Le président Biden exclut de livrer à l’Ukraine des systèmes d’artillerie à longue portée



Les forces ukrainiennes sont a priori en grande difficulté dans le Donbass, leurs adversaires russes ayant quasiment achevé l’encerclement des villes de Sievierodonetsk et Lyssytchansk, les deux dernières de la région de Louhansk à être encore sous le contrôle de Kiev.

Aussi, pour briser l’offensive russe et compléter les nombreuses pièces d’artillerie lui ont été livrées [ou promises], comme les obusiers M777 américains, les six CAESAr français ou encore les 18 KRAB polonais [cette liste n’étant pas exhaustive], l’état-major ukrainien souhaite disposer d’une capacité de frappe dans la profondeur. C’est à dire des lance-roquettes multiples de plus longue portée, comme les M270 MLRS [Multiple Launch Rocket System] et M142 HIMARS [High Mobility Artillery Rocket System], qui, en plus des roquettes M31, peuvent tirer des missiles tactiques MGM-140 ATACMS, d’une portée de 300 km.

« Certains partenaires évitent de donner les armes nécessaires par peur de l’escalade. Escalade, vraiment? La Russie utilise déjà les armes non nucléaires les plus lourdes, brûle les gens vivants. Peut-être qu’il est temps […] de nous donner des MLRS », a en effet affirmé Mykhaïlo Podoliak, un conseiller de Volodymyr Zelinski, le président ukrainien, via Twitter, le 27 mai. Et d’insister : « Il est difficile de se battre lorsque vous êtes attaqué depuis une distance de 70 km et que vous n’avez rien pour riposter ».

Le même jour, le New York Times et CNN, s’appuyant sur des confidences faites par des responsables américains, ont indiqué que l’administration Biden avait approuvé la livraison de tels systèmes aux forces ukrainiennes et qu’une annonce serait faite dans les prochains jours…

Sauf que, le lendemain, le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a indiqué qu’aucune décision n’avait été encore prise, faute de consensus au sujet de ce possible envoi de MLRS à Kiev, certains ayant estimé que le président russe, Vladimir Poutine, pourrait considérer un tel transfert comme une « provocation ». D’ailleurs, l’ambassadeur de Russie aux États-Unis, Anatoly Antonov, avait prévenu en affirmant que « la militarisation de l’Ukraine par l’Occident est une menace directe pour la sécurité européenne et mondiale ».

Finalement, et alors que les États-Unis ont lancé un programme d’aide à l’Ukraine doté de 40 milliards de dollars [lequel a donné lieu à des spéculations sur de possibles livraisons de systèmes M270 et M142, nldr], le président américain, Joe Biden, a annoncé sa décision, d’une manière abrupte.

« Nous n’allons pas envoyer à l’Ukraine des systèmes de roquettes pouvant atteindre la Russie », a en effet déclaré le locataire de la Maison Blanche, ce 30 mai, en répondant à des journalistes.

Cela étant, l’US Army n’est pas la seule à être dotée de tels systèmes d’artillerie. La British Army en dispose également. Or, dans un entretien à Bloomberg TV, le 27 mai, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a plaidé pour que les Occidentaux fournissent une capacité de frappe dans la profondeur aux forces ukrainiennes… Et donc des MLRS. De telles armes, a-t-il fait valoir, permettraient à l’Ukraine de « se défendre contre l’artillerie » des forces russes, d’autant que celles-ci « continuent de grignoter du terrain  » dans le Donbass.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

255 contributions

  1. blavan dit :

    Enfin l’Amérique se rend compte des limites pour ne pas aller vers un conflit nucléaire tactique. Je pense que les américains commencent à regretter d’avoir tout fait , pour que la Russie ait un alibi pour attaquer, avec la folle intention d’intégrer l’Ukraine dans l’OTAN. Dans tous les cas le mal est fait et l’UE n’a pas fini de régresser , même si la Russie va mettre des années à s’en remettre. Les chinois se régalent, ils viennent de conclure avec l’Algérie un très gros contrat gazier et pétrolier, ils vont pouvoir arroser a prix fort cette naïve UE.

    • Misare dit :

      Les américains sont très content. La Russie s affaiblie, l Europe se réalignée sur les usa, l otan s agrandit, ils vendent du gaz de schistes aux européens, ça réactive leur complexe militaro industriel. C’est gagnant partout Poutine a complètement fait le jeu des usa

      • Vincent dit :

        Vous avez raison, les USA sont gagnants sur tous les tableaux. Alors que les Russes ne peuvent au mieux espérer que revenir à quelque chose qui ressemble au statut quo ante, au prix de lourdes pertes, d’un affaiblissement diplomatique et militaire, d’une image dégradée, et de lourdes sanctions économiques.

        Mais prenons le problème à l’envers. Si Poutine avait laissé l’OTAN annexer l’Ukraine, et Washington mettre en place un gouvernement fantoche à Kiev… La prochaine étape aurait été la déstabilisation de provinces au sein de la fédération de Russie, une perte de confiance de tous ceux qui se sentent russes dans le soutien de Moscou, et une perte de crédibilité internationale sur le mode : « ils ne sont pas mieux que les autres européens : dès que Washington hausse le ton, ils se couchent ».
        La Russie en serait sortie considérablement affaiblie. Et la démonstration aurait été faite qu’il n’y a aucun risque à rejoindre l’OTAN, ce qui aurait également donné une nouvelle dynamique pour un nouvel élargissement de l’OTAN. Et la Russie n’étant plus une menace pour personne, les USA auraient eu les coudées franches pour mettre des sanctions un jour ou l’autre sous n’importe quel prétexte, etc.
        On voit donc bien que, là encore, si Poutine ne faisait rien, les USA étaient gagnants sur toute la ligne, et la Russie perdante sur toute la ligne.

        La seule solution qui aurait été gagnante pour la Russie aurait été un conflit express de quelques jours, avec très peu de morts et de destruction, et un renversement du pouvoir à Kiev. Ils l’ont tentée. Et grâce au support des renseignements US, ils ont échoué.

    • lgbtqi+ dit :

      poutine innocent, américains perpétuels coupables, européens débiles, donc, pour résumer votre propos.

    • Starbuck dit :

      Les US ont tout calculé. La guerre en Ukraine à pour objectif de couper tout lien économique entre l’Europe et la Russie et par ricochets l’effondrement économique de l’Europe. Cela a même été théorisé et recommandé par la Rand Corporation.

    • Thaurac dit :

      Bien lire et se tenir au courant!
      Ne seront pas livrés les missiles qui peuvent être tirés par Himars ou Mlrs, mais les roquettes de 70 km de portée ainsi que les lanceurs, seront livrés!

    • michel W dit :

      je trouve que Zelensky en fait beaucoup trop surtout en moulin a vent , et l’Europe pas assez a son avis . Avant nous une quelconque obligation, envers lui , au point de le suivre , comme dieu le père…

      • Vincent dit :

        Vous avez bien raison. Il fait la morale aux européens qui achètent du gaz… Mais si il était sincère, il pourrait commencer par fermer les gazoducs qui traversent le territoire ukrainien…

        • joe dit :

          Si il était malhonnête c’est ce qu’il ferai. Mais se trouve qu’il y a un contrat et il le respecte, contrairement aux russes qui déchirent contrats et traités en fonction de leur humeur.

          • Vincent dit :

            Vous êtes d’une mauvaise foi abyssale. Selon vous, alors qu’ils sont en guerre quasi totale, les UK continuent à transporter le gaz russe uniquement car ils ont peur de froisser les russes en ne respectant pas le contrat ? Dans tous les contrats, il y a une clause qui dit qu’on est pas tenu d’exécuter le contrat en cas de guerre… Franchement, si leur but était de ne pas froisser les russes, ils auraient commencé par appliquer les accords de Minsk et on en serait pas là.

            Par ailleurs, quels sont les contrats qui ont été déchirés par les russes ? Si vous évoquez l’obligation de payer le gaz en roubles, là encore, il faut faire preuve de bonne foi : à partir du moment où tous les avoirs russes en euros ou en dollars sont saisis (ce qui n’était pas dans le contrat pour la livraison de gaz), on ne peut pas leur demander de continuer à le livrer sans pouvoir toucher la somme qui était prévue !

    • Tulio dit :

      C’est vrai, la Chine est la grosse gagnante de cette crise et ce gros contrat gazier et pétrolier avec l’Algérie en est la preuve. Par contre, l’UE…

      • Reality Checks dit :

        C’est surtout l’UE qui a augmenté ses approvisionnements en gaz naturel en provenance d’Algérie, pas la Chine à ma connaissance. Les chinois vont plus facilement se tourner vers la Russie à mesure que les Européens réduisent leur demande à l’Est.
        Pour des raisons de logistique essentiellement: sans rentrer dans le détail, le transport est une part importante de l’équation, quand on choisit ses sources d’approvisionnement en gaz naturel.
        .
        Pour ce qui est de l’accord de l’Algérie avec une société chinoise, il ne porte pas sur les approvisionnements stricto sensus, il porte sur l’exploration et la production, sur l’exploitation future, conjointe de périmètres de gisements, mais le résultat de ce type d’accord n’est pas immédiat.
        L’Algérie a renouvellé et augmenté le périmètre d’un accord similaire avec l’Italie au même moment, qui inclut en plus des projets de décarbonation dans l’hydrogène vert, dans une optique de complémentarité avec les énergies fossiles, du renouvelable.
        Les USA, la GB, la Norvège, plusieurs autres pays d’Asie, d’Europe et même d’Amérique Latine sont engagés dans une logique similaire avec l’Algérie.
        Cela nous permet de partager le poids des investissements très lourds nécessaires à la production, ainsi que les fruits de la production, tout en s’assurant d’une cohérence d’ensemble de la stratégie énergétique.
        .
        Contrairement à une idée reçue, ce sont des partenariats qui résultent de décisions antérieures à la guerre en Ukraine.
        Exemple, en janvier dernier, l’Algérie annonçait plus de 40 milliards de dollars d’investissement dans l’amont pétrolier et gazier.
        https://www.capital.fr/entreprises-marches/algerie-le-geant-du-petrole-sonatrach-va-investir-dans-le-gaz-un-montant-colossal-1424344
        .
        Mais c’était aussi le cas précédemment, la coopération avec tous ces pays n’est pas nouvelle, ce mode opératoire existe depuis des décennies.
        Ces partenariats sont reconduits, remplacés ou renouvelés régulièrement.
        Pour les entreprises qui opèrent dans le domaine énergétique, ce tyoe de partenariats, c’est ‘business as usual’.
        .

    • Mica X dit :

      Non, cela veut dire cela : Contrairement à votre discours parano et hors sol, nous n’en voulons pas à l’intégrité territoriale de la Russie, bref, cela infirme les âneries débitées par Lavrov et les trolls putiniens qui tapinent sur ce site.
      Cela veut aussi dire que si les troupes russes s’enfoncent plus sur le territoire ukrainien, alors la donne changera car les armes taperont en Ukraine mais comme elles auront été données et qu’elles ne seront pas reprises, la suite sera ce que les ukrainiens voudront qu’elle soit. Et ce d’autant plus que Bojo l’excité lui, est prêt déjà à en donner.
      Pas certain que ce degré de subtilité soit compris par les veaux qui donnent les ordres mais il y en a peut-être qq uns qui ont obtenu leur poste au mérite, sans lécher des bottes ou donner des billets ou leur petite sœur ?

      Pour la Chine et l’Algérie, vois pas le rapport si ce n’est que la Chine cherche d’autres fournisseurs que la… Russie & si les chinois veulent nous arroser, ce sera avec leurs produits dont nous commençons à nous méfier de plus en plus.

    • Borok 83 dit :

      Pas besoin d’un armement ultra moderne, les roquettes portants à 70 kms vont faire le boulot, la valeur du soldat fera le reste , les ukrainiens défendent leur terre, les ruscistes ont au moins eu le mérite de démontrer, que cette armée redoutée ne l’était que sur le papier, le mythe du rouleau compresseur en a pris un sacré coup, le monde découvre enfin que la Russie est un grand pays géographique, avec très peu d’habitants, et pour annexé un pays il faut du bonhomme, et les petites Russes n’en font pas, l’essentiel des troupes russes engagés viennent de région musulmanes….un comble quand on connaît le racisme dans les grandes villes pour les faces de cuir, la Russie ne se remettra pas de l’erreur faite, économiquement tout ne tient que par les richesses du sous sol, mais au-dessus c’est tout sauf brillant pour les citoyens, la course aux armements, fut un choix, pour dire nous la grande Russie, mais avoir des amis en Russie démontre une autre vérité, parlons du fabuleux vaccin…..dont le défi des citoyens est un modèle de défiance, au bas mot un million de morts…..trouvez un seul médicament à hauteur de ce que nous disposons, j’en faisais parvenir régulièrement….. avant, et arrêtez vos sornettes sur le Chine, qui gobera le moment venu la partie qui l’intéresse, faut -il vous rappeler le fleuve Amour…..la Russie implosera à moyen terme, derrière l’Oural on se rend compte que le modernisme de la Chine est tentant, d’ailleurs les routes de la soie passant par la Russie s’arrêtent aux frontières, vous êtes en Chine sur des autoroutes, vous rentrez en Russie sur les nids de poules, et la liste serait trop longue, pauvre pays sans avenir……

      • Frank dit :

        @ Borok 83 Ben, dans ce cas, quel est le problème?
        Hormis les victimes Ukrainiennes ou Russes actuelles, tout baigne.
        Comme vous, je n’arrive pas à comprendre cet emballement.
        La Russie, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, et tant d’autres pustules insignifiantes dans le monde ne sont qu’entités virtuelles.
        Il suffit d’expédier 7/8 CAESAr, ou autres M-777 et lance-roquettes divers pour ramener ces sauvages à la place qui leur revient, c’est évident.
        Comme vous, je suis stupéfait.
        Ces broutilles en Ukraine, ces Belt and Road, la route du Nord Est, l’encombrante Afrique ne sont qu’illusions.
        Les trois quarts du monde ne sont que dérisions vouées à disparaitre, selon vous, des « pauvres pays sans avenir »? Nous voilà rassurés.
        En fin de compte, vous avez abusé de laits de poule bien corsés, et vous voyez désormais les nids de poule qui vous conviennent.
        Il y a 10 jours, certains nous affirmaient que l’Ukraine allait envahir la Russie courant l’été.
        Restons sobres et prudents.

  2. Edgar dit :

    Indication intéressante. »« Il est difficile de se battre lorsque vous êtes attaqué depuis une distance de 70 km et que vous n’avez rien pour riposter ». Cela signifie-il que l’artillerie ukrainienne domine son adversaire dans les portées intermédiaires …? Poussant l’armée russe à utiliser ses armes de plus longue portée (BM-30 ?) (certainement pas les moins coûteuses à l’usage…)? Quant à l’excuse de Biden (« Nous n’allons pas envoyer à l’Ukraine des systèmes de roquettes pouvant atteindre la Russie ») elle est évidemment sans valeur puisque l’Ukraine peut bombarder le territoire russe avec de simples mortiers de 81 mm depuis sa longue frontière nord-est. J’y vois plutôt un début d’arrangement entre Washington et Moscou. Ce qui est bon signe pour qui s’inquiète d’une cessation momentanée des hostilités. Washington n’a aucun intérêt à permettre la résolution de la question du Donbass : cette affaire cause les pires dégâts à la Russie, sur tous les plans. Plus elle durera, mieux ce sera pour l’OTAN et les USA.

    • Starbuck dit :

      Et elle cause des dégâts à l’Europe aussi.
      L’artillerie Ukrainienne est dominé dans tous les domaines et les Ukrainiens se font laminer dans le Dombass parcqu’ils ont crus aux belles paroles d’Oncle Sam.

