Quelles seront les capacités que les forces allemandes pourront financer avec le fonds spécial de 100 milliards d’euros?

Ce 3 juin, soit quelques jours après avoir trouvé un accord, les députés du Bundestag [chambre basse du Parlement allemand] ont approuvé à une très large majorité [683 voix pour, 96 voix contre et 20 abstentions] la modification de la Constitution [ou Loi fondamentale] afin pouvoir créer le fonds spécial de 100 milliards d’euros destinés à remédier aux lacunes de la Bundeswehr.

Reste à voir quelles seront les priorités de Berlin pour ses forces armées… La presse d’outre-Rhin a pu mettre la main sur un document recensant les projets susceptibles de bénéficier d’un finacement via ce fonds spécial.

Ainsi, le domaine aérien et spatial devrait être le grand gagnant, avec des investissements devant s’élever, au total, à 40 milliards d’euros. De quoi financer l’acquisition – annoncée – de chasseurs-bombardiers F-35A pour que la Luftwaffe puisse maintenir sa participation au partage nucléaire l’Otan ainsi que celle d’avions Eurofighter Typhoon dédiés aux missions de guerre électronique. Ces appareils remplaceront les PANAVIA Tornado, dont les coûts de maintien en condition opérationelle [MCO] devrait augmenter significativement dans les années à venir.

L’achat de 60 hélicoptères de transport lourd [HTL] CH-47F Chinook [au block II] sera également financé par ce fonds spécial. De même que l’armement des drones MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance] Heron TP. Il serait aussi question de revoir à la hausse le nombre d’avions de patrouille maritime P-8A Poseidon, dont cinq exemplaires ont déjà été commandés auprès de Boeing et de renforcer la flotte d’hélicoptères léger de type H145M, construits par Airbus Helicopters. Actuellement, 15 exemplaires sont en service, exclusivement pour les besoins des forces spéciales.

Le fonds spécial servira à financer des projets menés en coopération. Le document évoque le Système de combat aérien du futuf [SCAF], actuellement bloqué à cause du refus d’Airbus de signer l’accord que lui a soumis Dassault Aviation, en sa qualité de maître d’oeuvre pour l’avion de combat sur lequel doit reposer ce programme. Et aussi le Main Ground Combat System [MGCS], le char franco-allemand du futur, également embourbé en raison désaccords entre les industriels concernés. Mais le standard Mk3 de l’hélicoptère d’attaque Tigne n’est pas cité, pas plus que l’intention prêtée à Berlin de se procurer des AH-64E Guardian [du moins, pour le moment].

Toujours au chapitre des projets menés dans le cadre d’une coopération, Berlin entend investir dans le programme européen TWISTER qui, conduit par la France, vise à mettre au point un système anti-missile reposant sur un intercepteur multi-rôles endo-atmosphérique censé contrer les menaces émergentes [dont celle les missiles hypersoniques].

Sans surprise, les systèmes de défense aérienne font partie des priorités. En la matière, le gouvernement allemand serait intéressé par le THAAD [Terminal High Altitude Air Defense] et l’Arrow 3 isaélien, dont le puissant radar « Super Green Pine » permettrait d’assurer la couverture de la Pologne et des États baltes.

Le deuxième axe majeur de la modernisation de la Bundeswehr portera sur les systèmes de commandement et de contrôle, avec une enveloppe d’environ 20 milliards d’euros. Il s’agira de remédier à une lacune de premier ordre, les forces allemandes manquant de capacités à communiquer de manière sécurisée. Plusieurs projets devraient donc bénéficier de la manne du fonds spécial, dont le DLBO [projet Digitalization of Land-Based Operations], le réseau étendu tactique [TAWAN] ou encore les communications par satellite.

Les forces terrestres allemandes bénéficieront d’une enveloppe de 16,6 milliards d’euros. Hormis les investissements prévus pour le MGCS, il n’est pas question, a priori, d’acquérir des chars de combat Leopard 2A7+ supplémentaires… En revanche, l’infanterie mécanisée devrait pouvoir remplacer ses blindés Marder [probablement par un nouveau lot de Puma] et accélérer le renouvellement de ses Fuchs par des ARTEC Boxer. De même que celui des véhicules haute mobilité Hägglung BV206.

Quant à la Deutsche Marine, elle pourra compter sur un effort de 20 milliards d’euros en sa faveur. De quoi lui permettre de se procurer [outre les P-8A Poseidon déjà cité], deux corvettes K-130 supplémentaires [cinq ont déjà été commandées, ndlr] et d’envisager l’acquisition de deux frégates F-126 en plus des quatre prévues. L’ambition du programme de sous-marin de type 212CD, conduit en coopération avec la Norvège, pourrait être revue à la hausse, avec deux unités de plus.

Enfin, un effort sera fait sur les petits équipements, indispensables à la « cohérence opérationelle » même s’ils sont souvent négligés, faute de visibilité politique. Deux milliards d’euros seront donc investis pour améliorer l’équipement individuel des militaires allemands [habillement, jumelles de vision nocturne, etc].

L’objectif de ce fonds spécial vise non seulement à combler des lacunes… mais aussi à renforcer les capacités de la Bundeswehr en revoyant à la hausse les « cibles » de certains programmes, notamment pour ce qui concerne le domaine naval.

Si l’Allemagne a longtemps été critiquée par les États-Unis pour la faiblesse de ses dépenses militaires [que l’on se souvienne des « sorties » de Donald Trump à ce sujet…], elle l’est désormais par la… Russie.

