L’avion « tueur de chars » A-10 Warthog fait son retour en Europe

Avant la chute du Mur de Berlin [novembre 1989], l’US Air Force disposait en Europe d’environ 140 avions d’attaque A-10 « Warthog » [ou « Thunderbolt II »], soit l’équivalent de six escadrons. Et cela afin, le cas échéant, d’être en mesure d’anéantir les colonnes blindés des forces du Pacte de Varsovie.

Conçu autour du canon Gatling de 30 mm GAU-8 Avenger, capable de tirer jusqu’à 3.900 projectiles à la minute, l’A-10 « Warthog » est un avion affichant une très grande maniabilité à basse vitesse et à basse altitude. Ce qui en fait un système redoutable pour les blindés ennemis, comme il a pu le démontrer contre les forces irakiennes, lors de l’opération « Tempête du Désert », en 1991, avec 900 chars, 2000 véhicules et 1200 pièces d’artillerie détruits à son actif.

Quoi qu’il en soit, la menace soviétique écartée et, aussi, pour des raisons budgétaires, le nombre d’escadrons d’A-10 « Warthog » affectés en Europe diminua progressivement. Et le dernier fut désactivé en 2013. Il s’agissait du 81st Fighter Squadron qui, alors qu’il était basé à Spandahlem [Allemagne], venait alors de prendre part à l’opération « Odyssey Dawn », prélude à la mission « Unified Protector », menée par l’Otan en Libye.

Qui plus est, depuis maintenant plusieurs années, l’US Air Force cherche à retirer du service les derniers A-10 qui lui restent. Et cela pour deux raisons : cela lui procurerait des marges de manoeuvres budgétaires supplémentaires pour financer d’autres programmes [F-35A, par exemple] et ces avions seraient plus vulnérables dans un environnement contesté que par le passé, même s’il a démontré qu’il pouvait voler avec un seul moteur… et la moitié d’une aile.

Seulement, le « Phacochère », comme on le surnomme, a de nombreux partisans parmi les militaires [en particulier ceux qui ont auxquels il a fourni un appui aérien en Afghanistan et ne Irak, nldr] et les parlementaires américains, qui ont toujours le dernier mot… Ce qui fait que, malgré la volonté du Pentagone, cet avion est toujours exploité… Et qu’il a même bénéficié d’une remise à niveau afin de lui redonner du potentiel.

Depuis la désactivation du 81st Fighter Squadron, survenue un an avant l’annexion de la Crimée par la Russie et le retour des tensions sur le flanc oriental de l’Otan, l’US Air Force a ponctuellement déployé une poignée d’A-10 en Europe, en particulier en Estonie, pour des missions de courte durée. Et, sauf erreur, plus aucun de ces avions n’a été vu sur le Vieux Continent depuis au moins 2017.

Cela étant, l’invasion de l’Ukraine par la Russie a changé la donne. D’ailleurs, à ce sujet, plusieurs ex-responsables militaires américains, et non des moindres, comme le général Philip Breedlove, ancien commandant suprême des forces alliées en Europe [SACEUF], ont suggéré de livrer des A-10 à la force aérienne ukrainienne, pour qu’elle puisse décimer les colonnes blindés russes… Une suggestion rapidement écartée par l’administration Biden.

Toujours est-il que, dans le cadre des mesures de réassurance prises par l’Otan, l’US Air Force a annoncé, la semaine passée, l’arrivée en Europe de dix A-10 Warthog appartenant au 104th Fighter Squadron de l’Air National Guard, basé dans le Maryland. Ayant transité par l’Islande, quatre de ces avions ont ensuite pris la direction de la Norvège tandis que les six autres ont mis le cap vers la Macédoine du Nord, afin de prendre à l’exercice Swift Response, de l’Otan.

La durée de leur mission en Europe n’a pas été précisée. Cependant, l’US Air Force a indiqué que ces dix A-10 « Warthog » seront déployés en Pologne, en Lettonie, en Lituanie et en Estonie. Les capacités de cet avion « fournissent un soutien essentiel à la composante terrestre d’une force interarmées et permettent aux forces américaines de projeter leur puissance dans des régions très disputées », a-t-elle souligné.

Cette annonce a coïncidé avec celle concernant des essais ayant consisté à vérifier la capacité des A-10 Warthog à détruire des chars dotés d’un blindage réactif explosif, censé réduire l’impact d’un projectile et d’empêcher toute perforation. Ces tests ont été réalisés avec succès au Nevada Test and Training Range, entre les 14 et 25 février, a fait savoir l’Air Combat Command [ACC], le 6 mai dernier.

« Les analystes ont pu évaluer les dommages infligés aux chars et déterminer qu’ils étaient devenus inopérants », a résumé l’ACC. Pour détruire un blindé, un A-10 utilise 120 obus perforants, ce qui signifie qu’il peut en viser neuf ou dix avant d’épuiser ses munitions, a-t-il précisé. Et d’insister : « Contre des forces importantes en campagne, une formation de A-10 est capable d’engager près de 40 véhicules blindés avec des munitions de 30 mm. C’est une puissance de feu importante ».

Photo : US Air Force

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

162 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    S’ils tiennent tant que ça à s’en débarrasser, qu’ils nous en donnent dix avec toutes les pièces détachées !
    🙂

  2. Aramis dit :

    De guerre froide ils se résolurent à ressortir les A10…

  3. Félix GARCIA dit :

    Ça c’est un projet commun qui peut être bien non ? Quoi ? Bah faire des « A-10 » et « Super Tucanos » européens !

    • Félix GARCIA dit :

      –> Base Pilatus, avionique Dassault, armement MBDA et construction Airbus !

      • Félix GARCIA dit :

        Capacité d’emport (pas tout en même temps hein):
        – Réservoirs supplémentaires, paniers de roquettes guidées, nacelles canon HMP400 (CC422 ?), MMP/MLP (à la place des Hellfire), Sea Venom, BGL/GBU 250, nacelle Damoclès, MICA

      • Tih yellow dit :

        Vous êtes en plein délire!!!
        On y arrive déjà pas à faire le SCAF avec Dassault et Airbus, alors faire autre en y associant le propriétaire de l’avion…

        • Félix GARCIA dit :

          Bah on laisse tomber le SCAF européen, le MGCS, le MAWS et l’Eurodrone !
          🙂

          Aviation : Rafales + dérivés de « nEUROn » + Falcon 10X + dérivés de « Celera 1000L »
          Terrestre : Scorpion + Griffon « mini-croiseurs » (Switchblades / MMP) + ARtillerie LOCUST + Leclerc 2.0 avec Ascalon
          Maritime : BNE/ESB, Gowind 2500, frégates MDCN/FMAN, drones Naval Group + Eca Group (+ Thales ?)

          Et on fait un partenariat où les américains ne se mettront pas travers : un avion léger d’attaque au sol (et en mer). Au travers d’un consortium commun, mais pas pour faire une force commune (on n’a pas les mêmes intérêts quant à leur utilisation).

    • Math dit :

      C’est sur que c’est moins cher et plus rapide que des hélicoptères de combats. Un nouveau sturmovic en quelque sorte. Maintenant, on devrait quand même garder en mémoire les pertes effroyables des sturmovic, corollaire de leur efficacité. Et les DA étaient des mitrailleuses et de simples chasseurs. Faudra voir qui veut monter dans le char et qui veut piloter l’avion. Car il y aurait beaucoup de morts des 2 cotés.

      • Félix GARCIA dit :

        « Tueur de char » en collaboration, mais « chasseur de pick-ups » le reste du temps.

  4. blavan dit :

    C’est parfait, les américains vont continuer à déverser sur les naifs européens leur panoplie complète correspondant à tous les besoins que cette guerre a fabriqués.

    • jerome dit :

      ho bha oui t’a raison, tellement naifs qu’on voit même pas que tonton Poupou est en fait gentils , comme un autre avant , que les US surnommais « good oncle Joe » (quand ils lui ont donné les millions de matériels qui permettent aujourd’hui aux russe de se la péter genre « on a gagné le 2eme GM tout seuls ») . Gentils , qu’on vous dit. il fait que se défendre contre ces sala°°° de civils Ukrainiens nazis. le vrais mheuchant c’est le Naméricain !! si si ! le Naméricain tout caca ! aller… retourne lire les dernière « pensées de poutin le tsar raté » .

      • blavan dit :

        @jerome. Ouvrez les yeux au lieu de penser que toute critique de la position de l’Otan dans ce conflit est une invention de troll russe. Les américains ont joué aux apprentis sorcier en voulant réduire l’UE. La conséquence qu’ils n’avaient pas assez anticipée est le rapprochement de la Russie avec la Chine. La suite dans quelques semaines ou quelques mois. Beaucoup de va-t-en guerre vont comprendre car Poutine est ingérable et possède l’arme nucléaire tactique dont on ne sait pas comment répondre autrement qu’en déclenchant l’apocalypse, où en se désolant sur ce qui arrive aux ukrainiens.

