Le Royaume-Uni signe des accords de défense mutuelle avec la Suède et la Finlande

Lors d’un déplacement en Finlande, en août 2018, le président Macron avait proposé d’introduire une clause de défense collective « semi-automatique » dans le Traité de l’Union européenne, en modifiant, en ce sens, l’article 42-7, qui prévoyait [et prévoit toujours] une « assistance » entre les États membres dans le cas où l’un d’entre eux ferait l’objet d’une agression armée sur son territoire.

« Notre volonté est clairement que l’Europe assume son autonomie stratégique et renforce sa solidarité en matière de défense », fit valoir M. Macron à l’époque. D’où l’idée de s’inspirer de l’article 5 du traité de l’Atlantique Nord en mettant en place une « une solidarité renforcée quasi-automatique, ce qui fera qu’entre États membres qui seront d’accord avec cette réforme, nous puissions avoir une véritable solidarité d’intervention si un État était attaqué », avait-il ajouté.

Depuis, l’artice 42-7 n’a donc pas été modifié… Cependant, la France noué des accords de défense mutuelle avec l’Allemagne [via le Traité d’Aix-la-Chapelle, en 2019] et la Grèce.

Bien que n’appartenant plus à l’Union européenne, le Royaume-Uni mise également sur de telles relations bilatérales en matière de défense. La semaine passée, à Helsinki, le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace, a assuré que Londres « fera tout ce qui est nécessaire » pour protéger la Finlande, qui, par ailleurs, est à deux doigts de rejoindre l’Otan et où la British Army vient de déployer des chars Challenger 2 du Queen’s Royal Hussars pour participer à l’exercice « Arrow ».

En outre, M. Wallace a également précisé que, face à la menace russe, cet engagement du Royaume-Uni vaudrait aussi pour la Suède, qui, comme son voisin finlandais, envisage sérieusement de rejoindre l’Otan. Et c’est ce que le Premier ministre britannique, Boris Johnson, vient de confirmer ce 11 mai, en signant, à Stockholmn un accord de défense mutuelle en cas d’agression.

« Si la Suède était attaquée et se tournait vers nous pour nous demander du soutien, nous le lui apporterions », a commenté M. Johnson, lors d’une conférence de presse donnée au coté de Magdalena Andersson, son homologue suédoise. « Si un des deux pays devait subir un désastre ou une attaque, le Royaume-Uni et la Suède se porteraient assistance de nombreuses manières […] incluant des moyens militaires », a précisé cette dernière.

Un accord du même type doit être signé par le Royaume-Uni et la Finlande, selon les services du Premier ministre britannique.

« Nous sommes fermes et sans équivoque dans notre soutien à la Suède et à la Finlande. […] Il ne s’agit pas d’un palliatif à court terme, mais d’un engagement à long terme visant à renforcer les liens militaires […] et la défense de l’Europe pour les générations à venir », a encore fait valoir M. Jonhson.

Cela étant, cette assistance mutuelle en matière de défense est, en quelque sorte, l’aboutissement de la politique menée par Londres, qui a enchaîné les coopérations militaires avec plusieurs pays d’Europe du Nord, en particulier via la mise sur pied d’une « Force expéditionnaire commune » [Joint Expeditionary Force, JEF] qui, outre la Suède et la Finlande, concerne aussi les Pays-Bas, le Danemark, la Norvège et les trois États baltes. Cette JEF est placée sous le commandement d’un général britannique et compte 10’000 hommes.

« Nous quittons l’Union européenne mais pas les principes de sécurité européenne. […] Nous allons utiliser le Brexit comme une nouvelle occasion pour intensifier et redéfinir notre relation européenne de défense », avait résumé Michael Fallon, alors ministre britanique de la Défense, en juillet 2017.

À noter également que le Royaume-Uni a noué des coopérations dans le domaine de l’industrie de l’armement, la Suède et l’Italie étant, par exemple, impliquées dans le projet d’avion de sixième génération Tempest.

Photo : British Army

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

157 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    « Global Britain » …
    Z’ont bien raison !

    Et nous ?
    Osons la mer ! Osons la France ! Osons la francophonie ! Osons le monde latin !

    • Clavier dit :

      On devrait faire pareil avec la Corse…..

    • Anton Chigurh dit :

      @ felix garcia: Pour info, la France, hormis quelques territoires de dimensions minimes en termes de populations, est un pays d’ascendance celto-germanique et totalement celtique dans ses parties Bretagne et Auvergne et n’est en rien un pays latin !
      La France « pays latin » une notion qui vient de quelques soient disant intellectuels des XVI° et XVII° siècle qui se voyaient héritiers de l’empire de Rome et de sa prétendue culture, de ses monuments et se comparaient à un idéal éloigné de la rusticité de nos véritables ancêtres… les gaulois !
      Quand les romains allaient aux thermes, les gaulois utilisaient quotidiennement du savon.
      La hutte gauloise était pourvue d’un tout à l’égout
      Les gaulois mangeaient assis sur des chaises
      La femme gauloise avait exactement les mêmes droits que l’homme.
      La liste n’est pas exhaustive… mais en termes d’art de vivre, notre société a bien reculé depuis ces temps jugés « barbares »

      • Desty dit :

        Mouais… en Angleterre aussi vous savez, il y a tout de même beaucoup de monuments d’inspiration romaine, oserais-je dire latine ?

      • ArtScenik dit :

        @Anton Chigurh : Etes vous certain qu’en France l’influence latine soit si minime que ce que vos affirmations le prétendent ?
        Quid de la langue Française à base essentiellement latine ? Et quid de l’influence culturelle Romaine sur tout l’arc méditerranéèn : Provence (ancienne Provincia Romana) ? Sans compter l’apport Romain en matière d’architecture, de réseaux routiers, acqueducs, organisation des villes, amphithéatres, arènes etc.. On évoque cette période Gallo-Romaine qui a fortement imprégné notre histoire.

        • Castel dit :

          @ ArtScenik
          Si incontestablement, la langue française a des racines latines ( que l’ont peut aussi retrouver chez les nations anglo-saxonnes, parfois aussi) , sa grammaire s’en est éloigné, alors que tout ceux qui ont étudié le latin à l’école, savent que sur ce plan, avec ses déclinaisons par exemple, l’allemand en est bien plus proche…
          En fait, tous les peuples d’Europe ont plus ou moins des racines latines, que ce soit sur le plan lexicologique ou grammatical !!

      • h dit :

        @ Anton Chigurh: La France, pays normatif par excellence, République de droit écrit (et non oral, comme c’est le cas chez les Celtes) inspiré du droit romain, fille aînée de l’Eglise (catholique romaine), terre de viticulture, et dont la langue est fortement imprégnée de mots latins. Non c’est sûr, on ne voit vraiment pas ses racines romaines ! Il ne reste pas grand chose de l’héritage culturel gaulois en comparaison. Il ne faut pas confondre éthnie et culture, comme le font les Anglo-saxons.

      • Nexterience dit :

        Vous trouvez notre commençalité germanique ou latine?

        • Castel dit :

          Gauloise avant tout, c’est à dire plutôt celtique avec des apports latins et germanique….

      • lgbtqi+ dit :

        N’oubliez pas les Francs. Qui ont donné le nom à notre pays. Même si ça emmerde les organisateurs de mythes et autres programmes scolaires.

        Une Franque…

      • Eugene123 dit :

        Mais qu’est-ce qu’il ne faut pas lire comme ânerie:

        Pour information

        1. la langue française est directement issue du latin (et pas d’une quelconque langue celtique!)

        2. le système judiciaire et les lois en application en Europe occidentale sont une adaption du système juridique romain (à la différence de la justice anglo-saxonne!)

        3. l’organisation de l’année est issu du calendrier julien qui définit douze mois de 30 ou 31 jours (à l’exception toujours de février qui comptait 28 ou 29 jours), etc…

        Et je pourrai continuer à l’infini…

        Alors oui, la France est un « pays latin »!!!

      • Tulio dit :

        Bien sûr… Déjà, la langue est une langue latine et on peut compter sur les doigts les mots gaulois qui ont perduré (à part quelques toponymes). Ensuite, la culture est latine, clairement. Enfin, la population du sud de la Loire est d’ascendance latine (sans parler des vagues successives d’immigration italiennes dans l’Est ou le Sud de la France pour des raisons d’emploi ou des vagues d’immigration espagnoles ou pied-noirs). Enfin d’acendance latine ou wisigothique (Germains christianisés et latinisés). La population bretonne, ça représente quoi en chiffres ? La population de l’Auvergne n’est pas majoiritairement d’origine celte et elle pratique la langue d’oc, une langue latine. Et puis, ça va faire plaisir aux Corses, aux Niçois et aux Savoyards d’être qualifiés de « territoires de dimensions minimes en termes de population ». Surtout qu’il y a énormément de Corses sur toute la planète hors la Corse. Cela dit, je n’ai rien contre les Celtes de Gaule (les Gaulois) mais la France est bien un pays latin, même si la Bretagne est un peu à part.

      • Raymond75 dit :

        Ah Ah Ah … On lit régulièrement de ces articles qui vantent la ‘celtitude’ ! Une pseudo civilisation sans écriture, donc sans lois unifiées et signifiées, sans transmission autre que orale et sujette à des déformations constantes, sans urbanisme, des guerriers hurlants mais sans cohérence sinon des alliances éphémères. Une civilisation qui s’est effondrée devant l’empire romain, et dont il ne reste que quelques légendes d’origines mystiques, de pure transmission orale et sans preuves.

        La France gallo-romaine, le code romain, l’urbanisme, les aqueducs, l’hygiène, l’armée la plus puissante du monde, très entrainée, disciplinée et équipée, la possibilité donnée aux peuples des territoires conquis de devenir citoyens romains, vous n’en avez jamais entendu parler ?

        Ni de l’Occitanie et de la langue d’Oc ?

        Retournez souffler dans votre biniou avant d’exploser.

        • Castel dit :

          @ Raymond75
          A ce compte là, d’après vous, c’est donc au derniers arrivés qu’il faudrait rendre hommage, c’est à dire aux ….germains qui ont supplanté la puissance romaine, à savoir les Francs en ce qui nous concerne .
          Eh bien, pas d’accord avec vous , c’est bien cette trilogie qui caractérise le peuple Français, qui peut être fier de la résistance opiniâtre qu’il a opposé aux envahisseurs romains (vous avez sans doute entendu parler de Vercingétorix ) puis su s’inspirer par la suite de leur génie architectural, et enfin, sous le joug des Francs, retrouver l’esprit guerrier indispensable à la défense de la patrie….
          C’est de mon point de vue ce qui fait l’originalité de la nation Française !!