« Nous prenons cela comme une confirmation supplémentaire que Berlin a pris la voie d’une nouvelle remilitarisation. On sait bien comment ça peut se finir », a en effet commenté Maria Zakharova, la porte-parole de la diplomatie russe, au sujet du « fonds spécial » dédié à la Bundeswehr. Nul doute que, comme le fait Pékin à l’égard de Tokyo, Moscou s’attachera, dans les jours et semaines à venir, à renvoyer Berlin à son passé, et plus particulièrement à son réarmement qui avait précédé le déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

90 contributions

  1. Mr v dit :

    tout plein d’équipements avec personne a mettre dedans!

    • AirTatto dit :

      C’est exactement ça. Le principal problème de l’armée Allemande c’est l’Allemagne et sa gestion de l’armée. Tout le monde s’exclame devant l’enveloppe de 100 milliards d’euros mais en réalité, reconstruire une armée, son parc immobilier, ses implantations et former des soldats et pas des fonctionnaires vêtus en militaire c’est le défit à 100 milliards.

      Pour le reste, qu’ils oublient les projets Français… Collaborer avec eux c’est trop compliqué.

      • GHOST dit :

        Vous decrivez un pays africain? L´Allemagne a une tradition militaire historique et est pays membre de l´OTAN.. Si ce pays manque d´imagination pour construire les infrastructures militaires, l´OTAN peut apporter sa contribution.
        La première puissance technologique de l´Europe ne peut pas avoir du mal á assurer la maintenance des équipements ou la formation des soldats.. En quoi la RFA aurait-elle besoin de la France dans les questions de sa défense?

        • Tannenberg dit :

          L’Allemagne est surtout membre de l’OTAN pour profiter du réseau de vente pour son matériel a usage meca/cavalerie et pour profiter du parapluie US qu’elle finance a grands coups de commande de matos made in USA (Apache, P-8A, Chinook, F35, etc…)… Pour remettre les choses dans la réalité, cela fait longtemps que la tradition militaire est « has been » en Allemagne, et les métiers liés au monde militaire sont franchement pas ceux qui sont le plus appréciés par la population en général parce qu’être militaire en Allemagne c’est aussi porter le poids de l’histoire du nazisme, bref, je peux confirmer ce que dit M. Le Breton ci dessous. \n La maintenance des équipements s’apparente au jeu de qui aura chaque boulons serré a la clé dynamométrique, sinon retour chez le fabricant, et la formation des soldats, en dehors de certaines filières spécifiques, bof bof… \n Pour le dernier point vous avez raison, la RFA n’a pas besoin de la France et elle sait le rappeler a chaque occasion maintenant qu’elle n’a plus les forces du PAVA sur son paillasson, et on a tous compris qu’on pouvait enterrer le SCAF, le MGCS et probablement l’eurodrone aussi, a moins d’un miracle.

  2. Le Breton dit :

    L’argent achète des tas de choses mais certainement pas la motivation des hommes et des femmes qui servent une armée, l’Allemagne est en panne sèche à ce niveau.

    • Auguste dit :

      On en reparlera.

    • Fafou dit :

      Souhaitez le sinon vous risquez de prendre une quatrième raclée 😉

      • Czar dit :

        laisse-moi deviner, t’es bailj, non ?

        non parce qu’en général, les hydrocéphales qui pensent que la France a perdu la 1ère GM, sont des ploucs de l’arkansas qu’ont pas vu leur bite sous leur bide depuis la vice-présidence de spiro agnew, ou sinon la version provinciale édentée, le chav Daily Mail qui part en vacances à Skegness.

        les seuls que je vois assez cons pour répéter cette ineptie tout en baragouinant autre chose que leur patois bas-normand insulaire, bah ce sont les bailj.

        Une fois.

    • JC dit :

      L’Allemagne n’est jamais en panne sèche quand il s’agit de domination. Le passé est là pour nous le rappeler. Seulement certains dirigeants européens ont la mémoire courte comme leurs administrés d’ailleurs.

  3. Mat49 dit :

    En gros ils prennent la micro force non operationnelle qu’ils ont et ils empilent dessus des commandes de matériels sans rien changer au format.

    A l’arrivé le risque est qu’il n’ait toujours rien d’opérationnel et/ou une force toujours aussi minuscule. Avec des milliards finançant l’industrie états unienne.

    j’espère pour eux que sur les 100 milliards il y a des crédits pour l’entrainement la logistique, les munitions, les recherches pour remplacer le carburant fossile, et les hausse d’effectifs.

    • Thaurac dit :

      « les recherches pour remplacer le carburant fossile »
      Pas du ressort de ce budget, mais plutôt de la recherche ou (et) écologie

    • Pedro dit :

      Soyez certain qu’il y aura pas mal d’évaporation sur ces 100 milliards. Un manque d’organisation de l’administration qui tout d’un coup se retrouve les poches pleines après des années a se serrer la ceinture, des landers qui vont vouloir leurs part du gâteau, une finance et des industriels aux pratiques plutôt opaques (Deutschebank par ex), et vous préparez le futur gros scandale de dans 5 ans…A cela bien sûr les US qui ne vont pas se priver de surfacturer puisque visiblement tout passera en direct d’état à etat. Piloter une telle monter puissance ne va pas être simple.

      • GHOST dit :

        Vous parlez d´un pays qui semble avoir une capacité d´organisation de l´admnistration supérieure parmis les pays membres de l´UE.. et de l´OTAN.
        Ne devrez-vous pas revoir les capacités industrielles de l´Allemagne, ressources technologiques qui vont aider á planifier cette ambition militaire?
        Ne confondez pas la France avec l´Allemagne.. pays qui a une démocratie parlementaire plus robuste

        • Pedro dit :

          Qui vivra verra…je ne dis pas que la France ferait mieux pour gérer un tel cadeau au ministère de la défense mais vue le budget du ministère allemand de la défense, et l’état de cette même défense, on peut légitimement s’interroger sur leur capacités à digérer ces 100 milliards tombés du ciel. Pour rappel, il y a eu pas mal de scandale financier en Allemagne, ils ne sont pas plus vertueux que nous.

