Après une série d’échecs, l’US Air Force annonce le succès d’un essai du missile hypersonique AGM-183A

Développé par Lockheed-Martin dans le cadre du programme « Air Launched Rapid Response Weapon » [ARRW, ou ARROW], lancé par l’US Air Force, le missile hypersonique AGM-183A a jusqu’à présent accumulé les déboires lors de ses essais, avec trois échecs en autant de tentatives.

Ainsi, en avril 2021, le missile n’avait pas pu être tiré par le bombardier B-52H Stratofortress qui l’emportait. En juillet de la même année, si la séquence de lancement put aller cette fois jusqu’au bout, le moteur-fusée de l’AGM-183A ne s’était pas allumé. Puis, un troisième essai réalisé en décembre dernier connut le même sort que le premier, l’engin n’ayant pas pu être libéré.

Cependant, dans le même temps, le projet « Hypersonic Air-breathing Weapon Concept » [HAWC], consistant à mettre au point un missile hypersonique propulsé par un statoréacteur à combustion supersonique, connut deux succès : l’un en septembre 2021, avec un modèle développé conjointement par Raytheon et Northrop Grumman, l’autre en avril dernier, avec un engin conçu par Lockheed-Martin, associé à Aerojet Rocketdyne.

Quoi qu’il en soit, les déboires du programme ARRW ne restèrent pas sans conséquence, le Congrès des États-Unis ayant réduit de moitié son financement tout en demandant des tests supplémentaires. Et, dans sa demande de budget pour l’exercice 2023, estimant que la priorité devait être donnée au projet HACM [Hypersonic Attack Cruise Missile], l’US Air Force a demandé une enveloppe de « seulement » 115 millions de dollars, après avoir déboursé 300 millions en 2021 et 2022 et atttribué un contrat de 480 millions de dollars à Lockheed Martin en 2018 pour le éveloppement de l’AGM-183A.

Finalement, le quatrième essai réalisé dans le cadre du programme ARRW aura été le bon. En effet, via un communiqué publié le 15 mai, l’US Air Force a indiqué qu’un AGM-183A avait été tiré avec succès, la veille, par un B-52H au large de la côte sud de la Californie.

« Après la séparation de l’avion, le propulseur de l’ARRW s’est allumé et a fonctionné durant le temps prévu, atteinfnant une vitesse hypersonique, c’est à dire supérieure à Mach 5 [cinq fois la vitesse du son, ndlr] », a annoncé l’US Air Force.

« La ténacité, l’expertise et l’engagement de l’équipe ont été essentiels pour surmonter les défis de l’année écoulée et nous mener à ce succès. Nous sommes prêts à tirer parti de ce que nous avons appris et à continuer à progresser dans le domaine des armes hypersoniques », a commenté le général Heath Collins, le directeur de l’armement au sein de l’US Air Force. « Nous faisons tout ce que nous pouvons pour fournir cette arme révolutionnaire à nos forces dès que possible », a enchéri le lieutenant-colonel Michael Jungquist, commandant du 419th Flight Test Squadron et directeur du Global Power Bomber Combined Test Force [GPB CTF].

Pour rappel, le fonctionnement de l’AGM-183A repose sur un propulseur qui doit donner une vitesse hypersonique à un planeur manoeuvrant qui, appelé TBG [Tactical Boost Glide], pourrait voler à une vitesse approchant Mach 20, avec une portée d’environ 925 km. Ce missile sera mis en oeuvre par le F-15EX ainsi que par les bombardiers B-1 « Lancer » et B-52H. Avec ce missile, l’US Air Force veut disposer d’une capacité de frappe rapide contre les cibles de grande valeur fortement défendues.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

75 contributions

  1. Pompes y doudou dit :

    En France on en est encore au dessin en papier
    Faudrait vraiement se bouger le cul, l’administration et la DGA tue l’industrie française quand ce n’est pas l’Etat lui même qui refuse de commander quioque ce soit puis s’étonne de ne plus avoir d’industrie compétante. On voit cela depuis les années 70 et l’indus Fr est au bout du rouleau là

    • Amiral_sub dit :

      mais on ne voit pas vraiment d’interet à ce type de missiles (à part se faire mousser)

    • Dans le Bayou dit :

