois fiabilisé (commandes tactiles, « qualités » de vol, fiabilité)… Mais il ne disparaîtra pas du jour au lendemain. Il glissera progressivement à l’arrière plan, là dessus je suis d’accord avec vous, mais ça prendra un bout de temps. Ne serait-ce qu’à cause de la douloureuse du programme, et de celle qui se profile pour le NGAD qui sera sans doute bien salée elle même!

      Le F-104, ouais… Peut être pas aussi terrible que sa réputation de faiseur de veuves le laisse entendre (le très bon Mirage III n’était pas non plus toujours un modèle de fiabilité), mais c’était quand même un engin vachement spécifique, gros moulbif, courtes ailes, et alors le système d’éjection… D:

      Il me fait toujours penser aux Bell P-39 Airacobra et P-63 Kingcobra de la 2GM: belle gueule, gros potentiel dans certaines conditions spécifiques, mais assez peu fiables et quelques idées « brillantes » d’ingénieurs qui l’ont fait cordialement détester de pas mal de pilotes. D’ailleurs toujours l’éjection, par une petite portière étriquée que le vent relatif bloquait. Le type qui a pondu cette idée ne devait pas carburer à l’eau claire ^^

      • ScopeWizard dit :

        @Waroch

        Boh , c’ est surtout qu’il m’ énerve !

        Alors , évidemment , la tentation est grande de parfois forcer le trait ; et faut croire que j’ y cède volontiers…. 😉

        Notez que j’ ai tout de même essayé de répondre « proprement »….

        Oui ; d’ accord avec votre premier paragraphe .

        D’ ailleurs , d’ accord aussi avec le deuxième ; sachant que comparativement au F-104 le Mirage III comme beaucoup de ces « pointus » classe Mach 2 et + typiques des années 1960 où les performances étaient très élevées sans que la fiabilité soit à la hauteur d’ un domaine de vol poussé à ses limites et au-delà , pâtissaient d’ un taux d’ attrition assez excessif .
        Nous concernant , il faudra patienter jusqu’ au Mirage 2000 pour que même si le Mirage F1 ou le Jaguar ( ce-dernier pourtant piégeux ) amélioraient les choses , l’ Armée de l’ Air Française puisse enfin souffler côté pertes en temps de paix .

        Puis , à y être , d’ accord également avec le troisième paragraphe….

        Bref , c’ est parfait ! 🙂

  3. Thierry (le plus ancien) dit :

    ce concept de nouveau missile à courte portée valide la capacité du F-35 à s’approcher au plus près de ses cibles sans être détecté, et je gage qu’avec plus de 700 F-35 en service dans différents pays ils ont eu tout loisir de tester ces capacités de furtivité avec tout type de système radar. La furtivité est un concept qui fonctionne réellement, et le F-35 est ce qui se fait de mieux en la matière à l’heure actuelle pour les missions de suppression de défense adverse.

    la France ne possède plus ces capacités de suppression de déni d’accès depuis déjà quelques décennies du fait de la mise en service de systèmes plus moderne, et ne peut intervenir que dans un ciel vide de menace, ou comme les russes, frapper à grande distance avec des missiles de croisière ou hypersonique, mais sans grand succès, car encore faut-il localiser ces systèmes de défense qui sont souvent mobile.

    • Aramis dit :

      « le F-35 est ce qui se fait de mieux en la matière à l’heure actuelle pour les missions de suppression de défense adverse. » Il y a matche avec le growler.

      « la France ne possède plus ces capacités de suppression de déni d’accès » de lutte contre les capacités vous voulez dire.

      « du fait de la mise en service de systèmes plus moderne » Non justement on en a plus.

      • Thierry (le plus ancien) dit :

        je parlais de système plus moderne adverse, si encore on avait du made in USA pour compenser l’absence criante de made in France ça irait mais on en est loin.