          • José dit :

            100 milliards ne tombent pas du ciel comme en France!!! En Allemagne c*est l’argent réel gagné en produisant!!! Nous faisons depuis 20 ans plus de 200 milliards d’excedent de commerce extérieur chaque année!!! Ne confondez pas avec la France!!!

          • Aramis dit :

            Empruntés les 100 milliards !

        • Scipion dit :

          Quand les milliards pleuvent chacun veut sa part. Peu importe le pays.

  4. Titeuf dit :

    Bon..
    Merde…le SCAF n’est pas enterrer…
    Le char du futur idem…remerde…
    Achat de P8 supplémentaires …. normal….
    Pour le Tigre apparemment c’est mort…
    Apparemment…

    Car si ils se mettent dans le projet Twister ils vont exiger des contreparties ( genre plus de place dans le NGF ou le nouveau MBT …)

    En clair ,pour moi, rien de bon pour l’avenir.
    Et dans quelques temps…..une p’tite commande d’Apache….

    Quelles seront les réactions de nos décideurs politiques ????
    Sourire, poignée de mains devant la (les) maquettes de nos futurs matériels en commun ,un grand pas pour l’Europe de la défense gnia gnia gnia…
    Puis en coulisses…..<>
    Oui mais c’est pour l’Europe !!!
    Mais ont construit que 3 vis et 2 boulons !!!
    Merci,je me suis battu bec et ongles pour ça.
    Vous êtes un grand homme Monsieur le Président !!!
    J’aime a l’entendre….
    Histoire fictive ???
    L’avenir nous le dira…

    • bullnar dit :

      tst tst pas constructif ca, gageons quand meme que total et sa branche chimie seront, en meme temps comme dirait l’un, les adjudicataires majeurs de la commande de vaseline…

    • Distras dit :

      Le SCAF … sur la table ? Pourtant le blocage persiste ! Il est illusoire de penser qu’Airbus va se plier à Dassault ! Et vu la taille des deux entitées, c’est le pot de fer contre le pot de terre ! Dassault résiste depuis longtemps aux nationalisations alors que tous les opérateurs Européens y sont passé ! Macron a une carte à jouer ici, car ce petit artisan ne peut continuer à bloquer indéfiniement toute la défense Européenne, au risque de disparaitre lui même ! Dassault étant à 60% français, il est maintenant temps de régler ce problèm franco-français !

      • jaktav dit :

        @Distras

        ‘’ Il est illusoire de penser qu’Airbus va se plier à Dassault !’’
        Vous préférez que ce soit l’inverse?
        ‘’vu la taille des deux entités, c’est le pot de fer contre le pot de terre’’
        Qui sait faire de bons avions de chasse? Le SCAF est-il un avion civil?
        Les compétences et européanisation d’Airbus sont construites (aviation civile) en grande partie sur le savoir faire de Dassault et Sud aviation pour faire les airbus 319 320…etc. pas des avions de chasse.
        ‘’.Dassault résiste depuis longtemps aux nationalisations alors que tous les opérateurs Européens y sont passé !’’ Pour faire quoi en matière d’avion de chasse? Thyphon, Tornado?
        ‘’Macron a une carte à jouer ici, car ce petit artisan ne peut continuer à bloquer indéfiniment toute la défense Européenne’’ Il a raison. En tant que Français et fier des Français (en général). je l’approuve à 100%. Assumez vos responsabilités, quittez ce pays de petits artisans si vous ne souhaitez pas leur réussite plutôt que d’espérer le voir disparaître.
        Et arrêtez de répéter n’importe quoi.

        • Distras dit :

          Bien que votre avis soit 100% partisan, je répète qu’il s’agit d’un problème Franco-français sur lequel Macron a toute autorité puisqu’il s’agit d’un choix politique ! Il est temps de faire rentrer le cheval rebelle dans le rang ! La défense Européenne ne peut continuer à se plier aux caprices des industriels et un choix logique doit maintenant s’opérer ! Car s’ils font de bons avions, c’est grâce au pognon du contribuable, il est temps de le leur rappeler ! À vous M. Macron !

          • Aramis dit :

            « Bien que votre avis soit 100% partisan, je répète qu’il s’agit d’un problème Franco-français sur lequel Macron a toute autorité puisqu’il s’agit d’un choix politique ! » Si c’était vrai Dassault aurait déjà dû s’incliner.

            Sans Dassault pas de programme car Airbus ne sait pas faire.

            Le soucis c’est qu’Airbus veut organiser le programme non pas pur qu’il aille vite et qu’il respecte le budget mais au contraire pour qu’il dure très longtemps et explose le budget. Car les allemands n’envisagent pas d’exporter et veulent donc faire leur beurre sur la R&D pas sur la production. Airbus veut tuer la production d’avion de combat en europe.

            « Car s’ils font de bons avions, c’est grâce au pognon du contribuable, il est temps de le leur rappeler ! » C’est également grâce à des compétences et un savoir faire. Qu’Airbus n’a pas.

            Heureusement que Dassault est là pour rabattre le claper de la petite marquise qui trône à l’Elysée et des exigences délirantes de CoCocCo d’Airbus.

            « Airbus, c’est 1000 avions par an ! » Des avions civils.

            « Quant au transfert de technologie de Dassault vers Airbus, pouvez-vous nous les énumérer svp ? » Tout ce qui concerne la conception et le développement d’un avion de combat plus la conduite d’un tel programme.

            En la matière, n’importe qui peut constater que vous êtes incohérent et prêt à raconter n’importe quoi !

