Après un nouveau référendum, le Danemark va adhérer à la politique de défense de l’Union européenne

En 1992, après les électeurs danois eurent rejeté le Traité de Maastricht instituant l’Union européenne [UE], Copenhague obtint des clauses d’exemption en matière de citoyenneté, de politique monétaire, de défense et de justice lors du Conseil européen d’Édimbourg. Ce qui permit de soumettre à nouveau le texte au vote et de l’adopter.

La conséquence de cette réticence des Danois à adopter le Traité de Maastricht tel qui leur fut initialement proposé est que le Danemark, par ailleurs membre de l’Otan, ne participe pas à la Politique de sécurité et de défense commune [PSDC] et ne contribue donc pas aux missions militaires conduites par l’UE. En outre, il se tient à l’écart de l’Agence européenne de défense [AED].

Pour autant, cette clause d’exemption n’a pas empêché le Danemark de rejoindre l’Initiative européenne d’intervention [IEI], ouverte aux pays européens non membres de l’UE, ou encore d’apporter son soutien à la France lors de l’opération Serval, au Mali [2013] et de participer à la force européenne Takuba, au Mali [même si l’expérience tourna court, en raison d’un imbroglio diplomatique avec Bamako, nldr].

Cela étant, Copenhague aurait pu se satisfaire de cette situation, même si celle-ci ne lui a pas toujours facilité les choses, notamment quand il s’est agi de lancer une mission contre la piraterie dans le golfe de Guinée, la marine danoise ne pouvant pas participer au concept européen de « présence maritime coordonnée ».

Ainsi, le gouvernement danois a souvent été tenté d’organiser un nouveau référendum pour faire annuler cette clause d’exemption en matière de défens européenne. En 2011, il dut même y renoncer, faute de consensus politique pour une telle organisation.

Par la suite, et alors que le contexte sécuritaire en Europe venait d’être bousculé par l’annexion de la Crimée par la Russie et l’activité accrue des forces russes dans le voisinage du Danemark, un référendum put se tenir en décembre 2015. Mais 53,1% votes exprimés n’allèrent pas dans le sens souhaité par le gouvernement alors dirigé par le pro-européen Lars Løkke Rasmussen.

Celui ayant été battu aux élections législatives de juin 2019, celle qui lui a succédé, Mette Frederiksen, du parti social-démocrate, a estimé que l’invasion de l’Ukraine par la Russie pouvait être un opportunité pour mettre un terme à cette clause d’exemption. « Les périodes historiques appellent des décisions historiques », avait-elle justifié, lors de l’annonce d’un nouveau référendum sur cette question.

Et cela, après avoir indiqué qu’un nouvel accord défense allait être conclu avec Washington, afin de permettre la présence de troupes américaines sur le territoire danois. « L’Otan et les États-Unis sont les garants de notre sécurité, c’est pourquoi nous faisons front commun avec les États-Unis lorsque les valeurs occidentales telles que la démocratie et la liberté sont remises en cause », fit en effet valoir Morten Bødskov, le ministre danois de la Défense, quelques jours avant l’attaque de l’Ukraine par la Russie.

Quoi qu’il en soit, les partis pro-européens danois ont fini par obtenir ce qu’ils voulaient. En effet, lors du référendum promis par Mme Fredreriksen, qui s’est tenu le 1er juin, environ 67% des votants se sont prononcés en faveur de la fin de cette clause d’exemption européenne dans le domaine de la défense. L’argument selon lequel l’Otan ne pouvait être que la seule garante de la sécurité du Danemark, comme l’a avancé Morten Messerschmitt, le chef du Parti populaire danois, n’aura donc pas pesé.

« Ce soir, le Danemark a envoyé un signal très important à nos alliés en Europe, à l’Otan et [au président russe Vladimir] Poutine. Nous montrons que lorsque Poutine envahit un pays libre et menace la stabilité en Europe, nous nous unissons », a commenté Mette Frederiksen, une fois les résultats du référendum connus. « Le Danemark peut désormais participer à la coopération européenne en matière de défense et de sécurité. Et pour cela, je suis très, très heureuse », a-t-elle ajouté.

