L’avion léger de renseignement « VADOR » de l’armée de l’Air & de l’Espace a été enfin déclaré opérationnel

Livrés en 2020 au 54e Escadron électronique aéroporté 1/54 « Dunkerque », avec deux ans de retard, les deux premiers avions légers de surveillance et de renseignement [ALSR] « VADOR » [pour « Vecteur aéroporté de désignation, d’observation et de reconnaissance »] auraient dû être déclaré opérationnels au cours de l’été 2021, à l’issue d’une année d’expérimentations conduites sous l’égide de l’équipe de marque ISR du Centre d’expertise aérienne militaire [CEAM]. Seulement, il n’en a rien été.

En effet, selon une information d’Air&Cosmos, il s’est avéré que les boules optroniques Star Saphire, fournies par le groupe américain Teledyne Technologies Inc, via sa filiale FLIR Systems, ne répondaient pas aux attentes, la qualité de leurs images laissant à désirer par rapport à d’autres systèmes, comme les Wescam MX-20, dont sont dotés, par exemple, les Atlantique 2 de la Marine nationale.

Le choix de la boule optronique Star Saphire avait été dicté par des impératifs budgétaires… Seulement, les économies de bouts de chandelles finissent toujours pas coûter cher. Car, évidemment, il a bien fallu remplacer ces systèmes peu performants par d’autres, de meilleure qualité…

Quoi qu’il en soit, et à l’heure où le 1/54 Dunkerque va se séparer de ses deux avions de renseignement électronique Transall C-160 Gabriel, dont le retrait du service a été précipité contre toute attente [c’est à dire sans attendre les Falcon Archange, ndlr], ces deux VADOR ont fini par être déclarés opérationnels. C’est en effet ce qu’a indiqué Joël Barre, le Délégué général pour l’armement [DGA], lors d’une récente audition au Sénat [le compte-rendu vient d’être publié, nldr].

« Nous avons aussi procédé au profit de nos forces à des actions d’accélération dans le domaine du renseignement, en particulier concernant le déploiement des avions légers de surveillance et de renseignement. Les deux premiers avions ont fait l’objet d’une mise en service opérationnelle en mars dernier », a en effet affirmé M. Barre, au sujet des capacités ayant fait l’objet d’une attention particulière depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Pour rappel, le programme ALSR avait été notifié à Thales et Sabena Technics en 2016, ces deux industriels étant chargés d’installer des capteurs pour collecter du renseignement d’origine électromagnétique [ROEM] et du renseignement d’origine image [ROIM] à bord de deux Beechcraft King Air 350. Six autres exemplaires seront livrés à l’armée de l’Air & de l’Espace d’ici 2030.

Outre les VADOR, M. Barre a également indiqué que la DGA avait « accéléré la recette en vol de la capacité de renseignement électromagnétique spatiale [CERES], lancée fin 2021, en cours de première utilisation ». Et d’ajouter: « Nos services de renseignement ont pu déjà profiter des premières capacités de ces satellites. »

La constellation CERES se compose de trois satellites, mis en orbite par une fusée Vega le 16 novembre dernier. Leur mission est de collecter des données permettant de localiser et de caractériser des émetteurs [radars, télécommunications, etc]. Leur mise en service n’était pas attendue de sitôt.

Par ailleurs, M. Barre a dit au mot au sujet des « urgences opérations » afin de doter les forces françaises des capacités dont elles « ont besoin pour faire face au conflit en Ukraine ». Parmi celles-ci, il a évoqué le système AR-LAD [adaptation réactive pour la lutte anti-drones], lequel a été mis au point par la Section technique de l’armée de Terre [STAT].

« L’enjeu est de doter les véhicules de l’avant blindés [VAB] d’un radar de détection anti-drones et d’un effecteur capable de détruire les drones – une mitrailleuse de 12,7 millimètres – qu’il est prévu de doter également d’une capacité de lancement de grenade », a expliqué le DGA.

L’idée de la STAT est effectivement d’associer un radar à un lance-grenades afin de doter un VAB « AR-LAD » d’une capacité « Airbust ». En clair, la grenade explose à environ deux mètres d’un drone afin de le cribler d’éclats et de provoquer sa chute. Un tel dispositif pourrait notamment être utile contre des essaims de drones.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

80 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    « « L’enjeu est de doter les véhicules de l’avant blindés [VAB] d’un radar de détection anti-drones et d’un effecteur capable de détruire les drones – une mitrailleuse de 12,7 millimètres – qu’il est prévu de doter également d’une capacité de lancement de grenade », a expliqué le DGA.