        • Nauatg dit :

          @Thierry
          Heureusement qu il reste quelques cerveaux dans ce pays pour nous avoir éviter ce Fail35. Pour nous avoir éviter cette catastrophe industrielle vendue uniquement par la menace et le lobbying par des petits laquais serviles comme vous.
          Mais comme visiblement l aéronautique n est pas votre domaine pour sortir des informations aussi fausses vous n auriez pas un avis sur une excellente recette de mayonnaise? Parce que le lobbying il faut arrêter. Un minimum de connaissances est nécessaire pour être crédible.
          Or comme tout ce que vous dites est annihilé par la réalité vous confinez au ridicule.

      • john dit :

        Le Growler n’est pas tout-à-fait dans la même catégorie.
        L’un d’eux approche la cible par la force brute (le F-18), et le F-35 le fait en discrétion !
        Je pense que les 2 sont excellents, et probablement qu’il y a des cas où le F-35 est plus adapté, et d’autres où le F-18 est plus adapté !

        • Aramis dit :

          « L’un d’eux approche la cible par la force brute (le F-18) » Non grâce à la GE.

    • HMX dit :

      Je ne parierai pas sur le fait que la furtivité du F35 soit garantie, face à « tout type de système radar »… Les dernières générations de radars chinois et russes ont en effet spécifiquement été conçues pour mieux détecter et suivre les appareils furtifs. On imagine mal l’US Air Force aller bêtement exposer ses pilotes et de coûteux appareils à portée de défenses sol/air performantes. Ce genre de tache incombera plutôt à des drones, eux mêmes dotés de munitions « stand off » comme ce nouveau missile.

      • Thierry (le plus ancien) dit :

        Si les russes ont ce type de radar on se demandent pourquoi ils fonctionnent si mal contre les avions classique en Ukraine ! alors les avions furtif c’est même pas la peine…

        • Slasher dit :

          Parce qu’ils en ont probablement autant que des SU-57 : 4 dans un coin qu’ils ne peuvent même pas déployer.

    • Alpha (α) dit :

      « et le F-35 est ce qui se fait de mieux en la matière à l’heure actuelle pour les missions de suppression de défense adverse. »
      Oui, surement, peut être, en théorie, selon les plaquettes en papier glacé de L.M. …
      Car en fait, on n’en sait rien tant le F-35 n’a jamais accompli de mission réelle A2/AD, rappelons le…
      Et comme on sait que cet avion n’est toujours pas pleinement opérationnel et qu’il ne le sera pas avant 2027 (au mieux…) et son Block 4 ( qui prend toujours du retard…) qui justement comprendra ses capacités A2/AD… on ne peut que sourire, attendris, devant votre affirmation d’autoproclamé « spécialiste » !…
      Bref, pour l’instant à part balancer quelques bombinettes et tenter d’intercepter des MIG 31 (LOL ! Bon courage !) entre des journées entières de maintenance après un vol de deux heures et quelques pannes récurrentes, le F-35 ne sert pas à grand chose, sinon à remplir les hangars.
      Je le redis : attendons au moins 2027 pour voir réellement ce que vaut cet avion.
      Mais pour l’instant, opérationnellement parlant, c’est un « flop » !

      • Slasher dit :

        Alpha, vous avez des sources concernant l’exercice Atlantic Trident de l’année dernière où le tandem Rafale/Météor aurait fait un carton sur les F35 ?

    • Frank dit :

      @ Thierry (le plus ancien) Peut-être, mais n’y a t il pas une sorte de course permanente désormais, dans laquelle les radars ont toujours un peu d’avance sur la furtivité?
      Il y a ces deux articles:
      https://www.areion24.news/2021/09/07/voir-linvisible-les-technologies-de-contre-furtivite/
      https://cf2r.org/rta/quel-avenir-pour-la-furtivite/
      Ce n’est qu’une question.

    • Slasher dit :

      Vous connaissez beaucoup de pays qui ont utilisé leurs F35 à grande échelle dans un vrai coonflit (hormis Israël et son modèle custom en particulier niveau guerre électronique) ?