      • ji_louis dit :

        Le français est une langue latine (la plupart des mots ont une origine venant du latin).
        Le droit français vient du droit romain (même après le code civil de Napoléon).

        De plus, les us et coutumes des élites du pays ont été longtemps marqués par les modes venant d’Italie, où étaient installées les autorités les plus influentes (papauté, riches marchands et banquiers italiens). Ces moeurs se sont « démocratisées » quand la bougeoisie la plus riche s’est mise à imiter l’aristocratie, mouvement amplifié par la Révolution française.
        En bémol à mon propos, je dois préciser que depuis Colbert et Louis XIV, la France a essayé d’avoir une politique d’influence internationale pour contrer l’influence étrangère en France, d’où l’essor de l’industrie française de la mode de l’époque (vaisselle, verrerie, vêtements, architecture, aménagements décoratifs), qui a conduit à inverser la tendance jusqu’à imposer l’usage du français dans l’aristocratie européenne jusqu’aux XIXème siècle.

        Quant au peuplement de la France, si l’entièreté du territoire de la métropole (sauf la Corse et le pays basque) était celte jusqu’à l’Empire romain, les invasions barbares n’ont pas remplacé les peuplades par une autre (sauf en Armorique, où les autochtones celtes ont été supplantés par les bretons (eux-mêmes celtes chassés de Gaule par les romains et ayant fui et envahi sur l’île de Bretagne avant d’être de nouveau envahis par les romains) et en Normadie-Bretagne où les vikings se sont installés). Si les francs sont bien des peuplades germaniques, les invasions barbares ont rarement été l’occasion de massacres des populations en vue de prendre leur place, il était plus rentable de les soumettre, ce qui fût fait.

        https://www.caminteresse.fr/sciences/lhistoire-de-france-est-elle-inscrite-dans-nos-genes-146147/
        http://secher.bernard.free.fr/blog/index.php?post/2019/07/24/L-histoire-g%C3%A9n%C3%A9tique-de-la-France

      • Félix GARCIA dit :

        “C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoires ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français !
        Charles de Gaulle

        C’était De Gaulle, Alain Peyrefitte

        Après, j’ai l’impression que notre aspect bonne franquette et champêtre vient clairement de nos racines gauloises ! Mais j’ai p’t-être trop lu « Astérix & Obélix » ! Et pi le fait que j’essaye de récréer « la Comté » (Seigneur des Anneaux) en vrai, ça doit venir de là ! La hutte ! Le sanglier rôti !
        🙂

        PS : On ne peut balayer l’influence nordique, celle des mahométans, celle des cavaliers des steppes, mais avant eux, celle des cultures du néolithique (« civilisation rubanée » etc …) …

        • Guillaume dit :

          Vous confondez la nationalité et la race.
          La nationalite pour moi est un sentiment.

          Apres, si vous voulez aprtir sue des delirs ratials, blanc c est pas une race.
          Vous m auriez dis caucasien, la deja c est mieux.
          Mais pas chance, les harbaes sont aussi causasiens. Et oui, c est la meme race. Pas bol…

        • Guillaume dit :

          De religion chrétienne ?

          Ok, je dechire mon passeport alors.
          Je sais pas ou vous etes allé pecher qu on devait etre catho pour etre francais.
          Il faut aller a la messe le dimanche aussi?

          Ils ne doit pas en rester beaucoup alors.

          • Félix GARCIA dit :

            « T’fais pas d’bile Bill ! »
            Ne vous inquiétez pas Guillaume, je ne suis ni catho intégriste, ni racialiste.
            ^^

          • Thaurac dit :

            Nuance entre chrétien, ou catho….

      • v_atekor dit :

        Beaucoup on cité la langue, le droit et bien des coutumes. On peut y ajouter le poids du rite catholique directement issu de l’Empire romain, et le évidemment vin implanté par Rome pour son usage du côté de Narbonne et qui a depuis eu quelques succès au point de devenir un des emblème de l’ancienne Gaule. Et le vin est bien présent sur toutes les zones fortement influencées par Rome : Roumanie, Italie, France, Espagne, Portugal, Liban… Même s’il a bien entendu disparu des terres reconquises ensuite par l’Empire Arabe, mais il semble qu’il n’ait pas eu autant de succès dans les zones germaniques, et pas seulement à cause du climat…

        • PK dit :

          Notez que c’est le tonneau, inventé par les Gaulois, qui a permis le vrai essor du vin, les Romains le vendaient sinon en amphore (très fragiles). Au moins, ça nous a permis d’avoir des restes, car le tonneau se conserve mal au fond des mers 🙂

          Je vous rejoins sur le catholicisme. C’est en vérité l’alliance royauté-catholicisme qui a fait la différence en France et qui est l’acte fondateur. Clovis n’était rien : en « pariant » sur le catholicisme, il a engagé sans le savoir la France sur les rails d’aujourd’hui.

      • v_atekor dit :

        Beaucoup on cité la langue, le droit et bien des coutumes. On peut y ajouter le poids du rite catholique directement issu de l’Empire romain, et le évidemment vin implanté par Rome pour son usage du côté de Narbonne et qui a depuis eu quelques succès au point de devenir un des emblème de l’ancienne Gaule. Et le vin est bien présent sur toutes les zones fortement influencées par Rome : Roumanie, Italie, France, Espagne, Portugal, Liban… Même s’il a bien entendu disparu des terres reconquises ensuite par l’Empire Arabe, mais il semble qu’il n’ait pas eu autant de succès dans les zones germaniques et pas seulement pour des raisons de climat.
        .
        Accessoirement traiter d « territoires de dimensions minimes en termes de population » les zones de Provence (la ‘Provincia romana’, qui comptent Marseille, Nice, puis Lyon (capitale des gaules), et Toulouse, très marquée par Rome soit les 4 des 5 plus grandes villes est un tout petit peu déconnecté de la réalité… Mais on peut pousser au top 20 : les villes profondément marquées par Rome restent la majorité absolue (et pas mal sont au sud de Lyon…)

    • Le Suren dit :

      Entièrement d’accord.

      • Félix GARCIA dit :

        Pour reprendre quelqu’un que j’admire (ou du moins, que je respecte énormément), c’est « Le Temps des Guépards » !
        😀

    • Plusdepognon dit :

      @ Félix GARCIA
      Le Royaume-Uni essaie la fenêtre avec toute la puissance de l’infoguerre, puisqu’il est parti par la porte :
      https://www.politico.eu/article/anglosphere-saving-ukraine-not-eu/

      Quand on a un jouet si tentant, difficile de pas l’utiliser…
      https://www.ege.fr/infoguerre/2020/10/recentrage-puissances-anglosaxonnes-enjeux-strategiques-de-guerre-de-linformation

      On tente les gars, on tente de suivre…
      https://www.ege.fr/infoguerre/2020/10/larmee-a-t-moyens-de-mener-guerre-de-linformation

    • lgbtqi+ dit :

      Avec tout mon respect pour le monde latin, Française je ne me sens pas latine du tout. Mes familles sont Françaises depuis au moins 7 siècles (les archives ont échappé à la folie destrutrice de la révolte). Mes racines sont franques, donc germaniques.

      J’aime beacoup l’Espagne, l’Italie, mais même dans le sud de la France on me demande souvent si je suis Allemande, Belge, Luxembourgeoise, Britannique, Hollandaise etc. J’aime beaucoup moins vivre dans ces pays, mais force est de constater une proximité qui n’est pas que physique, phénotypique, avec leurs autochtones.

      • Eugene123 dit :

        « Française je ne me sens pas latine du tout »

        Tout simplement parce que vous avez une méconnaissance totale de l’histoire du continent européen!

        Je ne crois pas qu’il y ait lieu de s’en vanter! Molière réveille-toi, on a trouvé une madame Jourdain qui fait de la prose sans le savoir…

        • Guillaume dit :

          C est peut etre juste qu on ne vie pas dans les memes regions.

          Il est clair qu un toulousain n a pas la meme culture qu un breton.

          Mais on est tous francais pareil.

          Je vois pas d ou vient votre trip qu on devrait tous se ressembler et avoir la meme culture.
          Perso je me sent europeen, puis francais, puis occitan.
          L identité c est un empilement, et chacun a la sienne.

          Aussi quand je lis ici la déf de ce que c est d etre francais, ça fait peur… blan catholique, latin… lol
          Ok, et si je suis hâte j ai le droit d etre francais aussi? 🙂

          La nationalite c est un sentiment.

          • Eugene123 dit :

            Tu délires complètement mon gars! On ne parle pas ici de nationalité, ni de religion… On parle de CIVILISATION!

            L’organisation des sociétés humaines des pays de l’Europe de l’Ouest (excepté les anglo-saxons) est un héritage de la Rome antique et donc d’origine latine…

            Merci de nous dire quel pays aurait bien pu organiser sa justice sur une base occitane!!!

            Attention scoooooop! la langue occitane est… une langue romane… Romane, romain, toi y en a comprendre? Et oui, monsieur le non latin, ton coin a été occupé par les romains et ton bled et ta langue ont subi l’influence latine…

        • Guillaume dit :

          Le sentiment d appartenance
          culturelle n a rien a voir avec la nationalité.
          Cela a plus à voir avec la region de naissance, sa famille et son parcours personnel.

          Perso je me sent culturellement europeen, francais, latin (sud de la france) sauf que j ai bouge au canada donc je me sent aussi un peux canadien, je prend forcement un peux de culture anglo saxone et nordique.
          Mais si je rencontre une chinoise et que je fais des enfants, selon vos grandes theories, ils seront quoi?
          Rien que de se poser la question ne fait aucun sens.
          Selon Felix GARCIA pas francais en tout cas, pour des raisons raciales. Parceque bon ils sont gentil, mais des jaune il en faut pas trop… lol (Mais c est un autre sujet).

          La realite c est qu on a tous une culture différente qui est un mille feuille nationale, regionale familliale (qui est elle meme un mille feuille), et qui change avec notre parcours.

          • Félix GARCIA dit :

            « Selon Felix GARCIA pas francais en tout cas, pour des raisons raciales. »
            xD
            « Seuls les gens à la peau bleue seront autorisés ! »

            Vous faites semblant de ne pas comprendre ?