        • E-Faystos dit :

          Ben on se désolera pour les Ukrainiens.
          Car la riposte ne sera pas à l’ordre du jour.
          Mais avec une telle accélération dans la brutalité, chaque pays va devoir choisir entre une certaine compromission pour intérêt économique et le blocage extrême, sorte de cancel culture au niveau international.
          Et les menaces contre les indécis n’iront pas dans la dentelle : il y aura de l’amalgame à toutes les.sauces, la Russie se rendant coupable d’un crime profond dont personne pourra se désintéresser.
          Et même les Chinois ne pourrons pas s’en laver les mains, car la boîte de Pandore ne saurait rester ouverte, sous peine de voir le Pakistan et les Indiens être tenté. Et c’est très proche de la Chine.
          Alors ça risque de péter. Mais le Kremlin risque des problèmes d’ordre électriques avec arrosage d’essence pour améliorer le mechoui. Le FSB n’est pas le seul à maîtriser l’art du sabotage et le tir d’artillerie Ukrainiens vers Lavrov pourrait démontrer qu’avec des moyens d’observation, tout peut devenir une cible. Donc si Poutine à raté Zelnesky, l’Occident risque de se donner beaucoup de peine pour ne pas faire la même erreur envers ceux qui auront pris cette décision.
          .
          Est-ce que c’est cynique ? Bien sûr. Mais c’est le paradoxe de l’atome. L’employer, c’est s’exposer.

          • Félix GARCIA dit :

            « Est-ce que c’est cynique ? Bien sûr. »

            Redge -ni bot,ni vax,ni dhimmi,ni soumis- @Redge05155833
            Vita Zaveroukha, jolie NAZI et propagandiste « Sainte nitouche » pour le régime fantoche de Zelensky. Invitée sur toute les chaines occidentales et magazines (ex: ELLE) pour victimiser l’Ukraine et pousser l’U.E à faire la guerre contre la Russie pour le compte des Américains.
            https://twitter.com/Redge05155833/status/1525032212730609665
            Tout comme Kateryna Prokopenko, femme du leader d’Azov qui vient chialer à @BFMTV
            et crier au Nazisme Russe! Propagande Nazi, pro US et pro guerre!
            https://twitter.com/Redge05155833/status/1525033603960299520

            « Mon mari m’a dit qu’il pouvait mourir dans les 24 à 48h s’il n’était pas évacué d’Azovstal »
            https://www.bfmtv.com/international/mon-mari-m-a-dit-qu-il-pouvait-mourir-dans-les-24-a-48h-s-il-n-etait-pas-evacue-d-azovstal_VN-202205130506.html

            Et les russes ont raison sur un point : on soutient bel et bien des nazis.
            Oh bien sûr, tous les ukrainiens ne sont pas nazis (« Je connais cette théorie oui … »), mais pour ceux qui le sont, on ferme bel et bien les yeux.
            Comme avec les DAESHistes anti-Bashar ou anti-KADHAFI…

            Mieux : alors que ça pousse des cris d’orfraie pour un oui ou pour un non (« QuOi ? Vous êtes ANTIVAX !?!? Irresponsable !!! Quasiment le nazisme ! »), des blondinettes qui font des saluts nazis et qui viennent parler de leurs maris commandant et soldats d’un bataillon nazi ; ça passe !
            Ça aurait été « rigolo » d’avoir BHL à leurs côtés …

            On dira ce qu’on veut de la propagande russe, mais ils ont raison sur ce point, et je ne vois pas pourquoi on continue de leur donner raison …
            C’est une chose de faire un entretien en direct avec les soldats d’Azovstal (même ceux du bataillon AZOV), c’en est une autre de faire de l’émotionnel avec leurs femmes, dont les photos d’elles affichant ouvertement leur sympathie pour le nazisme sont facilement trouvables …

            J’ai pas vu si Michel GOYA était en face d’elles … j’espère pas … ce serait la honte internationale …

            Ça ne doit pas remettre en question notre soutien à l’Ukraine et aux ukrainiens.
            Mais abuser des français EST INADMISSIBLE ! C’EST CRIMINEL ! ET ÇA DOIT S’ARRÊTER TOUT DE SUITE !!!
            Y a pas assez d’ukrainiens et d’ukrainiennes à qui donner la parole ?
            Bon … beh voilà ! C’est pas si compliqué !
            Honte à vous BFMTV (et merci de continuer avec Michel GOYA) !

          • Félix GARCIA dit :

            PS : Je viens de les entendre (rediffusion d’un extrait à 23h15) dire « qu’elles n’étaient pas nazies », et « qu’il faut comparer les mots et les actes » (en parlant de leurs maris [et donc d’elles-mêmes]) … et que « BOUTCHA BOUTCHA BOUTCHA » …
            ôO !
            Non mais sérieux !!! C’est quoi ce boulot de la part de BFMTV ? C’EST UNE HONTE !!! C’EST INADMISSIBLE !!!
            Mais de la part de gens qui ont promu le fait de créer des millions de sous-citoyens durant le CoViD … qui ont traité les Gilets jaunes comme des sous-hommes … JE NE M’ÉTONNES PAS DE VOIR LA RELATIVISATION DU NAZISME !!!
            Bande de tarés …

          • E-Faystos dit :

            Mon cher Felix,
            le lendemain de votre indignation, LEONARD révélait qu’à bas bruits, l’Elysée reconnaissait qu’il ne fallait pas que l’Ukraine ne fasse trop perdre la face à Poutine.
            Sûrement un lien avec un éventuel pétard atomique pour raser la zone.
            .
            Sauf que trop tard.
            le gouvernement laisse entrer les Ukrainien mais ne donne qu’une petite aide en retour. Après des semaine d’errance, les USA sont devenu la base arrière solide du blockaus Ukrainine, ravalant nos dons, -petits, car nous n’en avons pas les moyens- au rang d’obole méprisante.
            .
            Pourtant avant de plaindre le salut nazi chez les autres, j’aimerai bine que le « nazisme » (notez les guillemets pour le second degré) puisse faire quelque chose de bien pour mon pays… parce que le gauche, et la droite, j’ai attendu trente ans. Aussi j’ai peu d’espoir.

      • Forxtop dit :

        Dieu que le niveau de certains commentateurs est bas ici (Jérome). En attendant, ca n’est pas la Russie qui cercle l’europe de bases. Et ca n’est pas la russie qui bombardait depuis des civils 2014 qui voulaient simplement parler le russe.

        • blavan dit :

          @forxtop. Enfin un commentaire sensé loin du torrent de naïveté des va-t-en guerre qui n’ont rien vu venir depuis des années : les influences coupables qui ont fait croire à l’Ukraine qu’elle rentrerait dans l’OTAN. Le pire c’est que 90% des médias reprennent en boucle la nécessité de fournir des armes pour que la guerre dure encore des années. Que ces va-t-en guerre m’expliquent comment cette guerre peut finir autrement que par un tir de nucléaire tactique ?

        • Castel dit :

          Parce que vous croyez que les séparatistes ne bombardaient pas les positions Ukrainiennes ?
          Il n’y a qu’à se rappeler la photo prise par le drone TBK concernant la destruction d’une batterie de gros calibre, pointée vers l’ouest, et ou on voyait un des servants essayer de s’enfuir !!
          En fait, il y avait depuis 8 ans un échange permanent de tir entre les deux camps, mais il me semble tout à fait normal que les Ukrainiens aient tout fait pour essayer de récupérer cette partie de territoire qui leur avait toujours appartenue, et que des factieux s’étaient accaparé, avec , en 2014 l’appui du groupe wagner comme vient de le révéler un de ceux qui avait participé à l’époque, et qui les a quitté depuis :
          https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/un-ancien-de-wagner-dénonce-les-dérives-du-groupe-de-mercenaires-russes/ar-AAX9A39#:~:text=Il%20s’appelle%20Marat%20Gabidullin.%20Ancien%20commandant%20de%20Wagner%2C,Gabidullin%20en%20apporte%20la%20preuve%20dans%20son%20livre.

        • Pravda dit :

          C’est la Russie qui a des bases en plein centre de l’UE, qui nous menace d’une attaque nucléaire (200 secondes pour détruire Paris, c’est bien ça ?), qui « épure » les populations dans les territoires occupés, qui enlève les panneaux routiers écrits en ukrainien, mais aussi qui a commencé son annexion, sa déstabilisation de l’Ukraine en 2005, pas en 2014.
          Le niveau des défenseurs de ces criminels est à l’image de l’efficacité de l’armée russe, c’est lourd, ça patine, ça n’évolue pas.

          • Dolgan dit :

            Et qui utilise les civils « libérés » comme chair à canons.

        • ScopeWizard dit :

          @Forxtop

          Très bas .

          Et d’ autant plus que nombre d’ entre-eux pourtant très certainement de bonne foi , soit par suivisme idéologique soit par peur de ce qu’ une vision globale pourrait mettre en évidence soit par choix de confort moral ou pour ne pas risquer de foudres s’ ils venaient à s’ écarter du discours Atlantiste dominant , se refusent à voir large , préférant se contenter de binarité ce qui évidemment restreint leur champ visuel .

          En fait , à force de s’ en remettre à ceux qui les poussent à porter des œillères , ils sont peu à peu en train de devenir de parfaits moutons .

          Les choses sont évidemment beaucoup plus complexes que se contenter de faits tels que martelés par la propagande , de quel camp serait-elle au service .

          Perso , je n’ interviens pratiquement plus ; le niveau général étant effectivement très insuffisant .

          Il est même en train de dégringoler…

          Or , @Scope ce qui le motive c’ est d’ échanger , de partager , de confronter , d’ apprendre , absolument pas de s’ engueuler ou de devoir répondre à des imbéciles qui pour la plupart n’ ont même pas ( ou plus ) l’ élémentaire lucidité qu’ ils le sont , ce qui fait perdre temps et énergie .

          C’ est dommage car il y a aussi des intervenants de grande qualité ou simplement « qui savent se tenir » et dialoguer avec le minimum de savoir-vivre requis , voire de bons copains qui de surcroît risquent de se lasser donc à leur tour de passer à autre chose .

          Mais bon , vous voulez changer les gens , vous ?

          Tant-pis ; il y a mieux à faire .