            Faut changer de métier quand on est nul à ce point!

        • Distras dit :

          @jakatav
          Je vous rappelle accessoirement que Dassault aviation, c’est 50 avions par an avec sa division d’affaire, Airbus, c’est 1000 avions par an !Quant au transfert de technologie de Dassault vers Airbus, pouvez-vous nous les énumérer svp ? Car de mon côté, je doute que Dassault qui refuse tout transfert technologique sur le SCAF y consente dans le cadre de l’aviation civile ! En la matière, je pense que c’est plutôt vous qui êtes assez incohérent et prêt à raconter n’importe quoi !

          • jaktav dit :

            @Distras
             »je doute que Dassault qui refuse tout transfert technologique sur le SCAF y consente dans le cadre de l’aviation civile » Et pour cause! vous dites vous même qu’il n’en a pas. Incohérence?

      • Aramis dit :

        « Dassault résiste depuis longtemps aux nationalisations alors que tous les opérateurs Européens y sont passé !  » Aucun n’y est passé.

        Message typique du troll payé pour cracher sur la France mais qui n’a aucune connaissance du pays cible.

        Il n’ pas non plus la moindre connaissance d’Airbus qui n’a jamais développé un avion de combat.

    • GHOST dit :

      ..comment donc ? les décideurs politique de France vont avoir des réactions sur la gestion de l´Allemagne.. Etrange perception.

  5. Kamelot dit :

    Les sommes sont considérables et profiteront à l’Armée Allemande, son industrie et… aux USA. Néanmoins un retard a été pris sur la réalité opérationnelle des forces, de ses ressources humaines et ses compétences au combat.
    L’argent ne fait pas tout et tout de suite…
    Quid de la coopération Franco-Allemande sur les armements ? La « bonne fortune » engendre souvent un comportement hégémonique exacerbé… Que personne ne s’y trompe: un éclairage au plus haut niveau décisionnel de la France s’impose.

    • Bonnechancemonpapa dit :

      La France peut renvoyer 80 millions de Boches à l’âge de pierre en 3 minutes. Elle n’est pas démunie, et j’imagine qu’en face, ils le savent. La véritable faille est humaine : de Gaulle aurait appuyé sur le bouton sans barguigner, Giscard a reconnu – 40 après – qu’il ne l’aurait jamais fait. Alors Macron et ses successeurs …

      • lgbtqi+ dit :

        Quelle haine des populations allemandes… !

        C’est exécrable

        Amis allemands, je suis désolée pour vous et vous prie de considérer que toutes les Françaises et Français ne sont pas ainsi.

        • Tulio dit :

          Les Boches sont nos ennemis héréditaires et les Français ne sont pas près de l’oublier. Tout le monde n’ a pas oublié non plus les Ukrainiens qui combattaient en Normandie ou en Provence sous l’uniforme nazi.

          • lgbtqi+ dit :

            Je suis « boche » d’origine. Et mes ancêtres, Francs, ont construit ce que vous appelez votre pays, vous qui n’êtes probablement qu’un … francisé.

            Question mémoire, personne n’a oublié l’éminente complicité entre Russie et nazisme, le pacte de non agression, etc.

          • Lt Gunm dit :

            Si tu veux faire des généralités, dans ce cas je n’oublie pas non plus ces Français (la milice de Pétain et Laval et ses 25000 membres) qui ont offert à mon grand-père un billet aller sans retour pour Buchenwald en 1943.

          • lgbtqi+ dit :

            @ Lt :

            sincèrement plus que désolée… Paix à son âme.

  6. Thaurac dit :

    Ils pourront enfin aller en opex…

  7. Starbuck dit :

    Ils n’ont pas choisi les bonnes options à savoir, remédier à la médiocrité de leur MCO.
    Ils compilent du matériel qui très vite ne sera plus fonctionnel.
    C’est toute l’organisation qui.est à revoir chez eux et je ne parle pas de l’esprit combatif de la troupe.

  8. gaulois78 dit :

    Un peu d’humour chers enfants…

    Avec 100 patates ils ont de quoi intégralement modernisé l’armée Française, il suffira pour cela que le PR mette nos troupes sous commandement Teutons, ainsi que les clés de cette dissuasion nucléaire Gauloise qui fait bavé d’envie « nos partenaires »…Pour faire bonne mesure n’oublions pas le droit de véto au CS…

    • JC dit :

      De quoi rire jaune !

    • jaktav dit :

      Avec 100 patates, le SCAF 100% Français et Le PAN NG sont possibles!
      Ah non? c’est pas possible… la dette!
      C’est dommage.

  9. Félix GARCIA dit :

    EXCLUSIF. Emmanuel Macron à La Dépêche du Midi : « La réforme des retraites entrera en vigueur dès l’été 2023 »
    « Les livraisons d’armes à l’Ukraine se poursuivent. Six canons Caesar ont été envoyés mais ils ont été prélevés sur les forces françaises. Cela nous affaiblit-il ?

    Ces livraisons seront compensées. Et j’ai demandé à nos industriels d’accélérer la production d’armements, il ne s’agit pas seulement de reconstituer nos stocks mais aussi de renforcer notre indépendance. »
    https://www.ladepeche.fr/2022/06/03/exclusif-emmanuel-macron-a-la-depeche-du-midi-la-reforme-des-retraites-entrera-en-vigueur-des-lete-2023-10336654.php

    Je ne ferai pas de commentaires sur le reste …
    Mais faut avouer que c’est flou et court comme propos pour un sujet aussi important que les armées et la défense (coup de théâtre en préparation ou continuité de « Notre Europe » ?) …
    « Et quand c’est flou, c’est qu’y a un loup ! »

    • AirTatto dit :

      C’est toujours floue et pour les politiciens Français; entre mensonge par omission, fausse vérité, déclaration populiste, il y en pas un pour rattraper l’autre. Ce que je retiens… en pleine crise COVID, LPM respecté à 100%, une première depuis plus de 30 ans. On verra pour la suite mais je crains que l’électrochoc Macron n’ai pas suffit pour changer nos super parties politiques et qu’on va vite retourner dans nos habitudes de parties totalement hors sol.