      • Edgar dit :

        @ Starbuck Si « …L’artillerie Ukrainienne est dominé dans tous les domaines… », l’armée russe ne piétinerait pas depuis un mois dans le Donbass, peinant à avancer, malgré l’importance de ses effectifs dans la région. Un mois d’efforts et pour tout résultat un maigre grignotage. Je vous rappel qu’en 1944-1945, les ruptures de fronts défensifs allemands (à une division de 10 000 hommes tous les 10 km) étaient obtenus en moins de 3 jours, permettant ensuite de rapides progressions en profondeur des troupes mécanisées soviétiques. La comparaison fait mal aux yeux.

        • Vincent dit :

          L’artillerie UK est effectivement dominée. Si les russes piétinent c’est car il faut une forte supériorité numérique pour pouvoir avancer à l’ennemi… Et en termes d’effectifs, il y en a plus du côté UK que du côté RU.

          Ils ont réussi à créer localement un surnombre dans le Dombass, mais se retrouvent du coup sur la défensive partout ailleurs… Et ne peuvent tenir que justement grâce à la supériorité de leur artillerie, qui compense le sous-effectif.

      • Carin dit :

        Ils se font tellement « laminer » que les troupes russes avancent de 100 mètres par jour!!! Et tout ça grâce à leur masse de canons longue portée.
        Déjà là où les canons français opèrent, les russes n’avancent plus… j’imagine que lorsque les ukrainiens auront de quoi taper à 70kms, vos copains russes vont reculer… et leurs pléthoriques canons se taire.

        • Vincent dit :

          « là où les canons français opèrent, les russes n’avancent plus ». Avez vous des sources ? C’est où géographiquement ?

    • Tulio dit :

      « L’Ukraine peut bombarder le territoire russe avec de simples mortiers de 81 mm depuis sa longue frontière nord-est », c’est possible mais un mortier de 81 mm a une portée d’environ 3000… mètres. C’est peut-être pratique pour bombarder des bosquets en se plaçant à quelques mètres derrière la frontière, mais à part ça…

    • Deres dit :

      Belgorod qui est un grand centre urbain russe et servant de centre de concentration et de reconstitution des troupes russes est à seulement 40 km de la frontière, actuellement hors de portée de l’artillerie ukrainienne. Avec la livraison de MLRS avec 70 km de portée, il est quasiment certain que les ukrainiens voudront bombarder cette ville. Ils ont déjà essayé de la faire avec quelques missiles balistiques et raids d’hélicoptères. Actuellement, les ukrainiens n’hésitent pas à bombarder els grandes villes séparatistes.

      • Tulio dit :

        La réponse sera nucléaire…

        • blavan dit :

          Tout à fait. Si les russes envoient une charge nucléaire tactique sur Kiev, il n’y a plus de gouvernement ukrainien et là on fait quoi ? Soit on se désole et on admet soit on passe au stratégique , et là c’est la fin du monde tel que nous le connaissons. Je me répète, le Donbass mérite-t-il Hiroshima !!

          • Carin dit :

            @Blavan
            Avec ce genre de pensée, tout pays détenteur du nucléaire peut conquérir le monde!!
            Il se trouve que le Donbass, est une région ukrainienne… c’est donc aux ukrainiens qu’il vous faut poser la question…. mais je n’ai aucun doute sur la réponse.
            Je peux même vous certifier, que lorsque les ukrainiens pourront tirer à 70kms avec toute la précision que nous ne manqueront pas de leurs apporter, vos amis russes vont reculer dans un premier temps, puis s’enterrer pour ne pas devoir rentrer au pays la queue entre les jambes!
            Et lorsqu’ils se seront enterrés, les ukrainiens les encercleront, les affameront, et pour finir en feront des prisonniers de guerre (opération spéciale), et sous la pression occidentale, les renverront très rapidement en Russie, en échange des prisonniers ukrainiens civils et militaires.

        • Vincent dit :

          Non, je ne pense pas. La réponse serait la déclaration de l’état de guerre, permettant une mobilisation des conscrits, et donc de décupler les effectifs russes engagés en Ukraine, et donc de réellement submerger les défenses UK.

        • joe dit :

          NON. Les UK l’ont déjà fait et aucune réponse. Les russes ne peuvent pas les menacer de les bombarder… ils le font tous les jours depuis trois mois. De plus les frappes sont tactiques: dépôts de pétrole et munitions

      • Vincent dit :

        Vous avez tout à fait raison, et êtes manifestement bien renseigné.

        Oui, il est vrai que les UK n’hésitent absolument pas à frapper les villes. Et je pense que la principale crainte des USA est que, si on donne aux UK les moyens de frapper de grandes villes russes, ils ne se gêneront pas pour frapper des cibles civiles. Et que ça donnera l’occasion à la Russie, avec les victimes civiles :

        1°) De commencer à retourner un peu la guerre informationnelle, dans laquelle ils sont aujourd’hui totalement écrasés,

        2°) De justifier auprès de l’opinion publique Russe que c’est bien la Russie qui est attaquée, et que donc on passe d’une « opération militaire spéciale » à une vraie guerre. Ce qui permettra de lancer une mobilisation des conscrits, et de décupler les effectifs russes engagés dans l’opération. Alors que le sous-effectif russe est justement ce qui les bloque aujourd’hui.

    • Distras dit :

      Votre analyse omet un facteur important, le stock d’obus !
      L’Ukraine ayant totalement désarmé avec les accords Start des années ’90, elle ne disposait plus que du strict minimum d’armes tactiques et d’un stock plus qu’animique ! Un comble pour le pays qui fut le plus militarisé et nucléarisé du monde, du temps de l’antique Union Soviétique ! Aujourd’hui, totalement dépendante de la Russie pour son réapprovisionnement en munitions compatibles, ils n’ont sans doute plus grand-chose à renvoyer en moyenne portée ! Certainement que tout le stock d’obus des anciennes républiques soviétiques doivent converger vers de Donbass, mais en bons tacticiens, les Russes doivent certainement en avoir détruit une bonne partie à l’heure actuelle !

      • Huon dit :

        « En bons tacticiens, les Russes… »
        Merci pour ce bon moment, l’ami !

        • Distras dit :

          On n’a pas les mêmes sources « l’ami » ! Si tu te mets à croire la propagande en cours, on risque de causer longtemps !
          Je te rappelle que l’armée Russe mène depuis très longtemps des conflits loin de ses frontières qui lui ont plutôt réussis, comme la Syrie par exemple !
          Et que dire de Wagner qui se balade partout dans le sahel sans sembler manquer d’approvisionnement ?
          Les artistes à mon sens sont plutôt les Ukrainiens qui manquent de tout et, par leur incompétence, aident les Russes à détruire le matériel qui leur est cédé ! Je ne suis pas pro-Russe dans ce conflit, mais pas prêt à en dire n’importe quoi !

      • Edgar dit :

        @Distras L’Ukraine, comme tous les anciens pays du défunt Pacte de Varsovie, possède les capacités industrielles permettant de produire les munitions d’artillerie aux calibres soviétiques : 152 mm, 122 mm, 73 mm, 57 mm, … Partout en Europe de l’Est, ces usines de munitions travaillent pour l’armée ukrainienne.

        • Distras dit :

          ah bon ? Et ils les acheminent comment svp ? A dos de chameau via les montagnes comme les Peshmergas ?
          Soyons sérieux deux minutes ! Rien ne rentre en Ukraine sans être vaporisé par des missiles à longue portée !
          Il reste les camions humanitaires, mais ça tout le monde est déjà au courant ! De façon globale, le conflit ne s’arrêtera que quand Poutine aura atteint ses objectifs, et ça peut durer encore vraiment très longtemps !

          • joe dit :

            Par camions et trains, comme toutes les armes Occidentale. Les objectifs de Vlad changes au fil du temps et en fonction de la résistance des UK… et des troupes russes qu’il peut mettre en face… de moins en moins tous les mois.

        • Vincent dit :

          Oui et non… La région d’Ukraine qui possédait le gros des industries d’armement est justement de Dombass. C’est ce qui a permis aux indépendantistes de tenir de 2014 à aujourd’hui.

  3. albert dit :

    On va voir au fil du temps que beaucoup vont commencer à retourner leur veste et ne pas tenir leur promesse. Les allemands ont été les premiers à faire plein de promesse et rien n’a été livré (il se dit qu’aucun char promis n’arriverait en 2022). Et les américians commencent à faire de rétropédalage et les milliards promis ne sont toujours pas débloqués.
    Coté Français on s’est limité au minimum, de l’équipement pour soldat principalement, nos plus gros efforts a surtout été les 12 canons Caesars qui ne changeront pas la donne face au millier de pieces d’artillerie russe.
    Et coté européen, vu qu’on n’arrive jamais à se mettre d’accord on en sera aussi à de belles promesse d’argent qui viendront peut etre dans un an au mieux.
    Petit à petit, voyant les russes reprendre la main et le dessus, les ukrainiens se font lacher par l’OTAN et l’occident. C’est dommage car ça fait le jeu de Poutine. Cela me fait penser à la syrie avec les Kurdes et Peshmerga qu’on a aidé au début puis completement abandonné quand les turque ont décidé de les décimés.
    J’ai honte parfois de l’attitude lache et sans parole de nos gouvernements occidentales.

    • lgbtqi+ dit :

      vous n’êtes pas le seul. Et la pusillanimité se paie toujours.

    • LOUIS XIV dit :

      « les 12 canons Caesars qui ne changeront pas la donne face au millier de pieces d’artillerie russe. ». D’autant moins qu’ils ne sont plus que 6 …

    • Thaurac dit :

      Les mlrs et Himars seront livrés mais pas avec les deux missiles longue portée , c’est tout, donc pas de marche arrière, et les missiles peuvent venir d’un autre pays, dejà ils ont les harpoons anglais sol mer qui sont arrivés dans la région d’odessa….

    • Tulio dit :

      Sauf erreur de mapart, c’est 6 canons Caesars. Apparemment, il avait été question de 12, prévus pour l’armée marocaine.

    • Czar dit :

      alors engage-toi, boumeur, puisque t’es encore tout gonflé du doc frônce2 sur malraux devant leqeul tu as digéré tes flageolets va mourir pour tes grônziday

      Moi j’ai encore le garage à refaire.

    • Vincent dit :

      Le problème de l’artillerie est plus le nombre de munitions que le nombre de tubes. Je crois savoir que les industriels occidentaux se sont trop concentrés sur les munitions sophistiquées à haute valeur ajoutée, et n’ont plus la capacité de produire à très haute cadence des obus basiques. C’est là qu’il y a un réel avantage pour les russes, sur la capacité à approvisionner en munitions leur artillerie.

      En revanche, si je comprends bien, la mobilisation générale UK va amener de nombreux soldats à partir de Septembre environ, le temps qu’ils soient formés et armés. Alors que les RU n’auront pas la possibilité de renforcer fortement leurs effectifs. Toute la question sera de savoir si les nouvelles recrues UK seront aussi motivées et combattives que les bataillons nationalistes et les engagés volontaires.

      • joe dit :

        Juste les US ont inclus dans leur deux premiers package totalisant 16 milliards de $, 190.000 obus de 155mm… A cela s’ajoute ceux présent en Europe ainsi que le troisième package de… 40 milliards de $. Il y a dans les stocks de quoi détruite deux armées russe et les armées son’ en train de recompléter leur stock. Aucun souci d’appro majeur sur les munitions « classiques »

  4. Stoltenberg dit :

    Ils vont probablement livrer du M270A1 et/ou M142 seulement avec des GMLRS dont la portée dépasse les 70km. Ce qui permettra aux Ukrainiens de mener des attaques très rapides sur les positions russes, lignes de ravitaillement, stocks de munition ou postes de commandement pratiquement sur tout le territoire occupé. Il suffira que les artilleurs obtiennent les coordonnées GPS et l’attaque peut avoir lieu en seulement quelques minutes avec une très grande précision. Ah et les Russes n’ont absolument rien de comparable ou capable de répliquer donc une telle livraison (en nombres suffisants) ferait pencher très clairement la balance en terme de systèmes d’artillerie du côté ukrainien. Et puis il y a la Pologne qui annonce vouloir acheter env. 500 (!!!) M142. Soit assez pour anéantir n’importe quelle armée ennemie amassée à la frontière maximum en quelques jours. Tout se passe bien, privet les russes – vous ne serez plus capables de nuire ! 😉

    • AirTatto dit :

      C’est clair que la Pologne est incontestablement un puissance militaire de premier plan avec tous les investissements à venir.
      La Pologne n’a pas vraiment le choix avec son dangereux voisin. C’est vrais que les TOS-1 / Tos-2 on une protée de 6km… cela ne nécessite donc pas de MLRS mais bien de reconnaissance et de suppression par artillerie ou munitions vagabondes ce qui semble plus difficile maintenant en Ukraine du fait de l’avance compacte des forces Russes. Je n’ai pourtant aucun doute sur la capacité d’adaptation des forces Ukrainiennes très bien renseigné par l’Otan.

      • Stoltenberg dit :

        Elle sera sans doute une puissance militaire régionale avec une armée taillée pour pour réaliser ses objectifs géostratégiques avec un soutien minime de la part de ses alliés. C’est particulièrement important dans un contexte où les Américains redirigent leur attention vers l’Asie. Et les Américains ont visiblement décidé d’aider puisqu’ils veulent sécuriser ce flanc et qu’ils ont considéré que l’Allemagne n’est plus un allié fiable. Les résultats de ces acquisitions vont commencer à apparaître au minimum d’ici 5-10 ans. C’est plus rapide que le temps qu’il faudra à la Russie pour reconstituer ses forces armées, sachant qu’elle sera relayée à un statut marginal sur le théâtre européen si la Pologne gagne en puissance et arrive à créer un bloc avec l’Ukraine et d’autres pays de la région. Ce serait en réalité le retour à la situation qui existait pendant la partie majeure de l’histoire où la Pologne et Lituanie dominaient dans la région et la Russie était isolée. Ce n’est que suite à l’affaiblissement de la Pologne et la montée en puissance de la Russie sous Pierre le Grand que les Russes ont pu inverser cette tendance et devenir un empire qui était impliqué dans les affaires européennes. Maintenant, selon toute vraisemblance Poutine va mettre fin à cette situation puisque, même s’il arrive à gagner en Ukraine par je ne sais quel miracle, il va se heurter à une opposition très ferme de la part de l’Europe centrale.

        • Vincent dit :

          Il faut surtout bien comprendre que les Russes n’ont absolument aucune envie ni aucun intérêt en Pologne !
          Les seuls pays qui pourraient à la rigueur se sentir menacés sont la Lettonie et l’Estonie, qui ont sur leur territoire une très grosse minorité russe.
          La Pologne ou la Lituanie ne sont absolument pas dans le viseur de Moscou, et ils jouent à se faire peur pour éviter les discussions sur les politiques intérieures.

          • iBug dit :

            Ne dit on pas que l’appétit vient me mangeant ?
            La Russie à des visées impérialiste depuis Pierre le Grand, comme le souligne régulièrement Stoltenberg.
            Le président polonais Lech Kaczynski a prédit depuis 2008 (suite à l’attaque de la Géorgie) que les russes voudraient s’attaquer dans l’ordre à l’Ukraine, les pays baltes et puis la Pologne et c’est ce qui se produit aujourd’hui. C’est juste une évidence dans les pays de l’Est mais pas dans votre esprit ni de celui des dirigeants allemands et français.
            Tant que l’impérialisme russe existera, ce pays présentera une menace pour chaque pays voisin, au point de faire sortir la Suède et la Finlande de leur neutralité !!!

    • calvus dit :

      IMHO : Pologne a besoin force de frappe comparable avec nuc tactique .

    • Starbuck dit :

      Vous êtes dans un rêve éveillé calmez vous les choses ne vont pas se passer comme ça.