L’offensive russe en Ukraine a fait évoluer des postures que l’on pensait presque intangibles… La Finlande et la Suède, membres de l’UE, ont décidé de renoncer à leur neutralité pour rejoindre l’Otan… Et l’Allemagne entend investir 100 milliards d’euros pour « réparer » ses capacités militaires longtemps négligées.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

33 contributions

  1. Lagaffe dit :

    On devrait décorer Poutine pour son action en faveur de l’unité européenne et de son apport incommensurable pour le développement de l’OTAN.
    Et une médaille de plus pour avoir démontré que la « neutralité » est un leurre.
    Les 10 dernières années de menaces continues et de provocations militaires contre la Finlande (allant jusqu’à la menacer à plusieurs reprises d’une destruction nucléaire !) a tué le modèle intellectuellement fabriqué de « finlandisation ». Une « finlandisation » agrémentée d’une « démilitarisation » que de nombreux imbéciles conseillaient encore pour l’Ukraine il y a juste quelques mois, pour « calmer » Poutine !

    • Félix GARCIA dit :

      « Et une médaille de plus pour avoir démontré que la « neutralité » est un leurre. »

      Si la neutralité peut être comparée à la transparence, elle a donc toujours la couleur de ce qu’il y a derrière.
      ^^

    • précision dit :

      Peut-être qu’une finlandisation voire démilitarisation aurait pu éviter cette guerre, les dizaines de milliers de morts, et les centaines de milliards de dégâts. Vous n’en savez rien, et moi non plus.

      «On est toujours l’imbécile de quelqu’un. ce sont mes imbéciles à moi, qui m’énervent.» attribuée à F.Blanche
      «Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet.» attribuée à G.Courteline

      • Polymères dit :

        Pourquoi ne pas proposer à la Russie de se démilitariser pour obtenir la paix? Ou demandons lui de devenir un pays neutre…
        A force de mépriser certains pays, on en finit par oublier que le problème est la Russie qui veut conquérir et soumettre ses voisins.

    • ECZ850 dit :

      Je trouve vos propositions très intéressantes nous somme du même avis, sur toute les actus je lis vos propositions et je m’y retrouve totalement

    • fabrice dit :

      Et on peut parler des « génies » qui ont conseillé l’Ukraine de voir 20% de son territoire envahie, son économie s’effondrer de 50%, de perdre 100 soldats par jour, de voir six millions de ses femmes et enfants s’exiler, de voir l’opposition interdite, le GVT prendre « démocratiquement » les pleins pouvoirs, une partie de ses villes détruites ?
      Qu’est ce qu’elle a gagné l’Ukraine ?
      Bien évidemment que pour l’Ukraine et les Ukrainiens la « finlandisation » était le meilleur choix. D’ailleurs, « Einstein », à ton avis pourquoi l’opposition est interdite ?
      La Suisse est neutre, t’as l’impression, « Aristote », qu’elle est pauvre ou moins démocratique ?
      Il y a certains « Zeus » de la pensée qui nous foudroie des éclairs de leur pensée à certains, misérables imbéciles.

      • lgbtqi+ dit :

        N’oubliez pas de parler des 200 000 enfants ukrainiens enlevés par la Russie, en fort déficit démographique et d’adoptions.

      • Royal Marine dit :

        Enfin quelqu’un qui réfléchis, au lieu de se satisfaire de la propagande Otan des média mainstream…
        Je note que l’union de l’Europe sur les sanctions, lui coûte plus cher qu’à la Russie… Signe d’intelligence, de réflexion et de soucis du bien-être de ses populations, sans doute. Mais que celle-ci se fissure rapidement, et à raison, sur le pétrole, le gaz, et le blé, tous produits importés de Russie… Ne parlons pas des engrais et gaz rares (néon, fréon, …) qui vont manquer rapidement.
        Un de mes ami a commandé une BMW en décembre dernier, livrable en mars… On lui annonce maintenant un an de retard! Pourquoi d’après vous?
        Donc, en résumé, on risque de manquer de tout, comme le lait pour bébé à New York, ou d’avoir des produits disponibles, mais tellement chers… Est-ce que ce ne serait pas plutôt la faute de Biden et des wokes déconstructeurs de son parti, plutôt que celle de Poutine? Je pose la question…

      • Lockass dit :

        Les Ukrainiens ont aussi le droit de ne pas vouloir rester éternellement sous la coupe russe.
        Et il est normal qu’en temps de guerre, le gouvernement prenne les pleins pouvoirs.
        Qu’est ce qu’elle a gagné la Russie ? Elle a grappillé un peu de territoire certes, mais à part ça ?