    L’idée de la STAT est effectivement d’associer un radar à un lance-grenades afin de doter un VAB « AR-LAD » d’une capacité « Airbust ». En clair, la grenade explose à environ deux mètres d’un drone afin de le cribler d’éclats et de provoquer sa chute. Un tel dipositif pourrait notamment être utile contre des essaims de drones.  »

    Génial !

    Qui, ici, avait eu l’idée ?

    Pour moi, c’était Pascal (l’autre) ou « un » Alain … mais je ne me souviens plus. ONERESQUE, qui a toujours plein d’idées sur les blindés ?

    Devrait-on avoir des VBCI RapidFire 40mm (CTAS + CIWS) pour l’AA ?

    Des CAESAA (Camion Équipé d’un Système d’Artillerie Antiaérienne) ?
    —> Camion 6×6/8×8 avec RapidFire 40mm : CTAS (munitions télescopées) + CIWS (antiaérien)
    —> Camion 6×6/8×8 avec une tourelle 76mm dérivée de celle d’Oto Melara : CTAS ou non, CIWS.

    Aurait-on intérêt à développer un équivalent du « Roikaat » (sorte de VBCI/AMX-10 RC avec une tourelle de 76mm, qui vient d’Afrique du Sud) ?
    En une centaine d’exemplaires, avant tout pour les théâtres africains et d’Asie Centrale, mais en appui-feu de manière générale.

    Dans la même veine : des RAIGL (Roquettes À Induction Guidées Laser) « partout » ;
    TDA Armaments ILGR 2.75″/70mm Fusée à guidage laser pour une frappe et une mise à mort de précision
    https://www.youtube.com/watch?v=xuVi9I4yBA0
    – Des VBCR (Véhicules Blindés de Combat à Roquettes) disposant de deux paniers de RAIGL sur le toit, et de plusieurs roquettes supplémentaires à l’intérieur à charger manuellement.
    – Des VBAE avec des paniers de 2 RAIGL sur le toit
    – Les drones type « MILREM robotics »

    • Oliver dit :

      Helma-P laser anti-drone (25kg max) testé par la DGA.
      https://youtu.be/ND4DvkoNEVU

      • Félix GARCIA dit :

        Certes, vraiment prometteur (bientôt des essais contre les munitions rôdeuses ?).
        S’il est possible d’en mettre partout, c’est bien plus intéressant que des véhiculés dédiés AA.

        Par contre, pour les drones MALE, les »drones moyens », les munitions-rôdeuses, les missiles, les roquettes et les obus, il me semble qu’il y a un trou dans la raquette (en attendant que les lasers en soient capables) que pourraient combler des tourelles anti-aériennes (et des MICA-LV, voire même les MISTRAL).

  2. lxm dit :

    L’avion sera peint en noir ?

  3. joe dit :

    C’est bien. Cela bouge bien et l’on voit que les moyens techniques existent même si la cadence et la quantité reste quand même un peu soporifique… au premier abord. Comme souvent, rappelons que le but de la France et de certains autres pays avec une industrie d’armement nationale, est de rester souverain sur les technologies clés et de s’appuyer sur les autres états (Otan mais pas que) pour faire le lien en cas de situation ‘tendue’.

  4. ScopeWizard dit :

    VADOR….

    Ou comment céder à cette mode ado pré-pubère typiquement Hollywoodienne….

    Je croyais que nous étions en France….

    Mais bon , signe des temps d’ une culture en délitement volontaire décidée par ceux de Paris au profit de la fiction et du virtuel tellement plus « légers » mais si fantasmatiques en termes de « signification » ?

    Je le crains….

    • Sacha dit :

      C’est pour « aider à s’en rappeler » (on en a plein des comme ça, carapace, Caesar, lemir, drac…) bien sûr !

      • ScopeWizard dit :

        @Sacha

        Oui , certes !

        Juste un truc pour votre culture ; en Français on ne dira pas « je M’EN rappelle » , mais  » je ME LE rappelle ou « je M’EN souviens » .

        Alors , pourquoi tant de haine , me direz-vous….

        Eh bien , tout simplement -mais la réalité est que ça ne l’ est pas tant que ça- parce que par exemple l’ on ne dit pas : « je vous rappelle DE telle chose , évènement , date…

        Et non , vous direz : « je vous rappelle telle chose , tel évènement , telle date » .
        Il n’ y a pas la préposition « de » .