    • Thaurac dit :

      Oui , ensuite libre à un pays de livrer un de ces missiles spéciaux car en crimée ils stockent des S300, ils peuvent et on le droit de les détruire..sans viser la russie

      • Stoltenberg dit :

        Non puisqu’il s’agit de missiles américains qui peuvent autoriser ou pas la cession. Tout va donc dépendre du rapport bénéficie/risque lié à chaque livraison.

        • Thaurac dit :

          L’amerique ne veut pas être impliquée en direct ( cf l’histoire des avions polonais) donc si les pays bas les fournissent par exemple, il n’y aura pas d’objection , à mon avis, mais plutôt, « ha je ne savais pas… »

    • Tulio dit :

      Les Ukrainiens ont l’arme nucléaire ?

      • Mica X dit :

        Non, ils les ont donné aux Russes qui s’étaient engagés à les laisser tranquilles, dans leurs frontières, faut suivre

        • Tulio dit :

          C’était ironique, bien sûr. Les Ukrainiens ont que dalle.

      • Michel dit :

        Les Ukrainiens n’ont plus d’armes nucléaires. Ils en disposaient en quantité, mais suite à la ratification du mémorandum de Budapest, les Ukrainiens ont accepté de rendre les ogives nucléaires du pacte de Varsovie à la Russie en échange du respect de l’intégrité du territoire de l’Ukraine. À méditer pour tous les gogols sur ce site qui veulent un arrangement avec la Russie ou un traité quelconque.

        • Czar dit :

          a priori, la russie restera sur la carte européenne un peu plus longtemps que tes vaticinations de boumeur inepte désireux de rejouer suez ou au moins kolwézi.

          Donc puisque russie restera ; accord il y aura (c’est d’ailleurs la position du choupinet pour lequel t’as déposé un bulletin dans la grosse urne il y a pas même un mois, si ça a échappé à ton alzheimer)

          sinon tu pourrais nous resservir le même numéro d’indignado légagaliste à propos des stazunis ayant foulé aux pieds le traité dé versailles et la garantie de sécurité collective promise, le royaume-uni assassinant froidement nos marins à Oran ( an ajoutant au meurtre prémédité la pure saloperie de rendre ceux-ci responsables du crime opéré sur eux, en insultant leur honneur), manoeuvrant pour nous supplanter au Levant, et nous lâchant encore, 16 ans après dunkerque, à Suez

          ou bien la dénonciation des fourberies est-elle limitée aux hommes aux yeux bridés, et déjà parce que faire la liste de celles commises par la Perfide Albion et ses épigones, états-uniens comme australiens nous occuperait jusqu’au prochain pont.

        • michel W dit :

          micax
          Les bombes nucléaire russe , ont elles vraiment été toutes rendues a la Russie ? ….

        • blavan dit :

          @michel. Les gogols ne sont pas des naifs, si l’Ukraine était rentrée dans l’OTAN, elle aurait eu de facto l’arme nucléaire par procuration.

        • Tulio dit :

          Evidemment, c’était une vanne, les Ukrainiens ont que dalle, ils ont tout vendu. Pas d’arrangement possible, l’Ukraine sera dépecée, c’est ce qui leur pend au nez. Pas de problème pour Zelensky, il a un passeport britannique et il a 3 apts à Londres (et un à Rome).

          • joe dit :

            oui… dépecée comme Khiev l’a été. Une affaire de trois jours. /s

          • Robert dit :

            Zelensky et ses proches ont probablement détourné une partie de l’aide occidentale et quand le conflit sera fini l’armement fourni finira dans les mains de gangs ou de djihadistes.
            Parce que l’aide sera à rembourser d’une façon ou d’une autre et que quand il faudra expliquer au peuple ukrainien que tout ce qui a été fait depuis Maïdan, avec la complicité active des américains, les prive d’accès à la mer et leur laisse un pays à reconstruire aux mains de mafieux dont la plupart sont déjà passés à l’ouest et le reste finira de partir sauf s’il reste quelques aides occidentales à voler.

  5. Félix GARCIA dit :

    « Nous n’allons pas envoyer à l’Ukraine des systèmes de roquettes pouvant atteindre la Russie », a en effet déclaré le locataire de la Maison Blanche, ce 30 mai, en répondant à des journalistes.

    C’est le bon message, la bonne politique, selon moi.
    Maintenant, c’est quand même bien d’aider les ukrainiens à briser les troupes russes qui sont sur leurs terres.

    • Thaurac dit :

      Par contre la russie est libre de tirer de son territoire, de la bielorussie de la crimée, bref pas très cohérent…
      C’est la guerre

      • Tulio dit :

        La Russie a l’arme nucléaire, ne pas dépasser la ligne rouge.

        • Thaurac dit :

          Elle la depasse tous les jours, et tirer du nucléaire en aurope serait aussi un franchissement de ligne rouge pour la russie!

          • Tulio dit :

            La bonne blague ! Ils ne vont pas se gêner pour balancer une bombinette sur Kiev si on les gonfle et personne ne bougera évidemment et surtout pas Joe Robinette.

          • Thaurac dit :

            Tulio tu as plus de gueule que de jugeote, tartarin de tarascon!

      • Félix GARCIA dit :

        Je suis pas contre le fait que les américains leurs fournissent des lance-roquettes, mais j’aime le fait que les limites de notre soutien soient posées publiquement.
        La Russie reste une puissance nucléaire, et on ne peut pas faire comme si ce n’était pas le cas …
        La légitimité de la cause ukrainienne est une chose … l’escalade vers le nucléaire en est une autre.

        • Thaurac dit :

          La russie a autant à perdre que nous avec le nucléaire, c’est un coup pour neutraliser l’europe qui balize au moindre mot de l’autre fêlé du Gremlin

    • jyb dit :

      @felix
      il ne fallait pas comprendre roquettes mais rasquettes !
      les us vont livrer des rations de combat aux forces armées ukrainiennes.

      • a dit :

        Les fameuses MRE US ?
        Surnommée  » Meal Refused by Ethiopians » par les soldats US ?
        Pauvres ukrainiens………….

      • Félix GARCIA dit :

        C’est vrai que la bouffe (et non pas nourriture, ou cuisine [de la viande de bœuf qui fait des grumeaux ! comme s’ils étaient blindés de farine !]) américaine est particulièrement dégueulasse (mais comme chez nous, dès que c’est pas des produits locaux ou des choses bien préparées, sauf qu’eux … les produits de base sont pires, et les recettes n’arrangent rien [tout est sucré, et rares son les endroits où j’ai trouvé de la nourriture « normale » à un prix décent] …), alors j’imagine même pas les rations militaires …

        J’ai remarqué un truc … y a pas de brosses à chiottes (d’Est en Ouest de ce que j’ai pu voir) … probablement parce-qu’avoir la chiasse doit être « The New Normal » là-bas …

        • Lechat dit :

          @felix les rasquettes US ne sont pas bonnes gustativement mais par contre sont très pratique et rapide a utiliser.

  6. Paddybus dit :

    En attendant le revirement, changement, voire action non révélée…!!!!

  7. Kamelot dit :

    Au-delà les 13 MLRS/M270 officiels dont dispose grassement l’Armée de Terre Francaise, que reste-il des 57 de la dotation originelle ?
    La portée est une chose, frapper le territoire de la Russie en est une autre. Trois pas en avant, un pas en arrière ou l’annexion du Dombas par la Russie est une condition nécessaire pour trouver une solution au conflit ?

    • Tih yellow dit :

      Beaucoup ont été ferraillé en Allemagne ou ils nous revendent à prix d’or les pièces de rechanges qu’on a besoin pour maintenir le micro parc de LRU en activité. Un certain nombre ont été stocké à une époque à Greiswiller dans l’hypotétique espoir d’un agrandissement du parc de LRU.

      Après le système d’arme est récent et performant, le problème vient des châssis et moteurs qui ont 30 ans d’âge (même si le moteur Cumming est robuste) et d’un très faible stocks de munitions qui n’est plus fabriqué puisque les américains sont passés à une autre munitions

    • joe dit :

      Disons que c’est une manière d’envoyer un message à Zelinsky qui se voyait déjà attaquer la Crimée. Les russes et Américains se parlent. Ont peu fortement douter de la volonté des US de laisser Zelinsky tenter de reconquérir la Crimée, même si le droit international l’y autorise complètement. Les russes ont probablement expliqué que la crimée serait un moyen de sauver la face et que dans le cas contraire, ils continueraient à pourrir l’économie mondiale pendant toute l’année suivante. La guerre leur coûterai 1 milliard par jour. Les revenus de pétrole et gaz ont doublées pour passer de 1 milliard à 2 milliards par jour. Ce qui fait que ils peuvent subventionner les pertes d’emplois en russie dus aux sanctions pendant longtemps. La suite va doncêtre un jonglage entre la capacité des russes à tenir le Donbass alors que leurs troupes diminuent en quantité et qualité, le niveau des sanctions, la reconstruction, la publicité aux crimes de guerre. La livraison de MLRS à portée intermédiaire pouvant être une variable d’ajustement pour tout ce petit monde… Chacun va jouer sa partition pour trouver un ‘juste’ milieu… qui sera de toute façon très largement injuste pour les Ukrainiens qui sont les véritables victimes____________ Et c’est là que l’on voit qu’être souverain d’en les technologies clés de la défense fait d’une nation un pays souverain ou pas.

      • Tulio dit :

        Le droit international autorise Zélinsky à reconquérir la Crimée ? Sacrée conception du Droit ! Y-a-t-il déjà eu des Ukrainiens par le passé en Crimée ?

        • Aramis dit :

          « Le droit international autorise Zélinsky à reconquérir la Crimée ? » Oui. L’Ukraine est attaquée par un état tiers qui occupe la Crimée qui est reconnu comme territoire Ukrainien par l’ONU.

          « Y-a-t-il déjà eu des Ukrainiens par le passé en Crimée ? » Au sens du droit international oui.

          • Tulio dit :

            Majoritairement, il n’y a jamais eu en Crimée que des Tatars leurs ennemis héréditaires et des Russes. Oui, Mais c’est vrai que la Crimée était sur la route des esclaves à destination d’Istanbul il y a bien longtemps et que les Tatars faisaient des razzias au nord, malheureusement. A part ça, Juridiquement, le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes est un principe fondamental issu du droit international qui est au-dessus de toute autre norme.

          • Glasnost dit :

            @ Tulio
            Ca fait belle lurette que les tartars ont été dépotés de Crimée par les soviets…

        • joe dit :

          Et bien oui cher @Tulio. Valider par les Russes eux-mêmes en 1994. Parce qu’ils pensaient que l’Ukraine resterait pour toujours un pays ‘souverain’ diriger par une marionnette russe. C’est à cela que servent les traités : à mettre noir sur blanc des frontières. Ukraine = État souverain. Tous les mensonges de Vlad concernant le soit disant génocide des russes ou la présence d’un gouvernement nazi à Khiev n’y changeront rien.

      • Vincent dit :

        « même si le droit international l’y autorise complètement »

        Vous vous avancez un petit peu vite. La situation de la Crimée au regard du droit international est extrêmement complexe.
        Avant 1991, au regard du droit international, les frontières étaient celles en vigueur au moment où les pays ont rejoint l’ONU. C’est à dire que la Crimée était Russe.
        Des textes ont été signés par la Russie au début des années 1990 dans lesquels ils acceptaient que la Crimée demeure une République autonome rattachée à l’Ukraine. Et la constitution UK était en conformité pour garantir cette autonomie. Par ailleurs, Sébastopol, qui ne faisait pas administrativement partie de Crimée, n’était pas concernée par cet accord.

        En 2014, le gouvernement issu du Maïdan a remis en cause à la fois l’autonomie de la Crimée, et annoncé son intention d’expulser l’armée russe de Sébastopol. Toutes les clauses de l’accord de 1991 avaient donc volé en éclat… Et il ne serait pas illégitime de dire que, si les clauses de l’accord du début des années 1990 ont sauté, on revient à la situation ante, dans laquelle la Crimée était UK au sens de l’URSS, mais russe au sens du droit international.

        J’ai présenté surtout les arguments « pro russes », sans parler du droit à l’autodétermination de la population. On pourrait sans doute en donner d’autres plus pro-UK. Mais tout cela pour vous dire que la situation de la Crimée au regard du droit internationale est beaucoup plus subtile qu’il n’y parait. Un peu comme celle de Mayotte, dans laquelle la manière d’appliquer le droit international n’est pas si évidente.

    • vno dit :

      Une connaissance artificier a participé à la destruction des roquettes. Il avait encore en travers de la gorge le prix du matériel détruit pour complaire à nos kéké en chef qui signent n’importe quoi pour montrer l’exemple à des gens qui les prennent pour ce qu’ils sont…

    • Optimist dit :

      Les quelque 50 LRM initiaux ont été « décomissionés » (ils sont ou?) car équipés de roquettes à sous-munition que nous avons eu la naiveté d’interdire.
      13 LRM ont été convertis en LRU (subtilités et aberrations de nos nomenclatures sachant qu’un LRU est un LRM modifié et que ça reste un lance roquette multiples) avec les roquettes M31, chantier réalisés par Krauss en Allemagne.
      La question est : a-t-on encore en stock les LRM d’origine que nous pourrions convertir en LRU?
      Voire en refiler d’origine aux Ukrainiens, avec leurs sous-munitions puisque ni la Russie, ni l’Ukraine ne sont signatiares de ce traité assez castrateur

    • Carin dit :

      @Kamelot
      Si « l’annexion du Donbass » était une condition nécessaire (je précise russe), elle n’est plus d’actualité…
      Les ukrainiens (leur président en premier), se sont rendu compte qu’ils pouvaient virer les russes du Donbass et de Crimée s’ils disposaient du bon matériel. Il n’est nullement question de pénétrer en Russie…. Et c’est donc sur la fourniture de matériels que Mr Zelensky concentre ses demandes, il ne parle plus du tout d’arrangement avec le petit père des peuples, ni même de rencontres. Les ukrainiens sont lancés, et ils ne s’arrêteront que lorsqu’ils auront récupéré l’ensemble de leur territoire. Cela va être très dur, très coûteux en vies, assez long, mais c’est ce qu’ils visent.
      Quand à la question du nucléaire tactique, je pense que Poutine l’aurait déjà utilisé, mais la décision ne dépend pas que de lui, et son état-major n’a peut-être pas envie de risquer la vie des membres de leurs familles, pour les beaux yeux de Poutine, eux savent que sa famille est à l’abris… en occident! Eux savent que Poutine peut quitter la Russie à tout moment… eux non. Eux savent que leur leader maximo a largement les moyens d’aller vivre une vie de rêve en chine… eux non. Eux savent qu’ils seront tout désignés pour se retrouver devant le TPI pour crimes de guerre (opération spéciale), crime contre l’humanité, et qu’ils ne bénéficieront d’aucune aide de la part meme des instances russes… déjà que s’ils perdent, nombre de reproches leurs seront adressés, si en plus ils doivent assumer l’utilisation du nucléaire pour conquérir même plus un pays (ça c’était avant), mais une région, (ça c’est le désir réactualisé), voire rien du tout, (ça c’est ce qu’il risque de leur arriver)….

      • Vincent dit :

        Défendre un territoire, c’est une chose. Mener une guerre de conquête, c’en est une autre. Si l’armée UK est capable de résiste, je doute énormément de sa capacité à aller combattre au point de faire reculer les RU. Tout particulièrement en Crimée, où la position d’assaillant n’est pas facile à tenir…

        • Desty dit :

          Pourtant aujourd’hui l’armée russe a reculé sur le front de Kherson. Pas de beaucoup mais tout de même…

  8. Orion dit :

    Et bientôt zekensky va exiger des snle.
    Le peuple ukrainien a tout mon soutien mais ils devraient chercher un consensus. Ils sont valeureux mais ils font la guerre par procuration avec nos armes et notre économie.
    « Je n’irai pas mourir pour dantzig « 

    • Axer dit :

      Kadyrov le chef des Tchetchenes dit « rien à fiche des ukrainiens, c’est déjà une vieille histoire, amenez-moi, donnez-moi les polonais ». Il veut manger du polonais maintenant. Où ça va s’arrêter cette histoire ?