            Tenez, voici la vision que je partage (en grande partie) :
            Paul-François Paoli : Aux sources du malaise identitaire français.
            https://www.youtube.com/watch?v=2s4s5157z7c

        • lgbtqi+ dit :

          Il ne faut pas confondre le placage avec ce qui le supporte.

          Il ne faut pas confondre les peuples associés (français, francisés, francés, you name it) avec le peuple Franc.

          Il ne faut pas oublier que le latin et ses dérivés ne sont pas notre langue originelle, mais une décision de Karl der Grosse, Charles Le Grand, Charlemagne.

          D’ailleurs notre nom lui-même n’est pas latin. Franc, ce n’est pas du latin, c’est de l’ancien germanique. Et le patronyme de ma famille n’est pas latin pour un sou.

          Maintenant, il est constant dans vos interventions de critiquer la France. Votre famille en a peut-être des mauvais souvenirs ? Vous êtes un des ces parpaillots qui ont fui se cacher en Suisse après l’échec de leur agression, avant de s’y faire remarquer pour leurs « genferei » qui font tant rire les Bernois ?

    • PPSD dit :

      En effet c’est mieux pour jouer de la guitare et chanter des chansons…

  2. Félix GARCIA dit :

    La Colombie devient un « allié majeur » des Etats-Unis
    https://meta-defense.fr/2022/05/11/la-colombie-devient-un-allie-majeur-des-etats-unis/

    À nous de jouer !

    • wagdooox dit :

      Ca c’était pour contre balancer la reprise des échanges avec le Venezuela qui n’a pas eu lieu.
      Le futur président de la Colombie pourrait bien être communiste.
      Bref, cette annonce arrive à point nommé mais pourrait très bien tomber à l’eau tout aussi rapidement.

      • Félix GARCIA dit :

        Même communiste, j’ai du mal à imaginer la Colombie s’écarter des U.S.A., ne serait-ce que du fait des équipements militaires (sans même parler du reste).

  3. mulshoe dit :

    Britain joue sa carte personnelle comme une fuite en avant pour savoir qui sera le premier . Ridicule

    • PPSD dit :

      Tu peux argumenter stp en te référent à l’article !

    • Pravda dit :

      La Suède, comme la Finlande rejoindront l’Otan, merci au grand maître des échecs…, les britons ne font qu’anticiper les choses et apportent une garantie à la Suède en attendant des négociations qui ne manqueront d’être entravées par des menaces russes. Après, qu’il y est accord industriel sur des programmes type NGF c’est une forte possibilité mais la Suède n’est pas un client traditionnel des anglais.

  4. Dominick dit :

    Ils ne perdent pas le nord nos amis grands-Bretons, c’est le moins que l’on puisse dire. 😉

    • EUgene123 dit :

      Non, ils perdent la tête!

      Scénario prévisible:

      1. La Finlande décide son entrée dans l’Otan
      2. La Russie attaque la Finlande (Poutine a averti qu’il s’agissait d’une ligne rouge)
      3. Les britanniques déclarent la guerre à la Russie

      Et what else?

      Les britanniques ne sont plus « l’empire sur lequel les soleil ne se couche jamais », ils seront incapables de projeter des troupes en suffisance sur le sol Finlandais… ALors ils font quoi? Un petit échange de missiles nicléaires sur les capitales respectives?

      • joe dit :

        Non ce n’est pas une ligne rouge pour attaquer la Finlande. La russie est coutumière du double langage, des menaces voilées qui suggèrent une action imminente et brutale… envers les faibles. Sauf que depuis plusieurs mois, en fait depuis que la Finlande a annoncer étudier avec détermination son entrée dans l’Otan SUITE à l’agression russe en Ukraine, le discours russe qui laissait supposer une attaque militaire immédiate c’est transformé en « nous approcherons des forces près des frontières ainsi que des armes nucléaires ». Traduire, pas d’attaque mais un renforcement des moyens à l’Ouest… Aujourd’hui ils ne disent pas autre chose. D’un coté le discours guerrier et de l’autre les petites phrases concernant le dispositif qui sera « en fonction de l’évolution des installations militaires effectivement installées en Finlande »… En gros cela ne change rien sauf pour la Finlande qui sera protégée par l’Otan. Les armes nucléaires russes existent déjà à l’Ouest et de toute façon, ils peuvent aussi bien frapper des pays à des milliers de km donc ces gesticulations tombent à plat… Plus cela va et plus Vlad 1er ressemble à Rocketman qui s’agite tout seul sur son siège en menaçant le monde si il est attaqué… que les dictatures coulent avec leur pays. Bon vent.

    • Tulio dit :

      Quel intérêt pour la GB ? C’est plutôt intéressant pour la Suède et la Finlande qui n’ont pas l’arme atomique et qui se mettent sous la protection de la GB. Surtout que pour l’Otan , c’est pas gagné (des vétos ?). Et je ne savais que les grands-Bretons, qui nous détestent, étaient nos « amis », ça va faire plaisir à Duguesclin et à Napoléon 😉 ! Les Ecossais, oui, sont nos amis (« Auld alliance ») et les Irlandais.

  5. Kostal dit :

    Boris Johnson cherche juste à miner l’UE. La Suède ou la Finlande ou l’Ukraine etc ça n’est pas le sujet pour lui. De toute façon ce n’est pas avec ce qu’il reste de l’armée de terre britannique, malheureusement, qu’il pourrait faire quoi que ce soit, mais faire passer l’UE pour des c…voilà l’objectif.

    • joe dit :

      Miner l’UE et en quoi la signature d’un accord de défense mine l’UE. Comme expliqué dans l’article, l’UE a un équivalent de l’article 5 de l’Otan. Gageons que la Suède et la Finlande sont au courant 🙂 Le britanniques ne sont peut-être pas au top de leur forme mais ils sont les premiers et de très loin à envoyer et dépenser des milliards pour l’Ukraine. Aucun pays de l’UE ne fait mieux. Bravo aux Britanniques !

      • Kostal dit :

        En quoi ? Et bien parce que les gesticulations de Boris Johnson, visent à montrer que le Royaume-Uni est le pays européen le plus actif bien qu’il soit hors UE. C’est une attitude liée au Brexit. Sortir de l’UE c’est un premier pas, encourager d’autres défections c’est la suite naturelle. Parce que vous croyez vraiment que le Royaume-Uni d’aujourd’hui est capable de remplir ses promesses de défense tous azimuts ? Lisez la presse britannique et les commentaires et vous changerez d’avis.
        (Boris Johnson tenir ses promesses ..non mais allo…)
        C’est facile de gesticuler quand on est le pays d’Europe quasiment le plus loin de la Russie.. la Pologne dont l’armée de terre est x fois plus importante que celle du Rouyaume-Uni a une attitude plus mesurée.

        • joe dit :

          Le fait que UK se bouge ne fait pas de l’ombre à l’UE. Ce pays reste une puissance moyenne militaire versus toutes les forces des 27 pays. Boris se la joue Churchill mais les Finlandais et Suédois comptent d’abord sur les US. Ne doutez pas une seconde que ces deux pays seraient aidés de la même manière que l’Ukraine si attaqués… Pour rappel, l’article de L’EU 42.7 est plus ou moins un équivalent à l’article 5 de l’Otan. Il s’intitule d’ailleurs « mutual defense cause ». Donc vu que UK est maintenant hors EU, il active simplement la possibilité d’appliquer l’équivalent de cette 42.7 si il avait été dans l’UE…. ET oui le Royaume-Uni est capable de tenir ses promesses.. C’est même le deuxième contributeur militaire juste derrière les US envers l’Ukraine. Non seulement Boris dit mais il fait.

      • Logos dit :

        oui, ils se bougent nos alliés anglo saxons et US, sans doute un peu en application de l’accord de Budapest ou ils étaient garants du respect de l’intégrité de l’Ukraine, ce qui a permis a dénucluéarisation du pays. non ?
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Mémorandum_de_Budapest

    • Tulio dit :

      OK, mais ils ont l’arme atomique et ce n’est pas rien !

  6. Kamelot dit :

    De la gloriole dans l’ombre des USA… en attendant personne n’a passé un accord de défense avec l’Ukraine. 🙂
    À noter que les Accords s’entrecroisent entre l’UE, l’OTAN et les divers Accords bilatéraux. Un vrai tricotage au « point d’europe » qui donne la migraine aux juristes: Je veux en être, quand je veux, mais sans y être… tout un programme.

    • joe dit :

      Si vous essayez d’avoir la majorité absolue à 27, bon courage. les traités permettent justement cette flexibilité. La migraine c’est pour celui qui aurait la mauvaise idée d’attaquer un membre de l’UE…

    • joe dit :

      …Et pour cause. Cela n’empêche pas que l’Ukraine n’a jamais été mieux armée que maintenant (hormis les pertes d’avions du départ et du fait de l’annexion de la Crimée en 2014).

  7. Nico from UK dit :

    La logique Finlandaise est tout de meme incomprehensible. Elle est en paix avec son voisin Russe depuis prêt de 80 ans ! Et maintenant qu’il y a un risque de conflit entre la Russie et l’OTAN elle s’y precipice pour être en 1ere ligne. C’est un peu comme si quelqu’un voulait embarquer sur le Titanic après qu’il ai percuté l’iceberg. Mais qd on a une instagrameuse young leader pour 1er ministre on se fait facilement influencer…

    • Lagrange dit :

      La logique Finlandaise c est 30 ans après la fin de la Finlandisation vite un protecteur pour s éviter une attaque Russe.

    • moimeme dit :

      Excellent !

    • joe dit :

      Pas vraiment. La Finlande a déjà été attaquée par deux fois sans aucune raison valable. Face à un pays militairement agressif, elle constate que ne pas être dans l’Otan permet à la russie d’attaquer un pays souverain, l’Ukraine, sans que l’article 5 puisse être invoqué… Si l’Ukraine avait été dans l’Otan avant 2014, la russie n’aurait pas envahie ni la Crimée ni le Donbass et encore moins l’invasion du 24 février dernier. Par ailleurs, vous ne réagissez pas face à un adversaire au top de son potentiel théorique mais lorsqu’il est clairement affaiblie (la fameuse « 2ème armée du monde »). Il n’y a aucun risque de conflit avec l’Otan… Vlad l’a répété le 9 mai: personne n’est en guerre avec personne. Au pire, si des actions pourrait être éventuellement menée ponctuellement en Ukraine, cela ne ferait en aucun cas attaquer la russie tout azimut. La russie à déjà beaucoup de mal a contenir un pays avec 1/10 de ces ressources, au prix de pertes très importantes au fil du temps, ouvrir un nouveau front au nord serait totalement suicidaire. La Finlande et la Suède n’ont jamais eu l’intention d’envahir la russie.. . pas plus que l’UE ou les US.