    • Trotaralasoup dit :

      Oui il a demandé aux industriels de faire du stock……mais il z pas dit que la France allait les acheter

  10. Hannibal_Lecteur dit :

    5 commentaires et pas mal de jalousies…
    On critique car cela ne va pas dans notre sens, ce que je comprends. Il faut se dire aussi que des pays européens, dont la France, ne peuvent laisser l’Allemagne investir autant dans la défense (certes elle part de loin) sans en faire autant. J’attends avec impatience une telle décision chez nous. On verra ça après les législatives. Bien sûr, si vous votez Melanchon et son montage gauchiste absurde, ça n’arrivera jamais. À bon entendeur… 😉

    • AirTatto dit :

      Je vois pas de jalousie, tout au plus du mépris. Il n’y a pas de quoi être jaloux, on à une Marine, armée de l’air, armée de terre correct, la dissuasion nucléaire et surtout le seule pays Européen complet dans son BITD. Mais clairement on à aussi du travail chez nous… et 100 milliard serait pas de trop pour finir d’équiper nos navires, nos chasseurs, nos blindées et investire sur note défense AA et les Drones tactiques…

      • José dit :

        Complet vous dites???? Oü sont les chars, les fusils d’assault, les munitions francaises????? Vous n’allez pas quand même employer l’arme nucléaire en France lorsqu’une guerre civile éclate en FRANCE!!!!

  11. Sorensen dit :

    108 Milliards, non détaxés, avec inflation et sachant que le capital servira à rembourser les intérêts, ce sera limité même pour un simple rééquipement.

  12. chill dit :

    Ne nous réjouissons pas trop de cette frénésie allemande pour l’armenent ; ce pays méprisable ne devrait pas être autorisé à réarmer, eu égard à son passé peu glorieux et agressif . Il ne faut pas oublier leurs actes abominables et contrairement à ce que qu’affirment trop vite certains, ce n’était pas le fait de l’Allemagne nazie mais bien de l’Allemagne tout court !

    • lgbtqi+ dit :

      C’est vous qui êtes méprisable, en vos haines de l’Allemagne démocratique et en votre veule admiration pour la dictature poutinienne.

      Une prise en compte sélective du passé vous sert à cacher la réalité présente et à déverser votre propagande.

      • chill dit :

        Que vient faire poutine la dedans ? ça frise l’obsession d’autant que vous êtes hors sujet !
        le génocide namibien c’étaient les nazis? l’utilisation de gaz durant la ww1, c’étaient les nazis?
        Facile de faire des saloperies puis de s’excuser ensuite ; ce pays obscène aurait du disparaître définitivement après la deuxième or il n’en est rien et la suite est construite en 3 étapes : réunification, construction d’une économie agressive sur le dos des voisins et de millions de travailleurs pauvres et enfin réarmement, nous y sommes !

        • lgbtqi+ dit :

          chiche chill, chiche… vous êtes attendu à l’aulne de vos ambitions haineuses.

      • Tulio dit :

        L’Allemagne démocratique ? Plus pour longtemps… Chassez le naturel et il revient au galop… Les Boches seront à jamais nos ennemis héréditaires. Ce réarmement des schleus est tout simplement scandaleux !

      • JC dit :

        L’Allemagne était démocratique avant l’arrivée d’Hitler, non ?
        Les allemands n’ont pas été encore génétiquement modifiés, alors…

      • thblion dit :

        Les allemands ne représentent que des échanges commerciaux déséquilibrés mais ne sont pas nos amis

    • sentinelle dit :

      ouibravo c’est indubitable

    • Jean Le Bon dit :

      Hélàs, je crains que vous ayez « un peu » raison…

    • Courmaceul dit :

      Sauf qu’en 2022, ceux qui se battent la braguette ouverte en trainant leur caddy, ils sont russes.

    • Scipion dit :

      En effet c’est une armée Allemande qui a déferlé sur toute l’Europe. Pas une armée Nazie.
      Le pays des philosophes aime marcher au pas de l’oie.
      C’est dommage d’ailleurs car l’Allemagne a par ailleurs une culture tout à fait intéressante.

  13. Czar dit :

    « Moscou s’attachera, dans les jours et semaines à venir, à renvoyer Berlin à son passé »

    Ca veut dire que Moscou veut leur proposer une nouvelle alliance ?

    kek

  14. Théodule dit :

    En fait, ces 100 milliards, on ne sait toujours pas selon quel calendrier ils seront alloués. Et si c’était sur 10 ans … à partir d’un budget actuel de 50 Md euros. Une augmentation de 20% avec une inflation à 10 % en Allemagne. Bof … mieux que rien. Mais tout est dans la présentation. Et rien sur les mesures pour le personnel.

  15. Olie dit :

    Sur combien d année moi je crois ce que je vois surtout avec des non européen ! !!

  16. Sergio dit :

    l’Allemagne possède cette capacité extraordinaire de changer de posture brusquement. Ne disposant que de l’ombre d’une armée aujourd’hui, elle sera la première puissance militaire (non nuke) en Europe dans moins de 5 ans. Un allié de valeur face à l’Est.