        Par contre , vous direz : « je me souviens DE ceci ou de cela et donc je M’EN souviens…

        Une visite QUE je me rappelle ; une visite DONT je me souviens .

        Eh oui , je sais bien ; en réalité , vous comme moi trouverions si naturel d’ employer le pronom relatif DONT dans les deux cas….

        Les joies ( et peines ! ) du Français ! en quelque sorte…. 😉

    • asvard dit :

      Vador c’est en français sinon c’est Vader en anglais 😉

    • Olivier_M dit :

      Un Vador a été tracé sur flight radar , en Roumanie près de Costanta il y a un mois ou un peu plus. L’appareil étant attribué à la DGA et identifié comme un Beechcraft .

    • ScopeWizard dit :

      Ouais ; je vois !

      Mais qu’ il ne s’ avise surtout pas de me dire qu’ il serait mon Père parce que je sens que je vais m’ énerver…

      Et un Scope agité , ce n’ est pas ce qu’ il y a de mieux….

    • Hannibal_Lecteur dit :

      C’est vrai que ScopeWizard ça fait très langue de Molière…

      • ScopeWizard dit :

        Oui , alors vous et votre pseudo de méga psychopathe sur-diplômé…

        D’ ailleurs , nous venons de perdre l’ une de vos victimes que je devine avoir été succulente…
        Pauvre Ray…RIP

        Bref , je suppose que vous connaissez les références de nos deux choix de pseudo respectifs ?

        Impertinent !

        C’ est la défaite de Liverpool qui vous met en si bonnes dispositions envers votre prochain ?

        Et mauvais perdant , en plus !

        Celui-ci !

        • Hannibal_Lecteur dit :

          Liverpool?
          Quelle idée ! M’en fiche!
          C’était juste pour souligner votre penchant de donneur de leçon, en l’occurence en contradiction avec votre propre pseudo, qu’elle qu’en soit l’origine. Car en fait je m’en fiche aussi de l’origine de votre pseudo, et à vrai dire du mien aussi…
          Le vrai sujet c’est qu’ il y a systématiquement quelqu’un pour râler, ou parler pour ne rien dire, et c’est tomber sur vous. Vous qui avez fait le choix d’un pseudo anglo-saxon pour critiquer l’utilisation de référence anglo-saxonne… En gros vous vouliez juste raler quoi!

        • ScopeWizard dit :

          @Hannibal_Lecteur

          Mais quel « donneur de leçons » ???

          Pourquoi pas SKYWALKER ?

          Le fait est que de tels choix traduisent un niveau général tendant vers le bas en plus de coller de plus en plus à l’ Américanisation inspiration Hollywood de la France , ce qui compte tenu de notre appartenance au camp OTAN avec tout l’ Atlantisme consubstantiel , n’ a rien d’ étonnant .

          Si ça vous convient , très-bien mais souffrez que tous ne vous suivent pas .

          Ce qui est clairement mon cas ; je trouve ce choix de désignation complètement con mais très représentatif de ce que devient notre culture et plus encore de l’ état d’ esprit de ceux qui seraient censés la défendre ou la valoriser .

          NON ! Le « vrai sujet » est que vous comparez torchons et serviettes !

          Comparez cette merde et un choix de pseudo , mais n’ importe quoi !

          Communiste , va !

      • Pascal (l'autre) dit :

        « C’est vrai que ScopeWizard ça fait très langue de Molière… » Surnom donné aux navigateurs/radaristes qui opéraient en place arrière du F 101 Voodoo dans sa version intercepteur. La légende dit que ce surnom a été donné aux radaristes en raison de leur capacité à interpréter les échos/données qui s’affichaient sur l’écran radar d’où ce surnom de « sorciers  » des écrans radar. Une autre version étaient qu’il faillait être des sorciers pour tirer des infos fiables d’un radar qui lui ne l’était pas spécialement!
        https://en-academic.com/pictures/enwiki/67/CF-101B_CFB_Moose_Jaw_1982.JPG
        https://www.flight-manuals-online.com/wp-content/uploads/2017/01/F-101-photo-1.jpg
        Le patch des « Scope Wizard »
        https://amcmuseum.org/wp-content/uploads/2018/09/1992-3242-0005-0004.jpg

      • aldo dit :

        à Scope et Hannibal… Nous sommes sur un blog de gens qui s’intérresent aux armées alors vos petites querelles on s’en f…! ça devient pénible.