      • ji_louis dit :

        Pour la Suède, on précisera qu’elle n’a plus eu l’intention d’envahir la Russie depuis le XIXème siècle (la Finlande n’est indépendante que depuis 1917).

    • Too dit :

      L’Ukraine était en pays avec son voisin russe depuis prêt de 80ans!
      Incompréhensible ces pays qui ne font pas confiance à leur voisin qui pourtant est super gentil et courtois.

    • Aymard de Ledonner dit :

      « La logique finlandaise est tout de même incompréhensible »….
      Cela me parait pourtant très clair. La Russie cherche à envahir l’Ukraine et à détruire cet état malgré les accords de Budapest où elle se portait garante de ses frontières. Donc la parole russe ne vaut plus rien.
      Si aujourd’hui la Russie attaque l’Ukraine, elle peut très bien demain attaquer la Finlande, la Moldavie, la Georgie et même la Pologne ou la Roumanie si c’est Trump qui est président à ce moment là.
      Tous ces pays ont parfaitement compris le message.
       » une instagrameuse young leader » Belle attaque ad hominem, mais on avait déjà compris que vous n’aviez pas d’arguments.
      Les finlandais sont passés de très majoritairement contre l’entrée dans l’OTAN à très majoritairement pour en l’espace de quelque mois. Ce n’est pas le fait de leurs dirigeants. Ils se disent juste qu’il vaut mieux profiter du fait que l’armée russe est bloquée en Ukraine parce que que quand la guerre en Ukraine sera terminée, ils seront peut-être les prochains sur la liste de Poutine alors autant être prêts.

    • MArco dit :

      En paix, peut-être mais les appelés Finlandais n’ont pas arrêté de se préparer à une invasion soviétique/russe depuis 80 ans. Ils se méfient du voisin trop gourmand car ils le connaissent parfaitement.
      Contrairement à certains occidentaux qui se veulent des experts de la Russie mais qui ne sont que des victimes de la propagande russe qui s’est fortement amplifiée depuis 15 ans.

      • Naoned 46 dit :

        Oui d’autant que la Russie a déjà annexé ( tiens déjà )une partie de la Carelie au sud du pays suite à la guerre d’hiver avant la seconde guerre mondiale
        Les Finlandais ont de la memoire

    • Tulio dit :

      La Finlande et la Suède vont peut-être avoir du mal à rentrer dans l’OTAN, il risque d’y avoir quelques vetos. Pour la Finlande, c’est incompréhensible, effectivement.

      • ji_louis dit :

        Aucune chance qu’ils ne rentrent pas dans l’OTAN. Que ce soient:
        – le président ou le congrès américains
        – les dirigeants européens et canadien
        – les peuples, parlementaires et dirigeants suédois et finlandais
        tout le monde est pour !

        Leur adhésion n’est plus qu’une question de temps (procédures juridiques), que tout le monde veut raccourcir autant que possible. Il n’y a que Poutine qui soit publiquement contre ces adhésions à l’OTAN.

        • Aymard de Ledonner dit :

          Il y a un risque que la Hongrie, le cheval de Troie de Poutine, s’y oppose mais vu que le risque politique serait très élevé, Orban n’osera peut-être pas.

    • ji_louis dit :

      Les finlandais étaient en paix avec la Russie depuis leur indépendance (1917) quand Staline a voulu s’accaparer certains de leur territoires par la négociation, la menace, puis la force: Invasion soviétique de 1939 (guerre d’hiver).
      La menace n’a pas cessé depuis, l’URSS ayant annexé la Carélie et ayant obtenu que la Finlande subordonne sa politique étrangère à la sienne (finlandisation).

      Poutine utilise les mêmes méthodes que Staline (revendications territoriales et politiques, création d’états fantoches, invasions), et seule le parapluie nucléaire américain de l’OTAN paraît pouvoir l’arrêter, d’oû la volonté générale des pays menacés par Poutine de vouloir entrer dans l’OTAN.

      Autre remarque, la promotion de la défense européenne est aux abonnés absents, y compris par Macron, tout le monde ne se tourne que vers l’OTAN. Imaginez si Trump revient…

    • vachefolle dit :

      trés facile a comprendre.
      Vous etes voisin de la Russie, vous avez 3 facons de ne pas etre envahi.
      1/ Vous avez la bombe nucleaire
      2/ Vous etes une dictature satellite de la Russie, type Belarus
      3/ Vous etes dans l’OTAN sous le parapluie US
      La derniere solution : Etre Neutre Ne pas avoir la bombinette et n’etre pas dans l’OTAN ne protege plus.

      • ji_louis dit :

        Pardon mais la Biélorussie est déjà envahie par l’armée russe, c’est juste que le dictateur biélorusse n’a plus la possibilité de renvoyer les russes chez sans risquer de se faire renverser.

    • GHOST dit :

      La paix.. quelle est cette paix avec un pays voisin qui vous lance des menaces chaque weekend..

  8. Alex dit :

    Les anglais sortent de l’Europe comme des seigneurs par la grande porte mais ils entrent à nouveau, comme des voleurs par la fenêtre…

  9. Sergio dit :

    Accord de défense mutuelle signifie l’entrée en guerre automatique de l’Angleterre si la Finlande ou la Suède sont attaqués et réciproquement. L »Angleterre faisant partie de l’Otan et en vertu des accords d’assistance mutuels, l’OTAN entre en guerre également. La France faisant partie de l’Otan, nous entrerions donc automatiquement en guerre. Merci à nos amis anglais de nous avoir consulté sur ce point. Ha non! C’est vrai ils ont agi comme d’habitude en concertation avec l’oncle Sam sans consulter les autres.
    D’accord ou pas avec cette décision, force est de constater qu’ils s’engagent sans état d’âme. C’est ce qui s’appelle faire preuve de leadership. Respect.
    Pendant ce temps en France….

    • Pierrot dit :

      Non, ça ne fonctionne pas comme ça. L’article 5, c’est une clause défensive, si un état membre est attaqué, on riposte. En revanche, si le R-U s’engage dans un conflit pour défendre la Suède ou la Finlande, l’article 5 n’est pas applicable. Et d’ailleurs, il n’est pas systématique : vous vous souvenez de la fois en 1982 où les membres de l’OTAN ont combattu contre l’Argentine? Non? C’est normal.

    • Doudous74 dit :

      Ben en fait non… A moins que la riposte Russe vise directement le territoire britannique il n’y aura pas de réponse automatique…
      La France fait la bien la guerre a peu prêt en permanence sans engagement de l’article 5… Nous avons aussi de nombreux accords de défense qui n’engageraient pas nous alliés.
      On peut toutefois reconnaître aux Britanniques qu’ils ont eu les couilles d’avancer là quand on regarde passer le train…

    • albatros24 dit :

      Tout à fait d’accord avec vous, les anglais sont pragmatiques et voient à long terme, dans une vision stratégique (ces pays du Nord sont développés et riches, très solvables) tandis que nos énarques : …ils font de la repentance à deux balles et beaucoup de blablas sans guère de résultat.

    • mich dit :

      « Pendant ce temps en France…. » , What ?? ce serait bien que vous finissiez car déjà que votre démonstration sur l ‘ otan est bien tiré par les cheveux , pour rester poli .

    • Boule de sa mère dit :

      L’article 5 n’est pas automatique……………..
      Les Malouines, demain ça recommence… 5 bateaux anglois au fond… Gibraltar, les cuccarrachas leurs foutent sur la gueule et reprennent leur territoire…. On fait la guerre aux argentins??? Aux Espagnols??? (OTAN je vois bien lol) Je ne pense pas.
      Piège à con, même pour les US.

    • Eugene123 dit :

      « Accord de défense mutuelle signifie l’entrée en guerre automatique de l’Angleterre si la Finlande ou la Suède sont attaqués et réciproquement.  »

      Et ben non!

      L’OTAN est un accord de défense! Il ne donne pas le droit à un état membre de déclarer une guerre de son propre chef et ensuite de se cacher sous les jupes de maman OTAN…

      Si cela devait être le cas, l’OTAN serait déjà entré en guerre contre les Kurdes contre lesquels la Turquie, membre de l’OTAN, mène une guerre ouverte depuis des années!

    • Tony dit :

      « Si la Finlande ou la suède sont attaqués » : Aucun de ces 2 pays n’est dans l’OTAN pour le moment donc une entrée en guerre de l’Angleterre (qui n’est pas l’attaqué) n’entraîne pas l’entrée en guerre des autres pays de l’OTAN. Où alors a chaque fois qu’un des pays de l’OTAN se trouve impliqué dans un conflit, tous le seraient ?

    • Nexterience dit :

      Oui, clairement en concurrence avec l’ambitieuse iei française.
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Initiative_europ%C3%A9enne_d%27intervention

    • MasCal dit :

      Un bon et juste commentaire.
      L’Europe va avoir chaud. Très chaud.
      MasCal

    • joe dit :

      Oui sur le leadership et respect pour Boris qui factuellement, est le dirigeant qui envoie le plus d’aide (armes et £) à l’Ukraine, hors US bien sur. Par contre il n’y a pas de co-belligérance automatique. Il est bien précisé que une aide sera apportée sur demande du pays attaqué.

    • alors dit :

      Euh non, apprenez bien ce qu’est l’Otan, mais ça risquerait de se heurter à l’idée que les pays membres ne sont pas libres de faire ce qu’ils veulent.
      Israël a un accord militaire avec les américains vous pensez que si un pays attaqué Israël, toute l’Otan est en guerre? Idem pour le Japon ou la Corée du Sud.
      Ce n’est pas aussi simple et il y a bel et bien une indépendance des pays membres à faire ce qu’ils veulent en dehors de l’alliance sans que cela n’implique l’alliance.
      Mais de toute façon on va très certainement voir la Finlande et la Suède intégrer l’Otan très vite, les anglais ne font que précéder cela en offrant également une période intérimaire et contraignante pour les russes un peu trop susceptibles sur cette idée. Ainsi on donne une contrainte aux russes qui pourraient être tentés de s’en prendre à ces pays avant leur entrée définitive dans l’alliance.

      Le problème n’est pas l’alliance, c’est la Russie, si cette dernière ne veut pas et ne fait pas la guerre, l’Otan ne le fera pas contre elle

    • Tulio dit :

      Mais la France ne compte pas… Le Gal De Gaulle l’avait bien compris. Et pourtant, on est les seuls à avoir l’arme atomique, avec les USA et la GB.