      Faut vous tenir au courant, plutôt que de débiter des âneries à vitesse hypersonique.
      Pour 4,45 euros par exemple :
      https://www.air-cosmosboutique.com/produit/aircosmos-premium-n2745-numerique-du-23-juillet-2021-hypersonique-le-statoreacteur-mixte-bientot-en-vol/
      Ou gratuitement :
      https://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-40872QE.htm

    • Pascal (l'autre) dit :

      « En France on en est encore au dessin en papier » IUl faudrait à minima suivre l’actualité!
      http://www.opex360.com/2021/05/11/le-planeur-hypersonique-v-max-effectuera-son-premier-vol-dans-les-prochains-mois-annonce-mme-parly/
      « puis s’étonne de ne plus avoir d’industrie compétante. On voit cela depuis les années 70 et l’indus Fr est au bout du rouleau là » Encore un expert…………………………en french bashing!

      • Pompes y doudou dit :

        Temps futur ! il n’en est encore rien du dit planeur. D’autres ont déjà fait leur tests et en sont à la production

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Temps futur ! » Mais oui………………..De toute manière inutile d’argumenter avec vous, à chacune de vos « contributions » le message est systématiquement « la France caca! »

        • Momo dit :

          Ah?!
          Vous pouvez nous en dire plus sur les ‘autres’ et les quantités en production, de quel engin, qui a montré quel résultat? (En évitant de ressortir la daube genre hypersonique hypermanoeuvrant iranien ou nok)
          Attention, si vous vous avancez votre crédibilité est en jeu, ce qui est déjà le cas….
          C’est pas gagné ^^

    • Qui ça ? dit :

      En France, on utilise le logiciel CAO Catia créé par Dassault ! Donc fini le dessin en papier depuis 2 générations au moins …

    • Roland de Roncevaux dit :

      la vocation de la France est de se fondre dans le « saut fédéral européen »… c’est la logique de cette politique suivie par tous les camps politiques français depuis Giscard. Dès lors, la France n’a pas besoin d’armée ni d’industrie indépendantes (qui, en plus, pourraient tomber entre de mauvaises mains en cas de victoire électorale des extrêmes). Une fois que l’UE sera devenu un état unifié, on fondra certainement les 27 sièges à l’ONU en un seul. Les USA, la Chine, l’Inde ont un seul siège : l’Europe ne peut pas continuer à en avoir 27. C’est l’avenir !

      • joe dit :

        C’est juste n’importe quoi @Roland de MLP. L’inverse est vrai par contre. La France fait tout pour garder une maîtrise des technologies essentielles au travers de champions nationaux et y réussi même très bien, y compris avec des alliances Européennes qui sont dans la même logique.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Une fois que l’UE sera devenu un état unifié, » Aujourd’hui peut être où alors……………………demain!

    • Moogli dit :

      Non… Des essais français précurseurs sont en cours pour un futur vecteur national. J’ai cru comprendre que la phase de vol d’un essai initial n’avait pas eu lieu en métropole. Je ne connais pas l’endroit du test non renseigné sur la toile :s

    • Eurafale dit :

      Normalement le planeur hypersonique V-Max doit faire débuter ses essais cette année. Et l’ASN4G également.
      Donc en fait, bah on se bouge le cul (https://air-cosmos.com/article/la-france-se-lance-dans-les-planeurs-hypersoniques-781)

      Mais comme d’hab, on doit rappeler quelques trucs essentiels : on a PAS la puissance financière des USA (ni de la Chine), ni la même population etc… Bref, on ne boxe pas dans la même catégorie, et pourtant on arrive à sortir des trucs parfois meilleurs. En tout cas, des systèmes qui les surprennent.
      Je n’évoque pas la Russie car si ses Kinjal ont bien été employés en Ukraine, on ne connait par leur fiabilité et c’est peut-être (voir sûrement) au détriment d’autres capacités (guidage laser / GPS – Glonass, munitions de précisions…)

      Conclusion, avant de tacler facilement, faudrait chercher 😉

    • vascocap dit :

      j’ai du mal à vous lire…

    • Oliver dit :

      Pompes à troll plutôt ? Tant l,actualié est foisonnante en la matière.
      V-Max (Véhicule Manoeuvrant eXpérimental) est en cours de validation (Onera / DGA) alors que les ogives mirvées des M51-3 sont validées pour mach 15.