  17. PetitKoncombre dit :

    Un pays qui a formé les plus grands pilotes de l’aviation militaire, les meilleurs modèles quand elle le pouvait va aujourd’hui acheter du F35 ? Le plus gros fiasco aéronautique de l’histoire et déjà reconnu comme le pire achat possible ? Quelle tristesse

  18. jovanovic dit :

    L’Allemagne une population vieillissante comme celle de la France avec presque 20 millions de retraités, des jeunes qui préfèrent danser sur la reguetón, d’autres qui changent de genre, des écolos, où vont ils trouver du personnel pour exploiter le matériel militaire, ah oui ils feront appel aux immigrés turcs et en France ce sera aux jeunes des banlieues.
    Dans tous les cas le problème de la démographie ne sera pas résolue en Allemagne ou en France, allemands et français préfèrent tirer profit de la vie que de s’entourer de mômes.
    Certains vont dire que la natalité connait un boom en France oui mais regardez les prénoms de naissances ça sonne pas local.

    • MERCATOR dit :

      @JOVANOVIC

      encore faut-il citer des statistiques exactes pour éviter de passer pour un comique !

      France
      1,87

      •Allemagne
      1,54

      •Ukraine
      1,23

      ‌ Eh oui, avec l’Irlande, c’est la France qui a le taux de natalité le plus élevé .

      « Désormais, un Allemand sur cinq a plus de 65 ans et seuls 13,5 % des Allemands ont moins de 15 ans. L’Allemagne est ainsi devenu le pays avec la population la plus âgée d’Europe. À titre de comparaison, l’Italie a 20 % de sa population âgée de plus de 65 ans, la France 17,5 %, l’Espagne 17 % et l’Irlande 12 %.

      • PK dit :

        D’un autre côté, si vous ramenez la natalité aux « Français de souche », vous risquez d’avoir pas du tout les mêmes chiffres…

        • Czar dit :

          la vérité n’intéresse pas un macronard, surtout qu’en général elle ne rentre pas dans une feuille Powerpoint.

          les trucs difficiles ou angoissants, c’est rarement l’occasion de pouvoir déployer un plan comm convenable

      • José dit :

        En Allemagne on connait au moins combien d’Allemands et d’etrangers sont nés chaque année!!! Vous êtes sûrs cette demographie triomphante de la France est réellement francaise????? Vous êtes sûrs que ceux lä vont travailler dans l’avenir pour rembourser les dettes gigantesques de la france?????

  19. AUTRET dit :

    Donc, la moitié de sommes sera engloutie dans l’achat de matériels américains, F35 et Chinook. L’Europe dans tout ça, aux oubliettes ! Et alors qu’on ne cesse de nous « vendre » que la guerre en Ukraine est en en train de révéler un lien fort entre tous les pays du vieux continent. Et bien non, la guerre en Ukraine révèle au contraire encore une fois la suprématie et la main-mise des États-Unis sur un continent à l’agonie et qui a depuis longtemps perdu son rang dans l’ordre du monde.

  20. ScopeWizard dit :

    Personnellement , ces 100 milliards ne m’ affolent pas du tout ; l’ Allemagne a beaucoup de retards à rattraper , des Landers à contenter , donc ce n’ est pas ce seul fait qui importe le plus .

    Non , ce qui m’ affolerait plutôt , c’ est le précédent voire le point de départ ainsi créé….

    En effet , telle une boîte de Pandore jusqu’ ici si impeccablement fermée qui une fois ouverte n’ empêchera plus rien d’ un très probable réarmement de l’Allemagne , ces100 milliards vont sans nul doute constituer le plus puissant des encouragements .

    Mais il n’ y a pas qu’ eux qui vont ainsi réarmer tant en volume qu’ en qualité , puis très certainement en totale indépendance quant aux équipements ou du moins une dite indépendance qui sera voulue comme étant la plus large que possible ; des plus mortels ennemis du « monde libre » d’ hier représenté par les démocraties , il va aussi y avoir le Japon .

    Ce qui se comprend aisément !

    Indépendamment des forces en présence ou des mentalités ou idéologies en décalage comme à ce point antagonistes , entre-autres à force de jouer aux CONS , cons qui du seul fait de leur puissance leur assurant une position dominante se persuadent qu’ ils détiennent la vérité ou sont seuls à savoir faire la distinction entre BIEN et MAL ou lumières et ténèbres , mais également entre « évolué » / « pas évolué » ou « capable » / « pas capable » mais malheureusement sans JAMAIS , ou si rarement , être fichus de sortir de cette nasse qu’ est la vision se contentant de « court-terme » , ben au bout d’ un moment , forcément , tant va la cruche à l’ eau qu’ à la fin tu me les brises….

    Donc , en toute logique , répondant même aux aspirations des peuples ou dirigeants , tôt ou tard arrive ce qui doit arriver….

    L’ Histoire est tragique , mais elle a aussi un sens….

    Eh voui !

    Par conséquent , avec une Russie désormais si belliqueuse mais toujours aussi craintive quant à sa situation géopolitique , et de plus en plus une Chine revancharde aux visées expansionnistes , les deux étant puissances nucléaires mais également riches de matières premières , tous les équilibres qui étaient déjà si précaires se rompent , l’ ordre mondial s’ en trouve remis en cause , donc ceux qui jusqu’ ici rasaient les murs , ne serait-ce que parce qu’ il en va de leur propre survie à présent de moins en moins garantie , ne peuvent que se redresser , s’ éloigner de toute tutelle ou dépendance encore plus de quelque vassalisation , ce qui ne peut passer que par un réarmement si ce n’ est massif du moins suffisant quant aux besoins .

    Bon , c’ est pas le tout , car figure-toi qu’ il fait fringale…..