    • Frédéric dit :

      Pensez vous réellement que la France resterai passive si un membre de l’Union européenne se faisait envahir ? Pathétique

      • Tulio dit :

        Hum, pensez-vous rééllement le contraire ? Si les Turcs envahissent Chypre, on va leur déclarer la guerre ?

        • joe dit :

          Vous devriez savoir qu’il n’est pas besoin de déclarer la guerre pour faire des actions coercitives… La grosse différence est que en entrant dans l’UE et /ou l’Otan les membres sont de facto très limités dans les possibilités qu’ils pourraient avoir de recourir à la force. Les pays ne rejoignent pas ces organisations pour avoir un logo sur du papier à entête mais pour tous les bénéfices économiques et de défense. Cas typique de la Hongrie : il y a quelques semaines ce pays à reçu une mise en demeure officielle de l’UE concernant ces pratiques judiciaires non conformes à l’UE (après de multiples avertissements)… Ce qui ouvre légalement à terme la suspension des aides de l’UE soit 40 milliards.

        • Frédéric dit :

          Oui. Si la Turquie tente d’annexer l’ensemble de l’Ile, la France entre en guerre contre Ankara au coté de la Grèce.

    • Pravda dit :

      Si la GB est attaquée sur SON territoire l’accord de défense s’applique, merci de ne pas jouer au complotiste de café.

      • Tulio dit :

        Vraiment ? Pourtant, en 1982, quand l’Argentine a envahi les Falklands, territoire de la GB, personne n’est intervenu… Pire, des conseillers militaires français étaient présents en Argentine.

        • Pravda dit :

          Les français présents l’étaient pour la mise en service des exocets, pas pour conseiller les argentins, et ce contrat était antérieur à l’invasion argentine. Mais en effet c’est une bonne question, l´art 5 peut il jouer dans ces conditions (TOM), imaginons par exemple une attaque sur la NC …
          Mais pour en revenir au sujet, si des soldats anglais sont engagés pour défendre la Suède, ça n’engage pas l’Otan.

    • vachefolle dit :

      article 5 accord DEFENSIF. Donc ce n’est pas parce que l’UK entre en guerre qqpart que les autres pays suivent.
      Mais bon pour la finlande et la Suede qui sont deja dans l’UE, il y a des accords similaires.

    • asvard dit :

      Non, si un traité engage la GB envers un pays non OTAN, cette dernière n’est pas engagée dans le conflit automatiquement, même si la GB est attaquée sur son sol à son tour.
      En quoi les Gibi devraient nous consulter ? Le faisons-nous quand il s’agit de faire des traités de défense bilatéraux (comme avec la Grèce dernièrement et qui comme nous est dans l’OTAN) ?
      Ces traités sont certainement un peu plus long qu’une simple phrase telle que celle de l’article 5 de l’OTAN (où l’assistance à l’attaqué peut se résumer à l’envois de 5 caisses de Lebel rouillés ou d’escarpins taille 35)

  10. Eugene123 dit :

    Oh oui, oh oui, oh oui!!!

    Comme en 1914! Une floppé d’accords de défense mutuelle et à la première étincelle? Une guerre mondiale mon bon messieur!

    La 1ère guerre mondiale a démarré avec un simple attentat de la part d’un anarchiste illuminé à Sarajevo et au final quelques 10 millions de morts auxquels on peut ajouter plus de 70 millions de morts de la 2ème guerre mondiale qui est la conséquence directe de la « mauvaise « paix de la 1ère guerre.

    Résultat des accords de défense mutuelle? Personne n’a été défendu mais tout le monde en a pris plein la gueule…

    Quand on a une idée à la con, ce serait dommage de ne pas pousuivre dans l’erreur

    • Desty dit :

      Vous n’êtes désormais plus Suisse ? Parce que d’un point de vu purement cynique la 1ere guerre mondiale a été extrêmement lucrative pour la Suisse et son peuple ! Décidément vous ne parlez pas comme un Suisse. Seulement comme un grand francophobe, pro-américain seulement quand ça l’arrange…

      • Eugene123 dit :

        Quel rapport entre votre commentaire et le sujet que vous commentait?

        Ben aucun! Vous faites juste de la diarrhée verbale, histoire d’exister…

        • Desty dit :

          Quel rapport entre la première guerre mondiale et son déclenchement par un agent russe serbe qui rendait un service à la Grand-Bretagne et le sujet que vous commentez ? La WW1 a été déclenché pour le contrôle de l’alimentation de l’Europe en pétrole ? Le tsar Vladimir pourrait déclencher la WW3 si les Européens ne lui achètent plus de pétrole ? En tant que Suisse la chose vous inquiète ? Pourtant je vous le redit la Suisse qui a adopté une neutralité perpétuelle tire systématiquement profit des guerres mondiales, elle transforme habilement le sang en or, donc c’est forcément bon pour vous un nouvelle guerre mondiale. Vous avez noté le silence de votre gouvernement depuis le début de l’agression impériale russe contre l’Ukraine ?

        • Desty dit :

          Par vos nombreux commentaires sur ce site, vous avez largement prouvé avoir un gros problème psychologique avec les Français. Peut-être même que ça peut être considéré comme du vrai racisme votre truc.
          Pourtant quand on observe assidument, les vrais petits Suisses se gardent le plus possible de prendre parti dans ce qui est en train de se développer à l’Est de l’Europe (du fait de la volonté du Kremlin). Ils font comme ça parce que c’est leur culture et leur diplomatie traditionnelle.
          Vous n’êtes pas un citoyen suisse parce que vous ne vous comportez pas comme tel, vous êtes un faisan prétentieux qui vient d’ailleurs.

    • joe dit :

      C’est pas faux. Vous noterez que depuis l’affaire des missiles de Cuba, les états en conflits plus ou moins ouvert font tout pour éviter le petit geste de trop qui fait basculer dans l’anéantissement________
      L’exemple Ukrainien est frappant. On assiste à la destruction de villes entières avec toutes sortes d’armes d’un pays qui n’a agressé personne et cela s’appelle ‘opération spéciale’… L’Ukraine reçoit et va recevoir pour l’équivalent de +50 milliards (differents paquets US + UE + pays individuels) d’armes létales qui tuent des russes tous les jours et nous assistons simplement à un ballet d’échanges verbaux plus ou moins menaçants… Vlad comme Biden ne sont pas plus fou l’un comme l’autre. Nous assistons benoîtement à un jeu cruel qui consiste à tuer et détruire le plus de monde possible jusqu’à ce que le premier dise « pouce ». Même un débordement savamment d’oser d’un missile qui viendrait ce perdre 1 km trop loin en Pologne ou Roumanie entraînerait des protestions… et quelques incendies involontaires quelques part en russie ou l’arrivée malencontreuse d’une mine qui aurait dérivé jusqu’à Sebastopol…. l’arme que va tenter d’utiliser Vlad est celle de l’énergie, en coupant progressivement le robinet du gaz sous des prétextes fallacieux. Il a déjà commencer en coupant le pipeline qui passe par la Pologne pour des raisons administratives et continue le même jeu en Ukraine… Le message: vous voyez moi aussi je peux atteindre vos économies… Le problème est que Vlad depuis le début se plante dans les grandes largeurs sur les réactions et la pugnacité de ces voisins. En gros il à jusqu’à l’hiver pour sortir de la crise. La période estivale est parfaite pour réduire le débit car l’impact est négligeable. Peu de consommation et des réserves.. Par contre en hiver il devra faire un choix de rompre son contrat de fourniture ou le continuer, ce qu’il dit ne jamais vouloir faire 🙂 ________ Pendant ce temps, les Ukrainiens continuent de recevoir armes et munitions. Dans quel état sera l’armée russe en octobre ainsi que la taille des territoires envahies… nous verrons. En attendant: force à l’Ukraine et aux démocraties.

  11. Vins dit :

    Je comprends pas… nous sommes le seul pays d’européen à disposer de moyen de dissuasion (nucléaire…) et c’est nous qui mendions des accords de défense…
    Avec l’Allemagne, ok c’est le banquier. Grèce ok ils achètent… mais les autres?
    Je vois pas trop la subtilité là…

  12. Frérot Georges dit :

    Cet engrange ne me semble pas automatique puisque au titre de l’article 5 de l’OTAN il faut que le pays soit attaqué.

    Or dans ce cas c’est l’Angleterre qui attaquerait le ou les agresseurs de la Finlande et de la Suède.

    Il me semble même qu’un pays ne peut rejoindre l’OTAN s’il est en guerre, cas de la MOLDAVIE et l’UKRAINE.

  13. philbeau dit :

    Par une ironique pirouette de l’histoire , Poutine aura joué les idiots utiles de l’Occident « décadent » . Imbu , comme son alter ego Xi , de la conviction des autocrates d’être parvenu au moment où sa puissance supposée lui permettait de retourner le jeu mondial en sa faveur , il est en train de ramener son pays des décennies en arrière , alors qu’il était en position d’en faire une vraie grande puissance , notamment économique . Idem pour Xi et le virage étonnant d’isolement de la Chine , qu’on a peine à prendre au sérieux sur l’hypothèse d’un virus , qui pour le coup menace les fondements économiques et sociaux vitaux pour ce géant mondial . Il va falloir revoir les projections un peu hâtives faîtes ces dernières années par des « spécialistes » se fondant sur les critères occidentaux . Un monde encore plus compliqué qu’annoncé .

  14. Jérôme dit :

    Après l’Expérience OTANESQUE de l’Ukraine, Maintenant, c’est la fuite en avant, la Finlande qui signale vouloir intégrer l’OTAN…il suffit d’imaginer comment réagirait les Etats Unis, si un accord de défense de ce type était engagé Entre le Mexique et la Russie, Ce serait inacceptable…et donc ce la sera pour La Russie avec toutes les conséquences qui en découlent. Je suis effaré par ces prises de position littéralement inconscientes…et pour reprendre les mots de L’analyste militaire américain Scott Ritter «  »La Finlande doit comprendre que la Russie pense vraiment ce qu’elle dit. Si la Russie dit : pas d’expansion de l’OTAN à l’est, c’est une menace vitale pour la Russie – elle le pense. Surtout si l’on parle de terres finlandaises, si proches de Saint-Pétersbourg, la péninsule de Kola. Ils ne permettront pas à l’OTAN d’opérer sur le sol finlandais, ils ne permettront pas à la Finlande de faire partie de l’OTAN. C’est clair, non ? ! L’Ukraine n’a rien appris à personne ? ! » »

    • Jack2 dit :

      Les russes n’ont rien à craindre, c’est Poutine qui a peur de la démocratie. Si elle arrivait en Russie il finirait sa vie en prison ( au mieux). Et elle est contagieuse surtout quand on voie comment il traite son peuple. Sa population risque de lui en vouloir de tous ses mensonges.