  2. Félix GARCIA dit :

    J’imagine qu’on aura pas le droit à des images du missile en action de si tôt 🙁
    Dommage …
    https://www.youtube.com/watch?v=cLAPK3sSG7Y

    • Dominick dit :

      Si Félix, peut-être dans le nouveau « Top Gun » depuis un F/A-18E Super Hornet 😉 :).
      Blague à part, j’attends sa sortie avec impatience, depuis le temps!

    • ron7 dit :

      https://www.youtube.com/watch?v=Iw4xOHNpgkA
      Un missile sol-air qui va être retiré d’ici peu !
      On ne sait pas trop !??
      Le missile Peyrat vient juste d’être abandonné ! Il se passe beaucoup de choses sous le soleil en de moment !
      ________
      Echec ou pas échec du missile américain ?? En bref, il a fonctionné une fois !
      A confirmer par la suite ! Le F35 ‘marche’ aussi quand le temps n’est pas à l’orage, et quand le moteur est neuf !
      Bref, il est urgent de faire de la bonne ‘com ! De la communication qui rassure !

  3. PK dit :

    Franchement, vu le prix de l’engin, faut que la valeur de la cible soit « fortement ajoutée ». À part une charge nucléaire, on voit mal la nécessité sur des cibles classiques… Ceux qui n’ont pas les moyens de se défendre contre les missiles classiques sont traitables avec et ceux qui en ont les moyens… sont des puissances nucléaires.

    • Durandal dit :

      Comme un porte avion par exemple. 😉

      • PK dit :

        Les marines équipées de PA sont toutes nucléaires… donc si vous les tapez avec ce genre d’engin, vous appuyez sur le bouton nucléaire. Donc c’est inexploitable : c’est exactement ce que j’ai dit.

        Merci de m’avoir soutenu…

        • NicoM dit :

          Je ne pense pas que l’on appuie sur le bouton nucléaire pour la perte d’un porte avion, aussi militairement difficile que la perte d’un tel navire puisse être. Le bouton nucléaire c’est si les enjeux vitaux du pays sont menacés, c’est à dire si la France est en passe d’être totalement conquise et disparaisse politiquement. N’oublions pas que déclencher le bouton nucléaire envers un autre pays nucléaire, c’est déclencher la réponse nucléaire de l’autre qui va donc raser notre pays. Vous croyez qu’on va risquer la vie de 50 millions de Français parce qu’on aurait perdu le Charles de Gaulle ?

          • PK dit :

            C’est complètement idiot : la défense d’un pays passe par son armée… Si quelqu’un écrabouille votre armée ou l’attaque par surprise, la réponse par le feu nucléaire (contre un pays nucléarisé) est et doit être immédiate.

            Pourquoi croyez-vous que les troupes régulières de l’OTAN fassent le pied de grue en Pologne et en Roumanie au lieu d’aller aider cet imbécile de Zélinski ?

          • Niko dit :

            Le PA emporte des ASMP à disposition de la FANu, il participe donc de la posture de dissuasion. Couler le Charles, c’est s’en prendre à la Force de Frappe à l’instar de torpiller le Triomphant; dans ce dernier cas, quelle devrait être selon vous la réponse à apporter? A partir de combien de nos armes nucléaires neutralisées considèreriez-vous que l’enjeu est vital?

          • Durandal dit :

            @PK, n’importe quoi, donc si les Russes ou les Chinois coulent notre CdG vous vous ripostez avec l’arme nucléaire… Et bien, j’espère que vous n’avez aucune responsabilité dans aucun domaine.

          • Durandal dit :

            @Niko nous n’utiliserons nos ICBM uniquement en riposte si nous sommes nous-même visés par des ICBM, c’est une arme de dissuasion et une arme génocidaire. Bref, c’est une arme que personne ne devrait ou voudrait utiliser.

        • Jack dit :

          Je vous engage à relire la définition de la « Riposte graduée » 😉

        • mich dit :

          Au moins vous reconnaissez que l’ on aide pas l’ Ukraine , en tout cas tant mieux pour les Russes que l’ on fasse juste le pied de grue …..mais je ne suis pas pas bien sur que leurs état major soit de votre avis ,pourquoi pas ….