    Alors , en bons zombies abrutis d’ écrans comme de consommation de produits industriels à la con bourrés de merdes qui vont tellement contribuer à plus tard fabriquer des vieux décrépis fort coûteux aux trois-quarts déglingués….

    Sushis ou Italien ?

  21. Polymères dit :

    J’ai souvent dit ici qu’il ne faut pas trop prendre les allemands de haut sur leur potentiel militaire ou leurs « engagements ».
    L’Allemagne c’est un pays de 80 millions d’habitants avec une économie qui est loin d’être mauvaise. Berlin peut et a les moyens financiers que nous n’avons pas en France (sauf gros choix budgétaire qui mettra comme toujours les mêmes « anti-tout » dans la rue), les allemands peuvent plus vite qu’on ne le croit reconstituer une puissance militaire et industrielle.
    Alors oui certains continueront de voir ce qui ne va pas en se disant que ça ne se fera pas en quelques mois, oui vous avez raison, mais la reconstruction militaire ne se fait pas et ne se fera jamais en quelques mois. Cela fait plus de 15 ans qu’on évoque le réarmement russe, la modernisation russe et pourtant on le constate en Ukraine, on observe encore globalement le même modèle d’armée qu’il y a 30-40 ans.
    Nous ne sommes plus dans le siècle précédent ni en économie de guerre et les matériels modernes sont bien plus longs à développer et produire que les matériels du passé, ce n’est pas propre à l’occident.

    Les allemands font aujourd’hui ce que nous avons fait il y a 5 ans, c’est à dire un travail de « rattrapage », sauf que là ou nous avons décidé une augmentation budgétaire annuelle, eux ils amènent un gros chèque. L’idéal étant évidemment les deux en même temps, c’est aussi pour cela que j’ai toujours voulu en France qu’on allonge une enveloppe exceptionnelle pour « débloquer » de nombreux programmes de renouvellements qui ont été longtemps en attente au point de tirer un peu trop sur l’ancien. Bien entendu ces enveloppes sont parfois symboliques, car on sait bien qu’il ne suffit pas de sortir l’argent pour que tout se fait, les phases de développements et de productions font que souvent ça prend du temps et que l’effet recherché ne peut pas se voir sur le coup et que l’autre problème c’est que si en parallèle le budget de base reste le même, arrivera un moment ou on retourne à la situation d’avant, donc que l’effet de réarmement s’arrête ou ne puisse pas se soutenir.

    Les allemands ont bien entendu beaucoup à rattraper, ils ont toujours une limite « politique » (là aussi attention aux changements, si l’Allemagne voudrait devenir le leader militaire de l’Europe elle le pourrait, donc ne nous plaignons pas trop), bien entendu son armée a pris une habitude « d’ouvriers » et ou l’engagement militaire s’est perdu. Mais ne nous trompons pas, tout peut changer, ça prendra peut-être 5 ans pour qu’on le voit, mais ça peut changer.

    L’enveloppe de 100 milliards est colossale, ça va amener forcément des capacités nouvelles aux allemands. Les russes s’en inquiètent, pas étonnant à l’heure ou eux ils ont déjà depuis 4-5 ans largement cassé leur propre processus de réarmement/modernisation en réduisant leur budget militaire, en plus de l’Ukraine qui réduit leur potentiel global.
    Cet effort allemand doit s’observer en parallèle d’une augmentation du budget de leur défense afin de donner de la perspective à moyen terme, afin de voir si on est juste dans un « déblocage » d’un instant ou dans une tendance nouvelle qui verrait l’Allemagne prendre un rôle militaire d’importance.

    J’ai toujours pensé et je pense toujours qu’un sursaut allemand dans le domaine militaire amènerait un sursaut français. Je pense donc qu’on a de fortes chances que chez nous, on observe également un tel coup de boost avec une enveloppe exceptionnelle. Je ne pense pas qu’elle sera de 100 milliards, mais au vue de notre effort budgétaire depuis 5 ans et sur ce qui doit encore être fait, 50-60 milliards permettrait à notre pays de compenser ou suivre l’annonce allemande.
    Si nous ne le faisons pas, il faudra attendre vers les années 2026-2028 pour trouver un excédent budgétaire permettant d’acquérir des capacités nouvelles, car c’est vers cette période qu’on aura atteint un point ou le besoin en équipement sera inférieur aux budgets alloués, car notre modèle d’armée n’a pas bougé. Cette même logique (qui demande une capacité de projection et d’analyse qui ne se base pas sur ce qui est à remplacer aujourd’hui mais sur ce qui ne sera plus à remplacer demain) a été avancé en Allemagne, ils disaient qu’avec 2% du PIB consacré à la défense, ils seraient en excédent budgétaire par rapport à leurs besoins, qu’ils ne sauraient pas quoi faire avec. Ce n’est pas faux, dès lors qu’on garde en tête le modèle d’armée (c’est à dire X unités, disposant de X chars, X avions, X navires). Au bout d’un moment si ce modèle ne change pas, ben vous arrivez à un trop plein d’argent par rapport à vos besoins et aux capacités industrielles. Il y a donc un plafond financier avec lequel on ne peut pas faire plus. Imaginez la France avec un budget militaire à 80 milliards par an pendant 10 ans, si nous ne changeons pas notre modèle d’armée, il est facile de comprendre qu’après avoir entrepris le renouvellement du matériel en dotation, on se retrouvera à un moment ou tout est globalement renouvelé et que ces 80 milliards seront de « trop ». La France si elle suit sa logique budgétaire tracée on arrivera à une telle situation dans 5 ans environ, je ne dis pas qu’il n’y aura plus rien à acquérir ou à prévoir, je dis qu’il y aura un excédent budgétaire par lequel on pourra obtenir de nouvelles capacités.