  2. Félix GARCIA dit :

    Je propose une stratégie commune avec les grecs, les danois, les italiens, les espagnols et les portugais autour de la surveillance du milieu marin.
    Surveillance basée sur les drones (français, évidement [et paf, c’est là qu’on m’apprends qu’il se fait la même chose chez eux … et tintin pour mon plan] : ECA Group, Naval Group …).

    Des drones de surface, et surtout sous-marins pour naviguer entre les îles grecques et danoises, sur le passage de la flotte russe (mais aussi surveiller le Groenland).
    De même avec les italiens, les espagnols et les portugais pour l’ensemble de la Méditerranée (ainsi que les Açores, les Canaries etc …).

    On fait la même avec l’Islande, mais avant tout pour des raisons scientifiques (mais dont les implications sont géopolitiques, géoéconomiques et géostratégiques) :
    « Conférence – Les continents sous les océans : l’hypothèse Icelandia »
    – La superficie des continents s’étend en fait bien plus loin que ce que nous pouvons voir et donne ainsi lieu à de nouvelles propositions de continents comme « Icelandia »
    Une autre vision des limites continent-océan avec la géodynamique
    – En Sciences de la Terre la distinction entre domaines continental et océanique est différente de celle des termes géographiques employés usuellement, « océans » et « continents ».
    – Pour les géographes, l’océan est un espace occupé par de l’eau salée et la limite des océans est, naturellement, le trait de côte. – Tandis qu’en géodynamique, on s’intéresse à la nature de la lithosphère, le matériau des plaques, qui comprend la croûte ainsi qu’une partie du manteau terrestre supérieur.
    – On distingue ainsi deux types de lithosphères, aux compositions crustales très différentes : la lithosphère continentale et la lithosphère océanique.
    – Des résultats et des concepts récents sur les modes de rupture des continents remettent en question l’utilisation de certains des éléments classiques d’identification de la lithosphère océanique.
    – L’application de ces modèles à l’Atlantique NE modifie profondément sa compréhension, avec la proposition d’un grand continent en partie immergé, et dont l’Islande serait la partie émergée : « Icelandia ».
    https://www.youtube.com/watch?v=ba9STl7fE9E

    On fait le renouveau de la voile dans le maritime grâce à Solid Sail et la « Bretagne Sailing Valley » avec les grecs (premiers armateurs mondiaux) et les danois (MAERSK).

    Création de deux flottes communes de voiliers motorisés d’escorte des navires marchands et de croisière. Une flotte de chaque côté du Canal de Suez.
    Voiliers faiblement armés et avec petits équipages :
    – Une unité de fusiliers marins (nationale ou multinationale)
    – 2x 12.7mm
    – Une hélisurface
    – Drones Switchblades
    – 2x V-BAT
    – Un Camcopter
    – Un drone filaire
    – Un ETRACO

    Si on reprend le contrôle de nos câbles internet, et des câbles sous-marins :
    Voiliers motorisés avec ROV et drones (sous-marins et de surface) pour la surveillance des câbles.
    (Partenariat avec les ricains ?)

    Les mers, espaces de l’avenir – Amiral Vandier
    https://www.youtube.com/watch?v=4JaArqYO1zg
    Les enjeux de la Marine nationale aujourd’hui
    https://www.youtube.com/watch?v=U6XrcXcfyuY
    La Marine française au défi de l’Indo-Pacifique (amiral Pierre Vandier)
    https://www.youtube.com/watch?v=mi8YyTpN8n0

    • Félix GARCIA dit :

      De même, des voiliers, ça peut être pas mal du fait du « retour de l’éperonage », non ?
      Des « navires de souveraineté » (avec canons à eau, dispositifs sonores etc …) pour venir physiquement se frotter aux navires qui abusent sans risquer le reste de notre flotte de surface.
      En plus, dans la « guerre des images » (rencontres tendues en mer etc …), on partira toujours du fait que le voilier, « c’est le gentil », qu’il ne peut pas être « l’agresseur » (« sinon il serait pas à voile »).

      • jyb dit :

        @felix garcia
        un stage chez sea shepherd ?