      • Tih yellow dit :

        A condition que le porte-avion ne bouge pas, car s’il navigue ca risque de faire un beau plouf dans l’eau ^^

  4. Raymond75 dit :

    C’est super de mourir désintégré avant même de savoir ce qu’il se passe !

    • Too dit :

      Dans tout les cas, si un missile nucléaire arrivait sur nous même de façon « lente », je doute que nous citoyens recevions une alerte.

  5. VinceToto dit :

    « une portée d’environ 925 km »?
    Avec un bon système de repérage, guidage final, pas facile mais pas impossible à Mach >7 dans l’atmosphère, cela fera aussi de bons tueurs de PA et autres gros bâtiments chinois même en mouvement.
    D’après la Marine Nationale, les Russes et les Chinois ne savent pas le faire, ne seront pas le faire, contre des PA français car c’est trop pas facile et kon est trop bons et ki sont trop nuls. Pour note, le Dr. Mark J. Lewis, ancient Director of Defense, Research and Engineering pour le Département de la Défense US ne partage apparemment pas l’opinion de la Marine Nationale: https://www.airmanmagazine.af.mil/Features/Display/Article/2682247/dr-mark-lewis-hypersonics-and-the-need-for-speed/

    • Pompes y doudou dit :

      C’est pour caché que en France on a toujours rien fait du tout alors que les autres sont déjà là ou l’on veut être dans 15 ans… quand on vous dit que la France est en retard, cela commence à se voir sur tout les fronts et plus seulement sur un ou deux comme avant

    • vrai_chasseur dit :

      @VinceToto
      Le problème de fond du missile hypersonique, c’est qu’il va tellement vite qu’avant même de pouvoir infléchir sa trajectoire, il est déjà arrivé …
      Loi de la physique, le rayon de giration d’un missile croît avec le carré de sa vitesse. Les missiles hypersoniques sont comme les missiles normaux, ils peuvent tenir 50 G max en latéral pour changer de trajectoire. Au-dessus, la structure du missile lui-même ne tient pas et le missile se disloque.
      Donc un missile voyageant à Mach 10 aura un rayon de giration 25 fois plus grand qu’un missile voyageant à Mach 2 pour changer de trajectoire. Il a intérêt à bien viser dès le départ…. or un PA, à la distance de sécurité de tir, disons 300 km pour simplifier, c’est juste 2 ou 3 pixels sur un écran infrarouge. Et encore, sans leurre, sans escorte, …et ça bouge tout le temps …
      Croyez-moi, TOUS les scientifiques planchent dur pour toucher une cible mobile en hypersonique. Personne n’y est arrivé, car les barrières des lois de la physique sont très hautes et les mêmes pour tous.
      La Marine Nationale n’a fait que rappeler ces évidences physiques.
      Les USA, en attendant, préfèrent tirer très vite sur une cible fixe à très haute valeur. C’est plus sûr, comme doctrine d’emploi.
      PS petite indication :
      Pour emm*rder vraiment un navire, mieux vaut lui envoyer un essaim coordonné de drones, c’est moins cher et bien saturant pour ses défenses …

      • MERCATOR dit :

        @ vrai chasseur

        Comme je l’ai dit maintes fois, le missile hypersonique est inutilisable pour une raison très simple, mais essentielle, en effet étant donné que sa charge peut être conventionnelle ou nucléaire, dès son départ détecté par la chaine de satellites et devant l’impossibilité de déterminer sa trajectoire, le détruire et s’il est nucléaire ou pas , cela entrainera immédiatement une réponse automatique nucléaire .

      • Durandal dit :

        D’accord sur le dernier point, une nuée de drones, c’est la fin d’un PA, les Iraniens peuvent couler sans forcer un PA qui s’aventure dans le golf ou à l’embouchure du golf persique. Il possède rien moins que 150
        Mohajer-6 et je ne parle pas du reste de leur flotte de drones.
        A noter que j’adore le projet du TCG Anadolu des Turcs, c’est un navire d’assaut qui en plus de ses hélicoptères va transporter 30 à 50 TB3 la version navalisée du TB2. Nous devrions sérieusement penser à mettre des drones mâles sur le Mistral, le Dixmude et le tonnerre… ca ne remplace bien évidemment pas un porte-avions, mais la, ton navire d’assaut a rapidement plus de poids.