    • lgbtqi+ dit :

      Si vous êtes vraiment décidé à soutenir le peuple ukrainien, cessez de caricaturer monsieur Zelenski et considérez que l’aide peut se faire sans aller mourir pour Gdansk.

    • Félix GARCIA dit :

      « Et bientôt zekensky va exiger des snle. »
      ^^

      La « No Fly Zone », c’était pas loin en terme de délire mine de rien.
      J’ai de la peine pour les ukrainiens … mais nous demander de rentrer en guerre ouverte pour eux … parce-que ce serait « les démocraties contre les autocraties » … sans moi (et sans nos dirigeants il semblerait) …
      Par contre, si on peut aider les ukrainiens à ne pas perdre plus que la Crimée, ce serait pas mal … mais ça risque d’être compliqué … certains parlent de plusieurs guerres russo-ukrainiennes dans les années à venir … ça ne me parait pas si fou … les pauvres …

      Pour notre part, j’espère qu’on aura une politique claire sur le sujet et qu’on s’y tiendra. Et vu comment ça tourne en Europe, c’est le moment de se diriger plein Sud ! On ne doit pas se mettre pieds et poings liés dans ce délire de fédération européano-otanesque.
      Alliés et partenaires, évidemment, mais pas membres d’une secte.

      • Vincent dit :

        Je pense que la seule solution sérieuse et intelligente est de proposer une solution de compromis, avec un retour de l’UK à ses frontières (hormis peut être la Crimée), en échange d’une constitution de type Suisse, confédérale, parfaite pour des pays très fragmentés territorialement, avec des populations qui ne peuvent pas se blairer dans un même pays.

        Je pense que les RU seraient prêts à accepter ça en échange d’une suppression des sanctions et d’un retrait des troupes. Reste à ce que Kiev accepte. S’il y a une pression occidentale, ils n’auront pas d’autre choix que d’accepter. Si on continue à les pousser à faire la guerre, effectivement, c’est partie pour des années de conflit, et une nouvelle Yougoslavie en pire.

    • Dolgan dit :

      Poutine ne veut pas d un consensus.

      Comment voulez-vous régler un problème de voisinage avec un voisin qui exige que vous lui filiez gratos le titre de propriété de votre maison? Et qui pour vous convaincre viole vos enfants.

      • Vincent dit :

        Votre phrase est stupide. S’il y avait un consensus pour donner l’indépendance à la « Nouvelle Russie » allant jusqu’à Odessa, bien sûr qu’il serait d’accord. Seulement un consensus sur ce point est impossible car inacceptable par Kiev. On pourrait donc tout autant dire : Kiev ne veut pas d’un consensus.

        La vraie question est : y a-t-il un consensus acceptable par les deux pays.

        Mon opinion est que, s’il y a une carotte côté russe (suppression des sanctions), et un bâton côté UK (menace d’arrêter l’aide militaire), il peut y avoir un consensus vers un retour à la souveraineté UK sur son territoire, en échange d’une constitution de type confédérale, qui garantirait aux régions de l’Est et du Sud une certaine autonomie.

        Pour qu’il puisse y avoir ce consensus, encore faut il que les décideurs, de l’autre côté de l’Atlantique, veuillent la paix, et soient être à accorder la carotte aux russes, et à menacer l’UK de stopper leur soutien. Force est de constater qu’on en prend pas le chemin, puisque les USA ont poussé l’UK dans les premières semaines à refuser tous les compromis, et ont annoncé que, même en cas d’accord de paix, il ne faudrait pas supprimer les sanctions contre la Russie. Bref, ils font tout ce qu’il faut pour qu’aucune des deux parties prenantes n’ait le moindre intérêt à faire quelque compromis que ce soit.

    • Carin dit :

      @Orion
      C’est peut-être nous qui faisons une guerre par procuration avec la vie des soldats ukrainiens, pour que justement vous n’ayez pas à mourir pour dantzig?
      Mais je pense que vous n’iriez pas plus mourir pour Paris, Bordeaux,Lyon, ou Marseille!

    • Optimist dit :

      @orion
      « Mourir pour dantzig » était le titre d’un article de Marcel DEAT « pacifiste » en 1938, qui ne voulait pas la guerre avec « Monsieur le Chancelier d’Allemagne » qui était sans doute pour lui un homme « hautement respectable » (toute ressemblance avec des personnages actuels serait complètement fortuite), et qui s’est révélé par la suite un excellent collaborateur.
      Mais vous le saviez non?
      Mais vous avez raison, ils font chier ces Ukrainiens…. ca va nous couter un braquage leur minable résistance… déjà mon plein me coute un max, j’ai plus d’huile de tournesol, c’est la criiiiiise!… et il faut que je pense à acheter un stock de PQ. En bon « patriote »… Le Français résiste, mais avec un bon stock de PQ… c’est la base.
      Y’a qu’a voir, en 40 on s’est ramassé, on a allègrement collaboré pendant 4 ans, et puis on s’est en bien sorti non? Dans le camp des vainqueurs en plus! y zont qu’a suivre notre exemple..
      🙂

      • Czar dit :

        puisque t’as une grande gueule et et que t’es plein d’allant, tu peux donc t’en aller FFIhiser tout seul comme un grand à Lvov je suis sûr que ta voiture démocrate te mènera jusque-là, poussé par l’esprit de malraux et les meilleurs moments d’enflure oratoire de béhachelle glucksmann

        le patriote, contrairement au con verbeux , inconséquent et, hélas, par trop surnuméraire qui place son honneur dans le fait de déclarer la guerre pour une ville étrangère avant de se faire éclater la tronche en 45 jours, s’intéresse effectivement à sa patrie A LUI et à son propre peuple.

        et il ne te permet pas de parler en leur nom

    • Bouquincamp dit :

      Il me semble que ce sont plutôt les Occidentaux qui font la guerre par procuration… Nous finançons mais n’avons personne sur le front.

    • Anaxagore dit :

      Euh ! C’est plutôt nous, Occidentaux, et surtout Américains, qui faisons la guerre par procuration jusqu’au dernier Ukrainien. Ce que je trouve très immoral.
      C’est une stratégie commune chez les Anglo-saxons : ils ont payé les Russes sous Napoléon pour faire la guerre jusqu’au dernier Russe, puis ils ont demandé à la France de faire la guerre aux Allemands jusqu’au dernier Français, puis lors de la 2ème guerre mondiale ils ont de nouveau fait la guerre jusqu’au dernier Russe. Chez eux, l’argent remplace l’honneur.

      • Vincent dit :

        Les deux mon capitaine. Si on regarde le point de vue strictement militaire, ce sont les occidentaux qui mènent une guerre par procuration à la Russie, en utilisant l’UK comme épée. Si on regarde le point de vue économique, ce sont les UK qui mènent une guerre à la Russie, visant à l’affaiblir, et en utilisant les occidentaux pour payer cette guerre économique (même s’ils la payent eux aussi cher d’un point de vue économique).

        Si on considère la guerre avant tout du point de vue militaire, vous avez raison. C’est bien une guerre par procuration USA contre Russie.

  9. Gégétto dit :

    Je ne sais pas ,mais j ai comme un pressentiment; mauvais pressentiment.

    Si ces MLRS sont effectivement livrés à l Ukraine, j ai comme l impression que le Russes vont se fâcher tout rouge.

    Cela fait plusieurs jours que les responsables russes disent, à qui veut bien les écouter, que la fameuse « ligne rouge » concernant les livraisons d armes n est pas loin d être franchie.

    • Huon le manchot dit :

      D’ailleurs, voici la dernière déclaration conjointe de Lavrov et Poutine : https://www.asterix.com/illus/asterix-de-a-a-z/les-personnages/perso/a17b.gif

    • albatros dit :

      La seule ligne rouge qui existe pour les russes est le bombardement direct de leurs troupes par des troupes de l’OTAN, voire un missile stratégique
      Le reste est de la littérature.
      Si vous gobez les affabulations d’un ambassadeur russe, rappelez vous que les chinois ont envoyé 200 000 « volontaires » (en tennis dans le froid) directement contre les troupes US en Corée du Nord et que les russes fournissaient chaque jours en munitions et diverses armes dont des canons le Vietminh en guerre de « libération »
      Y a t il eu une guerre mondiale ?
      oui mais froide
      C’est ce qui se passe actuellement
      Et Poutine a trop peur de mourir lui même pour déclencher tout seul ce genre de cataclysme, vue la simple longueur de la table qui le sépare de ses hôtes par peur de la COVID

      • Paddybus dit :

        Parce que toi tu as gobé le coup du covid pour la table de 10 M de long…??? alors, expliques moi pourquoi le lendemain, il recevait Bolsonaro en cote à cote, avec seulement un guéridon entre les deux……. Il n’y a que les merdia Français qui ont vendu une ânerie pareille, pour préserver l’égo du pignouf qui fait croire qu’il gouverne….

        La réalité, c’est que Poutine a montré, sa méfiance, son mépris, et le fait que macreux ne compte pour rien dans ce débat, les résultats sur trois mois parlent d’eux même…. et que le décideur, c’est le ricains, auquel est soumis zelenski, et évidemment, macreux…!!!! D’ailleurs, ce sont les ricains qui ont téléphoné aux militaire Russes pour tenter d’obtenir un cessé le feu il y a quelques jours…. il faut croire qu’il n’ont pas été convaincants ou que Poutine y a vu une tactique permettant à l’otan de pousser leurs armes nouvelles jusqu’au front sans subir le feu ennemi…!!!

    • SJ dit :

      La ligne rouge franchie par les responsables russes (et leurs troupes) est la frontière ukrainienne. Veulent-ils bien l’écouter?

      • Tulio dit :

        Et le sifflement d’une bombinette atomique sur Kiev, vous voulez l’écouter ?

    • sonata dit :

      Et que voulez-vous qu’ils fassent s’ils se fâchent ? Sortir les t55 des stocks ?

      • Carin dit :

        @Sonata
        Ils seraient capable de nous annoncer le T55 comme la fulgurante du champ de bataille… le char qui va tout déménager en Ukraine et au-delà…
        Et retomberont sur leurs pieds en montrant des images où effectivement ce char T55 est en train de déménager tout l’électroménager que ses servants trouvent!

      • Tulio dit :

        Sortir du nucléaire.

        • Sonata dit :

          Poutine a beau être le plus piètre dirigeant d’un pays qui a compté quelques cons dans son histoire, il n’est pas fou au point de se suicider.
          Qu’il sorte donc le nucléaire pour voir. Là c’est pas de 20 ans en arrière que reculera la Russie, mais de 20 siècle, et même cet idiot le sait.

        • Huon le manchot dit :

          « Sortir du nucléaire », c’est pas Vladimir Poutine, c’est Yannick Jadot 🙂

          • Robert dit :

            Yannick Jadot à fond derrière l’engagement dans la guerre et l’embargo sur l’énergie qui nous obligera à acheter très cher du gaz de schiste aux américains.

    • Thaurac dit :

      Bof, les UK s’en foutent , seule l’ue balise, eux sont au contact tout les jours et chaque fois qu’ils morflent ils n’en font pas un caca nerveux!

    • Boris Nemtsov dit :

      Le régime de Poutine n’a pas franchi la ligne rouge, lui?

    • Dolgan dit :

      Parce que pour vous ils sont calme ?

      Ça fait 94 jours qu ils reculent la ligne rouge . Elle vaut autant que la ligne rouge Obama.

    • Carin dit :

      Et moi j’ai l’impression que vous servez de relais à la doxa moscovite.

      • Gégétto dit :

        @tous,

        Vous aviez raison….jusqu’ à ce que Biden vous donne tort.

        Les Américains reviennent sur la livraison des MLRS , me semble t il. C est écrit dans le titre de l article.
        Pourquoi d’ après vous?
        Pour moi, cela signifie que les avertissements Russes fonctionnent.

        Le seul qui insiste c est l Anglais. On se demande aussi pourquoi?
        Peut être a t il besoin de faire oublier ses frasques récentes?

        Il me semble que pour son cul , l attaque de l Ukraine , ce fut du pain béni.

  10. Thierry (le plus ancien) dit :

    Ces lance roquette ne sont nullement indispensable en Ukraine qui aurait davantage besoin de drones longue portée (de type turc) avec missiles pour atteindre l’arrière de l’adversaire en territoire ukrainien, en revanche il leur faut davantage de canons pour riposter à ceux des russes. La précision de l’artillerie est bien supérieur à celle des roquettes qui ne peuvent que saturer une zone et donc faire des pertes civils ou des dégâts matériels contre les habitations, les russes s’en moquent mais ils ne sont pas en train de gagner cette guerre, ces roquettes leur ont précisément fait perdre le soutient qu’ils auraient pu avoir dans l’opinion, avec leurs massacres…

    Le Système russe TOS avec des ogives thermobarique a même tué des soldats russe tant l’imprécision de l’engin est grande, au point que les russes les amènent au plus près du front et que les ukrainiens en ont capturés plusieurs ! Mais oubliez ces trucs là ce ne sont pas de bonnes armes.

    La situation n’est nullement critique en Ukraine, le faible grignotage russe dans le dombass se paie au prix fort avec des pertes très lourdes pour les russes.

    • Thaurac dit :

      Tient pardi pas indispensable…. mais si ils complètent l’offre des obusiers ricains, des caesar sur la profondeur d’ailleurs il y a eu des surprises dans la région de kherson, en grande profondeur…

    • Thaurac dit :

      Voilà ce que ça donne , surement avec les 155 mais quels obus??
      https://t.me/NewsUkraineFR/5316
      « Les obus sont arrivés. Et les 24 heures d’hier à aujourd’hui sont une mer d’éclats ». Arestovich a raconté les succès obtenus sur les cibles stationnaires du groupe ennemi :

      Un centre militaire près d’Izyum a été touché

      Un centre de communication à Liman a été touché

      Deux convois détruits, environ 40 véhicules ont été détruit dans la région de Kherson.

      Les déchargements de chars T-62 et autres, dans la région de Kherson.

      • Thierry (le plus ancien) dit :

        A l’heure actuelle il n’y a que les obus Excalibur qui sont capable de détruire des véhicules en mouvement sans avoir à recourir à un barrage massif et une dépense indécente en munition, pour les cibles stationnaires de la taille d’un véhicule il faut au moins de bon canons récent, donc ce sont les M777 ou les Caesars, voir les deux combinés.

        L’offensive ukrainienne sur Kherson fait de gros dégâts dans l’armée russe c’est certain, les russes sont-ils prêt à payer un prix exorbitant pour le maintient de leur présence ? nous allons voir ce qu’il en est !

    • Vinz dit :

      Oui, tout ceci est parfaitement confirmé :

      https://www.rfi.fr/fr/europe/20220531-guerre-ukraine-donbass-col%C3%A8re-soldats-ukrainiens-du-front-sievierodonestk
      « Donbass: la colère des soldats ukrainiens du front »

      • Thierry (le plus ancien) dit :

        L’audio intercepté indique que des soldats russes ont failli faire exploser un général de haut rang pour leur avoir ordonné de se rendre sur la ligne de front, selon l’Ukraine

        Les services de renseignement ukrainiens ont publié un audio qui, selon eux, était celui d’un soldat russe le décrivant.
        Il a dit qu’un soldat avait menacé le général Valeriy Solodchuk avec une grenade.
        source pour l’audio en question :
        https://www.businessinsider.com/russian-troops-nearly-kill-own-general-mutiny-intercepted-audio-ukraine-2022-5?r=US&IR=T

        • Tulio dit :

          Si c’est l’Ukraine qui le dit 😉

          • Thierry (le plus ancien) dit :

            des histoires de ce genre il en a dans tous les journaux du monde sauf dans la presse russe, les anglais via leurs contacts sur place rapportent même des insurrections réprimés au sein de l’armée russe.