      • Frank dit :

        @ Félix GARCIA Hypothèse intéressante, qui prouve au moins que le sens de l’humour n’a pas entièrement disparu de ce blog.
        Le projet sur Suez de » deux flottes communes de voiliers motorisés d’escorte des navires marchands et de croisière », petits, ayant des capacités d’éperonnage, est curieuse, et nous ramène à Actium et Lissa.
        Mais pourquoi pas?
        On recrée aussi des unités de Mameluk sur les rives, et des LRDG, sous mandat Onusien, en appui, pour surveiller le trafic entre Port Saïd, Amer et Suez?
        Avec plein de gadgets vulgaires et dronisants.
        Une multitude de petits « voiliers motorisés » qui patrouillent le long des berges du canal, pour éperonner le récalcitrant? Opération « Ever Given » bis?
        L’idée est intéressante, mais irréaliste, et encore moins séduisante.
        Voire même insultante.
        Les voiliers, ni même les voileux, ne sont pas des « gentils » soucieux de leur image, n’oubliez-pas qu’avant la vapeur, le vent qui poussait les navires a autorisé pas mal de terriens à s’alimenter, depuis l’Antiquité, avant de se développer et conquérir.
        Et si nombre d’officiers de Marine portent un sabre, c’est par héritage des sabres d’abordage d’antan.
        Pour l’anecdote, vous saviez que ces sabres courts était enduits d’ail avant l’assaut, fluidifiant du sang, et rainurés sur leur longueur pour aider les bactéries à pénétrer et se développer avec l’oxygène dans le corps du blessé, après usage?
        J’en doute.
        Les gros cargos à voile, c’est prometteur, et bidon, mais on verra.
        Les navires de guerre éperonnés, cela l’est moins.
        Les projets Egyptiens, encore moins:
        https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/transports/l-egypte-donne-le-coup-d-envoi-de-la-construction-de-son-canal-de-suez-ferroviaire_AN-202109030160.html
        Pour nous mettre d’accord:
        https://graindesail.com/fr/
        Du chocolat, du café, et du pinard, au gré des vents, et des envies, cela rassemble tout le monde

        • Félix GARCIA dit :

          Leur chocolat cacahuètes-caramel est une tuerie.
          Leur café est cher pour ce qu’il est, à mon goût.

        • lgbtqi+ dit :

          L’ail est un bactéricide intéressant. Alors avec l’histoire des rainures pleines de bactéries, faut choisir… Ensuite, comme anti-coagulant / anti-agrégant plaquettaire, c’est la première fois que j’entends ça.

          • frank dit :

            @ Félix GARCIA et @ lgtbqui+ Soyez pas ronchons.
            Chocolat et ail sont des ADM connues depuis longtemps, antagonistes, mais efficaces.
            Un fantassin ayant absorbé cent gousses d’ail sera plus répulsif qu’avec un HK, et quelques dizaines de tablettes cacao/beurre salé auront plus d’impact qu’un mot chevrotant de Biden sur les victimes.
            D’ailleurs, si la DARPA nous écoute, à Roscoff, on fait les deux…
            On s’éloigne du sujet.

          • Lotharingie dit :

            lgbtqi+

            « …….Ensuite, comme anti-coagulant / anti-agrégant…….. »

            Bonjour,

            Je confirme.

            Pour prévenir les phlébites, les angiologues recommandent l’ingestion régulière d’ un breuvage simple : plusieurs gousses d’ail achées menues dans un verre, avec du lait et du sucre. ( Il vaut mieux l’avaler le plus rapidement possible ….).

            Bien à vous.

    • Félix GARCIA dit :

      Mais du coup, je persiste sur l’idée des voiliers (motorisés et voiles Solid Sail) ASM, avant tout dotés de capteurs passifs (hydrophones, antennes sonar passives, bouées sonar/acoustiques etc …), mais aussi de quelques capteurs actifs lorsque l’on a besoin de sortir de la discrétion du couple voile+capteurs passifs.
      Pour les outremers notamment, mais pas uniquement.

    • ECZ850 dit :

      Félix GARCIA

      Je trouve vos propositions très intéressantes nous somme du même avis, sur toute les actus je lis vos propositions et je m’y retrouve totalement

      • Félix GARCIA dit :

        J’ai déjà « laissé tomber mon fromage » après un compliment d’Alex !
        Bien essayé quand même !
        😀

        (Merci)

  3. Alain d dit :

    Merci Poutine.
    C’est vraiment le meilleur.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Alain d,

      Précisez quand vous faites du second degré : tout le monde n’a pas forcément lu vos écrits précédents

      • Alain d dit :

        Oui, pas faux, je vais tenter de corriger, j’avais déjà remarqué le problème.
        Merci.