          • E-Faystos dit :

            il faut tenir bon.
            Le problème principal, c’est que les sources de qualité disparaissent de la presse généraliste.

          • ScopeWizard dit :

            @E-Faystos

            Oui , « il faut » ; sans le moindre doute….

            Sauf que non ; au bout d’ un moment , ras-le-bol….

            Déjà , posez-vous la question des raisons qui font que de telles sources sont en train de disparaître….

            Nous sommes pourtant en démocratie , appartenons au monde libre , au camp du bien , à la sphère du progrès , et tout et tout….

            Personnellement , rien que lorsque je faisais des recherches et effectuai de rigoureuses sélections dès lors qu’ il était question d’ illustrer tel ou tel « exposé » ou autre à l’ aide d’ images « présentables » , ce qui déjà exigeait d’ y consacrer un temps certain , en seulement quelques mois j’ ai pu constater à quel point les choses sont devenues plus difficiles .

            Ou les images sont « protégées » , ou elles sont trop petites , ou leur qualité est trop mauvaise , ou ce sont les adresses qui sont beaucoup trop longues , ou le choix est bien trop restreint , bref là où tu avais besoin de deux ou trois heures afin de proposer entre vingt et mettons quarante de ces images , il te faut cette même équivalence de temps pour seulement la moitié….

            D’ où le fait , après de mémoire l’ avoir au moins mené à bien une cinquantaine de fois , d’ avoir laissé quiller ce type de « travail » .

            Donc déjà , cela démontre qu’ il y a régression .

            Reste plus qu’ à rentrer dans le rang quitte à tout-de-même amener des éléments fortement contradictoires….
            Excepté que face à toute cette propagande visant à excessivement « simplifier » la vision que nous pourrions nous faire de tel ou tel sujet , la tâche est là aussi devenue beaucoup plus difficile .

            Par conséquent , entre les abrutis qui se croient si forts et intelligents voire investis de « mission de vérité » alors qu’ ils se contentent le plus souvent de psittacisme , les « redresseurs de torts » toujours plus inquisiteurs qui te jugent et t’ intentent procès sur procès en te condamnant à être assimilé à ceci ou cela si tu ne vas pas dans le sens qui leur convient , ceux qui se comportent en pisse-froid en te reprochant des trucs sans importance jusqu’ à confondre leur opinion avec l’ analyse , et j’ en passe des plus vertes à la sortie MERDE ET QU’ILS AILLENT TOUS SE FAIRE METTRE .

            Donc , déjà , si certaines « sources de qualité » disparaissent , c’ est peut-être aussi à cause du simple fait que de plus en plus préfèrent se faciliter l’ existence et se rabattre sur la « norme admise » ( à l’ inverse cependant de ce à quoi nous assistons sur le plan du « progrès sociétal » ) ; le « pointu » n’ intéressant plus , pourquoi se casser davantage la tête , n’ est-ce pas ?

            QUE LES CONS RESTENT ENTRE EUX ; SI NOMBREUX SOIENT-ILS allons plutôt traîner nos guêtres ailleurs….

            C’ est désormais ce que j’ ai choisi de faire .

    • Courmaceul dit :

      à part ça, ces manœuvres en Biélorussie, ça va ? 🙂

    • Bouli dit :

      Vous voulez dire que c’était le but de Putin en démarrant la guerre ? On finira par découvrir que c’était un agent double : il réarme l’Europe et désarme la Russie.

    • joe dit :

      Les naïfs Européens ont crue à une russie qui respectait les traités signés. Dont celui de 1944 qui stipulait que l’Ukraine était un pays souverain, inclus la Crimée et le Donbass. De naïfs ils sont devenus éveillés et pro-actifs, n’en déplaisent aux amoureux des dictatures… Juste pour info au passage, l’ONU demande à la Russie d’arrêter de bombarder les écoles en Ukraine. Déjà 1 sur 6 de détruites. Vlad, un humaniste comme on en fait plus. Il se sent agresser par l’éducation (école), la culture (théâtre) et à une phobie de la maladie (hôpitaux)_________ Pendant ce temps la, il envoie des missiles tout azimut, pour libérer ces frères et sœurs agressés par les nazis /s

      • joe dit :

        Edit: Traité de 1994 bien sur pas 44.

        • Lassithi dit :

          Les traités doivent être respectés par les deux camps.
          Par ailleurs, interdire le Russe et mener des combats dans l’est, n’était peut-être pas un grand signe de bonne volonté ?

      • Guillotin dit :

        @ joe : et le traité de Minsk, il a été respecté par votre copain kaki Zélenski ,( vous savez, celui des « Pandora Papers » )?

        • Castel dit :

          @Guillotin

          Le traité de Minsk avait été signé sous l’égide du gouvernement Porochenko .
          Bin que n’en connaissant pas les détails, il semble que ces accords étaient très favorable à la Russie et aux séparatistes, ce qui a provoqué son échec aux élections suivantes.
          Et bien sûr, les plus opposés étaient les ultra nationalistes qui ont empêché Zelenski de les ratifier, d’où la probable dénonciation des « néo nazis » par poutine……

          • chb dit :

            Zelenski avant son élection promettait la paix. Comme son prédécesseur évincé, il a tourné casaque sitôt élu.
            Les accords de Minsk, négociés puis aussitôt torpillés, prévoyaient une certaine autonomie pour le Donbas, qui aurait suffi à apaiser la guerre civile déclenchée suite à EuroMaïdan et au coup d’état néo-nazi. L’intégration des milices Secteur Droit, Azov etc. à l’armée ukrainienne a contraint celle-ci à s’engager plus contre Donetsk, contre les russes… avec beaucoup d’aide (« humanitaire »!) des atlantistes.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « et le traité de Minsk, il a été respecté par votre copain kaki Zélenski ,( vous savez, celui des « Pandora Papers » )? » Et ces accords qu’en pensait donc Vladimir Vladimirovitch Poutine le « chatelain » de Sotchi?

  5. Meiji dit :

    Sacré avion, c’est sûr qu’avec l’A10 ça serait un vrai tir aux pigeons en Ukraine.

    • berger dit :

      d’autant plus que les servants des bitubes de 34 a coup sur dormiraient

    • Naledi dit :

      Le pigeon pouvant très bien être l’A10. Ça marche dans les 2 sens !

      • Thierry dit :

        si auparavant des F-35 ont fait le ménage des radars et batteries anti-aérienne adverse (comme l’on fait les F-117 en Irak à l’époque) alors le A10 peut donner toute sa puissance dans un ciel dégagé et les dégâts sont énorme contre tout type de blindés.

        • Ion 5 dit :

          Si le F-35 fait le ménage, il n’y a plus besoin de A-10.
          Par ailleurs, on a surtout vu des drones faire mieux pour moins cher.
          Expliquez moi surtout, comme ferait-il il le ménage contre les MANPADS, principale et presqu’unique source d’ennui des Su-25 et des hélicos russes en Ukraine?

          • Thierry dit :

            Le F-35 ne possède qu’un seul réacteur pour réduire sa signature infrarouge et en plus réinjecte de l’air froid à la sortie de la tuyère pour éviter les missiles à détection thermique comme les ManPADS;
            Un F-35 peut très bien cercler autour d’une colonne de blindés russe pendant que le A10 qui a une bien plus grande capacité d’emport fini le nettoyage à coup de balai !

          • Ion 5 dit :

            @ Thierry
            Biais cognitif? Je ne vois toujours pas comment faire le ménage des manpads dans votre démo.
            Enfin, voyez bien que le F-35 a une signature IR réduite, mais pas nulle… La tête du Stréla, du Blowpipe ou du Mistral verra « moins de chaleur », mais la verra quand même!

          • ScopeWizard dit :

            « Le F-35 ne possède qu’un seul réacteur pour réduire sa signature infrarouge »

            Et non , ce n’ est pas LA raison ; juste la conséquence du choix qui a été fait par les concepteurs du F-35 .
            Eh oui , comment réussir un biréacteur qui puisse proposer du VTOL ou du STOVL ?

            Cela dit , en le déclinant en deux versions plus distinctes c’ était faisable mais ça signifiait que les F-35 A et C devaient être bi-réacteurs , ce qui impliquait deux moteurs plus petits et unitairement moins puissants que l’ unique de la version B .

            « et en plus réinjecte de l’air froid à la sortie de la tuyère pour éviter les missiles à détection thermique comme les ManPADS; »

            Ce n’ est pas la seule raison ; c’ est surtout parce qu’ il chauffe tellement que sa signature IR en fait l’ équivalent d’ un phare….

            Concernant la réduction de telles signatures , quoique très différente et moins puissante , de par sa disposition et son absence de post-combustion comme son rôle dans la solidité de l’ ensemble , ne serait-ce qu’ au niveau de sa motorisation le A-10 est mieux pensé .

            Lui est un vrai tueur de chars ; il doit pouvoir voler bas , à vitesse réduite , délivrer de l’ armement en précision ( roquettes , bombes guidées ou non-guidées , missiles air-sol Maverick ou d’ auto-défense Sidewinder , munitions éclairantes ) et haute cadence de tir d’ où le très puissant canon de 30 mm à multitubes rotatifs autour duquel il est conçu , essuyer des tirs nourris d’ armes légères , manœuvrer vite et fort avec un bon taux de grimpe , survoler un champ de bataille assez longtemps , survivre en cas de coups au but de MANPADS voire en cas de crash .

            Raison pour laquelle croire que le F-35 est l’ équivalent en air-sol du A-10 qui tout comme le F-16 doit beaucoup au regretté Pierre Sprey , est au minimum un poil optimiste .