    • lym dit :

      Moi j’aimerais que l’on m’explique l’intérêt à aller mettre à poil un F35 (en ayant à la base déjà pleine confiance dans sa furtivité en lisse) dès l’ouverture de sa soute, afin de tirer un missile qui (même rapide et tiré de pas trop loin) aura des chances discutables de taper une cible sol-air avant que cette dernière n’ait elle même tirée son coup vers le gros trou du c.. de la dinde durant sa perte de furtivité. Gare au timing… ou au gorille!

    • Waroch dit :

      « la France ne possède plus ces capacités de suppression de déni d’accès depuis déjà quelques décennies du fait de la mise en service de systèmes plus moderne »

      C’est surtout que la stratégie française ne prévoit pas de s’engager en solo dans un conflit de haute intensité, mais uniquement dans le cadre d’une coalition (OTAN). D’où le choix délibéré de ne pas renouveler les missiles MARTEL, les missions SEAD étant déléguées aux alliés (comprendre, les ricains).

      On peut regretter d’avoir sacrifié cette capacité bien sûr, mais comme le budget n’est pas infini il faut bien faire des choix.

  4. dompal dit :

    « En janvier 2020, le Pentagone publia une demande d’informations auprès de l’industrie afin de lancer le développement du « Stand In Attack Weapon » [SiAW], » (….) « L’objectif était alors d’en doter l’US Air Force à partir de l’exercice 2025/26. »

    C’est vrai, les industriels savent concevoir un nouveau missile opérationnel en si peu de temps ? ? ?

    • JC dit :

      Ils savent aussi faire un vaccin en peu de temps.

      • PK dit :

        Si la bombe est aussi efficace que la vaccin, les défenses peuvent dormir tranquille…

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      Cela dépend du besoin et du budget.
      Si le budget est très conséquent (je fais confiance aux Américains pour cela) c’est bien évidement possible.
      Également, si le besoin est très pressant (dans 4 ans), les industriels feront principalement du reuse de sous-systèmes déjà qualifiés et feront simple et sans risque pour ceux qui ne le sont pas.
      Si le besoin c’est (au hasard) 100 km de portée, 50kg de charge et pas plus de 500kg de missile, le tout avec un ADEM, c’est possible de faire vite en récupérant des briques déjà existante puisque rien de technologiquement insurmontable.
      Avant, on créait des nouvelles technologies et on les intégrait dans des futurs produits.
      Maintenant, on crée ces nouvelles technologies pour répondre a des besoins de futurs produits.

  5. Jre91 dit :

    C’est curieux qu’alors que les combats rapprochés soit de moins en moins utilisés (vie des pilo es, coût des aéronefs), on reparte sur un missile devant « être tiré au plus près »…
    Si la furtivité du F-35 venait à ne plus être suffisante, ce missile ne servirait plus à rien.
    J’espère au moins qu’il sera adaptable sur d’autres avions (F15 principalement, voire F16, F22 et éventuellement F18) sinon il disparaîtra avec le F35 lui aussi.

    • michel w dit :

      le F-35 n’a pas été conçu , pour des combats tournoyant aux canons ou dogfight , d’ailleurs, les canons n’étaient pas prévu, a l’origine , ils ont été monté dessus, pour faire plaisir aux pays associés , au programme..

  6. Jul dit :

    Encore la preuve que les capacité SEAD sont les plus importante et que la france à un énorme retard la dessus. (Et ne me parler pas du spectar qu’est un simple système de guerre éléctroniques limité et qui n’à donc rien à voir avec de vrai capacité SEAD)

    • Aramis dit :

      « u’est un simple système de guerre éléctroniques  » c’est une suite d’autodéfense de guerre électronique ignare.