        Pour le reste, tir ton missile depuis un sous-marin sur un porte-avions au mouillage, problème de précision réglé.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « les Iraniens peuvent couler sans forcer un PA qui s’aventure dans le golf ou à l’embouchure du golf persique. » J’aimerai connaître le comandant des forces navales qui ferait ce genre de « boulette » tactique, Nul doute qu’il devrait penser à sa reconversion professionnelle!

          • Durandal dit :

            Ça, c’est une autre histoire, je pense aussi qu’ils ouvriraient la boîte de Pandore.
            Je dis juste qu’un porte-avions est extrêmement vulnérable en 2022 et il y a bien des façons de le couler, surtout en eau restreinte.

    • Durandal dit :

      Quand tu arrives à envoyer une sonde orbiter autour d’une comète choisie à la dernière minute et y déposer un « lander », faire un missile, rapide puissant et précis pour couler un porte-avions, c’est proche de la formalité.

    • Momo dit :

      Zero plus Zero = la tête à toto

      Toujours vrai -_-

  6. Cel bou dit :

    Et nous ?

    • Carin dit :

      @Cel Bou
      Ben nous, contrairement à ce que prétendent les pleureuses plus haut, nous sommes les seuls au monde à avoir mis au point un moteur stato/super stato… ce qui va propulser le V MAX à des vitesses hypersoniques, puis le ramener à du supersonique, pour qu’il se recale sur sa cible, avant de regagner l’hypersonique pour la frapper! A part ça… c’est nous qui sommes en retard!!!
      Nos amis chinois, russes, et américains, en sont au même point… des missiles capables de friser les Mach20, après une longue accélération, mais ne peuvent servir que sur des cibles fixes, ils n’apportent donc pas grand chose de plus que les missiles balistiques actuels, je dirais même que nous sommes équipés de missiles capables de parcourir 1000kms, et de frapper une cible fixe avec une précision métrique, sans que les radars des batteries anti-aeriennes ne soient en mesure de les repérer/ viser/ et guider un missile dessus pour les détruires, (démonstration faite en Syrie lors de l’opération Armattan).
      Avec les actuels missiles (y compris celui que viennent de sortir les américains), vous pouvez viser l’Élysée, et toucher notre dame… vous aurez quand même atteint Paris, ( c’est ce que démontrent les kinjals russes en Ukraine), sans que l’on puisse le parer. Le V MAX, lui viserait et toucherait l’Élysée, et n’importe quelle cible mouvante, sans que l’on puisse le parer également, malgré sa « relative » moindre vitesse (Mach10 environ).

  7. dom1024 dit :

    Sa va servir à quoi quand tout sera atomisé et que plus de vie sera possible sur terre

    • ji_louis dit :

      Les missiles hypersoniques seront une des étapes avant les missiles nucléaires. Mais c’est une question à laquelle Poutine devrait pouvoir déjà répondre adressez vous à lui (il ne doit pas être bien loin).

    • UnKnown dit :

      Ça sert justement à éviter de se foutre directement sur le pif entre membre du club des nations dotées de l’arme atomique. Et jusqu’à maintenant, ça a parfaitement marché.

  8. Dominick dit :

    Bah voilà, essais transformé, la balle au centre ou déjà un avantage sur les « imprécis » missiles hypersoniques russes et chinois, bravo pour les Ricains! Espérons qu’il en sera très rapidement de même pour les français?

    • Guillotin dit :

      @ Dominick : la facilité avec laquelle vous avalez et vous digérez des effets d’annonce proches de la propagande, a quelque chose de fascinant . J’appellerai cela , : du formatage hypersonique.
      Le  » bravo pour les ricains » vient comme la cerise sur le gâteau . C’est bien simple : j’en ai quasiment la larme à l’oeil.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « la facilité avec laquelle vous avalez et vous digérez des effets d’annonce proches de la propagande, a quelque chose de fascinant . J’appellerai cela , : du formatage hypersonique. » Il y a une époque pas si éloignée où l’on nous vantait les « terrifiantes » capacités du missile Kh-47M2« Kinzhal » ! Tellement redoutable que l’on en entend plus………. parler! Rappelez nous donc qui était « hypersoniquement* formaté?
        * terme n’existant pas au cas où……….. à ce sujet H.S. mais petite précision dans le fil de discussion « Pour la Turquie, l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’Otan serait une « erreur » » ce fil étant fermé, en réponse @ Talmu qui s’est cru obligé de me reprendre
        https://www.cvsansfaute.fr/post/c-est-abuse-ou-c-est-abuser
        Désolé, raté mais bonne lecture!