        • Harambe dit :

          C’est ce que pensaient les russes après avoir nettoyé la DA ukrainienne et pourtant leurs hélicos et avions d’attaque au sol se font descendre toujours alors le A10 qui a été construit 40 ans plus tôt, n’en parlons même pas..

    • Ion 5 dit :

      Pour le gros pigeon A-10, oui certainement.
      Déjà que face aux « faibles » moyens ukrainiens les Su-25 russes ont du mal à passer, om imagine bien le sort du Wharthog face à « toute » la panoplie AA russe, bien tassée telle qu’elle l’est actuellement.

      Sinon ça va sur votre planète Xénon ZYURGBKL 2754?

  6. Bleih Moor dit :

    L’inconvénient est que son canon tire des obus en uranium appauvri (métal pyrophorique) et que les oxydes obtenus sont un véritable poison qui va aussi détruire l’environnement : les zones où auront été utilisés ces projectiles seront très dangereuses pour des années et indécontaminables!

    • farragut dit :

      Bah ! Quand les soldats russes creusent des tranchées dans la Forêt Rousse de Tchernobyl, il n’y a pas besoin d’obus de A-10 !
      Ils s’irradient tous seuls avec de l’uranium enrichi, ils ont les moyens, eux, quand ils partent visiter l’Ukraine ! 😉

    • Frédéric dit :

      Les obus en UA ne sont qu’une fraction des munitions que peut utiliser son canon.

    • PK dit :

      N’importe quoi. Le taux de radiation est inférieur au taux de base, donc celui du granit ! Si vous tiriez avec des obus en granit, vous ne feriez pas de différence…

      Les anti-nuke sont prêts à raconter n’importe quoi…

      • Pascal (l'autre) dit :

        « N’importe quoi. Le taux de radiation est inférieur au taux de base,  » Le taux de base, de qui, de quoi, sur quels critères? Le plus grand danger de ces munitions à uranium « appauvri » vient de la toxicité de l’uranium comme pratiquement tous les métaux « lourds »

        • PK dit :

          Non : le taux de base en radiation est la radiation nucléaire naturelle… parce que les radiations, c’est naturel : demandez à ceux qui vivent en montagne…

          Donc, les scientifiques, qui sont moins cons que la plupart des gens, se sont dits que si des millions de personnes vivent depuis des millions d’années le cul sur un truc radioactif sans rien avoir, alors c’est une limite acceptable de sécurité. Et comme ce sont des bargeots de la sécu, ils ont encore divisés par dix ce taux, pour être tranquille…

          L’uranium n’est donc pas toxique, enrichi ou non : ça dépend de son enrichissement, comme tous les matériaux à enrichissement.

          On utilise l’uranium dans une munition parce que c’est un des matériaux les plus denses et les plus durs en même temps, le Graal d’un tête d’obus : augmenter le pouvoir cinétique et perforant à la fois. Et comme personne ne sait utiliser l’uranium appauvri dans le civil – parce que les civils n’ont pas d’utilité à projeter quelque chose de cinétique et lourd – ce sont les militaires qui se sont emparés du truc (d’abord dans les obus flèches des chars : notez la forme de flèche pour être encore plus pénétrant… faîtes cela en acier et le truc va s’aplatir comme une merde à l’arrivée !).

          Maintenant, si vous foutez 500 kg de n’importe quoi dans un mètre carré, et que vous obligez les habitants à vivre dessus, alors vous empoisonnez le sol… Mais ce n’est pas propre à l’uranium, juste à la connerie humaine. Les Bretons le savent très bien avec le lisier de porc…

    • Toto dit :

      Souvenirs souvenirs (de sarajevo) c’est toujours impressionnant de voir le pilote incliner brièvement l’appareil sur le côté de temps en temps pour jeter un coup d’oeil en dessous on le voit tres bien il ne vole pas haut ! Le pilatus fait un joli bruit de tuboprop plus performant qu’un reacteur a basse vitesse mais pas comparable (canon, blindage…) allez quand meme pour le plaisir des oreilles : https://youtu.be/CPIBGP2ZJgg

    • rga dit :

      juste. c’est le recyclage des combustibles usagés des centrales US. gros débats judiciaires depuis longtemps avec les vétérans de la seconde guerre du golfe, en 1991 – la première étant irak vs iran.

  7. philbeau dit :

    Un exemple de la Bérézina des chars de bataille en Ukraine :

    https://www.thedrive.com/the-war-zone/watch-this-russian-t-72-tank-turret-get-absolutely-catapulted-into-the-sky

    traduction de l’article de the War Zone :

    Selon une émission d’information chinoise, ce qu’ils prétendent être la tourelle d’un char russe T-72B3 a pris son envol le 6 mai après une attaque menée par les forces ukrainiennes près de Novoazovsk dans la région de Donetsk. La manière dont l’attaque a été exécutée est actuellement inconnue, mais la vidéo enregistrée et diffusée par la télévision chinoise Phoenix donne des images absolument dingues.

    La quantité d’air obtenue par la tourelle du T-72B3 pourrait être attribuée à un défaut de conception présent dans de nombreux chars russes où les cartouches du canon principal sont stockées directement sous la tourelle. Par conséquent, si le char est touché, une détonation ultérieure de cette munition pourrait entraîner des hauteurs d’étages atteintes par la tourelle. Ce genre de « popping off » est également devenu un spectacle de base dans le conflit, mais cela semble être le premier à avoir été capturé en volant aussi haut devant la caméra.

    Juste pour une certaine perspective, la tourelle du T-72 pèse au moins 12 tonnes. La pression explosive nécessaire pour lancer une telle masse si haut dans les airs est remarquable à méditer.

    Selon les informations diffusées, le char a été détruit dans une zone bien derrière ce que l’on pense être les lignes de front actuelles après que les médias chinois ont identifié le lieu de l’attaque . Sur la base de ces informations et des détails accessibles au public concernant les positions relatives des forces russes et ukrainiennes, il a été évalué qu’elles se trouvent à environ 62 miles des lignes de front dans cette région.

    Les lignes de front dans tout conflit sont, bien sûr, très fluides et nous ne savons pas quelle est la position exacte des forces ukrainiennes par rapport à l’endroit où leurs adversaires russes et soutenus par la Russie auraient pu se trouver à l’époque. La façon dont les forces ukrainiennes ont réussi à frapper à cet endroit reste également en suspens, pour ainsi dire.

    L’émission chinoise a mentionné que la zone était sous le feu de présumés missiles balistiques à courte portée Tochka et de munitions de vagabondage fournies par les États-Unis au moment où le T-72 a sauté, mais elle n’a pas attribué le coup de char à un système d’arme spécifique. .

    Mis à part les visuels choquants, l’attaque apporte une importance politique et tactique significative. Si l’explosion devait s’être produite quelque part sur les lignes de front, elle ne recevrait probablement pas la couverture qu’elle a maintenant.

    En effet, Novoazovsk est sous contrôle russe depuis août 2014 après une tentative d’avance sur Marioupol, et la ville est située à seulement 13 km de la frontière russe. Essentiellement, la Russie a longtemps considéré ce territoire comme une zone suffisamment sûre pour les opérations en temps de guerre comme, par exemple, l’évacuation des civils.

    L’Ukraine est jonchée de tourelles de chars – Un homme se tient à côté d’une tourelle d’un char détruit près du village de Zalissya, au nord-est de Kiev, le 14 avril 2022, au milieu de l’invasion militaire russe lancée contre l’Ukraine. (Photo de FADEL SENNA/AFP via Getty Images)
    Phoenix Television, qui appartient en partie au gouvernement chinois, a noté que la raison de la présence du média sur les lieux à l’époque était que l’équipe était en route pour Donetsk pour filmer des images d’une évacuation civile en cours. Il a été mentionné plus tard dans l’émission que s’ils étaient arrivés quelques minutes plus tôt, ils auraient également été pris dans l’explosion.

    Les médias chinois sont essentiellement les seules sources médiatiques étrangères opérant actuellement dans les zones contrôlées par la Russie en raison de l’alliance du pays avec la Russie. Sans leur présence sur les lieux, l’incident n’aurait probablement pas été enregistré.

    Que des informations soient publiées ou non concernant l’arme spécifique utilisée par les forces ukrainiennes pour mener à bien cette attaque cinglante, la frappe peut faire allusion à une menace beaucoup plus importante pour l’offensive russe. Le fait que les Ukrainiens aient pu détruire un char russe aussi profondément à l’intérieur du territoire séparatiste pourrait signifier que les armes de type guérilla telles que les engins explosifs improvisés sont en passe de devenir un aspect plus récurrent de l’arsenal ukrainien. La taille de l’explosion soutiendrait également cette possibilité.

    Il n’est pas clair si cette explosion si profonde dans le territoire contrôlé par la Russie est une bizarrerie ou le signe d’un schéma plus large, ou du moins qui émergera. Mais ce qui est clair, c’est que les tourelles des chars russes sont remarquablement capables de voler à des centaines de mètres dans les airs.

    • JMN dit :

      Voici un article un peu mieux traduit, « Voici pourquoi beaucoup de chars sont décapités en Ukraine » : https://entredeuxguerres.fr/2022/04/15/voici-pourquoi-beaucoup-de-chars-sont-decapites-en-ukraine/

    • joe dit :

      Effectivement il est difficile de déterminer le moyen utiliser. Quoiqu’il en soit et vue qu’il n’y a pas d’impact d’artillerie autour, il peut s’agir de tous types d’armes anti-chars, guidées ou pas. Une chose est sur. Cela démontre combien l’invasion d’un pays qui résiste est sur la durée impossible. A tout moment des tirs ou sabotages plus ou moins important peuvent survenir… alors une armée qui dispose de quasiment toute la panoplie des armes modernes et d’une Intel dans tous les spectres de vision, en plus des très simples IDE déjà vu dans d’autres vidéos, cela annonce quelques nervous breakdown pour les conducteurs de tous poils 🙂

      • Aramis dit :

        « combien l’invasion d’un pays qui résiste est sur la durée impossible. » Non cela n’a rien d’impossible. Comme le montre les américains en Irak qui ont réussi à maintenir leur poulain en place et à écarter Daesh ensuite.