    Si je dis cela, c’est que du côté allemand, l’effort des 100 milliards passe par un changement de format, il y a du renouvellement d’équipements mais aussi et surtout des capacités nouvelles. Si en France on débloquerait demain 50 milliards on irait également dans l’obtention de capacités supplémentaires bien plus que dans le renouvellement des équipements, car on ne pourra pas forcément aller plus vite pour remplacer nos blindés (qu’on a déjà accéléré), idem pour les navires et d’autres choses, il y a derrière un facteur industriel qui est bloquant et que l’argent ne pourra pas débloquer. Mais ce serait le lancement d’un nouveau format à un horizon 2030 qui anticiperait un accroissement de certains parcs ou la venue de nouvelles capacités.

    • Czar dit :

      « L’Allemagne c’est un pays de 80 millions d’habitants avec une économie qui est loin d’être mauvaise. »

      c’est qu’il mériterait d’enseigner au Collage de Frônce, le bougre.

      • Courmaceul dit :

        Les Français charmés par la sirène de la discipline teutonne ? Au Collège de France, je crains qu’on entende les mouches voler.

        Le Français préfère couiner et ridiculiser les autres……et les 35 h que nous avons brillamment exporter dans le monde.

        • Czar dit :

          les 35h sont apparues en allemagne, et très exactement dans leur secteur industriel, imbécile.

  22. Achille-64 dit :

    Le risque sur le SCAF, NGF, c’est que les Teutons annoncent une intention de commande de 300 avions, de manière à s’adjuger la part du lion dans le partage industriel. Une poussée à laquelle la Macronie ne résistera pas … sauf à changer de braquet sur les forces armées.

    Bon, le SCAF c’est loin. D’ici là le Rhin aura coulé sous les ponts et la Weser aussi.

  23. Matou dit :

    Avec le niveau d’endettement de la France, espérons malgré tout que l’effort militaire dans notre pays sera poursuivi. Les arbitrages entre les orientations vendeuses politiquement et la réalité du terrain ne lassent pas d’inquiéter. Si notre président aime autant la France qu’il le prétend, qu’il poursuive son effort pour sa protection et son poids international, passant tous les deux par un effort supérieur sur la défense nationale. En plus, cela nourrit la BITD, ses entreprises françaises, ses emplois, ses retours sur investissement puisqu’une part revient dans les caisses de l’état via l’impôt sur les sociétés et l’impôt sur le revenu des personnels de la BITD. Au-delà, les nouveaux programmes peuvent en partie être générateurs d’opportunité en usage duale, ouvrant potentiellement d’autres marchés dans le civil.

  24. vrai_chasseur dit :

    L’équipement ne fera pas tout.
    L’Allemagne doit aussi apprendre, après 30 ans de pacifisme auto-centré de toute sa classe politique, à naviguer dans des environnements géopolitiques de plus en plus incertains et doit apprendre à (se) bâtir une véritable stratégie de défense.
    La méthode existe, mais ce n’est pas une science exacte : définir ses intérêts, évaluer honnêtement ses capacités et assurer que les ressources allouées permettent bien d’atteindre les buts stratégiques recherchés. Il faut aussi renforcer ses propres capacités avec celles des autres par des alliances industrielles et militaires. Et en même temps que l’on fait tout cela sur soi, le faire aussi sur les adversaires potentiels.

    Les suédois par exemple, ont fait ce genre d’exercice pour préparer leur éventuelle entrée dans l’OTAN et dans la défense UE (cf http://www.foi.se/rest-api/report/FOI-R–5012–SE ). Ils ont évalué leurs capacités militaires, celles des autres pays un par un (leur évaluation des capacités militaires françaises est très pertinente, cf le tome 2 : http://www.foi.se/report-summary?reportNo=FOI-R–5013–SE et dénote un travail approfondi du sujet).
    Ils ont défini une stratégie d’intégration dans une vision collective de défense. On s’aperçoit à la lumière de cet exercice que la réflexion stratégique des suédois quant à l’intégration dans l’OTAN et par rapport à la défense UE, est un processus de réflexion initié bien avant l’invasion de l »Ukraine par Poutine, qui n’a été qu’un accélérateur.

    L’Allemagne est peu habituée à ce genre d’exercice. Poutine a certes provoqué une catharsis salutaire pour le déclencher mais un « changement de logiciel » sera nécessaire au sein de la classe politique allemande pour y parvenir. Et des réformes au sein de la Bundeswehr et du BAAINBw. seront également nécessaires.
    C’est bien plus un défi de changement d’état d’esprit et de RH qu’un simple défi sur l’équipement, qui attend les allemands.

    • JC dit :

      Le processus de réflexion est constant chez les allemands et l’affaire ukrainienne n’est qu’un prétexte. Depuis le temps que les biberonnés à la nostalgie du III ème Reich attendaient cela, les voilà libérés.

  25. Courmaceul dit :

    100 milliards ? Est-ce qu’on investi aussi dans le changement de l’esprit des Allemands ?

  26. Fonctionnaire territorial ancien mili dit :

    Je suis un peu sceptique quant à l’utilisation de ce fonds spécial.
    Non parce que ce sont des Allemands mais parce que c’est une décision politicienne et opportuniste : « la Russie se montre dangereuse, montrons aux électeurs que nous réagissons au danger. » J’ai trop vu ce style de comportement chez les élus : un gros investissement avec effet d’annonce mais rien de prévu pour les frais de fonctionnement qui arriveront ensuite.
    .
    On peut renvoyer Berlin à son passé si l’on veut, mais il faut plutôt regarder quels sont les budgets prévus pour l’entretien et le service de ces matériels. Acheter des matériels qui seront ensuite laissés à l’abandon, ça ne sert à rien.