    • Fralipolipi dit :

      @Jul
      Pourtant, que vous le vouliez ou non, guerre électronique et SEAD sont totalement corrélés/imbriqués.
      L’un ne va pas sans l’autre. Jamais !
      Et Spectra reste l’un des systèmes de guerre électronique (embarqué par avion de combat) les plus avancés , complets et matures de tous (que cela vous plaise ou non).
      .
      Pour le SEAD-DEAD « critique » sur cibles potentiellement mobiles (parceque pour le facile on a l’AASM, et le critique immobile on a le Scalp), il ne nous manque guère que le missile dédié, mais qui est déjà en cours de développement.
      Rien ou presque n’est dit là-dessus … sauf entre les lignes.
      Pour résumer : l’idée sera d’exploiter en SEAD-DEAD, sur Rafale standard F5, une variante du futur missile supersonique FMAN (qui remplacera aussi l’Exocet).
      https://www.meretmarine.com/fr/defense/missiles-le-programme-franco-britannique-fmanfmc-remis-sur-les-rails
      .
      Il n’y a que les gens de TRES mauvaise foi pour considérer que la France est à poil en matière de capacités SEAD/DEAD !
      .
      Par exemple, savez-vous donc nous dire à quoi sert notre triade de satellites CERES ? 😉
      http://www.opex360.com/2021/11/16/la-france-se-dote-dune-capacite-spatiale-de-renseignement-electromagnetique-unique-en-europe/
      et tant que vous y êtes, faites l’inventaire du nombre de pays qui ont cette capacité là … Vous remarquerez vite que vous aurez bien assez avec les doigts d’une seule main pour les compter !
      .
      Après ça, si vous voulez continuer à balancer des niaiseries, c’est votre droit 😉
      (commentaire qui vaut aussi pour Thierry le + ancien … mais pas toujours le plus perspicace).

      • breguet dit :

        Fralipolipi: et oui mais que voulez vous ils y en a plein à qui ça troue le… que la France avec ses petits moyens arrive à fabriquer du matos au top! ça les énerve…

    • JC dit :

      La  » France  » a un énorme retard là dessus ainsi qu’un énorme déficit qui ne lui permet pas de faire la course avec les américains et bientôt avec les allemands.

    • Alpha (α) dit :

      Non @jul, vous ne pouvez rien affirmer sur SPECTRA que vous ne connaissez visiblement pas (normal, c’est classifié…).
      Pour affirmer quoi que ce soit sur ce système, il faudrait que vous ayez des « connaissances » ou des « relations » avec qui parler, échanger,… Manifestement, vous ne les possédez pas.
      Car, si tel était le cas, vous sauriez que SPECTRA a AUSSI des capacités offensives intéressantes, et permet à notre AdAE de prévoir des missions A2/AD avec la « missilerie » dont elle dispose actuellement (AASM, SCALP).
      Vous sauriez que ces capacités aériennes sont aussi couplées avec nos capacités spatiales (voir com. de @Fralipolipi, évoquant notre triade CERES)… Ben voui, le Rafale est déjà capable de travailler en réseau avec divers matériels de nos armées, et ce sera encore plus vrai avec son standard F4 !!!
      Aussi posez-vous la bonne question : pourquoi nos opérationnels ne demandent t’ils pas depuis le temps un missile anti-radiation spécifique ? 😉

  7. ClémentF dit :

    Bon, ça c’est cohérent avec l’avion et sa plus value, même si les esprits chagrins y verront un clou de plus sur le cercueil « multirôle », mais avec deux mètres de terre déjà dessus, y-a-t’il encore besoin de clous ?

    • AirTatto dit :

      oui, on sait depuis les déboires des block II / III que cet appareil est un détecteur passif / Bombardier passif et avec un missile du calibre de l’AGM-88E les S-550 vont avoir du soucis à ce faire.. A condition que le F-35 puisse correctement voler a basse altitude… car la furtivité, ça n’existe plus pour la chine et la Russie… enfin sur le papier.