        • Castel dit :

          « comme le montre les américains en Irak »
          Mais il y avait une grosse différence; même si Saddam avait de nombreux partisans, il avait encore beaucoup plus d’ennemis à cause de la brutalité de sa dictature, quand à daesch, n’en parlons même pas……
          Tandis qu’en Ukraine, ont sent bien que malgré quelques divergences, la grande majorité de la population fait cause commune avec le pouvoir en place !!

    • Ératosthène dit :

      @philbeau : Dans le tweet du 11 mai de Chriso dans votre lien, on voit un convoi dans les véhicules semblent être atteint en même temps. Comment est-ce possible svp ? Ou est-ce de la science-fiction ?

      • Clément dit :

        Peut être que la route est piégé, avec des explosifs à intervalle régulier (le même intervalle que celui des véhicules du convoi).

      • joe dit :

        Si MLRS il faudrait que chaque roquette de chaque véhicule soit tirée en même temps. Mais sauf roquette guidée, difficile de faire super précis. Reste une batterie de 155 tirant simultanément des obus type excalibur ou un petit groupe de tireurs anti-tank tirant ensemble pour accroître l’efficacité du premier tir… vu que normalement, voir les deux premiers chars d’une colonne partir en fumée pourrait inciter les autres à se jeter dans le fossé, faisant une cible moins visible ou plus mobile. Constat fait sur les vidéos de tir sur batterie de canons russe. Au premier obus, les servants courent se mettre à l’abri, même si il tape à 100 mètre…. On imagine très bien l’efficacité de 5 ou 6 obus de 155mm tapant simultanément les canons et camions russe, tuant ou blessant quasiment tous les servants d’un coup________ Pour info, les artilleurs Français en Irak avaient impressionné les US avec leur tirs conjugués. Un même canon tirait d’abord un obus avec une trajectoire en cloche, puis juste après un obus à tir plus direct… et les deux obus tombaient en « même temps » sur la position ennemi (bien sur dans la limite de la précision intrinsèque de l’obus soit environ 50 mètres en fonction de la distance)

      • philbeau dit :

        Désolé , pas spécialiste en IED …mais la vidéo et le texte qui l’accompagne ne semble pas relever (que) de la propagande .

        • E-Faystos dit :

          À tous.
          Un obusier moderne peut tirer jusqu’à trois obus à la suite et en modifiant les trajectoires, les.faire tomber au même endroit et moment, démultiplient les effets.
          Le pzh 2000 Allemands s’est fait une spécialité de ce type de tir. Donc quelques bouches à feu coordonnées, des calculateurs modernes, un drone d’observation, et prouf.

      • PeterR dit :

        Il parlent d’IED reliés en daisy chain => explosion surement déclenchée à distance de munitions reliées entre elles

      • Guillotin dit :

        Ératosthène : l’Ukraine est dirigée actuellement par un acteur de séries télévisées, qui ne sait d’ailleurs plus très bien quel rôle on essaye de lui faire jouer depuis les studios non pas de Hollywood, mais de Washington.

        Il faut cependant reconnaître aux ukrainiens un talent certain pour la vidéo et la mise en scène de type cinématographique ou télévisuelle, qui fait appel à toutes les techniques modernes du montage et de la réalité virtuelle.on s’y croirait..

        Certaines supercheries ont cependant été mises à jour comme des extraits des jeux vidéo « DCS, » « Arma 3 » ou autre « Battlefield » ou » Call of Duty » .. la séquence dont vous parlez est probablement extraite d’un de ces médias, mais ce n’est pas grave : le public occidental gobe tout, avale tout et digère tout… la mangeoire télévisuelle est régulièrement remplie par les miliciens nazis ukrainiens qui fournissent vidéo sur vidéo, prises par des drones aussi, à tel point qu’on ne sait plus vraiment à quel moment ils ont encore du temps pour éventuellement, combattre…

        • Troll_UKR dit :

          Ouah, mais si les soldats Ukrainiens ne sont que des vidéastes à la manque, trop occupées à être sur les réseaux ou sur des jeux vidéos, comment ce fait il donc que notre bon soldat russe n’ait pas déjà vaporisé cette armée de papier et déjà hissé le drapeau rouge sur Lviv ? Vite ami Guillotin éclairez nous de votre savoir tactique !

        • Pascal (l'autre) dit :

          @ Guillotin(ne) C’est dur la réalité, ça ne fait pas plaisir alors on essaie tant bien que mal de justifier…………………….dommge ça ne trompe pas grand monde! On ne vous donc pas prévenu qu’en fait l’armée russe a été mise à contribution pour le tournage du blockbuster russe de l’année, Bérézina 2022! Elle est spécialement chargée de tous les effets spéciaux en particulier pyrotechniques! Même les grands studios d’Hollywood sont médusés devant un tel réalisme!

    • Thaurac dit :

      Entre kherson et marioupol sur certaines cartes ukrainiennes, ils y a des zones, entièrement fermées, dans les zones occupées par les russes et marquées comme zone de la resistance ukrainienne.

      • Dolgan dit :

        A priori, il y avait des résistants qui se battaient du côté de melitopol et dans kherson. Mais ça fait un moment que j’en ai plus entendu parler.

    • michel57 dit :

      Au dernière nouvelle , les chars russes, seraient équipés de composants pour lave-vaisselle et réfrigérateurs ?
      Pour les SU-34 des systèmes GPS bas de gamme sommairement scotchés au tableau de bord .
      Propagande ou réalité ?

  8. Raymond75 dit :

    Une des armes antichars majeure, et plus utile que les avions ‘de supériorité aérienne’ inadaptés aux guerres réelles, c’est à dire sur le terrain et non dans un univers céleste de ‘système de systèmes’ …

    Le type d’avion qui aurait et utile au Sahara pour détruire les colonnes de pickups.

    • Pascal (l'autre) dit :

      @Raymond 75
      « Le type d’avion qui aurait et utile au Sahara pour détruire les colonnes de pickups. » Dans le cas du Mali oui car la menace aérienne est quasi inexistante mais……
      « Une des armes antichars majeure, et plus utile que les avions ‘de supériorité aérienne’ inadaptés aux guerres réelles, » dans le cas de l’Ukraine des avions se supériorité aérienne (F-22, F-15C) seraient nécessaire pour supprimer toute menace qu’elle se présente comme intercepteurs que comme chasseurs bombardiers. Conjointement à cela brouillage et destructions des capacités anti aériennes avec pour cela des EF-18 Growler, des F16 CJ voire des F-35. Frappes systématiques des centres de commandement des concentrations de troupes et de blindés avec les F-16, F-15 E Strike Eagle, voire Eurofighters et Rafales. Ensuite intervention des A10 pour détruire les dernières capacités blindés et de transport russes. Tout cela en restant strictement dans les limites de l’espace aérien ukrainien.

      • Raymond75 dit :

        Ou_i c’est vrai : en Irak, les avions de chasse et les chasseurs bombardiers US avaient d’abord ‘nettoyé’ le ciel … Dont acte.

    • Tulio dit :

      C’est un peu mieux que la dinde !

    • v_atekor dit :

      Une mission est d’aller où se trouvent les cibles en déplacement rapide (un pickup est beaucoup plus rapide qu’un char), l’autre est la reconnaissance pour savoir où aller, car justement c’est très grand, et avec des cibles mouvantes les satellites ne sont pas très utiles, il faut au moins des avions (ou drones) de reconnaissance et il faut faire beaucoup de survols de zones extrêmement grandes, la surface à contrôler étant peu ou prou celle de l’Union Européenne.
      .
      Au sahara ça donne deux choix : soit de la vitesse et de l’endurance soit de nombreuses bases, aussi nombreuses que celles qu’il y a en Europe, en gros. Pas sûr que la seconde option soit plus économique.

      • breguet dit :

        v_atekor: bonjour, vitesse et endurance ne font pas bon ménage…

  9. Courmaceul dit :

    Bienvenue au phacochère.

  10. jerome dit :

    haaaaaaa !! peut être bientôt le A10 pourras il faire ce pour quoi il a été conçu : casser du char russe !! je me réjouis d’avance si ça devait arriver !

    • Marine dit :

      Dans l’absolu, il l’a déjà fait en Irak, en faisant de beaux cartons sur les T-72 irakiens.

      • jerome dit :

        oui, chars d’origine russe mais pas avec de vrais bouts de russe dedans..!!

    • JMN dit :

      Ils ne feront pas un pli face aux Pantsir et S-400 russes ; qui certes galèrent un peu contre les petits drones mais certainement pas sur une grosse cible comme un A10 qui a zéro furtivité. Si vous regardiez autre chose que la grossière propagande ukrainienne vous constateriez que le peu d’avions qu’il leur reste volent au ras du sol sinon ils se font dégommer dans les secondes qui suivent.

      • Thaurac dit :

        « Ils ne feront pas un pli face aux Pantsir et S-400 russes  »
        Ouais, on voit comme ils fonctionnent bien tous les jours , ils sont tellement bon que les russes les gardent en réserve de peur de l’attrition..
        Sinon c’est un avion hyper costaud qui est déjà rentré à la base avec un moteur en moins et une bonne partie d’une aile, arrachée! je ne sais pas si un stinger le tomberait..