            Si vous n’y croyez pas parce que c’est pas dans la presse russe alors vous ne croirez pas non plus que les soldats russe font la guerre en Ukraine qui selon eux n’est même pas un pays…

          • Thaurac dit :

            Jusqu’à present et ce depuis 100 ans, excuse du peu, la russie n’a envoyé que des pipeaux, alors…..
            Aucune personne normalement sensée ne croit plus du tout en la parole des dirigeants de la russie..

  11. Le Suren dit :

    Pendant la guerre d’Espagne, on avait fait pareil avec les Républicains espagnols, on les armés au lance-pierre. On a vu qui a gagné.

    • Thaurac dit :

      On qui, on? les russes aussi ont armé les rouges …

    • Tulio dit :

      Avec un ami comme Staline, les Républicains n’avaient pas besoin d’ennemis.

    • Czar dit :

      c’est vrai , c’est dommage qu’on n’ait pas armé jusqu’au (couteau entre les) dents ces jônti stalinistes et de riants trotskystes, eux au moins ils étaient conformes à Novaleur©

      (Novaleur, la seule peinture au-then-ti-que-ment républicaine donnera à vos régimes les plus délabrés un coup de brillant démocratique. En vente chez tous vos revendeurs habituels de foutaises)

    • cedivan dit :

      Heureusement d’ailleurs, sinon c’était l’URSS en Espagne.

    • Thierry (le plus ancien) dit :

      Staline leur avait fait payé en or la totalité des armes qu’il leur envoyait :
      (500 000 kilos de lingots d’or – les deux tiers des réserves de la Banque d’Espagne!!!)
      Autant dire que ce genre de soutient était totalement artificiel et bidon, et dès cette époque on peut manifestement estimer que Staline avait déjà une préférence pour Hitler en pensant que cela lui rapporterait davantage sur le plan territorial comme on l’a vu avec l’invasion de la Pologne.

      Pour la France et l’Angleterre qui ont effectivement raté l’occasion d’affaiblir le nazisme lors de la guerre d’Espagne, ils en auront à nouveau l’occasion lorsque Hitler commencera à envahir les territoires germanophone en Europe (annexion des Sudètes, etc), et même une troisième occasion d’attaquer le territoire allemand pendant que son armée était en Pologne au lieu de rester à attendre l’arme au pied derrière la ligne Maginot. mais le pacifisme suite à la boucherie de 1914-18 a neutralisé toute initiative politique comme militaire et fait le lit du nazisme qui en a profité.
      A partir de là il était trop tard pour éviter une nouvelle guerre mondiale

      https://lecourrier.ch/2017/09/11/la-revolution-espagnole-etranglee-par-staline/

      Poutine doit être durablement affaibli en Ukraine sans aucune victoire militaire pour lui sinon on sait bien que les conséquences en serait un nouveau fléau pour l’humanité.

    • Vinz dit :

      Encore heureux que les « Républicains », antiphrase dont seuls la crapule bolchevique a le secret, se soient fait torchés. On a vu ce que ça peut donner un pouvoir bolchevik en Russie dans les années 20 & 30. Evidemment une partie de la sanie espagnole s’est déversée en France ; mais on a l’habitude de récupérer toute la chienlit du monde : « per Lutetiam etiam, quo cuncta undique atrocia aut pudenda confluunt celebranturque » – dans Paris même, où tout ce que le monde enferme d’infâmies et d’horreurs afflue et trouve des partisans.

    • Anaxagore dit :

      Franchement, je ne vois pas ce que cela aurait apporté au monde d’aider les suppôts de Staline.

      • Tulio dit :

        Pourquoi aider les Républicains ? Pour contrer les Allemands et les Italiens . Les suppôts de Staline ? Les clients de Staline qui ont payé leurs armes en or, plutôt.

  12. Too dit :

    Ils en sont encore à ne pas vouloir facher Poutine ?
    Il va faire quoi de plus réellement ?

    • Vincent dit :

      J’en reviens pas non plus !

    • lgbtqi+ dit :

      Une séquence vidéo.

    • Guillaume dit :

      Il va envoyer lavrov nous menacer comme d habitude…

      Cela n empeche, un pas en arrière, deux pas en avant, on livre de plus en plus lourd et les russes ne tirent meme pas un missile a la frontière polonaise…

      Ceci dit, si l offensive sur kherson est une réussite, les ukrainiens devraient s arreter et laisser les ruines du dombas aux russes.

      Avec d un côté l ukraine aidée avec un plan marshall et de l autre un dombas qui sera pauvre en jamais reconstruit, on a juste a attendre quelques années avant que cela ne tombe tout seul, comme l allemangne de l est.

    • Carin dit :

      @Too
      Je pense que nos amis américains jouent… ils vont envoyer le nécessaire, mais avec une portée
      « bridée ». C’est juste pour bien faire comprendre à Poutine qu’ils jouent a minima… ce qui sous-entend qu’ils peuvent faire plus… beaucoup plus.
      Et par la même occasion, avertissent Zelensky qu’il ne pourra utiliser leurs matériels autrement qu’en Ukraine.

    • Vinz dit :

      Vider son stock d’obus nucléaires ? C’était prévu en usage courant dans le manuel d’invasion de l’armée rouge, y a pas de raisons que ces traditions se perdissent.

  13. Rom dit :

    Quand on est en train de perdre une guerre, on demande un armistice, on ne fait pas comme les nazis en 45 à réduire le pays entier en cendre.
    Il fallait peut être songer à faire respecter les accords de Minsk validé par l’ONU et toutes les grande puissances plutôt que quémander des armements une fois la guerre déclaré… complètement la gestion ukrainienne.

    • diplo.mat dit :

      « puissance-partie » : qui croyait un instant que les LNR et DNR étaient des émanations autonomes et détachées de la Russie?

    • Guillaume dit :

      Oui, les pro russes nous expliquent que parceque ils ont pris (ou vont prendre) 25% du territoire ukrainien ils gagnent la guerre.

      Sauf qu ils ont perdu le tier de leur materiel pour ce petit morceaux.
      Si ils perdent les 2/3 de leur materiel ils peuvent prendre une ville de plus peut etre? Cela leur laisse 1/3 tenir tout cela…
      Perdre preque toute son armee pour avoir des regions qu ils avaient deja, plus kherson (si ils ne le perdent pas avant la negociation).
      Ca c est de la victoire!
      On on se console comme on peut vous me direz…

      Dire qu on avait peur qu ils roulent sur la pologne, l allemagne et qu ils arrivent a paris en quelques semaines comme une vague invincible…

      La réalité c est que les russes devaient rouler sur les ukrainiens en 2 semaines, et que maintenant on se rend compte que si on aide l ukraine on peut achever l armee russe.
      Cette histoire de co-beligerants c est purement une histoire russe.
      Il est evident qu on est co-beligerant mais la russie n a pas les moyens de l officialiser alors tout le monde fait semblant.
      Mais on livre quand meme.

    • joe dit :

      Les accords de 1994 précisait que l’Ukraine était un pays souverain, inclus Crimée et Donbass… accords signés par la russie qui bien sur, déchire les traités quand cela lui plaît. Annexion de la Crimée en 2014 puis Donbass, puis tentative de toute l’Ukraine. L’Ukraine n’a jamais été un danger pour la russie pas plus qu’il n’y a eu de génocide ou de nazi. Le seul ennemi de l’Europe et des démocraties ouvertement déclaré est Vlad 1er.

      • Tulio dit :

        Il n’y a pas eu plus d’un million de juifs massacrés en Ukraine grâce à des listes établies par l’OUN ? Il n’y a pas eu 120.000 Polonais massacrés en Volhynie par les sbires de Bandera ? Il n’y a pas actuellement de culte de Bandera et des dizaines de ses statues à travers le pays ? Il n’y a pas eu de chasses aux Roms ces dernières années ? A part ça, pas de nazis en Ukraine… Et le principal ennemi de l’Europe, à part Daesh, c’est la Chine.

        • Czar dit :

          ah, s’il y a eu des chasses aux roms, il faut éclater l’ukrainazie c’est très grave toussa, on les aime nos roms. les roms c’est même les valeurs de la république

          comme aurait pu le dire un premier ministre, français en semaine B (mais éternellement lié) : « la frônce ne serait pas la frônce sans les roms »

    • Starbuck dit :

      Ils se sont fait monter le bourichon par les US et oui il y a beaucoup de nationaliste radicaux (pour ne pas dire plus) aux postes clé en Ukraine. Ils suivent donc cette voie

    • Lockass dit :

      Personne n’a respecté les accords de Minsk, que ce soit les Ukrainiens ou les Russes.

    • Thaurac dit :

      LA france , belgique, pologne, pays bas….envahi en 75 jours en 40, ici 100 jours ; deux villes du dombass…et kherson qui va être bientôt repris…
      Relativisez cher ami pressé C’est ps la résilience qui semble être votre point fort

      • Tulio dit :

        La propagande n’y changera rien, les Ukrainiens boivent le bouillon.

        • Thaurac dit :

          Une ville du dombass, petitou, en trois mois….wait and see et je te dis pas les pertes pour quelques kilometre…resister, attirer, user, c’est de la resistance, qui permet souvent bien autre chose…

      • PK dit :

        Ils tiennent grosso modo presque 20% de l’Ukraine et sans doute prendront-ils 33% à la fin.

        Je savais que l’Ukraine était insignifiante, mais de là à tenir 20% de leur pays dans deux villes… Vous ne confondez pas avec Monaco ou le Luxembourg par hasard ?

        • Thaurac dit :

          Il y a une carte bassée sur des données directes, un organisme exterieur, et j’aimerais la retrouver pour la mettre ici!
          quand on regarde une carte on voit deux couleurs, une partie ukrainienne et l’autre russe, mais en fait dans la partie russe, il n’y a que les routes occupées pas plus car il est patet qu’ils ‘ont absolument pas le nombre de soldat suffisant, il y a des « blancs » partout, Si je la retrouve je poste le lien

          • PK dit :

            Bien sûr, bien sûr.

            Continuez à vous auto-persuader : chez certain, ça fonctionne (en fait, chez les gauchistes, qui sont déconnectés du réel).

          • Thaurac dit :

            PQ par don Pk Si moi je suis gauchiste c’est que tu es un spécialiste de l’observation et cela ridiculise de plus tes interventions soit disantes avisées, encore un tir à coté de la cible…deux ave maria et un pèlerinage à Orléans et tout sera effacé 😉 grand comique!

    • Mica X dit :

      Les mémorandums de Budapest sont trois documents signés en termes identiques le 5 décembre 1994, respectivement par la Biélorussie, le Kazakhstan et l’Ukraine ainsi que par les États-Unis, le Royaume-Uni et la Russie qui accordent des garanties d’intégrité territoriale et de sécurité à chacune de ces trois anciennes Républiques socialistes soviétiques (RSS) en échange de leur ratification du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP)1. En 2009, les États-Unis et la Russie confirment la validité de ces trois mémorandums2.

      Lors de la crise de Crimée de 2014, l’Ukraine se réfère à ce mémorandum pour rappeler à la Russie qu’elle s’est engagée à respecter les frontières ukrainiennes, et aux autres signataires qu’ils en sont garants.

      Wiki, y a pas chez vous ? ah non c’est censuré…

    • Stan dit :

      Avant de demander le respect des accords de Minsk de 2014 on devrait demander le respect des accords de Budapest de 1991 dans lesquels la Russie s’engage à respecter l’intégrité territoriale de l’Ukraine non? je pense que vous serez forcément d’accord vu comme le respect de la signature semble compter pour vous

      • Carin dit :

        @stan
        C’est la signature des autres qui compte aux yeux des petites mains, mais grandes gueules au service du petit père des peuples, pas siennes qui est bien évidemment à géométrie variable!

    • béber dit :

      Au premier revers vous sautez sur l’occasion. Vite vite rendez vous!

    • joe dit :

      Les accords de 1994 étaient non équivoques, signés par la russie: l’Ukraine EST un pays souverain, inclus la Crimée et le Donbass. Le seul qui ne respecte pas les accords est bien Vlad 1er. C’est aussi lui qui est en train de détruire des villes entières.

    • Thaurac dit :

      Mais oui camarade , mis qui a commencé la guerre, avec quels prétextes bidons, et pas que celle là …?

    • tow dit :

      En 1944, les allemands planifiaient encore des offensives et même si à l’Est tous les signaux étaient en rouge, le discours et la propagande continuaient à voir des avancées dans le moindre pas en avant.
      Gagner des batailles et infliger des pertes à ceux d’en face n’implique pas une victoire finale.
      La Russie semble être dans le cas allemand sur le front de l’Est, sa stratégie globale s’est brisée au point de se concentrer sur une petite zone où ils cherchent de quoi obtenir une victoire afin d’effacer la défaite globale. Le Donbass devenant un nouveau Stalingrad dans lequel ils usent leurs troupes pendant que les ukrainiens reçoivent et vont recevoir de l’armement par l’extérieur. Les américains disent aujourd’hui ne pas vouloir donner des armes frappant en profondeur comme il y a 3 mois ils disaient ne pas donner de l’équipement lourds et offensifs…
      Pour la Russie, l’enjeu n’est pas aussi dramatique que pour les allemands, car l’Ukraine n’ira pas jusqu’à Moscou, ça reste cependant les buts de guerre qui sont des échecs dès lors qu’on comprend que ce qui se passe dans le Donbass n’est que la conséquence d’un échec global recherchant une réussite locale.

      • Axer dit :

        Ce qui est inquiétant c’est que la France et l’Allemagne semblent se satisfaire que le Donbass passe aux russes, sans parler de la Crimée. Ça révulse les ukrainiens a tel point qu’ils ont envi de vomir, et n’ont pas tort de penser qu’une partie de l’Europe est en train de leur faire une musique par derrière. Macron et Scholz risquent de payer cher ce qu’on pourrait par qualifier de retournement de veste, car c’est ainsi que c’est vu, c’est ainsi que c’est vécu, vu que le peuple ukrainien paie très cher cette seconde guerre d’indépendance. C’est pour elle la grande guerre patriotique, c’est sa guerre historique. Macron ne semble pas comprendre que la Russie de Poutine a été loin, très loin et qu’elle risque plus de revenir dans le Conseil Européen d’ici au moins 10, 15 ans, voir plus. Beaucoup de pays de l’Est ont frisés la crise cardiaque à cause des positions de Macron, ou son « angélisme ». On dirai qu’il veut sauver Poutine, toujours de leur point de vue, il cherche à sauver la Russie, et donc les velléités expansionnistes de Poutine, ce qui les menaces eux aussi en Europe de l’Est, qui ne rêvent qu’un cantonment de l’URSS en renaissance. Veuillez m’expliquer comment Macron va sauver ses fesses après les massacres de Boutcha, de Marioupol et de l’Ukraine entière, des dizaines de milliers de morts militaires, autant que les russes, voir plus, au vu de l’immense machine de guerre qu’ils ont en face d’eux ! Si demain des ukrainiens le veulent, lui et Scholz peuvent devoir s’expliquer devant un tribunal, devant des mères ou des femmes de soldats, comment qu’il va sauver ses fesses ? Il a intérêt à arrêter de rêver au prix nobel de la paix, et qu’il aille au plus vite à Kiev se faire pardonner, avec des dizaines de canons et des tonnes d’autres aides économiques et militaires.

    • Carin dit :

      @Rom
      Que savez-vous des accords de Minsk ?
      Que savez-vous de « qui » ne les respectaient pas?
      Ce sont de vraies questions que je vous pose… même si je pense que vous aussi, (comme gegeto et quelques autres), vous vous contentez de relayer Moscou…
      Je serais agréablement surpris de lire vos réponses à mes 2 questions, mais je doute que vous le fassiez.