      • Troll_UKR dit :

        Il avale plus ou moins vite que vous même avalez la propagande poutinienne ?

      • Dominick dit :

        Oui, oui causez toujours, je m’en tape de votre avis et de vos élucubrations et vous pouvez continuer à vous défouler sur moi si cela vous chante, vu que rien ne me touche. C’est la dernière fois que je vous réponds, déja que je ne vous lisais plus…
        Votre problème c’est que vous n’arrivez toujours à digérer le fait que les armes occidentales sont de loin bien plus performantes que celles de votre ami Poutine, c’est dure la réalité… du terrain! Tout est du flan en russie, le pouvoir comme l’armée. Depuis l’assassinat de Nicolas II, elle à sacrément pâlit la grande et pauvre Russie et cela fait plus de cent ans que sa population en paie le prix fort, le temps est venu pour eux de passer à la contre-révolution et d’installer une démocratie, ha, vous ne connaissez peut-être pas ce mot, cherchez dans un dictionnaire mais peut-être en n’avez-vous pas. Enfin, je ne vais pas perdre de temps avec un triste et sombre individu de votre genre qui ne vit que pour cracher son poison, quand à votre intelligence, elle est loin d’être hypersonique, c’est le moins que l’on puisse dire. Vous êtes tout à fait l’exemple qui prouve « que l’on ne peut faire d’un âne un cheval de course ». Alors à l’avenir, évitez de vous mêler aux discussions des grandes personnes car vous n’en avez pas le niveau et allez répandre votre fiel ailleurs, je pense que nous serons nombreux à ne pas verser de larmes.

      • Alpha (α) dit :

        ou quand Guigui démontre à tous son formatage dans la connerie…
        Et dès que l’on évoque les Américains, c’est plié ! Il rapplique dare-dare, à une vitesse hypersonique (pour rester sur le sujet…) comme une mouche irrésistiblement attirée par une bouse encore fumante ! 🙂
        Avec ses idées envahissantes, obsédantes ou obsessionnelles résultant de troubles anxieux, d’angoisses ou de frustration, il est recommandé d’en parler avec un psychiatre qui pourra permettre de poser un diagnostic précis sur son cas.
        Pov’ Papy Guigui, y a t’il un spécialiste des maladies mentales proche de son EHPAD ??? 🙁

    • Carin dit :

      @Dominick
      Pour obtenir cette précision, nos amis américains n’ont rien inventé, ils font comme les russes qui utilisent un Mig31 pour s’approcher de la cible… cela contrecarre le problème du manque de guidage, et si malgré ce, nos amis russes
      « manques » leurs cibles, c’est juste dû à la qualité très moyenne de leur système Glonass.

      • Dominick dit :

        Ok Carin mais là, les russes non absolument rien prouvé et je suis convaincu qu’ils nous ont beaucoup amusé avec leurs nouvelles armes dites hypersoniques, c’est plutôt l’annonce de leurs mises en service qui est hyper sensationnelle. Je pense que les américains vont s’attacher à ce prix là, à sortir une arme très performante car l’enjeu est particulièrement important pour l’avenir et côté dépense aussi inutile que coûteuse, ils vont y regarder en 2 fois maintenant. Là dessus, je rejoins ce que dit @Pascal (l’autre) voir ci-dessus. Sinon votre tout à fait d’accord avec la réponse que vous faîte à @Cel Bou 😉

  9. Nicolas dit :

    Ben super et encore 10 train de retard sur les russe est chinois et des autistse ce réjouisse qu’on a réussie un essaie..
    vivent les idiot il est temps qu’on rattrape notre retard on et loin..