      • Guillotin dit :

        @ Jack2 :  » la démocratie » ? vous rigolez ? c’est quoi ? c’est ce qu’on a en France ? vous voyez comment est traité le peuple français ? y’a pas de mensonges en France, de la part des dirigeants ? vous lisez les journaux français, des fois ? vous avez vu le nombre de dirigeants mis en examen , condamnés, et qui ne vont jamais en prison ?

        • joe dit :

          La démocratie c’est choisir librement parmi 12 partis avec des propositions sensiblement differents dans tous les domaines, de respecter ce choix et de recommencer 5 ans après… Ce n’est pas parce que votre pouliche pro-poutine n’a pas été élue qu’il faut nier la démocratie 🙂
          Un exemple d’une vrai démocratie, on ne monte pas de dossiers bidons pour balancer des opposants en prison et on ne les fait pas non plus assassiner. Des détails subtils mais qui ont une importance pour les VRAIS démocrates.

          • PK dit :

            « La démocratie c’est choisir librement parmi 12 partis »

            LOL. Vous en avez d’autres comme celle-là ? Vous semblez aussi bon en démocratie que sur la chose militaire…

      • Tulio dit :

        Euh, c’est une vraiment une vision franco-française complètement biaisée ! Poutine est un héros pour les Russes. Sa population lui voue un véritable culte. A Staline aussi, d’ailleurs.

        • joe dit :

          Pas vraiment. Avoir +80% de support dans une dictature c’est faible. Kim à 100% 🙂 Ne confonder pas propagande et sondage dans un pays ou depuis des siècelss, répondre oui à la bonne question vous évite de gros soucis de travail voir de santé. Par ailleurs, l’UE n’est pas aux ordres de Vlad donc sa propagande il peut demander à Lavrov de lui insérer à l’endroit de son choix 🙂

    • sonata dit :

      Sauf que la Finlande est un état souverain et que la Russie n’a rien à permettre à qui que ce soit, vu qu’on ne lui demande pas son avis.
      Si l’Ukraine et la Géorgie avait fait partie de l’OTAN, jamais elles n’auraient été attaquées. Le calcul est donc vite fait.
      Et la Russie peut bien s’agiter, que voulez – vous qu’elle fasse ? Elle est déjà entrain de se prendre une raclée en Ukraine, elle n’a clairement pas les moyens de tenter quoi que ce soit contre la Finlande soutenue par l’OTAN.
      Voilà ce qui se passe quand un pays avec le PIB de l’Espagne se prend pour une grande puissance.

      • Jérôme dit :

        Elle se prend une raclée en Ukraine…sur quelle base évoquez vous cela ???? Quel compte rendu ? etc… les mouvements occidentaux actuels, la pléthore d’aide qui ne cesse d’augmenter, la mobilisation de la Réserve Territoriale Ukrainienne pour aller sur le front, la certaine panique que l’on ressent avec le 6ième « train » de Sanctions (Sanctions dont l’Europe et je dis bien l’Europe (pas les États Unis) se prend tout en pleine figure comme un boomerang (D’ailleurs, Pensez à moi quand vous ferez votre plein à la Station ou quand vous allez payer vos prochaines factures de charges locatives ou de copro, électricité etc….) tout est l’indice flagrant de l’inverse d’une Raclée tant militaire qu’économique. (D’ailleurs la parité Rouble/Euro est revenu à son niveau de 2017, 2017 vous entendez ?? ;-). En tout cas, je pense que la Guerre de l’information et de l’Intox est clairement gagnée par l’Occident, Vainqueur Poids Lourd toute Catégorie, je dirai même hors catégorie …Et quand je vois certains commentaires sur la Russie, mais alors là c’est tellement loin du réel et démontre encore une fois une totale méconnaissance de la Russie, de personnes qui n’y ont jamais mis les Pieds, et qui ne connaissent ni leur culture (multinationale), ni leur valeur, ni leur patriotisme, Ni leur histoire, ne serait ce que confondre Russie et Union Soviétique (Communisme) démontre un manque total de connaissance historique (Pour votre information Staline pour exemple était Géorgien mais pas Russe), et j’en passe sur les membres du PolitBureau) Une telle médiocrité en terme de culture historique est le terreau des plus grands drames, et cela est me semble-t-il le signe précurseur de la fin d’une civilisation….Pour revenir à l’histoire présente, pour exemple Moscou, c’est 12 millions d’Habitants en Gros une l’île de France, une mégalopole où tout en termes d’infrastructure est moderne, propre, ou tout fonctionne, sans délinquance (en gros sans le 93 etc…) et je ne parle pas d’autres grandes Mégalopoles russes…Mais c’est tellement en décalage avec votre fictionnelle vision de la Russie Cela démontre un bourrage de crâne tel que c’est difficilement imaginable, c’en est biblique ! Pour revenir à l’aspect militaire, il y avait les mêmes commentaires sur ce site sur la Syrie, il y a 10 ans, et la défaite future de Bachar, l’armement Russe dépassé, la supériorité en terme de techno occidentale etc etc…..Résultat , parce que c’est ce qui compte, Bachar est toujours là malgré la Stratégie de Régime Change, il est là ! pour encore très longtemps. Pour finir, Je garde ce message en copie et Je reviendrai dans 5 ans si ce site existe toujours pour évoquer avec vous La Nouvelle Ukraine, et nous regarderons ensemble les nouveaux territoire Russes ou de Républiques Autonomes sur l’ensemble de la Côte de la Mer Noire, pour la taquinerie je me rendrai même à Odessa et prendrais une photo avec leur nouveau Drapeau National, en sirotant un Hydromel…Enfin je suis assez affligé que des personnes intéressées par ce qui relève de l’armée (enfin j’imagine en visitant ce site) n’aient aucune, mais alors aucune vision Géostratégique, ni même un semblant de connaissance en matière de stratégie militaire ni même une connaissance de l’Histoire de la Guerre. En fait, ici en ce qui concerne les commentaires, ce n’est que poncif, discours technologiques sans aucune vision d’ensemble ni stratégique ni historique. A dans 5 ans !

        • joe dit :

          Pour la base de la réalité militaire dont vous doutez, penchez vous donc sur les cartes qui montrent l’évolution ou plutôt la régression des positions russes depuis le 24 février… et l’Ukraine n’a pas encore mis en œuvre l’ensemble des armes et troupes formées à leur utilisation. La russie peut envoyer des dizaines de missiles, on ne conquière pas un pays en le détruisant… Plus le temps passe et plus la graduation des moyen Ukrainiens augmente, en qualité, en nombre et surtout en portée… Je ne vais pas perdre mon temps à répéter pourquoi et comment, déjà dis dans les commentaires d’articles précédents. .. Continuez à croire à la propagande russe, la « 2ème armée du monde »… pour les photos pas la peine de vous déplacer. Elles arrivent tous les jours ainsi que des vidéos montrant la grande armée se faire décimer lentement mais sûrement, jour après jour… et cela va empirer au cours des deux prochains mois.

        • Desty dit :

          Ni leur histoire, ne serait ce que confondre Russie et Union Soviétique (Communisme) démontre un manque total de connaissance historique.
          La Russie est quoique vous en pensiez le seul et unique dépositaire des crimes nombreux et terribles de l’union soviétique… les plus hystériques vont jusqu’à parler de près 100 millions de civils déportés, réduits en esclavages et massacrés.
          La Russie avait déjà commis énormément de crimes terribles avant de devenir l’union soviétique, c’est un fait historique indéniable ! Visiblement elle semble décidée à continuer de commettre des crimes terribles aussi après la fin de l’union soviétique…
          Il faut que vous compreniez une chose: nous les Français on nous somme de nous excuser pour les nombreux crimes commis par la France au cours de son Histoire millénaire et ce depuis plus de 50 ans. On nous commande la repentance depuis plus d’un demi-siècle et nous savons que les agents d’influence qui nous somment viennent principalement de Russie et des USA depuis que les Soviétiques et les Américains, les 2 nouveaux empires coloniaux dominants, sont tombés d’accord après 1945 pour détruire les empires coloniaux européens.
          Étant donné notre situation, on ne voit absolument pourquoi, les puissances coloniales passés, présentes ou futures ne devraient pas s’excuser plus platement que nous, surtout si elles ont commis 100 fois pire en terme de nombre de victimes !
          La France coloniale est très très loin d’avoir 100 millions de morts à son actif, même si on cumule la somme des exactions de tous les différents empires français qui ont tout de même commencé avec Charlemagne au début du IXéme siècle après JC.
          Qu’attend la Russie pour s’excuser ? Pourquoi la Russie ne s’excuse pas ? 100 millions de civils morts ça ne lui fait ni chaud ni froid ?
          Les dirigeants russes sont-ils tous des psychopathes depuis 300 ans ?

  15. felix dit :

    Il faut remettre en question ces accords de papiers. Lorsqu’on voit la réalité du format militaire de l’UK, ces accords ne signifient en rien une défense active, faute de moyens réels, mais la protection sous le parapluie nucléaire anglais et par extension, l’engagement nucléaire de quasiment tout les acteurs nucléaires militaires.

    Mettre un pays tiers sous son parapluie nucléaire c’est en faire un protectorat, cela se fait forcément au dépend de la souveraineté du pays en question, cela rompt les équilibres des forces existantes, c’est un acte d’appropriation offensif basé sur la menace nucléaire qui de fait sort de son rôle défensif pour devenir une menace offensive. C’est une rupture doctrinale majeure aux conséquences incalculables.

    Soit on prends aux sérieux ces accords et au moindre pets de travers on vaporise la planète (il n’y a aucun vainqueur, c’est la défaite de tous), Soit on considère que c’est du bluff, et on sait qu’il faut augmenter la mise pour éventer le bluff, ce qui revient à démonétiser la dissuasion et paradoxalement à rendre l’usage du nucléaire beaucoup plus probable, puisque la valeur d’un pays ne se mesurera qu’à la menace qu’il représente et qu’un pays qui se couche sera immanquablement dépecer.