  8. Aramis dit :

    Voilà qui va peut être donner une utilité à la dinde. Si les américains renoncent au block 4 et lance à la place une simplification de l’électronique plus un nouveau moteur pour faire du F 35 un pure bombardier léger anti DCA, cela pourrait donner un avion efficace sur un aspect.

    Zummwalt, LCS, F 35, F 22, les deux premiers PHA America, que d’échecs dans la programmation américaine, on dirait les années 60. Il y a aussi le saugrenu XM5 Spear qui va devoir prouver son utilité.

    Heureusement qu’ils ont de bon acquis (F 15, F 16, Arleight Burke), et qu’ils lancent du prometteur comme avec les frégates constellations.

    • AirTatto dit :

      Je crois que le Pentagone en a marre de ce faire plumer par les sénateurs pour sauver les emplois. Je m’inquiète pas pour les USA, de très loin le plus gros budget pour la défense.

    • JRB dit :

      Comprenez que certains programmes qui semblent etre un echec (je retire le F35 et F22), notez qu’ils ont su developper des briques technologiques reutilisables. En bref, ils ont innové!

      Bien beau de critiquer mais que fait la France en termes d’innovation dans la Défense? Ils achètent des Switchblade, des drones americains et le Rafale ne sera pas remplacé avant 2050?

      • Aramis dit :

        « Bien beau de critiquer mais que fait la France en termes d’innovation dans la Défense? » Vu son budget et son absence de stratégie rien. Je comparais donc avec les US d’autres périodes.

      • Alpha (α) dit :

        Allons, allons…
        Il est indéniable que, malgré leurs échecs tels le F-35 ou le Zummwalt, les Etats-Unis développent des briques technologiques et innovent.
        Alors vous comparez avec la France. Mais allez jusqu’au bout de votre comparaison : quels sont les budgets engagé par les deux pays ? Quelle est la taille économique de ces deux nations permettant d’engager des sommes colossales ? Etc.
        Pour être honnête, vous devriez plutôt comparer Etats-Unis/Chine, France/Allemagne ou Grande-Bretagne… Et vous verriez que notre BITD est loin d’être ridicule.

        • chill dit :

          mais ils le savent, leur volonté est de rabaisser la France, on pourrait même dire que les résultats obtenus par les states sont décevants eu egard à leur budget.

      • Arnauds9 dit :

        Merci enfin qqn qui regarde la vérité en face. C’est facile en France de sans cesse critiquer les autres alors que nous faisons pas mieux!! Le Rafale aussi bon soit il est sorti en 1986 (proto uniquement) 2001 service actif. En 1976 le f15 sortait des usines; 1979 pour le F 16. Entre les 3 avions pas de grand bon technologique mais bien 1 à 2 décennies de différences. Je vais surment blesser les plus patriote de ce forum, mais il faut rendre à César ce qui est à César. Les USA sont devant technologiquement parce qu’ils innovent pas comme en France, ils inventent

        • Nauatg dit :

          @Arnauds9
          Ils ont d excellents moyens d écoute et d espionnage et de gros budgets pour racheter les innovations étrangères en graissant la patte des politiques locaux et attirer les ingénieurs concernés.
          Turbines Arabel etc… J en passe et des meilleurs.
          Non par rapport à leurs budgets ils sont plutôt assez mauvais.
          Et lorsque ils tentent un truc purement de chez eux … F35 c est une merde sans nom!

          • Arnauds9 dit :

            Vous êtes franchement tous matrixé par Le F 35……

            Vous connaissez le F 15, le F 22, le F 4 juste pour appel. Sérieusement Northtrop Grumman n’a graissé la main à personne pour concevoir le F-14. C’est facile de dire cela en les jujeant sur un seul avion. L’aéronautique aéméricaine n’a pas commencé avec le F 35 pour rappel.