      • Stoltenberg dit :

        Le A-10 dispose d’un pod de contre-mesures EM ALQ-184 et des bombes guidées GPS, INS ou laser. Donc il peut être un adversaire mortel pour les S-400, Pantsir, Tor etc. si la mission est bien planifiée et les positions des systèmes AA ennemis bien connus. C’est d’ailleurs le même principe que le TB2.

        • Ion 5 dit :

          Vous m’expliquerez comment votre EM ALQ-184 fait pour brouiller tous les radars du S-400, Pantsir, Tor, Krug, Kub, Ossa, Tunguska, Shilka en MEME TEMPS!

          • Stoltenberg dit :

            Haha, c’est pas comme si l’Occident n’avait pas passé les 50 dernières années à s’adapter à l’existence de ces systèmes qui ne fonctionneront pas. Mais oublions ça pour l’instant – vous m’expliquerez tout d’abord à quel endroit vous allez placer tous ces systèmes en même temps. Et si vous faites une telle concentration ça veut dire que le A-10 attaquera ailleurs 😉 . C’est pour ça qu’on a des avions de guet et tous nos autres moyens de renseignement qui travaillent aujourd’hui au profit des Ukrainiens.

          • Ion 5 dit :

            @Sto
            Tout l’Occident n’a pas passé les 50 dernières années à s’adapter à ces systèmes. Les rares spécialistes très pointus dans ces domaines ont avoué la difficulté de la tâche d’une mission guerre éléc ou SEAD. De ce qu’il est autorisé à savoir c’est que personne n’à dans sa bibliothèque tous les modes de fonctionnement de tous les radars russes. Le Su-35 qui s’est fait descendre en Ukraine n’avait probablement pas les codes pour les S-125 2D REMANIES ukrainiens, différents de ceux utilisés par les soviétiques ou les serbes…
            Pour enregistrer la trame de fonctionnement d’un radar, particulièrement multimodes, 4G ou multifréquences faut vraiment être à coté quand il déclenche ce mode de fonctionnement. S’il ne fait ça qu’au fin fond de la Sibérie, la trame, ben… on ne l’a pas…

            Bref, même votre EM ALQ-184 « magique » ne sait pas TOUT faire, ni même tout brouiller. Il se fait repérer par contre comme le nez au milieu de la figure, par tous les radars passifs du secteur, avec les conséquences que vous imaginez au niveau de la transmission de ses coordonnées…

          • Stoltenberg dit :

            Haha mais quelle gaffe… 😀 L’Occident a bien passé ces 50 dernières années à développer des équipements et tactiques pour déjouer vos systèmes de guerre électronique et antiaériens – que cela vous plaise ou non. D’autres pays comme l’Israël aussi d’ailleurs depuis la prolifération des systèmes AA soviétiques au Moyen-Orient. Et, il faut avouer qu’ils le font plutôt bien – 1 seul F-16 perdu suite aux erreurs et négligences du pilote. Côté OTAN ce sont surtout les opérations en Libye, Irak ou Yougoslavie. En ce qui concerne l’Ukraine, on soupçonne que l’OTAN transmet en continu aux Ukrainiens des données sur l’activité des systèmes AA et aériens russes sur le théâtre, ce qui leur permet d’envoyer leurs moyens (TB-2, Su-25/27…) là où il y a moins de risques.
            Revenons aux Phacochères… Tout d’abord, ce sont des avions conçus pour voler bas – donc « en dessous » du rayonnement radar. Ensuite, depuis l’A-10C et CFI (2 dernières modernisations) ils ont des systèmes de navigation et de communication résistants au brouillage. En plus, ils peuvent emporter jusqu’à 32 (!!!) bombes de précision GBU-39 SDB dont la portée peut dépasser les 100km grâce à l’intégration du système de largage BRU-61/A. La seule chose qu’il lui faut ce sont des moyens de reconnaissance électronique, visible, IR, SAR et autres pour avoir des informations sur le positionnement des cibles.
            Concernant les radars russes – l’Occident les connaît très bien. Ils ont déjà été utilisés en Syrie, Ukraine, Arménie, lors des exercices… où l’OTAN a pu collecter des informations. En plus, de nombreux systèmes ont été saisis et étudiés. Et puis il y a tous les moyens d’espionnage cyber, humain ou satellite qui, j’en suis sûr, permettent d’obtenir des informations très intéressantes. 🙂

      • Pravda dit :

        Les Su-25 UKR volent encore (ceux qui n’ont pas été détruit par surprise le premier jour).

        • Ion 5 dit :

          Pourquoi, il n’y a pas eu de Su-25 UKR détruits en dehors de la frappe du premier jour?

          • Pravda dit :

            Si, mais malgré le petit nombre restant après cette attaque, malgré les destructions d’après, malgré une écrasante supériorité aérienne russe, ils volent encore. Étonnant, non ?

          • Ion 5 dit :

            Etonnant? Non.
            @Pravda
            Quand ils volent, ils se font descendre (au moins 9 de sources documentées; photos, films du 19 bleu, du 30 bleu, celui du pilote Andreï Maxinov de la 299e brigade,etc…).
            Sans doute plus en réalité. Ceux qui tombent en territoire tenu par les ukrainiens, ne sont pas exhibés, ce qui va de soi.
            A l’heure actuelle, il doit en rester 5 en état de vol, selon toute vraisemblance.
            Rien d’étonnant, ni de miraculeux, juste triste comme toute cette lamentable histoire.

      • joe dit :

        Le Pentagone n’a pas dit autre chose. Le A10 dans un environnement hautement contesté n’a pas sa place. Il ne peut intervenir que si les autres avions dédiés à la destruction des moyens anti-aériens ont fait le ménage avant sur un périmètre compatible à sa sécurité.

      • PK dit :

        Enfin un commentaire de bon sens…

        L’A10 est un super avion… dans un cadre de supériorité aérienne à l’américaine. En Ukraine, ils ne pourraient que servir de cible…

        • Pravda dit :

          Si les USA engagent leurs A-10, ils ne viendront pas seuls.

          • PK dit :

            N’importe quoi encore une fois… Vous voulez vraiment une guerre mondiale ? On lit vraiment n’importe quoi ici.

          • Pravda dit :

            @PK, un coup de chaud ?
            Les A-10 ne sont pas donnés aux UKR, donc si ils sont utilisés ça se fera sous pavillon US, mais où avez vous vous une volonté d’intervention directe de ma part ?

      • fred dit :

        pour sur que cela ce passe bien aussi pour les russes.

      • James dit :

        « zéro furtivité » ne veut rien dire

      • Tih yellow dit :

        Un peu comme les avions russes et hélicoptères russes qui se font descendre par de vieux S300 et petits systèmes portatifs à courte portée.
        Faut arrêter de regarder la propagande russe

      • cerealkiller dit :

        Justement cet avion est parfait au rayon du sol. Tout comme les Su-25 ukrainiens qu’on voit encore régulièrement survoller le Dombas, malgré tous les fabuleux systèmes anti-aeriens russes…

        https://mobile.twitter.com/RALee85/status/1524683586959466497

    • Tulio dit :

      Mais il n’est en service que dans l’armée américaine…

      • Pravda dit :

        Mais les russes menacent maintenant de façon ouverte Finlande et Suède, les biélorusses la Pologne.

  11. Niko dit :

    Le A10 vole bas, tout comme les avions russes (même si pour d’autres raisons). Ces derniers sont en conséquence victime des MANPADS… Comment le Warthog résiste-t-il aux missiles antiaériens portables?

    • Thaurac dit :

      Il est costaud c’est sûr! un manpad , c’est pas sûr qu’il tombe..

    • Waroch dit :

      C’est tout le problème. L’A-10 reste un avion très intéressant dans un environnement peu contesté comme constaté en Afghanistan où il était très apprécié, notamment pour la SAR. Il peut encaisser (un peu) les tirs d’armes légères venus du sol, et tant qu’il vole bas il n’a pas grand chose à craindre des S-400 et compagnie. Mais contre des MANPADs en masse, il n’y a pas de solution hormis aller au plus vite pour laisser le moins de temps possible aux tireurs pour verrouiller leur cible.

      Le Warthog est un avion assez extraordinaire, mais en Ukraine il ne survivrait probablement pas plus longtemps qu’un Sukhoï.

  12. Zigomar dit :

    Mais c’est bien sûr…sur le papier, lors d’un entraînement virtuel, c’est toujours ultra-performant…Dans la réalité d’un combat sur le terrain face à un adversaire armé de moyens A-A…cela peut changer du tout au tout…
    Aussi performant soit ce Warthog US…il est toutefois permis de douter que seulement 10 phacochères puissent anéantir l’ensemble des chars et blindés de l’Ours russe… – Je sais bien que vu de Hollywood, quelques biplans peuvent terrasser un immense gorille perché sur un building de New York…mais quand même..! Il ne faut d’ailleurs, selon le proverbe…ne jamais vendre la peau de l’Ours avant de l’avoir tué…

  13. TDK dit :

    Seulement 10 ? Pourquoi si peu ?