    Si on prend au sérieux la non prolifération du nucléaire, on doit également limiter la portée de la dissuasion nucléaire, sinon c’est le chantage permanent à l’extermination et cela relève de la barbarie.
    Imaginons que la Chine mette sous son parapluie nucléaire les iles Salomon et la moitié de l’Afrique ? Que la Russie le fasse pour l’Iran, le Vénézuéla, la Serbie, la Syrie, l’Algérie ou le Mali ?
    C’est de l’ordre du délire irresponsable car les marges d’évolutions seront réduites à rien.

    La dissuasion nucléaire française n’est là que pour protéger la nation et non pour protéger d’autres pays, fussent-ils alliés, c’est dans ce sens qu’elle a été pensée par le Général de Gaulle.

  16. VinceToto dit :

    Le plan de sauvetage du $ et de la £ continue.
    Ces besoins d’accords et renforcements militaires, augmentation des budgets, etc. aux frontières avec la Russie, Biélorussie, ne collent pas bien avec les infos occidentales concernant la guerre russio-ukrainienne. Il y a forcément au moins un truc mytho dans la balance.

  17. LEONARD dit :

    Les demandes d’adhésion de la Finlande et de la Suède devraient avoir lieu respectivement les 15 et 16 Mai:
    https://www.expressen.se/nyheter/planen-skicka-in-en-ansokan-pa-mandag/
    Les garanties de sécurité accordées par le UK devraient être renforcées par les mêmes engagements de la part de la Norvège, le Danemark et l’Islande
    https://www.vg.no/nyheter/utenriks/i/V9JAkJ/opplysninger-til-vg-norge-vil-gi-sverige-og-finland-sikkerhets-loefter

    Il y a deux grilles d’analyse à cette situation:
    La première consiste à analyser le processus d’adhésion en lui-même. Puisqu’il y a nécessairement un délai (même si je pense qu’il sera très court) entre la demande d’adhésion et l’adhésion formelle (moment auquel la garantie de protection solidaire de l’Otan s’applique via l’Art 5), il y a une « période grise » au cours de laquelle il est utile de dissuader la Russie de toute agression contre les impétrants.

    La seconde consiste à voir se dèvelopper une « sphère d’influence » nordique de la Grande Bretagne, au travers de ces engagements militaires successifs, avec la Norvège, et maintenant la Finlande et la Suède.

    Comme quoi, même avec peu de moyens militaires (hormis nucléaires), on peut les capitaliser au service d’une politique d’influence.

  18. Raymond75 dit :

    Voici le bilan, officiel, de l’aide militaire US à l’Ukraine :
    https://air-cosmos.com/article/l-aide-militaire-americaine-en-ukraine-continue-d-augmenter-liste-au-10-mai-2022-35264

    Cette guerre est bien devenue une guerre US / Russie via l’Ukraine ; et bien entendu c’est dans ce pays que se trouvent toutes les victimes, les destructions d’infrastructures et d’usines, et les villes ravagées. Pas aux USA !

    L’Ukraine est un pays détruit physiquement et économiquement, mais qui fait preuve d’un grand courage. La poursuite de cette guerre a t’elle encore un sens ? Pour les US oui.

    • vachefolle dit :

      Ce n’est pas les US qui ont démarré cette guerre, ce n’est pas les US qui l’arreteront.
      A un moment L’ukraine et la Russie en auront assez et négocieront, et la il faudra aider l’Ukraine a reconstruire….

    • Courmaceul dit :

       » Pour les US oui. » Et pour l’Ukraine ?

    • joe dit :

      Faux. Vlad 1er le dit lui-même il y a encore quelques jours: « Personne n’est en guerre avec personne ». Le pays ravagé est bien l’Ukraine, envahie et détruit par les russes pas par les US. un problème de vue peut-être ou trop de propagande Stalienne vous ont brouillé la rétine ?

  19. Frédéric dit :

    Demande officielle de la Finlande pour rejoindre l’Alliance Atlantique ce jeudi 12 mai 2022. Poutine va noyer sa rage dans la vodka ? :
    https://www.presidentti.fi/en/press-release/joint-statement-by-the-president-of-the-republic-and-prime-minister-of-finland-on-finlands-nato-membership/

  20. Guillotin dit :

    La Suède et la Finlande entrent donc dans l’OTAN de facto : c’est la fin d’une hypocrisie qui durait depuis longtemps et on appréciera encore une fois la méthode perfide des Anglais pour complaire à leur maître de Washington..

    évidemment la France n’a pas été consultée et encore moins les Français, n’importe qui peut nous amener à l’abattoir sans qu’un seul membre du troupeau ne bêle pour protester.

    Cela va fournir un excellent prétexte à la Russie pour développer des bases à proximité de ces deux pays et pour les ajouter, si ce n’est pas déjà fait, à leur liste de cibles potentielles pour des missiles nucléaires.

    la Finlande est dirigée par une jeune woke qui en dehors de sa sujétion aux États-Unis, ne connaît pas grand-chose, et la Suède, qui est désormais ravagée par un assaut intérieur, ethnique, des divers immigrés musulmans, évite comme la France de regarder ce qui la menace en priorité et préfère suivre et se mettre aussi à bêler contre Vladimir Poutine..

    belle unanimité européenne, il n’y en a pas un pour sauver l’autre et ils sont d’ailleurs promis au même sort, qu’ils auront bien cherché.

    on admire au passage à quel point dans le système supposé « démocratique » européen, les citoyens ont le droit de s’exprimer sur des choix gouvernementaux qui les transforment en cibles potentielles de missiles nucléaires..
    admirable système démocratique, qui sert de vitrine, mais derrière la vitrine tout est vide et creux, ce n’était qu’une vitrine en carton, un décor comme à Hollywood pour les films..

    • vachefolle dit :

      Cette adhésion est la simple conséquence de l’agressivité Russe depuis une bonne dizaine d’année, et bien sur de la guerre en Ukraine.
      EVIDEMMENT la France a été consultée…. et aucun pays Européen n’a émis de reserves.
      C’est un pays démocratique, membre de l’UE. Quel est le pb ? Leur députés vont voter la dessus.

      Que la Russie ne soit pas contente….. ben en fait, elle est deja « pas contente ».
      Que la Russie menace de WW3 et de guerre nucleaire… ben en fait, c’est ce qu’elle fait deja depuis 2 mois
      Que la Russie veuillent envahir la finlande… ben en fait, c’est ce qu’elle a deja fait dans son histoire
      Que la Russie veuillent mettre des missiles Nuk a Kaliningrad… ben en fait, c’est ce qu’elle a deja fait

      Donc Poutine va etre de mauvaise humeur, et basta.

    • L'Alacrite dit :

      Concernant la Finlande :
      « A poll for Finland’s state broadcaster Yle showed 53 per cent of Finns supported joining Nato, 28 per cent were against and 19 per cent did not know. The last time Yle conducted such a poll in 2017 only 19 per cent were in favour of joining while 53 per cent were against »
      https://www.ft.com/content/83deaf3e-6db9-43dd-a2dc-5e9493265c2d

      Il y a encore 10 ans, l’adhésion de la Finlande à l’OTAN était inenvisageable à tous points de vue. La doctrine militaire finlandaise a été entièrement construite autour du concept de « défense totale », appuyée par une forte coopération avec la Suède voisine, dont la propre doctrine est très similaire. Contrairement aux membres de l’OTAN, la Finlande ne pouvait pas compter jusqu’à présent sur un équivalent de l’article 5 en cas d’agression.

      Le souhait (à présent majoritaire à en croire le sondage d’Yle) des Finlandais de rejoindre l’OTAN est une réalité très récente et largement influencée par les évènements en cours, notamment l’opération militaire (très) spéciale du Tsar Botox 1er en Ukraine. La parole de la Russie ne valant pas un kopeck, il est tout à fait logique pour une nation de 5 millions d’habitants de vouloir se prémunir d’une possible agression de la part d’un encombrant voisin engagé sur une voie (rapide) de tiers-mondisation. Et cela permet également de se prémunir des grotesques menaces de destruction nucléaire proférée par Poutine et les clowns sentencieux comme vous-même.

      « on admire au passage à quel point dans le système supposé « démocratique » européen, les citoyens ont le droit de s’exprimer sur des choix gouvernementaux qui les transforment en cibles potentielles de missiles nucléaires.. »

      Parce que les Russes ont le choix de s’exprimer lorsque Vladimir Botoxovitch les place en tête des cibles potentielles de missiles nucléaires occidentaux (à raison) ? Non seulement vos interventions sont clownesques, mais votre recours à l’inversion accusatoire est tellement grossier que cela finit par être contre-productif pour votre message.

      « admirable système démocratique, qui sert de vitrine, mais derrière la vitrine tout est vide et creux, ce n’était qu’une vitrine en carton, un décor comme à Hollywood pour les films.. »

      … ou un beau village Potemkine ! Mais l’Occident est plutôt mauvais à ce jeu … à l’inverse, certains pays se sont crus puissance militaire égale aux USA, illusion qui s’est évaporée comme un mauvais gaz dès que la première botte a franchi la frontière ukrainienne. Comme vous aimez à le rappeler, le choc avec la réalité est souvent brutal 🙂

      • vachefolle dit :

        Les pacifistes sont a l’Ouest, les missiles sont a l’Est.
        Rien a changé

        • Tulio dit :

          Les pacifistes sont a l’Ouest ? La drogue, c’est mal !

          • L'Alacrite dit :

            Je ne sais pas si les pacifistes sont à l’Ouest. Mais les envahisseurs sous-équipés, les pillards, les soudards avec un penchant prononcé pour le sexe non-consenti et les ponctions matérielles chez l’habitant … eux viennent bien de l’Est ! Moi y’en a espérer que Tulio pas confondre ses points cardinaux 🙂

    • GHOST dit :

      Vous n´avez pas vu les musulmans russes Tchetchenes se battrent dans l´armée de la Sainte Russie? Attendez donc, vous allez voir les musulmans suèdois en première ligne quand Vlad va oser venir en Suède.. via la Finlande ou la Norvège si pas les pays Baltes

      • Tulio dit :

        On voit surtout les mercenaires Tchetchenes pro-ukrainens qui se battent pour leur employeur : bataillon Cheikh Mansour, bataillon Djokhar Doudaïev, bataillon Zoloti Borota et aussi les Turcs et Tatars du bataillon Noman Çelebicihan. Des musulmans suèdois sous les drapeaux, ça c’est une blague. Et Vlad n’ira jamais ni en Suède ni en Finlande, il leur balancera plutôt une bombinette…
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataillon_Djokhar_Douda%C3%AFev

        • Pravda dit :

          Bah non, ils sont bien moins nombreux que les adeptes de Kadyrov sur le territoire UKR. Les tatars sont chez eux, enfin presque, puisque virés de Crimée par les russes (c’est plus facile à compter après pour les referendums, on arrondit à 100%)

    • mich dit :

      « Cela va fournir un excellent prétexte à la Russie pour développer des bases à proximité de ces deux pays » ,ouh là ,va falloir mettre à jour un peu vos connaissances ,c ‘est pas le tout de spotter en Bretagne .Et après vous venez geindre que l ‘on se moque un peu de vous !