        • Hannibal_Lecteur dit :

          @Aldo
          Vous avez parfaitement raison. À l’avenir j’essaierai de ne pas réagir à des futilités. Je ne suis pourtant pas très actif en commentaires, mais je garderai pour moi les réactions négatives que certains comportements suscitent.

        • ScopeWizard dit :

          @aldo

          N’ inversez pas , vous ; c’ est qui , qui a commencé à pointer le pseudo de celui avec qui il était en désaccord ?

          Ben , ça se rapproche d’ une attaque ad personam .

          Ce qui évidemment ne pouvait que se solder par une riposte .

          Bref , et « aldo » sans majuscule , c’ est normal ça aussi ???

          Elle est passée où , la classe ?
          https://www.youtube.com/watch?v=oxbK18-TYEo

    • Wagdoox dit :

      C’est un truc qui est arrivé au moment ou l’AdlA est devenue l’AAE donc spatial… donc Star Wars.
      Avec Yoda, c’était le seul de mémoire.
      Depuis la saga fait plus trop rêver donc on peut s’attendre à un Maverick si le film marche bien.
      Je suis pas forcement contre si ca pousse l’AAE a financer ou aider des films FR (les chevaliers du ciel).

      • ScopeWizard dit :

        @Wagdoox

        Pourquoi pas ?

        Mais bon , entre la mythologie ou les exploits du père Astérix , il y a de quoi faire et trouver le nom de code qui va bien…

    • farragut dit :

      @ScopeWizard
      Oui, mais nous avons déjà le « conseiller » McKinsey, celui qui deviendra l’Empereur Palpatine…
      Plutôt une belle préscience, façon Minority Report ! 😉
      Le futur n’est plus ce qu’il était ! Nous sommes condamnés à le revivre, comme le premier quinquennat Macron… du genre « Un jour sans fin ».

      • ScopeWizard dit :

        @farragut

        Sympa la comparaison !

        Macron le Palpatine ; j’ aime assez ! 🙂

    • Orion dit :

      « ScopeWizard » ça ne sonne pas très gaulois !

      • ScopeWizard dit :

        @Orion

        Mais c’ est MON problème , non ?

        Il est question du nom d’ un avion censé servir dans l’ outil de Défense de la France pour lequel nous sommes nombreux à nous acquitter d’ une imposition , pas d’ un choix de pseudo si personnel qu’il ne coûte rien ou si peu à qui que ce soit !!

        Faut pas comparer tout et n’ importe quoi.

  5. UnKnown dit :

    Gabegies habituelles des administrations françaises. On veut le moins cher, mais avec le cul de la crémière. Et on se retrouve avec un truc qui ne correspond qu’au premier critère. Donc on se retrouve à devoir payer à prix cher ce qui manquait. La gangrène intellectuelle des acheteurs publics…

  6. AirTatto dit :

    Un drone est potentiellement capable de délivrer une munition anti-char entre 4 et 25km (type NLOS pour ce dernier, 8 km c’est le standard) donc la 12.7 et le lance grenade j’ai un doute.
    Si on ce base sur le REX de la guerre en Ukraine et les équipements russes comme le Pantsir S-1 (missiles + canon de 30 mm) c’est pas très concluant contre des drones Turc Bayraktar TB2… malgré sur le papier une portée des missiles de 20+km.
    Il y a le contexte, la propagande, l’effet d’annonce car le tB2 est le seule drone de ce type engagé dans les combats, la non préparation des équipages… bref mais quand même un drone fonctionnant avec une liaison radio arrive faire ça. Le problème ne serait-il pas la détection qui me semble être le point de départ du travail avant de parler de la destruction (le missile mistral est très efficace). Et pour finir… le VAB? mais ce véhicule est en fin de vie

    • Félix GARCIA dit :

      « Le problème ne serait-il pas la détection qui me semble être le point de départ du travail avant de parler de la destruction (le missile mistral est très efficace). »

      Une question posée par les ricains :
      Marines’ Force Design 2030 update refocuses on reconnaissance
       » “Although we began three years ago heavily focused on lethality, which remains important, now coming to the fore is the importance of the hider/finder, reconnaissance/counter-reconnaissance, screening/counter-screening, whatever term you’d like to use — the importance of winning that upfront and always,” Berger said.
      “It doesn’t diminish the importance of lethality, but you can’t use the lethality if you can’t find them. Or, said another way, if you’re so big and fat and immobile and vulnerable to their sensors, all the lethality in the world ain’t going to help you. So winning that first part, and staying on it,” has become an increasingly important aspect of Force Design 2030 modernization priorities as the service iterates. »
      https://www.defensenews.com/naval/2022/05/09/marines-force-design-2030-update-refocuses-on-reconnaissance/

      • Félix GARCIA dit :

        * Question posée pour la reconnaissance chez les Marines américains, mais valable ailleurs.