    • Manu34 dit :

      « il est temps qu’on rattrape notre retard on et loin.. » Si tu avais eu la même réflexion concernant ta propre personne en cours de français, tu te ridiculiserais moins en intervenant par écrit.
      Ca, c’est pour la forme.
      Pour le fond, de toute évidence tu ne connais rien au sujet, donc inutile de commenter.

  10. albert dit :

    Le missile hypersonique n’a pas plus d’intérêt que le missile de croisière. Il va plus vite, c’est tout mais la charge explosive est la même.
    Un général à la télé disait même que vu la vitesse très élevé, la précision de l’impact était douteuse car plus un missile va vite mois il peut pointer sa cible en final avec précision.
    Bref le missile hypersonique c’est juste une histoire de celui qui a la plus grosse mais au final le gain de l’interet tactique et stratégique est nul. C’est beaucoup d’argent dépenser pour pas grand chose et les russes sont spécialistes dans le domaine.
    Après se vanter dans les médias d’avoir un missile hypersonique comme les russes c’est bien mais le plus important c’est de voir le bilan et le cout. Parce qu’en Ukraine, je pense que 5 missile de croisière classiques auraient fait plus de dégat qu’un seul missile hypersonique. On n’a d’ailleurs jamais eu de chiffre sur la fiabilité de ce missile. Donc en avoir un c’est bien mais un qui marche bien c’est mieux.
    Les russes nous ont longtemps berné à nous faire croire qu’ils avaient du matériel moderne et précis, on voit aujourd’hui qu’il n’en est rien. Imprécis, peu fiable, vieux, mal entretenu, on voit ce qu’il en est réellement de l’armée russe

    • berger dit :

      en 42 les boches disaient pareil et puis il y eu staligrad, koursk, bagration berlin …

    • Patatra dit :

      Non ce n’est pas inutile car aujourd’hui c’est ininterceptable et donc c’est un game changer sur quelques aspects.
      Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les américains le développent et que nous aussi alors que nous avons des ressources financières limitées en R&D.

      Après le rapport armement conventionnel / armement spécifique / armement nucléaire c’est autre chose.

    • farragut dit :

      @albert
      Je crois que l’intérêt des missiles hypersoniques pour les Russes, et Poutine en particulier, est de démontrer aux Américains que les systèmes anti-missiles qu’ils ont conçus, réalisés et déployés à grand frais ne servent à rien. La capacité de pilotage en haute altitude d’un planeur Avangard permet à celui-ci de rendre impossible la prédiction de sa trajectoire ou d’une cible particulière par les ABM. De même, sa neutralisation par des armes à énergie dirigée (DEW, lasers) est impossible du fait du plasma absorbant entourant l’engin (« la boule de feu » du discours du 1er mars 2018).
      Cela permet à Poutine de ne pas dépenser inutilement de l’argent, comme les US, à s’équiper d’ABM pour se protéger des frappes préventives.
      Il pratique donc une politique du « ciel ouvert », sans défense ABM onéreuse, sachant que l’adversaire ne pourra pas s’opposer à une frappe de représailles, quelque soient les moyens et budgets consacrés à des intercepteurs ou des DEW.
      Je pense que cela est suffisant pour lui, sachant que ce sont des armes de non-emploi, de « dissuasion » ultime, face à un ennemi qui aurait l’illusion de pouvoir procéder à une première frappe en se protégeant derrière un « bouclier » ABM.
      Pour ce qui est de l’usage par les Chinois de ce type de planeur hypersonique contre des PA, soit la charge est conventionnelle et la précision dans le pilotage terminal n’est aujourd’hui qu’une illusion, soit la charge est thermonucléaire, et c’est le début de la confrontation finale (voir les romans de Dale Brown sur ce thème).
      En conclusion, les missiles hypersoniques, ou les sous-marins à MDH existent bel et bien, quoiqu’en disent les « experts » US pour décrédibiliser ou ridiculiser la menace…

      A lire (en plus de ses vidéos sur YouTube), l’article récent de JPP du 5 mai 2022, en lien sur son site :
      5 mai 2022 :
      « Missile air-air Kinjal, Mach 10 en air dense, 1000 km de portée, Planeur hypersonique Avangard à Mach 20, missile de croisière supersonique à propulsion nucléaire, drone sous-marin à propulsion nucléaire évoluant à 1200 m de profondeur et à 200 km/h avec une charge de 50 mégatonnes : non, Poutine ne bluffe pas. »
      « Comment fonctionnent les engins hypersoniques russes »
      https://jp-petit.org/nouv_f/2022-05-09%20MHD%20pour%20PLS.pdf

  11. Pitlane73 dit :

    Les Français ? Je préférerais les Européens… Coopération indispensable dans les années à venir, si l’on veut suivre les états continents.