      • PK dit :

        18 000 morts côté Donbass… Ça va parle ou il vous faut un traducteur ?

      • Gégétto dit :

        @Carin,

        Je ne vais pas répondre aux questions que vous posez à Rom ,vous trouverez facilement les réponses sur internet et je doute qu’ elles soient aussi tranchées que ce que vous pensez.

        Mais, je vais vous retourner votre affirmation indiquant que je serais le relais de Moscou.

        Ne seriez vous pas la poulie de transmission de Washington, vous?

        Pour vous, cela se résume en deux camps, celui du bien (América )et celui du mal (Rossiïa). Vous ,bien sûr, vous seriez dans le camp du bien, drapé de The Star-Spangled Banner!

        C est tellement facile de mettre un commentateur qui ne pense pas comme soi-même dans le camp « adverse « ou de le baptiser « Troll »; ça évite d’ avoir à réfléchir.

        Je ne relais personne, mais j affirme que livrer du matos permettant aux Ukrainiens de frapper directement le territoire Russe…ça peut les énerver!

        Et si comme certains vous pensez que les Russes vont se coucher, moi j ai même pas envie de parier dessus; il en va de la survie du système Poutine, alors…

        Là nous en sommes qu’ aux préliminaires et je vois déjà des gens rire jaune ,lorsqu’ ils font leurs courses et le plein de la bagnole. Le meilleur est devant nous. Merci qui?
        Pas jackie et Michel

  14. vrai_chasseur dit :

    Les russes ont appris de leurs déboires initiaux, ils n’avancent plus en colonne interminable et dans le désordre des unités blindées sans logistique.
    Ils utilisent essentiellement l’artillerie classique avec la technique du « carré ». Ils déterminent une zone carrée sur la carte, la noie sous un déluge d’artillerie jusqu’à ce que le carré soit détruit à 90% (la meilleure façon d’éviter la guérilla urbaine qui ne leur est pas favorable, est de raser entièrement les immeubles d’habitation.. – tant pis pour les civils). Ils laissent alors l’infanterie avancer dans le carré pilonné (des Wagner et les régiments majoritairement composés d’ethnies de Sibérie et du nord-Caucase) au risque de les exposer à leur propre feu, dense et imprécis. Ils passent ensuite au carré suivant.
    Avec cette tactique, les russes marchent sur le fil du rasoir. Leur progrès ne dépend que de leur artillerie : elle reste opérante et le rouleau compresseur russe avance lentement mais sûrement, carré après carré. Elle est muselée par les ukrainiens et c’est fini, les bataillons russes deviennent exposés à la mobilité et à la précision du feu ukrainien. D’où leur nervosité extrême quand ils voient se profiler côté ukrainien des armes occidentales anti-artillerie à longue portée…
    Au passage, les populations civiles du Donbass semblent apprécier de moins en moins que leurs villes et villages soient transformés en parkings géants.

    • jyb dit :

      @vrai-chasseur
      non. d’abord les forces ukrainiennes ont perdu leur mobilité, largement entamée par les combats, la dispersion et le manque de ravitaillement.
      les russes jouent plusieurs tactiques. ils tentent de faire sauter les verrous défensifs ukrainiens en les fixant et en dégradant leurs capacités. ils s’emparent des points particuliers pour empecher ou interdire les mouvements adverses. pour ces missions se sont les bataillons d »assaut et l’artillerie légère qui sont sollicités.
      les combats les plus violents ont lieu dans les zones peri-urbaines. ni les ukrainiens ni les russes ne se lancent dans une véritable guerilla urbaine. les ukrainiens décrochent ou les russes assiègent la position.
      un point positif, sur le terrain les deux forces se parlent.

      • Thaurac dit :

        Tu parles charles; le dombass c’est du 100% défensif!!!!
        voir kherson et izium voire kharkiv

        • PK dit :

          Vous êtes vraiment l’idiot utile de ce groupe… Manque que joe à l’appel. Devriez vous renseigner un peu ce qu’écrit jyb.

          • Robert dit :

            Jyb est un des seuls à savoir de quoi il parle. Forcément, il se fait insulter.

  15. Ingo dit :

    L’argument de Biden est complètement stupide militairement parlant. C’est du même genre que la livraison d’armes defensives.
    J’imagine qu’il s’agit d’un message envoyé à Moscou dont le sous-titre serait nous voulons la victoire de l’Ukraine, pas la défaite de la Russie ce qui n’est absolument pas la même chose.

    • précision dit :

      j’ai de gros doutes sur votre interprétation, tout simplement parce-que la grande majorité des dirigeants occidentaux, et particulièrement anglo-américains, ne cachent pas qu’ils cherchent la défaite de la Russie plus que la victoire de l’Ukraine.

      Me semblent plus probable, comme l’ont relevé beaucoup de commentaires plus haut:
      – un accord négocié avec les russes lors des quelques échanges qu’ils ont eu à un haut niveau
      – dans la même veine, un messsage de modération provisoire, garder les moyens d’escalader permettant d’exercer une petite pression politique sur la Russie
      – un message de relation publique envers sa propre opinion « nous sommes des modérés » (peu probable)
      – un moyen de temporiser si la livraison n’est pas opportune dans l’immédiat (formation des ukrainiens au matériel, etc.)

      Mais on peut observer que l’investissement occidental dans le conflit va toujours croissant. Et sur le front pas d’appaisement et uniquement des perdants sur le plan humain. Ce qui ne semble pas la priorité ni d’un côté ni de l’autre.

  16. Axer dit :

    Il ne faut pas trahir les ukrainiens, l’Europe perdra beaucoup, à court, moyen et long terme. Poutine veut se venger de ce qui s’est passé en Irak, en Libye, en Serbie-Kosovo. Il veut donc s’étendre en Orient, en Afrique, dans le monde slave. Il veut devenir le plus grand tsar de tous les temps. Il veut marquer l’Histoire, il veut garder la Russie sous sa coupe, au moins avec des hommes de main, tel Dmitri Medvedev. Même si on dit qu’il y a de l’eau entre les deux hommes. Si la Russie continue à s’étendre, du moins à moyen terme car en ce moment sous roule pas sa bosse l’armée rouge, un jour en effet elle sera aux portes de la Pologne, des pays Baltes et de la Finlande. Ce jour là, on aura un os. Ce jour là on paiera 1.000 fois plus cher qu’aider les ukrainiens aujourd’hui. 5 Million un Drone TB2, c’est beaucoup, mais c’est rien en même temps. Il leur en faudrait 500, ou 1000. Même si l’armée de Poutine reviennent tous le bras et les jambes cassés, il ne s’arrêtera pas. Ce genre de dictateur ça ne s’arrête pas tant que c’est pas lui qui casse sa pipe.

    • précision dit :

      Parmi les commentaires au ras des paquerettes sur cette page, et il y en a beaucoup, ceci remporte la palme de l’humour :
      « un jour en effet elle sera aux portes de la Pologne, des pays Baltes et de la Finlande. Ce jour là, on aura un os. » …

  17. Bohé dit :

    Il semblerait qu’une offensive ukrainienne soit en cours depuis hier dans la région de Kherson. Volonté de percer ou simplement d’obliger Moscou à y envoyer des renforts pour soulager le Donbass?
    Sinon niveau artillerie on aura vite fait les fonds de tiroirs. On leur a donné 12 Caesar, difficile d’aller plus loin. Il faudrait déjà relancer la production. On peut peut-être leur refiler nos derniers Au-F1 par anticipation et commander plus vite les remplaçants?

    • jyb dit :

      @bohé
      contre-offensive ukrainienne assez inexplicable dans ses intentions. les russes ont des troupes disponibles sans toucher à celles qui sont plus au nord.
      une première offensive ruinée le 28 avec un bataillon quasi perdu dans une poche de feu, et bis repetita le lendemain
      avec des moyens très insuffisants pour bouger les russes.
      en l’état les lignes n’ont pas bougé.

      • Thaurac dit :

        L’avancée des troupes ukrainiennes dans la région de Kherson se poursuit pendant plusieurs jours.
        « Au 31 mai, selon l’armée ukrainienne, dans certaines zones des régions de Kherson et de Zaporozhye, ils ont réussi à avancer de 8 à 10 km. Au cours des dernières 24 heures, l’armée ukrainienne a repris le village de Nikolaevka (il n’y a pas encore de confirmation indépendante à ce sujet) et a attaqué la base russe d’équipements et de munitions militaires à Chernobaevka.

        Cependant, il est encore difficile de dire si les actions des Forces armées ukrainiennes sont le début d’une vaste contre-offensive ou un faux-fuyant. »
        https://t.me/ukrainelivefrance/15146
        ************************************************************************
        https://t.me/NewsUkraineFR/5349
        Les forces armées ukrainiennes se sont déplacées vers Novaya Kakhovka, une tête de pont pour libérer Kherson. A déclaré l’expert militaire Zhdanov.

        Selon lui, une opération de contre-offensive en direction de Novaya Kakhovka pourrait permettre aux forces armées ukrainiennes de diviser la tête de pont du groupe russe en deux parties. En cas de succès, l’Ukraine a la possibilité de libérer Kherson et d’encercler le groupe de Kryvyi Rih.

        Tu as la carte assez explicite..

        • jyb dit :

          @thaurac
          je prends avec circonspection les com des états-majors.
          study of war qui dégouline de russophobie publie :
          New reports confirmed that Ukrainian forces conducted a successful limited counterattack near the Kherson-Mykolaiv oblast border on May 28, forcing Russian forces onto the defensive. This Ukrainian counterattack is likely intended to disrupt Russian efforts to establish strong defensive positions along the Southern Axis. While the Ukrainian counterattack does not appear likely to retake substantial territory in the near term,
          traduction 1 : …les ukrainiens ont mené avec succès une contre-attaque limitée entre kerson et mykolaïv forçant les russes à se mettre sur la défensive… la contre-attaque ukrainienne ne semble pas susceptible de reprendre un territoire substantiel…
          traduction 2 : la contre attaque a échoué.
          Il est clair tactiquement que kherson est un noeud stratégique. les ukrainiens y concentrent des forces reconstituées après les combats d’avril. ce théatre sera un bon thermomètre pour voir l’état des forces
          sur le front sud en particulier la brigade d’artillerie qui a morflé lors de la chute de kherson.

          • Thaurac dit :

            Mais Jyb tu dégoulines aussi des russophilie , d’ailleurs tout pays , gouvernement dictatorial touve grâce à tes yeux, et c’est pas la première fois que je te le dis, quand on est un adepte chiite du hezbollah et de l’iran, on a une lecture spéciale de l’actualité…Plus le milieu est pourri plus tu te régales….

        • Robert dit :

          Kherson vit sous la terreur russe, ils regrettent le harcèlement ukrainien et n’attendent que leurs libérateurs.
          Ils sont tellement terrorisés qu’ils sont obligés de bien cacher leur peur et qu’on voit qu’ils font du cinéma.
          Attention, ces images sont éprouvantes.
          http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2022/06/01/terreur-6384890.html

      • Axer dit :

        Les ukrainiens vont se faire étriller à suivre la stratégie à la russe, ces derniers ont au moins dix fois plus de canons qu’eux. Le meilleur canon qu’ils ont c’est le TB2 Turc. A moins qu’ils se creuse la tête dans leurs instituts et rendent le Neptune comparable aux Tomahawk, des missiles (fonctionnant sous satellite de Musk) pouvant toucher les navires, ou les noeuds ferroviaires ou stratégiques, en Ukraine même ou à sa proche périphérie.

        • Thaurac dit :

          Pourquoi , la russie posséderait elle des e Neptune comparable aux Tomahawk,
          D’ailleurs le neptune a été transformé par l’ukraine et le croiseur russe pourrait te le certifier…

  18. albatros dit :

    « l’ambassadeur de Russie aux États-Unis, Anatoly Antonov, avait prévenu en affirmant que « la militarisation de l’Ukraine par l’Occident est une menace directe pour la sécurité européenne et mondiale ». »
    On s’en moque…de toutes façons cela ne reste qu une vague menace qui appellera des mesures de rétortions du même ordre si besoin.
    Et ils emploient cette réthorique fumeuse contre toutes les pétoires qu on leur envoie.
    Ils ont oublié l’époque où ils envoyaient eux mêmes des canons et des obus au Vietminh. Pas les Etats Unis visiblement. Retour à l’envoyeur !
    Passons donc des commandes à Nexter pour qu il nous fabrique aussi des lances roquettes unitaires
    on les enverra en Ukraine qui nous remboursera ensuite en nature (acier, blé, tournesol,…) vu qu ils fabriquent tout dans ce pays puisque toutes les industries y compris agroalimentaires y sont implantées selon nos médias.

    • Thaurac dit :

      La russie y fait ses courses en volant de l’acier et du blé…

  19. Vincent dit :

    Au bout d’un moment, il faut prendre une décision, on aide l’Ukraine à gagner la guerre ou pas ? Débloquer des fonds c’est bien joli, mais si c’est pour se restreindre à des équipements qui ne fâcheront pas les Russes (donc des équipements non décisifs), ce n’est pas la peine.
    Il y a aussi une question de timing, promettre une armée au top à l’Urkaine dans 1 ou 2 ans ne leur sera pas utile, il faut fournir vite et massivement, trop de tergiversations, on s’achète une conscience avec nos 12 Cesar… à mettre face aux 300 obusiers Russes. Les pièces Américaines ne sont toujours pas déployés, et les Allemands ne livrent carrément plus rien depuis 1 mois.
    Ce qui me frappe c’est la couardise des dirigeants ouest Européens, nous avons peur des Russes, leur menace peut pourtant se résumer à « laissez-nous vous casser la gueule, sinon on vous casse la gueule ». Et comme des imbéciles on tremble dans nos bottes alors qu’il n’y a pas à hésiter dans ce genre de situation, il faut mettre tout le paquet (conventionnel, on est pas fou non plus).
    L’histoire nous apprend que pour être gagnée, une guerre doit être menée avec un engagement total, ou alors on ne la fait pas du tout. Je regrette tellement que nos dirigeants ne fassent pas un choix clair, et se contentent de timides politesses pour ne froisser ni les Ukrainiens ni les Russes. Les Ukrainiens sont mal barrés avec des alliés comme nous.

    • Achille-64 dit :

      Avez-vous un lien vers le document du ‘traité qui nous lie à l’Ukraine’.
      Merci d’avance, je ne connaissais pas ce traité et j’ai hâte d’en prendre connaissance.

      Sinon, il est encore temps pour tout un chacun d’aller se faire casser la g….le pour la grandeur de l’occident et pour mettre une dérouillée aux Rouges.

  20. Wa Terlou dit :

    Apparemment, l’heure du réalisme et des remises en question a sonné…y compris sur ce site.

  21. vrai_chasseur dit :

    Les M270 sont construits sous licence par Krauss Maffei en Allemagne. Plusieurs pays d’Europe en ont en dotation : La France (LRU), l’Italie (MLRS), l’Allemagne (MARS II), la FInlande, la Grèce, la Norvège, le R-U. Sans compter Israel, Le Japon, la Corée du Sud.
    La France a validé la précision à Tessalit au Mali en 2016 (18 coups au but entre 50 et 70 km sur 18 roquettes tirées) et en Europe c’est l’Allemagne qui en a le plus en stock …

  22. Félix GARCIA dit :

    ôO

    Sergueï Lavrov : l’entretien exclusif LCI en Replay
    https://www.youtube.com/watch?v=vk7TfEmZLT0

    « Vers l’infini et au-delà ! »

    Sputnik, ici la Terre, faut redescendre ! Vous dérivez ! Sputnik, ici la Terre ! Est-ce que vous m’entendez ? Sputnik ?