        PS : Ce qui me fait d’ailleurs penser à l’importance du renseignement.

        PPS : Qu’utilise-t-on pour le ROEM tactique ?

        • AirTatto dit :

          Il me semble qu’il y a des VAB pour ça, le CATIZ, COGE, SAEC et BROMURE. Je n’ai rien vu concernant leur emplacement vers des équipement terrestres plus moderne.

    • Dolgan dit :

      C’est un toureleau. Tu le prends et tu le fixe sur un griffon tout neuf.

    • Kergunner dit :

      +1 . C’est en effet totalement incompréhensible.

    • Guillaume dit :

      Justement, j ai un peux de mal a comprendre comment un tb2 peut se farcir les batteries de dca russe.

      Aussi j ai du mal a comprendre comment les ukrainiens arrivent encore à faire des frappes avec des migs29 et su24 sans se faire abattre par des su35 ou la dca russe.

      On nous sur-vend les capacités des radars? Ou les radars russes sont ils mauvais?

      Les ukrainiens disent meme qu ils ravitallaient azovstal en helicoptere alors que toute la dca russe etait autour?

      Je trouve la survivabilite des systeme aerien particulièrement surprenante dans cette guerre.
      On dirait que tout le monde est aveugle.

      • Guillaume dit :

        C est comme, ajd les ukrainiens annoncent qu un mig29 a abattu un su35 proche de kherson.

        Comment c est possible?
        Le radar du su35 n a rien vu? Les s300 et s400, les pantsir, personne est capable de voir un mig29 à basse altitude?

        • Dolgan dit :

          Ça c’est improbable.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Comment c est possible? » Attention à la propagande d’un coté……………..come de l’autre mais pourquoi pas! Pendant la guerre Irak Iran au moins un F-14 Tomcat iranien s’est fait « shooter » par un Mirage F1.

          • Guillaume dit :

            Oui c est sur.

            Mais cela n enleve rien au fait que le deni de zone semble ne pas marcher d un cote comme de l autre.
            Le fait meme que l ukraine ai encore une aviation c est quand meme surprenant.

            Et que dire d un navire anti aerien avec des s300 qui se fait detruire par deux missiles subsonique…

            Quand je repense aux debats des greques sur le nombre de lanceurs verticaux pour contrer une attaque de saturation, et on se rend compte que finalement deux missiles suffisent a neutraliser une fregate aa…
            Qu elle n a rien vu venir…

            Il a forcement des leçons a tirer de tout ce qui se passe la bas.

            Je serai curieux de lire une analyse de militaire sur toutes ces questions.

          • Dolgan dit :

            Au contraire. Le deni de zone marche globalement bien des deux côtés. Les incursions au dessus du territoire ennemi sont l exception. Avec une bande grise le long du front, loin des systèmes d interdiction.

            Pour le moskva, tu peux avoir tous les missiles que tu veux, avec un radar obsolète en fin de vie (cf le non remplacement causé par la corruption, via une entreprise … ukrainnienne)tu ne detecte pas la menace à temps. Surtout si ton capital ship n’a pas d escorte.

      • Dolgan dit :

        Les ukrainien disent avoir fait plusieurs missions de ravitaillement en profitant de la mauvaise dca russe couvrant la zone. Une fois les russes informés, ils ont renforcé leur dca. Résultat hélicoptères au tapis et ravitaillement impossible.

        Un tb2 peut se farcir un système anti aérien isolé dans les phases de mouvement. Mais face à des systèmes redondant d une dca bien en place, il est au chômage.

        L aviation ukrainienne ne fais pas grand chose (et c’est déjà beaucoup) . Elle est très prudente, reste toujours dans l enveloppe de sa propre dca. Elle est aussi alertée par le sol quand on lui tire dessus. Leurs radars embarqués voyant pas assez loin.

        En air air, ils ne peuvent presque rien faire . Leurs missiles sont dépassés, ils ont 2 générations de retard.

        En gros , ils frappent sur la ligne de front en essayant de taper la (ou quand ) la dca adversaire est plus faible.

        • Guillaume dit :

          Oui mais theoriquement ils ne devraient meme pas etre capable de s approcher de la ligne de front.