  4. blavan dit :

    L’oncle Sam se dit prêt pour les futures ventes de matériel militaire, et l’UE regarde !!!!!!

  5. Thierry (le plus ancien) dit :

    Le fabriquant turc offre un de ses drones à la Lituanie

    Le fabricant turc des drones de combat Bayraktar a annoncé jeudi qu’il offrait un de ses engins à la Lituanie, dont la population s’est mobilisée pour en acheter un afin de soutenir l’Ukraine face à la Russie.

    La compagnie privée Baykar, dirigée par Selcuk Bayraktar, le gendre du président Recep Tayyip Erdogan, et par son frère, Haluk Bayraktar, a suggéré que les fonds collectés par les Lituaniens soient plutôt envoyés aux Ukrainiens sous forme d’aide humanitaire.

    La Turquie s’est gardée jusqu’à présent d’annoncer publiquement les aides militaires fournies à Kyïv.

    «Nous avons du mal en ce moment à répondre à la demande», a affirmé jeudi le président turc à propos des Bayraktar, sans commenter le don, mais au moment même où celui-ci était rendu public.

    Ce geste de Bayraktar au profit de la Lituanie, membre de l’Otan comme la Turquie, n’aurait pu avoir lieu sans l’aval du chef de l’État.

    Il intervient en plein débat sur l’élargissement de l’Alliance atlantique à la Suède et à la Finlande, auquel Ankara s’oppose.
    source :
    https://www.tvanouvelles.ca/2022/06/02/le-fabriquant-turc-offre-un-de-ses-drones-a-la-lituanie
    ———————————————————————–

    un beau geste du président turc qu’il convient de saluer.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « un beau geste du président turc qu’il convient de saluer. » Toute petite rectification,
      un beau geste promotionnel et commercial du président turc qu’il convient d’analyser.

      • Thierry (le plus ancien) dit :

        il n’a pas besoin de publicité, il n’arrivent même pas à produire suffisamment de drone tellement ils ont de commande.

    • lgbtqi+ dit :

      Effectivement. Une fois n’est pas coutume.

  6. Soporifix dit :

    Comme les choses se déroulent, le Donbass et la Crimée sont définitivement perdus pour l’Ukraine. C’est inéluctable et le régime russe ne transigera pas sur cet objectif minimal pour eux qui est le contrôle total de la Mer d’Azov.
    Les Ukrainiens vont devoir se concentrer sur Odessa la perle de la Mer noire et la région du boudjak et son port d’Ismail, leur dernier accès à la mer noire…. Les russes vont très probablement tenté de prendre cette dernière région mais s’ils échouent, ils pourront toujours parler de victoire avec le contrôle total du Donbass. La vraie bataille sera à Odessa avec un risque très élevé de déstabilisation de la Moldavie voisine et la guerre tout près des côtes roumaines. La région du boudjak est un guêpier.

  7. Alpha dit :

    Mouais, je ne vois pas vraiment en quoi cette nouvelles va changer la situation du Danemark.

    Ce pays fait déjà partie de l’OTAN. La politique de défense de l’UE n’existe tout simplement pas, le rêve de la France n’est pas pour autant une réalité pour les autres membres de l’UE.

    Le Danemark va fournir un détachement de 15 pellés casqués pour les opérations de l’armée française au Mali?

  8. lxm dit :

    Le Danemark a un avantage sur la France, il possède encore sa propre monnaie, il peut donc utiliser la planche à billet pour financer un éventuel effort de guerre, tout en rendant alors son économie plus compétitive. La France ne peut pas faire la guerre sans accord de l’Allemagne.

  9. Lotharingie dit :

    « ………….La guerre est aussi culturelle. Le Parlement moldave a adopté, jeudi 2 juin, une loi interdisant la diffusion d’émissions d’informations russes dans ce pays.

    Cette loi sur la « sécurité de l’information » interdit la « retransmission à la radio et à la télévision d’émissions d’informations, militaires, politiques et analytiques de pays n’ayant pas ratifié la convention européenne de télévision transfrontalière ».

    Les chaînes de télévision moldaves pourront néanmoins continuer de diffuser des films, des séries, des programmes musicaux ou des émissions de divertissement russes…………… »
    .
    https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/moldavie-le-parlement-interdit-la-diffusion-d-emissions-d-informations-russes-a-la-radio-et-la-television_5174329.html