      • joe dit :

        Les russes n’ont pas besoin de prétextes, ils les inventent. Très facile: les nazis ont envahies la Finlande et nous menacent, lançons une opération spéciale.. Et voila aussi simple que cela. D’ou l’adhésion de la Finlande à l’Otan, simplement parce que Vlad ne respecte ni traités ni contrat.

    • Pravda dit :

      La France ce n’est pas vous, le gouvernement élu (que ça nous/vous plaise ou non) est légitime et à approuvé les demandes d’adhésion (contrairement à celle de l’UA d’ailleurs)

  21. PHILIPPE dit :

    La Finlande tout à fait raison de vouloir préserver sa souveraineté en adhérant à l’OTAN car :

    1) la Russie s’est déjà emparé d’une bonne partie de son territoire juste avant la seconde guerre mondiale :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9publique_de_Car%C3%A9lie
    à cette occasion certains en ont bavé pour défendre ce pays !!!
    https://www.youtube.com/watch?v=XS4VoEKHay0

    2) de plus la Russie enchaîne les incursions dans l’espace aérien finlandais :
    https://www.marianne.net/monde/europe/la-russie-viole-lespace-aerien-de-la-finlande-candidate-a-une-adhesion-a-lotan

    un coup de chapeau aux britanniques qui, ayant compris la situation, tendent la main à la Finlande.

    • Tulio dit :

      On sait tout ça, tout le monde connait (ou devrait connaitre) l’histoire de la Finlande. Rien de nouveau, il y a toujours eu des incursions russes dans leur espace aérien depuis des années. Par contre, quel est le but des Britanniques ?

      • Paul Bismuth dit :

        @ Tulio
        Redevenir important dans le jeu européen après leur BREXIT.

      • fabrice dit :

        Les buts de Londres
        – accaparer le temps des dirigeants de l’UE pour qu’ils se focalisent sur l’Est et pas sur l’Irlande, l’Ecosse, la ZEE…
        – affaiblir économiquement l’UE qui se retrouve avec un déficit en hydrocarbures (le RU en exporte), l’obligation de dépenser beaucoup plus pour sa défense à l’Est, l’accueil des réfugiés
        – jouer les divisions au sein de l’UE entre les durs genre « libérons la Crimée et le Donbass » (1ère étape puis on aura libérer le Tatarstan…) c’est à dire la Pologne, les pays Baltes et les modérés (les pays latins moins concernés).
        Londres se recentre sur sa force, le contrôle des minéraux par la City avec les grands groupes anglais (Shell, BP, BG, les groupes miniers) et l’alliance avec les grands pays miniers (Canada, Australie) anglophones. La hi tech (en licorne, start up, new space, le RU tient le 1er rang dans l’UE) en faisant des partenariats notamment dans la défense et le new space avec Israël. Elle cherche des accords commerciaux avec des grands pays peuplés pour les débouchés comme la Turquie, Inde. Elle se recentre aussi sur ses alliance dans le Golfe pour des intérêts liés aux hydrocarbures et commerciaux. Enfin elle surveille ce qui se passe aux USA cherchant une alliance avec les Démocrates tout en ménageant ses liens avec les Républicains.

  22. Bob dit :

    Macron palabre beaucoup mais quand il dit que l’admission de l’Ukraine dans l’UE, on peut sérieusement douter de sa girouette stratégique et de sa volonté réelle d’avoir une Europe indépendante non sous le joug de l’œil de Moscou. La duplicité de Macron est un réel problème pour le France et l’Europe. Il fait le jeu de l’Oncle Sam en somme.

    • Bob dit :

      *admission de l’Ukraine dans l’UE peut prendre une dizaine d’année

      • Tulio dit :

        Aucun critère d’admission à l’UE n’est atteint, alors ça va mettre bien plus qu’une dizaine d’années. Avec la Turquie, c’est vraiment le pire candidat, un pays gangrené par la mafia et la corruption : on est carrément au niveau de la Russie. Même dans 20-25 ans, il y aura toujours plusieurs vetos contre cette admission et il faut l’unanimité absolue. Idem pour la Turquie, d’ailleurs.

        • joe dit :

          Macron parlait de plusieurs décennies. Pour des raisons évidentes. Premièrement il va falloir reconstruire. Deuxièmement même sans la guerre, faire évoluer une économie pour rejoindre les performances de la moyenne basse des pays de l’UE prend beaucoup de temps. C’est comme dans une équipe de foot Pro. Pour changer de division, il faut montre ces capacités à courir et jouer collectif au même niveau que les autres, sinon c’est toute l’équipe qui est sous performante. De toute façon pour l’Ukraine, il est à terme plus profitable de rejoindre l’UE que la sphère russe. Tous les indicateurs économiques prouvent que les nouveaux arrivants voient leur PIB progresse dans le temps. Ce n’est pas pour rien que la Turquie essaye depuis tant d’années alors qu’ils ont TOUTE liberté de rejoindre la sphère russe… Contrairement à Vlad, aucun pays de l’UE ou des US ne vont attaquer la Turquie au prétexte qu’elle veut s’orienter pleinement vers la russie.

  23. Félix GARCIA dit :

    Renforcement de la coopération de défense entre la Grèce et les Etats-Unis
    « Le Parlement grec s’apprête à voter jeudi soir un « protocole d’amendement » de l’accord sur la coopération en matière de défense entre la Grèce et les Etats-Unis à quatre jours d’une visite officielle du Premier ministre Kyriakos Mitsotakis à Washington. « Cet accord sert nos intérêts nationaux » et « revalorise la position de la Grèce dans la région (…) non seulement en matière de défense et de diplomatie mais aussi en matière de l’énergie », a souligné jeudi Kyriakos Mitsotakis lors d’un débat à l’Assemblée.
    Il a souligné « l’importance » du renforcement de la coopération greco-américaine dans la conjoncture de la guerre en Ukraine et les problèmes énergétiques en Europe. Signé en octobre dernier à Washington entre le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken et son homologue grec Nikos Dendias, ce protocole vise à réviser et prolonger pour cinq ans l’accord signé initialement en 1990 sur la présence américaine dans des bases militaires grecques, selon le rapport parlementaire. »

    14h31 : Moscou continue à menacer Helsinki
    Accusant l’Otan de chercher à créer « un autre flanc pour la menace militaire contre notre pays », la diplomatie russe a ajouté qu’« Helsinki doit avoir conscience de la responsabilité et des conséquences d’une telle décision ».
    Pour Dmitri Peskov, la réponse de la Russie dépendra « des retombées pratiques de ce processus, de l’avancée des infrastructures militaires vers nos frontières ». « Tout cela constituera les éléments d’une analyse spécifique et pour l’élaboration des mesures nécessaires afin d’équilibrer la situation », a-t-il ajouté.

    14h39 : Gazprom annonce cesser d’utiliser un gazoduc clef pour le transit via la Pologne

    https://www.20minutes.fr/monde/3288451-20220512-guerre-ukraine-direct-ursula-von-der-leyen-russie-aujourdhui-menace-plus-directe-ordre-mondial

  24. Thaurac dit :

    L’ affaire est dans le sac et son adhésion sera immédiate car depuis longtemps l’armée finlandaise est au format otan et s’entraine avec l’organisation!
    Res te suède, merci proutine!
    Et avec ses lignes rouges il peut aller à la pèche

  25. Courmaceul dit :

    Avec 1 300 kilomètres de frontière avec un nouveau membre dans l’OTAN dans le fondement, le stratège du Kremlin ne se prive d’aucun plaisir.

    L’accord avec le RU n’est là que pour faire la jointure avant la rentrée effective.

    • GHOST dit :

      Et voici mister Vlad Poutine entrain de se demander comment il fait un bon travail de marketing en faveur de l´OTAN. 2 pays neutres se retrouvent dans les bras de l´OTAN á cause de l´invasion d´un pays voisin.
      Bravo Vlad.. vous avez faite venir l´OTAN avec 1 300 km.. mieux que l´Ukraine

  26. Frédéric dit :

    HS, Ingérence de la Russie dans les affaires intérieures Un émissaire officieux Russe promet argents et militaires en échange d’une déclaration d’indépendance de la Catalogne. Ca colle assez bien à l’agenda Russe et aux actions hybrides entreprises pour miner la cohésion et la solidarité des Européens entre eux et du bloc occidental plus généralement.

    https://www.occrp.org/en/investigations/fueling-secession-promising-bitcoins-how-a-russian-operator-urged-catalonian-leaders-to-break-with-madrid

    En résumé:

    – Lors d’un voyage à Barcelone en 2017, Nikolaï Sadovnikov a proposé aux Catalans de leur donner 500 milliards de dollars pour les aider dans leurs tentatives de faire de la région un État indépendant.
    – En retour, il leur a demandé de faire de la Catalogne un refuge pour les cryptocurrences.
    – Une agence de renseignement occidentale l’a décrit comme « un acteur de la diplomatie parallèle russe » qui a accompagné le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors de voyages au Moyen-Orient.
    – Après que Sadovnikov a quitté Barcelone, des messages texte montrent que les Catalans sont restés en contact par le biais d’un intermédiaire.
    – L’intermédiaire n’a cessé de promettre de l’argent, envoyant aux Catalans des photos d’une valise pleine d’argent et d’un certificat de dépôt d’une valeur de 500 milliards de dollars. Mais les journalistes n’ont pu que confirmer qu’il ne leur a jamais envoyé un seul bitcoin.
    – Sadovnikov détenait des parts dans quatre sociétés enregistrées dans un bâtiment appartenant au gouvernement sur la Place Rouge.

  27. Thaurac dit :

    Merci Wald d’avoir fait en 3 mois ce qui aurait pris des années, pousser des pays dans les bras de l’otan et d’autres dans celui de l’europe, un bon vrp!