          Et toute la flotte russe qui s eloigne par peur de systeme de defense côtier. Une fregate anti aerienne est incapable d intercepte un exocet ou un haproon?

          Si c est vrai, il y a des questions à se poser sur la defense de notre aeronavale il me semble.

          Cette guerre doit etre une ennorme mine d informations pour les militaires.

    • Carin dit :

      @AirTatto
      Je me posais les mêmes questions…
      J’en ai déduit, que pour le VAB, c’était juste pour assayer le système, et le mettre au point, avant de le transposer…
      Pour la 12,7 je pense que c’est pour les très petits drones (genre suicide), et donc pour la fin de course d’une munition tirée depuis un gros drone et de plus loin?
      Pour les grenades, même utilisation?
      Vu que c’est la STAT qui a mis au point ce matos…

  7. Kamelot dit :

    Bon ça avance, péniblement mais ça avance… Les économies « salvatrices » sont aussi à l’origine des déboires du Patroller. La rigueur est nécessaire mais cette pingrerie devient pénible surtout en adoptant du matériel americain non adapté ou déficient…

  8. Félix GARCIA dit :

    Un « système HuMu » (Hugin et Munin, les corbacs d’Odin) à partir d’une multitude de « V-BAT français » ?

  9. olie dit :

    De toutes façons c est comme dans notre EPR quand ton megote sur les matériaux et sur la main d’oeuvre on est obligé de redemonter pour refaire et ça coute deux fois plus chère !!!!mais nos politiciens ont toujours raisons même s ils y connaissent rien !!!

    • wagdoox dit :

      C’est pas le problème de l’EPR.
      Imaginé avec les Allemands avant leur sortie du nucléaire, il était très complexe puisque répondait un cahier des charges qui comptait pour 2.
      L’EPR 2 est justement basé sur une simplification.
      On peut pas dire qu’on ait mégoté sur l’EPR mais alors pas du tout !

  10. Michel dit :

    Ce conflit ukrainien aura dévoilé dans ce domaine les matériels russes, pointant des faiblesses là où pour des raisons aussi diverses qu’antagonistes l’on nous promettait une lourde menace:
    https://www.genevevision.ch/en-ukraine-une-guerre-electromagnetique-dont-on-parle-peu/

    • Guillotin dit :

      @ Michel : ah, en effet, et on constate les résultats de toutes ces faiblesses aujourd’hui : le Donbass est en fin de chute, les villes tombent comme des mouches, plus de 3000 prisonniers à Marioupol, Azov ratatiné , plus de bases aériennes ukrainiennes…alors comme d’habitude, on a les beaux théoriciens antirusses de salon, comme vous, et le réel sur le terrain : personne ne vous empêche de continuer à fantasmer par contre, mais il paraît que ça rend sourd :

      • MERCATOR dit :

        @Guillotin
        Eh bien mauvaise pioche.
        Il en ressort que la totalité de l’armée Russe et l’ensemble de ses supplétifs mettent le paquet pour arracher une « victoire » pour Poutine afin de lui permettre d’entamer des négociations en « position de force ». Malheureusement pour lui, cet effort se paie au prix d’entre cinq cents à mille morts par jour et cinq mille blesses.
        À ce rythme, cet « effort » ne pourra pas durer plus d’une dizaine de jours .
        Les forces russes « paient un prix disproportionné » leurs progrès à Sievierodonetsk dans leur conquête du Donbass, estime l’ISW, l’Institut pour l’étude de la guerre.
        Dans son rapport quotidien, l’Institute for the study of war (ISW), le très sérieux institut pour l’étude de la guerre, confirme les progrès des forces russes à Sievierodonetsk. Mais il pointe aussi le caractère désespéré de cette bataille qui s’accompagne de « pertes effroyables », comme le relève RFI.

        « Les Russes paient un prix pour leur succès tactique actuel hors de proportion avec tout avantage opérationnel ou stratégique qu’ils peuvent en espérer », estime le think tank américain. Sievierodonetsk est important à ce stade de la guerre, principalement parce que c’est le dernier centre de population important de la région de Louhansk que les Russes ne contrôlent pas. En s’en emparant, Moscou pourra déclarer qu’elle a entièrement sécurisé la région de Louhansk, mais elle n’en tirera aucun autre avantage militaire ou économique significatif. »
        D’autant que les progrès russes autour de cette ville résultent essentiellement du fait que « Moscou a concentré sur ce seul objectif des forces, des équipements et du matériel provenant de tous les autres axes », observe ISW.
        Autrement dit, l’armée russe serait « incapable de progresser sur d’autres axes depuis des semaines », selon le rapport.