            Et pour simple rappel l’espionnage industriel tout le monde le fait la FRANCE est comprise dedans
            https://www.lesechos.fr/2014/05/vols-de-technologie-la-france-montree-du-doigt-par-lex-patron-de-la-cia-303419

            Faut redescendre de ce piédestal injustifié, toujours a craché sur les autres alors que non sommes en rien une execption

        • Slasher dit :

          Avec un budget 100 fois supérieur vous pouvez vous permetre de faire joujou avec de la R&D et le cas échéant de vous planter. La France comme tous les pays de son gabarit (ce qui inclut tous les pays européens et asiatique hors Chine) n’ont bien évidamment pas ce luxe.
          Il n’en reste pas moins qu’avec son modeste budget, la France produit des aéronefs qui tienne en respect les derniers gadgets de chez Lokheed Martin.

        • Aramis dit :

          Sauf qu on innove aussi. Sur le Rafale notamment.

        • ScopeWizard dit :

          @Arnauds9

          « Le Rafale aussi bon soit il est sorti en 1986 (proto uniquement) »

          Eh non ; ERREUR

          Pas « prototype » mais « démonstrateur » .

          HEIN ?

          Ben non ; non , c’ est pas pareil et vaut mieux ne pas confondre…ce qui est fréquent .

          Et les quatre protos ( C01 M01 B01 M02 ) sont sortis entre 1991 et 1993 .

          En résumé , sur un « démo » tel que le Rafale A , non seulement tu sais ce qui marche , ne marche pas , ne marche pas comme il le faudrait , etc , mais tu peux aller beaucoup plus loin que sur un « proto » , essayer des trucs divers et variés que tu pourras par exemple proposer et qui seront donc intégrés au prototype quitte à lui être ajoutés .

          Par conséquent , quand la phase « proto » est atteinte , c’ est que le « démo » a apporté une somme considérable d’ enseignements et donc le proto tient compte de tout ça ; si tu préfères , en démontrant tout en « défrichant » , le démonstrateur a permis de « relativement » optimiser le « prototype » qui peut ainsi se concentrer sur l’ essentiel .

          C’ est le cas du Rafale .

  9. Kamelot dit :

    Tiens, un nouveau « F-35 » pour remplacer tous les missiles… 🙂

  10. MERCATOR dit :

    On n’est guère avancé, la furtivité du f35 se dégrade fortement quand il ouvre sa soute et ses cibles potentielles peuvent le repérer instantanément juste au moment du tir , les défenses aériennes mobiles peuvent se déplacer et les cibles fixes effectuer des tirs pour détruire le missile et l’avion .
    Si l’avion F35 dénué de postcombustion ouvre sa soute à une centaine de kilomètres, les « cibles » auront environ cinq minutes pour réagir .

    • chill dit :

      la « furtivité » du f35 se dégrade tout court et n’est interessante que de face mais concernant des pays disposant d’un maillage radars de types émettant des ondes différentes, même si les solutions de tir ne sont pas aisées, l’effet de surprise est réduit à néant .
      Sous estimer l’adversaire en se croyant invisible est une erreur que je ne commettrais pas .

  11. Bomber X dit :

    « un nouveau missile destiné à permettre au chasseur-bombardier de 5e génération F-35A de contrer les capacités de déni et d’interdiction d’accès [A2/AD] »
    Ah bon. Donc actuellement ce n’est pas le cas ! Mais on le savait déjà.

    • Alpha (α) dit :

      Ben non, ce n’est pas le cas. Et ça ne le sera pas avant son Block 4, soit au mieux 2027…

  12. Grosminet dit :

    Ok… Le AARGM ER nouvellement sorti étant trop gros pour les soutes du Fail35 (bye bye « furtivité »), l’idée est d’utiliser un missile plus petit (logique, admettons) ET de PLUS COURTE PORTÉE (AARGM: jusqu’à 300km,Argm88 jusqu’à 150…)….