    • Félix GARCIA dit :

      Damien Allemand@damienallemand
      On attendait la réaction russe à la mort du journaliste français Frederic Leclerc-Imhoff. Voilà…
      https://twitter.com/damienallemand/status/1531296776870928384

      De véritables sous-merdes …
      Et l’agence TASS qui n’assume même pas en faisant parler un minable de « la RPL » …
      C’est inacceptable.

      • Thaurac dit :

        Ouais ils ne valent même pas la peine de leur répondre…

      • Robert dit :

        Faudrait savoir, les russes sont les méchants ou pas?
        Je n’ai pas vu beaucoup pleurer sur l’assassinat de la journaliste palestinienne par un sniper israélien suivi de l’attaque de son convoi funéraire.
        Pourtant les israéliens sont dans le camp du Bien, non?

    • Thaurac dit :

      Langue de p**e doublé d’une langue de bois! un guignol, d’ailleurs on voit les ficelles qu’agitent poutine au dessus hors caméra…comédiante,tragédiante…fu pipeau russe comme d’hab

  23. aleksandar dit :

    Serevodonestk est prise aux 3/4, il n’y a plus de combats.
    DPR et Tchechenes nettoient le reste.
    Les ukrainiens se sont repliés vers Lisitschank.
    Ceux encore présents au sud, Voronove, Borivske se replient aussi en franchissant le Donest

    • Thaurac dit :

      Surement les uk se sont réservés une porte de sortie car ce sont les meilleures troupes ukrainiennes, ils ne vont pas se laisser enfermer, ils sont parti vers Lougansk

  24. Coléo91 dit :

    Pour respecter les accords de Minsk encore aurait il fallu que la Russie ( Poutine) respecte les accords de Manchester qui étaient bien antérieures !

  25. Bikoro dit :

    Après des semaines de défoulement sur les « barbares » russes sur ce blog, après des semaines de « poussons, la victoire ukrainienne est au bout », que c’est « troll » de voir que, l’échine courbée, la réalité reprend le dessus. Bientôt l’Ukraine ne sera plus qu’un Etat-croupion : adieu le Donbass, adieu tout le Sud jusqu’à la Transnistrie. Cela fera un très beau film de guerre pour Hollywood, émouvant, mais la vie continuera. Même la plus belle unité affichée de l’UE que certains avaient cru voir au début de la guerre, vole en éclats. Les plus naïfs qui croyaient que les Etats faisaient dans le sentimentalisme doivent déchanter. Les intérêts, les amis. Seuls les intérêts commandent. C’est ce qui conduit au rapport de force et le plus fort justement…gagne. Et le plus fort ici c’est la Russie seule…contre toute l’OTAN. Chapeau bas à Poutine… J’attends la « reprise » de l’Alaska.
    Les militaires étrangers capturés par la Russie conduisent (peut-être) à un baissement de ton.

    • Thaurac dit :

      Et non, de la propagande russe pore, la russie n’est pas allé au contact contre l’Otan ( il vaut mieux pour elle, vu sa pitoyable prestation) Su’elle touche à la pologne ukraine et pays balte, et on va rire!

      • Tulio dit :

        Pourtant, côté ukrainien, c’est bien la débandade, alors rions !

        • Putin, idi na hoy ! dit :

          vous parlez bien vite… attendons que l’ukraine intègre tout le matos transféré par l’OTAN et lance la contre attaque, d’ici un mois, et on reparle

    • Axer dit :

      Bikoro : L’Ukraine ne s’est pas trop mal comporté jusque là, vu que les russes ont au moins 10 fois plus d’équipement. D’un côté il y avait 30 ou 40 Mig-29 alors que de l’autre côté ils ont au moins 500 avions de combat, voir plus. Tu as pas le contrôle aérien, sur terre c’est dix fois plus dur.

  26. hellmut dit :

    franchement c’est une tempête dans un verre d’eau. les US ne vont juste pas livrer leurs plus grosses roquettes ATACMS aux Ukrainiens.
    Ils vont leur filer des roquettes M30/M31, ça sera largement suffisant pour aller taper à plus de 70km avec un rayon d’erreur de 5m.
    tous les fans de Poutine qui sortent du bois là, c’est quand même marrant les mecs.
    ah ben je vois que ça a déjà été posté, bon tant pis je poste quand même. ^^

    • Thaurac dit :

      On peut se répéter, vu que les trolls entre eux nous ressassent la même chose depuis des mois!

  27. Lothringer dit :

    Cette guerre est extrêmement médiatique. Il y a du mensonge des 2 côtés. Je livre…je livre pas…finalement si je livre…un peu…et puis finalement non…et puis il y a la même chose chez un autre pays-fabricant….à qui je livre les microprocesseurs nécessaires.

    Cette guerre sera encore longue. L’objectif pour l’Ukraine sera d’essayer de contenir les Russes dans le Donbass (reculer le moins vite possible) afin de fixer le gros de troupes Russes à cet endroit. Et essayer pendant ce temps de regagner le Sud pour essayer de couper la continuité Crimée-Donbass. Au niveau démographique (fourniture de troupes), les 2 républiques séparatistes sont exsangues. C’est la Russie qui va devoir désormais faire le gros de l’effort.
    Si l’Ukraine arrive à couper la continuité Donbass-Ukraine, et si dans la foulée elle détruit le pont de Kertch, la Crimée sera à nouveau isolée et à nouveau assoiffée (reconquête du canal du Dniepr). L’Ukraine aura alors à nouveau une carte en main pour aborder les négociations en position de force. Le tout est de tenir encore quelques mois dans le Donbass.

    Si on résonne avec un peu plus de hauteur. La Géorgie et la Russie sont en train de se réconcilier. Pour preuve, le projet de référendum d’intégration à la Russie de l’Ossétie du Sud est (temporairement ?) suspendu. En cas de confirmation de cette réconciliation , la Russie dispose à nouveau d’une continuité du pourtour Est de la Mer Noire jusqu’à la frontière Turque. L’ancien président Mikheil Saakachivili va donc probablement prochainement mourir en prison : ce sera une preuve de « loyauté » des nouveaux dirigeants géorgiens vis à vis de VVP (Poutine). Probablement VVP obtiendra-t-il le retour de la Géorgie à OTSC. La Géorgie retrouvera probablement son intégrité territoriale en échange d’une promesse de « bons traitements » des russophones qui y vivent. Cela s’appelle un MODUS VIVENDI.

    Ce faisant, VVP dispose donc désormais d’une continuité géographique nécessaire Russie-Géorgie-Arménie sur la façade Est de la Mer Noire pour (1) surveiller de très près l’Azerbaïdjan (et son gazoduc qui transite par la Géorgie) (2) attaquer la Turquie sur le flanc caucasien le jour où cette n-ième guerre russo-ottomane éclatera. Au moins cette guerre sera plus populaire vis-à-vis de son peuple. Mais ce ne sera pas l’affaire de VVP ; ce sera l’affaire de son successeur. Il faudra d’abord que la Russie tire les leçons de son aventure ukrainienne et qu’elle développe davantage de technologies internes, notamment électroniques, pour compenser la saignée démographique que vient de subir son armée ; l’Arménie est en train de faire un très gros effort technologique sur ce plan. Il lui faudra plus de 5 ans pour cela. 3 questions toutefois : comment le pouvoir russe va-t-il durablement réussir à minimiser l’impact démographique de la guerre en Ukraine vis-à-vis de l’opinion publique ? Comment le pouvoir russe va-t-il faire pour contenir l’exode constant de ses cerveaux qui lui feront cruellement défaut pour reconstruire sa capacité économico-militaro-industrielle ? Comment contenir les tentations de la Chine de reconquérir une partie du territoire de Sibérie ?

    Lorsque la situation sera « normalisée » dans le Caucase, l’Ukraine, considérablement affaiblie pour plusieurs années (bien que bénéficiant probablement d’une aide massive européenne à la reconstruction économique, qui bénéficiera aux poches américaines, comme d’habitude), et déclarée « État Neutre », ne sera plus un point de fixation pour VVP. Toutefois il s’accrochera « quoiqu’il en coûte » à ses bases militaires en Crimée. Les Ukrainiens et les Russes finiront par trouver un MODUS VIVENDI concernant le Donbass : les habitants locaux pourront vivre sur place dans des frontières « officiellement » ukrainiennes , en ayant le droit de choisir entre la nationalité Russe ou Ukrainienne : une sorte de Condominium. Et ainsi tout le monde finira cette guerre en sauvant la face. Les slaves sont des gens qui finissent pas se comprendre après s’être déchirés.Tout çà pour çà. Beaucoup de sang versé. Mais un enfantement (sans péridurale) se fait toujours dans la douleur.

    Je pense que cette guerre prendra fin pendant la présente année civile (peut-être au 31 décembre ?). Les Ukrainiens en conserveront la mémoire dans leur roman historique national comme étant leur Grande Guerre d’Indépendance.

    La suite…….ce sera la Turquie. Imaginons que le robinet du gazoduc azéri soit coupé en Géorgie (un malheureux attentat terroriste islamiste nécessitant plusieurs mois de réparation) avec pour une fois l’aide implicite des USA (qui se seront depuis réconciliés avec les Russes). L’ Azerbaïdjan sera financièrement étranglé car sans débouché maritime, et la Turquie privée du gaz fourni par son ami azéri : ils attaquent ensemble car ils ne croiront pas au scénario terroriste. Si c’est la Turquie qui mène une attaque contre un pays-membre de l’OTSC, l’article 5 (défensif) de l’OTAN ne fonctionnera pas.

    Et les USA auront évacué leurs bombes Nuc de Turquie depuis longtemps.
    La Turquie, en panne de chars, des F16 partiellement modernisés, et des ports subissant un blocus, se prendra une branlée.

    Nous parlons de l’Ukraine. Mais une guerre peut en cacher une autre.

    • Lothringer dit :

      – continuité Donbass-Crimée (en non continuité Donbass-Ukraine)
      – raisonne (pas résonne)

    • toufik dit :

      Merci pour cette prise de recul vers l’Est. Etonnant et intéressant effectivement la gestion du contexte par la Georgie.
      Pour la Turquie : avant que peut-etre ça s’envenime (et encore, Erdogan la joue diplomate ces derniers temps) il y aura les élections. Et une Turquie sans Erdogan, ça ne serait pas pareil.

      • Lothringer dit :

        Oui, il y aura des élections en Turquie en 2023.
        Mais dans une démocrature, il n’y a pas d’alternance politique. Tout au plus Erdogan acceptera-t-il (peut-être ?????) que son score « officiel » se limite à 51% pour montrer qu’il sait que le peuple n’est pas content, mais qu’il s’accroche quand-même au pouvoir.

        La dictature c’est « ferme ta gueule ».
        La démocratie (ex: France) , c’est « cause toujours ».

    • Axer dit :

      Le rôle de la Turquie d’Erdogan est trouble. Mais je ne pense pas que les USA pourront s’en affranchir, c’est un allié régional important. Pourquoi une guerre ou la manière forte quand il suffit d’une simple élection pour se débarrasser de celui qui joue le Caïd. La Géorgie n’a pas le choix, elle doit composer avec la Russie, du moins tenter de le faire du mieux qu’elle peut, mais son objectif final reste l’Europe. Il y a beaucoup à dire de la république caucasienne, mais on peut se demander si réellement elle est européenne et pourquoi (Christianisme ?). Il en va de même pour l’Arménie. Autrefois dans l’antiquité, c’est deux pays étaient des régions proches historiquement, humainement de la Perse (Iran), avec il est vrai un vieux fond européen (ou anté-européen). Certains diront que c’est une des racines du monde européen. On se demande encore ce que les tsar ont été faire dans le Caucase et pourquoi l’ont-il rattaché (de force) à la Russie impériale. L’avancée de la Russie vers les mers chaudes n’a pas été sans heurts, cette relation est encore tiède aujourd’hui, ça avait même chauffé pendant les guerres de Tchétchénie des années 90 et 2000. Provoquées sciemment par le FSB et Poutine. ça été fait sciemment, disait-on pour protéger le monde occidental contre l’avancée islamiste (On se souvient tous de la présence des saoudiens dans la guerre de Tchetchenie, qui firent rappliquer toute une légion d’islamistes du monde entier, là encore on peut se demander qui est la source du mal, mais l’Arabie a tellement d’importance géopolitique, son pétrole est sacré, mieux vaut taper sur les pays et les peuples périphériques…On pourra en reparler de la politique de Bush et de ses néo-conservateurs boys). Au final, Poutine ne nous a protégé contre rien, ni des islamistes, ni de sa propre prédation, au contraire, c’est par ce biais qu’ils s’est fait bien voir par nos autres occidentaux, il était, disais-t-on, notre bouclier contre l’Islamisme, comme le régime algérien, marocain, libanais, irakien. Tous sont en train de se retourner contre nous. Leurs services secrets ont tous pré-fabriquer l’islamisme, qui aujourd’hui nous explose à la figure, car il a apporté des centaines de gens radicaux, mais réellement radicaux, des coupeurs de têtes, mais en plus ils ont réussit à séduire la grande majorité de leurs peuples respectifs via les moyens de com’ moderne. C’est la faillite total des régimes arabes, musulmans, et finalement de Poutine lui même, ce n’était pas un bouclier, c’était une épée « magique », qui finalement s’est retourné contre ceux qui voulaient jouer avec lui à un jeu dangereux et plus compliqués qu’il ne paraît. Poutine (et son FSB) a inventé l’islamisme caucasien, le Caucase est maintenant réellement « islamique » avec une présence du wahabisme préoccupante (alors que l’islam caucasien était « tranquille et doux » auparavant…C’est pareil d’ailleurs en Chine, avec les Ouïgours, a qui le gouvernement central de Xi inventa une présence terroriste, islamiste, pour mieux les réprimer ensuite), voilà c’est quoi jouer avec l’esprit et la religion des gens, surtout le cas de l islam, au final il nous explose toujours au pif. Bravo Poutine, bravo Pasqua, bravo Bush…il est temps de payer l’addition aujourd’hui !

  28. Bob dit :

    Biden est un pleutre ou bien il enverra en douce les MLRS dont a besoin l’Ukraine si l’Oncle Sam considère que la Russie peut être défaite militairement. La Russie va conquérir le Donbass grâce à son artillerie, son aviation et aux difficultés de redéploiement des unités ukrainiennes, la Russie ne peut être défaite militairement comme l’a annoncé le MoD US et le Secrétaire d’Etat US. Les ukrainiens vont continuer à reculer et perdre malgré des victoires tactiques comme à Kyiv.
    La France a aussi 13 LRM M270 avec les roquettes M31, la France peut donc fournir les ukrainiens si besoin mais les munitions doivent être en nombre très limitée.
    L’US change encore d’avis sur les chances de réussite des ukrainiens, second changement. Le couple munichois franco-allemand doit être au nirvana de repouvoir se compromettre avec les russes comme avec les accords de Minsk.

    • Thaurac dit :

      La russie v&a quoi, conquérir deux villes, dont une n’est pas encore prise, en mettant toute leur force et ayant gagné une trentaine de kilomètres, pas de quoi jouer les marioles et les forces seront toujours en présence, mais quid vers le sud..

      • Tulio dit :

        Donc, l’Ukraine est en train de vaincre, c’est ça ? ; -)

        • Thaurac dit :

          L’ukraine joue la pendule, attend tout en épuisant l’armée russe qui attaque et attaquant , défense, les dégats sont toujours plus nombreux chez l’assaillant d’autant plus qu’il y a longtemps qu’ils étaient près
          Tient explique moi pourquoi l’armée russe est en train de piller le matos de l’armée bielorusse?

    • Thaurac dit :

      Va conquerir le dombass, calmos ils ne leur manquait que deux ou trois villes….et leur frontière est jsute à coté, rien de spécial..