        « Lorsque la bataille de Sievierodonetsk prendra fin, quel que soit le camp qui tient la ville, l’offensive russe aux niveaux opérationnel et stratégique aura vraisemblablement atteint son point culminant, ce qui donnera à l’Ukraine la possibilité de relancer ses contre-offensives », prédit l’ISW

        On peut prédire sans risquer de se tromper que cette offensive sera la dernière Russe .

      • Dolgan dit :

        On lui dit que depuis j+10, plus personne ne crois à la destruction (même partielle) de toutes les bases aériennes ukrainienne ?

        Les villes du dombass tombent comme des mouches ? OK. Donc c’est 48h, pouvez nous nous citer le nom de 10 villes (j accepte les villages) qui sont tombées ? Ça risque d’être dur de choisir dans cette longue liste.

      • Lockass dit :

        Retraite à Kiev, unités tchétchènes décimées, un fleuron de la marine coulé … tout cela n’est pas de la théorie non plus.

      • Pascal (l'autre) dit :

        H.S. mais en réponse à votre « commentaire »
        Guillotin 29 mai 2022 à 4:10
        @ Pascal ( l’autre) je vous cite : » Un pays de voleurs de poules!

        comme d’habitude, vous faites les questions et les réponses, vous inventez les propos des autres, vous extrapolez, vous déforméz, dans une forme de profonde malhonnêteté intellectuelle qui est propre à votre clan atlantiste militant.

        avec des militants comme vous , le clan otanisé a du mouron à se faire car il passe de plus en plus pour un club de ratés, de frustrés, de gens qui ne comprennent rien à rien et qui sont seulement des sortes de gros bras , très bas du front .. surtout ne changez rien, vous non plus : vous tirez des chargeurs entiers dans le pied de l’idéologie que vous croyez défendre »
        « vous faites les questions et les réponses » Amusant venant de vous qui nous fait passer vos affirmations comme paroles d’Evangile!
         » vous inventez les propos des autres! Mais oui, vous n’avez jamais écrit que les Roumains sont des voleurs! Allez consulter la maladie d’Alzheimer guette à moins que ce ne soit que la forme la plus aboutie de la mauvaise foi!
        « malhonnêteté intellectuelle » Venant de vous…………………..un orfèvre en la matière!
        Pour le reste du bla bla! Vous devez aimer écouter vous parler, tout à fait la « signature » des pervers narcissiques!

      • Alpha (α) dit :

        « le Donbass est en fin de chute, les villes tombent comme des mouches »
        Peut être, mais… que ce fut laborieux !
        Que de déconvenues connues par la Deuxième armée du Monde pour y arriver ! 🙂
        Que d’humiliations subies par la Première puissance nucléaire mondiale pour y parvenir ! 🙂
        Sur qu’il y a de quoi pavoiser !!! 😉
        Et pour un bout de terrain, quelques ruines, et une poignée de nazillons alors qu’ils ont les mêmes à la maison, voilà les Russes bannis de toutes les instances internationales, coulés économiquement pour au moins une dizaine d’années.
        Et en prime, ils ont renforcé l’Europe et agrandi l’OTAN !
        Ah la belle affaire ! Et l’histoire n’est pas encore terminée… On a pas fini de se marrer quand toutes les conséquences à cette « opération militaire spéciale » qui se feront jour au cours des prochains mois !

  11. ron7 dit :

    Dans le texte plus haut…
    … il s’est avéré que les boules optroniques Star Saphire, fournies par le groupe américain Teledyne Technologies Inc, via sa filiale FLIR Systems, ne répondaient pas aux attentes, la qualité de leurs images laissant à désirer par rapport à d’autres systèmes, comme les Wescam MX-20, dont sont dotés, par exemple, les Atlantique 2 de la Marine nationale.
    _____
    Les boules optroniques Star Saphire, sont-elles équivalentes à celles utilisées aux USA ! Parce que, les zaméricains peuvent nous refiler la version d’avant !
    Bref, un bon point, on a pu les évaluer ! Et comme on sait faire mieux, quelque part, on est rassuré 😉

    • Carin dit :

      @ron7
      Le problème ne vient pas du
      « on fait mieux » … ça « on » le savait déjà. Le problème vient du choix de teledyne, alors qu’ »on » sait que l’on fait mieux!
      Alors qu’ »on » sait que avec ce genre de matos, « on » entre pleinement dans ITAR…
      Etc… etc…
      Aujourd’hui, après les tests effectués par les destinataires de ces avions, ce matériel est recalé, mais le contrat avec Teledyne devra être honoré… à perte!