  14. Pascal (l'autre) dit :

    « je me réjouis d’avance si ça devait arriver ! » Courte vue! Je crains que vos « réjouissances » ne soient de courte durée su des A10 inntervenaiet en Ukraine. Cela voudrait dure que l’U.S.A.F. est rentré dans la danse et le conflit aura déjà dégénéré! A part cela e trouvez vous pas que beaucoup trop de sang a déjà coulé?
    En attendant si vous voulez vous  » réjouir »
    https://www.youtube.com/watch?v=gXgtyyXjDm4
    https://www.youtube.com/watch?v=NvIJvPj_pjE
    Comme « sulfateuse » celui ci aussi est pas mal!
    https://www.youtube.com/watch?v=7lrfdzU8k4k

    • sentinelle dit :

      bravo

    • Thaurac dit :

      Faut le dire au fautif, tout simplement, il vous écoutera peut être

    • jerome dit :

      je maintient, je me réjouirais. de toute façon ça va certainement déborder tôt ou tard, sauf à ce que poutin se fasse débarquer. Je sais bien que ça aménerais plus de morts mais quand le bal est ouvert, ce serais malpolis de refuser la dance. poutin à cherché, il s’est planté. il s’obstine, lui et son peuple de décérébrés le paierons cher. on va souffrir, mais eux encore plus même s’ils sont plus habitués que nous. l’essentiel est de leurs faire payer, et avant , de détruire leur armée de fasciste. histoire que, une fois sur les genoux’ ils nous fichent la paix quelques temps. ils sont cuits mêmes s’ils ne le savent pas encore.

      • Achille-64 dit :

        Décérébrés de tous les pays … Unissez-vous !

      • Pascal (l'autre) dit :

        « je maintient, je me réjouirais » Vous confirmez que les imbéciles ne changent pas d’avis!

  15. Phil dit :

    Ils voulaient mettre au placard il n’y a pas si longtemps…

  16. Oli dit :

    Super et superbe avion tueur de chars russe au ça où

  17. Eric dit :

    Un monstre. Et un exemple de ce que l’industrie aéronautique militaire US a été capable de produire de mieux, avec le duo F-15 / F-16 et l’immortel B-52, c’est-à-dire un zinc fiable, costaud, léthal et en plus pas trop coûteux au final. Il a beau avoir plus de quarante ans de service, cet avion est sans aucun doute un de ceux qui a été le mieux adapté à sa mission : casser du blindé. Et à l’échelle américaine, c’est-à-dire industrielle : son canon GAU-8 Avenger à huit tubes, c’est l’enfer incarné. Je vous garantis que personne n’a la moindre envie d’être en face !!!

    • Pascal (l'autre) dit :

      « son canon GAU-8 Avenger à huit tubes » En fait 7 tubes de 30 mm………………ce qui est déjà pas mal et suffisant!
      https://fr.wikipedia.org/wiki/GAU-8_Avenger

    • Waroch dit :

      @Eric: alors vous devez être un fan des Grumman de la belle époque. Leroy Grumman avait pour devise: « build it strong, keep it simple, make it work ». Plus difficile à faire à notre époque ceci dit 😉

  18. VinceToto dit :

    Les Ukrainiens, dans le fond quand même plus proches de la réalité que des fables à la Newsweek sur le plan militaire, ont demandé des F-15, F-16, F-18, pas du A-10.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Les Ukrainiens, dans le fond quand même plus proches de la réalité que des fables à la Newsweek sur le plan militaire, ont demandé des F-15, F-16, F-18, pas du A-10. » Il faudrait leur expliquer que tout en mésestimant pas la qualité des pilotes ukrainiens savoir exploiter « la quintessence » du système d’arme d’un F-15, d’un F-16 où ‘un F-18 prendra plus de temps que celui d’un A-10 qui de plus à été conçu pour « casser » du blindé!

    • Axer dit :

      C’est pas la même finalité. S’ils demandent des chasseurs de supériorité aérienne c’est pour faire face à l’aviation de chasse russe. Le A-10 est beaucoup plus spécialisé, il est fait pour l’attaque et l’appui aérien. Ces derniers jours on a vu que les ukrainiens ont infligés un coup de poing à l’armée russe du côté de Sievierodonetsk avec une perte pour les russes d’une centaine de blindés, et les pertes humaines sont énormes…

  19. Axer dit :

    Ah ça c’est un avion qui inspire la terreur à toute force terrestre qui sait de quoi il en retourne. C’est un peu l’équivalent du Stuka de la seconde guerre mondiale, on se souviens également de sa fureur lors de la guerre d’Irak. Mon petit doigt me dit que peut-être, peut-être un jour il sera donné, loué, vendu à l’Ukraine. Qui en a tant besoin

  20. Titi74 dit :

    Le son de la grosse Gatling qui crache la purée, çà fait quand même son petit effet sur les fantassins, et puis psychologiquement pour les tankistes c’est dure, très dure, çà fume…

    Pourquoi la France n’en a pas acheté quelques pour le soutien, çà reste un mystère de plus un peu comme les chinooks???

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Pourquoi la France n’en a pas acheté quelques pour le soutien,  » Apparemment il n’a jamais été proposé à l’export.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Fairchild_A-10_Thunderbolt_II

    • toufik dit :

      Je m’interrogeais justement, sur la fiche wikipedia, 1/ pourquoi manifestement les US n’en ont apparemment vendu a aucun autre pays (chasse gardée? Je comprendrais), 2/ pourquoi apparemment il n’existe pas d’équivalent chez les Russes ni chez d’autres, comme nous…

      • E-Faystos dit :

        Les Russes ont des équivalents : Su 25 et 34.
        Mais la dotation en munitions de précision n’est pas la même, tout comme l’intensité des contres-mesures.
        C’est pourquoi un Su25 tombe au premier missile IR déclassé, et que les US ne laisserai pas sortir un appareil sans un pod de brouillage et des leurres IR.
        En plus, la Furtivité IR à été prégnante lors de la conception, tout comme son entretien.
        C’est des pour nts sur lesquels les avions Russes s’illustrent.

        • Ion 5 dit :

          C’est interdit d’emporter un pod de brouillage en dehors de l’A10?
          C’est où la furtivité IR de l’A10 qui aurait été prégnante lors de la conception?

          • E-Faystos dit :

            @ Ion 5
            C’est interdit d’emporter un pod de brouillage en dehors de l’A10?
            Bien sûr que non. Et vous vous en doutiez, non? C’est juste que les pilotes US ne manquent pas de courage, ni de savoir-faire, mais peuvent refuser une mission qui leur semble trop risquée. Et le Pentagone à les moyens de payer des gadgets qui sauve des vies à ses soldats.
            C’est où la furtivité IR de l’A10 qui aurait été prégnante lors de la conception?
            Absolument.
            Deux moteurs de petite taille, très éloignés, et dissimulés depuis le sol par l’empennage. Dans les années 70, on ne pouvait pas avoir mieux. Et il en fut ainsi.

    • Pravda dit :

      Parce que nous avions le Jaguar, la façon la plus chère de faire voler de la peinture…, et qu’il fallait bien avoir notre propre appareil. Pour les chinooks, en effet, c’est un manque.

      • Qui ça ? dit :

        N’est-ce pas plutôt l’alphajet qui servait au sein des forces française d’avion attaque au sol ??

        • Pascal (l'autre) dit :

          « N’est-ce pas plutôt l’alphajet qui servait au sein des forces française d’avion attaque au sol ?? » Non le « gadget » est utilisé comme avion d’entrainement les élèves pilotes de chasse sont formés au air-sol à Cazaux mais pas en unité opérationnelle.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Dassault_Breguet_/_Dornier_Alpha_Jet

        • Pravda dit :

          L’Alphajet A était prévu pour faire de l’attaque au sol (Allemagne ?), mais chez nous il servait et sert encore à l’entrainement avancé en version E, c’est le Jaguar qui servait des années 70 au début des années 2000 pour l’attaque au sol.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Deux moteurs de petite taille, très éloignés, et dissimulés depuis le sol par l’empennage » Sans oublier que de part leur conception la faible signature I.R de ces moteurs.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/General_Electric_TF34

    • joe dit :

      Parce que la France n’a pas un budget militaire de 700 milliards de $ annuel et que le concept de mutualisation des forces (Otan et traités bilatéraux) permettent de dépenser un peu plus dans les infrastructures et faire du social… Montrez nous un candidat à la présidentielle qui serait élue avec un budget qui consisterait à augmenter ne serait ce que de 50% nous moyens en hommes et matériels… sans dette, en supprimant des prestations sociales.

    • Tulio dit :

      Je crois qu’il n’a pas été exporté et la chaine de fabrication a été supprimée.

    • E-Faystos dit :

      Pas les moyens. Quand le A10 est arrivé, il avait un but, une mission, et attends depuis des cibles us copieuses que des véhicules suicides et des insurgés.
      La France elle utilise des canons de 30 mm moins puissants.que le monstrueux GAU8, mais c’est des bastos qui piquent quand même.
      D’ailleurs l’appui feu est du ressort des hélicoptères, dont le Tigre, commande à dose homéopathique.
      Voilà qui en dit long sur l’importance que les finances donnent à la mission d’appui au sol.

    • Aramis dit :

      « Pourquoi la France n’en a pas acheté » pas les sous comme pour le Chinook. Et aussi sur la utte AC choix de privilégier les hélicos.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « pas les sous comme pour le Chinook. Et aussi sur la utte AC choix de privilégier les hélicos. » Au titre de me répéter le A-10 n’a pas été proposé à l’export par les U.S. Et si tel avait été le cas deux « défauts » l’auraient desservi
        -Trop spécialisé (mono mission) pas certain qu’il aurait eu les faveurs de l’E.M. de l’A.A.
        -« l’aspect » politique! Mis en service dans l’U.S.A.F. en 1977. A l’époque le président Valéry Giscard d’Estaing menait une politique « d’équilibre » entre Washington et Moscou, en 1981 l’arrivée au pouvoir de François Mitterrand et la nomination de ministres communiste dans le gouvernement a du faire « grincer » pas mal de dents à la Maison Blanche, le président d’alors était un certain Ronald Reagan notoirement connu comme viscéralement anti communiste, et ainsi qu’ au Pentagone!