  29. Félix GARCIA dit :

    Ukraine News Live@UkraineNewsLive
    The Armed Forces of #Ukraine have started using #Mistral MANPADS. These are short-range anti-aircraft guided missiles equipped with an infrared homing head.
    They allow the military to create mobile air defense groups and hit air targets with a thermal signature.
    https://twitter.com/UkraineNewsLive/status/1531278983735791618?cxt=HHwWhMC-2eyHmcAqAAAA

  30. Optimist dit :

    Les HIMARS / LMRS peuvent être équipées de roquettes M31 avec une portée max de 70km, ou de missiles balistiques MGM140 avec une portée de 300km.
    A mon avis, les US vont livrer des HIMARS avec les M31 « non stratégiques » et ne pas fournir les MGM140 « pré-stratégiques ». Ils jouent sur les mots pour temporiser le temps que les formations et la logistique se mettent en place.
    Je l’espère Mais je peux me tromper.

  31. Franchouillard dit :

    J’me marre ! Non pas des malheurs de l’Ukraine, évidemment, mais de la pagaille chez les Américains : l’administration gouvernementale dit un truc mais le lendemain le Pentagone dit le contraire.
    Effet boomerang.

    • Thaurac dit :

      Et l’allemagne alors…rien de livré depuis fin mars, le fsb à la suite du kgb doit toujours être infiltré à au niveau dans ce pays

      • Thaurac dit :

        J’étais pas loin de la vérité….
        https://t.me/ukrainelivefrance/15258
        D’ailleurs. Selon le chancelier Scholz, il existe une version intéressante de la raison pour laquelle il refuse de fournir des armes à l’Ukraine, malgré la demande du parlement, des médias et de la société allemande dans son ensemble, qui sympathise et soutient l’Ukraine.

        On suppose que Scholz est suspendu au crochet du Kremlin, qui a de sérieuses preuves compromettantes sur lui.

        Cette histoire dure depuis la faillite de la société financière Wirecard, qui a falsifié ses états financiers et puisé dans son bilan 1,9 milliard d’euros inexistants. C’était l’une des 30 premières entreprises d’Allemagne et l’une des sociétés qui forment l’indice boursier DAX.

        Les auditeurs « n’ont pas remarqué » de problèmes pendant plusieurs années. Mais surtout, ils n’ont pas été remarqués par le régulateur financier allemand BaFin. Le régulateur BaFin est directement subordonné au ministère des Finances, qui était à l’époque dirigé par Scholz.

        Après avoir ouvert la fraude et la faillite, il s’est avéré que l’un des principaux dirigeants de Wirecard, un certain Jan Marsalek, s’est avéré être un espion russe (GRU) et, au milieu du scandale, a fui la Biélorussie vers la Russie, emmenant avec lui presque toute l’archive Wirecard. Dans lequel se trouvent toutes les informations confidentielles sur toutes sortes de paiements « sensibles », c’est-à-dire des pots-de-vin afin que les bonnes personnes ne remarquent pas les problèmes.

        Et voilà que la presse allemande avance la version selon laquelle le comportement « étrange » de Scholz s’explique par le fait que Marsalek (et donc le Kremlin) garde cette archive pour lui. Et que son inaction dans l’affaire Wirecard, lorsqu’il était ministre des Finances, n’était pas intéressée. Et que maintenant Poutine le tient par les c**s.

        Ce n’est qu’une version pour l’instant. Mais le scandale reprend. La presse en Allemagne bat son plein. Et certains parlementaires exigent déjà de reprendre les auditions au Bundestag et d’y convoquer Olaf Scholz.

        Scholz n’a pas le choix dans cette situation : soit il commencera des livraisons massives d’armes à l’Ukraine, soit il ne fera qu’aggraver les soupçons à son encontre.

        Et la cerise sur le gâteau :

        Scholz était le bourgmestre au pouvoir de Hambourg, et Hambourg était jumelée avec Saint-Pétersbourg. Et il y est allé plusieurs fois. Il a également été secrétaire général du SPD lorsque Schröder (SPD) était chancelier d’Allemagne.

        Quelqu’un d’autre se demande-t-il pourquoi Scholz refuse si obstinément de fournir des armes à l’Ukraine ?

        • Thaurac dit :

          Au fait les chaises musicales dans les hauts officiers russes, vont bon train, et si tout se déroulait comme prévu, ce serait plutôt des médailles que des disgrâces ou disparitions….
          Le commandant de « l’opération spéciale » en Ukraine, le général Dvornikov, « le boucher d’Alep » n’est pas apparu au front depuis deux semaines

          Certains responsables pensent que cela pourrait indiquer la destitution du général du commandement de «l’opération spéciale» en Ukraine, écrit le New York Times (https://www.nytimes.com/2022/05/31/us/politics/russia-military-eastern-ukraine.html?searchResultPosition=1).

  32. petitjean dit :

    ça sans la débâcle :

    Au fait, y a-t-il un Plan-Z ?
    https://www.dedefensa.org/article/au-fait-y-a-t-il-un-plan-z

  33. VinceToto dit :

    Les Russes interceptent nombreux Smerch, Tochka-U et autres missiles depuis le début de leur opération militaire. Ils disent avoir aussi détruit de très nombreux MLRS et stocks de munitions (ce qui semble la réalité sur le terrain).
    Même envoyer 500 MLRS HIMARS d’un coup ne changerait pas à grand chose sauf à ridiculiser les USA: non insérés dans un très bon système défensif ce serait un massacre.
    L’Etat Ukrainien essaye de remonter le moral des troupes avec des inepties.

    • Thaurac dit :

      Dixit radio moscou…vu les corps qu’ils laissent sur le terrain, c’est pas tout à fait la même histoire, et s’ils prennent les deux villes c’est au détriments d’un grand nombre de morts et de dégats matériels qui ne les arrangent pas , on s’en doute.
      Suffit de voir l’historique de leur ambition dans le dombass, au début, grande pince d’encerclement, puis même la deuxième était trop grosse, alors ils essayent d’encercler deux villes…..

      • Tulio dit :

        Ils laissent des corps sur le terrain ? C’est affreux ! Alors si on a bien compris, les Ukrainiens vont gagner, c’est ça ?

  34. aleksandar dit :

    Il semble que le principe de réalité revient en force.
    A moins qu’il ne s’agisse pour la propagande occidentale de préparer l’opinion a une débandade de l’armée UKR ?

    Ukraine Is in Worse Shape than You Think – Time
    Ukraine suffers on battlefield while pleading for U.S. arms – Washington Post
    Russian Wins in Eastern Ukraine Spark Debate Over Course of War – Bloomberg
    Russia’s ‘cauldron’ tactic may be tipping Donbas battle in its favour – Guardian
    https://www.rfi.fr/fr/europe/20220531-guerre-ukraine-donbass-col%C3%A8re-soldats-ukrainiens-du-front-sievierodonestk?ref=tw_i
    https://www.nytimes.com/live/2022/05/28/world/russia-ukraine-war?smid=url-share#shrapnel-in-the-forests-and-shells-from-the-sky-ive-never-seen-such-hell
    https://www.washingtonpost.com/world/2022/05/29/ukraine-war-tide-turns/

    Il est vrai que ça cogne fort
    https://twitter.com/RALee85/status/1530615631757942787

    Sans compter les innombrables vidéos postées par les UKR eux-mêmes sur Telegram qui se plaignent et des ordres stupides, et du manque de moyens.
    En particulier le soutien ARTY.

    Mais je suis sur que les maréchaux des logis, ici, vont m’expliquer que l’Ukraine  » gagne la guerre  » !
    Et que « l’armée russe subit de très lourdes pertes  » !

    • Thaurac dit :

      Je viens de traduire quelques textes de ce canal telegram dont les bilans vus par la russie, gare bombardée, usine…et en réalité c’est des villes entières détruites avec même des missiles qui frapent des immeubles d’un centre ville ou un obus dans la cour d’une maison
      Propagande…bon enfin vais pas m’éterniser dessus, si ça fit on bonheur!

    • Robert dit :

      Aleksandar,
      Vous vous trompez, les USA et leurs vassaux sont prêts à mourir jusqu’au dernier ukrainien.
      Biden l’a dit et il faut lui faire confiance.
      En France, c’est un laudateur de Macron, un ancien maoïste qui a commis un livre « Macron le philosophe », qui a insinué que les « incidents » autour du stade de France, je le cite « la piste du sabotage par la Russie est à prendre en considération. « 

  35. Félix GARCIA dit :

    Donbass: la colère des soldats ukrainiens du front
    « Depuis plusieurs semaines, l’armée russe jette toutes ses forces pour prendre le contrôle total du Donbass, dans l’est du pays. Depuis plusieurs jours, la grande ville de Sievierodonestk est bombardée en continu par la Russie. Dans cette partie la plus active du front, située dans la région de Louhansk, l’armée ukrainienne est sur le recul. Et un mouvement de grogne est en train de naître parmi les soldats, qui se plaignent du manque de moyens et du manque de soutien de leur hiérarchie. »
    […]
    « Installés dans les hauteurs de Lyssychansk, les soldats de la 3e brigade du 20e bataillon d’infanterie se reposent après être revenus du front. En bas, on aperçoit la rivière Severski Donets, un cours d’eau stratégique, difficile à traverser et qui sert de barrière naturelle ; plus loin les colonnes de fumée montent au-dessus de Sievierodonestk.
    Les militaires ukrainiens y décrivent un enfer sur terre: « Les Russes bombardent et tirent au mortier 24 heures sur 24. C’est sans arrêt. Lorsque vous engagez vos hommes là-dedans, après deux minutes de combat, vous avez déjà plein de blessés que vous devez évacuer. Les nouveaux arrivent et quelques minutes plus tard, ils sont morts », confie un soldat ukrainien. »
    https://www.rfi.fr/fr/europe/20220531-guerre-ukraine-donbass-col%C3%A8re-soldats-ukrainiens-du-front-sievierodonestk

  36. Pascal Rendu Moscou dit :

    Pascal Rendu Moscou.Pour ce qui est de brûler les gens vivants, pour reprendre les propos de com du ministre ukrainien, on se souvient bien du massacre d’une cinquantaine d’ukrainiens de l’est retranchés à la suite d’une rixe dans la maison des Syndicats à Odessa en 2014. Les gentils nazis d’Azov y ont mis le feu par des cocktail molov .Et depuis 2014 il faut vraiment des autorités nazis pour n’avoir pas condamné les responsables identifiés . Zelensky a rejeté l’accord de paix Minsk 2 de 2015 signé par l’Ukraine et ratifié par le Conseil de Sécurité de l’Onu. Il est donc totalement responsable de la guerre actuelle qui est la poursuite des 7 ans de la guerre civile qu’il a mené (comme Porochenko) au lieu de respecter la paix signée.Il sera jugé et ira en prison.Pascal Rendu Présidentielle 2027

  37. MERCATOR dit :

    Les trolls pro russes et les Ukrainiens partagent de concert la même analyse diamétralement opposée , « l’Ukraine est en train de perdre », pour les Russes afin de remonter le moral de leur opinion publique, pour les Ukrainiens pour angoisser l’opinion publique occidentale afin qu’elle pousse à faire livrer plus d’armes lourdes .
    Les Russes à la manière soviétique de 1942 avancent sous un « trommelfeuer « imprécis et dispendieux en munitions, sans aucune imagination tactique, encore moins stratégique,evidemment ils avancent en grignotant quelques centaines de mètres, voire kilomètres journaliers très couteux en vies humaines, alors qu’ils sont déjà en grand déficit sur ce plan. Les Ukrainiens reculent en perdant environ un tiers seulement des pertes Russes, que voulez-vous qu’il arriva ? Eh bien le combat s’achèvera dans un mois, deux mois, trois mois tout au plus faute de combattants Russes .
    Les forces US ne peuvent en aucun cas se permettre un nouveau fiasco Afghan, ce que dit le vieux Biden n’a aucune importance, il a du mal à synchroniser son texte .

    • jyb dit :

      @mercator
      non, les deux adversaires sont tactiquement assez solides même si les russes gardent la main. les ukrainiens sous contraintes ne s’effondrent pas mais subissent des pertes en hommes et matériels irremplaçables dans la mesure ou ce sont leurs meilleures brigades qui sont engagées. Les russes « allongent » les lignes de front pour maintenir la tension sur les forces ukrainiennes.
      la guerre moderne n’est pas une science exacte mais il y a quand même quelques invariants qui doivent vous inciter à pondérer les informations. Une troupe qui recule ou retraite n’inflige pas 3 fois plus de perte à son adversaire, même en menant les plus habiles missions de ralentissement ce qui n’est pas le cas des forces ukrainiennes.

      • PK dit :

        Notez que le problème principale de l’Ukraine est le remplacement de ses troupes entraînées par des conscrits formés à la hâte. On ne remplace pas des bonnes troupes par des mauvaises sans le payer cash.

        Il semblerait qu’il y ait du coup de plus en plus de troupes qui rechigneraient à aller se battre côté Ukraine, les comm sur les réseaux sociaux d’Ukrainiens se rebellant atteignent un niveau significatif qui ne peut plus être ignoré.

  38. petitjean dit :

    Il y a tellement de russophobes enragés sur ce blog que je me demande si il est utile d’apporter des voix dissonantes ??

    pourtant et par exemple :

    Poutine, Civilisation & Progrès
    https://www.dedefensa.org/article/poutine-civilisation-progres

    Grâce aux USA, la Russie “grande à nouveau”
    Grâce aux USA, la Russie “grande à nouveau”

  39. Alpha dit :

    Les USA jouaient au gros bras tant qu’ils n’avaient rien à perdre…

    Maintenant qu’ils ont mis au pas la totalité des « colonies européennes » qui ont toutes courru sous l’aile de la poule américaine pour sauver leur fesses, qu’ils ont liquidé la concurrence russe pour vendre à l’envie leur gaz de schiste aux européens, qu’ils ont trouvé le moyen pour que les européens de l’ouest et les russes s’affaiblissent mutuellement, qu’ils ont engrangés des commandes pour son industrie militaire pour les 100 prochaines années, les USA ne vont pas risquer de tout perdre en allant trop loin…

    • blavan dit :

      @alpha. Votre commentaire résume bien la situation , le but américain est atteint ; l’UE n’est plus une puissance, l’euro ne deviendra jamais une devise concurrente au dollar et la Russie est affaiblie. L’Amérique va se calmer car elle ne veut pas que Poutine envoie un missile nucléaire tactique sur Kiev, car là, on rentre dans l’inconnu !!!!!

    • Achille-64 dit :

      D’accord avec ça.
      De plus, ils ont peut-être perdu le contrôle de leur marionnette.

      Les Russes ont beaucoup perdu aussi, mais ils iront jusqu’au bout car ils sont devant leur porte.

      Quant aux Européens, ils ont tout perdu : le peu d’autonomie qu’ils avaient, des milliers de milliards … et pour les pays à qui il en restait, l’honneur. Ils n’ont plus qu’à gémir pendant des décennies sous la conduite de leur berger d’outre-Atlantique.

  40. Lotharingie dit :

    « ……………..Les Etats-Unis «vont fournir aux Ukrainiens des systèmes de missile plus avancés et des munitions qui leur permettront de toucher plus précisément des objectifs clé sur le champ de bataille en Ukraine», écrit Joe Biden dans une contribution au New York Times, diffusée mardi par le journal.

    Indiquant qu’il voulait que l’Ukraine soit «dans la position la plus forte possible» en cas de négociations avec la Russie, le président américain précise toutefois: «Nous n’encourageons pas l’Ukraine et nous ne donnons pas à l’Ukraine les moyens de frapper en dehors de ses frontières»……………….. »
    .
    https://www.20minutes.fr/monde/3299243-20220531-guerre-ukraine-direct-sommet-extraordinaire-ue-ukraine-poursuit-mardi