    Alors, vous, je sais pas, mais la multicouche de bandes radar se diffusant largement (UHF-VHF pour la détection au loin, S et L moyenne portée et gain de précision, X/K et compagnie pour le tir….) et les technologies de détection infrarouge se perfectionnant (environ 100km pour l’OSF qui commence à dater !), je ne suis pas certain que reduire la distance de tir DANS la bulle (multicouche !!!!!) de détection soit une idée de génie….

    L’ANTI-THESE de la fonction du F35 (tirer de LOIN pour limiter les risques de détection), sachant qu’il est quand même moins risqué de balancer sur la gueu*e de ces postes de détection/tir des MDCN ou Tomahawk, voire, des Scalp EG….

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      Attention aux portées de détection de l’OSF.
      C’est peut être 100km, mais en haute altitude avec des conditions météorologique optimale.
      Il suffit d’un nuage et c’est fini.

  13. tschok dit :

    Wagdoox?

  14. Sorensen dit :

    Je trouve l’article tendancieux.
    Ce missile n’est pas spécifiquement ER, ni spécifique au F-35. C’est une plateforme ouverte et modulaire, c’est-à-dire un missile de nouvelle génération (non prévu dans les armements en développement spécifique au F-35) multirôle qui couvrira un large éventail d’appareils, dont les LW et les drones.
    L’Air Force veut l’intégrer à l’armement du F-35 non pas pour le doter d’une capacité SEAD qu’il a déjà -purement électronique, un avion n’est pas un missile semble oublié des commentateurs de génis- mais pour la compléter en le dotant d’une capacité SEAD avec un effet militaire par charge classique. Ce sera moins cher et plus rapide a adapter que les capacités électroniques du F-35 qui ne devraient être mises à jour qu’avec celles de son radar, soit tout les dix ans.

  15. Jonathan dit :

    Je crois que les Etats unis consomment trop d’argent pour ne faire fabriquer que les armes.mais les armes pour tuer qui?mais les États-Unis unis ne sont pas menacés.c’est lui qui menacent d’autres pays

  16. Félix GARCIA dit :

    HS : COMBAT AÉRIEN. TIR DE 3 MISSILES PAR UN SU-35 RUSSE.
    « ATE » CHUET TOPGUN2SPEAKER
    Incroyables images qui ont fuitées sur Youtube… Tir de missiles R77, le fameux Fox 3 -missile actif air-air Russe.
    Distance, technique de tir, tout y est..
    Petite analyse, sans trop en dire tout de même!
    https://www.youtube.com/watch?v=dKw6kGaQDYI

  17. Jonathan dit :

    Je voulais demander une chose,à-propos du conflit russou-krainien,pourquoi les occidentaux nous fournissent les pertes russes mais pas de pertes ukrainiennes?tantôt des chars russes,navires, avions,généraux, nombre impressionnant de militaires russes tués mais jamais, un bilan de la part de ukraine.pourtant les russes ne cessent de gagner du terrain.donc les ukrainiens ne perdent rien,ne meurent pas.nous qui sommes des simples spectateurs de ce fameux coûteux conflit voulons la vérité. Surtout les occidentaux sont des vrais menteurs, comment ils sont RN mesure de savoir de connaître les pertes de leur adversaire mais incapables de connaître les leurs?
    Moi je vais dès prochainement me ranger dernière la Russie parce-que la Russie est une puissance spéciale.quand ils disent qu’ils ont pris une ville ukrainienne c’est une vérité prête à vérifier. C’est un seul pays seul au front combattu par 40pays dont celui qu’on appelle par erreur la grande puissance «USA»la 3è,4è puissance militaire au monde.admettons alors que la Russie est la première puissance militaire au monde. Parce que tout le monde a vu les USA mobiliser plus de 30 pays au monde pour ne combattre qu’une petite armé comme celle de l’Irak. Des capitaux des militaires, ,des avions,des navires et autres.

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      Chaîne « South Front » sur www, Platform Bitchute.com – à condition de comprendre l’anglais. Pas la Parole de Dieu, mais un bon contrepoids à ce que BFM et autres martèlent.