      • vno dit :

        Probablement les études et l’avenir des enfants qui coute cher …

  12. Selwyn dit :

    Et ce genre d’avion ne pourrait pas avoir une force de frappe légère air/air (drones) et air/sol ? vu ce qu’il se passe en Ukraine…avec un tel avion il y aurait possibilité d’avoir sûrement une force de frappe quand même conséquente..

  13. phil135 dit :

    comment a-t-il été possible de na pas se rendre compte avant de signer le contrat que les boules Star Saphire ne sortaient pas une image de qualité suffisante ???? la DGA finance (chichement) des centres d’expertises dans tous les domaines, dont l’imagerie visible et infrarouge. donc le gros malin qui a monté le contrat s’est lui-même personnellement estimé meilleur plus bon qu’une équipe de bac+8 avec 20 à 40 ans d’expérience professionnelle…. et il s’est vautré. mais comme c’est la dGa on ne sera pas trop méchant et on dira juste que flute alors, ces américains ne sont pas des fournisseurs faciles

  14. Félix GARCIA dit :

    Dans l’idée, j’ai quand même une grosse préférence pour un équivalent français du « Celera 1000L » pour accomplir ces missions : drone MALE, drone « nounou », ROEM, ISR, PATMAR, avion de combat avec armement exclusivement en soute …
    « Un avion pour les gouverner tous »

    Model B300 King Air 350
    Performances
    Vitesse de croisière maximale 547 km/h
    Vitesse maximale 584 km/h à 10 670 m
    Autonomie (45 min de réserves) 2 610 km
    Altitude de croisière 8 535 m
    Plafond 10 670 m
    Vitesse ascensionnelle 15,1 m/s
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Beechcraft_King_Air#Model_300_et_350_King_Air
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Avion_l%C3%A9ger_de_surveillance_et_de_reconnaissance

    Otto Celera 500L (le 1000L est prévu)
    Performances
    Vitesse de croisière maximale 740 km/h
    Autonomie 8 300 km
    Plafond 9 100 m
    Vitesse ascensionnelle 13,16 m/s
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Otto_Celera_500L

    General characteristics
    Capacity: 6 passengers
    Cabin height: 6 ft 2 in (1.88 m)
    Cabin volume: 448 cu ft (12.7 m3)
    Powerplant: 1 × RED A03 diesel piston engine, 550 hp (410 kW) approximate at takeoff

    Performance
    Cruise speed: 400 kn (460 mph, 740 km/h) estimated minimum
    Range: 4,500 nmi (5,200 mi, 8,300 km)
    Service ceiling: 30,000 ft (9,100 m)
    Maximum glide ratio: 22:1
    Fuel economy: 18–25 mpg‑US (13.1–9.4 L/100 km)
    https://en.wikipedia.org/wiki/Otto_Celera_500L

    The Aerodynamics of Celera 500L
    https://www.youtube.com/watch?v=I34o1OSnqFo
    Celera 500L | Egg with wings or a revolution in aviation ?
    https://www.youtube.com/watch?v=E38cc-4TvX8

    OTTO AVIATION – Celera 500L
    https://ottoaviation.com/celera-500l

    Allez Dassault, un nouvel avion civil-défense qui serait tout-bio-tout-beau !
    😀

    Mais bon … 8 ASLR Vador du coup ?

  15. Bleup dit :

    Dites.
    On lui dit que Star Wars, ça a 50 ans ?

  16. Bleup dit :

    Comme la branlette ?

  17. Félix GARCIA dit :

    En rapport avec le renseignement en milieu urbain :
    Fait-on déjà de la cartographie régulière en zone urbaine ? J’entends par là un plan 3D de la ville qui soit régulièrement actualisé.
    Ce, afin de fournir aux troupes une carte 3D à jour dans le milieu évolutif et multi-étagé qu’est la ville lorsque des combats s’y déroulent.
    Si non : des drones (volants et terrestres) dédiés ? Qui quadrillent la zone, la parcourent pour la scanner/photographier/prendre en vidéo, afin qu’un PC mobile puisse, par extraction, analyse et fusion de données, produire une carte mise à jour en temps réel (complétée par les informations tactiques des unités).