  21. Sergio dit :

    L’A10 est le meilleur ami du fantassin au contact. Sa présence est dissuasive et son efficacité n’est plus à démontrer. Quand je pense aux cohortes de blaireaux qui voulaient le supprimer au profit du merdissima F35…

  22. Grosminet dit :

    @JMN: Faut juste arrêter de croire que les A10 volent en solo et sans protection ailleurs qu’en Afghanistan….

    Sachant qu’avant un raid A10, votre D. A aura étée soigneusement nettoyée par des chasseurs bombardiers dont c’est le job….
    Quand bien même ce sont des chasseurs « non furtifs », les radars, russes ou occidentaux, ne voient pas à travers les obstacles…. Suffisant pour s’approcher, lancer un scalp/spike/argm sur votre D. A et se barrer vite fait avant depart du missile de votre lanceur en sursis…

  23. James dit :

    Le « canon volant » est de retour, il lui manque juste un système anti missile DIRCM pour se protéger des manpads

  24. Rémi dit :

    Attention le rapport de forces militaire en europe vient de changer, Dassaut termine la fabrication de deux falcons.
    Sinon il y a un A400M en finition et les russes tremblent déjà.
    Pauvre OTAN, même les américains n’arrivent plus à faire sérieux.
    Enfin l’important est que Lockeed continue á verser des dividendes.

    • Pravda dit :

      ? Avez vous regardé un quelconque média depuis les deux derniers mois ?
      L’Otan, ce n’est pas que la France. Les russes, tellement craints à une époque, nous font un remake de la 7ème compagnie, et hors armes nucléaires, ne font plus peur à personne.

    • Pascal (l'autre) dit :

      @ Rémi Retournez dormir, c’est à priori la meilleure chose que vous savez faire!
      « Dassaut » Même pas foutu d’écrire Dassault correctement…………………….(mode gros soupirs!)

  25. UnKnown dit :

    Les Ukrainiens auraient plus besoin d’un Viggen dans sa version interdicteur qu’autre chose. Taillé pour le vol très basse altitude à mach 1, tactique de hit & run, avion rustique et simplifié/épuré au maximum dans ses commandes de vol et systèmes d’armes pour un entrainement rapide, armement taillé pour détruire des colonnes de véhicules…

  26. PHILIPPE dit :

    Phacochère ou coup de tonnerre c’est au choix mais il faut le reconnaître cet avion a fait ses preuves même si son utilisation se devra d’être adaptée à la spécificité du contexte ukrainien. En complément des missiles c’est donc une nouvelle carte que Sleepy Joe abat pour contrer, le cas échéant, l’agresseur russe.

  27. Le Suren dit :

    Dans « Tempête rouge », il y a à un moment donné un dialogue entre deux officiers soviétiques et l »un dit à l’autre que ses hommes ont surnommé le A10 « La croix du diable ». On peut faire confiance à feu Tom Clancy car il était bien documenté. On peut donc penser que si cet avion entre en jeu, les Russes ont du souci à se faire.

  28. lxm dit :

    Quand le A-10 a été présenté aux généraux, l’histoire dit qu’il l’ont trouvé très laid. Pour ma part, dès que je l’ai vu, je l’ai trouvé génial tout de suite. Chacun ses goûts. Il reste toujours pour l’instant irremplaçable. Mais je pense à terme qu’une sorte de gros drone blindé, porteur de très grosses charges, pourrait le remplacer.

  29. breer dit :

    La sémantique guerrière… destructeur de char serait plus approprié, et tueur d’équipages de char également.. reflet de cette époque « virtualisée » à l’outrance, les êtres humains semblent de nouveau ne plus avoir de consistance, ni même « d’existence », autant les civils que les militaires. Pourtant à chaque mort d’homme ou de femme se joue un drame. Les milliers de films retraçant des combats depuis 70 ans ont essayé de nous montrer ce côté inhumain, dont les plus récents en Afghanistan, Irak, sombres et destructeurs, le message n’a pas du passer assez profondément chez bon nombre d’individus sur cette planète. Peut être qu’il nous faut encore un 3ème conflit mondialisé pour que ce message reprenne une réelle importance dans l’esprit de centaines de millions de gens, et de militaires, vu que ce sont potentiellement les premières victimes sur le terrain. Pour info, personne ne rappelle les conséquences des guerres Irak et Afghanistan chez les militaires et ex combattants US, dont 3 fois plus sont décédés suite à des suicides que sur le terrain, et un grand nombre sont estropié à vie. Les morts russes et ukrainiens sont sans doute les premiers d’une longue liste à venir, au vu de l’augmentation démographique chaotique sur Terre, qui se répercute à tous les niveaux : migration sans fin, réchauffement climatique et sécheresse, désordres sociaux, réduction des ressources alimentaires, manque d’eau potables dans certains pays, pollutions des mers, augmentation des espèces invasives déréglant les éco systèmes, obsessions de dirigeants dérangés.. Les scénaristes et romanciers ne doivent pas être si éloignés de la réalité de notre futur..

    • VinceToto dit :

      « un grand nombre sont estropié à vie »
      Sur le plan physique, la grande majorité ne sont même pas handicapés directement à cause d’adversaires: problèmes chroniques de dos, genoux, etc.. Cela concerne un très fort pourcentage des troupes de combat (30..40%) après quelques tours. Mais ils sont recasés, soignés si ils restent dans l’Armée US/Marines/etc., car de toute façon ils auraient du mal à retrouver du boulot ailleurs dans cet état.

    • Félix GARCIA dit :

      « Pour info, personne ne rappelle les conséquences des guerres Irak et Afghanistan chez les militaires et ex combattants US, dont 3 fois plus sont décédés suite à des suicides que sur le terrain, et un grand nombre sont estropié à vie. »

      I Don’t Care (Live in Fayetteville)
      « Jacob released the Soldier’s Heart album at Teatro Scarpino in Fayetteville, Arkansas. »
      https://www.youtube.com/watch?v=V2vxSX7FIm8

      They Call Me Hero (Live in Fayetteville)
      https://www.youtube.com/watch?v=oxAtDsBm81U

      • Félix GARCIA dit :

        (Il s’est donné la mort en 2020 [de mémoire])

        Comme il le chantait :
        « I said now Oh my God accept my prayer »
        « All I want is God’s love »

  30. Ulysse dit :

    Il serait peut-être intéressant pour la BITD française de développer un drone d’appui au sol selon la configuration d’un avion de voltige, de format XL, arme de deux canons de 30 dans les ailes et de roquettes laser. Sans concurrence, technologies existantes, opérable près du front a partir de pistes sommaires potentiellement destructeur pour une large gamme de véhicules , risque humain minoré, coûts maîtrisés.

  31. Padré dit :

    Une Bible et un A10 !

  32. Henry44 dit :

    10 A10 ne changent strictement rien à l’infériorité de l’Otan en cas d’engagement contre la Russie. Leurs bases seront détruites, tout comme les radars fixes, les stocks logistiques, etc…. Au vu des nombreux commentaires débiles, nombreux sont ceux qui n’ont aucune idée ce qu’est la guerre. 2O ans de safari en Irak et en Afghanistan vous ont fait perdre le sens du réel.

    • Pravda dit :

      10 A-10 ne changeront rien, ok, mais juste comme ça en passant, les ukrainiens arrivent encore à faire voler leur aviation après 2,5 mois d’attaques russes. Les russes par contre ont tiré +50% de leurs munitions de précision, tirez en les conséquences que vous voudree.

      • ron7 dit :

        Les russes ont du carburant qu’il faut acheminer à l’Ouest c’est vrai !
        Mais si de l’autre côté, on raisonne beau matériel sans prévoir le carburant, ça donne du très beau matériel à l’arrêt !
        Celui qui a le carburant a l’avantage !
        De là, on peut prévoir des périodes où le temps est suspendu d’un côté, mais pas forcément de l’autre !
        Prévoir des équipes MadMax Men !

  33. Pascal (l'autre) dit :

     » l’infériorité de l’Otan en cas d’engagement contre la Russie.  » On ne vas pas la jouer en mode « c’est moi qui a la plus grosse » mais d’après vous pourquoi dès le début du conflit Poutine a brandi la menace nucléaire? Peur de constater que la « formidable » armée russe aurait (peut être) été « pilé » et n’aurait rien pu faire si la décision de la mise en place d’une opération type Deny Flight avait été prise par l’O.T.A.N.?
    « nombreux sont ceux qui n’ont aucune idée ce qu’est la guerre.  » Certainement et……………. vous?
    « Au vu des nombreux commentaires débiles, » Vous avez augmenté le nombre au compteur!

  34. Paul Bismuth dit :

    Depuis 2005, il n’y avait pas eu autant de soldats américains en Europe qu’aujourd’hui!
    https://www.lemonde.fr/international/article/2022/03/24/guerre-en-ukraine-le-grand-retour-de-l-armee-americaine-en-europe_6118934_3210.html

  35. Matou dit :

    Peut-être intéressant d’envisager une version dronisée du A10. Exit les risques pour les pilotes. Par contre, attention aux contres-mesures russes ou autre. Donc ce point devrait être travaillé en profondeur avec une capacité IA pour autonomie totale en retour en cas de brouillage des systèmes de guidage à distance, par exemple. Equipé d’une bonne centrale inertielle, cela pourrait permettre d’atteindre un tel objectif en matière de résilience de l’appareil.