  12. Ltikf dit :

    Les dernières fois que les USA ont été derrière les Russes pour ce qui est de l’aérospatiale (conquête de la lune, guerre des étoiles…) ca s’est terminé par une belle remontada ! Je ne pense pas que ce soit différent cette fois-ci – l’écroulement de l’Empire américain rêvé par les disciples du collectivisme n’est pas pour tout de suite…

  13. farragut dit :

    Finalement, notre Cour des Comptes ne fait que de s’inspirer des pratiques du Congrès US: si un programme subit échec sur échec, i suffit de lui couper les crédits, et le succès arrive ! 😉
    C’est pourquoi, en appliquant ce principe Shadock, il faut continuer à échouer régulièrement dans le lancement de sa fusée (ou V-MAX, ou quoi que ce soit nécessitant de la MHD française en faillite) que l’on réussira ! 😉
    D’où la litanie de la Cour des Comptes sur les « choix » à faire (« rien, c’est moins cher! ») pour réduire la dépense dans le domaine de la Défense de la France et de ses intérêts…
    Heureusement qu’il y a des scientifiques et des ingénieurs (malheureusement, actuellement plutôt du coté Grande Russie) pour trouver des solutions « pas chères » mais intelligentes pour réaliser ce que la Cour des Comptes voudrait voir fait gratuitement.
    Bravo aux gens de LM pour avoir réussi à moitié budget ce qu’ils ne pouvaient faire fonctionner auparavant.
    On attend le même succès pour justifier les achats de F-35A par nos voisins européens, allemands, suisses, belges et autres.
    (Pour les F-35B, le choix est totalement justifié quand on n’a pas de PA CATOBAR, donc les italiens ou les espagnols ne sont pas dans le même cas)
    Ceux qui n’avaient pas anticipé sur le succès de LM à réaliser les fonctionnalités prévues du F-35 à moitié prix, continueront à acheter du Rafale ! 😉

  14. Oli dit :

    J espère que l on aura bientôt notre missile hypersonique pour éviter que les russes nous menaces de leur missile nucléaire et ainsi rayer de la carte leurs lanceurs intercontinentaux.

    • Momo dit :

      Vous savez que nous avons aussi des missiles balistiques, qui sont équipés d’engins qui ne peuvent être interceptés parce que très largement hypersoniques en phase terminale?
      Dormez sur vos deux oreilles.
      Les Russes le savent…

    • farragut dit :

      @Oli
      Les Russes et Poutine ne « nous » menacent pas, ils font simplement passer le message que toute tentative d’interception de missiles qu’ils lanceraient en frappe de représailles est illusoire, si nous avions la tentation de croire nous protéger sous un bouclier de THAAD (pour les Allemands) ou d’ABM (SM-3) de l’OTAN ou des US.
      En gros, ils nous évitent de dépenser inutilement de l’argent, comme les Américains, en lançant des programmes d’intercepteurs ABM genre TWISTER… 😉
      Maintenant, rien ne nous empêche de développer les mêmes technologies, avec 1000 h x ans ou plus de retard ! 😉
      A revoir pour le fun, les 4 vidéos de JPP sur la faillite de la MHD française. Tout y est.
      Sinon, pour comprendre le retard, son dernier ouvrage paru ce 12 mai 2022, avec JC. Bourret, est assez édifiant !
      https://www.amazon.fr/Recherche-scientifique-naufrage-Jean-Claude-Bourret/dp/2813225290

  15. AirTatto dit :

    Il ne fallait pas s’attendre à autre chose concernant la première puissance militaire mondiale. Je rappel que le budget de la défense US est de très loin le plus fournit et que ce pays ne laissera personne remettre en cause cet état de fait. Trouvez un seule pays dans l’histoire contemporaine capable de passer son budget de la défense à 34% du PIB en économie de guerre…. il n’y en a pas.